Les Églises Chrétiennes de Dieu

[193]

 

 

 

Introduction à la Divinité [193]

 

(Édition 2.0 19970417-20100716)

 

 

 

La Divinité a été délibérément obscurcie par le Christianisme traditionnel. Cependant, en étudiant soigneusement la Bible, nous pouvons obtenir une représentation claire. Cette étude montre aussi clairement et aussi simplement que possible ce que la Bible dit au sujet de la Divinité.

 

    

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

 

(Copyright © 1997, 2010 Wade Cox)

(Tr. 2003, rév. 2013)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
 http://www.logon.org/french/ et http://www.ccg.org/french/

 

    

Introduction à la Divinité [193]

 

Il est impossible d'adorer Dieu, à moins que nous ne comprenions qui est Dieu. La majorité d'entre nous s'attend à vérifier la crédibilité de quiconque se place en autorité sur nous. On nous dit de vérifier la carte d'identité de quelqu'un, qui vient à notre maison en prétendant être un policier, avant de lui donner la permission d'entrer. On nous dit de vérifier l'identité des vendeurs qui se présentent à notre porte. Nous apprenons à nos enfants à ne pas parler aux étrangers. Nous ne faisons pas confiance aux autres pour nous conseiller ou nous instruire avant de savoir qui ils sont. Nous pourrions même dire à un ami 'qui es-tu pour me dire quoi faire ?'. Par conséquent, comment pouvons-nous adorer un être que nous ne connaissons pas ou faire ce qu’il nous dit ? Pourtant, nous allons suivre un homme qui dit "je connais Dieu" sans vérifier si le dieu, qu'il dit connaître, est bien le seul vrai Dieu. La seule façon de connaître Dieu est d'étudier la Bible et de vivre de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

 

Matthieu 4:4 Jésus répondit : Il est écrit : L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. (LSG)

 

Donc, regardons ce que la Bible dit.

 

Dieu, le Père

 

Deutéronome 4:39 déclare très clairement qu'il n’y a qu’un seul vrai Dieu.

 

Deutéronome 4:35-39 35 Tu as été rendu témoin de ces choses, afin que tu reconnusses que l'Éternel est Dieu, qu'il n'y en a point d'autre. 36 Du ciel, il t'a fait entendre sa voix pour t'instruire ; et, sur la terre, il t'a fait voir son grand feu, et tu as entendu ses paroles du milieu du feu. 37 Il a aimé tes pères, et il a choisi leur postérité après eux ; il t'a fait lui-même sortir d'Égypte par sa grande puissance ; 38 il a chassé devant toi des nations supérieures en nombre et en force, pour te faire entrer dans leur pays, pour t'en donner la possession, comme tu le vois aujourd'hui. 39 Sache donc en ce jour, et retiens dans ton cœur que l'Éternel est Dieu, en haut dans le ciel et en bas sur la terre, et qu'il n'y en a point d'autre. (LSG)

 

Nous expliquerons la signification des termes 'Son nom' et 'Sa présence' plus tard. Notez aussi ici :

 

Deutéronome 32:39  Sachez donc que c'est moi qui suis Dieu, et qu'il n'y a point de dieu près de moi ; Je fais vivre et je fais mourir, Je blesse et je guéris, et personne ne délivre de ma main. (LSG)


Deutéronome 6:4 Écoute, Israël ! l'Éternel, notre Dieu, est le seul Éternel. (LSG)


1 Samuel 2:2  Nul n'est saint comme l'Éternel; Il n'y a point d'autre Dieu que toi; Il n'y a point de rocher comme notre Dieu. (LSG)

 

Ésaïe 44:8  N'ayez pas peur, et ne tremblez pas ; Ne te l'ai-je pas dès longtemps annoncé et déclaré ? Vous êtes mes témoins : Y a-t-il un autre Dieu que moi ? Il n'y a pas d'autre rocher, je n'en connais point. (LSG)

 

Ésaïe 45:5-6 5 Je suis l'Éternel, et il n'y en a point d'autre, hors moi il n'y a point de Dieu ; Je t'ai ceint, avant que tu me connusses. 6 C'est afin que l'on sache, du soleil levant au soleil couchant, que hors moi il n'y a point de Dieu : Je suis l'Éternel, et il n'y en a point d'autre. (LSG)

 

Le Nouveau Testament est aussi clair. Christ a enseigné à ses disciples, qui ont continué ses enseignements.

 

Jean 5:44  Comment pouvez-vous croire, vous qui tirez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez point la gloire qui vient de Dieu seul ? (LSG)

 

Matthieu 19:17  Il lui répondit : Pourquoi m'interroges-tu sur ce qui est bon ? Un seul est le bon. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. (LSG)

 

Marc 12:32  Le scribe lui dit : Bien, maître ; tu as dit avec vérité que Dieu est unique, et qu'il n'y en a point d'autre que lui, (LSG)

 

Matthieu 23:9 Et n'appelez personne sur la terre votre père ; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. (LSG)

 

Éphésiens 4:6  un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous. (LSG)

 

1Timothée 1:17 Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siècles des siècles ! Amen ! (LSG)

 

Jean 17:3  Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. (LSG)

 

Jean 17:3 est un verset clef. Jean déclare très clairement qu'il n’y a qu’un Seul Vrai Dieu et que Jésus Christ est Son fils qu'Il (Dieu) a envoyé. Notre vie éternelle dépend de notre compréhension de cela car Jean répète ce concept dans 1 Jean 5:20.

 

La Bible bâtit là-dessus, précepte par-dessus précepte, verset par-dessus verset.

 

1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme, (LSG)

 

Il s'ensuit qu'un médiateur ne peut pas être le Dieu pour qui il sert d'intermédiaire.

 

Voir aussi 1 Corinthiens 8:6.

 

1 Corinthiens 8:6  néanmoins pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes. (LSG)

 

Nous parlons ici de deux êtres entièrement séparés avec des positions entièrement différentes. Christ agit de la part de Dieu sous Sa direction. Cela a été sa position depuis le commencement, c'est-à-dire, le temps que Dieu a créé la Parole (le Logos) et l'Armée angélique. Ce terme Logos s’applique aussi aux Oracles de Dieu, qui sont les Logoi (c'est-à-dire le pluriel de Logos) de Dieu. En hébreu, c’était comme le Memra.

 

Jean et Paul ont tous deux affirmé que personne n'a jamais vu ou entendu Dieu. Cela peut être embrouillant, étant donné que certains passages bibliques semblent se référer à une conversation avec Dieu ou même une présence physique. La chose importante à comprendre est que la Bible n'a pas été à l'origine écrite en français. Nous avons affaire avec des traductions. Les mots pour Dieu et pour celui qui a agi pour Lui, avec Son autorité, ont généralement été traduits par le même terme, Dieu. Il y a des termes multiples traduits par Dieu. Ce concept a été traité dans plusieurs études, comme Les Élus en tant qu'Élohim (No. 001), Le Dieu que Nous Adorons (No. 002), Les Noms de Dieu (No. 116), etc.

 

L'Ange de YHVH (No. 024) de l'Ancien Testament est identifié par la Bible comme étant Jésus Christ. Cet ange a agi comme Dieu, sous la direction de Dieu, comme un fils agissant dans une affaire pour son père. Le fils, qui agit sous la directive de son père, fait une affaire qui devient un engagement pour les deux et celui-ci est comme si le père avait été là. Le nom de Dieu était en lui (Exode 23:21). Autrement dit, il a agi au nom de Dieu.

 

1 Jean 4:12  Personne n'a jamais vu Dieu ; si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous. (LSG)

 

Jean 1:18  Personne n'a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître. (LSG)

 

Le texte ajoute le mot lui. Le texte dit simplement “il a parlé ou déclaré”.

 

La LSG dit 'le Fils unique' pour contourner le problème des nombreux fils de Dieu. C’est en réalité “le Monogenese Theos ou seul dieu né celui-là a parlé.”

 

Jean 5:37  Et le Père qui m'a envoyé a rendu lui-même témoignage de moi. Vous n'avez jamais entendu sa voix, vous n'avez point vu sa face, (LSG)

 

Jean 6:46  C'est que nul n'a vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu ; celui-là a vu le Père. (LSG)

 

1Timothée 6:14-16 14 et de vivre sans tache, sans reproche, jusqu'à l'apparition de notre Seigneur Jésus Christ, 15 que manifestera en son temps le bienheureux et seul souverain, le roi des rois, et le Seigneur des seigneurs, 16 qui seul possède l'immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n'a vu ni ne peut voir, à qui appartiennent l'honneur et la puissance éternelle. Amen ! (LSG)

 

De cela, nous voyons que Jésus Christ ne peut pas être Dieu comme Dieu le Père est Dieu. Jean a écrit cela après la résurrection de Christ. Les disciples ont vu Christ après sa résurrection et ce, à beaucoup d'occasions. Christ est subalterne à Dieu son Père, qui est le Seul Vrai Dieu.

 

Cela deviendra plus clair en progressant.

 

L’Adoration de Dieu

 

Nous devons adorer Dieu seul.

 

Exode 20:2-3 2 Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude. 3 Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. (LSG)

 

La pénalité pour adorer d'autres dieux (l'idolâtrie) est la mort (Deut. 11:16 ; 30:17-18).

 

Christ a réaffirmé que nous devons adorer Dieu seulement, tout comme l’ont affirmé Paul et les anges (Jean 4:22-24 ; Matthieu 4:10 ; Romains 15:6 ; Éphésiens 3:14 ; Apoc. 19:10; 22:9).

 

Quoi d'autre nous dit la Bible au sujet de Dieu le Père ?

 

  1. Il est le Créateur (Genèse 1:1 ; Néhémie 9:6 ; Psaume 124:8 ; Ésaïe 40:26-28 ; 44:24 ; Actes 14:15 ; 17:24 ; Apoc. 14:7).

 

  1. Lui seul est immortel (Psaume 90:2 ; 93:2 ; Ésaïe 40:28 ; 57:15 ; 1Timothée 6:16).

 

  1. Il sait tout (Ésaïe 2:9 ; 40:28 ; 41:4,26 ; Psaume 147:5 ; Romains 11:33-34).

 

  1. Il ne change pas (Malachie 3:6).

 

  1. Il est le Rocher d’Israël (Ésaïe 44:8 ; Deut. 32:18 ; 1Samuel 2:2 ; Psaume 18:31). Les versets dans Matthieu 16:17-18 où Christ et Pierre discutaient de la question de l'Église doivent être examinés soigneusement. Le sujet de la conversation était Dieu le Père et qu’Il était le Rocher sur lequel Christ allait construire l'Église.

 

Notez aussi que, dans Daniel 2:34, Christ est décrit comme la roche taillée (du Rocher), non par des mains humaines, pour détruire les royaumes de ce monde.

 

Nous pouvons aussi regarder la parabole des deux maisons dans Luc 6:46-48. Jean 14:24 nous dit que les paroles de Christ ne sont pas les siennes, mais de son Père.

 

Le Nom de Dieu

 

Comme mentionné précédemment, nous avons affaire avec des traductions et il est nécessaire d'examiner le terme original et le contexte du passage. En utilisant plusieurs traductions différentes et avec l'aide de Bibles Interlinéaires, de la Concordance de Strong et d'autres outils semblables, il est possible de vérifier la vraie signification de la Bible.

 

Élohim est le mot hébreu pluriel qui a été traduit par Dieu. Éloah est le mot hébreu singulier, aussi traduit par Dieu. Il est donc nécessaire de connaître le terme qui a été utilisé dans l'original afin de comprendre la pleine signification d'un verset. On doit aussi regarder le contexte très soigneusement pour s'assurer que l'application correcte du terme est comprise.

 

Éloah est singulier et seulement utilisé pour Dieu le Père. Il a été écrit comme Élahh en Araméen et il est devenu Allahh en Arabe.

 

Élohim est appliqué à n'importe quel être dans la Divinité ou le gouvernement de Dieu, ce qui, bien sûr, inclut aussi Dieu le Père, qui est Le Dieu ou ha Élohim.

 

·         Il est utilisé pour Dieu le Père (Deut. 4:35 ; Psaume 45:6-7).

 

·         Il est utilisé pour Christ (Psaume 45:7).

 

·         Il est utilisé pour les anges (Psaume 82:1 ; Deut. 29:18).

 

·         Il est utilisé pour les hommes nommés à des positions spécifiques par Dieu, comme Moïse (Exode 7:1) et les juges (Exode 22:8).

 

Le Dieu qui est apparu aux Hommes (à l'Humanité)

 

Nous avons lu qu’aucune personne n'a jamais vu Dieu. On ne l'a jamais entendu. L'Ancien Testament est plein de déclarations en rapport avec des conversations avec Dieu ou des manifestations de Dieu. Donc, qui était ce Dieu ? Cet être est mentionné comme Dieu ou l’Éternel ou l’Éternel Dieu.

 

Hagar a vu l'Ange du Seigneur qu’elle a appelé "Tu es le Dieu qui voit" (Genèse 16). Moïse a rencontré Dieu et lui a parlé fréquemment. Mais ce n'était pas Dieu le Père. C'était l'Ange de Dieu, qui marchait devant Israël dans la nuée, pendant leur temps dans le désert. C'était l'Ange du Seigneur, qui a donné la loi à Israël au Sinaï (Actes 7:38,53). Il a été envoyé avec le pouvoir et l'autorité de Dieu le Père et il a prononcé les paroles de Dieu le Père. Dans Exode 23:20, l'Ange du Seigneur parle comme Dieu le Père. Cet Ange du Seigneur est identifié comme Christ (1Cor. 10:4).

 

Quand Jacob a donné la bénédiction aux fils de Joseph, il s’est référé à l'Ange de la Rédemption (Genèse 48:15-16). L'Ange de la Rédemption est identifié comme Christ (Galates 3:13 ; 4:4-5).

 

L'être, avec qui Jacob a lutté (Genèse 32:24-31), a été appelé Dieu ainsi que l'ange appelé le Visage de Dieu. L'Ange de Sa Présence est un autre titre utilisé dans Deutéronome 4:37 et Ésaïe 63:9. Cet ange a racheté Israël.

 

Nous avons donc un ange qui a été connu par plusieurs noms. Il a été décrit comme un attribut de Dieu. Il a porté la présence de Dieu, le nom de Dieu, l'autorité de Dieu, le visage de Dieu et, ainsi, était Son représentant. Cet ange est identifié comme Christ, avant sa venue.

 

Jésus Christ a accompli le même rôle dans le Nouveau Testament que celui qu'il avait dans l’Ancien Testament. Dieu le Père est le Dieu des deux Testaments. Christ était toujours le Fils de Dieu, le messager de Dieu, l'oint de Dieu. Il fait toujours la volonté de Dieu et prononce les paroles de Dieu ; il est venu sous l'autorité de Dieu, en Son nom, et il est apparu à l'humanité en tant que le représentant de Dieu le Père.

 

Jésus Christ

 

Christ est venu au nom de Dieu, avec l'autorité de Dieu. Il a été envoyé par Dieu pour proclamer le Royaume de Dieu. Il est donc comme Dieu. Il peut pardonner les péchés (Matthieu 9:6), guérir les malades, donner la vue aux aveugles et la liberté à l'opprimé (Ésaïe 61:1 ; Luc 4:18). Il a été envoyé pour sauver le monde (Jean 3:17) et être un témoin du Père (Jean 3:17 ; 5:36,43 ; 7:29 ; 8:29 ; 17:8,25).

 

Christ a dit clairement qu'il faisait la volonté de Dieu. Il ne faisait pas sa volonté. À Jean 13:16, Christ déclare que le serviteur n'est pas plus grand que le maître, ni celui qui est envoyé (lui-même) plus grand que Celui (Dieu) qui l'a envoyé. Il est aussi déclaré qu'il était le serviteur de Dieu (Ésaïe  42:1-4).

 

Christ a déclaré qu'il ne pouvait rien faire de lui-même, mais qu'il a fait ce qu'il a vu le Père faire (Jean 5:19,30 ; 8:28). Il a aussi déclaré que ses doctrines n'étaient pas les siennes, mais celles de Dieu (Jean 7:16), que Dieu le Père était plus grand que lui (Jean 10:29) et qu'il agissait sur l’ordre de Dieu (Jean 12:49-50).

 

Dieu le Père voit tout et sait tout ; Il connaît la fin du début. Il est omniscient (Psaume 147:5 ; Ésaïe 40:28 ; 41:4,26 ; 42:9 ; Romains 11:33-34). Christ ne sait pas tout. Il ne savait pas si Abraham allait sacrifier Isaac (Genèse 22:12). Il ne savait pas quand il retournerait (Matthieu 24:36; Actes 1:7). Même après sa résurrection, il ne savait pas tout. Apocalypse 1:1 déclare que Dieu a révélé ces choses à Christ qui les a ensuite données à Jean afin qu’il les écrive.

 

De nouveau, pour cette raison, Christ ne peut pas être Dieu, comme Dieu le Père est Dieu. Christ est venu pour révéler le Père. En connaissant Christ, nous pouvons connaître Dieu.

 

Jean 14:9  Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe ! Celui qui m'a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ? (LSG)

 

Jean 17:3  Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. (LSG)


Connaître Dieu est obligatoire pour la vie éternelle. Jésus Christ a été envoyé pour révéler le Père ; il a dit Ses paroles. Tout ce qu'il a fait et dit était sous la directive de Celui qui l’a envoyé. Les paroles, que Christ a prononcées, étaient esprit et vie.

 

Jean 6:63-68 63 C'est l'esprit qui vivifie ; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie. 64 Mais il en est parmi vous quelques-uns qui ne croient point. Car Jésus savait dès le commencement qui étaient ceux qui ne croyaient point, et qui était celui qui le livrerait. 65 Et il ajouta : C'est pourquoi je vous ai dit que nul ne peut venir à moi, si cela ne lui a été donné par le Père. 66 Dès ce moment, plusieurs de ses disciples se retirèrent, et ils n'allaient plus avec lui. 67 Jésus donc dit aux douze : Et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller ? 68 Simon Pierre lui répondit : Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. (LSG)

 

Voir aussi Jean 8:28 ; 12:50 ; 14:24 ; 15:10 ; 17:8,14.

 

Le monde a toujours été confus sur l’identité réelle de Christ. La volonté de Dieu n'est pas comprise par la majorité des gens du monde. Seuls ceux à qui Dieu choisit de la révéler peuvent comprendre. La vérité est dispersée partout dans les Écritures (Ésaïe 28:9-10). Elle est révélée aux enfants.

 

Matthieu 11:25-27 25 En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit : Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. 26 Oui, Père, je te loue de ce que tu l'as voulu ainsi. 27 Toutes choses m'ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n'est le Père ; personne non plus ne connaît le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. (LSG)

 

1Corinthiens 1:27-30 27 Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ; 28 et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu'on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont, 29 afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu. 30 Or, c'est par lui que vous êtes en Jésus Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption, (LSG)

 

C'était pour cette raison que Christ a parlé en paraboles (Matthieu 13:11 ; Marc 4:11 ; Luc. 8:11).

 

Parce que la vérité doit être révélée par Dieu, par l'Esprit Saint, plusieurs ne comprennent pas que Christ est le Fils de Dieu (Matthieu 16:16-17). Les Écritures suivantes nous disent qui est Christ : Matthieu 3:17 ; 4:3 ; Marc 1:1 ; Luc 22:70.

 

Jean 5:26 déclare que Dieu le Père a donné la vie éternelle à Christ. Autrement dit, il n'avait pas la vie éternelle en lui jusqu'à ce qu’elle lui soit donnée par un autre être.

 

Jean 5:26  Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d'avoir la vie en lui-même. (LSG)

 

Dans Jean 6:57, Christ a déclaré que le Père vivant l'a envoyé et qu’il vivait à cause du Père. Les apôtres ont prêché le besoin de savoir que Christ est le Fils de Dieu.

 

Actes 9:20-22 20 Et aussitôt il prêcha dans les synagogues que Jésus est le Fils de Dieu. 21 Tous ceux qui l'entendaient étaient dans l'étonnement, et disaient : N'est-ce pas celui qui persécutait à Jérusalem ceux qui invoquent ce nom, et n'est-il pas venu ici pour les emmener liés devant les principaux sacrificateurs ? 22 Cependant Saul se fortifiait de plus en plus, et il confondait les Juifs qui habitaient Damas, démontrant que Jésus est le Christ. (LSG)

 

Voir aussi Romains 1:4 et Galates 4:4.

 

Le début de quelque chose est le point à partir duquel celle-ci commence ; avant celui-ci, elle n’existe pas. Christ est le début de la création de Dieu (Colossiens 1:15 et Apoc. 3:14) mais il n'est pas immortel. Dieu seul est immortel (1Tim. 6:14-16).

 

1 Timothée 6:4-16 14 et de vivre sans tache, sans reproche, jusqu'à l'apparition de notre Seigneur Jésus Christ, 15 que manifestera en son temps le bienheureux et seul souverain, le roi des rois, et le Seigneur des seigneurs, 16 qui seul possède l'immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n'a vu ni ne peut voir, à qui appartiennent l'honneur et la puissance éternelle. Amen ! (LSG)

 

Dieu le Père est le Seul Vrai Dieu et Il est le Dieu de Christ, de même qu'Il est notre Dieu. Immédiatement après sa résurrection, Christ a dit à Marie de ne pas le toucher parce qu'il n'était pas encore monté vers son Père,

 

Jean 20:17  Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. (LSG)

 

Lisez aussi Romains 15:6 ; 1 Corinthiens 3:23 ; 2 Corinthiens 1:3; 11:31 ; Éphésiens 1:3 ; 1 Pierre 1:3 ; Apoc. 1:6 ; 2:27 ; 3:5,12.

 

Dieu a oint Christ au-dessus de ses compagnons, les fils de Dieu (Job 1:6 ; 2:1 ; 38:4-7), qui sont l'Armée angélique (Psaume 45:7 ; Hébreux 1:8). Cela indique qu'avant cette onction, il n'était pas au-dessus d'eux. Il a été oint pour être notre Sauveur, notre Souverain Sacrificateur et notre Roi. À son incarnation (c'est-à-dire, quand il est devenu humain), il a été, en réalité, fait un peu plus bas que les anges (Hébreux 2:7). C'était par cette obéissance à la volonté de Dieu et sa bonne volonté à être crucifié pour notre salut qu'il a été fait Souverain Sacrificateur pour toujours, étant assis à la droite de Dieu.

 

Il était en forme de Dieu. Il a mis sa forme de côté et il est devenu un homme, obéissant à Dieu jusqu’à la mort. Il n'a pas essayé d’être égal avec Dieu, comme Satan avait essayé de le faire (Phil. 2:4-8).

 

À cause de cette obéissance, Dieu l'a grandement exalté et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin que tous reconnaissent Christ comme Seigneur à la gloire de Dieu le Père (Phil. 2:9-11). Par sa mort, il a sanctifié l'Armée céleste autant que l'Armée humaine. Celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés ont une origine (Hébreux 2:11).

 

Christ a demandé qu'il puisse de nouveau avoir la gloire que Dieu lui avait donnée avant la création du monde. Christ a demandé que les élus, qui lui ont été donnés, soient avec lui pour contempler la gloire que Dieu lui a donnée dans Son amour avant la fondation du monde (Jean 17:5,24). Il avait donc la gloire de son propre pouvoir, mais il a été glorifié par Dieu aux deux occasions. Il est devenu un fils de Dieu avec pouvoir à partir de sa résurrection d’entre les morts (Romains 1:4).

 

Nous savons que Christ était un chef parmi les fils de Dieu ou les anges, d’après plusieurs Écritures.

 

·           Genèse 48:16 où Jacob a appelé Christ l'Ange de la Rédemption.

 

·           Osée 12:4 où le dieu, qui a lutté avec Jacob, était un ange.

 

·           Actes 7:35-39,53 nous dit que la loi a été donnée à Israël au Sinaï par des anges.

 

Galates 4:14  Et mis à l'épreuve par ma chair, vous n'avez témoigné ni mépris ni dégoût ; vous m'avez, au contraire, reçu comme un ange de Dieu, comme Jésus Christ. (LSG)

 

L'ange, qui a parlé à Josué avant la chute de Jéricho, était le capitaine de l'armée de Dieu (Josué 5:15). Cet être a été identifié comme Christ. Le Nouveau Testament indique aussi que Christ est le chef de l'Armée angélique (Apoc. 19:13-14).

 

Sous la direction de Dieu, Christ est aussi créateur, mais il s’agit des forces de l’administration plutôt que de la création, et il y a plusieurs fils de Dieu créés par le Père.

 

Colossiens 1:16 Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. (LSG)

 

1 Corinthiens 8:6 néanmoins pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes. (LSG)

 

Hébreux 1:1-14 Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, 2 dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde, 3 et qui, étant le reflet de sa gloire et l’empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts, 4 devenu d’autant supérieur aux anges qu’il a hérité d’un nom plus excellent que le leur. 5 Car auquel des anges Dieu a-t-il jamais dit : Tu es mon Fils, Je t’ai engendré aujourd’hui ? Et encore : Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils ? 6 Et lorsqu’il introduit de nouveau dans le monde le premier-né, il dit : Que tous les anges de Dieu l’adorent ! 7 De plus, il dit des anges : Celui qui fait de ses anges des vents, et de ses serviteurs une flamme de feu. 8 Mais il a dit au Fils : Ton trône, ô Dieu, est éternel ; Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité ; 9 Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité ; c’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint d’une huile de joie au-dessus de tes égaux. 10 Et encore : Toi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre, et les cieux sont l’ouvrage de tes mains ; 11 Ils périront, mais tu subsistes ; Ils vieilliront tous comme un vêtement, 12 Tu les rouleras comme un manteau et ils seront changés ; Mais toi, tu restes le même, et tes années ne finiront point. 13 Et auquel des anges a-t-il jamais dit : Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ? 14 Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut ? (LSG)

 

L’épître aux Hébreux répète le Psaume 45:6-7.

 

Le but du chapitre est de déclarer la position de Christ comme quelqu’un qui est élevé en raison de son incarnation. La traduction est une fausse interprétation en ce que le Christ a été établi héritier de toutes choses.

 

Le texte est traduit comme : "Par lequel il a créé le monde", mais cela est faux puisque le mot traduit "monde" au verset 2 est en fait Aeonas ou âge de la terre et son administration. Christ n’a pas créé le monde. Il a créé les âges depuis Adam. Dieu a envoyé le Christ comme le prototokos de l’Armée angélique pour racheter l’Armée, et il a établi les anges comme des esprits exerçant un ministère pour l’humanité et ils ont été envoyés en avant afin que l’humanité puisse recevoir le salut. Christ a été placé au-dessus d’eux.

 

Christ a été envoyé pour racheter à la fois l’humanité et l’Armée Déchue, et c’est pour cette raison qu’il est allé leur prêcher dans le Tartaros comme nous le voyons dans 1Pierre 3:14-4:6) :

 

1Pierre 3:14-22 D’ailleurs, quand vous souffririez pour la justice, vous seriez heureux. N’ayez d’eux aucune crainte, et ne soyez pas troublés ; 15 Mais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous, 16 et ayant une bonne conscience, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ceux qui décrient votre bonne conduite en Christ soient couverts de confusion. 17 Car il vaut mieux souffrir, si telle est la volonté de Dieu, en faisant le bien qu’en faisant le mal. 18 Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit, 19 dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison, 20 qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c’est-à-dire, huit, furent sauvées à travers l’eau.  21 Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ, 22 qui est à la droite de Dieu, depuis qu’il est allé au ciel, et que les anges, les autorités et les puissances, lui ont été soumis. (LSG)

 

1Pierre 4:1-6 Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché, 2 afin de vivre, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair. 3 C’est assez, en effet, d’avoir dans le temps passé accompli la volonté des païens, en marchant dans la dissolution, les convoitises, l’ivrognerie, les excès du manger et du boire, et les idolâtries criminelles. 4 Aussi trouvent-ils étrange que vous ne vous précipitiez pas avec eux dans le même débordement de débauche, et ils vous calomnient. 5 Ils rendront compte à celui qui est prêt à juger les vivants et les morts. 6 Car l’Évangile a été aussi annoncé aux morts, afin que, après avoir été jugés comme les hommes quant à la chair, ils vivent selon Dieu quant à l’Esprit. (LSG)

 

Le texte montre parfaitement que Christ est l’élohim subalterne d’Israël qui était le serviteur de Son Dieu le Père et un parmi les camarades des fils de Dieu qui étaient l’Armée.

 

Le texte est traduit comme Il reflète la Gloire de Dieu et porte l’empreinte de Sa nature soutenant l’univers par la parole de Sa puissance. La traduction est rendue pour faire apparaître que c’est soutenu par la parole de la puissance de Christ, mais c’est soutenu par la parole de la puissance de Dieu. C’est-à-dire : "portant toutes les choses par la parole de la puissance de lui (c.-à-d. Dieu)."

(cf. Interlinéaire Grec-Anglais de Marshall).

 

L’auteur de l’épître aux Hébreux a aussi démontré le rôle dans Hébreux 3:1-6

 

Hébreux 3:1-6 C’est pourquoi, frères saints, qui avez part à la vocation céleste, considérez l’apôtre et le souverain sacrificateur de la foi que nous professons, 2 Jésus, qui a été fidèle à celui qui l’a établi, comme le fut Moïse dans toute sa maison. 3 Car il a été jugé digne d’une gloire d’autant supérieure à celle de Moïse que celui qui a construit une maison a plus d’honneur que la maison même. 4 Chaque maison est construite par quelqu’un, mais celui qui a construit toutes choses, c’est Dieu. 5 Pour Moïse, il a été fidèle dans toute la maison de Dieu, comme serviteur, pour rendre témoignage de ce qui devait être annoncé ; 6 mais Christ l’est comme Fils sur sa maison ; et sa maison, c’est nous, pourvu que nous retenions jusqu’à la fin la ferme confiance et l’espérance dont nous nous glorifions. (LSG)

 

Dans Hébreux 3:2, ça dit clairement que Christ était fidèle à celui qui l’a fait. Le mot est Poiesanti, signifiant "celui qui le fait", et il est uniquement traduit comme établi à ce seul endroit. Partout ailleurs, il est traduit comme "fait", tant dans le NT que la LXX.

 

L’Esprit Saint


L'aspect suivant de la Divinité est l'Esprit Saint. L'Esprit Saint a été traité en détail dans les études
L'Esprit Saint (No. 117) et Les Fruits de l'Esprit Saint (No. 146). Les points les plus importants à se souvenir en rapport avec l'Esprit Saint sont que l'Esprit Saint est cette essence ou puissance de Dieu qui est la colle qui lie tous les fils de Dieu ensemble. Émanant de Dieu à travers Christ, il englobe tous les êtres, spirituels et physiques, qui opèrent à l’intérieur de la volonté de Dieu, en étant obéissants à Ses commandements. Il nous mènera dans toute la vérité, administrera les dons mentionnés dans 1 Corinthiens 12:7-11 et il a les fruits décrits dans Galates 5:22-23. L'Esprit Saint peut être attristé et se retirera et il ne doit pas être blasphémé (Matthieu 12:31). C'est le moyen par lequel Dieu peut finalement devenir tout en tous (1Corinthiens 15:28; Éphésiens 4:6).

 

Beaucoup d’erreurs sont dérivées de la mauvaise interprétation du texte dans Malachie 4:1-3.

 

Malachie 4:1-3 Car voici, le jour vient, ardent comme une fournaise. Tous les hautains et tous les méchants seront comme du chaume ; le jour qui vient les embrasera, dit l’Éternel des armées, il ne leur laissera ni racine ni rameau. 2 Mais pour vous qui craignez mon nom, se lèvera le soleil de la justice, et la guérison sera sous ses ailes ; vous sortirez, et vous sauterez comme les veaux d’une étable, 3 et vous foulerez les méchants, car ils seront comme de la cendre sous la plante de vos pieds, au jour que je prépare, dit l’Éternel des armées. LSG)

 

Les Binitaires, les Trinitaires et les Dithéistes ont expliqué ce texte comme le fils de la Justice et, par conséquent, se référant à Jésus Christ, alors que le texte est le soleil et se réfère à l’Esprit Saint qui donne le plein pouvoir aux élus. Les Dithéistes interprètent mal le texte en raison de l’erreur qui a déclaré que l’Ancien Testament se référait à Christ et non pas à Dieu le Père comme le dieu de l’Ancien Testament.

 

Les versets 4 et 5 se poursuivent pour traiter de l’injonction de garder les lois de Dieu. Malachie 4:4 :

 

Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, auquel j’ai prescrit en Horeb, pour tout Israël, des préceptes et des ordonnances [Note : pas au Sinaï].

 

Malachie 4:5 continue à l’envoi d’Élie :

 

Voici, je vous enverrai Élie, le prophète, avant que le jour de l’Éternel arrive, ce jour grand et redoutable. 6 Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants, et le cœur des enfants à leurs pères, de peur que je ne vienne frapper le pays d’interdit. (LSG)

 

Le texte ne se référait pas à Jean le Baptiste ou à Christ mais à Élie, et cela se produit avant le jour grand et redoutable de l’Éternel, et cela n’était pas en 27 EC mais dans la période menant au retour de Christ avant le Millénaire.

 

L’envoi de Christ en tant que l’Ange de Dieu par Dieu agissant comme Yahovah des Armées est déclaré dans Zacharie 2:6-9 et nous saurons que l’Éternel des Armées l’a envoyé.

 

L'Armée Céleste

 

L'Armée céleste semble être composée d'une hiérarchie.

 

À un certain point dans le temps, Dieu le Père a créé Christ et les autres fils de Dieu qui composent l'Armée angélique entière et, à partir de ce point, toute la création a eu lieu.

 

Par ses activités qui, à la fin, ont mené à son incarnation et sa crucifixion, Christ a été fait le Souverain Sacrificateur de la création entière. Dans sa vision, Ézéchiel (Ézéchiel 1:5 et suivants) parle de quatre chérubins protecteurs et de vingt-quatre anciens (Apoc. 4:4) qui reçoivent les prières des saints (Apoc. 5:8).

 

Job 38 parle des Étoiles du Matin et des Fils de Dieu qui ont chanté à la fondation de la terre. Ce passage se réfère à l'Armée angélique et semble indiquer une structure de rang. Satan est maintenant l'Étoile du Matin de cette planète et Christ le remplacera en tant qu'Étoile du Matin à son retour. Quelques anges ont été mentionnés de nom, comme Michel et Gabriel, ayant été envoyés pour faire des tâches spécifiques. Les anges sont appelés les fils de Dieu (Job 1:6; 2:1). Christ était le seul fils né de Dieu.

 

Un tiers des anges, sous l'influence de Lucifer, le porteur de lumière qui en est venu à être connu comme Satan, s’est rebellé contre Dieu et a été confiné sur cette planète. Ces anges sont maintenant appelés des démons. Satan est le dieu de ce monde, le prince de la puissance de l'air (Éphésiens 2:2). Ces êtres fonctionnent à l'extérieur de la volonté de Dieu et ne peuvent pas être appelés les fils de Dieu.

 

Pour comprendre le fait de l’existence des fils de Dieu, nous devons lire Job 1:6 ; 2:1 ; 38:4-7 où les fils de Dieu sont l’Armée et Christ est l’un d’eux.

 

Deutéronome 32:8 montre que les nations ont été divisées selon le nombre des fils de Dieu, et cela a été changé pour lire les fils d’Israël parce qu’il montre le rôle et le pouvoir des fils de Dieu et cela représentait les 72 nations ainsi que les 72 du Sanhédrin qui représentaient le nombre du conseil.

 

Nous savons que l’insertion du texte "fils d’Israël" est une falsification puisque nous avons le témoignage de la LXX et des MMM, et la version RSV a corrigé le texte. Israël est l’héritage de l’Ange de Dieu qui était le Messie, et nous avons la traduction de la LXX en grec qui rend le texte "Beni Élohim" comme Aggellos Theou ou anges de Dieu. Il n’y a aucun doute quant au texte.

 

Il en est de même du texte dans Job.

 

L’Humanité en tant que les Fils de Dieu

 

Ceux, qui sont appelés par Dieu, qui obéissent à Ses commandements et qui vivent de toute parole de Dieu, deviendront les fils de Dieu (Jean 10:34-35). Le terme Élohim signifie Dieux et il s’applique aussi aux anges. Ce rang sera étendu à toute l'humanité. Moïse a été fait Élohim pour Aaron (Exode 4:16) et aussi pour Pharaon (Exode 7:1). Les habitants de Jérusalem deviendront comme David, et la maison de David comme Dieu, comme l'Ange de Dieu à leur tête (Zacharie 12:8). Ceux, qui font la volonté de Dieu, sont les frères et les sœurs de Christ (Matthieu 12:50 ; Marc 3:35) et, quand ils seront ressuscités, ils seront égaux aux anges.

 

Luc 20:36  Car ils ne pourront plus mourir, parce qu'ils seront semblables aux anges, et qu'ils seront fils de Dieu, étant fils de la résurrection. (LSG)

 

En tant que frères et sœurs de Christ, nous sommes cohéritiers avec lui (Romains 8:17 ; Galates 3:29 ; Tite 3:7).

 

Nous hériterons le Royaume de Dieu avec Christ.

 

Luc 22:29-30 29 c'est pourquoi je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur, 30 afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes, pour juger les douze tribus d'Israël. (LSG)

 

Notre héritage futur et la vie éternelle dépendent de notre connaissance de Dieu le Père. Après nous être repentis, nous être fait baptiser et avoir reçu l'Esprit Saint, nous pouvons commencer à surmonter notre nature humaine pécheresse. Par un engagement total envers Dieu, une dédicace à l'étude des Écritures, la prière constante et une détermination à vivre de toute parole de Dieu, nous pouvons obtenir la vie éternelle.

 

Luc 12:31 Cherchez plutôt le royaume de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. (LSG)

 

  

q