Christian Churches of God

[143A]

 

 

 

Le Ciel, l’Enfer ou la Première Résurrection des Morts

 

(Édition 1.5 20120428-20160929)

 

La Première Résurrection des Morts est la résurrection des Églises de Dieu au Retour du Messie. Dans aucune autre doctrine la foi du vrai Chrétien n’a été aussi clairement définie.

 

 

 

  

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright ©  2012, 2016 Wade Cox)

(Tr. 2012, 2020, rév. 2021)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://ccg.org/


 Le Ciel, l’Enfer ou la Première Résurrection des Morts [143A]

 

 


Introduction

Dans ce qui se fait passer pour être le Christianisme à l'ère moderne, l’idée fausse de la position de la Bible sur ce qui se produit quand on meurt est profonde. La majorité des soi-disant Chrétiens diront catégoriquement avec insistance à l'observateur occasionnel que lorsqu’ils meurent, ils vont au ciel. Ceux qu’ils n'aiment pas ou qui ne sont pas d’accord avec eux iront invariablement en Enfer, qu'ils considèrent comme un lieu de tourments éternels sous Satan et les démons. Il en est de même avec l'Islam dans une corruption des textes originaux. Cette idée fausse n’est nulle part plus fermement soutenue et ancrée que dans le Christianisme trinitaire de l'Occident et avec plus de ferveur chez les Gnostiques Antinomiens, en particulier aux États-Unis. Ce que les soi-disant Chrétiens tiennent pour être vrai avec ferveur les aurait fait expulser de l'Église de Dieu des Premier et du Deuxième Siècles, même à Rome où les fausses doctrines sont entrées dans l'Église chrétienne.

 

Toute l’Église en entier croyait que Christ aurait deux avènements et sur cette foi du Second Avènement était épinglée l'espérance de la Résurrection. Justin Martyr, écrivant de Rome ca. 154, a exprimé cette position la plus succincte dans son Dialogue avec Tryphon. Au chapitre LII, il parle des deux avènements du Messie.

 

CHAPITRE LII -- JACOB A PRÉDIT DEUX AVÈNEMENTS DU CHRIST.

"Et il a été prophétisé par Jacob le patriarche qu'il y aurait deux avènements de Christ, et qu’au premier on le verrait en proie à la douleur, et qu’après son arrivée il n'y aurait plus ni prophète ni roi dans votre nation (ai-je poursuivi), et que les nations qui ont cru au Christ souffrant seraient à la recherche et attendraient Son apparition future. Et pour cette raison l’Esprit Saint avait prononcé ces vérités en parabole, et obscurément : car, "ajoutai-je," il est dit : ‘Juda, tes frères t’ont fait l'éloge : tes mains [seront] sur la nuque de tes ennemis, les fils de ton père te vénéreront. Juda est un jeune lion ; à partir du germe, mon fils, tu as vu le jour. Couché, il se couche comme un lion, et comme un jeune [lion] : qui le relèvera ? Un souverain ne s’éloignera point de Juda, ni un chef de ses cuisses, jusqu'à ce que vienne ce qui lui est réservé, et il sera le désir des nations, attachant son ânon à la vigne, et le poulain de son âne à la vrille de la vigne. Il lavera ses vêtements dans le vin, et sa robe dans le sang du raisin. Ses yeux seront plus rouges que le vin, et ses dents plus blanches que le lait.’ En outre, que dans votre nation, il n'a jamais manqué ni prophète, ni prince, depuis le moment où ils ont commencé jusqu'au moment où ce Jésus-Christ est apparu et a souffert, vous n’oserez pas affirmer le contraire, ni ne pouvez soutenir le contraire. Car si vous affirmez qu’Hérode, sous, le [règne] duquel Il a souffert, était un Ashkelonite, vous admettez néanmoins qu'il y avait un grand prêtre dans votre nation, de sorte que vous en aviez alors un qui présentait des offrandes selon la loi de Moïse, et observait les autres cérémonies légales ; aussi [vous aviez] des prophètes en succession jusqu'à Jean, (même alors, aussi, quand votre nation a été emmenée captive à Babylone, quand votre terre a été ravagée par la guerre, et les ustensiles sacrés ont été enlevés) ; il n’a jamais manqué d’y avoir un prophète parmi vous, qui était le seigneur, le chef, et le dirigeant de votre nation. Car l'Esprit qui était dans les prophètes a oint vos rois, et les a établis. Mais après la manifestation et la mort de notre Jésus-Christ dans votre nation, il n'y a eu et il n’y a toujours aucun prophète : bien plus, vous avez cessé d'exister sous votre propre roi, votre pays a été dévasté, et abandonné comme une hutte dans une vigne, et la déclaration de l'Écriture, dans la bouche de Jacob, ‘Et Il sera le désir des nations,’ signifiait symboliquement Ses deux avènements, et que les nations croiraient en Lui ; ce que vous pouvez maintenant discerner. Car ceux d'entre toutes les nations qui sont pieux et justes par la foi de Christ recherchent Son apparition future.

(Gen. 49:5, 8-12, 18, 24)

 

La position définitive sur le sujet a été déclarée plus succinctement par Justin Martyr dans son Dialogue avec Tryphon au Chapitre LXXX f. :

CHAPITRE LXXX -- L'AVIS DE JUSTIN EN CE QUI CONCERNE LE RÈGNE DE MILLE ANS. PLUSIEURS CATHOLIQUES LE REJETTENT. [Notez que les tentatives de défendre les erreurs trinitaires postérieures cherchent ici à être justifiées par le commentaire “plusieurs catholiques le rejettent” dans le titre. Il s’agit cependant de la déclaration expresse du texte de la Bible dans Apocalypse chapitre 20 (Cox)]

 

“Et Tryphon répondit à cela, "Je vous ai fait remarquer, monsieur, que vous êtes désireux de prendre vos précautions au sujet de tous les points, puisque vous vous accrochez aux Écritures. Mais dites-moi, avouez-vous vraiment que ce lieu, Jérusalem, sera rebâti, et vous attendez-vous à ce que votre peuple [y] soit rassemblé, et [y vive] dans la joie avec Christ et les patriarches et les prophètes, tant les hommes de notre nation que d'autres prosélytes qui les ont rejoints avant que votre Christ ne vienne ? Ou avez-vous cédé, et l'avez-vous admis pour avoir l'air de nous nuire dans les controverses ?"

 

J’ai alors répondu : "Je ne suis pas un homme misérable à ce point, Tryphon, quant à dire une chose et en penser une autre. Je vous ai déjà avoué autrefois, que moi et beaucoup d'autres sommes de cet avis et [croyons] que cela aura lieu, comme vous le savez pertinemment ; mais, par ailleurs, je vous ai fait comprendre que beaucoup de ceux qui appartiennent à la foi pure et pieuse et sont de vrais Chrétiens pensent tout autre. En outre, je vous ai fait remarquer que certains qui sont appelés Chrétiens, mais qui sont des hérétiques impies et mécréants, enseignent des doctrines qui sont en tout point blasphématoires, athées, et stupides. Mais pour que vous sachiez que je ne dis pas cela uniquement devant vous seul, je vais écrire une déclaration, pour autant que je le puisse, de toutes les discussions que nous avons eues entre nous ; dans laquelle je m’enregistrerai comme reconnaissant les mêmes choses que je vous avoue. Car j’ai choisi de suivre non pas les hommes ou les doctrines des hommes, mais Dieu et les doctrines [livrées] par Lui. Car si vous rencontrez des gens qui se disent Chrétiens, mais qui n'admettent pas ceci [cette vérité], et osent blasphémer le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob ; qui disent qu'il n'y a pas de résurrection des morts, et que leurs âmes, quand ils meurent, sont emmenées au ciel, gardez-vous de les considérer comme Chrétiens, même si quelqu’un, s'il voulait à juste titre le considérer, ne voulait pas reconnaître que les Sadducéens, ou les sectes similaires des Genist, Geristae, Gelilaéens, Hellénistes, les Pharisiens, les Baptistes, sont des Juifs (ne m’écoutez pas avec impatience quand je vous dis ce que je pense), mais sont [seulement] appelés Juifs et enfants d'Abraham, adorant Dieu des lèvres, comme Dieu Lui-même l’a déclaré, tandis que le cœur était loin de Lui. Mais moi et d'autres, qui sommes des Chrétiens ayant la pensée correcte sur tous les points, nous sommes assurés qu'il y aura une résurrection des morts, et mille ans à Jérusalem, qui sera alors rebâtie, embellie, et agrandie, comme le déclarent les prophètes Ézéchiel et Ésaïe et d'autres.” (soulignement ajouté) ; (Apoc. 20:1-15)

 

Notez que quiconque disait qu’à sa mort, il allait au ciel était un hérétique impie et blasphématoire et n’était pas accepté dans l'église. Sur aucun autre point, la doctrine n’était aussi clairement divisée.

 

CHAPITRE LXXXI -- IL S’EFFORCE DE PROUVER CET AVIS À PARTIR D’ÉSAÏE ET L'APOCALYPSE. [Notez que ces traducteurs trinitaires modernes tentent de faire de cette opinion celle de Justin plutôt que la doctrine de l'Église de Dieu (Cox)]

"Car Ésaïe parla ainsi au sujet de cet espace de mille ans : ‘Car il y aura de nouveaux cieux et une terre nouvelle, et ce qui est ancien ne sera plus rappelé, ou ne viendra pas dans leur cœur, mais ils y trouveront la joie et l'allégresse dans les choses que je crée. Car, voici, je ferai de Jérusalem une allégresse, et Mon peuple une joie, et je me réjouirai de Jérusalem, et me réjouirai de Mon peuple. Et la voix des pleurs ne sera plus entendue chez elle, ni la voix des cris. Et il n'y aura plus là de personne de jeune âge, ou un vieil homme qui n’accomplisse pas ses jours. Car le jeune homme sera âgé de cent ans ; mais le pécheur qui meurt à cent ans, sera maudit. Et ils bâtiront des maisons, et les habiteront eux-mêmes ; et ils planteront des vignes, et en consommeront le produit, et en boiront le vin. Ils ne bâtiront pas, et d'autres habiteront ; ils ne planteront pas, et d'autres mangeront. En effet, selon les jours de l'arbre de vie égaleront les jours de mon peuple ; les œuvres de leur labeur seront dans l'abondance. Mes élus ne peineront pas inutilement, ou n’engendreront pas des enfants maudits, car ils seront une semence juste et bénie par le Seigneur, et leur progéniture avec eux. Et il arrivera que, avant qu'ils n’appellent j’entendrai ; alors qu'ils parlent encore, je dirai, de quoi s’agit-il ? Alors les loups et les agneaux paîtront ensemble, et le lion mangera de la paille comme le bœuf, mais le serpent [mangera] la terre comme du pain. Ils ne se feront pas de mal ni ne se maltraiteront les uns les autres sur la montagne sainte, dit le Seigneur.’ Maintenant, nous avons entendu que l'expression utilisée parmi ces mots, ‘Selon les jours de l'arbre [de vie] égaleront les jours de mon peuple ; les œuvres de leur labeur seront dans l'abondance’, prédit de façon obscure mille ans. Car puisqu’il a été dit à Adam que le jour où il mangerait de l'arbre il mourrait, nous savons qu'il n'a pas complété mille ans. Nous avons compris, en outre, que l'expression, ‘Le jour du Seigneur est comme mille ans,’ est liée à ce sujet. Et plus loin, il y avait un certain homme avec nous, dont le nom était Jean, l'un des apôtres de Christ, qui a prophétisé, par une révélation qui lui a été faite, que ceux qui ont cru en notre Christ demeureraient mille ans à Jérusalem ; et que par la suite, la résurrection générale, et, en définitive, la résurrection éternelle et le jugement de tous les hommes auraient également lieu. Comme notre Seigneur l’a dit aussi : ‘Ils ne se marieront pas, ni ne seront donnés en mariage, mais ils seront semblables aux anges, les enfants du Dieu de la résurrection.’

(Ésaïe 65:17 ff ; Ps. 90:4 ; 2Pierre 3:8 ; Apoc. 20:4-5 ; Luc 20:35f).

 

Note : C’est avec ce chapitre que l'allusion aux ‘jours de l'Arbre de Vie’ est faite et que la doctrine a commencé à émerger selon laquelle la vie dans le nouveau Millénaire serait de mille ans. Cela semble reposer sur cette affirmation de Rome expliquant un texte, en le complétant, et sur aucune autre base. Nous examinerons cet aspect ci-dessous.           

                                                          

La Résurrection des Morts était la croyance unanime des églises de la Réforme, comme le montrent leurs confessions (consulter le document d'étude La Relation entre le Salut par la Grâce et la Loi (No. 082)).       

                                              

La Séquence des Derniers Jours et la Première Résurrection

Du document d’étude La Résurrection des Morts (No. 143), nous avons discuté du fait que tous ne seraient pas ressuscités, tels que les Rephaïm. Il a cependant été destiné à tous les hommes de mourir une seule fois et que tous les fils d'Adam seraient ressuscités pour le jugement. De même, tous les fils de Dieu, y compris l'armée angélique, devaient atteindre le salut, et donc le plan de Dieu était complet et parfaitement juste. Les doctrines développées par les églises de Dieu au XXème siècle en provenance des États-Unis étaient incorrectes et constituaient des corruptions de la Bible et des accusations contre la Justice et la Bonté de Dieu et de Son Omniscience et Omnipotence. L’une de ces fausses doctrines était la doctrine de la Troisième Résurrection, qui a été examinée dans le document d'étude L'Erreur de la Troisième Résurrection (No. 166).

 

À partir du document la Résurrection des Morts (No. 143), nous voyons ce qui suit :

 

La Résurrection

Dieu fait des merveilles pour les morts et ceux-ci se lèvent pour Le louer (Psaume 88:10a), mais les Rephaïm ne se lèveront pas. Son amour inébranlable est déclaré depuis la tombe (Psaume 88:11) lorsque les morts sont ressuscités. Job savait que son Rédempteur est vivant (Job 19:25) et qu'à la fin, il reviendra sur la Terre. Après que Job ait été détruit, il savait que dans sa chair il verrait Dieu, qui serait à ses côtés, et que ses yeux Le verraient et non [les yeux d'] un autre (Job 19:25-27).

 

Christ a ressuscité les morts pour que nous sachions qu'il est le Messie (Matt. 11:4-5). Lazare était un exemple de ce pouvoir (Jean 11:11). L'autre commentaire dit que, quand il a été crucifié, d'autres ont été ressuscités à sa mort. Selon les traditions d'Israël de l'époque, ces ressuscités ont, par la suite, été tués. Le concept de la résurrection tel qu'attribué au Messie était bien connu et attendu (Matt. 14:2).

 

Il a été compris que nous ne devions pas tous dormir, mais que nous devions tous être changés à la dernière trompette (1Cor. 15:51). Par conséquent, les frères s'endormiront et des générations passeront mais, aux Derniers Jours, le Messie viendra alors que des saints vivront encore. Tous seront ainsi changés en des êtres spirituels immortels (1Cor. 15:44 et suivants). Ceux qui se sont endormis seront ressuscités. Ceux qui sont vivants jusqu'à l'avènement du Seigneur ne précéderont pas ceux qui se sont endormis (1Thes. 4:13-15). Le Seigneur descendra du Ciel à la voix de l'archange et au son de la trompette de Dieu, et les morts ressusciteront premièrement et nous, qui sommes vivants, nous monterons dans les airs ensemble avec eux et serons ainsi toujours avec le Seigneur (1Thes. 4:16-17).

 

À partir de la résurrection, le règne millénaire des saints commencera. Les saints gouverneront les nations avec une verge de fer (Apoc. 2:26-27). Il y a un certain nombre de symboles attachés à la verge. La verge a le pouvoir de briser les nations comme des vases d'argile et ne se plie pas et ne se casse pas comme les roseaux. L'Égypte était comparée à un roseau qui s'est brisé et qui a transpercé la main d'Israël quand Israël s'est appuyé sur elle. Quand ils vont s'appuyer sur nous, notre verge ne se brisera pas.

 

À la résurrection, il n'y aura pas de mariage (Matt. 22:30). Les saints seront ressuscités en tant que des entités spirituelles. C'est le jour où nous serons tous divorcés. Tous ceux qui sont mariés seront simplement divorcés. C'est le seul divorce nécessaire. Nous allons tous être divorcés et mariés à Christ, chacun d'entre nous. Il n'y aura pas de sexe, aucun mâle ou femelle, juste des corps spirituels qui deviendront tous des fils de Dieu, engendrés par l'esprit, tous travaillant avec Christ dans le pouvoir. Christ est mort pour nous afin que, lorsque nous nous réveillerons du sommeil, nous puissions vivre avec lui (1Thes. 5:10).

 

Il est important que nous comprenions que seuls les justes atteignent la Première Résurrection. En hébreu, vertu et justice sont le même mot (tsedek) – ces mots sont considérés comme étant la même chose. Ainsi, la perversion de la justice sans le repentir exclut l'élu de la Première Résurrection.”

 

La Séquence

Il y a un certain nombre de choses qui doivent se produire avant la venue du Messie. Toutes ces choses doivent se situer dans la période de l'âge de la création. L'église a toujours compris que l'âge était de six mille ans, ce qui était représenté par les six jours ouvrables de la semaine de la Création. Cette période était alors les six premiers jours de la semaine et le jour du Sabbat représentait le Repos du Sabbat du Christ, qui devait être les mille ans du millénaire sous Christ. Ainsi, Christ doit revenir pour l’établissement du Millénaire. Il établira son trône depuis Jérusalem.

 

Dans cette séquence de la fin, nous verrons le monde être averti comme Dieu ne fait rien sans qu’Il n’avertisse les gens d'abord à travers les prophètes.

 

À la fin de l'Âge, nous voyons la fin du Temps des Gentils (des Nations) qui a été expliquée dans les documents d’étude La Chute de l'Égypte (No. 036) et La Chute de l'Égypte Partie II : Les Guerres de la Fin (No. 036_2).

 

Selon Le Calendrier de Dieu (No. 156), la séquence des prophéties est terminée en conformité au Calendrier tel que prévu dans le système du Jubilé. Ce système va de la fermeture d'Éden jusqu’au 120ème Jubilé qui se termine par l'année du Jubilé en 2027, 6000 ans après que la terre ait été maudite.

 

La Dernière génération de 40 ans a commencé avec le Mesurage du Temple qui a débuté en 1987 conformément à Apocalypse 11:1. La dernière phase avant le Messie est l’Avertissement des Nations par les Deux Témoins d'Apocalypse 11:2 et suiv., comme cela a été expliqué dans le document d’étude Les Témoins, incluant les Deux Témoins (No. 135).

 

Pour atteindre la norme par laquelle l'Armée déchue doit être jugée, Satan doit être lié dans la fosse sans fond pendant le Millénaire. Pour obtenir une comparaison équitable, nous devons écarter Satan et les démons dès le retour du Messie, au plus tard. Ainsi, le temps de Satan est écourté avec la venue des Témoins et le retour du Messie. Cet acte commence le règne millénaire de Christ.

 

Apocalypse 20:1-4 Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. 2 Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. 3 Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduisît plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps. 4 Et je vis des trônes ; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. (LSG)

 

Tous ces gens ont été soit tués ou persécutés, placés sous un système qui exige d'eux de résister. Il n'y a pas d'absence de persécution. Si nous sommes dans la Première Résurrection, nous avons été jugés. Nous avons été persécutés.

  

Apocalypse 20:5-10 Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. C’est la première résurrection. 6 Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux ; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans. 7 Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison. 8 Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre ; leur nombre est comme le sable de la mer. 9 Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora. 10 Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles. (LSG)

 

Ceux-ci ne mourront pas dans le sens où ils sont jugés maintenant. Le reste du monde n'est pas jugé maintenant. Seuls ceux qui seront ressuscités lors de la Première Résurrection sont jugés maintenant. Nous passons par le même processus d'évaluation et de correction. Ensuite, nous passons par les séquences du Temple, le système du Jubilé qui consiste en sept séries de sept ans, en passant par le même cycle jusqu'à ce que nous parvenions à une position où Dieu peut nous mettre dans la Première Résurrection. Le reste du monde sera ressuscité et corrigé sous la supervision de la Deuxième Résurrection (Apoc. 20:11-13).

 

La Deuxième Résurrection mentionnée ici est examinée dans le document d'étude La Deuxième Résurrection et Le Jugement du Grand Trône Blanc (No. 143B).

 

La Résurrection Effective

Lors de la Résurrection des deux témoins, nous voyons qu'ils sont pris avec le cri de l'archange pour rencontrer le Seigneur. C'est à ce moment-là que le Messie vient au Mont des Oliviers, et celui-ci est fendu en deux.

 

Le Mont des Oliviers se fend et les deux moitiés se déplacent vers le Nord et le Sud, créant une vallée massive autour de Jérusalem, d’environ 66 km de long. Jérusalem reste en altitude et le tremblement de terre dévaste la cité. La vallée créée forme le noyau des nouvelles terres des tribus et la Péninsule du Sinaï est déplacée vers le Sud pour en finir avec l’embouchure de la mer Rouge (Zacharie 10:11 ; 14:4).

 

Une fois que les changements physiques sont effectués, les élus fidèles, les patriarches et les prophètes et ceux de l'église qui ont été baptisés à l’âge adulte et ont reçu l'Esprit Saint et qui ont été jugés dignes seront ressuscités d'entre les morts dans les régions où ils se trouvaient et ceux qui sont encore en vie les attendront (1Thes. 4:15). Une fois que tous sont ressuscités, l'ensemble du corps des élus en entier, qui sont les Églises de Dieu au cours des Millénaires sera transformé en êtres spirituels, saisi dans les airs et amené à Jérusalem pour être avec le Messie.

 

De là, aura lieu le Festin des Noces de l'agneau (consulter le document d’étude La Fête des Trompettes (No. 136)).

 

Ce n’est pas suffisant de simplement appeler Christ et de l'appeler Seigneur.

 

Pour prendre part au Dîner du mariage, l’individu doit avoir obtenu les qualifications pour les choses suivantes. Il doit avoir :

  1. été baptisé comme un adulte repenti par un officier accepté de l'église de Dieu (Actes 3:19).
  2. S’être fait imposer les mains pour la réception de l’Esprit Saint après le baptême (Actes 8:17).
  3. Être un membre effectif de l'une des églises de Dieu au cours des Millénaires et avoir été testé dans la foi.
  4. Avoir maintenu ses vêtements impeccables.
  5. Avoir fidèlement gardé/observé les Commandements de Dieu et le Témoignage ou la Foi de Jésus-Christ (Apoc. 12:17 ; 14:12).

 

Le but du Dîner du Seigneur est de nettoyer à nouveau l’individu annuellement et de le garder préparé pour la Première Résurrection.

 

Si ces éléments n'ont pas été fidèlement respectés et que les gens ne sont pas vêtus de leurs habits ou vêtements de noces et n'ont pas obéi aux commandements de Dieu et aux directives de Christ, alors ils sont retirés du dîner du mariage par l'un des moyens suivants. S’ils ne sont pas à Jérusalem, ils seront tout simplement :

  1. Laissés debout tandis que les autres sont transformés en êtres spirituels et amenés à Jérusalem pour être toujours avec le Messie.
  2. S’ils se trouvent à Jérusalem, ils resteront des êtres humains physiques et se verront refuser l'accès aux élus et seront ôtés de là.

 

Dans les deux cas, il y aura de grands pleurs et grincements de dents de la part de ceux à qui la Première Résurrection a été refusée, parce qu’il n'y a pas de négociation. Il ne s'agit pas d'avoir appelé Christ Seigneur et d’avoir observé le système des cultes du soleil plutôt que d’avoir obéi aux Lois de Dieu. Ceux qui appellent Christ Seigneur et ne font rien de ce qu'il dit vont être les plus grands victimes et il n'y aura pas de négociation. L’élimination s’étendra aux églises de Dieu également, puisque les systèmes de Sardes et de Laodicée seront enlevés et laissés pour aller (entrer) dans le système Millénaire en tant qu'êtres humains parce qu'ils étaient morts ou tièdes (voir Apoc. chapitre 3).

 

Ceux des Gnostiques Antinomiens Trinitaires seront enlevés de Jérusalem et envoyés dans leurs zones tribales. Tous les Antinomiens Trinitaires et leurs prêtres apostats seront dépouillés de Jérusalem et envoyés à leurs zones tribales et seront amenés sous les Lois de Dieu et conformément à Son Calendrier totalement, en tant qu’êtres humains physiques (Ésaïe 66:23 ; Zach. 14:16-19).

 

Ceux qui prennent la Marque de la Bête seront détruits dans les Coupes de la Colère de Dieu. C'est la Grande Épreuve [ou Grande Tribulation] qui s’abat sur ​​la terre entière et dont les élus sont gardés ou épargnés car ils seront ressuscités et leur progéniture pourra être protégée par eux en tant que l’Armée Loyale de la terre désormais au pouvoir, sous le Messie en tant que le sacerdoce de Melchisédek (consulter le document d'étude Melchisédek (No. 128)).

 

La connexion de la loi aura été restaurée à partir des Témoins par Élie et il ne pleuvra plus sur le juste et l'injuste, mais sur les nations qui observent les Sabbats, les Nouvelles Lunes et les Fêtes et les Jours Saints de Dieu. Les nations qui n’observent pas le Calendrier de Dieu et Ses Lois ne recevront aucune pluie en saison et subiront les fléaux de l'Égypte.

 

Le Système Millénaire

La phase suivante consistera à mettre en place le système avec le Messie à Jérusalem.

 

Les 144000 formeront le noyau du Sacerdoce et de l'administration à Jérusalem. La Grande Multitude sera répartie selon les Tribus et les nations et deviendra leur guide spirituel à la place des démons qui seront retirés et placés dans la fosse pour les 1000 ans du Millénaire (cf. Apoc. chapitre 7 et dérivé de Zacharie).

 

Ceux qui ne prennent pas la Marque de la Bête mais ne gardent/observent pas correctement les Commandements de Dieu et le Témoignage ou la Foi de Christ et qui ne sont pas admissibles ou ne se qualifient pas pour la Première Résurrection iront dans le Millénium en tant qu’êtres humains physiques. Ces personnes seront classées en plusieurs catégories.

 

La première catégorie est celle des enfants des élus qui étaient trop jeunes pour être baptisés et n’ont pas de ce fait participé à la Première Résurrection. Ils seront pris pour devenir des rois et des prêtres physiques gouvernant depuis Jérusalem.

 

La catégorie suivante sera les élus de l'Israël Physique qui feront partie du Grand Exode décrit dans Ésaïe 66:18-24.

 

Le reste sera tous les gens des nations qui ne faisaient pas partie du système de la Bête et qui ont été épargnés comme des êtres humains physiques qui entrent en tant qu’éléments des nations pour être formés dans la parole de Dieu et dans Sa Loi Ordre.

 

L'une des hypothèses non fondées de certains dans les églises de Dieu a été de supposer que les élus vivront pendant les 1000 ans du millénaire et ne mourront pas. Cela n'a aucun fondement dans les hypothèses concernant le système Millénaire et va à l'encontre du texte qui montre que du mal a été fait à la terre et que les arbres sont placés sur les rives du fleuve depuis Jérusalem pour la guérison des Nations comme nous le voyons dans Zacharie 14:8 etc. Le monde entier doit être rééduqué en termes de vie et de nourriture et de structure des Lois de Dieu. Cela ne se produira pas immédiatement et la durée de vie de l'homme ne sera pas immédiatement rétablie ou ramenée à un scénario d’Éden. La terre sera tout simplement trop endommagée. Cela ne signifie pas que la vie ne sera pas prolongée, mais il est faux d’affirmer que la durée de vie de 1000 ans est immédiate.

 

Les guerres des Coupes de la Colère de Dieu sont traitées dans les documents d’étude L’Avènement du Messie : Partie II (No. 210B) et Les Guerres des Derniers Jours et les Coupes de la Colère de Dieu (No. 141B) [et Les Guerres d'Amalek Partie III : Armageddon et les Coupes de la Colère de Dieu (No. 141E)].

 

Jérusalem sera alors reconstruite avec le Temple restauré et le système va régner à partir de là pendant 1000 ans jusqu'à la période allant de ce qui est maintenant connu comme l'année 3020-3027 où les démons seront à nouveau libérés de la fosse et sous Satan ils vont une fois de plus tromper les nations et marcher contre le camp des Saints à Jérusalem pour détruire le règne de Dieu sur la terre. Ce seront les sept dernières années du 140ème jubilé du système de la terre.

 

La restauration de Jérusalem aura lieu depuis le début du Millenium jusqu'à la fin du Jugement du Grand Trône Blanc comme nous le voyons d'Ésaïe 65:17-25. À partir de ce texte, nous en déduisons que le Jugement a une durée de 100 ans, c’est-à-dire de 3027 à 3127 au Jubilé. À ce moment-là, nous verrons la venue de la Cité de Dieu sur la terre (consulter le document d'étude La Cité de Dieu (No. 180)).

 

Si les 100 ans d’Ésaïe 65 sont millénaires et se poursuivent jusqu’au Jugement du Grand Trône Blanc, alors un pécheur mourra à 100 ans de façon continue pendant les 1100 ans de sorte que le Jugement se terminera à 100 ans et que les pécheurs mourront et que leur corps seront brûlés. L'extension de la vie dans le Millénaire pour le juste s'étendra au fur et à mesure que le Millénaire progresse.

 

Les actions des élus seront le jugement des démons durant le système millénaire.

 

Après que cette rébellion est réprimée et a été écrasée, les démons sont tués puis tous les êtres qui ont vécu seront ressuscités dans ce qui est le Jugement du Grand Trône Blanc ou la Résurrection de Krisis, la Deuxième Résurrection des Morts, dans laquelle tous les êtres, à la fois les fils humains d'Adam et l'Armée déchue sous Satan, seront ressuscités et recevront la possibilité du salut tel que pourvu par Christ et son leadership et son sacrifice.

 

La fausse doctrine de la Troisième Résurrection par les adeptes d’Herbert Armstrong n'a pas de précédent ni de place dans les Églises de Dieu. Cela a été examiné dans le document d'étude L'Erreur de la Troisième Résurrection (No. 166).

 

La séquence du Jugement du Grand Trône Blanc est expliquée dans le document d’étude La Deuxième Résurrection et Le Jugement du Grand Trône Blanc (No. 143B)).

 

 

 

 

q