Les Églises Chrétiennes de Dieu

[120z]

 

 

 

Résumé :

Les Récoltes de Dieu, les Sacrifices des Nouvelles Lunes et les 144,000 [120z]

 

(Édition 3.0 19951012-19990828)

 

 

 

Cette étude montre la corrélation complexe entre le plan du salut et la signification du système sacrificiel. L'examen montre qu'il y a un rapport défini entre le nombre de sacrifices offerts sur une base annuelle et Jubilaire et la composition des soixante-dix et des 144,000.

    

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

 

(Copyright © 1995, 1996, 1999, 2001 Wade Cox)

(Résumé par Erica Cox ; Éd. Wade Cox)

(Tr. 2003, rév. 2012)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
 http://www.logon.org/french/ et http://www.ccg.org/french/

 

 

 

Les Récoltes de Dieu, les Sacrifices des Nouvelles Lunes et les 144,000 [120z]

 

 

 

Les Fêtes sont centrées sur trois saisons de récolte basées sur le Calendrier Lunaire tel qu’il fonctionne dans l'Hémisphère Nord. Celles-ci sont la Pâque, la Pentecôte (les Semaines) et les Tabernacles (ou Tentes) (Exode 23:14-19).

 

La première récolte est l'Offrande de la Gerbe Agitée qui arrive durant la Fête des Pains sans Levain. Christ est le premier des premiers fruits. Il était l'Offrande de la Gerbe Agitée, après sa résurrection du samedi soir, et elle a eu lieu à son ascension le dimanche matin, traditionnellement considérée à 9h00 (Jean 20:1-2 ; 15-23).

 

Une fois accepté par Dieu le Père, Christ a donné une avance de l'Esprit Saint aux apôtres. Ils ont été réconciliés avec Dieu à partir de l’Offrande de la Gerbe (Jean 20:24-29).

 

La récolte suivante était reflétée dans le jour saint de la Pentecôte, qui arrive 50 jours après le Sabbat qui tombe pendant les Jours des Pains sans Levain (Lévitique 23:15-16 Interlinear Bible). C'est la récolte des Élus et elle est en cours, durant 40 Jubilés ou 2,000 ans.

La troisième récolte est la récolte de l’œuvre du Seigneur qui arrive au début des Tabernacles. La récolte finale précède la période millénaire, qui est représentée par les Tabernacles (1Thes. 4:15-17) et représente la 1ère  Résurrection.

 

La dernière fête, à la fin des Tabernacles, est le Dernier Grand Jour, qui représente la 2ème Résurrection qui inclura tous ceux qui ont vécus ; on s’occupera d’eux sur une période de 100 ans (Ézéchiel 37:1-14) et la vérité leur sera enseignée sous instruction (Ésaïe 65:20).

 

Ceux de la 1ère Résurrection règnent avec Christ pendant 1,000 ans. La 2ème Résurrection arrive après les mille ans. Le Jugement du Grand Trône Blanc n'arrive pas avant que les mille ans ne soient terminés (Apoc. 20:1-15).

 

La récolte de Dieu comprend tous les humains et l'Armée. Les périodes des jours saints reflètent le Plan du Salut de la planète.

 

Ézéchiel 1:12 se réfère au mouvement du pilier de feu et de nuée, qui a représenté Christ dans le désert avec Israël (Exode 13:21-22 ; 14:19-24 ; 33:9-10 ; Nombres 12:5 ; 14:14 ; Deut. 31:15 ; Néhémie 9:12,19 ; Psaume 99:7). Voir aussi 1Timothée 3:15.

 

Le Chérubin représente la Maison de Dieu, représentée au sens physique par la congrégation d'Israël dans le désert. Lisez Nombres 9 et 10. Le pilier de nuée couvrait le tabernacle durant le jour et il était en soirée comme un pilier de feu (Nombres 9:15-16). La nuée représentait la présence du Seigneur dans l'Esprit et elle devait être suivie, d’où le mouvement dans le désert pendant les 40 ans. La formation et l'ordre de la congrégation n'ont pas changé, comme nous le voyons dans le Chérubin, montrant de nouveau la réplique de l'ordre céleste (Hébreux 8:5) ; elle était concentrée autour et vers le tabernacle.

 

Les fils d'Aaron sonnaient tous les avertissements à la nation (Nombres 10:8). Cette fonction est devenue la responsabilité de l'Église, en tant que le nouvel ordre de Melchisédek, conséquent à sa nomination (Hébreux 7:11-12).

 

Le tabernacle comprenait une tente intérieure et une tente extérieure. La tente extérieure étant, plus tard, éliminée afin de rendre possible l'entrée à la tente intérieure (Hébreux 9:1-12). Ce texte démontre que seule la loi sacrificielle a été enlevée.

 

La vieille structure était comprise des tribus d'Israël, incluant Lévi. Le sacerdoce Aaronique provenait de Lévi, qui entrait dans le sanctuaire extérieur, mais seul le Souverain Sacrificateur entrait le Saint des Saints une fois par an.

 

À partir de la Pentecôte 30 EC (ère courante), la structure a été changée, les élus devenant le naos ou le Temple dans lequel Dieu résidait, comme le Saint des Saints. L'Esprit Saint place la loi en nous, comme la loi a jadis été placée dans l'Arche (1Cor. 3:16-17).

 

La structure extérieure était la nation, Israël, de qui la congrégation était tirée et dans laquelle les Païens étaient incorporés. Les élus forment alors le cœur intérieur qui va composer la structure administrative dans la restauration, sous le Messie. Ces gens (l'ecclesia ou l'Église) tombent dans deux groupes, les 144,000 (Apoc. 7) et un groupe qui observe les commandements de Dieu. Tous sont baptisés dans le corps de Christ, étant de la deuxième récolte des premiers fruits.

 

Une fois que le dernier des 144,000 aura été scellé, la terre sera détruite par les forces mises en mouvement par le système de l'Armée déchue.

 

Apocalypse 7:1-17 montre le processus de l'assignation des 144,000 au système Messianique sous les 12 juges des 12 tribus.

 

Les femmes qui souillent la terre sont les fausses religions ou les églises qui parlent au nom de Christ. Le faux système est le système babylonien de fausse adoration (Apoc. 14:6).

 

Le choix des 144,000 est relié aux nombres prescrits par Christ. Ils sont répartis sur quarante Jubilés, c'est-à-dire 3,600 par Jubilé. En contrepartie, la période de quarante Jubilés représente aussi cinquante générations. Ce processus est réparti sur 7 Églises.

 

Les 144,000 divisés par les années des quarante Jubilés sont 72 par an. Christ a rétabli ce système des 70 (Luc 10:1). Les 70 ont été ordonnés et envoyés deux par deux. Il a été établi afin d’arriver sur une période de 2,000 ans. Dieu et Christ étant les deux complémentaires.

 

Le Sanhédrin a toujours consisté en 70 plus 1, en délibération. Ceci abrégeait la reproduction du modèle administratif à chaque année pendant quarante Jubilés, jusqu'à ce que le nombre des 144,000 choisis ait été complet. La séquence est symbolique et le nombre des choisis peut varier durant le calendrier selon les circonstances.

 

Toute distinction faite entre les 144,000 et la multitude conduit à une attitude de se considérer plus juste. Par le rachat des 144,000 à l'Agneau, l'évangile est prêché par toute la terre (Apoc. 14:6). Ensuite, le système babylonien tombera (Apoc. 14:8-10).

 

Babylone est symboliquement un faux système religieux (Apoc. 18:10, 18-19, 21-24). Il trompe le monde entier par la sorcellerie, s’appuyant sur la magie et le mysticisme, pour sa base religieuse. C'est une prostituée (Apoc. 17:1). La prostituée est une femme ou une Église, au sens prophétique. Le système est assis sur une ville de sept collines (Apoc. 17:9). Cette église commet la fornication spirituelle avec les rois de la terre pour une longue période de temps. La bête qui doit gouverner la terre provient des rois que cette prostituée a établis (Apoc. 17:14). Cette église a tué beaucoup d'élus pour des raisons de religion. Elle est puissante et exerce une autorité sur un système qui est lui-même blasphématoire (Apoc. 17:3-6).

 

La multitude générale consiste en ceux qui blanchissent leurs robes dans le sang de l'Agneau (Apoc. 7:14). Ils sont baptisés par la grâce en Jésus Christ. Plusieurs sont dans ce groupe, après avoir été martyrisés par le faux système religieux. Tous ont été persécutés par celui-ci. Les deux groupes observent les commandements de Dieu. Les commandements et le témoignage de Christ sont les deux éléments essentiels qui déterminent les élus (Apoc. 12:17 ; 22:14).

 

Le Plan du Salut est divisé en trois sections, chacune représentée par 40 Jubilés d’environ deux mille ans. Le plan est reflété dans la vie de Moïse, qui était un prototype du Messie (Deut. 18:15 ; Matthieu 17:5 ; Actes 3:22-23). Les divisions de la vie de Moïse sont représentatives de l'histoire d’Israël d'Adam à Abraham, d'Abraham au Messie et du premier avènement au deuxième. Les périodes de 50 ans illustrent les périodes de 40 Jubilés, représentant chacune 2,000 ans. La période entière de 6,000 ans illustre, quant à elle, le Plan du Salut d'Adam jusqu’à la restauration millénaire sous le Messie.

 

Les Nouvelles Lunes sont cruciales dans la compréhension du Conseil et des 144,000 (Apoc. 7:1-8 ; 14:1) qui sont complémentaires à la Grande Multitude d’Apocalypse 7:9-17.

 

Le Signe de Jonas est aussi crucial pour comprendre le calendrier. La première phase était de la crucifixion en 30 EC (Ère Courante) à la destruction de Jérusalem et du Temple en 70 EC.

 

La phase suivante était de 40 Jubilés (ou 2,000 ans). 1996 était le 3,000ème anniversaire de l'entrée de David à Jérusalem et le 2,000ème anniversaire de la naissance de Christ. 1996 était aussi la fin du temps des Païens.

 

L'année 2028 représente le 2,000ème anniversaire du ministère de Jésus Christ et la première année du nouveau Jubilé millénaire. Les 72 constituent les offrandes sacrificielles du système des Jours Saints. Les Nouvelles Lunes doivent être observées avec le Sabbat et les Fêtes pour faire partie des 144,000. La restauration est la même loi donnée à Moïse et à nous, en tant que l'Église. Sardes (Apoc. 3:1-6) et Laodicée (Apoc 3:14-22) n'observent pas cette alliance. Sardes est morte et Laodicée est tiède.

 

Les 72 sont déterminés à partir d’une séquence spécifique de sacrifices qui démontrent le plan de Dieu. Ézéchiel 45 montre exactement les jours saints de Dieu et quels nombres devraient être considérés.

 

La priorité va du Sabbat à la Nouvelle Lune à la Fête. Les calculs doivent inclure les Nouvelles Lunes. Les Sabbats hebdomadaires sont inchangés. Les Nouvelles Lunes (douze dans une année normale) font 18, lorsqu’elles sont additionnées aux fêtes.

 

La composition des 70 représente les 70 sacrifices ou Korban du système Sacré. Les sacrifices sont mentionnés comme étant méprisés dans Malachie 1:12. C'est un de ces Korban, à savoir l'agneau de la Pâque, qui enlève le sacerdoce (Malachie 2:3). Les sacrifices sont : les cinquante-deux Sabbats, les sept Jours Saints des Fêtes et les douze Nouvelles Lunes, incluant l'Offrande de la Gerbe (Lévitique 23:9-14). Les Trompettes sont un sacrifice double étant une Fête et une Nouvelle Lune (Nombres 29:1-6).

 

La Nouvelle Lune de l'année bissextile n'est pas incluse. L'année prophétique était de 360 jours, limitant l'année à 52 Sabbats et 12 Nouvelles Lunes, avec les sept Fêtes plus l'Offrande de la Gerbe Agitée, totalisant soixante-douze sacrifices.

 

Les 144,000, pour la plupart, ont déjà été martyrisés. Seulement quelques-uns demeurent aux derniers jours. La multitude générale constitue alors le reste de ceux qui entrent dans le Royaume de Dieu à la première résurrection.

 

La tribulation contre les disciples de Christ continue jusqu'à ce que Christ vienne. Cette récolte continue jusqu'à ce que la colère de Dieu soumette la terre. Sept anges sont libérés pour infliger le châtiment à ceux qui prennent la marque de la bête. Les disciples de Christ reçoivent alors le Cantique de Moïse et le Cantique de l'Agneau.

 

Il y a une conjonction entre l'Ancien et le Nouveau Testament, car tous les deux sont nécessaires pour le salut. La grâce provient de la réconciliation de Christ avec Dieu sous Ses commandements (Apoc. 15:1-8).

 

Le Temple, ce sont les élus, que Dieu utilise pour le remplir de Lui-même par l'Esprit Saint. Ce processus est interrompu jusqu'à ce que la terre soit amenée à se soumettre au moyen des sept plaies et il est effectué sous l'autorité des archanges qui entourent le trône.

 

La Récolte est prise la première nuit de la Fête des Tabernacles et elle ne peut pas être laissée jusqu'au matin, conformément à la loi (Exode 23:19). Toute la récolte des premiers fruits est faite selon une séquence exacte et c'est pourquoi la loi exige un prompt paiement (Exode 22:29). Christ a commencé cette récolte en tant que le premier des premiers fruits comme l'Offrande de la Gerbe Agitée. Cette récolte a duré deux mille ans, elle continuera pendant le Millenium et se terminera au Jugement du Grand Trône Blanc.

 

La loi doit être obéie et les relations familiales restaurées. La punition pour ne pas assumer les responsabilités qui incombent à Christ et, de là, l'Église dans la restauration, c’est d’être châtié avec les non convertis. Christ a dit qu'Élie restaurerait toutes choses (Matthieu 17:10-13). La punition pour ne pas entreprendre le processus, c’est d’être maudit avec les non convertis.

 

Les Nouvelles Lunes font partie de la restauration et nous sommes requis d'instituer leur observance, quand nous sommes habilités ou capables de le faire.

 

Les Nouvelles Lunes occupent le même rang que les Sabbats. Elles ont la préséance sur les Shabbathown ou les Fêtes ; elles sont mentionnées en priorité et doivent être observées d’une manière pure (Ésaïe 1:13-14). Le prince est responsable de leur mise en œuvre. Par conséquent, c'est une responsabilité continuelle (Ézéchiel 45:17 ; 46:1, 3, 6, 9-10).

 

Le sacrifice de la Nouvelle Lune est plus grand que celui du Sabbat (Ézéchiel 46:4,6). Aucune distinction n'est faite entre la Nouvelle Lune et le Sabbat hebdomadaire. Les deux jours sont saints et aucun commerce n’est permis ces jours-là (Amos 8:5).

 

Les Shabbathown sont énumérés dans Lévitique 23. Le Jour des Expiations est un Shabbath Shabbathown, ce qui met l’accent sur sa sainteté (voir SHD 7677 de Strong). Aucune collecte ne peut être prise le Jour des Expiations (Exode 30:15).

 

La législation couvrant la Gerbe Agitée est contenue dans Lévitique 23. Les Nouvelles Lunes ne sont pas mentionnées là. Elles apparaissent dans Nombres 10:10 où elles sont mentionnées avec les Fêtes. Les Nouvelles Lunes et les Fêtes servent de marqueurs pour les élus dans leur relation avec Dieu et elles sont des extensions directes du quatrième commandement. L'Église de Dieu a observé les Nouvelles Lunes avec les Fêtes et les Sabbats jusqu'au dix-neuvième siècle (Colossiens 2:16).

 

La signification des sacrifices en ce qui concerne les Nouvelles Lunes a rapport à l'Église et aux conseils d'Israël. À moins d’observer les Nouvelles Lunes, il est impossible de comprendre le Calendrier de Dieu.

 

Le calendrier juif moderne Hillel II de 358 EC est incorrect et empêche la restauration. Il affecte la crucifixion du Messie et se fait une idée fausse de l’année en question et de la compréhension des prophéties en rapport aux soixante-dix semaines des années et au Signe de Jonas.

 

Lecture Requise

 

La Récolte [139]

 

L'Arche de l'Alliance [196]

 

La Signification de la Vision d'Ézéchiel [108]

 

Le Calendrier de Dieu [156]

 

Les Nouvelles Lunes [125]

 

Le Moment de la Crucifixion et de la Résurrection [159]

 

Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple [013]

 

Les Messages d'Apocalypse 14 [270]

 

La Chute de l'Égypte : la Prophétie des Bras Cassés de Pharaon - Phase Un Partie Deux [036]

 

La Lecture de la Loi avec Esdras et Néhémie [250]

 

Les Nouvelles Lunes d'Israël [132]

 

Les Colonnes de Philadelphie [283]

 

Les Expiations [138]

 

L'Offrande de la Gerbe [106b]

 

Le Rôle du Quatrième Commandement dans les Églises de Dieu Observant le Sabbat [170]

 

 

 

q