Les Églises Chrétiennes de Dieu

[F033]

 

 

 

Commentaire sur Michée [F033]

 

(Édition 1.0 20150107-20150107)

 

Dieu a utilisé Michée et Ésaïe pour prononcer des prophéties semblables une après l'autre. Ésaïe est suivie par Michée quelque dix-sept ans plus tard et la comparaison est contenue dans l'annexe. Ainsi Amos, Osée et Ésaïe précèdent Michée et toute la structure des prophéties couvre à partir de la captivité assyrienne jusqu’aux Derniers Jours ainsi que l'avènement messianique et l'établissement du Millénaire ou Millenium.

 

  

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2015 Wade Cox)

(Tr. 2015)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
 http://www.logon.org/ et http://french.ccg.org/  


 Commentaire sur Michée [F033]

 

 


Introduction

Le prophète Michée est venu de la plaine de la Shéphélah près de la frontière Philistine. Il a prophétisé sous les règnes de Jotham, Achaz et Ézéchias (739-693 avant notre ère). Il était le plus jeune de ses contemporains Osée et Amos (cf. Soncino p. 153). Michée a beaucoup en commun avec les deux premiers prophètes et nous voyons à partir des textes qu'il prend la condamnation de la structure et du sacerdoce et de ses influences provenant des Cultes du Soleil de Baal et les prophéties sur la façon dont Dieu doit traiter avec Israël. Ésaïe est comparé à Michée en Annexe.

 

La Structure du livre

Michée comme dans les autres prophètes contient la structure principale de la dénonciation et de la menace d'une part et puis d’autre part du confort et de la promesse. Les chapitres 1-3 (sauf pour deux versets) se composent de dénonciation du péché et de proclamations de punition. Les chapitres 4 et 5 contiennent des mots d'espoir et de joie et les chapitres 6-7 combinent les deux éléments. Les critiques modernes allèguent que l’ouvrage a été regroupé par le prophète ou ses disciples dans un ordre logique plutôt que celui d'un ordre chronologique, et en fonction de leurs thèmes plutôt que dans l'ordre dans lequel ils ont été livrés.

 

Comme nous l'avons vu à partir des autres des Douze prophètes, l'ordre traite effectivement des futures relations de Dieu avec Israël et Juda et comment Dieu doit traiter avec les personnes de toute l'histoire jusqu’aux Derniers Jours et la Venue du Messie et dans certains cas directement à travers le système millénaire. Amos et Osée sont les précurseurs de la subjugation et de la restauration de la nation. Les auteurs de la Soncino notent que ces explications ne sont pas suffisantes et ils demandent par exemple pourquoi il y a des transitions brusques et des changements de thème auxquels on ne s’attendrait pas dans une compilation systématique. Ils se demandent, par exemple, pourquoi il y a une menace de l'exil aux versets 9 et suiv. parmi les prophéties messianiques du chapitre 4. Nous allons voir pourquoi cela se produit alors que nous progressons.

 

En outre, ils posent la question de savoir pourquoi la dénonciation dans les chapitres 6:9 à 7:6 n’est pas regroupée avec les autres dénonciations aux chapitres 1-3. La réponse, c’est qu'ils se rapportent à d'autres temps et se concentrent sur d'autres péchés de la nation. Dieu a puni la nation sur une base répétée et consécutive. Cependant les prêtres enseignent pour un salaire comme nous le voyons et ils sont condamnés par Dieu pour cela. L'ordre des prophéties a été organisé dans l'ordre que Dieu les a livrés au prophète et se réfère à la séquence de la punition et des délivrances devant dans les vingt-huit siècles suivants.

 

Le temps des prophéties.

Au huitième siècle AEC (Avant l’Ère Courante), Israël a émergé comme une nation prospère à partir des fondations posées par Jéroboam II (783-743) dans la paix et la sécurité pour Israël et établies par Ozias (778-740 AEC) pour Juda.

 

Ils ont gouverné de Damas jusqu’à la mer Rouge et de la Méditerranée jusque dans le Désert et les Hébreux commandaient alors les principales routes commerciales de l'époque.

 

Cependant, ils ont été corrompus par le péché et par le mépris des lois de Dieu et de l'empathie, de la charité et de l'amour fraternel. Les systèmes bibliques des terres qui assuraient une société égalitaire ont été ignorés et la société s’est séparée en des divisions de classe ce que la Bible empêchait les gens de devenir. Les riches ont construit sur de grands domaines avec l'aide d'un système judiciaire corrompu. Ils ont construit maison sur maison et champ à côté d’un champ ce qui leur était interdit de faire, et la société reflétait tous les maux que nous voyons dans nos sociétés aujourd'hui dans les derniers jours. Il n'y avait pas de recours pour les pauvres.

 

Des villes ont été construites et les paysans sans terre ont été contraints en elles à la recherche d'un travail, tel que c’est aujourd'hui. La richesse et le luxe vivaient côte à côte avec le péché et les vices, et les pauvres ont été exploités à cause de cela.

 

Le système du commerce a apporté avec lui les faux dieux des païens en particulier à partir du nord et du système assyro-babylonien et aussi de l'Égypte. Baal et Astarté (ou Ishtar) ont envahi Israël et l’ont corrompu tout le long avec la richesse que les systèmes de commerce livraient.

 

L'appel de Michée

Sur ce péché, Dieu a choisi ces prophètes Amos, Osée, Ésaïe et Michée. Il a choisi Michée qui était un compatriote et lui a donné le message qui ne porte pas seulement au sujet de l'idolâtrie mais sans aucun doute sur la violation des lois de Dieu qui a détruit le milieu rural et le système social de la Loi de Dieu. Michée a été profondément affecté par l'impact sur ses compagnons des gens du pays, et par la misère et la dépravation dans lesquelles la société rapace des riches avait infligé sur leurs propres peuples.

 

Il a vu qu’une société fondée sur la tyrannie, la corruption et les normes fausses et inéquitables de la richesse était condamnée par Dieu à la destruction et c’est le message qui lui a été confié. Michée ne cible pas directement l'idolâtrie et les mouvements politiques, mais plutôt à travers Michée Dieu condamne la poursuite démoralisante de la richesse qui frappe au cœur même des obligations imposées à l'homme par Dieu depuis le commencement. Michée est utilisé par Dieu pour frapper au tissu même d'une société corrompue. À travers Michée Dieu condamne l'expropriation des maisons et des terres, l'utilisation abusive de la loi pour l'expropriation des paysans, l'utilisation abusive des droits des créanciers d'exploiter les pauvres et la corruption des gouvernants et des juges et de l'état choquant des prêtres et des prophètes et leur vénalité et la richesse obtenue par la flatterie des riches.

 

Alors que Dieu a utilisé Amos et Osée pour brosser le tableau de la captivité d'Israël et de Juda et de leur idolâtrie et perversion ; Il utilise Michée pour frapper à la corruption même de leur tissu social par une mauvaise utilisation de leur système social et l'obligation sous les lois de Dieu. Comme c’était il y a 28 centaines d’années, c’est maintenant aussi mauvais ou pire, et Juda ainsi qu’Israël et leur système social sont désespérément corrompus et les riches exploitent les pauvres. Les banques saisissent les terres qu'elles n’ont aucun droit de saisir sous les lois de Dieu. Les riches sont propriétaires de la grande majorité de la richesse du peuple à qui a été donné l'héritage d'Abraham, d’Isaac et de Jacob. Ils l’ont saisi par la dissimulation et la malhonnêteté. Les 10% de gens [les plus riches] détiennent jusqu'à 80% de la richesse comme dans les États-Unis. Comme cela l’était à l'époque de Michée ainsi il en est maintenant et ce qui a été dit par Dieu alors par Michée doit être exécuté sur les chefs des nations aujourd'hui directement jusqu’à la venue du Messie et les gens qui disent qu'ils sont Juifs, mais ne le sont pas seront envoyés en captivité. Cependant, on donne à Michée la vision de la fin des jours et de l'avenir prometteur de la nation quand le Messie la rétablit sous Dieu et les lois de Dieu pour le système millénaire.

 

Nous voyons que Michée (forme abrégée de Micaiah signifiant qui est semblable à Dieu) était de la ville de Moresheth-Gath (v. 14) (Maréscha v. 15) ou prophétisait dans la région de Judée près de Shéphélah premièrement à propos de la Samarie et ensuite de Jérusalem.

 

Michée Chapitre 1

[1] La parole de l’Éternel fut adressée à Michée, de Moréscheth, au temps de Jotham, d’Achaz, d’Ézéchias, rois de Juda, prophétie sur Samarie et Jérusalem.

 

Le temps de son appel était à partir de Jotham et Achaz jusqu’à Ezéchias, qui était de 739 à 693 AEC. Ses visions concernent à la fois la Samarie et Jérusalem et leurs punitions. Samarie était encore la capitale d'Israël et a duré jusqu'à la captivité en 722/1 AEC.

 

La punition doit être infligée à la fois à Israël et à Juda pour les péchés de la Samarie et de Jérusalem. Michée les voit tous les deux en captivité ; premièrement Samarie qui a été faite en un tas de ruines en 722 et puis ensuite le sort de Jérusalem a également été prononcé (3:12), mais ne s’est pas produit avant les Babyloniens en l’année 597 mais il est néanmoins sûr tel que nous le voyons à partir du verset 9 ci-dessous. Cela a été prononcé plus de 100 ans avant que cela se produise. Le sort de Samarie a été prononcé comme un avertissement à Jérusalem, mais le sort des deux a été prononcé et la prophétie a alors été effectuée sur Juda et sur Jérusalem. Michée s’adresse à tout Israël dans ses différentes villes, et la punition sera finalement infligée à toute la terre à cause de la prostitution d'Israël (cf. vv. 2-4). Ainsi la punition doit avoir lieu sur toute la terre à partir de l'invasion assyrienne jusqu’aux Derniers Jours sous le Messie.

 

[2] Écoutez, vous tous, peuples ! Sois attentive, terre, et ce qui est en toi ! Que le Seigneur, l’Éternel, soit témoin contre vous, le Seigneur qui est dans le palais de sa sainteté ! [3] Car voici, l’Éternel sort de sa demeure, il descend, il marche sur les hauteurs de la terre. [4] Sous lui les montagnes se fondent, les vallées s’entr’ouvrent, comme la cire devant le feu, comme l’eau qui coule sur une pente. [5] Et tout cela à cause du crime de Jacob, à cause des péchés de la maison d’Israël ! Quel est le crime de Jacob ? n’est-ce pas Samarie ? Quels sont les hauts lieux de Juda ? n’est-ce pas Jérusalem ? … [6] Je ferai de Samarie un monceau de pierres dans les champs, un lieu pour planter de la vigne ; je précipiterai ses pierres dans la vallée, je mettrai à nu ses fondements. [7] Toutes ses images taillées seront brisées, tous ses salaires impurs seront brûlés au feu, et je ravagerai toutes ses idoles : Recueillies avec le salaire de la prostitution, elles deviendront un salaire de prostitutions … [8] C’est pourquoi je pleurerai, je me lamenterai, je marcherai déchaussé et nu, je pousserai des cris comme le chacal, et des gémissements comme l’autruche.

 

C’est la prostitution idolâtre d'Israël à Samarie comme une civilisation commerciale et urbaine qui est la blessure infligée en Juda comme nous le voyons maintenant, et la prostitution commerciale et idolâtre des Assyro-Babyloniens détruira le monde sous la colère de Dieu. Israël a été placé là pour empêcher la destruction et par sa prostitution, il a échoué. Jérémie 4:23ff montre comment Dieu montre à travers les prophètes que l'échec et la prostitution d'Israël sont la cause des catastrophes des tremblements de terre et la destruction qui réduit toute la terre (cf. vv. 4-5 ci-dessus). Ainsi, ils ont permis le développement des Hauts Lieux en tant que le culte idolâtre aussi.

 

À partir du verset 9 le texte est en parfaits prophétiques montrant que cela arrivera et rien ne pourra l'arrêter. Jérusalem est la porte du peuple d'Israël et Juda en tant que le siège du Temple de Dieu.

 

[9] Car sa plaie est douloureuse ; elle s’étend jusqu’à Juda, elle pénètre jusqu’à la porte de mon peuple, jusqu’à Jérusalem. [10] Ne l’annoncez point dans Gath, ne pleurez point dans Acco ! Je me roule dans la poussière à Beth Leaphra. [11] Passe, habitante de Schaphir, dans la nudité et la honte ! L’habitante de Tsaanan n’ose sortir, le deuil de Beth-Haëtsel vous prive de son abri. [12] L’habitante de Maroth tremble pour son salut, car le malheur est descendu de la part de l’Éternel jusqu’à la porte de Jérusalem. [13] Attelle les coursiers à ton char, habitante de Lakisch ! Tu as été pour la fille de Sion une première cause de péché, car en toi se sont trouvés les crimes d’Israël. [14] C’est pourquoi tu renonceras à Moréschet-Gath ; les maisons d’Aczib seront une source trompeuse pour les rois d’Israël. [15] Je t’amènerai un nouveau maître, habitante de Maréscha ; la gloire d’Israël s’en ira jusqu’à Adullam. [16] Rase-toi, coupe ta chevelure, à cause de tes enfants chéris ! Rends-toi chauve comme l’aigle, car ils s’en vont en captivité loin de toi !

 

Ce texte abonde en Paronomase ou joue sur les mots et c’est impossible de reproduire en traduction.

 

Ne l’annoncez point dans Gath est comparé à une référence à 2Samuel 1:20. Gath avait été prise des Philistins par Ozias (2Chron. 26:6) et donc ils n’étaient plus là et cela doit avoir été une maxime proverbiale courante (cf. Soncino note en bas de page).

 

Ne pleurez point du tout (Lit. Pleurer ne pleurez pas (Héb. Bacho al tibku) ; la LXX suggère ne pleurez pas sur Acco.) La référence est probablement une référence à Balah (omettant ain) comme se référant à Baal le Dieu Soleil (cf. Soncino note de bas de page) et sa destruction à venir.

 

Le nom beth-le-aphrah signifie la maison de la poussière et n’est pas connu. Il fait probablement référence aux temples de Baal et Dagon des Philistins. C’est kethib hithpallashti ou me suis-je roulé mais semble être un jeu de mots faisant référence aux Philistins.

 

Le verset 11 dit passe au loin qui est pris pour signifier à l'exil. C’est à la fois pour Israël et Juda.

 

La nudité est entendue pour signifier dans le vêtement d'un captif (cf. v. 8).

 

Zaanan est entendu pour signifier Zenan dans la Shéphélah (Jos. 15:37). N’osent sortir est un jeu de mots sur le verbe Yatsa comme s’en aller. Zaanan est découragé par les lamentations de Beth-Ezel (Maison de proximité) qui les décourage.

 

Maroth (v. 12) est l'amertume en contraste avec bon en tant que l'aide.

 

Lier les chars (v. 13) est entendu pour signifier préparer pour la fuite. Cependant, il a une signification plus profonde. Laïs était un centre cananéen dans le nord de Dan près de la descente des démons sur Hermon. Lakis est une ville de Juda positionnée à mi-chemin entre Jérusalem et Gaza, mais le mot est aussi un jeu de Larechesh aux rapides coursiers. Juda devait s’appuyer sur l'Égypte pour les chevaux de cavalerie. C’était une forteresse frontalière d'importance stratégique entre Juda et l'Égypte fortifiée par David, puis par Roboam (2Chron. 11:9) et Asa probablement l’a consolidée (14:7). Sennachérib en a fait son QG temporaire en 701 AEC. Cela peut même pointer vers l’enchaînement des démons. Ceci est soutenu par le terme début du péché qui est considéré comme une phrase obscure par les commentateurs. Le début du péché est venu des démons au Mt. Hermon. Les commentateurs juifs suggèrent que Lakis était le siège d'une forme de culte idolâtre (que nous connaissons en tant que le Veau d'Or à Dan qui a été nommé d’après le Dieu Lune Sin, comme Jéricho est également la Cité Lune). C’est un centre très ancien, et a été utilisé dans la domination Hyksos et est renvoyé à une La-ti-sa dans la 18ème dynastie Ahmosid. C’était sous la domination égyptienne et Hyksos à partir de la 12ème jusqu’à la 22ème dynastie.

 

Moreshath-Gath était dans le pays des Philistins et la ville sans importance d'Aczib dans la Shéphélah (Jos. 15:44) est un jeu de mots avec une chose trompeuse est achzab qui est un cours d'eau non permanent (cf. Jér. 15:18). C’est aujourd'hui une épine dans le côté d'Israël.

 

On donne à Michée cette vision de sa ville natale et voit loin à l'avance à travers les invasions jusqu’aux Derniers Jours. Ces villes mentionnées ici à partir des vv.10-15 ne sont pas entre Samarie et Jérusalem, mais entre les portes de Jérusalem et la côte de la plaine de la mer des Philistins. C’était la voie par laquelle tous les envahisseurs de Judée sont venus de Sargon (719 AEC contre l'Égypte et 711 contre Ashdod), et Sennacharib en 704-1 quand il a attaqué la Shéphélah simultanément avec son invasion de la Judée ; à travers les Égyptiens et les Romains sous Vespasien et à travers le Moyen-Âge sous Saladin et Richard (G.A. Smith ; cf. Soncino note de bas de page). Cette prophétie montre Michée observant à l’avance toutes les invasions et comment elles devaient se produire dans les Derniers Jours et enfin jusqu’au Pouvoir de la Bête du Roi du Nord dans Daniel 11:40-44.

 

Le chapitre 2 est une nouvelle dénonciation des péchés qui n’ont jamais été repentis au chapitre 1. Il se réfère à l’infraction des lois de Dieu concernant les Jubilés et la propriété des terres et des biens. En raison de leur péché, Dieu les envoie en captivité. Ils n’ont pas à servir dans l'Assemblée de Dieu par le sort. Ceci se rapporte aussi à la restauration des terres par tirage au sort dans les Jubilés. Car ainsi il en a été du pays de Canaan réparti entre les tribus. Cependant, ils ont ignoré les lois de Dieu et n’ont pas restauré les familles et les serviteurs dans les Sabbats et les Jubilés. À ce jour, les églises de Dieu négligent les Jubilés et exploitent les frères des églises de Dieu et suivent le faux calendrier de Juda moderne. Pour ces péchés ils seront punis. La chanson de provocation est un chant funèbre ou lamentation pris comme nous le voyons aussi dans Jérémie 9:9 ; Amos 5:1. Les grands domaines injustement acquis doivent être répartis et attribués aux armées conquérantes des nations pécheresses.

 

Michée Chapitre 2

[1] Malheur à ceux qui méditent l’iniquité et qui forgent le mal sur leur couche ! Au point du jour ils l’exécutent, quand ils ont le pouvoir en main. [2] Ils convoitent des champs, et ils s’en emparent, des maisons, et ils les enlèvent ; ils portent leur violence sur l’homme et sur sa maison, sur l’homme et sur son héritage. [3] C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel : Voici, je médite contre cette race un malheur ; vous n’en préserverez pas vos cous, et vous ne marcherez pas la tête levée, car ces temps seront mauvais. [4] En ce jour-là, on fera de vous un sujet de sarcasme, on poussera des cris lamentables, on dira : Nous sommes entièrement dévastés ! Il donne à d’autres la part de mon peuple ! Eh quoi ! il me l’enlève ! Il distribue nos champs à l’ennemi ! … [5] C’est pourquoi tu n’auras personne qui étende le cordeau sur un lot, dans l’assemblée de l’Éternel. –

 

Ici, nous voyons l'opposition à la prophétie de Michée provenant des prêtres et des prophètes corrompus. Ils enseignent que la honte ne les atteindra pas, mais c’est Dieu qui les accuse pas Michée. Les maisons de plaisance sont les familles heureuses qu'ils détruisent. C’est endémique aujourd'hui et pour ce fait ils seront envoyés en captivité et dépouillés de leur richesse.

 

[6] Ne prophétisez pas ! disent-ils. Qu’on ne prophétise pas de telles choses ! Les invectives n’ont point de fin ! — [7] Oses-tu parler ainsi, maison de Jacob ? L’Éternel est-il prompt à s’irriter ? Est-ce là sa manière d’agir ? Mes paroles ne sont-elles pas favorables à celui qui marche avec droiture ? [8] Depuis longtemps on traite mon peuple en ennemi ; vous enlevez le manteau de dessus les vêtements de ceux qui passent avec sécurité en revenant de la guerre. [9] Vous chassez de leurs maisons chéries les femmes de mon peuple, vous ôtez pour toujours ma parure à leurs enfants. [10] Levez-vous, marchez ! car ce n’est point ici un lieu de repos ; à cause de la souillure, il y aura des douleurs, des douleurs violentes. [11] Si un homme court après le vent et débite des mensonges : Je vais te prophétiser sur le vin, sur les boissons fortes ! Ce sera pour ce peuple un prophète. [12] Je te rassemblerai tout entier, ô Jacob ! Je rassemblerai les restes d’Israël, je les réunirai comme les brebis d’une bergerie, comme le troupeau dans son pâturage ; il y aura un grand bruit d’hommes. [13] Celui qui fera la brèche montera devant eux ; ils feront la brèche, franchiront la porte et en sortiront ; leur roi marchera devant eux, et l’Éternel sera à leur tête.

 

L'éclosion des régimes maléfiques de l'usure, la forclusion des hypothèques et la subornation de témoins et de la corruption dans le jugement sont suivis immédiatement par leur mise en œuvre.

 

Les prêtres et les prophètes leur prêchent des mensonges et prophétisent la richesse et la boisson forte, et ils abusent les femmes et les enfants et prennent la richesse, qui est l'Israël de Dieu, et en abusent.

 

Alors au chapitre 3, nous voyons le mal fait en Israël aux pauvres et aux nécessiteux.

 

Michée Chapitre 3

[1] Je dis : Écoutez, chefs de Jacob, et princes de la maison d’Israël ! N’est-ce pas à vous à connaître la justice ? [2] Vous haïssez le bien et vous aimez le mal ; vous leur arrachez la peau et la chair de dessus les os. [3] Ils dévorent la chair de mon peuple, lui arrachent la peau, et lui brisent les os ; ils le mettent en pièces comme ce qu’on cuit dans un pot, comme de la viande dans une chaudière. [4] Alors ils crieront vers l’Éternel, mais il ne leur répondra pas ; il leur cachera sa face en ce temps-là, parce qu’ils ont fait de mauvaises actions.

 

Les enseignants religieux et spécialement les prophètes crient la paix quand ils sont bien nourris, mais déclarent la guerre à ceux qui ne les nourrissent pas à cause de leur iniquité. Ainsi est devenue l'église de Dieu au fil du dernier siècle des Derniers Jours. Ils déclarent des prophètes de Dieu dans les églises de Dieu que nous sommes ceux d'Apocalypse chapitre 10 qui font que la prophétie est douce comme du miel dans la bouche, mais les estomacs doivent être amers à cause de cela. Dieu s’occupera de ces faux docteurs dans les Derniers Jours. Pas une seule fois au XXème siècle ces faux prophètes des églises de Dieu ont-ils eu une prophétie correcte et ils ont été couverts dans les ténèbres (voir l'étude La Fausse Prophétie (No. 269)).

 

[5] Ainsi parle l’Éternel sur les prophètes qui égarent mon peuple, qui annoncent la paix si leurs dents ont quelque chose à mordre, et qui publient la guerre si on ne leur met rien dans la bouche : [6] À cause de cela, vous aurez la nuit …, et plus de visions ! Vous aurez les ténèbres …, et plus d’oracles ! Le soleil se couchera sur ces prophètes, le jour s’obscurcira sur eux. [7] Les voyants seront confus, les devins rougiront, tous se couvriront la barbe ; car Dieu ne répondra pas. [8] Mais moi, je suis rempli de force, de l’esprit de l’Éternel, je suis rempli de justice et de vigueur, pour faire connaître à Jacob son crime, et à Israël son péché. [9] Écoutez donc ceci, chefs de la maison de Jacob, et princes de la maison d’Israël, vous qui avez en horreur la justice, et qui pervertissez tout ce qui est droit, [10] vous qui bâtissez Sion avec le sang, et Jérusalem avec l’iniquité ! [11] Ses chefs jugent pour des présents, ses sacrificateurs enseignent pour un salaire, et ses prophètes prédisent pour de l’argent ; et ils osent s’appuyer sur l’Éternel, ils disent : L’Éternel n’est-il pas au milieu de nous ? Le malheur ne nous atteindra pas. [12] C’est pourquoi, à cause de vous, Sion sera labourée comme un champ, Jérusalem deviendra un monceau de pierres, et la montagne du temple une sommité couverte de bois.

 

La corruption est maintenant si répandue dans les nations du monde que la peine de mort devra être réintroduite afin que tous les politiciens, les bureaucrates, les juges et les dirigeants des sociétés soient mis à mort pour éradiquer ce mal parmi nous.

 

Le chapitre 4 passe ensuite aux Derniers Jours quand la montagne de la maison du Seigneur est établie en Sion sous le Messie. Les Lois de Dieu seront restaurées et le monde entier observera la séquence et les Fêtes ou les gens seront punis et n’auront aucune pluie en sa saison et subiront les plaies de l'Égypte comme Dieu l’a montré à l'humanité par le prophète Zacharie et ils l'ont tué à cause de sa prophétie. En règle générale, les prêtres et les prophètes d'Israël ont été la source du mal plutôt que de la solution. Ce sont eux qui ont tué les prophètes que Dieu a envoyés, et ils ont persécuté les élus de l'église de Dieu. Leur culte est celui de Baal et les Cultes du Soleil et non les lois et le Témoignage de Dieu.

 

Cette prophétie est millénaire à travers la séquence des captivités.

 

Michée Chapitre 4

[1] Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l’Éternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, et que les peuples y afflueront. [2] Des nations s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel. [3] Il sera le juge d’un grand nombre de peuples, l’arbitre de nations puissantes, lointaines. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes ; une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, et l’on n’apprendra plus la guerre. [4] Ils habiteront chacun sous sa vigne et sous son figuier, et il n’y aura personne pour les troubler ; car la bouche de l’Éternel des armées a parlé. [5] Tandis que tous les peuples marchent, chacun au nom de son dieu, nous marcherons, nous, au nom de l’Éternel, notre Dieu, à toujours et à perpétuité. [6] En ce jour-là, dit l’Éternel, je recueillerai les boiteux, je rassemblerai ceux qui étaient chassés, ceux que j’avais maltraités. [7] Des boiteux je ferai un reste, de ceux qui étaient chassés une nation puissante ; et l’Éternel régnera sur eux, à la montagne de Sion, dès lors et pour toujours. [8] Et toi, tour du troupeau, colline de la fille de Sion, à toi viendra, à toi arrivera l’ancienne domination, le royaume de la fille de Jérusalem. [9] Pourquoi maintenant pousses-tu des cris ? N’as-tu point de roi, plus de conseiller, pour que la douleur te saisisse comme une femme qui accouche ? [10] Fille de Sion, souffre et gémis comme une femme qui accouche ! Car maintenant tu sortiras de la ville et tu habiteras dans les champs, et tu iras jusqu’à Babylone ; là tu seras délivrée, c’est là que l’Éternel te rachètera de la main de tes ennemis. [11] Maintenant plusieurs nations se sont rassemblées contre toi : Qu’elle soit profanée, disent-elles, et que nos yeux se rassasient dans Sion ! [12] Mais elles ne connaissent pas les pensées de l’Éternel, elles ne comprennent pas ses desseins, elles ignorent qu’il les a rassemblées comme des gerbes dans l’aire. [13] Fille de Sion, lève-toi et foule ! Je te ferai une corne de fer et des ongles d’airain, et tu broieras des peuples nombreux ; tu consacreras leurs biens à l’Éternel, leurs richesses au Seigneur de toute la terre.

 

Ainsi Juda fut dit à l'avance qu’il devait être envoyé en captivité et ne s’est pas repenti et alors a été retourné afin de créer les conditions pour le Messie, et ensuite la seconde captivité et la dispersion à partir de l’année 70 EC à la fin des 70 semaines d'années de Daniel 9:23-27 (voir aussi Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple (No. 013).

 

Le chapitre 5 poursuit alors pour détailler la venue du Messie et le lieu de son clan à Bethléem Eph'ratah. La prophétie traite ensuite avec le Messie livré (cf. Ps 110:1ff) jusqu'à ce que tous ses frères, qui sont les élus de Dieu (Zacharie 12:8) soient tirés du monde au cours des 40 Jubilés de l'église dans le désert en conformité avec le Signe de Jonas sur la base d’un Jubilé pour un an.

 

Michée Chapitre 5

[1] Maintenant, fille de troupes, rassemble tes troupes ! On nous assiège ; avec la verge on frappe sur la joue le juge d’Israël. [2] Et toi, Bethléhem Ephrata, petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi celui qui dominera sur Israël, et dont l’origine remonte aux temps anciens, aux jours de l’éternité. [3] C’est pourquoi il les livrera jusqu’au temps où enfantera celle qui doit enfanter, et le reste de ses frères reviendra auprès des enfants d’Israël. [4] Il se présentera, et il gouvernera avec la force de l’Éternel, avec la majesté du nom de l’Éternel, son Dieu : Et ils auront une demeure assurée, car il sera glorifié jusqu’aux extrémités de la terre. [5] C’est lui qui ramènera la paix. Lorsque l’Assyrien viendra dans notre pays, et qu’il pénétrera dans nos palais, nous ferons lever contre lui sept pasteurs et huit princes du peuple. [6] Ils feront avec l’épée leur pâture du pays d’Assyrie et du pays de Nimrod au dedans de ses portes. Il nous délivrera ainsi de l’Assyrien, lorsqu’il viendra dans notre pays, et qu’il pénétrera sur notre territoire.

 

Ainsi, le Messie devait avoir été préexistant et devait se tenir dans la puissance du Seigneur Son Dieu (tel que nous l’avons vu du Psaume 45:6-7 ; cf. aussi Ps. 72:7 ; Ésaïe 9:6-7 ; Zach. 9:10). Voir aussi l’étude Michée 5:2-3 (No. 121).

 

On donne au Messie sept pasteurs qui détruisent le système assyro-babylonien et également huit princes des hommes. Le fait est qu'il y a sept anges des Sept Églises et sept ères des églises de Dieu. Celles-ci détruisent le système religieux des cultes du Soleil et des Mystères. Aussi les huit princes des hommes sont les forces qui sont disponibles auprès du peuple de Dieu sous la direction dans les Derniers Jours. Ils forment huit nations et huit armées. Le pouvoir du système assyro-babylonien sera détruit et déménagé au Moyen-Orient de nouveau.

 

Puis le reste de Jacob sera utilisé parmi les nations afin que les Gentils puissent être apportés dans et parmi eux Éphraïm doit se présenter comme la communauté des nations et en lui sera la confiance des Gentils ou des nations (Genèse 48:15-16).

 

[7] Le reste de Jacob sera au milieu des peuples nombreux comme une rosée qui vient de l’Éternel, comme des gouttes d’eau sur l’herbe : Elles ne comptent pas sur l’homme, elles ne dépendent pas des enfants des hommes. [8] Le reste de Jacob sera parmi les nations, au milieu des peuples nombreux, comme un lion parmi les bêtes de la forêt, comme un lionceau parmi les troupeaux de brebis : Lorsqu’il passe, il foule et déchire, et personne ne délivre. [9] Que ta main se lève sur tes adversaires, et que tous tes ennemis soient exterminés ! [10] En ce jour-là, dit l’Éternel, j’exterminerai du milieu de toi tes chevaux, et je détruirai tes chars ; [11] j’exterminerai les villes de ton pays, et je renverserai toutes tes forteresses ; [12] j’exterminerai de ta main les enchantements, et tu n’auras plus de magiciens ; [13] j’exterminerai du milieu de toi tes idoles et tes statues, et tu ne te prosterneras plus devant l’ouvrage de tes mains ; [14] j’exterminerai du milieu de toi tes idoles d’Astarté, et je détruirai tes villes. [15] J’exercerai ma vengeance avec colère, avec fureur, sur les nations qui n’ont pas écouté.

 

Le système en entier sera purifié dans Les Guerres des Derniers Jours et les Coupes de la Colère de Dieu (No. 141B). Le système d’adoration du dimanche des cultes du Soleil et des Mystères de Noël et d’Easter/Pâques sera détruit et chaque prêtre de ce système se repentira ou mourra. Ils observeront les Sabbats et les Nouvelles Lunes ou mourront (Ésaïe 66:23-24). Ils observeront les fêtes de Dieu ou mourront (Zacharie 14:16-19).

 

Chaque obélisque et phallus sur chaque église, cathédrale, temple ou mosquée et toutes les idoles et icônes seront détruits. Aucun prêtre, rabbin, imam, ou cheikh, abbé ou moine impénitent ne sera laissé en vie.

 

Le chapitre 6 alors parle du Seigneur appelant Israël et leur rappelant Son intervention et Son salut d’eux et ils ne l'ont pas écouté ni n’étaient-ils reconnaissants.

 

Michée Chapitre 6

[1] Écoutez donc ce que dit l’Éternel : Lève-toi, plaide devant les montagnes, et que les collines entendent ta voix ! … [2] Écoutez, montagnes, le procès de l’Éternel, et vous, solides fondements de la terre ! Car l’Éternel a un procès avec son peuple, il veut plaider avec Israël. — [3] Mon peuple, que t’ai-je fait ? En quoi t’ai-je fatigué ? Réponds-moi ! [4] Car je t’ai fait monter du pays d’Égypte, je t’ai délivré de la maison de servitude, et j’ai envoyé devant toi Moïse, Aaron et Marie. [5] Mon peuple, rappelle-toi ce que projetait Balak, roi de Moab, et ce que lui répondit Balaam, fils de Beor, de Sittim à Guilgal, afin que tu reconnaisses les bienfaits de l’Éternel. [6] Avec quoi me présenterai-je devant l’Éternel, pour m’humilier devant le Dieu Très-Haut ? Me présenterai-je avec des holocaustes, avec des veaux d’un an ? [7] L’Éternel agréera-t-il des milliers de béliers, des myriades de torrents d’huile ? Donnerai-je pour mes transgressions mon premier-né, pour le péché de mon âme le fruit de mes entrailles ? — 

 

Dieu leur a montré qu'Il n’exige pas de sacrifice énorme, mais Il exige la justice et la bonté et de marcher humblement avec notre Dieu. Il veut l'obéissance pas des sacrifices comme Il l’a dit par le prophète Samuel.

 

[8] On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien ; et ce que l’Éternel demande de toi, c’est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton Dieu. [9] La voix de l’Éternel crie à la ville, et celui qui est sage craindra ton nom. Entendez la verge et celui qui l’envoie ! [10] Y a-t-il encore dans la maison du méchant des trésors iniques, et un épha trop petit, objet de malédiction ? [11] Est-on pur avec des balances fausses, et avec de faux poids dans le sac ? [12] Ses riches sont pleins de violence, ses habitants profèrent le mensonge, et leur langue n’est que tromperie dans leur bouche.

 

Dieu condamne alors les dirigeants et les riches d'Israël à la fois des tribus et de la ville. Ils sont frauduleux et trompeurs et leurs riches sont pleins de violence. Les faux poids et mesures sont parmi eux et le faux témoignage est endémique parmi eux. Le Dieu prononce leur sort. Il a commencé à les frapper et Il les rendra désolés à cause de leurs péchés. Il va nous frapper avec la faim et nous ne serons pas en mesure d’en échapper et ce que nous ferons sera mis à l'épée. Au cours des tous Derniers Jours cela augmentera de sorte que si le Messie n’était pas envoyé il n'y aurait aucun survivant.

 

[13] C’est pourquoi je te frapperai par la souffrance, je te ravagerai à cause de tes péchés. [14] Tu mangeras sans te rassasier, et la faim sera au dedans de toi ; tu mettras en réserve et tu ne sauveras pas, et ce que tu sauveras, je le livrerai à l’épée. [15] Tu sèmeras, et tu ne moissonneras pas, tu presseras l’olive, et tu ne feras pas d’onctions avec l’huile, tu presseras le moût, et tu ne boiras pas le vin. [16] On observe les coutumes d’Omri et toute la manière d’agir de la maison d’Achab, et vous marchez d’après leurs conseils ; c’est pourquoi je te livrerai à la destruction, je ferai de tes habitants un sujet de raillerie, et vous porterez l’opprobre de mon peuple.

 

Notez qu'ils observent les faux statuts des nations et les cultes du Soleil et des Mystères d'Achab et de Jézabel, mais pas les Lois de Dieu. Ils observent les diktats babyloniens et ceux des Nations en Union mais pas ceux des Lois de Dieu. Pour cela, ils seront tous punis. Chaque aspect des Cultes du Soleil et des Mystères sera éliminé.

 

Au chapitre 7, nous voyons qu'il ne reste pas d’hommes pieux sur la terre de quelque importance ou quantité. Il ne reste pas d’hommes honnêtes. Ils sont à l'affût pour le sang et chacun chasse son frère avec un filet. Ainsi en est-il maintenant à travers le monde entier et les Sémites sont tournés vers la barbarie. La droiture et la justice ont fui l'humanité. La subornation et la corruption règnent sur le monde entier.

 

Ne faites confiance à personne, même pas celle sur votre sein. Même dans les églises de Dieu, nous avons vu des fils traiter leurs pères avec mépris et nous avons vu ceux qui meurent dans leur jeunesse à cause de leur hérésie.


Toutefois, les justes vivront par la foi, et ils seront rachetés par Dieu comme nous le voyons ici.


Michée Chapitre 7

[1] Malheur à moi ! car je suis comme à la récolte des fruits, comme au grappillage après la vendange : Il n’y a point de grappes à manger, point de ces primeurs que mon âme désire. [2] L’homme de bien a disparu du pays, et il n’y a plus de juste parmi les hommes ; ils sont tous en embuscade pour verser le sang, chacun tend un piège à son frère. [3] Leurs mains sont habiles à faire le mal : Le prince a des exigences, le juge réclame un salaire, le grand manifeste son avidité, et ils font ainsi cause commune. [4] Le meilleur d’entre eux est comme une ronce, le plus droit pire qu’un buisson d’épines. Le jour annoncé par tes prophètes, ton châtiment approche. C’est alors qu’ils seront dans la confusion. [5] Ne crois pas à un ami, ne te fie pas à un intime ; devant celle qui repose sur ton sein garde les portes de ta bouche. [6] Car le fils outrage le père, la fille se soulève contre sa mère, la belle-fille contre sa belle-mère ; chacun a pour ennemis les gens de sa maison. — [7] Pour moi, je regarderai vers l’Éternel, je mettrai mon espérance dans le Dieu de mon salut ; non Dieu m’exaucera. [8] Ne te réjouis pas à mon sujet, mon ennemie ! Car si je suis tombée, je me relèverai ; si je suis assise dans les ténèbres, l’Éternel sera ma lumière. [9] Je supporterai la colère de l’Éternel, puisque j’ai péché contre lui, jusqu’à ce qu’il défende ma cause et me fasse droit ; il me conduira à la lumière, et je contemplerai sa justice.


Notez que nous devons porter l'indignation du Seigneur parce que nous avons péché, nous tous. Celui qui dit qu'il est sans péché est un menteur et la vérité n’est point en lui (1Jean 1:8-10).


Grâce à l'amour et la droiture des élus toute l'humanité aura honte et ils vont retourner en Israël de partout dans le monde. La terre sera désolée à cause de leur péché, mais ils reviendront pour être restaurés et les miracles de Dieu sous le Messie apporteront repentance pour les nations.

 

[10] Mon ennemie le verra et sera couverte de honte, elle qui me disait : Où est l’Éternel, ton Dieu ? Mes yeux se réjouiront à sa vue ; alors elle sera foulée aux pieds comme la boue des rues. — [11] Le jour où l’on rebâtira tes murs, ce jour-là tes limites seront reculées. [12] En ce jour, on viendra vers toi de l’Assyrie et des villes d’Égypte, de l’Égypte jusqu’au fleuve, d’une mer à l’autre, et d’une montagne à l’autre. [13] Le pays sera dévasté à cause de ses habitants, à cause du fruit de leurs œuvres. [14] Pais ton peuple avec ta houlette, le troupeau de ton héritage, qui habite solitaire dans la forêt au milieu du Carmel ! Qu’ils paissent sur le Basan et en Galaad, comme au jour d’autrefois. — [15] Comme au jour où tu sortis du pays d’Égypte, je te ferai voir des prodiges. — [16] Les nations le verront, et seront confuses, avec toute leur puissance ; elles mettront la main sur la bouche, leurs oreilles seront assourdies. [17] Elles lécheront la poussière, comme le serpent, comme les reptiles de la terre ; elles seront saisies de frayeur hors de leurs forteresses ; elles trembleront devant l’Éternel, notre Dieu, elles te craindront. [18] Quel Dieu est semblable à toi, qui pardonnes l’iniquité, qui oublies les péchés du reste de ton héritage ? Il ne garde pas sa colère à toujours, car il prend plaisir à la miséricorde. [19] Il aura encore compassion de nous, il mettra sous ses pieds nos iniquités ; tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés. [20] Tu témoigneras de la fidélité à Jacob, de la bonté à Abraham, comme tu l’as juré à nos pères aux jours d’autrefois.

 

Le système millénaire est géré à partir de Jérusalem et en utilisant les fils de Jacob et les descendants d'Abraham pour assurer le leadership et la direction à travers le Messie et les élus.

 

Annexe au Commentaire sur Michée

Michée est d'environ la même époque qu’Ésaïe, fils d'Amos. La vie d'Ésaïe dans le livre est complétée en partie par 2Rois surtout 18:13-20:21. On suppose qu'il est né à Jérusalem vers ou avant 760. Son appel est venu à lui dans l'année où le roi Ozias est mort (c.-à-d. 742). Il était marié et se réfère à sa femme comme une prophétesse (Ésaïe 8:3). Son ministère s’est étendu sur plus de 40 ans au cours des règnes d'Ozias, de Jotham, d’Achaz et d’Ézéchias (Ésaïe 1:1). La dernière fois que nous entendons d'Ésaïe est dans la menace de Sennachérib à Jérusalem en 701 avant notre ère.

 

Il a reçu son appel dans le Temple près du sanctuaire.  

 

Il aurait été scié en deux pendant le règne de Manassé, fils d'Ézéchias (687-642 AEC) (cf. Héb. 11:37 et 2Rois 21:16 et Jos. Antiq. x, 3,1). Manassé avait 12 ans quand il est devenu roi et a été soumis à l'influence assyrienne et a restauré le culte de Baal et les Hauts Lieux. Sans aucun doute, il a été opposé par Ésaïe et les autres prophètes et aurait fait tuer beaucoup d'entre eux.

 

Aussi Jérémie cite directement Michée 26:6-19 et les conjectures au sujet de certains des textes de Michée non écrits par lui sont des hypothèses artificielles ultérieures.

 

Il semble qu’Ésaïe et Michée aient été choisis par Dieu pour établir son jugement dans la bouche de deux témoins (cf. Ésaïe 1:1 et Michée 1:1).

 

Nous avons vu que Michée était d'un peu avant la fin du règne de Jotham en 735 de 739-693 AEC. Alors Ésaïe a été appelé et actif à partir de 742 avant notre ère et Michée a suivi quelques années plus tard et a duré environ huit ans après que nous ayons entendu d'Ésaïe pour la dernière fois mais probablement seulement quelques années après sa mort. Les dates de Bullinger sont incorrectes à cet égard. Cependant, il a fait quelques comparaisons utiles dans ses textes à la Companion Bible.

 

Bullinger dit que nous pouvons voir "en comparant Michée 4:10 et Ésaïe 39:6, nous avons une autre affaire de mots similaires se produisant dans deux différents prophètes ; et certains, après avoir conclu qu'un prophète a copié sur un autre, ont construit sur cela, certaines théories sur les dates, &c. Mais aucun argument valable ne peut être basé sur ces coïncidences : pour la simple raison que nous ne traitons pas avec les paroles des Prophètes, mais avec les paroles que Dieu a prononcées par eux (Hébreux 1:1, &c). Certes, Dieu peut prononcer le même message, même en termes identiques, par deux, trois ou plus de Ses prophètes. Si les besoins étaient les mêmes, pourquoi les paroles ne seraient pas les mêmes ? "Comme nous l'avons vu la période couverte par Michée et Ésaïe était presque exactement la même." Ce n’est pas étonnant que les circonstances exigent des énoncés similaires, constituant une confirmation de la Parole de Jéhovah par la bouche de deux ou de trois témoins’. Tous deux étaient indépendants, sans aucune idée de 'copier' l’un sur l'autre, comme il est allégué par l’auteur dans l'Encyclopédie Britannica, onzième (Cambridge) édition, 1910, 1911, vol xviii, p. 357, qui dit : ‘il est impossible qu’une grande partie, le cas échéant, de ces chapitres (Michée 4-7) puisse être attribuée à Michée lui-même’. Ceci est dit en face du fait que Jérémie (Michée 26: 16-19) cite définitivement et se réfère à Michée.

 

Les textes suivants forment des comparaisons utiles :

Michée 1:9-16, Ésaïe 10:28-32.

Michée 2:1, Michée 2: 2, Ésaïe 5:8.

Michée 2:6, Michée 2:11, Ésaïe 30:10,11.

Michée 2:11, Ésaïe 28:7.

Michée 2:12, Ésaïe 10:20-23.

Michée 3:5-7, Ésaïe 29:9-12.

Michée 3:12, Ésaïe 32:14.

Michée 4:1, Ésaïe 2:2.

Michée 4:4, Ésaïe 1:20.

Michée 4:7, Ésaïe 9:7.

Michée 4:10, Ésaïe 39:6.5.

Michée 2-4, Ésaïe 7:14.

Michée 5: 6, Ésaïe 14:25.

Michée 6: 6-8, Ésaïe 58:6, Ésaïe 58:7.

Michée 7: 7, Ésaïe 8:17.

Michée 7:12, Ésaïe 11:11.

 

Les notes de Bullinger de la Companion Bible sont les suivantes :

 

Destruction en Israël et Juda Michée 1:1

La parole de l'Éternel. La seule apparition de cette expression dans ce livre : nous appelant à le recevoir de Jéhovah, pas Michée, et de noter la plume de Michée mais les paroles de Jéhovah.

l’Éternel. Héb. Jéhovah. Ap. 4.

Michée = Qui est comme Jéhovah ? Une forme abrégée de Micaiah (2Chron.18:7, &c.) il est utilisé dans Jér 26:18 (dans l’héb.). Cp. 7:18.

Morasthite : Maréscha (v. 15) ou Moresheth-Gath (v. 14.) ; maintenant Tel Sandahanna, dans la Shéphélah, ou plaine, entre la Judée et le pays des Philistins. Dans les fouilles de Sandahanna l'ancien nom est considéré comme Marissa. Marissa était une colonie de Sidon (3e siècle B. C), et a été ensuite utilisé comme la capitale de l'Idumée par les Édomites pendant la captivité de Juda (voir Records of the Past, vol. iv, partie x, pp. 291-306).

qu'il a vu. Cp. Ésaïe 1:1. Abdias 1:1. Nah. 1:1.

concernant, &c. Ceci fournit le sujet.

 

Michée 1:2

Écoutez, vous tous les peuples. Michée commence en reprenant les paroles de l'autre Michée ou Micaiah (1Rois 22:28), et revient à elles en 3:1, 9 ; 6:1, 2. Cinq fois, pas trois, comme certains le disent ; et ne fait pas partie de la Structure de l'ensemble du livre. Réf. au Pent. (Deut. 32:1). Ap. 92.

vous tous = vous peuples, tous d'entre eux.

peuple  = peuples. Nous y compris.

tout ce qui s'y trouve = sa plénitude.

que le Seigneur DIEU soit témoin. Réf. au Pent. (Gen 31:50).

le Seigneur. Héb. Adonaï. Ap. 4.

DIEU Héb. Jéhovah. Ap. 4.

le SEIGNEUR*. L'un des 134 endroits où les Sopherim disent qu'ils ont modifié "Jéhovah" du texte primitif pour "Adonaï". Voir Ap. 32.

de Son saint temple. Cp. Ps. 11:4. Jonas 2:7. Hab. 2:20.

saint. Voir note sur Exode 3:5.

 

Michée 1:4 les montagnes, &c. Ce verset prédit les calamités de 2Rois 17 et 25.

 

Michée 1:5

transgression = rébellion. Héb. pasha’. Ap. 44.

péchés. Héb. chata’. Ap. 44. Aram, et le Syr. lit chanter.

Quelle = Dont.

n’est-ce pas Samarie ? = n’est-ce pas [l'idolâtrie de] Samarie ? Figue. Erotesis. Ap. 6.

hauts lieux. Cp. 1Rois 12:31; 14:23. Ézé. 6: 6. Ceux-ci existaient à Jérusalem (Jérémie 32:35) ; d'où la mention dans l'autre question. Figue. Erotesis. Cp. 2Rois 16:4.

ne sont-ils pas Jérusalem ? = n’est-ce pas [les autels d'idoles de] Jérusalem ?

 

Michée 1:6

découvrez, &c. Cela a maintenant récemment (1911) été fait dans la mise au jour des caves à vin d'Achab.

 

Michée 1:7

images taillées. Héb. pesilim. Réf. au Pent. (Exode 20:4). Ap. 92.

salaires. Le mot technique du Pentateuque pour le salaire d'une femme prostituée, à laquelle l'idolâtrie est comparée. Cp. Osée 8:9, 10 ; 9:1. Réf. au Pent. (Deut. 23:18). Ap. 92.

elles reviendront, &c. : c’est-à-dire la richesse acquise par l'idolâtrie sera enlevée par les idolâtres assyriens.

 

Michée 1:8

lamenterai = déplorerai. Cp. la Structure ci-dessus ; et noter le poids du "fardeau" prophétique.

dragons = chacals.

hiboux. Héb. filles d'un cri lugubre.

 

Michée 1:9

plaie = attaque. Héb. makkah (fém.)

elle. Aram. et le Syr. lisent "elle". Se référant à son attaque, qui est fém.

il = il, se référant à un ennemi sans nom. Aram, et le Syr. lisent "elle", se référant à la "attaque" de jugement.

la porte. Cp. Abdias 1:11, 13.

 

Michée 1:11

passe outre : c’est-à-dire en exil.

Saphir, ayant ta honte, &c. Ici, nous avons le contraste. Saphir = Belleville, avec la beauté déshonorée ; maintenant es Suafir.

habitante de Zaanan n’est pas sortie. Héb. pas sortie. . . Zaanan. Héb. Fig. Paronomase (Ap 6.) : lo yatz'ah. . . tz'anan = pas sortie [pour pleurer] l'habitante du Lieu d’Aisance.

dans le deuil. . . sa position. Commencer une nouvelle phrase ici ; ainsi : "Le problème de Beth-Ezel (Voisin-ville) sera un voisin inutile". Gr. "La maison du spectateur obtiendra, de vous, sa place debout".

il recevra, &c. : ou il prendra de vous son soutien.

 

Michée 1:12

Maroth attendait attentivement. L'habitante de la ville Amer amèrement affligée de ses biens [enlevés d’elle].

le mal = calamité. Héb. ra'a'. Ap. 44.

l’Éternel. Héb. Jéhovah. Ap. 4. Pas par hasard.

la porte de Jérusalem. Dans le Cylindre de Taylor, Sennachérib mentionne sa mise en pièces de cette porte (col. iii, lignes 22:23).

 

Michée 1:13

habitante = habitante.

Lakis. . . bête rapide. Notez la Fig. Paronomase (Ap. 6). Héb. larekesh . . . lakich = [lie le char] au cheval, Ô habitante de Cheval-ville,

Lakis. Maintenant Ummtum Lakis, ou Tell el Hesy. Voir les notes sur 2Rois 14:19 ; 19:8.

elle. Évidemment Samarie. Cp. vv. 5:9 ; 6:16.

 

Michée 1:14

donner des présents à = abandonner les possessions à.

Aczib. . . un mensonge. Notez la Fig. Paronomase, = les maisons de Fausse-ville ('Akzib) s’avèreront fausses (iakzab).

Aczib. Maintenant es Zib (Josué 15:44 ; 19:29. Juges 1:31).

 

Michée 1:15

un héritier. . . Maréscha. Héb. le possesseur (hayyoresh). . . Ô Possession (Maréscha). Le possesseur que Jéhovah apporterait était l’Assyrie.

il viendra, &c. La gloire : c’est-à-dire la noblesse (Ésaïe 5:13) d'Israël s’en ira (ou s’enfuira) vers [la grotte] Adullam ; comme David l'avait fait (1Samuel 22:1).

 

Michée 1:16

Rends-toi chauve, &c. Les signes de deuil. Cp. Job 1:20. Ésaïe 15:2 ; 22:12. Jér. 7:29 ; 16:6 ; 47:5 ; 48:37). Cette question est adressée à Juda. C’était interdit par la loi (Deut. 14:1). Juda était devenu comme les païens : laissez-les pleurer comme les païens.

enfants = fils.

 

Malheur aux Oppresseurs   Michée 2:1

iniquité. Héb. 'aven. Ap. 44. Pas le même mot qu’en 3:10. Notez l'incrimination aux versets. 1, 2. Voir la Structure, p. 1253.

forgent = planifient.

le mal = méchanceté. Héb. ra'a'. Ap. 44.

est = existe. Héb. yesh. Voir la note sur Prov. 8:21.

au pouvoir de leur main. Un idiome du Pentateuque. Réf. au Pent. (Gen. 31:29). Cp. Prov. 3:27. Néhémie 5:5. Ne se produit pas ailleurs.

 

Michée 2:4

fera monter une parabole. Réf. au Pent. (Nombres 23:7, 18 ; 24:3, 15, 20, 23). Deux fois dans Job (Job 27:1 ; 29:1) ; une fois dans Ésaïe (Ésaïe 14:4) ; une fois dans Habacuc (Hab. 2:6). Pas ailleurs. Ap. 92. Notez la Fig. Chleuasmos (Ap. 6).

se lamentera d’une lamentation lugubre. Notez les Figs. Polyptote et Paronomase (Ap. 6), pour mettre l'accent. Héb. venahah nehi nihyah = gémir un gémissement de malheur.

changé = changé [pour le pire]. Héb. mur ; pas halaph = changé [pour le mieux]. Voir la note sur Lév. 27:10.

détournant = à un païen : c’est-à-dire notre ennemi l’Assyrien.

 

Michée 2:5

jette le cordeau par le lot. Se référant à la coutume, par laquelle, autour de chaque village en Palestine, la terre était divisée par lot chaque année pour les différentes familles ; par conséquent, l'expression dans Ps. 16:6, "cordeau" mis par la Fig. Métonymie (de Cause), Ap. 6, pour la partie du terrain balisé par elle. Il a donc = diviser vos héritages. Réf. au Pent. (Nombres 26:55, 56). Ap. 92.

congrégation = assemblée. Cp. Deut. 23:1-3, Deut. 23:8.

 

Michée 2:6

Prophétisez = Ne pulvérisez pas.

disent-ils ceux qui prophétisent = afin qu'ils pulvérisent.

ils ne prophétiseront pas. Pas le mot habituel pour prophétiser, mais Héb. nataph.

ils : c’est-à-dire ces faux prophètes.

ceux-ci = à ces choses : c’est-à-dire ces faits et gestes de Jéhovah.

afin qu’, &c. Remplacer, "[disant], doit-Il mettre de côté ces suppresseurs".

 

Michée 2:7

Jacob. Voir les notes sur Gen. 32:28 ; 43:6 ; 45:26, 28.

l'Esprit, &c. ? Réf. au Pent. (Nombres 11:23, le même mot). Ap. 92.

Esprit. Héb. ruach. Ap. 9.

ne font-elles pas = ne sont-elles pas ?

Mes. Sept. lit "Ses", comme dans l'article précédent : ou = Mes paroles ne sont-elles pas agréables [dit] Jéhovah ?

faire le bien = agréable.

 

Michée 2:8

Même dernièrement = Seulement hier, ou récemment : ce brigandage était un mal nouveau et récent.

 

Michée 2:10

Levez-vous, &c. Habituellement mal cité dans le bon sens ; mais la Structure montre qu'il fasse partie de la lamentation (p. 1253).

ce = cette [terre]. Réf. au Pent. (Deut. 12:9). Ap. 92.

il : c’est-à-dire cette [terre].

il est pollué. Réf. au Pent. (Lév. 18:27, 28, le même mot). Ap. 92.

il détruira. Réf. au Pent (Lév. 18:28 ; 20:22 ; 26:38). Cp. Ézé. 36:12-14.

 

Michée 2:11

vin. Héb. yayin. Ap. 27.

boisson forte. Héb. shekar. Ap. 27.

prophète = tranchant ; comme à 2:6. Lit. compte-gouttes [de mots].

 

Michée 2:12

Je ferai, &c. Voir la Structure, p. 1253.

Israël. Voir la note sur Gen. 32:28 ; 43:6 ; 45:26, 28.

de Botsra : ou, avec Sept., dans la tribulation. Le membre (vv. 12, 13) ne parle pas de la miséricorde, mais de jugement, ce qui correspond au membre (1:2-4). Pas "un changement complet", et aucune "promesse à un reste" Cp. Ésaïe 34:6. Amos 1:12.

un grand bruit = être en émoi.

les hommes = êtres humains. Héb. 'adam. Ap. 14.

 

Michée 2:13

Le briseur = Quelqu’un faisant une brèche. L'Assyrien. Héb. paratz, comme dans Exode 19:22, 24 ; 2Samuel 5:20. 1Ch. 14:11 ; 15:13. Généralement dans un mauvais sens.

démoli = enfoncé.

sortis = partis. . . [En captivité].

passera = est passé à travers.

sur = à : car c’est le jugement de Jéhovah. Cp. 1:2-4.

 

Dirigeants dénoncés   Michée 3:1

Écoutez. Ce n’est pas une indication de la Structure. C’est une continuation de la menace contre les dirigeants (3:1-4, p. 1253, correspondant à "-3", 3:9-12, ci-dessous).

princes = juges.

 

Michée 3:3  les coupent en morceaux, comme pour la marmite = les étaler, comme de la chair pour le pot.

 

Michée 3:5

égarer = s’égarer.

mordre avec leurs dents. Faisant allusion aux pratiques idolâtres des nations autour des autels de Baal, mordant une olive dans leur bouche et en criant "la paix", dont l'olivier était le symbole (Gen. 8:11). Cp. Zach. 9:7.

et celui, &c. = mais contre celui qui ne met point [l'olive] dans sa bouche, ils déclarent la guerre.

guerre = croisade.

 

Michée 3:6 afin que vous n’ayez point de vision. Réf. au Pent. (Deut 18:10,14 Nom. 22:7 ; 23:23). Ap. 92.

 

Michée 3:10 iniquité = tromperie. Héb. 'aval. Ap. 44. Pas le même mot qu’à 2:1.

 

Michée 3:12

Sion. Voir Ap. 68.

sera labourée comme un champ. C’est vrai du site sur Ophel, mais pas le cas du site traditionnel au sud-ouest de Jérusalem. Voir Ap. 68. Cp. 1:6. Jér. 26:18.

Jérusalem. La ville proprement dite, sur le mont Moriah.

tas = ruines. Notez la Fig. Paronomase (Ap. 6). Héb. yirushalaim 'iyyin. Cp. 1:6.

la montagne de la maison. Moriah et le Temple. Voir Ap. 68.

les hauts lieux de la forêt. = une hauteur d'une jungle.

 

Companion Bible Notes, 1909

 

Michée 4 :

Derniers Jours Pacifiques

Michée 4:1

dans les derniers jours = à la fin des jours. Ici, nous sommes reportés à un jour encore futur. Réf. au Pent. (Gen. 49:1, la même phrase. Nom. 24:14.). Ap. 92. Cp. Ésaïe 2:2, &c. Ézé. 38:8, 16. Osée 3:5

la montagne, &c. Cp. 3:12 ; et voir Ésaïe 2:2-4. Les deux prophéties sont indépendantes et complémentaires (voir Ps. 24:3. Ézé. 28:16).

l’Éternel. Héb. Jéhovah. Ap. 4.

établie : durablement : pas seulement pour un temps.

peuple = peuples.

 

Michée 4:8

tour du troupeau. Héb. tour de 'Eder. Réf. au Pent. (Gen. 35:21 ; nulle part ailleurs). Utilisée ici de Bethléem (cf. Gen. 35:19 avec 5:2) ; couplé ici avec "Ophel" à l'alinéa suivant, "lieu de naissance de David" et "ville de David".

la forteresse. Héb. 'Ophel. Voir Ap. 68. et Ap. 54, ligne 21, "citadelle", p. 78. Voir note sur 2Ch 27:3.

premier = ancien. Pour cette traduction cf. Exode 34:1 (tables). Nom. 21:26 (rois). Deut. 4:32 ; 10:10, &c. (jours). 2Ch. 9:29 ; 16:11 ; 20:34 (actes).

 

Michée 4:9

pourquoi pousses-tu des cris ? Il s’agit des douleurs de l'enfantement de la nouvelle nation qui sera mise au monde en ce jour et à cette époque. Cp. Ésaïe 13:8 ; 21:3, &c.

 

Michée 4:10

maintenant = entre-temps : c’est-à-dire avant ce jour. Cp. 4:11 et 5:1.

même = aussi loin que. Cp. Ésaïe 39:7 ; 43:14.

Babylone. Peut "ne pas avoir été à l'horizon politique de Michée", mais c’était sur celui de Jéhovah. Cp. Amos 5:25-27. Actes 7:42, 43.

là. . . là. Notez la répétition pour l'emphase : c’est-à-dire là-bas et puis dans ce jour futur.

rachètera = rachètera [comme un parent]. Héb. ga'al. Voir note sur Exode 6:6.

 

Michée 4:11

Maintenant = Entre-temps : comme dans 4:10 ; 5:1. Se référant à l'hostilité alors immédiatement imminente.

beaucoup de nations. Cp. Ésaïe 33:3. Lam. 2:16. Abdias 1:11-13.

œil. Ainsi quelques manuscrits, avec deux premières éditions imprimées, Aram., Syr., et Vulg. ; mais le texte Héb. lit "yeux". Cp. Ps. 54:3.

 

Michée 4:12

elles ne connaissent pas. Cp. Ésaïe 55:8. Jér. 29:11.

pensées = buts, ou des plans : c’est-à-dire pour Israël en le purgeant de l'idolâtrie par sa tribulation.

conseil : c’est-à-dire à l'égard d’elles-mêmes. La raison suit.

pour : ou, que.

chaussée = aire.

 

Michée 4:13

foule = marcher comme les bœufs.

corne. . . sabots. Se référant à la force des bœufs, et à l'exhaustivité de la destruction. Réf. au Pent. (Deut. 25:4). Ap. 92. Cp. Ésaïe 41:15. Jér 51:33.

Je ferai. Aram., Sept., Syr., et Vulg. lisent "tu feras".

consacrerai = dévouerai ; comme dans Josué 6:19, 24. Cp. Zach. 14:14. Réf. au Pent. (Lév. 27:28).

LE SEIGNEUR. Héb. 'Adon. Le titre Divin, en relation avec la domination sur la terre. Voir Ap. 4.

 

Michée 5 :

Naissance du Roi à Bethléem

Michée 5:1

Maintenant = Entre-temps ; comme dans 4:10, 11. Montrant que 5:1 se rapporte à l'intervalle entre le temps présent et "ce jour" de 4:1, 6.

assemble-toi, &c. : ou, tu auras une tribulation douloureuse [pour tes péchés], toi fille de l'affliction.

il : c’est-à-dire l'ennemi. L'Assyrien.

nous. Le prophète s’inclut lui-même.

le juge. Gr. la dirigeant d’alors (cf. 1Rois 22:24 Lam. 3:30 ; 4:20 ; 5:8, 12), qui serait donc le type du Messie (Matt. 27:30).

verge = sceptre. Héb. shebet = le club (de la défense), comme dans 7:14 ; par conséquent, du mandat ; pas matteh, la tige ou le bâton (du soutien), comme dans 6:9. Voir la note sur Ps. 23:4.

 

Michée 5:2

Mais toi. Ceci marque la Structure. Cp. 4:8 à 5:2. Cité dans Matt. 2:5, 6. Jean 7:42.

Bethléhem Ephrata. Le nom complet donné, comme dans Gen. 35:19, reliant ainsi Gen. 35:21 avec 4:8.

petite = trop petite [pour se classer parmi]. Cp. 1Co. 1:27-29.

milliers = districts (1Samuel 23:23). Comme nos vieilles divisions anglaises, appelées "centaines". Cp. Exode 18:25. Réf. au Pent. (Exode 18:25).

sortira. Notez la différence entre Héb. ici (yatza ) et bo' = venir à, dans Zach. 9:9. Tous les événements entre ces deux constituent la période que nous appelons "le premier Avènement", et donc sont typiques du "second Avènement" ; la parution étant 1Thess. 4:16, et la venue vers étant 1Thess. 5:2, 3, et 2Thess. 2:8, le premier étant en grâce, le dernier en jugement. Une même période peut s’écouler dans les venues anti-typiques comme dans les venues typiques de 5:2, et Zach. 9:9.

vers = pour.

éternelle. Cp. Ps. 90:2. Prov. 8:22, 23. Jean 1:1, 2.

 

Michée 5:3

jusqu'au temps : c’est-à-dire la fin de l’"entre-temps" (v. 1).

elle qui enfante. Cp. 4:9, 10, ci-dessus. et notez là ; également Jean 16:21, 22 et Apoc. 12:1-6.

enfants = fils.

 

Michée 5:4

Lui : c’est-à-dire le Berger d'Israël. Réf au Pent. (Gen. 49:24). Ap. 92. Cp. Ps. 80:1. Jér. 31:10. Ézé. 34:23.

nourrira = mener, ou paître (comme un troupeau). Cp. 7:14. Ésaïe 40:11 ; 49:10.

l’Éternel. Héb. Jéhovah. Ap. 4.

Dieu. Héb. Élohim. Ap. 4.

ils. Israël, Son troupeau.

demeureront. Dans la sécurité éternelle.

Il sera grand. Cp. Ps. 22:27 ; 72:8 ; 98:1 Ésaïe 49:5, 7 ; 52:13. Zach. 9:10. Luc 1:32. Ap. 11:15.

 

Michée 5:5

cet Homme, &c. = Ce [grand Berger d'Israël]. Cp. Ps. 72:7. Ésaïe 9:6, 7. Zach. 9:10.

Assyrien. C’est emphatique en Héb.

quand, &c. Cp. Ésaïe 7:20 8:7-10; Ésaïe 37: 31-36.

alors, &c. Cp. Ésaïe 44:28 ; 59:19. Zach. 1:18-21 ; Zach. 9:13 ; 10:3 ; 12:6.

sept bergers. . . hommes. Lorsque ce moment arrive le sens sera vu.

hommes. Héb. 'adam. Ap. 14.

 

Michée 5:8

sera, &c. Il s’agit d’Israël restauré "en ce jour" ; pas à d'autres peuples maintenant.

peuple. Héb. = peuples.

comme un lion, &c. Réf. au Pent. (Nombres 23:24 ; 24: 9). Ap. 92.

 

Michée 5:9

seront retranchés. Notez la Fig. Anaphore (Ap. 6), dans la répétition, "retrancher", quatre fois dans les versets 9-13. Tout cela se rapporte finalement à Israël restauré.

 

Michée 5:10

en ce jour-là. La Structure connecte 5:10-14 avec 4:6 -- 5:8, et montre que c’est la même chose, et encore un temps à venir, appelé dans 4:1 "les derniers jours".

dit l'Éternel = [est] oracle de Jéhovah.

Je retrancherai, &c. Voir la note sur 5:9. Réf. au Pent. (Deut. 17:16). Ap. 92. Cp. Ésaïe 2:7. Zach. 9:10.

 

Michée 5:12

sortilèges = sorcelleries. Réf. au Pent. (Exode 22:18. Lév. 19:26. Deut. 18:10). Ap. 92.

main. Certains codex, avec Sept., et le Syr., lisent "mains".

pronostiqueurs : c’est-à-dire les utilisateurs des arts secrets ou occultes.

 

Michée 5:14

arracherai = déraciner, ou abattre.

tes bosquets = tes 'Asherahs. Ap. 42. Réf. au Pent. (Exode 34:13 ; Deut. 7:5 ; 12:3).

tes villes. Ginsburg pense "tes idoles". Marg. A.V. suggère "ennemis".

 

Michée 6 :

L'Acte d'Accusation de Dieu de Son Peuple

Michée 6:4

Je t’ai fait monter, &c. Réf. au Pent. (Exode 12:51 ; 14:30 ; 20:2 Deut. 4:20.). Ap. 92.

Je t’ai racheté. Réf. au Pent. (Exode 6:6 ; 13:13-16).

maison d’esclaves = maison de servitude. Réf. au Pent. (Exode 13:3, 14 ; 20:2 Deut. 5:6 ; 6:12 ; 7:8).

J’ai envoyé devant. . . Miriam. Réf. au Pent. (Exode 15:20, 21. Nombres 12:4, 10, 15 ; 20:1 ; 26:59). Miriam pas mentionnée après Deut. 24: 9, à l'exception de 1Ch. 6:3.

 

Michée 6:5

souviens-toi maintenant &c. Réf. au Pent. (Nombres 22:5 ; 23:7 ; 24:10, 11 ; 25:1 ; 31:16 Deut. 23:4, 5). Ap. 92.

Balak. Non mentionné depuis Juges 11:25.

Balaam. Non mentionné depuis Jos. 24:9, 10, sauf dans Néh. 13:2. Cp. 2Pierre 2:15 et Jude 1:11. Apoc. 2:14.

droiture = actes justes.

 

Michée 6:8

homme. Héb. 'adam. Ap. 14.

miséricorde = bonté, ou grâce.

marcher humblement. L’expression héb. (hatzene 'leketh) se produit uniquement ici. Ce verset incarne les principes régissant l'administration de Jéhovah en vertu de la Loi, mais pas dans l'Évangile. Maintenant, Il exige de la foi dans le Substitut qu'Il a fourni pour le pécheur ; et Sa droiture doit être imputée dans la grâce. Voir Ap. 63. IX : et 72. Cp. également Rom. 3:23, 24. Éph. 2:3-9. Tite 3:5-8, &c.

 

Michée 6:9

ville. Posée par Fig. Métonymie (du Sujet), Ap. 6, pour les habitants.

l'homme de sagesse verra Ton nom = [comme aurait] une véritable stabilité (ou sécurité) considérera Ton nom. Le Codex Mugah, cité dans le Massorah (Ap. 30), est ainsi libellé : "ceux qui révèrent".

sagesse. Héb. tushiyah . Voir note sur Prov. 2:7.

Ton. La Sept. lit comme suit : "et Il (l'Éternel) sauvera ceux qui révèrent Son nom".

verge. Héb. matteh = bâton (pour le support ou le châtiment). Pas le même mot que dans 5:1 ; 7:14. Soit posée par la Fig. Métonymie (de Cause), Ap. 6, pour le châtiment infligé, ou remplacer l’Ellipse ainsi : "entendez la verge, et [Celui] Qui a nommé [le châtiment]" Le suffixe du verbe, "il", est fém. ; tandis que "verge" est masc. Nous pouvons donc remplacer par "châtiment" (Héb. tokahath), qui est fém.

 

Michée 6:10

Méchanceté . . . méchant = anarchie. . . sans loi. Héb. rasha'.

la mesure restreinte, &c. Notez le mot "abominable" ci-dessous. Dans cette forme, que dans Prov. 22:14.

mesure = épha. Voir Ap. 51.

abominable. Réf. au Pent. Sur les six mots ainsi rendus, He za'am est choisi dans Nombres 28:7, 8, 8, "défié" = abhorré. Il se produit seulement huit fois ailleurs. Ap. 92.

 

Michée 6:14

Tu mangeras, &c. Réf. au Pent. (Lév. 26:26).

ton abaissement = ton insatisfaction ou vacuité. Héb. yeshach. Se produit seulement ici.

sera au-dedans de toi = [restera] en toi.

empoigneras. Certains manuscrits, avec une édition imprimée antérieure (rabbinique, marg), lisent "prendre possession".

 

Michée 6:16

les statuts. Héb. hukkoth = dans un sens religieux (Lév. 20:8 2Rois 17:34 ; Jér. 10:3).

d'Omri. Cp. 1Rois 16:31, 32, comme au culte de Baal.

gardé = strictement gardé. Cp. Osée 5:4.

la maison d'Achab. Cp. 1Rois 16:30. &c. ; 21:25, 26. Voir Ap. 65.

afin que je fasse, &c. Réf. au Pent. (Deut. 28:37).

 

Michée 7 :

Le Prophète Reconnaît la Misère d'Israël

Michée 7:3

mal. Héb. ra'a'. Ap. 44.

demande = demande [une récompense]. Réf. au Pent. (Deut. 16:19). Ap. 92. Cp. 3:11. Osée 4:18.

le juge demande = le juge [juge], &c. Fig. Ellipse complexe. Cp. 3:11. Ésaïe 1:23.

récompense = pot de vin.

son désir maléfique = la méchanceté de son âme. Héb. nephesh. Ap. 13. Cp. 3: 9-11.

ils : c’est-à-dire le prince et le juge.

entortillent = tisser ensemble. Se produit seulement ici.

l’. Héb. suffixe est fém., nous devons donc fournir un nom fém. : par exemple zimma = objectif méchant, ou un dispositif maléfique. Ésaïe 32:7.

 

Michée 7:4

le jour de tes sentinelles. Posée par Fig. Métonymie (de Complément), Ap. 6 : le jour [du châtiment] annoncé par tes sentinelles.

 

Michée 7:5

Ne vous fiez pas = N’ayez aucune foi en. Héb. 'aman. Voir Ap. 69.

Ne vous confiez pas en. Héb. batah. Voir Ap. 69. Ainsi, les Massorètes occidentaux. Les orientaux, avec trois premières éditions imprimées, Sept., Syr., et Vulgate, lisent "ni ne vous", &c. Cité dans Matt. 10:35, 36 ; Luc 12:53.

 

Michée 7:6

déshonore, &c. Réf. au Pent. (Exode 20:12. Deut. 5:16). Ap. 92.

d’un homme. Héb. 'ish. Ap. 14. II.

hommes. Héb. pl. de 'enosh. Ap. 14. III. Le verset 6 ne s’arrête pas "brutalement", pas plus qu’il ne "bâille un siècle". Le verset 7 donne le vrai remède en contraste avec les vains remèdes des vv. 5, 6.

 

Michée 7:8

quand je tombe : c’est-à-dire dans le malheur ; pas dans le péché. Lit. Je suis tombée, j’ai surgi ; bien que je sois assise dans les ténèbres, Jéhovah, &c.

 

Michée 7:11

décret = limite prescrite ou frontière. Ainsi, le Gesenius d’Oxford, p. 349. Cp. Job 26:10 ; 38:10. Pro 8:29. Ésaïe 24:5. Jér 5:22. Héb. chok.

être éloigné = devenir lointain : c’est-à-dire étendu. Voir le Gesenius d’Oxford, p. 935. Héb. rachak, comme dans Ésaïe 26:15. Notez la Fig. Paronomase (Ap. 6), yir'chok.

 

Michée 7:12

il = quelqu’un. Mais une lecture diverse spéciale appelée Sevir (Ap. 34), lit "ils" : c’est-à-dire tes exilés. venir = venir à la maison ; comme dans 1Samuel 11:5. Ps. 45:15. Prov. 2:10, ou, dans la bénédiction ; comme dans Psaumes 69:27. Rien n’a "tombé" du texte !

Assyrie. Voir l '"ennemi", 7:10.

les villes fortifiées = les villes de Matzor (c’est-à-dire la forteresse) mises pour l'Égypte. Cp. Ésaïe 19:6 ; 37.

 

Michée 7:14

Nourris, &c. Notons ici, la prière de Michée. Remplacer l’Ellipse : "[Puis Michée pria, et dit : Ô Jéhovah] Nourris Ton Peuple", &c.

Nourrir = Te paît (masc).

verge. Héb. shebet, comme dans 5:1 ; pas comme en 6:9. Ici, il est le signe de règne.

qui demeure, & c. = demeure (fém.) : C’est-à-dire le "troupeau". Héb. tz'on (com. genre).

solitaire = seul. Réf. à Pent. (Nombres 23:9. Deut. 33:28). Ap. 92.

comme aux jours d’autrefois = comme dans les temps de l'âge passé : il en sera du jour encore à venir de la consolation d'Israël ; pas le jour de Michée, quand Israël était en possession de Basan, &c. Aucun motif, par conséquent, pour dater cette prière dans "la dernière période de l'histoire d'Israël, les jours d'Aggée et Zacharie", comme on le prétend.

 

Michée 7:15

Selon, &c. Versets 15-17 sont la réponse de Jéhovah à l'assujettissement des ennemis d'Israël. Réf. au Pent. Voir note 6:4. Ap. 92. Pas la poursuite de la prière de Michée.

Je lui montrerai. Réf. au Pent. (Exode 34:10).

 

Michée 7:16

mettront leurs mains, &c. Mis par la Fig. Métonymie (de Complément), Ap. 6, pour le silence, dont il était le symbole et signe.  Voir Job 21:5 ; 29:9 ; 40:4.

leurs oreilles. Certains codex, avec quatre premières éditions imprimées, lisent "et leurs".

 

Michée 7:17

lècheront la poussière. Mis par Fig. Métonymie (de Complément), pour la plus grande humiliation, comme dans Gen. 3:14. Cp. Ps. 72:9. Ésaïe 49:23.

sortiront = trembleront.

trous = solidités. Héb. misgereth.

vers. Réf. au Pent. (Deut. 32:24, le même mot). Se produit uniquement dans ces deux endroits.

 

Michée 7:20

Tu exécuteras, &c. Cité dans Luc 1:72, 73.

jurée à nos pères. Réf. au Pent. (Gen. 50:24. &c.) Ap. 92. Voir Psaume 105:9, 10, 42,

 

 

q