Les Églises Chrétiennes de Dieu

[158]

 

 

 

Questions Fréquemment Posées :

Les Nouvelles Lunes [158]

 

(Édition 4.0 20000405-20000909-20100318-20110925)

 

 

Un des aspects les plus difficiles de la Loi de Dieu est celui des Nouvelles Lunes. Devraient-elles être observées ? Si oui, comment ? Devraient-elles être observées en tant que Sabbats ? Si oui, qu'en est-il de nos emplois ? Le système mondial fonctionne de telle façon à rendre très difficile l'observance des Nouvelles Lunes en tant que Sabbats et le calendrier du monde les cache. Il y a plusieurs interrogations soulevées par cette question

 

Christian Churches of God

P.O. Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2000, 2010, 2011 Wade Cox)

(Tr. 2003, rév 2014)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude peut s’obtenir sur les pages du World Wide Web:
http://www.logon.org/
et http://www.ccg.org/french


 QFP : Les Nouvelles Lunes [158]

 

 

Avant d'examiner les questions concernant les Nouvelles Lunes, nous devrions regarder brièvement le Calendrier, tel qu'établi par Dieu.

 

Le Calendrier Sacré est basé entièrement sur la nouvelle lune. La première nouvelle lune de l'année est critique du fait qu'elle détermine le calendrier pour l'année.

 

Exode 12:1-2 1 L'Éternel dit à Moïse et à Aaron dans le pays d'Égypte : 2 Ce mois-ci sera pour vous le premier des mois ; il sera pour vous le premier des mois de l'année. (LSG)

 

Si nous ne savons pas quand est le 1er jour du mois, nous ne pouvons pas obéir à Dieu dans l'observance de n'importe lequel de Ses festivals commandés la Pâque, la Pentecôte ou les Tabernacles. Nous ne pouvons pas correctement nous préparer pour eux. Par exemple, le Premier Jour du Premier Mois est le Nouvel An et un Jour Solennel de Fête (Psaume 80 [81]:3-5).

 

Psaume  80[81]:3-5 Sonnez de la Trompette à la nouvelle lune, au jour glorieux de notre fête. Car tel est le précepte en Israël, tel est le commandement du Dieu de Jacob. Il a mis ce témoignage en Joseph, quand celui-ci sortit de la terre d'Égypte :… (LXX. Giguet)

 

Le Septième jour du Premier Mois, nous devons sanctifier les simples et les erronés (Ézéchiel 45:20) ; le Dixième jour du Septième Mois est le Jour des Expiations ; les 14/15ème jours du Premier Mois sont critiques pour l'observance de la Pâque et des Pains sans Levain, et cetera. Chacune des dates importantes pour observer les Fêtes, telles que dictées par Dieu, est déclarée dans la Bible comme un jour particulier d'un mois particulier.

 

Comment savons-nous quand la Première Nouvelle Lune arrive ?   

L'Année Sacrée de Dieu commence en Abib ou Nisan (Exode 12:2). Ceci est déterminé à partir de la Nouvelle Lune la plus proche de l'équinoxe du printemps dans l'Hémisphère Nord, qui commence la saison d'été. L'équinoxe automnal dans l'Hémisphère Nord commence la saison d'hiver. Celles-ci sont les deux saisons mentionnées par la Bible (Genèse 8:22 ; Psaume 74:17).

 

La méthode pour déterminer le mois d'Abib, qui signifie le printemps, est que la Pâque ne peut pas précéder l'équinoxe. Ainsi, le Premier Jour de la saison de la Pâque, le jour de la préparation du quatorze du Premier Mois, peut tomber à l'équinoxe, mais le Premier Jour Saint de la Pâque, le Quinze Nisan, doit tomber après l'équinoxe. Ainsi, le premier jour ou le jour de la préparation peut tomber à l'équinoxe, mais il ne peut pas précéder l'équinoxe et tomber dans la saison d'Hiver du Nord et le 15ème jour doit tomber après l'équinoxe. C'étaient les deux règles gouvernantes jusqu'à la révision d’Hillel de 358 EC (Ère Courante).

 

La Nouvelle Lune est un événement astronomique précis, qui est parfaitement prévisible. L'événement peut arriver à des jours différents, à cause de la rotation de la terre. La détermination de la Nouvelle Lune, par conséquent, doit être déterminée à partir du moment où qu'elle arrive à Jérusalem, pour assurer l'uniformité de l'adoration religieuse partout dans le monde entier, étant donné la communication accrue. C'est basé sur les Écritures qui placent Jérusalem comme le trône de l'Éternel (Jérémie 3:17), le centre de la loi et le point à partir duquel elle sera publiée sous le Messie (Ésaïe 2:3) et par les eaux de l'Esprit (Zacharie 8:22 ; 14:8-21). Dieu a placé Son nom là pour toujours (2Chroniques 33:4).

 

Tel que mentionné, le Psaume 81:3 se réfère à la Nouvelle Lune du Premier mois, cependant, la version RSV et d’autres traductions ont rendu le texte : à la nouvelle lune, à la pleine lune (Kehseh) ... Si la pleine lune est correcte, alors elle doit se référer à un autre jour de fête. Comment peut-on expliquer cela ?

 

Toute cette question repose sur l'idée que le mot Kehseh (SHD 3677) se réfère à la pleine lune. Pourtant, dans la version KJV c’est traduit pour lire au temps fixé et la pleine lune n'est pas mentionnée dans cette traduction.

 

Le mot Kehseh (SHD 3677) est dérivé de la racine SHD 3680 qui est Kacah. Ce mot est une pré-racine signifiant : redonner du volume ou remplir les creux et se couvrir pour se vêtir ou la discrétion signifiant se couvrir d’une couche protectrice, fermer, se vêtir, cacher, (se) couvrir, fuir, se cacher ou submerger. Cela n'a rien à voir avec la pleine lune, mais plutôt à un instant où la lune est cachée de notre vue.


Strong tombe aussi dans le piège de l'inclusion de la pleine lune comme signification de base menant à fixé, mais dit spécifiquement que cela signifie fixé (plutôt que pleine lune).

 

Toutefois, il convient de noter que le mot hébreu “Kehseh” ne signifie pas “au temps fixé”. Il signifie “quand elle est cachée”. Ceci est prouvé dans le Talmud babylonien, à la page 13 : 

Il est écrit [Psaumes, lxxxi. 3] : "Soufflez à la nouvelle lune la trompette au temps où elle [la nouvelle lune] est cachée au jour de notre fête."

 

L'interprétation du Talmud rétablit (ainsi que Philo), que la Nouvelle Lune doit être célébrée quand la lune est cachée (à la conjonction), et non pas à l'observation du croissant de lune. Puisque le Talmud a été écrit au troisième siècle, bien avant le changement au 4ème siècle du Psaume 81 pour dire “à la pleine lune”, c'est une pièce d'information historique très importante.

 

Certaines personnes rendent le texte comme pleine lune, car ne pas le faire signifierait qu'elles doivent observer la Nouvelle Lune d'Abib comme un jour solennel de fête. Cela ne convient pas aux Juifs, ou aux Trinitaires, ou aux Karaïtes. Green, par exemple se fait aspirer dans cette erreur.

 

Les Karaïtes en particulier ne veulent pas le faire parce qu'ils ont corrompu et perverti les Saintes Écritures et l'ont fait depuis le XIIème siècle. Leur petite hérésie particulière n'existait pas jusque-là.

 

Dans la période du Temple, la Nouvelle Lune d'Abib était le Nouvel An et était une fête solennelle et elle était déterminée selon la conjonction tel que nous le savons par Philon et les anciennes autorités et du Talmud comme nous le voyons ci-dessus. Voir aussi l'étude La Lune et le Nouvel An (No. 213).

 

Est-ce que la Bible fait mention du nom des mois ?  

La Bible fait mention de certains des noms des mois, mais pas tous. Elle fait aussi mention de certains mois par leurs noms cananéens. C'est la pratique normale pour les Samaritains, par exemple, d'utiliser les nombres, tels que le Premier Mois, le Deuxième Mois, etc. La pratique juive moderne est d'utiliser les noms, dont la plupart sont dérivés du babylonien. Ils sont : 

1. Nisan (mars-avril) ou Abib (Cananéen)

2. Iyyar (avril-mai) (ou Ziv ; Cananéen)

3. Sivan (mai-juin)

4. Tammuz (juin-juillet)

5. Ab (juillet-août)

6. Elul (août-septembre)

7. Tishri (septembre-octobre) (ou Ethanim ; Cananéen)

8. Marcheshvan (octobre-novembre) (ou Bul ; Cananéen)

9. Chislev (novembre-décembre)

10. Tebeth (décembre-janvier)

11. Shebat (janvier-février)

12. Adar (février-mars)

 

Le cycle de douze mois lunaires (354 ¼ jours) ne correspond pas à l'année solaire (365 ¼ jours).

 

Le festival du printemps de la Pâque-Mazzoth, qui commence le cycle des fêtes agricoles, doit être observé à un temps précis de l'année, au début de la récolte d'Orge. La Gerbe Agitée était le premier-fruit de cette récolte et représentait Christ étant présenté devant Dieu, en tant que le premier-né d'entre les morts (voir l'étude L'Offrande de la Gerbe Agitée [106b]). Il est donc évident la raison pour laquelle le mois intercalaire est placé en Adar, à la fin de l'année, et non pas le Premier Mois, Nisan (mars-avril) (ou Abib ; Cananéen).

 

Le mois intercalaire est WeAdar (ou et Adar), selon le M. Ned VIII.5 (voir le Dictionnaire Interpreter’s Dictionary of the Bible, Vol. 1, p. 487). Les calculs rabbiniques montrent que sept années, tous les dix-neuf ans, ont un mois supplémentaire, que nous appelons Adar II.

 

(Beaucoup de ce qui précède est tiré de l'étude Le Calendrier de Dieu [156], qui devrait être lue dans son intégralité).

 

Les Nouvelles Lunes et le Sabbat  

Est-ce que les Nouvelles Lunes doivent être observées en tant que Sabbats ? 

Il a été soutenu que ce n'est pas à la personne de réfuter que les Nouvelles Lunes sont des Sabbats, mais de constater que suffisamment de preuves démontrent qu'elles le sont. Les Nouvelles Lunes étaient observées comme des Sabbats dans l’ancien Israël.

 

Les Nouvelles Lunes sont toutes des jours significatifs et importants. Elles sont des jours de sacrifice et d'adoration. Les reconnaître est capital pour les observer. Mais est-ce que cela signifie qu'elles sont des Sabbats ? Nous avons vu ci-dessus que la Première Nouvelle Lune de l'Année est un Jour Solennel de Fête. Ainsi, l'une d'elles est au moins un Sabbat. La Nouvelle Lune du Septième Mois est aussi le Jour des Trompettes et, de là, aussi un Jour Solennel de Fête.

 

Nous verrons, dans les autres textes que les Nouvelles Lunes étaient des jours d'assemblée et que Dieu a traité avec Israël et le monde à ces jours de Nouvelles Lunes. Il a parlé par Ses serviteurs les Prophètes, ces jours-là.

 

Où peut-il être montré que la Nouvelle Lune est un Sabbat – qu'aucun commerce ou travail ne peut être fait, ce jour-là ?

 

Les textes les plus clairs que nous avons sont dans Exode, à la Sanctification du Temple en tant qu’un Jour d'Assemblée Solennelle, et aussi dans Amos 8:5. Amos réprimande Israël d’avoir hâte que le Sabbat et la Nouvelle Lune soient terminés pour qu'ils puissent commencer à faire du commerce. Ils les observaient mais Dieu n'était pas content du fait qu'ils ne les observaient pas d’un cœur entier et qu'ils avaient hâte qu'ils se terminent pour commencer à faire du commerce.

 

Amos 8:5 Vous dites : Quand la nouvelle lune sera-t-elle passée, afin que nous vendions du blé ? Quand finira le sabbat, afin que nous ouvrions les greniers ? Nous diminuerons l'épha, nous augmenterons le prix, nous falsifierons les balances pour tromper ; (LSG)

 

Amos 8:5, qui est la seule autre place qui parle de commerce et d'une Nouvelle Lune, est ambigu. Est-ce que c'est une référence générale à toutes les nouvelles lunes ou pourrait-il avoir rapport au Jour des Trompettes seulement, ou pourrait-il même être une référence à une exigence saisonnière, comme avec les restrictions des nouvelles et anciennes récoltes marquées par l'offrande de la gerbe agitée ?

 

Il n'y a rien dans ce verset pour indiquer qu'il traite d'une récolte spécifique ou du Jour des Trompettes. Par conséquent, le texte devrait être lu comme il est écrit, comme une déclaration générale en rapport aux Nouvelles Lunes et aux Sabbats. En prenant le verset dans le contexte, le chapitre traite du mécontentement de Dieu envers Son peuple. Il est en colère parce que les Sabbats, les Nouvelles Lunes et les Fêtes ne sont pas observés correctement et que les gens ne se traitent pas avec justice les uns les autres.

 

Nombres 10:10 déclare que les trompettes devraient être sonnées à toutes les Nouvelles Lunes.

 

Donc, vous êtes en train de dire que les Chrétiens doivent aujourd'hui observer les Nouvelles Lunes en tant que Sabbats ? C'est-à-dire aucun travail servile et se réunir avec d'autres, si c'est possible ?

 

Oui. Elles doivent vraiment être observées en tant que Sabbats. Le Messie les réintroduira et va les faire respecter avec le Sabbat, quand il retournera (Ésaïe 66:20-23), ensemble avec les autres fêtes de Dieu (voir Zacharie 14:16-19).

 

Cette question est complexe et les Nouvelles Lunes sont la dernière partie dans la restauration de la compréhension de l'individu. Il y a une série d'études sur ces Nouvelles Lunes. Référez-vous à la liste d'études à la fin de cette étude.

 

Pourquoi Lévitique ne les mentionne-t-il pas ? Pourquoi Néhémie 10:31, qui parle de ne pas faire du commerce durant les Sabbats et les Jours Saints, ne mentionne-t-il pas les Nouvelles Lunes et, ensuite 2 versets plus loin, parle des sacrifices et mentionne-t-il ici les Nouvelles Lunes avec les Sabbats et les Jours Saints ?

 

C'est mentionné dans Nombres 10:10.  

Nombres 10 :10 Dans vos jours de joie, dans vos fêtes, et à vos nouvelles lunes, vous sonnerez des trompettes, en offrant vos holocaustes et vos sacrifices d'actions de grâces, et elles vous mettront en souvenir devant votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. (LSG)

 

Pour comprendre Néhémie 10:31, nous devons regarder premièrement à Exode 3:5 et tous les versets qui traitent du sujet, à partir de Néhémie 10:31-33, comme un bloc.

 

Exode 3:5 Dieu dit : N'approche pas d'ici, ôte tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est une terre sainte. (LSG)

 

Néhémie 10:31-33 31 de ne rien acheter, le jour du sabbat et les jours de fête, des peuples du pays qui apporteraient à vendre, le jour du sabbat, des marchandises ou denrées quelconques ; et de faire relâche la septième année, en n'exigeant le paiement d'aucune dette. 32 Nous nous imposâmes aussi des ordonnances qui nous obligeaient à donner un tiers de sicle par année pour le service de la maison de notre Dieu, 33 pour les pains de proposition, pour l'offrande perpétuelle, pour l'holocauste perpétuel des sabbats, des nouvelles lunes et des fêtes, pour les choses consacrées, pour les sacrifices d'expiation en faveur d'Israël, et pour tout ce qui se fait dans la maison de notre Dieu. (LSG)

 

Le mot utilisé pour saint, hodesh (SHD 6944), signifie mis à part, comme séparé et il se réfère à tous les jours mis à part pour l'Éternel et ce mot n’est pas simplement une référence aux jours saints de la Fête, et il doit être pris pour inclure les Nouvelles Lunes et le Jour des Expiations. Nous le voyons par l'inclusion de l'année de Sabbat dans la référence et, dans 10:32, il y a la référence directe aux Expiations. Dans 10:33, la structure entière des Sabbats, des Nouvelles Lunes et des Fêtes est incorporée, montrant ainsi que le texte, dans 10:31, est spécifiquement expliqué dans les deux versets suivants, pour incorporer tous les Jours Saints aussi bien que les Nouvelles Lunes et les Fêtes.

 

Cela devrait être pris comme une preuve supplémentaire que la restauration de la loi sous Néhémie est impliquée dans la restauration des Nouvelles Lunes. Nous savons qu’il s’agit d’un fait historique, étant donné que les Nouvelles Lunes ont été observées à partir de Néhémie jusqu'à la destruction du Temple, en 70 EC, et que nous savons qu'elles ont aussi été observées par la première église à la même époque (Colossiens 2:16-17). C'est un deuxième témoignage à Amos 8:5.

 

Le fait que nous sommes tenus de Sacrifier et d'adorer les jours de Nouvelles Lunes est-il une preuve suffisante que ces jours devraient être traités en tant que Sabbats ? Qu'en est-il des autres jours qui sont semblables, comme les jours à l'intérieur des Jours Saints des Fêtes, qui sont aussi des jours de sacrifice et d'adoration ?

 

Durant le Millenium, tous les gens observeront les Fêtes. Par conséquent, toute la préparation devra être faite à l'avance, parce qu'il n'y aura personne avec qui négocier pendant ces jours.

 

Il y aura alors une punition pour ne pas les observer et celle-ci sera visible et immédiate. Présentement, la punition est la mort et la consignation à la Deuxième Résurrection. Elle n'est pas immédiatement visible, mais elle est néanmoins très réelle.

 

Nous devrions examiner l'histoire dans le passé et quelle était la pratique. Le commerce qui était fait entre les Jours Saints de la Fête était seulement une activité partielle ou un travail d'une nature limitée. Les gens ne faisaient pas de durs travaux pour le commerce. Il y avait seulement une activité minimale faite durant ces jours saints. Si nous ne pouvons pas aller travailler au milieu de la Fête des Tabernacles, alors nous ne pouvons certainement pas aller travailler aux Nouvelles Lunes non plus. C'est très clair. C'est ainsi que c'était vu anciennement.

 

Pourquoi la Nation d'Israël a-t-elle fait des durs travaux aux Nouvelles Lunes en construisant le temple et en voyageant ? Par exemple, Exode 40:2,17-18 ?

 

Examinons le contexte. Exode 40:2-16 traite d'une cérémonie qui devait avoir lieu le premier Jour Saint de l'Année Sacrée, le Premier Jour du Premier Mois. Dans ce cas, le tabernacle devait être préparé pour que les objets à l'intérieur du tabernacle puissent être sanctifiés. L'ordination d'Aaron et de ses fils a ensuite eu lieu et ils ont été oints dans le sacerdoce.

 

Autrement dit, ce n'était pas un travail normal de jour ouvrable ; ce n'était pas du commerce, c'était la préparation de la tente d’assignation pour tenir les services du jour. 

Exode 40:2-16 2 Le premier jour du premier mois, tu dresseras le tabernacle, la tente d'assignation. 3 Tu y placeras l'arche du témoignage, et tu couvriras l'arche avec le voile. 4 Tu apporteras la table, et tu la disposeras en ordre. Tu apporteras le chandelier, et tu en arrangeras les lampes. 5 Tu placeras l'autel d'or pour le parfum devant l'arche du témoignage, et tu mettras le rideau à l'entrée du tabernacle. 6 Tu placeras l'autel des holocaustes devant l'entrée du tabernacle, de la tente d'assignation. 7 Tu placeras la cuve entre la tente d'assignation et l'autel, et tu y mettras de l'eau. 8 Tu placeras le parvis à l'entour, et tu mettras le rideau à la porte du parvis. 9 Tu prendras l'huile d'onction, tu en oindras le tabernacle et tout ce qu'il renferme, et tu le sanctifieras, avec tous ses ustensiles ; et il sera saint. 10 Tu oindras l'autel des holocaustes et tous ses ustensiles, et tu sanctifieras l'autel ; et l'autel sera très saint. 11 Tu oindras la cuve avec sa base, et tu la sanctifieras. 12 Tu feras avancer Aaron et ses fils vers l'entrée de la tente d'assignation, et tu les laveras avec de l'eau. 13 Tu revêtiras Aaron des vêtements sacrés, tu l'oindras, et tu le sanctifieras, pour qu'il soit à mon service dans le sacerdoce. 14 Tu feras approcher ses fils, tu les revêtiras des tuniques, 15 et tu les oindras comme tu auras oint leur père, pour qu'ils soient à mon service dans le sacerdoce. Cette onction leur assurera à perpétuité le sacerdoce parmi leurs descendants 16 Moïse fit tout ce que l'Éternel lui avait ordonné ; il fit ainsi. (LSG)


Le chapitre saute alors au Premier Jour du Premier Mois suivant, un an plus tard. Le travail pour le tabernacle s'était fait durant toute l'année. C'était l’assemblage final du tabernacle et, à cette occasion, il a été préparé pour la Présence ou la Gloire de Dieu. De nouveau, ce n'était pas un travail de jour ouvrable, mais la préparation de la place de réunion. 

Exode 40:17-35 17 Le premier jour du premier mois de la seconde année, le tabernacle fut dressé. 18 Moïse dressa le tabernacle ; il en posa les bases, plaça les planches et les barres, et éleva les colonnes. 19 Il étendit la tente sur le tabernacle, et il mit la couverture de la tente par-dessus, comme l'Éternel l'avait ordonné à Moïse. 20 Il prit le témoignage, et le plaça dans l'arche ; il mit les barres à l'arche, et il posa le propitiatoire au-dessus de l'arche. 21 Il apporta l'arche dans le tabernacle ; il mit le voile de séparation, et il en couvrit l'arche du témoignage, comme l'Éternel l'avait ordonné à Moïse. 22 Il plaça la table dans la tente d'assignation, au côté septentrional du tabernacle, en dehors du voile ; 23 et il y déposa en ordre les pains, devant l'Éternel, comme l'Éternel l'avait ordonné à Moïse. 24 Il plaça le chandelier dans la tente d'assignation, en face de la table, au côté méridional du tabernacle ; 25 et il en arrangea les lampes, devant l'Éternel, comme l'Éternel l'avait ordonné à Moïse. 26 Il plaça l'autel d'or dans la tente d'assignation, devant le voile ; 27 et il y fit brûler le parfum odoriférant, comme l'Éternel l'avait ordonné à Moïse. 28 Il plaça le rideau à l'entrée du tabernacle. 29 Il plaça l'autel des holocaustes à l'entrée du tabernacle, de la tente d'assignation ; et il y offrit l'holocauste et l'offrande, comme l'Éternel l'avait ordonné à Moïse. 30 Il plaça la cuve entre la tente d'assignation et l'autel, et il y mit de l'eau pour les ablutions ; 31 Moïse, Aaron et ses fils, s'y lavèrent les mains et les pieds ; 32 lorsqu'ils entrèrent dans la tente d'assignation et qu'ils s'approchèrent de l'autel, ils se lavèrent, comme l'Éternel l'avait ordonné à Moïse. 33 Il dressa le parvis autour du tabernacle et de l'autel, et il mit le rideau à la porte du parvis. Ce fut ainsi que Moïse acheva l'ouvrage. 34 Alors la nuée couvrit la tente d'assignation, et la gloire de l'Éternel remplit le tabernacle. 35 Moïse ne pouvait pas entrer dans la tente d'assignation, parce que la nuée restait dessus, et que la gloire de l'Éternel remplissait le tabernacle. (LSG)

 

Ce texte montre qu'ils étaient assemblés pour l’objet de l'adoration au Tabernacle. C'est en fait un texte qui prouve l'observance de la Nouvelle Lune, comme un Jour d'Assemblée et de dédicace à l'Éternel, qui faisait partie de la Sanctification du Tabernacle (voir l'étude La Sanctification du Temple de Dieu [241]). Tout cela était à propos de Christ et du nettoyage du Temple avant la Pâque, lequel Temple nous sommes.

 

Références 

Pourquoi le concept que la Nouvelle Lune est un Sabbat n’est-il pas directement mentionné à plus d’endroits dans la Bible, comme le sont les Jours Saints et le Sabbat ?

 

Il y a beaucoup d'exemples dans la Bible d'événements significatifs qui ont eu lieu à une Nouvelle Lune. Regardons certains de ces événements. 

Après le déluge, les eaux ont était vues pour la première fois allant en diminuant le Premier Jour du Dixième Mois. 

Genèse 8:5   Les eaux allèrent en diminuant jusqu'au dixième mois. Le dixième mois, le premier jour du mois, apparurent les sommets des montagnes. (LSG)

 

En l’an 601, le Premier Jour du Premier Mois, la terre est devenue sèche et l'arche a pu être ouverte. 

Genèse 8:13 L'an six cent un, le premier mois, le premier jour du mois, les eaux avaient séché sur la terre. Noé ôta la couverture de l'arche : il regarda, et voici, la surface de la terre avait séché. (LSG)

 

On a donné à Moïse la charge du Tabernacle et les instances de son contrôle et de son utilisation dans le désert, qui a commencé à la Nouvelle Lune.

 

Exode 40:2 Le premier jour du premier mois, tu dresseras le tabernacle, la tente d'assignation. (LSG)

 

Exode 40:17 Le premier jour du premier mois de la seconde année, le tabernacle fut dressé. (LSG)

 

Les Fêtes sont des exemples importants : 

Le Nouvel An au Premier Mois (voir ci-dessus) : 

Psaume 81:3 Sonnez de la trompette à la nouvelle lune, au temps fixé, au jour solennel de notre fête ! (KJV)

 

Le Jour des Trompettes au Septième Mois : 

Lévitique 23:24 Parle aux enfants d'Israël, et dis : Le septième mois, le premier jour du mois, vous aurez un jour de repos, publié au son des trompettes, et une sainte convocation. (LSG)

 

Nombres 29:1 Le septième mois, le premier jour du mois, vous aurez une sainte convocation : vous ne ferez aucune œuvre servile. Ce jour sera publié parmi vous au son des trompettes. (LSG)

 

Pour la Sanctification du Temple :

2Chroniques 29:17 Ils commencèrent ces purifications le premier jour du premier mois ; le huitième jour du mois, ils entrèrent dans le portique de l'Éternel, et ils mirent huit jours à purifier la maison de l'Éternel ; le seizième jour du premier mois, ils avaient achevé. (LSG) 

(cf. les études La Sanctification du Temple de Dieu [241] et La Sanctification des Simples et des Gens Erronés [291]).

 

Le Temple était sanctifié pendant sept jours et, le Septième Jour, ils sanctifiaient les simples et les [gens] erronés et Israël était sanctifié. Puis, ils procédaient à travers la période suivante jusqu'à la Pâque, du Huitième Jour au Dixième Jour, quand ils mettaient de côté l'Agneau de la Pâque. Puis, le quatorzième jour, ils sortaient de leurs portes (Deut. 16:5-7) et tout Israël observait la Pâque du début du Quatorzième Jour et, en veillant, pendant la nuit du Quinzième Jour et ensuite, le Jour Saint du Quinzième Jour, ils avaient un service et le sacrifice et achevaient cette soirée le Seizième Jour. Les Pains sans Levain continuaient ensuite pendant six autres jours avec le dernier jour étant un Jour Saint.

 

La Nouvelle Lune des Trompettes était aussi utilisée comme un jour de restauration de la Loi de Dieu. 

Néhémie 8:2 Et le sacrificateur Esdras apporta la loi devant l'assemblée, composée d'hommes et de femmes et de tous ceux qui étaient capables de l'entendre. C'était le premier jour du septième mois. (LSG)

 

La Nouvelle Lune était un jour pour parler au peuple dans son ensemble en assemblée commune.

 

Nombres 1:1-5 1 L'Éternel parla à Moïse dans le désert de Sinaï, dans la tente d'assignation, le premier jour du second mois, la seconde année après leur sortie du pays d'Égypte. Il dit : 2 Faites le dénombrement de toute l'assemblée des enfants d'Israël, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant par tête les noms de tous les mâles, 3 depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux d'Israël en état de porter les armes ; vous en ferez le dénombrement selon leurs divisions, toi et Aaron. 4 Il y aura avec vous un homme par tribu, chef de la maison de ses pères. 5 Voici les noms des hommes qui se tiendront avec vous. (LSG)

 

Nous voyons ici le concept que la Nouvelle lune est un point central pour l'assemblée de l'armée de Dieu. 

Nombres 1:18 et ils convoquèrent toute l'assemblée, le premier jour du second mois. On les enregistra selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant par tête les noms depuis l'âge de vingt ans et au-dessus. (LSG)

 

Cet événement extrêmement important est survenu lors d'une Nouvelle Lune et Dieu a parlé par l’entremise de Moïse à Israël dans l'assemblée commune. C'était un jour utilisé pour la prophétie. 

Deutéronome 1:3 Dans la quarantième année, au onzième mois, le premier du mois, Moïse parla aux enfants d'Israël selon tout ce que l'Éternel lui avait ordonné de leur dire. (LSG)

 

Beaucoup d'activités significatives ont eu lieu ce jour-là. 

Exode 19:1 Le troisième mois après leur sortie du pays d'Égypte, les enfants d'Israël arrivèrent ce jour-là au désert de Sinaï. (LSG)

 

En continuant à lire ici, nous constatons qu'Israël arrête de voyager et que Moïse monte sur la montagne pour parler à Dieu. Ayant reçu ses instructions, Moïse parle au peuple ce jour-là.

 

Aaron a aussi été pris à Dieu à la Nouvelle Lune du Cinquième Mois de la Quarantième Année de l'Exode. 

Nombres 33:38 Le sacrificateur Aaron monta sur la montagne de Hor, suivant l'ordre de l'Éternel ; et il y mourut, la quarantième année après la sortie des enfants d'Israël du pays d'Égypte, le cinquième mois, le premier jour du mois. (LSG)

 

La restauration de la construction du Temple, comme la restauration de la Loi, a eu lieu à la Nouvelle Lune des Trompettes. 

Esdras 3:6 Dès le premier jour du septième mois, ils commencèrent à offrir à l'Éternel des holocaustes. Cependant les fondements du temple de l'Éternel n'étaient pas encore posés. (LSG)

 

Le début du voyage de la restauration de Néhémie a commencé à se produire au Nouvel An, à la Nouvelle Lune. Le commencement s’est produit à une Nouvelle Lune. Ainsi, il n'est donc pas simplement parti, il a commencé. Comme toutes les restaurations principales, elle a été effectuée par et lors de ces cérémonies des Nouvelles Lunes. 

Esdras 7:9 C’est le premier jour du premier mois qu’il commença à monter de Babylone, et c’est le premier jour du cinquième mois qu’il arriva à Jérusalem, la main bienfaisante de son Dieu étant sur lui. (CRAMP)

 

Il est arrivé à la Nouvelle Lune du Cinquième Mois. Devons-nous assumer aucune signification à cet événement et tout simplement dire qu’il est arrivé de voyage ou devons-nous supposer que c'était un jour d'assemblée et qu'il a planifié son arrivée pour cet événement ? Rien n'est sans conséquence ou sans symbolisme dans le récit de la Bible. 

Esdras 10:16-17 16 auquel se conformèrent les fils de la captivité. On choisit Esdras, le sacrificateur, et des chefs de famille selon leurs maisons paternelles, tous désignés par leurs noms ; et ils siégèrent le premier jour du dixième mois pour s'occuper de la chose. 17 Le premier jour du premier mois, ils en finirent avec tous les hommes qui s'étaient alliés à des femmes étrangères. (LSG)

 

Ici de nouveau, c'était un jour où Esdras et les hommes choisis n'étaient pas à leur travail de jour ouvrable, mais ils s'occupaient des choses de l'église. Ils ont commencé à la Nouvelle Lune et, au Nouvel An, ils avaient préparé Israël pour la Sanctification du Temple de Dieu.

 

Nous voyons Nisan ou Abib de nouveau mentionné ici comme le Premier Mois. 

Esther 3:7,12 7 Au premier mois, qui est le mois de Nisan, la douzième année du roi Assuérus, on jeta le pur, c'est-à-dire le sort, devant Haman, pour chaque jour et pour chaque mois, jusqu'au douzième mois, qui est le mois d'Adar. 12 Les secrétaires du roi furent appelés le treizième jour du premier mois… (LSG)

 

Les Prophètes étaient-ils consultés les jours de Sabbats et de Nouvelles Lunes ? 

Le livre d'Ézéchiel est clair que c'était le Premier Jour d'un mois que Dieu lui a parlé. Dieu nous parle quand nous sommes capables d'écouter, pas quand nous sommes occupés avec les affaires quotidiennes de nos vies.  

Ézéchiel 26:1 La onzième année, le premier jour du mois, la parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : (LSG)

 

Ézéchiel était devant Dieu aux Nouvelles Lunes et il a alors reçu la prophétie, parce qu'il était obéissant à Dieu. 

Ézéchiel 32:1 La douzième année, le premier jour du douzième mois, la parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : (LSG)

 

Ézéchiel 29:17 La vingt-septième année, le premier jour du premier mois, la parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : (LSG)

 

Ézéchiel 31:1 La onzième année, le premier jour du troisième mois, la parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : (LSG)

 

La même chose s'applique à Aggée. 

Aggée 1:1 La seconde année du roi Darius, le premier jour du sixième mois, la parole de l'Éternel fut adressée par Aggée, le prophète, à Zorobabel, fils de Schealthiel, gouverneur de Juda, et à Josué, fils de Jotsadak, le souverain sacrificateur, en ces mots : (LSG)

 

La Bible le rend très clair que c'est lors des Nouvelles Lunes que Dieu parlait avec les prophètes, quand ils étaient devant Lui, ou à Son service. Pourquoi Zorobabel, prince en Juda, consultait-il un prophète à la Nouvelle Lune ? La réponse à partir des textes multiples montre que c'était parce qu'ils allaient devant Dieu, ces jours-là, et qu'Il donnait la révélation par les prophètes, ces jours-là.

 

L'histoire de Jonathan et de David, dans 1Samuel, indique que c'était un jour où David serait manqué, s'il n'était pas présent à la table du Roi à la Nouvelle Lune. 

1 Samuel 20:4-17 4 Jonathan dit à David : Je ferai pour toi ce que tu voudras. 5 Et David lui répondit : Voici, c'est demain la nouvelle lune, et je devrais m'asseoir avec le roi pour manger ; laisse-moi aller, et je me cacherai dans les champs jusqu'au soir du troisième jour. 6 Si ton père remarque mon absence, tu diras : David m'a prié de lui laisser faire une course à Bethléhem, sa ville, parce qu'il y a pour toute la famille un sacrifice annuel. 7 Et s'il dit : C'est bien ! ton serviteur alors n'a rien à craindre ; mais si la colère s'empare de lui, sache que le mal est résolu de sa part. 8 Montre donc ton affection pour ton serviteur, puisque tu as fait avec ton serviteur une alliance devant l'Éternel. Et, s'il y a quelque crime en moi, ôte-moi la vie toi-même, car pourquoi me mènerais-tu jusqu'à ton père ? 9 Jonathan lui dit : Loin de toi la pensée que je ne t'informerai pas, si j'apprends que le mal est résolu de la part de mon père et menace de t'atteindre ! 10 David dit à Jonathan : Qui m'informera dans le cas où ton père te répondrait durement ? 11 Et Jonathan dit à David : Viens, sortons dans les champs. Et ils sortirent tous deux dans les champs. 12 Jonathan dit à David : Je prends à témoin l'Éternel, le Dieu d'Israël ! Je sonderai mon père demain ou après-demain ; et, dans le cas où il serait bien disposé pour David, si je n'envoie vers toi personne pour t'en informer, 13 que l'Éternel traite Jonathan dans toute sa rigueur ! Dans le cas où mon père trouverait bon de te faire du mal, je t'informerai aussi et je te laisserai partir, afin que tu t'en ailles en paix ; et que l'Éternel soit avec toi, comme il a été avec mon père ! 14 Si je dois vivre encore, veuille user envers moi de la bonté de l'Éternel ; 15 et si je meurs, ne retire jamais ta bonté envers ma maison, pas même lorsque l'Éternel retranchera chacun des ennemis de David de dessus la face de la terre. 16 Car Jonathan a fait alliance avec la maison de David. Que l'Éternel tire vengeance des ennemis de David ! 17 Jonathan protesta encore auprès de David de son affection pour lui, car il l'aimait comme son âme. 18 Jonathan lui dit : C'est demain la nouvelle lune ; on remarquera ton absence, car ta place sera vide. (LSG)

 

1 Samuel 20:24   David se cacha dans les champs. C'était la nouvelle lune, et le roi prit place au festin pour manger. (LSG)

 

Il est évident que les Nouvelles Lunes étaient des jours connus d'avance. Les gens étaient punis du fait de ne pas être présents. Elles débutaient par des banquets.

 

Il était habituel de demander conseils des prophètes aux jours de Nouvelles Lunes et de Sabbats. Cela ne peut pas être fait, si on travaille ce jour-là. 

2 Rois 4:23 Et il dit : Pourquoi veux-tu aller aujourd'hui vers lui ? Ce n'est ni nouvelle lune ni sabbat. Elle répondit : Tout va bien. (LSG)

 

Les Sacrifices et les Offrandes  

Qu'est-ce qui était signifié par le nettoyage du Sanctuaire, à la Nouvelle Lune du Premier Mois ?

 

Tout le système d'adoration en Israël était basé autour du Tabernacle et du Temple. Ce Tabernacle et ce Temple physiques étaient une copie de la structure céleste, qui est un édifice spirituel. On a montré à Moïse un plan pour la construction du Tabernacle physique.

 

L'adoration de Dieu devait être pure et Il désirait être adoré en esprit et en vérité. Le système physique désignait le Messie et le Temple Spirituel, qui était l'Église. Nous, en tant que l’église, sommes le Temple spirituel.

 

Le physique devait être nettoyé et le sacerdoce préparé pour la Pâque, comme nous devons être nettoyés et préparés pour le deuxième Sacrement. Seulement ceux qui ont été baptisés en tant qu’adultes repentants dans le corps de Christ peuvent prendre part au Dîner du Seigneur et premier élément de la Pâque.

 

C'était la signification derrière le nettoyage du Temple effectué par Christ tant au début de son ministère qu'avant la Pâque de sa mort, quand il a établi le Dîner du Seigneur au Jour de la Préparation du repas Chagiga.

 

Ainsi, le nettoyage physique nous désignait comme le Temple spirituel fait de pierres vivantes. Par notre action, nous intercédons pour les simples et les erronés d'Israël et aidons ainsi à protéger la nation. Nous aidons au nettoyage spirituel du Temple et ainsi, nous aidons à sanctifier la nation dans laquelle nous résidons. La communion du dimanche banalise entièrement ce processus et nie la Loi de Dieu.

 

La Nouvelle Lune du Premier Mois est le point de départ de ce processus et la Lune représente l'église. Le Judaïsme nie aussi la Loi de Dieu à cet égard, par sa pratique babylonienne de Rosh Hashanah, en Tishri.

 

Les actions de Christ dans le nettoyage du Temple étaient faites conformément à l'Écriture. Christ a effectué le nettoyage du Temple de Dieu par un acte physique, en nettoyant les prêteurs et ceci venait de la loi et du nettoyage du Temple de Dieu. 

Ézéchiel 45:18 Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Le premier jour du premier mois, tu prendras un jeune taureau sans défaut, et tu feras l'expiation du sanctuaire. (LSG)

 

Ce nettoyage commençait le processus de réconciliation de l'homme avec Dieu. C'était d'abord un acte physique dans un Temple physique, pour représenter le nettoyage spirituel du Temple spirituel. Nous sommes ce Temple spirituel et le nettoyage commence avec nous, à la Première Nouvelle Lune de chaque année. Cela continue ensuite tout au long de l'année d’une Nouvelle Lune à une autre. Cela continuera dans le Millenium.  

Nombres 28:11-15 11 Au commencement de vos mois, vous offrirez en holocauste à l'Éternel deux jeunes taureaux, un bélier, et sept agneaux d'un an sans défaut ; 12 et, comme offrande pour chaque taureau, trois dixièmes de fleur de farine pétrie à l'huile ; comme offrande pour le bélier, deux dixièmes de fleur de farine pétrie à l'huile ; 13 comme offrande pour chaque agneau, un dixième de fleur de farine pétrie à l'huile. C'est un holocauste, un sacrifice consumé par le feu, d'une agréable odeur à l'Éternel. 14 Les libations seront d'un demi-hin de vin pour un taureau, d'un tiers de hin pour un bélier, et d'un quart de hin pour un agneau. C'est l'holocauste du commencement du mois, pour chaque mois, pour tous les mois de l'année. 15 On offrira à l'Éternel un bouc, en sacrifice d'expiation, outre l'holocauste perpétuel et la libation. (LSG)

 

C'est maintenant un acte spirituel dans un Temple spirituel, ce qui le rend plus puissant et tout aussi obligatoire.

 

Est-ce que les Nouvelles Lunes continueront ? 

Ces Nouvelles Lunes sont avec les Sabbats et les Jours de Fête pour toujours ou continuellement devant l'Éternel.  

1Chroniques 23:31 et à offrir continuellement devant l'Éternel tous les holocaustes à l'Éternel, aux sabbats, aux nouvelles lunes et aux fêtes, selon le nombre et les usages prescrits. (LSG)

 

2Chroniques 2:4  Voici, j'élève une maison au nom de l'Éternel, mon Dieu, pour la lui consacrer, pour brûler devant lui le parfum odoriférant, pour présenter continuellement les pains de proposition, et pour offrir les holocaustes du matin et du soir, des sabbats, des nouvelles lunes, et des fêtes de l'Éternel, notre Dieu, suivant une loi perpétuelle pour Israël. (LSG)

 

Ce processus continue dans les trois fêtes. Les Trompettes sont une Nouvelle Lune et de là, seul le Jour des Expiations est omis ici. C'est un jour de jeûne.

 

2Chroniques 8:13 Il offrait ce qui était prescrit par Moïse pour chaque jour, pour les sabbats, pour les nouvelles lunes, et pour les fêtes, trois fois l'année, à la fête des pains sans levain, à la fête des semaines, et à la fête des tabernacles. (LSG)

 

L'Impôt du Prince est pour les sacrifices et c'est la responsabilité même du prince de les fournir à partir de l'impôt. 

2Chroniques 31:3 Le roi donna une portion de ses biens pour les holocaustes, pour les holocaustes du matin et du soir, et pour les holocaustes des sabbats, des nouvelles lunes et des fêtes, comme il est écrit dans la loi de l'Éternel. (LSG)

 

Esdras 3:5 Après cela, ils offrirent l'holocauste perpétuel, les holocaustes des nouvelles lunes et de toutes les solennités consacrées à l'Éternel, et ceux de quiconque faisait des offrandes volontaires à l'Éternel. (LSG)

 

Néhémie 10:33 pour les pains de proposition, pour l'offrande perpétuelle, pour l'holocauste perpétuel des sabbats, des nouvelles lunes et des fêtes, pour les choses consacrées, pour les sacrifices d'expiation en faveur d'Israël, et pour tout ce qui se fait dans la maison de notre Dieu. (LSG)

 

Ézéchiel 45:17 Le prince sera chargé des holocaustes, des offrandes et des libations, aux fêtes, aux nouvelles lunes, aux sabbats, à toutes les solennités de la maison d'Israël ; il offrira le sacrifice expiatoire, l'offrande, l'holocauste, et le sacrifice d'actions de grâces, en expiation pour la maison d'Israël. (LSG) 

(Consulter l'étude Le Prélèvement de la Dîme [161]).

 

Voici un exemple particulièrement important parce qu'il montre clairement qu'Ézéchiel fermait la porte de la cour intérieure, les jours ouvrables, mais qu'elle était ouverte pour l'adoration, les jours de Sabbats et de Nouvelles Lunes. 

Ézéchiel 46:1-6 Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : La porte du parvis intérieur, du côté de l'orient, restera fermée les six jours ouvriers ; mais elle sera ouverte le jour du sabbat, elle sera aussi ouverte le jour de la nouvelle lune. 2 Le prince entrera par le chemin du vestibule de la porte extérieure, et se tiendra près des poteaux de la porte ; les sacrificateurs offriront son holocauste et ses sacrifices d'actions de grâces ; il se prosternera sur le seuil de la porte, puis il sortira, et la porte ne sera pas fermée avant le soir. 3 Le peuple du pays se prosternera devant l'Éternel à l'entrée de cette porte, aux jours de sabbat et aux nouvelles lunes. 4 L'holocauste que le prince offrira à l'Éternel, le jour du sabbat, sera de six agneaux sans défaut et d'un bélier sans défaut ; 5 et son offrande, d'un épha pour le bélier, et de ce qu'il voudra pour les agneaux, avec un hin d'huile par épha. 6 Le jour de la nouvelle lune, il offrira un jeune taureau sans défaut, six agneaux et un bélier qui seront sans défaut ; (LSG)

 

Le prince entre par cette porte ces jours-là, parce que cela symbolise le Messie agissant dans l'entrée en Israël les jours fériés, jours mis à part comme saints pour Dieu. Christ vient à l'église et s'occupe de nous les Jours Saints, les Sabbats et les Nouvelles Lunes. C'est un autre exemple très important se rapportant aux Nouvelles Lunes et à leur importance quant à l'Esprit Saint qui entre en nous et qui commence à nous réorganiser et à nous nettoyer. C'est le symbole de la porte étant ouverte et du Messie qui entre.

 

Vous remarquerez que l'adoration est dirigée sur les deux jours. Ézéchiel reçoit l’ordre du système Millénaire aussi.

 

La Nouvelle Lune a-t-elle été abolie avec les Sacrifices ? 

Les Sacrifices ont été continués à tous les Sabbats, Nouvelles Lunes et Jours Saints. Le Quatrième Commandement subsiste. Seuls les Sacrifices comme tels ont été éliminés une fois pour toutes, parce que Christ, par sa crucifixion et sa mort, a cloué au pieu notre facture de dettes de péché, ou le Chierogriphon, une fois pour toutes.

 

Soutenir que les Nouvelles Lunes ont été éliminées avec le Sacrifice revient à soutenir l'élimination du Quatrième Commandement, ce qui est évidemment faux.

 

Pourquoi Dieu permet-Il que ces Jours Saints ne soient pas observés ? 

La Bible est écrite pour que les gens qui ne sont pas appelés à faire partie d'Israël ne comprennent pas. C'est pourquoi Christ a parlé en paraboles (Matthieu 13:10-14 ; 10:34-35 ; Marc 4:11).

 

Dieu déteste la corruption de Ses Jours Saints. 

Ésaïe 1:13 Cessez d'apporter de vaines offrandes : J'ai en horreur l'encens, les nouvelles lunes, les sabbats et les assemblées ; je ne puis voir le crime s'associer aux solennités. (LSG)

 

Ésaïe 1:14 Mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes ; elles me sont à charge ; je suis las de les supporter. (LSG)

 

Ésaïe 47:13 Tu t'es fatiguée à force de consulter : Qu'ils se lèvent donc et qu'ils te sauvent, ceux qui connaissent le ciel, qui observent les astres, qui annoncent, d'après les nouvelles lunes, ce qui doit t'arriver ! (LSG)

 

Ici, les faux prophètes ont corrompu la prophétie par l'astrologie et la divination. Dieu a alors dit qu'Il mettrait fin à ces sortes de Fêtes, de Nouvelles Lunes et de Sabbats. Cela signifiait-t-il que Dieu éliminerait le Sabbat ou les Nouvelles Lunes ou les Fêtes ? Non, cela signifiait qu'Il empêcherait les faux adorateurs de les observer.

 

Osée 2:11 Je ferai cesser toute sa joie, ses fêtes, ses nouvelles lunes, ses sabbats et toutes ses solennités. (LSG)

 

Amos est clair que la populace voyait les Nouvelles Lunes et les Sabbats comme un obstacle à leur commerce et à leurs devoirs du monde temporel. 

Amos 8:5 Vous dites : Quand la nouvelle lune sera-t-elle passée, afin que nous vendions du blé ? Quand finira le sabbat, afin que nous ouvrions les greniers ? Nous diminuerons l'épha, nous augmenterons le prix, nous falsifierons les balances pour tromper ; (LSG)

 

Dieu ne permet pas aux gens d'observer Ses fêtes et Ses Nouvelles Lunes et Son calendrier correct, parce qu'ils sont de faux adorateurs, et seulement ceux de l'Église de Dieu de la Première Résurrection sont permis de les observer. Les autres adorent de faux dieux, les mauvais jours, sous un faux calendrier et ils ne connaissent pas mieux. Ils ne sont tout simplement pas en jugement maintenant.

 

Nous voyons de David et Jonathan que la Nouvelle Lune était un banquet obligatoire en Israël. David savait que la seule excuse valable qu'il aurait de ne pas être présent à un événement obligatoire connu à l'avance, était de l'observer avec sa famille à un autre endroit, en Israël. C'était la pratique même d'avoir ces repas obligatoires, et d’essayer alors de reprendre les tâches normales et le commerce, les jours de Sabbats et de Nouvelles Lunes, qu’Amos condamne spécifiquement. Ces gens observaient les Nouvelles Lunes, mais ils essayaient de hâter la fin du jour pour pouvoir faire du commerce. Dieu les a condamnés par le prophète Amos pour une telle activité, bien qu'ils les aient observées. Combien plus condamnables sont ceux qui ont des banquets ou des repas spéciaux, les reconnaissant ainsi, et qui cependant font du commerce quand même le jour du Sabbat ou de la Nouvelle Lune. Quelqu'un soutiendrait-il qu'ils peuvent faire du commerce le jour du Sabbat, parce qu'ils ont un repas spécial, le soir du Sabbat ? Comment une telle logique peut-elle alors s'appliquer à la Nouvelle Lune ?

 

Christ observera-t-il les Nouvelles Lunes, quand Il reviendra ? 

Durant le Millenium, les Sabbats et les Nouvelles Lunes seront observés. 

Ésaïe 66:23 À chaque nouvelle lune et à chaque sabbat, toute chair viendra se prosterner devant moi, dit l'Éternel. (LSG)

 

Le Nouveau Testament les mentionne aussi. Cela ne parle pas de l'option de les observer ou pas, mais simplement de la façon qu'elles sont observées. Cependant, l'injonction de les observer ainsi que la loi est claire, à partir des Écritures précédentes. 

Colossiens 2:16 Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou des sabbats : (LSG)

 

Ces Écritures montrent clairement que les Nouvelles Lunes étaient importantes en Israël tout au long de son histoire. Nous savons de Josephus qu'elles étaient observées durant la période entière du Temple et que le Souverain Sacrificateur servait dans le Temple aux Nouvelles Lunes et les jours de Sabbats. L'église du Nouveau Testament les a aussi comprises. La question n'a pas été adressée dans le Nouveau Testament parce qu'elle n'en était pas une. Toutes les épîtres des Apôtres traitent des problèmes qui ont surgi dans les diverses églises. L'Église de Dieu a observées les Nouvelles Lunes pendant des siècles. Nous savons pour un fait qu'à la Réforme, l'Église observait le calendrier entier intact, comme il était dans la période du Temple (voir l'étude Le Rôle du Quatrième Commandement dans l’Histoire des Églises de Dieu Observant le Sabbat [170] et Kohn The Sabbatarians in Transylvania, CCG Publishing 1998).

 

Le Nouveau Testament est un commentaire de l'Ancien Testament.

 

Ce n'est peut-être pas une exigence de démontrer que les Nouvelles Lunes doivent être observées, mais étant donné la preuve, il est impossible de démontrer qu'elles doivent seulement être reconnues.

 

Les Nouvelles Lunes sont critiques au calendrier. Dieu a dit qu'Il ne permettra pas aux faux adorateurs d'observer leur apostasie durant Ses jours de fête, comme nous venons de le voir. À partir de ces textes ici, il est tout à fait évident qu'Israël observait les Nouvelles Lunes. Ils les observaient comme des jours d'assemblée. Lire cela d'une autre façon n'est qu'une manipulation entêtée de l'Écriture.

 

La compréhension de la Nouvelle Lune est la dernière phase de la restauration de l'individu à la connaissance du seul vrai Dieu et de Jésus Christ, ou Joshua (Josué) le Messie, qu'Il a envoyé (Jean 17:3). La Nouvelle Lune est essentielle pour observer le calendrier original et, de là, les vraies fêtes du Seul Vrai Dieu. En faisant des Nouvelles Lunes le dernier et le plus difficile aspect de la restauration, seulement ceux avec la vraie foi peuvent retourner à Dieu et observer Ses fêtes durant Ses jours sous Ses termes et lois.

 

Vous devez être diligents en essayant d'observer les Lois de Dieu. Vous devez être diligents en cherchant à comprendre la foi afin d’être permis d'observer les Fêtes de Dieu, parce que c'est un honneur et que les Nouvelles Lunes font partie de ce système. Jusqu'à ce que vous les compreniez, vous ne pouvez pas entièrement comprendre le système de Dieu.

 

Une étude plus approfondie devrait être faite à partir des études suivantes :

 

L'Offrande de la Gerbe Agitée [106b]

Les Récoltes de Dieu, les Sacrifices des Nouvelles Lunes et les 144,000 [120]

Les Nouvelles Lunes [125]

Les Nouvelles Lunes d'Israël [132]

Les Trompettes [136]

Le Calendrier de Dieu [156]

Le Prélèvement de la Dîme [161]

Le Rôle du Quatrième Commandement dans l’Histoire des Églises de Dieu Observant le Sabbat [170]

Tishri en Relation avec l'Équinoxe [175]

Jéroboam et le Calendrier Hillel [191]

Le Calendrier et la Lune : Ajournements ou Festivals ? [195]

La Lune et le Nouvel An [213]

La Sanctification du Temple de Dieu [241]

La Restauration de Josias [245]

Le Premier Grand Commandement [252]

La Loi et le Quatrième Commandement [256]

 

q