Les Églises Chrétiennes de Dieu

[031b]

 

 

 

Maître du Sabbat [031b]

 

(Édition 1.5 20101204-20101207)

 

Le titre Maître du Sabbat, tel qu'il est appliqué à Christ, est souvent mal interprété par le Christianisme pour permettre sa structure Antinomienne. Sa véritable signification est l'inverse absolu. Christ s’est déclaré comme Maître du Sabbat pour bien insister sur le point qu'il établira le Sabbat et appliquera la totalité du Quatrième Commandement avec les Sabbats, les Nouvelles Lunes et les Fêtes à son retour, exempts de corruption, d'idolâtrie et de tradition.

 

    

Christian Churches of God

PO Box 369,  WODEN  ACT 2606,  AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

 

(Copyright © 2010 Wade Cox)

(Tr. 2010, rév. 2012)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
 http://www.logon.org/french/ et http://www.ccg.org/french/

 

 

    

  Maître du Sabbat [031B]

 

 

Introduction

Il y a deux endroits dans les évangiles où Christ déclare qu'il est le Maître du Sabbat.

 

Les adorateurs Antinomiens des Cultes du Soleil considèrent que ceci a autorisé Christ à changer le Sabbat au dimanche dans le Christianisme et à tout simplement abolir les Sabbats de la Bible et de permettre les jours d’adoration des cultes du Soleil et du Mystère d’être insérés à la place des Sabbats de la Bible. Cette fabrication absolue doit être contestée.

 

Examinons la logique de ce que Christ a dit et regardons d'autres textes à cet égard. Voici ce que dit Christ et les circonstances dans lesquelles il l'a dit :           

 

Marc 2:23-28 [23] Il arriva, un jour de sabbat, que Jésus traversa des champs de blé. Ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis. [24] Les pharisiens lui dirent : Voici, pourquoi font-ils ce qui n’est pas permis pendant le sabbat ? [25] Jésus leur répondit : N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans la nécessité et qu’il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui ; [26] comment il entra dans la maison de Dieu, du temps du souverain sacrificateur Abiathar, et mangea les pains de proposition, qu’il n’est permis qu’aux sacrificateurs de manger, et en donna même à ceux qui étaient avec lui ! [27] Puis il leur dit : Le sabbat a été fait pour l’homme, et non l’homme pour le sabbat, [28] de sorte que le Fils de l’homme est maître même du sabbat.

(LSG partout)

 

Luc 6:1-5 [1] Il arriva, un jour de sabbat appelé second-premier, que Jésus traversait des champs de blé. Ses disciples arrachaient des épis et les mangeaient, après les avoir froissés dans leurs mains. [2] Quelques pharisiens leur dirent : Pourquoi faites-vous ce qu’il n’est pas permis de faire pendant le sabbat ? [3] Jésus leur répondit : N’avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu’il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui ; [4] comment il entra dans la maison de Dieu, prit les pains de proposition, en mangea, et en donna à ceux qui étaient avec lui, bien qu’il ne soit permis qu’aux sacrificateurs de les manger ? [5] Et il leur dit : Le Fils de l’homme est maître même du sabbat.

 

Les passages sont essentiellement les mêmes et le message est destiné au sacerdoce et à la capacité pour le Sabbat à être utilisé par Christ aux fins pour lesquelles il a été ordonné à l’origine.

 

C'est Christ qui s'est déclaré être le fils de l'Homme, et en tant que tel, il est Maître du Sabbat. Il a ensuite fait directement référence à David qui a mangé les pains de proposition, puis a suivi pour se déclarer Maître du Sabbat. Ce n'est pas une phrase lancée de façon accidentelle.

 

Zacharie 12:8 affirme que David et sa maison, qui sont les élus, deviendront élohim comme l'Ange de Yahovah à leur tête. Il se déclarait donc lui-même en tant que l'élohim d'Israël et la tête du sacerdoce de Melchisédek dont il est déclaré le Souverain Sacrificateur (cf. Héb. chapitres 4-10).

 

Cette capacité à être Souverain Sacrificateur de l'ordre de Melchisédek permet à tous ceux dans le Corps de Christ d’être nommés en tant que rois et sacrificateurs avec Christ selon l'ordre de Melchisédek.

 

L'Ordre de Melchisédek est un ordre de sacrificateurs et un Souverain Sacrificateur doit avoir d'autres sacrificateurs sous lui pour être sacrificateurs avec lui.

 

Les textes de la Bible anticipent ce jour-là et expliquent le système en vertu duquel les élus de Dieu en tant que les sacrificateurs sous Christ accompliront et, en effet, comment le Souverain Sacrificateur de l'ordre de Melchisédek se conduira et dirigera ses sacrificateurs dans ce système d'adoration.

En ce sens, il est Maître du Sabbat et dirigera ses sacrificateurs dans le contrôle des Sabbats tels qu’ils sont destinés dans l'Écriture à être suivis. Ainsi, le contrôle de Christ en tant que Maître du Sabbat est comme il a établi les Sabbats, les Nouvelles Lunes et les Fêtes dans les Écritures, et Christ dit aussi que l'Écriture ne peut être anéantie. Dans ce texte de Jean 10:34-35, il dit aussi : il est écrit dans votre loi (Psaumes) ‘j'ai dit vous êtes des dieux (élohim), fils du Très-Haut, chacun d'entre vous’ et l'écriture ne peut être anéantie. Pourquoi dites-vous que je blasphème quand je dis que je suis le fils de Dieu ?

 

Ainsi, les élus deviendront élohim et une nation de rois et de sacrificateurs. Tous sont nommés pour servir sous le Maître du Sabbat et, ce faisant, ils vont faire respecter le Sabbat.

 

Ils rétabliront également le système depuis Jérusalem.

 

Zacharie 14:1-21 [1] Voici, le jour de l’Éternel arrive, et tes dépouilles seront partagées au milieu de toi. [2] Je rassemblerai toutes les nations pour qu’elles attaquent Jérusalem ; la ville sera prise, les maisons seront pillées, et les femmes violées ; la moitié de la ville ira en captivité, mais le reste du peuple ne sera pas exterminé de la ville. [3] L’Éternel paraîtra, et il combattra ces nations, comme il combat au jour de la bataille. [4] Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers, qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté de l’orient ; la montagne des oliviers se fendra par le milieu, à l’orient et à l’occident, et il se formera une très grande vallée : Une moitié de la montagne reculera vers le septentrion, et une moitié vers le midi. [5] Vous fuirez alors dans la vallée de mes montagnes, car la vallée des montagnes s’étendra jusqu’à Atzel ; vous fuirez comme vous avez fui devant le tremblement de terre, au temps d’Ozias, roi de Juda. Et l’Éternel, mon Dieu, viendra, et tous ses saints avec lui. [6] En ce jour-là, il n’y aura point de lumière ; Il y aura du froid et de la glace. [7] Ce sera un jour unique, connu de l’Éternel, et qui ne sera ni jour ni nuit ; mais vers le soir la lumière paraîtra. [8] En ce jour-là, des eaux vives sortiront de Jérusalem, et couleront moitié vers la mer orientale, moitié vers la mer occidentale ; il en sera ainsi été et hiver. [9] L’Éternel sera roi de toute la terre ; en ce jour-là, l’Éternel sera le seul Éternel, et son nom sera le seul nom. [10] Tout le pays deviendra comme la plaine, de Guéba à Rimmon, au midi de Jérusalem ; et Jérusalem sera élevée et restera à sa place, depuis la porte de Benjamin jusqu’au lieu de la première porte, jusqu’à la porte des angles, et depuis la tour de Hananeel jusqu’aux pressoirs du roi. [11] On habitera dans son sein, et il n’y aura plus d’interdit ; Jérusalem sera en sécurité. [12] Voici la plaie dont l’Éternel frappera tous les peuples qui auront combattu contre Jérusalem : Leur chair tombera en pourriture tandis qu’ils seront sur leurs pieds, leurs yeux tomberont en pourriture dans leurs orbites, et leur langue tombera en pourriture dans leur bouche. [13] En ce jour-là, l’Éternel produira un grand trouble parmi eux ; l’un saisira la main de l’autre, et ils lèveront la main les uns sur les autres. [14] Juda combattra aussi dans Jérusalem, et l’on amassera les richesses de toutes les nations d’alentour, l’or, l’argent, et des vêtements en très grand nombre. [15] La plaie frappera de même les chevaux, les mulets, les chameaux, les ânes, et toutes les bêtes qui seront dans ces camps : Cette plaie sera semblable à l’autre. [16] Tous ceux qui resteront de toutes les nations venues contre Jérusalem monteront chaque année pour se prosterner devant le roi, l’Éternel des armées, et pour célébrer la fête des tabernacles. [17] S’il y a des familles de la terre qui ne montent pas à Jérusalem pour se prosterner devant le roi, l’Éternel des armées, la pluie ne tombera pas sur elles. [18] Si la famille d’Égypte ne monte pas, si elle ne vient pas, la pluie ne tombera pas sur elle ; elle sera frappée de la plaie dont l’Éternel frappera les nations qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles. [19] Ce sera le châtiment de l’Égypte, le châtiment de toutes les nations qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles. [20] En ce jour-là, il sera écrit sur les clochettes des chevaux : Sainteté à l’Éternel ! Et les chaudières dans la maison de l’Éternel seront comme les coupes devant l’autel. [21] Toute chaudière à Jérusalem et dans Juda sera consacrée à l’Éternel des armées ; tous ceux qui offriront des sacrifices viendront et s’en serviront pour cuire les viandes ; et il n’y aura plus de marchands dans la maison de l’Éternel des armées, en ce jour-là.

 

Il est évident d’après les versets 16-19 que le Maître du Sabbat ordonnera l'application des Sabbats de Dieu.

 

Les sanctions pour le défaut d'obéir à ces ordres seront par la famine et par les plaies de l'Égypte de sorte que, si vous pensez que vous éviterez la famine par l'irrigation ou le stockage, vous serez très déçu. Vous allez mourir de la maladie. 

 

Il ordonnera également l'application des Nouvelles Lunes avec les Sabbats comme nous le voyons d'Ésaïe 66:23, et à partir du verset 24, nous voyons qu'ils sont appliqués par la peine de mort.

 

Ésaïe 66:23-24 [23] À chaque nouvelle lune et à chaque sabbat, toute chair viendra se prosterner devant moi, dit l’Éternel. [24] Et quand on sortira, on verra les cadavres des hommes qui se sont rebellés contre moi ; car leur ver ne mourra point, et leur feu ne s’éteindra point ; et ils seront pour toute chair un objet d’horreur.

 

La seule façon que les Antinomiens peuvent éviter ces textes clairs est de dénigrer les Écritures de l’Ancien Testament et de prétendre que Christ, en disant qu'il était le Maître du Sabbat, disait qu'il avait le pouvoir de l’abolir et de nommer les jours des Cultes du Mystère et du Soleil. Le problème est que Dieu a parlé par Ses serviteurs les prophètes et a dit que les Sabbats seront appliqués avec la peine de mort. Tout être humain qui ne se repent pas sera frappé par l'application de ces lois et mourra.

 

Satan est le dieu de ce monde (2Corinthiens 4:4), et comme tel, il a le pouvoir d'appliquer son système religieux jusqu'à la venue du Messie de nouveau. Les Antinomiens font partie d'un système de fausses religions des cultes sataniques du Soleil et du Mystère du dieu Triune. Ils ont essayé d'éliminer les lois de Dieu et Son système d'adoration au cours des six mille dernières années, sans succès, et pendant les deux mille dernières années en se faisant passer pour des Chrétiens. Ils ne peuvent pas gagner, et leur temps est court.

 

Dieu prophétise aussi, par le prophète Ézéchiel, sur la Restauration. La prophétie est du système juste des poids et des mesures, et la mise en place des Sabbats, des Nouvelles Lunes et des Fêtes sous le prince. C’est la responsabilité du prince de fournir et de faire respecter les Sabbats et les repas rituels lors de chacun d'eux dans les deux restaurations. C’est dans la restauration de la Terre Promise, à la fois avant et lors de la restauration millénaire.

 

Ce système dans sa totalité sera imposé par Christ quand il arrivera ici et les élus seront tenus de s’acquitter de l’application.

 

Ézéchiel 45:1-25 [1] Lorsque vous partagerez le pays en héritage par le sort, vous prélèverez comme une sainte offrande pour l’Éternel une portion du pays, longue de vingt-cinq mille cannes et large de dix mille ; elle sera sainte dans toute son étendue. [2] De cette portion vous prendrez pour le sanctuaire cinq cents cannes sur cinq cents en carré, et cinquante coudées pour un espace libre tout autour. [3] Sur cette étendue de vingt-cinq mille cannes en longueur et dix mille en largeur, tu mesureras un emplacement pour le sanctuaire, pour le lieu très saint. [4] C’est la portion sainte du pays ; elle appartiendra aux sacrificateurs qui font le service du sanctuaire, qui s’approchent de l’Éternel pour le servir ; c’est là que seront leurs maisons, et ce sera un sanctuaire pour le sanctuaire. [5] Vingt-cinq mille cannes en longueur et dix mille en largeur formeront la propriété des Lévites, serviteurs de la maison, avec vingt chambres. [6] Comme propriété de la ville vous destinerez cinq mille cannes en largeur et vingt-cinq mille en longueur, parallèlement à la portion sainte prélevée ; ce sera pour toute la maison d’Israël. [7] Pour le prince vous réserverez un espace aux deux côtés de la portion sainte et de la propriété de la ville, le long de la portion sainte et le long de la propriété de la ville, du côté de l’occident vers l’occident et du côté de l’orient vers l’orient, sur une longueur parallèle à l’une des parts, depuis la limite de l’occident jusqu’à la limite de l’orient. [8] Ce sera sa terre, sa propriété en Israël ; et mes princes n’opprimeront plus mon peuple, mais ils laisseront le pays à la maison d’Israël, selon ses tribus. [9] Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Assez, princes d’Israël ! cessez la violence et les rapines, pratiquez la droiture et la justice, délivrez mon peuple de vos exactions, dit le Seigneur, l’Éternel. [10] Ayez des balances justes, un épha juste, et un bath juste. [11] L’épha et le bath auront la même mesure : le bath contiendra la dixième partie d’un homer, et l’épha la dixième partie d’un homer ; leur mesure sera réglée d’après le homer. [12] Le sicle sera de vingt guéras. La mine aura chez vous vingt sicles, vingt-cinq sicles, quinze sicles. [13] Voici l’offrande que vous prélèverez ; la sixième partie d’un épha sur un homer de froment, et la sixième partie d’un épha sur un homer d’orge. [14] Ce que vous devrez pour l’huile, pour un bath d’huile, sera la dixième partie d’un bath sur un cor, qui est égal à un homer de dix baths, car dix baths font un homer. [15] Une brebis sur un troupeau de deux cents dans les gras pâturages d’Israël sera donnée pour l’offrande, l’holocauste et le sacrifice d’actions de grâces, afin de servir de victime expiatoire, dit le Seigneur, l’Éternel. [16] Tout le peuple du pays devra prélever cette offrande pour le prince d’Israël. [17] Le prince sera chargé des holocaustes, des offrandes et des libations, aux fêtes, aux nouvelles lunes, aux sabbats, à toutes les solennités de la maison d’Israël ; il offrira le sacrifice expiatoire, l’offrande, l’holocauste, et le sacrifice d’actions de grâces, en expiation pour la maison d’Israël. [18] Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Le premier jour du premier mois, tu prendras un jeune taureau sans défaut, et tu feras l’expiation du sanctuaire. [19] Le sacrificateur prendra du sang de la victime expiatoire, et il en mettra sur les poteaux de la maison, sur les quatre angles de l’encadrement de l’autel, et sur les poteaux de la porte du parvis intérieur. [20] Tu feras de même le septième jour du mois, pour ceux qui pèchent involontairement ou par imprudence ; vous purifierez ainsi la maison. [21] Le quatorzième jour du premier mois, vous aurez la Pâque. La fête durera sept jours ; on mangera des pains sans levain. [22] Le prince offrira ce jour-là, pour lui et pour tout le peuple du pays, un taureau en sacrifice d’expiation. [23] Pendant les sept jours de la fête, il offrira en holocauste à l’Éternel sept taureaux et sept béliers sans défaut, chacun des sept jours, et un bouc en sacrifice d’expiation, chaque jour. [24] Il y joindra l’offrande d’un épha pour chaque taureau et d’un épha pour chaque bélier, avec un hin d’huile par épha. [25] Le quinzième jour du septième mois, à la fête, il offrira pendant sept jours les mêmes sacrifices d’expiation, les mêmes holocaustes, et la même offrande avec l’huile.

 

Il n'y a rien d'ambigu dans les Écritures dans l'exécution de ce système. Suggérer, comme les Antinomiens le font, que Christ peut donner la loi à Moïse au Sinaï et l'appliquer avec la peine de mort, dont il l’a conférée au Sanhédrin, puis la supprimer est absurde. Il a fait que Moïse nomme les 70 (+2) sous sa juridiction d'origine. Il a envoyé la nation en captivité à plusieurs reprises parce qu'ils ont violé les lois concernant les Jubilés et les Sabbats.

 

Puis, quand Christ s'est fait homme, il a observé les Sabbats, les Nouvelles Lunes et les Fêtes avec méticulosité, et il a fait en sorte que les apôtres et leurs disciples le fassent aussi. Les églises de Dieu ont observé les Sabbats, les Nouvelles Lunes et les Fêtes sous peine de mort pendant deux millénaires.

 

De même que Juda l’a fait, même s’ils l’ont corrompu avec les traditions pour lesquelles Christ les a condamnés.

 

Les élus ont prouvé leur foi jusqu'à la mort pendant deux millénaires, et ceux qui sont morts seront ressuscités et ils appliqueront le système de la Bible avec une verge de fer pendant mille cent années sur tous les êtres humains vivants, et puis pendant les cent dernières années, qui est la Seconde Résurrection, elle sera sur tous ceux qui ont déjà vécu.

   

  

q