Les Églises Chrétiennes de Dieu

[137]

 

 

 

Le Mesurage du Temple [137]

 

(Édition 4.0 19950930-19970621-20080707-20100630 )

 

 

 

Cette étude est une longue exposition du mesurage du Temple de Dieu et des prophéties impliquant Israël et les nations durant la dernière phase de trente ans jusqu'au commencement du Millenium. L'enlèvement des trois classes de leadership, à savoir les Sacrificateurs, les Prophètes et les Princes, est examiné. Le jugement des brebis sur la façon dont elles se traitent est central à la dernière phase du mesurage. La parabole des brebis et des boucs est peut-être mieux comprise grâce à ce texte. L'étude est étroitement liée à la compréhension des Témoins (No. 135) et de L'Avertissement des Derniers Jours (No. 144), y compris les guerres de la fin.

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369,  WODEN  ACT 2606,  AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

(Copyright © 1995, 1997, 2008, 2010 Wade Cox)

(Tr. 2003, rév. 2016)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web à:
 http://logon.org/ et http://french.ccg.org/

 



Le Mesurage du Temple [137]

 

 

 

1ère Partie - Introduction

 

Le mesurage du Temple est mentionné dans Apocalypse 11:1-2.

 

Apocalypse 11:1-2 On me donna un roseau semblable à une verge, en disant : Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, l'autel, et ceux qui y adorent. 2 Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le en dehors, et ne le mesure pas ; car il a été donné aux nations, et elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant quarante-deux mois. (LSG)

 

Ce processus du mesurage du Temple est une activité spécifique des Derniers Jours, avant les activités des deux Témoins qui sont mentionnés dans Apocalypse 11:3 et suivants.

 

Apocalypse 11:3-4 Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours. 4 Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre. (LSG)

 

Le mesurage du Temple a lieu conformément à une séquence d’activités qui précèdent la période de 1260 jours ou quarante-deux mois. Il est question de la même échelle de temps, mais exprimée de deux façons différentes. Nous pourrions donc en déduire que deux périodes sont impliquées. Il semble que nous pourrions avoir affaire à deux périodes variées de temps dans les textes de l'Apocalypse. L'une d'elle reflèterait les 1260 ans de la tribulation, sur la base d'un an pour un jour, et l'autre échelle représenterait la période réelle et moindre de trois ans et demi. La période des Témoins est donnée comme étant de 1260 jours durant lesquels ceux-ci sont revêtus de sacs de toile. C'est également la période pendant laquelle la cour extérieure du Temple est foulée aux pieds, de même que la ville sainte, qui est Jérusalem.

 

Cette période implique deux prophètes qui font cesser la pluie pendant la période de leur prophétie et ils prophétisent, revêtus de sacs de toile, pendant la période de trois ans et demi.

 

Apocalypse 11:5-14 Si quelqu'un veut leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis ; et si quelqu'un veut leur faire du mal, il faut qu'il soit tué de cette manière. 6 Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu'il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie ; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu'ils le voudront. 7 Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l'abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera. 8 Et leurs cadavres seront sur la place de la grande ville, qui est appelée, dans un sens spirituel, Sodome et Égypte, là même où leur Seigneur a été crucifié. 9 Des hommes d'entre les peuples, les tribus, les langues, et les nations, verront leurs cadavres pendant trois jours et demi, et ils ne permettront pas que leurs cadavres soient mis dans un sépulcre. 10 Et à cause d'eux les habitants de la terre se réjouiront et seront dans l'allégresse, et ils s'enverront des présents les uns aux autres, parce que ces deux prophètes ont tourmenté les habitants de la terre. 11 Après les trois jours et demi, un esprit de vie, venant de Dieu, entra en eux, et ils se tinrent sur leurs pieds ; et une grande crainte s'empara de ceux qui les voyaient. 12 Et ils entendirent du ciel une voix qui leur disait : Montez ici ! Et ils montèrent au ciel dans la nuée ; et leurs ennemis les virent. 13 À cette heure-là, il y eut un grand tremblement de terre, et la dixième partie de la ville, tomba ; sept mille hommes furent tués dans ce tremblement de terre, et les autres furent effrayés et donnèrent gloire au Dieu du ciel. 14 Le second malheur est passé. Voici, le troisième malheur vient bientôt. (LSG)

 

Il y a un certain nombre de propositions dans ce texte. La première est que les Témoins ne peuvent pas être tués avant qu'ils aient fini leur tâche. Les Témoins se tiennent devant le dieu de la Terre, qui est Satan (2Corinthiens 4:4). Ils sont donc là pour témoigner contre lui et son système mondial. Ceux qui cherchent à tuer les témoins sont tués de façon semblable. C'est le pouvoir d'Élie, lequel avait le pouvoir de faire descendre du feu du ciel sur les prêtres des faux dieux (1Rois 18:1-46) et sur ceux qui voulaient lui faire du mal (2Rois 1:10-15) ou qui manquaient de respect envers les messagers nommés par Dieu (2Rois 2:23-24), comme nous le voyons aussi avec Élisée. Élie avait le pouvoir sur les eaux et sur la pluie, comme l’avait Élisée (2Rois 2:19-22). Le ciel est fermé, à cause du péché du peuple dont la preuve est faite par la bouche des deux Témoins (1Rois 8:35 ; cf. Lévitique 26:19 ; Deutéronome 11:17).

 

Élie ferme le ciel par sa parole.

 

1Rois 17:1  Élie, le Thischbite, l'un des habitants de Galaad, dit à Achab : L'Éternel est vivant, le Dieu d'Israël, dont je suis le serviteur! il n'y aura ces années-ci ni rosée ni pluie, sinon à ma parole. (LSG)

 

La nature des Témoins a été examinée dans l'étude Les Témoins (incluant les Deux Témoins) [135]. Nous répétons les points principaux. Élie était un Galaadite. Galaad était un clan ou une famille du territoire de Gad (1Chron. 3:14) qui résidait dans Galaad. Ils résidaient à l'est du Jourdain. Les Galaadites étaient des résidents séparés autant au milieu d'Éphraïm qu'au milieu de Manassé avec qui ils se sont battus sous Jephthé (Juges 11:4). Le nom Galaad est très probablement dérivé du terme pays accidenté, qui était adjacent aux plaines fertiles de Basan. Sa région était comprise comme étant délimitée par l'Arnon au sud, la Vallée du Jourdain à l'ouest, la partie Sud-Nord du Jabbok et le désert à l'est et la limite de Basan, quelques kilomètres au sud de l'Yarmuk au nord. L'héritage de Gad était un pays plus accidenté que celui de Manassé. L'héritage des deux était à l'extérieur d'Israël comme tel, étant au-delà du Jourdain.

 

Le dictionnaire The Interpreter’s Dictionary of the Bible soutient que Galaad est, de toute évidence, une tribu parallèle à Ruben et à Dan et qu'elle équivaut à Gad. Dans son sens le plus large, le territoire s'étendait plus au nord dans Basan et même au-delà de l'Yarmuk. Suite à ce manque de précision, le territoire de Manassé est parfois mentionné comme chevauchant celui de Galaad. Cependant, c'était d'habitude seulement les tribus de Ruben et de Gad qui étaient installées là. Il semble qu'un royaume indépendant ait été établi dans Galaad sous Pékach, le fils de Remalia et ce, à partir des vingt ans assignés à son règne, dans 2 Rois 15:27. Cela semble être arrivé vers 750 AEC (Avant l'Ère Courante) dans la dernière partie du règne de Jéroboam II. Il a régné là jusqu'en 735 AEC. Il a tué son prédécesseur avec l'aide des Galaadites (2Rois 15:25). Il a ensuite essayé d'unifier toutes les régions environnantes contre l'Assyrie. Les Assyriens l'ont défait et ils ont emmené toute la population israélite de Galaad (2Rois 15:29). À partir de ce temps-là, Galaad n'a donc plus fait partie du royaume. Ce concept du droit d'aînesse dispersé a une application dans les Derniers Jours.

 

Élie peut donc être identifié comme un Gadite, venant des secteurs de l'héritage d'Israël au-delà du Jourdain. Cela a une signification pour les Derniers Jours, si nous supposons que le symbolisme de l'héritage à l'extérieur d'Israël a une signification pour les Témoins et l'assignation des tribus, dont au moins quatre (Ruben, Gad, Manassé et Dan) ont un héritage à l'extérieur d'Israël et en conjonction avec Éphraïm. Siméon est aussi dispersé parmi eux.

 

En examinant le pouvoir qu'Élie a reçu sur la sécheresse, le feu et les éléments, nous pouvons voir que les Témoins auront aussi ce pouvoir, tel que promis dans Malachie 4:5-6.

 

Malachie 4:5-6 Voici, je vous enverrai Élie, le prophète, avant que le jour de l'Éternel arrive, ce jour grand et redoutable. 6 Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants, et le cœur des enfants à leurs pères, de peur que je ne vienne frapper le pays d'interdit. (LSG)

 

Le pouvoir de ce prophète n'est pas seulement dans le domaine de la performance de miracles, mais il concerne aussi le rétablissement des relations familiales sur la terre, pour qu'elle puisse être sauvée.

 

Jean le Baptiste était un signe avant-coureur de ce prophète, mais il n'était pas ce prophète.

 

Matthieu 11:12-14 Depuis le temps de Jean Baptiste jusqu'à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en s'emparent. 13 Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu'à Jean ; 14 et, si vous voulez le comprendre, c'est lui qui est l'Élie qui devait venir. (LSG)

 

Jean était donc Élie, étant dans l’esprit d’Élie, toutefois, il en viendrait un autre qui lui aussi aurait l'esprit de ce prophète (voir aussi Marc 9:11-13).

 

Matthieu 17:10-12 10 Les disciples lui firent cette question : Pourquoi donc les scribes disent-ils qu'Élie doit venir premièrement ? 11 Il répondit : Il est vrai qu'Élie doit venir, et rétablir toutes choses. 12 Mais je vous dis qu'Élie est déjà venu, qu'ils ne l'ont pas reconnu, et qu'ils l'ont traité comme ils ont voulu. De même le Fils de l'homme souffrira de leur part. (LSG)

 

La restauration de toutes choses arrivera sous ce système des Derniers Jours. Les Témoins auront ces pouvoirs. Ou bien Élie est un des Témoins et il est rejoint par un autre pour se tenir à Jérusalem ou les Témoins exercent les mêmes pouvoirs que lui dans les Derniers Jours. On permet à l'empire de la Bête de les tuer, après qu'ils ont fini leur prophétie. Leurs corps sont abandonnés dans les rues pendant trois jours et demi.

 

Ces Témoins exécutent les mêmes fonctions que celles de Moïse en Égypte. Les plaies que Moïse a infligées sur l'Égypte étaient pour s'occuper, au niveau physique, de leur système spirituel ; les Témoins s'occupent du système des Derniers Jours. Ce processus a aussi été effectué par Élie qui a témoigné contre la fausse religion en Israël. Les Témoins témoignent donc contre la fausse religion autant en Israël que parmi les nations. La séquence de leur prophétie et son ampleur seront données plus tard. Ces deux personnages, qui exercent le pouvoir de Moïse et d'Élie, n'ont pas encore pris leurs positions. La nécessité de leur prophétie sous-entend qu'il y aura un nombre important de fausses religions en Israël et dans les nations, à cette époque-là. D'après Jérémie 4:15 et suivants, il est déduit qu'un prophète précède les Témoins et que celui-ci avertit les nations de l'arrivée du Messie. La destruction des nations est inhérente au pouvoir des Témoins, mais elle n'est pas entièrement complétée avant le Messie. Le travail de ce prophète des Derniers Jours est accompli à partir de Dan-Éphraïm. Selon les prophéties non-bibliques, il semble que ce prophète sera mentionné par le système religieux dominant comme l'Antéchrist ou l'Antéchrist Danite. C'est parce que ce prophète condamne le faux Christianisme et prêche la restauration du système biblique et l'arrivée du Messie pour régner de Jérusalem. Ces prophéties seront examinées ailleurs.

 

Avant que cela n'arrive, la séquence donnée dans Apocalypse 11:1-2 doit être effectuée. Cette séquence est développée dans les prophéties de l'Ancien et du Nouveau Testament. Le mesurage du Temple précède le mesurage de la nation d'Israël. La nation est représentée ici comme la cour extérieure, qui est cédée aux Païens pour être foulée aux pieds pendant trois ans et demi. Le mesurage du Temple précède donc la période des trois ans et demi des Témoins d'Apocalypse 11:3 et suivants et est inscrit dans Zacharie.

 

Le mesurage de Juda autant que de Joseph se fait à ce moment-là, et leurs bergers sont troublés et encourent la colère de Dieu.

 

Zacharie 10:1-12 Demandez à l'Éternel la pluie, la pluie du printemps ! L'Éternel produira des éclairs, et il vous enverra une abondante pluie, il donnera à chacun de l'herbe dans son champ. 2 Car les théraphim ont des paroles de néant, les devins prophétisent des faussetés, les songes mentent et consolent par la vanité. C'est pourquoi ils sont errants comme un troupeau, ils sont malheureux parce qu'il n'y a point de pasteur. 3 Ma colère s'est enflammée contre les pasteurs, et je châtierai les boucs ; car l'Éternel des armées visite son troupeau, la maison de Juda, et il en fera comme son cheval de gloire dans la bataille ; 4 de lui sortira l'angle, de lui le clou, de lui l'arc de guerre ; de lui sortiront tous les chefs ensemble. 5 Ils seront comme des héros foulant dans la bataille la boue des rues ; ils combattront, parce que l'Éternel sera avec eux ; et ceux qui seront montés sur des chevaux seront couverts de honte. 6 Je fortifierai la maison de Juda, et je délivrerai la maison de Joseph ; je les ramènerai, car j'ai compassion d'eux, et ils seront comme si je ne les avais pas rejetés ; car je suis l'Éternel, leur Dieu, et je les exaucerai. 7 Éphraïm sera comme un héros ; leur cœur aura la joie que donne le vin ; leurs fils le verront et seront dans l'allégresse, leur cœur se réjouira en l'Éternel. 8 Je les sifflerai et les rassemblerai, car je les rachète, et ils multiplieront comme ils multipliaient. 9 Je les disperserai parmi les peuples, et au loin ils se souviendront de moi ; ils vivront avec leurs enfants, et ils reviendront. 10 Je les ramènerai du pays d'Égypte, et je les rassemblerai de l'Assyrie ; je les ferai venir au pays de Galaad et au Liban, et l'espace ne leur suffira pas. 11 Il passera la mer de détresse, il frappera les flots de la mer, et toutes les profondeurs du fleuve seront desséchées ; l'orgueil de l'Assyrie sera abattu, et le sceptre de l'Égypte disparaîtra. 12 Je les fortifierai par l'Éternel, et ils marcheront en son nom, dit l'Éternel. (LSG)

 

La détresse des bergers se produit sur une période de temps, tout comme la dispersion d'Israël, d'Éphraïm autant que de Juda. Ce passage se fait par la mer de la détresse (voir The Companion Bible, n. au v. 11). Ce processus est fait pour établir Juda et Israël en tant que puissances parmi les nations dans les Derniers Jours. Ils seront amenés à se repentir et ils se tourneront de nouveau vers l'Éternel lorsqu'ils seront parmi les nations. Ils seront ensuite restaurés à Jérusalem et dans leur héritage. Ils augmenteront en nombres, comme ils ont augmenté. Le fleuve qui est desséché est le système du Tigre-Euphrate. Ce fait dénote la destruction du système du Nord et celui de l'Égypte. Ce processus ouvre alors la voie pour que les rois de l'Orient traversent et viennent à Jérusalem.

 

Ce processus traite de nouveau du royaume du Nord, comme nous l'avons vu dans 2Rois 19:21-28 (en particulier v. 24). C'est prophétisé dans Apocalypse 16:12.

 

Apocalypse 16:12  Le sixième versa sa coupe sur le grand fleuve, l'Euphrate. Et son eau tarit, afin que le chemin des rois venant de l'Orient fût préparé. (LSG)

 

Ce processus d'assèchement du fleuve ne signifie pas nécessairement une sécheresse prolongée. La même chose a été faite à la Mer Rouge, comme nous le savons de Psaume 106:9.

 

Psaume 106:9  Il menaça la mer Rouge, et elle se dessécha ; et il les fit marcher à travers les abîmes comme dans un désert. (LSG)

 

Le chemin est donc ouvert pour que les forces orientales puissent se déplacer par ce qui est maintenant l'Irak et peut-être l'Iran.

 

Avant que ce processus d'amener les nations en jugement puisse arriver, la nation d'Israël est purgée.

 

La période des trois années d'épreuves et de salut est aussi trouvée dans 2Rois 19:29-30. Cela se réfère aussi à l'Holocauste.

 

2Rois 19:29-30 Que ceci soit un signe pour toi : on a mangé une année le produit du grain tombé, et une seconde année ce qui croît de soi-même ; mais la troisième année, vous sèmerez, vous moissonnerez, vous planterez des vignes, et vous en mangerez le fruit. 30 Ce qui aura été sauvé de la maison de Juda, ce qui sera resté poussera encore des racines par-dessous, et portera du fruit par-dessus. (LSG)

 

Le mesurage et la détresse des bergers précèdent ceux de la nation. Cependant, Juda et Israël combattent tous les deux comme des hommes puissants dans les Derniers Jours. La façon dont cela est accompli sera développée plus tard.

 

Le mesurage commence par la Maison de Dieu.

 

Ézéchiel 9:1-4 Puis il cria d'une voix forte à mes oreilles : Approchez, vous qui devez châtier la ville, chacun son instrument de destruction à la main ! 2 Et voici, six hommes arrivèrent par le chemin de la porte supérieure du côté du septentrion, chacun son instrument de destruction à la main. Il y avait au milieu d'eux un homme vêtu de lin, et portant une écritoire à la ceinture. Ils vinrent se placer près de l'autel d'airain. 3 La gloire du Dieu d'Israël s'éleva du chérubin sur lequel elle était, et se dirigea vers le seuil de la maison ; et il appela l'homme vêtu de lin, et portant une écritoire à la ceinture. 4 L'Éternel lui dit : Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s'y commettent.

 

La gloire du Dieu d'Israël s'est déplacée du chérubin au seuil de la Maison de Dieu.

 

L'Armée angélique se déplace pour purger la nation avant le rétablissement de la Maison de Dieu. Ce rétablissement ou cette occupation arrive par étapes, comme nous pourrions le déduire de l'occupation du seuil. Les Chérubins agissaient par étapes et à divers emplacements (consulter l'étude La Signification de la Vision d'Ézéchiel [108]).

 

L'entrée du Messie, en tant que Prince, par le seuil du Temple intérieur est préfigurée par le système noté dans Ézéchiel 45 et 46.

 

Du texte d'Ézéchiel 45:8-10, on voit qu'une série d'exigences est placée sur le Prince.

 

Ézéchiel 45:8-10 Ce sera sa terre, sa propriété en Israël ; et mes princes n'opprimeront plus mon peuple, mais ils laisseront le pays à la maison d'Israël, selon ses tribus. 9 Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Assez, princes d'Israël ! cessez la violence et les rapines, pratiquez la droiture et la justice, délivrez mon peuple de vos exactions, dit le Seigneur, l'Éternel. 10 Ayez des balances justes, un épha juste, et un bath juste. (LSG)

 

Une dîme d'approximativement un demi pour cent est prélevée sur la nation afin de pourvoir les offrandes pour chaque Sabbat, Nouvelle Lune et Jour Saint ; celles-ci deviennent alors la responsabilité de l'administration. Les sacrifices de réconciliation sont faits au Premier et au Septième mois. Les sacrifices sont offerts aux Nouvelles Lunes, à la Pâque et à la Fête des Tabernacles. Le Prince doit représenter le Messie à chacune des Fêtes. Ce processus doit arriver les jours de Sabbats et de Nouvelles Lunes, qui sont des jours fériés ou des Sabbats.

 

Ézéchiel 46:1-3 Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : La porte du parvis intérieur, du côté de l'orient, restera fermée les six jours ouvriers ; mais elle sera ouverte le jour du sabbat, elle sera aussi ouverte le jour de la nouvelle lune. 2 Le prince entrera par le chemin du vestibule de la porte extérieure, et se tiendra près des poteaux de la porte ; les sacrificateurs offriront son holocauste et ses sacrifices d'actions de grâces ; il se prosternera sur le seuil de la porte, puis il sortira, et la porte ne sera pas fermée avant le soir. 3 Le peuple du pays se prosternera devant l'Éternel à l'entrée de cette porte, aux jours de sabbat et aux nouvelles lunes. (LSG)

 

Les Sabbats tout comme les Nouvelles Lunes sont donc des jours d'adoration et d'assemblée solennelle sous la responsabilité du Prince, et avec le peuple. Ce système s'étend aux fêtes (Ézéchiel 46:9-10).

 

Les princes et les sacrificateurs ont reçu la charge du peuple et ils sont jugés sur la façon dont ils assument cette responsabilité. L'échec des princes, des sacrificateurs et des prophètes de la nation dans les Derniers Jours entraîne leur enlèvement.

 

Ézéchiel 22:23-31 La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : 24 Fils de l'homme, dis à Jérusalem : Tu es une terre qui n'est pas purifiée, qui n'est pas arrosée de pluie au jour de la colère. 25 Ses prophètes conspirent dans son sein ; comme des lions rugissants qui déchirent leur proie, ils dévorent les âmes, ils s'emparent des richesses et des choses précieuses, ils multiplient les veuves au milieu d'elle. 26 Ses sacrificateurs violent ma loi et profanent mes sanctuaires, ils ne distinguent pas ce qui est saint de ce qui est profane, ils ne font pas connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur, ils détournent les yeux de mes sabbats, et je suis profané au milieu d'eux. 27 Ses chefs sont dans son sein comme des loups qui déchirent leur proie ; ils répandent le sang, perdent les âmes, pour assouvir leur cupidité. 28 Et ses prophètes ont pour eux des enduits de plâtre, de vaines visions, des oracles menteurs ; ils disent : Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel ! Et l'Éternel ne leur a point parlé. 29 Le peuple du pays se livre à la violence, commet des rapines, opprime le malheureux et l'indigent, foule l'étranger contre toute justice. 30 Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas ; mais je n'en trouve point. 31 Je répandrai sur eux ma fureur, je les consumerai par le feu de ma colère, je ferai retomber leurs œuvres sur leur tête, dit le Seigneur, l'Éternel. (LSG)

 

La fausse prophétie est donc présente parmi le sacerdoce. C'est le cas ce siècle-ci, particulièrement dans le Protestantisme américain, mais partout en général. Ils prêchent que la Loi de Dieu est supprimée. Il n'y a aucune obéissance. Le sacerdoce pèche également et chacun est un faux prophète. Ils profanent le Sabbat et enseignent un autre Dieu. Ils volent et déchirent les brebis.

 

Jérémie 7:9-12  Quoi ! dérober, tuer, commettre des adultères, jurer faussement, offrir de l'encens à Baal, aller après d'autres dieux que vous ne connaissez pas !... 10 Puis vous venez vous présenter devant moi, dans cette maison sur laquelle mon nom est invoqué, et vous dites : Nous sommes délivrés !... Et c'est afin de commettre toutes ces abominations ! 11 Est-elle à vos yeux une caverne de voleurs, cette maison sur laquelle mon nom est invoqué ? Je le vois moi-même, dit l'Éternel. 12 Allez donc au lieu qui m'était consacré à Silo, où j'avais fait autrefois résider mon nom. Et voyez comment je l'ai traité, à cause de la méchanceté de mon peuple d'Israël. (LSG)

 

Nous voyons ici que Dieu n'a pas épargné Silo ; Il n'a pas épargné non plus Jérusalem sous les Babyloniens ou, plus tard, sous les Romains. Voyez ce que Dieu fait, même à Ses propres places consacrées. Combien plus réprimandera-t-Il la dispersion ? Il tient d'abord les sacrificateurs, les prophètes et les princes responsables. Il les enlève et Il réprimande ensuite la nation. Ceux-ci sont les trois bergers enlevés en un mois.

 

Les princes ont détruit la monarchie par leur péché et les hommes n'ont aucune crainte de dire du mal de la couronne. Le mauvais système dans la nation doit être détruit. La destruction commence après que le scellement a été fait. Ézéchiel 9 continue :

 

Ézéchiel 9:5-11 Et, à mes oreilles, il dit aux autres : Passez après lui dans la ville, et frappez ; que votre œil soit sans pitié, et n'ayez point de miséricorde ! 6 Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes ; mais n'approchez pas de quiconque aura sur lui la marque ; et commencez par mon sanctuaire ! Ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison. 7 Il leur dit : Souillez la maison, et remplissez de morts les parvis !... Sortez !... Ils sortirent, et ils frappèrent dans la ville. 8 Comme ils frappaient, et que je restais encore, je tombai sur ma face, et je m'écriai : Ah ! Seigneur Éternel, détruiras-tu tout ce qui reste d'Israël, en répandant ta fureur sur Jérusalem ? 9 Il me répondit : L'iniquité de la maison d'Israël et de Juda est grande, excessive ; le pays est rempli de meurtres, la ville est pleine d'injustice, car ils disent : L'Éternel a abandonné le pays, l'Éternel ne voit rien. 10 Moi aussi, je serai sans pitié, et je n'aurai point de miséricorde ; je ferai retomber leurs œuvres sur leur tête. 11 Et voici, l'homme vêtu de lin, et portant une écritoire à la ceinture, rendit cette réponse : J'ai fait ce que tu m'as ordonné. (LSG)

 

Le mesurage et le scellement commencent par la Maison de Dieu. Les vieillards sont le Sanhédrin de l'Église, le Conseil des Anciens du Temple physique. Ce groupe est reconstruit, suite à l'ordination des soixante-dix [plus deux], dans Luc 10:1. Le Temple spirituel a aussi son Sanhédrin. Les plus éminents, qui composent le sacerdoce du système Judéo-chrétien, sont donc traités en premier Ils sont marqués pour l'abattoir, selon leur repentir. La marque est celle des élus. Ceux qui ont le sceau de Dieu sont épargnés. C'est la référence à Apocalypse 7:3. Aucun mal ne peut être fait à la terre avant que ceux-ci n'aient été scellés. Cette référence n'a pas uniquement trait à Jérusalem – cela fait référence à tout Israël, autant Juda que Joseph. Les nations qui constituent Joseph incluent les États-Unis et le Commonwealth britannique. Juda englobe la nation d'Israël, telle qu'elle existe maintenant, et les restes qui sont dans les autres nations. Deux moissons sont convenues – une pour Juda et une autre pour Éphraïm, qui inclut Manassé, au sens générique.

 

Osée 6:1-7 Venez, retournons à l'Éternel ! Car il a déchiré, mais il nous guérira ; il a frappé, mais il bandera nos plaies. 2 Il nous rendra la vie dans deux jours ; le troisième jour il nous relèvera, et nous vivrons devant lui. 3 Connaissons, cherchons à connaître l'Éternel ; sa venue est aussi certaine que celle de l'aurore. Il viendra pour nous comme la pluie, comme la pluie du printemps qui arrose la terre. 4 Que te ferai-je, Éphraïm ? Que te ferai-je, Juda ? Votre piété est comme la nuée du matin, comme la rosée qui bientôt se dissipe. 5 C'est pourquoi je les frapperai par les prophètes, je les tuerai par les paroles de ma bouche, et mes jugements éclateront comme la lumière. 6 Car j'aime la piété et non les sacrifices, et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes. 7 Ils ont, comme le vulgaire, transgressé l'alliance ; c'est alors qu'ils m'ont été infidèles. (LSG)

 

Les deux jours font référence aux deux jours, suite au repentir national. La nation est punie pendant trois ans.

 

Osée 6:8-11 Galaad est une ville de malfaiteurs, elle porte des traces de sang. 9 La troupe des sacrificateurs est comme une bande en embuscade, commettant des assassinats sur le chemin de Sichem ; car ils se livrent au crime. 10 Dans la maison d'Israël j'ai vu des choses horribles : Là Éphraïm se prostitue, Israël se souille. 11 À toi aussi, Juda, une moisson est préparée, quand je ramènerai les captifs de mon peuple. (LSG)

 

Les mots by consent (par consentement) dans la KJV (King James Version) sont dérivés du mot Shekem (SHD 7926) qui signifie le cou. Il se réfère à la partie du corps entre les épaules et, de là, il signifie une place de fardeau. Métaphoriquement, c'est la saillie d'une colline qui a la connotation d'un fardeau par consentement ou la partie ou l'épaule. Sichem, l'arête, la place en Palestine, est dérivée de ce mot shekem. Il est présumé, d'après le texte de la NKJV (New King James Version) et d'autres textes, qu'il est question de Sichem. Cependant, la KJV donne la signification de meurtre par consentement. La signification réelle est que le sacerdoce assassine par consentement volontaire, du fait qu'ils commettent le péché et le meurtre par l'exemple.

 

Le sacerdoce est donc puni d'abord, à cause de sa responsabilité dans le péché de la nation et de la promulgation de fausses doctrines. Les princes suivent leur enlèvement.

 

Juda a aussi été moissonné pendant trois ans. La punition a été menée à bonne fin, comme nous l'avons vu dans l'Holocauste. La dispersion parmi les nations était une punition pour les deux. Les textes des chapitres 7 et 8 d'Osée traitent d'Éphraïm. La captivité d'Israël est déclarée dans Osée 8:13. Israël est amené à pécher à travers son système religieux.

 

Osée 8:11-14 Éphraïm a multiplié les autels pour pécher, et ces autels l'ont fait tomber dans le péché. 12 Que j'écrive pour lui toutes les ordonnances de ma loi, elles sont regardées comme quelque chose d'étranger. 13 Ils immolent des victimes qu'ils m'offrent, et ils en mangent la chair : L'Éternel n'y prend point de plaisir. Maintenant l'Éternel se souvient de leur iniquité, et il punira leurs péchés : Ils retourneront en Égypte. 14 Israël a oublié celui qui l'a fait, et a bâti des palais, et Juda a multiplié les villes fortes ; mais j'enverrai le feu dans leurs villes, et il en dévorera les palais. (LSG)

 

La moisson de Juda a été fixée aux Derniers Jours, quand ceux de la captivité d'Israël reviennent dans la restauration. Éphraïm autant que Juda sont donc amenés au point de craindre d'être détruits, puis ils sont restaurés par l'intervention divine. Juda a été éprouvé par le feu dans l'Holocauste. Leur processus de conversion est entrepris de la logique de la réprimande de la moisson. Juda et Israël sont raffinés par le feu avant que les nations ne soient traitées dans le processus que nous comprenons dans l'Apocalypse et d'autres prophéties.

 

Le processus de l'enlèvement et du remplacement est trouvé dans un certain nombre de prophéties de l'Ancien et du Nouveau Testament. Nous avons vu les périodes de temps impliquées dans le processus qui correspond au mois mentionné dans Zacharie 11:8. Cet enlèvement se réfère au processus d'avoir affaire à Israël et à son leadership avant le rétablissement d'Israël.

 

Zacharie 11:1-17 Liban, ouvre tes portes, et que le feu dévore tes cèdres ! 2 Gémis, cyprès, car le cèdre est tombé, ceux qui s'élevaient sont détruits ! Gémissez, chênes de Basan, car la forêt inaccessible est renversée ! 3 Les bergers poussent des cris lamentables, parce que leur magnificence est détruite ; les lionceaux rugissent, parce que l'orgueil du Jourdain est abattu. 4 Ainsi parle l'Éternel, mon Dieu : Pais les brebis destinées à la boucherie ! 5 Ceux qui les achètent les égorgent impunément ; celui qui les vend dit : Béni soit l'Éternel, car je m'enrichis ! Et leurs pasteurs ne les épargnent pas. 6 Car je n'ai plus de pitié pour les habitants du pays, dit l'Éternel ; et voici, je livre les hommes aux mains les uns des autres et aux mains de leur roi ; ils ravageront le pays, et je ne délivrerai pas de leurs mains. 7 Alors je me mis à paître les brebis destinées à la boucherie, assurément les plus misérables du troupeau. Je prix deux houlettes : j'appelai l'une Grâce, et j'appelai l'autre Union. Et je fis paître les brebis. 8 J'exterminerai les trois pasteurs en un mois ; mon âme était impatiente à leur sujet, et leur âme avait aussi pour moi du dégoût. 9 Et je dis : Je ne vous paîtrai plus ! Que celle qui va mourir meure, que celle qui va périr périsse, et que celles qui restent se dévorent les unes les autres ! 10 Je pris ma houlette Grâce, et je la brisai, pour rompre mon alliance que j'avais traitée avec tous les peuples. 11 Elle fut rompue ce jour-là ; et les malheureuses brebis, qui prirent garde à moi, reconnurent ainsi que c'était la parole de l'Éternel. 12 Je leur dis : Si vous le trouvez bon, donnez-moi mon salaire ; sinon, ne le donnez pas. Et ils pesèrent pour mon salaire trente sicles d'argent. 13 L'Éternel me dit : Jette-le au potier, ce prix magnifique auquel ils m'ont estimé ! Et je pris les trente sicles d'argent, et je les jetai dans la maison de l'Éternel, pour le potier. 14 Puis je brisai ma seconde houlette Union, pour rompre la fraternité entre Juda et Israël. 15 L'Éternel me dit : Prends encore l'équipage d'un pasteur insensé ! 16 Car voici, je susciterai dans le pays un pasteur qui n'aura pas souci des brebis qui périssent ; il n'ira pas à la recherche des plus jeunes, il ne guérira pas les blessées, il ne soignera pas les saines ; mais il dévorera la chair des plus grasses, et il déchirera jusqu'aux cornes de leurs pieds. 17 Malheur au pasteur de néant, qui abandonne ses brebis ! Que l'épée fonde sur son bras et sur son œil droit ! Que son bras se dessèche, et que son œil droit s'éteigne ! (LSG)

 

La référence à la Beauté et aux Liens ou à la Grâce et à l'Union en est une au Messie et à l'Union de Juda et d'Israël. L'enlèvement du Messie a vu l'enlèvement du sacerdoce qui a été investi dans l'Église, dans la dispersion. La mention des trois bergers fait référence aux princes, aux sacrificateurs et aux prophètes ou aux trois classes de dirigeants en Israël. La Soncino note que le Talmud les identifie avec Moïse, Aaron et Miriam. Les partisans d'une date pré-exilique pour ce processus les identifient avec les trois derniers rois de Juda : Jéchonias, Jojakim et Sédécias (rabbin Kimchi). Les partisans d'une date Maccabéenne pensent aux souverains sacrificateurs de la période : Jason, Lysimachus et Menealus ; ou à Judas Maccabeus et à ses frères Jonathan et Simon (rabbin Arbarbanel), qui ont gouverné le peuple pendant un mois d’années, c'est-à-dire trente ans.

 

Driver remarque prudemment que, 'l'allusion semble être à un incident qui nous est maintenant inconnu'. En un mois est probablement un terme formel signifiant un court temps (voir Osée 5:7) (Soncino rem. au v. 8).

 

L'identification de cette période de trente ans a été le sujet de spéculations rabbiniques au cours des siècles. La période, allant de la mort du Messie, en 30 EC (Ère Courante), à la destruction du Temple à Jérusalem, en 70 EC, et la fermeture du Temple à Heliopolis ou Léontopolis en Égypte, en 71 EC, par ordre de Vespasien, a vu la fin de la période de quarante ans du signe de Jonas (consulter l'étude Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple [013]). Cette période de quarante ans était le début de la période des Derniers Jours. Elle n'était pas la fin de cette phase. Nous avons vu la signification des trente ans dans la fin de la période dans le désert et dans le deuil pour Moïse. Le signe de Jonas et la destruction du Temple a vu le déplacement de l'autorité du sacerdoce de Juda à une nation qui en montrait les fruits, celle-ci étant, en fait, Israël, en tant que les dix tribus.

 

La période des trente ans est marquée par la fin du Temps des Païens, qui est 1914-1996, comme nous l'avons vu. La guerre a commencé en 1914 mais la période était en fait 1916-1996, avec la période de Trente ans en 1997-2027 (consulter l'étude La Chute de l'Égypte : La Prophétie des Bras Cassés de Pharaon [036]). D'ici 2025/6, toutes les nations seront à l'emplacement qui leur a été alloué et les guerres de la fin auront eu lieu.

 

Dans Zacharie 12:1-14, Dieu montre quel est l'objectif final du processus.

 

Zacharie 12:1-8 Oracle, parole de l'Éternel sur Israël. Ainsi parle l'Éternel, qui a étendu les cieux et fondé la terre, et qui a formé l'esprit de l'homme au-dedans de lui : 2 Voici, je ferai de Jérusalem une coupe d'étourdissement pour tous les peuples d'alentour, et aussi pour Juda dans le siège de Jérusalem. 3 En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples ; tous ceux qui la soulèveront seront meurtris ; et toutes les nations de la terre s'assembleront contre elle. 4 En ce jour-là, dit l'Éternel, je frapperai d'étourdissement tous les chevaux, et de délire ceux qui les monteront ; mais j'aurai les yeux ouverts sur la maison de Juda, quand je frapperai d'aveuglement tous les chevaux des peuples. 5 Les chefs de Juda diront en leur cœur : Les habitants de Jérusalem sont notre force, par l'Éternel des armées, leur Dieu. 6 En ce jour-là, je ferai des chefs de Juda comme un foyer ardent parmi du bois, comme une torche enflammée parmi des gerbes ; ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples d'alentour, et Jérusalem restera à sa place, à Jérusalem. 7 L'Éternel sauvera d'abord les tentes de Juda, afin que la gloire de la maison de David, la gloire des habitants de Jérusalem ne s'élève pas au-dessus de Juda. 8 En ce jour-là, l'Éternel protégera les habitants de Jérusalem, et le faible parmi eux sera dans ce jour comme David ; la maison de David sera comme Dieu, comme l'ange de l'Éternel devant eux. (LSG) (emphase ajoutée)

 

Juda est sauvé en premier pour que les élus n'aient pas la préséance sur la tribu du Messie. L'objectif final est que les élus deviennent des élohim, comme le Messie ou l'Ange de Jéhovah à leur tête.

 

Zacharie 12:9-14 En ce jour-là, je m'efforcerai de détruire toutes les nations qui viendront contre Jérusalem. 10 Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication, et ils tourneront les regards vers moi, celui qu'ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né. 11 En ce jour-là, le deuil sera grand à Jérusalem, comme le deuil d'Hadadrimmon dans la vallée de Meguiddon. 12 Le pays sera dans le deuil, chaque famille séparément : La famille de la maison de David séparément, et les femmes à part ; la famille de la maison de Nathan séparément, et les femmes à part ; 13 la famille de la maison de Lévi séparément, et les femmes à part ; la famille de Schimeï séparément, et les femmes à part ; 14 toutes les autres familles, chaque famille séparément, et les femmes à part. (LSG)

 

La séquence de ce processus sera examinée en détail dans cette étude. La purification d'Israël est la première phase. Le processus, commencé par Josué ou Jésus Christ, comme Messie d'Aaron, et qui a vu l'enlèvement de l'autorité de Lévi, verra la purification du sacerdoce en Israël.

 

Les princes, les sacrificateurs et les prophètes sont enlevés durant ce mois. Les princes ont la responsabilité de s'assurer que la nation est gouvernée selon les Lois de Dieu. Le sacerdoce qui n'instruit pas la nation dans les Lois de Dieu et qui introduit la fausse prophétie est éliminé. La royauté qui a permis ce processus est ensuite détruite, avec les gens qui l'ont suivie. La nation est envoyée en captivité. Dans les Derniers Jours, la nation est raffinée par le feu et la vérité est établie par les prophètes dans la puissance de l'Esprit Saint.

 

Les trente ans de la fin comprennent les Guerres de la Restauration. Elles sont le sujet d'une étude séparée. Les phases commencent donc par le Temple, comme nous l'avons vu susdit. Le sacerdoce est purgé d'abord. Le processus impliquant les choisis de Dieu est ainsi :

 

1. Les Quatre Sceaux ou Cavaliers

 

Les élus en tant que l'Église

 

a)      Enlèvement du Temple physique et du sacerdoce

b)      Établissement des Églises

c)      Satan établit le faux système

 

2. Le Cinquième Sceau

 

L'évaluation des élus en tant qu'Églises

 

a)      Enlèvement des sacrificateurs

b)      Évaluation des élus basée sur leur connaissance

 

3. Le Temps des Épreuves de Jacob

 

Le procès des élus en tant que nation

 

a)      Établissement et confirmation de la nation dans le droit d'aînesse d'Israël

b)      Avertissement de la nation

c)      Enlèvement du faux sacerdoce

d)     Enlèvement de la monarchie

e)      Épuration de la nation

 

La phase suivante commence alors la restauration complète.

 

4. La Préparation pour le Messie

 

La Préparation par phases

 

a)      Les élus

b)      La nation

 

5. Dieu s'occupe des Païens

 

Les phases de la subjugation

 

a)      L'avertissement des Témoins

b)      Les exemples du pouvoir de Dieu

 

6. L'Avènement du Messie

 

L'intervention pour sauver l'humanité d'elle-même

 

a)      L’Avènement

b)      L’enlèvement des systèmes de gouvernements et des faux sacrificateurs

c)      La destruction de la puissance des nations dans la colère de Dieu

d)     La publication de la Loi à partir de Jérusalem

e)      La relocalisation d'Israël et des nations

 

7. La préparation pour le Millenium

 

La mise en œuvre 

 

a)      Les systèmes de la terre sont mis en œuvre

b)      Le système du Jubilé est mis en application par les élus, en tant que les Nouvelles Armées de Dieu

c)      Le système Messianique est établi dans toutes les nations et la rééducation commence

d)     La guerre de la rébellion

 

8. Le Millenium

 

Le système du Millenium est imposé

 

a)      Le système administratif et juridique est développé

b)      Le Temple est construit et le sacerdoce reçoit ses tâches

c)      Jérusalem est développée comme le centre du gouvernement mondial sous le Messie, en préparation pour la deuxième résurrection et la remise à Dieu

d)     Guerre de la fin du Millenium v. 3001-3027

 

9. La Deuxième Résurrection

 

La finalisation des élus, après la dernière guerre et la restauration de toute chair

 

a)      Le reste loyal

b)      La résurrection générale ou la deuxième résurrection des morts

c)      Le jugement

(i) Les démons

(ii) L'humanité

(iii) Réorganisation de l'Armée

 

10. La remise à Dieu le Père

 

La préparation est achevée et tout est prêt pour que Dieu soit tout en tous

 

a)      Avènement de Dieu et de la Nouvelle Jérusalem

b)      Dieu établit l'administration de l'univers à partir de la Nouvelle Jérusalem

c)      L'Armée assume son plus grand potentiel en tant qu'Élohim et Fils de Dieu dans l'Univers.

 

 

 

2ème Partie - Le Temple est Mesuré - L'Enlèvement des Sacrificateurs

 

Dans Ézéchiel 22:17-31, nous avons vu que la Maison d'Israël est mesurée d'après sa performance et, dans Zacharie, nous voyons que le mesurage a commencé par la Maison de Dieu.

 

Ézéchiel 22:17-31 La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : 18 Fils de l'homme, la maison d'Israël est devenue pour moi comme des scories ; ils sont tous de l'airain, de l'étain, du fer, du plomb, dans le creuset ; ce sont des scories d'argent. 19 C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Parce que vous êtes tous devenus comme des scories, voici, je vous rassemblerai au milieu de Jérusalem. 20 Comme on rassemble l'argent, l'airain, le fer, le plomb et l'étain, dans le creuset, et qu'on souffle le feu pour les fondre, ainsi je vous rassemblerai dans ma colère et dans ma fureur, et je vous mettrai au creuset pour vous fondre. 21 Je vous rassemblerai, et je soufflerai contre vous avec le feu de ma fureur ; et vous serez fondus au milieu de Jérusalem. 22 Comme l'argent fond dans le creuset, ainsi vous serez fondus au milieu d'elle. Et vous saurez que moi, l'Éternel, j'ai répandu ma fureur sur vous. 23 La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : 24 Fils de l'homme, dis à Jérusalem : Tu es une terre qui n'est pas purifiée, qui n'est pas arrosée de pluie au jour de la colère. 25 Ses prophètes conspirent dans son sein ; comme des lions rugissants qui déchirent leur proie, ils dévorent les âmes, ils s'emparent des richesses et des choses précieuses, ils multiplient les veuves au milieu d'elle. 26 Ses sacrificateurs violent ma loi et profanent mes sanctuaires, ils ne distinguent pas ce qui est saint de ce qui est profane, ils ne font pas connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur, ils détournent les yeux de mes sabbats, et je suis profané au milieu d'eux. 27 Ses chefs sont dans son sein comme des loups qui déchirent leur proie ; ils répandent le sang, perdent les âmes, pour assouvir leur cupidité. 28 Et ses prophètes ont pour eux des enduits de plâtre, de vaines visions, des oracles menteurs ; ils disent : Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel ! Et l'Éternel ne leur a point parlé. 29 Le peuple du pays se livre à la violence, commet des rapines, opprime le malheureux et l'indigent, foule l'étranger contre toute justice. 30 Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas ; mais je n'en trouve point. 31 Je répandrai sur eux ma fureur, je les consumerai par le feu de ma colère, je ferai retomber leurs œuvres sur leur tête, dit le Seigneur, l'Éternel. (LSG)

 

La condamnation des trois classes de gouvernement est aussi trouvée dans Michée 3:1-12.

 

Michée 3:1-12 Je dis : Écoutez, chefs de Jacob, et princes de la maison d'Israël ! N'est-ce pas à vous à connaître la justice ? 2 Vous haïssez le bien et vous aimez le mal ; vous leur arrachez la peau et la chair de dessus les os. 3 Ils dévorent la chair de mon peuple, lui arrachent la peau, et lui brisent les os ; ils le mettent en pièces comme ce qu'on cuit dans un pot, comme de la viande dans une chaudière. 4 Alors ils crieront vers l'Éternel, mais il ne leur répondra pas ; il leur cachera sa face en ce temps-là, parce qu'ils ont fait de mauvaises actions. 5 Ainsi parle l'Éternel sur les prophètes qui égarent mon peuple, qui annoncent la paix si leurs dents ont quelque chose à mordre, et qui publient la guerre si on ne leur met rien dans la bouche : 6 À cause de cela, vous aurez la nuit..., et plus de visions ! Vous aurez les ténèbres..., et plus d'oracles ! Le soleil se couchera sur ces prophètes, le jour s'obscurcira sur eux. 7 Les voyants seront confus, les devins rougiront, tous se couvriront la barbe ; car Dieu ne répondra pas.8 Mais moi, je suis rempli de force, de l'esprit de l'Éternel, je suis rempli de justice et de vigueur, pour faire connaître à Jacob son crime, et à Israël son péché. 9 Écoutez donc ceci, chefs de la maison de Jacob, et princes de la maison d'Israël, vous qui avez en horreur la justice, et qui pervertissez tout ce qui est droit, 10 vous qui bâtissez Sion avec le sang, et Jérusalem avec l'iniquité ! 11 Ses chefs jugent pour des présents, ses sacrificateurs enseignent pour un salaire, et ses prophètes prédisent pour de l'argent ; et ils osent s'appuyer sur l'Éternel, ils disent : L'Éternel n'est-il pas au milieu de nous ? Le malheur ne nous atteindra pas. 12 C'est pourquoi, à cause de vous, Sion sera labourée comme un champ, Jérusalem deviendra un monceau de pierres, et la montagne du temple une sommité couverte de bois. (LSG)

 

Le problème mentionné ici est que les princes pervertissent le jugement et l'équité. En effet, ils abhorrent le jugement en ne jugeant pas selon les lois de Dieu.

 

Les sacrificateurs enseignent pour un salaire et les prophètes disent des choses agréables pour que les gens se croient en sécurité dans leur péché. Les sacrificateurs et les prophètes ne proclament pas sans crainte la parole de l'Éternel et le nom de Dieu n'est pas non plus important pour eux, comme nous le voyons dans Malachie. Jérémie montre que Dieu s'est occupé d'Israël, de Juda et de Jérusalem même pour ces mêmes péchés.

 

Jérémie 32:26-44 La parole de l'Éternel fut adressée à Jérémie, en ces mots : 27 Voici, je suis l'Éternel, le Dieu de toute chair. Y a-t-il rien qui soit étonnant de ma part ? 28 C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel : Voici, je livre cette ville entre les mains des Chaldéens, et entre les mains de Nebucadnetsar, roi de Babylone, et il la prendra. 29 Les Chaldéens qui attaquent cette ville vont entrer, ils y mettront le feu, et ils la brûleront, avec les maisons sur les toits desquelles on a offert de l'encens à Baal et fait des libations à d'autres dieux, afin de m'irriter. 30 Car les enfants d'Israël et les enfants de Juda n'ont fait, dès leur jeunesse, que ce qui est mal à mes yeux ; les enfants d'Israël n'ont fait que m'irriter par l'œuvre de leurs mains, dit l'Éternel. 31 Car cette ville excite ma colère et ma fureur, depuis le jour où on l'a bâtie jusqu'à ce jour ; aussi je veux l'ôter de devant ma face, 32 à cause de tout le mal que les enfants d'Israël et les enfants de Juda ont fait pour m'irriter, eux, leurs rois, leurs chefs, leurs sacrificateurs et leurs prophètes, les hommes de Juda et les habitants de Jérusalem. 33 Ils m'ont tourné le dos, ils ne m'ont pas regardé ; on les a enseignés, on les a enseignés dès le matin ; mais ils n'ont pas écouté pour recevoir instruction. 34 Ils ont placé leurs abominations dans la maison sur laquelle mon nom est invoqué, afin de la souiller. 35 Ils ont bâti des hauts lieux à Baal dans la vallée de Ben Hinnom, pour faire passer à Moloc leurs fils et leurs filles : Ce que je ne leur avais point ordonné ; et il ne m'était point venu à la pensée qu'ils commettraient de telles horreurs pour faire pécher Juda. 36 Et maintenant, ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël, sur cette ville dont vous dites : Elle sera livrée entre les mains du roi de Babylone, vaincue par l'épée, par la famine et par la peste : 37 Voici, je les rassemblerai de tous les pays où je les ai chassés, dans ma colère, dans ma fureur, et dans ma grande irritation ; je les ramènerai dans ce lieu, et je les y ferai habiter en sûreté. 38 Ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu. 39 Je leur donnerai un même cœur et une même voie, afin qu'ils me craignent toujours, pour leur bonheur et celui de leurs enfants après eux. 40 Je traiterai avec eux une alliance éternelle, je ne me détournerai plus d'eux, je leur ferai du bien, et je mettrai ma crainte dans leur cœur, afin qu'ils ne s'éloignent pas de moi. 41 Je prendrai plaisir à leur faire du bien, et je les planterai véritablement dans ce pays, de tout mon cœur et de toute mon âme. 42 Car ainsi parle l'Éternel : De même que j'ai fait venir sur ce peuple tous ces grands malheurs, de même je ferai venir sur eux tout le bien que je leur promets. 43 On achètera des champs dans ce pays dont vous dites : C'est un désert, sans hommes ni bêtes, il est livré entre les mains des Chaldéens. 44 On achètera des champs pour de l'argent, on écrira des contrats, on les cachètera, on prendra des témoins, dans le pays de Benjamin et aux environs de Jérusalem, dans les villes de Juda, dans les villes de la montagne, dans les villes de la plaine et dans les villes du midi ; car je ramènerai leurs captifs, dit l'Éternel. (LSG)

 

Dieu a livré Israël aux Assyriens et Juda aux Babyloniens – qui étaient les successeurs des Assyriens – pour qu'ils puissent être réprimandés. Cependant, Dieu a promis de les restaurer aux Derniers Jours, afin qu'ils reçoivent l'alliance éternelle. Ils ont refusé de se repentir. Ils ont donc été enlevés de nouveau et l'alliance a été établie sans que la nation soit en contrôle ou impliquée, sauf comme individus. Ils seront convertis dans les Derniers Jours et ce, malgré leurs traditions et leur sacerdoce, comme nous le verrons. Jérémie parle des sacrificateurs et des prophètes et de l'établissement du royaume des Derniers Jours.

 

Jérémie 23:1-4 Malheur aux pasteurs qui détruisent et dispersent le troupeau de mon pâturage ! dit l'Éternel. 2 C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël, sur les pasteurs qui paissent mon peuple : Vous avez dispersé mes brebis, vous les avez chassées, vous n'en avez pas pris soin ; voici, je vous châtierai à cause de la méchanceté de vos actions, dit l'Éternel. 3 Et je rassemblerai le reste de mes brebis de tous les pays où je les ai chassées ; je les ramènerai dans leur pâturage ; elles seront fécondes et multiplieront. 4 J'établirai sur elles des pasteurs qui les paîtront ; elles n'auront plus de crainte, plus de terreur, et il n'en manquera aucune, dit l'Éternel. (LSG)

 

Ce texte se réfère au sacerdoce d'Israël et de Juda qui a continuellement maltraité les brebis. Il s'agit d'une réprimande continuelle jusqu'au retour du Messie. Cela n'a pas cessé après sa résurrection.

 

Jérémie 23:5-8 Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où je susciterai à David un germe juste ; il régnera en roi et prospérera, il pratiquera la justice et l'équité dans le pays. 6 En son temps, Juda sera sauvé, Israël aura la sécurité dans sa demeure ; et voici le nom dont on l'appellera : L'Éternel notre justice. 7 C'est pourquoi voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où l'on ne dira plus : L'Éternel est vivant, lui qui a fait monter du pays d'Égypte les enfants d'Israël ! 8 Mais on dira : L'Éternel est vivant, lui qui a fait monter et qui a ramené la postérité de la maison d'Israël du pays du septentrion et de tous les pays où je les avais chassés ! Et ils habiteront dans leur pays. (LSG)

 

Cette prophétie n'est pas encore arrivée. Elle arrive bientôt, mais une autre séquence d'activités reste à être complétée. Avant que cela ne puisse se produire, le sacerdoce doit être purifié en étant enlevé.

 

Jérémie 23:9-22 Sur les prophètes. Mon cœur est brisé au-dedans de moi, tous mes os tremblent ; je suis comme un homme ivre, comme un homme pris de vin, à cause de l'Éternel et à cause de ses paroles saintes. 10 Car le pays est rempli d'adultères ; le pays est en deuil à cause de la malédiction ; les plaines du désert sont desséchées. Ils courent au mal, ils n'ont de la force que pour l'iniquité. 11 Prophètes et sacrificateurs sont corrompus ; même dans ma maison j'ai trouvé leur méchanceté, dit l'Éternel. 12 C'est pourquoi leur chemin sera glissant et ténébreux, ils seront poussés et ils tomberont ; car je ferai venir sur eux le malheur, l'année où je les châtierai, dit l'Éternel. 13 Dans les prophètes de Samarie j'ai vu de l'extravagance ; ils ont prophétisé par Baal, ils ont égaré mon peuple d'Israël. 14 Mais dans les prophètes de Jérusalem j'ai vu des choses horribles ; ils sont adultères, ils marchent dans le mensonge ; ils fortifient les mains des méchants, afin qu'aucun ne revienne de sa méchanceté ; ils sont tous à mes yeux comme Sodome, et les habitants de Jérusalem comme Gomorrhe. 15 C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel des armées sur les prophètes : Voici, je vais les nourrir d'absinthe, et je leur ferai boire des eaux empoisonnées ; car c'est par les prophètes de Jérusalem que l'impiété s'est répandue dans tout le pays. 16 Ainsi parle l'Éternel des armées : N'écoutez pas les paroles des prophètes qui vous prophétisent ! Ils vous entraînent à des choses de néant ; ils disent les visions de leur cœur, et non ce qui vient de la bouche de l'Éternel. 17 Ils disent à ceux qui me méprisent : L'Éternel a dit : Vous aurez la paix ; et ils disent à tous ceux qui suivent les penchants de leur cœur : Il ne vous arrivera aucun mal. 18 Qui donc a assisté au conseil de l'Éternel pour voir, pour écouter sa parole ? Qui a prêté l'oreille à sa parole, qui l'a entendue ? 19 Voici, la tempête de l'Éternel, la fureur éclate, l'orage se précipite, il fond sur la tête des méchants. 20 La colère de l'Éternel ne se calmera pas, jusqu'à ce qu'il ait accompli, exécuté les desseins de son cœur. Vous le comprendrez dans la suite des temps. 21 Je n'ai point envoyé ces prophètes, et ils ont couru ; je ne leur ai point parlé, et ils ont prophétisé. 22 S'ils avaient assisté à mon conseil, ils auraient dû faire entendre mes paroles à mon peuple, et les faire revenir de leur mauvaise voie, de la méchanceté de leurs actions. (LSG)

 

Cette méchanceté et cette prophétie à propos de la paix sont ce qu'on retrouve parmi les gens dans ces Derniers Jours. Les sacrificateurs enseignent que la Loi de Dieu a été éliminée avec le Messie. C'est le même péché qu'on rencontrait sous le système de Baal en Israël. En effet, c'est le même système qui existe encore aujourd'hui.

 

Jérémie 23:23-40 Ne suis-je un Dieu que de près, dit l'Éternel, et ne suis-je pas aussi un Dieu de loin ? 24 Quelqu'un se tiendra-t-il dans un lieu caché, sans que je le voie ? dit l'Éternel. Ne remplis-je pas, moi, les cieux et la terre ? dit l'Éternel. 25 J'ai entendu ce que disent les prophètes qui prophétisent en mon nom le mensonge, disant : J'ai eu un songe ! j'ai eu un songe ! 26 Jusques à quand ces prophètes veulent-ils prophétiser le mensonge, prophétiser la tromperie de leur cœur ? 27 Ils pensent faire oublier mon nom à mon peuple par les songes que chacun d'eux raconte à son prochain, comme leurs pères ont oublié mon nom pour Baal. 28 Que le prophète qui a eu un songe raconte ce songe, et que celui qui a entendu ma parole rapporte fidèlement ma parole. Pourquoi mêler la paille au froment ? dit l'Éternel. 29 Ma parole n'est-elle pas comme un feu, dit l'Éternel, et comme un marteau qui brise le roc ? 30 C'est pourquoi voici, dit l'Éternel, j'en veux aux prophètes qui se dérobent mes paroles l'un à l'autre. 31 Voici, dit l'Éternel, j'en veux aux prophètes qui prennent leur propre parole et la donnent pour ma parole. 32 Voici, dit l'Éternel, j'en veux à ceux qui prophétisent des songes faux, qui les racontent, et qui égarent mon peuple par leurs mensonges et par leur témérité ; je ne les ai point envoyés, je ne leur ai point donné d'ordre, et ils ne sont d'aucune utilité à ce peuple, dit l'Éternel. 33 Si ce peuple, ou un prophète, ou un sacrificateur te demande : Quelle est la menace de l'Éternel ? Tu leur diras quelle est cette menace : Je vous rejetterai, dit l'Éternel. 34 Et le prophète, le sacrificateur, ou celui du peuple qui dira : Menace de l'Éternel, je le châtierai, lui et sa maison. 35 Vous direz, chacun à son prochain, chacun à son frère : Qu'a répondu l'Éternel ? Qu'a dit l'Éternel ? 36 Mais vous ne direz plus : Menace de l'Éternel ! Car la parole de chacun sera pour lui une menace ; vous tordez les paroles du Dieu vivant, de l'Éternel des armées, notre Dieu. 37 Tu diras au prophète : Que t'a répondu l'Éternel ? Qu'a dit l'Éternel ? 38 Et si vous dites encore : Menace de l'Éternel ! Alors ainsi parle l'Éternel : Parce que vous dites ce mot : Menace de l'Éternel ! Quoique j'aie envoyé vers vous pour dire : Vous ne direz pas : Menace de l'Éternel ! 39 À cause de cela voici, je vous oublierai, et je vous rejetterai, vous et la ville que j'avais donnée à vous et à vos pères, je vous rejetterai loin de ma face ; 40 je mettrai sur vous un opprobre éternel et une honte éternelle, qui ne s'oublieront pas. (LSG)

 

Le fardeau de Dieu est léger. Il parle par l'entremise des prophètes et Sa parole est vraie. Il s'occupera de ce faux système dans les Derniers Jours. Sophonie parle de nouveau de cette question de la méchanceté des princes, des sacrificateurs et des prophètes. L'Éternel sera là pour s'occuper de ce processus et le sacerdoce sera enlevé. Ce processus arrive au temps de la fin, quand la restauration doit se produire et les nations sont jugées.

 

Sophonie 3:1-7 Malheur à la ville rebelle et souillée, à la ville pleine d'oppresseurs ! 2 Elle n'écoute aucune voix, elle n'a point égard à la correction, elle ne se confie pas en l'Éternel, elle ne s'approche pas de son Dieu. 3 Ses chefs au milieu d'elle sont des lions rugissants ; ses juges sont des loups du soir qui ne gardent rien pour le matin. 4 Ses prophètes sont téméraires, infidèles ; ses sacrificateurs profanent les choses saintes, violent la loi. 5 L'Éternel est juste au milieu d'elle, il ne commet point d'iniquité ; chaque matin il produit à la lumière ses jugements, sans jamais y manquer ; mais celui qui est inique ne connaît pas la honte. 6 J'ai exterminé des nations ; leurs tours sont détruites ; j'ai dévasté leurs rues, plus de passants ! Leurs villes sont ravagées, plus d'hommes, plus d'habitants ! 7 Je disais : Si du moins tu voulais me craindre, avoir égard à la correction, ta demeure ne serait pas détruite, tous les châtiments dont je t'ai menacée n'arriveraient pas ; mais ils se sont hâtés de pervertir toutes leurs actions. (LSG)

 

Le gouvernement, l'administration et le sacerdoce sont totalement condamnés ici par Dieu. Cependant, la nation doit attendre Dieu jusqu'au temps de Sa colère et de la restauration. Elle reçoit alors une langue pure. Les orgueilleux de Juda, qui sont hautains ou arrogants à cause des choisis de Juda, seront enlevés. Ceux qui sont pauvres et affligés et qui demeureront feront confiance au nom de l'Éternel. Juda et Israël seront donc éprouvés par le feu avant la restauration, mais personne ne les troublera ensuite.

 

Sophonie 3:8-20 Attendez-moi donc, dit l'Éternel, au jour où je me lèverai pour le butin, car j'ai résolu de rassembler les nations, de rassembler les royaumes, pour répandre sur eux ma fureur, toute l'ardeur de ma colère ; car par le feu de ma jalousie tout le pays sera consumé. 9 Alors je donnerai aux peuples des lèvres pures, afin qu'ils invoquent tous le nom de l'Éternel, pour le servir d'un commun accord. 10 D'au-delà des fleuves de l'Éthiopie, mes adorateurs, mes dispersés, m'apporteront des offrandes. 11 En ce jour-là, tu n'auras plus à rougir de toutes tes actions par lesquelles tu as péché contre moi ; car alors j'ôterai du milieu de toi ceux qui triomphaient avec arrogance, et tu ne t'enorgueilliras plus sur ma montagne sainte. 12 Je laisserai au milieu de toi un peuple humble et petit, qui trouvera son refuge dans le nom de l'Éternel. 13 Les restes d'Israël ne commettront point d'iniquité, ils ne diront point de mensonges, et il ne se trouvera pas dans leur bouche une langue trompeuse ; mais ils paîtront, ils se reposeront, et personne ne les troublera. 14 Pousse des cris de joie, fille de Sion ! Pousse des cris d'allégresse, Israël ! Réjouis-toi et triomphe de tout ton cœur, fille de Jérusalem ! 15 L'Éternel a détourné tes châtiments, il a éloigné ton ennemi ; le roi d'Israël, l'Éternel, est au milieu de toi ; tu n'as plus de malheur à éprouver. 16 En ce jour-là, on dira à Jérusalem : Ne crains rien ! Sion, que tes mains ne s'affaiblissent pas ! 17 L'Éternel, ton Dieu, est au milieu de toi, comme un héros qui sauve ; il fera de toi sa plus grande joie ; il gardera le silence dans son amour ; il aura pour toi des transports d'allégresse. 18 Je rassemblerai ceux qui sont dans la tristesse, loin des fêtes solennelles, ceux qui sont sortis de ton sein ; l'opprobre pèse sur eux. 19 Voici, en ce temps-là, j'agirai contre tous tes oppresseurs ; je délivrerai les boiteux et je recueillerai ceux qui ont été chassés, je ferai d'eux un sujet de louange et de gloire dans tous les pays où ils sont en opprobre. 20 En ce temps-là, je vous ramènerai ; en ce temps-là, je vous rassemblerai ; car je ferai de vous un sujet de gloire et de louange parmi tous les peuples de la terre, quand je ramènerai vos captifs sous vos yeux, dit l'Éternel. (LSG)

 

C'est la captivité d'Israël, quand le Messie ramène les captifs de la captivité (Éphésiens 4:8 du Psaume 68:18) dans les Derniers Jours (Apoc. 13:10).

 

Malachie montre que la question principale et l'échec du sacerdoce aux Derniers Jours ont rapport au nom ou à la nature de Dieu, à Son pouvoir et à Son autorité. Aucun honneur n'est donné au Père et il n'y a aucune crainte de Lui, comme Dieu et Éternel des Armées.

 

Malachie 1:1-5 Oracle, parole de l'Éternel à Israël par Malachie. 2 Je vous ai aimés, dit l'Éternel. Et vous dites : En quoi nous as-tu aimés ? Ésaü n'est-il pas frère de Jacob ? dit l'Éternel. Cependant j'ai aimé Jacob, 3 et j'ai eu de la haine pour Ésaü, j'ai fait de ses montagnes une solitude, j'ai livré son héritage aux chacals du désert. 4 Si Édom dit : Nous sommes détruits, Nous relèverons les ruines ! Ainsi parle l'Éternel des armées : Qu'ils bâtissent, je renverserai, et on les appellera pays de la méchanceté, peuple contre lequel l'Éternel est irrité pour toujours. 5 Vos yeux le verront, et vous direz : Grand est l'Éternel par delà les frontières d'Israël ! (LSG)

 

La distinction faite ici entre Jacob et Édom a trait aux deux alliances ou systèmes d'adoration. La distinction n'est pas entre l'Ancienne et la Nouvelle Alliance, mais entre la fausse et la vraie. Les systèmes de servitude et de liberté sont aussi entre les deux montagnes de Garizim et d'Ébal.

 

Moïse a ordonné à certaines tribus de se tenir sur le Mont Garizim pour bénir le peuple et à d'autres de se tenir sur le Mont Ébal pour le maudire (Deutéronome 27:12-13 ; Josué 8:33 ; Juges 9:7). Les tribus sur Garizim étaient Siméon, Lévi, Juda, Issacar, Joseph et Benjamin. Celles sur Ébal étaient Ruben, Gad, Aser, Zabulon, Dan et Nephthali.

 

Ces divisions ont une signification qui sera examinée ailleurs. Elles diffèrent des divisions faites par Paul dans Galates 4:21-31. Les Lévites avaient des responsabilités spécifiques ici (Deutéronome 27:14-26). Ces responsabilités conduisent directement aux bénédictions et aux malédictions de Deutéronome 28 qui sont infligées sur le peuple. Ainsi, les dirigeants et les sacrificateurs sont tenus responsables des bénédictions et des malédictions (consulter l'étude Les Bénédictions et les Malédictions [075]). Le Mont Séir ou Édom a une haine perpétuelle pour les enfants d'Israël. Ce problème est identifié dans Ézéchiel 35, où les deux nations de Juda et d'Israël sont protégées de la destruction.

 

Avant de parler de la nation d'Édom et la tentative de détruire Juda et Israël aux Derniers Jours, Ézéchiel traite du sacerdoce dans Ézéchiel 34. C'est la condamnation du sacerdoce qui en dit le plus.

 

Ézéchiel 34:1-9 La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : 2 Fils de l'homme, prophétise contre les pasteurs d'Israël ! Prophétise, et dis-leur, aux pasteurs : Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Malheur aux pasteurs d'Israël, qui se paissaient eux-mêmes ! Les pasteurs ne devaient-ils pas paître le troupeau ? 3 Vous avez mangé la graisse, vous vous êtes vêtus avec la laine, vous avez tué ce qui était gras, vous n'avez point fait paître les brebis. 4 Vous n'avez pas fortifié celles qui étaient faibles, guéri celle qui était malade, pansé celle qui était blessée ; vous n'avez pas ramené celle qui s'égarait, cherché celle qui était perdue ; mais vous les avez dominées avec violence et avec dureté. 5 Elles se sont dispersées, parce qu'elles n'avaient point de pasteur ; elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, elles se sont dispersées. 6 Mon troupeau est errant sur toutes les montagnes et sur toutes les collines élevées, mon troupeau est dispersé sur toute la face du pays ; nul n'en prend souci, nul ne le cherche. 7 C'est pourquoi, pasteurs, écoutez la parole de l'Éternel ! 8 Je suis vivant ! dit le Seigneur, l'Éternel, parce que mes brebis sont au pillage et qu'elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, faute de pasteur, parce que mes pasteurs ne prenaient aucun souci de mes brebis, qu'ils se paissaient eux-mêmes, et ne faisaient point paître mes brebis,  9  à cause de cela, pasteurs, écoutez la parole de l'Éternel !

 

Les pasteurs entendent sans écouter. Ils lisent les Écritures, mais ne comprennent pas.

 

Ézéchiel 34:10  Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, j'en veux aux pasteurs ! Je reprendrai mes brebis d'entre leurs mains, je ne les laisserai plus paître mes brebis, et ils ne se paîtront plus eux-mêmes ; je délivrerai mes brebis de leur bouche, et elles ne seront plus pour eux une proie. (LSG)

 

Les pasteurs ne seront plus alimentés par le troupeau dans les Derniers Jours et ils seront forcés de travailler, parce qu'ils n'ont pas alimenté le troupeau lorsque c'était le temps. Dieu cherche et restaure Son troupeau.

 

Ézéchiel 34:11-16 Car ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, j'aurai soin moi-même de mes brebis, et j'en ferai la revue. 12 Comme un pasteur inspecte son troupeau quand il est au milieu de ses brebis éparses, ainsi je ferai la revue de mes brebis, et je les recueillerai de tous les lieux où elles ont été dispersées au jour des nuages et de l'obscurité. 13 Je les retirerai d'entre les peuples, je les rassemblerai des diverses contrées, et je les ramènerai dans leur pays ; je les ferai paître sur les montagnes d'Israël, le long des ruisseaux, et dans tous les lieux habités du pays. 14 Je les ferai paître dans un bon pâturage, et leur demeure sera sur les montagnes élevées d'Israël ; là elles reposeront dans un agréable asile, et elles auront de gras pâturages sur les montagnes d'Israël. 15 C'est moi qui ferai paître mes brebis, c'est moi qui les ferai reposer, dit le Seigneur, l'Éternel. 16 Je chercherai celle qui était perdue, je ramènerai celle qui était égarée, je panserai celle qui est blessée, et je fortifierai celle qui est malade. Mais je détruirai celles qui sont grasses et vigoureuses. Je veux les paître avec justice. (LSG)

 

Nous voyons ici que les pasteurs sont condamnés et que le troupeau est ensuite placé en jugement l'un contre l'autre. Les élus sont jugés sur la façon dont ils se traitent.

 

Ézéchiel 34:17-28 Et vous, mes brebis, ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, je jugerai entre brebis et brebis, entre béliers et boucs. 18 Est-ce trop peu pour vous de paître dans le bon pâturage, pour que vous fouliez de vos pieds le reste de votre pâturage ? de boire une eau limpide, pour que vous troubliez le reste avec vos pieds ? 19 Et mes brebis doivent paître ce que vos pieds ont foulé, et boire ce que vos pieds ont troublé ! 20 C'est pourquoi ainsi leur parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, je jugerai entre la brebis grasse et la brebis maigre. 21 Parce que vous avez heurté avec le côté et avec l'épaule, et frappé de vos cornes toutes les brebis faibles, jusqu'à ce que vous les ayez chassées, 22 je porterai secours à mes brebis, afin qu'elles ne soient plus au pillage, et je jugerai entre brebis et brebis. 23 J'établirai sur elles un seul pasteur, qui les fera paître, mon serviteur David ; il les fera paître, il sera leur pasteur. 24 Moi, l'Éternel, je serai leur Dieu, et mon serviteur David sera prince au milieu d'elles. Moi, l'Éternel, j'ai parlé. 25 Je traiterai avec elles une alliance de paix, et je ferai disparaître du pays les animaux sauvages ; elles habiteront en sécurité dans le désert, et dormiront au milieu des forêts. 26 Je ferai d'elles et des environs de ma colline un sujet de bénédiction ; j'enverrai la pluie en son temps, et ce sera une pluie de bénédiction. 27 L'arbre des champs donnera son fruit, et la terre donnera ses produits. Elles seront en sécurité dans leur pays ; et elles sauront que je suis l'Éternel, quand je briserai les liens de leur joug, et que je les délivrerai de la main de ceux qui les asservissaient. 28 Elles ne seront plus au pillage parmi les nations, les bêtes de la terre ne les dévoreront plus, elles habiteront en sécurité, et il n'y aura personne pour les troubler. (LSG)

 

La restauration en est une de la paix et de la libération de la crainte. Elle établira pour les brebis une plantation de renom. La plantation est le Messie, qui alimentera le troupeau, et David sera leur prince sous le Messie, qui est son Seigneur.

 

Ézéchiel 34:29-31 J'établirai pour elles une plantation qui aura du renom ; elles ne seront plus consumées par la faim dans le pays, et elles ne porteront plus l'opprobre des nations. 30 Et elles sauront que moi, l'Éternel, leur Dieu, je suis avec elles, et qu'elles sont mon peuple, elles, la maison d'Israël, dit le Seigneur, l'Éternel. 31 Vous, mes brebis, brebis de mon pâturage, vous êtes des hommes ; moi, je suis votre Dieu, dit le Seigneur, l'Éternel. (LSG)

 

La restauration de la Première Résurrection est mentionnée ici puisque David doit être placé en charge du troupeau, après son retour et son rétablissement. L'alliance de paix est établie au retour du Messie, le Prince de la Paix. La honte des païens est celle du faux système, ou du système babylonien, qui est renversé dans les Derniers Jours, comme nous le voyons d'Apocalypse 18:2 et suivants.

 

Le problème réel entre Dieu et le sacerdoce vient du fait qu'ils ont établi un faux système qui n'honore pas Dieu. C'est le système triune qui cherche à affirmer que d'autres entités, spécifiquement le Messie, sont égales avec le Père et, ainsi, à réduire l'impact de la Loi de Dieu. C'est évident de Malachie 1:6-14.

 

Malachie 1:6-14 Un fils honore son père, et un serviteur son maître. Si je suis père, où est l'honneur qui m'est dû ? Si je suis maître, où est la crainte qu'on a de moi ? Dit l'Éternel des armées à vous, sacrificateurs, qui méprisez mon nom, et qui dites : En quoi avons-nous méprisé ton nom ? 7 Vous offrez sur mon autel des aliments impurs, et vous dites : En quoi t'avons-nous profané ? C'est en disant : La table de l'Éternel est méprisable ! 8 Quand vous offrez en sacrifice une bête aveugle, n'est-ce pas mal ? Quand vous en offrez une boiteuse ou infirme, n'est-ce pas mal ? Offre-la donc à ton gouverneur ! Te recevra-t-il bien, te fera-t-il bon accueil ? Dit l'Éternel des armées. 9 Priez Dieu maintenant, pour qu'il ait pitié de nous ! C'est de vous que cela vient : Vous recevra-t-il favorablement ? Dit l'Éternel des armées. 10 Lequel de vous fermera les portes, pour que vous n'allumiez pas en vain le feu sur mon autel ? Je ne prends aucun plaisir en vous, dit l'Éternel des armées, et les offrandes de votre main ne me sont point agréables. 11 Car depuis le lever du soleil jusqu'à son couchant, mon nom est grand parmi les nations, et en tout lieu on brûle de l'encens en l'honneur de mon nom et l'on présente des offrandes pures ; car grand est mon nom parmi les nations, dit l'Éternel des armées. 12 Mais vous, vous le profanez, en disant : La table de l'Éternel est souillée, et ce qu'elle rapporte est un aliment méprisable. 13 Vous dites : Quelle fatigue ! et vous le dédaignez, dit l'Éternel des armées ; et cependant vous amenez ce qui est dérobé, boiteux ou infirme, et ce sont les offrandes que vous faites ! Puis-je les agréer de vos mains ? dit l'Éternel. 14 Maudit soit le trompeur qui a dans son troupeau un mâle, et qui voue et sacrifie au Seigneur une bête chétive ! Car je suis un grand roi, dit l'Éternel des armées, et mon nom est redoutable parmi les nations. (LSG)

 

Il n'y a aucun sacrificateur qui fermerait gratuitement la porte sur l'apostasie. Tous exigent un paiement pour enseigner la parole de Dieu et profanent les Écritures et leur intention en enseignant pour un salaire. Dieu n'aura aucun respect pour eux, à cause de leur péché qui est, en fait, leur péché le plus grave.

 

Les Prophètes comme une partie du Système des Sacrificateurs

 

Ézéchiel 13:1-16 traite des faux prophètes. Ceux-ci font partie du sacerdoce et tombent avec lui. Les églises des Derniers Jours sont empreintes de faux prophètes et de fausses prophéties. Ils prêchent la sécurité à une congrégation trompée.

 

Ézéchiel 13:1-9 La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : 2 Fils de l'homme, prophétise contre les prophètes d'Israël qui prophétisent, et dis à ceux qui prophétisent selon leur propre cœur : Écoutez la parole de l'Éternel ! 3 Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Malheur aux prophètes insensés, qui suivent leur propre esprit et qui ne voient rien ! 4 Tels des renards au milieu des ruines, tels sont tes prophètes, ô Israël ! 5 Vous n'êtes pas montés devant les brèches, vous n'avez pas entouré d'un mur la maison d'Israël, pour demeurer fermes dans le combat, au jour de l'Éternel. 6 Leurs visions sont vaines, et leurs oracles menteurs ; ils disent : L'Éternel a dit ! Et l'Éternel ne les a point envoyés ; et ils font espérer que leur parole s'accomplira. 7 Les visions que vous avez ne sont-elles pas vaines, et les oracles que vous prononcez ne sont-ils pas menteurs ? Vous dites : L'Éternel a dit ! Et je n'ai point parlé. 8 C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Parce que vous dites des choses vaines, et que vos visions sont des mensonges, voici, j'en veux à vous, dit le Seigneur, l'Éternel. 9 Ma main sera contre les prophètes dont les visions sont vaines et les oracles menteurs ; ils ne feront point partie de l'assemblée de mon peuple, ils ne seront pas inscrits dans le livre de la maison d'Israël, et ils n'entreront pas dans le pays d'Israël. Et vous saurez que je suis le Seigneur, l'Éternel. (LSG)

 

Les prophètes des Derniers Jours présagent des mensonges pour la congrégation et prophétisent la paix pour Israël, quand il n'y a aucune paix. La punition de ces faux prophètes consiste en ce qu'ils seront enlevés de l'assemblée d'Israël et qu'ils ne seront pas inscrits non plus dans le livre ou les registres de la Maison d'Israël.

 

Autrement dit, les lettres et la fausse prophétie du sacerdoce des églises des Derniers Jours seront rayées des lettres de l'Église et leurs noms seront rayés de l'assemblée de la congrégation. Autrement dit, ils sont consignés à la Deuxième Résurrection. Cela s'applique à tous les faux prophètes et à toute la fausse prophétie de l'église qui cherche à trouver refuge ailleurs qu'en Dieu.

 

Ézéchiel 13:10-16 Ces choses arriveront parce qu'ils égarent mon peuple, en disant : Paix ! quand il n'y a point de paix. Et mon peuple bâtit une muraille, et eux, ils la couvrent de plâtre. 11 Dis à ceux qui la couvrent de plâtre qu'elle s'écroulera ; une pluie violente surviendra ; et vous, pierres de grêle, vous tomberez, et la tempête éclatera. 12 Et voici, la muraille s'écroule ! ne vous dira-t-on pas : Où est le plâtre dont vous l'avez couverte ? 13 C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Je ferai, dans ma fureur, éclater la tempête ; il surviendra, dans ma colère, une pluie violente ; et des pierres de grêle tomberont avec fureur pour détruire. 14 J'abattrai la muraille que vous avez couverte de plâtre, je lui ferai toucher la terre, et ses fondements seront mis à nu ; elle s'écroulera, et vous périrez au milieu de ses ruines. Et vous saurez que je suis l'Éternel. 15 J'assouvirai ainsi ma fureur contre la muraille, et contre ceux qui l'ont couverte de plâtre ; et je vous dirai : Plus de muraille ! Et c'en est fait de ceux qui la replâtraient, 16 des prophètes d'Israël qui prophétisent sur Jérusalem, et qui ont sur elle des visions de paix, quand il n'y a point de paix ! Dit le Seigneur, l'Éternel. (LSG)

 

Cette fausse prophétie est devenue un mur de mortier non trempé ; c'est pourquoi il n'a pas pu résister. Que chaque serviteur de Dieu fasse attention à la manière qu'il construit. La fausse construction s'écroulera. C'est la leçon de la fin du vingtième siècle pour l'Église de Dieu. Les sacrificateurs et les prophètes se chevauchent ici.

 

Dieu est contre les prophètes, à cause de cet esprit de fausse prophétie (Jérémie 23:30). Il s'occupe d'eux. Ils perdent la protection de Dieu et n'entrent pas dans l'assemblée de Dieu, étant exposés au vrai esprit de la prophétie, comme nous le voyons de Jérémie 20:3-6.

 

Jérémie 20:3-6 Mais le lendemain, Paschhur fit sortir Jérémie de prison. Et Jérémie lui dit : Ce n'est pas le nom de Paschhur que l'Éternel te donne, c'est celui de Magor Missabib. 4 Car ainsi parle l'Éternel : Voici, je te livrerai à la terreur, toi et tous tes amis ; ils tomberont par l'épée de leurs ennemis, et tes yeux le verront. Je livrerai aussi tout Juda entre les mains du roi de Babylone, qui les emmènera captifs à Babylone et les frappera de l'épée. 5 Je livrerai toutes les richesses de cette ville, tout le produit de son travail, tout ce qu'elle a de précieux, je livrerai tous les trésors des rois de Juda entre les mains de leurs ennemis, qui les pilleront, les enlèveront et les transporteront à Babylone. 6 Et toi, Paschhur, et tous ceux qui demeurent dans ta maison, vous irez en captivité ; tu iras à Babylone, et là tu mourras, et là tu seras enterré, toi et tous tes amis auxquels tu as prophétisé le mensonge. (LSG)

 

Jérémie a changé le nom de Paschhur, qui est araméen, en l'interprétant en hébreu, comme l'a fait Ésaïe, dans Ésaïe 8:1,3. L'araméen est basé sur les mots pash (rester ou demeurer) et gur (errer ou séjourner dans une terre étrangère). L'araméen est sehor ; l'hébreu est sabib. De là, le texte devient ton nom n’est pas je reste, mais j'erre. C'est provoqué par la terreur.

 

Les prophètes et les sacrificateurs qui ne demeurent pas fidèles sont livrés à la Prostituée ou au faux système des mystères babyloniens. L'intoxication par le vin est autant physique que spirituelle.

 

Ésaïe 28:7-13 Mais eux aussi, ils chancellent dans le vin, et les boissons fortes leur donnent des vertiges ; sacrificateurs et prophètes chancellent dans les boissons fortes, ils sont absorbés par le vin, ils ont des vertiges à cause des boissons fortes ; ils chancellent en prophétisant, ils vacillent en rendant la justice. 8 Toutes les tables sont pleines de vomissements, d'ordures ; il n'y a plus de place. 9 À qui veut-on enseigner la sagesse ? À qui veut-on donner des leçons ? Est-ce à des enfants qui viennent d'être sevrés, qui viennent de quitter la mamelle ? 10 Car c'est précepte sur précepte, précepte sur précepte, règle sur règle, règle sur règle, un peu ici, un peu là. 11 Hé bien ! c'est par des hommes aux lèvres balbutiantes et au langage barbare que l'Éternel parlera à ce peuple. 12 Il lui disait : Voici le repos, laissez reposer celui qui est fatigué ; voici le lieu du repos ! Mais ils n'ont point voulu écouter. 13 Et pour eux la parole de l'Éternel sera précepte sur précepte, précepte sur précepte, règle sur règle, règle sur règle, un peu ici, un peu là, afin qu'en marchant ils tombent à la renverse et se brisent, afin qu'ils soient enlacés et pris. (LSG)

 

Le vin de l'esprit de fornication est évident dans le système de la Prostituée babylonienne, qui est l'église et qui est ivre du sang des saints.

 

Apocalypse 17:1-9 Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m'adressa la parole, en disant : Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux. 2 C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l'impudicité, et c'est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés. 3 Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. 4 Cette femme était vêtue de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d'or, remplie d'abominations et des impuretés de sa prostitution. 5 Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre. 6 Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d'un grand étonnement. 7 Et l'ange me dit : Pourquoi t'étonnes-tu ? Je te dirai le mystère de la femme et de la bête qui la porte, qui a les sept têtes et les dix cornes. 8 La bête que tu as vue était, et elle n'est plus. Elle doit monter de l'abîme, et aller à la perdition. Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie, s'étonneront en voyant la bête, parce qu'elle était, et qu'elle n'est plus, et qu'elle reparaîtra. 9 C'est ici l'intelligence qui a de la sagesse. Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise. (LSG)

 

Cette prostituée est l'église dominante du système chrétien et elle est ivre du sang des saints qu'elle a tués. Ces saints sont ceux qui obéissent aux Commandements de Dieu et qui gardent le Témoignage de Jésus.

 

La nation est livrée à la destruction à cause de l'iniquité du sacerdoce.

 

Ésaïe 56:9-12 Vous toutes, bêtes des champs, venez pour manger, vous toutes, bêtes de la forêt ! 10 Ses gardiens sont tous aveugles, sans intelligence ; ils sont tous des chiens muets, incapables d'aboyer ; ils ont des rêveries, se tiennent couchés, aiment à sommeiller. 11 Et ce sont des chiens voraces, insatiables ; ce sont des bergers qui ne savent rien comprendre ; tous suivent leur propre voie, chacun selon son intérêt, jusqu'au dernier : 12 Venez, je vais chercher du vin, et nous boirons des liqueurs fortes ! Nous en ferons autant demain, et beaucoup plus encore ! (LSG)

 

Le sacerdoce est décrit comme des chiens muets et des guides aveugles. Ils n'ont aucune compréhension, parce qu'ils ne craignent pas Dieu ou n'observent pas Ses Commandements.

 

Notre peuple est alimenté de faussetés et périt et ce, à cause des sacrificateurs et de leur mode de vie.

 

Ésaïe 5:11-13 Malheur à ceux qui de bon matin courent après les boissons enivrantes, et qui bien avant dans la nuit sont échauffés par le vin ! 12 La harpe et le luth, le tambourin, la flûte et le vin, animent leurs festins ; mais ils ne prennent point garde à l'œuvre de l'Éternel, et ils ne voient point le travail de ses mains. 13 C'est pourquoi mon peuple sera soudain emmené captif ; sa noblesse mourra de faim, et sa multitude sera desséchée par la soif. (LSG)

 

Le système inclut les Fêtes et le système d'adoration. De même que les sacrificateurs ont oublié l'Éternel et induit Ses enfants en erreur, Il oubliera aussi leurs enfants.

 

Osée 4:1-6 Écoutez la parole de l'Éternel, enfants d'Israël ! Car l'Éternel a un procès avec les habitants du pays, parce qu'il n'y a point de vérité, point de miséricorde, point de connaissance de Dieu dans le pays. 2 Il n'y a que parjures et mensonges, assassinats, vols et adultères ; on use de violence, on commet meurtre sur meurtre. 3 C'est pourquoi le pays sera dans le deuil, tous ceux qui l'habitent seront languissants, et avec eux les bêtes des champs et les oiseaux du ciel ; même les poissons de la mer disparaîtront. 4 Mais que nul ne conteste, que nul ne se livre aux reproches ; car ton peuple est comme ceux qui disputent avec les sacrificateurs. 5 Tu tomberas de jour, le prophète avec toi tombera de nuit, et je détruirai ta mère. 6 Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce ; puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, j'oublierai aussi tes enfants. (LSG)

 

Cette injonction est donnée parce que les sacrificateurs enseignent le contraire de la Loi. Ils disent qu'elle n'est plus valide.

 

Ésaïe 5:18-24 Malheur à ceux qui tirent l'iniquité avec les cordes du vice, et le péché comme avec les traits d'un char, 19  et qui disent : Qu'il hâte, qu'il accélère son œuvre, afin que nous la voyions ! Que le décret du Saint d'Israël arrive et s'exécute, afin que nous le connaissions ! 20 Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, qui changent l'amertume en douceur, et la douceur en amertume ! 21 Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux, et qui se croient intelligents ! 22 Malheur à ceux qui ont de la bravoure pour boire du vin, et de la vaillance pour mêler des liqueurs fortes ; 23 qui justifient le coupable pour un présent, et enlèvent aux innocents leurs droits ! 24 C'est pourquoi, comme une langue de feu dévore le chaume, et comme la flamme consume l'herbe sèche, ainsi leur racine sera comme de la pourriture, et leur fleur se dissipera comme de la poussière ; car ils ont dédaigné la loi de l'Éternel des armées, et ils ont méprisé la parole du Saint d'Israël. (LSG)

 

Le rejet de la Loi a pour résultat que la compréhension du bien et du mal est perdue.

 

Le sacrificateur autant que le prophète sont profanes dans la Maison de l'Éternel (Jérémie 23:11-40). Les prophètes ne révèlent pas l'iniquité de Sion.

 

Lamentations 2:14  Tes prophètes ont eu pour toi des visions vaines et fausses ; ils n'ont pas mis à nu ton iniquité, afin de détourner de toi la captivité ; ils t'ont donné des oracles mensongers et trompeurs. (LSG)

 

Ces mêmes faux prophètes ne voient aucun problème avec les églises des Derniers Jours. Cependant, l'Éternel restaurera Israël, comme fin paisible.

 

Jérémie 29:8-14 Car ainsi parle l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël : Ne vous laissez pas tromper par vos prophètes qui sont au milieu de vous, et par vos devins, n'écoutez pas vos songeurs dont vous provoquez les songes ! 9 Car c'est le mensonge qu'ils vous prophétisent en mon nom. Je ne les ai point envoyés, dit l'Éternel. 10 Mais voici ce que dit l'Éternel : Dès que soixante-dix ans seront écoulés pour Babylone, je me souviendrai de vous, et j'accomplirai à votre égard ma bonne parole, en vous ramenant dans ce lieu. 11 Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit l'Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance. 12 Vous m'invoquerez, et vous partirez ; vous me prierez, et je vous exaucerai. 13 Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. 14 Je me laisserai trouver par vous, dit l'Éternel, et je ramènerai vos captifs ; je vous rassemblerai de toutes les nations et de tous les lieux où je vous ai chassés, dit l'Éternel, et je vous ramènerai dans le lieu d'où je vous ai fait aller en captivité. (LSG)

 

Moïse s'est placé entre Dieu et Israël pour détourner la colère de Dieu (Psaume 106:23), mais ces faux sacrificateurs ne s'élèvent pas pour Israël, comme Moïse l'a fait, ou contre le mal (Ézéchiel 13:5).

 

Ézéchiel 13:5  Vous n'êtes pas montés devant les brèches, vous n'avez pas entouré d'un mur la maison d'Israël, pour demeurer fermes dans le combat, au jour de l'Éternel. (LSG)

 

En fait, les faux prophètes disent que les élus iront dans un lieu de sécurité, au jour de la bataille de l'Éternel. Aucun homme ne veut se tenir à la brèche.

 

Ézéchiel 22:30   Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas ; mais je n'en trouve point. (LSG)

 

Dans Jérémie 23:11-40, nous voyons que l'Éternel est contre les faux prophètes (versets 30-32). Ces textes peuvent être comparés comme suit : le verset 11 cf. Sophonie 3:4 ; le verset 12 cf. Jérémie 11:23 ; le verset 13 cf. Ésaïe 9:16 ; les versets 17,22 montrent que les faux prophètes encouragent le mal et ceux qui méprisent Dieu et Ses Lois.

 

Le message des Derniers Jours ne sera pas donné en hébreu, mais par des lèvres étrangères et dans une langue étrangère.

 

Les sacrificateurs, qui échouent dans les Derniers Jours, seront livrés au système de la Bête et des mystères babyloniens. Ils sont enlevés pour faire face à la terreur mentionnée par Jérémie. Ils ne sont pas inscrits dans le livre de la Maison d'Israël.

 

Esdras 2:59-62 Voici ceux qui partirent de Thel Mélach, de Thel Harscha, de Kerub Addan, et qui ne purent pas faire connaître leur maison paternelle et leur race, pour prouver qu'ils étaient d'Israël. 60 Les fils de Delaja, les fils de Tobija, les fils de Nekoda, six cent cinquante-deux. 61 Et parmi les fils des sacrificateurs : les fils de Habaja, les fils d'Hakkots, les fils de Barzillaï, qui avait pris pour femme une des filles de Barzillaï, le Galaadite, et fut appelé de leur nom. 62 Ils cherchèrent leurs titres généalogiques, mais ils ne les trouvèrent point. On les exclut du sacerdoce, (LSG)

 

C'est répété dans Néhémie 7:5.

 

Néhémie 7:5  Mon Dieu me mit au cœur d'assembler les grands, les magistrats et le peuple, pour en faire le dénombrement. Je trouvai un registre généalogique de ceux qui étaient montés les premiers, et j'y vis écrit ce qui suit. (LSG)

 

Le registre est donc maintenu pour le sacerdoce.

 

La profanation du sacerdoce Lévitique entraînait l'exclusion. Combien plus grande est la pénalité du sacerdoce de Melchisédek dont l'entrée dépend seulement de la pureté de leur appel ? Ils sont ainsi confinés à la Deuxième Résurrection.

 

Dieu est peiné à cause des sacrificateurs, parce qu'ils ont détruit la congrégation et dispersé les brebis.

 

Jérémie 10:20-25 Ma tente est détruite, tous mes cordages sont rompus ; mes fils m'ont quittée, ils ne sont plus ; je n'ai personne qui dresse de nouveau ma tente, qui relève mes pavillons. 21 Les bergers ont été stupides, ils n'ont pas cherché l'Éternel ; c'est pour cela qu'ils n'ont point prospéré, et que tous leurs troupeaux se dispersent. 22 Voici, une rumeur se fait entendre ; c'est un grand tumulte qui vient du septentrion, pour réduire les villes de Juda en un désert, en un repaire de chacals. 23 Je le sais, ô Éternel ! La voie de l'homme n'est pas en son pouvoir ; ce n'est pas à l'homme, quand il marche, à diriger ses pas. 24 Châtie-moi, ô Éternel ! mais avec équité, et non dans ta colère, de peur que tu ne m'anéantisses. 25 Répands ta fureur sur les nations qui ne te connaissent pas, et sur les peuples qui n'invoquent pas ton nom ! Car ils dévorent Jacob, ils le dévorent, ils le consument, ils ravagent sa demeure. (LSG)

 

Le Tabernacle de Dieu est le Temple de Dieu, que sont les élus. Le Tabernacle ne peut pas être établi pour une adoration adéquate. Les enfants de Dieu sont dispersés à cause des bergers.

 

Étant donné qu'ils ont négligé les frères, les pasteurs ne prospèrent pas. Ils sont devenus brutaux, parce qu'ils n'avaient aucune crainte de Dieu ; en conséquence, ils ont perdu la compréhension et la sagesse.

 

Psaume 111:10   La crainte de l'Éternel est le commencement de la sagesse ; tous ceux qui l'observent ont une raison saine. Sa gloire subsiste à jamais. (LSG)

 

Parce qu'il a réduit l'importance des commandements, le sacerdoce est consigné à la Deuxième Résurrection. Ils ont les excréments des Fêtes, qui sont, en fait, les excréments des korban ou les excréments des sacrifices, répandus sur leurs visages. Ceux-ci sont les victimes qui constituent les 144,000. Quelqu'un enlèvera le sacerdoce avec une des Fêtes. Il s'agit d'une prophétie énigmatique qui a rapport à l'enlèvement du sacerdoce dans les deux phases du système Messianique. La première instance est survenue avec le Messie en 30/31 EC. La deuxième instance se produira aux Derniers Jours, avant le Deuxième Avènement, quand le ministère entier tombe.

 

Malachie 2:1-9 Maintenant, à vous cet ordre, sacrificateurs ! 2 Si vous n'écoutez pas, si vous ne prenez pas à cœur de donner gloire à mon nom, dit l'Éternel des armées, J'enverrai parmi vous la malédiction, et je maudirai vos bénédictions ; oui, je les maudirai, parce que vous ne l'avez pas à cœur. 3 Voici, je détruirai vos semences, et je vous jetterai des excréments au visage, les excréments des victimes que vous sacrifiez, et on vous emportera avec eux. 4 Vous saurez alors que je vous ai adressé cet ordre, afin que mon alliance avec Lévi subsiste, dit l'Éternel des armées. 5 Mon alliance avec lui était une alliance de vie et de paix, ce que je lui accordai pour qu'il me craignit ; et il a eu pour moi de la crainte, il a tremblé devant mon nom. 6 La loi de la vérité était dans sa bouche, et l'iniquité ne s'est point trouvée sur ses lèvres ; il a marché avec moi dans la paix et dans la droiture, et il a détourné du mal beaucoup d'hommes. 7 Car les lèvres du sacrificateur doivent garder la science, et c'est à sa bouche qu'on demande la loi, parce qu'il est un envoyé de l'Éternel des armées. 8 Mais vous, vous vous êtes écartés de la voie, vous avez fait de la loi une occasion de chute pour plusieurs, vous avez violé l'alliance de Lévi, dit l'Éternel des armées. 9 Et moi, je vous rendrai méprisables et vils aux yeux de tout le peuple, parce que vous n'avez pas gardé mes voies, et que vous avez égard à l'apparence des personnes quand vous interprétez la loi. (LSG)

 

Ils sont profanés parce qu'ils ne craignent pas Dieu.

 

Malachie 3:5  Je m'approcherai de vous pour le jugement, et je me hâterai de témoigner contre les enchanteurs et les adultères, contre ceux qui jurent faussement, contre ceux qui retiennent le salaire du mercenaire, qui oppriment la veuve et l'orphelin, qui font tort à l'étranger, et ne me craignent pas, dit l'Éternel des armées. (LSG)

 

Le jugement de l'Éternel est aussi contre ceux qui s'éloignent de la vérité par l'entremise des sacrificateurs et des mystères ou sorcelleries. Dans Ézéchiel 13:17 et suivants, après la condamnation des prophètes, Ézéchiel condamne directement les sorcières qui ont été la grande épine dans le côté d'Israël tout au long de son histoire.

 

Ézéchiel 13:17-23 Et toi, fils de l'homme, porte tes regards sur les filles de ton peuple qui prophétisent selon leur propre cœur, et prophétise contre elles ! 18 Tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Malheur à celles qui fabriquent des coussinets pour toutes les aisselles, et qui font des voiles pour la tête des gens de toute taille, afin de surprendre les âmes ! Pensez-vous surprendre les âmes de mon peuple, et conserver vos propres âmes ? 19 Vous me déshonorez auprès de mon peuple pour des poignées d'orge et des morceaux de pain, en tuant des âmes qui ne doivent pas mourir, et en faisant vivre des âmes qui ne doivent pas vivre, trompant ainsi mon peuple, qui écoute le mensonge. 20 C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, j'en veux à vos coussinets par lesquels vous surprenez les âmes afin qu'elles s'envolent, et je les arracherai de vos bras ; et je délivrerai les âmes que vous cherchez à surprendre afin qu'elles s'envolent. 21 J'arracherai aussi vos voiles, et je délivrerai de vos mains mon peuple ; ils ne serviront plus de piège entre vos mains. Et vous saurez que je suis l'Éternel. 22 Parce que vous affligez le cœur du juste par des mensonges, quand moi-même je ne l'ai point attristé, et parce que vous fortifiez les mains du méchant pour l'empêcher de quitter sa mauvaise voie et pour le faire vivre, 23 vous n'aurez plus de vaines visions, et vous ne prononcerez plus d'oracles ; je délivrerai de vos mains mon peuple. Et vous saurez que je suis l'Éternel. (LSG)

 

Cette forme de sorcellerie provient du système babylonien et implique l'astrologie et toutes les formes d'occultisme. Les fausses prophétesses ont depuis longtemps égaré Israël. En fait, les plus destructrices se sont fait passer pour des anges de lumière dans l'Église de Dieu. Ce sont elles qui ont divisé l'Église au siècle dernier en suivant la fausse prophétesse Ellen G. White.

 

Le déclin moral du peuple est directement relié au manque de diligence du sacerdoce et des prophètes. Sous Achaz, le déclin moral était le résultat direct du relâchement du sacerdoce.

 

2 Chroniques 28:19   Car l'Éternel humilia Juda, à cause d'Achaz, roi d'Israël, qui avait jeté le désordre dans Juda et commis des péchés contre l'Éternel. (LSG)

 

La NKJV dit :

 

Car l'Éternel humilia Juda, à cause d'Achaz, roi d'Israël, parce qu'il avait encouragé le déclin moral en Juda et avait continuellement été infidèle à l'Éternel.

 

Cela sera examiné dans la 3ème Partie - L'Enlèvement des Princes.

 

Les sacrifices du sacerdoce doivent être purs devant Dieu.

 

Aggée 2:11-14 Ainsi parle l'Éternel des armées : Propose aux sacrificateurs cette question sur la loi : 12  Si quelqu'un porte dans le pan de son vêtement de la chair consacrée, et qu'il touche avec son vêtement du pain, des mets, du vin, de l'huile, ou un aliment quelconque, ces choses seront-elles sanctifiées ? Les sacrificateurs répondirent : Non ! 13 Et Aggée dit : Si quelqu'un souillé par le contact d'un cadavre touche toutes ces choses, seront-elles souillées ? Les sacrificateurs répondirent : Elles seront souillées. 14 Alors Aggée, reprenant la parole, dit : Tel est ce peuple, telle est cette nation devant moi, dit l'Éternel, telles sont toutes les œuvres de leurs mains ; ce qu'ils m'offrent là est souillé. (LSG)

 

Le sacerdoce est contaminé par le système babylonien et le dieu triune. Ce qu'ils offrent est souillé et il en est de même avec ces gens. Dieu va purifier Israël une fois pour toutes de cette hérésie et de ce système. Babylone tombera et de manière permanente (Apoc. 18:2 et suiv.).

 

Les Anciens sont exhortés et ont la promesse de leur récompense, mais ils doivent se repentir.

 

Pierre exhorte les élus, afin qu'ils puissent être trouvés dignes de se présenter devant le Messie.

 

1Pierre 5:1-4 Voici les exhortations que j'adresse aux anciens qui sont parmi vous, moi ancien comme eux, témoin des souffrances de Christ, et participant de la gloire qui doit être manifestée : 2  Paissez le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu ; non pour un gain sordide, mais avec dévouement ; 3  non comme dominant sur ceux qui vous sont échus en partage, mais en étant les modèles du troupeau. 4 Et lorsque le souverain pasteur paraîtra, vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire. (LSG)

 

 

 

3ème Partie - Le Temple est Mesuré - L'Enlèvement des Princes

 

Le royaume a été établi en Israël à cause de l'échec des juges d'assurer l'équité de la part de leur administration et parce que le peuple a manqué de foi que Dieu peut établir Son dirigeant pour juger justement la nation. Ils ont voulu une ligne de succession qu'ils pourraient définir et contrôler. Ils n'ont pas eu la foi que l'Éternel susciterait un juge parmi eux à la mort du juge précédent. Ils ne pensaient pas que Dieu serait en mesure de discerner les cœurs de Ses gens et de voir quel juge pourrait se repentir, changer et conduire le peuple en lui donnant Son Esprit Saint. C'est la raison pour laquelle la royauté a été établie. La faute majeure des juges était qu'ils n'ont pas gouverné leurs propres familles. Éli a été juge en Israël et il n'a pas gouverné ses fils. Ce fut le cas de Samuel aussi. Ces deux juges – les deux derniers juges d'Israël – ont contribué à la chute du règne des juges, parce que leurs fils ont commis l'iniquité et qu'ils n'ont pas été réprimandés par leurs pères. La royauté est devenue une nécessité aux yeux des gens, parce qu'ils n'avaient pas la foi que Dieu enlèverait les sacrificateurs iniques.

 

Bien que Dieu ait tué les deux fils d'Aaron pour leur iniquité, Israël n'a pas eu la foi que les fils d'Éli – qui ont aussi été tués – soient contrôlés par Dieu. Ils ont eu les fils de Samuel à titre de troisième exemple, mais ils n'ont pas voulu faire confiance à Dieu pour enlever ces deux autres aussi ou établir un juge. Quand un juge recevait le pouvoir, ses fils étaient utilisés dans l'administration mais, s'ils n'obéissaient pas à Dieu, ils étaient tués. Les fils n'héritaient pas la judicature. C'est la raison pour laquelle les fils des Anciens que Dieu suscite dans l'Église n'héritent pas la judicature. C'est la raison pour laquelle le peuple s'est détourné de Dieu, a péché et demandé une royauté. Dieu a cependant permis le développement de cette situation pour qu'Israël puisse apprendre. La royauté pourrait ensuite être prise par le Messie, comme son héritage en Juda. Moïse avait mis une provision dans la Loi pour une royauté. Quoiqu'il n'y ait eu aucune vue ou perspective d'une royauté, Moïse a mis une clause dans la Loi, en prévision de l'établissement d'un roi.

 

1Samuel 8:1-5 Lorsque Samuel devint vieux, il établit ses fils juges sur Israël. 2 Son fils premier-né se nommait Joël, et le second Abija ; ils étaient juges à Beer Schéba. 3 Les fils de Samuel ne marchèrent point sur ses traces ; ils se livraient à la cupidité, recevaient des présents, et violaient la justice. 4 Tous les anciens d'Israël s'assemblèrent, et vinrent auprès de Samuel à Rama. 5 Ils lui dirent : Voici, tu es vieux, et tes fils ne marchent point sur tes traces ; maintenant, établis sur nous un roi pour nous juger, comme il y en a chez toutes les nations. (LSG)

 

1Samuel 8:6-9 Samuel vit avec déplaisir qu'ils disaient : Donne-nous un roi pour nous juger. Et Samuel pria l'Éternel. 7 L'Éternel dit à Samuel : Écoute la voix du peuple dans tout ce qu'il te dira ; car ce n'est pas toi qu'ils rejettent, c'est moi qu'ils rejettent, afin que je ne règne plus sur eux. 8 Ils agissent à ton égard comme ils ont toujours agi depuis que je les ai fait monter d'Égypte jusqu'à ce jour ; ils m'ont abandonné, pour servir d'autres dieux. 9 Écoute donc leur voix ; mais donne-leur des avertissements, et fais-leur connaître le droit du roi qui régnera sur eux. (LSG)

 

Ils n'avaient pas confiance en Dieu. Ils allaient mettre leur confiance en un homme à qui ils pourraient parler, parce qu'ils ne parlaient pas à Dieu. Ils n'avaient pas de relation personnelle avec Dieu. Personne en Israël ne l'avait, sauf Samuel.

 

Aux temps des juges, chaque homme faisait ce qui était juste à ses propres yeux, mais ils étaient terrifiés par Samuel, parce qu'il avait l'Urim et le Thummim et parce que Dieu parlait par sa bouche. Samuel était un prophète de Dieu et il avait le pouvoir de divination. Il était un voyant. C'est seulement de temps en temps qu'un sacrificateur en Israël avait le pouvoir de l'Urim et du Thummim : c'est-à-dire le pouvoir de prophétie et de divination. L'avertissement solennel a été donné à la nation pour qu'ils comprennent tous la signification de rejeter Dieu et de compter sur une administration humaine.

 

1Samuel 8:10-22 Samuel rapporta toutes les paroles de l'Éternel au peuple qui lui demandait un roi. 11 Il dit : Voici quel sera le droit du roi qui régnera sur vous. Il prendra vos fils, et il les mettra sur ses chars et parmi ses cavaliers, afin qu'ils courent devant son char ; 12 il s'en fera des chefs de mille et des chefs de cinquante, et il les emploiera à labourer ses terres, à récolter ses moissons, à fabriquer ses armes de guerre et l'attirail de ses chars. 13 Il prendra vos filles, pour en faire des parfumeuses, des cuisinières et des boulangères. 14 Il prendra la meilleure partie de vos champs, de vos vignes et de vos oliviers, et la donnera à ses serviteurs. 15 Il prendra la dîme du produit de vos semences et de vos vignes, et la donnera à ses serviteurs. 16 Il prendra vos serviteurs et vos servantes, vos meilleurs bœufs et vos ânes, et s'en servira pour ses travaux. 17 Il prendra la dîme de vos troupeaux, et vous-mêmes serez ses esclaves. 18 Et alors vous crierez contre votre roi que vous vous serez choisi, mais l'Éternel ne vous exaucera point. 19 Le peuple refusa d'écouter la voix de Samuel. Non ! dirent-ils, mais il y aura un roi sur nous, 20 et nous aussi nous serons comme toutes les nations ; notre roi nous jurera il marchera à notre tête et conduira nos guerres. 21 Samuel, après avoir entendu toutes les paroles du peuple, les redit aux oreilles de l'Éternel. 22 Et l'Éternel dit à Samuel : Écoute leur voix, et établis un roi sur eux. Et Samuel dit aux hommes d'Israël : Allez-vous-en chacun dans sa ville. (LSG)

 

Ce Yahovah (Jéhovah) qui parle à Samuel est Jésus Christ. Samuel n'a pas entendu l'Éternel des Armées (Dieu le Père) parler. Aucun homme n'a jamais entendu Sa voix. Nous le savons de Jean 1:18 et 1Timothée 6:16. Aucun homme n'a vu Dieu ou entendu Sa voix ou ne peut Le voir.

 

Le problème ici est évident. Les gens d'Israël voulaient qu'une tête visible se batte devant eux. Ils comptaient sur le physique et non pas sur le spirituel. En un sens, nous ne pouvons pas les blâmer pour cela, parce qu'ils n'avaient pas l'Esprit Saint, comme nous. Ils ne pouvaient pas voir les armées de l'Éternel autour d'Israël. C'est exactement la mentalité de l'Israël des jours modernes. Ils ne veulent pas faire confiance à Dieu ; ils veulent mettre leur confiance dans la grande bombe. Ces gens ont voulu un grand roi. Ils voulaient que quelqu'un aille devant eux et combatte pour eux.

 

1Samuel 9:14-17 Et ils montèrent à la ville. Ils étaient arrivés au milieu de la ville, quand ils furent rencontrés par Samuel qui sortait pour monter au haut lieu. 15 Or, un jour avant l'arrivée de Saül, l'Éternel avait averti Samuel, en disant : 16 Demain, à cette heure, je t'enverrai un homme du pays de Benjamin, et tu l'oindras pour chef de mon peuple d'Israël. Il sauvera mon peuple de la main des Philistins ; car j'ai regardé mon peuple, parce que son cri est venu jusqu'à moi. 17 Lorsque Samuel eut aperçu Saül, l'Éternel lui dit : Voici l'homme dont je t'ai parlé ; c'est lui qui régnera sur mon peuple. (LSG)

 

Saül a été suscité dans le but spécifique de libérer Israël du joug des Philistins. Les gens d'Israël voulaient quelqu'un qu'ils pourraient voir ; Dieu leur a donc donné quelqu'un qui dépassait d'une tête tout le monde en Israël. Saül était grand et de belle apparence et Dieu l'a pris de la moindre des familles et de la moindre des tribus d'Israël. Il était un Benjamite d'une des plus petites familles. Benjamin avait presque été anéanti, comme tribu.

 

1Samuel 9:18-21 Saül s'approcha de Samuel au milieu de la porte, et dit : Indique-moi, je te prie, où est la maison du voyant. 19 Samuel répondit à Saül : C'est moi qui suis le voyant. Monte devant moi au haut lieu, et vous mangerez aujourd'hui avec moi. Je te laisserai partir demain, et je te dirai tout ce qui se passe dans ton cœur. 20 Ne t'inquiète pas des ânesses que tu as perdues il y a trois jours, car elles sont retrouvées. Et pour qui est réservé tout ce qu'il y a de précieux en Israël ? N'est-ce pas pour toi et pour toute la maison de ton père ? 21 Saül répondit : Ne suis-je pas Benjamite, de l'une des plus petites tribus d'Israël ? et ma famille n'est-elle pas la moindre de toutes les familles de la tribu de Benjamin ? Pourquoi donc me parles-tu de la sorte ? (LSG)

 

Samuel avait déjà démontré qu'il était un prophète, parce que Saül n'avait pas mentionné les ânes. C'est Samuel qui lui a dit. C'était la raison pour laquelle Saül avait été envoyé en premier lieu. Dieu a pris les trois ânes et les a amenés à un endroit où ils étaient ainsi perdus pour la famille de Kis, et Saül a été envoyé pour les rechercher. Il devait être envoyé afin d’être remis aux mains de Samuel pour être fait roi. Dieu avait donc Sa main dans ce processus.

 

Les Benjamites savaient que le sceptre appartenait à Juda, d'après Genèse 49. C'était un droit de naissance promis à Juda. Dieu a utilisé la famille la plus faible de la tribu la plus faible pour apporter la délivrance de l'esclavage à Israël. C'est la façon de Dieu. Dieu utilise la faiblesse pour produire la puissance. Avec la faiblesse, Il produit la force et c'est la raison pour laquelle Il nous utilise. Il utilise ce qui est faible et vil et développe le salut d'Israël à partir de la faiblesse et de la bassesse.

 

1Samuel 9:22  Samuel prit Saül et son serviteur, les fit entrer dans la salle, et leur donna une place à la tête des conviés, qui étaient environ trente hommes. (LSG)

 

Ce n'était pas un accident. Samuel a invité environ trente personnes à ce couronnement – cette investiture ou nomination de Saül. La raison pour laquelle trente personnes étaient présentes était parce que cela devait représenter le Conseil de direction de la Divinité et le Conseil Intérieur des soixante-dix en Israël. Saül a donc été placé, en fait, parmi les trente, pour établir et montrer que le conseil serait transféré à la royauté.

 

1Samuel 9:23-27 Samuel dit au cuisinier : Sers la portion que je t'ai donnée, en te disant : Mets-la à part. 24 Le cuisinier donna l'épaule et ce qui l'entoure, et il la servit à Saül. Et Samuel dit : Voici ce qui a été réservé ; mets-le devant toi, et mange, car on l'a gardé pour toi lorsque j'ai convié le peuple. Ainsi Saül mangea avec Samuel ce jour-là. 25 Ils descendirent du haut lieu à la ville, et Samuel s'entretint avec Saül sur le toit. 26 Puis ils se levèrent de bon matin ; et, dès l'aurore, Samuel appela Saül sur le toit, et dit : Viens, et je te laisserai partir. Saül se leva, et ils sortirent tous deux, lui et Samuel. 27 Quand ils furent descendus à l'extrémité de la ville, Samuel dit à Saül : Dis à ton serviteur de passer devant nous. Et le serviteur passa devant. Arrête-toi maintenant, reprit Samuel, et je te ferai entendre la parole de Dieu. (LSG)

 

Samuel met ensuite le roi de côté pour établir sa relation avec lui, mais Dieu l'a changé fondamentalement. Dieu n'a pas parlé directement au roi Saül ; Il a parlé à travers un prophète. Dieu (par l'Ange de Yahovah) a parlé à David, mais Il l'a réprimandé par l'entremise du prophète Nathan. Dieu a utilisé Samuel et ensuite Nathan pour traiter avec la royauté en Israël.

 

Saül est ici symboliquement établi comme chef du Conseil Intérieur par le fait des trente invités. Son élévation était en tant que dirigeant physique d'Israël en réflexion du Royaume spirituel.

 

1Samuel 10:1-4 Samuel prit une fiole d'huile, qu'il répandit sur la tête de Saül. Il le baisa, et dit : L'Éternel ne t'a-t-il pas oint pour que tu sois le chef de son héritage ? 2 Aujourd'hui, après m'avoir quitté, tu trouveras deux hommes près du sépulcre de Rachel, sur la frontière de Benjamin, à Tseltsach. Ils te diront : Les ânesses que tu es allé chercher sont retrouvées ; et voici, ton père ne pense plus aux ânesses, mais il est en peine de vous, et dit : Que dois-je faire au sujet de mon fils ? 3 De là tu iras plus loin, et tu arriveras au chêne de Thabor, où tu seras rencontré par trois hommes montant vers Dieu à Béthel, et portant l'un trois chevreaux, l'autre trois gâteaux de pain, et l'autre une outre de vin. 4 Ils te demanderont comment tu te portes, et ils te donneront deux pains, que tu recevras de leur main. (LSG)

 

Nous avons ici les sept éléments dont deux, des gâteaux de pain, sont donnés au roi. Autrement dit, on donne les alliances au roi. Ces deux miches de pain sont venues à représenter les alliances dans le sacrifice de la Pentecôte.

 

1Samuel 10:5-6 Après cela, tu arriveras à Guibea Élohim, où se trouve une garnison de Philistins. En entrant dans la ville, tu rencontreras une troupe de prophètes descendant du haut lieu, précédés du luth, du tambourin, de la flûte et de la harpe, et prophétisant eux-mêmes. 6 L'esprit de l'Éternel te saisira, tu prophétiseras avec eux, et tu seras changé en un autre homme. (LSG)

 

Cela indique que l'oint de l'Éternel, dans l'administration, reçoit l'Esprit Saint et la capacité de devenir un autre homme possédant l'esprit de prophétie. Cela représentait les rois et les sacrificateurs qui allaient être pris d'Israël en tant qu'élus. Cela devait aussi représenter l'Esprit Saint qui est capable de traiter avec les élus et de changer le vieil homme en un nouvel homme.

 

1Samuel 10:7-16 Lorsque ces signes auront eu pour toi leur accomplissement, fais ce que tu trouveras à faire, car Dieu est avec toi. 8 Puis tu descendras avant moi à Guilgal ; et voici, je descendrai vers toi, pour offrir des holocaustes et des sacrifices d'actions de grâces. Tu attendras sept jours, jusqu'à ce que j'arrive auprès de toi et que je te dise ce que tu dois faire. 9 Dès que Saül eut tourné le dos pour se séparer de Samuel, Dieu lui donna un autre cœur, et tous ces signes s'accomplirent le même jour. 10 Lorsqu'ils arrivèrent à Guibea, voici, une troupe de prophètes vint à sa rencontre. L'esprit de Dieu le saisit, et il prophétisa au milieu d'eux. 11 Tous ceux qui l'avaient connu auparavant virent qu'il prophétisait avec les prophètes, et l'on se disait l'un à l'autre dans le peuple : Qu'est-il arrivé au fils de Kis ? Saül est-il aussi parmi les prophètes ? 12 Quelqu'un de Guibea répondit : Et qui est leur père ? -De là le proverbe : Saül est-il aussi parmi les prophètes ? 13 Lorsqu'il eut fini de prophétiser, il se rendit au haut lieu. 14 L'oncle de Saül dit à Saül et à son serviteur : Où êtes-vous allés ? Saül répondit : Chercher les ânesses ; mais nous ne les avons pas aperçues, et nous sommes allés vers Samuel. 15 L'oncle de Saül reprit : Raconte-moi donc ce que vous a dit Samuel. 16 Et Saül répondit à son oncle : Il nous a assuré que les ânesses étaient retrouvées. Et il ne lui dit rien de la royauté dont avait parlé Samuel. (LSG)

 

Saül n'a pas entièrement intériorisé tout cela. Il a vu l'énorme responsabilité qui avait été mise devant lui.

 

1Samuel 10:17-19 Samuel convoqua le peuple devant l'Éternel à Mitspa, 18 et il dit aux enfants d'Israël : Ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël : J'ai fait monter d'Égypte Israël, et je vous ai délivrés de la main des Égyptiens et de la main de tous les royaumes qui vous opprimaient. 19 Et aujourd'hui, vous rejetez votre Dieu, qui vous a délivrés de tous vos maux et de toutes vos souffrances, et vous lui dites : Établis un roi sur nous ! Présentez-vous maintenant devant l'Éternel, selon vos tribus et selon vos milliers. (LSG)

 

Quand nous demandons quelque chose à Dieu, nous ferions mieux d'être prudents à propos de ce que nous voulons, parce que nous sommes liés par ce que nous demandons.

 

Dieu a assemblé tout Israël devant Samuel, à Mitspa, pour faire des injonctions contre Israël et les placer sous le roi dans leurs milliers. Ce n'était pas à Israël de s'enlever de dessous le roi, comme Manassé l'a fait. On montrera plus tard comment Dieu va arracher les tribus d'Israël de la main de la couronne. Juste prononcer cela aurait été une trahison parmi notre peuple et, il y a 500 ans, la personne aurait été pendue, étirée et écartelée pour simplement l'avoir mentionné, sans parler de donner un sermon sur la façon dont Dieu allait le faire. Nous verrons comment Dieu s'occupera de la monarchie.

 

1Samuel 10:20  Samuel fit approcher toutes les tribus d'Israël, et la tribu de Benjamin fut désignée. (LSG)

 

Il montre la confirmation de ce que Dieu lui avait dit. Il a ensuite démontré en tirant au sort ce que Dieu lui a dit. Ce qu'il a démontré n'était pas un hasard. Dieu a désigné le roi par tirage au sort, comme il désigne les souverains sacrificateurs et les souverains sacrificateurs divisionnaires pour leurs devoirs dans le Temple. Tout devoir dans le leadership d'Israël est déterminé par tirage au sort.

 

1Samuel 10:21  Il fit approcher la tribu de Benjamin par familles, et la famille de Matri fut désignée. Puis Saül, fils de Kis, fut désigné. On le chercha, mais on ne le trouva point. (LSG)

 

Ils ont pris tous les hommes dans la famille et Saül a été désigné. Mais Saül se cachait parmi les bagages. Saül essayait peut-être d'évaluer la question. S'il n'était pas là, Dieu le montrerait alors de façon évidente. Saül doutait que Dieu avait placé le manteau sur ses épaules.

 

1Samuel 10:22  On consulta de nouveau l'Éternel : Y a-t-il encore un homme qui soit venu ici ? Et l'Éternel dit : Voici, il est caché vers les bagages. (LSG)

 

Il n'y a aucune place où nous pouvons nous cacher du Dieu vivant, quand nous sommes placés dans le Corps de Christ, oints et confiés pour un travail à faire. Nous ne pouvons pas retourner chez nous. Nous ne pouvons pas nous cacher parmi les bagages.

 

1Samuel 10:23-26 On courut le tirer de là, et il se présenta au milieu du peuple. Il les dépassait tous de la tête. 24 Samuel dit à tout le peuple : Voyez-vous celui que l'Éternel a choisi ? Il n'y a personne dans tout le peuple qui soit semblable à lui. Et tout le peuple poussa les cris de : Vive le roi ! 25 Samuel fit alors connaître au peuple le droit de la royauté, et il l'écrivit dans un livre, qu'il déposa devant l'Éternel. Puis il renvoya tout le peuple, chacun chez soi. 26 Saül aussi s'en alla dans sa maison à Guibea. Il fut accompagné par les honnêtes gens, dont Dieu avait touché le cœur. (LSG)

 

Dieu a donc entouré Saül, dans la royauté, d'hommes capables de se battre – des hommes capables d'aller de l'avant avec Saül pour faire le travail et il n'y en avait pas beaucoup. Mais Dieu en a placé suffisamment autour de Saül. Nous verrons l'ordre des probabilités contre lesquelles il s'est battu, mais Dieu lui a donné un esprit pour faire le travail et des hommes forts et assez courageux pour faire le travail.

 

1Samuel 10:27  Il y eut toutefois des hommes pervers, qui disaient : Quoi ! c'est celui-ci qui nous sauvera ! Et ils le méprisèrent, et ne lui apportèrent aucun présent. Mais Saül n'y prit point garde. (LSG)

 

Un des problèmes de Saül était qu'il était rancunier et amer.

 

Les droits et les obligations de la royauté sont reliés à la préparation et à la mise en application de la Loi de Dieu. Chaque roi doit étudier et préparer pour lui-même une copie de la Loi pour qu'il puisse connaître les exigences de la position. Moïse avait vu cette situation exacte dans l'établissement des dispositions pour le poste. Samuel a réitéré les dispositions que Moïse avait fixées dans la Loi et il a énuméré la séquence de l'administration dans la royauté, quand elle a été établie, et ce qui devait arriver.

 

Deutéronome 17:14-15 Lorsque tu seras entré dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne, lorsque tu le posséderas, que tu y auras établi ta demeure, et que tu diras : Je veux mettre un roi sur moi, comme toutes les nations qui m'entourent, 15 tu mettras sur toi un roi que choisira l'Éternel, ton Dieu, tu prendras un roi du milieu de tes frères, tu ne pourras pas te donner un étranger, qui ne soit pas ton frère. (LSG)

 

Aucun étranger ne peut être roi d'Israël

 

Deutéronome 17:16  Mais qu'il n'ait pas un grand nombre de chevaux ; et qu'il ne ramène pas le peuple en Égypte

 

Deux injonctions primordiales contre le roi sont : il ne peut pas utiliser sa position pour un gain personnel et il ne doit pas amener les gens à pécher ou les ramener en captivité.

 

… pour avoir beaucoup de chevaux ; car l'Éternel vous a dit : Vous ne retournerez plus par ce chemin-là. (LSG)

 

Nous ne pouvons pas retourner en captivité ou en esclavage d'une autre nation. Nous ne pouvons pas vendre notre liberté à une autre nation. Aucun roi ne peut prêter allégeance à un autre système. Autrement dit, nous ne pouvons pas avoir un rapport avec les systèmes du monde et les fausses religions pour notre propre gain ou celui d'un autre ou pour toute autre raison.

 

Deutéronome 17:17  Qu'il n'ait pas un grand nombre de femmes, afin que son cœur ne se détourne point ; et qu'il ne fasse pas de grands amas d'argent et d'or. (LSG)

 

David et Salomon n'en ont pas tenu compte et, à la fin, Salomon s'est tourné vers l'idolâtrie. Le roi le plus grand et le plus sage d'Israël a fini en idolâtre et a été maudit de Dieu.

 

Deutéronome 17:18  Quand il s'assiéra sur le trône de son royaume, il écrira pour lui, dans un livre, une copie de cette loi, qu'il prendra auprès des sacrificateurs, les Lévites. (LSG)

 

Les textes autorisés de l'œuvre devaient être rédigés et le roi devait préparer sa propre copie de la Loi pour s'assurer qu'il l'avait lue et qu'il la comprenait. Chacun d'entre nous a la responsabilité de se faire une copie de ce texte. Nous devons avoir nos propres copies de la Loi et nous devons l'étudier et la comprendre. La responsabilité repose sur chacun d'entre nous, et non pas sur un Ancien. Comme rois et sacrificateurs désignés de la nation, la responsabilité repose directement sur nous. Les élus ne peuvent pas avoir quelqu'un d'autre qui le fasse pour eux.

 

Deutéronome 17:19   Il devra l'avoir avec lui et y lire tous les jours de sa vie, afin qu'il apprenne à craindre l'Éternel, son Dieu, à observer et à mettre en pratique toutes les paroles de cette loi et toutes ces ordonnances ; (LSG)

 

La charge repose toute sa vie sur lui et il doit craindre Dieu et observer Ses Commandements et ce, toute sa vie. C'est le devoir du monarque.

 

Deutéronome 17:20  afin que son cœur ne s'élève point au-dessus de ses frères, et qu'il ne se détourne de ces commandements ni à droite ni à gauche ; afin qu'il prolonge ses jours dans son royaume, lui et ses enfants, au milieu d'Israël. (LSG)

 

C'est l'ensemble du devoir du roi. Il ne doit pas y avoir acception de personnes en Israël ou dans la monarchie ou parmi les élus. Aucune personne ne doit être élevée au-dessus d'une autre ou traitée avec plus de respect qu'une autre. Il n'y a aucune distinction entre l'Ancien et le membre dans l'Église de Dieu.

 

Saül n'était pas lui-même un homme courageux. Il s'était caché parmi les bagages, le jour de son induction devant la nation. Il a reçu l'Esprit de Dieu pour accomplir tout ce que Dieu voulait qu'il fasse. Son but était, tel que déclaré par Dieu à Samuel, de débarrasser Israël de l'armée des Philistins. Le point critique a cependant été trouvé parmi les Ammonites. Dieu a utilisé une menace plus faible pour préparer Israël à combattre une menace plus grande. C'est la façon dont Dieu travaille. Il ne les a pas découragés en leur donnant un fardeau qu'ils ne pouvaient pas supporter. Il leur a donné quelque chose qu'ils pouvaient accomplir pour leur donner la force de continuer à la phase suivante. S'ils avaient d'abord combattu les Philistins, ils auraient pu faiblir.

 

1Samuel 11:1-3 Nachasch, l'Ammonite, vint assiéger Jabès en Galaad. Tous les habitants de Jabès dirent à Nachasch : Traite alliance avec nous, et nous te servirons. 2 Mais Nachasch, l'Ammonite, leur répondit : Je traiterai avec vous à la condition que je vous crève à tous l'œil droit, et que j'imprime ainsi un opprobre sur tout Israël. 3 Les anciens de Jabès lui dirent : Accorde-nous une trêve de sept jours, afin que nous envoyions des messagers dans tout le territoire d'Israël ; et s'il n'y a personne qui nous secourt, nous nous rendrons à toi. (LSG)

 

La période de sept jours est un sursis. La raison pour laquelle il leur a donné ce sursis est parce qu'il avait un grand mépris pour eux. Israël était un territoire assujetti, un peuple assujetti aux Philistins. Ils étaient les vassaux des Philistins. Il avait un tel mépris que les sept jours n'étaient pas importants. Il ne s'attendait pas à ce que qui que ce soit l'affronte. Il ne pensait pas que quelqu'un en Israël allait s'opposer à lui et, si c'était le cas, il le/les ferait aussi passer par le fil de l'épée. Pour le monde, qui juge en termes de nombre, de richesse et de puissance physique, nous sommes sans rapport et Dieu traite de ce concept. De la faiblesse surgit la force.

 

1Samuel 11:4  Les messagers arrivèrent à Guibea de Saül, et dirent ces choses aux oreilles du peuple. Et tout le peuple éleva la voix, et pleura. (LSG)

 

La première étape est une angoisse par la condition de vos frères. Pour les élus, la première étape dans l'appel à agir est une empathie pour nos frères telle que nous sommes prêts à venir à leur défense. Nous ne pouvons pas être un des élus, à moins que nous n’aimions notre frère et ne soyons prêts à donner notre vie pour lui. Pour le faire, nous devons avoir des sentiments pour notre frère. L'amour vient d'abord d'un lien de fraternisation.

 

1Samuel 11:5-6 Et voici, Saül revenait des champs, derrière ses bœufs, et il dit : Qu'a donc le peuple pour pleurer ? On lui raconta ce qu'avaient dit ceux de Jabès. 6 Dès que Saül eut entendu ces choses, il fut saisi par l'esprit de Dieu, et sa colère s'enflamma fortement. (LSG)

 

De lui-même, Saül ne pouvait pas le faire. Dieu a établi les circonstances, mis tout en place et, ensuite, Il a rempli Saül de Son esprit, de sorte qu'il est devenu un vaisseau de Dieu. Ce n'était pas Saül qui a agi ; c'était Dieu.

 

1Samuel 11:7a  Il prit une paire de bœufs, et les coupa en morceaux, qu'il envoya par les messagers dans tout le territoire d'Israël, en disant : Quiconque ne marchera pas à la suite de Saül et de Samuel, aura ses bœufs traités de la même manière. (LSG)

 

La punition est très simple. Si nous ne nous présentons pas pour la bataille, nos bœufs seront tués. Saül a publié un ordre de mobilisation. C'était l'autorité de Dieu qui a parlé. Ils n’avaient pas besoin d'un long préambule. Il leur a simplement dit de venir et s'ils ne venaient pas, ils seraient punis. C'est de cette façon que Dieu traite avec les élus. Nous sommes amenés par la peau du cou dans l'Église. On nous demande de nous présenter pour notre service et nous n’avons pas le choix. Dieu s'occupe de nous jusqu'à ce que nous ayons compris le message et que nous entrions dans le Corps de Christ. Dieu nous place dans le corps de Christ où Il nous veut pour travailler et nous ferons le travail. Nous sommes ici pour apprendre l'obéissance. Dieu veut l'obéissance plus que le sacrifice.

 

1Samuel 11:7b-11  La terreur de l'Éternel s'empara du peuple, qui se mit en marche comme un seul homme. 8 Saül en fit la revue à Bézek ; les enfants d'Israël étaient trois cent mille, et les hommes de Juda trente mille. 9 Ils dirent aux messagers qui étaient venus : Vous parlerez ainsi aux habitants de Jabès en Galaad : Demain vous aurez du secours, quand le soleil sera dans sa chaleur. Les messagers portèrent cette nouvelle à ceux de Jabès, qui furent remplis de joie ; 10 et qui dirent aux Ammonites : Demain nous nous rendrons à vous, et vous nous traiterez comme bon vous semblera. 11 Le lendemain, Saül divisa le peuple en trois corps. Ils pénétrèrent dans le camp des Ammonites à la veille du matin, et ils les battirent jusqu'à la chaleur du jour. Ceux qui échappèrent furent dispersés, et il n'en resta pas deux ensemble. (LSG)

 

Dieu l'a fait pour encourager ces gens pour le travail qu'ils avaient à faire. La tâche principale n'avait pas encore commencé. Il leur a donné une victoire sur les Ammonites pour les préparer à se battre contre les Philistins. Cela a aussi une application. Les Ammonites étaient les frères des Moabites. Tous les deux étaient les fils de Lot et faisaient partie du système de l'héritage. Ils faisaient partie de la famille d'Abraham. Saül a donc subjugué d'abord la famille d'Abraham, pour qu'il puisse ensuite continuer le travail principal de défaire les Philistins. La règle est tout à fait simple. Nous devons consolider notre position avant de pouvoir nous battre sur un front plus large. Cette position doit être faite dans les Églises de Dieu. Elles doivent être consolidées, pour que le travail, qui est de se battre et de s'occuper de l'ennemi réel, qui est le système babylonien, puisse continuer. C'est la fonction des Derniers Jours.

 

1Samuel 11:12-13 Le peuple dit à Samuel : Qui est-ce qui disait : Saül régnera-t-il sur nous ? Livrez ces gens, et nous les ferons mourir. 13 Mais Saül dit : Personne ne sera mis à mort en ce jour, car aujourd'hui l'Éternel a opéré une délivrance en Israël. (LSG)

 

C'était Dieu qui parlait. Il avait endurci leurs cœurs. Quand le système est devenu assez puissant et la victoire était en vue, tous ces flagorneurs ont alors voulu tuer ceux qui ont exprimé ce qu'ils ont eux-mêmes pensé. Au début, ils ont pensé : “C’est ridicule, cette personne ne fera rien”. Mais ils ont été tirés d’affaire, parce que Dieu avait utilisé ce processus pour établir la royauté à leurs yeux – et il est naturel que les gens évaluent et voient les choses en termes physiques. Ils enlèvent Dieu, puis ils voient les fragilités des humains. Ils ont regardé la fragilité de Saül, sa faiblesse, ce qu'il avait été, ce qu'il avait fait et, par conséquent, ce qu'il pourrait faire. Saül était un nouvel homme. Il avait été oint de l'Esprit Saint et Dieu l'avait mis là pour faire un travail, qui consistait à éliminer les Philistins.

 

Sa raison d'être était pour établir la royauté et un degré de liberté des Philistins afin que David puisse continuer à détruire le pouvoir des Philistins et établir Israël jusqu'à l'Euphrate. Le Temple de Dieu ne pouvait pas être construit avant que David n'ait amassé les ressources et qu'il les ait tous établis. À ce moment-là, cela ne pouvait pas être fait, parce qu'Israël était un état vassal des Philistins et aussi pauvre que le proverbial rat d'église. Saül devait donc d'abord les débarrasser du joug et consolider le royaume. Il l'a fait et a démontré que la royauté pouvait arriver. David ne pouvait pas tout faire, parce qu'il avait seulement une vie et qu'il était un garçon, à ce moment-là. Il était donc nécessaire qu'il y ait un roi passager, pour que Saül puisse établir la position de David afin qu'il continue.

 

De la même manière, les Macédoniens ont eu Phillip qui a fait le travail préparatoire pour qu'Alexandre puisse conquérir le monde. Si ce n'avait pas été pour Phillip, Alexandre n'aurait rien conquis. De même, si ce n'avait pas été pour David, Salomon n'aurait pas pu avoir construit le Temple et, si ce n'avait pas été pour Saül, David n'aurait pas pu avoir fait ce qu'il a fait pour que Salomon puisse faire ce qu'il a fait. C'était une séquence que Dieu a établie. Cette séquence dans la royauté a été faite, non pas pour établir la royauté, mais pour établir le Temple et placer un leader ou souverain sacrificateur comme roi sur ce Temple. Le Temple physique était le précurseur du Sacrificateur spirituel, qui est Jésus Christ, et du Temple, que nous sommes. Le processus en entier a commencé à ce moment-là, pour nous établir sous Jésus Christ, comme Temple de Dieu. La royauté est une partie intégrante de ce système et, quand elle échoue, elle est enlevée.

 

1Samuel 11:14  Et Samuel dit au peuple : Venez, et allons à Guilgal, pour y confirmer la royauté. (LSG)

 

Samuel a ensuite fait la chose suivante. Comme prophète de Dieu et juge en Israël, il s'est alors rendu compte que Saül avait été magnanime. Ils ont confirmé de nouveau la royauté pour que tous se placent sous le roi et consolident volontairement leur serment d'allégeance au roi. Samuel a été assez astucieux, avec l'Esprit Saint, pour le faire. C'était une sage décision, faite avec l'esprit de Dieu.

 

1Samuel 11:15  Tout le peuple se rendit à Guilgal, et ils établirent Saül pour roi, devant l'Éternel, à Guilgal. Là, ils offrirent des sacrifices d'actions de grâces devant l'Éternel ; et là, Saül et tous les hommes d'Israël se livrèrent à de grandes réjouissances. (LSG)

 

La royauté est consolidée à ce moment-là. Après la victoire sur les Ammonites, ils sont maintenant tous consolidés ; ils sont tous derrière Saül et comprennent tous. Ils sont maintenant prêts à aborder la question majeure qui est l'élimination et la subjugation des nations païennes d'Israël. Le renouvellement du royaume était considéré nécessaire, parce qu'il avait été menacé et confirmé par cette victoire. Le défi à la position de Saül nécessitait une confirmation.

 

1Samuel 12:1-2 Samuel dit à tout Israël : Voici, j'ai écouté votre voix dans tout ce que vous m'avez dit, et j'ai établi un roi sur vous. 2 Et maintenant, voici le roi qui marchera devant vous. Pour moi, je suis vieux, j'ai blanchi, et mes fils sont avec vous ; j'ai marché à votre tête, depuis ma jeunesse jusqu'à ce jour. (LSG)

 

Samuel se prépare maintenant à abandonner le pouvoir de juge et à mourir ; la période des juges en vient à sa fin.

 

1Samuel 12:3-5 Me voici ! Rendez témoignage contre moi, en présence de l'Éternel et en présence de son oint. De qui ai-je pris le bœuf et de qui ai-je pris l'âne ? Qui ai-je opprimé, et qui ai-je traité durement ? De qui ai-je reçu un présent, pour fermer les yeux sur lui ? Je vous le rendrai. 4 Ils répondirent : Tu ne nous as point opprimés, et tu ne nous as point traités durement, et tu n'as rien reçu de la main de personne. 5 Il leur dit encore : L'Éternel est témoin contre vous, et son oint est témoin, en ce jour, que vous n'avez rien trouvé dans mes mains. Et ils répondirent : Ils en sont témoins. (LSG)

 

C'est de cette façon que tous devraient être capables de parler de nous – que nous sommes irréprochables devant Dieu et qu'ils nous ont détestés sans cause. Cela devrait être dit par nous et par Christ, quand il nous confessera devant le Père. Il doit être en mesure de dire qu'ils les ont détestés sans cause.

 

1Samuel 12:6-7 Alors Samuel dit au peuple : C'est l'Éternel qui a établi Moïse et Aaron, et qui a fait monter vos pères du pays d'Égypte. 7 Maintenant, présentez-vous, et je vous jugerai devant l'Éternel sur tous les bienfaits que l'Éternel vous a accordés, à vous et à vos pères. (LSG)

 

Samuel leur répète qu'ils ne doivent pas mettre leur confiance en des hommes, mais que Dieu est leur salut et leur sauveur.

 

1Samuel 12:8-23 Après que Jacob fut venu en Égypte, vos pères crièrent à l'Éternel, et l'Éternel envoya Moïse et Aaron, qui firent sortir vos pères d'Égypte et les firent habiter dans ce lieu. 9 Mais ils oublièrent l'Éternel, leur Dieu ; et ils les vendit entre les mains de Sisera, chef de l'armée de Hatsor, entre les mains des Philistins, et entre les mains du roi de Moab, qui leur firent la guerre. 10 Ils crièrent encore à l'Éternel, et dirent : Nous avons péché, car nous avons abandonné l'Éternel, et nous avons servi les Baals et les Astartés ; délivre-nous maintenant de la main de nos ennemis, et nous te servirons. 11 Et l'Éternel envoya Jerubbaal, Bedan, Jephthé et Samuel, et il vous délivra de la main de vos ennemis qui vous entouraient, et vous demeurâtes en sécurité. 12 Puis, voyant que Nachasch, roi des fils d'Ammon, marchait contre vous, vous m'avez dit : Non ! mais un roi régnera sur nous. Et cependant l'Éternel, votre Dieu, était votre roi. 13 Voici donc le roi que vous avez choisi, que vous avez demandé ; voici, l'Éternel a mis sur vous un roi. 14 Si vous craignez l'Éternel, si vous le servez, si vous obéissez à sa voix, et si vous n'êtes point rebelles à la parole de l'Éternel, vous vous attacherez à l'Éternel, votre Dieu, vous et le roi qui règne sur vous. 15 Mais si vous n'obéissez pas à la voix de l'Éternel, et si vous êtes rebelles à la parole de l'Éternel, la main de l'Éternel sera contre vous, comme elle a été contre vos pères. 16 Attendez encore ici, et voyez le prodige que l'Éternel va opérer sous vos yeux. 17 Ne sommes-nous pas à la moisson des blés ? J'invoquerai l'Éternel, et il enverra du tonnerre et de la pluie. Sachez alors et voyez combien vous avez eu tort aux yeux de l'Éternel de demander pour vous un roi. 18 Samuel invoqua l'Éternel, et l'Éternel envoya ce même jour du tonnerre et de la pluie. Tout le peuple eut une grande crainte de l'Éternel et de Samuel. 19 Et tout le peuple dit à Samuel : Prie l'Éternel, ton Dieu, pour tes serviteurs, afin que nous ne mourions pas ; car nous avons ajouté à tous nos péchés le tort de demander pour nous un roi. 20 Samuel dit au peuple : N'ayez point de crainte ! Vous avez fait tout ce mal ; mais ne vous détournez pas de l'Éternel, et servez l'Éternel de tout votre cœur. 21 Ne vous en détournez pas ; sinon, vous iriez après des choses de néant, qui n'apportent ni profit ni délivrance, parce que ce sont des choses de néant. 22 L'Éternel n'abandonnera point son peuple, à cause de son grand nom, car l'Éternel a résolu de faire de vous son peuple. 23 Loin de moi aussi de pécher contre l'Éternel, de cesser de prier pour vous ! Je vous enseignerai le bon et le droit chemin. (LSG)

 

Bien que le roi ait été établi, la position des prophètes n'a pas été enlevée. Cette instruction est demeurée avec les prophètes.

 

1Samuel 12:24-25 Craignez seulement l'Éternel, et servez-le fidèlement de tout votre cœur ; car voyez quelle puissance il déploie parmi vous. 25 Mais si vous faites le mal, vous périrez, vous et votre roi. (LSG)

 

L'injonction est donc autant sur le roi que sur les gens de suivre Dieu et s'ils font le mal, ils seront alors exterminés. Toutefois, la responsabilité de contrôler les sacrifices, de s'en occuper et d'être un exemple pour la nation repose sur le roi. La nation a été ici utilisée comme témoin contre elle-même. Son juge était juste, cependant, elle a cherché un roi. La connexion entre la nation et la prospérité était directement reliée à l'obéissance à la loi par le roi et le peuple. Le roi autant que les gens devaient obéir à la loi de Dieu pour prospérer. Toutefois, le peuple a été vu comme ayant eu tort de demander un roi. Cela n'a pas changé. C'était précisément pour cette raison qu'Oliver Cromwell n'a pas pris la couronne d'Angleterre, quand on la lui a offerte. Il a été enterré comme le Seigneur Protecteur de l'Angleterre, accompagné de la devise Christ, pas l'homme, est le Roi. Il a peut-être été le plus grand leader d'Angleterre des 1,000 dernières années, parce que, sous Cromwell, toute la nation a été préparée à prendre son droit d'aînesse. Cromwell a entièrement révisé le système d'opérations militaires en Angleterre, sous la nouvelle armée modèle. Il a réorganisé la capacité des Anglais et éliminé la corruption. Deux fois, il a donné le pouvoir au Parlement. Il a repris le pouvoir du Parlement, parce qu'ils étaient entièrement corrompus. Ainsi, le plus grand roi d'Angleterre n'était peut-être même pas roi. Il a été le Seigneur Protecteur de l'Angleterre, parce qu'il a craint Dieu. Sous Cromwell, l'Angleterre a craint Dieu. L'église Chrétienne dominante dénigre Cromwell, parce qu'il ne tolérait pas leur apostasie. Il a dénoncé le système à Rome pour ce qu'il était et l'église pour ce qu'elle était. Il ne permettait aucun bibelot dans l'église. Il n'y avait aucune décoration sur les autels, aucune croix d'or, aucun ornement ou quoi que ce soit d'autre.

 

1Samuel 13:1-2 Saül était âgé de... ans, lorsqu'il devint roi, et il avait déjà régné deux ans sur Israël. [Son âge était inconnu. Certains soutiennent qu'il a régné douze ans, d'autres disent vingt-deux ans ; voir la note à la RSV Annotée. La KJV soutient que le verset est Et Saül a régné un an et quand il avait régné deux ans] 2 Saül choisit trois mille hommes d'Israël : deux mille étaient avec lui à Micmasch et sur la montagne de Béthel, et mille étaient avec Jonathan à Guibea de Benjamin. Il renvoya le reste du peuple, chacun à sa tente. (LSG)

 

Il a choisi seulement 3,000 personnes pour travailler avec lui. Si vous vous rappelez, quand le roi a choisi sa première armée à la Pentecôte, il en a baptisé 3,000 en un jour. Ce premier roi d'Israël a choisi d'avoir 3,000 personnes pour se battre avec lui : 1,000 sous Jonathan et 2,000 sous lui.

 

1Samuel 13:3-8 Jonathan battit le poste des Philistins qui étaient à Guéba, et les Philistins l'apprirent. Saül fit sonner de la trompette dans tout le pays, en disant : Que les Hébreux écoutent ! 4 Tout Israël entendit que l'on disait : Saül a battu le poste des Philistins, et Israël se rend odieux aux Philistins. Et le peuple fut convoqué auprès de Saül à Guilgal. 5 Les Philistins s'assemblèrent pour combattre Israël. Ils avaient mille chars et six mille cavaliers, et ce peuple était innombrable comme le sable qui est sur le bord de la mer. Ils vinrent camper à Micmasch, à l'orient de Beth Aven. 6 Les hommes d'Israël se virent à l'extrémité, car ils étaient serrés de près, et ils se cachèrent dans les cavernes, dans les buissons, dans les rochers, dans les tours et dans les citernes. 7 Il y eut aussi des Hébreux qui passèrent le Jourdain, pour aller au pays de Gad et de Galaad. Saül était encore à Guilgal, et tout le peuple qui se trouvait auprès de lui tremblait. 8 Il attendit sept jours, selon le terme fixé par Samuel. Mais Samuel n'arrivait pas à Guilgal, et le peuple se dispersait loin de Saül. (LSG)

 

Par l'entremise de Samuel, l'Éternel a dit à Saül qu'il serait là dans sept jours. Samuel était là, mais Saül a fait ce que le Christianisme a fait en comptant le temps jusqu'à la résurrection. Ils n'ont pas compté des jours entiers. Christ a dit que le fils de l'homme serait trois jours et trois nuits dans le ventre de la terre. Le Christianisme moderne compte des parties de jours. L'erreur était tout simplement due au fait que les sept jours étaient sept jours entiers, mais Saül a compté la portion du jour qu'il a reçu l'instruction comme un jour. Au lieu d'attendre et d'obéir, il a alors commencé à sacrifier.

 

1Samuel 13:9-15 Alors Saül dit : Amenez-moi l'holocauste et les sacrifices d'actions de grâces. Et il offrit l'holocauste. 10 Comme il achevait d'offrir l'holocauste, voici, Samuel arriva, et Saül sortit au-devant de lui pour le saluer. 11 Samuel dit : Qu'as-tu fait ? Saül répondit : Lorsque j'ai vu que le peuple se dispersait loin de moi, que tu n'arrivais pas au terme fixé, et que les Philistins étaient assemblés à Micmasch, 12 je me suis dit : Les Philistins vont descendre contre moi à Guilgal, et je n'ai pas imploré l'Éternel ! C'est alors que je me suis fait violence et que j'ai offert l'holocauste. 13 Samuel dit à Saül : Tu as agi en insensé, tu n'as pas observé le commandement que l'Éternel, ton Dieu, t'avait donné. L'Éternel aurait affermi pour toujours ton règne sur Israël ; 14 et maintenant ton règne ne durera point. L'Éternel s'est choisi un homme selon son cœur, et l'Éternel l'a destiné à être le chef de son peuple, parce que tu n'as pas observé ce que l'Éternel t'avait commandé. 15 Puis Samuel se leva, et monta de Guilgal à Guibea de Benjamin. Saül fit la revue du peuple qui se trouvait avec lui : il y avait environ six cents hommes. (LSG)

 

Saül perdait rapidement des hommes, à cause de l'ampleur de la force des Philistins ; il n'a pas eu la foi d'attendre. Ils étaient désespérément surpassés en nombres. L'erreur de Saül, à Micmasch, a consisté en ce qu'il n'a pas eu confiance que le oint de l'Éternel viendrait. Il a usurpé une autorité qui lui avait été explicitement interdite d'exercer. Saül a manqué de foi et il n'a pas bien discerné le temps. Il n'a pas bien compté dans l'exercice de son devoir. Cet exemple renferme une leçon pour les Derniers Jours, avant l'Avènement du Messie. Le Seigneur ne retarde pas son arrivée, comme certains le considèrent. Le Messie sera envoyé au temps désigné.

 

Saül était sous pression, comme Israël le sera aussi dans les Derniers Jours. Ce qui est arrivé dans l'Église, au cours de son histoire sous le Messie, c'est que, chaque fois que l’Église a été sous la pression de la persécution, beaucoup sont tombés dans l'apostasie. Ils ont adopté des systèmes qu'on leur a dit de ne pas adopter et fait des choses qu'on leur a dit de ne pas faire. Récemment, ils n'ont même pas eu de persécution, pourtant, ils ont fait ce que l'Éternel leur a dit de ne pas faire. À cause de cela, la royauté leur est enlevée. Si nous n’obéissons pas à la Loi et à l'Éternel et désobéissons à Ses instructions pour les élus, nous sommes alors enlevés de la royauté et on la donne à un autre. Les noms et les nombres sont inscrits dans le Livre des Cieux. Nous pouvons demander l'Esprit Saint et il nous sera donné mais, si nous n’obéissons pas à Dieu, notre place sera enlevée.

 

C'est la leçon de Saül et elle a été donnée à la royauté ; il n'y a donc aucune acception de personnes. Elle s'applique à tous dans la nation, du plus grand au plus petit. Nous faisons partie de ce système, étant de la maisonnée du roi. Si nous n'obéissons pas à Dieu, nous sommes enlevés.

 

Le discernement de Saül n'était également pas très bon. Il a placé sur le peuple des fardeaux qui n'avaient pas besoin d'être placés sur lui. C'est une autre faiblesse de la royauté et c'est une faiblesse des élus.

 

1Samuel 14:24-30 La journée fut fatigante pour les hommes d'Israël. Saül avait fait jurer le peuple, en disant : Maudit soit l'homme qui prendra de la nourriture avant le soir, avant que je me sois vengé de mes ennemis ! Et personne n'avait pris de nourriture. 25 Tout le peuple était arrivé dans une forêt, où il y avait du miel à la surface du sol. 26 Lorsque le peuple entra dans la forêt, il vit du miel qui coulait ; mais nul ne porta la main à la bouche, car le peuple respectait le serment. 27 Jonathan ignorait le serment que son père avait fait faire au peuple ; il avança le bout du bâton qu'il avait à la main, le plongea dans un rayon de miel, et ramena la main à la bouche ; et ses yeux furent éclaircis. 28 Alors quelqu'un du peuple, lui adressant la parole, dit : Ton père a fait jurer le peuple, en disant : Maudit soit l'homme qui prendra de la nourriture aujourd'hui ! Or le peuple était épuisé. 29 Et Jonathan dit : Mon père trouble le peuple ; voyez donc comme mes yeux se sont éclaircis, parce que j'ai goûté un peu de ce miel. 30 Certes, si le peuple avait aujourd'hui mangé du butin qu'il a trouvé chez ses ennemis, la défaite des Philistins n'aurait-elle pas été plus grande ? (LSG)

 

Saül n'a pas alimenté son armée. Ils n'ont donc pas pu accomplir la défaite des Philistins en mettant en déroute leur armée.

 

1Samuel 14:31-35 Ils battirent ce jour-là les Philistins depuis Micmasch jusqu'à Ajalon. Le peuple était très fatigué, 32 et il se jeta sur le butin. Il prit des brebis, des bœufs et des veaux, il les égorgea sur la terre, et il en mangea avec le sang. 33 On le rapporta à Saül, et l'on dit : Voici, le peuple pèche contre l'Éternel, en mangeant avec le sang. Saül dit : Vous commettez une infidélité ; roulez à l'instant vers moi une grande pierre. 34 Puis il ajouta : Répandez-vous parmi le peuple, et dites à chacun de m'amener son bœuf ou sa brebis, et de l'égorger ici. Vous mangerez ensuite, et vous ne pécherez point contre l'Éternel, en mangeant avec le sang. Et pendant la nuit, chacun parmi le peuple amena son bœuf à la main, afin de l'égorger sur la pierre. 35 Saül bâtit un autel à l'Éternel : ce fut le premier autel qu'il bâtit à l'Éternel. (LSG)

 

Saül avait placé son peuple sous la contrainte et l'avait amené à pécher. C'est seulement quand le peuple a commencé à tuer les animaux pris en butin et à pécher en les mangeant, après les avoir incorrectement tués et saignés, que Saül a érigé un autel à l'Éternel. Il n'avait pas construit d'autel à Dieu avant ce temps. Ses priorités étaient donc clairement mauvaises. L'esprit de Saül n'était pas déterminé à faire la volonté de Dieu. Il n'était pas un ami de Dieu et n'était pas non plus un homme d'après le propre cœur de Dieu, dans le même sens que David l'était. Mais il a néanmoins été utilisé par Dieu pour réaliser un certain nombre de choses.

 

1Samuel 14:36-46 Saül dit : Descendons cette nuit après les Philistins, pillons-les jusqu'à la lumière du matin, et n'en laissons pas un de reste. Ils dirent : Fais tout ce qui te semblera bon. Alors le sacrificateur dit : Approchons-nous ici de Dieu. 37 Et Saül consulta Dieu : Descendrai-je après les Philistins ? Les livreras-tu entre les mains d'Israël ? Mais en ce moment il ne lui donna point de réponse. 38 Saül dit : Approchez ici, vous tous chefs du peuple ; recherchez et voyez comment ce péché a été commis aujourd'hui. 39 Car l'Éternel, le libérateur d'Israël, est vivant ! lors même que Jonathan, mon fils, en serait l'auteur, il mourrait. Et dans tout le peuple personne ne lui répondit. 40 Il dit à tout Israël : Mettez-vous d'un côté ; et moi et Jonathan, mon fils, nous serons de l'autre. Et le peuple dit à Saül : Fais ce qui te semblera bon. 41 Saül dit à l'Éternel : Dieu d'Israël ! fais connaître la vérité. Jonathan et Saül furent désignés, et le peuple fut libéré. 42 Saül dit : Jetez le sort entre moi et Jonathan, mon fils. Et Jonathan fut désigné. 43 Saül dit à Jonathan : Déclare-moi ce que tu as fait. Jonathan le lui déclara, et dit : J'ai goûté un peu de miel, avec le bout du bâton que j'avais à la main : me voici, je mourrai. 44 Et Saül dit : Que Dieu me traite dans toute sa rigueur, si tu ne meurs pas, Jonathan ! 45 Le peuple dit à Saül : Quoi ! Jonathan mourrait, lui qui a opéré cette grande délivrance en Israël ! Loin de là ! L'Éternel est vivant ! il ne tombera pas à terre un cheveu de sa tête, car c'est avec Dieu qu'il a agi dans cette journée. Ainsi le peuple sauva Jonathan, et il ne mourut point. 46 Saül cessa de poursuivre les Philistins, et les Philistins s'en allèrent chez eux. (LSG)

 

Le discernement de Saül était mauvais et sa pensée n'était pas de Dieu. Il ne pouvait pas admettre l'erreur, même quand cela en est venu à tuer son propre fils. Il n'a pas pu obéir aux ordres de l'Éternel de détruire les ennemis d'Israël. Saül n'avait aucune compréhension réelle de la clémence ou de l'intériorisation d'une faute personnelle et ce, même à l'étape de tuer son propre fils. Si nous allons être des rois en Israël, nous devons être capables de nous repentir et d'assumer la responsabilité de ce que nous faisons.

 

C'est le plus grand problème du sacerdoce et la raison qu'il a dû être enlevé. Les sacrificateurs ont été enlevés, parce qu'ils ne pouvaient pas accepter la responsabilité de ce qu'ils ont fait en faisant acception des personnes.

 

1Samuel 15:1-3 Samuel dit à Saül : C'est moi que l'Éternel a envoyé pour t'oindre roi sur son peuple, sur Israël : écoute donc ce que dit l'Éternel. 2 Ainsi parle l'Éternel des armées : Je me souviens de ce qu'Amalek fit à Israël, lorsqu'il lui ferma le chemin à sa sortie d'Égypte. 3 Va maintenant, frappe Amalek, et dévouez par interdit tout ce qui lui appartient ; tu ne l'épargneras point, et tu feras mourir hommes et femmes, enfants et nourrissons, bœufs et brebis, chameaux et ânes. (LSG)

 

L'Éternel a résolu de ne pas laisser Amalek vivre, parce que ce dernier pouvait seulement être réhabilité dans la Deuxième Résurrection. Dans sa cruauté, Amalek avait résolu de détruire complètement Israël. De la même façon, Siméon et Lévi n'ont pas reçu d'héritage parmi les tribus. Ils ont été dispersés parmi les tribus d'Israël, ne pouvant pas être réhabilités à cause de leur cruauté. Amalek était bien pire.

 

1Samuel 15:4-17 Saül convoqua le peuple, et en fit la revue à Thelaïm : il y avait deux cent mille hommes de pied, et dix mille hommes de Juda. 5 Saül marcha jusqu'à la ville d'Amalek, et mit une embuscade dans la vallée. 6 Il dit aux Kéniens : Allez, retirez-vous, sortez du milieu d'Amalek, afin que je ne vous fasse pas périr avec lui ; car vous avez eu de la bonté pour tous les enfants d'Israël, lorsqu'ils montèrent d'Égypte. Et les Kéniens se retirèrent du milieu d'Amalek. 7 Saül battit Amalek depuis Havila jusqu'à Schur, qui est en face de l'Égypte. 8 Il prit vivant Agag, roi d'Amalek, et il dévoua par interdit tout le peuple en le passant au fil de l'épée. 9 Mais Saül et le peuple épargnèrent Agag, et les meilleures brebis, les meilleurs bœufs, les meilleures bêtes de la seconde portée, les agneaux gras, et tout ce qu'il y avait de bon ; ils ne voulurent pas le dévouer par interdit, et ils dévouèrent seulement tout ce qui était méprisable et chétif. 10 L'Éternel adressa la parole à Samuel, et lui dit : 11 Je me repens d'avoir établi Saül pour roi, car il se détourne de moi et il n'observe point mes paroles. Samuel fut irrité, et il cria à l'Éternel toute la nuit. 12 Il se leva de bon matin, pour aller au-devant de Saül. Et on vint lui dire : Saül est allé à Carmel, et voici, il s'est érigé un monument ; puis il s'en est retourné, et, passant plus loin, il est descendu à Guilgal. 13 Samuel se rendit auprès de Saül, et Saül lui dit : Sois béni de l'Éternel ! J'ai observé la parole de l'Éternel. 14 Samuel dit : Qu'est-ce donc que ce bêlement de brebis qui parvient à mes oreilles, et ce mugissement de bœufs que j'entends ? 15 Saül répondit : Ils les ont amenés de chez les Amalécites, parce que le peuple a épargné les meilleures brebis et les meilleurs bœufs, afin de les sacrifier à l'Éternel, ton Dieu ; et le reste, nous l'avons dévoué par interdit. 16 Samuel dit à Saül : Arrête, et je te déclarerai ce que l'Éternel m'a dit cette nuit. Et Saül lui dit : Parle ! 17 Samuel dit : Lorsque tu étais petit à tes yeux, n'es-tu pas devenu le chef des tribus d'Israël, et l'Éternel ne t'a-t-il pas oint pour que tu sois roi sur Israël ? (LSG)

 

La même chose est vraie pour chacun d'entre nous. L'Éternel nous a oints et donné un travail à faire. Nous avons une mission. Ce n'est pas à nous de décider si nous accomplirons cette mission ou non. On nous a déjà donné notre mission et nous devons la continuer.

 

1Samuel 15:18-23 L'Éternel t'avait fait partir, en disant : Va, et dévoue par interdit ces pécheurs, les Amalécites ; tu leur feras la guerre jusqu'à ce que tu les aies exterminés. 19 Pourquoi n'as-tu pas écouté la voix de l'Éternel ? pourquoi t'es-tu jeté sur le butin, et as-tu fait ce qui est mal aux yeux de l'Éternel ? 20 Saül répondit à Samuel : J'ai bien écouté la voix de l'Éternel, et j'ai suivi le chemin par lequel m'envoyait l'Éternel. J'ai amené Agag, roi d'Amalek, et j'ai dévoué par interdit les Amalécites ; 21 mais le peuple a pris sur le butin des brebis et des bœufs, comme prémices de ce qui devait être dévoué, afin de les sacrifier à l'Éternel, ton Dieu, à Guilgal. 22 Samuel dit : L'Éternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l'obéissance à la voix de l'Éternel ? Voici, l'obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l'observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers. 23 Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l'est pas moins que l'idolâtrie et les théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l'Éternel, il te rejette aussi comme roi. (LSG)

 

C'est la recommandation donnée aux élus et la recommandation donnée à la royauté partout en Israël, et aussi la recommandation aux élus en tant que rois et sacrificateurs.

 

Pourquoi l'obéissance est-elle mieux que les sacrifices ? Pourquoi la rébellion est-elle comme le péché de divination et la résistance est-elle une iniquité et une idolâtrie ? La logique de cela est ceci. Tous existent et tirent leur existence de la volonté de Dieu. Le Monothéisme est directement l'obéissance à Dieu. La rébellion individuelle place l'individu à l'extérieur de la volonté de Dieu. Par conséquent, l'individu établit une volonté externe à Dieu et, de là, défie la base fondamentale du Monothéisme. La rébellion crée ainsi une existence polythéiste de volontés. Elle est donc de l'idolâtrie, parce qu'elle établit le Polythéisme et un mécanisme de pensée externe à la volonté de Dieu et à Sa Loi. C'est aussi le péché de sorcellerie, parce que c'est la consultation de volontés externes à la volonté de Dieu et ce, contre Sa volonté explicite. C'est aussi la raison pour laquelle la doctrine de l'âme ne peut pas exister.

 

Dieu doit détruire toute volonté extérieure à la Sienne pour établir le Monothéisme, en tant que système théologique. C'est la logique derrière ce que Samuel a dit ici en l'Esprit.

 

Le péché de la royauté a traditionnellement été la rébellion et l'obstination. Ils ont continuellement interprété les instructions de Dieu pour leurs propres fins. En épargnant Agag, Saül a, en fait, provoqué la persécution de son propre peuple sous Haman, l'Agaguite, un descendant direct d'Agag. De toute évidence, Saül n'a pas tué tous les descendants d'Agag, puisque, dans l'empire babylonien, Haman a été capable d'accéder à une telle position de pouvoir qu'il a menacé l'existence de la tribu de Juda. Satan a voulu utiliser les Agaguites, sous Amalek, pour détruire Israël et, spécifiquement, la tribu de Juda, pour que le Messie ne puisse pas naître. C'était le but supérieur. Mais Saül n'a pas réussi à les exterminer et, comme nous le savons du livre d'Esther, Juda a fait face à la menace d'extermination du descendant direct d'Agag. C'est la raison pour laquelle l'obéissance était primordiale. Les conséquences à long terme des instructions de Dieu ne sont pas prévues par nous.

 

Nous ne savons pas pourquoi nous devons être obéissants. Tout ce que nous savons, c'est que nous devons absolument être obéissants. Ce n'est pas à nous de demander le pourquoi des choses. Nous devons chercher dans les Écritures afin de nous assurer que nous sommes obéissants dans les bonnes choses. C'est notre responsabilité. C'est la raison pour laquelle Dieu avait donné l'ordre. De toute évidence, les descendants d'Agag n'ont pas été éliminés, à ce moment-là, bien que Samuel ait suivi les instructions de l'Éternel et qu'il ait fait que la mère d'Agag soit privée d'un fils, tel que c'est exposé. Il est probable que Saül n'a pas voulu causer un précédent, au cas où il serait lui-même capturé. Les rois ne tuaient généralement pas d'autres rois, parce qu'ils voulaient que quelqu'un paye la rançon pour eux, s'ils étaient capturés. C'était la pratique à l'époque. Saül s'est repenti en parole, mais c'était trop tard.

 

1Samuel 15:24-26 Alors Saül dit à Samuel : J'ai péché, car j'ai transgressé l'ordre de l'Éternel, et je n'ai pas obéi à tes paroles ; je craignais le peuple, et j'ai écouté sa voix. 25 Maintenant, je te prie, pardonne mon péché, reviens avec moi, et je me prosternerai devant l'Éternel. 26 Samuel dit à Saül : Je ne retournerai point avec toi ; car tu as rejeté la parole de l'Éternel, et l'Éternel te rejette, afin que tu ne sois plus roi sur Israël. (LSG)

 

C'est le résultat final dans le processus de responsabilité. C'est ce qui arrive aux sacrificateurs, aux princes et aux élus qui rejettent les paroles de Dieu. Si nous rejetons la Loi de Dieu, Il nous rejettera d'Israël. Nous pouvons nous repentir, mais ce sera dans la Deuxième Résurrection. C'est le concept quand Christ dit que nous ne pouvons pas être restaurés au Royaume de Dieu. Si nous mettons notre main à la charrue et regardons en arrière, nous ne pouvons pas être restaurés. On ne se moque pas de Dieu. Cela sert de guide central pour tous les élus.

 

1Samuel 15:27-31 Et comme Samuel se tournait pour s'en aller, Saül le saisit par le pan de son manteau, qui se déchira. 28 Samuel lui dit : L'Éternel déchire aujourd'hui de dessus toi la royauté d'Israël, et il la donne à un autre, qui est meilleur que toi. 29 Celui qui est la force d'Israël ne ment point et ne se repent point, car il n'est pas un homme pour se repentir. 30 Saül dit encore : J'ai péché ! Maintenant, je te prie, honore-moi en présence des anciens de mon peuple et en présence d'Israël ; reviens avec moi, et je me prosternerai devant l'Éternel, ton Dieu. 31 Samuel retourna et suivit Saül, et Saül se prosterna devant l'Éternel. (LSG)

 

Samuel a honoré Saül par égard au leadership du peuple. Saül l'a vu. La transition du pouvoir a donc été ordonnée. Saül savait que la royauté avait été enlevée et donnée à un autre homme qui était meilleur. Cependant, cet autre homme n'avait même pas été oint. Nous pouvons maintenant comprendre le ressentiment de Saül quand David a été établi. Saül savait qu'il devait y avoir un autre roi et il savait sans doute que David était l’oint de l'Éternel. Au lieu d'accepter le fait que l'Éternel avait placé son oint à sa charge, Saül a essayé de détruire David alors qu'il le servait fidèlement. Ce n'est pas un nouveau phénomène. C'est arrivé parmi les élus sur une base continuelle par les membres du Corps de Christ qui, par intérêt personnel ou parce qu'ils se croyaient justes à leurs propres yeux, ont essayé de détruire ceux qui étaient meilleurs qu'eux.

 

1Samuel 15:32-35 Puis Samuel dit : Amenez-moi Agag, roi d'Amalek. Et Agag s'avança vers lui d'un air joyeux ; il disait : Certainement, l'amertume de la mort est passée. 33 Samuel dit : De même que ton épée a privé des femmes de leurs enfants, ainsi ta mère entre les femmes sera privée d'un fils. Et Samuel mit Agag en pièces devant l'Éternel, à Guilgal. 34 Samuel partit pour Rama, et Saül monta dans sa maison à Guibea de Saül. 35 Samuel n'alla plus voir Saül jusqu'au jour de sa mort ; car Samuel pleurait sur Saül, parce que l'Éternel se repentait d'avoir établi Saül roi d'Israël. (LSG)

 

Samuel a déjà dit que l'Éternel n'est pas un homme pour se repentir. Ce concept signifie qu'Il avait déjà commencé à changer les faits de l'ordination de Saül. Autrement dit, Il n'était plus avec Saül. Ce processus de repentir en est un de correction, de changement. Se repentir signifie d'accepter que nous avions une façon d'agir que nous devons changer.

 

Le prophète a pleuré pour le roi, mais il ne l'a néanmoins pas vu de nouveau. Quand la royauté sera enlevée d'Israël, les prophètes de l'Éternel ne parleront plus avec les princes d'Israël et ce, jusqu'à ce que celui à qui elle appartient vienne – autrement dit, le Messie. C'est représenté dans le texte par l'ordination de David.

 

Nous avons examiné l'histoire de Saül et développé son onction comme roi, sa sélection, son développement et pourquoi la royauté lui a été retirée. Toutes les leçons dans son histoire sont pour nous dans le Royaume. L'analogie est aussi celle d'une royauté humaine, établie avec toutes ses fragilités et prête à être remise à David. L'analogie avait trait aux élus et le roi était le Messie. Nous aboutissons de la sorte au concept que David est préparé, qu'il attend et que la royauté est ensuite transférée à une meilleure royauté. Il y a donc un mouvement vers cette meilleure royauté. Nous l'avons vu avec David et la subjugation des nations, pour que la royauté puisse être établie afin de construire un Temple. La nouvelle royauté a été ensuite établie sous Salomon, qui a construit le Temple qui représente le système millénaire.

 

À la fin de son règne, après qu'il eût établi le Temple, Salomon est tombé dans l'idolâtrie. Cette même position arrive à la fin du Millenium. Quand Satan sera libéré de nouveau parmi les nations, à la fin du Millenium, les gens retomberont dans l'idolâtrie et marcheront contre Jérusalem. C'est la séquence et la signification de la transition de Saül à David, puis à Salomon et, enfin, à l'idolâtrie de Salomon. C'est seulement alors que le Messie rétablit pour la Deuxième Résurrection et l'arrivée de Dieu. Il y a trois phases : 1) de l'humaine à la Messianique, 2) la construction du Temple dans la structure millénaire, et ensuite 3) l'élimination et les guerres de l'idolâtrie qui est introduite par les Païens à la fin du Millenium.

 

1Samuel 16:1-3 L'Éternel dit à Samuel : Quand cesseras-tu de pleurer sur Saül ? Je l'ai rejeté, afin qu'il ne règne plus sur Israël. Remplis ta corne d'huile, et va ; je t'enverrai chez Isaï, Bethléhémite, car j'ai vu parmi ses fils celui que je désire pour roi. 2 Samuel dit : Comment irai-je ? Saül l'apprendra, et il me tuera. Et l'Éternel dit : Tu emmèneras avec toi une génisse, et tu diras : Je viens pour offrir un sacrifice à l'Éternel. 3 Tu inviteras Isaï au sacrifice ; je te ferai connaître ce que tu dois faire, et tu oindras pour moi celui que je te dirai. (LSG)

 

La génisse était, bien sûr, un symbolisme de la purification. La structure entière était un symbole du Messie purifiant Israël du péché et la génisse a constitué l'offrande pour le péché. Samuel a une relation directe avec Jésus Christ. En effet, Jésus Christ parle à Samuel pour qu'il entende sur une base conversationnelle ce qui arrive. C'est la relation que nous devrions rechercher. Nous devrions développer notre relation avec Jésus Christ pour que nous comprenions exactement ce qui arrive sur une base quotidienne. Quand ces choses nous arrivent, Christ est capable de nous faire connaître, par l'Esprit Saint, la ligne de conduite que nous devrions prendre.

 

1Samuel 16:4-13 Samuel fit ce que l'Éternel avait dit, et il alla à Bethléhem. Les anciens de la ville accoururent effrayés au-devant de lui et dirent : Ton arrivée annonce-t-elle quelque chose d'heureux ? 5 Il répondit : Oui ; je viens pour offrir un sacrifice à l'Éternel. Sanctifiez-vous, et venez avec moi au sacrifice. Il fit aussi sanctifier Isaï et ses fils, et il les invita au sacrifice. 6 Lorsqu'ils entrèrent, il se dit, en voyant Éliab : Certainement, l'oint de l'Éternel est ici devant lui. 7 Et l'Éternel dit à Samuel : Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l'ai rejeté. L'Éternel ne considère pas ce que l'homme considère ; l'homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l'Éternel regarde au cœur. 8 Isaï appela Abinadab, et le fit passer devant Samuel ; et Samuel dit : L'Éternel n'a pas non plus choisi celui-ci. 9 Isaï fit passer Schamma ; et Samuel dit : L'Éternel n'a pas non plus choisi celui-ci. 10 Isaï fit passer ses sept fils devant Samuel ; et Samuel dit à Isaï : L'Éternel n'a choisi aucun d'eux. 11 Puis Samuel dit à Isaï : Sont-ce là tous tes fils ? Et il répondit : Il reste encore le plus jeune, mais il fait paître les brebis. Alors Samuel dit à Isaï : Envoie-le chercher, car nous ne nous placerons pas avant qu'il ne soit venu ici. 12 Isaï l'envoya chercher. Or il était blond, avec de beaux yeux et une belle figure. L'Éternel dit à Samuel : Lève-toi, oins-le, car c'est lui ! 13 Samuel prit la corne d'huile, et l'oignit au milieu de ses frères. L'esprit de l'Éternel saisit David, à partir de ce jour et dans la suite. Samuel se leva, et s'en alla à Rama. (LSG)

 

À partir du jour où David se fit oindre, l'Esprit de l'Éternel a donc été puissamment sur lui, pourtant, Saül était toujours le roi en Israël. David a dû attendre jusqu'à l'enlèvement de Saül avant qu'il puisse prendre la royauté. Il y avait donc deux rois oints qui vivaient en même temps en Israël. Cela symbolise les élus dans la nation. Cela symbolise aussi ce sacerdoce et cette royauté qui doivent être sortis pour le système millénaire, la future royauté, qui est déjà ointe et qui attend dans la nation. Nous sommes oints comme rois et sacrificateurs, même si nous n'avons pas encore pris notre royauté. Quand le temps sera venu, nous prendrons notre royauté. David était un symbole du Messie, du fait qu'il était l'ancêtre du Messie, cependant, le Messie était son Seigneur. Cela montre que le Messie avait une préexistence sous une autre forme, avant qu'il ne soit devenu le descendant de David.

 

Dieu ne regarde pas comme les hommes regardent. David était le plus jeune de sa famille, tout comme Saül était de la moindre des tribus. David a été jugé d'après son cœur et sa diligence à prendre soin des responsabilités de son père Isaï. Celui qui est fidèle en prenant soin des intérêts de son père terrestre sera aussi diligent en prenant soin des intérêts de son Père céleste. C'était un des éléments clefs chez David. Il était prêt à donner sa vie en voyant aux intérêts de son père. Combien plus encore serait-il prêt à donner sa vie pour les intérêts de son Père céleste et ceux de la nation ? Celui qui est fidèle dans les petites choses le sera dans les grandes. C'est l'exemple de David. Il a été évalué, testé et trouvé fidèle dans les petites choses, on lui a donc donné l'opportunité d'être fidèle en beaucoup de choses. Cette ordination de David en Juda avait pour but d'établir la promesse faite à Juda par Jacob.

 

Genèse 49 a été donnée par Jacob à Juda comme son droit d'aînesse, cependant, elle n'a pas été accomplie avant plusieurs siècles. Il aura fallu trois mille ans avant qu'elle soit accomplie et donnée à David. Juda a dû attendre. Il a été ordonné mais cela était son droit d’aînesse.

 

Genèse 49:8-10 Juda, tu recevras les hommages de tes frères ; ta main sera sur la nuque de tes ennemis. Les fils de ton père se prosterneront devant toi. 9 Juda est un jeune lion. Tu reviens du carnage, mon fils ! Il ploie les genoux, il se couche comme un lion, comme une lionne : qui le fera lever ? 10 Le sceptre ne s'éloignera point de Juda, ni le bâton souverain d'entre ses pieds, jusqu'à ce que vienne le Schilo, et que les peuples lui obéissent. (LSG)

 

C'est une promesse du droit d'aînesse. Pourtant, elle n'avait pas été accomplie et tout Juda a été dénombré avec les enfants d'Israël sous Saül. Ils ont probablement vu l'ordination de Saül comme très curieuse et une réfutation directe des promesses données à eux dans la Genèse. Cependant, ils ont obéi à Saül et se sont battus à ses côtés. Juda a été dénombré séparément d'Israël. Cela a été fait pour que tous comprennent qu'ils constituaient la plus grande tribu et qu'ils ont fourni 10 % des armées d'Israël, bien qu'il y ait eu douze tribus. Ils ne se sont pas soustraits à leur devoir, bien qu'ils eussent eu leurs promesses et que celles-ci n'avaient pas été accomplies. Ils étaient présents dans leur pleine mesure, parmi les tribus d'Israël, pour participer aux batailles sous le roi, qui était d'une autre tribu. Le droit d'aînesse a semblé avoir été pris de la plus grande tribu et donné à la plus petite tribu. Ils ont été évalués sur ce qu'ils devaient faire. L'ordination de Saül était une réfutation directe du droit d'aînesse promis à Juda, cependant, Juda s'est battu pour Saül et lui a obéi comme roi. C'est important. Cela montre la diligence qui est exigée de nous. Nous avons une responsabilité de faire ce que le Seigneur nous donne à faire et de nous battre avec toute notre force pour accomplir ce que le Seigneur veut que nous accomplissions, même si parfois cela semble être contraire aux promesses qui nous ont été faites. Les promesses ont aussi été faites à la nation de Jacob et l'étoile qui doit sortir de Jacob est le Messie, qui est le descendant de David.

 

Nombres 24:17  Je le vois, mais non maintenant, je le contemple, mais non de près. Un astre sort de Jacob, un sceptre s'élève d'Israël. Il perce les flancs de Moab, et il abat tous les enfants de Seth. (LSG)

 

David a établi les dispositions pour le Temple et a, en fait, subjugué les nations pour que le Temple puisse être construit. On ne lui a pas permis de construire le Temple, parce qu'il était un homme de sang. Cet honneur a été donné à Salomon. L'allégorie est que les nations doivent être subjuguées aux Derniers Jours, avant que la restauration puisse être effectuée et le Temple construit sous le Messie. Salomon avait néanmoins des défauts, dont sa convoitise des femmes étrangères, qui ont de nouveau introduit l'idolâtrie en Israël et tourné Salomon lui-même vers l'idolâtrie. On ne permettra donc à aucun vestige des religions païennes d'entrer dans le système millénaire. Malgré cela, il y aura une rébellion dans les Derniers Jours. Quand Satan sera libéré, il leur fera, en peu d'années, tout ce qu'il nous a fait, bien qu'ils aient eu mille ans d'un gouvernement juste sous le Messie.

 

1Rois 11:1-6 Le roi Salomon aima beaucoup de femmes étrangères, outre la fille de Pharaon : des Moabites, des Ammonites, des Édomites, des Sidoniennes, des Héthiennes, 2 appartenant aux nations dont l'Éternel avait dit aux enfants d'Israël : Vous n'irez point chez elles, et elles ne viendront point chez vous ; elles tourneraient certainement vos cœurs du côté de leurs dieux. Ce fut à ces nations que s'attacha Salomon, entraîné par l'amour. 3 Il eut sept cents princesses pour femmes et trois cents concubines ; et ses femmes détournèrent son cœur. 4 À l'époque de la vieillesse de Salomon, ses femmes inclinèrent son cœur vers d'autres dieux ; et son cœur ne fut point tout entier à l'Éternel, son Dieu, comme l'avait été le cœur de David, son père. 5 Salomon alla après Astarté, divinité des Sidoniens, et après Milcom, l'abomination des Ammonites. 6 Et Salomon fit ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, et il ne suivit point pleinement l'Éternel, comme David, son père. (LSG)

 

Salomon a été l'homme le plus sage d'Israël, mais il n'a pas suivi l'Éternel avec l'amour et l'ardeur pour la vérité que son père avait. C'était son zèle pour la vérité qui a poussé David à suivre Dieu. Salomon a été entraîné par ses femmes étrangères à aller après les dieux de ces autres peuples.

 

1Rois 11:7  Alors Salomon bâtit sur la montagne qui est en face de Jérusalem un haut lieu pour Kemosch, l'abomination de Moab, et pour Moloc, l'abomination des fils d'Ammon. (LSG)

 

On voit l'œcuménisme ici. Nous voyons que Salomon essaye d'établir une religion qui soit acceptable pour tous dans son empire – pour tous ceux qui étaient sous son influence. Salomon était le plus grand roi du secteur et ils venaient tous pour le voir. Il a établit un système religieux qui a plu aux Moabites et aux Ammonites du Nord-Est, aux Sidoniens et à toutes les villes Phœniciennes de l'Ouest et aux Philistins de Gaza et de Jéricho jusqu'à l'Euphrate et les systèmes nordiques où Ashtoroth existait dans le système babylonien comme Astarté ou Ishtar. Par son idolâtrie, Salomon a introduit le système de Easter/Pâques et l'adoration de Baal en Israël et ce, sur une base officielle.

 

Il a introduit cette idolâtrie en Israël pour plaire au plus grand nombre. Au lieu de dire, “C'est la loi de Dieu qui nous a donné le pouvoir et qui a établi le Temple, afin que nous subjuguions les nations et que ces nations soient amenées à craindre le Dieu vivant, il a décidé de les apaiser tous et de créer un système religieux mondial qui serait bien allé avec nos systèmes actuels de loi internationale. C'était simplement un conseil œcuménique de différents systèmes polythéistes. Toutes ses femmes ont probablement utilisé le même argument, “Mais je suis de Moab, je suis de l'Égypte, je suis d'ici ou de là, nous nous réunissons tous pour faire nos choses, pourquoi ne pouvons-nous pas établir nos propres dieux ici, en Israël ? Salomon aurait cédé et dit, “D'accord, nous établirons ces temples en Israël. Salomon aurait ensuite eu le devoir d'aller à ces divers temples pour apaiser ces gens.

 

Notre business n'est pas d'apaiser. Nous adhérons à la Foi, livrée une fois pour toutes (Jude 3), et nous ne nous écarterons pas de la position originale du premier siècle et ce, malgré la persécution. L'Église a maintenu cette position pendant plusieurs siècles. Le problème des églises d'aujourd'hui est qu'elles sont toutes effrayées. Elles ont peur de la persécution et d'être pour le Dieu vivant et elles ne savent pas ce qu'elles croient. Salomon n'a pas suivi la Loi et n'a pas craint Dieu.

 

1Rois 11:8-10 Et il fit ainsi pour toutes ses femmes étrangères, qui offraient des parfums et des sacrifices à leurs dieux. 9 L'Éternel fut irrité contre Salomon, parce qu'il avait détourné son cœur de l'Éternel, le Dieu d'Israël, qui lui était apparu deux fois. 10 Il lui avait à cet égard défendu d'aller après d'autres dieux ; mais Salomon n'observa point les ordres de l'Éternel. (LSG)

 

L'Éternel, le Dieu d'Israël, est apparu deux fois à Salomon. Jésus Christ est venu en personne ; il a parlé deux fois à Salomon et l'a averti deux fois à propos de son idolâtrie. Nous n'aurons pas ce privilège. Christ ne viendra pas en personne pour nous avertir. Nous avons l'Esprit Saint pour écouter Christ et nous ferions mieux d'écouter, parce que nous n'aurons pas plus de chances que Salomon, qui a eu trois chances. Il a été averti deux fois et, la troisième fois, il était fini. C'est de cette façon que Dieu travaillera avec nous. Si nous gaffons, nous serons réprimandés et corrigés. Si nous gaffons de nouveau, nous serons réprimandés et corrigés. Si nous gaffons une troisième fois, nous sommes enlevés – nous sommes alors dans la Deuxième Résurrection. C'est la raison pour laquelle ce texte est là (voir aussi Job 33:21-30 RSV).

 

1Rois 11:11-13 Et l'Éternel dit à Salomon : Puisque tu as agi de la sorte, et que tu n'as point observé mon alliance et mes lois que je t'avais prescrites, je déchirerai le royaume de dessus toi et je le donnerai à ton serviteur. 12 Seulement, je ne le ferai point pendant ta vie, à cause de David, ton père. C'est de la main de ton fils que je l'arracherai. 13 Je n'arracherai cependant pas tout le royaume ; je laisserai une tribu à ton fils, à cause de David, mon serviteur, et à cause de Jérusalem, que j'ai choisie. (LSG)

 

Autrement dit, il a laissé un reste à Juda et séparé Juda d'Israël, afin que le Messie puisse venir à Jérusalem pour relever le sacerdoce et un système qui existait toujours. Quand le Messie est venu, la royauté n'était plus à Jérusalem. Il y avait seulement les princes de Juda toujours dans les lignées, mais il y avait un sacerdoce à Jérusalem. La royauté avait été transférée à Israël, qui était alors dans des pays éloignés, mais les lignées étaient restées pour que le Messie puisse naître dans la lignée royale de la maison de David, dans la maison de Nathan. Il est aussi né dans le sacerdoce Aaronique à travers la maison de Lévi, dans la maison de Schimeï. Cette prophétie a été faite pour protéger la lignée et la généalogie du Messie et à cause de la fidélité de David et de la venue imminente du Messie.

 

À cause de l'idolâtrie de Salomon, la royauté a été arrachée de la main de son fils. Dieu ne fera pas acception de personnes. Il récompensera la fidélité, même jusqu'à protéger une institution qui a été établie par la fidélité d'une personne et ce, même après la mort de cette personne. Mais Il l'arrachera des mains, non pas de son successeur, mais du successeur de son successeur. Nous verrons cela arriver de nouveau. Nous le verrons se produire avec le sacerdoce, de même qu'avec la royauté.

 

La division de la royauté a été faite ici pour que le royaume d'Israël ne soit pas avec Juda. Il ne le sera pas de nouveau avant le retour du Messie, même si les origines de la royauté devaient être de David et, par conséquent, de Juda (consulter l'étude La Généalogie du Messie [119]).

 

1Rois 12:1-5 Roboam se rendit à Sichem, car tout Israël était venu à Sichem pour le faire roi. 2 Lorsque Jéroboam, fils de Nebath, eut des nouvelles, il était encore en Égypte, où il s'était enfui loin du roi Salomon, et c'était en Égypte qu'il demeurait. 3 On l'envoya appeler. Alors Jéroboam et toute l'assemblée d'Israël vinrent à Roboam et lui parlèrent ainsi : 4 Ton père a rendu notre joug dur ; toi maintenant, allège cette rude servitude et le joug pesant que nous a imposé ton père. Et nous te servirons. 5 Il leur dit : Allez, et revenez vers moi dans trois jours. Et le peuple s'en alla. (LSG)

 

Nous remarquons ici que Jéroboam va être roi en Israël et qu'il était en Égypte. Il s'était enfui là, comme David s'était enfui de Saül et avait été mis de côté. L'oint suivant a été mis de côté et les gens le savaient. Salomon le savait. Jéroboam était un homme puissant en Israël et on le considérait comme le leader probable d'Israël. Les gens au pouvoir perçoivent les menaces et ils essayeront de les éliminer.

 

L'Église de Dieu a suivi ce système au vingtième siècle, éliminant tous ceux qui avaient quelque capacité que ce soit de s'occuper des concepts bibliques. La théologie de l'Église au vingtième siècle était fautive. Ils ne pouvaient pas expliquer tout correctement, ils ont donc éliminé tous ceux qui mettaient en doute ce qu'ils enseignaient. Les gens sentent maintenant le changement. Jéroboam est jeune et il n'est pas très brillant. Salomon était mort et les gens étaient probablement écœurés par son idolâtrie. Pas qu'ils ont fait mieux en Israël, mais leur idolâtrie était plus simple. Il a tout adoré pour apaiser ses femmes, parce qu'il avait des femmes de partout.

 

1 Rois 12:6-14 Le roi Roboam consulta les vieillards qui avaient été auprès de Salomon, son père, pendant sa vie, et il dit : Que conseillez-vous de répondre à ce peuple? 7 Et voici ce qu'ils lui dirent : Si aujourd'hui tu rends service à ce peuple, si tu leur cèdes, et si tu leur réponds par des paroles bienveillantes, ils seront pour toujours tes serviteurs. 8 Mais Roboam laissa le conseil que lui donnaient les vieillards, et il consulta les jeunes gens qui avaient grandi avec lui et qui l'entouraient. 9 Il leur dit : Que conseillez-vous de répondre à ce peuple qui me tient ce langage : Allège le joug que nous a imposé ton père ? 10 Et voici ce que lui dirent les jeunes gens qui avaient grandi avec lui : Tu parleras ainsi à ce peuple qui t'a tenu ce langage : Ton père a rendu notre joug pesant, et toi, allège-le-nous ! tu leur parleras ainsi : Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père. 11 Maintenant, mon père vous a chargés d'un joug pesant, et moi je vous le rendrai plus pesant ; mon père vous a châtiés avec des fouets, et moi je vous châtierai avec des scorpions. 12 Jéroboam et tout le peuple vinrent à Roboam le troisième jour, suivant ce qu'avait dit le roi : Revenez vers moi dans trois jours. 13 Le roi répondit durement au peuple. Il laissa le conseil que lui avaient donné les vieillards, 14 et il leur parla ainsi d'après le conseil des jeunes gens : Mon père a rendu votre joug pesant, et moi je vous le rendrai plus pesant ; mon père vous a châtiés avec des fouets, et moi je vous châtierai avec des scorpions. (LSG)

 

C'est la sorte de repentir vide de jeunes imbéciles. Ils ont voulu conserver le privilège bien établi. David avait amassé toute la richesse du Temple. Salomon avait construit le Temple et la richesse et le privilège affluaient en Israël. Ces gens avaient grandi dans un environnement facile. Ils étaient riches, privilégiés et ils voulaient le demeurer. Ils ont vu qu'ils devraient faire leur propre travail pour alléger la charge de ces gens. Ils devraient compenser et leurs privilèges seraient alors diminués ; ils n'étaient pas prêts à le faire. Ces personnes ont détruit Israël aussi sûrement que les dirigeants ont, plus tard, détruit Israël par leur mauvais usage des privilèges. Cette destruction du peuple par le mauvais usage des privilèges et par l'acception des personnes faite par les royautés et le sacerdoce a duré jusqu'à ce jour. L'anéantissement du pouvoir du peuple saint sera provoqué par le mauvais usage des privilèges et ce, autant dans le sacerdoce à tous les niveaux que dans la royauté à tous les niveaux du pouvoir judiciaire et de l'administration. Ce mauvais usage des privilèges se produit maintenant quotidiennement partout dans cette nation et dans toutes les églises et il anéantira le pouvoir de notre peuple.

 

1Rois 12:15  Ainsi le roi n'écouta point le peuple ; car cela fut dirigé par l'Éternel, en vue de l'accomplissement de la parole que l'Éternel avait dite par Achija de Silo à Jéroboam, fils de Nebath. (LSG)

 

Dieu avait donc déjà prophétisé et oint Jéroboam. Il a endurci leurs cœurs, parce que ces gens ne pouvaient pas voir la logique de ce qu'ils faisaient et Il a simplement arrêté ce système de continuer. L'Éternel a dit, “Je vais y mettre fin, parce qu'il est pourri”. Salomon l'avait infecté par l'idolâtrie et la pourriture et il a dû être terminé.

 

1Rois 12:16  Lorsque tout Israël vit que le roi ne l'écoutait pas, le peuple répondit au roi : Quelle part avons-nous avec David ? Nous n'avons point d'héritage avec le fils d'Isaï ! À tes tentes, Israël ! Maintenant, pourvois à ta maison, David ! Et Israël s'en alla dans ses tentes. (LSG)

 

Il n'y avait aucun avantage, aucun héritage, aucune vertu, aucun gain, aucun bénéfice ou aucune façon de profiter des fruits de leur travail sous les tentes d'Isaï. À cause du mauvais usage des privilèges de la part de la maison de David, les gens gémissaient. Israël est devenu une nation séparée de Juda depuis ce jour. La réunion aura seulement lieu lors de la conversion de Juda et de l'établissement du système à Jérusalem, sous le Messie.

 

La royauté a été enlevée ici par des mauvaises décisions. Cela a sans doute été incité par le décret de Dieu. La royauté est demeurée en Israël et en Juda jusqu'à Jérémie, qui a été autorisé à arracher et à transplanter. Il l'a fait en enlevant l'autorité de la royauté en Juda. Il a établi l'autorité en Israël, comme nous l'examinerons ailleurs.

 

Cela a été fait afin que les princes (les lignées) demeurent pour que le Messie puisse sortir de ces lignées, mais ils n'ont jamais eu d'autorité à partir du moment où elle a été enlevée par Jérémie. La royauté n'a pas été rétablie. C'était un haut sacerdoce, une théocratie, mais pas une royauté ou une monarchie. Il n'y a plus eu de roi en Israël. Quoique les princes soient retournés et qu'ils aient reconstruit le Temple, ils n'ont pas assumé la royauté. Il y a eu des gouverneurs en Juda, sous les rois des pays étrangers, et certains étaient de cette lignée royale ou étaient de la maison du roi et certains ne l'étaient pas. Ce privilège de la maisonnée des princes a passé à l'aristocratie qui a formé la secte des Sadducéens. Cette secte avait tellement peu de connaissance biblique qu'elle niait la résurrection. Ils ont assumé le haut sacerdoce à maintes reprises et se sont battus avec les Pharisiens pour le contrôle du Temple. Parfois, les souverains sacrificateurs étaient des Pharisiens et d'autres fois, des Sadducéens.

 

Jérémie 1:10   Regarde, je t'établis aujourd'hui sur les nations et sur les royaumes, pour que tu arraches et que tu abattes, pour que tu ruines et que tu détruises, pour que tu bâtisses et que tu plantes. (LSG)

 

Jérémie avait de grands pouvoirs. Il avait le pouvoir sur les nations et sur les royaumes. Il a abattu le royaume de Juda et établi le royaume en Israël. À partir de ce temps-là, la royauté des nations a été totalement déterminée par leur repentir et leur obéissance. Juda a été puni, suite à ce décret.

 

Jérémie 18:7-11 Soudain je parle, sur une nation, sur un royaume, d'arracher, d'abattre et de détruire ; 8 mais si cette nation, sur laquelle j'ai parlé, revient de sa méchanceté, je me repens du mal que j'avais pensé lui faire. 9 Et soudain je parle, sur une nation, sur un royaume, de bâtir et de planter ; 10 mais si cette nation fait ce qui est mal à mes yeux, et n'écoute pas ma voix, je me repens du bien que j'avais eu l'intention de lui faire. 11 Parle maintenant aux hommes de Juda et aux habitants de Jérusalem, et dis : Ainsi parle l'Éternel : Voici, je prépare contre vous un malheur, je médite un projet contre vous. Revenez chacun de votre mauvaise voie, réformez vos voies et vos œuvres ! (LSG)

 

Juda ne s'est pas repenti et Jérusalem a été détruite et la royauté a été enlevée.

 

Jérémie 22:1-10 Ainsi parle l'Éternel : Descends dans la maison du roi de Juda, et là prononce cette parole. 2 Tu diras : Écoute la parole de l'Éternel, roi de Juda, qui es assis sur le trône de David, toi, tes serviteurs, et ton peuple, qui entrez par ces portes ! 3 Ainsi parle l'Éternel : Pratiquez la justice et l'équité ; délivrez l'opprimé des mains de l'oppresseur ; ne maltraitez pas l'étranger, l'orphelin et la veuve ; n'usez pas de violence, et ne répandez point de sang innocent dans ce lieu. 4 Car si vous agissez selon cette parole, les rois assis sur le trône de David entreront par les portes de cette maison, montés sur des chars et sur des chevaux, eux, leurs serviteurs et leur peuple. 5 Mais si vous n'écoutez pas ces paroles, je le jure par moi-même, dit l'Éternel, cette maison deviendra une ruine. 6 Car ainsi parle l'Éternel sur la maison du roi de Juda : Tu es pour moi comme Galaad, comme le sommet du Liban ; mais certes, je ferai de toi un désert, une ville sans habitants. 7 Je prépare contre toi des destructeurs, chacun avec ses armes ; ils abattront tes plus beaux cèdres, et les jetteront au feu. 8 Des nations nombreuses passeront près de cette ville, et elles se diront l'une à l'autre : Pourquoi l'Éternel a-t-il ainsi traité cette grande ville ? 9 Et l'on répondra : Parce qu'ils ont abandonné l'alliance de l'Éternel, leur Dieu, parce qu'ils se sont prosternés devant d'autres dieux et les ont servis. 10 Ne pleurez point celui qui est mort, et ne vous lamentez pas sur lui ; pleurez, pleurez celui qui s'en va, car il ne reviendra plus, il ne reverra plus le pays de sa naissance. (LSG)

 

Cette séquence a entraîné la dispersion de Juda. Les gens ne reviendraient plus (c'était une prophétie de l'Éternel), sauf ceux qui ont été isolés et renvoyés sous la royauté pour établir le Temple.

 

Jérémie 22:11-17 Car ainsi parle l'Éternel sur Schallum, fils de Josias, roi de Juda, qui régnait à la place de Josias, son père, et qui est sorti de ce lieu : Il n'y reviendra plus ; 12 mais il mourra dans le lieu où on l'emmène captif, et il ne verra plus ce pays. 13 Malheur à celui qui bâtit sa maison par l'injustice, et ses chambres par l'iniquité ; qui fait travailler son prochain sans le payer, sans lui donner son salaire ; 14 qui dit : Je me bâtirai une maison vaste, et des chambres spacieuses ; et qui s'y fait percer des fenêtres, la lambrisse de cèdre, et la peint en couleur rouge ! 15 Est-ce que tu règnes, parce que tu as de la passion pour le cèdre ? Ton père ne mangeait-il pas, ne buvait-il pas ? Mais il pratiquait la justice et l'équité, et il fut heureux ; 16 il jugeait la cause du pauvre et de l'indigent, et il fut heureux. N'est-ce pas là me connaître ? dit l'Éternel. 17 Mais tu n'as des yeux et un cœur que pour te livrer à la cupidité, pour répandre le sang innocent, et pour exercer l'oppression et la violence. (LSG)

 

Ceux dans des positions bien établies de richesse pensent qu'ils restent là. Ils ont été placés là par la justice et l'intégrité et non pas parce qu'ils ont un droit intrinsèque qui leur est propre. C'est un phénomène qui est arrivé aux Américains au cours des deux derniers siècles. Un système de classes s'est développé en Amérique où les classes dirigeantes, tant des Républicains que des Démocrates, sont d'une élite privilégiée. Ils viennent de familles riches et d'un système d'éducation qui établit cette élite privilégiée, cependant, ils ne comprennent pas qu'ils sont venus d'une élite privilégiée. Ils s'imaginent tous qu'ils sont arrivés là par leur propre mérite. À cause de leur position privilégiée, ils pensent, par conséquent, qu'ils n'ont aucune obligation de s'occuper de ceux qui sont dans des conditions d'infériorité et de pauvreté, les défavorisés, les pauvres et les orphelins de père. Les sociologues regardent maintenant ce phénomène et disent que ces gens pensent qu'ils sont, en réalité, arrivés là par leurs propres mérites et que c'est là le problème. N'importe qui peut réussir, si son père l'envoie dans les meilleures écoles et qu'on lui donne un million de dollars.

 

C'est la classe qui gouverne les systèmes occidentaux, particulièrement les États-Unis. Les sociologues disent maintenant que ces gens détruisent, en réalité, la structure d'appui des pauvres, parce qu'ils pensent qu'ils sont arrivés à leur position par leurs propres mérites et que ces pauvres gens pourraient arriver à la même position, s'ils n'étaient pas si fainéants, paresseux et incompétents. Ils pensent qu'ils règnent grâce à leurs propres capacités. En fait, ils règnent grâce aux pères de leur père. Ils sont une aristocratie et ils ne le comprennent pas. Par conséquent, ils ne comprennent pas les obligations qu'ils ont envers les pauvres. Cette nation périra, parce qu'elle ne s'occupe pas de ses orphelins de père, de ses veuves et de ses pauvres. La royauté est arrachée, à cause de l'incompétence et de l'imbécillité à tous les niveaux et ce, à cause de ce mauvais usage des privilèges. La même mentalité est omniprésente parmi nos gens. La même imbécillité, dont fait preuve le système politique Occidental, se retrouve dans d'autres pays et les mêmes mandats pervertis dans ses systèmes d'éducation et de divertissement pénètrent d'autres peuples. Notre peuple périra, à cause du manque de connaissance et du mauvais usage du pouvoir.

 

Jérémie 22:18  C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel sur Jojakim, fils de Josias, roi de Juda : On ne le pleurera pas, en disant : Hélas, mon frère! hélas, ma sœur ! On ne le pleurera pas, en disant : Hélas, seigneur ! hélas, sa majesté ! (LSG)

 

Ce sont des citations des païens. Ils sont les frères de ce système idolâtre. Ce sont des paroles qui font maintenant partie des exclamations normales d'Israël. Leur discours est devenu infecté, à cause de ces systèmes idolâtres.

 

Jérémie 22:19-22 Il aura la sépulture d'un âne, il sera traîné et jeté hors des portes de Jérusalem. 20 Monte sur le Liban, et crie ! Élève ta voix sur le Basan ! Crie du haut d'Abarim ! Car tous ceux qui t'aimaient sont brisés. 21 Je t'ai parlé dans le temps de ta prospérité ; tu disais : Je n'écouterai pas. C'est ainsi que tu as agi dès ta jeunesse ; tu n'as pas écouté ma voix. 22 Tous tes pasteurs seront la pâture du vent, et ceux qui t'aiment iront en captivité ; c'est alors que tu seras dans la honte, dans la confusion, à cause de toute ta méchanceté. (LSG)

 

Tous les alliés de Juda ont été envoyés en captivité et cela se produira de nouveau. Si nous comptons sur des nations plutôt que sur Dieu, ces nations seront comme des roseaux qui se brisent dans notre main et nous percent la main sur laquelle nous nous appuyons. Appuyons-nous sur les gens plutôt que sur Dieu et ces nations seront emportées loin de nous. Nous serons amenés à faire face à notre problème, seul devant Dieu et sous un autre peuple.

 

Jérémie 22:23-30 Toi qui habites sur le Liban, qui as ton nid dans les cèdres, combien tu gémiras quand les douleurs t'atteindront, douleurs semblables à celles d'une femme en travail ! 24 Je suis vivant ! dit l'Éternel, quand Jeconia, fils de Jojakim, roi de Juda, serait un anneau à ma main droite, je t'arracherais de là. 25 Je te livrerai entre les mains de ceux qui en veulent à ta vie, entre les mains de ceux devant qui tu trembles, entre les mains de Nebucadnetsar, roi de Babylone, entre les mains des Chaldéens. 26 Je te jetterai, toi et ta mère qui t'a enfanté, dans un autre pays où vous n'êtes pas nés, et là vous mourrez ; 27 mais dans le pays où ils auront le désir de retourner, ils ne retourneront pas. 28 Est-il donc un vase méprisé, brisé, ce Jeconia ? Est-il un objet auquel on n'attache aucun prix ? Pourquoi sont-ils jetés, lui et sa postérité, lancés dans un pays qu'ils ne connaissent pas ? - 29 Terre, terre, terre, écoute la parole de l'Éternel ! 30 Ainsi parle l'Éternel : Inscrivez cet homme comme privé d'enfants, comme un homme dont les jours ne seront pas prospères ; car nul de ses descendants ne réussira à s'asseoir sur le trône de David et à régner sur Juda. (LSG)

 

La lignée des rois, en Juda, a été ici établie à l'extérieur de Jeconia. Aucun de ses descendants ne pourrait être assis sur le trône d'Israël, sauf par la sanction formelle d'un prophète de Dieu. Dieu a dû intervenir de nouveau dans la lignée de Jeconia. C'est la raison pour laquelle Matthieu 1 ne peut pas être le lignage du Messie et pourquoi le Messie ne pouvait pas hériter la royauté, par adoption, de son père Joseph. Cette prophétie interdit à Joseph de s'asseoir sur le trône d'Israël. Matthieu 1 a pour but de montrer pourquoi le Messie ne pouvait pas être roi, en tant que fils adoptif de Joseph, et non pas de montrer pourquoi il pouvait être roi (consulter l'étude La Généalogie du Messie [119]). La lignée de Nathan (Luc 3) est la seule façon qu'il pouvait être roi, sauf si un prophète de Dieu l'établit comme roi, indépendamment de son lignage de Jeconia.

 

Jérémie 32:26-44 La parole de l'Éternel fut adressée à Jérémie, en ces mots : 27 Voici, je suis l'Éternel, le Dieu de toute chair. Y a-t-il rien qui soit étonnant de ma part ? 28 C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel : Voici, je livre cette ville entre les mains des Chaldéens, et entre les mains de Nebucadnetsar, roi de Babylone, et il la prendra. 29 Les Chaldéens qui attaquent cette ville vont entrer, ils y mettront le feu, et ils la brûleront, avec les maisons sur les toits desquelles on a offert de l'encens à Baal et fait des libations à d'autres dieux, afin de m'irriter. 30 Car les enfants d'Israël et les enfants de Juda n'ont fait, dès leur jeunesse, que ce qui est mal à mes yeux ; les enfants d'Israël n'ont fait que m'irriter par l'œuvre de leurs mains, dit l'Éternel. 31 Car cette ville excite ma colère et ma fureur, depuis le jour où l'a bâtie jusqu'à ce jour ; aussi je veux l'ôter de devant ma face, 32 à cause de tout le mal que les enfants d'Israël et les enfants de Juda ont fait pour m'irriter, eux, leurs rois, leurs chefs, leurs sacrificateurs et leurs prophètes, les hommes de Juda et les habitants de Jérusalem. 33 Ils m'ont tourné le dos, ils ne m'ont pas regardé ; on les a enseignés, on les a enseignés dès le matin ; mais ils n'ont pas écouté pour recevoir instruction. 34 Ils ont placé leurs abominations dans la maison sur laquelle mon nom est invoqué, afin de la souiller. 35 Ils ont bâti des hauts lieux à Baal dans la vallée de Ben Hinnom, pour faire passer à Moloc leurs fils et leurs filles : Ce que je ne leur avais point ordonné ; et il me n'était point venu à la pensée qu'ils commettraient de telles horreurs pour faire pécher Juda. 36 Et maintenant, ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël, sur cette ville dont vous dites : Elle sera livrée entre les mains du roi de Babylone, vaincue par l'épée, par la famine et par la peste : 37 Voici, je les rassemblerai de tous les pays où je les ai chassés, dans ma colère, dans ma fureur, et dans ma grande irritation ; je les ramènerai dans ce lieu, et je les y ferai habiter en sûreté. 38 Ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu. 39 Je leur donnerai un même cœur et une même voie, afin qu'ils me craignent toujours, pour leur bonheur et celui de leurs enfants après eux. 40 Je traiterai avec eux une alliance éternelle, je ne me détournerai plus d'eux, je leur ferai du bien, et je mettrai ma crainte dans leur cœur, afin qu'ils ne s'éloignent pas de moi. 41 Je prendrai plaisir à leur faire du bien, et je les planterai véritablement dans ce pays, de tout mon cœur et de toute mon âme. 42 Car ainsi parle l'Éternel : De même que j'ai fait venir sur ce peuple tous ces grands malheurs, de même je ferai venir sur eux tout le bien que je leur promets. 43 On achètera des champs dans ce pays dont vous dites : C'est un désert, sans hommes ni bêtes, il est livré entre les mains des Chaldéens. 44 On achètera des champs pour de l'argent, on écrira des contrats, on les cachètera, on prendra des témoins, dans le pays de Benjamin et aux environs de Jérusalem, dans les villes de Juda, dans les villes de la montagne, dans les villes de la plaine et dans les villes du midi ; car je ramènerai leurs captifs, dit l'Éternel. (LSG)

 

Nous voyons donc l'établissement, le rejet et le jugement des trois groupes – les rois et les princes, les sacrificateurs et les prophètes – les hommes et les habitants de Jérusalem. Trois groupes sont jugés, dispersés et détruits, puis restaurés. Comme le père parfait, la discipline est tempérée par la miséricorde et un bon jugement. La correction est faite pour produire une activité rectifiée et non pas pour briser l'esprit. Dieu utilise la discipline seulement pour enlever le mal.

 

Ézéchiel 45:8-10 Ce sera sa terre, sa propriété en Israël ; et mes princes n'opprimeront plus mon peuple, mais ils laisseront le pays à la maison d'Israël, selon ses tribus. 9 Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Assez, princes d'Israël ! cessez la violence et les rapines, pratiquez la droiture et la justice, délivrez mon peuple de vos exactions, dit le Seigneur, l'Éternel. 10 Ayez des balances justes, un épha juste, et un bath juste. (LSG)

 

Les expulsions du peuple de l'Éternel viennent des expulsions de ses terres par un système qui n'est pas basé sur le système du Jubilé. Les banques et l'usure sont interdites. La propriété foncière repose sur un système de bail jubilaire à l'intérieur du Jubilé de cinquante ans. C'est un système que nous établirons. Dans notre système, il n'y aura aucune usure ni vente de terres à perpétuité à l'extérieur de la tribu. Les princes qui le feront seront enlevés. Seuls les secteurs dans les villes où des demeures auront été établies pourront être possédés à perpétuité. Les maisons pourront être vendues comme propriété perpétuelle. Toute l'agriculture sera alors faite sous un système différent.

 

Le leadership acceptable est basé sur une administration juste qui est impartiale dans son exécution. C'est la responsabilité du leadership. Le leadership pernicieux verra finalement l'enlèvement de la monarchie en Israël.

 

Ézéchiel 21:25-26 Et toi, profane, méchant, prince d'Israël, dont le jour arrive au temps où l'iniquité est à son terme ! 26 Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : La tiare sera ôtée, le diadème sera enlevé. Les choses vont changer. Ce qui est abaissé sera élevé, et ce qui est élevé sera abaissé. (LSG)

 

Lorsqu'Ézéchiel prophétise, ils sont en captivité. La royauté est déjà en Israël. Juda est déjà en captivité et la royauté est arrachée de Juda, cependant, Ézéchiel donne cette prophétie. Il parle de l'enlèvement futur de la royauté en Israël.

 

Cet abaissement et cette exaltation étaient le transfert des dynasties d'Israël.

 

Ézéchiel 22:23-31 La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : 24 Fils de l'homme, dis à Jérusalem : Tu es une terre qui n'est pas purifiée, qui n'est pas arrosée de pluie au jour de la colère. 25 Ses prophètes conspirent dans son sein ; comme des lions rugissants qui déchirent leur proie, ils dévorent les âmes, ils s'emparent des richesses et des choses précieuses, ils multiplient les veuves au milieu d'elle. 26 Ses sacrificateurs violent ma loi et profanent mes sanctuaires, ils ne distinguent pas ce qui est saint de ce qui est profane, ils ne font pas connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur, ils détournent les yeux de mes sabbats, et je suis profané au milieu d'eux. 27 Ses chefs sont dans son sein comme des loups qui déchirent leur proie ; ils répandent le sang, perdent les âmes, pour assouvir leur cupidité. 28 Et ses prophètes ont pour eux des enduits de plâtre, de vaines visions, des oracles menteurs ; ils disent : Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel ! Et l'Éternel ne leur a point parlé. 29 Le peuple du pays se livre à la violence, commet des rapines, opprime le malheureux et l'indigent, foule l'étranger contre toute justice. 30 Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas ; mais je n'en trouve point. 31 Je répandrai sur eux ma fureur, je les consumerai par le feu de ma colère, je ferai retomber leurs œuvres sur leur tête, dit le Seigneur, l'Éternel. (LSG)

 

La condamnation des princes, dans Ézéchiel, est pour un temps futur et est prophétique. Le mesurage de la nation commence à la Maison de Dieu et inclut les princes, parce qu'ils ont une responsabilité centrale dans les sacrifices de la purification de la nation.

 

Ézéchiel 9:1-11 Puis il cria d'une voix forte à mes oreilles : Approchez, vous qui devez châtier la ville, chacun son instrument de destruction à la main ! 2 Et voici, six hommes arrivèrent par le chemin de la porte supérieure du côté du septentrion, chacun son instrument de destruction à la main. Il y avait au milieu d'eux un homme vêtu de lin, et portant une écritoire à la ceinture. Ils vinrent se placer près de l'autel d'airain. 3 La gloire du Dieu d'Israël s'éleva du chérubin sur lequel elle était, et se dirigea vers le seuil de la maison ; et il appela l'homme vêtu de lin, et portant une écritoire à la ceinture. 4 L'Éternel lui dit : Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s'y commettent. 5 Et, à mes oreilles, il dit aux autres : Passez après lui dans la ville, et frappez ; que votre œil soit sans pitié, et n'ayez point de miséricorde ! 6 Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes ; mais n'approchez pas de quiconque aura sur lui la marque ; et commencez par mon sanctuaire ! Ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison. 7 Il leur dit : Souillez la maison, et remplissez de morts les parvis !... Sortez !... Ils sortirent, et ils frappèrent dans la ville. 8 Comme ils frappaient, et que je restais encore, je tombai sur ma face, et je m'écriai : Ah ! Seigneur Éternel, détruiras-tu tout ce qui reste d'Israël, en répandant ta fureur sur Jérusalem ? 9 Il me répondit : L'iniquité de la maison d'Israël et de Juda est grande, excessive ; le pays est rempli de meurtres, la ville est pleine d'injustice, car ils disent : L'Éternel a abandonné le pays, l'Éternel ne voit rien. 10 Moi aussi, je serai sans pitié, et je n'aurai point de miséricorde ; je ferai retomber leurs œuvres sur leur tête. 11 Et voici, l'homme vêtu de lin, et portant une écritoire à la ceinture, rendit cette réponse : J'ai fait ce que tu m'as ordonné. (LSG)

 

Dans Michée, on voit clairement que le jugement de la nation englobe les princes, les sacrificateurs et les prophètes, comme triumvirat dans le mal. Le changement du sacerdoce incluait donc aussi une condamnation du pouvoir. Le transfert du pouvoir à une nation montrant les fruits de l'Esprit a aussi entraîné un transfert de la royauté. Cela avait, en effet, été fait plus tôt en préparation pour l'Église de la Nouvelle Alliance, sous le Messie, anticipant, en fait, son commandement dans le Nouveau Testament.

 

Michée 3:1-12 Je dis : Écoutez, chefs de Jacob, et princes de la maison d'Israël ! N'est-ce pas à vous à connaître la justice ? 2 Vous haïssez le bien et vous aimez le mal ; vous leur arrachez la peau et la chair de dessus les os. 3 Ils dévorent la chair de mon peuple, lui arrachent la peau, et lui brisent les os ; ils le mettent en pièces comme ce qu'on cuit dans un pot, comme de la viande dans une chaudière. 4 Alors ils crieront vers l'Éternel, mais il ne leur répondra pas ; il leur cachera sa face en ce temps-là, parce qu'ils ont fait de mauvaises actions. 5 Ainsi parle l'Éternel sur les prophètes qui égarent mon peuple, qui annoncent la paix si leurs dents ont quelque chose à mordre, et qui publient la guerre si on ne leur met rien dans la bouche : 6 À cause de cela, vous aurez la nuit..., et plus de visions ! Vous aurez les ténèbres..., et plus d'oracles ! Le soleil se couchera sur ces prophètes, le jour s'obscurcira sur eux. 7 Les voyants seront confus, les devins rougiront, tous se couvriront la barbe ; car Dieu ne répondra pas. 8 Mais moi, je suis rempli de force, de l'esprit de l'Éternel, je suis rempli de justice et de vigueur, pour faire connaître à Jacob son crime, et à Israël son péché. 9 Écoutez donc ceci, chefs de la maison de Jacob, et princes de la maison d'Israël, vous qui avez en horreur la justice, et qui pervertissez tout ce qui est droit, 10 vous qui bâtissez Sion avec le sang, et Jérusalem avec l'iniquité ! 11 Ses chefs jugent pour des présents, ses sacrificateurs enseignent pour un salaire, et ses prophètes prédisent pour de l'argent ; et ils osent s'appuyer sur l'Éternel, ils disent : L'Éternel n'est-il pas au milieu de nous ? Le malheur ne nous atteindra pas. 12 C'est pourquoi, à cause de vous, Sion sera labourée comme un champ, Jérusalem deviendra un monceau de pierres, et la montagne du temple une sommité couverte de bois. (LSG)

 

Le résultat final de tout cela, c'est qu'Israël sera complètement enlevé de la terre sainte pendant une période prolongée. La royauté est enlevée, le sacerdoce est enlevé, le Temple est enlevé, tout est détruit et des arbres poussent littéralement sur la montagne. Dieu a tout enlevé de Juda, d'Israël et de Jérusalem. Cela s'est produit, quand le Temple a été détruit en 70 EC, le Temple égyptien a été fermé en 71 EC et ils ont ensuite été systématiquement enlevés de Jérusalem, enlevés d'Israël et dispersés.

 

L'administration est aussi condamnée à cause de ses juges, comme nous le voyons. La royauté est donc jugée, de même que la nation qui a rejeté la royauté. Nous pouvons nous déclarer une république, mais nos leaders prennent alors le manteau et les responsabilités de la royauté et ils sont jugés selon ce modèle. Nous pouvons déclarer que nous ne sommes pas une royauté, mais on nous juge toujours selon le modèle de la royauté. La responsabilité repose toujours dans la nation et sur ses juges. Une république en Israël n'échappera donc pas à la correction et à la réprimande sévère. L'inverse est plutôt le cas, à cause de leur rébellion. Ils sont, en réalité, placés sous un jugement plus grand.

 

Sophonie 3:1-20 Malheur à la ville rebelle et souillée, à la ville pleine d'oppresseurs ! 2 Elle n'écoute aucune voix, elle n'a point égard à la correction, elle ne se confie pas en l'Éternel, elle ne s'approche pas de son Dieu. 3 Ses chefs au milieu d'elle sont des lions rugissants ; ses juges sont des loups du soir qui ne gardent rien pour le matin. 4 Ses prophètes sont téméraires, infidèles ; ses sacrificateurs profanent les choses saintes, violent la loi. 5 L'Éternel est juste au milieu d'elle, il ne commet point d'iniquité ; chaque matin il produit à la lumière ses jugements, sans jamais y manquer ; mais celui qui est inique ne connaît pas la honte. 6 J'ai exterminé des nations ; leurs tours sont détruites ; j'ai dévasté leurs rues, plus de passants ! Leurs villes sont ravagées, plus d'hommes, plus d'habitants ! 7 Je disais : Si du moins tu voulais me craindre, avoir égard à la correction, ta demeure ne serait pas détruite, tous les châtiments dont je t'ai menacée n'arriveraient pas ; mais ils se sont hâtés de pervertir toutes leurs actions. 8 Attendez-moi donc, dit l'Éternel, au jour où je me lèverai pour le butin, car j'ai résolu de rassembler les nations, de rassembler les royaumes, pour répandre sur eux ma fureur, toute l'ardeur de ma colère ; car par le feu de ma jalousie tout le pays sera consumé. 9 Alors je donnerai aux peuples des lèvres pures, afin qu'ils invoquent tous le nom de l'Éternel, pour le servir d'un commun accord. 10 D'au delà des fleuves de l'Éthiopie mes adorateurs, mes dispersés, m'apporteront des offrandes. 11 En ce jour-là, tu n'auras plus à rougir de toutes tes actions par lesquelles tu as péché contre moi ; car alors j'ôterai du milieu de toi ceux qui triomphaient avec arrogance, et tu ne t'enorgueilliras plus sur ma montagne sainte. 12 Je laisserai au milieu de toi un peuple humble et petit, qui trouvera son refuge dans le nom de l'Éternel. 13 Les restes d'Israël ne commettront point d'iniquité, ils ne diront point de mensonges, et il ne se trouvera pas dans leur bouche une langue trompeuse ; mais ils paîtront, ils se reposeront, et personne ne les troublera. 14 Pousse des cris de joie, fille de Sion ! Pousse des cris d'allégresse, Israël ! Réjouis-toi et triomphe de tout ton cœur, fille de Jérusalem ! 15 L'Éternel a détourné tes châtiments, il a éloigné ton ennemi ; le roi d'Israël, l'Éternel, est au milieu de toi ; tu n'as plus de malheur à éprouver. 16 En ce jour-là, on dira à Jérusalem : Ne crains rien ! Sion, que tes mains ne s'affaiblissent pas ! 17 L'Éternel, ton Dieu, est au milieu de toi, comme un héros qui sauve ; il fera de toi sa plus grande joie ; il gardera le silence dans son amour ; il aura pour toi des transports d'allégresse. 18 Je rassemblerai ceux qui sont dans la tristesse, loin des fêtes solennelles, ceux qui sont sortis de ton sein ; l'opprobre pèse sur eux. 19 Voici, en ce temps-là, j'agirai contre tous tes oppresseurs ; je délivrerai les boiteux et je recueillerai ceux qui ont été chassés, je ferai d'eux un sujet de louange et de gloire dans tous les pays où ils sont en opprobre. 20 En ce temps-là, je vous ramènerai ; en ce temps-là, je vous rassemblerai ; car je ferai de vous un sujet de gloire et de louange parmi tous les peuples de la terre, quand je ramènerai vos captifs sous vos yeux, dit l'Éternel. (LSG)

 

L'Éternel établira les humbles sous la nouvelle royauté et sous le système juste du Messie. Ces promesses ont été faites et l'Éternel ne se relâche pas. Ce qu'Il fait, c'est qu'Il les exécute sur une base continuelle pour amener chacun à Jérusalem, sous le Messie, et exalter les élus avec Juda, à son repentir. C'est parce que le seigneur est notre roi, c'est-à-dire, le Messie est le roi d'Israël.

 

Jérémie 13:18-19 Dis au roi et à la reine : Asseyez-vous à terre ! Car il est tombé de vos têtes, le diadème qui vous servait d'ornement. 19 Les villes du midi sont fermées, il n'y a personne pour ouvrir ; Tout Juda est emmené captif, il est emmené tout entier captif. (LSG)

 

La prophétie dans Jérémie a une application aux Derniers Jours. Ce texte présage l'enlèvement de la royauté en Israël par le processus qu'on a vu en Juda. Les villes du Sud sont fermées à la monarchie aux Derniers Jours. Éphraïm verra l'établissement de républiques dans ses royaumes du Sud. La monarchie sera enlevée pour qu'elle ne puisse aller nulle part, quand elle sera subjuguée par le système européen de la Bête. Le roi ou le prince et la Reine Mère verront la fin de la monarchie en Israël, à cause de leur échec.

 

Jérémie 20:3-6 Mais le lendemain, Paschhur fit sortir Jérémie de prison. Et Jérémie lui dit : Ce n'est pas le nom de Paschhur que l'Éternel te donne, c'est celui de Magor Missabib. 4 Car ainsi parle l'Éternel : Voici, je te livrerai à la terreur, toi et tous tes amis ; ils tomberont par l'épée de leurs ennemis, et tes yeux le verront. Je livrerai aussi tout Juda entre les mains du roi de Babylone, qui les emmènera captifs à Babylone et les frappera de l'épée. 5 Je livrerai toutes les richesses de cette ville, tout le produit de son travail, tout ce qu'elle a de précieux, je livrerai tous les trésors des rois de Juda entre les mains de leurs ennemis, qui les pilleront, les enlèveront et les transporteront à Babylone. 6 Et toi, Paschhur, et tous ceux qui demeurent dans ta maison, vous irez en captivité ; tu iras à Babylone, et là tu mourras, et là tu seras enterré, toi et tous tes amis auxquels tu as prophétisé le mensonge. (LSG)

 

Les prophètes étaient liés à la royauté et le système en Israël l'est aussi. Il a été envoyé en captivité à Babylone et y est demeuré. Le système religieux d'Israël est babylonien. Il y a très peu d'élus en Israël qui comprennent. Israël sera purifié, comme nous l'avons vu dans Jérémie 20:3-6.

 

Ésaïe 56:9-12 Vous toutes, bêtes des champs, venez pour manger, vous toutes, bêtes de la forêt ! 10 Ses gardiens sont tous aveugles, sans intelligence ; ils sont tous des chiens muets, incapables d'aboyer ; ils ont des rêveries, se tiennent couchés, aiment à sommeiller. 11 Et ce sont des chiens voraces, insatiables ; ce sont des bergers qui ne savent rien comprendre ; tous suivent leur propre voie, chacun selon son intérêt, jusqu'au dernier : 12 Venez, je vais chercher du vin, et nous boirons des liqueurs fortes ! Nous en ferons autant demain, et beaucoup plus encore ! (LSG)

 

Le concept est qu'ils établissent leur position par l'abondance.

 

Le peuple souffre et va en exil, à cause de l'échec de la royauté, comme une partie des trois bergers d'Israël. Tout ce processus découle de leur aliénation progressive de Dieu et ses sacrificateurs et prophètes, les rois et les princes, cela s'étend ensuite à l'élément suivant. Le peuple périt alors par manque de connaissance, à cause du manque de leadership.

 

Ésaïe 5:11-13 Malheur à ceux qui de bon matin courent après les boissons enivrantes, et qui bien avant dans la nuit sont échauffés par le vin ! 12 La harpe et le luth, le tambourin, la flûte et le vin, animent leurs festins ; mais ils ne prennent point garde à l'œuvre de l'Éternel, et ils ne voient point le travail de ses mains. 13 C'est pourquoi mon peuple sera soudain emmené captif ; sa noblesse mourra de faim, et sa multitude sera desséchée par la soif. (LSG)

 

L'attente du Messie par le Christianisme dominant sera tournée en lamentations, dans les Derniers Jours, parce qu'ils n'observent pas les Lois de Dieu, bien qu'Il soit sur leurs lèvres.

 

Dieu ne les entendra pas. Tous disent que Christ vient, mais ils disent aussi que nous n’avons rien à faire. Cependant, la Bible dit que nous devons observer les Commandements de Dieu. Quand Christ viendra, ils vont se lamenter, parce que ce sera évident qu'ils ont échoué.

 

Ésaïe 5:18-24 Malheur à ceux qui tirent l'iniquité avec les cordes du vice, et le péché comme avec les traits d'un char, 19  et qui disent : Qu'il hâte, qu'il accélère son œuvre, afin que nous la voyions ! Que le décret du Saint d'Israël arrive et s'exécute, afin que nous le connaissions ! 20 Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, qui changent l'amertume en douceur, et la douceur en amertume ! 21 Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux, et qui se croient intelligents ! 22 Malheur à ceux qui ont de la bravoure pour boire du vin, et de la vaillance pour mêler des liqueurs fortes ; 23 qui justifient le coupable pour un présent, et enlèvent aux innocents leurs droits ! 24 C'est pourquoi, comme une langue de feu dévore le chaume, et comme la flamme consume l'herbe sèche, ainsi leur racine sera comme de la pourriture, et leur fleur se dissipera comme de la poussière ; car ils ont dédaigné la loi de l'Éternel des armées, et ils ont méprisé la parole du Saint d'Israël. (LSG)

 

Les Lois de Dieu ont donc été rejetées, tout comme le Témoignage du Saint d'Israël, qui est le Messie. Il n'y a aucune connaissance de Dieu dans le pays.

 

Osée 4:1-6 Écoutez la parole de l'Éternel, enfants d'Israël ! Car l'Éternel a un procès avec les habitants du pays, parce qu'il n'y a point de vérité, point de miséricorde, point de connaissance de Dieu dans le pays. 2 Il n'y a que parjures et mensonges, assassinats, vols et adultères ; on use de violence, on commet meurtre sur meurtre. 3 C'est pourquoi le pays sera dans le deuil, tous ceux qui l'habitent seront languissants, et avec eux les bêtes des champs et les oiseaux du ciel ; même les poissons de la mer disparaîtront. 4 Mais que nul ne conteste, que nul ne se livre aux reproches ; car ton peuple est comme ceux qui disputent avec les sacrificateurs. 5 Tu tomberas de jour, le prophète avec toi tombera de nuit, et je détruirai ta mère. 6 Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce ; puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, j'oublierai aussi tes enfants. (LSG)

 

Tout ce processus est étroitement lié aux rois et aux princes, aux sacrificateurs et aux prophètes.

 

Dieu utilisera le système de l'adversaire pour réprimander Israël, même s’Il détruira ensuite ce système.

 

2Rois 24:1-4 De son temps, Nebucadnetsar, roi de Babylone, se mit en campagne. Jojakim lui fut assujetti pendant trois ans ; mais il se révolta de nouveau contre lui. 2 Alors l'Éternel envoya contre Jojakim des troupes de Chaldéens, des troupes de Syriens, des troupes de Moabites et des troupes d'Ammonites ; il les envoya contre Juda pour le détruire, selon la parole que l'Éternel avait prononcée par ses serviteurs les prophètes. 3 Cela arriva uniquement sur l'ordre de l'Éternel, qui voulait ôter Juda de devant sa face, à cause de tous les péchés commis par Manassé, 4 et à cause du sang innocent qu'avait répandu Manassé et dont il avait rempli Jérusalem. Aussi l'Éternel ne voulut-il point pardonner. (LSG)

 

Il est très clair que Dieu utilise ces systèmes et tous les gens autour d'eux, qui avaient été des adversaires d'Israël, pour les abattre, à cause de ce qu'ils ont fait.

 

Ils seront ensuite restaurés, comme ils l'ont été sous Néhémie.

 

Néhémie 11:20  Le reste d'Israël, les sacrificateurs, les Lévites, s'établirent dans toutes les villes de Juda, chacun dans sa propriété. (LSG)

 

Dieu veut l'obéissance, pas les sacrifices. C'est pourquoi ils sont punis, pour qu'ils puissent devenir obéissants. Ils seront punis dans les Derniers Jours, pour qu'ils apprennent l'obéissance.

 

Jérémie 11:6-7 L'Éternel me dit : Publie toutes ces paroles dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem, en disant : Écoutez les paroles de cette alliance, et mettez-les en pratique ! 7 Car j'ai averti vos pères, depuis le jour où je les ai fait monter du pays d'Égypte jusqu'à ce jour, je les ai avertis tous les matins, en disant : Écoutez ma voix ! (LSG)

 

La restauration sera complète sous le Messie.

 

Jérémie 33:13  Dans les villes de la montagne, dans les villes de la plaine, dans les villes du midi, dans le pays de Benjamin et aux environs de Jérusalem, et dans les villes de Juda, les brebis passeront encore sous la main de celui qui les compte, dit l'Éternel. (LSG)

 

Cette obéissance est aussi due au Messie à qui la royauté appartient.

 

Genèse 49:10  Le sceptre ne s'éloignera point de Juda, ni le bâton souverain d'entre ses pieds, jusqu'à ce que vienne le Schilo, et que les peuples lui obéissent. (LSG)

 

Le sacerdoce ne sera pas enlevé car la royauté subsistera. Il sera d'un type différent, tout comme la royauté. Les Lévites seront augmentés à la fin par les tribus d'Israël qui hériteront les Païens. Leurs responsabilités deviendront encore plus grandes.

 

Jérémie 33:19-22 La parole de l'Éternel fut adressée à Jérémie, en ces mots : 20 Ainsi parle l'Éternel : Si vous pouvez rompre mon alliance avec le jour et mon alliance avec la nuit, en sorte que le jour et la nuit ne soient plus en leur temps, 21 Alors aussi mon alliance sera rompue avec David, mon serviteur, en sorte qu'il n'aura point de fils régnant sur son trône, et mon alliance avec les Lévites, les sacrificateurs, qui font mon service. 22 De même qu'on ne peut compter l'armée des cieux, ni mesurer le sable de la mer, de même je multiplierai la postérité de David, mon serviteur, et les Lévites qui font mon service. (LSG)

 

Cette alliance avec David est aussi faite avec les Lévites. Nous ne pouvons pas divorcer l'un de l'autre. La royauté de David est ouverte aux Païens, comme l'est le sacerdoce Lévitique. La maisonnée de David devient donc ouverte aux Païens et organisée sous le Messie et nous sommes tous rachetés comme rois et sacrificateurs. Apocalypse 4 et 5 parle des Anciens et parle de l'Agneau, qui a racheté les hommes pour qu'ils deviennent des rois et des sacrificateurs. Ces deux divisions sont enlevées et rétablies, pour que nous devenions des rois et des sacrificateurs dans ce système, sous le Messie, à son retour (voir Psaume 132:6,11 ; Ésaïe 11:1,10 ; Jérémie 23:5-8).

 

Apocalypse 19:16  Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : Roi des rois et Seigneur des seigneurs. (LSG)

 

Tout cela sera sous le Messie. La royauté est finalement enlevée où elle existe maintenant dans la maison d'Israël pour que le Messie puisse la prendre.

 

Ésaïe 9:6-7 Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule ; on l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu Puissant, Père Éternel, Prince de la Paix. 7 Donner à l'empire de l'accroissement, et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l'affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dès maintenant et à toujours : Voilà ce que fera le zèle de l'Éternel des armées. (LSG)

 

Il est devenu le chef de la paternité humaine ou de la famille de Dieu.

 

Luc 1:26-38 Au sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, 27 auprès d'une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. 28 L'ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite ; le Seigneur est avec toi. 29 Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. 30 L'ange lui dit : Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu. 31 Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. 32 Il sera grand et sera appelé Fils du Très Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père. 33 Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n'aura point de fin. 34 Marie dit à l'ange : Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d'homme ? 35 L'ange lui répondit : Le Saint Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu. 36 Voici, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils en sa vieillesse, et celle qui était appelée stérile est dans son sixième mois. 37 Car rien n'est impossible à Dieu. 38 Marie dit : Je suis la servante du Seigneur ; qu'il me soit fait selon ta parole ! Et l'ange la quitta. (LSG)

 

Il est tout à fait clair que le Messie a été inscrit, isolé et placé sous une forme humaine à un temps spécifique. Il n'est pas devenu le roi, à ce moment-là. Il est donc évident que cette prophétie recouvre une longue période de temps. Sinon, Christ n'est pas le Messie et le Nouveau Testament est simplement une histoire complètement sans signification. Cela traite de la restauration de la royauté, sous le Messie, après qu'elle est enlevée aux rois physiques et aux sacrificateurs. Un nouveau sacerdoce a été établi sous nous et la royauté a été rétablie dans une nation autre que Juda. Elle a été envoyée en Israël et restera en Israël, jusqu'à ce qu'elle soit enlevée prochainement pour que le Messie puisse la prendre.

 

Tous ceux qui, sans sanction divine, ont essayé de régner sur le trône d'Israël ont été condamnés. Tous ceux qui, sans sanction prophétique, ont usurpé le trône de Samarie ont été assassinés (1Rois 11:26-39 ; 15:28-30 ; 16:1-4, 11-15 ; 21:21-29 ; 2Rois 9:6-10 ; 10:29-31, 14:8-12). Personne ne peut prendre le trône d'Israël sans l'autorité divine. Personne ne peut s'asseoir sur le trône sans l'ordre direct de Dieu à travers Jésus Christ. Le trône sera enlevé dans un avenir immédiat, bien qu'il ait maintenant été sanctionné pendant deux mille ans ou plus. Le trône, tout le système de la monarchie sera abattu, pour qu'il puisse être rétabli de nouveau par le Messie dans un avenir proche. C'est la deuxième phase de l'enlèvement. L'établissement d'une république ne sauvera pas la nation de l'élimination de son leadership, comme nous le voyons d'Osée 10:3-4.

 

Osée 10:3-4 Et bientôt ils diront : Nous n'avons point de roi, car nous n'avons pas craint l'Éternel ; et le roi, que pourrait-il faire pour nous ? 4 Ils prononcent des paroles vaines, des serments faux, lorsqu'ils concluent une alliance : Aussi le châtiment germera, comme une plante vénéneuse dans les sillons des champs. (LSG)

 

Dieu s'occupera d'Israël, quel que soit son leadership.

 

 

4ème Partie- Les Brebis sont jugées

 

Le processus du mesurage du Temple a été examiné en relation à l'enlèvement des sacrificateurs, des prophètes et des princes d'Israël. Le processus continue ensuite avec le mesurage des brebis et la purification du reste de la Maison de Dieu. Les brebis malades sont enlevées de la Maison de Dieu. Aucune maladie (spirituelle) n'est permise dans la Maison de Dieu. Les élus, en tant que nation, sont alors mesurés et raffinés, étant emmenés dans un état où ils peuvent participer au Royaume millénaire de Dieu.

 

Jérémie 12:10-11 Des bergers nombreux ravagent ma vigne, ils foulent mon champ ; ils réduisent le champ de mes délices en un désert, en une solitude. 11 Ils le réduisent en un désert ; il est en deuil, il est désolé devant moi. Tout le pays est ravagé, car nul n'y prend garde. (LSG)

 

La nation est dépeinte comme un désert désolé, à cause des actions des pasteurs d'Israël. Le vignoble de l'Éternel est la maison entière d'Israël.

 

Ésaïe 5:7  La vigne de l'Éternel des armées, c'est la maison d'Israël, et les hommes de Juda, c'est le plant qu'il chérissait. Il avait espéré de la droiture, et voici du sang versé ! De la justice, et voici des cris de détresse ! (LSG)

 

Juda est un plant dans le vignoble de l'Éternel qu'Il chérissait, mais c'est seulement un des plants. Ces pasteurs n'ont donc pas seulement détruit les petites églises ou les plus grandes, ils ont aussi détruit la nation dans toutes ses églises en n'agissant pas. Parce qu'ils sont uniquement intéressés par le partage des brebis, afin de les dévorer jusqu'aux sabots, nul désormais ne sait ce qui est vrai.

 

L'action des bergers dépeint une destruction nationale de la connaissance de l'Éternel. C'est l'équivalent de la famine de la parole de Dieu. Dieu est sur les lèvres des bergers et des gens, mais ils n'intériorisent rien et n'obéissent pas aux Commandements.

 

Les Commandements sont la première action et le Témoignage de Jésus est une seconde action. Ceux-ci sont les deux éléments des élus. Ils représentent les deux pains à la Pentecôte. Les Commandements de Dieu et le Témoignage de Jésus comprennent le Nouveau et l'Ancien Testament. La Bible constitue les œuvres entières de Dieu.

 

Nous avons vu la condamnation des bergers, dans Jérémie 23:1-8, et la condamnation des prophètes, dans Jérémie 23:8-22. Le calendrier de ces textes a spécifiquement une application dans les derniers jours (Jérémie 23:20).

 

Daniel 12:1-3 En ce temps-là se lèvera Micaël, le grand chef, le défenseur des enfants de ton peuple ; et ce sera une époque de détresse, telle qu'il n'y en a point eu de semblable depuis que les nations existent jusqu'à cette époque. En ce temps-là, ceux de ton peuple qui seront trouvés inscrits dans le livre seront sauvés. 2 Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, et les autres pour l'opprobre, pour la honte éternelle. 3 Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité. (LSG)

 

C'est important, parce que c'est le sage dans les Derniers Jours qui comprend ce qui arrive et qui emmènera plusieurs à la justice. Nous en instruirons plusieurs, parce que nous comprenons ce qui arrive. Ce n'est pas très évident encore, mais nous devons commencer par l'établissement d'une position claire et concise pour que tous comprennent. Quand toutes les choses sont bien expliquées et peuvent facilement être vues, nous pouvons alors les annoncer au monde.

 

Dieu promet une restauration dans le texte de Jérémie 23:5-8. La restauration du retour de Daniel à la justice, trouvée dans Daniel 12:1-3, est aussi mentionnée dans Jérémie 23:5-8. Cette restauration englobe une grande période de temps. Dieu a promis une restauration, dans le même texte où Il restaurera la nation sous le Messie, qui est le germe juste mentionné dans Jérémie 23:5-8.

 

Jérémie 23:5-8 Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où je susciterai à David un germe juste ; il régnera en roi et prospérera, il pratiquera la justice et l'équité dans le pays. 6 En son temps, Juda sera sauvé, Israël aura la sécurité dans sa demeure ; et voici le nom dont on l'appellera : L'Éternel notre justice. 7 C'est pourquoi voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où l'on ne dira plus : L'Éternel est vivant, lui qui a fait monter du pays d'Égypte les enfants d'Israël ! 8 Mais on dira : L'Éternel est vivant, lui qui a fait monter et qui a ramené la postérité de la maison d'Israël du pays du septentrion et de tous les pays où je les avais chassés ! Et ils habiteront dans leur pays. (LSG)

 

Le commentaire à propos du germe juste se réfère aux Derniers Jours. Christ a été suscité comme germe juste et, dans l'incarnation, il a été sacrifié comme le Messie. Il était alors le Messie sacrificateur. Dans la première partie des Expiations, le sacrificateur portait des vêtements de lin, il remplissait une fonction. Sa seconde fonction est comme roi Messie, dépeint le Jour des Expiations par son habillement dans des vêtements royaux, après s'être changé. La réconciliation est la position réelle mentionnée ici, lorsque Israël est restauré et ramené et le gouvernement établi.

 

Le verset 4 dit que ceux qui restent du peuple de Dieu seront recueillis et qu'ils n'auront plus de crainte. Ils seront placés sous des bergers qui se soucieront d'eux. Il est évident que les bergers d'Israël sont enlevés, parce qu'ils ne se soucient pas d'eux. Le système est donc un système étendu englobant la nation entière. Dieu a d'abord affaire avec l'Église. La nation est ensuite mesurée. Les sacrificateurs et les prophètes sont donc enlevés, puis les élus dans l'Église sont jugés et les élus à l'extérieur de l'Église, c'est-à-dire dans la nation, sont ensuite jugés. C'est l'étape du jugement des brebis. Cette restauration doit arriver avec l'établissement de la nation d'Israël, comme le centre du nouveau gouvernement millénaire à Jérusalem. Cependant, avant que cela n'arrive, les brebis sont jugées l'une par rapport à l'autre pour déterminer leur aptitude à devenir le Temple de Dieu.

 

Le prophète Jérémie était physiquement affolé, à cause des activités des sacrificateurs et des prophètes qui avaient mal utilisé leur autorité et qui sont devenus méchants (Jérémie 23:9-10). Dieu leur enverra le malheur, l'année de leur punition (Jérémie 23:12).

 

Le jugement des brebis doit arriver après l'enlèvement des bergers. Les trois catégories de leaders doivent être enlevées en un mois prophétique, comme nous le voyons de Zacharie 11:8.

 

Zacharie 11:8  J'exterminerai les trois pasteurs en un mois ; mon âme était impatiente à leur sujet, et leur âme avait aussi pour moi du dégoût. (LSG)

 

Ceux-ci sont les bergers d'Israël qui détestent Dieu, en réalité. Un sacerdoce qui n'obéit pas à Dieu, qui tord l'Écriture et qui prend des décisions administratives à propos de ce que dit la parole de Dieu, doit être enlevé afin qu'une restauration puisse être correctement enracinée. Les esprits des gens pourront ensuite être ouverts à ce qui est enseigné. La mentalité de nos gens a été tellement transformée ; ils ont été conditionnés à rejeter tout ce qui n'est pas dans le paradigme qui a été instillé en eux depuis les derniers conciles. Zacharie 12:8 montre quelle sera la destinée des brebis.

 

Zacharie 12:8  En ce jour-là, l'Éternel protégera les habitants de Jérusalem, et le faible parmi eux sera dans ce jour comme David ; la maison de David sera comme Dieu, comme l'ange de l'Éternel devant eux. (LSG)

 

Le texte dans Zacharie 12:8 montre que le leadership d'Israël était anti-Dieu et que Dieu leur a résisté. La compréhension rabbinique commune (voir aussi la Soncino) était que cette période fait référence à une période d'environ trente ans ou à au moins un laps de temps de cet ordre.

 

Le leadership a dû être enlevé pour examiner la conversion et les attitudes des membres individuels du troupeau l'un envers l'autre. Pour que cet examen puisse raisonnablement se faire, la contrainte globale du système autocratique devait être enlevée et les brebis elles-mêmes devaient être enlevées de la structure d'acception de personnes imposée par la direction et libres de démontrer leur conversion réelle ou leurs éthiques, leur moralité et leur amour fraternel. Nous ne pouvons pas juger une personne correctement, à moins que nous ne voyions ce qui est vraiment dans son cœur.

 

Là où un sacerdoce administre un système qui fait acception de personnes, nous ne voyons pas vraiment ce que ces gens feraient, en réalité, dans leurs propres circonstances, si on leur donnait la liberté d'agir. On doit être jugé sur la façon dont nous assumons nos responsabilités. On doit donc être placé dans cette position. Beaucoup de personnes ne veulent même pas prendre de responsabilités, parce qu'elles doivent alors rendre des comptes. En réalité, certains ne veulent pas voter dans leurs églises et leurs organisations, parce qu'ils ont alors à rendre des comptes. Ils savent que Dieu les tiendra responsables de ce qu'ils font. Dieu va tenir les brebis responsables. Il a dit qu'Il va arracher les brebis des mains des bergers, des prophètes et des princes et qu'elles vont devoir se débrouiller elles-mêmes.

 

Ce qui va également arriver, c'est qu'une fois que le leadership aura été enlevé, on en viendra à un point où les gens diront “règne sur nous et nous fournirons nos propres rations et nous ferons ce que vous dites, si vous aidez”. Les femmes diront (et les Écritures sont là) “donne-nous juste ton nom”. Sept femmes s'empareront du vêtement d'un homme en Israël et diront “si tu nous donnes juste ton nom pour nos enfants, pour enlever notre honte, nous payerons nos propres rations”. Cela arrivera pour restaurer la famille. Mais pour restaurer le royaume, les gens diront “règne sur nous pour que nous puissions manger”. On en viendra au point où les dirigeants, les gens à qui on demandera de régner, diront “je ne peux pas vous nourrir. Ce pays est en si mauvais état que je ne peux rien faire”. Ces deux positions (voir Ésaïe 4:1), autant dans le royaume que dans la famille, sont les deux textes qui montrent jusqu'où le processus de dégénérescence est allé en Israël et en Juda et jusqu'où il ira dans les Derniers Jours, selon la Bible. C'est seulement après que le pouvoir du peuple saint est brisé que Dieu intervient.

 

Le leadership a dû être enlevé pour examiner les attitudes et la conversion des membres individuels du troupeau l'un envers l'autre dans l'Église. Souvenez-vous que le mesurage a commencé par le Temple de Dieu. Il a dû être examiné, puis la nation a dû être purifiée. Cet examen ne pouvait seulement raisonnablement avoir lieu qu'après l'enlèvement de la contrainte globale du système autocratique.

 

Jérémie compare la nation de Juda à un panier de figues – dont certaines sont bonnes et les autres sont pourries.

 

Jérémie 24:1-9 L'Éternel me fit voir deux paniers de figues posés devant le temple de l'Éternel, après que Nebucadnetsar, roi de Babylone, eut emmené de Jérusalem et conduit à Babylone Jeconia, fils de Jojakim, roi de Juda, les chefs de Juda, les charpentiers et les serruriers. 2 L'un des paniers contenait de très bonnes figues, comme les figues de la première récolte, et l'autre panier de très mauvaises figues, qu'on ne pouvait manger à cause de leur mauvaise qualité. 3 L'Éternel me dit : Que vois-tu, Jérémie ? Je répondis : Des figues, les bonnes figues sont très bonnes, et les mauvaises sont très mauvaises et ne peuvent être mangées à cause de leur mauvaise qualité. 4 La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : 5 Ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël : Comme tu distingues ces bonnes figues, ainsi je distinguerai, pour leur être favorable, les captifs de Juda, que j'ai envoyés de ce lieu dans le pays des Chaldéens. 6 Je les regarderai d'un œil favorable, et je les ramènerai dans ce pays ; je les établirai et ne les détruirai plus, je les planterai et ne les arracherai plus. 7 Je leur donnerai un cœur pour qu'ils connaissent que je suis l'Éternel ; ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu, s'ils reviennent à moi de tout leur cœur. 8 Et comme les mauvaises figues qui ne peuvent être mangées à cause de leur mauvaise qualité, dit l'Éternel, ainsi ferai-je devenir Sédécias, roi de Juda, ses chefs, et le reste de Jérusalem, ceux qui sont restés dans ce pays et ceux qui habitent dans le pays d'Égypte. 9 Je les rendrai un objet d'effroi, de malheur, pour tous les royaumes de la terre, un sujet d'opprobre, de sarcasme, de raillerie, et de malédiction, dans tous les lieux où je les chasserai. (LSG)

 

La distinction était ici entre les attitudes face à la correction démontrées par la royauté et les gens. Les personnes ont été enlevées pour corriger et pour développer leur relation envers Dieu. Notez que les deux paniers de figues étaient placés devant le Temple de Dieu. Le fruit pourri ne peut pas être rectifié et doit être détruit. La lignée de Jeconia, le fils de Jojakim, était allée en captivité. Cette lignée ne devait jamais de nouveau produire un roi. Sédécias devait être détruit complètement. Il ne devait y avoir aucun roi en Juda, à ce moment-là. La royauté a été enlevée et mise ailleurs en Israël.

 

Cette séparation et ce mesurage de Juda, en commençant par son leadership, devaient précéder le transfert de l'autorité en Israël, qui a été suivi de l'établissement du système de l'église en Juda, sous le Messie, et du déplacement subséquent de l'autorité du sacerdoce en Israël, comme la nation montrant les fruits du Royaume de Dieu. Israël a donc passé par un processus où la royauté a été enlevée et placée à part ou de côté et les nations ont été établies. Le sacerdoce a alors dû continuer le lignage de Juda jusqu'à l'arrivée du Messie.

 

Le lignage du Messie est à travers Nathan et non pas Jeconia, pour qu'il soit alors en mesure d'hériter la royauté de Juda. Ensuite, Juda a été enlevé de son héritage et dispersé. Le sacerdoce a été transféré du sacerdoce Lévitique au sacerdoce de Melchisédek et transféré en Israël. Il a été transféré par différentes ères et en différents endroits. Il est allé à Pella, puis en Asie Mineure et, de là, dans le Sud de l'Europe, en Europe et partout dans le reste du monde.

 

Moïse a donné aux Anciens d'Israël leurs responsabilités et il a aussi prédit le malheur qui les atteindrait dans les derniers jours.

 

Deutéronome 31:26-30 Prenez ce livre de la loi, et mettez-le à côté de l'arche de l'alliance de l'Éternel, votre Dieu, et il sera là comme témoin contre toi. 27 Car je connais ton esprit de rébellion et la roideur de ton cou. Si vous êtes rebelles contre l'Éternel pendant que je suis encore vivant au milieu de vous, combien plus le serez-vous après ma mort ! 28 Assemblez devant moi tous les anciens de vos tribus et vos officiers ; je dirai ces paroles en leur présence, et je prendrai à témoin contre eux le ciel et la terre. 29 Car je sais qu'après ma mort vous vous corromprez, et que vous vous détournerez de la voie que je vous ai prescrite ; et le malheur finira par vous atteindre, quand vous ferez ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, au point de l'irriter par l'œuvre de vos mains. 30 Moïse prononça dans leur entier les paroles de ce cantique, en présence de toute l'assemblée d'Israël : (LSG)

 

Le préliminaire au Cantique de Moïse était une prophétie du malheur qui atteindrait Israël dans les derniers jours, à cause de leur iniquité.

 

Les gens de Dieu sont ceux qui obéissent aux Commandements de Dieu et qui gardent le Témoignage de Jésus Christ. La Multitude Générale est composée de ceux qui observent ces deux éléments et à qui leur sont donnés le Cantique de Moïse et le Cantique de l'Agneau (Apoc. 15:3). Le Cantique de Moïse se trouve dans Deutéronome 32. Dieu cachera Sa face d'Israël pour voir quelle sera leur fin, car ils sont infidèles et pervers (Deut. 32:20). Ils ont les deux Cantiques, parce que ces deux éléments, les Commandements de Dieu et le Témoignage du Messie, sont nécessaires pour l'inclusion dans les élus.

 

Les gens sont jugés après l'enlèvement des sacrificateurs, des prophètes et des princes. Les sorcières d'Israël, qui pratiquent les sorcelleries des Mystères, y compris la divination, constituent le premier élément à être éliminé. Pourquoi spécifiquement les femmes ? Parce que ce sujet, plus que tout autre, semble être une préoccupation des femmes d'Israël. Remarquez l'astrologie, dans les magazines de femmes ! L'astrologie devient de plus en plus populaire. Les gens sont préoccupés de ce qui doit arriver et n'examinent pas la parole de Dieu pour l'avenir.

 

Ézéchiel 13:17-23 Et toi, fils de l'homme, porte tes regards sur les filles de ton peuple qui prophétisent selon leur propre cœur, et prophétise contre elles ! 18 Tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Malheur à celles qui fabriquent des coussinets pour toutes les aisselles, et qui font des voiles pour la tête des gens de toute taille, afin de surprendre les âmes ! Pensez-vous surprendre les âmes de mon peuple, et conserver vos propres âmes ? 19 Vous me déshonorez auprès de mon peuple pour des poignées d'orge et des morceaux de pain, en tuant des âmes qui ne doivent pas mourir, et en faisant vivre des âmes qui ne doivent pas vivre, trompant ainsi mon peuple, qui écoute le mensonge. 20 C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, j'en veux à vos coussinets par lesquels vous surprenez les âmes afin qu'elles s'envolent, et je les arracherai de vos bras ; et je délivrerai les âmes que vous cherchez à surprendre afin qu'elles s'envolent. 21 J'arracherai aussi vos voiles, et je délivrerai de vos mains mon peuple ; ils ne serviront plus de piège entre vos mains. Et vous saurez que je suis l'Éternel. 22 Parce que vous affligez le cœur du juste par des mensonges, quand moi-même je ne l'ai point attristé, et parce que vous fortifiez les mains du méchant pour l'empêcher de quitter sa mauvaise voie et pour le faire vivre, 23 vous n'aurez plus de vaines visions, et vous ne prononcerez plus d'oracles ; je délivrerai de vos mains mon peuple. Et vous saurez que je suis l'Éternel. (LSG)

 

Le verset 18 : C'étaient des pratiques en Israël. Au lieu d'obéir à Deutéronome 22 et d'avoir un ruban bleu dans le coin de leur vêtement pour leur rappeler les Lois de Dieu, ils mettaient des petits sacs contenant des charmes pour les préserver des mauvais esprits et pour les empêcher aussi de faire des sottises. Ils pratiquaient, en réalité, les religions de la transmigration des cultes du Mystère. Le plus grand problème est que les femmes aiment croire dans les médiums, la transmigration, le mouvement de l'âme et tous ces systèmes babyloniens. C'est ce que les femmes d'Israël faisaient à l'époque et c'est ce qu'elles font aujourd'hui. Ces femmes font la chasse aux âmes.

 

Le verset 22 : Ceux qui étaient mauvais étaient encouragés dans leur méchanceté et ceux qui étaient justes se faisaient, en réalité, dire par ces personnes qu'il n'y avait aucun bon présage pour eux. Elles prédisaient le malheur aux vertueux et le succès constant et des bénéfices aux méchants.

 

Ézéchiel montre le problème de juger entre brebis et brebis après l'enlèvement des bergers.

 

Ézéchiel 34:10-16 Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, j'en veux aux pasteurs ! Je reprendrai mes brebis d'entre leurs mains, je ne les laisserai plus paître mes brebis, et ils ne se paîtront plus eux-mêmes ; je délivrerai mes brebis de leur bouche, et elles ne seront plus pour eux une proie. 11 Car ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, j'aurai soin moi-même de mes brebis, et j'en ferai la revue. 12 Comme un pasteur inspecte son troupeau quand il est au milieu de ses brebis éparses, ainsi je ferai la revue de mes brebis, et je les recueillerai de tous les lieux où elles ont été dispersées au jour des nuages et de l'obscurité. 13 Je les retirerai d'entre les peuples, je les rassemblerai des diverses contrées, et je les ramènerai dans leur pays ; je les ferai paître sur les montagnes d'Israël, le long des ruisseaux, et dans tous les lieux habités du pays. 14 Je les ferai paître dans un bon pâturage, et leur demeure sera sur les montagnes élevées d'Israël ; là elles reposeront dans un agréable asile, et elles auront de gras pâturages sur les montagnes d'Israël. 15 C'est moi qui ferai paître mes brebis, c'est moi qui les ferai reposer, dit le Seigneur, l'Éternel. 16 Je chercherai celle qui était perdue, je ramènerai celle qui était égarée, je panserai celle qui est blessée, et je fortifierai celle qui est malade. Mais je détruirai celles qui sont grasses et vigoureuses. Je veux les paître avec justice. (LSG)

 

C'est très clair que Dieu va traiter les brebis sur la façon dont elles se traitent entre elles. Il jugera et corrigera ces personnes dans le processus de les ramener. Il établit la position au point où Il enlève toute l'autorité. Les brebis sont laissées à elles-mêmes et elles doivent essayer de s'entendre les unes avec les autres et de se garder vivantes et elles sont jugées là-dessus.

 

Les brebis sont restaurées et rétablies. Cependant, l'Éternel parle aux brebis par l'entremise d'Ézéchiel.

 

Ézéchiel 34:17-21 Et vous, mes brebis, ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, je jugerai entre brebis et brebis, entre béliers et boucs. 18 Est-ce trop peu pour vous de paître dans le bon pâturage, pour que vous fouliez de vos pieds le reste de votre pâturage ? de boire une eau limpide, pour que vous troubliez le reste avec vos pieds ? 19 Et mes brebis doivent paître ce que vos pieds ont foulé, et boire ce que vos pieds ont troublé ! 20 C'est pourquoi ainsi leur parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, je jugerai entre la brebis grasse et la brebis maigre. 21 Parce que vous avez heurté avec le côté et avec l'épaule, et frappé de vos cornes toutes les brebis faibles, jusqu'à ce que vous les ayez chassées, (LSG)

 

Les gens, le troupeau de Dieu, sont disséminés à l'étranger, parce que les brebis grasses et privilégiées les ont maltraités et ont tout détruit leur pâturage. Il ne reste plus rien pour eux. L'alimentation est mauvaise. L'eau est polluée. Ces paroles indiquent que leur subsistance, autant spirituelle que physique, est enlevée, confuse ou détruite. Dieu s'occupe du problème et des gens qui le causent. La plupart des problèmes qui sont survenus dans l'Église de Dieu, au vingtième siècle, ont été causés par l'acception des personnes et le matérialisme. Les doctrines qui sont provenues du matérialisme étaient que la maladie est le résultat du péché et des évangiles de santé/richesse. Ces doctrines sont les propositions les plus mauvaises et insidieuses qui aient pénétré l'Église de Dieu. Ces systèmes se sont développés et les gens ont ensuite jugé les autres par le fait qu'ils étaient malades ou pauvres. Au lieu de les aider et de les établir, ils les ont mis dans une classe inférieure et utilisé les bergers pour établir leur propre position. Dieu est totalement contre ce système. Il le détruira et Il jugera tous ceux qui vivent sous ce système.

 

Ézéchiel 34:22-31 je porterai secours à mes brebis, afin qu'elles ne soient plus au pillage, et je jugerai entre brebis et brebis. 23 J'établirai sur elles un seul pasteur, qui les fera paître, mon serviteur David ; il les fera paître, il sera leur pasteur. 24 Moi, l'Éternel, je serai leur Dieu, et mon serviteur David sera prince au milieu d'elles. Moi, l'Éternel, j'ai parlé. 25 Je traiterai avec elles une alliance de paix, et je ferai disparaître du pays les animaux sauvages ; elles habiteront en sécurité dans le désert, et dormiront au milieu des forêts. 26 Je ferai d'elles et des environs de ma colline un sujet de bénédiction ; j'enverrai la pluie en son temps, et ce sera une pluie de bénédiction. 27 L'arbre des champs donnera son fruit, et la terre donnera ses produits. Elles seront en sécurité dans leur pays ; et elles sauront que je suis l'Éternel, quand je briserai les liens de leur joug, et que je les délivrerai de la main de ceux qui les asservissaient. 28 Elles ne seront plus au pillage parmi les nations, les bêtes de la terre ne les dévoreront plus, elles habiteront en sécurité, et il n'y aura personne pour les troubler. 29 J'établirai pour elles une plantation qui aura du renom ; elles ne seront plus consumées par la faim dans le pays, et elles ne porteront plus l'opprobre des nations. 30 Et elles sauront que moi, l'Éternel, leur Dieu, je suis avec elles, et qu'elles sont mon peuple, elles, la maison d'Israël, dit le Seigneur, l'Éternel. 31 Vous, mes brebis, brebis de mon pâturage, vous êtes des hommes ; moi, je suis votre Dieu, dit le Seigneur, l'Éternel. (LSG)

 

Dans la première partie de cette étude, il a été dit que cette restauration se produira avec le Messie. La plantation de renom est le Messie et il leur donnera une alimentation pure. La honte des païens est enlevée, parce que les faux systèmes, par lesquels ils ont été pollués, sont enlevés aussi. Dieu doit s'occuper d'un autre élément dans l'ordre du sacerdoce, avec l'enlèvement des sacrificateurs ; cet élément est dénoncé par Dieu dans Malachie 2:7-9. Les sacrificateurs comprennent également une classe appelée les scribes et les sectes qui traitent de la parole de Dieu. Ils étaient aussi connus avec les Scribes comme les Pharisiens. Dans Matthieu 23:13-36, les Scribes et les Pharisiens ont été dénoncés par Christ, en tant que groupe. Ce groupe démontre qu'il existe un entourage au sacerdoce, mais les Scribes et les Pharisiens étaient deux éléments du sacerdoce qui étaient centrés autour du Temple et qui étaient responsables d'observer les instructions de Dieu. Quand le sacerdoce a été enlevé du Temple et l'autorité a été enlevée, cette autorité des Scribes et des gardiens a été transférée à l'Église. En tant que classe, les Scribes et les Pharisiens se sont développés dans la foi Chrétienne et ils existent aujourd'hui dans le Christianisme.

 

Matthieu 23:13-15 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n'y entrez pas vous-mêmes, et vous n'y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer. 14 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous dévorez les maisons des veuves, et que vous faites pour l'apparence de longues prières ; à cause de cela, vous serez jugés plus sévèrement. 15 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte ; et, quand il l'est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous. (LSG)

 

Les Juifs sont allés partout pour convertir au Judaïsme et ils les ont créés : les tribus d'Ashkénase sont classiques. Le plus fanatique des groupes vient de la communauté juive orientale qui est surtout composée de prosélytes et non pas de Juifs de naissance. Ils ont été faits des enfants de la géhenne deux fois plus que les Juifs originaux. De la même manière, le Christianisme dominant a converti les Païens et en a fait deux fois plus des enfants de la géhenne par la façon qu'ils ont produit et déformé le Christianisme.

 

Matthieu 23:16-36 Malheur à vous, conducteurs aveugles ! qui dites : Si quelqu'un jure par le temple, ce n'est rien ; mais, si quelqu'un jure par l'or du temple, il est engagé. 17 Insensés et aveugles ! lequel est le plus grand, l'or, ou le temple qui sanctifie l'or ? 18 Si quelqu'un, dites-vous encore, jure par l'autel, ce n'est rien ; mais, si quelqu'un jure par l'offrande qui est sur l'autel, il est engagé. 19 Aveugles ! lequel est le plus grand, l'offrande, ou l'autel qui sanctifie l'offrande ? 20 Celui qui jure par l'autel jure par l'autel et par tout ce qui est dessus ; 21 celui qui jure par le temple jure par le temple et par celui qui l'habite ; 22 et celui qui jure par le ciel jure par le trône de Dieu et par celui qui y est assis. 23 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l'aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité : c'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses. 24 Conducteurs aveugles ! qui coulez le moucheron, et qui avalez le chameau. 25 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et qu'au-dedans ils sont pleins de rapine et d'intempérance. 26 Pharisien aveugle ! nettoie premièrement l'intérieur de la coupe et du plat, afin que l'extérieur aussi devienne net. 27 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au-dedans, sont pleins d'ossements de morts et de toute espèce d'impuretés. 28 Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au-dedans, vous êtes pleins d'hypocrisie et d'iniquité. 29 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes et ornez les sépulcres des justes, 30 et que vous dites : Si nous avions vécu du temps de nos pères, nous ne nous serions pas joints à eux pour répandre le sang des prophètes. 31 Vous témoignez ainsi contre vous-mêmes que vous êtes les fils de ceux qui ont tué les prophètes. 32 Comblez donc la mesure de vos pères. 33 Serpents, race de vipères ! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne ? 34 C'est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes. Vous tuerez et crucifierez les uns, vous battrez de verges les autres dans vos synagogues, et vous les persécuterez de ville en ville, 35 afin que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang d'Abel le juste jusqu'au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l'autel. 36 Je vous le dis en vérité, tout cela retombera sur cette génération. (LSG)

 

Après avoir dit cela, tout est retombé sur cette génération et ce, en quarante ans (ou une génération). Les Scribes et les Pharisiens avaient été enlevés en 71 EC, autant à Jérusalem qu'en Égypte, au Temple à Léontopolis. Les deux Temples avaient été détruits ou fermés. Cette condamnation s'applique à l'église Chrétienne dominante. L'Apocalypse s'en prend aux églises et montre que, quand l'autorité a été transférée au Christianisme, un système pire que les Scribes et les Pharisiens a surgi à l'intérieur de celui-ci et que ce système est devenu ivre du sang des saints et des martyrs. Ce système a été continuel pendant deux mille ans. Même maintenant, il vit et respire et il se réorganise rapidement pour sa survie. Le Christianisme est menacé, parce que le leadership l'a détruit par son incompétence. L'effort ultime de ce faux système sera ensuite une réorganisation sous un système unique pour qu'ils puissent éliminer les élus.

 

Cette condamnation est contre les adhérents et les administrateurs des structures organisées, qui cherchent à subjuguer les hommes à un système qui est une perversion de la structure de Dieu. Ceux-là ne sont pas entrés eux-mêmes dans le royaume et ils ont cherché à empêcher les autres d'y entrer. C'est trouvé aujourd'hui parmi les religions du Christianisme dominant qui n'entrent pas dans le Royaume de Dieu et qui cherchent à empêcher les autres d'y entrer. Ce processus est trouvé dans le Cinquième Sceau où le faux système religieux est mis en place et cherche à empêcher les élus d'observer les Commandements de Dieu et de garder le Témoignage du Messie. Le Christianisme Orthodoxe prétend que la Nouvelle Alliance a éliminé la Loi de Dieu et l'a remplacée par un nouveau système qui est indépendant de l'Ancien Testament et qui, en effet, remplace les Lois de Dieu.

 

Si cette revendication est correcte, c'est donc sans rapport si le petit groupe d'adhérents, qui suivent les Lois et observent les Sabbats, les Nouvelles Lunes et les Jours Saints, font ainsi. Au mieux, ils pourraient être accusés d'adhérer de façon zélée à des lois désuètes et aux lois de l'alimentation. Si ce que le Christianisme dominant dit est correct, c'est-à-dire que nous n’avons pas à faire ce que nous faisons, parce que les Commandements sont supprimés, cela n'a pas d'importance ce que nous faisons. Par conséquent, il n'y a aucune raison logique d'élever une objection à ce que nous faisons. Tout ce que nous cherchons à faire, c'est d'observer le Sabbat, les Commandements, les lois de l'alimentation et d'obéir et d'adorer Dieu. Nous ne demandons rien d'autre d'aucun homme. Cependant, ce n'est pas la réaction que nous suscitons. L'Église, qui cherche à obéir aux Commandements de Dieu et à garder le Témoignage du Messie, a été persécutée impitoyablement et tuée par milliers. Ils se sont vu refuser un emploi, un sanctuaire et la société. Les Orthodoxes ont une animosité envers les Églises de Dieu qui est étrange, étant donné que les Orthodoxes considèrent qu'ils sont corrects.

 

La condamnation des Scribes et des Pharisiens s'adresse aussi à l'administration des systèmes religieux nationaux de la période post-Lévitique, c'est-à-dire après que l'autorité des Lévites a été enlevée et transférée à l'ordre de Melchisédek et que le Temple a été détruit.

 

Le système que Christ a établi était basé sur la vérité, pas sur le pouvoir organisationnel. Après avoir été tenté, Christ a été revêtu de la puissance de l'Esprit Saint (Luc 4:14). La nourriture de Christ était de faire la volonté de Celui qui l'a envoyé et de finir Son œuvre (Jean 4:34). Le prophète Ésaïe avait présagé l'œuvre du Messie et ce, dans Ésaïe 61:1-2 que le Messie a lu (voir Luc 4:18-19).

 

Ésaïe 61:1-3 L'esprit du Seigneur, l'Éternel, est sur moi, car l'Éternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux ; il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance ; 2 pour publier une année de grâce de l'Éternel, et un jour de vengeance de notre Dieu ; pour consoler tous les affligés ; 3 pour accorder aux affligés de Sion, pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, un vêtement de louange au lieu d'un esprit abattu, afin qu'on les appelle des térébinthes de la justice, une plantation de l'Éternel, pour servir à sa gloire. (LSG)

 

Sion devait être dans un état de deuil ici. Ce travail est le travail des élus. Ces paroles de Christ constituent la norme selon laquelle ils sont jugés. Quand il a lu ce texte à haute voix dans la Synagogue et qu'il a été enregistré dans Luc 4:18-19, ces éléments sont devenus la charge de  l'Église.

 

1.      La prédication de bonnes nouvelles aux affligés est la fonction de l'évangile de grâce et de salut aux humbles et aux repentants devant Dieu. Luc utilise le mot pauvres, signifiant mendiants et le terme malheureux a ici la compréhension de pétitionner quotidiennement Dieu pour Son Esprit.

 

2.      La guérison de ceux qui ont le cœur brisé est le commandement d'aimer son prochain comme soi-même.

 

3.      La bonne nouvelle du Royaume de Dieu est prêchée pour libérer ceux qui sont captifs et prisonniers.

 

4.      L'Année Acceptable de l'Éternel est pour consoler de leur perte ceux qui ont été dépossédés et pour donner des encouragements aux affligés.

 

5.      La provision de la beauté au lieu des cendres est pour proclamer la restauration du gouvernement de Dieu à Jérusalem et de Sa glorification.

 

Ce sont les cinq éléments de la charge du Messie, du devoir et du travail du Messie. Ils sont la norme par laquelle nous sommes jugés. Le dernier élément de la charge est de faire des disciples de toutes les nations en les baptisant au nom du Père, du Fils et de l'Esprit Saint (Matthieu 28:19). La norme selon laquelle les élus sont jugés est trouvée dans Matthieu 5:17-48.

 

Matthieu 5:17-20 Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. 18 Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé. 19 Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. 20 Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux. (LSG)

 

Les versets 17 à 20 disent clairement que les Commandements n'ont pas été enlevés. Ces Commandements sont là et ils font partie de la Loi. Ceux qui disent que ces Commandements ne sont pas nécessaires et qui l'enseignent aux hommes sont les plus petits dans le Royaume des Cieux ; cela signifie que nous sommes le dernier à entrer dans le Royaume des Cieux et ce, dans la Deuxième Résurrection. Cela nous dit où sont les ministres et les prêtres qui enseignent que les Lois de Dieu sont abolies.

 

Matthieu 5:21-32 Vous avez entendu qu'il a été dit aux anciens : Tu ne tueras point ; celui qui tuera mérite d'être puni par les juges. 22 Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère : Raca ! mérite d'être puni par le sanhédrin ; et que celui qui lui dira : Insensé ! mérite d'être puni par le feu de la géhenne. 23 Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, 24 laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère ; puis, viens présenter ton offrande. 25 Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu'il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice, et que tu ne sois mis en prison. 26 Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas de là que tu n'aies payé le dernier quadrant. 27 Vous avez appris qu'il a été dit : Tu ne commettras point d'adultère. 28 Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur. 29 Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi ; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. 30 Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi ; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n'aille pas dans la géhenne. 31 Il a été dit : Que celui qui répudie sa femme lui donne une lettre de divorce. 32 Mais moi, je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour cause d'infidélité, l'expose à devenir adultère, et que celui qui épouse une femme répudiée commet un adultère. (LSG)

 

C'est un problème sérieux en termes de leur compréhension. Le divorce est de la violence et il ne devrait pas être permis dans la Maison de Dieu. Il est question ici de niveaux de violence. Christ lie étroitement des concepts, les commandements concernant l'adultère et le meurtre. Il examine le concept de la violence envers la famille et envers la nation.

 

Matthieu 5:33-35 Vous avez encore appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne te parjureras point, mais tu t'acquitteras envers le Seigneur de ce que tu as déclaré par serment. 34 Mais moi, je vous dis de ne jurer aucunement, ni par le ciel, parce que c'est le trône de Dieu ; 35 ni par la terre, parce que c'est son marchepied ; ni par Jérusalem, parce que c'est la ville du grand roi. (LSG)

 

Ce que Christ dit ici, c'est que ce n'est pas notre volonté qui est faite. Quand nous faisons un serment, nous disons 'je ferai cela' ; or, nous ne savons pas si c'est la volonté de Dieu que nous le fassions ou non. Christ dit que nous devons subjuguer notre volonté à la volonté de Dieu et chercher d'abord la volonté de Dieu. Nous demandons à l'Esprit de nous guider et, très souvent, l'Esprit ne voudra pas que nous fassions une chose particulière.

 

Matthieu 5:36-42 Ne jure pas non plus par ta tête, car tu ne peux rendre blanc ou noir un seul cheveu. 37 Que votre parole soit oui, oui, non, non ; ce qu'on y ajoute vient du malin. 38 Vous avez appris qu'il a été dit : œil pour œil, et dent pour dent. 39 Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre. 40 Si quelqu'un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. 41 Si quelqu'un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui. 42 Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi. (LSG)

 

Nous devrions toujours penser aux besoins des autres et nous ne devrions pas avoir à demander. Si nous sommes dans une position où nous connaissons quels sont les besoins d'une personne, nous devrions offrir notre aide et ce, avant qu'elle la demande.

 

Matthieu 5:43-48 Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. 44 Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, 45 afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. 46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même ? 47 Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens aussi n'agissent-ils pas de même ? 48 Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. (LSG)

 

Ce n'est donc pas une question pour nous d'être gentils l'un envers l'autre. Nous devons être gentils avec ceux qui ne nous aiment pas vraiment.

 

La norme de la Loi a donc été élevée. La Loi n'a pas été éliminée. Les élus sont donc jugés à un niveau plus élevé que la nation. Non seulement les Commandements sont enracinés, ils ont été élevés. Nous sommes jugés à ce niveau, et non pas aux niveaux physiques inférieurs. Nous sommes jugés par l'esprit de la Loi, qui est à un niveau beaucoup plus élevé. Les Scribes et les Pharisiens et, par extension, les autorités nationales d'Israël sont jugés, durant cette période, d'après la norme minimale, parce qu'ils ont été enlevés de la Première Résurrection. Par conséquent, si les élus n'excèdent pas les standards que les Scribes et les Pharisiens ont établis, ils échoueront aussi (voir aussi Matthieu 15:1-14). L'Église doit se comporter en tous points comme Christ.

 

Le jugement des élus se produit à partir des diverses étapes des gens dans les églises et dans la nation en général. L'opinion qu'une personne a des autres détermine la façon dont elle sera traitée par Dieu, par l'entremise du Messie.

 

Une fois mesurée, la nation est donnée aux nations pour être raffinée dans le feu, pour que les nations puissent être mesurées d'après la norme de la façon dont elles traitent elles-mêmes Israël.

 

Matthieu 25:31-46 Lorsque le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s'assiéra sur le trône de sa gloire. 32 Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare les brebis d'avec les boucs ; 33 et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. 34 Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. 35 Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli ; 36 j'étais nu, et vous m'avez vêtu ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi. 37 Les justes lui répondront : Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, et t'avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et t'avons-nous donné à boire ? 38 Quand t'avons-nous vu étranger, et t'avons-nous recueilli ; ou nu, et t'avons-nous vêtu ? 39 Quand t'avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ? 40 Et le roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites. 41 Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. 42 Car j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire ; 43 j'étais étranger, et vous ne m'avez pas recueilli ; j'étais nu, et vous ne m'avez pas vêtu ; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité. 44 Ils répondront aussi : Seigneur, quand t'avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t'avons-nous pas assisté ? 45 Et il leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n'avez pas fait ces choses à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne les avez pas faites. 46 Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle. (LSG)

 

L'Holocauste a été le premier mesurage des nations, Juda ayant été utilisé comme verge à mesurer. Dieu a mesuré cette planète par l'Holocauste de la Deuxième Guerre Mondiale. L'étape suivante est dans la moisson d'Israël, en l'utilisant comme verge à mesurer. Il y a deux moissons nationales qui durent trois ans. Il y a deux jours et, le troisième jour, l'Éternel relèvera notre salut (Osée 6:2,11). La moisson de Juda a duré trois ans ; la moisson d'Israël durera trois ans. Ce processus emmènera alors les nations en jugement, mais le Temple est mesuré premièrement, avant que tout cela ne puisse arriver. Le processus prend fin avec le mesurage des élus au Temple et la cour extérieure est ensuite donnée aux Païens pendant quarante-deux mois. Dieu aura affaire à Israël et à la cour extérieure pendant quarante-deux mois. À la fin de ce temps, la nation d'Israël sera restaurée et les nations seront jugées sur la façon dont elles ont traité Israël à la fin de ces quarante-deux mois. Ce sera alors la restauration du Messie.

 

 

 

q