Les Églises Chrétiennes de Dieu

 

[187]

 

 

 

 

 

 

Comment Dieu devint une Famille [187]

(Édition 3.1 19961228-19990622-20070906-20120420)

 

 

 

Dans le grand vide, avant le début du temps et de l'espace, il y avait l’Unique Dieu. Il était singulier et seul. Il n'est pas venu à l'existence car Il existait de Lui-même et donc, Il est immortel (Jean 5:26; 1Timothée 6:16). Les anciens Hébreux parlent de Lui comme Éloah et les Chaldéens comme Elahh. Ce mot est devenu Allah pour les Arabes. Cette étude examine l'Être étendu que Dieu crée actuellement.

 

Christian Churches of God

PO Box 369,  WODEN  ACT 2606,  AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

(Copyright © 1996, 1999, 2007, 2012 Wade Cox)

(Tr. 2003, rév. 2015)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

 

Cette étude peut s’obtenir sur les pages du World Wide Web:
http://logon.org/
et http://ccg.org/

 

 

Comment Dieu devint une Famille [187]


Dieu en tant que Créateur

 

Dans le grand vide, avant le début du temps et de l'espace, il y avait l’Unique Dieu. Il n'est pas venu à l'existence - Il existait de Lui-même et donc Il est immortel (Jean 5:26 ; 1Timothée 6:16). Il existait et Il était ainsi un Être (ou une entité qui existe). Les anciens Hébreux parlent de Lui comme Éloah et les Chaldéens comme Elahh. Ce mot est devenu Allah pour les Arabes. Il était singulier et seul (voir Deut. 32:15,17 ; Job (45 places) ; Esdras 4:24 à 7:26 ; Daniel 3:35 ; Proverbes 30:4-5). Il était.

 

Éloah était un esprit (Jean 4:24). Il n'a pas agi sur un coup de tête ou sur une impulsion. Il a simplement pensé à ce qu'Il ferait. Dans cette vaste pré-éternité, en tant qu'esprit pur, Il a exploré le potentiel de Ses actions. Il ne change pas (Jacques 1:17; Malachie 3:6) et n'expérimente point. Il est immuable. Il a bien réfléchi à la vaste étendue qui était devant lui. Cet être tout-puissant, composé d'esprit pur, a examiné la matrice complexe de toutes les vraies propositions. Il a examiné la cause et l'effet de chaque action qu'Il prendrait et tout ce qui résulterait de Ses actes. Il a examiné dans le futur jusqu'à la fin du processus entier de Ses actions et des conséquences de chaque réaction. Comme il n'y avait pas de matière ou d'existence physique, toutes ces actions étaient connectées par des relations théoriques dans l'esprit d'Éloah. Ainsi, la cause et l'effet (ou la structure de la causalité) étaient basés sur des relations théoriques (voir La Création : de la Théologie Anthropomorphique à l'Anthropologie Théomorphique [B5])

 

Il comprenait l’entière étendue de la nature de toutes les vraies propositions. Il connaissait toute la vérité. Comme Il était un pur esprit, cette connaissance était intrinsèque dans Son essence en tant que Vérité. Il était la Vérité (Deut. 32:4). Il était capable d’annoncer la fin, déjà à partir du commencement. Il était donc omniscient (sachant tout) (Ésaïe 46:10 ; Psaume 147:5 ; Matthieu 24:36 ; 1Timothée 6:16).

 

Il savait ce qui était logiquement possible de faire et Il savait comment Il pouvait le faire. Il était omnipotent (tout-puissant) (Marc 14:36 ; Luc 1:37).

 

Il savait ce qui était bon par la conséquence de Son omniscience et de Sa nature. Par conséquent, il était bon (Psaume 34:8). Par les effets de la bonté et de la vérité dans Son essence d'être, Il était juste (Esdras 9:15). Il était juste de nature et, par conséquent, saint (Lévitique 19:2). Par ces effets, Il était parfait (Matthieu 5:48).

 

Habitant l'éternité, Il a désiré étendre Son mode d'existence et le partager avec d'autres êtres qui lui ressembleraient. En bref, Il a désiré une famille d'êtres, comme Lui, agissant comme un. Dans ce désir, Il avait établi, basé sur Sa nature, comment cet être étendu devrait fonctionner. Cette nature de l'interaction, comme système d'opération, a été définie en tant que Sa loi. Issue de Sa nature, Sa loi était ainsi également juste (Psaume 119:172), parfaite (Psaume 19:7), sainte (Romains 7:12), bonne (Romains 7:12) et vérité (Psaume 119:142). Il a donc décidé d'être ce qu'Il deviendrait. Cet aspect a été révélé beaucoup plus tard aux Hébreux en tant que ‘eyeh ‘asher ‘eyeh  c’est à dire Je serai ce que Je serai (ou deviendrai; voir la Companion Bible, note à Exode 3:14).

 

Il savait que, pour que le résultat de Ses activités devienne éternel, ce devait être comme Il était. Ce résultat devait se gouverner, comme Lui-même se gouverne, et interagir à l'intérieur des lois qui déterminaient Son propre Être.

 

La Génération des Fils de Dieu

 

Il a décidé de produire Sa famille selon un nombre et une séquence, en déployant Son plan dans cette séquence prédéterminée (Ésaïe 40:25-26 ; voir Nombres 24:17 ; Psaume 147:4 re étoiles). Il doit y avoir dans ce plan une liberté d'agir, autant dans la phase de l'éducation de Sa famille que dans son mode d'existence postérieure. Autrement, Il aurait simplement créé un processus mécanique et, de là, des robots et non pas une reproduction de Lui-même. La seule chose qu'Il ne pouvait pas faire était de mourir. Il avait l'intention de donner cette capacité à Sa famille.

 

Il a créé toutes choses conformément à une structure représentée par ce nombre et cette séquence. La séquence numérique était basée sur ‘Un’, comme l'unité qu'Il était Lui-même. Nous verrons qu'Il a utilisé Son image en tant que la base des individus qui formeraient Sa famille. Il a créé Sa famille à Son image - autant la famille spirituelle que les sous-familles physiques postérieures (2Corinthiens 4:4 ; Colossiens 1:15 ; 3:10). Elles devaient devenir deux côtés de la même structure, les deux se développant l'une et l'autre jusqu'à la perfection finale.

 

Plus tard, nous en viendrons à voir à partir de Sa structure de la création physique, que la relation entière de la famille de Dieu était basée sur des combinaisons de deux et de cinq à l'intérieur du nombre complet de douze. Ce nombre est devenu la fondation de tout l'édifice spirituel de Sa famille, qui est appelé la Cité de Dieu (Apoc. 21:12 ; voir l'étude La Cité de Dieu [180]).

 

Il a fait une image de Lui-même, symbolisée par le système numérique de cinq. Il a produit une superstructure spirituelle de cinq et, avec deux, Il a déterminé la structure de l'Esprit Saint. Cet Esprit est devenu la puissance par laquelle Il donnerait à Sa famille la vie éternelle et Ses capacités. L'Esprit Saint était composé du pouvoir des sept esprits de Dieu, qui sont symbolisés comme étant devant Son trône dans le Conseil. Ainsi, quand ils recevraient l'Esprit Saint basé sur l'infrastructure des sept esprits de Dieu (Apoc. 1:4 ; 3:1 ; 4:5 ; 5:6), Ses enfants, faits à Son image, seraient parfaits, étant basés sur Son image et Son esprit, comme cinq et sept. Il déléguerait plus tard ce pouvoir à l'Armée à travers le Messie (Apoc. 5:6).

 

Douze était donc le nombre d'après lequel Il créerait Son extension, c’est à dire Son être étendu. Cet être étendu serait développé en deux phases, une spirituelle et une physique, l'une après l'autre, mais basées sur le même système. Cette structure est exposée brièvement dans les paraboles du Royaume de Dieu, dans la multiplication des pains et aussi dans les pains de proposition du Temple (Matthieu 14:17-19 ; 15:34-36 ; 16:9-10 ; voir l'étude Le Dîner du Seigneur [103]). Le système céleste devait avoir certains avantages et certaines différences. Par exemple, ils seraient asexués et n'auraient aucune interaction en tant que mâles et femelles et, donc, ils seraient incapables d’eux-mêmes de reproduire de vrais enfants de Dieu. Tous sont appelés fils de Dieu. Dans la résurrection, la structure redeviendra à l'asexualité, en tant que fils de Dieu (Matthieu 22:30 ; Luc 20:34-36). De plus, le concept de cet être étendu ou famille était celui d'un composite interagissant étroitement où Dieu est un Seul Dieu et Père de tous, au-dessus de tous, et en tous (Éphésiens 4:6).

 

Éloah a proposé de générer Ses Enfants conditionnellement à leur obéissance. Par conséquent, ils ont pris la forme de deux parties, l'image et l'extension. L'Esprit Saint était ainsi l'élément conditionnel qui leur permettait de se comporter en tant que fils de Dieu, conformément à la volonté de Dieu. De cette façon, Ses conseils continuels et Sa responsabilité envers la création pourraient être exercés. La désobéissance serait contrôlée en retirant l'Esprit Saint de l'image de base.

 

Éloah a commencé à générer Ses fils par nombre et en séquence : le premier engendré à partir de un à deux et comme trois, et ensuite jusqu’à sept. Basé sur douze systèmes répartis dans quatre divisions, Il en a fait vingt-quatre. Ce groupe totalisait trente (Apoc. 4:1 à 5:14). Ceci était Sa génération primaire. Il a continué jusqu'à soixante-dix et ensuite au système extérieur jusqu'à mille (Job 33:23).

 

Job 33:23  Mais s'il se trouve pour lui un ange intercesseur, un d'entre les mille qui annoncent à l'homme la voie qu'il doit suivre, (LSG)

 

Après mille, Il a continué à générer jusqu'à ce que la multitude de la famille spirituelle soit complète. Le système humain reproduirait cette structure, comme une image exacte du tabernacle et du système célestes (Luc 10:1,17 ; Actes 1:15 ; Hébreux 8:5). Leur structure s'est étendue jusqu’aux 144,000 (Apoc. 7:1-17), puis au-delà à toute la création (Apoc. 20:11-15).

 

Ces fils de Dieu ont été les premiers actes de Dieu. Par cette action, Il est devenu le Père des Esprits (Hébreux 12:9). Il est devenu Dieu en tant que le Père par la génération des fils de Dieu. Par cet acte, Il est aussi devenu multiple et donc, comme élohim qui est un mot pluriel. Avant le commencement, il y avait seulement Éloah. Les élohim ont été le commencement ou l'arche de la création de Dieu (Apoc. 3:14). Les fils et Lui étaient élohim, mais Lui Il était haElohim ou L'Élohim. Il était le Seul Vrai Dieu (Jean 17:3; 1Jean 5:20), c’est à dire Éloah. La catégorie des élohim est un produit de la volonté d'Éloah et un acte de Son pouvoir. À partir de cette action, les fils de Dieu pouvaient dire qu'ils avaient un Père qui nous a tous créés (Malachie 2:10). Les fils de Dieu ont reçu l'Esprit Saint et ils communiquaient par ce moyen. Par le moyen de l'Esprit Saint, ils étaient unis avec Éloah, c’est à dire haElohim et en tant qu’élohim. Il leur a révélé Sa nature et Son but, étant le seul Dieu sage, immortel et invisible (1Timothée 1:17).

 

1Timothée 1:17  Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu (sage), soient honneur et gloire, aux siècles des siècles ! Amen ! (LSG)

 

Notez que la version RSV (et la LSG) supprime le mot sage ici et ce, en partant du principe que les textes omettent le terme. Bullinger considère qu'il s’est infiltré à partir de Romains 16:27.

 

Romains 16:27 à Dieu, seul sage, soit la gloire aux siècles des siècles, par Jésus Christ ! Amen ! (LSG)

 

Il était Celui qui était assis sur le trône (Apoc. 4:2).

 

Dieu a oint deux de Ses fils en tant que chérubins protecteurs du Conseil des Élohim - le prototokos ou premier engendré de cette création (Colossiens 1:15) des fils de Dieu (Psaume 45:6-7 ; Hébreux 1:8-9) et Azazel, l'être que nous connaissons maintenant comme étant Satan (Ézéchiel 28:14-16).

 

Ézéchiel 28:14-16 14 Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées ; je t'avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; tu marchais au milieu des pierres étincelantes. 15 Tu as été intègre dans tes voies, Depuis le jour où tu fus créé Jusqu'à celui où l'iniquité a été trouvée chez toi. 16 Par la grandeur de ton commerce Tu as été rempli de violence, et tu as péché ; je te précipite de la montagne de Dieu, et je te fais disparaître, chérubin protecteur, du milieu des pierres étincelantes. (LSG)

 

Ces êtres étaient parfaits dans la somme de leur sagesse depuis le moment de leur génération. Par cette génération des fils de Dieu, la première phase de la famille spirituelle avait été achevée. Dieu n'avait pas encore révélé les aspects complets de la deuxième phase. Il cacherait ce mystère en Lui-même, révélant sa pleine étendue seulement par étapes à travers la famille physique. Donc, la création spirituelle devait aussi marcher par la foi (1Pierre 1:12). À partir du moment de leur génération, les fils ont existé ; donc, ils furent. Ils sont devenus un avec Dieu par la puissance de l'Esprit Saint. Par conséquent, avant qu'Abraham ne soit, le Messie est (Jean 8:58).

 

La modification de l'Esprit et la génération des fils ont commencé la relativité. Quand les fils de Dieu se sont déplacés l'un par rapport à l'autre, les choses ont commencé à changer et, de là, il y a eu un temps passé – donc, le temps a commencé. Éloah était suprême dans cette séquence. Il avait alloué toutes choses pour un but et un temps précis – donc, Il était le Roi des Âges (1Timothée 1:17) et Dieu des Âges (voir Ecclésiastique 36:17 ; Ésaïe 9:6 ; Jér. 10:10 ; voir l'étude Le Gouvernement de Dieu [174]).

 

Il a donné des instructions au prototokos ou premier engendré, le début de la création de Dieu (Apoc. 3:14). Ce prototokos a organisé les fils de Dieu dans des divisions, des administrations, des trônes, des principautés et des pouvoirs selon la volonté de Dieu, mais Dieu a créé toutes choses (Éphésiens 3:9 ; Colossiens 1:15 ; Apoc. 4:11 ; notez que les mots par Jésus Christ ne sont pas dans les anciens textes d'Éphésiens 3:9 et qu'ils ont été insérés dans le Receptus et, de là, dans la version KJV). Dieu, qui a créé toutes choses, a caché Son plan comme un mystère.

 

Éphésiens 3:9  et de mettre en lumière quelle est la dispensation du mystère caché de tout temps en Dieu qui a créé toutes choses, (LSG)

 

Les enfants étaient fils de Dieu et, dans ce temps-là, ils avaient une relation directe seulement avec Dieu en tant que Père des Esprits. Il n'y avait donc aucun appelé ange (ou messager) à ce moment-là. Cette fonction de messager et d'esprit administrateur est venue seulement beaucoup plus tard. La volonté de Dieu était communiquée aux fils par l'Esprit Saint, selon le désir du Père de se révéler.

 

Comme résultat de Sa prescience absolue, c’est à dire Son omniscience, Dieu a donné un certain nombre de choses avant le début du temps. La chose la plus importante était la grâce. Elle a été donnée avant le début du temps ou des temps éternels (2Timothée 1:9 chronõn aiõniõn, c’est à dire temps éternels, traduit à tort avant que le monde n'ait commencé dans la version KJV).

 

La grâce a été donnée comme un produit de l'Esprit Saint à l'image de Dieu et donc, le nombre de la grâce est reconnu comme étant cinq. La grâce est donc un produit de l'omniscience, c’est à dire de la compréhension illimitée du Père (Psaume 147:5). La vie éternelle est aussi un produit de cette omniscience avant que le temps n'ait commencé (Tite 1:2; traduit à tort les plus anciens temps, voir le texte principal de la Greek-English Interlinear (Interlinéaire grec-anglais) de Marshall). La vie éternelle a été donnée aux fils comme une fonction de leur génération à travers l'Esprit Saint et de la construction de leur image en esprit. Ils possèdent la vie par la grâce de Dieu. À partir de cette phase, Éloah était donc Père et comme Élohim, une famille avec plusieurs fils. Il était Éloah et haElohim. Il est ainsi l'Élyon ou le Dieu Très Haut (Genèse 14:18 ; Nombres 24:16 ; Deutéronome 32:8 ; Marc 5:7). Il est le Yahovah des Armées.

 

La Création Physique

 

Dieu a résolu de faire la phase suivante de la création. Il avait prévu de produire une création physique dans laquelle l'esprit était capable de limiter et de contrôler la nature de l'existence. Il l'a fait afin qu’une autre phase, c’est à dire un autre moyen d'enseignement, soit donnée aux fils de Dieu. À l'aide de ce moyen, ils pourraient apprendre l'obéissance et la foi en leur Père.

 

Dieu a commencé la création physique. Avec le doigt de Son esprit, Il a exprimé le désir que l'esprit commence un processus d'ajustement afin qu’un monde physique puisse être créé à partir de ce qui était invisible et immatériel. Cela a été réalisé de la façon suivante. L'esprit immatériel a été placé en relation avec lui-même par une rotation rapide et une grande force. Cet aspect a déterminé la distance entre les infrastructures et leur a ainsi donné diverses propriétés. Par cet arrangement de l'esprit en rotation, le système sous-atomique a été créé.

 

Ce processus initial a été très intense et très dense à cause de sa proximité à lui-même. Nous comprenons ce processus comme étant le big bang, ou le point d'origine de l'univers physique. Cette origine de l'univers a émané de Dieu en tant que Son produit, en utilisant la relativité de la création spirituelle qui est invisible (Hébreux 1-3). Les choses que l'on voit sont temporelles. Les choses qui sont invisibles sont éternelles (2Corinthiens 4:18). D'innombrables âges plus tard, des esprits plus chétifs examineraient ce processus passé et détermineraient, par des mathématiques, ce qu'ils appelleraient la sélection phase-espace-volume. Ils sauraient que l'origine de l'univers physique vient d'un point unique et d'aucun autre. Ils détermineraient numériquement que cette phase-espace-volume correspond au chiffre 10 à la 10e puissance à la 123ème puissance. Ce nombre est tellement grand qu'il ne peut pas être écrit de façon normale, même en mettant un zéro sur toutes les sous-particules de matière dans l'univers. Cela démontre simplement que l'origine peut seulement être limitée à une place et à une seule place ; à savoir, le point à partir duquel Dieu a choisi de donner naissance à l'univers.

 

Par cette activité, Dieu est devenu le créateur et le pourvoyeur des cieux, de la Terre et de tout ce qu'ils renferment (Genèse 1:1 ; Néhémie 9:6 ; Psaume 124:8 ; Ésaïe 40:26,28 ; 44:24 ; Actes 14:15 ; 17:24-25 ; Apoc. 14:7).

 

La force spirituelle utilisée pour produire cette création matérielle s'est déplacée avec une telle puissance et une telle vitesse qu'elle a débuté l'expansion de l'univers. Ce dernier avait besoin de séparer suffisamment sa masse afin qu'il puisse se réorienter en tant qu’atomes et molécules de divers poids et complexités afin que les liquides, les solides et les gaz deviennent possibles. Au fur et à mesure que la matière s'est combinée en différentes concentrations, les galaxies ont été formées. À l'intérieur des galaxies, la matière s'est concentrée de nouveau à une densité suffisante de sorte que des systèmes soient formés. Rendus à la masse critique, ces derniers se sont enflammés. Cette ignition a été causée par des réactions nucléaires, qui ont libéré la puissance de l'infrastructure de l'esprit en séquences contrôlées. Au commencement physique, Dieu créa les cieux et la Terre (Genèse 1:1).

 

Les fils de Dieu ont été divisés en systèmes administratifs. L'univers a été divisé en quatre secteurs (ou quadrants). Chacun des secteurs a été placé sous un Être décrit comme une Créature Vivante. Chacun des secteurs était constitué de trois systèmes et chaque système avait deux représentants au Conseil. De cette façon, ils étaient vingt-quatre Anciens dans le Conseil, avec les quatre Créatures Vivantes et le premier engendré ou prototokos. À ce moment-là, la rébellion n'avait pas eu lieu et Azazel était le second oint en tant que Chérubin Protecteur.

 

Le but de la création physique a été dévoilé comme un mystère. Les fils de Dieu devaient procéder par la foi. La capacité de créer a été accordée aux fils de Dieu, en tant que membres du Conseil des Élohim (Genèse 1:26). Les fils de Dieu étaient assemblés et ils ont éclaté en chants d'allégresse à la création de cette planète par Éloah. Les systèmes avaient été placés sous des Étoiles du Matin, comme leaders [ou dirigeants].

 

Job 38:4-7 4 Où étais-tu quand je fondais la terre ? Dis-le, si tu as de l'intelligence. 5 Qui en a fixé les dimensions, le sais-tu ? Ou qui a étendu sur elle le cordeau ? 6  Sur quoi ses bases sont-elles appuyées ? Ou qui en a posé la pierre angulaire, 7  alors que les étoiles du matin éclataient en chants d'allégresse, et que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie? (LSG)

 

L'univers entier avait été placé sous un système de gouvernement et d’ordre que nous voyons reflété plus tard dans le Tabernacle des Hébreux (Hébreux 8:5). Azazel a été nommé l'Étoile du Matin ou le Porteur de Lumière de cette planète (Ésaïe 14:12) et Il a été nommé l'élohim de cette planète (2Corinthiens 4:4). Le Messie est l'Étoile du Matin ou l'Étoile du Jour désignée pour le remplacer (Nombres 24:17 ; 2Pierre 1:19 ; Apoc. 2:28 ; 22:16).

 

Cette planète a été peuplée avec des êtres créés qui n'étaient pas basés sur notre système mammalien. L'Étoile du Matin, qui était en charge ou responsable de cette planète, a produit un système de vie, basé sur un système reptilien qui semble avoir eu des capacités remarquables. La science moderne pense que la vie intelligente, telle que nous la connaissons, n'a été seulement possible qu'environ plus ou moins deux millions d'années dans la vie des systèmes des étoiles principales. Nos sites de fouilles du passé nous ont permis de voir que les humanoïdes ont commencé à apparaître sur cette planète très récemment dans la vie du système. Ceux, que nous classerions comme humanoïdes, par opposition aux primates qui ressemblent à l'homme, sont très récents. Il y a 100,000 ans, les Néandertaliens sont apparus, et il y a environ 40,000 ans, ils ont été remplacés par un autre système, beaucoup plus semblable au nôtre.

 

À une certaine étape dans cette structure, Dieu a révélé à Ses fils en partie quel serait le but de la création physique. Le plein mystère leur a été caché et il a été révélé seulement beaucoup plus tard à travers l'Église (1Pierre 1:12). Certains de ces Êtres n'ont pas exercé la foi dans le Père et se sont rebellés. Azazel a entraîné un tiers de l'Armée dans cette rébellion. Au moins jusqu'au temps de Job, tous les fils de Dieu avaient accès au Trône de Dieu et Satan était parmi eux (Job 1:6; 2:1).

 

La nature exacte de la rébellion semble avoir impliqué une dévastation de cette planète et c'est probablement l'intention du passage dans Genèse 1:1-2. La planète a dû être remise à neuf et un homme a été créé qui pourrait révéler la séquence suivante du Plan de Dieu. Ceci était la création Adamique. Cet homme était à l'image de Dieu afin que l'Esprit puisse lui être donné. Les fils de Dieu, pendant cette phase entière, n'étaient pas et ne pouvaient pas être classés en tant qu’anges. La catégorie n'a commencé qu'après la création d'Adam, puisque avant, il n'y avait aucun besoin d'une telle catégorie d'êtres, à savoir, un messager. Car jusqu’à ce qu’il existât un destinataire d'un message, il ne pouvait y avoir de messager.

 

Avec la création du système Adamique sont venus la rébellion et le péché. Azazel a péché dans son attitude et les fils de Dieu qui l'ont suivi ont péché dans leur relation avec les humains.

 

Pendant cette phase de la chute, nous voyons la création des Nephilim ou Rephaïm (voir l'étude Les Nephilim [154]).

 

Les fils de Dieu ont péché dans cela et dans le processus postérieur (Jude 6).

 

La création des Néandertaliens, des Hommes de Cro-Magnon et des Rephaïm ou Nephilim a impliqué une période de 100,000 ans. Les Néandertaliens, les Hommes de Cro-Magnon, les Rephaïm ou Nephilim n'ont droit à aucune résurrection (Ésaïe 26:13-14 ; cf. les études La Résurrection des Morts [143], Les Nephilim [154] et La Chute de l'Égypte : la Prophétie des Bras Cassés de Pharaon [036]).

 

À une certaine étape dans ce processus, une destruction de la planète a eu lieu. La création de Genèse 1:1 est devenue tohu et bohu, ou sans forme et vide. Le texte dans Genèse 1 parle aussi des générations des cieux et de la Terre. Chaque génération est représentée par un jour, comme nous le voyons à partir du récit. Cependant, elle est clairement appelée une génération (hébreu toledâh SHD 8435 de SHD 3205) au pluriel seulement, ce qui signifie une descendance ou famille et, donc, une histoire et ainsi la naissance ou générations. Ce mot est très différent de dôr (SHD1755), qui est le mot utilisé d'habitude pour générations et qui signifie une révolution de temps. Ainsi, le concept vise donc l'histoire d'une descendance, comme aussi dans une famille.

 

Le récit de Genèse dit clairement que la création des plantes et des arbres fut le troisième jour et elle est répétée le sixième jour après toutes les créatures vivantes. Cette création et ce placement dans les cieux étaient avant le Sixième jour. Cela indique que nous avons à faire à une recréation. D'après l’historique des fossiles, nous savons au-delà de tout doute que le compte-rendu ici ne correspond pas au développement de la planète au cours des millions d'années de son histoire. Ce récit peut seulement être celui de la régénération de la planète et est la recréation mentionnée dans Jean 1:10, qui a été entreprise par le Logos ou prototokos. Cela pouvait seulement avoir été à la suite d’une destruction. De plus, cet Être est apparu à Adam et à Ève. Nous savons que Jean 1:18 dit qu'aucun homme n'a jamais vu Dieu. Le seul Dieu né (monogenes theos), cet être dans le sein du Père, a parlé (voir la Greek-English Interlinear RSV de Marshall).

 

Genèse 6:2 déclare que les fils de Dieu se sont accouplés avec les filles des hommes.

 

Genèse 6:2 les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu'ils choisirent. (LSG)

 

Dans la note en bas de la page à ce verset, la Bible New Oxford Annotated Bible RSV (Nouvelle Bible Annotée RSV d'Oxford) dit - 2 : "Les fils de Dieu étaient des êtres divins qui appartenaient à la cour céleste (1.26 n.). 3 : Malgré l'intrusion lascive d'êtres divins dans la sphère humaine, l'homme n'est pas devenu semi-divin (comparez 3.22-24), mais il est resté une créature mortelle en qui l'esprit de l'Éternel demeure temporairement (voir 2.7 n.)". Les Nephilim ne pouvaient donc pas parvenir à la résurrection et à l'Esprit Saint.

 

Les Trinitaires insistent que Jean 1:10 parle de la création originale et, à cause du conflit avec Apocalypse 4:11 et Éphésiens 3:9 (RSV), ils prétendent alors que la Trinité est établie comme un fait. L'illogisme de cette position les a alors placés en désaccord avec le récit historique. Ils ont alors été forcés d’accepter la théorie de l'évolution à cause de ce conflit. En 1996, l'Église Catholique a formellement adopté la théorie de l'évolution plutôt que d'abandonner la fausse doctrine de la Trinité.

 

Les Signes dans les Cieux

 

À Genèse 1:14, il est enregistré que Dieu a établi les luminaires dans les cieux pour le jour et la nuit, en tant que signes et pour les saisons, les jours et les années. Le mouvement des cieux est exactement prévisible par conjonction relative. Chacune de ces activités est exacte, même jusqu’à la conjonction de la Nouvelle Lune et jusqu’à la longueur des jours, des saisons et des années. L'année est conçue dans une phase de douze mois, soit solaire, soit lunaire, avec une année intercalaire sept fois en dix-neuf ans. La phase du mouvement du soleil à travers les cieux est en douze étapes ou maisons. On peut aussi voir que cette durée de l'année, fixée dans les cieux, marque le plan des activités de Dieu, comme un signe de Sa création.

 

La durée de l'année lunisolaire, telle que déterminée à partir de l'équinoxe vernal du Nord en mars à chaque année est aussi dans un rapport de sept à cinq. Les étapes sacrées du calendrier sont de Nisan à Tishri - du premier au septième mois. De cette façon, la même relation entre l'homme, actuellement fait à l'image de Dieu, et l'homme, en tant que fils de Dieu par l'Esprit Saint, est démontrée. La même relation existe donc pour les fils terrestres de Dieu, à partir de leur adoption, comme elle a été établie pour les fils célestes de Dieu, à partir de leur génération.

 

Le vieux calendrier qui commence en Tishri, est actuellement basé sur l'esprit de l'homme. Le nouveau calendrier qui débute en Nisan, commence l'Esprit Saint dans l'homme par l’intermédiaire de la Pâque qui est le Messie. La fête des Pains sans Levain représente le salut et la Pentecôte représente l'église. Le septième mois (Tishri) représente l'intervention dans les affaires de la planète et la rédemption de toute l'humanité au cours du système millénaire jusqu'au Dernier Grand Jour. Le calcul de l'année à partir de la Molad de Tishri rejette le Messie et la réception de l'Esprit Saint dans ce processus.

 

Dieu a créé l'homme avec la responsabilité de la planète (Genèse 1:26 ; 2:15). De la même manière, Il a donné à Ses fils célestes la responsabilité de l'univers et du bien-être de l'homme. En créant l'homme, Dieu a établi le rôle de messagers pour les fils de Dieu et non pas avant. L'Être qui a reçu la responsabilité pour Adam était Yahovah Élohim. Cet Être était le prototokos ou logos de Dieu. Il était l'élohim que les patriarches ont vu et avec qui ils ont parlé. Cet être était l'Ange de la Rédemption et l'Ange de Yahovah ou la Présence de Dieu (Genèse 48:15-16 ; Zacharie 12:8 ; Actes 7:30-32). Les fils de Dieu sont devenus des esprits qui exercent un ministère pour l'humanité afin qu’elle puisse obtenir le salut (Hébreux 1:14).

 

Dieu a attribué les nations du système post-déluge aux soixante-dix fils de Dieu du Conseil intérieur. Le logos (ou premier engendré, comme délégué de Yahovah des Armées) a reçu la responsabilité pour Israël qui devait être enlevée des autres nations.

 

Deutéronome 32:8-9 8 Quand le Très Haut donna un héritage aux nations, quand il sépara les enfants des hommes, Il fixa les limites des peuples d'après le nombre des fils de Dieu. 9 Car la portion de Yahovah, c'est son peuple, Jacob est la part de son héritage. (traduit de la RSV)

 

Après la mort de Christ, ce texte a été remplacé par les rabbins, dans les Textes Massorétiques par le texte selon les fils d'Israël. Il est traduit ainsi dans la version KJV. Nous savons définitivement que la LXX et les Manuscrits de la Mer Morte (MMM) montrent que cette signification de la version RSV est l'ancienne compréhension et celle qui est correcte. En 130 CE, le rabbin Akiba a déclaré la LXX incorrecte. Cependant, le texte est correct et les nations ont été réparties parmi les fils de Dieu. Le terme Dieu ici est Yahovah qui a été aussi changé par les Sopherim pour cacher les identités des êtres impliqués. Yahovah est le subalterne de Yahovah des Armées qui l'a envoyé. Yahovah des Armées l'a oint en tant qu’élohim au-dessus de ses camarades (Psaume 45:6-7 ; Hébreux 1:8-9). Israël lui a été donné parce que cette nation devait être le moyen par lequel toute l'Armée et toute la création seraient réconciliées avec Dieu en tant que famille au cours de la période de la création physique. Dieu voulait qu'un esprit de service et d’abnégation soit évident parmi Ses fils et, comme tel, Il a déclaré que le leader du système doit être capable de démontrer ce sacrifice. C'est pourquoi le Messie a été nommé dans le livre de vie, comme l'ont été tous les élus avant l’établissement de la fondation de cette planète (Apoc. 13:8).

 

Apocalypse 13:8  Et tous les habitants de la terre l'adoreront, ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l'agneau qui a été immolé. (LSG)

 

À partir de ce texte dans la version LSG, nous voyons la traduction correcte. Nous avons tous été inscrits dans le livre de vie avant la fondation du monde. Non seulement Christ a été consacré pour être tué mais aussi, nous avons été déclarés sauvés par la grâce à partir de ce moment. Christ devait démontrer une attitude qui était primordiale à sa nomination en tant que souverain sacrificateur. Satan s'était rebellé. Ce que Dieu voulait était l'obéissance. Christ s'est abaissé et il a pris une forme humaine afin que nous puissions tous être sauvés.

 

Philippiens 2:5-11 5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, 6 lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, 7 mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, 8 il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix. 9 C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, 10 afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, 11  et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. (LSG)

 

Dieu a conféré au Messie Son nom, qui est au-dessus de tout autre nom. Le Messie reçoit les titres d'honneur par délégation de Dieu le Père. Il est devenu Yahovah Élohim et souverain sacrificateur. Il est devenu un père éternel de notre paternité ou patria, afin que nous puissions fléchir le genou devant Dieu le Père de qui chaque patria ou paternité dans le ciel et la terre est nommée (voir Ésaïe 9:6 (l'Ange du Grand Conseil LXX) ; Éphésiens 3:14-15). Christ a obtenu un plus excellent ministère (Hébreux 8:6). En s'offrant lui-même, il est devenu le médiateur d'une nouvelle alliance parce qu'il a purifié les choses célestes et non pas seulement les choses terrestres. Par son sacrifice, il a sanctifié l'Armée céleste et l'Armée humaine terrestre. Celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont issus d'une seule origine (Hébreux 2:11 RSV). Il devait prendre la forme humaine afin que nous puissions aussi être sanctifiés par ses actions. Christ est venu pour faire la volonté du Père. Seulement après l’avoir fait et après avoir offert un sacrifice pour les péchés pour toujours, il s'est assis à la droite de Dieu (Hébreux 10:5-9,12). Christ a supporté la croix en vue de la joie qui a été placée devant lui et pour cette raison, il est assis à la droite de Dieu (Hébreux 12:2). (voir l'étude La Préexistence de Jésus Christ [243]).

 

Dieu est le Père des Esprits qui nous admoneste pour notre bien. Donc, les esprits sont Ses fils comme nous sommes tous Ses fils. Christ est devenu un fils de Dieu avec puissance à partir de sa résurrection d'entre les morts (Romains 1:4).

 

Romains 1:4 et déclaré Fils de Dieu avec puissance, selon l'Esprit de sainteté, par sa résurrection d'entre les morts, Jésus Christ notre Seigneur, (LSG)

 

Il a été désigné en tant que fils de Dieu avec puissance selon l'Esprit de sainteté par sa résurrection d'entre les morts. Christ ne possédait pas cette position de façon intrinsèque. Il ne possédait pas le plein statut dans sa position pré-incarnée, même s'il était dans un état glorifié, comme il le dit lui-même (Jean 17:1-5). La Bible ne se contredit pas sans rendre la contradiction nécessaire pour la compréhension correcte de la nature du problème. Christ n'était pas immortel par lui-même. Dieu seul est immortel par Lui-même (1Timothée 6:16) et de Lui-même. Christ a reçu la vie en lui-même comme le Père a la vie en Lui-même (Jean 5:24-26).

 

Jean 5:24-26 24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. 25 En vérité, en vérité, je vous le dis, l'heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu ; et ceux qui l'auront entendue vivront. 26 Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d'avoir la vie en lui-même. (LSG)

 

Le Messie a dit que le Père a la vie en Lui-même et qu'Il a donné au fils d'avoir la vie en lui-même. Il dit aussi qu'aucun homme n'a entendu la voix de Dieu ou vu Sa face à aucun moment (Jean 5:37).

 

Jean 5:37 Et le Père qui m'a envoyé a rendu lui-même témoignage de moi. Vous n'avez jamais entendu sa voix, vous n'avez point vu sa face, (LSG)

 

L'Esprit Saint est le mécanisme par lequel les élus sont fils de Dieu. Nous en recevons un acompte à notre baptême et le rachat, c’est à dire la pleine mesure au moment de l'adoption qui est la rédemption de notre corps.

 

Romains 8:11-17 11 Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. 12 Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. 13 Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, 14 car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. 15 Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! 16 L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. 17 Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d'être glorifiés avec lui. (LSG)

 

Romains 8:22-23 22 Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement. 23 Et ce n'est pas elle seulement ; mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps. (LSG)

 

Nous sommes aussi destinés à être des cohéritiers avec lui en tant que fils de Dieu à partir de notre résurrection d'entre les morts. Avant la fondation du monde, nous avons été prédestinés à recevoir l'adoption en tant que fils (Éphésiens 1:5, Galates 4:5). À partir de la résurrection, nous sommes destinés à être des fils de Dieu avec puissance. En tant que fils de Dieu, nous serons joints à l'Armée angélique sous le Souverain Sacerdoce de Melchisédek qui est actuellement conféré au Messie (Hébreux 5:6,10; 6:20; 7:1-21).

 

L'union finale de la création entière a lieu à la fin de la seconde résurrection (générale) des morts, quand la Cité de Dieu descend et tout est placé sous Dieu le Père afin qu'Il soit tout en tous (Éphésiens 4:6) (voir l'étude La Cité de Dieu [180]). Ce sont nos frères dans l'Armée angélique (Apoc. 6:11 ; 12:10). Ils sont nos frères, parce qu'ils sont aussi des fils de Dieu, comme nous le serons à partir de la première résurrection (voir Apoc. 20:1-6). Le texte dans 1Corinthiens 6:2-4 parle du jugement de l'Armée déchue. Cela a souvent causé des malentendus. Les anges sont aussi les élus (1Timothée 5:21).

 

L'Esprit Saint est le mécanisme par lequel cette union omniprésente de la création avec Dieu peut être réalisée afin que tous soient Ses fils et tous soient d'une origine, sous un Dieu et un Père (voir les études L'Esprit Saint [117] et Consubstantiel avec le Père [081]). Ses fils sont élus selon Sa prescience (1Pierre 1:2). C'est pourquoi ils sont prédestinés, choisis, appelés, justifiés et glorifiés (Romains 8:29-30).

 

La structure trinitaire frappe au cœur même de la compréhension du plan de Dieu. Elle empêche ses adhérents de comprendre le processus par lequel la création entière peut devenir des fils de Dieu et des cohéritiers avec Christ. La fausse piété pseudo-Chrétienne qui attribue à Christ un statut de fils de Dieu distinct de celui de l'Armée, est issue de l'ignorance et de la philosophie néo-Platoniste. Dieu permet cette confusion parce qu'Il ne s’occupe pas dès maintenant du monde qui est toujours sous le gouvernement de Satan qui est le dieu de ce monde. Une période de temps lui a été donnée afin que son système vienne à échéance lui-même.

 

Le système de Satan détruira cette planète. Quand elle sera presque détruite, Dieu interviendra en envoyant le Messie pour prendre contrôle de la planète à cause des élus qui sont Israël spirituel autant que physique (Ésaïe 42:1 ; 45:4 ; Matthieu 24:22). De cette façon, comme de petits enfants, nous verrons que le système de notre Père, sous Sa loi, est bon. Dieu désire l'obéissance mais Il révèle Son plan seulement à quelques personnes présentement. Son système entier est là afin que tous le voient mais peu comprennent parce qu'ils sont délibérément induits en erreur par leurs enseignants.

 

Dieu est devenu une famille en premier lieu à partir de la génération de l'Armée. Il n'a pas achevé cet acte de Paternité. Il ne l'achèvera pas avant la phase finale, c'est-à-dire après le jugement et la conversion de la planète. Toute la planète sera alors des fils de Dieu, en tant qu’élohim sous la volonté de Dieu agissant en l'Esprit Saint comme un organisme cohésif que nous appelons la famille de Dieu.

 

                                                                           q