Les Églises Chrétiennes de Dieu

[016]

 

 

 

Laissez les Morts Enterrer Leurs Morts [016]  

 

(Édition 3.0 19940416-19991106-20070118)

 

 

 

 

 

Cette étude explique la signification de ce commentaire plutôt laconique du Messie durant son ministère dans Luc 9:59-62. L'application appropriée des principes à la base de ce texte est importante pour une vie Chrétienne harmonieuse.

 

 

 

    

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

 

(Copyright © 1994, 1999, 2007 Wade Cox)

(Tr. 2008, rév. 2013)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
 http://www.logon.org/french/ et http://www.ccg.org/french/

    

 

Laissez les Morts Enterrer Leurs Morts [016]

 

Il a été dit que le Seigneur a fait une déclaration très dure concernant les conditions de son service.

 

Luc 9:59-62 Il dit à un autre : Suis-moi. Et il répondit : Seigneur, permets-moi d’aller d’abord ensevelir mon père. 60 Mais Jésus lui dit : Laisse les morts ensevelir leurs morts ; et toi, va annoncer le royaume de Dieu. 61 Un autre dit : Je te suivrai, Seigneur, mais permets-moi d’aller d’abord prendre congé de ceux de ma maison. 62 Jésus lui répondit : Quiconque met la main à la charrue, et regarde en arrière, n’est pas propre au royaume de Dieu.

 

Qu’est-ce que cela signifie ? Qui étaient ces morts ? À quel labourage Christ faisait-il allusion ? Les morts visés étaient ceux de ce monde. Les élus ont été appelés à sortir de ce monde pour une vie de service et de dévouement. Pour les aider, il leur a été donné de comprendre les mystères de Dieu et le Royaume de Dieu (Marc 4:11). L'Esprit Saint était le mécanisme par lequel cela a été accompli.

 

Car la sagesse de Dieu est exprimée en mystère (1Cor. 2:7), ce qui est expliqué par les serviteurs de Dieu (1Cor. 2:7 ; 15:51). Car la volonté de Dieu est expliquée comme un mystère (Éph. 1:9) que Dieu a donné à Ses serviteurs par révélation.

 

De plus, le mystère se trouve dans l'intendance de Christ par l’entremise des élus. Paul a écrit :

 

Éphésiens 3:2-6 si du moins vous avez appris quelle est la dispensation de la grâce de Dieu, qui m’a été donnée pour vous. 3 C’est par révélation que j’ai eu connaissance du mystère sur lequel je viens d’écrire en peu de mots. 4 En les lisant, vous pouvez vous représenter l’intelligence que j’ai du mystère de Christ. 5 Il n’a pas été manifesté aux fils des hommes dans les autres générations, comme il a été révélé maintenant par l’Esprit aux saints apôtres et prophètes de Christ. 6 Ce mystère, c’est que les païens sont cohéritiers, forment un même corps, et participent à la même promesse en Jésus-Christ par l’Évangile,

 

 La grâce a été donnée à Paul

 

... d’annoncer aux païens les richesses incompréhensibles de Christ, 9 et de mettre en lumière quelle est la dispensation du mystère caché de tout temps en Dieu qui a créé toutes choses, 10 afin que les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd’hui par l’Église la sagesse infiniment variée de Dieu, 11 selon le dessein éternel qu’il a mis à exécution par Jésus-Christ notre Seigneur, 12 en qui nous avons, par la foi en lui, la liberté de nous approcher de Dieu avec confiance. (Éphésiens 3:8b-12)

 

Paul leur a demandé de ne pas perdre courage à cause de ses souffrances qui étaient leur gloire.

 

Éphésiens 3:14  À cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père, 15 duquel tire son nom toute famille dans les cieux et sur la terre, ...

 

Le mot famille ici est patria ce qui signifie la paternité et qui est la signification d'Ésaïe 9:6 où Christ est nommé Père éternel. Il y avait plusieurs paternités dans le ciel parmi les anges bien qu'ils ne se reproduisaient pas parce qu'ils étaient organisés dans des groupes basés sur les principes d'amour agape représenté dans la paternité.

 

Le Royaume de Dieu a été donné à l'humanité comme une portion de levure. L'Esprit Saint a été la portion qui a fait lever complètement la portion de l'être humain, tant individuellement que collectivement.

 

Chacun de nous a été appelé à une compréhension des choses profondes de Dieu (1Cor. 2:10) par l'Esprit Saint. Nous ne pouvons pas faire demi-tour. Le monde n'écoutera pas beaucoup de ce que nous disons. En effet, certains qui prétendent être des Chrétiens tentent de nier l'intention littérale même de la révélation de Dieu. Nous entendons de plus en plus la déclaration que la Bible est seulement du jargon de la terre. Nous ne l'entendons pas seulement des infidèles mais de ceux qui ont occupé dans le passé les plus hautes positions sur cette planète, à savoir, qu’ils étaient des anciens des Églises de Dieu. Pourquoi disent-ils cela ? Ils le disent parce qu'ils sont des guides aveugles. Ils ne comprennent pas les implications de ce qui leur est donné à enseigner. En refusant de défendre la vérité, ils se sont consignés à la Deuxième Résurrection. Le peu qu’ils avaient compris est retiré d'eux. Cela s'applique à tous les élus. L'examen pour cette ère est maintenant et le sujet est le Dieu que nous adorons. Les vierges folles échouent leurs examens avec une vitesse alarmante et en grands nombres.

 

Nous devons examiner notre position avec crainte et tremblement. Chacun a une raison d'enterrer ses morts ; une raison de ne pas faire face à la réalité de l’appel que Dieu lui a donné. Nous les avons toutes entendues.

 

·           Jésus Christ va résoudre la situation.

·           Ceci est le gouvernement de Dieu et tout ce qu’ils disent est correct sinon ce sera corrigé.

·           Dieu les a nommés et l'autorité vient de Dieu.

 

Examinez Daniel 6:2-28. Les gens qui ont mis Daniel dans la fosse aux lions ont dit qu'il avait un problème de gouvernement parce qu’il a choisi d’obéir à Dieu plutôt qu’à Nebucadnetsar que Dieu avait suscité. Incidemment, Nebucadnetsar a été expulsé en tant que fou pendant sept ans (Dan. 4:32-37) pour lui faire comprendre ainsi qu’à ses descendants (Dan. 5:18-28) que c’est Dieu qui constitue et alloue l'autorité, et non pas les hommes qui chercheraient à contrôler l'Esprit et l'assignation de l'autorité hiérarchique, ni ceux qui n’obéissent que pour plaire aux hommes et ceux qui font acception des personnes qui les suivent. Dieu ne fait pas acception de personnes.

 

Actes 10:34-35 Alors Pierre, ouvrant la bouche, dit : En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes, 35 mais qu’en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable.

 

Quand une fausse doctrine a été identifiée, elle doit être dénoncée. Si elle ne peut pas être rectifiée, ceux qui enseignent ou qui embrassent la fausse doctrine doivent être abandonnés. Les gens ont plusieurs raisons apparemment valides de continuer dans une telle position. Des exemples sont :

 

·           J'attendrai le bon moment : (peu importe lorsque cela aura été déterminé) ;

·           Je ne veux pas offenser ce membre de ma famille ;

·           Je veux faire de l’ordre dans ma vie personnelle ;

·           Je veux faire toute chose personnelle ou affaire qui est planifiée ;

·           Tous mes amis sont là.

 

Certains ministres permettent à des loups d’attaquer les brebis au lieu d’être exposés eux-mêmes et de mettre leur emploi en péril. David et Christ sont des exemples que les ministres devraient imiter.

 

1Samuel 17:34-36 David dit à Saül : Ton serviteur faisait paître les brebis de son père. Et quand un lion ou un ours venait en enlever une du troupeau, 35 je courais après lui, je le frappais, et j’arrachais la brebis de sa gueule. S’il se dressait contre moi, je le saisissais par la gorge, je le frappais, et je le tuais. 36 C’est ainsi que ton serviteur a terrassé le lion et l’ours, et il en sera du Philistin, de cet incirconcis, comme de l’un d’eux, car il a insulté l’armée du Dieu vivant.

 

David était prêt à se faire tuer pour la défense des brebis qui lui avaient été confiées par son père. Christ a été tué pour leur défense. Si nous ne sommes pas prêts à cela, nous ne sommes pas dignes du Royaume de Dieu. Quelle importance minime représente un emploi ? Dieu nous nourrira par l’entremise de corbeaux si nécessaire. Il promet à celui qui marche justement et qui parle droitement etc. que son pain lui sera donné, son eau sera assurée (Ésaïe 33:16).

 

Dieu a appelé chacun de nous dans les Églises de Dieu par la promulgation de littérature qui défiait le fondement de notre existence confortable.

 

Examinons le concept des morts.

 

Luc 16:30-31 Et il dit : Non, père Abraham, mais si quelqu’un des morts va vers eux, ils se repentiront. 31 Et Abraham lui dit : S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu’un des morts ressusciterait.

 

Cette parabole était contre le système religieux judaïque. Christ prophétisait que Juda ne se repentirait même pas après qu'il (Christ) soit ressuscité des morts.

 

Luc 20:35-38 mais ceux qui seront trouvés dignes d’avoir part au siècle à venir et à la résurrection des morts ne prendront ni femmes ni maris. 36 Car ils ne pourront plus mourir, parce qu’ils seront semblables aux anges, et qu’ils seront fils de Dieu, étant fils de la résurrection. 37 Que les morts ressuscitent, c’est ce que Moïse a fait connaître quand, à propos du buisson, il appelle le Seigneur le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob. 38 Or, Dieu n’est pas Dieu des morts, mais des vivants ; car pour lui tous sont vivants.

 

Les fils de Dieu sont appelés les vivants car ils sont de la Première Résurrection en faisant face au jugement dès maintenant. Ceux de la résurrection générale des morts à la fin du Millénium seront sous le jugement à ce moment là. Ceux qui retournent encore aux morts (les non convertis) et qui ne s’occupent pas des affaires de leur Père sont consignés à la Deuxième Résurrection. Leur compréhension est enlevée et ils font des déclarations stupides comme la Bible est seulement du jargon de la Terre ou Dieu se trouve dans tout, dans le verre et le bois et la pierre, ou Dieu est seulement une pensée pure.

 

Ceux de la résurrection font partie des vivants.

 

Luc 24:5 Saisies de frayeur, elles baissèrent le visage contre terre ; mais ils leur dirent : Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant ?

 

Christ a été ressuscité en tant que le premier des premiers fruits.

 

Luc 24:46 Et il leur dit : Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu’il ressusciterait des morts le troisième jour,

 

En tant que disciples de Christ, nous devrions reconnaître ces points comme évidents. Avons-nous besoin d'un autre signe pour nous faire comprendre qui sont Christ et Dieu ? Ne comprenons-nous pas que le Christ est le Fils de Dieu et non pas Dieu comme le Père est Dieu ?

 

Jean 2:22 C’est pourquoi, lorsqu’il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu’il avait dit cela, et ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite.

 

C'est le Père qui ressuscite les morts. Le Fils a reçu sa vie venant du Père et par le Père.

 

Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. (Jean 5:21)

 

En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu ; et ceux qui l’auront entendue vivront. (Jean 5:25)

 

Après que Christ fût ressuscité et monté au Père, les morts pouvaient vivre et nous pourrions faire partie de la Première Résurrection. Nos pères ne le pouvaient pas sauf dans de rares exemples.

 

Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts. (Jean 6:49)

 

Christ était le pain qu'ils n'avaient pas.

 

C’est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n’en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts : celui qui mange ce pain vivra éternellement. (Jean 6:58)

 

Il n'est pas convenable de donner le pain de la promesse aux gens non appelés (Matt. 15:26-27). Mais nous devons garder la parole de Christ et obéir aux Lois de Dieu.

 

Jean 8:52-53 Maintenant, lui dirent les Juifs, nous connaissons que tu as un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, et tu dis : Si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais la mort. 53 Es-tu plus grand que notre père Abraham, qui est mort ? Les prophètes aussi sont morts. Qui prétends-tu être ?

 

Lazare a été donné pour nous représenter.

 

Alors Jésus leur dit ouvertement : Lazare est mort. (Jean 11:14)

 

Mais la résurrection a été faite par l’entremise de Christ.

 

Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; (Jean 11:25)

 

Jésus dit : Ôtez la pierre. Marthe, la sœur du mort, lui dit : Seigneur, il sent déjà, car il y a quatre jours qu’il est là. (Jean 11:39)

 

Ils ôtèrent donc la pierre. Et Jésus leva les yeux en haut, et dit : Père, je te rends grâces de ce que tu m’as exaucé. (Jean 11:41)

 

Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandes, et le visage enveloppé d’un linge. Jésus leur dit : Déliez-le, et laissez-le aller. (Jean 11:44)

 

Nous sommes les témoins de l'Agneau qui a été mis à part pour être crucifié. Remarquez dans Jean 12:1,9,17 :

 

Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie, où était Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. (Jean 12:1)

 

Une grande multitude de Juifs apprirent que Jésus était à Béthanie ; et ils y vinrent, non pas seulement à cause de lui, mais aussi pour voir Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. (Jean 12:9)

 

Tous ceux qui étaient avec Jésus, quand il appela Lazare du sépulcre et le ressuscita des morts, lui rendaient témoignage ; (Jean 12:17)

 

Nous avons une obligation de nous séparer des morts, c’est à dire des non appelés, au cours de notre adoration, car ils sont dans un état d'impureté rituelle. Néanmoins, nous sommes dans le monde. Le monde cherche à diminuer l'impact des Écritures, comme Christ devait être ressuscité des morts. Il devait mourir.

 

Jean 20:9 Car ils ne comprenaient pas encore que, selon l’Écriture, Jésus devait ressusciter des morts.

 

Ce point a été souligné aux élus par Christ.

 

Jean 21:14 C’était déjà la troisième fois que Jésus se montrait à ses disciples depuis qu’il était ressuscité des morts.

 

Il n'y a aucun doute que c'était Dieu qui l’a ordonné et l'a réalisé et non pas Christ. Selon Actes 3:15, les autorités ont

fait mourir le Prince de la vie, que Dieu a ressuscité des morts.

 

Nous avons l'autorité de Dieu par l’entremise de Christ. Si nous ne le comprenons pas, nous perdrons cette autorité. Nous voyons dans Actes 4:2,10 que les autorités de ce monde étaient

mécontent[e]s de ce qu’ils enseignaient le peuple et annonçaient en la personne de Jésus la résurrection des morts. (Actes 4:2)

 

Les disciples ont dit :

 

sachez-le tous, et que tout le peuple d’Israël le sache ! C’est par le nom de Jésus-Christ de Nazareth, que vous avez crucifié, et que Dieu a ressuscité des morts, c’est par lui que cet homme se présente en pleine santé devant vous. (Actes 4:10)

 

Les disciples n'ont pas affirmé que Christ était le Dieu de notre peuple et l'objet d'adoration. Christ a été mis à mort mais Dieu l'a ressuscité le troisième jour (non pas le deuxième) et l'a rendu manifeste.

 

Actes 10:41 non à tout le peuple, mais aux témoins choisis d’avance par Dieu, à nous qui avons mangé et bu avec lui, après qu’il fut ressuscité des morts.

 

Nous sommes les témoins, ceux choisis qui mangent et qui boivent avec le Christ. Il n’est pas donné au monde de comprendre. Ils sont les morts. Laissez-les enterrer leurs morts. Suivez le Christ maintenant, non pas quand cela devient convenable.

 

  

q