Christian Churches of God

[F027i]

 

 

Commentaire sur Daniel 

Chapitre 1

 (Édition 1.0 20200927-20200927)

 

Le Commentaire commence par la datation de la Chute de Jérusalem à Nébucadnetsar ainsi que par les noms des captifs qui ont été mis au service du palais du roi et qui y ont été éduqués pour servir.

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2020 Wade Cox)

(Tr. 2020)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://ccg.org/

 

 

 

 

Commentaire sur Daniel Chapitre 1 [F027i]

 

Introduction

Il est devenu à la mode de redéfinir la date des récits historiques de la Bible pour faire paraître comme des ouvrages ultérieurs attribués au deuxième AEC (Avant l’Ère Courante). La raison pour laquelle ils doivent le faire est que la Septante s'oppose à toute datation ultérieure. La Septante a été entièrement traduite en grec au IIe siècle AEC puis déposée à la bibliothèque d'Alexandrie. Cela montre qu’elle n'aurait pas pu être datée plus tard, et la dernière fois en date qu'ils ont pu inventer est le Deuxième Siècle AEC. Un exemple est le commentaire de la Bible New Oxford Annotated Bible qui dit que ce livre apparaît sous le nom de Daniel dont le nom a été mentionné à deux reprises dans les textes des tablettes à Ras Shamra. Ils affirment que l'auteur était un juif pieux vivant sous la persécution d'Antiochus Epiphanes 167-164 AEC (voir "Survey of .... Bible Lands" Section 15) etc.” Cette conjecture est rejetée dans son intégralité et nous ne voyons aucune raison de supposer qu'elle est autre que ce qu'elle prétend être, à savoir des écrits historiques d'un homme pieux choisi comme prophète de Dieu au début de la captivité babylonienne et qui contient une grande structure de prophétie allant jusqu'aux derniers jours et à la Seconde Venue du Messie pour le Royaume de Dieu et pour la Résurrection des Morts. La Bible RSV Annotée dit que l'ouvrage a été écrit en araméen et que la section allant de 2:4b à 7:28 est toujours en araméen bien que le reste soit maintenant en hébreu (ibid). Si les rédacteurs de l'ouvrage d'Oxford avaient raison, le texte devait être retraduit en hébreu après que l'hébreu a cessé d'être utilisé à l'époque des Séleucides. Une telle activité paraît inutile et peu pratique.

 

Le texte est dit avoir commencé en la troisième année de Jehioakim et est daté de 606 AEC par la Bible RSV Annotée, qui est l'année précédant la bataille de Carchemish en 605 AEC. Dans les faits, ils sont partis avant la bataille de Carchemish mais ont été retardés par cette bataille et ils n'y sont arrivés que l'année suivante, 604 AEC.

 

Le premier test auquel ces captifs devaient être confrontés était celui des Lois de Dieu telles qu'elles sont stipulées par la Bible dans Lévitique chapitre 11 et Deutéronome chapitre 14 (cf. Les Lois sur l’Alimentation (No. 015)).

 

Cela devait refléter la lutte qui s'est déroulée tout au long de la période de la prophétie allant jusqu'aux derniers jours et l'établissement du Royaume de Dieu sous le Messie et les Lois de Dieu. Les  érudits antinomiens ne veulent tout simplement pas être confrontés à ces faits et les traiter.

 

Daniel Chapitre 1

1 La troisième année du règne de Jojakim, roi de Juda, Nebucadnetsar, roi de Babylone, marcha contre Jérusalem, et l'assiégea. Le Seigneur livra entre ses mains Jojakim, roi de Juda, et une partie des ustensiles de la maison de Dieu. Nebucadnetsar emporta les ustensiles au pays de Schinear, dans la maison de son dieu, il les mit dans la maison du trésor de son dieu. Le roi donna l'ordre à Aschpenaz, chef de ses eunuques, d'amener quelques-uns des enfants d'Israël de race royale ou de famille noble, de jeunes garçons sans défaut corporel, beaux de figure, doués de sagesse, d'intelligence et d'instruction, capables de servir dans le palais du roi, et à qui l'on enseignerait les lettres et la langue des Chaldéens. Le roi leur assigna pour chaque jour une portion des mets de sa table et du vin dont il buvait, voulant les élever pendant trois années, au bout desquelles ils seraient au service du roi. Il y avait parmi eux, d'entre les enfants de Juda, Daniel, Hanania, Mischaël et Azaria. Le chef des eunuques leur donna des noms, à Daniel celui de Beltschatsar, à Hanania celui de Schadrac, à Mischaël celui de Méschac, et à Azaria celui d'Abed Nego. Daniel résolut de ne pas se souiller par les mets du roi et par le vin dont le roi buvait, et il pria le chef des eunuques de ne pas l'obliger à se souiller. Dieu fit trouver à Daniel faveur et grâce devant le chef des eunuques. 10 Le chef des eunuques dit à Daniel : Je crains mon seigneur le roi, qui a fixé ce que vous devez manger et boire ; car pourquoi verrait-il votre visage plus abattu que celui des jeunes gens de votre âge ? Vous exposeriez ma tête auprès du roi. 11 Alors Daniel dit à l'intendant à qui le chef des eunuques avait remis la surveillance de Daniel, de Hanania, de Mischaël et d'Azaria : 12 Éprouve tes serviteurs pendant dix jours, et qu'on nous donne des légumes à manger et de l'eau à boire ; 13 tu regarderas ensuite notre visage et celui des jeunes gens qui mangent les mets du roi, et tu agiras avec tes serviteurs d'après ce que tu auras vu. 14 Il leur accorda ce qu'ils demandaient, et les éprouva pendant dix jours. 15 Au bout de dix jours, ils avaient meilleur visage et plus d'embonpoint que tous les jeunes gens qui mangeaient les mets du roi. 16 L'intendant emportait les mets et le vin qui leur étaient destinés, et il leur donnait des légumes. 17 Dieu accorda à ces quatre jeunes gens de la science, de l'intelligence dans toutes les lettres, et de la sagesse ; et Daniel expliquait toutes les visions et tous les songes. 18 Au terme fixé par le roi pour qu'on les lui amenât, le chef des eunuques les présenta à Nebucadnetsar. 19 Le roi s'entretint avec eux ; et, parmi tous ces jeunes gens, il ne s'en trouva aucun comme Daniel, Hanania, Mischaël et Azaria. Ils furent donc admis au service du roi. 20 Sur tous les objets qui réclamaient de la sagesse et de l'intelligence, et sur lesquels le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et astrologues qui étaient dans tout son royaume. 21 Ainsi fut Daniel jusqu'à la première année du roi Cyrus. (LSG)

 

Notes de Bullinger sur le chapitre 1 [disponible en anglais seulement]

 

Verse 1

In the third year, &c. It was in the third year of Jehoiakim that Nebuchadnezzar set out from Babylon; and Daniel, writing there, speaks of the starting, not of the arrival at Jerusalem. See note on "came", below. In the fourth year Jehovah says by Jeremiah (25:9), "I will send". [Bullinger’s dates are not included or in fn to v 21 as they are in error].

came = went, set out, or proceeded. Hebrew. bo", which means to go or come, according to the context and the point of view.

Nebuchadnezzar did set out in Jehoiakim"s third year, but was delayed by fighting the battle with Pharaoh-necho at Carchemish (605 BCE). In the next (the fourth) year (Jeremiah 46:2), he carried out the object with which he set out. Compare 2 Kings 24:1, and 2 Chronicles 36:6, 2 Chronicles 36:7.

 

Nebuchadnezzar. This name is so spelled (i.e. with "n" instead of "r") by Berosus (who wrote his history from the monuments, Cent. 3, B. C). Both spellings were in vogue. Ezekiel uses the "r"; and Jeremiah uses "r" before en. 27; and then eight times the "n" (Jeremiah 27:6 where Nebuchadnezzar is once specially called Jehovah"s appointed servant, 8, 20; Jeremiah 28:3, Jeremiah 28:11, Jeremiah 28:14;

Jeremiah 29:1, Jeremiah 29:3); and after that, always with "r" except twice (Jeremiah 34:1; Jeremiah 39:5). It is spelled with "n" in 2 Kings 24:1, 2 Kings 24:10, 2 Kings 24:11; 2 Kings 25:1, 2 Kings 25:8, 2 Kings 25:22; 1 Chronicles 6:15. 2 Chronicles 36:6, 2 Chronicles 36:7, 2 Chronicles 36:10, 2 Chronicles 36:13. Ezra 1:7; Ezra 2:1. Nehemiah 7:6. Esther 2:6).

 

Verse 2

the LORD*. One of the 134 places where the Sopherim say they altered "Jehovah" of the primitive text to"Adonai". See App-32.

part. Others were brought later (2 Kings 24:13. 2 Chronicles 36:10). See Ezra 1:7 for the subsequent restoration of them by Cyrus.

God. Hebrew. Elohim. App-4.

the land of Shinar. Reference to Pentateuch (Genesis 10:10; Genesis 11:2; Genesis 14:1, Genesis 14:9). App-92. Outside the Pentateuch found only in Joshua 7:21 (Hebrew text). Isaiah 11:11. Zechariah 5:11; and here.

 

Verse 3

the master of his eunuchs. Hebrew. rab sarisayn = master or chief of the eunuchs; whence the title "Rab-saris" in 2 Kings 18:17. See note there. Called "prince" in Daniel 1:7.

and = even, or both. Some codices, with six early printed editions, omit this "and": reading "sons of Israel, of the king"s seed" (or "seed-royal").

princes = nobles. Hebrew. partemim, a Persian word, found only here and Esther 1:3; Esther 6:9. Not the same word as in verses: Daniel 1:7, Daniel 1:8, Daniel 1:10, Daniel 7:11, &c.

 

Verse 4

in the king"s palace. The Inscriptions show that there was a palace school with elaborate arrangements for special education. See below on "Chaldeans", and notes on Daniel 2:2.

learning = character, or books. See Prof. Sayce"s Babylonian Literature: which shows the existence of a huge literature and famous libraries, in which were arrangements for procuring books from the librarian as in our own day. These books related to all subjects, and were classified according to their subjects (pp. 12-14).

tongue. This was a special and important department.

Chaldeans. A name not peculiar to Daniel. From Genesis onward it is met with, especially in Jeremiah. They were distinct from the Babylonians (Jeremiah 22:25. Ezekiel 23:23), and belonged to South Babylonia. Used here of a special class, well known as such at that time (Compare Daniel 2:2, Daniel 2:4, Daniel 2:5, Daniel 2:10), and distinct also from other learned classes (Daniel 2:4). The word (Hebrew. Chasdim) is used also in the wider sense of a nationality (Daniel 5:30). See Dr. Pinches on The Old Testament, p. 371; Rawlinson"s History of Herodotus, vol. i; pp 255, 256; and Lenormant"s The Ancient History of the East, i. pp. 493-5.

 

Verse 5

meat = food. Hebrew. pathbag. A Persian or Aryan word. Occurs only in Daniel.

wine. Hebrew. yayin. App-27.

three years…. See note on Daniel 2:1. It does not say these years were concluded before the events of Dan 2 took place.

stand before the king. Reference to Pentateuch (Genesis 41:46).

 

Verse 6

Daniel = God is my Judge. See note on the Title.

Hananiah = Jah is gracious; or, graciously given by Jah.

Mishael = who is (or is as) El? App-4.

Azariah = helped of Jah, or Jah has helped.

 

Verse 7

prince = ruler. Hebrew. sar.

gave names. In token of subjection. See 2 Kings 23:34; 2 Kings 24:17. Compare Genesis 41:45.

Belteshazzar. According to Dr. Pinches, this is an abbreviated form of Balat-su-usur = protect thou (O Bel) his life. Many such abbreviations are found in the inscriptions; but compare "Belshazzar" (Daniel 5:1).

Shadrach. According to Delitzsch = Sudur-Aku (= command of Aku, the moon-god).

Meshach. Perhaps Misha-Aku = who is as Aku?

Abed-nego = servant or worshipper of Nego. It is not wise to suppose this to be a corruption of Abed- nebo, while any day the name may be met with in the Inscriptions.

 

Verse 8

defile himself, &c. This was because meat was killed with the blood (contrary to Leviticus 3:17; Leviticus 7:26; Leviticus 17:10-14; Leviticus 19:26), and offered to idols (Exodus 34:15. 1 Corinthians 10:20. Compare Acts 15:29). Not because they were acting on vegetarian and temperance principles.

 

Verse 9

God. Hebrew. Elohim.(with Art.) = the… God. App-4.

 

Verse 11

Melzar. Hebrew = the melzar = the steward or butler, who had charge of the wine, &c.

 

Verse 21

the first year of king Cyrus: i.e. during the whole period of Babylonian supremacy over Israel for sixty-nine years … It does not say that he did not continue longer, but that he lived to see that important epoch. Compare Daniel 10:1; and see App-57and App-58.

 

 

 

 

 

 q