Les Églises Chrétiennes de Dieu

[122c]

 

 

 

La Mort des Prophètes et des Saints [122C]

 

(Édition 1.0 20131112-20131112)

 

 

 

 

La mort des prophètes est d'importance pour Israël et pour leur destin dans les Derniers Jours.

 

    

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2013 Wade Cox)

(Tr. 2013, rév. 2016)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://www.logon.org/ et http://french.ccg.org/

    

 

La Mort des Prophètes et des Saints [122C]

 

 

Introduction                         

Christ a traité avec le peuple de la Judée lors de son ministère, et de son vivant il les a mis en garde du fait qu'ils ont perverti les lois de Dieu et qu'ils avaient tué les prophètes et les apôtres, et que Dieu s'occuperait de cette génération.

                                  

Luc 11                                                                 

[42] Mais malheur à vous, pharisiens ! parce que vous payez la dîme de la menthe, de la rue, et de toutes les herbes, et que vous négligez la justice et l’amour de Dieu : c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans omettre les autres choses.

[43] Malheur à vous, pharisiens ! parce que vous aimez les premiers sièges dans les synagogues, et les salutations dans les places publiques.

[44] Malheur à vous ! parce que vous êtes comme les sépulcres qui ne paraissent pas, et sur lesquels on marche sans le savoir.

[45] Un des docteurs de la loi prit la parole, et lui dit : Maître, en parlant de la sorte, c’est aussi nous que tu outrages.

[46] Et Jésus répondit : Malheur à vous aussi, docteurs de la loi ! parce que vous chargez les hommes de fardeaux difficiles à porter, et que vous ne touchez pas vous-mêmes de l’un de vos doigts.

[47] Malheur à vous ! parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes, que vos pères ont tués.

[48] Vous rendez donc témoignage aux œuvres de vos pères, et vous les approuvez ; car eux, ils ont tué les prophètes, et vous, vous bâtissez leurs tombeaux.

[49] C’est pourquoi la sagesse de Dieu a dit : Je leur enverrai des prophètes et des apôtres ; ils tueront les uns et persécuteront les autres,

[50] afin qu’il soit demandé compte à cette génération du sang de tous les prophètes qui a été répandu depuis la création du monde,

[51] depuis le sang d’Abel jusqu’au sang de Zacharie, tué entre l’autel et le temple ; oui, je vous le dis, il en sera demandé compte à cette génération.

[52] Malheur à vous, docteurs de la loi ! parce que vous avez enlevé la clef de la science ; vous n’êtes pas entrés vous-mêmes, et vous avez empêché d’entrer ceux qui le voulaient.

[53] Quand il fut sorti de là, les scribes et les pharisiens commencèrent à le presser violemment, et à le faire parler sur beaucoup de choses,

[54] lui tendant des pièges, pour surprendre quelque parole sortie de sa bouche.

 

Ce texte est souvent ignoré. Notez que Christ mentionne les prophètes et les apôtres qui leur ont été envoyés et qu’ils ont tués et il a placé les docteurs de la loi avec les Scribes et les Pharisiens comme les hypocrites des nations.

 

Quand Christ a dit cela, il n'y avait pas eu jusqu’ici un apôtre de tué et lui-même n'avait pas encore été tué, bien que le texte montre qu'ils étaient à l'affût de l'attraper afin de le tuer. Le terme "cette génération" est une portion de quarante ans, et de la mort de Christ à la destruction totale de Jérusalem et à la dispersion de Juda il y a eu quarante ans à la destruction par Rome en 70 EC (Ère Courante). Cette destruction a été prédite par le prophète Daniel dans son ouvrage et surtout les soixante-dix semaines d'années (Dan. 9:25 ss.) qui ont pris fin en l'an 70 EC. Lorsque l'apôtre Jacques a été tué par ces Juifs en 63/64 CE l'église savait qu'elle avait seulement une semaine d'années pour quitter Jérusalem et la Judée sinon ils subiraient tous le même destin. Ils se sont enfuis à Pella sous Siméon qui a été fait évêque de Jérusalem à la mort de son père Clophas, qui était l'oncle de Christ et mari de Maria. Il est mort un an après qu’il succédât comme évêque après que Jacques ou Yakob a été assassiné.

 

Juda a utilisé son influence pour tuer les saints des siècles après la dispersion.

 

Le terme “cette génération” est utilisé par Christ pour se référer à deux périodes spécifiques de 40 ans. Une était la période de 30 EC lors de son assassinat menant jusqu’en 70 EC lorsque les Romains ont détruit Jérusalem dans le cadre du Jugement de Dieu sur Juda. La génération suivante de 40 ans était les Derniers Jours à partir de 1987 à 2027 où l'église est venue sous le mesurage et ensuite les nations ont été détruites et apportées dans la soumission à Jésus-Christ.

 

C'était la pratique courante de la nation d'Israël et de Juda en particulier d’assassiner les prophètes envoyés par Dieu, sauf quand ils servaient sous un dirigeant qui leur offrait une certaine protection. Aussi l'Oint du Seigneur était parfois poursuivi pour être tué par les dirigeants apostats. Ces dirigeants étaient des analogues de Saül qui a cherché à tuer David et Achab et Jézabel qui ont cherché à tuer Élie et beaucoup d'autres.

 

En raison de l'erreur de traduction trinitaire de Daniel 9:25 et leur attribution frauduleuse du texte pour se rapporter à Christ quand il n'en est rien, ils ont mal situé l’ouvrage de Zacharie au règne de Darius Hystaspès ou Darius I plus de cent ans avant que cela se soit produit. Le fait est que Zacharie, Aggée et Malachie étaient tous en activité dans la période à la fin du canon de l'Ancien Testament dans la vie d'Esdras et de Néhémie sous les règnes de Darius II le Perse et d'Artaxerxès II. Nous savons pour un fait précis qu’Esdras est mort en l'année 323 AEC (avant notre ère) à la même période qu’Alexandre le Grand et le canon de l’Ancien Testament a été fixé dans la période suivant immédiatement Esdras.

 

Il semble y avoir peu ou aucun doute du tout que Zacharie et Malachie ont travaillé ensemble comme prophètes. Il est même suggéré par W. Neil, Interpreters Dictionary of the Bible, Vol. 4, art. ‘Zacharie Livre de’ que les derniers chapitres de Zacharie (9-14) sont textuellement distincts des anciens chapitres et portent une similitude avec le texte à Malachie et peuvent donc avoir été écrits par un couple d'écrivains ou même plus, l'un prenant le nom de Malachie. Neil fait également l'erreur de supposer que Zacharie travaillait à l'époque de Darius Hystaspès ca 520 et il date les oracles d'Aggée dans les quatre mois de août jusqu’à décembre 520 AEC, ce qui est impossible. Les raisons sont développées dans le texte Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple (No. 013).

 

La réponse est probablement fournie par Christ dans le texte de Luc où Zacharie a été tué dans l'espace entre l'Autel et le Naos du Saint des Saints dans un différend avec les militants lévitiques. Dans la période après la restauration d'Esdras et de Néhémie, il est soutenu que Zacharie est le dernier des prophètes mineurs et a terminé le dernier travail. Neil et d'autres soutiennent que les auteurs de la dernière section l’ont compilé en deux sections dont la dernière est en deux parties étant la dernière partie de Zacharie et la deuxième partie du nom de Malachie. La réponse est assez claire si nous supposons que Zacharie et Malachie étaient contemporains et qu’ils ont travaillé ensemble. Zacharie a bien pu avoir demandé à Malachie d’écrire la section finale s’il ne pouvait pas le faire. Il est convenu que les deux parties portent les mêmes caractéristiques.

 

Les commentaires de Christ montrent qu'il était compris au premier siècle de notre ère que Zacharie avait été martyrisé entre l'Autel et le Naos. Cela peut très bien avoir été le cas que les trois prophètes Aggée, Zacharie et Malachie aient été tués par les proto-Pharisiens à la mort d'Esdras en 323 et aient efficacement fermé le canon à sa compilation entre 323 et 321 AEC (avant notre ère). Aucun prophète n’a été envoyé jusqu'à ce que Zacharie, souverain sacrificateur d'Abia et père de Jean-Baptiste, ait prophétisé concernant Jean, et Jean a ensuite été envoyé comme le Dernier des prophètes lévitiques. Il est tout à fait approprié que Zacharie d’Abia ait été envoyé comme il a remplacé Zacharie, fils de Bérékia, fils d'Iddo le dernier prophète à la fermeture du canon. Il était aussi un Lévite. 

 

Jean a également été martyrisé et ensuite Christ son cousin a également été martyrisé par les mêmes hypocrites proto-pharisaïques qui ont tué les prophètes de l'Ancien Testament avant eux.

 

Les prophètes ont été tués, génération après génération, siècle après siècle, toutes les fois qu’ils ont corrigé Israël et Juda de leurs erreurs et des violations de la Loi de Dieu.

 

Ésaïe

Ésaïe a été compris anciennement d’avoir été martyrisé. Origène écrivant au troisième siècle et le texte de Baruch IV (deuxième ou troisième siècle) font tous les deux référence à la mort d'Ésaïe comme ayant été scié en deux. Justin Martyr, Tertullien et le Talmud tous témoignent de la première diffusion de la légende. Hébreux 11:37 a mentionné les prophètes comme étant tués de diverses manières comme suit :

 

Hébreux 11

[32] Et que dirai-je encore ? Car le temps me manquerait pour parler de Gédéon, de Barak, de Samson, de Jephthé, de David, de Samuel, et des prophètes,

[33] qui, par la foi, vainquirent des royaumes, exercèrent la justice, obtinrent des promesses, fermèrent la gueule des lions,

[34] éteignirent la puissance du feu, échappèrent au tranchant de l’épée, guérirent de leurs maladies, furent vaillants à la guerre, mirent en fuite des armées étrangères.

[35] Des femmes recouvrèrent leurs morts par la résurrection ; d’autres furent livrés aux tourments, et n’acceptèrent point de délivrance, afin d’obtenir une meilleure résurrection ;

[36] d’autres subirent les moqueries et le fouet, les chaînes et la prison ;

[37] ils furent lapidés, sciés, torturés, ils moururent tués par l’épée, ils allèrent çà et là vêtus de peaux de brebis et de peaux de chèvres, dénués de tout, persécutés, maltraités,

[38] eux dont le monde n’était pas digne, errants dans les déserts et les montagnes, dans les cavernes et les antres de la terre.

[39] Tous ceux-là, à la foi desquels il a été rendu témoignage, n’ont pas obtenu ce qui leur était promis,

[40] Dieu ayant en vue quelque chose de meilleur pour nous, afin qu’ils ne parvinssent pas sans nous à la perfection.

 

Le texte au verset 37 se réfère à la légende d'Ésaïe ayant été scié en deux au cours de la persécution de Manassé (cf. 2Rois 21:16, et selon la Guemara).

 

Les autres étaient comme suit :

Lapidés

Naboth (1Rois 21:13)

Zacharie, fils de Jehojada le sacrificateur (2Chron. 24:20,21)

Jérémie après la scène dans Pathros, selon la Guemara.

 

Les autres prophètes ont également été tués par l'épée. Les sacrificateurs et les prophètes ont également été mis à l'épée sur les ordres de Saül dans la poursuite de David.

 

L'apôtre Paul allait aussi mourir de la même manière par la suite.

 

Jonas a été tué et emmené à Ninive dans le ventre d'un grand poisson, puis ressuscité.

 

Il a été dit à Ésaïe d'aller en Égypte nu et pieds nus et de prophétiser nu et il a été victime de mauvais traitements et d'inconfort (Ésaïe 20:2-4).

 

Ézéchiel a été frappé de mutisme et ne parlait que dans la prophétie. La plupart ont été envoyés partout dans le monde connu à la commission de Dieu.

 

Les voyages des apôtres et la façon dont ils ont été traités sont expliqués dans le texte Le Sort des Douze Apôtres (No. 122B).

 

Sur les Douze Apôtres originaux, Jean, Matthieu, Jude et Simon sont morts de mort naturelle. Les autres ont été martyrisés pour la foi de diverses manières, souvent par la crucifixion.

 

L'autre frère de Christ, Jacques ou Yakob, a été martyrisé de même que les cousins ​​éloignés tels que Siméon et Linus ap Caradog premier évêque de Rome, et la liste des martyrs semble sans fin.

 

Au cours des deux millénaires suivants, les serviteurs de Dieu et les apôtres et leurs descendants les sacrificateurs et les prophètes des Églises de Dieu ont été persécutés par les religions de ce monde et les principautés et les pouvoirs qu'ils contrôlaient.

 

Dès le premier siècle, les persécutions sont venues des Juifs et des Romains et d’autres. Les systèmes religieux des Romains et des Juifs se sont battus contre l'église, et dans certaines régions ont forcé l'église à se défendre elle-même.

 

L'église a été, cependant, défendue contre les persécutions infligées à Juda par Dieu à travers les Romains, conformément à la prophétie contenue dans Daniel. L'histoire est racontée dans le texte La Guerre avec Rome et la Chute du Temple (No. 298).

 

L'Église de Rome, à la fois à Rome et à Constantinople, et ses ramifications sont devenues le plus grand persécuteur des Églises de Dieu dans le monde entier et sont devenues ivres du sang des saints. Les luttes des Églises de Dieu tout simplement pour rester en vie au cours des millénaires sont identifiées dans l’étude Le Rôle du Quatrième Commandement dans l’Histoire des Églises observant le Sabbat de Dieu (No. 170).

 

Cette Génération

Cette dernière génération au cours de la période de 1987 à 2027 verra Dieu s’occuper des apostats de l'intérieur des Églises de Dieu et les autres autorités religieuses et groupes de toutes confessions.

 

La première action était le mesurage de l'Église de Dieu et sa dispersion en raison des fausses doctrines et de l’apostasie.

 

La phase suivante consiste à amener Juda au repentir autant que de confronter les pseudos Églises chrétiennes avec leurs erreurs. Le Trinitarisme sera anéanti dès le commencement du millénaire. Il en sera de même avec le Judaïsme talmudique et les autres.

 

Pour le faire, la vérité devait être rétablie. Les fausses religions du Christianisme trinitaire, l'Islam des Hadiths et aussi les Théologies de Libération de l'Hindouisme et du Bouddhisme aussi bien que la théologie animiste doivent rendre des comptes et être détruites.

 

Le plan des démons de détruire la terre est mis en œuvre au cours de cette phase avant que Dieu s'occupe de Juda à Jérusalem, puis le monde à travers les Témoins.

 

Pendant la dernière phase, à la mort des Deux Témoins après leurs 1263,5 jours, Christ et l'Armée Loyale seront envoyés pour traiter avec la terre et ses rois et prêtres et limiteront l'Armée Déchue au Tartaros comme prophétisé.

 

Au cours du Dernier Cycle de Sabbat, Christ traitera avec la terre et la subjuguera et s’occupera de Juda l'apostat et le préparera pour son rôle millénaire.

 

Nous expliquerons comment cela est accompli dans les études sur ce sujet et les Guerres de la Fin.


 

 

q