Les Églises Chrétiennes de Dieu

[003B]

 

 

 

Questions et Réponses sur la Foi Chrétienne [003B]

 

(Édition 1.0 20120101-20120101)

 

 

Beaucoup de gens seront surpris de découvrir que ce qu’ils croient n’est pas dans la Bible et n’est pas soutenu ou cru par l’église historique. Répondez à ce questionnaire et voyez à quel point vous êtes près de la vraie foi livrée une fois pour toutes aux saints.

    

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

 

(Copyright © 2012, Christian Churches of God, éd. Wade Cox)

(Tr. 2012, rév. 2015)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
 http://www.logon.org/ et http://french.ccg.org/

 

    

Questions et Réponses sur la Foi Chrétienne [003B]

 

Dieu

 

1) Dieu le Père est-il lui seul le Seul Vrai Dieu ou Jésus est un Vrai Dieu comme Dieu l’est ?

 

R.  Oui, Dieu seul est le Seul Vrai Dieu.

 

(1Tim. 2:5 ; 1Cor 8:4 ; Gal. 3:19-20 ; Deut. 4:35,39 ; Éph. 4:6 ; Jean 17:3 ; Deut. 32:39 ; Mal. 2:10 ; Ps. 90:2 ; Ps. 93:1).

 

2) Est-ce que c’est Dieu seul qui a créé les Cieux et la Terre ou Dieu qui a créé les Cieux et la Terre par Jésus Christ ?

 

R.  Oui, Dieu seul a créé les Cieux et la Terre (Ésaïe 44:24 ; 51:13 ; 40:22 ; Prov. 30:4 ; Job. 9:8 ; Job 38:1-7 ; Ps. 104:2 ; Jér. 51:15 ; Gen. 1:1 ; 1Cor. 8:6a ; Apoc. 10:6).

 

C’était quand la Terre est devenue tohu bohu que Christ et les autres élohim ont créé par ordre de Dieu pour que l’Homme puisse y vivre.

 

3) Est-ce que Dieu a été vu par l’homme et est-ce que l’homme a entendu Sa voix ?

 

R. Non, le Seul Vrai Dieu est invisible (Col. 1 :15 ; 1Tim. 1:17 ; 6:16), et aucun homme n’a vu le Seul Vrai Dieu et personne n’a entendu Sa voix, en aucun temps (Jean 5:37 ; 1Jean 4:12 ; Jean 1:18 ; 6:46).

 

4) Le Seul Vrai Dieu, est-il le Dieu de Christ, même après que Christ ait été ressuscité et ait été mis à la droite de Dieu ?

 

R. Oui, le Seul Vrai Dieu est le Dieu de Christ (Éph. 1:17 ; Éph. 4:6 ; Ps 45:7 ; Héb. 1:9 ; Jean 17:3). Et même après la résurrection de Christ d’entre les morts, le Seul Vrai Dieu est le Dieu de Christ (Jean 20:17).

 

Il n’y a seulement qu’un seul Dieu et Père de tous et Il est le Dieu de Christ (Rom. 15:6  ; 2Cor. 1:3 ; Éph. 1:3 ; Col. 1:3  ; 1Pierre 1:3).

 

L’Esprit Saint

 

1) Est-ce que l’Esprit Saint est Dieu ?

 

R.  Non, l’Esprit de vérité qui vient du Père et envoyé par Christ, n’est pas Dieu (Jean 15:26 ; Jean 16:13).

 

2) Est-ce que l’Esprit Saint est une personne dans la Divinité ?

 

R.  Non, l’Esprit de Dieu n’est pas une personne dans la Divinité (Apocalypse 5:6 ; Exode 31:3 ; Exode 35:31 ; Michée 3:8 ; Luc 1:15 ; Actes 4:8 ; Actes 7:55 ; Actes 13:9 ; Actes 4:31 ; 2Chroniques 24:20).

 

3) Peut-on prier ou adorer l’Esprit Saint ?

 

R.  Non, Christ a dit que c’est son Père qui cherche à être adoré (Jean 4:23 ; 1Cor. 6:19).

 

4) L’Esprit Saint, c’est quoi ?

 

R.  L’Esprit Saint, c’est la puissance de Dieu (Jean 20:22 ; Actes 8:17-21 ; Actes 1:8 ; Actes 2:4 ; Actes 4:25 ; Luc 4:14 ; Rom. 15:19 ; 1Cor. 2:4).

 

L’Esprit Saint, c’est la nature de Dieu (2Pierre 1:3-4).

 

Jésus

 

1) Est-ce que Christ est coégal à Dieu ?

 

R.  Non, Christ n’est pas coégal à son Dieu (Jean 14:28 ; 1Cor. 15:27 ; Phil. 2:6 ; Actes 7:56 ; 1Pierre 3:22).

 

2) Est-ce que Christ est coéternel avec Dieu ?

 

R.  Non, Christ n’est pas coéternel à son Père et son Dieu (Prov. 30:4 ; Michée 5:2 ; Ps. 45:7).

 

3) Est-ce que Christ a un commencement ?

 

R.  Oui, Christ a un commencement (Apocalypse 3:14).

 

4) Christ, est-il un être créé par Dieu ?

 

R.  Oui, Christ a été crée à l’image de Dieu (Col. 1:15).

 

5) Est-ce que Christ a existé avant d’être un humain ? Si oui, qui était-il ?

 

R.  Oui, Christ a existé avant d’être un humain. (Jean 8:58 ; 1Cor. 15:47 ; Jean 17:4,24 ; Jean 3:13). Avant qu’il ne soit fait homme, Christ était en forme de élohim (Philippiens 2:6 ; Ps. 45:7), c'est-à-dire Fils de Dieu (de Jean 10:33-36).

 

Christ a été identifié par les Apôtres comme étant l’Ange de l’Éternel, le médiateur qui est apparu à Moïse et lui a donné la Loi de Dieu (Actes 7:35,38 ; Héb. 2:2 ; Gal. 3:19-20 ; 1Tim. 2:5).

 

6) Christ, est-il l’unique Fils de Dieu ?

 

R.   Non, Christ est un Fils de Dieu. Dieu a créé plusieurs fils (Job 1:6 ; 2:1 ; 38:4-7 ; Psaume 86:8-10 ; 95:3 ; 96:4 ; 135:5) et Dieu est devenu Dieu le Père à partir de la création de ces fils spirituels (Hébreux 12:9).

 

Ainsi, Christ était l'être qui est venu comme le seul fils du Père. C'est-à-dire, il est le seul des fils de Dieu qui est né de la chair.

 

7) Est-ce que Christ est ressuscité des morts ?

 

R.    Oui, Dieu le Père a ressuscité Christ d’entre les morts (1Cor 15:15 ; Rom. 4:24 ; Actes 2:24,32 ; 1Cor. 15:3-9).

 

8) Peut-on prier ou adorer Christ ?

 

R.    Non, Christ a enseigné à qui prier et comment prier. Et c’est à Dieu le Père seul que nous devons prier et chanter des cantiques, ou adorer (Matt. 6:9 ; Jean 14:13 ; Rom. 16:27 ; Héb. 13:15-16).

 

9) Les Anges ont-ils adoré Christ ?

 

R.    Non, les anges ou les hommes se sont proskuneo devant Christ (Hébreux 1:6 ; Matthieu 2:11), comme dans Apoc 3:9 où ceux de la synagogue de Satan se proskuneo devant les élus, c’est le même terme. Une telle action est un acte d'asservissement, mais n'est pas en elle-même de l'adoration.

 

Nous devons adorer Dieu le Père et aucun autre dieu (Luc 4:8 ; Jean 4:21-24 ; Phil. 3:3 ; Éph. 5 :19-20 ; Apoc. 22:9).

 

Christ a dit que c’est son Père qui cherche à être adoré (Jean 4:23 ; 1Cor. 6:19).

 

10) Dieu a-t-il donné la loi à Moïse au Sinaï ?

                   

R.    Oui, Dieu a donné la Loi à Moïse.

 

11) Est-ce que Dieu a donné Lui-même la loi en personne ou par l’entremise d’autres personnes ? Si oui, qui étaient-elles ?

 

R.    Non, le Seul Vrai Dieu n’est pas apparu à Moïse au Sinaï. Il est clairement indiqué qu’à l’être qui a parlé et est apparu à Moïse est donné le titre d’‘ange’, et cet être n’était autre que Jésus Christ (Actes 7:35-28 ; 1Corinthiens 10:4 ; Actes 7:53 ; Galates 3:19 ; Hébreux 2:2).

 

12) Qui la Bible mentionne-t-elle comme le Grand Ange qui était avec Israël dans le Désert qui les a nourris ?

 

R.    La Bible déclare clairement que Jésus Christ est l'ange qui était dans le buisson qui a parlé à Moïse et l'ange avec qui Moïse a parlé sur le Mont Sinaï, et cela est confirmé d'ailleurs dans les Écritures sur de nombreux récits. Le mot ange ou malak signifie messager. Genèse 48:15-16 lit : “Et il bénit Joseph, et dit : Dieu, devant lequel mes pères, Abraham et Isaac, le Dieu qui m'a nourri toute ma vie jusqu'à ce jour, L'ange qui m'a délivré de tout mal, bénisse ces enfants, et que mon nom soit nommé sur eux, et le nom de mes pères Abraham et Isaac, et de les laisser pousser en une multitude dans le milieu de la terre” Cet être dieu, “l’Ange” qui a délivré Israël de tout mal” était un messager de l'UNIQUE VRAI Dieu. Cet ange était Jésus Christ (voir l'étude L'Ange de YHVH (No. 24)).

 

13) Est-ce un blasphème de se référer à Christ comme un ange ?

 

R. Non, au contraire – c’est scripturaire. Jésus Christ EST l’Ange du Seigneur qui a parlé avec Moïse.

 

Jour d’adoration

 

1) Quel est le jour que Dieu a commandé pour s’assembler afin de l’adorer ?

 

R.    C’est le Septième jour de la semaine qui a toujours été le samedi (Exode 20:10-11 ; Héb 4:3-40).

 

2) Est-ce qu’il est permis de s’assembler le dimanche pour adorer Dieu ?

 

R.    Non, le jour appelé Dimanche n’est pas le Septième jour de la semaine, mais c’est correctement le premier jour de la semaine (Matthieu 28:1).

 

3) Est-ce qu’il est permis de s’assembler ensemble à un autre jour de la semaine pour adorer Dieu ?

 

R.    Non. Le jour de repos, le Sabbat, est un jour consacré à l’Éternel (Ex. 35:2 ; Ex. 31:14 ; Néh. 13:22) et c’est le seul jour hebdomadaire désigné pour une sainte convocation (Lév. 23:3 ; Es. 56:2).

 

4) Est-ce qu’on a le choix de ne pas travailler ou de travailler au jour que Dieu a mis à part pour l’adorer ?

 

R.    Non, nous n’avons pas le choix. Il nous est commandé de travailler six jours dans la semaine (Exode 23:12). Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le (Eccl. 9:10).

 

Il ne doit se faire aucun travail, le jour du Sabbat, par n'importe quel individu (Marc 2:27).

 

5) Est-ce que l’on peut faire travailler des gens pour nous le jour du Sabbat ?

 

R.   Non. Nous devons tous nous reposer au Sabbat, du vendredi à la noirceur au samedi jusqu’à la noirceur.

 

Le Septième jour est le jour du repos de l’Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes (Deutéronome 5:14).

 

6) Comment profanons-nous le Sabbat ?

 

R.    En faisant nos propres œuvres serviles, en faisant travailler d'autres personnes pour nous (comme aller au restaurant pour manger), en étant préoccupés par nos propres idées et intérêts et en ne faisant pas de Dieu le centre de notre attention, ce jour-là (Ésaïe 58:13).

 

Les Fêtes

 

1) Quelles sont les Fêtes de Dieu ?

 

R.    Il n’y a que Trois Fêtes annuelles :

·         La Pâque/les Pains Sans Levain

·         La Pentecôte

·         La Fête des Tabernacles ou des Tentes

 

(Exode 23:14-19 ; Deutéronome 16:1-17 ; Lévitique 23:1-44)

 

2) Devons-nous sortir de nos maisons pour célébrer les Fêtes de Dieu ?

 

R.    Oui, nous nous retirons vraiment du monde, et trois fois par an, nous allons là où Dieu a placé Son Nom pour observer les Fêtes de Dieu (Deut. 16:2,6-7).

 

L’église a la responsabilité de déclarer la place de la Fête et de se préparer pour cela. Nous ne pouvons pas observer la Pâque à l'intérieur de nos portes (Deut. 16:5-6).

 

3) Devons-nous rester au lieu où la Fête de Dieu est célébrée durant toute la période de la Fête, (les 7 jours en entiers pour la Pâque et la Fête des Tentes et les deux jours de la Pentecôte) ?

 

R.    Oui, (Actes 20:6 ; 1Cor. 5:8 ; Actes 2:1). Nous ne devons pas retourner à la maison, ni aller à notre travail jusqu’à ce que les jours des Fêtes de Dieu soient achevés.

 

4) Nous est-il commandé de donner une offrande à ces trois fêtes ?

 

R. Oui, nous ne devons pas paraître devant Dieu les mains vides aux fêtes. Chaque homme doit donner ce qu’il peut selon les bénédictions qu’il a reçues (Deut. 16:16-17).

 

5) Est-il permis de célébrer Noël ?

 

R.    Non.

 

Jérémie 10:2-5 2 Voici ce que déclare l'Éternel : N'imitez pas le comportement des nations et ne redoutez pas les signes dans le ciel même si les nations en sont saisies de peur. 3 Les coutumes des autres peuples ne sont que du néant, leur dieu n'est que du bois coupé dans la forêt, travaillé au ciseau par la main d'un sculpteur. 4 On l'embellit d'or ou d'argent, un marteau et des clous le font tenir en place pour qu'il ne branle pas. 5 Ces dieux-là sont semblables à des épouvantails dans un champ de concombres : ils ne savent parler, il faut qu'on les transporte car ils ne marchent pas. Ne les craignez donc pas : ils ne font pas de mal ; et ils ne peuvent pas non plus faire du bien. (BDS-IBS)

 

6) Devrions-nous prendre part aux célébrations des Pâques/Easter ?

 

R. Non. Easter/Pâques sont le festival de la déesse Ishtar dont le consort (mari) mourait un vendredi et était ressuscité un dimanche. La Pâque a été changée pour Easter/Pâques lorsqu’il y a eu une dispute dans l’église à propos de la date du Dîner du Seigneur.

 

7) Devrions-nous fêter les anniversaires de naissance ?

 

R.    Il n’est nulle part commandé dans la Bible d’observer les anniversaires. En réalité, les exemples dans la Bible indiquent que nous ne devrions pas observer les anniversaires de naissance (Gen. 40:20 ; Job 1:4 ; Matt. 14:6 ; Marc 6:21).

 

On nous dit de nous rappeler la mort de Jésus (Luc 22:19), et nous le faisons chaque année à la Pâque, et non de célébrer la naissance de Jésus.

 

8) Est-il permis de célébrer le Nouvel An de janvier ?

 

R.    Non, Dieu nous dit de ne pas apprendre ou d’imiter les voies des païens (Jérémie 10:2 ; 2Rois 17:33 ; 1Rois 14:24 ; Deutéronome 18:9).

 

9) Quel est le Nouvel An selon les Écritures ?

 

R.    C’est la nouvelle lune la plus proche du retour du printemps à Jérusalem (ou dans l’hémisphère Nord autrement dit) (voir Exode 23:15 ; Exode 12:2).

 

10) Qu’est-ce la Nouvelle Lune ?

 

R.  C’est le moment où la lune est alignée entre le soleil et la terre (Psaume 81:3).

 

Le mot Kehseh dans ce verset 3 est dérivé de la racine qui est Kacah. Cela n'a rien à voir avec la pleine lune, mais plutôt à un instant où la lune est “cachée” de notre vue.

 

11) Pouvons-nous travailler les jours de Nouvelle Lune ? 

 

R.  Non, les Nouvelles Lunes sont des jours où il faut cesser de travailler (Amos 8:5).

 

12) Est-il permis de faire travailler des gens pour nous aux jours de Nouvelle Lune ?

 

R.  Aucun commerce n'était permis les jours de Sabbat et de Nouvelle Lune (Amos 8:5).

 

Les Aliments

 

1) Dans la Nouvelle Alliance, Dieu nous permet-il de manger de tout ?

 

R.    Non, Christ a dit : Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir (voir Matthieu 5:17).

 

2) Est-ce que les aliments purs et impurs sont abolis ?

 

R.    Non. Toute créature de Dieu sanctifiée par la parole de Dieu est bonne à manger et il n’y en a point qui soit rejetée (1Tim. 4:4-5).

 

L’état des morts

 

1) Quand un homme meurt, à sa mort, son âme va-t-elle au ciel s’il était quelqu’un de bien ou en enfer s’il a fait du mal ?

 

R.  Non, les morts sont comme endormis ou inconscients (Luc 8:49-56 ; 1Thes. 4:13-18) attendant la résurrection (Daniel 12:2,13 ; 1Cor 15:20-22).

Personne n’est monté au ciel, si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Christ, qui est dans le ciel (Jean 3:13).

 

PERSONNE ne va au ciel ; ni maintenant, ni jamais. C’est Dieu qui descend ici sur la Terre quand tout est restauré (Apoc. 21).

 

2) La parabole de Lazare et l’homme Riche signifie-t-elle que les méchants brûleront en souffrant pour toujours dans le feu ?

 

R.  Non, car Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité (1Tim 2:4). Ainsi, tous les êtres humains auront l’opportunité de se repentir (1Tim 4:10).

 

3) Est-ce que l’âme peut mourir ?

 

R.  Oui, l’âme peut périr ou être détruite (Ézéchiel 18:4).

 

Christ a dit : Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne (Matthieu 10:28).

 

L’homme peut entraîner la perte de la vie mais il ne peut pas la détruire – seul Dieu peut faire cela.

 

4) Qu’est-ce que l’Enfer ?

 

R.  Le mot pour Enfer est Sheol, et signifie la tombe où les morts étaient enterrés. Hades était le mot grec correspondant à l'hébreu ; il signifie aussi la tombe. Le troisième mot traduit par enfer dans la Bible est la Géhenne, qui était la fosse d'ordures à l'extérieur de Jérusalem où ils brûlaient les chiens et d'autres ordures. Un autre mot utilisé dans la Bible est tartaros ou tartaroo, qui est la fosse réservée pour les anges dans leur endiguement. Il n'y a aucun Enfer qui brûle pour toujours.

 

5) Qu’est-ce que le Paradis ?

 

R.  C’est la Maison de Dieu, la sainte Montagne de Dieu, la montagne de Sion, la Cité du Dieu Vivant, la Jérusalem Céleste (2Cor. 12:2,4 ; Apo 4:2-11 ; Apo. 21 ; Apo. 2:7 ; Hébreux 12:22 ; Psaume 125:1).

 

6) Qu’est-ce que la Seconde Mort ?

 

R.  L’Étang de Feu est simplement le moyen d'incinération des cadavres de ceux qui refusent d'accepter la voie de Dieu, à la fin de la période de la Deuxième Résurrection et du Jugement du Grand Trône Blanc.

 

La mort et le séjour des morts seront aussi détruits et n’existeront plus à jamais (Apocalypse 20:14).

 

7) Est-ce que les anges peuvent mourir ?

 

R.  Oui, les anges peuvent mourir, et l’Armée céleste qui s’est rebellée mourra (Ézéchiel 28:16,18 ; Ésaïe 14:15) comme les hommes.

 

La Résurrection

 

1) Est-ce que tous les êtres humains qui ont existé ressusciteront des morts ?

 

R.  Oui, puisque la mort est venue par un homme, c’est aussi par un homme que vient la résurrection des morts. Car comme dans Adam tous meurent, de même dans Christ tous seront rendus vivants (1Corinthiens 15:21 ; 1Jean 2:2 ; Rom 11:32).

 

2) Combien y a-t-il de résurrections ?

 

R.  La Bible dit qu'il y aura deux résurrections des morts. 

  •  La Première Résurrection (Apoc. 20:6) est seulement pour les saints, c’est-à-dire ceux qui gardent les commandements de Dieu et la foi ou le témoignage de Jésus (Apoc. 14:12 ; 12 :17), et qui n’ont pas aimé leur vie même jusqu’à la mort (Apoc. 12:11).
  • L’autre résurrection est la résurrection du Jugement (Jean 5:24,29). Toute l'humanité qui n’est pas ressuscitée à la Première Résurrection, qui est la meilleure résurrection (Héb. 11:35), sera ressuscitée des morts pour le jugement de correction et non de condamnation.

Aux anges, à ce moment-là, leur sera aussi accordé le salut en Christ (1Pierre 3:19 ; 2Pierre 2:4) pour qu’ils parviennent à la connaissance de la vérité et se tournent vers Dieu (1Cor. 6:2-3 ; Jude 6).

 

3) Est-ce que Dieu enverra Christ une deuxième fois ici sur la Terre ?

 

R.  Oui, Dieu enverra Christ une deuxième fois ici sur la Terre (Hébreux 9:28 ; Jean 14:3 ; Actes 1:11; Actes 15:16).

 

4) Christ emmènera-t-il alors les saints avec lui là où Dieu est dans le Ciel et ils seront là auprès de Dieu ?

 

R.  Non, les saints seront avec le Seigneur Jésus, là où il sera (Jean 14:3 ; 1Thessaloniciens 4:17 ; Apocalypse 14:1). Christ se tiendra à Jérusalem (Apocalypse 14:1) d'où le monde sera gouverné.

 

5) Quel sera le travail de Christ à son retour sur la Terre ?

 

R.  Christ (avec les saints ressuscités) doit gouverner la Terre entière à partir de Jérusalem (Apoc. 11:15 ; Apoc. 19:11-16 ; Apoc. 5:10 ; Apoc. 20:4).

 

6) Combien de temps Dieu a-t-il donné à Christ pour faire ce travail ?

 

R.  Christ doit régner ici sur la Terre pendant mille ans (Apocalypse 20:6).

 

L’Église

 

1) Qui ou qu’est-ce que l’église ?

 

R. L’église est un corps de gens qui constitue la congrégation de Dieu. Ce n’est pas un édifice. Christ a dit qu’il construirait son église sur le rocher et Dieu est ce rocher (Ps. 18 :1-2). L’église est conduite par des anciens et des diacres, choisis par les frères (Actes 1:22,26, 6 :3,5-6, 15 :22 ; 1Cor. 16 :3 ; 2Cor. 8 :19,23). L’Esprit Saint fait d’eux des surveillants du troupeau qui est l’Église de Dieu (Actes 20 :28).

 

2) Quel est le mandat de l’église ?

 

R.  L’Église a reçu un mandat de Jésus Christ.

Matthieu 28:18-20 Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. 19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, 20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. (LSG)

 

3) Les Chrétiens sont-ils obligés de donner la dîme pour aider à financer l’œuvre de l’Église de Dieu ?

 

R.  Oui. C’est la responsabilité de chaque Chrétien de supporter l’œuvre de l’Église (consulter Deut. 12 :5-19). Il y a une première et une deuxième dîme. La première dîme est payable au sacerdoce au sein de la nation. La deuxième dîme est pour que l’individu puisse participer aux Fêtes. Quiconque ne paie pas la dîme vole Dieu (Mal. 3:8-10).

 

4) Est-ce que les baptêmes des églises trinitaires sont considérés comme valides ?

 

R.  Non, le baptême par immersion au nom du Père et du Fils et de l’Esprit Saint (Matt 28:19) signifie que le baptême est effectué au Nom du Père dans le corps du Fils, demandé au nom du Fils, dans la puissance et par la puissance de l'Esprit Saint.

 

C’est le sens correct de la déclaration de Christ, et cela n’a rien à voir avec la Trinité.

 

5) Les Trinitaires devraient-ils être rebaptisés ?

 

R.  Oui, ainsi que ceux qui ont été baptisés dans les églises Binitaires, ou Dithéistes, etc.

 

6) Est-il permis selon la Bible de baptiser un enfant ou un jeune homme de moins de 20 ans ?

 

R.  Non. Il faut être un adulte pour aller à la guerre selon les Écritures et l’âge adulte est 20 ans selon les Écritures (Nom. 1:1-3,18 ; Esdras 3:8).

 

Les élus n’ont pas à lutter contre la chair et le sang et ils mènent une guerre contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes (Éphésiens 6:11-13 ; 1 Tim. 6:12 ; 2Tim. 4:7 ; Apoc. 3:21 ; Apoc. 12:11 ; Apoc. 15:2).

 

7) À quel âge est-il permis selon la Bible d’être un ministre dans l’Église de Dieu ?

 

R. On entre en fonction en tant qu’enseignant dans le Temple de Dieu, à partir de l’âge de trente ans conformément à la Loi de Dieu (Nombres 4:3,23,30 ; 1Chroniques 23:3). Les élus sont maintenant le Temple de Dieu (1Cor. 3:16 ; 2Cor. 6:16).

 

8) Un homme qui a légalement plus d’une femme peut-il être ordonné en tant que ministre de l’Église de Dieu ?

 

R.  Non, le Nouveau Testament fixe la limite à une femme pour les anciens. Aucun homme ne peut être un ancien s’il a plus d’une femme (1Tim. 3:2,12 ; Tite 1:6).

 

Les anciens devraient se marier, puisque le mariage est la responsabilité donnée à tous les hommes sous la charge donnée à Adam.

 

9) Est-il permis aux femmes d’être ordonnées en tant que ministres pour diriger les Services d’Adoration dans l’Église de Dieu ?

 

R.    Non. Nous devons savoir que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ (1Corinthiens 11:3 ; Éphésiens 5:23).

 

La conduite des services dans CCG doit être uniforme partout dans le monde entier.

 

À cet effet les procédures doivent être comme suit :

 

Toute activité doit être commencée par l'Ouverture de Prière d'abord et ensuite un hymne ou des hymnes.

 

Les hymnes sont une forme d’adoration.

 

Les études doivent ensuite être lues pour l'étude.

 

Les questions sont posées à la fin de l'étude d'habitude, mais la personne qui conduit l'étude peut prendre une question si elle est considérée importante pour la clarification si aucun enregistrement n'est fait.

 

Tant les hommes que les femmes peuvent poser des questions dans la période Question et Réponse comme il y a des femmes qui n'ont pas de maris avec elles dans les services, et donc l'injonction de Paul n'est pas entièrement applicable à nous.

 

Les femmes doivent consulter leurs maris, si possible.

 

La fermeture du service est avec un hymne et ensuite une prière.

 

Toutes ouvertures et fermetures des prières doivent être faites par des hommes si présents.

 

Dans les réunions de femmes seulement, les femmes font évidemment l'ouverture et la fermeture des prières et conduisent les études et répondent aux questions.

 

Les études doivent toujours être données avec une ouverture et une fermeture de prière étant donné que nous demandons à Dieu d’être présent dans l'Esprit Saint.

 

10) Lequel de ces calendriers l’Église de Dieu doit suivre :

Est-ce le Calendrier de Dieu selon la conjonction de la Nouvelle Lune ou le calendrier Grégorien ou le Calendrier Hillel ou le Calendrier Islamique ? Devons-nous observer les épis verts à Jérusalem pour déterminer la Nouvelle Lune de Abib ?

 

R.    a) Non, nous ne devons pas observer les épis verts à Jérusalem pour déterminer la Nouvelle Lune de Abib. Noé est entré et l'Arche a été fermée (Genèse 7:16) mais, à la fin du déluge, il a su quand était le Jour de l'An. Il a alors ôté la couverture de l'Arche (Genèse 8:13). Cette connaissance du Jour de l'An n'était pas basée sur des signes visuels et elle n'était certainement pas basée sur une moisson d'orge près de Jérusalem à la fin du déluge ou n’importe où.

 

Le Début de l'Année NE DÉPEND PAS de la maturité de l'orge en Israël moderne. Elle peut varier de plusieurs semaines d'une année à l'autre et cela rend impossible la publication d'un calendrier avec l'identification des Jours Saints.

 

De nos jours, les gens utilisent des grains modernes qui mûrissent à des taux différents et qui diffèrent grandement des grains primitifs. Certains les plantent, en fait, dans des environnements protégés pour essayer d'accommoder leurs suppositions. Même là, certaines conditions peuvent changer leurs effets désirés.

 

La septième année du cycle de sept ans est l’année sabbatique durant laquelle nous ne faisons pas de plantations annuelles selon les commandements de Dieu. Dans le Millenium, personne n'aura semé de grains annuels, comme l'orge. En conséquence, personne ne sera en mesure de voir quel est l'état de la croissance des épis verts pendant mars ou avril, dans une année Sabbatique ou de Jubilé. Cette connaissance n'est pas et ne peut pas être exigée pour commencer l'année et identifier les Fêtes et les Jours Saints subséquents.

 

b) Il ne nous est pas permis d'ajourner les Jours Saints, les Nouvelles Lunes et les Sabbats. Par conséquent, le Calendrier Hillel est une aberration et abomination.

 

c) Le calendrier Grégorien est une création de l'homme, et n’a pas sa source dans les Écritures.

 

d) C’est une question de fait historique que Christ et l’Église de Dieu ont toujours suivi le Calendrier du Temple qui était déterminé selon la Conjonction de la Nouvelle Lune tombant à Jérusalem.

 

Mariage

 

1) Est-ce que Christ a permis à un couple de vivre en relation de fait ?

 

R.  Non. Les règles des églises de Dieu sont les mêmes au cours des 2000 ans. Un membre du corps de Christ doit être légalement marié à un conjoint, et doit s'abstenir de la fornication jusqu'à ce qu’ils soient mariés légalement.

 

Christ a donné des instructions claires quant au mariage, et il n'a pas reconnu une relation de droit coutumier [concubinage légal ou common law en anglais] ou de facto comme un mariage valide. En parlant à la femme au puits de Sychar en Samarie, Christ a dit : “ Va, lui dit Jésus, appelle ton mari, et viens ici. La femme répondit : Je n’ai point de mari. Jésus lui dit : Tu as eu raison de dire : Je n’ai point de mari. Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai.” (Jean 4:16-19).

 

Christ savait donc que cette femme était dans une vie de relation de de facto avec cet homme tel que signifié par l'expression “celui que tu as maintenant n’est pas ton mari”.

L'interdiction de se marier est une doctrine de démons (1Timothée 4:1,3).

 

Le Dîner du Seigneur

 

1) Quelles sont les seules personnes permises d’être présentes dans la pièce réservée pour prendre le pain et le vin ?

 

R.  Le Dîner du Seigneur est assisté uniquement par des adultes baptisés. Les dispositions doivent être mises en place pour surveiller les enfants durant ce service.

 

2) Le jus de raisin peut-il être utilisé à la place du vin au Dîner du Seigneur ?

 

R.  Non. Le jus de raisin n’a jamais été utilisé à la Pâque par n’importe lequel des Juifs ou Israël, y compris Christ, les Apôtres ou l’Église du Nouveau Testament. Le jus de raisin est mort, tandis que le vin a la vie et symbolise le sang vivant de Jésus Christ en tant qu’homme.

 

3) Qu’est-ce que la Nuit de Veille ou la Soirée Mémorable (Ex. 12:42) ?

 

R.  Le concept de veiller vient de l’Ange de la mort qui est passé par-dessus et la veille pour la délivrance de notre peuple. Christ est mort à 15h00 au moment où les agneaux étaient tués pour le repas de la Pâque, cette soirée qui commençait la Soirée Mémorable le Quinzième jour du Premier mois. L’intention n’est pas que nous passions cette nuit à veiller, mais plutôt la nuit est prolongée dans l’étude et la vigilance. Il n’est pas approprié d’aller se coucher tôt cette nuit-là.

 

4) Quelle est la signification de l’Offrande de la Gerbe Agitée ?

 

R.  L’offrande de l’agneau mâle et l’agitation des premiers-fruits symbolisaient Christ en tant que premier-fruit montant au Ciel vers son Père (Lév. 23:9-14). C’était le premier des premiers-fruits de la moisson d’orge et le début de la moisson de toute l’humanité et l’Armée dans la famille de Dieu. La Gerbe Agitée marque aussi le début du compte jusqu’à la Pentecôte et survient toujours un dimanche durant les jours des Pains sans Levain.

 

 

q