Les Églises Chrétiennes de Dieu

 

[048]

 

  

Les Doctrines de Démons des Derniers Jours [048]

(Édition 2.0 19940813-19991209)

 

 

Les doctrines de base des démons, mentionnées par la Bible comme ayant été établies pour saper la foi dans les jours derniers, sont examinées. Essentiellement, l'étude traite des deux doctrines démoniaques en rapport au mariage et aux viandes.

 

 

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369,  WODEN  ACT 2606,  AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

(Copyright ©1994, 1999 Wade Cox)

(Tr. 2003, rév. 2016)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

 

Cette étude peut s’obtenir sur les pages du World Wide Web:
http://logon.org/
et http://ccg.org

 

Les Doctrines de Démons des Derniers Jours [048]

                                                                                 

Les gens ne comprennent pas vraiment l'intention du développement des doctrines de démons. Paul a écrit les Écritures sous la direction de l'Esprit Saint. En effet, l'Esprit Saint a dit à Paul de les écrire, pour que nous comprenions quelles étaient les doctrines de démons et comment elles se manifesteraient dans les derniers jours. Vous devez comprendre ce fait.

 

Paul dit dans 1Timothée 4:1-5 :

 

1Timothée 4:1-5 1 Mais l'Esprit dit expressément (en paroles 'retoos) que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, 2 par l'hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience, (peut-être signifiant aussi dans l’hypocrisie du faux témoignage (pseudologoon) qui estampe l’idée sur la conscience (kekausteriasmenoon ten idian suneidesin))

 

3 prescrivant de ne pas se marier, et de s'abstenir d'aliments que Dieu a créés pour qu'ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité. 4 Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu'on le prenne avec actions de grâces, 5 parce que tout est sanctifié par la parole de Dieu et par la prière. (LSG)

 

L'Esprit Saint était emphatique. En paroles, il a déclaré à Paul que, dans les derniers jours, deux doctrines significatives de démons émergeraient et qu'elles doivent être résistées et exposées par les élus qui connaissent la vérité.

 

Les démons n'ont pas décidé d'introduire ces doctrines sans raison. Elles ne sont pas insignifiantes. Elles attaquent le cœur même de l'intention de Dieu dans le plan du salut et le caractère adéquat du sacrifice de Jésus Christ. Ces doctrines sont deux erreurs spécifiques, qui cherchent à saper l'intention rationnelle de la création.

 

La première doctrine démoniaque est l'enseignement qui spécifie de s'abstenir du mariage. La doctrine est celle du Spiritisme, qui recherche l'union spirituelle ou l'affinité. L'intention de cette doctrine démoniaque est d'attaquer la base même de l'unité enseignante avec laquelle Dieu a choisi de traiter, comme exemple de Son système. Cette unité est la famille. En détruisant la stabilité de la famille, les démons détruisent la composante de base de notre société. Nous voyons cette société s'effondrer devant nos yeux, parce que les gens commencent à vivre ensemble à l'extérieur du mariage. Il est fondamental pour notre compréhension, notre relation avec Jésus Christ et notre adoration de Dieu que l'institution appelée la famille soit comprise. L'érosion de la famille et des systèmes nationaux mène ensuite à la perversion de Sodome et de Gomorrhe.

 

Le processus de cette doctrine est accompagné de l'idolâtrie, tel que  développé par Paul, dans Romains 1:1-32. Ces versets touchent à la question entière de l'adoration et à la cause de l'adultère dans la société. Elle a la même base que l'adultère spirituel dans notre relation avec Dieu, qui est l'idolâtrie et la sorcellerie.

 

Romains 1:1 Paul, serviteur de Jésus Christ, appelé à être apôtre, mis à part pour annoncer l'Évangile de Dieu, -

 

C'est l'évangile de Dieu et il a été donné à Jésus Christ. Nous sommes tous mis à part pour ce but.

 

2 qui avait été promis auparavant de la part de Dieu par ses prophètes dans les saintes Écritures, 3 et qui concerne son Fils, né de la postérité de David, selon la chair, 4 et déclaré Fils de Dieu avec puissance, selon l'Esprit de sainteté, par sa résurrection d'entre les morts, Jésus Christ notre Seigneur,

 

Christ était un fils de Dieu, un des multiples fils de l'armée, avant son incarnation. Mais il a tout mis de côté et il est devenu un être humain. Vous ne pouvez pas dire que Christ a conservé quelque partie que ce soit de lui-même dans la Divinité ou à l'extérieur de lui-même. Paul dit très  clairement ici que Christ a été déclaré fils de Dieu avec puissance, selon l'Esprit Saint, par sa résurrection d'entre les morts. Il a mis de côté son statut de fils pour devenir un homme, afin qu'il puisse devenir le premier fils de Dieu de l'espèce humaine. C'était l'intention. Rien de Jésus Christ n'est resté à l'extérieur de son existence humaine. Affirmer le contraire est la doctrine de l'Antéchrist. La doctrine de l'Antéchrist enseigne que Christ a une partie de lui-même qui est séparée de son entité, comme être humain, et que, d'une façon ou d'une autre, il a conservé une partie de sa divinité externe à son existence physique. Il ne l'a pas fait.

 

5 par qui nous avons reçu la grâce et l'apostolat, pour amener en son nom à l'obéissance de la foi tous les païens,

 

La foi a été ensuite étendue aux nations. C'était la structure de l'obéissance de la foi. Notre foi est l'obéissance à Dieu et la reconnaissance que seul Dieu le Père est un vrai Dieu. D'après Jean 17:3, notre exigence pour hériter la vie éternelle est la connaissance du Seul Vrai Dieu et de son fils Jésus Christ. Jésus Christ n'est pas le Seul Vrai Dieu. La Bible est emphatique là-dessus. Il est tout à fait clair que l'obéissance de la foi au Seul Vrai Dieu, qui est Dieu le Père, le Dieu Très-Haut, est l'exigence pour recevoir le statut de fils à la rédemption de nos corps, d'après Romains 8:29 et suivants. Cela inclut tous ceux qui sont appelés pour appartenir à Jésus Christ, du verset 6.

 

6 parmi lesquels vous êtes aussi, vous qui avez été appelés par Jésus Christ 7 à tous ceux qui, à Rome, sont bien-aimés de Dieu, appelés à être saints : que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ !

 

Dans les sept premiers versets, nous établissons donc la Divinité, la compréhension de la foi du Seul Vrai Dieu et que Christ a mis de côté son statut de fils, qu'il est devenu un homme et qu'il a reçu son statut de fils de nouveau à la rédemption de son corps, à sa résurrection. Avant sa résurrection, il n'y avait aucune existence de Jésus Christ à l'extérieur de son humanité. Affirmer le contraire équivaut à nier le sacrifice de Jésus Christ et la totalité de sa résurrection ; c'est une doctrine de démons. La Trinité est elle-même une doctrine de démons de laquelle découlent deux autres doctrines.

 

8 Je rends d'abord grâces à mon Dieu par Jésus Christ, au sujet de vous tous, de ce que votre foi est renommée dans le monde entier. 9 Dieu, que je sers en mon esprit dans l'Évangile de son Fils, m'est témoin que je fais sans cesse mention de vous,

 

Il n'y a aucun doute dans l'esprit de Paul qu'il servait Dieu dans l'évangile et ce, de la façon fixée par son maître Jésus Christ. Il n'y a aucun conflit dans l'esprit de Paul à propos de l'existence de deux dieux ou que Christ était un vrai dieu. Aucunement.

 

10 demandant continuellement dans mes prières d'avoir enfin, par sa volonté, le bonheur d'aller vers vous. 11 Car je désire vous voir, pour vous communiquer quelque don spirituel, afin que vous soyez affermis,

 

Pourquoi avait-il besoin de faire cela? L'église était à Rome, le centre de l'empire de fer, qui a suivi l'empire de bronze et que nous voyons symbolisé dans la statue de Daniel (Daniel 2:1-49). L'empire de fer a tout renversé et tout détruit et son siège était le centre de l'idolâtrie. Les saints qui vivaient là avaient besoin d'être affermis et de compréhension.

 

12 ou plutôt, afin que nous soyons encouragés ensemble au milieu de vous par la foi qui nous est commune, à vous et à moi.

 

L'arme de l'adversaire est le découragement.

 

13 Je ne veux pas vous laisser ignorer, frères, que j'ai souvent formé le projet d'aller vous voir, afin de recueillir quelque fruit parmi vous, comme parmi les autres nations ; mais j'en ai été empêché jusqu'ici.

 

Remarquez que les versets sont en séquence. Sept versets pour établir la divinité, puis cinq autres. Nous avons affaire à sept et cinq, ce qui fait douze. Cela traite de la fonction des chiffres de la grâce et de l'esprit. Ceux-ci ont aussi rapport aux paraboles.

 

14 Je me dois aux Grecs et aux barbares, aux savants et aux ignorants. 15 Ainsi j'ai un vif désir de vous annoncer aussi l'Évangile, à vous qui êtes à Rome. 16 Car je n'ai point honte de l'Évangile : c'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, 17 parce qu'en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu'il est écrit : "Le juste vivra par la foi".

 

Nous voyons ici les exigences de la foi et de l'encouragement mutuel et le fait que la foi mène à la justice. Cependant, la foi elle-même ne mène pas à la justice. C'est la foi que Dieu donne ; la foi que la parole de Dieu est vraie et que Dieu a donné Sa parole pour l'éducation des saints. Cette foi nous donne ensuite la capacité d'être justes, par l'obéissance à la loi, sous la grâce de Jésus Christ.

 

18 La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive,

 

Ce texte est aussi traduit ‘retiennent la vérité par injustice’. Le concept est que les gens, qui ne disent pas la vérité, retiennent l'information. Paul dit très clairement que quiconque retient la vérité par injustice recevra la colère du ciel. C'est une promesse que Dieu fait par l'entremise de Paul.

 

19 car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. 20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables,

 

Nous nous tournons maintenant de la structure de la Divinité (provenant du Seul Vrai Dieu) et de la foi, à l'observation de la Divinité et à la preuve de la création. Notre connaissance ayant augmenté, nous démontrons maintenant, en réalité, l'existence de Dieu. L'évolution est progressivement rejetée. Elle est fondamentalement disjointe et dysfonctionnelle. Les scientifiques la mettent dans une boîte de mythes. Nous découvrons que l'univers montre un pouvoir de Dieu. La nature de Dieu est la seule chose discutable parmi les scientifiques.

 

21 puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. 22 Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous ; 23 et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.

 

Ce changement n'arrive pas comme une transposition directe. Il s'agit d'un changement progressif qui a pris du temps à se réaliser. Ils sont passés de la reconnaissance de Dieu, comme Dieu et dans le Christianisme, à l'élévation de Jésus Christ au statut de Dieu et ils ont commencé à l'adorer. Ayant fait cela, ils ont ensuite élevé les saints au même statut et ils ont commencé à les adorer. Finalement, ils ont commencé à prier devant des images de Marie et d'autres idoles du genre, perdant complètement de vue la compréhension de la résurrection. Mariam, appelée à tort Marie, est morte! (voir l'étude La Vierge Mariam et la Famille de Jésus Christ [232]). Mariam, appelée Marie, sera ressuscitée avec le reste des saints dans la première résurrection. Jésus Christ est la seule personne qui a été ressuscitée et qui est montée au ciel (Jean 3:13).

 

La conséquence de cette idolâtrie est une détérioration progressive dans la façon de penser des gens impliqués. Leurs esprits deviennent de moins en moins clairs.

 

24 C'est pourquoi Dieu les a livrés à l'impureté, selon les convoitises de leurs cœurs ; en sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps;

 

C'est ce qui se produit, quand vous arrivez aux points décrits aux versets 24 et 25. Une fois parvenus à la détérioration de l'idolâtrie, vous êtes livrés à des convoitises aberrantes. Cela conduit ensuite à l'adultère et à des perversions et ira en empirant. Les gens ne comprennent pas la séquence de la progression de la détérioration. La doctrine de démons s'établit au début en attaquant la Divinité et elle progresse ensuite. Puis Dieu livre les gens à leurs propres convoitises. Vous le voyez maintenant dans cette société, où les gens sont devenus impies, mais ils ne l'ont pas fait sans pénalité. Leur société s'est écroulée. Ils sont devenus fondamentalement pervertis. La société doit se repentir de sa perversion. Il faut restaurer sa relation avec Dieu pour la surmonter. Nous ne pouvons pas surmonter ces problèmes avant d'avoir reconnu Dieu, de nous être repentis et d'avoir restauré notre relation avec Dieu à travers Jésus Christ. Si nous adorons Jésus Christ, nous faisons exactement la même chose que si nous adorions un autre élohim, autre que Dieu le Père. Vous attribuez ainsi à Christ le même péché que vous attribuez à Satan.

 

25 eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen ! 26 C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature ; 27 et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. 28 Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes,

 

Une phrase résume ce qui en est. La transgression de la compréhension de la Divinité aboutit aux perversions et à la bassesse de cette société.

 

29 étant remplis de toute espèce d'injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité ; 30 rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d'intelligence, 31 de loyauté, d'affection naturelle, de miséricorde.

 

Toutes ces choses découlent de la rupture de notre relation avec Dieu. Toutes ces choses traitent des relations avec l'unité familiale et avec l'unité sociale et elles sont le résultat final des problèmes reliés à la Divinité.

 

32 Et, bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font. (LSG)

 

Nous sommes maintenant arrivés à l'étape où les gens appellent bon ce qui est mauvais et mauvais ce qui est bon. Les gens qui dénoncent ces pratiques sont eux-mêmes accusés.

 

Grâce à cet argument, nous voyons que le processus de l'idolâtrie conduit à des convoitises aberrantes. Elles deviennent généralisées au fur et à mesure que le processus dégénère. La doctrine du célibat des prêtres est un autre accessoire de cette décrépitude. Le célibat en lui-même n'est pas la doctrine mentionnée comme une doctrine de démons, dans 1Timothée 4. Le célibat est juste une autre question secondaire à cette doctrine de démons. C'est une fonction de la doctrine démoniaque, mais le célibat des prêtres n'est pas en lui-même la doctrine primaire. Cependant, le célibat des prêtres et le monachisme sont des doctrines de démons. Paul a dit ‘vous faites mieux de ne pas vous marier que de vous marier mais, si vous brûlez, mariez-vous’. Le fait que cela devienne une doctrine exigeant l'abstinence du mariage en fait une doctrine de démons. Ce sont des développements des doctrines de démons.

 

La Bible dit clairement que la doctrine n'est pas entièrement acceptée, puisqu'elle dit que les gens se marient toujours au retour du Messie (Matthieu 24:38-39). Cependant, c'est une doctrine principale qui est une cause de souci extrême aux derniers jours. Le mariage est une institution sainte, prescrite par Dieu pour représenter la relation de l'humanité avec Jésus Christ et l'unification des nations sous le Père. Ce que cette doctrine de démons cherche à faire, c'est de détruire la compréhension de ce processus et de contester Dieu en disant que le système qu'Il a établi n'a pas besoin d'être observé et qu'il cause de la confusion dans la société. Cela rend totalement chaotique tout concept de généalogie, d'héritage, d'ordre et de stabilité. Cela crée dans l'esprit de la personne une absence complète de loyauté envers qui que ce soit et de confiance en qui que ce soit.

 

La raison pour laquelle la société spartiate a échoué est parce qu'ils ont rendu superflue la famille. Sparte était un état militaire. Tous les hommes étaient formés pour l'armée. C'était l'état militaire le plus impitoyable que le monde a vu. Il s'est détruit, parce qu'il a supprimé la famille.

 

L'autre doctrine démoniaque est celle de s'abstenir des viandes qui ont été créées pour être reçues avec actions de grâce. Ces viandes sont clairement identifiées par la Bible et ce, dans Lévitique 11 et Deutéronome 14.

 

Ce processus de purification est plus ancien que le Christianisme. Il faisait partie du système Pythagoricien des Grecs et il est évident dans le Bouddhisme. Le processus est maintenant nommé le végétarisme (voir l'étude Le Végétarisme et la Bible [183]).

 

Le processus est déficient en substances nutritives essentielles pour l'activité appropriée du cerveau. En dépit de cela, la doctrine attaque le système même que Dieu a fondé dès le commencement avec Adam. Il est clairement noté que Caïn cultivait la terre et qu'Abel était un berger. L'offrande d'Abel a été plus acceptable à Dieu que l'offrande de Caïn. C'est la raison de la colère de Caïn et pourquoi il a tué Abel (Genèse 4:1-16).

 

L'intention de cette approbation sélective est d'indiquer le sacrifice du Messie. Tout le système pastoral a été établi pour refléter le sacrifice de sang du Messie et la structure des aliments qui ont été conçus pour être pris et consommés. Le végétarisme remet en question la véracité et la sagesse du processus du salut et le système entier de sacrifices et d'expiation du Temple établi par Dieu. Ce qu'il dit effectivement à Dieu est ceci : ‘Tu es dans l'erreur, tu es cruel. L'exigence d'un sacrifice de sang est inutile ou nous nions qu'il soit nécessaire de manger de la viande ou que ce soit même bon de consommer de la viande. Autrement dit Dieu, ta structure entière est mauvaise et nous ne pouvons pas atteindre la perfection du plan du salut en suivant tes règles’. C'est ce que le végétarisme impute à Dieu.

 

Un végétarien s'établit juge de Dieu, rejette la totalité du système des lois de l'alimentation, nie la sagesse de la création et la capacité du corps humain d'utiliser les aliments qui lui ont été donnés pour être reçus avec actions de grâce. Il dit que Dieu n'a pas compris la structure et qu'en fait,  le corps se détruira en suivant les règles de Dieu. Les arguments avancés sont complètement faux. Cela cherche à saper la restauration des derniers jours et remet en question la capacité du Messie d'instituer des systèmes justes. Les prophéties disent clairement que le Messie établira un système, qu'il y aura de la viande consommée dans le Millenium, que la restauration aura lieu et que le Messie restaurera le sacrifice. Toute cette doctrine remet en question les activités et la sagesse du Messie et le plan de Dieu. Elle accuse autant Dieu que le Messie et elle est totalement anti-Chrétienne.

 

La question de la capacité de manger toutes les sortes de viandes, d'après les textes de la Bible, est aussi incorrecte. Actes 10 et 11 indiquent la purification des Païens pour l'acceptation dans le Royaume de Dieu. Le texte n'a aucun rapport avec l'alimentation, comme c'est clairement évident dans Actes 11. C'est tout à fait clair que la vision donnée à Pierre a purifié les Païens et non pas les aliments. La question entière de l'acceptabilité des aliments avait rapport au fait que beaucoup de viandes étaient sacrifiées aux idoles avant d'être vendues ou consommées. Les injonctions de la Bible ont été faites pour que les élus mangent la viande sans se préoccuper, au lieu de s'inquiéter si elle avait ou non été sacrifiée à une déité.

 

Romains 14:1-4 1 Faites accueil à celui qui est faible dans la foi, et ne discutez pas sur les opinions. 2 Tel croit pouvoir manger de tout : tel autre, qui est faible, ne mange que des légumes. 3 Que celui qui mange ne méprise point celui qui ne mange pas, et que celui qui ne mange pas ne juge point celui qui mange, car Dieu l'a accueilli. 4 Qui es-tu, toi qui juges un serviteur d'autrui ? S'il se tient debout, ou s'il tombe, cela regarde son maître. Mais il se tiendra debout, car le Seigneur a le pouvoir de l'affermir. (LSG)

 

Ce texte ne se réfère pas spécifiquement à la faiblesse du végétarisme. La Bible étiquette spécifiquement le végétarisme comme une doctrine de démons. Ce texte se réfère au fait que la faiblesse vient non pas de la consommation de légumes, mais que le membre n'avait pas suffisamment de foi pour ne pas être excessivement concerné si la viande avait ou non été sacrifiée aux idoles.

 

L'intention est donc que la viande doit être consommée avec actions de grâce et ce, à l'intérieur des règles fixées par les lois de l'alimentation. Les procédures adoptées par le Judaïsme, dans les sacrifices, et le processus d'abattage n'ont pas été imposés aux Païens. Paul leur a simplement déclaré de s'abstenir du sang et de ce qui est étranglé ou sacrifié aux idoles (Actes 15:20,29 ; 21:25). Nous avons donc affaire à deux concepts concernant la consommation de viandes sacrifiées aux idoles. Si on en  connaît la provenance, si c'est une question de souci public, si cela peut amener des frères à trébucher ou être vu comme un endossement d'une pratique religieuse païenne, on doit alors la rejeter et s'abstenir de la consommer. S'il y a incertitude quant au processus, il doit alors être considéré comme sans rapport et d'aucune signification. La nourriture doit être mangée avec foi car, si elle n'est pas mangée avec foi, l'adepte est alors condamné.

 

Le végétarisme est donc vu comme une faiblesse à propos du choix des aliments impliquant des viandes dans un système païen. Par ailleurs, il est clairement une doctrine de démons, quand il est prêché en tant qu'abstinence pour la pureté ou pour des raisons bibliques ou de santé. L'affirmation que Dieu n'a pas institué un processus de consommation de viandes et ce, dès le commencement, ou qu'Il n'a pas continué ce processus, après le déluge, est une erreur biblique ou une hérésie (Genèse 7:2). L'affirmation que Dieu instituerait un système malsain est, de nouveau, une imputation contre Sa nature.

 

 

q