Les Églises Chrétiennes de Dieu

[164E]

 

 

 

Le Déni Antinomien du Baptême [164E]

 

(Édition 1.0 20100906-20100906)

 

Les Antinomiens nient la nécessité du sacrement du baptême et l’imposition des mains.

 

 

    

Christian Churches of God

PO Box 369,  WODEN  ACT 2606,  AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

 

(Copyright © 2010 Wade Cox)

(Tr. 2010)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
 http://www.logon.org/french/ et http://www.ccg.org/french/

 

 

    

 Le Déni Antinomien du Baptême [164E]

 

 

Introduction

Cette étude donne suite aux précédentes études sur  La Destruction Antinomienne du Christianisme par une Mauvaise Utilisation des Écritures (No. 164C) à l'adresse : http://www.ccg.org/french/s/p164c.html et L’Homme du Péché et l'Apostasie (No. 164D) à l'adresse : http://www.ccg.org/french/s/p164d.html.

 

 

Ne faites aucune erreur : cette hérésie Antinomienne est la plus grande menace pour la foi que l'église n’a jamais vue et elle est devenue plus forte au cours du siècle dernier que jamais auparavant. C'est la doctrine de Satan, et ceux qui l’épousent sont les partisans de Satan étant des gens de l'anarchie [sans-loi]. Les démons l'utilisent pour vaincre les élus, et ils atteignent leur but même parmi les gens des églises de Dieu. Ils sont prétendument les gens de "l'Amour", mais nous n’en voyons aucun en eux, et ils mentent bien entendu concernant la Bible et les enseignements et l’histoire de la foi. Leur plaidoyer en faveur des histoires Trinitaires est aussi basé sur les mensonges continus qui attaquent l'histoire de l'église et les lois de Dieu. 

 

Les églises de Dieu sont maintenant l'objet d'attaques sévères de la part des Antinomiens. Elles sont ébranlées dans l'Ouest en particulier dans les églises de Dieu basées aux États-Unis et non pas seulement des branches de la WCG. L'ensemble du système du Christianisme a été attaqué depuis le 19ème siècle, quand les Catholiques ont déclaré le Pape comme étant le vicaire de Christ et de Dieu sur la terre assis dans le temple de Dieu, jusqu’au pasteur de néant (le berger idole) au cours du 20e siècle, et maintenant les attaques en masse sur les élus par les Antinomiens pour tromper, s'il était possible, même les élus.

 

Voyez la foi des élus depuis Abraham. Les lois étaient en vigueur et elles étaient universelles.

 

Abraham a été soutenu par Dieu dans la guerre contre les nations suivant l'attaque sur les villes de la plaine parce qu'elles avaient brisé les Sixième et Huitième Commandements, bien que leur action ait impliqué ces villes de Sodome et Gomorrhe sous la menace de destruction (Genèse 14:11-24). Ainsi, il n'y a aucune acception de personnes avec Dieu (Deut. 1:17 ; 16:19 ; 2Sam. 14:14 ; 2Chr. 19:7 ; Prov. 24:23 ; 28:21 ; Rom. 2:11 ; Éph. 6:9 ; Colossiens. 3:25 ; Jacques. 2:1) ; (cf. l’étude L’Acception de Personnes (No. 221) à : http://www.ccg.org/french/s/p221.html.

 

Job ne pécherait pas aussi et ne briserait pas le Troisième Commandement en maudissant Dieu et par conséquent mourir (Job 1:22 ; 2:9-10). Job est reconnu pour avoir précédé la Loi au Sinaï. D’où le concept du péché (Job 2:10) a aussi précédé le Sinaï.

 

Ésaü a échoué d’honorer son père en vendant son droit d’aînesse à Jacob, qui l'a supplanté (Genèse 25:31-34), brisant ainsi le Cinquième Commandement. Étant donné que le Cinquième était le premier avec la promesse, la perte du droit d’aînesse s’ensuivait comme une punition. Dieu est donc intervenu pour maintenir ce principe, bien que Jacob ait contrevenu le Dixième et contreviendrait au Neuvième Commandement. Ceux-ci sont des exemples standards pour nous de la foi livrée une fois pour toutes.

 

 La Loi de Dieu procède de sa nature.

          

Dieu est                                                                     Sa Loi est                   

Juste      (Esdras 9:15)                                               Juste         (Ps. 119:172)

Parfait    (Matt. 5:48)                                                 Parfaite    (Ps. 19:7)

Saint      (Lév. 19:2)                                                  Sainte       (Rom. 7:12)

Bon        (Ps. 34:8)                                                    Bonne      (Rom. 7:12)

Vérité    (Deut. 32:4)                                                 Vérité       (Ps. 119:142)

 


Dieu est immuable. Ainsi de même, Christ est le même hier, aujourd'hui et demain (Héb. 13:8) parce qu'il a la plénitude de la nature divine (Colossiens 1:19 ; 2:9). La Loi a les qualités essentielles de Dieu, provenant de Sa nature même et est écrite sur les cœurs des élus. La Loi est juste, vraie et bonne (Néh. 9:13). Les élus sont circoncis dans le cœur parce qu'ils partagent la nature divine (2Pierre. 1:4), et s'efforcent d'avoir toute la plénitude (pleroma) de Dieu (Éph. 3:19), comme le Christ. Tous les autres sont tenus d’observer les Lois de Dieu. Ils sont punis pour ne pas changer (KJV) ; autrement dit, parce qu'ils n'observent aucune loi (RSV, Ps. 55:19). Bénis soient ceux qui marchent dans la Loi du Seigneur (Ps. 119:1). La Loi est accomplie en nous qui marchons selon l'esprit (Rom. 8:4). Ce ne sont pas les auditeurs de la Loi qui sont justes, mais ceux qui obéissent (Rom. 2:13).

 

L’observance des Commandements de Dieu est essentielle pour l'amour et la connaissance de Dieu (1Jean. 2:3,4 ; 3:22 ; 5:3) et Christ (Jean 14:15,21), et pour la réception et la rétention de l'Esprit Saint (Jean 14:21 ; 1Jean. 3:24 ; Actes 5:32) et les bénédictions de Dieu (Apo 22:14). Le bris ou le relâchement ou l'enseignement du relâchement ou la violation des Commandements a été interdit par Christ (Matt. 5:19).

 

Matthieu 5:19 Celui donc qui supprimera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. (LSG)

 

La loi qui a été accomplie par Christ au Calvaire a dû, donc, en être une de type qui n'a pas été changée, mais accomplie.

 

La distinction habituelle est celle de la Loi Morale et de la Loi Cérémoniale. On parle de Loi Morale en tant que les Dix Commandements. La soi-disant Loi Cérémoniale est référée comme étant la Loi de Moïse.

 

On montrera que la distinction est inadéquate. Le texte sur les Œuvres de la Loi montre un domaine majeur d’incompréhension qui détruit la position antinomienne du Christianisme moderne.

 

Le fait est que Paul parlait dans les textes non seulement de deux corps de loi, mais aussi d’un autre troisième ouvrage qui a été perdu durant quelques siècles. Cet ouvrage était le Miqsat Maaseh ha Torah traduit en grec comme l’ergon nomou, traduit en français les Œuvres de la Loi, qui était en fait un autre corps de texte qui s’est perdu pendant presque deux mille ans. Il a été trouvé parmi les Manuscrits de la Mer Morte et est examiné dans le texte Les Œuvres de la Loi - ou MMT (No. 104) à : http://www.ccg.org/french/s/p104.html.

 

Paul a enseigné que ni la circoncision ni l’incirconcision ne sont quelque chose, mais l’observance des Commandements de Dieu [l’est] (1Cor. 7:19). C’est peu probable alors qu’il va ensuite se contredire dans Colossiens ou Galates (par exemple. Gal. 3:10). Il parle ainsi de deux corps de loi.

 

La Conférence d’Actes 15 et le texte d'Actes 21:20-25 exposent clairement que Paul a observé la Loi de Dieu et il n’y a rien dans ce que les Antinomiens revendiquent de Paul enseignant contre les Lois de Dieu (voir aussi l'étude PAUL Partie 1 : Paul et la Loi (No. 271) à : http://www.ccg.org/french/s/p271.html.

 

La loi de Dieu est constante. Moïse a été fait un élohim pour Pharaon (Ex. 4:16 ; 7:1) parce que l'Égypte avait violé les Commandements. Le monde est jugé maintenant et dans la Deuxième Résurrection contre la Loi de Dieu. Ceux dans le Millénaire seront jugés contre elle. Un étrange Antinomien m'a dit que Paul a observé la loi jusqu'à ce qu'il ait été converti et ainsi en réponse aux déclarations et au jugement de Jacques dans Actes, Paul était non converti. Donc, Christ est apparu à Paul et il a été baptisé et envoyé aux Païens et a écrit ces épîtres et pourtant il était toujours non converti quand il est allé à Jérusalem. La pauvre âme ne se rend pas compte que de nombreuses œuvres de Paul avec les Païens étaient de là des activités non-converties selon une telle définition. Les Antinomiens sont sans l'Esprit Saint et n’ont aucun sens logique. Ils sont en dehors de la loi et de l'Esprit Saint et sont jugés contraires à la loi.

 

Ceux qui ont péché en dehors de la Loi étaient ceux qui n'avaient pas le corps général de Loi. Le péché a existé avant le Sinaï, mais cependant en dehors de la Loi, le péché est mort (Rom. 7:8). Paul suggère que l'ignorance donne la liberté suite à la déclaration qu'il vivait autrefois sans la Loi, mais le commandement est venu, le péché a repris vie, et il est mort (Rom. 7:9). De toute évidence, le corps entier de Loi était en vigueur quand il a écrit ce texte. En effet, rien n'avait été supprimé à ce moment là. La Nouvelle Alliance n'avait pas encore pris sur l’Ancienne quand la majeure partie du Nouveau Testament a été écrit.

 

La distinction est rendue évidente à partir de la comparaison suivante provenant de l’étude La Distinction dans la Loi (No. 096) à : http://www.ccg.org/french/s/p096.html. 


 

Le Décalogue était

 

La Loi Sacrificielle ou Cérémonielle était

1. Donné par Dieu par l'Ange au Sinaï (Ex. 20: 1,22 ; Deut. 4:12;13 ; 5:22) ;

1. Énoncée par YHVH ; écrite par Moïse (Ex. 24:3,4,12) ; donné en plus des Commandements (Ex. 24:12) ;

2. Écrit par Yahovah (Ex. 31:18; 32:16) ;

2. Écrite par Moïse (Ex. 24:4 ; Deut. 31:9) ;

3. Sur des pierres (Ex. 24:12; 31:18) ;

3. Dans un Livre (Ex. 24:4,7 ; Deut. 31:24) ;

4. Remis par Yahovah à Moïse (Ex. 31:18)

4. Remise par Moïse aux Lévites (Deut. 31:25,26) ;

5. Déposé par Moïse dans l'Arche (Deut. 10:5) ;

5. Déposée par les Lévites à côté de l'Arche (Deut31:26) où elle était un témoin contre Israël.

Le Décalogue

La Loi Sacrificielle ou Cérémonielle

6. Traite des préceptes moraux (Ex. 20:3-17) ;

6. Traite avec des questions rituelles cérémoniales (à partir de son utilisation dans Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome) ;

7. Révèle le péché (Rom. 7:7) ;

7. Prescrit des offrandes pour les péchés (voir Lévitique) ;

8. Montre que le fait de transgresser la loi est le péché (1Jean. 3:4) et que le salaire du péché est la mort (Rom. 6:23).

8. Sa transgression n'est point un péché parce qu'elle est supprimée (Éph. 2:15) ; de là, là où il n'y a point de loi, il n'y a point non plus de transgression (Rom. 4:15).

9. Nous devrions observer la loi entière (Jacques. 2:10) ; nous ne devons pas enfreindre le moindre [des commandements] de la Loi (Matt. 5:19)

9. Les Apôtres n'ont pas donné un tel commandement (instruction ou commission ; diesteilametha) d’observer la loi (Actes 15:24) ;

10. Parce que cette loi nous jugera (Jacques. 2:12) ;

10. Nous ne devons pas être jugés en l'observant (Col. 2:16) ;

11. Le Chrétien qui observe cette loi est béni dans ce qu’il fait (Jacques. 1:25) ;

11. Nous ne sommes pas justifiés par la loi, mais par la foi ;

12. C'est la loi parfaite de liberté (Jacques. 1:25 ; cf. Jacques. 2:12) parce que la loi est parfaite (Ps. 19:7) ;

12. La liberté vient de la foi, non pas la justification par la loi (Gal. 5:1,3).

13. Cette loi a été établie par la foi en Christ (Rom. 3:31) ; elle n'a pas été détruite (Matt. 5:17) ;

13. Christ a supprimé la division de la loi (Éph. 2:15) ; la dette (Col. 2:14) ; et la structure (Gal. 3:19).

14. Christ devait amplifier la loi  et la rendre honorable (Ésaïe. 42:21) ;

14. Christ a effacé l'acte des ordonnances qui étaient contre nous (Col. 2:14).

15. Nous savons que la loi est spirituelle (Rom. 7:14 cf. v. 7).

15. Cette loi est d'une ordonnance charnelle (Héb. 7:16). Dieu a permis qu’Israël ait des lois selon lesquelles ils ne pourraient pas vivre à cause de leur pollution (Ézék. 20:25). Cette loi n'a rien rendu parfait.


La structure charnelle de la loi sacrificielle et des symboles physiques a dû être répétée annuellement jusqu'à ce que Christ ait payé une fois pour toutes pour nos péchés.

La façon ne pouvait seulement être rendue disponible qu’avec la destruction du Temple en 70 EC (Ère Courante) et la dispersion de Juda.

 

C'est la signification plus complète du Signe de Jonas et de la prophétie des soixante-dix semaines d’années de Daniel 9:25 (voir l'étude Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple (No. 13)), à : http://www.ccg.org/french/s/p013.html qui avait trait à la cessation de l’Ancienne et au début de la Nouvelle Alliance.

 

La Nouvelle Alliance concernait donc la loi sacrificielle, qui ne pouvait seulement être éliminée qu’avec le Temple.

 

La Nouvelle Alliance était l'abolition des ordonnances sacrificielles, et non pas l'élimination de la Loi.

 

Pierre a dit de ces Antinomiens ; ces hommes sans-loi dans 2Pierre 3:14-18 :

 

[14] C’est pourquoi, bien-aimés, en attendant ces choses, appliquez-vous à être trouvés par lui sans tache et irrépréhensibles dans la paix. [15] Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l’a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée, [16] C’est ce qu’il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine. [17] Vous donc, bien-aimés, qui êtes avertis, mettez-vous sur vos gardes, de peur qu’entraînés par l’égarement des impies, vous ne veniez à déchoir de votre fermeté. [18] Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour l’éternité ! Amen !

 

Ce "vous ne veniez à déchoir de votre fermeté" [ou perte de votre propre stabilité] auquel Pierre se réfère est de perdre la compréhension de la foi, et même, ce que vous aviez vous sera enlevé.

 

C'est ce que vous avez vu se produire parmi ces pauvres âmes dans le Christianisme Trinitaire. C’est pour cette raison que les universitaires Trinitaires sont obligés de prétendre que Pierre n'a pas écrit 2Pierre et que c'était un écrit postérieur de quelqu'un d'autre dans l'église. Cela a été fait de telle sorte que l'hérésie Antinomienne puisse être maintenue contre ce qui a été écrit par Pierre comme les Catholiques romains sont particulièrement ébranlés dans leurs doctrines par ce texte.

 

Les attaques Antinomiennes sur le Baptême et le Dîner du Seigneur.

 

Matthieu 3:13-17 Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. [14] Jean l’aurait empêché, en disant, "j’ai besoin d’être baptisé par toi, et toi, tu viens à moi ?" [15] Mais Jésus lui répondit : " Accepte qu'il en soit ainsi pour le moment, car c'est ainsi qu'il nous convient d'accomplir toute justice." Alors il consentit. [16] Et lorsque Jésus fût baptisé, immédiatement il sortit de l’eau, et voici, les cieux lui furent ouverts, et il vit l’Esprit de Dieu qui descendit comme une colombe et venant se poser sur lui ; [17] et voici, une voix venant des cieux disait, "C’est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai pris mon bon plaisir." (ESV traduit de l’anglais)

 

Notez la différence entre les textes où la version KJV a un texte supplémentaire concernant le baptême de Christ et les deux autres. Cela se réfère apparemment aux faits de la persécution plutôt qu’au baptême réel.

 

Matthieu 20:18-23 Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes. Ils le condamneront à mort, [19] et ils le livreront aux païens, pour qu’ils se moquent de lui, le battent de verges, et le crucifient ; et le troisième jour il ressuscitera. [20] Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils, et se prosterna, pour lui faire une demande. [21] Il lui dit : Que veux-tu ? Ordonne, lui dit-elle, que mes deux fils, que voici, soient assis, dans ton royaume, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche. [22] Jésus répondit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire ? Nous le pouvons, dirent-ils. [23] Et il leur répondit : Il est vrai que vous boirez ma coupe ; mais pour ce qui est d’être assis à ma droite et à ma gauche, cela ne dépend pas de moi, et ne sera donné qu’à ceux à qui mon Père l’a réservé. (LSG)

 

Matthieu 20:18-24 Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils d’homme sera trahi aux chefs des prêtres et aux scribes, et ils le condamneront à mort, [19] Et ils le livreront aux Gentils, pour s’en moquer, et le fouetter et le crucifier ; mais il ressuscitera le troisième jour. [20] Alors la mère des enfants de Zébédée s’approcha de lui avec ses fils, l’adorant, et désirant une certaine chose de lui. [21] Et il lui dit : Que veux-tu ? Elle lui dit : Accorde que mes deux fils, qui sont ici, soient assis l’un à ta main droite et l’autre à ta gauche, dans ton royaume. [22] Mais Jésus répondit, et dit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire, et être baptisés du baptême dont je dois être baptisé ? Ils lui dirent : Nous le pouvons. [23] Et il leur dit : Vous boirez c’est vrai ma coupe, et serez baptisés du baptême dont je suis baptisé ; mais d’être assis à ma main droite et à ma gauche, ce n’est pas à moi à le donner ; mais cela ne sera donné qu’à ceux pour lesquels cela est préparé par mon Père. [24] Et lorsque les dix l’entendirent, ils furent indignés contre les deux frères. (KJV en français)

 

Voir aussi Marc 10:37-39.

 

Les textes des Actes sont souvent cités par les Antinomiens pour affirmer que le baptême n'est pas exigé en ignorant Actes 2 et en citant seulement partiellement Actes 16. C'est une tromperie délibérée par ces fils de Satan. 

 

Actes 2:37-40 Après avoir entendu ce discours, ils eurent le cœur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres : Hommes frères, que ferons-nous ? [38] Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. [39] Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. [40] Et, par plusieurs autres paroles, il les conjurait et les exhortait, disant : Sauvez-vous de cette génération perverse.

 

Actes 16:29-34 Alors le geôlier, ayant demandé de la lumière, entra précipitamment, et se jeta tout tremblant aux pieds de Paul et de Silas ; [30] il les fit sortir, et dit: Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé ? [31] Paul et Silas répondirent : Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille. [32] Et ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu’à tous ceux qui étaient dans sa maison. [33] Il les prit avec lui, à cette heure même de la nuit, il lava leurs plaies, et aussitôt il fut baptisé, lui et tous les siens. [34] Les ayant conduits dans son logement, il leur servit à manger, et il se réjouit avec toute sa famille de ce qu’il avait cru en Dieu.

 

Notez que ces fils de Bélial ignorent délibérément le verset 33 quant à son baptême subséquent et le verset 34 qui déclare qu'il avait changé pour croire en Dieu. Que le Seigneur les réprimande.

 

De façon similaire, Paul répète aussi l'exigence pour le baptême.

 

Romains 6:1-5 Que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde ? [2] Loin de là ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ? [3] Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? [4] Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. [5] En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, (LSG)

 

Éphésiens 4:1-5 Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d’une manière digne de la vocation qui vous a été adressée, [2] en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec charité, [3] vous efforçant de conserver l’unité de l’esprit par le lien de la paix. [4] Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation ; [5] il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, [6] un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous. (LSG)

 

Ainsi, il y a Un Seigneur, Une Foi et Un Baptême et un Dieu et Père de nous tous.

Colossiens 2:12-14 ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts. [13] Vous qui étiez morts par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses ; [14] il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix.

 

Ainsi, ce qui a été cloué au stauros ou au pieu était la Facture de l'Endettement sous la loi, qui a été réalisé par notre baptême.

 

De nouveau, de l’épître aux Hébreux, nous voyons que l’épître aux Hébreux exige le baptême, l’imposition des mains, de la résurrection des morts, et du jugement éternel.

 

Hébreux 6:1-3 C’est pourquoi, laissant les rudiments de la doctrine de Christ, allons vers la perfection, ne posant pas de nouveau le fondement de la repentance des œuvres mortes, et de la foi envers Dieu, 2 de la doctrine des baptêmes, et de l’imposition des mains, et de la résurrection des morts, et du jugement éternel, 3 et nous ferons cela, si Dieu le permet. (KJV en français)

 

Ainsi de même, Pierre dit que le baptême est un appel à Dieu pour une Conscience claire par la Résurrection de Jésus Christ. Si vous n'êtes pas baptisés, vous n'êtes pas sauvés. Ainsi de même, le baptême doit être de l'église de Dieu et même Apollos et ceux avec lui ont dû être rebaptisés parce que leur baptême était le baptême de Jean. 

 

1Pierre 3:20-21 qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c’est-à-dire, huit, furent sauvées à travers l’eau. [21] Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ (LSG)

 

Actes 19:1-5 Pendant qu’Apollos était à Corinthe, Paul, après avoir parcouru les hautes provinces de l’Asie, arriva à Ephèse. Ayant rencontré quelques disciples, [2] il leur dit : Avez-vous reçu le Saint-Esprit, quand vous avez cru ? Ils lui répondirent : Nous n’avons pas même entendu dire qu’il y ait un Saint-Esprit. [3] Il dit : De quel baptême avez-vous donc été baptisés ? Et ils répondirent : Du baptême de Jean. [4] Alors Paul dit : Jean a baptisé du baptême de repentance, disant au peuple de croire en celui qui venait après lui, c’est-à-dire, en Jésus. [5] Sur ces paroles, ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus.

 

Les commentaires de Christ sont critiques quant aux sacrements. Il a dit :

 

Jean 6:44-69 Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et je le ressusciterai au dernier jour. [45] Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi. [46] C’est que nul n’a vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu ; celui-là a vu le Père. [47] En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. [48] Je suis le pain de vie. [49] Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts. [50] C’est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. [51] Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. [52] Là-dessus, les Juifs disputaient entre eux, disant : Comment peut-il nous donner sa chair à manger ? [53] Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez son sang, vous n’avez point la vie en vous-mêmes. [54] Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. [55] Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage. [56] Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. [57] Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. [58] C’est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n’en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts : celui qui mange ce pain vivra éternellement. [59] Jésus dit ces choses dans la synagogue, enseignant à Capernaüm. [60] Plusieurs de ses disciples, après l’avoir entendu, dirent : Cette parole est dure ; qui peut l’écouter ? [61] Jésus, sachant en lui-même que ses disciples murmuraient à ce sujet, leur dit : Cela vous scandalise-t-il ? [62] Et si vous voyez le Fils de l’homme monter où il était auparavant ?… [63] C’est l’esprit qui vivifie ; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie. [64] Mais il en est parmi vous quelques-uns qui ne croient point. Car Jésus savait dès le commencement qui étaient ceux qui ne croyaient point, et qui était celui qui le livrerait. [65] Et il ajouta : C’est pourquoi je vous ai dit que nul ne peut venir à moi, si cela ne lui a été donné par le Père. [66] Dès ce moment, plusieurs de ses disciples se retirèrent, et ils n’allaient plus avec lui. [67] Jésus donc dit aux douze : Et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller ? [68] Simon Pierre lui répondit : Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. [69] Et nous avons cru et nous avons connu que tu es le Christ, le Saint de Dieu.

 

Christ a dit : à moins que vous ne mangiez mon corps et ne buviez mon sang, vous n'avez aucune part avec moi. C'était l'établissement du Dîner du Seigneur du 14 Abib et a été donné aux Apôtres. Il a été établi au Sinaï. Cependant, Christ lui-même a eu besoin d'être baptisé et ensuite, l'Esprit Saint est venu sur lui. Cela a été fait pour établir l’ordination en séquence (cf. Matt. 3 :13-17).

 

La Réception de l'Esprit Saint

L’Esprit Saint ne vient pas par le baptême seulement, mais est conféré par l'imposition des mains.

Actes 8:12-17 Mais, quand ils eurent cru à Philippe, qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser. [13] Simon lui-même crut, et, après avoir été baptisé, il ne quittait plus Philippe, et il voyait avec étonnement les miracles et les grands prodiges qui s’opéraient. [14] Les apôtres, qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole de Dieu, y envoyèrent Pierre et Jean. [15] Ceux-ci, arrivés chez les Samaritains, prièrent pour eux, afin qu’ils reçussent le Saint-Esprit. [16] Car il n’était encore descendu sur aucun d’eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. [17] Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit. (LSG)

 

Simon le Magicien a été baptisé, mais l'imposition des mains a été retenue et réservée aux apôtres dans au moins un cas comme nous le savons à partir d'ici car cela impliquait en fait Simon le Magicien et la zone infestée Gnostique en Samarie. Simon a tenté d'acheter l’Esprit Saint et cela lui a été refusé. Ce n'est pas une question de simplement invoquer le nom de Christ, autrement Simon le Magicien aurait hérité de l'Esprit Saint et de la vie éternelle dans la Première Résurrection, ce que nous savons qu'il n'a pas hérité et ce qui lui a été refusé. Ainsi, l'imposition des mains est par l'autorisation de l'Église de Dieu et nous voyons que Philippe a effectué le baptême et l’imposition des mains en entier avec l'Éthiopien mais dans ce cas-ci, il n'était pas autorisé à le faire par l'église et ses anciens parce que l’Esprit Saint devait être retenu à au moins un de ces Gnostiques et peut-être à beaucoup plus.

 

Ces Antinomiens doivent croire qu'ils sont plus justes que les Apôtres puisqu’ils ne croient pas qu'ils nécessitent le baptême et l'imposition des mains.

 

Le baptême est la condition préalable nécessaire pour la réception de l’Esprit Saint. Ce baptême remplaçait le baptême de Jean.

Actes 19:1-7 Pendant qu’Apollos était à Corinthe, Paul, après avoir parcouru les hautes provinces de l’Asie, arriva à Éphèse. Ayant rencontré quelques disciples, [2] il leur dit : Avez-vous reçu le Saint-Esprit, quand vous avez cru ? Ils lui répondirent : Nous n’avons pas même entendu dire qu’il y ait un Saint-Esprit. [3] Il dit : De quel baptême avez-vous donc été baptisés ? Et ils répondirent : Du baptême de Jean. [4] Alors Paul dit : Jean a baptisé du baptême de repentance, disant au peuple de croire en celui qui venait après lui, c’est-à-dire, en Jésus. [5] Sur ces paroles, ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus. [6] Lorsque Paul leur eut imposé les mains, le Saint-Esprit vint sur eux, et ils parlaient en langues et prophétisaient. [7] Ils étaient en tout environ douze hommes. (LSG)

 

Pierre a aussi compris le baptême pour être une règle de l'Église de Dieu (cf. Actes 2 :37-40).

 

Dieu détermine quand et où les élus doivent être choisis et appelés et quelles doivent être leurs tâches. Ceux qui appellent Christ et n'obéissent pas aux commandements de Dieu ne sont pas les élus et n’héritent pas la Première Résurrection et la vie Éternelle ensuite. Ils vont à la Deuxième Résurrection.

 

C'est au-delà du doute que nous devons observer la loi et il n'y a aucune séparation entre la Loi et la Grâce. Nous avons été baptisés en Christ et par le baptême en sa mort et la Résurrection à la vie éternelle.

 

Romains 6:1-5 Que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde ? [2] Loin de là ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ? [3] Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? [4] Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. [5] En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, (LSG)

 

Nous avons vu plusieurs membres des Églises de Dieu abandonner la foi et rejeter la nécessité de leur baptême et qui ont déclaré le baptême inutile. Leur baptême a été ainsi annulé, et ils sont marqués et expédiés à la Deuxième Résurrection comme le sont tous ceux qui étaient baptisés dans les Églises de Dieu et qui sont ensuite devenus des Antinomiens Trinitaires. Ce problème s’étend aussi aux Binitaires Antinomiens dans les églises de Dieu.

 

Souvenez-vous que beaucoup de ces gens entrent dans l'église et essayent de détruire la foi des élus et de briser la discipline de l'église. Ne laissez aucune personne de ce genre se trouver parmi nous et ne laissez pas une telle personne créer des problèmes dans la foi. Ils doivent être déclarés aux ministres immédiatement. Ne tolérez pas ces Antinomiens et ces semeurs de division parmi nous. Cet Antinomisme imprègne les églises de Dieu et surtout des branches des États-Unis de Sardes et de Laodicée. Tout officier et membre de CCG doit être attentif à ces gens qui viennent des branches basées aux États-Unis. Nous avions récemment eu des gens de ces églises essayer d'influencer nos officiers dans l’Antinomisme Binitaire, et prêcher les doctrines Antinomiennes "Tout ce que vous avez besoin c’est l’amour" et nous le voyons émerger des grandes églises de Dieu basées aux États-Unis. Les gens qu'ils ont perdus aux églises de maison aux États-Unis en sont pourris et cela se répand sur le monde anglophone comme une traînée de poudre et nous le voyons dans les personnes qui tentent de venir à nous de ces organisations en Amérique latine et en Europe. Cependant, l'Afrique n’est heureusement pas entachée avec l'hérésie. Soyez diligents à détecter et à rejeter ces hérétiques. Le Commonwealth britannique suit les États-Unis à la trame avec les mêmes doctrines sataniques, seulement pas aussi rapidement.

 

Nous pouvons maintenant voir que la doctrine a pénétré dans l'église dans les derniers jours avec force et a pénétré dans les Églises de Dieu et trompe le corps baptisé de Christ et s’étend dans le corps de Christ et trompe, si c’était possible, même les élus. Ils nous attaquent parce qu'ils ne peuvent pas nous tromper. Retenez la foi une fois livrée aux saints. Évitez ces pions de Satan.

 

Priez pour la bénédiction continue de Dieu sur l'église et que nous soyons en mesure de continuer en croissance et dans la puissance de l'Esprit Saint.

Priez pour le repentir des peuples anglophones car l’antinomisme parmi eux des Binitaires/Trinitaires peut bien les voir envoyés en captivité dans un très proche avenir en commençant par les États-Unis, car c'est là que l'apostasie Antinomienne et son éthique relative de l'anarchie sont les plus enracinées. Les États-Unis semblent se dévorer de l'intérieur et le Commonwealth n'est pas si loin derrière eux. Cependant, aux États-Unis, l'antinomisme est de loin le plus enraciné, et l'anarchie et le mépris pour les autres plus intenses.

  

q