Les Églises Chrétiennes de Dieu

[111]

 

 

 

Enseigne-Nous à Prier [111]

 

(Édition 2.0 19950506-19990912-20070809)

 

Cette étude examine la structure correcte de la prière sous la direction de Jésus Christ. La signification des termes et la signification pour la prière dans l’adoration sont expliquées. Les obstacles à la prière sont examinés, et des directives dans la prière sont suggérées.

 

    

Christian Churches of God

PO Box 369,  WODEN  ACT 2606,  AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

 

(Copyright © 1995, 1999, 2007 CCG éd. Wade Cox)

(Tr. 2011, rév. 2013)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
 http://www.logon.org/french/ et http://www.ccg.org/french/

    

Enseigne-Nous à Prier [111]

 

Le but de la prière est d'adresser une demande à Dieu pour qu'Il puisse écouter et répondre. Dieu donne à chacun d'entre nous des dons et des talents, mais la prière est un don et un privilège donné à chacun. La porte d’entrée à la chambre du trône de Dieu nous est ouverte par la prière. Il y a de bonnes et mauvaises manières de prier, ainsi nous devons savoir ce que la Bible enseigne afin d'avoir une prière sincère et efficace.

 

Beaucoup d'entre nous ont grandi en chantant et répétant vainement des prières structurées, priant devant des images, des statues, et priant à ceux qui sont morts. Pour plusieurs, c'est un processus difficile de prier à un Dieu que nous n'avons jamais vu sans essayer de former une certaine image dans notre esprit. Quand Dieu ouvre les yeux au cours du processus de l'appel et que l'individu commence à étudier la Bible, la connaissance que l’individu avait de prier de la mauvaise manière lui est rendue évidente. La compréhension de Dieu le Père en tant que l'objet de la prière et de l'adoration fait partie du processus de l'appel au repentir et du don du salut (voir l'étude Le Dieu que Nous Adorons (No 2)).  

 

Les exemples de la Bible de enseigne-nous à prier. Ce processus est simplement de suivre les traces de notre enseignant, Jésus Christ. Il y a beaucoup d'exemples dans la Bible qui nous montrent que Jésus était un homme rempli de prière.

 

Luc 6:12  En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. (LSG) 

Matthieu 26:39  Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. (LSG) 

 Luc 22:41  Puis il s’éloigna d’eux à la distance d’environ un jet de pierre, et, s’étant mis à genoux, il pria. (LSG) 

La Prière du Seigneur : un modèle

 

Dans Luc 11:1 les disciples ont demandé à Jésus, "Seigneur, enseigne-nous à prier". Dans un passage correspondant dans Matthieu, Jésus a établi quelques règles générales concernant la prière, suivi d’une prière modèle, que nous appelons la Prière du Seigneur.

 

Premièrement, Christ a donné un enseignement négatif sur la prière, dans Matthieu 6:5-8.

 

Matthieu 6:5,7-8  “Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. … . 7 En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. 8 Ne leur ressemblez pas ; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. 9 Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ; (LSG) 

Matthieu 6:6  Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. (LSG) 

Alors, Jésus poursuivit avec la prière modèle.

 

Matthieu 6:9-13 Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ; 10 que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. 11 Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien ; 12 pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ; 13 ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen ! (LSG) 

En présentant cette prière, Jésus a dit, " Voici donc comment vous devez prier ". Il n'a pas dit de chanter les paroles de cette prière en répétant plusieurs fois vainement. C'est un modèle et la structure de cette prière devrait être le modèle de nos prières. Il y a trois éléments principaux à la Prière du Seigneur.

 

Le premier élément de cette prière modèle concentre l'attention sur Dieu en tant que l'objet de l'adoration. Il n'y a aucune question dans le fait qu'il devrait y avoir quelque objet de l'adoration autre que Dieu le Père. Nos prières devraient commencer en adorant Dieu, en Le glorifiant et en nous concentrant sur Sa bonté. Nous devrions commencer par un acte d'adoration, par exemple "Notre Père qui est dans les cieux, Que ton nom soit sanctifié". Le nom de Dieu est identifié de l'Ancien Testament comme étant Eloah (Prov. 30:4-5). 

 

Toute autorité vient de Dieu par Son nom. Il est exalté par Son nom, qui dans sa forme de base est JAH (Ps. 68:4). De là, le nom dans l’hébreu ancien pour Dieu, YAHO, duquel vient Yehovah (SHD 3068) et Yehovih (SHD 3069). Ainsi, Yahovah (Ex. 6:3) vient de JAH, qui est Yahovah des Armées. Le nom de Dieu était dans l'Ange qui était dans le Désert, l’Être qui est devenu Jésus Christ (Ex. 23:21).  

 

L'Agneau est à Sion avec les 144000, tous ayant le nom de leur Père écrit sur leur front (Apo. 14:1 ; 22:4). Le nom de Dieu lui-même devient le sceau de Dieu à la résurrection des élus. Leurs symboles physiques sont aussi trouvés dans les Sabbats et la Pâque. Au fil du temps, le nom de Dieu sera en tous comme Christ est devenu un fils de Dieu avec pouvoir suite à la résurrection des morts (Rom. 1:4)

 

Le deuxième élément est la demande dans laquelle notre attention est tournée vers nos propres besoins, par exemple "Donne-nous notre pain quotidien".

 

L’approvisionnement de nos besoins est une responsabilité continue de Dieu une fois que nous nous sommes placés dans Ses mains. Il l'accomplit par Son Fils en tant que messager. Il a envoyé ce Fils, comme messager ou Ange, aux Patriarches en tant que l'Élohim d'Israël.

 

Genèse 48:13-16   Puis Joseph les prit tous deux, Éphraïm de sa main droite à la gauche d’Israël, et Manassé de sa main gauche à la droite d’Israël, et il les fit approcher de lui. 14 Israël étendit sa main droite et la posa sur la tête d’Éphraïm qui était le plus jeune, et il posa sa main gauche sur la tête de Manassé : ce fut avec intention qu’il posa ses mains ainsi, car Manassé était le premier-né. 15 Il bénit Joseph, et dit : Que le Dieu en présence duquel ont marché mes pères, Abraham et Isaac, que le Dieu qui m’a conduit depuis que j’existe jusqu’à ce jour, 16 que l’ange qui m’a délivré de tout mal, bénisse ces enfants ! Qu’ils soient appelés de mon nom et du nom de mes pères, Abraham et Isaac, et qu’ils multiplient en abondance au milieu du pays ! (LSG) 

La vision claire d'Israël était que l'Ange était l'élohim ou le dieu qui l'avait béni et l'avait alimenté tous les jours de sa vie. Cet Ange l'a aussi racheté du mal. Le futur ici est passé. Le Messie a ainsi accompli cet acte par la volonté de Dieu. Pour les justes, la promesse est donnée que leur pain et eau seront assurés (Ps. 37:25 ; Ésaïe 33:15-16). 

 

Le troisième élément de la prière est le pardon de la transgression. C'était principalement par l'intercession de Christ, mais cela se produit par les élus sur une base continue. Quand nous devenons concernés au sujet des besoins des autres, le pardon leur est accordé sur le même principe d'amour agape que Dieu nous donne, par exemple "Pardonne nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés".

 

 Le pardon est central dans notre rapport avec Dieu. Avant toute chose, Dieu exige notre obéissance. La condition pour le pardon provient de l’offense. D'autres nous offensent comme nous offensons aussi Dieu par la désobéissance à Ses Lois. Offenser les autres provient de la violation des Lois de Dieu. L'un ou l'autre, c'est la transgression des Dix Commandements (Ex. 20) ou de leur extension en tant que Premier et Deuxième Grands Commandements (Matt. 22:37-39). David pouvait dire à Dieu que c’est contre Lui seul qu’il a péché.

 

Psaume 51:1-4   Au chef des chantres. Psaume de David. Lorsque Nathan, le prophète, vint à lui, après que David fut allé vers Bath-Schéba. Ô Dieu ! aie pitié de moi dans ta bonté ; Selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions ; 2 Lave-moi complètement de mon iniquité, Et purifie-moi de mon péché. 3 Car je reconnais mes transgressions, Et mon péché est constamment devant moi. 4 J’ai péché contre toi seul, Et j’ai fait ce qui est mal à tes yeux, En sorte que tu seras juste dans ta sentence, Sans reproche dans ton jugement. (LSG) 

L'aspect essentiel à prendre en considération est que la transgression contre son prochain est la transgression contre Dieu. Comme nous pardonnons aux autres, ainsi nous sommes pardonnés. Des attitudes sans pitié envers les autres aboutissent au traitement de l'individu par Dieu et si le manque de pardon persiste, alors l'individu est enlevé du Royaume et est traité dans la résurrection générale. Nous ne pouvons pas nourrir des rancunes contre quelqu'un. Nous ne pouvons mettre non plus notre face contre les gens dans l’amertume, particulièrement ceux de notre propre famille. ‘Les racines de l'amertume’ détruisent l'Esprit Saint dans les élus et les enlèvent du Royaume. Nous devons donner l’exemple de notre pardon aux autres pour qu'ils puissent voir l'Esprit Saint à l'œuvre en nous. Cela ne signifie pas que nous devrions être aveugles à la transgression. Nous ne devrions pas faire non plus acception de personnes dans notre attitude à l'égard du péché. Le péché non réprimandé dans les élus est une honte à tous, comme l’est aussi le péché non repenti. L'élément essentiel dans le développement de notre relation avec Dieu est de se revêtir de la nature divine comme Christ l’a aussi fait, et ainsi, l’amour agape est central dans le processus de notre pensée.

 

À moins que nous n'établissions d'abord une relation avec Dieu, il n'y aura aucune réponse à nos demandes et aucune puissance dans nos prières d'intercession pour les autres. En d'autres mots, la ligne doit être ouverte entre notre Père céleste et nous-mêmes. Si nous sommes toujours dans la bonne attitude, nous pouvons prier à tout moment à Dieu et Il nous entendra. Nous ne devrions pas être découragés dans la foi. Jésus a dit dans Luc 18:1, que les hommes devraient toujours prier et ne pas perdre courage. Paul nous a vivement conseillés dans 1Thessaloniciens 5:17 : priez sans cesse. Dieu corrige avec jugement et non dans la colère afin de nous préserver (Jér. 10:24). Le découragement est la plus grande arme de l'adversaire.

 

Ces Écritures Saintes ne signifient pas que nous devrions constamment être en prière, mais que nous devrions toujours être dans la bonne attitude avec et envers Dieu. Si nous demeurons près de Dieu, nous pouvons venir à lui et rapidement en cas d'urgence. Quand nos demandes échouent, nous devons nous regarder, ou [regarder] les circonstances de notre demande. Il existe de nombreuses raisons dans la Bible pour la prière sans réponse.

 

Combien de fois nous prions est une décision personnelle, cependant, nous voyons de l'exemple de Daniel que c'était sa pratique de se mettre à genoux trois fois par jour.

 

Daniel 6:8-10   Maintenant, ô roi, confirme la défense, et écris le décret, afin qu’il soit irrévocable, selon la loi des Mèdes et des Perses, qui est immuable. 9 Là-dessus le roi Darius écrivit le décret et la défense. 10 Lorsque Daniel sut que le décret était écrit, il se retira dans sa maison, où les fenêtres de la chambre supérieure étaient ouvertes dans la direction de Jérusalem ; et trois fois le jour il se mettait à genoux, il priait, et il louait son Dieu, comme il le faisait auparavant. (LSG) 

Ce texte nous dit que les élus doivent prier trois fois par jour, et ils ne doivent pas permettre aux lois de ce monde de s'y heurter. 

 

Les Obstacles à la prière

 

S'il y a un péché désavoué, Dieu ne nous entendra pas.

 

Ésaïe 59:2  Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu ; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l’empêchent de vous écouter. (LSG)  

Psaume 66:18   Si j’avais conçu l’iniquité dans mon cœur, Le Seigneur ne m’aurait pas exaucé. (LSG)  

Proverbes 15:8  Le sacrifice des méchants est en horreur à l’Éternel, Mais la prière des hommes droits lui est agréable. (LSG)  

Un esprit non indulgent envers un frère ou quiconque, gêne la réponse à la prière.

 

Matthieu 5:23-24  Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, 24 laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; puis, viens présenter ton offrande. (LSG)  

Marc 11:25 Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. (LSG) 

Le problème avec le pardon est souvent d’être juste à ses propres yeux, tandis qu’à d'autres moments, c’est la fierté blessée. S'il y a un problème avec le pardon, alors nous devrions examiner nos attitudes et regarder notre relation avec Dieu. Voyons-nous vraiment notre propre insignifiance par rapport à Dieu, ou nous voyons-nous comme étant supérieurs aux autres ? Nous ne devrions pas nous comparer aux autres, mais nous contenter d’établir simplement notre position avec notre Père et étendre aux autres l'amour qu'Il nous a donné. Si nous sommes coupables d’être justes à nos propres yeux, alors nous sommes dans une position sérieuse. C'est pratiquement impossible pour Dieu de nous préparer pour la Première Résurrection avec une attitude d’être juste à ses propres yeux. Certaines personnes ont même décidé la question de leur présence dans l'Église en fonction des autres gens qui y assistent. D'autres choisissent leurs Églises sur la base des ministres et non selon la doctrine.

 

Luc 18:10-14 montre le problème d’être juste à ses propres yeux du point de vue de Dieu.

 

Luc 18:10-14  Deux hommes montèrent au temple pour prier ; l’un était pharisien, et l’autre publicain. 11 Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : Ô Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain ; 12 je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. 13 Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : Ô Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. 14 Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l’autre. Car quiconque s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé. (LSG) 

Le Pharisien se comparait aux autres et aux yeux de Dieu, il n'a pas été justifié et a été rejeté. C'était le péché le plus répandu dans les Églises de Dieu au vingtième siècle et est en fait la caractéristique de l'Église de Laodicée.

 

Apocalypse 3:14-19   Écris à l’ange de l’Église de Laodicée : Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu : 15 Je connais tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! 16 Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. 17 Parce que tu dis : Je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, 18 je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. 19 Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. (LSG) 

La pauvreté était dans l'Esprit. L'or raffiné dans le feu était l'Esprit Saint. Cette Église pensait qu’elle était riche dans l'Esprit, mais elle était misérable. Elle a été vomie de la bouche de Dieu parce qu’elle était indifférente aux Lois de Dieu. Elle n'était pas zélée bien qu'elle ait pensé qu'elle l’était. Elle était appelée à se repentir. Très peu de personnes de cette Église étaient justifiées et ont eu part au Royaume. Il en est de même de l'Église de Sardes. Elle était morte, mais non dans sa totalité. Elle a dû affermir le reste qui était prêt de mourir (Apo. 3:2). Elle était imparfaite dans ses œuvres. Cependant, le pharisaïsme des Laodicéens n'était pas le problème principal de Sardes.

 

Le manque de foi est une autre raison de l'échec de la prière.

 

Jacques 1:6-7 Mais qu’il la demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre. 7 Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur : 8 c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies. (LSG) 

Hébreux 11:6 Or sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. (LSG) 

Quand Jésus a guéri les gens, il leur a dit : "ta foi t’a sauvé" – de Matthieu 9:22, Marc 10:52 et Luc 17:19.

 

Romains 10:17 dit :

 

Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Dieu. (KJV)  

Plus correctement, le texte devrait lire :

 

Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ. (LSG) 

Nous devrions avoir la foi dans la parole de Dieu et aux promesses telles que données par Christ et savoir qu'Il nous délivrera.

 

Pour savoir ce que Dieu promet, nous devons étudier la Bible. Dieu a enregistré Sa volonté dans la Bible. La Bible contient les instructions pour vivre une vie couronnée de succès maintenant et pour se qualifier pour le salut éternel. Tite 1:2 nous dit que Dieu ne peut pas mentir.

 

 Tite 1:2 lesquelles reposent sur l’espérance de la vie éternelle, promise dès les plus anciens temps par le Dieu qui ne ment point. (LSG) 

Nous devrions croire que Dieu va répondre à notre prière et commencer à le remercier d'avance pour cela. L'espoir des élus provient de leur foi. L'espoir devient ainsi la confiance tranquille.

 

Marc 11:24 C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. (LSG) 

Luc 11:9-10 Et moi, je vous dis : Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira. 10 Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. (LSG) 

Souvent, le choix du moment est important dans la prière. Dieu agira au meilleur moment pour le but qu'Il a déterminé. Le retard est souvent parce que le but sera mieux servi au temps opportun. Souvent, la prière est pour de mauvaises raisons, et les motivations de la personne ont beaucoup à voir avec la question de la foi.  

 

Dans Jean 11:41, Jésus a remercié Dieu d'avance pour la résurrection de Lazare.

 

Jean 11:41 Ils ôtèrent donc la pierre. Et Jésus leva les yeux en haut, et dit : Père, je te rends grâces de ce que tu m’as exaucé. (LSG) 

Une vie contradictoire à la maison fera que des prières soient sans réponse ou soient entravées.

 

1Pierre 3:7 Maris, montrez à votre tour de la sagesse dans vos rapports avec vos femmes, comme avec un sexe plus faible ; honorez-les, comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie. Qu’il en soit ainsi, afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières. (LSG) 

Nous demandons parfois incorrectement.

 

Jacques 4:2-3 Vous convoitez, et vous ne possédez pas ; vous êtes meurtriers et envieux, et vous ne pouvez pas obtenir ; vous avez des querelles et des luttes, et vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas. 3 Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions. (LSG) 

Nous pouvons être égoïstes dans nos prières quand nous nous concentrons trop sur nos propres besoins. L'objet primaire et le but de la prière devraient être de glorifier Dieu et d’établir une relation avec Lui. Nous avons tendance à continuer nos vies, en faisant nos propres plans et de demander seulement la volonté de Dieu quand les choses tournent mal ou quand nous avons l’insuffisance dans notre avis sur le bien-être substantiel. La prière est plus que juste des paroles répétées à plusieurs reprises. C'est l'établissement d'un contact vital entre Dieu et soi à travers Jésus Christ.

 

Nous sommes appelés à suivre les traces de Jésus. Ainsi quand nous prions, nous demandons au nom du Fils de Dieu, Jésus-Christ.

 

Jean 14:13-14 et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. 14 Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. (LSG) 

Pour atteindre cette position, nous devons obéir aux Commandements (Jean 15:10). Les paroles de Christ abondent en nous par l'action. Ce que nous faisons doit être un reflet de l’habitation de l'Esprit Saint. La conservation de l'Esprit est basée sur l'obéissance à la Loi de Dieu, résumée par les Commandements.

 

1Jean 3:21-24  Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu. 22 Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable. 23 Et c’est ici son commandement : que nous croyions au nom de son Fils Jésus-Christ, et que nous nous aimions les uns les autres, selon le commandement qu’il nous a donné. 24 Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et nous connaissons qu’il demeure en nous par l’Esprit qu’il nous a donné. (LSG) 

Proverbes 28:9 Si quelqu’un détourne l’oreille pour ne pas écouter la loi, Sa prière même est une abomination. (LSG)  

Nous devons aussi prier au Dieu juste.

 

1Corinthiens 8:5-6  Car, s’il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs, 6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes. (LSG) 

Ce texte montre clairement les divisions numériques des élohim ou theoi. Les termes theoi et kurioi pour dieux et seigneurs se réfèrent à l'Armée. Il n'y a aucune diminution des mots du texte dans l'original. Le texte nous montre que Christ nous est donné en tant que Seigneur sous le Seul Vrai Dieu (Jean 17:3 ; 1Jean 5:20).

 

Il y a des choses que Dieu s'attend à ce que nous fassions nous-mêmes. Si Dieu nous a donné un remède, nous devrions l'utiliser. Par exemple, si nous demandons de la nourriture, nous devons être prêts à aller travailler et gagner de l'argent pour la payer. Un agriculteur peut prier pour une bonne récolte, mais, à moins qu'il ne laboure, sème et cultive, Dieu ne va probablement pas fournir la récolte. 

 

Si nous demandons à Dieu d'aider les pauvres et gardons notre propre bourse fermée, alors nous sommes des hypocrites. 

 

Jacques 2:14-17 dit :

 

Mes frères, que sert-il à quelqu’un de dire qu’il a la foi, s’il n’a pas les œuvres ? La foi peut-elle le sauver ? 15 Si un frère ou une sœur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour, 16 et que l’un d’entre vous leur dise : Allez en paix, chauffez-vous et vous rassasiez ! et que vous ne leur donniez pas ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il ? 17 Il en est ainsi de la foi : si elle n’a pas les œuvres, elle est morte en elle-même. (LSG) 

Si nous sommes en mesure de fournir et que nous ne le faisons pas, il est inutile de prier à Dieu. Dieu veut que nous fassions quelque chose aussi et ensuite Il répondra à nos prières. 

 

Nous devons nous repentir des péchés et changer.

 

Ésaïe 55:6-7 Cherchez l’Éternel pendant qu’il se trouve ; Invoquez-le, tandis qu’il est près. 7 Que le méchant abandonne sa voie, Et l’homme d’iniquité ses pensées ; Qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui, À notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner. (LSG) 

Jacques 5:16 dit :

 

Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace. (LSG) 

Cela ne signifie pas que nous avouons nos péchés en public ou nos péchés privés aux autres. Nous avouons nos fautes faites contre l’autre et avouons nos péchés à Dieu. Le processus de guérison est spirituel et psychologique plutôt que physique.

 

Pour quoi prier

 

Dieu ne fait acception de personne et Il a promis de répondre à la prière du juste. Il y a de nombreux exemples de cela dans la Bible. 

 

Proverbes 10:24 Ce que redoute le méchant, c’est ce qui lui arrive ; Et ce que désirent les justes leur est accordé. (LSG)  

Proverbes 15:8   Le sacrifice des méchants est en horreur à l’Éternel, Mais la prière des hommes droits lui est agréable. (LSG)  

Jacques 5:16b   La prière fervente du juste a une grande efficace. (LSG)  

Psaume 102:17   Il est attentif à la prière du misérable, Il ne dédaigne pas sa prière. (LSG)  

Psaume 10:17   Tu entends les vœux de ceux qui souffrent, ô Éternel ! Tu affermis leur cœur ; tu prêtes l’oreille (LSG)  

1)      Nous devrions prier avec des actions de grâces indépendamment de la situation où nous nous trouvons :

 

Philippiens 4:6   Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. (LSG) 

 Colossiens 4:2  Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces. (LSG) 

Nous devrions reconnaître Dieu comme la source de nos bénédictions et nous devons le remercier.

 

2)       Priez les uns pour les autres :

 

Éphésiens 6:18-19 Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints. 19 Priez pour moi, afin qu’il me soit donné, quand j’ouvre la bouche, de faire connaître hardiment et librement le mystère de l’Évangile. (LSG)  

Romains 15:30 Je vous exhorte, frères, par notre Seigneur Jésus-Christ et par l’amour de l’Esprit, à combattre avec moi, en adressant à Dieu des prières en ma faveur. (LSG)  

Jean 17:9 C’est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m’as donnés, parce qu’ils sont à toi. (LSG)  

3)      Priez pour nos dirigeants :

 

1Timothée 2:1 J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes (LSG)  

4)      Priez pour nos ennemis :

 

Luc 6:28 bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent. (LSG) 

Et quand nous ne savons pas pour quoi prier, on nous donne de l'aide.

 

Romains 8:26-27   De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ; 27 et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints. (LSG) 

Si les prières demeurent sans réponse, nous sommes encouragés à continuer à prier.

 

Luc 11:9-10   Et moi, je vous dis : Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira. 10 Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. (LSG) 

Dans la parabole de la veuve persistante, le juge injuste a finalement répondu à ses réclamations.

 

Luc 18:1-8  Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher. 2 Il dit : Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n’avait d’égard pour personne. 3 Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : Fais-moi justice de ma partie adverse. 4 Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même : Quoique je ne craigne point Dieu et que je n’aie d’égard pour personne, 5 néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je lui ferai justice, afin qu’elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête. 6 Le Seigneur ajouta : Entendez ce que dit le juge inique. 7 Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ? 8 Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? (LSG) 

Parfois Dieu nous fait attendre pour apprendre la patience et surmonter le péché ou apprendre certaines leçons. Nous pouvons ne pas être prêts à recevoir la réponse, ou Dieu peut avoir quelque chose d'autre à l'esprit pour nous. Souvent, c'est une question de temps idéal pour corriger certaines circonstances que nous ignorons. 

 

Ce n’est pas une erreur de raisonner avec Dieu. En fait, Dieu le recommande vivement, "Venez et plaidons ! dit l’Éternel." (Ésaïe 1:18). Par ce processus nos pensées peuvent être clarifiées. Nos demandes sont entendues étant basées sur les attitudes que nous montrons et sur l'amour de Dieu. Abraham a supplié Dieu pour Ses plans de détruire la ville de Sodome (Genèse 18:22-33). Moïse a supplié Dieu sur les Israélites rebelles. Dieu avait déclaré qu'Il allait les punir pour l’idolâtrie, mais Moïse a intercédé et les Israélites ont été épargnés. Cela leur a servi de témoignage ainsi qu’à nous (Ex. 32:9-14). 

 

Que Ta volonté soit faite

 

C'était la volonté de Dieu que Jésus a souffert l'humiliation et la mort. Nous sommes appelés à suivre les traces de Jésus, donc nous savons que ce n'est pas la volonté de Dieu de nous épargner toute épreuve. Nos prières devraient être en harmonie avec la volonté de notre Dieu. Nous devons inclure Dieu dans nos plans dès le commencement et non pas commencer à prier au sujet de quelque chose comme un dernier recours. Cela nous aide à formuler nos objectifs d’une façon pieuse au début. Nous ne devrions pas simplement aller à Dieu quand les choses tournent mal.

 

Dieu peut être plein de compassion par les prières qui sont offertes avec émotion et respect. En d'autres mots, nous devons prier ardemment. Nous devrions mettre tout notre cœur dans nos prières. Nous ne sommes pas seuls dans notre lutte. Dieu possède toute puissance et a toute la connaissance. Il est prêt et disposé à nous aider à vivre la vie Chrétienne.

 

Ésaïe 66:2 Toutes ces choses, ma main les a faites, Et toutes ont reçu l’existence, dit l’Éternel. Voici sur qui je porterai mes regards : Sur celui qui souffre et qui a l’esprit abattu, Sur celui qui craint ma parole. (LSG)  

Dieu cherche une attitude humble et veut que nos prières soient sincères. Jésus a prié ardemment de tout son cœur, comme nous l’avons vu dans Luc 22:44.

 

Luc 22:44  Étant en agonie, il priait plus instamment, et sa sueur devint comme des grumeaux de sang, qui tombaient à terre. (LSG)  

La prière n'est pas une question de forcer Dieu à faire les choses que nous demandons, mais de venir devant Dieu dans la foi absolue qu'Il nous donne ce dont nous avons besoin. Dieu répond à la prière de foi, mais pas toujours de la façon dont nous désirons. Il sait mieux quels sont nos besoins quotidiens, nos besoins spirituels étant plus importants que les substantiels. Nous devons reconnaître le grand privilège que c’est de venir dans la présence même du Dieu Tout-Puissant dans la prière. Nous savons que nous devrions prier parce que dans Matthieu 6:7, Jésus a dit : "Mais quand vous priez", non pas si vous priez. Ainsi, en priant, nous reconnaissons notre dépendance à l’égard d’une source extérieure de nous – une Puissance Supérieure. Nous faisons de Dieu une partie de nous, ce qui est le plan. Dieu devient ainsi tout en tous (1Cor. 15:28 ; Éph. 1:23). 

 

  

q