Christian Churches of God

[080]

 

 

 

Le Jugement des Démons

 

(Édition 4.0 19941203-20060625-20100606)

 

 

Ce document d’étude traite de la période, à la fin du règne millénaire de Christ, où les démons sont jugés par rapport à la performance des élus au cours du dernier Millénaire. Le processus de jugement comporte des conclusions surprenantes quant au jugement et à la punition des démons du point de vue des nécessités logiques de la nature et des attributs de Dieu.

 

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369,  WODEN  ACT 2606,  AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

(Copyright © 1994, 1999, 2006, 2010 Wade Cox)

(Tr. 2003, rév. 2020)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web à:
http://logon.org/ et http://ccg.org/

 



Le Jugement des Démons [080]

 

 

 

Les Anges des Églises de Dieu

La structure du temple nous en dit long à propos des perceptions cosmologiques hébraïques de la tutelle de la planète et donc de la responsabilité angélique et du jugement angélique. Par exemple, dans Ézéchiel 41:18-19, les chérubins sont présentés de deux types, c'est-à-dire celui à tête d'homme et celui à tête de lion ou Æon.

 

Ainsi, les deux secteurs [ou quadrants] contrôlés par les créatures vivantes autour du trône de Dieu, qui se sont vu allouer la responsabilité d'aider au développement d'Israël, selon Ézéchiel, sembleraient être l'ange ou le système d'homme, dont Satan était le chérubin protecteur original, et aussi le système Æon, dont il [Satan] semble avoir réussi à subvertir une partie. On traite de ce sujet dans Le Problème du Mal (No. 118) et Le Mysticisme (No. B_7A). Ces chérubins protecteurs sont appelés Elohim, mais ils sont aussi appelés Anges. L'Ange de YHVH a été identifié comme étant le Messie (voir les documents d’étude L'Ange de YHVH (No. 024) et Le Dieu que Nous Adorons (No. 002). La Révélation (l'Apocalypse) semble identifier le Messie comme l'Ange également. Dans Apocalypse 1:1, un Ange livre le message ou la Révélation (l'Apocalypse), qui est de Dieu au Christ.

 

Dans Apocalypse 1:10-20, il est clair que Christ est l'entité qui explique le message. La hiérarchie est donc que Christ est l'Ange ou le Chef [ou la Tête] des Églises de Dieu. Chacune des églises subalternes, dont le nombre s'élève à sept et qui sont représentées par sept chandeliers, est alimentée par l'huile de l'esprit (Zacharie 4:2). Les sept églises : Éphèse,  Smyrne,  Pergame,  Thyatire,  Sardes,  Philadelphie et  Laodicée sont dirigées par un Ange subalterne à qui les lettres d'Apocalypse 2 et 3 sont adressées. 1Timothée 5:21 semble aussi faire allusion aux Anges des Églises où Paul dit :

Je te conjure devant Dieu, devant Jésus Christ, et devant les anges élus, d'observer ces choses sans prévention, et de ne rien faire par faveur. (LSG)

 

Il est certain que Paul inclut ici les anges loyaux comme faisant partie des élus et que la promesse s'étend donc à une structure composée à la fois d’humains et d’anges.

 

Les premiers auteurs (écrivains) patristiques soutiennent qu'il y avait des anges qui étaient responsables ou en charge des églises. Il s’agit d’Origène (Hom. sur Luc 13:23), Grégoire de Nazianze (Or. 42), Basil (Comm. sur Ésaïe 1:46), Grégoire d'Elvira (Tract. 16), Hyppolytus (De Antichr. 59), Eusebus (Comm. sur Psaume 47:50). Pour plus de détails, voir également Jean Daniélou, The Angels and their Mission (Les Anges et leur Mission) (Westminster, Md, Newman Press, 1953) et Wink, T, The Powers (Les Pouvoirs), Vol. 2: Unmasking The Powers (Démasquant les Pouvoirs), (Fortress Press, Philadelphie, 1987 ; p. 192). Malheureusement, la théologie patristique était devenue tellement liée aux Mystères qu'au temps de Grégoire de Nazianze, la cosmologie s'était étendue pour inclure la doctrine de l'âme [immortelle] avec une Nouvelle Jérusalem céleste (Or. 32 et aussi Ep. 2.238 de Basil).

 

Le concept d'avoir un ange comme entité gouvernante (dirigeante) sur la structure créée est bien établi et logiquement sain. Une exposition plus complète de la distribution des pouvoirs angéliques est donnée dans l’ouvrage The Powers (Les Pouvoirs) de Wink ; Vols. 1 et 2, en particulier le Vol. 2 ; Territorial Spirits (Esprits Territoriaux) de Wagner et autres ; Sovereign World Limited, UK, 1991 et Angels Elect and Evil (Anges Élus et Mauvais) de Dickason, Moody Press, Chicago, 1975. Le concept de la répartition des royaumes terrestres sous les pouvoirs angéliques était largement répandu non seulement par Israël et les Testaments, mais aussi par les nations païennes. Wink note (n. 11 à la p. 196) que :

L'empereur Julien (m. 363) est typique de son époque en ce qu’il affirme que tous les peuples possèdent un caractère distinct, une langue et des lois distinctes, déterminées par les esprits qui les président. 'Si un certain dieu national présidant et, sous lui, un ange, un démon, un héros et une classe spéciale d'esprits en tant que subordonnés et agents de pouvoirs supérieurs, n'avait pas établi les différences dans les lois et les nations, dites-moi, qu’est-ce qui a produit cela ? (Against the Galileans) (Contre les Galiléens), 143 B). Le Démiurge 'a divisé les peuples entre divers dieux, dont l’activité est de surveiller sur les différentes nations et villes. Chacun de ces dieux règne sur la partie qui lui a été assignée conformément à sa nature... Chaque nation reproduit les caractéristiques nationales de la déité qui la gouverne' (ibid., 115D).

 

Ce concept de l'Armée céleste en tant que gardiens (surveillants) est ancien. Les Veilleurs (Ceux qui veillent) ('îyr) était le terme donné par les Chaldéens à l'Armée céleste qui, en tant qu’anges ou gardiens (Daniel 4:13,23), publient des décrets pour réglementer les activités (Daniel 4:17) ; à ne pas confondre avec Jérémie 4:16). Christ est identifié comme l'Être qui a créé le pouvoir et l'autorité de ces Êtres.

 

L'Archange Michel (Micaël) est identifié comme l'Ange ou le Grand Prince (sar) qui est le défenseur d'Israël (Daniel 12:1). La compréhension était qu'Israël avait été choisi et qu'il était à part des nations. Test. Levi 5:6 dit (à propos de l'Ange de YHVH, que certains groupes ont identifié comme Michel (Micaël)) :

Je suis l'ange qui intercède pour la nation d'Israël afin qu'ils ne puissent pas être détruits complètement, car tout esprit mauvais l'attaque (APOT) (noté également par Wink, p. 197).

 

Toute la structure spirituelle entière de la terre s'est dressée contre la nation choisie, car le dieu (theos) de ce monde, Satan ou Azazel, et toute son Armée rebelle entière, étaient confinés à la terre et au contrôle des nations qui étaient autorisées à se placer sous l'Armée déchue depuis la création d'Adam. C'est ce que signifiait le terme la connaissance du bien et du mal. Ce n'était pas juste une connaissance, mais un choix de direction. Origène a compris ce point. Origène croyait que les anges des nations pouvaient se convertir.

Si les êtres humains peuvent se repentir et passer de l'incrédulité à la foi, pourquoi devrions-nous hésiter à dire la même chose des Puissances ? Pour ma part, je pense que cela s'est parfois produit... certains des Puissances se sont converties quand Christ est venu et c'est la raison pour laquelle certaines villes et même des nations entières ont accepté Christ plus facilement que d'autres (Wink, p. 197 voir Comm. sur Jean 18:59).

Origène considère que l'homme de Macédoine, qui est apparu à Paul dans une vision lui demandant son aide à Actes 16:9, était l'Ange de Macédoine qui est responsable de leur bien-être collectif (Hom. sur Luc 12). C’est ce qu’Origène soutient ici :

Avant la naissance de Christ, ces anges étaient de peu d'utilité à ceux qui leur avaient été confiés et leurs tentatives n'avaient eu aucun succès.

 

Daniélou a écrit de manière détaillée sur le sujet (The Angels and Their Mission), Westminster, Md, Newman Press, 1953, pp. 15 et suiv., 232 : et idem, Les sources juives de la doctrine des anges des nations chez Origène, Recherches de Science Religieuse 38 (1951, pp. 132-137).

 

Le repentir de l'Armée déchue est d'une grande importance pour la question de l'Omnipotence de Dieu. La position d'Origène sur la capacité de l'Armée déchue à se repentir et à se convertir est considérée comme essentiellement correcte et dans le cadre de la philosophie développée par la Bible. Cette position est au centre du Problème du Mal. La position biblique est que seul Satan a été jugé (Jean 16:11). Les anges ne sont pas encore jugés et doivent être jugés (1Cor. 6:3). Le symbolisme de l'histoire de la chute d'Adam, en particulier celle trouvée dans Genèse 3:15, où le serpent est placé en inimitié envers l'humanité, découle de l'Armée rebelle qui induit la femme à l’égarement. Le texte se poursuit au masculin singulier (ici considéré comme se référant au Messie), de telle sorte que le talon de l'humanité et la tête du serpent sont blessés de SHD 7779 shoof, signifiant rester bouche bée ou parler à quelqu’un d’un ton brusque et, de là, au figuré écraser : - briser, blesser ou couvrir. Le talon de l'homme est endommagé et seule la tête du serpent est blessée. Ainsi, l'humanité n'est pas blessée de façon permanente. Le terme utilisé n'indique pas l'annihilation de l'un par l'autre. Ainsi, la division est réconciliable et l'Armée (à part peut-être Satan) peut se repentir.

 

Jugement de l'Armée

La question du jugement de l'Armée fait depuis longtemps l’objet d’un débat permanent. Le Christianisme moderne ne comprend pas correctement la séquence du jugement de l'Armée déchue, parce qu'il comprend mal tout le processus entier de la mort, de la résurrection et de la vie éternelle, tant des humains que de l'Armée. Le Christianisme moderne tombe dans une grave erreur à cause du texte à 1Corinthiens 6:2-3.

1Corinthiens 6:2-3 Ne savez-vous pas que les saints jugeront le monde ? Et si c'est par vous que le monde est jugé, êtes-vous indignes de rendre les moindres jugements ? 3 Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges ? Et nous ne jugerions pas, à plus forte raison, les choses de cette vie? (LSG)

 

Quels sont les anges que nous devons juger ? On suppose, à partir de ce texte, qu'il est question de l'Armée loyale et ce, en partant du postulat que les démons ne peuvent pas se repentir. Ceci est complètement faux. Les jugés ne peuvent être que l’Armée déchue.

 

Quand les jugerons-nous ? Ce ne peut être au début du Millénium, car nous n'aurons rien fait et ils ne peuvent être jugés que par nos performances en tant que fils Spirituels de Dieu. Cela signifie qu'ils font partie de la Deuxième Résurrection. C’est à ce moment-là que nous les jugerons alors. S'ils sont déjà condamnés, alors c'est une farce perverse.

 

Dans la première phase du Christianisme, le repentir était supposé. La chute de l'Armée dans la fosse doit être examinée pour ses implications.

Ésaïe 14:1-32, Car l'Éternel aura pitié de Jacob, il choisira encore Israël, et il les rétablira dans leur pays ; les étrangers se joindront à eux, et ils s'uniront à la maison de Jacob. 2 Les peuples les prendront, et les ramèneront à leur demeure, et la maison d'Israël les possédera dans le pays de l'Éternel, comme serviteurs et comme servantes ; ils retiendront captifs ceux qui les avaient faits captifs, et ils domineront sur leurs oppresseurs. 3 Et quand l'Éternel t'aura donné du repos, après tes fatigues et tes agitations, et après la dure servitude qui te fut imposée, 4 alors tu prononceras ce chant sur le roi de Babylone, et tu diras : Eh quoi ! Le tyran n'est plus ! L'oppression a cessé ! 5 L'Éternel a brisé le bâton des méchants, la verge des dominateurs. 6 Celui qui dans sa fureur frappait les peuples, par des coups sans relâche, celui qui dans sa colère subjuguait les nations, est poursuivi sans ménagement. 7 Toute la terre jouit du repos et de la paix ; on éclate en chants d'allégresse, 8 les cyprès même, les cèdres du Liban, se réjouissent de ta chute : Depuis que tu es tombé, personne ne monte pour nous abattre. 9 Le séjour des morts s'émeut jusque dans ses profondeurs, pour t'accueillir à ton arrivée ; il réveille devant toi les ombres, tous les grands de la terre, il fait lever de leurs trônes tous les rois des nations. 10 Tous prennent la parole pour te dire : Toi aussi, tu es sans force comme nous, tu es devenu semblable à nous ! 11 Ta magnificence est descendue dans le séjour des morts, Avec le son de tes luths ; sous toi est une couche de vers, et les vers sont ta couverture. 12 Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l'aurore ! Tu es abattu à terre, toi, le vainqueur des nations ! 13 Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, j'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, à l'extrémité du septentrion ; 14 je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très Haut. 15 Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, dans les profondeurs de la fosse. 16  Ceux qui te voient fixent sur toi leurs regards, ils te considèrent attentivement : Est-ce là cet homme qui faisait trembler la terre, qui ébranlait les royaumes, 17 qui réduisait le monde en désert, qui ravageait les villes, et ne relâchait point ses prisonniers ? 18 Tous les rois des nations, oui, tous, reposent avec honneur, chacun dans son tombeau. 19 Mais toi, tu as été jeté loin de ton sépulcre, comme un rameau qu'on dédaigne, comme une dépouille de gens tués à coups d'épée, et précipités sur les pierres d'une fosse, comme un cadavre foulé aux pieds. 20 Tu n'es pas réuni à eux dans le sépulcre, car tu as détruit ton pays, tu as fait périr ton peuple : On ne parlera plus jamais de la race des méchants. 21 Préparez le massacre des fils, à cause de l'iniquité de leurs pères ! Qu'ils ne se relèvent pas pour conquérir la terre, et remplir le monde d'ennemis ! 22  Je me lèverai contre eux, dit l'Éternel des armées ; j'anéantirai le nom et la trace de Babylone, ses descendants et sa postérité, dit l'Éternel. 23 J'en ferai le gîte du hérisson et un marécage, et je la balaierai avec le balai de la destruction, dit l'Éternel des armées.....

 

Le texte en caractères gras a rapport au concept de réduction de Satan aux côtés de la fosse. Le fait est qu'il a été jeté de sa tombe (sépulcre) comme un rameau méprisé (v. 19, la Bible Interlinear Bible). Le cadavre foulé aux pieds ici était peger SHD 6297, ce qui signifie une carcasse comme une boiterie d'homme ou de bête et au sens figuré d'une image idolâtre. L'entité maléfique ici n'est pas enterrée, prétendument à cause de l'iniquité.

 

Il est classé comme le roi de Babylone (i.e. de la confusion et des religions du monde) mais c'est à Lucifer l'Étoile de Jour qu’il est fait référence (v.4). Et les hommes le regarderont et diront : est-ce là l'HOMME qui a fait trembler la terre (v.16). Il est mort et n’a pas été déposé dans sa propre tombe.

 

Il n'est pas joint avec les rois de la terre pour être enterré, car il a détruit la terre et a massacré des gens (vv. 17-20). Ceci ne peut être que la guerre à la fin du Millénium, où tout le système entier qu'il a suscité est détruit avec ses "fils" (v. 21 et suivants). Le texte se réfère au Seigneur détruisant les nations, et le Seigneur répondra aux messagers des nations et Son peuple trouvera refuge. Il parle de traiter les méchants dans le jugement.

 

24 L'Éternel des armées l'a juré, en disant : Oui, ce que j'ai décidé arrivera, ce que j'ai résolu s'accomplira. 25 Je briserai l'Assyrien dans mon pays, je le foulerai aux pieds sur mes montagnes ; et son joug leur sera ôté, et son fardeau sera ôté de leurs épaules. 26 Voilà la résolution prise contre toute la terre, voilà la main étendue sur toutes les nations. 27 L'Éternel des armées a pris cette résolution : qui s'y opposera ? Sa main est étendue : qui la détournera ? 28 L'année de la mort du roi Achaz, cet oracle fut prononcé : 29 Ne te réjouis pas, pays des Philistins, de ce que la verge qui te frappait est brisée ! Car de la racine du serpent sortira un basilic, et son fruit sera un dragon volant. 30 Alors les plus pauvres pourront paître, et les malheureux reposer en sécurité ; mais je ferai mourir ta racine par la faim, et ce qui restera de toi sera tué. 31 Porte, gémis ! ville, lamente-toi ! Tremble, pays tout entier des Philistins ! Car du nord vient une fumée, et les rangs de l'ennemi sont serrés. 32 Et que répondra-t-on aux envoyés du peuple ? Que l'Éternel a fondé Sion, et que les malheureux de son peuple y trouvent un refuge. (LSG)

 

Afin de traiter avec les démons, ils doivent être réduits à l’état d’humains, [c'est-à-dire] mourir et ensuite être ressuscités et placés dans des corps pour la Deuxième Résurrection. Ils reçoivent alors le jugement de Krisis ou de correction et l’Esprit Saint au moment du baptême. Leurs anciens systèmes et esprits sont utilisés pour alimenter le mémorial du Lac de Feu.

 

Ils reçoivent de nouveaux noms et sont restaurés en tant que fils de Dieu dans l’Esprit Saint tels qu’ils l’étaient au commencement avant leur chute. Le plan de Dieu est parfait.

 

Toute l'Armée déchue est envoyée dans la fosse. Certains des démons sont autorisés à sortir de la fosse pour des périodes de temps pour interagir avec les hommes. Cette interaction est soumise aux élus.

 

Les démons sont soumis au Christ et aux élus depuis l'ordination des soixante-dix (Luc 10:1,17-20).

Luc 10:17-20 Les soixante-dix revinrent avec joie, disant : Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis en ton nom. 18 Jésus leur dit : Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair. 19 Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l'ennemi ; et rien ne pourra vous nuire. 20 Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux. (LSG)

Ce texte mentionne la chute de Satan. Les démons ont des degrés de liberté variables.

 

Matthieu 8:28-32 Lorsqu'il fut à l'autre bord, dans le pays des Gadaréniens (les versions NIV & NRSV de la Bible disent Gadarenes), deux démoniaques, sortant des sépulcres, vinrent au-devant de lui. Ils étaient si furieux que personne n'osait passer par là. 29 Et voici, ils s'écrièrent : Qu'y a-t-il entre nous et toi, Fils de Dieu ? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps ? 30 Il y avait loin d'eux un grand troupeau de pourceaux qui paissaient. 31 Les démons priaient Jésus, disant : Si tu nous chasses, envoie-nous dans ce troupeau de pourceaux. 32 Il leur dit : Allez ! Ils sortirent, et entrèrent dans les pourceaux. Et voici, tout le troupeau se précipita des pentes escarpées dans la mer, et ils périrent dans les eaux. (LSG)

 

Le texte de Matthieu 8:28-32 et celui de Marc 5:1-17 sont souvent considérés comme contradictoires, mais il s’agit en fait de deux événements séparés. L'un concerne deux personnes et l'autre une. Le nombre de démons est multiple. Dans les deux cas, les démons sont chassés dans des animaux impurs et les animaux sont tués. Christ a accompli deux buts ici en traitant des démons. Il a utilisé les démons sous sa direction pour débarrasser Israël des animaux impurs aussi bien que des esprits. Les esprits du premier groupe étaient conscients qu'ils ont un temps limité et que Christ s'occupera d'eux au nom de Dieu au temps désigné. Ici, dans Marc, l'homme à lui tout seul a une légion de démons et ils ont demandé à Christ de ne pas les chasser du pays. Il existe donc des formes variées de domiciles alloués. Cela semble être lié au pouvoir des démons, comme nous le verrons plus loin.

Marc 5:1-17 Ils arrivèrent à l'autre bord de la mer, dans le pays des Gadaréniens. 2 Aussitôt que Jésus fut hors de la barque, il vint au-devant de lui un homme, sortant des sépulcres, et possédé d'un esprit impur. 3 Cet homme avait sa demeure dans les sépulcres, et personne ne pouvait plus le lier, même avec une chaîne. 4, Car souvent il avait eu les fers aux pieds et avait été lié de chaînes, mais il avait rompu les chaînes et brisé les fers, et personne n'avait la force de le dompter. 5 Il était sans cesse, nuit et jour, dans les sépulcres et sur les montagnes, criant, et se meurtrissant avec des pierres. 6 Ayant vu Jésus de loin, il accourut, se prosterna devant lui, 7 et s'écria d'une voix forte : Qu'y a-t-il entre moi et toi, Jésus, Fils du Dieu Très Haut ? Je t'en conjure au nom de Dieu, ne me tourmente pas. 8, Car Jésus lui disait : Sors de cet homme, esprit impur! 9 Et, il lui demanda: Quel est ton nom ? Légion est mon nom, lui répondit-il, car nous sommes plusieurs. 10 Et il le priait instamment de ne pas les envoyer hors du pays. 11 Il y avait là, vers la montagne, un grand troupeau de pourceaux qui paissaient. 12 Et les démons le prièrent, disant: Envoie-nous dans ces pourceaux, afin que nous entrions en eux. 13 Il le leur permit. Et les esprits impurs sortirent, entrèrent dans les pourceaux, et le troupeau se précipita des pentes escarpées dans la mer : il y en avait environ deux mille, et ils se noyèrent dans la mer. 14 Ceux qui les faisaient paître s'enfuirent, et répandirent la nouvelle dans la ville et dans les campagnes. Les gens allèrent voir ce qui était arrivé. 15 Ils vinrent auprès de Jésus, et ils virent le démoniaque, celui qui avait eu la légion, assis, vêtu, et dans son bon sens; et ils furent saisis de frayeur. 16 Ceux qui avaient vu ce qui s'était passé leur racontèrent ce qui était arrivé au démoniaque et aux pourceaux. 17 Alors ils se mirent à supplier Jésus de quitter leur territoire. (LSG)

 

Les anges confinés à la fosse ont un pouvoir qui leur est donné et ce pouvoir est remis à la Bête. Les Témoins des derniers jours combattent contre les pouvoirs démoniaques des derniers jours.

Apocalypse 11:1-14 On me donna un roseau semblable à une verge, en disant : Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, l'autel, et ceux qui y adorent. 2 Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le en dehors, et ne le mesure pas ; car il a été donné aux nations, et elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant quarante-deux mois. 3 Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours. 4 Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre. 5 Si quelqu'un veut leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis ; et si quelqu'un veut leur faire du mal, il faut qu'il soit tué de cette manière. 6 Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu'il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie ; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu'ils le voudront. 7 Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l'abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera. 8 Et leurs cadavres seront sur la place de la grande ville, qui est appelée, dans un sens spirituel, Sodome et Égypte, là même où leur Seigneur a été crucifié. 9  Des hommes d'entre les peuples, les tribus, les langues, et les nations, verront leurs cadavres pendant trois jours et demi, et ils ne permettront pas que leurs cadavres soient mis dans un sépulcre. 10 Et à cause d'eux les habitants de la terre se réjouiront et seront dans l'allégresse, et ils s'enverront des présents les uns aux autres, parce que ces deux prophètes ont tourmenté les habitants de la terre. 11 Après les trois jours et demi, un esprit de vie, venant de Dieu, entra en eux, et ils se tinrent sur leurs pieds ; et une grande crainte s'empara de ceux qui les voyaient. 12 Et ils entendirent du ciel une voix qui leur disait: Montez ici ! Et ils montèrent au ciel dans la nuée ; et leurs ennemis les virent. 13 A cette heure-là, il y eut un grand tremblement de terre, et la dixième partie de la ville, tomba ; sept mille hommes furent tués dans ce tremblement de terre, et les autres furent effrayés et donnèrent gloire au Dieu du ciel. 14 Le second malheur est passé. Voici, le troisième malheur vient bientôt. (LSG)

 

Voir le document d’étude Les Témoins (incluant les Deux Témoins) (No. 135).

 

Le processus du Temps des Païens et des quarante-deux mois de malheurs est la même période où les quatre anges puissants sont libérés de la fosse pour tuer un tiers de l'humanité. L'Armée dans la fosse a également un ange qui est au-dessus d'elle.

 

Apocalypse 9:1-11 Le cinquième ange sonna de la trompette. Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clef du puits de l'abîme lui fut donnée, 2 et elle ouvrit le puits de l'abîme. Et il monta du puits une fumée, comme la fumée d'une grande fournaise ; et le soleil et l'air furent obscurcis par la fumée du puits. 3 De la fumée sortirent des sauterelles, qui se répandirent sur la terre ; et il leur fut donné un pouvoir comme le pouvoir qu'ont les scorpions de la terre. 4 Il leur fut dit de ne point faire de mal à l'herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n'avaient pas le sceau de Dieu sur le front. 5 Il leur fut donné, non de les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois ; et le tourment qu'elles causaient était comme le tourment que cause le scorpion, quand il pique un homme. 6 En ces jours-là, les hommes chercheront la mort, et ils ne la trouveront pas ; ils désireront mourir, et la mort fuira loin d'eux. 7 Ces sauterelles ressemblaient à des chevaux préparés pour le combat ; il y avait sur leurs têtes comme des couronnes semblables à de l'or, et leurs visages étaient comme des visages d'hommes. 8 Elles avaient des cheveux comme des cheveux de femmes, et leurs dents étaient comme des dents de lions. 9 Elles avaient des cuirasses comme des cuirasses de fer, et le bruit de leurs ailes était comme un bruit de chars à plusieurs chevaux qui courent au combat. 10 Elles avaient des queues semblables à des scorpions et des aiguillons, et c'est dans leurs queues qu'était le pouvoir de faire du mal aux hommes pendant cinq mois. 11 Elles avaient sur elles comme roi l'ange de l'abîme, nommé en hébreu Abaddon, et en grec Apollyon. (LSG)

 

Les quatre anges liés à l'Euphrate sont libérés pour une période de temps dans les derniers jours. C'est la guerre de la Sixième Trompette, qui tue un tiers de l'humanité.

12 Le premier malheur est passé. Voici il vient encore deux malheurs après cela. 13 Le sixième ange sonna de la trompette. Et j'entendis une voix venant des quatre cornes de l'autel d'or qui est devant Dieu, 14 et disant au sixième ange qui avait la trompette : Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve d'Euphrate. 15 Et les quatre anges qui étaient prêts pour l'heure, le jour, le mois et l'année, furent déliés afin qu'ils tuassent le tiers des hommes. 16 Le nombre des cavaliers de l'armée était de deux myriades de myriades : j'en entendis le nombre. 17 Et ainsi je vis les chevaux dans la vision, et ceux qui les montaient, ayant des cuirasses couleur de feu, d'hyacinthe, et de soufre. Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions ; et de leurs bouches il sortait du feu, de la fumée, et du soufre. 18 Le tiers des hommes fut tué par ces trois fléaux, par le feu, par la fumée, et par le soufre, qui sortaient de leurs bouches. (LSG)

Ce système qui limite les anges en est un de contrôle de l'Armée afin que leur pouvoir soit restreint. De même, Satan est restreint et confiné dans cette fosse.

 

Apocalypse 20:1-15 Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l'abîme et une grande chaîne dans sa main. 2 Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. 3 Il le jeta dans l'abîme, ferma et scella l'entrée au-dessus de lui, afin qu'il ne séduisît plus les nations, jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu'il soit délié pour un peu de temps.....

 

Ce qu’il faut retenir ici, la chose importante à noter, c’est que Satan est enfermé durant le règne millénaire des saints. Son pouvoir sur les nations est restreint, mais ce pouvoir est restauré à la fin du Millenium afin de s'occuper des nations. Le problème fondamental des nations sous le règne millénaire sera qu'elles seront justes à leurs propres yeux. Satan sera libéré afin de démontrer que les gens sont tout aussi vulnérables sans l'Esprit et sous l'influence de l'Armée déchue.

 

Les élus recevront le gouvernement avec Christ et ils exerceront alors le jugement. La plupart d'entre eux ont été martyrisés (Apocalypse 20:4 et suiv.).

4 Et je vis des trônes ; et à ceux qui s'y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. 5 Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis. C'est la première résurrection. 6 Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n'a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans. 7 Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison. 8 Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre ; leur nombre est comme le sable de la mer. 9 Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora. 10 Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l'étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles......

 

Le reste des morts ne revivra pas tant que les mille ans ne seront pas terminés. Ainsi, le jugement n’est exercé que par les élus de la Première Résurrection. Le jugement des démons, et celui du Diable (diabolos) qui est jeté dans l'Étang [ou Lac] de Feu, avec la Bête et le faux prophète, est un texte alambiqué. La fausse prophétie et le système de la bête sont jetés dans l'Étang de Feu, avec la mort et le séjour des morts, après la Deuxième Résurrection. Ces choses qui sont supprimées sont des “concepts”. Dans Son plan, Dieu s'occupe des entités elles-mêmes.

 

11 Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s'enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. 12 Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d'après ce qui était écrit dans ces livres. 13 La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux ; et chacun fut jugé selon ses œuvres. 14 Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu. 15 Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu. (LSG)

(cf. le document d'étude La Résurrection des Morts (No. 143)).

 

Azazel lui-même a été jugé, comme nous le voyons dans Jean 16:10-13.

Jean 16:10-13 10 la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus ; 11 le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé. 12 J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. 13 Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. (LSG)

 

Le jugement de Satan était préliminaire au jugement de l'Armée déchue. Satan a été jugé en fonction de ses actions par rapport au Christ. L'Armée déchue est jugée par ses activités par rapport aux élus. Chaque niveau est jugé par son niveau complémentaire dans le système des élus sous Christ. Le jugement de l'Armée implique leur enlèvement des positions de pouvoir qui leur ont été confiées. Ils sont néanmoins ensuite exposés à la correction et au processus de leadership éclairé et de correction.

 

S’ils sont bien guidés et orientés, les démons peuvent se repentir. L'argument selon lequel ils ne le peuvent pas et qu'ils sont condamnés au tourment éternel est un processus de pensée Satanique, qui cherche à mettre en doute ou contester la nature et la Miséricorde de Dieu et à attribuer à Dieu une création imparfaite.

 

Par Son Omniscience, Dieu savait que l'Armée et l'humanité allaient pécher. À moins qu'Il n'ait développé un système pour que l'Armée entière puisse être sauvée, le système est fautif ou défectueux. Les péchés de Satan avaient rapport au fait qu'il était juste à ses propres yeux et à sa suffisance. Il a cherché à renverser Dieu. Christ a été choisi pour le remplacer et a fait ce que Satan aurait dû avoir fait dès le commencement.

 

On voit la séquence dans Philippiens 2:1-11.

Philippiens 2:1-11 Si donc il y a quelque consolation en Christ, s'il y a quelque soulagement dans la charité, s'il y a quelque union d'esprit, s'il y a quelque compassion et quelque miséricorde, 2 rendez ma joie parfaite, ayant un même sentiment, un même amour, une même âme, une même pensée. 3 Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l'humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. 4 Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. 5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, 6 lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, 7 mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, 8  il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix. 9 C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,  10 afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, 11 et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. (LSG)

 

Notez la séquence ici :

1.   Par les incitations de l'Esprit à l'amour, à la miséricorde et à la compassion, les élus sont d’une même pensée, d’un seul accord.

2.   Rien n'est fait par égoïsme ou vanité, mais plutôt par humilité, en considérant les autres mieux que soi.

3.   Chacun doit voir et veiller aux intérêts des autres.

4.   C'est le même esprit que celui de Christ qui, bien qu'il fût en forme (morphe) de Dieu, n'a pas essayé de se faire lui-même égal à Dieu. Il n'a pas essayé de saisir l'égalité, comme Satan avait essayé de le faire. Au contraire, Christ est devenu un serviteur et s'est humilié jusqu'à la mort.

 

Dieu voulait que Satan démontre son leadership et son obéissance, mais il n'est pas devenu obéissant. Parce qu'il n'était pas obéissant, Dieu lui a enlevé, retiré son autorité, en tant que l'Étoile du Matin et Il a donné cette position à Christ (Apocalypse 2:28 ; 22:16). Cette position est partagée avec les élus.

 

Toute iniquité est un péché (1Jean 5:17). Quiconque est né de Dieu ne commet pas le péché (1Jean 3:9). Le péché est la transgression de la loi (1Jean 3:4). Le péché conduit à la mort (Romains 5:21). La punition pour le Péché est la Mort (Romains 6:23). Christ est mort en sacrifice pour expier le péché une fois pour toutes, en tant que Grand Prêtre (Souverain Sacrificateur) de l'Armée (Hébreux 9:26 ; 13:11). Cette expiation n'était pas limitée aux humains, car Christ est le Grand Prêtre (Souverain Sacrificateur) de l'Armée, qui inclut les royaumes angéliques. De même, il ne peut y avoir aucune acception de personnes, car c'est un péché (Jacques 2:9). Par conséquent, le refus du repentir à un ange équivaut à faire acception de personnes puisque cette position est étendue à ceux dans l'Armée. Dieu ne peut pas pécher, donc Dieu ne peut pas faire acception de personnes. Dieu ne peut pas faire acception de personnes dans le jugement (Proverbes 24:23) et, en effet, Il ne le fait pas (Actes 10:34). Par conséquent, l'Armée peut se repentir et est rachetée sous le sacrifice de Christ.

 

Le repentir de Satan est peut-être une question discutable. Le fait de son repentir est totalement lié à son attitude plutôt qu'à celle de Dieu. Cela n'est pas mentionné dans cette partie du texte. On considère que le repentir des démons est complètement différent et que plusieurs se sont en fait déjà repentis. Le jugement de Satan consistait en ce que l'autorité lui a été enlevée. Les démons déchus n'ont pas encore été jugés. Les élus n'ont pas encore achevé leurs tâches afin qu'ils puissent être évalués en juste proportion par rapport à la performance des démons, en tant que gardiens ou surveillants de cette planète.

 

Nous pouvons déduire le repentir de Satan à partir de la parabole du Fils Prodigue (voir le document d'étude La Brebis Perdue et le Fils Prodigue (No. 199)) et aussi par le fait du placement de Satan dans la résurrection sous forme humaine, que nous déduisons du texte suivant.

 

Ce qui est clair, c'est que Satan est mentionné comme étant un homme et comme provenant de la fosse dans Ésaïe 14. Son pouvoir en tant qu'esprit lui est retiré à la fin du système Millénaire, après qu'il ait été libéré pour la dernière fois. Dans Ésaïe 14, nous voyons que les nations sont dans l'étonnement qu'il soit l'homme qui a détruit les nations. Les nations disent à Lucifer à partir de ce texte en Ésaïe 14:10 :

Es-tu aussi sans force comme nous ? Es-tu devenu semblable à nous ? (Traduction de la Bible Interlinear Bible)

 

Ce texte a deux fonctions. D’une part, le terme homme a pour but d'identifier lequel des chérubins protecteurs il était, à savoir celui du sud ou du système à tête d'homme. Deuxièmement, ce texte nous apprend que Satan doit aller à la fosse et subir le sort associé à une condition matérielle. Notez de nouveau le texte d’Ésaïe 14:11-17.

Ésaïe 14:11-17 Ta magnificence est descendue dans le séjour des morts, avec le son de tes luths ; sous toi est une couche de vers, et les vers sont ta couverture. 12 Te voilà tombé du ciel, astre brillant, fils de l'aurore ! Tu es abattu à terre, toi, le vainqueur des nations ! 13 Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, j'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; Je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, à l'extrémité du septentrion; 14 Je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très Haut. 15 Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, dans les profondeurs de la fosse. 16 Ceux qui te voient fixent sur toi leurs regards, ils te considèrent attentivement : Est-ce là cet homme qui faisait trembler la terre, qui ébranlait les royaumes, 17 qui réduisait le monde en désert, qui ravageait les villes, et ne relâchait point ses prisonniers ? (LSG)

 

Satan est ainsi enlevé de sa position de force spirituelle et cette force est utilisée pour alimenter l'Étang de Feu. Ainsi, ce pouvoir est utilisé comme un mémorial dont la fumée s'élèvera pour toujours. Le fait que le feu continue à jamais ne signifie pas que les êtres seront tourmentés pour toujours. Ce processus de pensée n'est pas pieux et attaque ou conteste la nature de Dieu. Désirer le tourment d'autrui est un processus de pensée perverti. La voie de Dieu est indiquée clairement dans les Évangiles. Aimez vos ennemis. Faites du bien à ceux qui vous méprisent. Pardonnez à ceux qui vous abusent et qui vous persécutent. La miséricorde de Dieu dure à toujours (Psaume 136:24). Cela dit pour toujours, non pas jusqu'au jugement. Les questions les plus importantes de la loi sont le jugement et la miséricorde. Il est considéré que le jugement signifie une correction et une réformation ou recyclage. Cette correction et cette opportunité de se repentir sont données à Satan, comme elles sont données à tous. Il n'est pas moins une créature de Dieu et notre frère que ne le sont tous les autres dans l'Armée. Satan et toute l'Armée seront rachetés lors du Jugement du Grand Trône Blanc. Ils seront traités en tant que des êtres humains lors de la Deuxième Résurrection, ainsi que toute la création qui n'est pas présente avec Christ, en tant qu’êtres spirituels, durant le règne Millénaire. Nous voyons que cela s’étend même à Satan.

 

Ce texte est l'Écriture et l'Écriture ne peut pas être anéantie. Les démons ont demandé miséricorde (Matthieu 9:27) et cette miséricorde leur sera accordée, pour montrer à l'Armée que toute la création est parfaite. C'est la volonté de Dieu qu'aucune chair ne périsse, mais que tous arrivent à la repentance (2Pierre 3:9). Au début de la création, Satan et l'Armée faisaient tous partie du troupeau. Christ a dit que c'était la volonté de Dieu qu'aucun de ces petits ne périssent (Matthieu 18:14). Si les petits du troupeau sont perdus, même ceux au rang d'Étoile du Matin, le Père ne montrerait-Il pas, par son Omnipotence et Son Omniscience, Son intellect supérieur et son amour agapè ? Quand Dieu refuse-t-il le repentir à un de Sa création ? Refuserait-il le repentir aux élus ? Le péché impardonnable est de blasphémer contre l'Esprit Saint. Ce péché consiste exclusivement à nier la puissance de l'Esprit pour convertir l'être et le restaurer à Dieu. Ce processus, résultat d'une attitude pharisaïque [d’être juste à ses propres yeux], refuse d'admettre la capacité et l'unité de Dieu dans l'Armée.

 

Ainsi, le texte de Jérémie 10:11 qui dit à propos des Elahia (dieux) qu'ils 'abad, (traduit périront), signifie qu’il n’y a pas moyen de fuir, étant brisé plutôt que d'être enlevé de l'existence. Le repentir est accessible à toute la création de Dieu, car Dieu ne fait pas acception de personnes (Romains 2:11). Si Satan ne peut pas se repentir, alors Dieu fait acception de personnes. Il ne le fait pas ; par conséquent, Satan peut se repentir. Le processus de se repentir se fait au cours de la période de cent ans de la Deuxième Résurrection d'Apocalypse 20, qui est déduite d'Ésaïe 65:20. Affirmer que le repentir est refusé aux démons, c’est attribuer à Dieu le même processus de pensée pervertie qui a détruit cette planète. Satan a engendré ce processus dans la race humaine.

 

Christ est mort pour sauver les pécheurs

C'est un axiome de la Bible que le Messie est mort pour sauver les pécheurs. Sa mort, une fois pour toutes, était pour sauver les pécheurs. Le repentir leur a été accordé et ils sont amenés en jugement.

 

La Bible déclare sans équivoque que les démons ont demandé la miséricorde à Christ (voir ci-dessus). Le Nouveau Testament déclare également que Christ est allé vers les démons confinés dans la fosse et leur a prêché après sa résurrection.

 

Si les démons ne pouvaient pas se repentir, alors Christ ne leur aurait pas prêché, car il n’aurait pas pu effectuer ou étendre le repentir, ce qui est le but de la prédication. Certains affirment également à tort qu'étant esprit, les démons ne peuvent pas mourir.

 

Objection 1. Si les démons pouvaient pécher et ne pouvaient pas se repentir, alors ils auraient été expédiés ou condamnés à mort sans possibilité de rédemption. Ainsi, la création est imparfaite et Dieu fait acception de personnes, ce qu'Il ne fait pas comme nous l’avons vu ci-dessus.

 

Objection 2. Si l'esprit ne peut pas mourir, alors Christ ayant eu une préexistence ne pouvait pas mourir. Mais Christ est vraiment mort et a été ressuscité des morts.

 

Ainsi, puisque Dieu est Omnipotent et Omniscient, les démons peuvent mourir de la même façon que Christ est mort et ce devait être ramené à la chair et à la fosse, alors mourir et être ressuscité pour le jugement. 

 

Après sa résurrection, Christ est allé dans l’Esprit Saint prêcher aux esprits en prison, qui est la fosse. Ces esprits sont ceux de Genèse 6:2,4 qui ont péché par la fornication avec les filles des hommes et ont été confinés (enfermés) à cause de cela (voir aussi les notes de la Bible The Companion Bible du texte ci-dessous et à l'Annexe 23).

 

1Pierre 3:18-22 Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit, 19 dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison, 20 qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c’est-à-dire, huit, furent sauvées à travers l’eau. 21 Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus–Christ, 22 qui est à la droite de Dieu, depuis qu’il est allé au ciel, et que les anges, les autorités et les puissances, lui ont été soumis. (LSG)

 

Il s’ensuit, comme la nuit le jour, que Christ n'aurait pas pris la peine de prêcher aux démons s'ils ne pouvaient pas se repentir et ne pouvaient pas être sauvés.

 

Ces démons sont également ceux mentionnés dans 2Pierre 2:4 et Jude 6.

 

2Pierre 2:4, Car si Dieu n'a pas épargné les anges qui ont péché, mais les a livrés aux chaînes d'obscurité, expulsés dans le Tartarus, ayant été gardés pour le jugement ; (Bible Interlinear Bible)

 

Jude 1:6 Et les anges qui n'ont pas gardé leurs positions d'autorité, mais ont abandonné leur propre maison—ceux-ci il les a gardés dans  les ténèbres, liés par des chaînes éternelles pour le jugement du Grand Jour (version NIV).

 

La Bible version NIV est erronée dans la traduction de 2Pierre 2:4 et rend Tartarus par enfer, ce qu’il n'est pas.

 

Ils sont gardés jusqu'au jugement et nous savons que cela est après la guerre, à la fin du Millénaire.

 

L'Armée déchue a été expédiée à la fosse sans fond il y a longtemps, en attendant l'apparition et la rédemption de Christ en jugement.

 

S'ils avaient été expédiés, condamnés à un feu éternel, ils auraient déjà été jugés. Ainsi,  la Bible dans ces textes serait imparfaite et donc non inspirée. Le mot dans le texte fait référence à la fosse du Tartarus, qui est la fosse sans fond utilisée pour contenir l'Armée déchue. 

 

Christ s’est qualifié pour racheter les hommes et aussi l'Armée déchue et toutes les puissances dans le ciel et sur la terre lui sont soumises.

 

Conclusion

Les démons nous sont soumis et seront jugés par nous lors de la Deuxième Résurrection des Morts. Ils assumeront alors ou prendront une forme physique de la même manière que les humains ressuscités de la création prendront à nouveau une forme humaine lors de la Deuxième Résurrection. Ils seront tous transformés en des êtres spirituels à la suite de leur repentir et correction. L’individu qui ne se repentira pas mourra et sera brûlé dans le feu de la Géhenne, qui est la fosse à ordures, à l’endroit de leur jugement et de leur mort.

 

Si nous ne sommes pas capables de juger justement, alors nous ne serions pas là pour juger ; nous serons là pour être jugés. Il n’y a que deux côtés à la Deuxième Résurrection : ceux qui doivent être jugés et ceux qui jugent. Si nous les avions déjà condamnés, alors nous serions dans l’acception de personnes et un juge injuste. Nous serions inaptes à faire partie de la Maison de Dieu avec une telle attitude.

 

Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font !

 

C’est par nos actions qu’ils sont jugés maintenant. Nous fixons la norme par laquelle ils sont jugés et comme nous péchons, ainsi aussi sont-ils justifiés. C'est pourquoi Satan est l'accusateur des frères.

 

N’avons-nous pas un seul Dieu et Père de tous qui nous a tous créés (Mal. 2:10) ?

 

Dans Son infinie bonté et Sa miséricorde, permettrait-Il qu’un de ses enfants meure aux dépens d’un autre ? Nous percevons qu'avec Dieu, il n'y a aucune acception de personnes. Il leur a donné, à tous ses fils l'occasion et la possibilité de se repentir sous la correction et le juste jugement.

 

L'être Lucifer qui est devenu Satan est un esprit. Il doit être détruit et mourir. Il doit donc être tué en tant qu’homme, comme Christ est mort en tant qu'homme. La doctrine selon laquelle l'esprit ne peut pas mourir est une doctrine satanique basée sur l'âme immortelle qui a pénétré dans les Églises de Dieu sous Armstrong et qui a corrompu l’esprit des frères et les a remplis de  haine. Si l'esprit ne peut pas mourir, alors Christ ne pouvait pas être notre sauveur.

 

L'esprit qui a été corrompu et qui est l'esprit du mal, ou diabolos, de la fausse prophétie et du système de la Bête sera jeté dans le Lac de Feu tel que détaillé dans l’Apocalypse.

 

D’après Ézéchiel, nous savons que le feu vient de Satan et le consume en tant qu'homme. Le Lac ou l’Étang de Feu est le mémorial qui est formé à partir de cet esprit qui est pris à l'être après avoir été utilisé pour le détruire sous forme physique.

 

Lui, en tant qu'un être incinéré, il n'est plus différent des autres personnes sur la terre qui sont mortes et enterrées. Il est alors prêt pour la Deuxième Résurrection. Sa substance ou sa mémoire d'être retourne à Dieu qui l'a créé comme tous les autres.

 

Dieu doit être en contrôle de Sa création. Il doit donc être capable de déterminer les résultats pour être logiquement omnipotent.

 

q