Les Églises Chrétiennes de Dieu

[079]

 

 

 

Le fondement du Leadership Biblique [079]

 

(Édition 3.0 19941126-20000212-20070720)

 

 

La responsabilité du leadership biblique est examinée. On montre que l'Ancien a certaines responsabilités importantes qui ne peuvent pas être évitées. La responsabilité de chacun des membres de l'Église est aussi extrêmement significative.

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369,  WODEN  ACT 2606,  AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

 

(Copyright © 1994, 2000, 2007 Wade Cox)

(Tr. 2009, rév. 2013)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
 http://www.logon.org/french/ et http://www.ccg.org/french/


 Le fondement du Leadership Biblique [079]

 

 

Il y a tellement de points de vue erronés dans le Christianisme dominant de tout ce que le Nouveau Testament constitue, parce que ceux qui professent être des Chrétiens se sont divorcés des paroles de l'Ancien Testament, qui sont les Saintes Écritures. Ils ont imaginé une justification dans les affirmations du Nouveau Testament pour ce qu’ils font actuellement. Les choses les plus extraordinaires sont utilisées pour justifier pourquoi ils n’ont pas besoin de changer leur position, et pourquoi ils n’ont pas à faire ce que Christ a dit.

 

Une chose qui est importante est le concept de leadership. Beaucoup de gens regardent le Nouveau Testament, et ce qu'ils pensent être le leadership des anciens, et le divorce des concepts de l'Ancien Testament qui étaient obligatoires en termes de leadership. Quand Christ a créé les soixante-dix du Nouveau Testament, il recréait le Sanhédrin, soit le Conseil des Anciens. Ce qu'il faisait était d’envoyer en mission un nouveau conseil.

 

Cette étude débute par une histoire de tonte.

 

Au milieu des années 1980, la famille de l'auteur a produit une tonte de laine record avec un rendement d'environ +92%. Le rendement moyen est normalement 70% de laine graisseuse. Ainsi, la pureté de ce rendement peut être envisagée. Les gestionnaires de laine aux dépôts de laine voulaient savoir si les brebis avaient été montées sur des blocs pour obtenir un rendement si élevé.

 

Obtenir des brebis qui produisent des rendements élevés est principalement la fonction d’un bon élevage. Nous pouvons obtenir de nombreuses leçons à partir de l'analogie des brebis quand nous regardons le leadership au sein de l'Église. Nous sommes appelés par analogie, des brebis, et cette analogie est appropriée. Nous sommes des brebis à cause des caractéristiques des brebis. Les caractéristiques de leadership des brebis s'appliquent à l'Église et aux dirigeants serviteurs de l'Église.

 

Nous examinerons les exigences fondamentales pour un élevage à rendements élevés. À partir de ces exigences, nous pouvons alors les appliquer aux élus et voir comment le leadership de l'Église doit être correctement développé pour produire des brebis à rendements élevés dans l’élevage des brebis dans le troupeau de Christ ou plus correctement appelée dans la terminologie Australienne, "la foule" du Messie. Les grandes multitudes de troupeaux de brebis sont appelées des foules.

 

Les exigences fondamentales sont énumérées comme suit :

 

           Un environnement non contaminé ;

 

           Une Bonne nutrition ;

 

Une Vigilance.

 

Les brebis doivent être protégées contre les prédateurs. Cependant, cette famille a connu des pertes importantes dues aux dingos et aux voleurs.

 

En supposant que le troupeau est intact, la production de laine et les agneaux sont rattachés aux saisons et à la gestion.

 

Le 'cycle’ des brebis varie selon les saisons établies par Dieu. Les gestionnaires doivent demeurer en synchronisation avec le Calendrier de Dieu, sinon les pourcentages d'agnelage seront en baisse. Plus particulièrement, l’accouplement du bélier aux brebis doit être contrôlé et opportun. Les nombres du troupeau augmentent grâce à cette synchronisation au système de Dieu.

 

La nutrition doit être régulière. Autrement, la laine devient tendre et il y a des bris dans la toison, ce qui réduit le produit de base et diminue son ‘utilité' et donc, sa valeur.

 

Les mauvaises herbes doivent être éliminées des enclos. Certaines mauvaises herbes affectent la nutrition. D'autres affectent la laine en contaminant la toison en tant que corps étrangers, tels que bâtons et herbe ou  bavures, etc.

 

Ceux-ci sont des aspects de gestion de brebis. De même, on doit donner au troupeau de Christ une nourriture pure et protégée des polluants. Le troupeau de Christ est formé pour discerner la voix du berger. Ils prouvent et éprouvent toutes choses conformément au manuel du maître. Lorsque d'autres brebis avertissent du danger, la foule entière écoute et devient alerte. Elles ne se tournent pas l’une contre l’autre, en  essayant de réduire au silence celles qui donnent l'avertissement, peu importe d’où vient l'avertissement.

 

La disponibilité de la pluie en sa saison est essentielle à la croissance de la nourriture. Aussi, de bonnes pluies au bon moment, décrassent la laine, aidant ainsi la production d'une toison propre. Des brebis grasses avec une pleine laine peuvent s’effondrer sous le poids d'une lourde toison humide. Une brebis qui est laissée couchée sur  le côté pour une durée quelconque subit deux dangers. Premièrement, les prédateurs la prennent facilement. Cela inclut aussi les corneilles qui peuvent percer ses yeux dans cette position. Les aigles aussi tuent aisément des brebis adultes dans cette position, alors que normalement ils prendraient seulement des agneaux.           

 

Deuxièmement, les brebis laissées sans surveillance sur le côté subissent des problèmes gastro-intestinaux. Elles doivent être relevées rapidement et les intestins replacés par simple massage. Le gestionnaire doit être très attentif aux brebis qui sont tombées sous le poids de leurs fardeaux.

 

Pour les ministres de l'Église de Dieu, ce n'est aucunement différent. Nous devons être en alerte et attentifs aux gens qui sont accablés sous le poids de leurs fardeaux. Christ et son système (l'Église) ne sont pas un fardeau et nous devrions examiner à rendre la vie aussi agréable que possible que nous pouvons pour chacun dans le système.

 

Les brebis sous conditions intensives d’élevages sont sujettes aux parasites. Plus le gazon est mangé ras, plus grand est le problème des parasites. Ceci peut aussi endommager la qualité de laine causant une faiblesse de la laine ou un  faible rendement. Si les brebis sont tassées dans un pâturage et doivent brouter la même propriété, une nouvelle alimentation doit être introduite et l'enclos de pâturage ouvert. Ceci fonctionne également avec la parole de Dieu. Nous devons déverrouiller les livres de la Bible et nous devons étudier. Nous devons tous ouvrir de nouveaux enclos. Nous devons faire ce que nous pouvons et  nous aider mutuellement dans le processus.

 

Les brebis peuvent souffrir de l’attaque des mouches qui pondent leurs larves dans leur peau. Celles-ci peuvent subir une perte aux parties affectées. Mais plus important encore, à moins de la traiter, la partie affectée subira l'infestation de larves qui mangent dans la chair des brebis et cause la mort par infection. Les brebis doivent être traitées rapidement pour empêcher leur mort. Spirituellement, cela a été mal interprété par la plupart des cultes pour signifier : ‘Ne laissez personne lire quoi que ce soit ou parler à quelqu’un d’autre qui pourrait activer leur cerveau’. C'est l'exact opposé de ce que cela signifie. Nous devons continuer à donner une nouvelle nourriture aux gens et évaluer leur connaissance à la lumière des Saintes Écritures. Ils doivent évaluer et peser les idées à la lumière de la parole de Dieu. Nous devons être habiles à faire cela. Autrement, nous ne devenons pas habiles dans les Saintes Écritures.

 

Le processus de tondage est un travail intensif, très organisé qui exige de grands efforts de toutes les parties. Le résultat est l'oeuvre d'une équipe hautement formée. Les brebis sont abritées au préalable vu que la laine ne peut pas être humide. Les tondeurs sont aidés par les ramasseurs qui assurent le flux continu du tondage. L'environnement doit être préservé des autres polluants, qui ne sont pas une partie normale de l'environnement, et qui s’entremêlent avec la laine. Les polluants sont pressés dans les balles et causent des problèmes plus tard dans les usines de filage, en endommageant les équipements dans des endroits éloignés de la ferme.

 

La toison est ramassée et lancée sur  une table composée de rouleaux. La toison est alors débarrassée des parties tachées. Cela implique l’employé qui arrache les parties sales ou emmêlées de la toison et les place dans les bacs marqués pour cette étape. La laine qui tombe à travers la table en petites pièces est appelée mèches. Celles-ci sont aussi recueillies séparément. Ces sous-catégories et la laine tendre ont beaucoup moins de valeur que la toison forte propre. Le préposé au classement de laine évalue alors la toison selon sa mesure de micron approximative et sa qualité. Un micron est une mesure d'épaisseur de la fibre.  Plus fin est le micron, plus grande est sa valeur. (Les Tapis sont fabriqués à partir de grosses fibres de laine lourde, des vêtements chers sont fabriqués de laine fine). Le préposé classe les catégories de toison et les place dans les lignes de toisons semblables qui seront pressées en balles de même catégorie. L'évaluation correcte des lignes maximise le rendement du troupeau.

 

Les brebis sont souvent classées par le préposé selon la laine avant le tondage afin que les brebis puissent être sélectionnées. Elles sont sélectionnées pour la qualité de laine, leur capacité à produire selon l'âge et la santé des brebis. Aussi, elles peuvent être séparées en différents troupeaux, dépendant de la qualité.

 

Il y a différents troupeaux ou foules dans les Églises de Dieu. Les 144000 sont une foule différente de rendement de toison plus élevé que la Grande Multitude. Ils sont simplement un reflet de ce processus de classification où on demande aux gens d’occuper différents emplois selon leur puissance spirituelle. La façon dont nous nous préparons, déterminera la façon dont Christ peut nous utiliser. Nous pouvons être utilisés dans le Royaume de Dieu dès maintenant, dépendant de la façon dont nous nous préparons pour être utilisés. Nous n’avons pas besoin d’être en pleine forme, jeunes et dans la trentaine pour être utiles dans le Royaume de Dieu. Nous n’avons pas besoin d’être un mâle. Les mâles parlent selon la Loi, mais l’élaboration des politiques de cette Église est faite par un bon pourcentage de femmes. Beaucoup de nos âgés prient beaucoup plus et plus intensément que les jeunes. Chacun a une fonction. Tous travaillent et ils sont utilisés en fonction de leur capacité à produire dans l'âge et la santé de nos brebis.

 

Les analogies dans le soin du troupeau sont évidentes. L'environnement des élus doit être contrôlé et la nutrition dont ils sont nourris doit être de haute qualité. De plus, le rationnement choisi de mauvaise qualité affecte la capacité de l'esprit de se développer et d’analyser la vérité. Nous devons continuellement poser des défis aux esprits de nos gens, afin de nous asseoir et dire, “Que se passe-t-il ? pourquoi suis-je ici ? et, que Dieu veut-Il que je fasse ?” La situation réelle consiste ici en ce que nous examinions la façon d’obtenir le meilleur de notre peuple. Nous ne pouvons pas fournir de zèle pour le Seigneur. Nous ne pouvons rien faire des brebis qui ne veulent pas manger. Les gens se meurent de faim parce qu'ils ont un concept erroné de ce que constitue l'Église de Dieu et ce qui constitue la vraie doctrine et ils ne liront rien. Le confort a permis des groupes en refusant d'analyser la vérité, a résulté en individus stupides et faibles. Comme une brebis qui se trouve sur son côté trop longtemps dans une position contrôlée, elle meurt à moins qu'elle soit relevée rapidement.

 

Christ place ceux choisis par Dieu et qui lui sont donnés en troupeaux. Le système pour leurs soins et gestions est fixé dans la Bible. Christ a établi un système de contrôle de l'Église et ces dirigeants sont appelés Anciens et Diacres. Cependant, le système de leadership de l'Église dans le Nouveau Testament est simplement une suite continue du système antique d'anciens qui a été établi avec les patriarches et qui a été établi conformément à la Loi au Sinaï. Ce système incorporait le Conseil des Anciens et ce système d'Anciens a été établi pour toujours. La structure du sacerdoce devait changer. Comme nous le voyons à partir du Nouveau Testament, le sacerdoce devait devenir incorporé avec le système des Anciens, mais ce système des Anciens lui-même était un système antique.

 

La fonction d'Ancien consiste au soin du troupeau ou de la congrégation d'Israël qui, sous l’Église du Nouveau Testament, fusionne les Païens convertis dans Israël. Israël n'est pas seulement une nation physique. L'identification de la nation d'Israël n'est pas importante dans le sens qu’en tant qu'un concept physique, elle nuit à l'extension du salut aux Païens. Les Païens ne sont pas réduits d’un iota par le fait que nous sommes ou non de l'Israël physique. Les peuples Païens sont appelés dans le corps d'Israël et sont rendus Israélites par  conversion. Le fait que nous soyons nés dans la nation physique d'Israël, que nous soyons un Juif ou un Anglo-saxon, n’est pas pertinent en termes de notre appel. Il y a beaucoup de personnes non-israélites appelées à occuper des positions élevées en tant qu’Israélites physiques - et, en fait, les postes les plus élevés. Il y a beaucoup de Païens qui tiennent les places les plus élevées que l'Église  a  à  offrir, et ils le feront aussi dans le Millénaire. C'est une réalité biblique. Cela ne réduit pas leur position ; ils sont tous des brebis. Finalement, la structure millénaire englobera le monde entier.

 

Les simples fonctions de leadership impliquent l'établissement d'un environnement exempt de polluants. Le leadership est reflété simplement jusque dans les maisons. Chaque homme est un sacrificateur de sa propre maison. Chaque femme doit débarrasser les polluants de l’esprit de ses enfants et des esprits des gens autour d'elle. Le plus grand polluant pour les esprits humains de ce siècle est la télévision. Nous devons être très judicieux de ce que nous observons et ce que nous laissons nos enfants regarder.  

 

Ce processus commence avec le Premier Commandement et procède à travers la structure entière de la Loi et le Témoignage. S'ils ne parlent pas selon la Loi et le Témoignage, il n'y a aucun lumière en eux (Esaïe. 8:20, KJV). La responsabilité s'étend à la nation tout entière à travers son leadership. Le système des Anciens a précédé l'octroi de la Loi au Sinaï.

 

Genèse 50:7 Joseph monta, pour enterrer son père. Avec lui montèrent tous les serviteurs de Pharaon, anciens de sa maison, tous les anciens du pays d’Egypte, (LSG)

 

Le système des Anciens était un système national qui s'est étendu au-delà d'Israël. Le système des Anciens était présent en Égypte par maisons, par tribus et dans la nation.

 

Exode 3:16 Va, rassemble les anciens d’Israël, et dis-leur : L’Eternel, le Dieu de vos pères, m’est apparu, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Il a dit : Je vous ai vus, et j’ai vu ce qu’on vous fait en Egypte, (LSG)

 

Les Anciens étaient des porte-parole d'Israël et étaient utilisés en tant que moyen par lequel le porte-parole de Dieu dirigeait la nation.

 

Exode 3:18 Ils écouteront ta voix ; et tu iras, toi et les anciens d’Israël, auprès du roi d’Egypte, et vous lui direz : L’Eternel, le Dieu des Hébreux, nous est apparu. Permets-nous de faire trois journées de marche dans le désert, pour offrir des sacrifices à l’Eternel, notre Dieu. (LSG) 

 

 Voir aussi Exode 4:29.

 

Ce n'était pas seulement Moïse qui est allé chez le Pharaon. C'était Moïse et les Anciens d'Israël. Donc, le système des Anciens est une fonction du leadership de la nation. En fin de compte, le règne d'Israël s'étendra à travers les Anciens. Le système biblique des Anciens qui a été établi, gouvernera cette planète. Ils régneront et ce ne sera pas une structure politique comme c’est maintenant prévu. Il y aura des systèmes où ces Anciens sont nommés et élus et ils gouverneront la nation.

 

Les Anciens d'Israël étaient responsables de la préparation de la Pâque. Ils avaient une responsabilité de parler pour la nation à d'autres nations et aux autorités. Ils avaient alors aussi une responsabilité religieuse en préparation.

 

Exode 12:21 Moïse appela tous les anciens d’Israël, et leur dit : Allez prendre du bétail pour vos familles, et immolez la Pâque. (LSG)

 

Ainsi, la Pâque n'était pas faite comme une chose rituelle sacerdotale. Elle était observée à travers la nation et les Anciens étaient responsables de la préparation et de l’abbatage de l'agneau de la Pâque. Les Anciens étaient là avec Moïse à Horeb quand Moïse a frappé le rocher. Le rocher symbolisait Christ. Nous oublions souvent ce concept et nous négligeons le concept des Anciens, parce que nous pensons que le système des Anciens dans la Bible est une sorte d’étrange doctrine de Nicolaïtes. Par exemple, nous aurions les églises Chrétiennes dominantes établir un système différent et prévoir un différent système d'Anciens. Ce qu'ils ont essayé de faire a été de gouverner la planète dans l'injustice.

 

Exode 17:5-6 L’Eternel dit à Moïse : Passe devant le peuple, et prends avec toi des anciens d’Israël ; prends aussi dans ta main ta verge avec laquelle tu as frappé le fleuve, et marche ! 6 Voici, je me tiendrai devant toi sur le rocher d’Horeb ; tu frapperas le rocher, et il en sortira de l’eau, et le peuple boira. Et Moïse fit ainsi, aux yeux des anciens d’Israël. (LSG)

 

Ce rocher était Christ et cette eau était l'Esprit Saint. Les Anciens étaient présents avec Moïse, signifiant qu'ils étaient responsables de répartir l'écoulement de l'information dans l'Esprit Saint dans les Derniers Jours, à partir de Jésus Christ au peuple d'Israël. Quand nous notons que ce n'était pas seulement Moïse, mais les Anciens aussi, nous comprenons ce qui allait arriver dans le Nouveau Testament.

 

Moïse a agi conformément au principe que les Anciens étaient le Conseil de l'autorité d'Israël et qu'ils reflétaient le système du grand Conseil du Gouvernement de Dieu. De la même façon, le sacerdoce fonctionnait autour des Anciens sous Aaron.

 

Exode 18:12 Jéthro, beau–père de Moïse, offrit à Dieu un holocauste et des sacrifices. Aaron et tous les anciens d’Israël vinrent participer au repas avec le beau–père de Moïse, en présence de Dieu. (LSG)

 

Ces Anciens étaient chargés de la responsabilité des Commandements de Dieu.

 

Exode 19:7-8 Moïse vint appeler les anciens du peuple, et il mit devant eux toutes ces paroles, comme l’Eternel le lui avait ordonné. 8 Le peuple tout entier répondit : Nous ferons tout ce que l’Eternel a dit. Moïse rapporta les paroles du peuple à l’Eternel. (LSG)

 

Ces soixante-dix Anciens formaient la base du système que Christ a ordonné dans l’Église du Nouveau Testament.

 

Exode 24:1 Dieu dit à Moïse : Monte vers l’Eternel, toi et Aaron, Nadab et Abihu, et soixante–dix des anciens d’Israël, et vous vous prosternerez de loin. (LSG)

 

Ces Anciens ont aussi vu l'Ange de Yahovah (ou Élohim, ou Dieu) avec Moïse et Aaron.

 

Exode 24:9-18 Moïse monta avec Aaron, Nadab et Abihu, et soixante–dix anciens d’Israël. Ils virent le Dieu d’Israël ; sous ses pieds, c’était comme un ouvrage de saphir transparent, comme le ciel lui–même dans sa pureté. Il n’étendit point sa main sur l’élite des enfants d’Israël. Ils virent Dieu, et ils mangèrent et burent. L’Eternel dit à Moïse : Monte vers moi sur la montagne, et reste là ; je te donnerai des tables de pierre, la loi et les ordonnances que j’ai écrites pour leur instruction.  Moïse se leva, avec Josué qui le servait, et Moïse monta sur la montagne de Dieu. Il dit aux anciens : Attendez-nous ici, jusqu’à ce que nous revenions auprès de vous. Voici, Aaron et Hur resteront avec vous ; si quelqu’un a un différend, c’est à eux qu’il s’adressera. Moïse monta sur la montagne, et la nuée couvrit la montagne.

 

Cela symbolise le fait que Josué était le premier ministre, la personne qui agissait pour Moïse. Yahoshua (Josué) est le nom de Christ et le concept d’aller à la montagne signifie le fait que Christ a été emporté et la responsabilité a été donnée aux Anciens pour le gouvernement du système jusqu'à ce que Christ soit revenu. C'est ce qui nous est signifié par symboles en tant qu’exemples. C'est pourquoi les soixante-dix étaient là. C'est pourquoi Christ a ordonné les soixante-dix. Quand Christ est ressuscité et monté dans le Ciel, la responsabilité a été donnée aux soixante-dix Anciens et à leurs successeurs pour le gouvernement d'Israël durant deux mille ans jusqu'au retour du Messie.

 

La gloire de l’Eternel reposa sur la montagne du Sinaï, et la nuée la couvrit pendant six jours. Le septième jour, l’Eternel appela Moïse du milieu de la nuée.

 

Les six jours, bien sûr, signifient le temps que les gens étaient sur la Terre. Le septième jour est le règne millénaire du Plan de Salut.

 

L’aspect de la gloire de l’Eternel était comme un feu dévorant sur le sommet de la montagne, aux yeux des enfants d’Israël. Moïse entra au milieu de la nuée, et il monta sur la montagne. Moïse demeura sur la montagne quarante jours et quarante nuits. (LSG)

 

Les quarante jours et nuits que Moïse était sur la montagne, représentaient les quarante Jubilés des deux mille ans.

 

Les Anciens étaient responsables des péchés de la congrégation entière d'Israël, et ils ont signifié cette responsabilité conjointe par leur participation dans les sacrifices de la Loi.

 

Lévitique 4:13-26 Si c’est toute l’assemblée d’Israël qui a péché involontairement et sans s’en apercevoir, en faisant contre l’un des commandements de l’Eternel des choses qui ne doivent point se faire et en se rendant ainsi coupable, et que le péché qu’on a commis vienne à être découvert, l’assemblée offrira un jeune taureau en sacrifice d’expiation, et on l’amènera devant la tente d’assignation. Les anciens d’Israël poseront leurs mains sur la tête du taureau devant l’Eternel, et on égorgera le taureau devant l’Eternel. Le sacrificateur ayant reçu l’onction apportera du sang du taureau dans la tente d’assignation ; il trempera son doigt dans le sang, et il en fera sept fois l’aspersion devant l’Eternel, en face du voile. Il mettra du sang sur les cornes de l’autel qui est devant l’Eternel dans la tente d’assignation ; et il répandra tout le sang au pied de l’autel des holocaustes, qui est à l’entrée de la tente d’assignation. Il enlèvera toute la graisse du taureau, et il la brûlera sur l’autel. Il fera de ce taureau comme du taureau expiatoire ; il fera de même. C’est ainsi que le sacrificateur fera pour eux l’expiation, et il leur sera pardonné. Il emportera le taureau hors du camp, et il le brûlera comme le premier taureau. C’est un sacrifice d’expiation pour l’assemblée. Si c’est un chef qui a péché, en faisant involontairement contre l’un des commandements de l’Eternel, son Dieu, des choses qui ne doivent point se faire et en se rendant ainsi coupable, et qu’il vienne à découvrir le péché qu’il a commis, il offrira en sacrifice un bouc mâle sans défaut. Il posera sa main sur la tête du bouc, qu’il égorgera dans le lieu où l’on égorge les holocaustes devant l’Eternel. C’est un sacrifice d’expiation. Le sacrificateur prendra avec son doigt du sang de la victime expiatoire, il en mettra sur les cornes de l’autel des holocaustes, et il répandra le sang au pied de l’autel des holocaustes. Il brûlera toute la graisse sur l’autel, comme la graisse du sacrifice d’actions de grâces. C’est ainsi que le sacrificateur fera pour ce chef l’expiation de son péché, et il lui sera pardonné. (LSG)

 

Ainsi, il est évident que les péchés de la congrégation entière reposent sur les Anciens pour l’expiation, tandis que les péchés du dirigeant ou de l'individu sont la responsabilité de ces individus. Ainsi, le processus est établi où un individu est responsable envers Dieu et il doit faire sa propre réconciliation à Dieu. Pour ce qui est de la congrégation d'Israël, aux Anciens a été conférée la responsabilité d’agir pour la congrégation envers Dieu. Ils sont en contrôle des offrandes devant Dieu. La congrégation est la responsabilité directe des Anciens. Cet aspect est perdu dans le système biblique moderne des Anciens. Les fonctions de l'individu sont traitées d’avantage dans Lévitique 4:27-35.

 

Initialement, Aaron et ses fils ont été ordonnés en tant que le sacerdoce en Israël. Ce sacerdoce était symbolisé par le Bélier d'Ordination dans Lévitique 8:22-36. Ce Bélier d'Ordination symbolisait aussi le Messie. Il a ordonné les gens d'abord à travers sa vie. Ensuite, il a été tué afin que son sang ordonne le sacerdoce de Melchisédek. Nous sommes ordonnés à travers le sacrifice de Christ et son sang a produit le sacerdoce.

 

La chronologie de la consécration des fils d'Aaron était de sept jours (Lév. 8:33). La punition pour avoir manqué à leur devoir a été la mort. Le huitième jour le sacerdoce Aaronique a été appelé et ensemble, avec les Anciens d'Israël, ils ont offert les offrandes pour le péché et de paix, et la gloire du Seigneur leur est apparue. La responsabilité du sacerdoce a été montrée comme étant profanée par les fils d'Aaron qui ont été tués et remplacés, tel que vu  dans Lévitique 10:1-11. Ainsi, si nous échouons dans le sacerdoce, nous sommes mis à mort et nous sommes remplacés. Ce remplacement des autres fils d'Aaron nous montre que le sacerdoce a été systématiquement éliminé et que Christ a remplacé le sacerdoce et que cela pointait vers un autre sacerdoce de Melchisédek.

 

Lévitique 10:1-11 Les fils d’Aaron, Nadab et Abihu, prirent chacun un brasier, y mirent du feu, et posèrent du parfum dessus ; ils apportèrent devant l’Eternel du feu étranger, ce qu’il ne leur avait point ordonné. Alors le feu sortit de devant l’Eternel, et les consuma : ils moururent devant l’Eternel. Moïse dit à Aaron : C’est ce que l’Eternel a déclaré, lorsqu’il a dit : Je serai sanctifié par ceux qui s’approchent de moi, et je serai glorifié en présence de tout le peuple. Aaron garda le silence. Et Moïse appela Mischaël et Eltsaphan, fils d’Uziel, oncle d’Aaron, et il leur dit : Approchez-vous, emportez vos frères loin du sanctuaire, hors du camp. Ils s’approchèrent, et ils les emportèrent dans leurs tuniques hors du camp, comme Moïse l’avait dit. Moïse dit à Aaron, à Eléazar et à Ithamar, fils d’Aaron : Vous ne découvrirez point vos têtes, et vous ne déchirerez point vos vêtements, de peur que vous ne mouriez, et que l’Eternel ne s’irrite contre toute l’assemblée. Laissez vos frères, toute la maison d’Israël, pleurer sur l’embrasement que l’Eternel a allumé. Vous ne sortirez point de l’entrée de la tente d’assignation, de peur que vous ne mouriez ; car l’huile de l’onction de l’Eternel est sur vous. Ils firent ce que Moïse avait dit.

 

Ce n'est pas un jeu. Quand nous prenons la responsabilité d’un Ancien du Seigneur, c'est une chose très sérieuse que nous avons faite.

 

L’Eternel parla à Aaron, et dit: 9  Tu ne boiras ni vin, ni boisson enivrante, toi et tes fils avec toi, lorsque vous entrerez dans la tente d’assignation, de peur que vous ne mouriez : ce sera une loi perpétuelle parmi vos descendants.

 

Un homme ne peut pas s’enivrer et venir donner un sermon. La punition est la mort. Ce ne sont pas les autorités qui le décrètent sur nous c'est le Dieu Vivant qui s’occupe de nous.

 

Afin que vous puissiez distinguer ce qui est saint de ce qui est profane, ce qui est impur de ce qui est pur, et enseigner aux enfants d’Israël toutes les lois que l’Eternel leur a données par Moïse. (LSG)

 

L'échec du sacerdoce d’accomplir ses devoirs est la mort. Le passage du sacerdoce Aaronique au sacerdoce de Melchisédek a eu lieu sous Christ à la Fête de la Pentecôte. Il a ordonné les soixante-dix (Luc 10:1,17) et cette action a remplacé l'autorité du Sanhédrin d'Israël.

 

Les injonctions contre le sacerdoce couvraient les exigences d’observer leurs devoirs en toute sainteté.

 

La signification de la transition après les sept jours, accompagnés par la Présence du Seigneur, est liée au Plan de Salut et à la présence du Messie. La responsabilité a alors été donnée aux Anciens autour du Tabernacle de Dieu.

 

Nombres 11:16-30 16 L’Eternel dit à Moïse : Assemble auprès de moi soixante–dix hommes des anciens d’Israël, de ceux que tu connais comme anciens du peuple et ayant autorité sur lui ; amène-les à la tente d’assignation, et qu’ils s’y présentent avec toi. Je descendrai, et là je te parlerai ; je prendrai de l’esprit qui est sur toi, et je le mettrai sur eux, afin qu’ils portent avec toi la charge du peuple, et que tu ne la portes pas à toi seul.

 

Ainsi, on n'a pas permis à Moïse de porter seul le fardeau du sacerdoce. Cela met un terme au concept que Dieu parle à travers un seul homme. Dieu ne parle pas à travers un seul homme et ne le peut jamais. S'Il parlait à travers un homme, Il n’aurait pas fait cela à Moïse et n’aurait pas pris de l'Esprit pour le placer sur le Conseil des soixante-dix. On leur a donné l'autorité avec Moïse. De là, très simplement, l'Église est dirigée par le Conseil des Anciens, et Dieu ne parle pas entièrement à travers un seul homme. S'Il n'a pas parlé entièrement à travers Moïse pour lui donner la seule portion de l'Esprit, Il ne le fera sûrement pas avec quelqu'un dans notre temps, non plus. Quand le Messie viendra, nous aurons alors la même position avec le Messie et le Conseil. Nous avons le Messie déjà et nous avons les soixante-dix qu'il a laissés derrière et ce Conseil est remplacé.

 

Tu diras au peuple : Sanctifiez-vous pour demain, et vous mangerez de la viande, puisque vous avez pleuré aux oreilles de l’Eternel, en disant : Qui nous fera manger de la viande ? Car nous étions bien en Egypte. L’Eternel vous donnera de la viande, et vous en mangerez. Vous en mangerez non pas un jour, ni deux jours, ni cinq jours, ni dix jours, ni vingt jours, mais un mois entier, jusqu’à ce qu’elle vous sorte par les narines et que vous en ayez du dégoût, parce que vous avez rejeté l’Eternel qui est au milieu de vous, et parce que vous avez pleuré devant lui, en disant : Pourquoi donc sommes-nous sortis d’Egypte ? Moïse dit : Six cent mille hommes de pied forment le peuple au milieu duquel je suis, et tu dis : Je leur donnerai de la viande, et ils en mangeront un mois entier ! Egorgera-t-on pour eux des brebis et des bœufs, en sorte qu’ils en aient assez ? Ou rassemblera-t-on pour eux tous les poissons de la mer, en sorte qu’ils en aient assez ? L’Eternel répondit à Moïse : La main de l’Eternel serait-elle trop courte ? Tu verras maintenant si ce que je t’ai dit arrivera ou non. Moïse sortit, et rapporta au peuple les paroles de l’Eternel. Il assembla soixante–dix hommes des anciens du peuple, et les plaça autour de la tente. L’Eternel descendit dans la nuée, et parla à Moïse ; il prit de l’esprit qui était sur lui, et le mit sur les soixante–dix anciens. Et dès que l’esprit reposa sur eux, ils prophétisèrent ; mais ils ne continuèrent pas. [La version KJV dit qu'ils n'ont pas cessé]

 

Il y eut deux hommes, l’un appelé Eldad, et l’autre Médad, qui étaient restés dans le camp, et sur lesquels l’esprit reposa. Car ils étaient parmi les inscrits, quoiqu’ils ne fussent point allés à la tente ; et ils prophétisèrent dans le camp. Un jeune garçon courut l’annoncer à Moïse, et dit : Eldad et Médad prophétisent dans le camp.  Et Josué, fils de Nun, serviteur de Moïse depuis sa jeunesse, prit la parole et dit : Moïse, mon seigneur, empêche-les ! Moïse lui répondit : Es-tu jaloux pour moi ? Puisse tout le peuple de l’Eternel être composé de prophètes ; et veuille l’Eternel mettre son esprit sur eux ! Et Moïse se retira au camp, lui et les anciens d’Israël. (LSG)

 

Ces deux personnes n'étaient pas avec l'Ange de Dieu à ce moment-là. Ils n'étaient pas avec le reste des Anciens ; ils étaient à l'extérieur du camp. Il y avait deux personnes à l'extérieur des soixante-dix, à l'extérieur de la structure organisée et ces deux ont alors commencé à prophétiser. Quelle est la signification de cela ? Les Deux Témoins sont littéralement en dehors des soixante-dix Anciens ordonnés durant les Derniers Jours. Ils sont inscrits par Dieu parmi eux, mais ils ne sont pas tirés des ministres des églises existantes. Ils sont suscités durant les Derniers Jours et ils retournent tout le système des Anciens à Dieu. Cela est la signification.

 

On a donné l'esprit de prophétie aux Anciens afin qu'ils aident Moïse. La version KJV dit qu'ils n'ont pas cessé. C'est le contexte de la prophétie continuelle dans les jours de la fin.

 

En fait, le sacerdoce Aaronique n'était pas impliqué dans cette manifestation de l'esprit de prophétie. Cela se réfère à la séquence postérieure quand un autre prophète comme Moïse surgirait, à savoir le Messie. On a donné aux soixante-dix la capacité de prophétiser et seulement dans les environs de la tente avec Moïse. Cette séquence devait refléter la responsabilité postérieure des Anciens du Nouveau Testament.

 

La responsabilité des Anciens n'a pas été limitée en Israël. Madian et Moab ont été induits en erreur sous leurs Anciens et ils sont tombés dans la divination à travers Balaam (Nombres. 22:4-7).

 

C'était la responsabilité des Anciens de s'approcher de Dieu. Ceci n'a pas été limité à une quelconque tribu (Deutéronome. 5:23). Le jugement et aussi l'expiation étaient conférés aux Anciens à partir de Deutéronome 19:12 et 21:2-6.

 

Deutéronome 21:1-6 Si, dans le pays dont l’Eternel, ton Dieu, te donne la possession, l’on trouve étendu au milieu d’un champ un homme tué, sans que l’on sache qui l’a frappé, tes anciens et tes juges iront mesurer les distances à partir du cadavre jusqu’aux villes des environs. Quand on aura déterminé la ville la plus rapprochée du cadavre, les anciens de cette ville prendront une génisse qui n’ait point servi au travail et qui n’ait point tiré au joug. Ils feront descendre cette génisse vers un torrent qui jamais ne tarisse et où il n’y ait ni culture ni semence ; et là, ils briseront la nuque à la génisse, dans le torrent. Alors s’approcheront les sacrificateurs, fils de Lévi ; car l’Eternel, ton Dieu, les a choisis pour qu’ils le servent et qu’ils bénissent au nom de l’Eternel, et ce sont eux qui doivent prononcer sur toute contestation et sur toute blessure. Tous les anciens de cette ville la plus rapprochée du cadavre laveront leurs mains sur la génisse à laquelle on a brisé la nuque dans le torrent. (LSG)

 

Maintenant, c'est un processus d'expiation pour les Anciens par régions. Donc, Israël a été divisé sous un système d’Anciens, un noyau central et ensuite on a donné des régions aux Anciens et des sous-régions.

 

Deutéronome 21:18-22 Si un homme a un fils indocile et rebelle, n’écoutant ni la voix de son père, ni la voix de sa mère, et ne leur obéissant pas même après qu’ils l’ont châtié, le père et la mère le prendront, et le mèneront vers les anciens de sa ville et à la porte du lieu qu’il habite. Ils diront aux anciens de sa ville : Voici notre fils qui est indocile et rebelle, qui n’écoute pas notre voix, et qui se livre à des excès et à l’ivrognerie. Et tous les hommes de sa ville le lapideront, et il mourra. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi, afin que tout Israël entende et craigne.

 

Être un Ancien est une responsabilité très sérieuse et nous comprenons que nous ne devons pas permettre au mal de continuer sans être puni. Cette organisation ou ce système sera établi dans le Millénaire. C'est la Loi.

 

Voir aussi Deutéronome 22:15-18 et 25:7-9. Les Anciens avaient le pouvoir de punition. Ce pouvoir a été conféré dans l'Église dans le jugement.

 

Les Anciens sont devenus responsables avec Moïse pour l’observance des Commandements dans Israël.

 

Deutéronome 27:1 Moïse et les anciens d’Israël donnèrent cet ordre au peuple : Observez tous les commandements que je vous prescris aujourd’hui. (LSG)

 

Les Anciens et les dirigeants se tiennent devant Dieu dans la responsabilité (Deut. 29:10). Moïse a livré la Loi aux sacrificateurs avec les Anciens pour la garder.

 

Deutéronome 31:9 Moïse écrivit cette loi, et il la remit aux sacrificateurs, fils de Lévi, qui portaient l’arche de l’alliance de l’Eternel, et à tous les anciens d’Israël. (LSG)

 

De là, la responsabilité de la Loi reposait sur les Anciens.

 

La charge a été donnée aux Anciens par Moïse et cela a été enregistré contre eux.

 

Deutéronome 31:28-30 Assemblez devant moi tous les anciens de vos tribus et vos officiers ; je dirai ces paroles en leur présence, et je prendrai à témoin contre eux le ciel et la terre. Car je sais qu’après ma mort vous vous corromprez, et que vous vous détournerez de la voie que je vous ai prescrite ; et le malheur finira par vous atteindre, quand vous ferez ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, au point de l’irriter par l’œuvre de vos mains. Moïse prononça dans leur entier les paroles de ce cantique, en présence de toute l’assemblée d’Israël : (LSG)

 

Sous Yahoshua (Josué), les Anciens ont agi conjointement dans le leadership d'Israël (Josué 7:6 ; 8:10). Ils étaient des témoins contre Israël. Israël a été envoyé en captivité pour n’avoir pas été gracieux envers ses Anciens (Lamentations 4:16). Le sacerdoce et les prophètes étaient profanes, iniques et des pécheurs (Lamentations. 4:13). Ainsi, Israël a été dispersé (Lamentations. 4:15). Le leadership conjoint du sacerdoce et des Anciens a été enchâssé dans le Nouveau Testament et pour le Millénaire. Christ a groupé ceux-ci ensemble afin que le système soit dirigé conjointement.

 

Josué 8:33-34 Tout Israël, ses anciens, ses officiers et ses juges, se tenaient des deux côtés de l’arche, devant les sacrificateurs, les Lévites, qui portaient l’arche de l’alliance de l’Eternel ; les étrangers comme les enfants d’Israël étaient là, moitié du côté du mont Garizim, moitié du côté du mont Ebal, selon l’ordre qu’avait précédemment donné Moïse, serviteur de l’Eternel, de bénir le peuple d’Israël. Josué lut ensuite toutes les paroles de la loi, les bénédictions et les malédictions, suivant ce qui est écrit dans le livre de la loi. (LSG)

 

Les positions du jugement des Anciens étaient établies en Israël (Josué 9:11 ; 20:4 ; 23:2 ; 24:1,31). Les gens ont servi le Seigneur tous les jours de Josué et les jours des Anciens qui ont survécu à Josué, qui avaient vu toutes les grandes œuvres du Seigneur qu'il a fait pour Israël (Juges 2:7). Nous savons l'histoire d'Israël sous les Juges (voir les études Samson et les Juges (No. 073) et La Force de Gédéon et les Derniers Jours (No. 022)). Le même processus a continué sous l’Église du Nouveau Testament. Quand les Anciens qui avaient vu Christ sont morts, alors la pourriture est survenue. Nous avons maintenant la mise en place de l'établissement des Anciens d'Israël. Ceci est le contexte dans lequel nous devons voir les Anciens bibliquement et le leadership généralement.

 

Dans ce processus entier, il y a l’exercice des Anciens dans le leadership de la nation. Nous avons la responsabilité non seulement en termes de prêches. Mais, en tant qu’un peuple, nous avons une responsabilité de conduire notre nation, leur donner le bon leadership et les organiser structurellement. Quand nous amenons cette nation au repentir, nous devons leur donner un leadership sain sous un système d’Anciens, soit un parlement, qui produira un sain gouvernement. La responsabilité des Anciens repose dans le sacerdoce de Melchisédek aussi. Aussi, ces gens doivent être des Chrétiens convertis pour être dans le système des Anciens qui conduiront ce pays. Notre responsabilité est d'appeler cette nation et tout Israël au repentir, et de placer à sa tête, des hommes convertis capables de sortir la nation de la bourbe et qu’elle retourne à Jésus Christ et à Dieu que nous adorons tous.

 

q