Christian Churches of God

[272B]

 

 

 

La Chronologie des Guerres Mondiales et les Rois de l’Est

(Édition 3.0 20131228-20171226-20200907)

 

 

 

 

 

Ce texte traite des séquences et du déroulement des conflits qui allaient s'appeler les Première, Deuxième et Troisième Guerres Mondiales et des Batailles qui impliquent les Guerres d'Armageddon et les Coupes de la Colère de Dieu. Il ajoute aux Grandes Lignes de la Chronologie de l’Âge où les événements sont également énumérés dans le document d’étude 272.

 

    

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2013, 2017, 2020 Wade Cox)

(Tr. 2014, 2020, rév. 2020)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://ccg.org/

    

 

 La Chronologie des Guerres Mondiales et les Rois de l’Est [272B]

 

Il est intéressant d'examiner les activités du début du XXe siècle et la séquence des guerres qui se sont produites il y a exactement 100 ans.

 

À partir du Jubilé de 1877, l'opposition islamiste et nationaliste arabe aux Européens s’est développée au point où dès 1882, l'opposition à l'influence européenne et à l’implantation au Moyen-Orient a conduit à des tensions croissantes entre les groupes et les dirigeants autochtones, en particulier en Égypte qui, à l’époque comme aujourd'hui, était la plus puissante, la plus peuplée et la plus influente des nations arabes. L'opposition la plus dangereuse durant cette période est venue de l'armée égyptienne dominée par les Albanais et les Mamlouks qui voyaient dans la réorientation du développement économique hors de leur contrôle une menace pour leurs privilèges. Ils avaient alors, comme aujourd'hui, une place distincte dans la société égyptienne moderne et ils ont toujours plus ou moins joué le rôle qu'ils ont joué en Égypte du XIXe siècle. Leur direction d'influence a simplement changé et est moins alignée sur le terrorisme.

 

Une grande manifestation militaire en septembre 1881 a contraint le Khédive Tewfiq à destituer son Premier Ministre et à gouverner par décret. Des centaines d'Européens et d'Égyptiens alliés ont été assassinés et des milliers d'autres ont été pris pour cible par le terrorisme. Beaucoup d'Européens se sont retirés dans des quartiers spécialement conçus pour la défense ou dans des villes fortement peuplées de Chrétiens et d’Européens comme Alexandrie.

 

En conséquence, en avril 1882, la France et la Grande-Bretagne ont envoyé des navires de guerre à Alexandrie pour renforcer le Khédive dans un climat turbulent et protéger les vies et les biens européens. Dans l'opposition, les nationalistes égyptiens ont semé la peur d'une invasion dans tout le pays pour soutenir l'action révolutionnaire islamique et arabe. Le Khédive Tewfiq s’est déplacé et s’est installé à Alexandrie pour sa propre sécurité. Des officiers de l'armée dirigés par Ahmed Urabi ont commencé à prendre le contrôle du gouvernement. Dès juin 1882, l'Égypte était aux mains de nationalistes opposés à la domination européenne du pays et la nouvelle armée révolutionnaire du gouvernement a commencé à nationaliser tous les biens en Égypte. Par la suite, les Arabes anti-chrétiens et anti-européens se sont infiltrés à Alexandrie et ont commencé à terroriser la population, s’emparant finalement de certaines parties de la ville.

 

Un bombardement naval britannique sur Alexandrie a réussi à parer la terreur révolutionnaire dans les rues de la ville. Cependant, à l'échelle nationale, cela n’a exercé que peu d'effet sur ​​l'opposition. Pour empêcher l'intervention des puissances extérieures ou la prise du canal par des Islamistes en conjonction avec une révolution islamique dans l'Empire britannique de l'Inde, les Britanniques ont mené une force expéditionnaire anglo-indienne aux deux extrémités du canal de Suez en août 1882. Au même moment, les forces françaises ont débarqué à Alexandrie et à l'extrémité nord du canal en conjonction et en collaboration avec les Forces britanniques. Leurs forces conjointes ont ensuite manœuvré pour répondre à l'armée égyptienne. L'armée combinée anglo-franco-indienne a facilement défait l'armée égyptienne à Tel El Kebir en septembre et a pris le contrôle du pays en remettant le Khédive Tewfik aux commandes.

 

Le but de l'invasion était de restaurer la stabilité politique de l’Égypte sous un gouvernement du Khédive ainsi que les contrôles internationaux qui avaient été mis en place pour rationaliser le financement égyptien depuis 1876, qui était l'année de Sabbat biblique et du Jubilé de 1876-77. Certains pensent qu'il est peu probable que les Britanniques se soient attendus à une occupation à long terme dès le commencement, mais cependant, le Représentant principal ou en chef de la Grande-Bretagne en Égypte à l'époque, Lord Cromer, considérait les réformes financières de l'Égypte comme faisant partie d’un objectif à long terme. Cromer, semble-t-il, a considéré que la stabilité politique nécessitait une stabilité financière, et s’est engagé dans un programme d'investissement à long terme dans les ressources productives de l'Égypte, en particulier dans l'industrie du coton qui était le pilier des recettes d'exportation de l'Égypte.

 

En 1906, l’autorité britannique en Égypte est remise en question avec l'incident de Denshaw. L'Empire allemand a établi ce qui allait devenir un grave problème à long terme qui allait se poursuivre pendant deux guerres mondiales, puis pendant les conflits d'après-guerre et enfin pendant ce qui sera la Troisième Guerre mondiale à la fin de cette dernière période, menant jusqu’au Jubilé de 2027. Dès 2006, la crise financière qui devait perturber le système mondial a été mise en place et, en 2007, elle a été déclenchée en Europe et dans le Reste du Monde par la corruption aux États-Unis et en Europe. Dès 1906, les Allemands ont commencé à réorganiser, financer et développer des mouvements nationalistes révolutionnaires anti-chrétiens, anti-européens et surtout anti-britanniques. Pendant le premier quart du XXe siècle, le principal objectif de la Grande-Bretagne en Égypte a été de pénétrer ces groupes, de les neutraliser et de tenter de former des groupes nationalistes plus pro-britanniques pour pouvoir les contrôler davantage. Cette tentative a été contrecarrée et au début de la Première Guerre mondiale, l'Allemagne avait réussi à former une série de groupes nationalistes révolutionnaires et de libération contre les autorités coloniales anglo-françaises dans le monde entier. La plupart de ces groupes ont continué à former des groupes anticolonialistes après la Seconde Guerre mondiale, qui ont finalement forcé le retrait des autorités britanniques et françaises en Afrique, en Inde et en Asie. Les autorités coloniales britanniques ont tenté de réorganiser et de développer leurs opposants moins radicaux avec l'entrée dans la Société des Nations (SDN), y compris le traité de paix de Versailles. La nature même de ses actions punitives contre l'Allemagne et les ambitions nationalistes des Nazis ont fait que la SDN était vouée à l'échec car elle ne pouvait pas contrôler les nations impliquées. Les accords anglo-français (le Traité Sykes Picot) ont préparé le terrain pour les divisions et les conflits ultérieurs islamistes qui ont suivi, près de cent ans plus tard. La Syrie était l’un de ces accords, du côté français, tout comme les nations d'Afrique de l'Ouest, l'Égypte, la Palestine et l'Afrique de l'Est pour les Britanniques, ainsi que les divisions en Asie. Les intrigues allemandes se poursuivent encore jusqu’à ce jour et l'Allemagne a travaillé avec l'Iran pour saboter les efforts des Européens et des États-Unis pour traiter avec l'Iran à Genève en 2013 et jusqu'en 2014, comme nous le verrons plus loin.

 

Dans le cadre de la réorganisation en Égypte, le Parti Wafd a été invité et s’est vu promettre l’indépendance totale dans les années à venir. L’occupation britannique a pris fin nominalement avec la déclaration de l'indépendance égyptienne du Royaume-Uni en 1922, mais la domination militaire britannique sur l'Égypte a duré jusqu'en 1936. En 1939, les Forces britanniques ont repris l'occupation de l'Égypte pour la Seconde Guerre mondiale. Les forces de l'Axe ont été défaites de manière décisive à El Alamein. La Légion Étrangère française pro-nazie en Syrie a été alors défaite par les Australiens avant leur retour sur le théâtre du Pacifique.

 

En 1953, l'Égypte a déclaré son indépendance et en 1956 a saisi le canal de Suez. Cela faisait partie des prophéties concernant la chute de l'Égypte et sa saisie d'indépendance dans une séquence de 2520 années ou Sept Temps prophétiques de 605 AEC à 565 AEC (avant notre ère) avec l'indépendance égyptienne (ainsi, 1956 avec Suez), et ensuite à l’année 525 AEC avec l’Invasion de Cambyse. 2520 années depuis l'Invasion de Cambyse et l'occupation de l'Égypte, nous mène à l’année 1996 qui a marqué la fin du Temps des Gentils dans les prophéties de Daniel (consulter les documents d’étude La Chute de l'Égypte (No. 036) et La Chute de l’Égypte Partie II (No. 036_2).

En 1897, la Sixième année du cycle, nous avons vu se tenir le Premier Congrès Sioniste. Celui-ci a mis en route un certain nombre d'événements qui ont également vu l’Empire britannique s’orienter vers la création de la Patrie juive.

 

En 1912, l’Année de Sabbat, les Italiens ont commencé à entrer et à s’installer en Afrique du Nord également. Comme nous l'avons vu, les nations européennes ont commencé à se diriger vers la guerre mondiale avec les actions de l'Allemagne et des Austro-Hongrois. Entre 1912 et 1914, l'Europe a commencé à trébucher dans la Première Guerre mondiale à cause de ses ambitions impérialistes. Dès 1916, l'Europe était devenue le théâtre de grandes conflagrations qui ont entraîné la mort d'un grand nombre de ses habitants (par exemple, la Somme et le Front occidental, et la Russie sur le Front oriental). Ce conflit était exactement les Sept Temps prophétiques ou 2520 années depuis la bataille de Karkemish et de l'établissement de l'Empire babylonien.

 

En 1917, Les forces du Commonwealth ont pris la Palestine à Beersheba. Puis la Déclaration Balfour fut faite pour l’établissement de la Patrie juive et l'Australie a pris Jérusalem, le 7 décembre 1917. Cette séquence d'événements est expliquée dans le document d'étude Les Oracles de Dieu (No. 184).

 

En 1918, l'Empire Ottoman est tombé avec la défaite de l'Allemagne et a finalement été placé comme allié de l'OTAN avec les forces du Nord du Roi biblique du Nord.

 

Comme l'Italie a combattu du côté des Alliés contre les Allemands et les Austro-Hongrois pendant la Première Guerre mondiale, elle a conservé ses possessions africaines jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Mussolini a établi un régime fasciste en Italie et a rejoint les puissances de l'Axe. En conséquence, les importantes forces italiennes en Afrique ont engagé les forces alliées là en Afrique de l'Est de 1940 à 1941. Les Italiens ont été défaits en Afrique de l'Est à la bataille de Gondar en novembre 1941. La campagne d'Afrique du Nord a eu lieu lors de la déclaration de guerre italienne, du 10 juin 1940 au 13 mai 1943. Cela comprenait des campagnes menées dans les déserts libyen et égyptien comme la Campagne Occidentale du désert, (également appelé comme Guerre du désert) et au Maroc et en Algérie dans le cadre de l'Opération Torch, et en Tunisie dans le cadre de la Campagne tunisienne. Les forces italiennes sous la 10ème armée se sont effondrées sous les contre-offensives alliées lors de l'Opération Compass de novembre 1940. Les Allemands les ont renforcées avec Rommel et l'Afrika Korps, et ils ont été finalement vaincus lors de la Deuxième Bataille d'El Alamein. L’Opération Torch, vers la fin de l’année 1942, a été menée par les forces américaines pour satisfaire les demandes russes visant à éloigner les forces allemandes du front russe et a permis aux États-Unis de combattre sur un front limité en Afrique du Nord. Elle était menée contre les Forces françaises de Vichy alliées aux Allemands et qui ont ensuite capitulé.

 

Il est important d’examiner maintenant la situation 100 ans plus tard. À partir de la conférence Sioniste de 1897, nous voyons en 1997 l’établissement de l'Empire de la Bête avec la dernière union des Dix Orteils de Daniel chapitre 2. Cela verra Jérusalem occupée à l’intérieur des trente années et avant l'Avènement du Messie. Ils y régneront pendant quarante-deux mois et seront vaincus et chassés (enlevés) de là par le Messie.

 

A partir de l'année de Sabbat 2012, soit exactement 100 ans après les conflits de l'occupation de l'Afrique du Nord et le commencement des Guerres de la Fin, nous voyons les conflits islamistes au Moyen-Orient se développer au point de génocide et l'appel de l'Égypte sous les Frères musulmans et avec l'Iran au génocide d'Israël à partir de 2013. La Syrie a été placée en guerre civile et en l’année 2014, en mai, ce sera à la fin des 40 ans de sa dernière tentative d'occupation et de génocide d'Israël dans la Guerre du Kippour. Dieu s’occupera d’eux après la Deuxième Pâque. La Syrie était forcée de retirer ses armes biochimiques si critiques dans la guerre de la Cinquième Trompette. Les Norvégiens devaient faciliter cet événement. Le sursis est le mot clé et l'Iran retarde également tout contrôle comme nous le verrons. Le Moyen-Orient sera alors confronté aux grandes guerres qu'il a connues à partir de 1914-1918. Ces guerres vont impliquer l'Europe comme cela l’était en 1914-1918. La Russie sera également impliquée comme cela l’était avant 1918, jusqu'à ce que leur conflit les voie se retirer sous la révolution bolchevique.

 

Les quatre années de ce conflit de 1914-1918 verront le laps de temps de 100 ans s’étendre de 2014 à 2018, mais les 100 ans des Sept Temps de Karkemish prendront fin en 2016. On peut donc s'attendre à ce que la période 2016-2024 soit la plus conflictuelle. La période 2016-2024 pourrait bien voir la Russie impliquée dans la Guerre Mondiale avec les Rois du Nord qui se battent et occupent ensuite le Moyen-Orient, gouvernant de la Palestine et de Gaza à Jérusalem.

 

La période allant jusqu'à 2018 a vu le développement des guerres Biochimiques de la Cinquième Trompette et nous avons vu le COVID-19 conçu par les États-Unis et la Chine et diffusé par le PCC à Wuhan avec d'autres virus développés. Ces conflits se développeront pour aboutir à la Guerre de la Sixième Trompette qui verra la Grande Guerre de la Troisième Guerre mondiale se poursuivre pendant cette période. (cf. Les Guerres de la Fin Partie I : Les Guerres d’Amalek (No. 141C)). Ensuite, à partir de 2021, nous nous attendons à voir les Témoins (cf. Les Guerres de la Fin Partie II : Les 1260 Jours des Témoins (No. 141D)) jusqu'en 2024, puis les Guerres sous le Messie en 2024. Nous nous attendons à voir le Messie traiter avec le monde sous les Coupes de la Colère de Dieu au cours de cette période jusqu'à la Triple Récolte de 2025.

 

Nous nous attendons à voir les Guerres du Messie aux Tabernacles 2024 et les activités de Restauration du Messie à partir du Dernier Jour Saint des Tabernacles après Les Guerres de la Fin Partie III : Armageddon et les Coupes de la Colère de Dieu (No. 141E) après la période des Témoins jusqu'au début de l'année de la Triple Récolte de 2025.

 

La période 1947-1997, soit 50 ans, a vu la guerre pour l'Indépendance des Juifs se dérouler et les armées arabes être vaincues. Ces 50 dernières années étaient la dernière période jusqu'à la fin du Temps des Gentils et en 1997 la structure de l'Empire de la Bête a été formé pour les 30 dernières années des Derniers Jours (voir aussi les documents d’étude La Troisième Guerre Mondiale : Partie I L'Empire de la Bête (No. 299A) et La Troisième Guerre Mondiale Partie II : la Prostituée et la Bête (No. 299B).

 

En 1967, Jérusalem a été reprise lors de la Guerre des Six Jours. Cet événement faisait partie des Signes Célestes (voir le document d'étude Les Signes Célestes du Sixième Sceau en Contexte (No. 038B)). Cette période 1967 à 1997 était celle du Deuil pour Aaron, le Temple ayant été récupéré mais ne pouvant être occupé, à l'exception du Mur des Lamentations. En 1997, nous avons vu le début de la fin des trente dernières années dans le désert. C'est le Deuil pour Moïse. Au retour du Messie pour la période antérieure à 2025, nous assisterons à la Première Résurrection des Morts (voir le document d'étude Le Ciel, l’Enfer ou la Première Résurrection des Morts (No. 143A)). À la fin de cette période, nous assisterons à la restauration et à la relocalisation des nations lors du Jubilé de 2027, et au début du Millénaire en Terre Sainte sous le Messie et le nouveau gouvernement du monde du Messie à partir de l’année 2028 à 3027, avec La Deuxième Résurrection des Morts et le Jugement du Grand Trône Blanc (No. 143B) à partir de l’année 3028 à 3127.

 

Les Rois de l'Est

Nous avons traité ci-dessus de la séquence des événements du 117e Jubilé de l’année 1886-7, en traitant du développement jusqu’aux guerres de la fin. Ces dates et cette séquence sont ajoutées au texte du document d’étude Les Grandes Lignes de la Chronologie de l’Âge (No. 272).

 

Nous traiterons ici de l’évolution des guerres à l'Est partout sur l’Asie et le Pacifique et de la préparation de l'offensive contre le Messie au Moyen-Orient par ces armées des Rois de l’Est. Le Parti Communiste chinois et l'Armée populaire de Libération (ALP) se préparent à une série de guerres de récupération. Leurs organes de propagande publient les plans probables de la séquence et les échéances de ces guerres de récupération. Le Blog The Strategist [Le Stratège] de l’Institut The Australian Strategic Policy Institute (ASPI) a publié (le 26 novembre 2013) un article sur ces guerres perçues nécessaires par Geoff Wade, membre invité du Collège d'Asie et du Pacifique de l'ANU, à cet effet. L'APL s’occupe d’un plan probable de 50 ans pour ces guerres et les régions de récupération publiées sont suffisantes pour que toute l'Asie et le Pacifique se sentent quelque peu nerveux. On pourrait observer que c’est exactement comme c’était avant la Première Guerre mondiale, et nous avons constaté que c'est le cas en Occident et il semble que ces nations de l'Est s’enfoncent également dans le chaos, de la Chine au Japon, jusqu’aux deux Corées, à l'Inde, au Pakistan et en Asie du Sud-Est. L’Indonésie se développe à un rythme plus rapide que jamais dans toute son histoire.

 

Geoff Wade déclare : “Un exemple plus troublant d'irrédentisme peut être vu dans un article paru sur le site web de l'agence de presse chinoise Zhongguo Xinwenshe (traduction chinoise, anglaise ici) en Juillet de cette année. Intitulé "Revealing the Six Wars China Must Fight in the Coming 50 Years" [‘La Révélation Des Six Guerres que la Chine Doit Combattre dans les 50 Prochaines Années’] (曝光中国在未来50年里必打的六场战争), l'article est une autre manifestation de l'attitude hyper-nationaliste observée dans certaines parties de l'APL. Toutefois, le fait qu’un article de cette nature ait été diffusé par une agence de presse nationale du PCC  suggère qu'il a été approuvé à un très haut niveau. Les six guerres ‘inévitables’ suggérées dans le titre de l'article sont présentées dans l'ordre chronologique dans lequel elles auront lieu :

La guerre pour unifier Taïwan (2020-2025)

La guerre pour récupérer les diverses îles de la Mer de Chine méridionale (2025-2030)

La guerre pour récupérer le Tibet du Sud (2035-2040)

La guerre pour récupérer Diaoyutai et Ryukyu (2040-2045)

La guerre pour unifier la Mongolie Extérieure (2045-2050) (une revendication de la Dynastie Qing)

La guerre pour récupérer le territoire saisi par la Russie (2055-2060)

Les revendications sur Taïwan font partie de la politique de la RPC depuis 1949, et l'action militaire n'a jamais été écartée, mais un agenda précis pour une telle action n'a jamais été suggéré. Par une remarquable coïncidence, l’armée de Taïwan vient d'annoncer que la République Populaire de Chine aura la capacité militaire de prendre Taïwan d’ici 2020. En termes de guerre en Mer de Chine méridionale, il ne faut pas beaucoup d'imagination pour voir les chamailleries actuelles dans la région s'étendre à un conflit militaire. En ce qui concerne la troisième guerre proposée, les allégations de la Chine sur l'État indien de l'Arunachal Pradesh (PDF) ont été une épine dans le pied des relations Chine/Inde depuis des décennies, mais l'ampleur des revendications chinoises sur les zones culturelles tibétaines de l'Himalaya reste indéterminée.

 

Nous verrons à partir de la carte de 1938 publiée par la Chine ci-dessous que les zones revendiquées s'étendent bien au-delà des frontières de la Chine et comprennent tout le Tibet et la région du nord de l'Inde avec les États du Tibet du Sud sur tout le chemin à l'est jusqu'à la péninsule malaise et jusqu'aux îles de la Mer de Chine orientale actuellement en litige avec le Japon et tout autour du Japon, y compris les territoires russes en litige avec le Japon et jusque dans les territoires russes et mongols eux-mêmes. La Chine étendra ces territoires jusqu’en Indonésie, conformément à ses revendications sous la dynastie des Yuan, comme nous l'avons vu dans le texte sur le Mysticisme (Le Mysticisme Chapitre 8 l’Asie de l'Est - la Chine et le Japon (No. B7_8)) ; Le Mysticisme Chapitre 9 Les Systèmes de l'Asie du Sud-Est (No. B7_9)).

 

La séquence de temps de 50 ans est, je crains, beaucoup trop long, comme nous le dit la prophétie biblique. Apocalypse 16:12 nous montre que l'assèchement du système de l’Euphrate est préparatoire à la venue des Rois de l'Est sur ​​elles, en marche vers Jérusalem. Ces armées doivent être amenées et abattues à Armageddon pour être détruites. Elles descendront après que le Messie aura détruit les forces des Rois du Nord à son retour. Ainsi, si la structure des six mille ans, sous les 120 jubilés à partir de la fermeture de l'Éden, est le laps de temps imparti, alors elles doivent être apportées à la destruction du Roi du Nord, comme nous le voyons dans Daniel 11:40-45. La guerre de la fin sous le Messie est prophétisée comme suit à partir de Daniel 12:1-3 :

 

Daniel 11:40-45 Au temps de la fin, le roi du midi se heurtera contre lui. Et le roi du septentrion fondra sur lui comme une tempête, avec des chars et des cavaliers, et avec de nombreux navires ; il s’avancera dans les terres, se répandra comme un torrent et débordera. 41 Il entrera dans le plus beau des pays, et plusieurs succomberont ; mais Édom, Moab, et les principaux des enfants d’Ammon seront délivrés de sa main. 42 Il étendra sa main sur divers pays, et le pays d’Égypte n’échappera point. 43 Il se rendra maître des trésors d’or et d’argent, et de toutes les choses précieuses de l’Égypte ; les Libyens et les Éthiopiens seront à sa suite. 44 Des nouvelles de l’orient et du septentrion viendront l’effrayer, et il partira avec une grande fureur pour détruire et exterminer des multitudes. 45 Il dressera les tentes de son palais entre les mers, vers la glorieuse et sainte montagne puis il arrivera à la fin, sans que personne lui soit en aide.

 

Remarquez dans la séquence que le Roi du Nord est forcé d'occuper et de faire la guerre contre le système au Moyen-Orient, mais qu’il est ensuite alarmé par les nouvelles de l'Est et du Nord et qu'il sort ensuite pour en exterminer un grand nombre. La Guerre de la Cinquième Trompette oblige les forces de l'OTAN à occuper le Moyen-Orient. Cependant, les alliances militaires de la Russie et de la Chine les entraînent dans la Guerre de la Fin ou Troisième Guerre Mondiale proprement dite. C'est la Guerre de la Sixième Trompette qui tue un tiers de l'humanité. C’est une guerre thermonucléaire totale. La Chine y a été appelée par ses alliances et, en raison de ses accords, les six guerres qu’elle juge comme nécessaires seront menées par consensus dans le cadre de la réorganisation et des guerres rapides qui s'escaladent. Avec la destruction du Roi du Nord par le Messie, elles sont alors obligées soit de capituler soit de se battre. Elles ont été autorisées à se réorganiser par le Roi du Nord dans les conflits à la fin de la Sixième Trompette, mais elles étaient tributaires du Roi du Nord pour une soi-disant paix mondiale. Le temps imparti des guerres avant le Messie est comme suit :

 

Entre les années précédant les Témoins, l'OTAN est forcée d'occuper le Moyen-Orient dans les pays énumérés dans Daniel 11:40-43. La Russie, avec la complicité de la Chine, est déjà entrée au Moyen-Orient à partir de 2016. Elle va procéder à l'escalade de la Guerre de la Cinquième Trompette, qui est une guerre biochimique, jusqu’à la libération des Quatre Anges de l'Euphrate du Tartaros pour cette phase finale. Elle est ensuite suivie par la Guerre de la Sixième Trompette. Dans cette guerre, un tiers de l'humanité est tué. La destruction est si grande que Christ est alors renvoyé, comme nous l'avons examiné dans le document d'étude L'Avènement du Messie (No. 210A). Voir aussi Les Guerres de la Fin Partie IIIB : La Guerre contre Christ (No. 141E_2).

 

Daniel 12:1-3 En ce temps-là se lèvera Michaël, le grand prince qui est en charge de ton peuple ; et ce sera un temps de détresse, telle qu’il n’y en a point eu de semblable depuis que les nations existent jusqu’à cette époque ; mais en ce temps-là, ton peuple sera sauvé, quiconque sera trouvé inscrit dans le livre. (RSV).

 

Ensuite, les séquences de la Première et de la Deuxième Résurrection seront mises en route : 

2 Et beaucoup de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, et certains à la honte et le mépris éternel. 3 Et ceux qui sont sages brilleront comme la splendeur du firmament, et ceux qui auront enseigné la justice, comme les étoiles, à toujours et à perpétuité.

 

Dès la Première Résurrection, nous voyons les élus réunis à Jérusalem, puis Christ ayant détruit l'Antéchrist et le Faux Prophète amène les Forces du Nord ou de l'OTAN à Armageddon dans la vallée de la scission du Mont des Oliviers. Cette séquence commence les Coupes de la Colère de Dieu (consulter le document d’étude Les Guerres des Derniers Jours et les Coupes de la Colère de Dieu (No. 141B) et aussi (No. 141E)). L'alliance des Rois de l'Orient [ou Rois de l’Est] sera réorganisée sous le Pouvoir de la Bête après leur défaite par l'OTAN dans la Guerre de la Sixième Trompette, comme l'étaient les anciens systèmes soviétiques. Ceci était avant que les Témoins ne soient envoyés par Dieu à Jérusalem. Ils ont prêché pendant 1260 jours, puis ont été tués et autorisés à gésir dans les rues pendant 3,5 jours, avant d’être ressuscités à l'avènement du Messie (voir le document d'étude Les Témoins (incluant les Deux Témoins) (No. 135) et aussi (No. 141D)). À ce moment-là, Michaël prendra en charge avec le cri de l'Archange et au son de la Trompette, et les machines de guerre de ces nations seront systématiquement détruites et subjuguées. Toutes les forces de l'OTAN, ses systèmes financiers et sa structure religieuse seront détruits. Tous les systèmes militaires de l’Amérique du Nord en entier seront détruits.

 

Qui sont les Rois de l'Est ?

Ils représentent toutes les puissances militaires dans la Région Asie-Pacifique.

  • L’Inde et son système religieux.
  • Les Pakistanais qui ont reconstruit leurs forces militaires et de nouveau après la Guerre de la Sixième Trompette à partir de 2021-2024.
  • Les Chinois et les nations situées à l’intérieur de leur frontière d'influence, y compris les Nations d'Asie du Sud-Est.
  • Les Japonais.
  • Les Philippines et les nations du Pacifique.
  • Les Vietnamiens et autres Indo-Chinois
  • Les nations de l'Amérique du Sud qui s'allient avec eux et qui ont une puissance militaire.

 

Les Nord-Coréens pourraient bien provoquer un conflit en raison de la montée en puissance militaire des généraux sous Kim Jong-un. Le choc provoqué par l'exécution de Chang Song- thaek (et l'arrestation et l'exécution future d'un grand nombre de la famille de cet oncle de Kim Jong-un), contrairement aux anciens idéaux confucéens, a donné lieu à des spéculations, à l'arrestation de la femme de Kim et à de graves troubles. Le système du service de renseignement sud-coréen s'attendait à une action militaire avant avril 2014, mais celle-ci n'aura pas lieu avant la séquence finale de 2020 à 2024. Cela pourrait bien précipiter, à travers cette maladroite ineptie, les guerres en Orient comme cela l’était en Occident un siècle auparavant. La zone de sécurité imposée sur les îles revendiquées par les Japonais pourrait avoir le même effet. De même que les conflits avec le Vietnam et les Philippines dans la Mer de Chine méridionale, qui pourraient bien faire entrer l’Inde comme nous le voyons aujourd'hui avec les conflits qui se déroulent à la frontière tibétaine. Les conflits islamiques entraîneraient l’implication chinoise de l'alliance russe avec l'Iran et la Syrie et l'Alliance chinoise avec le Pakistan provoquant un conflit d'intérêts avec l'Arabie Saoudite. À partir de la Pâque 2014, les actions militaires ont continué à s’intensifier à la fois à l'Ouest et à l'Est. Une guerre est prévue à partir de 2021 à 2024.

 

Chaque puissance militaire sur la planète sera anéantie, si ce n’est pas avant, au final à Armageddon (voir le document d’étude La Guerre de Hamon-Gog (No. 294) ainsi que Les Guerres de la Fin Partie III : Armageddon et les Coupes de la Colère de Dieu (No. 141E_2) ci-dessus). La nation d'Israël et les nations qui font partie de sa fédération à travers la Jordanie, le Liban, la Syrie et l'Irak du Sud établiront une équipe régionale de nettoyage et elles passeront sept mois à enterrer les morts, puis sept ans avec une branche désignée qui continuera à enterrer les personnes trouvées et les déchets. Les matériaux et les fournitures fourniront des métaux et des approvisionnements à la fédération d'Israël et aux nations alliées pour les années suivantes. Aucune de ces choses nécessite de se produire. Pas une seule nation des Rois de l’Est nécessite d’être détruite avec ses armées. Elles doivent tout simplement se repentir, mais elles ne se repentiront pas. Les Hindous et les Bouddhistes, les Animistes et ces Musulmans qui ne comprennent pas le Coran, les Judaïsants talmudiques, les Mariolâtres et les adorateurs du culte du Soleil dans le système Trinitaire qui ne sont pas détruits en Europe seront tous traités et subjugués. Les êtres de la Première Résurrection de la Grande Multitude seront envoyés vers toutes les nations du monde. Ils détruiront chaque système religieux de cette planète et restaureront les Lois de Dieu, les Sabbats, les Nouvelles Lunes et les Fêtes et les feront respecter et les appliqueront sous peine de mort (Ésaïe 66:23 ; Zacharie 14:16-19). C'est l’Écriture et l'Écriture ne peut être anéantie (Jean 10:34-36).

 

La restauration d'Israël sera effectuée par un Exode massif plus important et plus grand que celui de l’Égypte. Ils seront identifiés et envoyés en Israël par tous les moyens de transport, sur des chevaux, des chars, des chariots et par tous les moyens pour rétablir leurs clans et leurs gens (Ésaïe 66:15-24). Chaque nation enverra ses représentants au Temple qui sera reconstruit à Jérusalem et ils y adoreront là pendant la Fête et rapporteront leurs instructions à chaque nation quand ils auront terminé au Temple. Il n'y aura plus de guerre pendant mille ans, à partir de 2025 jusqu’à la libération de Satan en l’année 3019, pour la lutte ou conflit final et la Deuxième Résurrection des Morts. (Voir le document d’étude La Deuxième Résurrection des Morts et le Jugement du Grand Trône Blanc (No. 143B)).

 

Comme le dit Geoff Wade : Aucune des susdites guerres n'est approuvée par les politiques actuelles de la RPC, et certains Chinois prétendent que l'article ne représente que les vues des hyper-nationalistes radicaux. Cependant, les revendications de territoires qui, selon cet article, doivent être ‘récupérés’ par la guerre sont de longue date et anciennes et correspondent remarquablement à une carte de 1938 ‘La honte de la Chine autorisée par le Ministère de l'Intérieur du Gouvernement Républicain, qui montre les régions arrachées à la Chine par les impérialisteseuropéens et japonais. (Voir la carte ci-dessous) Les territoires chinois ‘perdus’ sur cette carte comprennent non seulement l'Extrême-Orient russe, les Ryukyu, Taïwan, la Mer de Chine méridionale, mais aussi la Corée, le Vietnam, le Cambodge, le Laos, la Thaïlande, la péninsule malaise et Singapour, Myanmar, le Népal, certaines parties du Pakistan et la majorité de l'Asie Centrale.” De quoi nous inquiéter tous, n'est-ce pas ?

 

Les Guerres à venir

Les services de renseignement de la Corée du Sud étaient certains que la Corée du Nord agirait militairement avant avril 2014 pour dissimuler leurs problèmes sur le plan intérieur. Kim Jong-un a fait son annonce en disant à une grande unité composite le 25 décembre de se préparer à la guerre au pied levé et cet état d'alerte s'était poursuivi jusqu'en 2018. Cependant, Trump a gagné les élections en 2016 et il a mis fin au conflit et continue toujours à collaborer avec Kim Jong-un. Des décès et des assassinats sont également possibles dans cette situation comme c'est le cas en Russie et en Corée. L’Ukraine atteint également la crise. En Asie, c’est comme en 1914 en Europe. Ajoutez le Moyen-Orient au mélange et cela explosera à tout moment.

 

Les Russes ont publié le 24 Décembre l'article suivant intitulé Les monarchies du Golfe ont peur de l’Iran, se préparant à une grande guerre, avec pour sous-titre Les monarchies du golfe Persique forment une force de défense collective de 100000 hommes pour contrer une menace présumée de l'Iran.

 

‘À la mi-décembre, le Conseil de Coopération des États arabes du Golfe, qui comprend le Bahreïn, le Qatar, le Koweït, les Émirats Arabes Unis, l’Oman et l’Arabie Saoudite, a dévoilé des plans visant à établir un commandement militaire conjoint dont le quartier général sera à Riyad. On s'attend à ce qu’un général saoudien soit nommé pour être le commandant des troupes conjointes. Les monarchies du Golfe disposent déjà une force de réaction rapide similaire, bien que moins importante. Son expansion indique que la coopération politique et militaire entre les nations arabes du Golfe est entrée dans une nouvelle phase’, a déclaré Yelena Melkumyan, une orientaliste russe et professeur au Département de l’Orient contemporain de l’Université d’État des Sciences Humaines de Russie.

 

‘Les monarchies du Golfe sont en train d’élargir et de renforcer leur contingent de troupes communes et accordent beaucoup plus d'attention à la coopération militaire. D'une part, ils semblent continuer à faire ce qu'ils faisaient dans le passé, mais d'autre part, de nouvelles réalités les obligent à se concentrer davantage sur les questions de défense. Ils craignent une menace croissante de la part de l'Iran. Téhéran est actuellement en pourparlers avec Washington. Il a signé un accord nucléaire préliminaire à Genève. Ainsi, les États du Golfe se rendent compte que les choses sont en train de commencer à changer. Dans le passé, ils espéraient que les États-Unis joueraient un rôle dissuasif dans la confrontation avec l'Iran, mais maintenant ils doivent compter davantage sur eux-mêmes,’ a déclaré le Prof. Melkumyan à la Voix de la Russie.

 

‘Les États du Golfe ont beaucoup en commun – tous sont des monarchies et sont majoritairement sunnites et tous en plein essor aux hydrocarbures. Pourtant, il serait faux de penser que leur alliance est monolithique. Il existe en effet des désaccords profonds à l'intérieur du bloc. Toutefois, la réaction de leur grand voisin chiite – l’Iran – les a incités à abandonner les petites querelles et de faire équipe contre une menace commune’, a déclaré Vassili Kouznetsov, un chercheur senior à l’Institut d’études orientales de l’Académie des Sciences de Russie.

 

“La situation dans le golfe Persique s’aggrave de plus en plus. Il existe deux puissances rivales tout aussi puissantes– l'Arabie saoudite et l'Iran. Le Conseil de Coopération du Golfe a été spécialement conçu pour unir les monarchies du Golfe contre l'Iran. La menace est réelle et il s’agit d’un combat sans merci. Mais aucune armée du Golfe n’a de chance de rivaliser contre l'armée iranienne en ce qui concerne l'efficacité du combat. Quelle que soit la façon dont les autres sont armés, les Iraniens seront toujours meilleurs à la guerre. Cependant, je dirais qu'un conflit militaire entre les pays du Golfe et l'Iran semble assez peu probable pour diverses raisons, plus que tout, notamment la nature très pragmatique à la fois des régimes iranien et saoudien. La mise en place de la défense commune du Golfe me semble être un geste politique et une expérience positive pour les États du Golfe, car cela montre leur capacité à parvenir à un consensus, plutôt qu'une réponse aux nouvelles réalités dans le domaine de la sécurité.”

 

Le journaliste de rapports Sergey Duz a également suggéré que cela pourrait aussi être un choix pour Washington qui, de l'avis de Riyad, va trop loin dans l'ajustement de ses relations avec Téhéran. Il n'est pas nécessaire d'être prophète pour comprendre que la politique étrangère "indépendante" de Riyad s'arrête à un mètre de la ligne de rupture du partenariat stratégique avec Washington. Les États-Unis sont les seuls garants de la sécurité de l'Arabie saoudite au Moyen-Orient.

 

La Russie estime que l'alliance de défense du golfe Persique peut potentiellement avoir un impact négatif sur la région car cela alimente en fait la tension entre Riyad et Téhéran. Pour plus de détails voir l’url : http://voiceofrussia.com/2013_12_24/Gulf-monarchies-afraid-of-Iran-getting-ready-for-big-war-2697/

Les États-Unis ont négocié une paix entre Israël et les Émirats arabes unis et le Golfe est maintenant plus consolidé.

 

Les Russes sont confrontés aux conséquences de leur alliance avec l'Iran et au fait qu'ils peuvent ainsi bien être plongés dans une guerre à grande échelle avec l'Occident à cause de cette escalade, et des vues de l'alliance sunnite contre leurs opposants chiites en Iran et en Syrie. La cause principale du problème est que les Russes et les Chinois ne comprennent tout simplement pas que leur échec à gérer la crise syrienne et leur utilisation abusive des pouvoirs du Conseil de Sécurité ont tout simplement amené le Moyen-Orient à les considérer comme pires qu'inutiles et comme une menace réelle pour la paix mondiale et qu’ils doivent tout simplement se préparer à traiter avec l'Iran eux-mêmes et, si nécessaire, avec la Russie également. Cette alliance sera de 100000 soldats. Lorsque cette alliance sera terminée, elle sera de 200000000 de soldats et un tiers du monde sera mort. La dévastation en outre ne fera que s'aggraver jusqu'à ce que Christ soit renvoyé au moment de la mort des Deux Témoins après leurs 1260 jours d’enseignement et 3,5 jours dans les rues (voir le document d'étude Les Témoins (incluant les Deux Témoins) (No. 135)). C'est seulement à ce moment-là que ces imbéciles aux États-Unis qui enseignent qu’Herbert Armstrong était Élie comprendront réellement le message qu'ils avaient tort et qu'ils sont dans la Deuxième Résurrection avec tous les autres qui étaient dans l’erreur et qui enseignaient une fausse doctrine, y compris cette idolâtrie. Il en sera de même pour les juifs talmudiques à Jérusalem et les musulmans sunnites et chiites qui ont également enseigné la fausse doctrine et qui ont infligé ce désastre au monde. Le Christianisme moderne ne comprend pas que ce sont eux qui sont basés sur le culte du dimanche du Trinitarisme qui sont le système central de l'Antéchrist, que Christ reviendra pour détruire et effacer de la surface de la terre (voir le document d'étude La Doctrine de l'Antéchrist (No. 243B)).

 

L’Iran et l'Allemagne

C’est maintenant de notoriété publique dans le monde entier que l'Iran et l'Allemagne depuis 2017 étaient en pourparlers en Allemagne pour discuter de ce qui se produit à la conférence de Genève avec les Nations Occidentales quant à leur retrait d’une capacité de production nucléaire. L’Allemagne est en train de conclure un accord concernant l’oléoduc reliant l'Iran à l'Europe et les approvisionnements en pétrole garantis par la levée des sanctions. Tous les détails complets de cette activité émergeront dans les problèmes qui suivront et les Allemands seront désormais confrontés aux problèmes qu'ils ont eux-mêmes créés au cours des 120 dernières années. Les sanctions concernant les machines utilisées pour l'enrichissement de l'uranium dans les centrifugeuses sont exemptées des sanctions contre l'Iran par l'Allemagne et de bien d’autres choses encore.

 

Le résultat final sera une escalade du conflit telle que l'on ne pourra plus faire confiance à l’Union Européenne et à la Russie et que ce qu'elles pourraient finir par faire n'est pas certain. L'UE sera contrainte d'entrer au Moyen-Orient avec l'OTAN. L'action des États-Unis pourrait bien voir d'étranges compagnons de route et nous verrons dans tout cela l'émergence très prochaine de l'Antichrist.

 

Les États-Unis sont également très préoccupés par le développement de nouvelles centrifugeuses par l’Iran. Les démocrates et les républicains américains s'inquiètent à tel point que les nouvelles centrifugeuses iraniennes exigent des sanctions plus sévères. Le président américain Obama s'y opposait, mais le président Trump va porter cela à de nouveaux niveaux.  On s'attendait à ce qu'ils adoptent un nouveau projet de loi par le Congrès par un vote conjoint des démocrates et des républicains avec une majorité de 67 voix, ce qui rendra le projet de loi opposable au veto.

 

On n'a pas besoin d'être brillant pour voir que le développement de centrifugeuses beaucoup plus rapides pour enrichir de l'uranium est complètement inutile pour la production d'énergie nucléaire. La vitesse n'est nécessaire que si l'on se résout à fabriquer une arme nucléaire plus rapidement. Le développement de l'Iran de ces centrifugeuses beaucoup plus rapides témoigne de son intention de fabriquer des armes nucléaires aussi vite que possible.

 

Cette évolution s'accompagne également d'un passage à un armement plus futuriste pour une capacité militaire avancée, tant par les États-Unis que par la Russie. Ces deux pays ont annoncé des avancées dans les domaines du laser, du cyborg, de la robotique, des systèmes spatiaux et des technologies de l'information. Il n'y a donc aucun doute quant à la position de la Russie, Poutine a fait mention des armements futuristes en 2016 dans un article de campagne présidentielle. 

"Les systèmes et outils informatiques de base spatiale, en particulier dans le cyberespace, joueront un grand rôle, voire décisif dans les conflits armés. Dans un avenir plus lointain, des systèmes d'armement qui utilisent des principes physiques différents seront créés (armes à faisceau, géophysique, à onde, génétique, psychophysique et d'autres types d'armes). Tout ceci fournira des instruments fondamentalement nouveaux pour atteindre des objectifs politiques et stratégiques en plus des armes nucléaires", écrit-il.

 

La guerre phsycotrophique ou psychophysique et les drogues seront largement utilisées. Nous avions testé ces méthodes depuis des décennies. Nous sommes sur le point de détruire la race humaine avec une science que nous comprenons à peine.

 

On ne peut faire confiance à personne. Notre confiance doit être en Dieu. Priez pour que les Témoins nous soient envoyés bientôt car nous ne pourrons pas voir le Messie avant 1263,5 jours après que les Témoins aient pris leur place sur le Mont du Temple. L’Écriture ne peut être anéantie et le monde doit être formellement averti. Dieu a dit qu'Il nous enverra le prophète Élie avant le grand et terrible jour de l’Éternel pour ramener les cœurs des pères vers les enfants et les enfants vers les pères de peur qu'Il ne frappe la terre avec une malédiction (Malachie 4:5-6). Il viendra avec son ancêtre Énoch et nous verrons la Connexion de la Loi de Dieu réintroduite.

 

 

q

 

Carte A ci-jointe


http://www.ccg.org/french/Sabbath/2014/Chinese-map.jpg