Les Églises Chrétiennes de Dieu

[082]

 

    

 

 

 

 

 

La Relation entre le Salut par la Grâce et la Loi [082]

 

(Edition 3.0 19941217-20000408-20071014)

 

 

C'est la première d'une série d’études sur la question de la Grâce et de la Loi. L'étude commence avec la position biblique que Dieu est la source du salut. On discute la position de la Loi en relation au salut par la grâce. Les obligations sous la Loi sont aussi discutées, et on explique pourquoi les Chrétiens observent la Loi.

    

 

Christian Churches of God

PO Box 369,  WODEN  ACT 2606,  AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

 

(Copyright © 1994, 2000, 2007 Wade Cox)

(Tr. 2003, rév 2016)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://french.ccg.org/

 


 La Relation entre le Salut par la Grâce et la Loi [082]

 

La grâce n'a pas supprimé la Loi. La Loi n'est pas abolie : tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit accompli ” (Matthieu 5:17-18). Cela ne signifie pas qu'une partie d’elle passera. Cela signifie que pas une virgule ou un point ne sera enlevé de la Loi et ce, jusqu'à ce que cette planète soit détruite. Cela nous amène à travers le Millenium et à travers le Jugement. Quand il viendra ici, Christ insistera sur la mise en application de la Loi, à la pointe d'une épée, si nécessaire, et il tuera ceux qui ne mettent pas en application la Loi. Il n'y a rien de faible à propos de notre Maître. Quand cela sera rétabli sous Jésus Christ, si nous n'observons pas la Loi, nous serons morts.

 

Les gens mourront lentement de faim ou par des fléaux, s'ils n'observent pas la Loi. Si nous pensons que c'est de l'impiété, nous ferions mieux de lire le texte de Zacharie 14:16 et suivants, qui déclare que, si nous n'observons pas la Fête des Tabernacles, nous n'aurons aucune pluie en saison. Le processus entier sera un assèchement de la planète pour que la nation qui n'observe pas la fête meure de faim et ce, jusqu'à ce qu'elle se mette à genoux et dise : 'Seigneur, donne-nous de la pluie ; nous enverrons nos représentants à Jérusalem'. Si Christ va le faire dans le Millenium, il ne va pas nous excuser de ne pas observer la Loi pendant que nous l'attendons, ainsi que la restauration. S'il l'a établie sous Moïse, il va la restaurer dans le Millenium. L'interrègne est évidemment une période durant laquelle nous sommes évalués en rapport à la Loi.

 

L'argument que la grâce a éliminé l'exigence d'observer la Loi est très ancien. Il a émergé sous le Protestantisme et atteint son apogée dans l'anti-Nomianisme, autant dans les églises du début de la Réforme que post-Réforme. C’est basé sur une série de fausses suppositions et des altérations de l'Écriture. Les Églises de Dieu ont normalement peu de difficulté à s'occuper de cette erreur. Cela accompagne habituellement le Trinitarisme, et c’est accompagné par les mêmes déformations intellectuelles qui ont permis aux doctrines Trinitaires d'être établies. Les erreurs sont basées sur l'usage sélectif et à mauvais escient de l'Écriture, et l’on voit bien que les arguments sont faux lorsque la gamme complète des Saintes Écritures est placée dans son contexte les unes avec les autres.

 

Le point de départ est le concept que Dieu est la source du salut. Il est notre refuge, et le point d'origine du processus qu'Il a mis en œuvre à travers Jésus Christ, le Fils de Dieu, seul né. C'est la première étape dans l'hérésie Trinitaire, quand ils disent que Christ est la source du salut, et non pas Dieu. Ils essayent de déformer le concept du salut. Dieu est notre rocher, notre force, et notre salut. C'est la fonction de Dieu. Le salut est venu à travers Jésus Christ sous la direction de Dieu. La première base de la Trinité est d'élever Christ à l’égalité avec Dieu, et de faire de Christ l'objet de l'adoration, et l'objet du salut. Cela abolit en réalité Dieu.

 

Dieu est notre rocher, notre force et notre salut, en qui nous nous réfugions.

 

Psaume 18:1-2 1 Au chef des chantres. Du serviteur de l'Éternel, de David, qui adressa à l'Éternel les paroles de ce cantique, lorsque l'Éternel l'eut délivré de la main de tous ses ennemis et de la main de Saül. Il dit : Je t'aime, ô Éternel, ma force ! 2 Éternel, mon rocher, ma forteresse, mon libérateur! Mon Dieu, mon rocher, où je trouve un abri! Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite! (LSG)

 

Tant la Loi que le salut proviennent de Dieu à travers Jésus Christ. Christ a prescrit la Loi au Sinaï, en tant que l'Ange de l'Éternel, et il est mort, en tant que l'instrument, le sacrifice et l'objet du salut.

 

Nous avons confiance en Lui, et n'avons pas peur (Ésaïe 12:2). La confiance en l'Éternel chasse la crainte.

 

Ésaïe 12:2  Voici, Dieu est ma délivrance, Je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien ; Car l'Éternel, l'Éternel est ma force et le sujet de mes louanges; C'est lui qui m'a sauvé. (LSG)

 

La connaissance du salut est une fonction de Christ et des prophètes (Luc 1:77). Jean est allé, en tant qu’un prophète, devant le Seigneur.

 

Luc 1:77  Afin de donner à son peuple la connaissance du salut par le pardon de ses péchés, (LSG)

 

Cette connaissance est étendue à l'Église, où les saints sont les gardiens ou dispensateurs des Mystères de Dieu.

 

1Corinthiens 4:1  Ainsi, qu'on nous regarde comme des serviteurs de Christ, et des dispensateurs des mystères de Dieu. (LSG)

 

Le salut vient des Juifs.

 

Jean 4:22  Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. (LSG)

 

Toutefois, cela a été étendu en Christ à ceux qui adorent Dieu en esprit et en vérité.

 

Jean 4:23-24 23 Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. 24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité. (LSG)

 

Il n'y a de salut en aucun autre nom sous les Cieux  – autre que celui de Christ – qui ait été donné aux hommes par lequel nous pouvons être sauvés.

 

Actes 4:12  Il n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. (LSG)

 

Ainsi, le salut a été donné par l'Évangile, qui est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque a la foi ;  d'abord aux Juifs, et ensuite, aux Païens. Dans l'Évangile, la justice de Dieu est révélée à travers la foi pour la foi, car celui qui est juste par la foi vivra.

 

Romains 1:14-17 14 Je me dois aux Grecs et aux barbares, aux savants et aux ignorants. 15 Ainsi j'ai un vif désir de vous annoncer aussi l'Évangile, à vous qui êtes à Rome. 16 Car je n'ai point honte de l'Évangile : c'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, 17 parce qu'en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu'il est écrit : Le juste vivra par la foi. (LSG)

 

Dieu n'a pas destiné l'humanité à la colère, mais à l’acquisition du salut à travers Jésus Christ.

 

1Thessaloniciens 5:9  Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus Christ, (LSG)

 

Ainsi, Dieu ne nous traite pas d'une façon dure pour nous détruire. Il agit avec nous afin de nous amener tous au salut en Jésus Christ. Et pour le faire, il doit y avoir un processus.

 

La compréhension de Dieu a pour conséquence la tristesse selon Dieu, qui produit le repentir qui mène au salut.

 

2Corinthiens 7:10  En effet, la tristesse selon Dieu produit un repentir qui mène au salut et ne donne aucun regret, mais la tristesse du monde produit la mort. (Traduction de la RSV)

 

L'Évangile est donc la parole de la vérité et, de là, l'Évangile du salut, qui a pour résultat le scellement de l'individu repentant à travers l'Esprit Saint.

 

Éphésiens 1:13  En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l'Évangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint Esprit qui avait été promis (LSG)

 

Le salut est obtenu à partir des écritures sacrées ou l'Écriture. Étant inspirée par Dieu, l'Écriture est capable d'instruire l'individu repentant pour le salut à travers la foi en Jésus Christ.

 

2Timothée 3:15-16 15 dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus Christ. 16 Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice (LSG)

 

Bien qu'il fût un Fils, il a appris l'obéissance par ce qu'il a souffert. Après avoir été rendu parfait, il est devenu la source du salut éternel pour tous ceux qui lui obéissent.

 

Hébreux 5:8-9 8 a appris, bien qu'il fût Fils, l'obéissance par les choses qu'il a souffertes, 9 et qui, après avoir été élevé à la perfection (rendu parfait), est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l'auteur d'un salut éternel. (LSG)

 

Ainsi, il a été offert une fois pour s'occuper du péché, et il apparaîtra une deuxième fois, non pas pour s'occuper du péché, mais pour sauver ceux qui l'attendent avec impatience.

 

Hébreux 9:28 28  donc, ayant été offert une fois pour s'occuper du péché, Christ viendra une deuxième fois, non pas pour s'occuper du péché, mais pour sauver ceux qui l'attendent avec impatience. (Traduction de la RSV)

 

Le salut est commun à tous, et a été livré aux saints une fois pour toutes.

 

Jude 1:3  Bien aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. (LSG)

 

Par conséquent, Il n'y a aucune révélation après celle donnée par Dieu à Jésus Christ, et transmise à Jean. Tout ce qui est exigé pour le salut de l'humanité est contenu dans la Bible. Le salut, la puissance, et la gloire appartiennent à Dieu. Et, Il l’a révélé à Ses serviteurs par l'entremise de Christ, et rien ne doit être changé.

 

Apocalypse 22:18-19 18 Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu'un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; 19 et si quelqu'un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l'arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre. (LSG)

 

Le scellement final des saints est donc à travers l'Esprit Saint, étant basé sur la Loi de Dieu, telle que révélée dans la Bible, dans l'Ancien Testament.

 

Christ a donné la Loi au Sinaï, en tant que l'Ange de l'Alliance ou de la Présence – l'Ange de Yahovah. Il a dit que :

 

......tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.... (Matthieu 5:18-19)

 

Ainsi, Christ n'a donc diminué d’aucune façon la Loi. Il a observé la Loi, et a commandé aux gens à faire de même. La Loi et les prophètes étaient jusqu'à Jean. Depuis Jean, les bonnes nouvelles du Royaume de Dieu sont prêchées, et chacun y entre violemment (ou est poussé d’y entrer).

 

Il est plus facile que le ciel et la terre passent, qu'il ne l'est qu'un seul trait de lettre de la loi vienne à tomber. (Luc 16:16-17) (LSG)

 

La Loi a été donnée à travers Moïse, cependant, elle n'a pas été observée.

 

Jean 7:19  Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi ? Et nul de vous n'observe la loi. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ? (LSG)

 

Ils ont cherché à le tuer, parce que l'esprit charnel est inimitié contre Dieu, car il n'est pas soumis à la Loi (Romains 8:7) ; il cherche ainsi à éliminer ceux qui observent la Loi,  étant condamné par leur obéissance.

 

Ceux qui pèchent sans la Loi, périront sans la Loi. Ceux qui pèchent sous la Loi périront sous la Loi.

 

Romains 2:12  Tous ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans la loi, et tous ceux qui ont péché avec la loi seront jugés par la loi. (LSG)

 

Le péché est la condition de celui qui a quitté la Loi ou la transgression de la Loi (1Jean 3:4). La pénalité du péché est la mort, qu'il soit commis dans les administrations sous la Loi ou à l'extérieur de la Loi. C’est non pertinent, si les administrations décrètent des lois qui diffèrent. Ceux qui pèchent mourront, à moins qu'ils ne soient restaurés à une nouvelle vie dans le salut de Christ. Ils observent alors la Loi.

 

La circoncision est celle du cœur, et l'observance des préceptes de la Loi est la mesure de la circoncision. Celui qui observe la Loi est circoncis du cœur, tandis que celui qui est circoncis, et qui n'observe pas la Loi est comme un infidèle. Ceux qui sont Juifs sont ceux qui observent la Loi de leur cœur, étant Juifs intérieurement. Tandis que ceux qui se disent Juifs, et ne le sont pas, tombent sous la condamnation (Apocalypse 3:9) ; et ils seront amenés à se prosterner devant les saints. (Cette prosternation est aussi traduite [faussement] par adorer, et elle est appliquée à Christ et aux élus).

 

Apocalypse 3:9  Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent ; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t'ai aimé. (LSG)

 

Voir aussi l’étude L’Origine Génétique des Nations (No. 265).

 

L'argument Protestant que la grâce élimine la loi est basé sur la déclaration que les élus sont morts à la loi, provenant du texte dans Romains 7:4. L'anti-Nomianisme couple cette déformation avec l'usage à mauvais escient de la doctrine de la prédestination.

 

Romains 7:4  De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort en ce qui concerne la loi, pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu. (LSG)

 

Cette structure n'élimine pas la Loi ; mais elle accentue plutôt la puissance de l'Esprit Saint dans la régulation de l'individu par la nature de Dieu qui provient de Lui à travers l’Esprit Saint. La distinction est faite entre vivre selon la chair, et essaie de déterminer sa relation avec Dieu selon des règlements faits pour interpréter la Loi, laquelle est d’elle-même sainte, juste et bonne. La Loi n'est pas une chose physique. Ceux qui vivent selon la chair la traitent comme une chose physique. Nous sommes morts à cet aspect, parce que nous ne vivons plus selon la chair. Le Messie réintroduira la loi en entier pour le Millenium selon l'Écriture, et l'Écriture ne peut pas être anéantie. Comment alors la Loi est-elle supprimée comme une réalité ? La Loi ne donne pas la vie, l'Esprit Saint le fait à travers Christ.

 

Romains 7:5-7 5 Tandis que nous vivions dans la chair, nos passions pécheresses, éveillées par la loi, agissaient dans nos membres pour porter des fruits pour la mort. 6 Mais maintenant, nous sommes libérés de la loi, morts à ce qui nous tenait captifs, de sorte que nous ne servons pas sous le vieux code écrit, mais dans la nouvelle vie de l'Esprit. 7 Que dirons-nous donc ? Que la loi est un péché ? En aucun cas ! Mais je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'eût dit : Tu ne convoiteras point. (Traduction de la RSV)

 

Sans l'Esprit Saint, les convoitises de la chair sont éveillées par la connaissance du bien et du mal qui est enchâssée dans la Loi. Sans la nature de Dieu, il est impossible d'observer la Loi d'une façon juste et sainte. Ainsi, nous sommes libérés de la Loi en Jésus Christ. Cela ne nous donne pas une licence de briser la Loi. Si nous aimons Dieu, nous observons Ses commandements.

 

Jean 14:15  Si vous m'aimez, gardez mes commandements. (LSG)

 

Il n'y a aucune contradiction dans ces textes. Les Commandements proviennent du Père, et ils sont observés par Christ.

 

Jean 15:10  Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. (LSG)

 

Qu'est-ce qui alors, a été cloué sur la croix ?

 

Colossiens 2:13-15 13 Vous qui étiez morts par vos offenses et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses ; 14 il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix ; 15  il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix. (LSG)

 

Dans le texte principal, Colossiens 2:14 est traduit par Marshall comme :

 

Exaleiqav  to  kay  hmwn   ceirografon toiv   dogmasin o  hn

 

Exaleipsas  to  kathi   emõn  cheirographon  tois  dogmasin    ho   en

 

Ayant éliminé le contre nous document en des ordonnances  qui  a été

 

Upenantion hmin kai auto hrken ek tou mesou proshlwsav

 

upenantion emin, kai auto erken ek tou mesou, proselõsas

 

contraire à nous, et cela a été supprimé du milieu (du chemin) de nous en clouant

 

auto tw staurw

auto tõ staurõ

 

cela à la croix [pieu (staurõ)].

 

Ainsi, la facture du compte ou des dettes (cheirographon) encourues des ordonnances de la loi cérémoniale était la chose qui a été clouée au pieu. Par conséquent, La purification rituelle par l'offrande a donc été éliminée ou enlevée du chemin une fois pour toutes par Christ. Cette hérésie à Colosse est examinée en détail dans l’étude L’Hérésie dans l’Église Apostolique (No. 89). Les Jours Saints et les Sabbats ne font pas partie des ordonnances de la loi cérémoniale. Seulement les lois sacrificielles sont éliminées. Par son sacrifice, Christ a, une fois pour toutes, désarmé les principautés et les pouvoirs. Le texte Grec pour ces mots dit : archas (traduit par dirigeants et ezousias (par autorités). Il les a exposés par la franchise, triomphant d'eux en cela. Ainsi, Christ a exposé les pouvoirs célestes (et principalement Satan), qui n'étaient pas prêts à se donner eux-mêmes pour leurs charges, comme il l'a fait. La loi demeure.

 

Car la Loi est sainte et les Commandements sont saints, justes et bons.

 

Romains 7:12  La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon. (LSG)

 

Christ a dit : “Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements”.

 

Matthieu 19:17  Il lui répondit : Pourquoi m'interroges-tu sur ce qui est bon ? Un seul est le bon. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. (LSG)

 

Donc, nous ne pouvons pas hériter la vie éternelle, à moins que nous n'observions les Commandements. On voit ici que Dieu est le centre de l'ultime Bonté, de là, le mot Dieu. La Loi dépend en entier des deux Grands Commandements (Matthieu 22:40).

 

Matthieu 22:36-40 36 Maître, quel est le plus grand commandement de la loi ? 37 Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. 38 C'est le premier et le plus grand commandement. 39  Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. (LSG)

 

La Loi est ainsi destinée à une fin ou à un but, qui est en Christ, et visait à nous réconcilier avec Dieu. La Loi, étant spirituelle, vient de Dieu, et elle est observée dans nos natures afin de nous réconcilier avec Dieu. La Loi, alors, ne cause pas la mort, mais c'est plutôt le péché, qui est la transgression de la Loi, travaillant dans l'individu, qui cause la mort.

 

Romains 7:13  Ce qui est bon a-t-il donc été pour moi une cause de mort ? Loin de là ! Mais c'est le péché, afin qu'il se manifestât comme péché en me donnant la mort par ce qui est bon, et que, par le commandement, il devînt condamnable au plus haut point. (LSG)

 

La Loi est spirituelle, mais l'humanité est charnelle, vendue au péché.

 

Romains 7:14  Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle ; mais moi, je suis charnel, vendu au péché. (LSG)

 

Tout argument disant que la Loi n'est pas spirituelle et, par conséquent, pas du Nouveau Testament est complètement faux. La personne vraiment convertie prend plaisir à la Loi de Dieu, dans son être intérieur.

 

Psaume 119:1 Heureux ceux qui sont intègres dans leur voie, qui marchent selon la loi de l'Éternel ! (LSG)

 

Romains 7:22 Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur (LSG)

 

Car la Loi mène les hommes à Christ, qui est la fin de la Loi.

 

Romains 10:4  car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient. (LSG)

 

Ici, la fin de la Loi (telos gar nomou) est la conclusion, en tant que le but ou l'objectif, étant le point ou l'acte ou l'état visé. Ce n'est pas la cessation de la Loi.

 

Le fait d’être conduit par l'Esprit libère l'individu d'être sous la Loi.

 

Galates 5:18  Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi. (LSG)

 

Non pas parce que l’Esprit supprime la Loi, mais plutôt parce que l’Esprit permet à l'individu d'observer la Loi d'un désir intérieur et d'une action juste, étant dans notre nature même.

 

Hébreux 8:10-12 10 Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur cœur ; Et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. 11 Aucun n'enseignera plus son concitoyen, ni aucun son frère, en disant : Connais le Seigneur ! Car tous me connaîtront, depuis le plus petit jusqu'au plus grand d'entre eux ; 12 Parce que je pardonnerai leurs iniquités, et que je ne me souviendrai plus de leurs péchés. 13 En disant : une alliance nouvelle, il a déclaré la première ancienne ; or, ce qui est ancien, ce qui a vieilli, est près de disparaître. (LSG)

 

Ainsi, l'esprit est écrit dans les cœurs et les esprits des personnes. Donc, des personnes qui observent la Loi à travers l'Esprit Saint. La Loi observée du cœur par des actions justes sert alors comme marque des élus. De nouveau, l'attitude non convertie est identifiée par sa résistance à la Loi, et à ses arguments qui cherchent à éliminer la Loi.

 

La Loi de Dieu est poursuivie par la foi et non pas par les œuvres.

 

Romains 9:32  Pourquoi ? Parce qu'Israël l'a cherchée, non par la foi, mais comme provenant des œuvres. Ils se sont heurtés contre la pierre d'achoppement (LSG)

 

L'obéissance aux Commandements est une condition préalable nécessaire à la conservation de l'Esprit Saint, qui demeure en ceux qui observent les Commandements de Dieu.

 

1Jean 3:24  Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et nous connaissons qu'il demeure en nous par l'Esprit qu'il nous a donné. (LSG)

 

Actes 5:32  Nous sommes témoins de ces choses, de même que le Saint Esprit, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. (LSG)

 

Ainsi, cela est donc impossible d'être un Chrétien, et d'aimer Dieu et Christ, sans observer la Loi. Cela implique, nécessairement, l'observance du Sabbat, en tant que le Quatrième Commandement.

 

Le Salut par la Grâce

 

La grâce de Dieu a été manifestée, pour le salut de tous les hommes. Elle nous enseigne à renoncer à toute impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre sobrement, dans la justice, et pieusement dans ce monde, en attendant la bienheureuse espérance et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur, Jésus Christ (Tite 2:11-13 voir l’Interlinéaire de Marshall RSV Interlinear Greek-English New Testament). Christ est ainsi l'apparence de la gloire du Grand Dieu, qui est notre Sauveur (Tite 2:10). La grâce est de là, un produit de l'activité de Jésus Christ.

 

L'Église est gardée par la puissance de Dieu, à travers la foi, pour un salut prêt à être révélé dans les derniers temps.

 

1Pierre 1:5  à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps ! (LSG)

 

Le résultat de la foi est le salut de l'âme. Les prophètes ont prophétisé à propos du salut, mais ils ne connaissaient pas le temps ou la personne du Messie quand ils ont prédit ses souffrances et sa gloire subséquente.

 

1Pierre 1:9-10 9 parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi. 10 Les prophètes, qui ont prophétisé touchant la grâce qui vous était réservée, ont fait de ce salut l'objet de leurs recherches et de leurs investigations (LSG)

 

Le péché est entré dans le monde à travers Adam et a régné d'Adam à Moïse. La mort était le résultat du péché.

 

Romains 5:12  C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,...

 

Le péché a existé avant que la Loi n'ait été donnée à Moïse.

 

Romains 5:13  car jusqu'à la loi le péché était dans le monde. Or, le péché n'est pas imputé, quand il n'y a point de loi. (LSG)

 

Ainsi, les conséquences de la Loi étaient déjà connues depuis Adam, étant donné que le péché n'est pas compté quand il n'y a aucune loi. Ainsi, tous sont morts, et ont été consignés à la Deuxième Résurrection, et ce, à l'extérieur de la Loi. Sous la Loi, les Patriarches et les Prophètes sont parvenus à la Première Résurrection.

 

La grâce a ainsi abondé et ce, à cause de la rédemption de l'homme du péché et de la Loi. Là où le péché a augmenté sous la Loi, la grâce a surabondé.

 

Romains 5:15-21 15 Mais il n'en est pas du don gratuit comme de l'offense ; car, si par l'offense d'un seul il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d'un seul homme, Jésus Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup. 16 Et il n'en est pas du don comme de ce qui est arrivé par un seul qui a péché ; car c'est après une seule offense que le jugement est devenu condamnation, tandis que le don gratuit devient justification après plusieurs offenses. 17 Si par l'offense d'un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus Christ lui seul. 18 Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s'étend à tous les hommes. 19 Car, comme par la désobéissance d'un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l'obéissance d'un seul beaucoup seront rendus justes. 20 Or, la loi est intervenue pour que l'offense abondât, mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé, 21 afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Jésus Christ notre Seigneur. (LSG)

 

Par conséquent, la Loi a donc été introduite pour augmenter l'offense et ce, afin que la compréhension de la régulation des affaires conformément à l'amour de Dieu soit évidente pour ceux qui cherchaient Dieu. Cependant, Israël n'était pas obéissant. Par l'obéissance d'un seul homme, plusieurs seront rendus justes, par la grâce qui règne à travers la justice pour la vie éternelle en Jésus oint (Romains 5:20-21).

 

Il n'y a aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ.

 

Romains 8:1  Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ. (LSG)

 

La Loi est ainsi accomplie en nous qui marchons selon l'Esprit.

 

Romains 8:4  et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'esprit. (LSG)

 

L'Esprit dirige l'esprit selon son but.

 

Romains 8:5-6 5 Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent des choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent des choses de l'esprit. 6 Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix. (LSG)

 

L'esprit qui s'affectionne de la chair est hostile à Dieu ; il ne se soumet pas à la Loi de Dieu et ne peut même pas se soumettre à la Loi.

 

Romains 8:7 7 car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas. (LSG)

 

Ainsi, l'esprit charnel ou non converti est identifié par sa résistance à l'observance aux Lois de Dieu. L'argument que la grâce a éliminé la Loi est essentiellement celui d'un esprit non converti. Tout l'argument de la Grâce-Loi identifie ceux qui sont obéissants à Dieu, et ceux qui ne sont pas obéissants à Dieu. La dispense n'est pas "si" mais "comment" la Loi est observée. Que personne donc ne vous juge au sujet du manger et du boire, ou des fêtes, ou des Nouvelles Lunes ou des Sabbats (Colossiens 2:16-17). Ces choses étaient l'ombre de ce qui est à venir, mais la substance appartient à Christ. Christ a ainsi donné la Loi sous la direction de Dieu, et il est le médiateur, et l'objectif de la Loi. Donc, rien ne passera de la Loi jusqu'à ce que tout soit accompli    à savoir, la restauration de la planète à la Loi et, de là, à Dieu à la fin du Millenium. C'est pourquoi, Christ restaurera tous les Jours Saints, les Nouvelles Lunes et les Sabbats à son retour (Ésaïe 66:23 ; Zacharie 14:16-19). S'il exige que ces choses soient observées dans le Millenium, alors elles sont obligatoires aux élus en tous temps.

 

L'Esprit de Celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts vit dans le Chrétien, donnant la vie par l'Esprit qui demeure dans l'individu.

 

Romains 8:11  Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. (LSG)

 

Tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu (Rom. 8:14).

 

Romains 8:12-14 12 Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. 13 Si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, 14 car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. (LSG)

 

Et cela est par la grâce de Dieu. La Loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.

 

Jean 1:17  car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.

 

Nous crions ainsi  Abba ou Père, et développons la même filiation (Romains 8:15) telle que celle qui a été donnée à notre frère Jésus Christ.

 

Romains 8:15-16 15 Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! 16 L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. (LSG)

 

La Loi elle-même ne fournit pas de justification. Une personne est justifiée par la foi en Jésus Christ.

 

Galates 2:16  Néanmoins, sachant que ce n'est pas par les œuvres de la loi que l'homme est justifié, mais par la foi en Jésus Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les œuvres de la loi. (LSG)

 

La vie qu'ils vivent est par la foi au Fils de Dieu.

 

Galates 2:20-21 20 J'ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi. 21 Je ne rejette pas la grâce de Dieu ; car si la justice s'obtient par la loi, Christ est donc mort en vain. (LSG)

 

(Voir aussi l’étude Le Texte des Oeuvres de la Loi – ou MMT (No. 104).)

 

À travers la Loi, nous mourons à la Loi, pour que nous puissions vivre pour Dieu.

 

Galates 2:19   car c'est par la loi que je suis mort à la loi, afin de vivre pour Dieu. (LSG)

 

Cependant, nous n'annulons pas la grâce de Dieu en observant la Loi, parce que nous ne sommes pas justifiés par la Loi (Galates 2:21). Nous observons la Loi, parce que l'Esprit nous dirige et que la Loi provient de la nature même de Dieu que nous avons revêtue, et dont nous sommes des participants (2Pierre 1:4), comme l'est Christ.

 

2 Pierre 1:4 4 lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise. (LSG)

 

Nous sommes sauvés, non par la Loi, mais par la grâce de Jésus Christ.

 

Actes 15:11 Mais c'est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, de la même manière qu'eux. (LSG)

 

Le péché n'a aucun pouvoir sur les élus, parce qu'ils ne sont pas sous la Loi mais sous la grâce, et parce qu'ils sont les esclaves de Dieu.

 

Romains 6:14-15 14 Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. 15 Quoi donc ! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce ? Loin de là ! (LSG)

 

Néanmoins, nous ne péchons pas en transgressant la Loi, parce que nous sommes les esclaves de Dieu et de la justice, et non pas du péché, en devenant obéissants de cœur à la règle de la doctrine à laquelle nous nous sommes engagés.

 

Romains 6:17-18 17 Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de cœur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits. 18 Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. (LSG)

 

Alors qu'avant nous étions morts par nos offenses, nous sommes maintenant rendus à la vie avec Christ par la grâce.

 

Éphésiens 2:5  nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par la grâce que vous avez été sauvés) (LSG)

 

Nous avons été ressuscités avec Christ et assis ensemble dans les lieux célestes pour que Dieu puisse montrer, dans les siècles à venir, l’étendue et la richesse de Sa grâce et de Sa bonté envers nous à travers Christ Jésus.

 

Éphésiens 2:6-7  6 il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ, 7 afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus Christ. (LSG)

 

Car c’est par la grâce que nous avons été sauvés, par la foi. Ce n'est pas l'action de l'individu, c'est le don de Dieu, et ce n'est pas à cause des œuvres, afin qu’aucune personne ne puisse se glorifier.

 

Éphésiens 2:8-9 8 Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. 9 Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. (LSG)

 

Ainsi, nous observons la Loi à travers l'Esprit de Dieu et ce, par la grâce. 

L'Obligation sous la Loi

 

Il y a donc une obligation continuelle d'observer la Loi, qui ne passe pas, et qui n'est pas changée non plus, comme nous l'avons vu (Matthieu 5:18 ; Luc 16:17). Elle n'était pas observée correctement par les Juifs, au temps de Christ (Jean 7:19), ayant été changée par la tradition (Matthieu 15:2-3,6 ; Marc 7:3,5,8-9,13)

 

Matthieu 15:2-6 2 Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens ? Car ils ne se lavent pas les mains, quand ils prennent leurs repas. 3 Il leur répondit : Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition ? 4 Car Dieu a dit : Honore ton père et ta mère ; et : Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort. 5 Mais vous, vous dites : Celui qui dira à son père ou à sa mère : Ce dont j'aurais pu t'assister est une offrande à Dieu, n'est pas tenu d'honorer son père ou sa mère. 6 Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition. (LSG)

 

Marc 7:3-13 3 Or, les pharisiens et tous les Juifs ne mangent pas sans s'être lavé soigneusement les mains, conformément à la tradition des anciens ; 4 et, quand ils reviennent de la place publique, ils ne mangent qu'après s'être purifiés. Ils ont encore beaucoup d'autres observances traditionnelles, comme le lavage des coupes, des cruches et des vases d'airain. 5 Et les pharisiens et les scribes lui demandèrent : Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens, mais prennent-ils leurs repas avec des mains impures ? 6 Jésus leur répondit : Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, ainsi qu'il est écrit : Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. 7 C'est en vain qu'ils m'honorent, En donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. 8 Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. 9 Il leur dit encore : Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition. 10 Car Moïse a dit : Honore ton père et ta mère ; et : Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort. 11 Mais vous, vous dites : Si un homme dit à son père ou à sa mère : Ce dont j'aurais pu t'assister est corban, c'est-à-dire, une offrande à Dieu, 12 vous ne le laissez plus rien faire pour son père ou pour sa mère, 13 annulant ainsi la parole de Dieu par votre tradition, que vous avez établie. Et vous faites beaucoup d'autres choses semblables. (LSG)

 

La Loi a été changée en un fardeau ou un joug par les enseignants Juifs de l'époque, faisant une épreuve de Dieu (voir l'étude Les Textes des Œuvres de la Loi- ou MMT (No. 104)).

 

Actes 15:10  Maintenant donc, pourquoi tentez-vous Dieu, en mettant sur le cou des disciples un joug que ni nos pères ni nous n'avons pu porter ? (LSG)

 

Il y a donc une obligation continuelle d'observer les Commandements de Dieu. Ils sont en force, et ils ne passeront pas et ce, jusqu'à la fin des âges qui concernent l'existence humaine.

 

Pourquoi les Chrétiens Observent-ils la Loi

 

Les Chrétiens sont sauvés par la grâce et non pas par la Loi. Pourquoi alors est-il axiomatique qu'ils reconnaissent et observent la loi ? Parce que la Loi de Dieu émane de la bonté constante de Sa Nature. La Loi de Dieu provient de la nature de Dieu, et ainsi elle subsiste pour toujours, comme Dieu Lui-même est immuable, étant essentiellement bon, en tant que le centre de la bonté suprême. À Marc 10:18, Christ a dit : Pourquoi m'appelles-tu bon, Dieu seul est bon”, ou Pourquoi me demandes-tu ce qui est bon. Un seul est bon. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements  (Matthieu 19:17). La bonté de Dieu conduit chacun de nous au repentir.

 

Romains 2:4  Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance ? (LSG)

 

La nature de Dieu est une bonté perpétuelle. L'Armée céleste participe à Sa nature. Ils deviennent ainsi constants dans la nature et la bonté divines. De cette façon, Christ est le même hier, aujourd'hui et aux âges (aioonas).

 

Hébreux 13:8  Jésus Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement. (LSG)

 

Les élus, en participant à la nature divine (2Pierre 1:4), font partie d'un sacerdoce divin, celui de Melchisédek, qui est intransmissible (aparabaton) ou immuable jusqu’à l’âge (aioona).

 

Hébreux 7:24  Mais lui, parce qu'il demeure éternellement, possède un sacerdoce qui n'est pas transmissible. (LSG)

 

De cette façon aussi, les élus continuent pour toujours dans leur sacerdoce, étant rachetés en tant que rois et sacrificateurs, et ils régneront au-dessus de ou sur la Terre (epi) (Apocalypse 4). C'est une prophétie du Millenium.

 

Christ est capable de sauver tous ceux qui s'approchent de Dieu à travers lui (voir Hébreux 7:25, dans l’Interlinéaire de Marshall Greek-English Interlinear). Cependant, Christ n'est pas l'objet de l'adoration, ni il est le Dieu qui commande par Sa volonté.

 

Hébreux 7:25 C'est aussi pour cela qu'il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur. (LSG)

 

La Loi de Dieu doit être poursuivie par la foi et non pas par les œuvres.

 

Romains 9:32   Pourquoi ? Parce qu'Israël l'a cherchée, non par la foi, mais comme provenant des œuvres. Ils se sont heurtés contre la pierre d'achoppement, (LSG)

 

Nous avons une Nouvelle Alliance dans laquelle l'Éternel Dieu établit Ses Lois dans notre esprit et les écrit dans notre cœur. Il est notre Dieu et nous sommes Ses serviteurs ; nous L'adorons en ayant Ses lois dans notre nature même.

 

Hébreux 8:10-13 10  Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur cœur ; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. 11  Aucun n'enseignera plus son concitoyen, Ni aucun son frère, en disant : Connais le Seigneur ! Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu'au plus grand d'entre eux ; 12  Parce que je pardonnerai leurs iniquités, Et que je ne me souviendrai plus de leurs péchés. 13  En disant : une alliance nouvelle, il a déclaré la première ancienne ; or, ce qui est ancien, ce qui a vieilli, est près de disparaître. (LSG)

 

Les signes extérieurs ne sont donc rien. C'est l'observance des Commandements de Dieu en nous qui nous circoncit (1Corinthiens 7:19) en tant que Chrétiens et membres de l'Israël spirituel.

 

1Corinthiens 7:19  La circoncision n'est rien, et l'incirconcision n'est rien, mais l'observance des commandements de Dieu est tout. (LSG)

 

Ce sont ceux qui observent les Commandements de Dieu qui font enrager le dragon, et qui sont identifiés dans les persécutions.

 

Apocalypse 12:17  Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre au reste de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus. (LSG)

 

Ceux-ci sont les saints qui observent les Commandements de Dieu et qui persévèrent.

 

Apocalypse 14:12  C'est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus. (LSG)

 

Les saints observent les Commandements de Dieu et ont la Foi de Jésus. L'exigence de persévérer découle des efforts constants qui sont faits pour saper l'intention et la force des Commandements de Dieu par la théologie qui cherche à attaquer la souveraineté du Seul Vrai Dieu (Jean 17:3 ; 1Jean 5:20) et l'intégrité de Ses Commandements. Le Sabbat n'est qu'un des Commandements qui sont attaqués comme étant éliminés par l'argument de la Grâce-Loi. La plus extraordinaire et illogique déformation de l'Écriture est avancée par ceux qui professent être Chrétiens et qui, par leur raisonnement, démontrent une hostilité aux Commandements de Dieu. Ils démontrent en conséquence la base charnelle de leur croyance, et la nature non convertie de leur façon de penser. Les élus ont été persécutés pour leur refus de reconnaître ce faux raisonnement. Parce qu'ils continuent à observer les Commandements de Dieu et ayant la Foi de Jésus, Son fils, ils sont persécutés.

 

Le faux système du Dieu Tripartite est établi comme un précurseur à l'erreur de la Grâce-Loi. L'apostasie (apostasia) des Derniers Jours parmi les élus est centrée autour de la Loi. L'homme de péché est, en réalité, l'homme de l'anarchie (anomias). Cela signifie sans loi. Ainsi, l'homme de l'anarchie tente d'éliminer l'importance de la Loi. Il se place au-dessus de tout ce qui est de Dieu. Il est assis dans le naos de Dieu, naos que nous sommes.

 

1Corinthiens 3:17  Si quelqu'un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira ; car le temple de Dieu est saint, et c'est ce que vous êtes. (LSG)

 

Le mot traduit temple ici est naos. Le texte est rendu ainsi par Marshall :

 

Si quelqu'un le lieu saint [du] Dieu profane, profanera cet homme [le] Dieu ; car le lieu saint [du] Dieu est saint, qui (ce que) vous êtes.

 

Le mystère de l'anarchie agissait déjà quand Paul a écrit aux Thessaloniciens.

 

2Thessaloniciens 2:7-10 7 Car le mystère de l'iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. [plus correctement ; jusqu'à ce qu'il surgisse de parmi nous (eoos ek mesou genetai)]  8 Et alors paraîtra l'impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu'il anéantira par l'éclat de son avènement. 9 L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, 10 et avec toutes les séductions de l'iniquité pour ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés. (LSG)

 

Ainsi, l'activité de Satan est dirigée à établir un système parmi le Temple de Dieu, afin de le profaner par un système qui cherche à éliminer les Lois de Dieu – et qui tromperait même les élus, si c'était possible. L'amour de la vérité est essentiel pour le salut des élus dans cette question. Les élus ont eu à se battre contre cette forme de duperie au cours de la période entière de l'Église jusqu'à l'avènement du Messie.

 

Il y a une séquence d’argument qui a duré au cours de la période entière de l'Église, et pour laquelle elle a été profanée et persécutée. Et c’est l'argument Modaliste-Trinitaire ou de la Divinité Tripartite, et l'argument de la Grâce-Loi qui le suit inexorablement. L'argument a été vu dans 1Jean, issu du Modalisme comme étant une première forme Tripartite, qui a finalement abouti à la Trinité. Les autres conséquences de cette erreur ont été vues à Colosse, en Galatie ainsi qu’à Éphèse. L'amour de la vérité est la marque des élus. Ceux qui ne rejettent pas cet argument et qui n'observent pas les Commandements de Dieu sont rejetés par Dieu. Ce processus est très évident et sévère dans les Derniers Jours, et dans les Églises de Laodicée et de Sardes. Ces deux églises sont rejetées et seulement quelques individus sont sauvés.

 

Voir aussi les études :

La Distinction dans la Loi (No. 96)

Nous Ne Sommes Pas Sauvés par les Bonnes Œuvres (No. 189)

L’Amour et la  Structure de la Loi (No. 200)

L’Épître de Jacques (No. 279)

 

 

q