Les Églises Chrétiennes de Dieu

[Q015]

 

 

 

Commentaire sur le Coran :

Sourate 15 “AL-HIJR”

 

(Édition 1.5 20170705-20170710)

 

 

Cette sourate tire son nom de l'emplacement du peuple d'A'ad et Thamud, des fils de Sem qui étaient en fait les ancêtres des Arabes. Ces descendants n'étaient pas simplement les fils d'Abraham par Keturah et Ismaël, mais sont aussi les descendants des Amalécites des guerres des Derniers Jours.

  

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2017 Wade Cox et Alan Brach)

(Tr. 2019)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://french.ccg.org/

 


 Commentaire sur le Coran : Sourate 15 “Al-Hijr” [Q015]

 

Une traduction libre en français du Coran basée sur celle de Pickthall est utilisée avec des citations de la Bible LSG, sauf indication contraire.

 

Introduction

 

(Les liens hypertextes de référence renvoient aux divers articles de Wikipedia.)

 

Al Hijr tire son nom de ce qui semble être un toponyme dérivé des versets 80-84. Ces gens étaient, d'après le texte de la Sourate, des habitants de cavernes qu’ils sculptaient dans les montagnes. Ils ont péché et ignoré les prophètes (par exemple Hud et Salih) (cf. Sourates ci-dessus) qui leur ont été envoyés, et semblent avoir été détruits (à l'exception d'une tribu).

 

Al Hijr est le lieu de la tribu de Thamud qui a succédé aux A'ad en tant que dominants en Arabie. La Sourate Al Qamar décrit comment les habitants de Thamud ont été détruits par un éclair, que des universitaires plus tard ont justifié comme étant une éruption volcanique. Les experts modernes conviennent qu'il n'y a plus qu'une seule tribu des Thamud restante, à savoir la tribu des Banu Thaqif au sud de La Mecque. 

 

Ceux-ci, comme nous l'avons vu, étaient issus des fils de Sem et non d'Abraham et ils étaient Arabes, et nous devons donc en déduire que les Arabes sont issus des descendants de Sem et sont beaucoup plus étendus que d'être uniquement les fils de Keturah et d'Ismaël.

 

Dans leur histoire, nous voyons que les tribus dominantes descendent des fils de Sem selon Ibn Khaldun. (cf. Wikipedia).

 

“L’historien et érudit Ibn Khaldun mentionne aussi plusieurs fois le Thamud dans son histoire universelle al-Kitābu l-'ibar ( arabe :الـكـتـاب الـعـبـر ) (Le Livre des preuves) écrit à la fin du 14ème siècle, mais ceci dit en passant, donnant rarement beaucoup d'informations.

 

Cela peut être illustré par ce qui s'est passé parmi les nations. Quand l'autorité royale d'Ād fut anéantie, leurs frères, les Thamud, prirent le pouvoir. À leur tour, ils ont été remplacés par leurs frères, les Amalécites. Les Amalécites ont été remplacés par leurs frères, les Himyar. Les Himyar ont été remplacés par leurs frères, les Tubba, qui appartenaient à l'Himyar. De même, ils ont été remplacés par les Adhwa’.130. Ensuite, le Mudar prit le pouvoir.

 

— Muqaddimah ("Introduction"), chapitre II [8]

 

Le Yémen, al- Bahrayn, Oman et le Jazira ont longtemps été la possession des Arabes, mais pendant des milliers d'années, la domination de ces régions a successivement appartenu à différentes nations (arabes). Ils ont également fondé des villes et des villages (là) et ont favorisé le développement de la culture sédentaire et du luxe au plus haut degré. Parmi ces nations figuraient les Ad et les Thamud, les Amalécites et les Himyars après eux, les Tubba et les autres souverains sud-arabiques (Adhwa). Il y a eu une longue période d'autorité royale et de culture sédentaire. La diversité de culture sédentaire s'est établie fermement. L'artisanat est devenu abondant et fermement enraciné. Ils n'ont pas été anéantis simultanément avec (chaque) dynastie (régnante), comme nous l'avons dit. Ils sont restés et se sont toujours renouvelés jusqu'à ce jour, et ils sont devenus la spécificité de cette région. Les objets d’artisanat (spéciaux yéménites) ont été des tissus brodés, des tissus rayés, des vêtements finement tissés et des soies.

— Muqaddimah  chapitre V [9]

 

De ce texte, nous devons déduire que les Amalécites sont une tribu arabe qui porte sa propre lignée et sa souveraineté. La dernière bataille à laquelle l'autorité est confrontée est celle d'Amalek. La dernière guerre d'Israël sera avec les Amalécites selon la prophétie. Le Coran est écrit pour les amener au repentir et les sauver, mais il est peu probable qu'ils se repentent et que les guerres finales ne se produisent telles que prophétisées.

 

Le royaume Ḥimyarite, qui était un royaume yéménite, était la puissance politique dominante en Arabie jusqu'en 525 EC (de notre ère). Son économie était basée sur l'agriculture, et le commerce extérieur était centré sur l'exportation de l'encens et la myrrhe. Il prit le relais des Amalécites vers 110 AEC (avant notre ère) et fut à son tour remplacé à partir de 525 EC par les Tubba, frères de l'Himyar impliquant la région d'Axoum en Éthiopie. Ils ont été la puissance politique jusqu'à la montée de l'Islam sous le Prophète arabe et les Califes Correctement Guidés à partir de l'an ca. 622 EC.

 

En examinant cette période, nous voyons l'effet des conversions juives à Himyar dans la péninsule arabique et des guerres judéo-païennes avec les chrétiens à la fois Binitaires et Unitaires. Beaucoup de Juifs ont été convertis au sein de tribus arabes en partie ou en totalité. Après que les Juifs aient été expulsés de Judée par les Romains de 70 à 135 EC, ils se sont installés dans les pays voisins et de nombreuses conversions ont eu lieu. La dernière conversion majeure au Judaïsme a eu lieu au nord dans la région de la mer Noire et des steppes du Khazar en 730 EC. Ces gens sont devenus la majorité des Juifs ashkénazes.

 

La fin des Amalécites a coïncidé avec la capture et la conversion des Édomites par John Hyrcanus des Maccabées. Il était un chefHasmonéen (Maccabées) et un grand prêtre [souverain sacrificateur] juif du 2ème siècle AEC (né 164 AEC, a régné de 134 AEC jusqu'à sa mort en 104 AEC). Il s'opposa à l'émergence des Parthes et à leur occupation de l'Hyrcanie, qui en est une origine conjecturale de son nom.

 

La puissance amalécite à l'Ouest de Petra a été brisée avec la soumission Edomite et quand ils ont cessé de contrôler le système arabe et Edomite à l'ouest et à Petra. Leur disparition sur le sud-ouest de l'Arabie a conduit à l'affaiblissement du pouvoir et du commerce des Amalécites.

 

Leur influence avec les Phéniciens continue et conduit à l'influence militaire d'Hérode avec les Romains à travers la bataille d'Actium (2 septembre 31 AEC) qui permit l'établissement du Royaume Iduméen de Judée avec Hérode comme Roi avec la montée du pouvoir romain en Syrie et au Levant avec les Parthes en contrôle de l'Est, y compris l'Arabie, la Perse et l'Irak.

 

La bataille d'Actium fut une bataille navale au nord d'Acarnanie, sur la côte occidentale de la Grèce, où Octave (connu sous le nom de l'empereur Auguste après 27 AEC, par sa victoire décisive sur Marc Antoine) devint le maître incontesté de l’Empire Romain. Hérode fut renforcé en soutenant Octave contre Marc Antoine et les Égyptiens sous Cléopâtre.

 

L'affaiblissement du pouvoir Amalécite à partir de la montée des Parthes et des Macchabées en Judée, bien qu'opposés initialement, a permis la montée de l'Himyar au Yémen. Ils sont devenus les héritiers des Amalécites.

 

Règne primitif de Himyar (115 AEC-300 EC)

 

Le “royaume homérique, tel qu'il a été appelé par les puissances méditerranéennes est décrit dans la pointe sud de la péninsule arabique au 1er siècle Periplus de la mer Erythrée .

 

(cf. liens hypertextes Wikipedia) Pendant cette période, le royaume de Ḥimyar a conquis les royaumes de Saba et Qataban et a pris Raydan/Zafar pour capitale au lieu de Ma'rib ; par conséquent, ils ont été appelés Dhu Raydan(Ar: ذو ريدان). Au début du 2ème siècle après J.C., Saba et Qataban se séparèrent du royaume de Ḥimyar ; pourtant, en quelques décennies, Qataban fut conquis par Hadhramaut (conquis à son tour par Ḥimyar au 4ème siècle), alors que Saba fut finalement conquise par Ḥimyar à la fin du 3ème siècle.[4]

 

Les Nabatéens gouvernèrent de Pétra à Damas et à l'Est en Arabie après la chute du royaume Iduméen et la destruction de Jérusalem. Le royaume de Nabatæan a fini sous Trajan avec les parties plus proches apportées dans la province romaine d'Arabie en 106 EC, ainsi Schurer enregistre que l'Arabie appartenait à Petra ; en d'autres termes, l'Arabie nabatéenne fut faite province romaine par Cornelius Palma, gouverneur de Syrie sur les ordres de Trajan (Schurer, p 585) (voir aussi l'histoire Les Descendants d'Abraham Partie III : Ismaël (No. 212C)).

 

La défaite des Parthes par les Romains après qu'ils furent affaiblis par un conflit avec les Perses provoqua des dislocations majeures dans la région et une vaste partie du nord s'installa en Europe et la domination Himyar fut libre de se développer en Arabie.

 

La horde qui se rendit en Europe comprenait les Angles, les Saxons et les Jutes, ainsi que les groupes nordiques et les Lombards, les Hérules, les Vandales et les Goths. Ces tribus étaient de deux groupes. Ils étaient, deux tiers Hg. R1b et quelques Hg G. et un tiers Hg I tribus sémitiques. Le calendrier anglo-saxon était basé sur la nouvelle année à partir de l'équinoxe de mars équivalent au calendrier israélite avec le nouvel an le 25 mars comme date standard. Le calendrier a été appelé l’Almanach qui est l'arabe pour “le Comptage”. Il existe une copie en existence dans la bibliothèque de Cambridge. Tous les mois sont basés sur les Conjonctions de la Nouvelle Lune et sont de 59 jours à bi-mois.

 

L'article de Wikipédia stipule que “les rois himyarites semblent avoir abandonné le polythéisme et s’être convertis au Judaïsme vers 380, plusieurs décennies après la conversion du royaume éthiopien d'Aksoum au Christianisme (340), bien qu'aucun changement ne soit intervenu dans son script, calendrier ou langue (contrairement à Aksum).[5] Cette date marque la fin d'une époque où de nombreuses inscriptions enregistrent les noms et les actes des rois, et consacrent des bâtiments aux dieux locaux (par exemple Wagal et Simyada) et majeurs (par exemple Almaqah). À partir des années 380, les temples ont été abandonnés et les dédicaces aux anciens dieux ont cessé, remplacées par des références à Rahmanan, le Seigneur des Cieux ou Seigneur du Ciel et de la Terre’.[6] Le contexte politique de cette conversion a peut-être été l'intérêt de l'Arabie à maintenir la neutralité et de bonnes relations commerciales avec les empires rivaux de Byzance, qui adoptèrent d'abord le Christianisme sous Constantin le Grand et l'empire sassanide alternant zurwanisme et manichéisme.[7]

 

L'un des premiers rois juifs, Tub'a Abu Kariba As'ad (390-420), se serait converti à la suite d'une expédition militaire dans le nord de l'Arabie dans le but d'éliminer l'influence byzantine. Les empereurs byzantins avaient longtemps porté leur regard sur la péninsule arabique et cherché à contrôler le commerce lucratif d'épices et la route vers l'Inde. Les Byzantins espéraient établir un protectorat en convertissant les habitants au Christianisme. Certains progrès ont été réalisés en Arabie du Nord mais avec peu de succès à Ḥimyar.”[7]

 

Les forces d'Abu-Kariba atteignirent Yathrib et, ne rencontrant aucune résistance, ils laissèrent le fils du roi derrière lui comme gouverneur de la ville. Les forces de Yathrib ont tué le fils d'Abu-Kariba. Il s'est retourné contre la ville. Après avoir abattu les palmiers dont les habitants tiraient leur revenu principal, il assiégea devant la ville. Les Juifs de Yathrib sont enregistrés pour avoir combattu côte à côte avec leurs voisins païens.

 

“Pendant le siège, Abu-Kariba est tombé gravement malade. Deux érudits juifs de Yathrib, Ka'ab et Asad ont appelé le roi dans son camp et ont utilisé leur connaissance de la médecine pour lui redonner la santé.” (cf. art Wikipédia). Ils ont guéri le roi et l'ont supplié de lever le siège et de faire la paix. Il a été persuadé et il a annulé son attaque. Il a également embrassé le Judaïsme avec toute son armée.

 

Les érudits juifs ont accompagné le roi Himyarite dans sa capitale, où il a exigé que tout son peuple se convertisse au Judaïsme. Initialement réticents, de nombreux Himyarites ont embrassé la vérité de la foi juive et ont soutenu le Judaïsme. Certains historiens soutiennent que le Judaïsme, par sa nature philosophique, simpliste et austère, attirait la nature du peuple sémitique.[8]

 

Abu-Kariba a trouvé la mort dans des circonstances peu claires. Peut-être que ses propres soldats l'ont assassiné. Il a laissé trois fils, Ḥasan, Amru, et Zorah, qui étaient tous mineurs à l'époque. Après la mort d'Abu-Kariba, un païen nommé Dhū-Shanatir s'empara du trône.[7]  

 

“La première invasion aksumite a eu lieu au 5ème siècle et a été déclenchée par le meurtre d'un certain nombre de marchands byzantins. Deux sources Chrétiennes, dont la Chronique de Zuqnin attribuée à Denys Ier Telmaharoyo, qui a été écrite plus de trois siècles plus tard, [indiquent] que le roi himyarite a motivé les meurtres en déclarant : “C'est parce que dans les pays des Romains les Chrétiens harcèlent méchamment les Juifs qui vivent dans leur pays et en tuent beaucoup, c'est pourquoi je mets ces hommes à mort."[11] En représailles les Aksoumites ont envahi la terre et par la suite établi un évêché et construit des églises Chrétiennes à Zafar.

 

La monarchie juive à Ḥimyar a pris fin avec le règne de Yṳsuf, connu sous le nom de Dhū Nuwās, qui en 523, a attaqué la population Chrétienne de Najrān. [12] En l'an 500, à la veille de la régence de Marthad'īlān Yanūf (vers 500-515), le royaume de Himyar a exercé le contrôle sur une grande partie de la péninsule arabique.[13] C'était au cours de son règne que le royaume himyarite a commencé à devenir un état tributaire d'Axoum, le processus se terminant à l'époque du règne de Ma'dīkarib Yafur (519-522), un Chrétien nommé par les Aksumites. Un coup d'État s'ensuivit, avec Dhu Nuwas, qui avait tenté de renverser la dynastie quelques années plus tôt, en assumant l'autorité après avoir éliminé la garnison d'Aksumite à Zafar. Il a ensuite engagé les gardes éthiopiens et leurs alliés Chrétiens dans les basses terres côtières de Tihāma face à l'Abyssinie. Après avoir pris le port de Mukhawān, où il a brûlé l'église locale, il a avancé vers le sud jusqu'à la forteresse de Maddabān qui surplombait Bab-el-Mandeb, où il s'attendait à ce que Kaleb Ella Aṣbeḥa débarque sa flotte.[6] La campagne a finalement tué entre 11500 et 14000 hommes et a capturé tout autant de prisonniers.[13] Mukhawān est devenu sa base, alors qu'il a dépêché un de ses généraux, un prince juif nommé Sharaḥ'īl Yaqbul dhu Yaz'an contre Najrān, une oasis à prédominance Chrétienne, avec un bon nombre de juifs, qui avaient soutenu avec les troupes de sa rébellion plus tôt, mais a refusé de reconnaître son autorité après le massacre de la garnison d'Aksumite. Le général a bloqué la route des caravanes reliant Najrān à l'Arabie orientale”.[6]

 

(cf. l'article Wikipedia Himyar)

 

Les Amalécites ont été chassés par les Himyars mais ils ne disparurent pas et jusqu'à 110 AEC, ils avaient été l'influence dominante en Arabie.   

 

Le Livre d'Esther rapporte qu'ils ont été arrêtés dans leur tentative de destruction des Juifs sous Haman pendant le règne des Perses, pendant la captivité juive (voir Commentaire sur Esther (No.063)).

 

Les Amalécites : Un ou plusieurs peuples

 

Les Écritures décrivent les Amalécites comme les descendants d'Amalek, petit-fils d'Ésaü,[5] par Eliphaz de Teman (et Timna, sa concubine Horite, la sœur de Lotan), qui tirent leurs origines d' Édom (Genèse 36:11-12, 15-16). Genèse 14:7 montre que l'utilisation des “Amalécites se réfère à un peuple dans la région de Kadesh qui était en place à l'époque d'Abraham. Cette région n'a pas été occupée par les fils d'Ésaü, c'est-à-dire les Édomites, jusqu'à la captivité de Juda. Rachi soutient que cette référence se rapporte à l'occupation ultérieure et d'autres chercheurs sont d'accord avec cette position qu'il s'agit d'une insertion éditoriale ultérieure (i.e. Freedman). La probabilité, cependant, pour les fils d'Amalek de compter ou de rivaliser avec Israël sous Joas et d'être nommé pour l'un des petits-fils d'Ésaü est difficile. Cependant, Eliphaz était avec Job fils d'Issachar dans la péninsule arabique et ils peuvent avoir fusionné avec les éléments arabes avant l'époque de Moïse quand il est allé à Madian. [Le livre de] Job a été attribué à Moïse au temps de son séjour à Madian.

 

L'article de Wikipédia sur Amalek et les Amalécites fait référence aux érudits arabes ultérieurs. Il déclare que “Pendant l'âge d'or islamique, certains écrits arabes ont affirmé que les Amalécites existaient bien avant Abraham.[13] Certains historiens musulmans ont prétendu que les Amalécites qui ont combattu Josué étaient des descendants des habitants de l'Afrique du Nord. Al-Masudi a dit que les Amalécites étaient originaires de la région de La Mecque bien avant Abraham. [citation nécessaire] Ebn Arabshah a prétendu qu'Amalek était un descendant de Cham, fils de Noé.[12][13]

 

Il est cependant possible que le nom Amalek ait été donné à deux nations différentes de deux ancêtres différents. “Les Arabes mentionnent Imlik , Amalik ou Ameleka parmi les aborigènes d'Arabie, dont les restes se sont mêlés aux descendants de Joktan et d'Adnan et sont devenus des Mostarab ou des Mocarabes , c'est-à-dire des Arabes mélangés à des étrangers”.[12] (Ibid)

 

L'explication probable est qu'il y avait deux ou plusieurs groupes dans la péninsule arabique et le Sinaï, nommés Amalek et ils se sont mêlés au fil du temps. Leur domination sur la région a succédé à la tribu de Thamud à partir de A'ad le petit-fils de Sem en Arabie et qu'ils sont réellement venus de cette région du sud de La Mecque adjacente à l'Ismaélite Qureysh à La Mecque. Les récits des Arabes les mêlent aux Joktans Hébreux qui s'installèrent dans la région de la Perse et jusque dans l'Indus. Le texte de Genèse 14 les relie en tant qu'Alliés des Élamites et des Nations qui étaient dans l'invasion de Sodome et de la région du Jourdain et qui furent combattus et vaincus par Abraham après la capture de Lot. C'était la raison pour laquelle Abraham avait tué les petits-fils de Sem qu'il pourrait lui avoir donné la dîme en tant que Melchisédek, prêtre de Dieu.

 

Wikipedia soutient que : “Au 19ème siècle, il y avait un fort soutien de la part des théologiens occidentaux à l'idée que la nation d'Amalek aurait pu prospérer avant l'époque d'Abraham. Matthew George Easton a préconisé que les Amalécites n'étaient pas des descendants d'Amalek, en prenant l’approche littérale de Genèse 14:7.[14] Cependant, l'érudit biblique moderne David Freedman utilise l'analyse textuelle pour glaner que l'utilisation d' Amalécites dans Genèse 14:7 est en fait un anachronisme,[9] une incohérence chronologique (dans ce cas-ci) d’un groupe de gens à une période mal placée. Toujours au début du 19ème siècle, Richard Watson énuméra plusieurs raisons spéculatives pour avoir un “Amalek plus ancien qu'Abraham.[13]

 

Dans l'exégèse de Nombres 24:20 concernant la déclaration de Balaam : “Amalek fut la première des nations, mais sa fin après sera même sa destruction, Richard Watson tente d'associer ce passage à la “première des nations qui s’est développée post-déluge.[13] Selon Samuel Cox, les Amalécites étaient les “premiers dans leur hostilité envers les Israélites.”[15]

 

L'article indique également que de nombreux groupes nomades du désert d'Arabie, comprenant apparemment des Amalécites, ont été collectivement appelés “Arabe(s).

 

Nous comprenons tous que, bien que des connaissances considérables sur les Arabes nomades aient été récupérées grâce à la recherche archéologique, aucun artefact ou site spécifique n'a été lié à Amalek avec certitude.[9] Cependant, il est possible que certains des établissements fortifiés dans les hautes terres du Néguev et même Tel Masos (près de Beer-sheba) soient reliés à Amalek.[16] Easton fait valoir que l'inscription babylonienne Sute se rapporte aux Amalécites, aussi bien que le terme égyptien Sittiu. Easton prétend également que les tablettes d’Amarnase réfèrent aux Amalécites sous le nom général de Khabbatti, ou pillards".[14]

 

Il ne fait aucun doute que les Amalécites mentionnés dans l'Écriture étaient associés aux Élamites. Ils ont également été associés avec les premiers fils de Sem. Eliphaz le Temanite figure également dans le livre de Job. Il était le père d'Amalek d'Edom.

 

Les Amalécites occupèrent et gouvernèrent l'Arabie après la destruction de Thamud, et la zone occupée par les descendants de Thamud était adjacente à Ismaélite Qureysh de la Mecque, et cette Sourate prend le nom de cette zone comme titre et tient une place directe dans la prophétie en relation avec les derniers jours [décrits] de l'Écriture. Le rejet de l'Écriture par les Arabes résulte probablement des prophéties de la Bible qui traitent des événements des derniers jours qui montrent les conflits au Moyen-Orient et la désintégration de la péninsule arabique, des Syriens, des Libanais, des Gazaouis, des Irakiens et de nombreux Perses en raison de leur propre désobéissance idolâtrie obstinée.

 

*****

 

15.1. Alif. Lam. Ra. Voici les versets de l'Écriture et d’une Lecture [al-Qour’an] explicite.

15.2. Peut-être ceux qui ont mécru voudront être soumis ?

15.3. Laisse-les manger et profiter de la vie, et être distraits par les richesses ; car bientôt ils connaîtront la Vérité.  

15.4. Or Nous ne détruisons jamais une cité sans qu’elle n’ait eu une Écriture connue d’avance.

15.5. Nulle communauté ne devance le terme qui lui est assigné, ni ne le retarde.

15.6. Et ils dirent : Ô toi, celui sur lequel le Rappel a été révélé ! En vérité, tu es assurément un fou !

15.7. Pourquoi ne nous es-tu pas venu accompagné d’anges, si tu es du nombre des véridiques ?

15.8. Nous n'envoyons aucun ange, excepté avec la vérité ; et alors, aucun répit ne sera plus accordé aux impies.

 

Voir aussi 2Timothée 3:16-17 ; Deutéronome 29:29 et 2Chroniques 36:15-16 dans le Commentaire sur le Coran : Sourate 10 (No. Q010).

 

Psaumes 32:8 Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre ; je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi.

 

Ésaïe 48:17 Ainsi parle l’Éternel, ton rédempteur, le Saint d’Israël : Moi, l’Éternel, ton Dieu, je t’instruis pour ton bien, je te conduis dans la voie que tu dois suivre.

 

1Jean 2:16 Car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.

 

Proverbes 27:20 Le séjour des morts et l’abîme sont insatiables ; de même les yeux de l’homme sont insatiables.

 

Éphésiens 2:3 Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres…

 

Amos 3:7 Car le Seigneur, l’Éternel, ne fait rien sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes.

 

Ecclésiaste 3:1 Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux :

 

Romains 9:22 Et que dire, si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère formés pour la perdition

 

Luc 16:31 Et Abraham lui dit : S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu’un des morts ressusciterait.

 

Psaumes 37:38 Mais les rebelles sont tous anéantis, la postérité des méchants est retranchée.

 

Le messager délivre le message qui lui a été assigné et Allah envoie le châtiment. C'est donc une prophétie pour les héritiers du règne des Arabes (en ce temps-là, les Tubba, frères de l'Himyar), mais elle devait retourner au centre des Amalécites, près de La Mecque, d'où les païens allaient jaillir à nouveau.

 

15.9. En vérité, c’est Nous qui avons révélé le rappel, et c’est Nous qui en sommes son gardien.

 

Les Conciles Mouhammad des Églises de Dieu sont les gardiens de la Révélation et du sens de la prophétie.

 

Ésaïe 55:11 Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche : Elle ne retourne point à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli mes desseins.

 

Job 42:2 Je reconnais que tu peux tout, et que rien ne s’oppose à tes pensées.

 

15.10. Et Nous avons certes envoyé, avant toi, des messagers aux peuples Anciens.

15.11. Et pas un messager ne leur est venu sans qu’ils l’aient tourné en dérision.

15.12. C’est ainsi que Nous faisons pénétrer la mécréance dans les cœurs des coupables.

15.13. Ils n'y croient pas, et certes c’était l’attitude des peuples anciens.

15.14. Et même si Nous leur ouvrions une porte du ciel et qu'ils puissent y monter,

15.15. Ils diraient : Vraiment nos yeux sont voilés ! Mais non, nous sommes sous l’effet d’un envoûtement !

 

Voir aussi 2Chroniques 36:15-16 dans leCommentaire sur le Coran : Sourate 10 (No. Q010).

 

1Corinthiens 10:11 Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles.

 

L'humanité n'apprend pas du passé, alors elle continue à répéter les erreurs quand bien même les exemples sont là pour que tous puissent voir s'ils ont de la compréhension.

 

15.16. Certes, Nous avons placé dans le ciel des constellations et Nous l’avons embelli pour ceux qui veulent le contempler.

15.17. Et Nous l'avons protégé contre tout démon banni.

15.18. À moins que l’un deux parvienne à écouter quelque chose, une flamme brillante alors le poursuit.

 

Ainsi, les démons sont empêchés de retourner au ciel.

 

Psaumes147:4 Il compte le nombre des étoiles, il leur donne à toutes des noms.

 

Ésaïe 40:26 Levez vos yeux en haut, et regardez ! Qui a créé ces choses ? Qui fait marcher en ordre leur armée ? Il les appelle toutes par leur nom ; par son grand pouvoir et par sa force puissante, il n’en est pas une qui fasse défaut.

 

Psaumes 59:17 Ô ma force ! C’est toi que je célébrerai, car Dieu, mon Dieu tout bon, est ma haute retraite.

 

Dieu est une forteresse à toute Sa création.

 

Apocalypse 12:7-9 Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent, 8 mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel. 9 Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.

 

15.19. Et quant à la terre, Nous l’avons étendue et y avons placé des montagnes et y avons fait pousser toute chose harmonieusement proportionnée.

15.20. Et Nous y avons placé des vivres pour vous et aussi pour ceux que vous ne nourrissez-pas.

 

Psaumes 136:6 Celui qui a étendu la terre sur les eaux, car sa miséricorde dure à toujours !

 

Psaumes 145:16 Tu ouvres ta main, et tu rassasies à souhait tout ce qui a vie.

 

Psaumes 104:28 Tu la leur donnes, et ils la recueillent ; tu ouvres ta main, et ils se rassasient de biens.

 

15.21. Et il n’est rien dont Nous n’ayons les réserves et Nous ne le faisons descendre que dans une mesure déterminée.

15.22. Et Nous envoyons les vents fécondants ; et Nous faisons alors descendre du ciel une eau dont Nous vous abreuvons et que vous n’êtes pas à même de conserver.

 

Deutéronome 28:12 L’Éternel t’ouvrira son bon trésor, le ciel, pour envoyer à ton pays la pluie en son temps et pour bénir tout le travail de tes mains ; tu prêteras à beaucoup de nations, et tu n’emprunteras point.

 

Malachie 3:10 Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison ; mettez-moi de la sorte à l’épreuve, dit l’Éternel des armées. Et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance.

 

Job 41:11 De qui suis-je le débiteur ? Je le paierai. Sous le ciel tout m’appartient.

 

Deutéronome 10:14 Voici, à l’Éternel, ton Dieu, appartiennent les cieux et les cieux des cieux, la terre et tout ce qu’elle renferme.

 

15.23. Et en vérité, c'est bien Nous qui donnons la vie et donnons la mort, et c’est Nous qui héritons.

 

Voir 1Samuel 2:6 et Ecclésiaste 12:7 dans le Commentaire sur le Coran : Sourate 10 (No. Q010).

 

15.24. Et Nous connaissons certes ceux qui parmi vous ont avancé et Nous connaissons ceux qui tardent encore.

15.25. Certes, Ton Seigneur est celui qui les rassemblera. Car c’est Lui le Sage, le Savant.

 

Proverbes 6:6, 8-9 6 Va vers la fourmi, paresseux ; considère ses voies, et deviens sage.

8 Elle prépare en été sa nourriture, elle amasse pendant la moisson de quoi manger. 9 Paresseux, jusqu’à quand seras-tu couché ? Quand te lèveras-tu de ton sommeil ?

 

Matthieu 25:32 Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs ;

 

Ésaïe 29:15 Malheur à ceux qui cachent leurs desseins pour les dérober à l’Éternel, qui font leurs œuvres dans les ténèbres, et qui disent : Qui nous voit et qui nous connaît ?

 

Reportez-vous au Psaume 147:5 du Commentaire sur le Coran : Sourate 6 (No. Q006).

 

15.26. Nous créâmes l'homme d’une argile crissante, extraite d’une boue malléable.

 

Jérémie 18:6 Ne puis-je pas agir envers vous comme ce potier, maison d’Israël ? Dit l’Éternel. Voici, comme l’argile est dans la main du potier, ainsi vous êtes dans ma main, maison d’Israël !

 

Job 10:9 Souviens-toi que tu m’as façonné comme de l’argile ; voudrais-tu de nouveau me réduire en poussière ?

 

15.27. Et quant au djinn, Nous l’avions auparavant créé, d’un feu ardent.

 

Les Élohim ont été créés au commencement à partir de l'Esprit. Les démons faisaient tous partie des Élohim avant leur rébellion et le sont toujours, mais leur pouvoir et leur temps sont limités.

 

Hébreux 1:14 Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut ?

 

Ézéchiel 28:14,18 14 Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées ; je t’avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; tu marchais au milieu des pierres étincelantes.

18 Par la multitude de tes iniquités, par l’injustice de ton commerce, tu as profané tes sanctuaires ; je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore, je te réduis en cendre sur la terre, aux yeux de tous ceux qui te regardent.

 

Les anges sont des esprits qui exercent un ministère. Satan marchait au milieu des pierres de feu. Après la dernière rébellion, Dieu va faire sortir du feu de Satan et le réduire en cendres avec tous les démons.

 

15.28. Et lorsque ton Seigneur dit aux anges : “En vérité, Je vais créer un homme d'argile crissante, extraite d’une boue malléable,

15.29. Et dès que Je l’aurai harmonieusement façonné et aurait insufflé en lui Mon Esprit, jetez-vous alors, prosternés devant lui !

15.30. Alors les anges se prosternèrent tous ensemble,

15.31. Excepté Iblis qui refusa d'être aux côtés des prosternés.

15.32. Alors Allah dit : Ô Iblis ! Pourquoi n’es-tu-pas au nombre des prosternés ?

15.33. Il dit : Je ne puis me prosterner devant un homme que tu as créé d’argile crissante, extraite d’une boue malléable !

15.34. Et Allah dit : sors d’ici, car te voilà banni !

15.35. Et en vérité, sur toi sera le malheur jusqu'au jour [du jugement] !

15.36. Il dit : Ô Seigneur ! Accorde-moi donc un délai jusqu'au jour où ils seront ressuscités.

15.37. Allah dit : Tu es de ceux à qui ce délai est accordé,

15.38. Jusqu'au jour de l’instant connu.

 

Genèse 3:14-15 L’Éternel  Dieu dit au serpent : puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. 15 Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.

 

Quand les humains physiques ont été formés à partir de la poussière de la terre, les êtres angéliques ont reçu l'ordre de les éduquer et de les guider dans les voies de Dieu. L'Armée angélique déchue dirigée par Satan a refusé de le faire en sachant très bien que ces humains physiques finiront par être élevés au niveau spirituel pour prendre et occuper leurs positions actuelles.

 

Satan et l'Armée angélique déchue seront réduits au niveau physique après la rébellion finale vers la fin du Millénaire et seront tués et ressuscités comme humains physiques pour y suivre un recyclage des connaissances et une éducation pendant la Seconde Résurrection pour les amener au repentir.

 

15.39. Il dit : Ô Seigneur ! Parce que tu m'as induit en erreur, eh bien je leur enjoliverai la vie sur terre et je m’emploierai à les égarer tous,

15.40. Excepté Tes serviteurs parmi eux, les élus.

15.41. Allah dit : Voici une voie droite qui mène vers Moi.

15.42. En vérité, sur Mes serviteurs tu n’auras aucune autorité, excepté sur ceux qui te suivront parmi les dévoyés.

15.43. Et en vérité, la Géhenne sera sûrement leur lieu de rendez-vous à tous.

15.44. Là sont sept portes, et à chacune de ses portes est une partie déterminée.

 

Voir Apocalypse 12:9 ci-dessus.

 

1Pierre 5:8 Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde.

 

Marc 4:15 Les uns sont le long du chemin, où la parole est semée ; quand ils l’ont entendue, aussitôt Satan vient et enlève la parole qui a été semée en eux.

 

Jacques 4:7 Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous.

 

Matthieu 24:24 Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus.

 

2Pierre 2:9 Le Seigneur sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux, et réserver les injustes pour être punis au jour du jugement,

 

15.45. En vérité, les pieux seront dans des jardins avec des fleuves d'eau vive.

15.46. Et il leur est dit : Entrez-y-en paix et en toute confiance.

15.47. Et Nous aurons arraché toute rancune de leurs poitrines. Ils y vivront en frères, se tenant face à face sur leurs trônes.

15.48. Ne les touchera là-bas, aucune fatigue et nul ne pourra jamais les déloger.

15.49. Informe Mes serviteurs que c’est Moi le Pardonneur, le Miséricordieux,

15.50. Et que Mon châtiment est certes le châtiment douloureux.

 

Colossiens 3:23-24 Tout ce que vous faites, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes, 24 sachant que vous recevrez du Seigneur l’héritage pour récompense. Servez Christ, le Seigneur.

 

Galates 6:9 Ne nous lassons pas de faire le bien ; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas.

 

Jacques 1:12 Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation ; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment.

 

Deutéronome 5:33 Vous suivrez entièrement la voie que l’Éternel, votre Dieu, vous a prescrite, afin que vous viviez et que vous soyez heureux, afin que vous prolongiez vos jours dans le pays dont vous aurez la possession.

 

Romains 6:23 Car le salaire du péché, c'est la mort, mais le don gratuit de Dieu c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.

 

Jérémie 17:10 Moi, l’Éternel, j’éprouve le cœur, je sonde les reins, pour rendre à chacun selon ses voies, selon le fruit de ses œuvres.

 

Apocalypse 22:12 Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son œuvre.

 

Apocalypse 2:17 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises : à celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc ; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit.

 

Voir aussi Michée 7:18 dans le Commentaire sur le Coran : Sourate 10 (No. Q010).

 

Ceux qui gardent les commandements de Dieu et ont le témoignage de Jésus seront dans la Première Résurrection. Ils hériteront de la vie éternelle et régneront avec Christ.

 

Les injustes mourront dans leurs péchés et iront à la Seconde Résurrection. S'ils ne se repentent toujours pas pendant les 100 ans, ils feront face à la Seconde Mort.

 

15.51. Et rappelle-leur l’histoire des hôtes d’Abraham,

15.52. Quand ils entrèrent chez lui et dirent : Salâm (paix). Il dit : En vérité, de vous, avons-nous peur.

15.53. Ils dirent : N'aie pas peur ! En vérité, Nous t'apportons une bonne nouvelle, la naissance d'un garçon plein de savoir.

15.54. Il dit : M’annoncez-vous cette nouvelle alors que la vieillesse m'a déjà touché ? Que m’annoncez-vous donc ?

15.55. Ils dirent : Nous t’annonçons la vérité. Ne sois donc point de ceux qui désespèrent.

15.56. Il dit : Et qui désespère de la miséricorde de son Seigneur, excepté les égarés ?

 

Genèse 18: 2, 10-15 2 Il leva les yeux, et regarda : Et voici, trois hommes étaient debout près de lui. Quand il les vit, il courut au-devant d’eux, depuis l’entrée de sa tente, et se prosterna en terre.

10 L’un d’entre eux dit : Je reviendrai vers toi à cette même époque ; et voici, Sara, ta femme, aura un fils. Sara écoutait à l’entrée de la tente, qui était derrière lui. 11 Abraham et Sara étaient vieux, avancés en âge : Et Sara ne pouvait plus espérer avoir des enfants. 12 Elle rit en elle-même, en disant : Maintenant que je suis vieille, aurais-je encore des désirs ? Mon seigneur aussi est vieux. 13 L’Éternel dit à Abraham : Pourquoi donc Sara a-t-elle ri, en disant : est-ce que vraiment j’aurais un enfant, moi qui suis vieille ? 14 Y a-t-il rien qui soit étonnant de la part de l’Éternel ? Au temps fixé je reviendrai vers toi, à cette même époque ; et Sara aura un fils. 15 Sara mentit, en disant : Je n’ai pas ri. Car elle eut peur. Mais il dit : Au contraire, tu as ri.

 

Psaumes 25:3 Tous ceux qui espèrent en toi ne seront point confondus ; ceux-là seront confondus qui sont infidèles sans cause.

 

15.57. Et Il leur dit : Que voulez-vous, ô messagers ?

15.58. Ils dirent : En vérité Nous avons été envoyés à un peuple criminel,

15.59. À l’exception de la famille de Lot. Nous les délivrerons tous,

15.60. Sauf sa femme, dont Nous avions déterminé qu'en vérité, elle sera du nombre des exterminés.

 

Genèse 18:20-21, 32-33 20 Et l’Éternel dit : Le cri contre Sodome et Gomorrhe s’est accru, et leur péché est énorme. 21 C’est pourquoi je vais descendre, et je verrai s’ils ont agi entièrement selon le bruit venu jusqu’à moi ; et si cela n’est pas, je le saurai.

32 Abraham dit : Que le Seigneur ne s’irrite point, et je ne parlerai plus que cette fois. Peut-être s’y trouvera-t-il dix justes. Et l’Éternel dit : je ne la détruirai point, à cause de ces dix justes. 33 L’Éternel s’en alla lorsqu’il eut achevé de parler à Abraham. Et Abraham retourna dans sa demeure.

 

Genèse 19:15-16, 24-26 Dès l’aube du jour, les anges insistèrent auprès de Lot, en disant : Lève-toi, prends ta femme et tes deux filles qui se trouvent ici, de peur que tu ne périsses dans la ruine de la ville. 16 Et comme il tardait, les hommes le saisirent par la main, lui, sa femme et ses deux filles, car l’Éternel voulait l’épargner ; ils l’emmenèrent, et le laissèrent hors de la ville.

24 Alors l’Éternel fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de par l’Éternel. 25 Il détruisit ces villes, toute la plaine et tous les habitants des villes, et les plantes de la terre. 26 La femme de Lot regarda en arrière, et elle devint une statue de sel.

 

15.61. Puis lorsque les messagers vinrent auprès de la famille de Lot,

15.62. Celui-ci dit : En vérité, vous êtes pour moi des gens inconnus.

15.63. Ils dirent : Ne sois pas surpris, Nous sommes plutôt venus à toi en apportant le châtiment à propos duquel ton peuple a toujours douté.

15.64. Et Nous venons à toi avec la Vérité. Et en vérité, nous sommes véridiques.

15.65. Pars donc avec ta famille à la fin de la nuit et tiens-toi derrière eux ; et que nul d’entre vous ne se retourne ! Et allez là où on vous le commande.

15. 66. Et Nous lui signifiâmes alors cet arrêt, à savoir que ces gens-là, au matin, seront anéantis jusqu’au dernier.

15.67. Et les gens de la ville vinrent à lui tout joyeux.

15.68. Il dit : Ceux-ci sont mes hôtes, ne me déshonorez donc pas !  

15.69. Et craignez Allah. Et ne me couvrez pas d’ignominie !

15.70. Ils dirent : Ne t'avions-nous pas interdit de recevoir du monde ?

15.71. Il dit : Voici mes filles, si vous voulez faire quelque chose !

15.72. Par ta vie ! En vérité, dans leur délire ils avaient perdu tout contrôle sur eux-mêmes.

15.73. Alors, au lever du soleil le Cri de la catastrophe les saisit.

15.74. Et Nous renversâmes la ville de fond en comble et fîmes pleuvoir sur eux des pierres brûlantes d’argile dure.

15.75. En vérité, voilà vraiment des preuves, pour ceux qui savent observer !

15.76. Cette ville se trouvait sur un chemin connu de tous.

15.77. En vérité, voilà vraiment une preuve pour les croyants !

15.78. Et les habitants d’al-Aïka étaient bien des injustes.

15.79. Nous nous sommes donc vengés d'eux. Et ces deux cités, vraiment se trouvent sur un chemin bien fréquenté.

 

Les ayats ci-dessus racontent l'histoire qui est décrite dans Genèse 19.

 

Les versets 78 et 79 font référence à un autre groupe de personnes, mais la morale de l'histoire est la même. Les gens ont refusé de prêter attention au messager qui leur a été envoyé et de se repentir de leurs méfaits et ont fini par être ruinés et détruits.

 

Cette Sourate est un avertissement à ceux de la plaine du Jourdain et des Arabes postérieurs qui s'étendent aux Arabes des régions de la Mecque et au-delà de la péninsule.

 

15.80. Certes, les habitants d'Al-Hijr ont renié Nos messagers.

15.81. Et Nous leur avons montré Nos miracles, mais ils s’en étaient détournés.

15.82. Se contentant de creuser leurs demeures dans le roc des montagnes pour leur  sécurité,

15.83. Puis, au lever du jour le cri les saisit.

15.84. Ce qu'ils avaient acquis ne leur a donc en rien servi.

 

Les messagers ont été envoyés aux habitants du territoire rocailleux avec les révélations d'Allah, mais ils ont refusé de prêter attention aux messages et de se repentir de leurs mauvaises actions. Ils ont souffert de la ruine quand la destruction est soudainement arrivée à leur porte. Leurs grottes et leurs forteresses ne leur offraient aucune protection. Ainsi, les habitants d'A'ad et de Thamud ont été avertis, puis détruits comme les Sodomites ont été détruits au temps de Lot.

 

L'humanité devrait apprendre et réfléchir de son histoire passée pour éviter les conséquences désastreuses qui ont frappé les communautés qui n'ont pas tenu compte des avertissements des messagers qui leur ont été envoyés.

 

Ecclésiaste 1:9 Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

 

1Corinthiens 10:11 Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles.   

 

Job 12:23 Il donne de l’accroissement aux nations, et il les anéantit ; il les étend au loin, et il les ramène dans leurs limites.

 

Deutéronome 32:39 Sachez donc que c’est moi qui suis Dieu, et qu’il n’y a point de dieu près de moi ; je fais vivre et je fais mourir, je blesse et je guéris, et personne ne délivre de ma main.

 

15.85. Et Nous n’avons créé les cieux et la terre, et ce qui est entre eux, que pour une juste raison. Et l’heure sans aucun doute arrivera ! Pardonne-leur donc d’un beau pardon.

15.86. Ton Seigneur, c’est lui vraiment le Créateur, le Savant.

 

Voir Apocalypse 4:11 dans le Commentaire sur le Coran : Sourate 10 (No. Q010).

 

Matthieu 24:36 Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.

 

Matthieu 6:14 Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi.

 

Ésaïe 40:28 Ne le sais-tu pas ? Ne l’as-tu pas appris ? C’est le Dieu d’éternité, l’Éternel, qui a créé les extrémités de la terre ; il ne se fatigue point, il ne se lasse point ; on ne peut sonder son intelligence.           

                                                            

15.87. Nous t'avons certes donné les sept [versets], parmi des répétés, ainsi que la Lecture sublime.

 

Ceci est une référence aux Sept Piliers de la Foi (cf. le document sur Les Cinq Piliers de l'Islam ou les Piliers de la Foi (No. Q001A)).

 

15.88. Ne regarde surtout pas avec envie les choses dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains couples d’entre eux, ne t’afflige pas à leur sujet et sois bienveillant à l’égard des croyants.

 

Dieu a donné plus de provisions qu'à d'autres pour les tester afin de voir s'ils sont reconnaissants, ainsi que la façon dont ils allaient s'occuper des épreuves.

 

Psaumes 37:7-10 Garde le silence devant l’Éternel, et espère en lui ; ne t’irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, contre l’homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. 8 Laisse la colère, abandonne la fureur ; ne t’irrite pas, ce serait mal faire. 9 Car les méchants seront retranchés, et ceux qui espèrent en l’Éternel posséderont le pays. 10 Encore un peu de temps, et le méchant n’est plus ; tu regardes le lieu où il était, et il a disparu.

 

Matthieu 10:16 Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes.

 

1Thessaloniciens 2:7 mais nous avons été pleins de douceur au milieu de vous. De même qu’une nourrice prend un tendre soin de ses enfants

 

15.89. Et dis : Je suis l’avertisseur explicite.

 

Le devoir du messager est de simplement délivrer le message. Ce message a été délivré à La Mecque, à Médine et à toute l'Arabie par l'Église de Dieu sous le Prophète Arabe établie parmi eux. Cependant, ils ont malgré tout corrompu la foi.

 

1Corinthiens 9:16 Si j’annonce l’Évangile, ce n’est pas pour moi un sujet de gloire, car la nécessité m’en est imposée, et malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile !

 

15.90. De même Nous avons infligé un châtiment aux dissociateurs.

15.91. Ceux qui ont mis en pièces la Lecture, al-Qour’an.

15.92. Par ton Seigneur ! Nous les interrogerons tous

15.93. Sur ce qu'ils œuvraient.

15.94. Expose donc clairement ce qu’on t’a commandé et détourne-toi des associateurs.

15.95. Nous t’avons défendu effectivement vis-à-vis des railleurs.

15.96. Ceux qui associent à Allah une autre divinité. Alors, bientôt ils sauront.

15.97. Et Nous savons bien que leurs dénigrements t’oppressent le cœur.

15.98. Aussi glorifie par la louange ton Seigneur ! Et sois de ceux qui se prosternent !

15.99. Et adore ton Seigneur jusqu’à ce que te vienne la certitude.

 

Ceux qui causent la division et déforment le Coran ou Qour’an seront détruits et ensuite envoyés à la Deuxième Résurrection.

 

(Voir aussi 2Corinthiens 5:10 dans le Commentaire sur le Coran : Sourate 10 (No. Q010))

 

Romains 16:17-18 Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, au préjudice de l’enseignement que vous avez reçu. Éloignez-vous d’eux. 18 Car de tels hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre ; et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les cœurs des simples.

 

1Corinthiens 10:14 C’est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l’idolâtrie.

 

2Pierre 3:3 Sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises

 

Juges 2:19 Mais, à la mort du juge, ils se corrompaient de nouveau plus que leurs pères, en allant après d’autres dieux pour les servir et se prosterner devant eux, et ils persévéraient dans la même conduite et le même endurcissement.

 

Philippiens 4:6-7 Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. 7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ.

 

Psaumes 96:4 Car l’Éternel est grand et très digne de louange, il est redoutable par-dessus tous les dieux ;

 

Luc 4:8 Jésus lui répondit : Il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.

 

Ecclésiaste 3:19 Car le sort des fils de l’homme et celui de la bête sont pour eux un même sort ; comme meurt l’un, ainsi meurt l’autre, ils ont tous un même souffle, et la supériorité de l’homme sur la bête est nulle ; car tout est vanité.

 

Cette prophétie s'adresse aux idolâtres de la Mecque et de Médine, et aux idolâtres de Thamud, d'Amalek, aux Arabes modernes, aux Édomites de Juda et d'Arabie qui leur ont succédé dans leur idolâtrie. Nous les avons avertis à plusieurs reprises. Cette fois-ci, c’était sous le Prophète arabe et maintenant cela est fait sous le Concile des Derniers Jours. Les Témoins seront bientôt là, et ensuite le Messie. Le feu dévorera les infidèles, la Mecque ainsi que la Ka'aba, et ce, depuis les cieux. Le Messie s'occupera d'eux tous dès son retour.

 

 

q