Les Églises Chrétiennes de Dieu

[190]

 

    

    

    

 

La Préparation pour la Pâque [190]

 

(Édition 2.0 19970118-19990213-20080118)

 

La Pâque est la période la plus importante dans le calendrier de l'Église. La préparation pour participer à la Pâque est importante pour chaque Chrétien. Au cours des années, plusieurs ne se sont pas correctement préparés à prendre la Pâque et ils ont payé pour leur erreur ou leur manque de diligence avec leurs vies spirituelles.

 

    

Christian Churches of God

PO Box 369,  WODEN  ACT 2606,  AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

 

(Copyright © 1997, 1999, 2008 Wade Cox)

(Tr. 2003, rév. 2017)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://french.ccg.org/

 

    

La Préparation pour la Pâque [190]

 

Comme nous verrons ci-dessous, nous sommes commandés de nous préparer pour la Pâque. La période de préparation s'intensifie pour culminer dans le Dîner du Seigneur et elle est de nouveau commémorée dans le repas de la Soirée Mémorable. Par ailleurs, le Dîner du Seigneur représente le mandat des élus, en tant qu'Israël spirituel. Pour sa part, le repas d'Exode 12 représente le salut de tous ceux qui se réfugient en Christ, en tant qu'une partie de la nation d'Israël ; ils sont sauvés par le sacrifice de Christ, qui a été tué pour eux, ce soir-là.

 

Paul a dit du Dîner du Seigneur :

1Corinthiens 11:23-32 23 Car j'ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné ; c'est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain, 24 et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit : Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. 25 De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang ; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez. 26 Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne. 27 C'est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. 28 Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange du pain et boive de la coupe; 29 car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. 30 C'est pour cela qu'il y a parmi vous beaucoup d'infirmes et de malades, et qu'un grand nombre sont morts. 31 Si nous nous jugions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés. 32 Mais quand nous sommes jugés, nous sommes châtiés par le Seigneur, afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde. (LSG)

 

Manger le corps et boire le sang du Messie, d'une façon indigne, équivaut à profaner le corps et le sang du Seigneur. Celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même.

 

Qu'est-ce que cela signifie ? Que signifie prendre le corps et le sang de Christ d'une façon digne ? Que signifie discerner le Corps ?

 

Il y a ici deux commandements. Le premier demande de se préparer, pour prendre le Dîner du Seigneur d'une façon digne. Le deuxième demande de discerner le Corps.

 

Discerner le Corps 

Examinons d'abord le deuxième commandement, à savoir, discerner le corps.

 

Le texte dit : “celui qui mange et boit sans discerner le corps, mange et boit un jugement contre lui-même”. En réalité, le terme est : “car celui qui mange et qui boit le jugement sur lui-même mange et boit sans discerner le corps” (voir Greek-English Interlinear de Marshall). Le jugement est krima, et le terme discerner le corps est diakrinõn to sõma. Le mot diakrinõn signifie séparer ou faire une distinction. Il peut signifier préférer ou en séparer un du reste. Ici, il a le sens de déterminer, rendre un jugement ou trancher une discussion (voir le New Thayer’s Greek-English Lexicon, p. 138). Il peut aussi signifier les gens qui se retirent de la vraie société des Chrétiens (ibid.). Le sõma est ici le corps et il est utilisé autant pour les hommes que pour les animaux. Cela peut être un cadavre ou le corps d'un homme ou d'un animal offert en sacrifice (voir aussi Hébreux 13:11 et Exode 29:14; Nombres 19:3 LXX). Cela peut aussi être le Temple de l'Esprit Saint (voir aussi Thayer, ibid., p. 611).

 

Le sens dans lequel la distinction est faite ici, dans Corinthiens, est en relation avec le texte de 1Corinthiens 11:18-22.

1Corinthiens 11:18-22 18 Et d'abord, j'apprends que, lorsque vous vous réunissez en assemblée, il y a parmi vous des divisions, -et je le crois en partie, 19 car il faut qu'il y ait aussi des sectes parmi vous, afin que ceux qui sont approuvés soient reconnus comme tels au milieu de vous. - 20 Lors donc que vous vous réunissez, ce n'est pas pour manger le repas du Seigneur ; 21 car, quand on se met à table, chacun commence par prendre son propre repas, et l'un a faim, tandis que l'autre est ivre. 22 N'avez-vous pas des maisons pour y manger et boire ? Ou méprisez-vous l'Église de Dieu, et faites-vous honte à ceux qui n'ont rien ? Que vous dirai-je ? Vous louerai-je ? En cela je ne vous loue point. (LSG)

 

Les factions (ou sectes) (aireseis c'est-à-dire les hérésies) sont permises parmi nous, afin de montrer qui est approuvé (dokimoi) par Dieu.

 

Le discernement du corps est la détermination de cette partie du corps qui est véritable parmi les factions ou les hérésies, appelées les sectes, qui revendiquent enseigner la parole de Dieu. Le mot hérésie n'est pas utilisé au sens négatif dans le Nouveau Testament (voir l'Annexe de l'étude L'Hérésie dans l'Église Apostolique (No. 089)). Il est utilisé à propos des Pharisiens (Actes 15:5) et des Sadducéens (Actes 5:17) et de l'Église elle-même (Actes 24:5; 26:5; 28:22). Il signifie simplement choisir et, de là, faire partie d'un choix, mais rendu secte en français. Récemment, le terme hérésie en est venu à signifier ce qui n'est pas en accord avec le système orthodoxe, mais ce n'était pas sa signification originale. Cela signifie ici de correctement diviser la parole de Dieu et d'identifier ceux qui font vraiment partie du Corps de Christ et qui prennent le Dîner du Seigneur de la manière correcte, au moment et de la façon appropriés.

 

Il y a plusieurs administrations (diakoniõn), mais un seul Seigneur et beaucoup d'opérations différentes (diaireseis energematõn), mais un même Dieu qui opère tout en tous (1Corinthiens 12:5). Par conséquent, nous devons examiner chacune des administrations et des opérations, qui revendiquent faire partie du Corps et participer seulement avec ceux qui font partie du vrai Corps de Christ, même s'ils ne sont pas tous du même groupe ou administration ou ministère. Dieu opère tout en tous. Cependant, nous devons discerner le Corps et prendre le Dîner du Seigneur avec le vrai Corps, dans le vrai Esprit, sous un seul Seigneur et un Seul Vrai Dieu.

 

Les épreuves avant la Pâque

 

Durant la période menant à la Pâque, Dieu permet que nous soyons éprouvés et testés. Nous sommes tous amenés à un point où nous réfléchissons sur notre propre condition spirituelle. Dieu ne fait pas cela en une seule fois, autrement, la plupart des gens ne pourraient pas supporter une mise à nue complète. Chaque année, un peu plus du masque est enlevé et Il nous demande de surmonter ce qu'Il nous montre. Ce processus est rarement très plaisant. Pendant cette période, l'Adversaire attaque et essaye de nous décourager. Nous devrions tous nous rappeler que cette période en est une d'épreuves et de victoires – d'amélioration et de croissance.

 

Le problème de notre société moderne est que les gens ont grandi avec l'erreur de l'évangile de la richesse/santé. Être malade ou pauvre indique une faible relation avec Dieu. L'adversité est prise comme indicative du fait que Dieu ne nous bénit pas. Cependant, Dieu permet les épreuves pour nous corriger et nous amener au pouvoir spirituel, pas à la richesse matérielle. Il réprimande aussi les nations de cette façon et sur de longues périodes.

 

Examinons comment Dieu a dû traiter avec Juda et Jérusalem. Examinons le Livre d'Ézéchiel. Quand il a été écrit, on doit se rappeler qu'Israël était déjà en captivité depuis longtemps, depuis quelques siècles en fait, et que Juda était retourné de la captivité et rétabli. Mais, les prophéties d'Ézéchiel concernaient une captivité et une épreuve différentes et futures.

 

Ézéchiel 5:1-17 1 Et toi, fils de l'homme, prends un instrument tranchant, un rasoir de barbier ; prends-le, et passe-le sur ta tête et sur ta barbe. Prends ensuite une balance à peser, et partage les cheveux. 2 Brûles-en un tiers dans le feu, au milieu de la ville, lorsque les jours du siège seront accomplis ; prends-en un tiers, et frappe-le avec le rasoir tout autour de la ville ; disperses-en un tiers au vent, et je tirerai l'épée derrière eux. 3 Tu en prendras une petite quantité, que tu serreras dans les bords de ton vêtement. 4 Et de ceux-là tu en prendras encore quelques-uns, que tu jetteras au feu et que tu brûleras dans le feu. De là sortira un feu contre toute la maison d'Israël. 5 Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : C'est là cette Jérusalem que j'avais placée au milieu des nations et des pays d'alentour. 6 Elle a violé mes lois et mes ordonnances, et s'est rendue plus coupable que les nations et les pays d'alentour ; car elle a méprisé mes lois, elle n'a pas suivi mes ordonnances. 7 C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Parce que vous avez été plus rebelles que les nations qui vous entourent, parce que vous n'avez pas suivi mes ordonnances et pratiqué mes lois, et que vous n'avez pas agi selon les lois des nations qui vous entourent ; - 8 à cause de cela, ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, j'en veux à toi, et j'exécuterai au milieu de toi mes jugements sous les yeux des nations. 9 À cause de toutes tes abominations, je te ferai ce que je n'ai point encore fait, ce que je ne ferai jamais. 10 C'est pourquoi des pères mangeront leurs enfants au milieu de toi, et des enfants mangeront leurs pères ; j'exercerai mes jugements contre toi, et je disperserai à tous les vents tout ce qui restera de toi. 11 C'est pourquoi, je suis vivant ! dit le Seigneur, l'Éternel, parce que tu as souillé mon sanctuaire par toutes tes idoles et toutes tes abominations, moi aussi je retirerai mon œil, et mon œil sera sans pitié, moi aussi je n'aurai point de miséricorde. 12 Un tiers de tes habitants mourra de la peste et sera consumé par la famine au milieu de toi ; un tiers tombera par l'épée autour de toi ; et j'en disperserai un tiers à tous les vents, et je tirerai l'épée derrière eux. 13 J'assouvirai ainsi ma colère, je ferai reposer ma fureur sur eux, je me donnerai satisfaction ; et ils sauront que moi, l'Éternel, j'ai parlé dans ma colère, en répandant sur eux ma fureur. 14 Je ferai de toi un désert, un sujet d'opprobre parmi les nations qui t'entourent, aux yeux de tous les passants. 15 Tu seras un sujet d'opprobre et de honte, un exemple et un objet d'effroi pour les nations qui t'entourent, quand j'exécuterai contre toi mes jugements, avec colère, avec fureur, et par des châtiments rigoureux, -c'est moi, l'Éternel, qui parle, - 16 quand je lancerai sur eux les flèches pernicieuses de la famine, qui donnent la mort, et que j'enverrai pour vous détruire ; car j'ajouterai la famine à vos maux, je briserai pour vous le bâton du pain. 17 J'enverrai contre vous la famine et les bêtes féroces, qui te priveront d'enfants ; la peste et le sang passeront au milieu de toi ; je ferai venir l'épée sur toi. C'est moi, l'Éternel, qui parle. (LSG)

 

De ce texte, nous faisons un saut dans le temps jusqu'à la destruction de Jérusalem, qui ne devait pas arriver avant 70 EC. Cette destruction devait se produire, conformément à la prophétie et à la période de temps allouée par Dieu pour les événements (voir l'étude Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple (No. 013) et Les Grandes Lignes de la Chronologie de l’Âge (No. 272).

 

En examinant la prophétie, nous voyons que l'Église avait un rôle à jouer dans cette activité. Les cheveux représentaient les gens de la nation de Juda. Les cheveux ont été divisés en trois parties. Un tiers devait être détruit pendant le siège. Un autre tiers devait être détruit par les effets de la persécution et de la guerre et le troisième tiers devait être dispersé et pourchassé par l'épée.

 

La petite quantité de cheveux, qui a été gardée dans l'ourlet du vêtement, représentait les gens de l'Église, à partir du Messie, qui ont été persécutés par Juda jusqu'en 63 EC, quand Jacques, le frère de Christ et évêque de Jérusalem, a été martyrisé. L'Église s'est enfuie à Pella sous Syméon, le jeune cousin de Christ, qui avait, à ce moment-là, succédé à Jacques, comme leader de l'Église, et était devenu un des Desponsyni ou de ceux Appartenant au Seigneur (voir l'étude La Vierge Mariam et la Famille de Jésus Christ (No. 232)).

 

Après la dispersion, l'Église elle-même s'est répandue et la Foi est parvenue à Israël à partir de Juda, tel que prophétisé. Nous voyons que Dieu a dû s'occuper de Juda et de Jérusalem, parce qu'ils avaient changé la Loi et perverti les jugements de Dieu (Ézéchiel 5:6). Ils avaient perverti la Loi avec des traditions et pollué le sanctuaire avec des idoles et des coutumes et des pratiques étrangères. Ils ont été envoyés en captivité. Leur façon de penser était si perverse que, quand l'armée romaine a encerclé Jérusalem, le 1er Nisan 70 EC, exactement quarante ans après la mort du Messie, les factions étaient, en réalité, en guerre et luttaient l'une contre l'autre. Ils se battaient pendant que les Romains étaient campés autour d'eux. Josephus dit qu'effectivement, les Romains ne leur ont pas fait pire que ce qu'ils se sont fait l'un à l'autre.

 

Dans tout cela, l'Église a largement été protégée, sauf les dirigeants. Beaucoup d'entre eux avaient subi des privations affreuses, particulièrement en Judée, et des collectes ont dû être prises dans les églises à l'extérieur de Jérusalem, pour aider l'Église de Jérusalem. On prétend que tous les Apôtres, à part Jean et trois autres, ont été martyrisés et que les dirigeants de la plupart des principaux évêchés ont été martyrisés, pendant des siècles. Dieu a permis que la plupart des dirigeants clé de l'église soient tués, sauf Jean et quelques autres.

 

Dans Ézéchiel 6:1-14, nous voyons que le sort d'Israël est prophétisé.

 

Ézéchiel 6:1-14 1 La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : 2 Fils de l'homme, tourne ta face vers les montagnes d'Israël, et prophétise contre elles ! 3 Tu diras : Montagnes d'Israël, écoutez la parole du Seigneur, de l'Éternel ! Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel, aux montagnes et aux collines, aux ravins et aux vallées : Voici, je fais venir l'épée contre vous, et je détruirai vos hauts lieux. 4 Vos autels seront dévastés, vos statues du soleil seront brisées, et je ferai tomber vos morts devant vos idoles. 5 Je mettrai les cadavres des enfants d'Israël devant leurs idoles, et je disperserai vos ossements autour de vos autels. 6 Partout où vous habitez, vos villes seront ruinées, et vos hauts lieux dévastés ; Vos autels seront délaissés et abandonnés, vos idoles seront brisées et disparaîtront, vos statues du soleil seront abattues, et vos ouvrages anéantis. 7 Les morts tomberont au milieu de vous, et vous saurez que je suis l'Éternel. 8 Mais je laisserai quelques restes d'entre vous, qui échapperont à l'épée parmi les nations, lorsque vous serez dispersés en divers pays. 9 Vos réchappés se souviendront de moi parmi les nations où ils seront captifs, parce que j'aurai brisé leur cœur adultère et infidèle, et leurs yeux qui se sont prostitués après leurs idoles ; Ils se prendront eux-mêmes en dégoût, à cause des infamies qu'ils ont commises, à cause de toutes leurs abominations. 10 Et ils sauront que je suis l'Éternel, et que ce n'est pas en vain que je les ai menacés de leur envoyer tous ces maux. 11 Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Frappe de la main, frappe du pied, et dis : Hélas ! Sur toutes les méchantes abominations de la maison d'Israël, qui tombera par l'épée, par la famine et par la peste. 12 Celui qui sera loin mourra de la peste, celui qui sera près tombera par l'épée, celui qui restera et sera assiégé périra par la famine. J'assouvirai ainsi ma fureur sur eux. 13 Et vous saurez que je suis l'Éternel, quand leurs morts seront au milieu de leurs idoles, autour de leurs autels, sur toute colline élevée, sur tous les sommets des montagnes, sous tout arbre vert, sous tout chêne touffu, là où ils offraient des parfums d'une agréable odeur à toutes leurs idoles. 14 J'étendrai ma main contre eux, et je rendrai le pays plus solitaire et plus désolé que le désert de Dibla, partout où ils habitent. Et ils sauront que je suis l'Éternel. (LSG)

 

Cette prophétie traite d'Israël et de son idolâtrie. L'Église n'est pas séparée de la nation durant toute cette activité.

 

L'Église sera dans la nation pendant toute la période de sa persécution et ceci, jusqu'à l'arrivée du Messie.

 

Le Messie lui-même a dit que l'Église n'aurait pas fini de fuir la persécution dans les villes d'Israël, lorsqu'il reviendra.

Matthieu 10:21-23 21 Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant ; les enfants se soulèveront contre leurs parents, et les feront mourir. 22 Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom ; mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé. 23 Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. Je vous le dis en vérité, vous n'aurez pas achevé de parcourir les villes d'Israël que le Fils de l'homme sera venu. (LSG)

 

Ce texte montre que la trahison dans l'Église et dans les familles sera endémique dans ces Derniers Jours. Plus particulièrement, la haine de tous sera dirigée contre nous, parce que nous sommes à Christ. Cela indique aussi un niveau d'intolérance plus élevé que ce qui a été compris auparavant.

 

L'Église est choisie et appelée conformément au but de Dieu. Il n'y a aucune garantie qu'on ne nous permettra pas d'être pauvres ou malades ou de subir les épreuves et les problèmes que nos gens ont à subir. Nous avons une obligation de travailler et de prier pour nos frères dans la nation et d'attendre avec impatience le Messie, qui retournera pour nous sauver.

 

Nous ne devons pas être découragés par les épreuves et d'autres problèmes. Le monde sera forcé à se soumettre, dans ces Derniers Jours, et nous vivons toujours dans le monde. On nous dit d'en sortir, mais la nécessité dicte que nous vivions dans le monde.

 

Préparation pour le Dîner du Seigneur

 

Examinons maintenant le premier des deux ordres – celui de se préparer pour le Dîner du Seigneur.

 

Il est évident que personne ne peut tout bonnement prendre le Dîner du Seigneur. Cela exige une préparation et le développement d'une relation convenable avec Dieu.

 

Souvent, certains prennent cela comme une raison de s'esquiver. Ils disent qu'ils ne sont pas assez bons pour prendre le Dîner du Seigneur. C'est en soi une contradiction de termes. Assez bons pour prendre un repas, qui a été seulement nécessité par le fait que nous étions pécheurs et qu'on nous a donné le salut par la grâce, signifie que nous ne serons jamais assez bons pour nous qualifier à prendre le Dîner du Seigneur. Cependant, après avoir mis nos mains à la charrue, nous devons manger le corps et boire le sang du Messie, sinon nous n'entrerons pas dans le Royaume de Dieu. Christ a dit :

 

Jean 6:53-57 53 Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes. 54 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. 55 Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage. 56 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. 57 Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. 58 C'est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n'en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts : celui qui mange ce pain vivra éternellement. (LSG)

 

Beaucoup de personnes se sont éloignées du Messie, après ce commentaire. Ils n'ont pas compris la signification de la question. Nous ne pouvons pas entrer dans le Royaume de Dieu sans prendre le Dîner du Seigneur. Ce sacrement a beaucoup d'exigences.

 

L'exigence primaire est d'être baptisé. Si nous ne sommes pas baptisés, nous sommes morts dans nos péchés et nous serons relégués à la Deuxième Résurrection. C’est la résurrection du krisis ou du jugement. Nous sommes alors jugés sur ce que nous savons et corrigés. Ce n'est pas suffisant de s'abstenir maintenant du baptême ou de le remettre à plus tard, car nous sommes jugés sur ce que nous savons et sur notre façon d'agir avec cette connaissance. Ainsi, certains, qui remettent le baptême à plus tard, seront corrigés pour ce fait, dans la Deuxième Résurrection.

 

Nous examinerons maintenant la séquence, étape par étape, pour que chacun d'entre nous puisse travailler à son propre salut, dans la crainte et le tremblement (Philippiens 2:12).

 

Si nous ne sommes pas baptisés, nous devrions nous préparer pour le baptême. Si nous sommes baptisés, nous devrions passer en revue notre baptême et ce qu'il signifie. Étudiez l'étude Repentir et Baptême (No. 052) et les études subsidiaires :  

·      Les Étapes pour Vaincre le Péché (No. 011) ; 

·      La Liberté et la Responsabilité No. 9) ; 

·      La Relation entre le Salut par la Grâce et la Loi No. 82) ;

·      Les Sacrements de l'Église (No. 150).

 

On nous a donné un acompte de l'Esprit Saint à notre rachat, comme fils de Dieu. Qu'est ce que cela signifie ? Étudiez les études L'Esprit Saint (No. 117) et Consubstantiel avec le Père (No. 081).

 

Nous devrions maintenant nous préparer pour la Pâque, étant devenus éligibles à prendre le Dîner du Seigneur.

 

Quand est la Pâque ? Étudiez l'étude Le Calendrier de Dieu (No. 156) et les études subsidiaires :  

·      Tishri en Relation avec l'Équinoxe (No. 175) ; 

·      Jéroboam et le Calendrier Hillel (No. 191).

 

Quel symbolisme la Pâque a-t-elle dans la Bible ? Quel est le plan général ? Étudiez l'étude Les Sept Grandes Pâques de la Bible (No. 107).

 

Quelle est la structure de la Pâque ? Étudiez l'étude La Pâque (No. 98) et aussi l'étude La Soirée Mémorable (No. 101).

 

Quel est le symbolisme du Dîner du Seigneur ? Étudiez les études La Signification du Lavement des Pieds (No. 99) et La Signification du Pain et du Vin (No. 100).

 

La Pâque est la première des offrandes de Fêtes. Malachie dit que le signe du retour à l'Éternel est en payant la dîme (Malachie 3:6-12).

 

Malachie 3:6-12 6 Car je suis l'Éternel, je ne change pas ; Et vous, enfants de Jacob, vous n'avez pas été consumés. 7 Depuis le temps de vos pères, vous vous êtes écartés de mes ordonnances, vous ne les avez point observées. Revenez à moi, et je reviendrai à vous, dit l'Éternel des armées. Et vous dites : En quoi devons-nous revenir ? 8 Un homme trompe-t-il Dieu ? Car vous me trompez, et vous dites : En quoi t'avons-nous trompé ? Dans les dîmes et les offrandes. 9 Vous êtes frappés par la malédiction, et vous me trompez, la nation tout entière ! 10 Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, afin qu'il y ait de la nourriture dans ma maison ; Mettez-moi de la sorte à l'épreuve, dit l'Éternel des armées. Et vous verrez si je n'ouvre pas pour vous les écluses des cieux, si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance. 11 Pour vous je menacerai celui qui dévore, et il ne vous détruira pas les fruits de la terre, et la vigne ne sera pas stérile dans vos campagnes, dit l'Éternel des armées. 12 Toutes les nations vous diront heureux, car vous serez un pays de délices, dit l'Éternel des armées. (LSG)

 

Le Dîner du Seigneur est le sacrement du retour à Dieu. La dîme est un signe physique de ce retour. Avons-nous établi notre relation avec Dieu sur un appui ferme ? Avons-nous payé nos dîmes et avons-nous une offrande, prête pour la première des trois saisons de Fêtes ? Rappelez-vous qu'il n'y a que trois offrandes par année. Chaque offrande est faite au commencement de la Fête, soit à la Pâque, à la Pentecôte ou aux Tabernacles. Étudiez l'étude Le Prélèvement de la Dîme (N. 161) et les études subsidiaires :

·      La Récolte (No. 139) ; 

·      Procédures pour le Dîner du Seigneur (No. 103B) ; 

·      L'Observance des Fêtes (No. 56) ; 

·      Le Premier Commandement : le Péché de Satan (No. 153) ; 

·      L'Alliance de Dieu (No. 152) ; 

·       Le Péché d'Onan (No. 162) ; 

·      La Loi et le Premier Commandement (No. 253) ; 

·      La Loi et le Quatrième Commandement (No. 256).

 

Nous devrions maintenant être à la Pâque, prêts à prendre le Dîner du Seigneur. Étudiez l'étude Le Dîner du Seigneur (No. 103).

 

Les études suivantes sont importantes. Elles peuvent être lues au temps approprié, pendant la Fête de la Pâque et des Pains sans Levain. L'Offrande de la Gerbe Agitée doit être faite à 9h00, le dimanche durant la Fête des Pains sans Levain.

 

Comment Dieu a-t-il délivré Israël à la Pâque ? Étudiez l'étude Moïse et les Dieux d'Égypte (No. 105).

 

Comment le péché était-il surmonté ? Étudiez les études : 

·     Le Vieux et le Nouveau Levain (No. 106a) ; 

·      L'Offrande de la Gerbe (No. 106b) ; 

·      Le Pardon (No. 112).

 

Liaisons dans l'Histoire du Salut : Les Cinq Megilloth

 

Comment l'histoire d'Esther touche-t-elle au salut d'Israël ? Ce texte est normalement lu pendant la fête de Purim par les Juifs. Cependant, son contenu Messianique clair et son rôle dans le salut de Juda en font un texte approprié pour la Pâque. Le Cantique des Cantiques est d'habitude lu pour la Pâque, parce qu'il dépeint Israël qui s'attache au Tout-Puissant, aux yeux de l'adorateur juif. Cependant, quand nous étudions le Cantique des Cantiques, nous voyons que c'est l'histoire du Messie et de sa relation avec la femme, qui est sa fiancée. Juda voit cette femme comme le corps physique d'Israël, mais c'est plus convenablement le corps spirituel, qui est l'Église. Par conséquent, le Cantique des Cantiques est la liaison entre la Pâque et la Pentecôte. Le Livre de Ruth est le texte pour la Pentecôte ou Shevuoth. Il représente la prosélyte Moabite humble, qui a laissé son peuple pour vivre en Israël, dans la pauvreté, et qui est devenue l'ancêtre de la lignée Davidique des rois. Cette histoire est celle de l'Église, comme nation de rois et de sacrificateurs. Les Lamentations sont lues le 9 d'Ab ou à la chute du Temple et le livre d'Ecclésiaste est lu à Sukkoth ou la Fête des Tabernacles. Étudiez l'étude Commentaire sur Esther (No. 063).

 

Cela nous emmène alors à la Pentecôte.

 

Étudiez Psaumes 1-41 (Le Livre des Psaumes de Genèse). Cette œuvre peut être étudiée à partir de la fin des Tabernacles. Étudiez Le Livre des Psaumes d'Exode pour la Pâque et jusqu'à la Pentecôte.

 

Psaumes 42-49 Pour la Ruine d'Israël. 

Psaumes 50-60 Pour le Rédempteur (référez-vous au Psaume 45 aussi). 

Psaumes 62-72 Pour la Rédemption d'Israël.  

Ces Psaumes mènent tous à la Pentecôte.

 

La lecture des études devrait être complétée, dans la séquence appropriée, avant la Pâque et les Pains sans Levain. La responsabilité de la préparation adéquate pour la Pâque repose sur l’individu et sur sa relation avec Dieu, à travers Jésus Christ, en l'Esprit Saint. Personne d'autre ne peut le faire pour nous.

  

   

  

q