Christian Churches of God


Christian Churches of God World Conference

Additions Récentes

Messages du Sabbat

Sermon Hebdomadaire

 


PROPHÉTIE DE LA BIBLE

 


Recueil de Cantiques Bibliques










Autres Sites Web CCG

Christian Churches of God for children

CCG in Africa

History of religion

Abraham's Legacy - history of Abraham

History of nations


Nos Croyances Notre Constitution L'Église Originale
Études Bibliques (num) Questions Fréquemment Posées Études Résumées
Études Bibliques (alph) Études pour Enfants Vidéos & Audio
 Télécharger les Études Calendrier de Dieu Programme d'Étude Désistement

 

Questions Trinitaires sur la Nature de Dieu et sur Christ qui montrent l’erreur dans la compréhension, ou essaient d’induire en erreur l’étudiant de la Bible

 

Q1. Pourquoi Thomas a-t-il appelé Jésus Dieu dans Jean 20:28 ?

 

R1. Le texte de Jean 20:28 se réfère à L'Ange de YHVH (No. 24) dans Exode 34:6, où Christ se déclare lui-même comme : “Le Seigneur, le Seigneur, un Dieu miséricordieux et faisant grâce.” Ce texte est à nouveau répété dans le Psaume 86:15 et la relation est déclarée à nouveau dans le Psaume 45:6-7 et Hébreux 1:8-9. Il était l'élohim subalterne d'Israël dont il y en avait 72 sur les nations (cf. Deut. 32:8 (RSV, LXX, les Manuscrits de la Mer Morte). Suivez le sens de Hébreux 1:7-10 ci-dessous renvoyant au Psaume 2:9 et Apocalypse 2:27 ; Hébreux 3:1,14. La qualification est répertoriée dans Luc 4:18 où l'Esprit du Seigneur était sur lui pour prêcher la bonne nouvelle aux pauvres et la libération aux captifs. Ce résultat a été obtenu à travers l'Esprit Saint, comme il a été créé un fils de Dieu et envoyé dans l'esprit de Dieu (cf. Actes 4:27 ; 10:38 ; 2Cor. 1:21).

 

Q2. Pourquoi Jésus est-il appelé Dieu dans Hébreux 1:8 et qu'est-ce que cela signifie ? Comment est-il la représentation de Dieu ?

 

R2. Le texte d'Hébreux 1:3 dit qu'il reflète la gloire de Dieu et porte l’empreinte de Sa nature. C'est pourquoi il est appelé l'Étoile du Matin qui reflète la puissance du soleil, et reflète l'Esprit Saint.

Hébreux 1:1-14 Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, [2] dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde, [3] et qui, étant le reflet de sa gloire et l’empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts, [4] devenu d’autant supérieur aux anges qu’il a hérité d’un nom plus excellent que le leur. [5] Car auquel des anges Dieu a-t-il jamais dit : Tu es mon Fils, je t’ai engendré aujourd’hui ? Et encore : Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils ? [6] Et lorsqu’il introduit de nouveau dans le monde le premier-né, il dit : Que tous les anges de Dieu l’adorent ! [7] De plus, il dit des anges : Celui qui fait de ses anges des vents, et de ses serviteurs une flamme de feu. [8] Mais il a dit au Fils : Ton trône, ô Dieu, est éternel ; le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité ; [9] tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité ; c’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint d’une huile de joie au-dessus de tes égaux. [10] Et encore : Toi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre, et les cieux sont l’ouvrage de tes mains ; [11] ils périront, mais tu subsistes ; ils vieilliront tous comme un vêtement, [12] tu les rouleras comme un manteau et ils seront changés ; mais toi, tu restes le même, et tes années ne finiront point. [13] Et auquel des anges a-t-il jamais dit : Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ? [14] Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut ?

Hébreux reprend le Psaume 45:6-7.

Le but du chapitre est de déclarer la position de Christ comme quelqu’un qui est élevé en raison de son incarnation. La traduction est une fausse interprétation en ce que le Christ a été nommé héritier de toutes choses.

 

Le texte est traduit par : "par lequel il a créé le monde", mais c'est faux puisque le mot traduit "monde" au verset 2 est en fait Aeonas ou âge [l’ère de ou époque] de la terre et de son administration. Christ n'a pas créé le monde. Il a créé les âges depuis Adam. Dieu a envoyé le Christ comme le prototokos de l'Armée angélique pour racheter l'Armée et il a nommé les anges comme esprits exerçant un ministère au service de l'humanité et ils ont été envoyés en faveur de l'humanité de sorte qu’elle puisse recevoir le salut. Christ a été placé au-dessus d'eux.

 

Christ a été envoyé pour racheter l'humanité et l'Armée Déchue et c’est pour quoi il est allé prêcher à l'Armée dans le Tartaros, comme nous pouvons le voir dans 1Pierre 3:14-4:6 :

[14] D’ailleurs, quand vous souffririez pour la justice, vous seriez heureux. N’ayez d’eux aucune crainte, et ne soyez pas troublés ; [15] mais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous, [16] et ayant une bonne conscience, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ceux qui décrient votre bonne conduite en Christ soient couverts de confusion. [17] Car il vaut mieux souffrir, si telle est la volonté de Dieu, en faisant le bien qu’en faisant le mal. [18] Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit, [19] dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison, [20] qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c’est-à-dire, huit, furent sauvées à travers l’eau. [21] Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ, [22] qui est à la droite de Dieu, depuis qu’il est allé au ciel, et que les anges, les autorités et les puissances, lui ont été soumis.

1Pierre 4:1-6 Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché, [2] afin de vivre, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair. [3] C’est assez, en effet, d’avoir dans le temps passé accompli la volonté des païens, en marchant dans la dissolution, les convoitises, l’ivrognerie, les excès du manger et du boire, et les idolâtries criminelles. [4] Aussi trouvent-ils étrange que vous ne vous précipitiez pas avec eux dans le même débordement de débauche, et ils vous calomnient. [5] Ils rendront compte à celui qui est prêt à juger les vivants et les morts. [6] Car l’Évangile a été aussi annoncé aux morts, afin que, après avoir été jugés comme les hommes quant à la chair, ils vivent selon Dieu quant à l’Esprit.

Les textes montrent parfaitement que Christ est l'élohim subalterne d'Israël qui était le serviteur de son Dieu le Père et un des camarades des fils de Dieu qui étaient l’Armée.

 

Le texte est traduit : Il reflète la Gloire de Dieu et porte l’empreinte de Sa nature soutenant l'univers par la parole de Sa puissance. La traduction est rendue pour faire croire qu'il est soutenu par la puissance de Christ, mais il est soutenu par la parole de la puissance de Dieu. C'est-à-dire : "portant toutes choses par la parole de la puissance de lui (c'est-à-dire Dieu)" (cf. L'Interlinéaire grec anglais de Marshall).

 

L'auteur de l’épître aux Hébreux a également montré le rôle dans Hébreux 3:1-6.

Hébreux 3:1-6 C’est pourquoi, frères saints, qui avez part à la vocation céleste, considérez l’apôtre et le souverain sacrificateur de la foi que nous professons, [2] Jésus, qui a été fidèle à celui qui l’a établi, comme le fut Moïse dans toute sa maison. [3] Car il a été jugé digne d’une gloire d’autant supérieure à celle de Moïse que celui qui a construit une maison a plus d’honneur que la maison même. [4] Chaque maison est construite par quelqu’un, mais celui qui a construit toutes choses, c’est Dieu. [5] Pour Moïse, il a été fidèle dans toute la maison de Dieu, comme serviteur, pour rendre témoignage de ce qui devait être annoncé ; [6] mais Christ l’est comme Fils sur sa maison ; et sa maison, c’est nous, pourvu que nous retenions jusqu’à la fin la ferme confiance et l’espérance dont nous nous glorifions.  

Dans Hébreux 3:2 il est dit clairement que Christ a été fidèle à celui qui l’a fait. Le mot est Poiesanti signifiant "celui qui fait lui" et c'est seulement traduit comme nommé dans ce seul endroit, partout ailleurs, il est traduit par "faire" à la fois dans le NT et la LXX.

 

Consulter également l’étude Introduction à la Divinité (No. 193).

 

De cette façon, il était le premier-né de la Création de Dieu (Col. 1:15) et le Début (Archè) de la Création de Dieu (Apoc. 3:14).

 

Q3. Pourquoi est-ce que l'apôtre Jean déclare que Jésus était la Parole qui était Dieu qui s'est fait chair (Jean 1:1,14) ?

 

R3. Le terme Parole vient du grec Logos qui est de l'hébreu Memra qui était le porte-parole de Dieu. Jean 1:1 est mal traduit par les Trinitaires. Il devrait se lire : "Au commencement était la parole et la parole était vers Dieu et [un] Dieu était la parole. L'article indéfini doit toujours être déduit du grec. Le Concordant Literal NT omet l'article indéfini en le traduisant ainsi. La Traduction du Nouveau Monde déduit l'article, mais change l’ordre du mot de la fin. Le verset 14 déclare simplement que le Memra est devenu chair et il a habité parmi nous et nous contemplons sa gloire comme d'un fils unique venu du Père. Le sens de cela est expliqué dans Jean 1:18 où le monogenese theos, ou seul dieu né, celui demeurant dans le sein du Père, a parlé ou a déclaré. Le mot "Lui" a été ajouté incorrectement ou de façon frauduleuse (lire aussi Sur les Mots : Monogenes Theos dans l'Écriture et la Tradition (No B4)). Dieu n’a jamais été vu par aucun homme à aucun moment (Jean 1:18, 6:46 ; 1Tim. 6:16).

 

Cela est également expliqué dans l’étude La Préexistence de Jésus Christ (No. 243).

 

La distinction des Êtres est faite dans le texte de Jude 4 mais masquée par ces Trinitaires et soutenue par les Binitaires/Dithéistes (voir la réponse R13 ci-dessous).

 

Q4. Pourquoi la phrase "invoquer le nom du Seigneur" (en hébreu, YHVH, i.e., Psaume 116:4) est-elle utilisée uniquement pour Dieu dans l'Ancien Testament, et traduite en grec dans la LXX comme : "Invoquer le nom du Seigneur (grec, KURIOS)," appliqué à Jésus dans le NT (1Cor. 1:2) si Jésus n'est pas Dieu en chair ?

 

R4. Cette question est une proposition frauduleuse dans sa structure et dans les faits. La question montre aucune connaissance des deux noms Yahovah (SHD 3068) et Yahovih (SHD 3069) et leur application au sein de l'Armée. Le nom Yahovah s'applique au Dieu Subalterne d'Israël ou à n’importe lequel des fils de Dieu parlant ou représentant Yahovah des Armées qui est Éloah. Yahovah est la forme à la Troisième personne du verbe signifiant Il cause que ce soit et il est appliqué à tous les Êtres angéliques comme messagers de Dieu (qui est Éloah), qui est l'Elyon (le Dieu Très-Haut) ou Yahovah des Armées signifiant le Yahovah senior qui est Yahovih.

 

Cette distinction entre les deux êtres est bien comprise et lorsque les deux mots sont lus en hébreu ils ne disent pas Yahovih et Yahovah, ils disent Élohim pour 3069 et Adonaï pour 3068.

 

Les textes montrent dans Genèse chapitres 18 et 19 que, lorsque Dieu les a envoyés à Abraham et Lot, il y avait trois Yahovahs présents et un est resté avec Abraham et les deux autres sont allés vers Lot, et puis, ils ont rendu un jugement et ont appelé le feu du Yahovah au Ciel (consulter l'étude L'Ange de YHVH (No 24).

 

Le terme kurios a des distinctions analogues dans le grec, mais les applications sont appliquées à de nombreux êtres à la fois divins et humains. Les revendications concernant l'hébreu et l'association sont frauduleuses et ne montrent aucune compréhension des textes de l'Ancien Testament et des noms de Dieu.

 

Q5. Pourquoi est-ce que l'apôtre Jean dit que Jésus, "... appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu" (Jean 5:18) ?

 

R5. Jean 5:18 est généralement rendu :

[18] À cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu’il violait le sabbat, mais parce qu’il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu.

 

Le texte reflète la distinction que l’on trouve dans Psaume 45:6-7 où l'élohim subalterne d'Israël était le fils de Dieu dans les textes. Il était le fils de Ha Élohim ce qui fait de lui un élohim. En tant qu'élohim il avait Dieu le Père en tant que son élohim. Il était un élohim, mais il n'était pas le Seul Vrai Dieu. L'égalité c'est qu'il se fait lui-même égal au subordonné theos d'Israël. La distinction est délibérément brouillée par les Trinitaires pour déguiser la distinction. Le Seul Vrai Dieu a toujours été mentionné comme Ton Theon ou Ho Theos en grec et ses subordonnés et, en fait, n’importe lequel des élohim, a été appelé simplement Theos (SGD 2316). Les deux distinctions de Ton Theon et Theos sont toutes les deux rendues 2316 et appliquées comme cas accusatif et nominatif respectivement lorsque le Koine est utilisé de cette manière pour préserver les distinctions Éloah/élohim ou Ha Élohim et Élohim ou Yahovih/Yahovah dans le grec, que les Trinitaires ignorent. Dans ce texte, il est dit qu'il faisait ainsi le Père Ton Theon égal au /à un Dieu (Theos). Le texte a deux êtres Dieu l'un supérieur à l'autre.

 

Consulter aussi l'étude Psaume 45 (No. 177)

 

Q6. Qu’est-ce que Jésus a dit qui a causé que les Pharisiens prétendent que Jésus se faisait lui-même Dieu ?

 

R6. Une fois de plus, la distinction du Supérieur et les Theoi (pl.) subordonnés a été comprise par l'église primitive et les Juifs, ce qui a été caché par les Binitaires et les Trinitaires qui ont pris le dessus à partir du dernier quart du deuxième siècle à Rome.

 

Consulter aussi l'étude La Déformation par les Binitaires et les Trinitaires de la Première Théologie de la Divinité (No. 127B).

 

Q7. Comment est-il possible que Jésus sache toutes choses (Jean 21:17) ?

 

R7. C'est encore une fois une traduction Trinitaire frauduleuse. Le mot traduit en tant que savoir, c'est le mot oidas (eidos) (SGD 1491) qui signifie percevoir ou regarder toutes choses. Il a ensuite été rendu par SGD 1492 (mais il n'apparaît pas du tout dans Strong comme 1492) qui est Eido ayant l'implication de savoir mais le texte eidos signifie simplement être en mesure de voir ou de regarder.

 

Jean 21:17 est traduit avec les deux mots oidas et ginoskeis comme savoir alors que des deux mots seulement ginosko a cette connotation.

 

Il signifie correctement “tu perçois toutes choses et tu sais que je t'aime.” Il s’agit d’une autre fraude trinitaire dans le texte français.  

Matthieu 24:36 Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.  

Il est évident que Christ n'était pas omniscient et Apocalypse 1 stipule clairement que c'est la Révélation que Dieu a donnée à Christ. Il n'avait pas connaissance des faits et il n'est, par conséquent, pas omniscient. Lorsqu'il a reçu le texte il était déjà ressuscité et devant Dieu.

 

Il n'est pas coégal :  

Matthieu 26:53 Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon Père, qui me donnerait à l’instant plus de douze légions d’anges ?  

Si Christ était coégal, il convoquerait sa propre Armée.

 

Le Père est en contrôle à tout moment.

Marc 14:36 : Il disait : Abba, Père, toutes choses te sont possibles, éloigne de moi cette coupe ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.  

La connaissance est dispensée du Père à Christ et aux prophètes qui la révèlent ensuite aux hommes. Ils ne sont pas coégaux, ou coéternels avec le Père Éloah qui lui seul est le Seul Vrai Dieu, et Il choisit qui d'entre nous doit être donné à Christ et à qui l'Esprit Saint doit être donné. Nous définissons ensuite notre relation avec le Père au nom de Christ.  

Jean 16:23-33 En ce jour-là, vous ne m’interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom. [24] Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite. [25] Je vous ai dit ces choses en paraboles. L’heure vient où je ne vous parlerai plus en paraboles, mais où je vous parlerai ouvertement du Père. [26] En ce jour, vous demanderez en mon nom, et je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous ; [27] car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé, et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu. [28] Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde ; maintenant je quitte le monde, et je vais au Père. [29] Ses disciples lui dirent : Voici, maintenant tu parles ouvertement, et tu n’emploies aucune parabole. [30] Maintenant nous savons que tu sais toutes choses, et que tu n’as pas besoin que personne t’interroge ; c’est pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu. [31] Jésus leur répondit : Vous croyez maintenant. [32] Voici, l’heure vient, et elle est déjà venue, où vous serez dispersés chacun de son côté, et où vous me laisserez seul ; mais je ne suis pas seul, car le Père est avec moi. [33] Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde.

Christ a dit que “toutes les choses m’ont été dites de mon père.”  

Matthieu 11:27 Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père ; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.  

Luc 10:22 Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connaît qui est le Fils, si ce n’est le Père, ni qui est le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.  

Jean 14:26 Mais le consolateur, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.  

Jean 15:15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père.

Q8. Comment Jésus peut-il connaître tous les hommes (Jean 16:30) ?


R8. Le mot hommes n'est pas mentionné dans le texte de 16:30 et le mot traduit savoir oidamen et oidas (SHD 1491) signifie aujourd'hui, nous constatons que tu discernes toutes choses. Ceci est une autre déformation des faits. Le contexte est comme ci-dessus.

 

Q9. Comment Jésus peut-il être partout (Matt. 28:20) ?

 

R9. Ce texte ne dit rien à propos de Christ étant partout. Il dit simplement qu'il sera avec nous jusqu'à la fin de l'âge qui est visiblement atteint par l'Esprit Saint étant donné les textes : Une déformation de plus.

 

Q10. Comment Jésus, le Christ, peut-il habiter en vous (Col. 1:27) ?

 

R10. Il habite en nous par l'Esprit Saint qui est la puissance de Dieu envoyée par Dieu (Éloah). Nous participons au corps et au sang de Christ. Christ demeure en ceux qui ont pris du corps et du sang de Christ.

 

Par le baptême et l'imposition des mains, un renouvellement annuel est donné aux élus en prenant le Dîner du Seigneur à la saison de la Pâque. Christ habite en nous par la volonté expresse et la puissance de Dieu le Père. Le texte complet donne une meilleure compréhension de ce principe simple :

Colossiens 1:20-29 il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix. [21] Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises œuvres, il vous a maintenant réconciliés [22] par sa mort dans le corps de sa chair, pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche, [23] si du moins vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l’espérance de l’Évangile que vous avez entendu, qui a été prêché à toute créature sous le ciel, et dont moi Paul, j’ai été fait ministre. [24] Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous ; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je l’achève en ma chair, pour son corps, qui est l’Église. [25] C’est d’elle que j’ai été fait ministre, selon la charge que Dieu m’a donnée auprès de vous, afin que j’annonçasse pleinement la parole de Dieu, [26] le mystère caché de tout temps et dans tous les âges, mais révélé maintenant à ses saints, [27] à qui Dieu a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir : Christ en vous, l’espérance de la gloire. [28] C’est lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ. [2]  C’est à quoi je travaille, en combattant avec sa force, qui agit puissamment en moi.

Le Père habite en Christ, à travers le même véhicule qu'il habite en nous. Ils sont un comme nous sommes un avec Christ, lorsque nous sommes réconciliés et prenons part à son sacrifice. Il (Christ) va nous présenter au Père afin qu'Il (le PÈRE) puisse être tout en tous.

 

Christ habite en nous par la volonté d’Éloah qui nous donne à Christ et nous envoie l'Esprit Saint ce par quoi c'est fait et ce par quoi nous comprenons les Mystères de Dieu, et recevons les fruits de l'Esprit Saint.  

 Matthieu 7:21 Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

C'est à travers la volonté de Dieu que nous sommes cohéritiers avec Christ, et recevons la vie éternelle, comme elle a été donnée à Christ.

 

Q11. Comment Jésus peut-il être éternel (Michée 5:1-2) ?

 

R11. Cette question est une fabrication pour mal interpréter le texte de Michée 5:1-3. Le texte est expliqué à l'aide des autorités hébraïques dans l’étude Michée 5:2-3 (No. 121). Comme tous les rendus Trinitaires et les rendus Binitaires et Dithéistes, il s’agit d’une fausse interprétation non biblique.

 

Q12. Comment Jésus peut-il être celui qui donne la vie éternelle (Jean 10:27-28) ?

 

R12. Le verset 29 continue pour expliquer que c'est Christ qui a reçu la vie éternelle en Dieu. Nous sommes cohéritiers de cet héritage. Les textes qui expliquent cela peuvent être trouvés à Marc 10:17 ; Jean 3:15 ; 17:2-3 (consulter aussi l'étude La Vie Éternelle (No. 133)).

 

Q13. Comment peut-Il être notre seul Maître et Seigneur (Jude 4) ?

 

R13. Jude 4 est une autre fausse interprétation et une fraude des Trinitaires.

 

Le texte de la RSV dans l’Interlinéaire grec anglais de Marshall est :

Car l'admission a été secrètement acquise par certains qui, depuis longtemps, ont été désignés pour cette condamnation, personnes impies qui pervertissent la grâce de notre Dieu en libertinage et nient notre seul maître et seigneur, Jésus Christ.

Ce texte parle de la grâce de Dieu et aussi de notre seul maître et seigneur Jésus Christ (ou le seul maître et notre seigneur Jésus Christ, selon certains textes (voir Marshall).

 

La KJV lit : niant le seul Seigneur Dieu et notre Seigneur Jésus Christ. Bullinger et les autorités admettent que les textes ne lisent pas Seigneur Dieu et en fait, le Seigneur est en fait, le mot despotes qui signifie maître et pas Seigneur.

 

Il s'agit tout simplement d'une autre forgerie ajoutant le mot Dieu où il n'y a pas de tels mots dans les textes grecs.

Q14. Comment Jésus peut-il être appelé le Dieu Puissant (Ésaïe 9:6) s’il n'y a qu'un seul Dieu en existence (Ésaïe 44:6-8 ; 45:5) ?

 

R14. Cette question a été répondue dans l’étude Ésaïe 9:6 (No. 224).

 

Il y a de nombreux élohim ou theoi. Psaume 45:6-7 (Hébreux 1:8-9) montre qu’il y a deux Dieux. Il y a un supérieur et un subalterne et le subordonné a de nombreux camarades.

 

Paul dit qu'il y a theoi polloi ce qui signifie qu’il y a plusieurs dieux.

 

Ésaïe 9:6 utilise le mot El (SHD 410) et El peut signifier une personne puissante ou Dieu puissant et se référer à n’importe qui de l’Armée ou à l'homme.

 

La LXX d'Ésaïe 9:6 appelle Christ l'Ange du Grand conseil, nous parlons donc sans aucun doute de l'Ange de la Présence dans ce texte. Les Trinitaires ne se réfèrent jamais à un texte qui prouve le contraire de ce qu'ils disent à moins qu'ils le revendiquent comme un texte de preuve et affirment qu’il signifie le contraire de ce qu'il dit en réalité, comme Philippiens 2:5-8 où Christ n'a pas cherché à saisir l'égalité avec Dieu, ce qui était le péché de Satan.

 

Le grec dit Megales Boules Aggelos. Le grec aggelos est toujours traduit par Ange dans le NT. Cela signifie messager mais les Trinitaires le traduisent uniquement comme messager lorsqu'il se réfère à Christ. Ils veulent jouer sur les deux tableaux.

 

L'hébreu d'Ésaïe 9:6 dit Puissant El. Le mot El peut être utilisé de l'Armée angélique et de l'armée humaine. La LXX a utilisé aggelos pour traduire Puissant El (dans les mots SHD 3289 conseiller, SHD 410 El, et SHD 1368 Puissant). Les mots ne se réfèrent pas au seul Vrai Dieu Éloah. [Mais se réfèrent à celui dont] le nom est Pele (6382). Le grec a été choisi pour refléter le fait que ce texte fait allusion au Messager de Dieu et qu'il est identifié dans le Psaume 45:6-7, et Hébreux 1:8-9 l’a identifié comme Christ qui est l'élohim subalterne d'Israël.

 

Q15. Comment Jésus peut-il être appelé le Dieu Puissant (Ésaïe 9:6) et "Dieu" également être appelé le Dieu Puissant dans Ésaïe 10:21 ?

 

R15. Il y a deux êtres impliqués. Le Premier ci-dessus dans le El et l'Être dans Ésaïe 10:21 est expliqué au verset 23 comme Yahovah des Armées qui est le Seul Vrai Dieu, Éloah. Une fois de plus, une confusion de termes dans le fait de ne pas comprendre les noms hébreux est impliquée. Voir ci-dessus.

 

Q16. Comment Jésus était-il capable de ressusciter lui-même d'entre les morts (Jean 2:19-21) ?

 

R16. Jean 2:19-21 se réfère au Temple comme le corps de la Résurrection. La Bible dit ailleurs que c'était Dieu qui l’a ressuscité d'entre les morts (cf. Actes 2:24,30 ; 26:8 ; 2Cor. 4:14 ; Éph. 1:20, Héb. 11:19).

 

En fait, il a dit que son corps serait ressuscité dans 3 jours.

 

SGD 1453

egeirw (egeírō)

+ L'étymologie : probablement semblable à la base de 58 (à travers l'idée de recueillir ses facultés) ;

- Définition : réveiller (transitivement ou intransitivement), c'est-à-dire lever (littéralement, du sommeil, après être assis ou allongé, de la maladie, de la mort, ou au sens figuré, de l'obscurité, l'inactivité, les ruines, inexistence)

+ utilisation dans la KJV : --éveiller, élever, se relever, se dresser, se lever, tenir, prendre.

Voir les occurrences dans le Nouveau Testament Grec

 

Christ est mort. L'Immortel Dieu Éloah qui est le Père de tous ne peut pas mourir. Le Père l’a clairement ressuscité des morts. Le Père l'a envoyé. Je vais à mon Père ... je prie le Père qui m'a ENVOY É etc. Christ était clair qu'il était envoyé PAR Dieu ... pas comme Dieu (Éloah).

 

Q17. Comment Jésus peut-il créer toutes les choses (Col. 1:16-17), et pourtant c’est Dieu qui a créé toutes choses par Lui-même (Ésaïe 44:24) ?

 

R17. Colossiens 1:16-17 dit que Christ a créé les trônes, dominations, principautés et autorités. Il n'a pas créé les Êtres appelés fils de Dieu, qui sont ceux de l'Armée céleste.

 

Dieu (également en tant que Yahovah Élohim) est indiqué comme créant toutes choses (cf. El) (cf. Gen. 1:1 ; 2:4 ; Gen. 6:7 (en tant que Yahovah dans l'observation et la décision de destruction) ;

 

Deutéronome 32:6 (identifié comme Éloah en 32:15 ;17 qui est Le Dieu et le Rocher de notre salut);

 

Ésaïe 42:5 (El), 45:18 (Ha Élohim le Créateur Yahovah Le Dieu en utilisant l'article défini, et Il déclare qu'Il n'a pas créé le monde Tohu ou en vain, puisqu’il [le monde] l’est devenu, dans Genèse 1:2) ;

Malachie 2:10 (Le seul Dieu qui nous a tous créés) ; Marc 13:19 (Christ déclare ici que Dieu a créé la création) ;

Colossiens 3:10, Paul déclare que c'est Dieu qui a créé la création ;

Éphésiens 1:20 (Il a déployé la puissance à travers Christ et a ressuscité Christ d'entre les morts) ;

Éphésiens 3:9 (Dieu a créé et a été à l'origine du Plan caché par Dieu qui a créé toutes les choses dans les Mystères et qui a fait connaître aux dirigeants et aux autorités dans les cieux à travers l'église selon le but des âges qu'il a faits en Christ (cf. Interlinear de Marshall) : Ainsi Christ a été l'instrument de l'organisation des âges, mais la création vient du Seul Vrai Dieu ; voir aussi Apoc. 10:6).

 

La distinction entre les deux est faite dans Tite 1:2,4.

 

Q18. Comment Jésus peut-il sonder le cœur et l'esprit des gens (Apoc. 2:23) ?

 

R18. Le jugement des nations est donné à Christ dans la Résurrection. Il a reçu l'Esprit Saint et l’Esprit Saint recherche toutes choses. Le discernement des esprits est l'un des dons et le jugement est donné à tous les élus par l'Esprit Saint et nous jugerons le monde et les anges (1Cor. 6:2-3).

 

Q19. Pourquoi Jésus a-t-il été adoré (Matt. 2:2,11 ; 14:33 ; 28:9 ; Jean 9:35-38 ; Hébreux 1:6) quand Il dit d’adorer Dieu seul (Matt. 4:10) ?

 

R19. Le même mot grec pour adorer est utilisé dans chaque endroit. Le mot est effectivement proskuneo qui ne veut pas dire adorer comme Dieu.

 

(Matt. 2:2,11 ; La Traduction des Écritures Grecques de la Kingdom Interlinear... nous sommes venus lui faire la révérence.

 

Diaglott... rendre hommage  

KJV ..Adorer

Matthieu 2:11 ... faire la révérence

Matthieu 14:33 faire la révérence

Matthieu 28:9 faire la révérence

Jean 9:35-38 faire la révérence

 

Hébreux 1:6 (4416 (proskuneo) que tous les anges de Dieu lui fassent la révérence.

 

Cité de Deutéronome 32:43 qui, dans la Septante, se lit comme suit : "Réjouissez-vous cieux, avec lui, et que tous les anges de Dieu l'adorent ..... fassent la révérence, rendent hommage, montrent du respect, baisent la main avec respect."

 

La KJV traduit adorer.  

Voir la Companion Bible Annexe 137  

Proskuneo = se prosterner (par respect), faire hommage.

 

Dans Apocalypse 3:9 la synagogue de Satan sera amenée à se proskuneo devant les élus, et sur cette interprétation ils sont amenés à nous adorer, ce qui est ridicule. Ils vont nous rendre hommage, en tant que sacrificateurs et rois.

 

Q20. Dans l'Ancien Testament, Dieu a été vu (Exode 6:2-3 ; 24:9-11 ; Nom. 12:6-9 ; Actes 7:2), mais aucun homme ne peut voir Dieu (Exode 33:20 ; Jean 1:18). Si ce n'était pas le Père, qui a été vu dans l'Ancien Testament (Jean 6:46), qui, alors, ont-ils vu ? Voir Jean 8:58.

 

R20. Ils ont vu L’Ange de YHVH (No. 24). Comme nous l'avons noté aucun homme n'a jamais vu Dieu. Les textes sont tous expliqués dans l’étude.

 

Q21. Alors pourquoi Jésus a-t-il revendiqué le nom divin, "JE SUIS", pour lui-même dans Jean 8:58 ? Voir Exode 3:14.

 

Christ a parlé pour Dieu dans Exode 3:14. Le nom n'est pas JE SUIS. Les mots en hébreu sont 'eyeh 'asher 'eyeh ce qui veut dire je suis (deviens) ce que je deviendrai et fait référence à la structure des noms de Dieu et l'Armée angélique. Dieu est Yahovih (SHD 3069) en tant que Ha Élohim et ceux qui parlent pour lui sont appelés Yahovah (SHD 3068) qui est une forme à la troisième personne du verbe signifiant Il cause que ce soit. Ainsi, le Seul Vrai Dieu deviendra quelque chose dont Il est en train de le faire pour devenir. L'hébreu est lu par les Juifs comme Élohim pour Yahovih (SHD 3069) et Adonaï pour Yahovah (SHD 3068) afin de ne pas confondre le Seul Vrai Dieu et les autres messagers de l’Armée avec lui. Lorsque Yahovih est mentionné comme Yahovah c'est toujours comme Yahovah des Armées, de manière à Le désigner comme le Dieu Suprême Éloah ou L'Elyon ; Le Dieu Très Haut.

 

Q22. Pourquoi est-ce que le Père et le Fils donnent la vie (Jean 5:21) ?

 

R22. C'est parce que Dieu le Père Éloah a donné le pouvoir au fils, comme l'explique Jean 17:1-3 (consulter  l'étude La Vie Éternelle (No. 133)).

 

Q23. Pourquoi Jésus a-t-il témoigné de Lui-même (Jean 8:18 ; 14:6) ?

 

R23. Je rends témoignage de moi-même, et le Père qui m’a envoyé rend témoignage de moi.

 

Strong G3140 - martyreō : être un témoin, rendre témoignage, c'est-à-dire affirmer que l'on a vu ou entendu ou vécu quelque chose, ou qu'il le sait car il a été enseigné par la révélation divine ou l’inspiration

a) donner (ne pas dissimuler) un témoignage

b) prononcer un témoignage honorable, donner un bon rapport

c) évoquer, implorer

 

Le Compte de la Traduction de la Version Autorisée (KJV) Total : 79 AV  porter témoignage 25, affirmer 19, rendre témoignage 13, témoin 5, être un témoin 2, témoigner 2, avoir un bon rapport 2, divers 11.

 

Dans tout document juridique ou testament un témoin signe comme un "témoin." Ils sont le témoignage. Toute personne peut également témoigner d’elle-même. Cela ne fait pas de cette personne Dieu, le Seul Éloah. Cela ne Le rend pas existant depuis la perpétuité. C'est Lui qui témoigne de la vérité.

 

Jean 14:6 Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité et la vie : nul ne vient au Père que par moi.

 

Il stipule clairement la séparation et étant inférieur au Père dans cela, et qu'il a un travail désigné ; tout comme dans notre vie de tous les jours, personne ne vient au PDG, sauf par le biais du médiateur désigné ou par un agent. Si cet officier devait prétendre être le PDG ou égal à lui, il serait congédié. C'était le péché de Satan de saisir l'égalité avec Dieu et ce que Christ n'a pas cherché à faire (Phil. 2:5-8)

 

Q24. Pourquoi les Trinitaires et les Binitaires/Dithéistes forgent-ils ou utilisent-ils de si nombreux textes corrompus de la Bible ?

 

R24. En outre à ci-dessus, des exemples sont comme suit :

1Jean 5:7 dans la KJV (Receptus) : il n'y a pas de référence à la Trinité dans la Bible, ils en ont forgé une dans 1Jean 5:7 dans la KJV et le Receptus.

 

Dans 1 Timothée 3:16 la KJV a utilisé le texte forgé connu qui a été forgé dans le Codex Sinaiticus et la contrefaçon est en deux encres différentes dans le texte pour que le mot qui basé sur l'onciale O dans le Theta sigma comme une abréviation de Theos ou Dieu, ce qu’il n’est pas sans aucun doute.

 

Bullinger montre les textes forgés dans ses notes de bas de page dans la Companion Bible où vous allez souvent voir les commentaires tels que Les Textes Omis ce qui montre que c'est une falsification Trinitaire.

 

Les Trinitaires et les Binitaires n'ont aucun fondement pour leur théologie dans la Bible et donc ils forgent ce qu'ils jugent nécessaire, et les Protestants sont les pires des falsificateurs.

 

Nous revenons ici sur les arguments qui sont présentés dans la section : Questions à poser aux Trinitaires qu'eux et les Binitaires ne peuvent logiquement pas répondre au sein de leur paradigme. Christ a porté témoignage de Dieu et a déclaré qu'il a porté témoignage de lui-même et les actes qu'il a faits témoignent aussi de lui-même. Chacun de nous témoigne de soi-même en tant que fils de Dieu dans l'Esprit Saint et nous sommes envoyés par l’Esprit Saint pour témoigner de Dieu, de Christ et de l'église. Nos actes témoignent de la foi et de Dieu par l'Esprit Saint.

 

Jean 15:23 déclare que : Celui qui me hait, hait aussi mon Père. Cependant, ce n’est pas parce qu’ils sont un être comme nous voyons dans Jean 5:20 : Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait ; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement.

 

Ceci dit, comment un être omniscient peut-il montrer quelque chose à un autre être omniscient. Comment alors, à la lumière de cela (et Apoc. 1:1), Christ peut-il être omniscient ?

 

Dieu est un esprit. Jean 4:24 déclare : Dieu est un Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité. La tentative de faire dire à ce texte que Dieu est esprit n'est pas supporté par aucune traduction du texte et le sens dans lequel il a été utilisé par n'importe lequel des théologiens d'avant-Nicée ou leurs traducteurs. Cette revendication est faite pour affirmer la non-individualité et la nature non-spécifique de Dieu. Dieu est alors développé comme une structure immanente élargie. Cela va au-delà du Trinitarisme à la Théologie du Processus.

 

Dieu a une famille selon Éphésiens 3:14-16 : À cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père, duquel tire son nom toute famille dans les cieux et sur la terre…

 

Les Trinitaires/Binitaires essaient de faire de Christ et Dieu un seul Être ou affirment que Christ est Dieu en se référant aux faux textes mentionnés plus haut et la mauvaise traduction de Jean 1:1 qui pourrait plus correctement être traduit au commencement était la parole, et la parole était avec Le Dieu (Théon), et [un ou notre] Dieu (theos) était la parole.

 

Ils se réfèrent au texte de Jean 2:19 pour dire que Christ était Dieu parce qu’il dit :

 

Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai.

 

La réfutation de cette affirmation se trouve dans le même évangile dans Jean 10:18 où Christ dit de sa vie que : 

“Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même ; j’ai le pouvoir de la donner, et j’ai le pouvoir de la reprendre : tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père.”

 

Il n’y a pas de doute que Christ est un serviteur subordonné, obéissant et loyal au Seul Vrai Dieu. Il est notre frère et cohéritier dans la promesse du Royaume de Dieu. Cependant, nous ne l’adorons pas ni ses symboles spirituels. Par son commandement, nous adorons Dieu et faisons les commandements de Dieu. Appeler Christ Seigneur ne vous fera pas entrer dans le royaume des cieux.

Ces questions proviennent de l'étude :

Le Binitarisme et le Trinitarisme [076] à l'url: http://www.ccg.org/french/s/p076.html

 


Écoute O Israël Yahovah notre Dieu, Yahovah est un. Eloah est Allah', Allah' est Eloah. Nous deviendrons tous Elohim.
| Accueil | Contact | Forum | Calendrier | Carte du Site |

© 1996 - 2014 Christian Churches of God, all rights reserved
Le matériel sur ce site web ne doit pas être reproduit, traduit ou édité d'aucune façon sans la permission expresse de CCG sauf si la permission est accordée de reproduire le message en entier dans son format CCG.