Christian Churches of God

[F050]

 

 

 

Commentaire sur Philippiens

 (Édition 1.0 20201120-20201120)

 

C’est l'une des lettres de prison écrite au cours de la période où Paul était en prison à Rome vers l’an 61 ou 62 EC (Ère Courante). Elle contient un message théologique à l'église de Philippes.

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2020 Wade Cox)

(Tr. 2020)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://ccg.org/

 

 

 

Commentaire sur Philippiens [F050]

 

Introduction

Cette lettre cordiale et affectueuse a été écrite par Paul à l'église de Philippes en Macédoine. Il s'agissait de la première église établie par l'apôtre sur le sol européen (Actes 16:11-15). Il y a exercé son ministère, pense-t-on, lors de son deuxième voyage missionnaire. Les relations qu'il a entretenues avec eux pendant des années semblent bonnes. Il faut aussi comprendre que de nombreuses autres églises ont été établies en Europe par les autres apôtres. André a fondé l'église en Thrace avec Pierre travaillant à Parthie et depuis Antioche, en collaboration et en conjonction avec André en Thrace et en Scythie (cf. L’Établissement de l'Église sous les Soixante-Dix (No. 122D)).

 

Paul était à ce moment-là en prison en attendant son procès (1:12-26). Certains éprouvent des difficultés à déterminer la date de rédaction de la lettre. Bullinger pense qu'elle a été écrite de Rome vers l’an 62 EC, vers la fin de son emprisonnement (voir ci-dessous). La plupart des chercheurs la situent entre 61 et 63 EC. La situation reflète celle de la fin du Livre des Actes et fait référence à la Garde prétorienne et à la maison de César. Certains érudits ont même placé la lettre beaucoup plus tôt à Césarée, ou Éphèse, au tout début de la carrière de Paul.

 

Ce fut le moment du retour d'Épaphrodite (2:25-29). Il avait été envoyé par l'église de Philippes avec un cadeau pour Paul (4:18). Paul les a ensuite remerciés et leur a donné un compte rendu de sa propre situation et de son état d'esprit et leur a envoyé des instructions précises. On voit clairement dans la lettre que l'Esprit Saint réconforte Paul, alors même qu'il était en prison et en danger de mort (2:2, 3:8-14, 4:11-13).

 

Le ministère de Paul à Philippes a marqué l'entrée de Paul en Macédoine. Cette arrivée est le résultat d'une vision qu'il a eue dans la ville de Troas, juste de l'autre côté de l'angle nord-est de la mer Égée, en face de la ville portuaire de Neapolis et de sa proche voisine Philippes (Actes 16:8-12).

 

Plus tard, Paul a brièvement visité la ville lors de son troisième voyage missionnaire (20:6). Paul a établi la foi en Christ dans les personnes qui allaient former le noyau de la vigoureuse congrégation de la ville. Parmi eux, Lydia, une femme d'affaires qui a ouvert sa maison à Paul et à ses collègues (16:13-15). Il en était de même pour le geôlier philippien, qui s'est converti sous le ministère de Paul après qu'un tremblement de terre ait miraculeusement ouvert la prison (16:22-34).

 

Des quatre "épîtres de prison", Paul a probablement écrit Philippiens en dernier, vers la fin de son emprisonnement romain en l’an 62. Paul a envoyé les trois autres "Épîtres de prison" - Éphésiens, Colossiens et Philémon - par la main de Tychique, car leurs destinations étaient proches les unes des autres. Cependant, la lettre aux Philippiens devait être livrée par Épaphrodite, qui était venu voir Paul à Rome amenant avec lui l'aide financière de l'église de Philippes (Philippiens 2:25 ; 4:18). Mais pendant son séjour à Rome, Épaphrodite est tombé malade, ce qui a retardé son retour chez lui et, par conséquent, la livraison de la lettre (2:26-27).

 

Il y a eu une crise de doctrine en Galatie et à Colosses, mais pas à Philippes. Les frères de cette ville lui avaient envoyé un soutien financier, d'où la différence de ton. Les croyants de Philippes ont offert à Paul un soutien matériel pour son ministère, plus que toute autre église (cf. 2Corinthiens 8:11 ; Philippiens 4:15-18)). Ils ont effectivement fourni la Dîme (No. 161), même s'il y avait beaucoup moins de Juifs à cet endroit.

 

Paul a exercé son ministère à Philippes lors de son deuxième voyage missionnaire, en passant environ trois mois dans la ville.

 

L'apôtre Paul n'a pas écrit aux Philippiens pour répondre à une crise, comme il l'a fait avec les Éphésiens, les Galates et les Colossiens. Il a plutôt écrit pour exprimer son appréciation et son affection pour les croyants philippiens. L'affection de Paul pour ces personnes est claire tout au long de la lettre, car il les a encouragées à vivre leur foi dans la joie et l'unité (1:3-5, 25-26 ; 4:1).

Cf. également :

https://www.insight.org/resources/bible/the-pauline-epistles/philippians

 

Le Binitarisme

Le texte aborde un certain nombre de questions théologiques. Le texte du chapitre 2 traite de la nature de Christ. Il s'agit d'une explication non explicite qui vise à réfuter le Binitarisme d'Attis/Mithras à Rome et d'Adonis chez les Grecs influencés par le système Baal du Moyen-Orient et en Macédoine et en Thrace. Le but n'est jamais discuté par les Binitaires et les Trinitaires (No. 076) ni par les Dithéistes (No 076B) ; le chapitre 2:5-8 traite de la Préexistence de Christ (No. 243).

 

La Résurrection

Dans cette lettre, au chapitre 3:11, il déclare que nous ne savons pas dans quelle résurrection nous allons être placés. Il espère pouvoir participer à l'ex-anastasin ou résurrection "extérieure" qui est la Première Résurrection au retour du Messie. Il semble utiliser ce terme parce qu’on nous extrait de la création humaine à ce moment-là pour que nous soyons transformés en êtres d’Esprit, alors que la Deuxième Résurrection de l'armée humaine se situe à la fin du Millénaire, mille ans plus tard, et celle-ci est une résurrection à une forme physique (cf. Apoc. 20:7 et suiv.) (voir ci-dessous).

 

Aperçu du livre - Philippiens

par E.W. Bullinger

 

"LA STRUCTURE DANS SON ENSEMBLE.


Philippiens 1:1-2. ÉPISTOLAIRE, ET SALUTATION. QUE LA "GRÂCE" LEUR SOIT DONNÉE.

Philippiens 1:3-26. LA SOLLICITUDE DE PAUL POUR LES PHILIPPIENS.

Philippiens 1:27 - Philippiens 2:18. EXHORTATION, ET EXEMPLE DE CHRIST.

Philippiens 2:19-24. L'EXEMPLE DE TIMOTHÉE.

Philippiens 2:25-30. L'EXEMPLE D'ÉPAPHRODITE.


Philippiens 3:1-21 ; Philippiens 4:1-9. EXHORTATION ET EXEMPLE DE PAUL.

Philippiens 4:10-20. LA SOLLICITUDE DES PHILIPPIENS POUR PAUL.

Philippiens 4:21-23. ÉPISTOLAIRE, ET LA DOXOLOGIE. QUE LA "GRÂCE" LEUR SOIT DONNÉE.

 

NOTES D’INTRODUCTION.

 

1. La première visite de l'apôtre dans la ville de Philippes, probablement vers l’an 52-53 après J.-C. (Annexe 180), est consignée dans Actes 16. Il avait pour compagnons Silas et Timothée, et l'utilisation du pronom personnel, dans ce chapitre, indique qu'un quatrième compagnon de travail (d’œuvre) était avec lui. Probablement Luc, le "médecin bien-aimé". Bien que nous n'ayons pas de détails sur les visites ultérieures, il est presque certain que Paul a été deux fois à Philippes par la suite (Actes 20:1 ; Actes 20:6).


2. Nous en déduisons que peu de Juifs vivaient à Philippes,
car il n'y avait aucune indication d'obstruction de leur part, et il n'y avait pas de synagogue à cet endroit, à moins que, en effet, le "lieu de prière" au bord de la rivière n'en désigne un. Les croyants avaient conservé la ferveur de leur premier amour, et avaient une fois de plus pourvu à ses besoins. La gratitude de l'apôtre se manifeste à maintes reprises, et il honore grandement ses "frères, bien-aimés et tant désirés" philippiens, en les désignant : "ma joie et ma couronne".


3. Parmi les épîtres de Paul, aucune n'a un caractère plus élevé ni n'est plus animée pour les croyants que celle-ci. On ne peut non plus y ajouter un cadre aussi bien défini, comme on le verra dans la Structure complète (ci-dessus). Écrite de Rome vers la fin de son emprisonnement, probablement en l’an 62 après J.-C., la position de l'apôtre était alors celle de l'attente, car il était maintenant proche du jour où sa cause serait entendue devant le tribunal auquel il avait fait appel. Et cela nécessitait très probablement une condition d'emprisonnement plus rigide que lorsqu'il habitait, comme au début, dans sa propre maison de location. Mais cela, au lieu de l'entraver, avait même favorisé la prédication de Christ. D'où le ton de réjouissance de l'Épître. Comme des filaments d'or, la "joie" et ses expressions apparentées se répandent dans toute l'épître aux Philippiens, comme l'est la "grâce" dans l'épître aux Éphésiens.


4. La ville de Philippes, une colonie romaine, était située à environ huit miles (environ 13 km) à l'intérieur des terres de son port, Neapolis, qui est le Kavalla moderne. N'étant pas un centre commercial, cela peut expliquer la rareté des Juifs parmi ses habitants. Philippes n'existe plus, car bien que le hameau turc le plus proche porte l'ancien nom sous une forme corrompue, il n'est pas à l'emplacement de l’ancienne ville.”

 

*******

Objet des chapitres

Chapitre 1 :

Il est évident qu'il commence par saluer les frères de Philippes au nom de Timothée et de lui-même. Il discute ensuite de la division dans la prison de ceux qui sont sincères et de bonne volonté et de ceux qui ne le sont pas. La Garde prétorienne semble être prise par sa sincérité dans l'emprisonnement pour la foi. Les Philippiens avaient envoyé des fonds pour le soutenir pendant son séjour en prison.

 

Il semble penser que s'il devait partir, il serait réuni avec Christ, mais au chapitre 3, il note qu'il espère participer à l'Ex-Anastasin ou la "résurrection extérieure" qui se produit au retour du Christ, qui est loin dans l'avenir (voir ci-dessus et ci-dessous).

 

Philippiens (LSG)

 

Chapitre 1

1 Paul et Timothée, serviteurs de Jésus-Christ, à tous les saints en Jésus-Christ qui sont à Philippes, aux évêques et aux diacres : 2 que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ ! 3 Je rends grâces à mon Dieu de tout le souvenir que je garde de vous, 4 ne cessant, dans toutes mes prières pour vous tous, de manifester ma joie 5 au sujet de la part que vous prenez à l'Évangile, depuis le premier jour jusqu'à maintenant. 6 Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ. 7 Il est juste que je pense ainsi de vous tous, parce que je vous porte dans mon cœur, soit dans mes liens, soit dans la défense et la confirmation de l'Évangile, vous qui tous participez à la même grâce que moi. 8 Car Dieu m'est témoin que je vous chéris tous avec la tendresse de Jésus-Christ. 9 Et ce que je demande dans mes prières, c'est que votre amour augmente de plus en plus en connaissance et en pleine intelligence 10 pour le discernement des choses les meilleures, afin que vous soyez purs et irréprochables pour le jour de Christ, 11 remplis du fruit de justice qui est par Jésus-Christ, à la gloire et à la louange de Dieu. 12 Je veux que vous sachiez, frères, que ce qui m'est arrivé a plutôt contribué aux progrès de l'Évangile. 13 En effet, dans tout le prétoire et partout ailleurs, nul n'ignore que c'est pour Christ que je suis dans les liens, 14 et la plupart des frères dans le Seigneur, encouragés par mes liens, ont plus d'assurance pour annoncer sans crainte la parole. 15 Quelques-uns, il est vrai, prêchent Christ par envie et par esprit de dispute ; mais d'autres le prêchent avec des dispositions bienveillantes. 16 Ceux-ci agissent par amour, sachant que je suis établi pour la défense de l'Évangile, 17 tandis que ceux-là, animés d'un esprit de dispute, annoncent Christ par des motifs qui ne sont pas purs et avec la pensée de me susciter quelque tribulation dans mes liens. 18 Qu'importe ? De toute manière, que ce soit pour l'apparence, que ce soit sincèrement, Christ n'est pas moins annoncé : je m'en réjouis, et je m'en réjouirai encore. 19 Car je sais que cela tournera à mon salut, grâce à vos prières et à l'assistance de l'Esprit de Jésus-Christ, 20 selon ma ferme attente et mon espérance que je n'aurai honte de rien, mais que, maintenant comme toujours, Christ sera glorifié dans mon corps avec une pleine assurance, soit par ma vie, soit par ma mort ; 21 car Christ est ma vie, et la mort m'est un gain. 22 Mais s'il est utile pour mon œuvre que je vive dans la chair, je ne saurais dire ce que je dois préférer. 23 Je suis pressé des deux côtés : j'ai le désir de m'en aller et d'être avec Christ, ce qui de beaucoup est le meilleur ; 24 mais à cause de vous il est plus nécessaire que je demeure dans la chair. 25 Et je suis persuadé, je sais que je demeurerai et que je resterai avec vous tous, pour votre avancement et pour votre joie dans la foi, 26 afin que, par mon retour auprès de vous, vous ayez en moi un abondant sujet de vous glorifier en Jésus-Christ. 27 Seulement, conduisez-vous d'une manière digne de l'Évangile de Christ, afin que, soit que je vienne vous voir, soit que je reste absent, j'entende dire de vous que vous demeurez fermes dans un même esprit, combattant d'une même âme pour la foi de l'Évangile, 28 sans vous laisser aucunement effrayer par les adversaires, ce qui est pour eux une preuve de perdition, mais pour vous de salut ; et cela de la part de Dieu, 29 car il vous a été fait la grâce, par rapport à Christ, non seulement de croire en lui, mais encore de souffrir pour lui, 30 en soutenant le même combat que vous m'avez vu soutenir, et que vous apprenez maintenant que je soutiens.

 

Nous voyons ici que Paul leur a enjoint de subir des persécutions pour Christ, comme Paul lui-même en subissait.

 

Au chapitre 2, Paul poursuit en traitant de la nature de Christ et de la façon dont Christ a renoncé à la forme d’Elohim dans laquelle il était en tant qu'être spirituel. Étant sous la forme ou morphe d’Elohim ou de Theoi (en tant que Dieu, dont il y avait plusieurs mais un seul véritable Dieu, le Père (1Cor. 8:5-6)), Christ ne considérait pas l'égalité avec Dieu comme quelque chose à saisir (pas selon le rendu dans la version  KJV de la Bible). Il s'est alors vidé (c'est-à-dire qu'il a abandonné l'esprit en tant qu’un elohim comme un fils de Dieu (cf. Deutéronome 32:8 et suiv. (RSV & LXX, les MMM) ; Ésaïe 52:13-53:12 ; et Psaume 45:6-7, Hébreux 1:8-9 ; et aussi Jean 1:1-3, 18 ; Col. 1:15). (vv. 2:5-8) (cf. pour le v. 8, Matt. 26:13 ; Jean 10:18 ; Rom. 5:19 ; Héb. 5:8, 12:2).

 

Christ s'est humilié et est devenu un humain et a subi la mort sur le poteau ou stauros (pas un crucifix). C'est pour cette raison que Dieu l'a hautement élevé au-dessus des autres camarades elohim ou fils de Dieu (Job 1:6 ; 2:1 ; 38:4-7), comme nous l'avons vu prophétisé par David (dans Ps. 45:6-7 ; Héb. 1:8-9) (cf. vv. 2:5-9). Il doit maintenant être reconnu comme Seigneur par tous, tant par les Esprits de l’Armée Loyale que de l'Armée Déchue, et par tous les humains (vv. 10- 11) et ce, à la Gloire de Dieu le Père. Psaume 45:6-7 (Hébreux 1:8-9) montre qu'il y a deux Dieux. Il y a un supérieur et un subordonné et le subordonné a de nombreux camarades.

 

Philippiens 2:5-7 est mal traduit (dans la version KJV de la Bible) et est souvent utilisé comme texte de preuve Trinitaire. Le texte fait référence à la rébellion de l'Armée et à la fidélité et à l'abnégation de Christ dans les cieux. Le texte dit :

Philippiens 2:5-7 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, 6 lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, 7 mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; (LSG)

 

Ce texte n'est pas difficile à comprendre. C’est un langage assez simple. Il établit ceci :

  1. Christ n'était pas égal à Dieu et n'a pas cherché à saisir l'égalité avec Dieu (Ésaïe. ch. 14 et Ézéch. ch. 28 montrent tous deux que Satan l'a fait).

  2. Il était sous la forme d’elohim en tant qu'être spirituel.

  3. Il s'est vidé (c'est-à-dire qu'il a abandonné sa forme et son entité) et est né en tant qu'homme.

Ce texte implique positivement la préexistence. Même les Trinitaires ont dû brouiller la traduction pour essayer de le rendre égal à Dieu, mais même eux n'essaient pas de nier sa préexistence. Cette prémisse est la raison pour laquelle le Trinitarisme a eu plus de succès que l'Unitarisme radical en tant que tromperie (à l'exception de l'Islam Hadithique).

 

Satan a été chassé du ciel pour le péché de rébellion qui, parce qu'il cherche à établir une volonté égale ou supérieure à Dieu le Père, est une idolâtrie (ou sorcellerie comme le dit 1Sam. 15:23). Satan a cherché à se rendre égal au Très-Haut ou à Dieu le Père. Christ, par contre, n'a pas cherché à se rendre égal à Dieu, subordonnant sa volonté (Jean 4:34 ; Philippiens 2:6-9).

 

Ainsi, Dieu a exalté Christ par le fait que Christ Lui a obéi et que Christ n'a pas cherché à être égal à Lui, ni à Le détrôner comme un tiers des elohim et bene elohim avait en effet cherché à le faire.

 

Dans Luc 10:18, Christ a dit qu'il a vu Satan tomber du ciel, comme un éclair. Satan a séduit un tiers des anges ou des étoiles du ciel (Apoc. 12:4). Ces anges ont été chassés avec Satan sur la terre (Apoc. 12:9).

 

Cette désolation est symbolisée par la désolation mentionnée dans Apocalypse 8:10 où le troisième ange démontre à nouveau la désolation causée par la chute d'une étoile de l'Armée désolant un tiers de la création.

 

Satan a essayé de tenter Christ de plusieurs façons. Tout d’abord, Satan a fait référence à Christ comme étant le Fils de Dieu dans Matthieu 4:3 ; 4:6 et Luc 4:3. Les démons ont également fait référence à Christ comme étant le Fils de Dieu dans Matthieu 8:29, Luc 4:41 et Marc 3:11. Satan a essayé d’inciter Christ à prouver sa position de Fils de Dieu par une démonstration de puissance, en ce sens que Dieu avait promis qu’Il donnerait à Ses anges la charge de s’occuper de lui dans le Psaume 91:11-12. Satan a omis de te garder dans toutes tes voies et il a ajouté à tout moment. Ainsi, en dénaturant l’Écriture, Satan a essayé d’ôter la vie de Christ.

 

Christ n'a à aucun moment corrigé Satan ou les démons sous prétexte qu'il était Dieu et non le Fils de Dieu. En effet, aucun démon n’a essayé d’affirmer la tromperie que Christ était Dieu Suprême sauf après sa mort, afin d’établir une doctrine qui disait que Christ était Dieu de la même manière que Dieu le Père était Dieu et ainsi d’accomplir, après sa mort, une supercherie que Christ aurait réfutée dans la vie.

 

Dans chacune des tentations, le but était de saper l'obéissance de Christ à Dieu et, en fait, de briser l'Écriture. Satan a essayé de faire en sorte que Christ l’adore. Il a promis à Christ le contrôle de la planète à ce moment-là si Christ l'adorait. Christ n'a pas contesté son droit de transférer son contrôle de la planète, ni même le fait qu’il en était le dirigeant. Christ a plutôt répondu :

... il est écrit : Tu adoreras le Seigneur ton Dieu et tu ne serviras que lui.

 

Christ n'a pas dit à Satan que celui-ci devait adorer Christ, mais il l'a plutôt renvoyé à la loi. Christ n'a jamais, à aucun moment de son ministère, prétendu être Dieu. Il a dit qu'il était le Fils de Dieu. C'est pour cette raison qu'il a été mis à l'épreuve. Comme indiqué dans Matthieu 27:43 :

Il a confiance en Dieu ; que Dieu le délivre maintenant s’Il l’aime, car il a dit : “Je suis le Fils de Dieu.”

 

C’était ici que Christ a crié afin d’accomplir les Écritures dans Psaume 22:1 :

Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?

 

C’est clair que Christ ne se considérait pas être Dieu. Il est absurde de suggérer qu’il faisait partie de l’entité à laquelle il faisait appel, sous une forme égale, dont une partie de celle-ci était impassible. Plus important encore, c'est la doctrine de l'anti-Christ énoncée dans 1Jean 4:1-2. Le texte ancien correct pour 1Jean 4:1-2 est reconstruit à partir d’Irénée, Chapitre 16:8 (ANF, Vol. 1, note. p 443).

Connaissez par ceci l’Esprit de Dieu : Tout esprit qui confesse que Jésus Christ est venu dans la chair est de Dieu ; et tout esprit qui sépare Jésus Christ n’est pas de Dieu mais est de l’Antichrist.

 

Chapitre 2

1 Si donc il y a quelque consolation en Christ, s'il y a quelque soulagement dans la charité, s'il y a quelque union d'esprit, s'il y a quelque compassion et quelque miséricorde, 2 rendez ma joie parfaite, ayant un même sentiment, un même amour, une même âme, une même pensée. 3 Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l'humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. 4 Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. 5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, 6 lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, 7 mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; 8 et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix. 9 C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, 10 afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, 11 et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. 12 Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent ; 13 car c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. 14 Faites toutes choses sans murmures ni hésitations, 15 afin que vous soyez irréprochables et purs, des enfants de Dieu irrépréhensibles au milieu d'une génération perverse et corrompue, parmi laquelle vous brillez comme des flambeaux dans le monde, 16 portant la parole de vie ; et je pourrai me glorifier, au jour de Christ, de n'avoir pas couru en vain ni travaillé en vain. 17 Et même si je sers de libation pour le sacrifice et pour le service de votre foi, je m'en réjouis, et je me réjouis avec vous tous. 18 Vous aussi, réjouissez-vous de même, et réjouissez-vous avec moi. 19 J'espère dans le Seigneur Jésus vous envoyer bientôt Timothée, afin d'être encouragé moi-même en apprenant ce qui vous concerne. 20 Car je n'ai personne ici qui partage mes sentiments, pour prendre sincèrement à cœur votre situation ; 21 tous, en effet, cherchent leurs propres intérêts, et non ceux de Jésus-Christ. 22 Vous savez qu'il a été mis à l'épreuve, en se consacrant au service de l'Évangile avec moi, comme un enfant avec son père. 23 J'espère donc vous l'envoyer dès que j'apercevrai l'issue de l'état où je suis ; 24 et j'ai cette confiance dans le Seigneur que moi-même aussi j'irai bientôt. 25 J'ai estimé nécessaire de vous envoyer mon frère Épaphrodite, mon compagnon d'œuvre et de combat, par qui vous m'avez fait parvenir de quoi pourvoir à mes besoins. 26 Car il désirait vous voir tous, et il était fort en peine de ce que vous aviez appris sa maladie. 27 Il a été malade, en effet, et tout près de la mort; mais Dieu a eu pitié de lui, et non seulement de lui, mais aussi de moi, afin que je n'eusse pas tristesse sur tristesse. 28 Je l'ai donc envoyé avec d'autant plus d'empressement, afin que vous vous réjouissiez de le revoir, et que je sois moi-même moins triste. 29 Recevez-le donc dans le Seigneur avec une joie entière, et honorez de tels hommes. 30 Car c'est pour l'œuvre de Christ qu'il a été près de la mort, ayant exposé sa vie afin de suppléer à votre absence dans le service que vous me rendiez.

 

Il parle ensuite de leur envoyer Timothée et Épaphrodite, qui était malade au point de mourir mais Dieu l'a épargné.

 

Paul parle de lui comme étant versé en offrande de (libation) comme lors des sacrifices du Temple.

 

Paul poursuit, au chapitre 3, pour les avertir de l'existence des chiens (sodomites) et des méchants. Il est tenu ici, au v. 2, pour se référer à la fête de la circoncision à la synagogue et fait la distinction de l'Église comme étant la vraie circoncision (en tant que corps de Christ) qui adore Dieu en Esprit. Au v. 6, il considère qu'il était irréprochable quant à la loi. C'était une arrogance de sa part et qui est contraire aux lois de Dieu, car tous les hommes étaient pécheurs sous la loi et ceux qui disent ne pas l'être sont des menteurs (1Jean 1:8).

 

Nous perdons tout pour Christ. Dans ce chapitre, il poursuit jusqu’au (v. 11) le but de l'ex-anastasin ou résurrection "extérieure" de la Première Résurrection (No. 143A). Il ne mentionne pas la Deuxième Résurrection et le Jugement du Grand Trône Blanc (No. 143B), car ce n'était pas le but attendu des Églises de Dieu. Le chapitre 20 de l'Apocalypse, qui traite du moment et des détails des deux résurrections, n'avait pas encore été donné à l'apôtre Jean.

 

L'Esprit est le moyen [mécanisme] par lequel nous adorons Dieu tel que c’est indiqué dans Philippiens 3:3. Par conséquent, il ne peut pas être Dieu en tant qu'objet d'adoration et donc égal à Dieu le Père. Mais c'est une force qui donne du pouvoir à Christ. Christ est donc un Père éternel (Ésaïe 9:6) dont il existe plusieurs pères dans le ciel et sur la terre (Éphésiens 3:15). Christ devient Père éternel par délégation.

 

Toutes ces paternités ou familles portent le nom de Dieu le Père, raison pour laquelle nous nous inclinons devant Dieu le Père, en l'adorant (Éphésiens 3:14-15).

 

La revendication est également faite par les Binitaires et Trinitaires que : Christ était consubstantiel à Dieu de telle manière qu'il était co-égal et co-éternel avec Dieu contrairement à Philippiens 2:6 et 1Timothée 6:16, qui montre que seul Dieu est immortel. L'éternité ou plus exactement la vie aioonion de Christ (1Jean 1:2) et celle de tous les Êtres, y compris Christ, découlent de cette entité. Christ et les élus sont tous deux de la même origine ; Hébreux 2:11 (RSV) tirant leur vie et leur éternité de l'obéissance conditionnelle au Père (Jean 5:19-30) qui nous a tous créés (Mal. 2:10-15). De même que le Père a la vie en Lui-même, de même Il a donné au Fils d'avoir la vie en lui-même (Jean 5:26), et nous sommes cohéritiers étant ordonnés pour avoir la vie en nous par l'autorité de Dieu.

 

Ésaïe 9:6 utilise le mot El (SHD 410) et El peut signifier une personne puissante ou Dieu et se référer à n'importe qui de l'Armée ou de l'homme. La LXX d'Ésaïe 9:6 appelle Christ l'Ange du Grand Conseil, nous parlons donc clairement de l'Ange de la Présence dans ce texte. Les Trinitaires ne se réfèrent jamais à un texte qui prouve le contraire de ce qu'ils disent à moins de le revendiquer comme un texte de preuve et d'affirmer que cela signifie le contraire de ce qu'il dit réellement, comme dans Philippiens 2:5-8 où Christ n'a pas cherché à saisir l'égalité avec Dieu, ce qui était le péché de Satan. Le grec dit Megales Boules Aggelos.

 

Le grec aggelos est toujours traduit par Ange dans le NT. Cela signifie messager mais les Trinitaires ne le traduisent comme messager uniquement lorsqu'il fait référence à Christ.


L'hébreu d'Ésaïe 9:6 dit "Puissant El". Le mot El peut être utilisé pour désigner l'armée angélique et l'armée humaine. La LXX a utilisé aggelos pour traduire Puissant El (dans les mots SHD 3289 conseiller, SHD 410 El, et SHD 1368 Puissant). Les mots ne font pas référence à l'unique Véritable Dieu Eloah mais celui-ci s’appelle Pele (6382). Le grec a été choisi pour refléter le fait que ce texte fait référence au Messager de Dieu et il est identifié dans Psaume 45:6-7, et Hébreux 1:8-9 l'a identifié comme étant Christ qui est l'elohim subordonné d'Israël.

 

Psaume 8:4,5,6 est également cité dans Hébreux 2:6-8 comme : "Qu'est-ce que l'homme pour que tu te souviennes de lui et le fils de l'homme pour que tu le visites ? Car tu l'as fait [pour] un peu [de temps] inférieur aux anges (dieux ou elohim). Et tu l'as couronné de gloire et d'honneur. Tu lui as fait dominer sur les œuvres de Tes mains ; Tu as mis toutes choses sous ses pieds."

Le texte ici du verset 4 fait référence à l'homme mortel 'enosh et 'adam en hébreu.

 

Nous voyons dans Hébreux 2:9 que c'est pour la souffrance de la mort qu'il a été abaissé à un niveau inférieur par rapport à eux pour un peu de temps. Bullinger note la lecture "pour un peu de temps" dans les notes du texte. Cela s’accorde avec Philippiens 2:5-8 :

Philippiens 2:5-8 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, 6 lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, 7 mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; 8 et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix.

 

Ainsi, il n'a pas essayé de saisir l’égalité avec Dieu ou de se rebeller, mais il est devenu humain et s'est humilié jusqu'à la mort. Il est devenu un fils de Dieu en puissance par sa résurrection d’entre les morts (Rom 1:4), comme nous le voyons dans Philippiens 2:9 :

9 C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, (LSG)

 

Or, ce mot rendu anges dans le Psaume 8 et dans Hébreux, est, comme nous le voyons en hébreu elohim et signifie dieux. Il a été traduit par "aggelos" (pour messagers) dans la Septante (LXX), et également à partir de cela dans le texte grec d’Hébreux et a été conservé dans ce sens dans la Vulgate, le syriaque et l'arabe. Cela a été traduit par "anges" en anglais [et en français]. La raison pour laquelle cela a été retenu dans ce sens est qu'il convenait aux traducteurs hébreux originaux de le rendre messager, parce que cela portait sur la pluralité des fils de Dieu en tant que elohim, plutôt qu'Eloah. Les Trinitaires ont suivi ce raisonnement afin de l'avoir comme "anges" et d'omettre le sens "pour un peu de temps", et aussi dans ce sens dans le syriaque et l'arabe ultérieurs. La raison semble être qu'aucun d'entre eux n'a voulu reconnaître que les elohim étaient un ordre étendu d'êtres.


Cependant, le texte est définitivement elohim dans l'original hébreu et Bullinger en prend note dans la note du verset de la Bible The Companion Bible. Les prêtres savaient que le fils de l'homme était un elohim qui est devenu Fils de Dieu en tant que monogenes theos, ou le seul Dieu né de Jean 1:18 (cf.
Marshall's Greek English Interlinear RSV). Les notes de la Bible The Companion Bible dans les textes examinent ces aspects. Elles font référence au fait qu'il se rend égal aux elohim, et comme cela n'a pas été dit en grec mais en araméen, nous obtenons le texte comme elohi puis rendu comme anges.


Les fils de Dieu étaient tous des elohim comme le montrent les textes de l'Ancien Testament. Ces elohim étaient compris comme des "aggelos", ou messagers, et traduits comme des anges dans les textes anglais [et français] et autres. Cependant, les prêtres du Temple n'avaient
pas été entravés par les traditions des païens romains se faisant passer pour des chrétiens depuis quelques siècles à cette époque, et ils en comprenaient donc parfaitement les implications.

 

Le terme fils de l'homme (pas d'article) utilisé dans le texte de Psaume 8 est utilisé trois fois avant ce texte : dans Nombres 23:19, Job 25:6 et 35:8. C’est utilisé 111 fois au singulier dans l'AT et 39 fois au pluriel. Les autres occurrences dans les Psaumes (Ps. 49:2 ; 144:3) sont un mot différent. Ici, au chapitre 8:4, le titre se rapporte à la domination sur la terre et est utilisé dans ce sens dans le texte d’Hébreux le rapportant au Messie. 

 

Chapitre 3

1 Au reste, mes frères, réjouissez-vous dans le Seigneur. Je ne me lasse point de vous écrire les mêmes choses, et pour vous cela est salutaire. 2 Prenez garde aux chiens, prenez garde aux mauvais ouvriers, prenez garde aux faux circoncis. 3 Car les circoncis, c'est nous, qui rendons à Dieu notre culte par l'Esprit de Dieu, qui nous glorifions en Jésus-Christ, et qui ne mettons point notre confiance en la chair. 4 Moi aussi, cependant, j'aurais sujet de mettre ma confiance en la chair. Si quelque autre croit pouvoir se confier en la chair, je le puis bien davantage, 5 moi, circoncis le huitième jour, de la race d'Israël, de la tribu de Benjamin, Hébreu né d'Hébreux ; quant à la loi, pharisien ; 6 quant au zèle, persécuteur de l'Église ; irréprochable, à l'égard de la justice de la loi. 7 Mais ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte, à cause de Christ. 8 Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l'excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j'ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, 9 et d'être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s'obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi, 10 Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, 11 pour parvenir, si je puis, à la résurrection d'entre les morts. 12 Ce n'est pas que j'aie déjà remporté le prix, ou que j'aie déjà atteint la perfection ; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j'ai été saisi par Jésus-Christ. 13 Frères, je ne pense pas l'avoir saisi ; mais je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, 14 je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. 15 Nous tous donc qui sommes parfaits, ayons cette même pensée ; et si vous êtes en quelque point d'un autre avis, Dieu vous éclairera aussi là-dessus. 16 Seulement, au point où nous sommes parvenus, marchons d'un même pas. 17 Soyez tous mes imitateurs, frères, et portez les regards sur ceux qui marchent selon le modèle que vous avez en nous. 18 Car il en est plusieurs qui marchent en ennemis de la croix de Christ, je vous en ai souvent parlé, et j'en parle maintenant encore en pleurant. 19 Leur fin sera la perdition ; ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu'aux choses de la terre. 20 Mais notre cité à nous est dans les cieux, d'où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ, 21 qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire, par le pouvoir qu'il a de s'assujettir toutes choses.

 

Notez ici qu'il condamne les gloutons et déclare que notre communauté est au ciel et que c'est du ciel que nous attendons un sauveur, le Seigneur Jésus-Christ. Les gnostiques adorateurs de Baal qui enseignent que le ciel est la demeure des morts interprètent mal le texte et ignorent le mot "du" qui signifie que Christ viendra du ciel sur la terre et que nos corps seront transformés pour être comme son corps glorifié dans la puissance de l’Esprit Saint en tant que des cohéritiers avec Christ (cf. Rom. 8:23 ; 1Cor 15:47-57 ; 2Cor 5:1-5 ; Col 3:1-4).

 

Le chapitre 4 continue ensuite avec les derniers appels de Paul.

 

Au verset 1, il fait référence à sa joie et à sa couronne (cf. 1Thes. 2:19-20). Au verset 2, il supplie Évodie et Syntyché de réconcilier leur désaccord. Il se réfère à leurs travaux (œuvres) précédents avec lui et Clément, et déclare que leurs noms sont écrits dans le Livre de Vie. Le véritable fidèle collègue est une référence à un chef de l'église de Philippes, probablement Syzygus, qui signifie fidèle collègue en grec.

 

Il supplie les Philippiens de se réjouir toujours dans le Seigneur et de faire connaître aux hommes leur patience et tolérance.

 

Il les exhorte à faire leurs requêtes à Dieu et Sa paix, au-delà de toute compréhension, gardera leurs cœurs et leurs esprits en Jésus-Christ.

 

Ses dernières requêtes au v. 8 les encouragent dans leurs attitudes à se concentrer sur ce qui est véritable et honorable. À partir du v. 10, il déclare qu'il peut survivre dans l'abondance et la faim et comment se comporter dans l'abondance et dans la disette. Cependant, au v. 14, il reconnaît que les Philippiens étaient la seule église qui le soutenait lorsqu'il a quitté la Macédoine. Ils lui ont même envoyé du soutien à Thessalonique après son départ de Philippes (Actes 17:1). Ils lui ont de nouveau envoyé des dons à Rome par Épaphrodite pendant son emprisonnement. Paul semble être capable de communiquer avec les frères de Rome et a des gens de la foi dans la maison de César. C'était Néron à ce moment-là.

 

Chapitre 4

1 C'est pourquoi, mes bien-aimés, et très chers frères, vous qui êtes ma joie et ma couronne, demeurez ainsi fermes dans le Seigneur, mes bien-aimés ! 2 J'exhorte Evodie et j'exhorte Syntyche à être d'un même sentiment dans le Seigneur. 3 Et toi aussi, fidèle collègue, oui, je te prie de les aider, elles qui ont combattu pour l'Évangile avec moi, et avec Clément et mes autres compagnons d'œuvre, dont les noms sont dans le livre de vie. 4 Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous. 5 Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. 6 Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. 7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ. 8 Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées. 9 Ce que vous avez appris, reçu et entendu de moi, et ce que vous avez vu en moi, pratiquez-le. Et le Dieu de paix sera avec vous. 10 J'ai éprouvé une grande joie dans le Seigneur de ce que vous avez pu enfin renouveler l'expression de vos sentiments pour moi ; vous y pensiez bien, mais l'occasion vous manquait. 11 Ce n'est pas en vue de mes besoins que je dis cela, car j'ai appris à être content de l'état où je me trouve. 12 Je sais vivre dans l'humiliation, et je sais vivre dans l'abondance. En tout et partout j'ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l'abondance et à être dans la disette. 13 Je puis tout par celui qui me fortifie. 14 Cependant vous avez bien fait de prendre part à ma détresse. 15 Vous le savez vous-mêmes, Philippiens, au commencement de la prédication de l'Évangile, lorsque je partis de la Macédoine, aucune Église n'entra en compte avec moi pour ce qu'elle donnait et recevait; vous fûtes les seuls à le faire, 16 car vous m'envoyâtes déjà à Thessalonique, et à deux reprises, de quoi pourvoir à mes besoins. 17 Ce n'est pas que je recherche les dons ; mais je recherche le fruit qui abonde pour votre compte. 18 J'ai tout reçu, et je suis dans l'abondance ; j'ai été comblé de biens, en recevant par Épaphrodite ce qui vient de vous comme un parfum de bonne odeur, un sacrifice que Dieu accepte, et qui lui est agréable. 19 Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ. 20 À notre Dieu et Père soit la gloire aux siècles des siècles ! Amen ! 21 Saluez tous les saints en Jésus-Christ. Les frères qui sont avec moi vous saluent. 22 Tous les saints vous saluent, et principalement ceux de la maison de César. 23 Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ soit avec votre esprit !

 

Voir aussi :

Les Dépositions des Croyances de la Foi Chrétienne (A1)

Le Dieu que nous Adorons (No. 002)

Psaume 8 (No. 014)

 Le Binitarisme et le Trinitarisme (No. 076)

Déformation par les Binitaires et les Trinitaires de la Théologie de la Divinité des Premiers Temps (No. 127B)

http://french.ccg.org/weblibs/2014-messages/message_du_sabbat_181136120_(18jan14).html

 

*****

Notes de Bullinger sur Philippiens [disponibles en anglais uniquement]

 

Chapter 1

Verse 1

Timotheus. See 2 Corinthians 1:1.

servants. App-190.

Jesus Christ. App-98.

saints. See Acts 9:13.

bishops. Greek episkopos. See Acts 20:28.

deacons. App-190. The only place where these officers are mentioned together.

 

Verse 2

unto = to.

from. App-104,

God. App-98.

Father. App-98.

Lord. App-98.

 

Verse 3

thank. See Acts 27:35.

upon. App-104.

 

Verse 4

prayer. App-134.

request. Same as "prayer", above.

with. App-104.

 

Verse 5

in. Greek. eis App-104.

gospel. App-140.

 

Verse 6

Being confident. Literally Trusting. App-150.

begun. Greek enarchomai. Only here and Galatians 1:3Galatians 1:3

perform = complete. Greek epiteleo, App-125. See Luke 13:00,

 

Verse 7

meet = just, or right. App-191.

me. Emph.

of. App-104.

because. App-104. Philippians 1:2.

defence. Greek. apologia. See Acts 22:1.

confirmation. Greek. bebaiosis. Only here and Hebrews 6:16. A legal term for a guarantee. So used in the Papyri

partakers, &c. = fellow-partakers with me of grace.

partakers. Greek. sunkoinonos. See Romans 11:17.

grace. App-184. A bond which unites all who receive it.

 

Verse 8

record = witness. Compare Romans 1:9.

greatly . . . long. Greek. epipotheo. Seo Romans 1:11.

bowels. Greek. epianchna. See 2 Corinthians 6:12.

Jesus Christ. The texts read Christ Jesus.

 

Verse 9

pray. App-134.

that. Greek. hina. Generally denoting a purpose, but here only the subject of the prayer.

love. App-136.

knowledge. App-132.

judgment. App-177.

 

Verse 10

That ye may, &c. = To (App-104.) your proving, or trying.

are excellent = differ. We are to test the things, and having found them to differ, most not join them together, but rightly divide them (2 Timothy 2:15).

sincere. Greek. eilikrines. Only here and 2 Peter 3:1. Compare 1 Corinthians 5:8.

without offence. Greek. aproskopos. See Acts 24:16.

till. App-104.

day of Christ. The some expression in Philippians 2:16. Compare Philippians 1:6 and 1 Corinthians 1:81 Corinthians 5:5., 2 Corinthians 1:142 Thessalonians 2:2, where see note.

Christ. App-98.

 

Verse 11

Being filled = Having been filled. App-125.7.

righteousness. App-191.3.

by. App-104. Philippians 1:1

glory. See p. 1511.

 

Verse 12

would, &c. = wish (App-102.) you.

understand. App-132.

things, &c. = things with reference to (App-104.) me.

fallen out. Literally comp.

furtherance. Greek. prokope. Here, Philippians 1:25, and 1 Timothy 4:15. Compare Romans 13:12.

 

Verse 13

my bonds, &c. = "my bonds in relation to Christ"; i.e. that my being a prisoner is not on account of any crime, but solely for preaching the gospel.

are = have become.

manifest. See App-106.

palace. Greek. praitorion. Compare Matthew 27:27, but Bishop Lightfoot gives good reasons why it could not at Rome be used of the palace, but must refer to the Praetorian guard. This accords with Acts 28:30.

in all, &c. = to all the rest (App-124), i.e. to the civilian population.

 

Verse 14

many = the majority.

waxing confident = having become confident. See Philippians 1:6"in the Lord" belongs to "confident", not to "brethren". Compare Philippians 2:24Romans 14:14Galatians 1:5Galatians 1:102 Thessalonians 3:4.

word. App-121. The texts add "of God".

without fear. See 1 Corinthians 16:10.

 

Verse 15

Some. App-124.

preach. App-121.

of = through, App-104. Philippians 1:2.

also, &c. of good will also,

good will. Greek. eritheia, See Romans 2:8.

 

Verse 16

preach. App-121.

of. App-104.

contention. Greek. eritheia. See Romans 2:8.

not. App-105.

sincerely = of pure motive. Greek. hagnos. Only here.

supposing = thinking. Only here, and James 1:7.

add . . . to. Greek epiphero. See Acts 19:12, but the texts read "raise" (App-178.)

affliction. Greek. thlipsis. See Acts 7:10.

 

Verse 17

knowing. App-132.

for. App-104.

 

Verse 18

notwithstanding = except. Greek. plen. There is an ellipsis here. ""What shall we say then? Nothing, except that. "See App-6, Affirmation.

pretence. See John 15:22.

therein = -in (App-104.) this. No personal consideration prevented his rejoicing.

 

Verse 19

turn = turn out. See Luke 21:13.

to my = to my for (App-104.)

through. App-104. Philippians 1:1.

supply. Greek. epichoregia, See Ephesians 4:16.

Spirit. App-101. Compare Romans 8:9. It was this that enabled Paul to suffer no personal considerations to weigh with him. He had the mind of Christ. Compare Philippians 2:51 Corinthians 2:16.

 

Verse 20

According to. App-104.

earnest expectation. See Romans 8:19.

nothing. Greek. oudeis.

ashamed. See 2 Corinthians 10:8.

 

boldness. Greek. parrhesia. See John 7:4.

 

Verse 21

meEmph. live. Compare App-170. gain. Greek. kerdos. Here, Philippians 3:7Titus 1:11. Not to Paul, but to Christ, as is clear from Philippians 1:20. To Paul, life and death were of no account so long as the cause of Christ was advanced. His bonds had furthered the gospel, what might not his death do? Compare Philippians 2:172 Corinthians 7:3.

 

Verse 22

if. App-118.

I live. Literally, to live (is my lot),

this. i.e. gain to Christ.

fruit, &c. i.e. the result of my work,

wot = declare. Greek. gnorizo. Occ, twenty-four times. In classical Greek. to know or to make known, but in N.T. elsewhere translated make known, certify, declare, &c. See Philippians 4:6. His will was surrendered to God, so he made no choice as to life or death for himself, but there was something he earnestly desired, which he states in the next verse.

 

Verse 23

am in a strait = am being pressed. Greek. sunecho. See Acts 7:57Acts 18:5.

betwixt = out of. App-104. While ek occurs 857 times, it is only translated "betwixt" here, and "between" in John 3:25, where the meaning is that the question arose from John"s disciples. In all other places ek is translated "of", out of", "from", &o., but in every case the context shows the idea conveyed is one of these two latter. Compare notes on Matthew 27:7John 12:3Acts 19:25,

two = the two, i.e. living and dying.

a desire = the desire. Greek. epithumia. Translated "lust" thirty-one times; "concupiscence" thrice, and "desire", thrice. Compare Luke 22:151 Thessalonians 2:17.

to depart = for (App-104).

the return (Greek. analuo. Verb only here and Luke 12:36; the noun 2 Timothy 4:6. The verb frequently translates "return" in Apocrypha; also in class, Greek. = to unloose, as of a ship weighing anchor). far better. All the texts read "for it is very for better". Than what? Clearly, than either of the two above. Therefore it cannot mean "death": but some event by which alone Paul could be with Christ, either the calling on high (see on Philippians 3:11) or the resurrection from the dead. or being caught up alive of 1 Thessalonians 4:161 Thessalonians 4:17

 

Verse 24

abide. Greek epimeno. See Acts 10:48.

for = on account of. App-104. Philippians 1:2.

 

Verse 25

having this confidence = being confident of this, as in Philippians 1:6.

abide. Greek. meno, See p. 1511

continue with. Greek sumparameno. Only here, but the texts read parameno. See 1 Corinthians 16:6. Figure of speech Hendiadys. App-6.

Joy. Compare Romans 15:13.

faith = the faith. App-150.:1.

 

Verse 26

rejoicing. Greek. kauchema, See Romans 4:2.

fore = in App-104, to. App-104.

 

Verse 27

let, &c. = exercise your citizenship, or behave as citizens. Greek. politeuomai. Elsewhere only in Acts 23:1. See also 2 Macc. 6.1; 11, 25. In all cases it means to live according to certain rules and obligations, e.g. as a Jew, "according to the law and customs". Here, those of heavenly citizenship (Compare Philippians 3:20).

as it becometh = worthily of. see. App-133.

of your affairs = the things concerning (App-104.) you

stand fast. Greek. steko . See 1 Corinthians 16:13.

spirit. App-101.

mind. App-110. Philippians 1:3.

striving together. Greek. sunathleo. Only here and Philippians 4:3. Compare 2 Timothy 2:5.

the faith, i.e. the substance of things believed.

 

Verse 28

nothing. Adouble negative. Greek. me medeis. App-105.

terrified. Greek. pturoinai. Only here.

by. App-104.

evident token. Greek. endeixis. See Romans 3:25.

perdition = destruction. See John 17:12,

salvation. See Philippians 1:19. Compare Hebrews 11:7.

 

Verse 29

is given = was granted. App-184.

in the behalf of. App-104.

believe on. App-150.

also, &c. = to suffer for (App-104.) His sake also. Compare Acts 9:16.

 

Verse 30

conflict. Greek. agon. Here, Colossians 2:11 Thessalonians 2:21 Timothy 6:122 Timothy 4:7Hebrews 12:1.

ye saw. See Acts 16:19-241 Thessalonians 2:2.

 

Chapter 2

Verse 1

If. App-118.

consolation. Greek. paraklesis. See Luke 6:24. See App-134.

Christ. App-98.

comfort. Greek. stimulating force, incentive. Greek. paramuthion. Only here. Compare 1 Corinthians 14:8John 11:19,

Spirit. App-101. There is no article, and the whole context is an exhortation to being of one mind. Compare Philippians 1:27.

bowels. See Philippians 1:8.

mercies. Greek. oiktirmos. See Romans 12:1.

 

Verse 2

Fulfil = Complete. App-125.

that = in order that. Greek. hina.

be likeminded = mind, or think the same thing. Greek. phroneo.

of one accord. Greek. sumpsuchos. Only here.

of one mind = minding (Greek. phroneo, as above) the one thing.

 

Verse 3

nothing. Greek medeis.

through = according to. App-104.

strife. Greek. eritheia. See Philippians 1:16.

vainglory. Greek. kenodoxia. Only here.

in = by. No preposition. Dative case.

lowliness of mind. Greek. tapeinophrosune. See Acts 20:19.

let each, &c. = reckoning one another.

better. Greek. huperecho, See Romans 13:1.

 

Verse 4

Look. Greek. slopeo. See Luke 11:35.

every man = each one.

also, &c. = on the things of others also.

others. App-124.

 

Verse 5

Let, &c. Literally Mind, or think, this. Greek. phroneo, as in Philippians 2:2.

you = yourselves, i, e, your hearts.

also, &c. = in Christ Jesus also.

Christ Jesus. App-98.

 

Verse 6

being = subsisting, or being essentially. Greek. huparcho. See Luke 9:48

form = the essential form, including all the qualities which can be made visible to the eye. Greek. morphe. Only here, Philippians 2:7, and Mark 16:12.

God. App-98.

thought = reckoned. Some word as "esteem"Philippians 2:3.

robbery = an act of robbery, or usurpation.

to be equal = the being on an equality.

 

Verse 7

made Himself of no reputation = emptied Himself. Greek. kenoo. See Romans 4:14. Of what He divested Himself is not stated, but Geo. Herbert"s words, "He laid his glory by", i.e. the outward attributes of Deity, well suggest the meaning here. "It is assumed by some that when taking the form of a bondservant, He not only divested Himself of His Divine powers, but became as His fellows, and limited Himself (or was limited) to the knowledge and "mental status" of the age in which He lived. In support of this Luke 2:52 and Mark 13:32 are adduced, but neither affords any warrant whatever for such assumption. The Lord"s wisdom and knowledge were astonishing to the Rabbis (Luke 2:37). He came only to accomplish the work the Father gave Him to do (John 17:4), so He only spoke the words the Father gave Him (John 3:34John 7:16John 8:28John 12:49John 12:50John 14:10John 14:24John 17:8John 17:14). His perfect obedience (as far as death, Philippians 2:8) was shown in that He did and said only what was appointed Him to do and say, not His own will, but the will of Him that sent Him (Hebrews 10:5-7).

and took, &c. = having taken.

was made. Literally becoming.

likeness Greek. homoioma. See Romans 1:23.

 

Verse 8

fashion. Greek. schema. Only here and 1 Corinthians 7:31. The noun morphe; Occurs thrice and is used only of the Lord; here (verses: Philippians 2:6Philippians 2:7), and Mark 16:12schema Occurs only here and 1 Corinthians 7:31, as above. For their compounds see the Notes.

humbled. Greek. tapeinoo. See 2 Corinthians 11:7.

and became. Literally becoming.

obedient. Greek. huperkoos. See Acts 7:39.

unto = as far as,

cross. That death, the shame of which made it such a stumbling-block to the Jews. Compare Hebrews 12:2. The seven successive steps of the Lord"s humiliation illustrate the Figure of speech Catabasis. App-6. The seven steps upward in His glorification are given in verses: Philippians 2:9-11.

 

Verse 9

hath. Omit.

highly exalted. Greek. huperupsoo. Only here. Compare John 12:32.

given = gave. App-184. The texts read the.

 

Verse 10

at = in. App-104.

Jesus. App-98.

bow. Greek. kampto. See Romans 11:4. Compare Isaiah 45:23Romans 14:11.

in heaven. Greek. epouranios. S. Ephesians 3:10.

in earth. Greek. epigeios. See 1 Corinthians 15:40 (terrestrial).

under the earth. Greek. katachthonios. Only here. Compare Proverbs 15:24, These are the dead who shall yet be reused to give glory to Him, Compare Revelation 5:13; and the angels and demons of the abyss. Luke 8:31Revelation 9:11. And see Psa 148.

 

Verse 11

Jesus Christ. App-98.

Lord. App-98.

to. App-104.

Father. App-98.

 

Verse 12

presence. Greek. paroesia. This and Philippians 1:26 (coming) are the only one. of parousia in the epistles written from Paul"s prison at Rome. See Matthew 24:3.

absence. Greek. apousia. Only here.

fear and trembling. See 1 Corinthians 2:3.

 

Verse 13

worketh. Greek. energeo. Not the same as "work out" (Philippians 2:12), katergazomai (see Ephesians 6:13).

will. App-102.

do = work. Greek. energeo.

good pleasure. Greek. eudokia. See Romans 10:1.

 

Verse 14

murmurings. Greek. gongusmos. See Acts 6:1.

 

Verse 15

be. Literally become.

blameless. Greek. amemptos. Only here; Philippians 3:6Luke 1:61 Thessalonians 3:13Hebrews 8:7.

harmless. Greek. akeraios. See Romans 16:19

sons. App-108.

without rebuke. Greek. amometos. Only here and 2 Peter 3:14, but the texts read amomos (as Ephesians 1:4), Both words are akin to amemptos.

crooked. Greek., skolios. See Acts 2:40.

perverse. See Acts 13:8.

nation = generation.

shine = appear. App-106.

lights. App-130.

world. App-129. Compare Matthew 5:14.

 

Verse 16

Holding forth. Greek. epecho. See Acts 3:5,

word. App-121.

life, App-170.

that I may, &c. = for (App-104) rejoicing to me. Compare 1 Thessalonians 2:191 Thessalonians 2:20.

in vain. Greek. eis kenon, See Galatians 4:11.

 

Verse 17

and if = even if (App-118)

offered = poured out (as a drink offering). Greek. spendomai. Only here and a Tim Philippians 4:6.

service. App-190.

faith. App-150.

 

Verse 18

For the same, &c. = In respect to the same thing do ye also joy.

 

Verse 19

trust = hope. Greek. elpizo.

send. App-174.

shortly = quickly.

unto = to,

be, &c. Greek. eupsucheo. Only here,

know. App-132.

your state = the things concerning (App-104.) you.

 

Verse 20

no man = no one. Greek. oudeis.

likeminded = of equal mind. Greek. isopsuchos. Only here.

naturally. Greek. gnesios. Only here. Compare Philippians 4:31 Timothy 1:2.

 

Verse 22

proof. Greek. dokime. See Romans 5:4.

hath. Omit.

served. App-190.

with. App-104.

gospel. App-140.

 

Verse 23

hope. As trust, Philippians 2:19.

presently = forthwith.

see. Greek. apeidon, used as aorist of aphorao. App-133.

how . . . me = the things concerning me, as verses: Philippians 19:20.

 

Verse 25

supposed. Same word in Philippians 2:3 (esteem) and Philippians 2:6 (thought).

Epaphroditus, See Philippians 4:18.

companion in labour. Greek. sunergos, fellowlabourer, I as Philippians 4:3; &c.

fellowsoldier. Greek. sustratiotes. Only here and Phm. Philippians 1:2.

messenger = apostle. App-189.

he that ministered = minister. App-190.

wants. See Philippians 4:16 (necessity), Philippians 4:19 (need).

 

Verse 26

longed = was longing, On epipotheo, as Philippians 1:8.

full of heaviness. Greek. ademoneo, Only here; Matthew 26:37Mark 14:33.

 

Verse 27

nigh, Greek. paraplesion. Only here.

lest = in order that (Greek. hina) not (App-105).

upon. App-104.

 

Verse 28

carefully = diligently. see. App-133.

less sorrowful = more free from grief. Greek. alupoteros. Only here.

 

Verse 29

in reputation = as honourable. or esteemed. Greek. entirnos. Here, Luke 7:2Luke 14:81 Peter 2:41 Peter 2:6,

 

Verse 30

for. App-104. Philippians 2:2.

was = drew.

not regarding = disregarding. Greek. parabouleuomai, The texts read paraboleuomai, to expose to danger.

to = that (Greek. hina) he might.

supply = fill up. Greek. anapleroo. See 1 Corinthians 14:16. Compare App-125.

service, App-190.

toward. App-104. Paul"s joy at their kind ministration lacked one thing, their personal presence. This Epaphroditus, their messenger, supplied.

 

Chapter 3

Verse 1

in. App-104.

Lord. App-98.

not. App-105.

grievous = irksome. Greek. oknneros. See Romans 12:11.

safe. Greek. asphales. See Acts 21:34.

 

Verse 2

Beware. App-133.

evil, App-128.

concision. Greek. katatome. Only here. The verb katatemno Occurs in the Septuagint of heathen mutilations. Leviticus 21:51 Kings 18:28. Paul regards the circumcision of the Judaizers as a mere ordinance, no better than a heathen one. Compare Romans 2:26-291 Corinthians 7:19Galatians 1:5Galatians 1:6Galatians 6:15.

 

Verse 3

the circumcision. i.e. the true circumcision. Greek. peritome. Note the Paronomasia (App-6) Katatomeperitome.

worship. App-137 and App-190.

God. App-98. All the texts have Theou., instead of Theo, making it dependent upon pneumati, and reading, "worship by the spirit of God", i.e. the new nature. App-101. Compare Romans 8:9.

and rejoice = rejoicing, or glorying.

Christ Jesus. App-98.

have, &c. = not (App-105) trusting (App-150.)

 

Verse 4

I might, &c. = having myself confidence (App-150.) in the flesh also. Here Paul takes the Judaizers on their own ground.

If. App-118.

any other man = any (App-123.) other (App-124.)

that . . . trust. Literally to have confidence.

trust. App-150.

 

Verse 5

Circumcised = In circumcision, as in Philippians 3:3.

of. App-104.

stock. Greek. genos1 Corinthians 12:10 (kind). Galatians 1:1Galatians 1:14 (nation).

the Hebrews. Omit "the". He refers to his parents, both Hebrews.

as touching = according to. App-104.

Pharisee. App-120.

 

Verse 6

Concerning, touching. App-104.

church. App-186.

righteousness. App-191.

blameless = found blameless, i.e. before men. Compare Acts 24:20.

 

Verse 7

gain. Greek. kerdos. See Philippians 1:21. Note the seven gains in verses: Philippians 3:5Philippians 3:6

counted. Same as "esteem"Philippians 2:3.

loss. Greek. zemia. See Acts 27:10.

for. App-104. Philippians 3:2.

Christ. App-98.

 

Verse 8

excellency = excelling. Greek. huperecho. See Philippians 2:3.

knowledge. App-132.

Lord. App-98.

suffered, &c. Greek. zemioo. See 1 Corinthians 3:15.

be dung = to be dung. Greek. skubalon. Only here.

that = in order that. Greek. hina.

win = gain. kerdaino. Occurs sixteen times, translated gain except here, and 1 Peter 3:1. First occurance: Matthew 16:26.

 

Verse 9

mine own, &c. = any . . . of mine.

through. App-104. Philippians 3:1.

the faith of Christ = Christ"s faith. See Hebrews 12:2.

faith. App-150.

 

Verse 10

know. App-132.

power. App-172.

resurrection. App-178.

sufferings. Compare 2 Corinthians 1:5-71 Peter 4:13.

being made conformable. Greek. summorphoomai. Only here. See Philippians 3:21.

unto = to.

 

Verse 11

If. App-118.

by any means. As Acts 27:12.

attain. Greek. katantao. See Acts 16:1.

unto. App-104.

resurrection = out-resurrection. App-178. Only here.

of the dead. All the texts read, "the one from (Greek. ek) the dead", making the expression emphatic. App-189. The term resurrection of the dead (anastasis nekron) is of frequent occurrence (Matthew 22:31Acts 17:32Acts 23:61 Corinthians 15:121 Corinthians 15:131 Corinthians 15:211 Corinthians 15:42Hebrews 6:2, &c.), and includes the resurrection to life, of the just, and the resurrection to judgment, of the unjust (John 5:29Acts 24:15Daniel 12:2). Resurrection from the dead (ek nekron) implies the resurrection of some, the former of these two classes, the others being left behind. See Luke 20:35Acts 4:2. Paul had no doubt of attaining to this, as may he seen from 1 Thessalonians 4:15-17, written some ten years before. The exanastasis must therefore mean a further selection of some before the anastasis of 1 Thessalonians 4:14, and Paul was not yet sure of attaining to this. Perhaps he had the assurance when he wrote 2 Timothy 4:7. It is noteworthy that there is no reference to any living ones being caught up, or any parousia of the Lord here, as in 1 Thessalonians 4:151 Thessalonians 4:16,

 

Verse 12

as though = that.

had. Omit.

attained = received.

perfect = perfected. App-125.

follow after. Same as Philippians 3:6 (persecuting), and Philippians 3:14 (press).

apprehend. Greek. katalambano. See John 1:5Ephesians 3:18, The Greek adds "also",

also, Read after "apprehended".

am = was.

of = by. App-104.

 

Verse 13

not. Many texts read "not yet".

reaching forth. Greek. epekteinomai. Only here.

 

Verse 14

press. Same as "follow after"Philippians 3:12.

toward App-104.

mark. Greek. skopos. Only here.

for. App-104., but the texts rend eis (App-104.),

prize. Greek. brabeion. Only here and 1 Corinthians 9:24.

high calling = the calling above, or on high (Greek. ano, see John 8:23). No shout, or voice of archangel or trampet here, as in 1 Thessalonians 4:16.

 

Verse 15

perfect. App-126.

be thus minded = have this in mind. Greek. phroneo, as in verses: Philippians 16:19.

be . . . minded. Same word.

otherwise. Greek. heteros. Only used thus here. Compare App-124.

reveal. App-106.

even = also.

 

Verse 16

whereto = to (App-104.) which (point).

attained. = come, as Matthew 12:28.

rule. Greek. kanon. See 2 Corinthians 10:13, but the texts omit "rule", &c.

 

Verse 17

be. Literally become.

followers together. Lit fellow-imitators. Greek. summimetes, Only here.

mark. Greek. skopeo. See Luke 11:35.

ensample. Greek. typos, pattern.

 

Verse 18

Philippians 3:18-19 = These verses form a Parembole, App-6.

 

Verse 19

end. Compare Romans 6:212 Corinthians 11:15Hebrews 6:8.

destruction. Same as "perdition"Philippians 1:28.

god. App-98.

belly. Compare Romans 16:18,

earthly. See Philippians 2:10.

 

Verse 20

conversation. Greek. politeuma, Only here in N.T. It sec, in the Septuagint and in 2 Macc. 12.7. The seat of the government of which we are citizens (Greek. polites), and of which we have both rights and responsibilities. Compare the verb, Philippians 1:27.

is = exists even now. Greek. huparcho. See Luke 9:48.

heaven = heavens. See Matthew 6:9Matthew 6:10.

whence = which, singular, referring to politeuma.

also. To follow "Saviour".

look for = eagerly wait for. Greek. apekdechomai. See Romans 8:19.

Jesus Christ. App-98.

 

Verse 21

change = transform, or change the fashion of. Greek. meta schematizo. See 1 Corinthians 4:6.

vile body = body of humiliation (Greek. tapeinosis. See Acts 8:33).

that it may be, The texts omit.

fashioned like = (to be) conformed. Greek. summorphos. See Romans 8:29, Compare Philippians 3:10 above. Notice the use of and contrast between schema, fashion, in metaschematizo, and morphe, form, in summorphos, and Compare Philippians 2:8.

His glorious body, the body of His glory. according to. App-104.

working. Greek. energeia. See Ephesians 1:19.

whereby He is able = of His ability.

subdue = subject. Compare 1 Corinthians 15:271 Corinthians 15:28.

 

Chapter 4

Verse 1

dearly beloved. App-135.

longed for. Greek. epipothetos. Only here. Compare Philippians 1:8Romans 1:11.

my joy and crown. Compare 1 Thessalonians 2:191 Thessalonians 2:20.

stand fast. Compare Philippians 1:27,

Lord. App-98.

 

Verse 2

beseech. App-134.

Euodias. This should be Euodia (feminine)

be of the same mind. Lit, mind (Greek. phroneo, as in Philippians 2:2) the same thing.

 

Verse 3

entreat = ask. App-134.

true. Greek. gnesios. See 2 Corinthians 8:8.

yokefellow. Greek. suzugos. Only here. It is unknown who was intended.

which = since they.

laboured with. Greek. sunathleo. See Philippians 1:27.

gospel. App-140.

other = the rest of. App-124. This may refer to Euodia and Syntyche.

fellowlabourers. Greek. sunergos. See 1 Corinthians 3:9,

book of life. See Revelation 3:5Revelation 13:8Revelation 20:15Revelation 22:19, and Compare Philippians 21:27.

 

Verse 5

moderation = forbearance. Greek. epiekes: adjective only here; 1 Timothy 3:3Titus 3:2James 3:171 Peter 2:18.

unto = to,

 

Verse 6

careful = anxious. First occurance: Matthew 6:25,

nothing. Greek. medeis

prayer. supplication. App-134.:3

requests. App-134.

made known. Greek. gnorizo, See Philippians 1:22.

God. App-98.

 

Verse 7

which passeth = surpassing. Greek. huperecho. Compare Philippians 3:8, See Romans 13:1. Compare Ephesians 3:20.

all understanding = every mind, or thought (Greek. nous),

keep = garrison. Greek. phronreo. See on 2 Corinthians 11:32, Occurs: Galatians 1:3Galatians 1:231 Peter 1:5.

minds = thoughts. Greek. noema, See 2 Corinthians 2:11.

 

Verse 8

honest = honourable, venerable,

grave. Greek. semnos. Here, 1 Timothy 3:81 Timothy 3:11Titus 2:2.

pure, Greek. hagnos. See 2 Corinthians 7:11.

lovely. Greek. prosphiles. Only here.

of good report. Gp. euphemos. Only here.

anyA1. Philippians 123:3,

virtue, Greek. areteOnly here, 1 Peter 2:92 Peter 1:32 Peter 1:5.

think on = take account of. Greek. logizomai, as Romans 4:3, &c.

 

Verse 9

have. Omit,

seen = saw. App-133.,

 

Verse 10

This verse illustrates the Figure of speech Epitherapeia (Qualification), App-6.

greatly. Greek. megalos. Only here.

care = thinking. Greek. phroneo, as in Philippians 4:2.

of = on behalf of. App-104.

hath flourished again. Literally ye revived (Greek. anathalls, Only here),

wherein = on (App-104.) which.

also careful = mindful (Greek. phroneo, as above) also.

lacked opportunity. Greek. akaireomai. Only here.

 

Verse 11

in respect of. App-104.

want. Greek husteresis. Only here and Mark 12:44.

have. Omit,

content. Greek. autarkes Only here. Compare 1 Timothy 6:6

 

Verse 12

be abased. See Philippians 2:8, and 2 Corinthians 11:7.

every where = in (App-104.) every (place),

am instructed. Literally have been initiated into the secret. Gr mueo, to initiate, whence is derived musterion,

 

Verse 13

can do = am strong for. Greek. ischuo Compare App-172.

Christ. App-98. but the texts read "Him".

strengtheneth, Greek. endunamoo, See Acts 9:22,

 

Verse 14

that ye did communicate with = having led fellowship with. Greek. sunkoinoneo. See Eph.

Philippians 5:11.

affliction. See Philippians 1:16.

 

Verse 15

ye, &c. = ye also, O Philippians, know.

no. Greek. oudeis.

church. App-186.

communicated, Greek. koinomeo. See Romans 12:13.

as concerning = for (App-104) taking account (App-121.)

giving. Greek. dosis. Only here, and James 1:17.

receiving. Greek. lepsis. Only here,

but = except Greek. ei me

 

Verse 16

even, &c = in Thessalonica also.

again. Literally twice. Greek. dis. Compare 1 Thessalonians 2:18.

 

Verse 17

because = that.

desire = seek. Greek. epizeteoi. First occ, Matthew 6:32

a = the.

fruit = the fruit.

that may abound = increasing.

account. Greek. logos App-121.,

 

Verse 18

have. Greek. apecho. See Matthew 6:2.

am full = have been filled. App-125.7.

from Same as "of", above.

odour. Greek. osme. See 2 Corinthians 2:14.

sweet smell. Greek. euodia. See 2 Corinthians 2:15.

wellpleasing. Greek. euareetos. See Romans 12:1.

 

Verse 19

supply. App-125., as in Philippians 4:18.

by = in (Greek. en).

 

Verse 20

Father. App-98.

for ever and ever. App-151.

 

Verse 21

saint. See Acts 9:13.

greet = salute.

 

Verse 22

chiefly = specially.

household. Literally house. Greek. oikia.

 

Verse 23

Jesus Christ. App-98.

you all. All the texts read "your spirit". App-101., as in Galatians 6:18.

Amen. Most texts omit.

 

 

 q