Christian Churches of God

[F027xi]

 

 

Commentaire sur Daniel 

Chapitre 11

 (Édition 1.0 20200930-20200930)

 

Le chapitre 11 est la période allant des Babyloniens jusqu'à l'Avènement du Messie et prépare pour les Derniers Jours.

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2020 Wade Cox)

(Tr. 2020)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://ccg.org/

 

 

 

Commentaire sur Daniel Chapitre 11 [F027xi]

 

Introduction

L'un des mouvements clés des Derniers Jours est prédit par la prophétie. Nous nous approchons de cette situation maintenant et nous la verrons se développer dans peu de temps.

 

Examinons ce qui a été dit dans le livre de Daniel.

  

Daniel 11

1 Et moi, la première année de Darius, le Mède, j'étais auprès de lui pour l'aider et le soutenir. Maintenant, je vais te faire connaître la vérité. Voici, il y aura encore trois rois en Perse. Le quatrième amassera plus de richesses que tous les autres ; et quand il sera puissant par ses richesses, il soulèvera tout contre le royaume de Javan. Mais il s'élèvera un vaillant roi, qui dominera avec une grande puissance, et fera ce qu'il voudra. Et lorsqu'il se sera élevé, son royaume se brisera et sera divisé vers les quatre vents des cieux ; il n'appartiendra pas à ses descendants, et il ne sera pas aussi puissant qu'il était, car il sera déchiré, et il passera à d'autres qu'à eux. Le roi du midi deviendra fort. Mais un de ses chefs sera plus fort que lui, et dominera ; sa domination sera puissante. Au bout de quelques années ils s'allieront, et la fille du roi du midi viendra vers le roi du septentrion pour rétablir la concorde. Mais elle ne conservera pas la force de son bras, et il ne résistera pas, ni lui, ni son bras ; elle sera livrée avec ceux qui l'auront amenée, avec son père et avec celui qui aura été son soutien dans ce temps-là. Un rejeton de ses racines s'élèvera à sa place ; il viendra à l'armée, il entrera dans les forteresses du roi du septentrion, il en disposera à son gré, et il se rendra puissant. Il enlèvera même et transportera en Égypte leurs dieux et leurs images de fonte, et leurs objets précieux d'argent et d'or. Puis il restera quelques années éloigné du roi du septentrion. Et celui-ci marchera contre le royaume du roi du midi, et reviendra dans son pays. 10 Ses fils se mettront en campagne et rassembleront une multitude nombreuse de troupes ; l'un d'eux s'avancera, se répandra comme un torrent, débordera, puis reviendra ; et ils pousseront les hostilités jusqu'à la forteresse du roi du midi. 11 Le roi du midi s'irritera, il sortira et attaquera le roi du septentrion ; il soulèvera une grande multitude, et les troupes du roi du septentrion seront livrées entre ses mains. 12 Cette multitude sera fière, et le coeur du roi s'enflera ; il fera tomber des milliers, mais ils ne triomphera pas. 13 Car le roi du septentrion reviendra et rassemblera une multitude plus nombreuse que la première ; au bout de quelque temps, de quelques années, il se mettra en marche avec une grande armée et de grandes richesses. 14 En ce temps-là, plusieurs s'élèveront contre le roi du midi, et des hommes violents parmi ton peuple se révolteront pour accomplir la vision, et ils succomberont. 15 Le roi du septentrion s'avancera, il élèvera des terrasses, et s'emparera des villes fortes. Les troupes du midi et l'élite du roi ne résisteront pas, elles manqueront de force pour résister. 16 Celui qui marchera contre lui fera ce qu'il voudra, et personne ne lui résistera ; il s'arrêtera dans le plus beau des pays, exterminant ce qui tombera sous sa main. 17 Il se proposera d'arriver avec toutes les forces de son royaume, et de conclure la paix avec le roi du midi ; il lui donnera sa fille pour femme, dans l'intention d'amener sa ruine ; mais cela n'aura pas lieu, et ne lui réussira pas. 18 Il tournera ses vues du côté des îles, et il en prendra plusieurs ; mais un chef mettra fin à l'opprobre qu'il voulait lui attirer, et le fera retomber sur lui. 19 Il se dirigera ensuite vers les forteresses de son pays ; et il chancellera, il tombera, et on ne le trouvera plus. 20 Celui qui le remplacera fera venir un exacteur dans la plus belle partie du royaume, mais en quelques jours il sera brisé, et ce ne sera ni par la colère ni par la guerre. 21 Un homme méprisé prendra sa place, sans être revêtu de la dignité royale ; il paraîtra au milieu de la paix, et s'emparera du royaume par l'intrigue. 22 Les troupes qui se répandront comme un torrent seront submergées devant lui, et anéanties, de même qu'un chef de l'alliance. 23 Après qu'on se sera joint à lui, il usera de tromperie ; il se mettra en marche, et il aura le dessus avec peu de monde. 24 Il entrera, au sein de la paix, dans les lieux les plus fertiles de la province ; il fera ce que n'avaient pas fait ses pères, ni les pères de ses pères ; il distribuera le butin, les dépouilles et les richesses ; il formera des projets contre les forteresses, et cela pendant un certain temps. 25 À la tête d'une grande armée il emploiera sa force et son ardeur contre le roi du midi. Et le roi du midi s'engagera dans la guerre avec une armée nombreuse et très puissante ; mais il ne résistera pas, car on méditera contre lui de mauvais desseins. 26 Ceux qui mangeront des mets de sa table causeront sa perte ; ses troupes se répandront comme un torrent, et les morts tomberont en grand nombre. 27 Les deux rois chercheront en leur coeur à faire le mal, et à la même table ils parleront avec fausseté. Mais cela ne réussira pas, car la fin n'arrivera qu'au temps marqué. 28 Il retournera dans son pays avec de grandes richesses; il sera dans son coeur hostile à l'alliance sainte, il agira contre elle, puis retournera dans son pays. 29 A une époque fixée, il marchera de nouveau contre le midi ; mais cette dernière fois les choses ne se passeront pas comme précédemment. 30 Des navires de Kittim s'avanceront contre lui ; découragé, il rebroussera. Puis, furieux contre l'alliance sainte, il ne restera pas inactif ; à son retour, il portera ses regards sur ceux qui auront abandonné l'alliance sainte. 31 Des troupes se présenteront sur son ordre ; elles profaneront le sanctuaire, la forteresse, elles feront cesser le sacrifice perpétuel, et dresseront l'abomination du dévastateur. 32 Il séduira par des flatteries les traîtres de l'alliance. Mais ceux du peuple qui connaîtront leur Dieu agiront avec fermeté, 33 et les plus sages parmi eux donneront instruction à la multitude. Il en est qui succomberont pour un temps à l'épée et à la flamme, à la captivité et au pillage. 34 Dans le temps où ils succomberont, ils seront un peu secourus, et plusieurs se joindront à eux par hypocrisie. 35 Quelques-uns des hommes sages succomberont, afin qu'ils soient épurés, purifiés et blanchis, jusqu'au temps de la fin, car elle n'arrivera qu'au temps marqué. 36 Le roi fera ce qu'il voudra ; il s'élèvera, il se glorifiera au-dessus de tous les dieux, et il dira des choses incroyables contre le Dieu des dieux ; il prospérera jusqu'à ce que la colère soit consommée, car ce qui est arrêté s'accomplira. 37 Il n'aura égard ni aux dieux de ses pères, ni à la divinité qui fait les délices des femmes ; il n'aura égard à aucun dieu, car il se glorifiera au-dessus de tous. 38 Toutefois il honorera le dieu des forteresses sur son piédestal ; à ce dieu, que ne connaissaient pas ses pères, il rendra des hommages avec de l'or et de l'argent, avec des pierres précieuses et des objets de prix. 39 C'est avec le dieu étranger qu'il agira contre les lieux fortifiés ; et il comblera d'honneurs ceux qui le reconnaîtront, il les fera dominer sur plusieurs, il leur distribuera des terres pour récompense. 40 Au temps de la fin, le roi du midi se heurtera contre lui. Et le roi du septentrion fondra sur lui comme une tempête, avec des chars et des cavaliers, et avec de nombreux navires ; il s'avancera dans les terres, se répandra comme un torrent et débordera. 41 Il entrera dans le plus beau des pays, et plusieurs succomberont ; mais Édom, Moab, et les principaux des enfants d'Ammon seront délivrés de sa main. 42 Il étendra sa main sur divers pays, et le pays d'Égypte n'échappera point. 43 Il se rendra maître des trésors d'or et d'argent, et de toutes les choses précieuses de l'Égypte ; les Libyens et les Éthiopiens seront à sa suite. 44 Des nouvelles de l'orient et du septentrion viendront l'effrayer, et il partira avec une grande fureur pour détruire et exterminer des multitudes. 45 Il dressera les tentes de son palais entre les mers, vers la glorieuse et sainte montagne puis il arrivera à la fin, sans que personne lui soit en aide. (LSG)

 

Notez qu’au chapitre 11, l'histoire se développe depuis les Babyloniens et les Médo-Perses jusqu’aux Grecs, puis aux Romains, et se poursuit jusqu'aux Derniers Jours (voir le document d'étude Le Jour du Seigneur et les Derniers Jours (No. 192)). Nous avons discuté de cette section ci-dessous.

 

La première section nous emmène du dernier des rois des Mèdes et des Perses jusqu’au transfert aux Grecs sous Alexandre.

 

L'hostilité des Mèdes et des Perses a été transformée en attitude amicale envers les Juifs par les anges Gabriel et Michael (Soncino. Notes de l’Introduction). Le cours de l'histoire est déterminé par Dieu et, au moment voulu par Lui, le salut viendra à son peuple souffrant (ibid).

 

La séquence des Rois est décrite dans (No. 013). Parmi ceux-ci, Xerxès a été considéré comme le plus riche aux yeux des écrivains classiques (Hérodote VII:20-99). Il est identifié comme étant l'Assuérus d'Esther 1:4 (ibid). L'invasion de la Grèce qu'il a provoquée, en mobilisant ses vastes ressources, s'est terminée de façon désastreuse pour lui à Salamine en 480 AEC (ibid).

 

La Grèce était une agrégation peu structurée de villes-États. C'est à l'époque de Philippe de Macédoine et de son fils Alexandre que la Grèce était réellement unifiée en tant que royaume. Ils ont ensuite attaqué la Perse lors de la bataille de la rivière Granicus (344 AEC). Ils ont régné sur le monde connu, de l'Adriatique jusqu’à l'Asie centrale. L'empire s’est disloqué après sa mort (v. 4). Son royaume a été brisé et divisé en quatre parties (8:8). Pas pour sa postérité signifie que ses deux fils ont été assassinés treize ans après la mort de leur père. Sa domination s'est brisée dans le royaume divisé (8:22).

 

Les autres étaient les petites dynasties qui ont émergé au cours des 150 années suivantes en Cappadoce et en Arménie, etc.

à côté de ceux-ci, étant les généraux qui étaient ses successeurs immédiats.

 

Le verset 20 se concentre ensuite sur les régions du Nord et du Sud qui influencent la Judée, c'est-à-dire l'Égypte et la Syrie/Mésopotamie.

 

Le verset 5 fait référence à Ptolémée I (306-285) en tant que premier satrape (321-306), et alors roi d'Égypte en tant que roi du Sud et Seleucus I a été nommé satrape sur Babylone et, à partir de ce moment-là, il a contrôlé le système babylonien du chapitre 2 en tant que roi du Nord.

 

Négueb indiquait habituellement la région sud de la Palestine, mais ici (et dans 8:9) cela désigne l'Égypte. Ici, le roi du Sud est plus fort que le Roi du Nord.

 

Si AJ est retenu, le terme "un de ses princes" fait référence à Séleucus (Soncino ibid). Séleucus a dû fuir en Égypte pour des raisons politiques, où Ptolémée en a fait son général. Plus tard, avec l'aide des égyptiens, il a récupéré Babylone en 312 AEC. Le peuple juif a marqué une nouvelle ère à partir de cette date (ibid).

 

Ptolémée II a donné sa fille Bérénice en mariage à Antiochus II pour marquer la fin d'une longue et coûteuse guerre qui avait épuisé les deux pays. Il a divorcé de sa femme Laodice. Il a eu un enfant de Bérénice et a fait de son fils son héritier à la place de ses autres fils. À la mort de Ptolémée II, il a divorcé de Bérénice et s'est remarié à Laodice, qui l'a empoisonné par la suite car elle avait perdu toute confiance en lui. Elle a fait tuer son fils ainsi que Bérénice et son enfant en bas âge et s'est ainsi assuré le trône pour elle-même.

 

Le terme à la fin des années se réfère à la période allant de Seleucus I aux incidents mentionnés au verset 6. La fille mentionnée à laquelle il est fait référence est Bérénice. Le terme "viendra" est utilisé pour le mariage (cf. Josué 15:18 ; Juges 12:9).

 

Ceux qui l'ont amenée fait référence aux forces d'escorte qui l'ont amenée à Antioche.

 

Les versets 7 à 9 font référence à Ptolémée III, frère de Bérénice assassiné et Séleucus II (246-226) qui étaient alors en guerre. Ptolémée III (247-222) a envahi l'empire de Seleucus et après s'être emparé de Seleucus et de la zone fortifiée d'Antioche, il a envahi la plus grande partie du dominion jusqu'à Babylone et est retourné en Égypte chargé de butin (Soncino, ibid.).

 

Selon Jérôme, les idoles de fonte rapportées par Ptolémée étaient des idoles prises d'Égypte environ 280 ans plus tôt par Cambyse en 525 AEC. La note de la Soncino au verset 8 dit qu'il y avait plus de 2500 vases précieux ramenés par Ptolémée avec 40000 talents d'argent.

 

9. En 242, après deux ans, Seleucus rétablit son autorité et marcha contre l'Égypte mais fut vaincu et contraint de retourner à Antioche avec seulement un petit reste de son armée en 242 AEC.

 

10-19 : Séleucus III, Antochus III, Ptolémée IV et Ptolémée V. Selon Polybe, le contexte historique est celui des fils de Seleucus II. Seleucus III est monté sur le trône en 226-223. Il a été assassiné lors d'une campagne en Asie mineure. Son frère Antiochus III (223-187) (dit le Grand) a repris la guerre avec l'Égypte, récupérant la forteresse de Selucie, la province de Coele-Syrie, Tyr, Ptolémaïs et les villes voisines. Bientôt une armée égyptienne plus importante a marché à travers la Judée et a été rejointe entre le Liban et la mer par Antiochus qui l'a mise en déroute et a pris de nombreuses villes de Judée à l'ouest et à l'est du Jourdain (218). Au printemps suivant, Antiochus à la tête d'une armée de 60000 hommes et Ptolémée avec 70000 hommes se réunirent à Raphia à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Gaza où Antiochus fut complètement vaincu, perdant 10000 hommes d'infanterie et 300 de cavalerie, et s’est retiré à Antioche. Une paix a alors été signée entre les deux rois pour un an.

  

Antiochus III (le Grand) est devenu le conquérant de l'Asie et suzerain de l'Égypte. C'est Rome qui a provoqué sa chute. C'est ainsi que le titre de Roi du Nord a commencé à être transféré à Rome.

 

Il reviendra du verset 10 fait référence au fait qu'Antiochus est revenu en 217 pour attaquer l'Égypte à la forteresse de Raphia.

 

Le roi du Sud du verset 11 était Ptolémée IV qui devait s'opposer aux 60000 hommes d'Antiochus et rester le vainqueur.

 

Il ne prévaudra au verset 12 est traduit (Bevan) car il ne se montrera pas fort. La victoire ne lui a pas apporté un triomphe permanent. D'un caractère indolent et dissolu, il n'a pas su donner suite à l'avantage et a conclu la paix avec Antiochus.

 

Le verset 13 décrit les événements survenus 12 ans après la bataille de Raphia en 205 AEC. 

 

Le verset 16 poursuit le conflit entre Antiochus et Ptolémée. L'habileté d'Antiochus lui a permis d'être le vainqueur.

 

Le verset 17 fait référence au fait qu'en 197 AEC, Antiochus est parti avec sa flotte pour attaquer les côtes de Cilicie, de Lydie et de Carie qui étaient sous suzeraineté égyptienne. Antiochus a utilisé toutes les forces à sa disposition. Il a alors conclu un accord avec l'Égypte en raison des inquiétudes suscitées par la montée en puissance de Rome.

 

La référence à la fille des femmes concerne la fille d'Antiochus, Cléopâtre, qu'il a donnée à Ptolémée en 194/3 avec la promesse de Coele-Syrie, Phénicie et Judée comme dot.

 

Le verset 18 traite de la défaite d'Antiochus par les Romains, étant au sommet de son pouvoir. En 196, la majeure partie de l'Asie Mineure était entre ses mains.

 

Il s'était emparé d'une partie de Thrace et, en 192, il avait saisi et occupé des terres en Grèce. En 191, il fut vaincu aux Thermopyles par les Romains qui décidèrent de chasser cet ennemi d'Asie. Plus tard dans l'année, il a été vaincu à Smyrne à la tête d'une armée de 80000 hommes. Il a été contraint de renoncer à toute réclamation en Europe et en Asie Mineure.

 

Le capitaine du verset 18 était Lucius Scipio, le commandant romain qui a initié ce châtiment.

 

Les Romains lui ont imposé une amende immense et il s’est retiré à l'est de la montagne du Taurus et a attaqué le temple d'Élymaïs (Elymais) avec l'intention de le voler pour payer l'amende. Il a été attaqué par les habitants et tué, et a ainsi atteint une fin ignoble et a disparu de l'histoire (v. 19).

 

Antiochus le Grand a laissé deux fils, Seleucus IV (187-175) et Antiochus Epiphane, qui sont tous deux montés successivement sur le trône (cf. v. 20). L’expression "faire passer un exacteur" (cf. Zach. 9:8) pourrait bien se référer au fait que pour payer l'amende romaine de 1000 talents pendant neuf ans, il a envoyé un exacteur en Judée afin de payer une partie de l'amende. Quelques jours plus tard, fait référence au fait qu'il n'a régné que 12 ans.

 

Le verset 21 fait référence à la succession de Séleucus IV par Antiochus Épiphane (175-164). Au chapitre 7:8, il est appelé une petite corne.

 

Il n'a pas réussi honorablement car l'héritier légitime était son neveu Démétrius, fils de Séleucus, qui était alors otage à Rome. Sa compréhension des stratagèmes évoqué au chapitre 8:23 pourrait laisser entendre qu'il a réussi à désarmer le parti pro-Démétrius par la flatterie et la ruse.

 

La référence au prince de l'Alliance peut se référer à Onias III le Grand Prêtre qui a été déposé par Antiochus en 175 et assassiné en 171. Il n'était pas l'oint au 9:26 car cela serait impossible (cf. Soncino, la note de bas de page).

 

La référence au verset 23 est historiquement obscure et peut se rapporter au règne iduméen sur la Judée après la bataille d'Actium où Hérode soutenait Octavien dans la ligue et où il était la petite nation ; cependant c'est plus tard, en 31 EC.

 

Le verset 24 a été jugé comme faisant référence à Antiochus et considère que Dieu avait déterminé sa chute.

 

Le verset 25-28 se rapporte à la première campagne d'Antiochus contre l'Égypte en 170 EC. Le roi du Sud ici était Ptolémée IV, son neveu. 

 

Ses plans étaient de conquérir l'Égypte qu'il souhaitait gouverner. Ptolémée Philométor devait être vaincu malgré sa supériorité militaire, peut-être par trahison.

 

Le verset 27 se réfère à la fois aux rois Antiochus et Philométor parlant des mensonges à une même table. Les plans sont notés dans 1Maccabées 1:16.

 

Le verset 28 évoque le fait qu'Antiochus est retourné dans son pays avec un grand butin. Le terme son cœur sera contre la sainte alliance fait référence au fait qu'il a pillé le Temple de Jérusalem sur le chemin de la Judée et tué de nombreux citoyens sur le chemin du retour en Syrie.

 

Le verset 29 renvoie à la deuxième expédition contre l'Égypte qui ne sera pas aussi réussie (fructueuse) que la première.

 

Le verset 30 fait référence aux navires de Kittim qui sont les navires de commerce de la Méditerranée et englobent les îles telles que Chypre et au-delà à l'ouest. Cela indique la puissance de Rome s'étendant même jusqu’à Tarsis. La référence est probablement celle du légat romain Caius Popilius Laenas qui a exigé qu'Antiochus, bien qu'en vue d'Alexandrie, retire ses forces d'Égypte.

 

Le terme il doit être intimidé (effrayé) se réfère au fait que Laenas a dessiné un cercle autour de lui et a exigé une réponse avant de sortir du cercle , à la suite de quoi il a accepté. Il est ensuite retourné en Syrie et sur le chemin est entré dans le temple et l'a pillé et a ensuite soutenu les Hellénistes qui allaient abandonner l'alliance en Judée (1Macc. 1:11 et suiv.).

 

Le verset 31 parle des forces militaires envoyées par Antiochus pour la prise de Jérusalem. La forteresse  se rapporte aux fortifications autour du Temple que les forces d'Antiochus ont détruites.

 

Ils ont supprimé le sacrifice perpétuel consumé par le feu (8:11) et ont établi une idole grecque dans le Temple en décembre 168 AEC (Soncino, la note de bas de page au verset 31). C'est à travers ce texte que le peuple fut divisé et jugé (v. 32).

 

Le verset 33 évoque le temps des Maccabées et la liberté de Juda face à l'oppression des Syriens et des puissances du Nord. Nombreux sont ceux qui les ont aidés en raison de la crainte des pieux (v. 34).

 

Le terme trébuchera (v. 35) se réfère au martyre d’un grand nombre.

 

Le verset 36 se réfère à Antiochus s'élevant au-dessus de tous les dieux en tant que Dieu manifesté sur une pièce de monnaie du royaume. Les choses étranges étaient d'une impiété flagrante qui invoquait Dieu pour agir contre lui. Il honorait des divinités étrangères plutôt que les dieux de ses pères. Le désir des femmes se réfère au culte de la déesse Mère et à la préparation de gâteaux pour Tammuz, qui se sont poursuivis jusqu'à nos jours sous forme de pains d'Easter/Pâques (cf. Les Origines de Noël et de Easter/Pâques (No. 235)). 

 

Le dieu des forteresses est le système romain de Jupiter Capitolinus (Charles). L'empire était sur le point de passer à Rome et d'y rester pendant des millénaires. Antiochus a érigé une statue à Antioche pour ce système.

 

Le verset 39 n'a pas le terme l'aide en hébreu (cf. Soncino, la note de bas page). La nomination d'apostats à la Haute fonction était l'une des méthodes de gouvernement d'Antiochus.

 

Les versets 40-45 sont considérés par la Soncino pour se référer à la fin d'Antiochus plutôt qu'aux temps de la fin vers lesquels le système bascule. Ils attribuent les derniers versets du texte à une invasion de la Judée sur le chemin de l'Égypte et les nouvelles de l'est et du nord l'ont poussé à retourner dans les sections nord pour la combattre. Ceci n'est pas l'intention, ni l'histoire.

 

Ce basculement juif de la trame temporelle et la dissimulation des développements ultérieurs ont conduit les érudits d'Oxford à utiliser les textes de Ras Shamra pour dénigrer l'intention des prophéties de Daniel (cf. ch. 1 et l’Intr.).

 

L'exactitude même des prophéties a conduit ces érudits qui ne croient pas en l'inspiration des Écritures à rejeter les textes tels qu'ils ont été écrits au IIe siècle AEC après les Maccabées plutôt que par Daniel au VIIe/VIe siècle AEC.

 

Le chapitre 11:40 dit au temps de la fin et les érudits juifs essaient de le faire pour se référer au règne d'Antiochus. La période du Messie et la période jusqu'aux 20ème et 21ème  siècles sont vues d'Ésaïe et d'Ézéchiel dans la Prophétie des Bras Cassés de Pharaon et sont directement prouvées par l'histoire.

 

Le chapitre 12 ci-dessous montre que ce point de vue est erroné et traite de la Seconde Venue du Messie et de la Résurrection des Morts.

 

Dans la dernière section (surlignée en gras), le texte montre l'occupation du Moyen-Orient par cette grande puissance militaire qui met en conflit le pouvoir de la fin des temps du système de la Bête romaine après son occupation du Moyen-Orient avec les puissances de l'Est et du Nord de la Terre Sainte. De nombreux religieux américains n’'ont pas pu comprendre que l'invasion de la Russie et la bataille de Stalingrad se sont déroulées à l'ouest et au nord de Jérusalem et ne pouvaient pas avoir été la zone en question. Ainsi, l'invasion de la Russie par les nazis dans le cadre de l'opération Barbarossa au cours de la Seconde Guerre mondiale ne correspondait pas et n'aurait pas pu correspondre au conflit mentionné dans Daniel 11:44-45.

 

Le texte des versets 40-45 suppose que l'Égypte est capturée en même temps que la Palestine et la Transjordanie. Le roi du Nord doit entrer et capturer l'Égypte et également occuper la Palestine. Pendant ce temps, il entend également des nouvelles de l'Est et du Nord et part pour exterminer et détruire un grand nombre. À l'exception de la Soncino et de la Bible RSV d'Oxford, cette prophétie ne s'est pas réalisée avant la Seconde Guerre mondiale avec l'invasion de l'Afrique par l'Axe, puis l'invasion de la Russie par Hitler. Cependant, l'est et le nord de la Palestine et de Jérusalem se trouvent en Russie centrale et cette prophétie ne semble pas encore s'être accomplie. Le texte concernant le dressage de ses tentes palatiales entre la mer et la glorieuse Montagne Sainte est censé avoir été accompli par l'armée en 1917, mais celle-ci n'est pas entrée en Russie et ne s'est pas engagée dans des opérations de gros calibre au-delà de l'établissement de l'Irak en tant que royaume pro-occidental (cf. No. 184).

 

Nous savons qu'à ce moment-là, la grande tribulation se produira et que la catastrophe totale de la Troisième Guerre mondiale va se concrétiser. À ce moment-là, le Messie viendra sauver ceux d'entre nous qui l'attendent avec impatience. L'Armée du Ciel emprisonnera l'Armée Déchue dans le Tartaros pour le Millénaire.

 

Le début de la crise se développera avec l'attaque contre l'Europe par le Roi du Sud qui, dans les Derniers Jours, est l'union islamique des États arabes.

 

L'Europe ripostera et poussera les forces musulmanes hors d'Europe. Les attaques musulmanes se concentreront sur Rome et sur deux autres volets. Rome sera détruite. Sa fin viendra avec un déluge.

 

Après un conflit majeur, le système européen occupera le Moyen-Orient et installera le nouveau centre religieux à Jérusalem. Les musulmans recevront une aide des Russes mais après leur défaite, le système sera confronté à une crise majeure dans les républiques d'Asie centrale.

 

Ce n'est pas si difficile de comprendre cette dernière phase.

 

La zone au nord et à l'est de Jérusalem ne doit pas être plus à l'ouest que les montagnes du Caucase et à l'est de la mer Noire. Elle doit donc être à l'est de l'Ukraine. Les terres au sud du Caucase sont la Géorgie, l'Arménie et l'Azerbaïdjan. La région située au nord du Caucase entre la mer Noire et la mer Caspienne est la partie sud de la Russie qui se déplace vers le nord jusqu’à la Volga et la dépression de la mer Caspienne et l'Oural Zayyq ou fleuve Oural, qui se jette dans la mer Caspienne. Le Don se trouve à l'ouest de la Volga et se jette dans la mer Noire et non dans la mer Caspienne. Le Don est le point le plus à l'ouest de l'emplacement des forces mentionnées dans Daniel 11:44-45.

 

La Géorgie est le pays le plus au nord des nations sémites et sa frontière avec le Caucase marque la division de l'attribution de Sem et des régions de Japhet qui sont au nord de cette division.

 

À l'est de la mer Caspienne, nous voyons les anciennes républiques de l'Union soviétique qui bordent l'Iran, l'Afghanistan et la Chine avec une petite partie du Tadjikistan bordant le nord du Pakistan et la frontière nord de la zone contestée du Jammu-et-Cachemire.

 

Ces régions sont, d'ouest en est, le Turkménistan, l'Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Kirghizistan, le Kazakhstan s'étendant sur les frontières nord de tous les autres, et la Chine au sud-est et toute la Fédération de Russie aux frontières nord, d'ouest en est.

 

Cela ne demande pas beaucoup d'imagination de voir que la nouvelle qui inquiète le roi du Nord, c'est-à-dire la puissance de la Bête, est la mobilisation de toute la Fédération de Russie pour s'installer et récupérer toutes les anciennes républiques socialistes soviétiques et restaurer le soi-disant Empire russe. Cela sera encouragé par les Communistes Chinois qui cherchent à s'étendre à l'Occident également et qui utiliseront les Russes pour y parvenir. 

 

La Russie travaille en coulisses depuis un certain temps déjà pour déstabiliser la Géorgie et l'Arménie, et pour arrêter le mouvement de l'OTAN vers l'Est. Cependant, l'UE est confrontée à un grave problème et la Russie continuera d'essayer d'avaler les anciennes républiques, dont les républiques baltes. La Biélorussie est forcée de retourner au bercail à la suite d'une catastrophe et l'Ukraine sera soumise à des pressions et à une invasion, mais sera libre après la subjugation de la nouvelle Union soviétique sous Poutine et ses bureaucrates.

 

Cette guerre sera un Holocauste massif et aboutira à l'anéantissement final de la deuxième expansion des Russes qui tentent de reconstruire les Soviétiques.

 

Ces invasions et tactiques ou moyens de pression de la Russie se poursuivront jusqu'à ce que la puissante bête émergente qu'est l'Europe soit obligée d’agir et de prendre des mesures pour consolider son empire en expansion et ses ressources énergétiques qui passent par le Caucase et l'Ukraine. La Russie parie sur le fait que l’Europe a besoin de ressources sans entraves et les mondialistes voudront qu'elle prenne en charge la sphère de coprospérité de l'Asie.

 

Le problème est que la Chine veut contrôler la sphère de coprospérité en Asie et que les mondialistes en Australie les ont d'abord aidés, mais réalisent maintenant le terrible danger dans lequel ils ont placé l'Australie. À cette fin, ils ont délibérément détruit la capacité de défense australienne.

 

La vision des mondialistes (globalistes) n'est pas partagée par les autorités de la Fédération de Russie et de la République populaire de Chine. Ils sont simplement utilisés comme un moyen pour mettre fin à la domination du monde par un régime autoritaire très dangereux.

 

Le comportement agressif des Russes est une politique de la corde raide soigneusement calculée qui mènera la région à une guerre totale, et la dévastation qui en résultera sera massive.

 

Lorsque cette puissante bête du Nord anéantira les forces d'Asie centrale, nous les verrons atteindre leur fin avec l'avènement du Messie et de l'Armée.

 

Le texte de Daniel chapitre 7:7 concerne les événements de Daniel 11:40-45. Ce sont les guerres des derniers jours et de la façon dont l'Empire de la Bête prend le dessus et subjugue les trois autres empires et contrôle la Terre Sainte et le monde à partir de la période des 42 mois. C'est la phase finale de l'idole du chapitre 2 aux pieds de fer et d'argile bourbeuse et les dix orteils qui sont en fait du système économique du Nouvel Ordre Mondial. Ils sont détruits par Christ (voir F027ii).

 

La période de la subjugation des Deuxième et Troisième Bêtes doit se dérouler pendant la courte période des guerres entre le moment où Il sort du Moyen-Orient pour subjuguer les nations qui l'alarment en raison des nouvelles du Nord et de l'Est. C'est la période appelée dans la Révélation [l'Apocalypse] les guerres des Cinquième et Sixième trompettes. Un tiers de l'humanité sera tué dans ces guerres. Pendant la période des 42 mois que la Bête et le Faux Prophète et l'Antichrist régneront de Jérusalem, ils seront opposés par les Deux Témoins envoyés par Dieu pour se présenter devant eux. Ce sont Hénoch et Élie qui ont été envoyés pour se tenir devant le Dieu de cette terre (voir le document d'étude Les Témoins (incluant les Deux Témoins) (No. 135) ; Les Guerres de la Fin Partie II : les 1260 Jours des Témoins (No. 141D)).

 

Ensuite, nous sommes confrontés à la venue du Messie pour prendre le contrôle de la terre et restaurer le Royaume de Dieu (voir le document d'étude L’Avènement du Messie (No. 210A)). 

 

Voir également le chapitre 12 ci-dessous.

 

Notes de Bullinger sur Daniel Chapitre 11 [disponible en anglais seulement]

Verse 1

This verse is parenthetical, to tell us what the angelic speaker had done two years previously (426 B.C.)

Darius the Mede is the same king as in Daniel 9:1, i.e. Cyrus.

stood = was at my station.

him: i.e. Michael.

 

Verse 2

now. Calling attention to the then present time (424 B.C.) as being distinct from Daniel 11:1, which refers to what took place two years before.

yet: i.e. in the then immediate future.

three kings in Persia. Cambyses, the pseudo-Smerdis, and Darius Hystaspes. See App-57. But ancient histories "contain much that is admittedly fabulous" (Encycl. Brit, 11th ed., vol. 21, p. 210), and the commentaries based on them differing among themselves are therefore not to be relied on. We know from this verse that there were three, after Cyrus, and a fourth. Whoever he was, he was succeeded by the "mighty king" of Daniel 11:4 (Alexander the Great).

by his strength through his riches. Some codices, and five early printed editions, read "by strengthening himself in his riches he will stir up".

 

Verse 3

a mighty king. The he-goat"s "little horn" (Daniel 8:9).

do according to his will. See Daniel 8:4. Compare verses: Daniel 11:16Daniel 11:36.

 

Verse 4

broken. See Daniel 8:8.

divided. See Daniel 8:22.

winds. Hebrew. ruach. App-9.

not to his posterity. But to his generals. Compare "not in his power" (Daniel 8:22).

others beside those: i.e. beside those four. See note on Daniel 8:22. That there is a break between the past and the future is manifest from Daniel 10:14, of which this chapter is the continuation. Those who take verses: Daniel 11:5-20 as belonging to the past do not agree as to the interpretation from history. We give the commonly held view, making the break between Daniel 11:20 and Daniel 11:21.

 

Verse 5

the king of the south. Ptolemy Soter, son of Lagus, king of Egypt (see Daniel 11:8). He took the title "king"; whereas his father "Lagus" had been only governor.

south. With reference to Judea.

one of his princes. Seleucus I (Nicator = conqueror).

him: i.e. Ptolemy.

a great dominion. It added Syria to Babylon and Media.

 

Verse 6

in the end of years. In Daniel 11:13 this is rendered "after certain years", said to be sixty-three. Compare 2 Chronicles 18:2, and Daniel 11:8 below.

join: i.e. in league.

the king"s daughter. Berenice, daughter of Ptolemy II (Philadelphus) of Egypt.

the king of the north. Antiochus.

north. With reference to Judea.

make an agreement = do upright things: i.e. to come to terms upon what is equitable between the parties. Here it included her marriage with Antiochus, who divorced his wife (Laodice) and disinherited her son (Seleucus Callinious).

given = delivered.

times: or, vicissitudes.

 

Verse 7

a branch of her roots. Her brother Ptolemy III (Euergetes), "roots" referring to their father Ptolemy II (Philadelphus).

in his estate = in his stead. Hebrew. kanno. See note on Daniel 9:27 ("for the overspreading"): i.e. in the stead of Philadelphus, who avenged the murder of Berenice and her son by Laodice. Euergetes had been restored. This is the second king of the south.

 

Verse 8

their precious vessels = vessels of desire, said to have been valued at 40,000 talents of silver; and 2,400 images, including Egyptian idols, which Cambyses had taken from Egypt. Hence he was named by the grateful Egyptians "Euergetes" (= Benefactor).

continue = stand.

more years: i.e. four years, reigning forty-six years in all.

 

Verse 9

land = soil.

 

Verse 10

his. Seleucus II (Callinicus).

sons. Hebrew text is "son" (singular) But the Hebrew margin, with some codices and one early printed edition, read "sons" (plural), as here: i.e. Seleucus II (Callinicus) and his brother Antiochus III. See Encycl. Brit., 11th (Cambridge) ed., vol. 24, p. 604.

shall = he shall: i.e. Antiochus III, the second king of the north, his brother having died by a fall from his horse.

come. Some codices, with one early printed edition, and Syriac, read "come against him".

be stirred up = will wage war. Defeating Antiochus III.

 

Verse 11

the king of the south. The second, Ptolemy III.

choler. See note on Daniel 8:7.

he: i.e. the king of the north, Antiochus III.

given = delivered.

his hand: i.e. Ptolemy"s hand.

 

Verse 12

taken away = subdued.

cast down, &c. = will cause tens of thousands to fall. This occurred at Raphia, south-west of Gaza.

he shall not be strengthened by it. Giving himself up to licentiousness.

 

Verse 13

the king of the north. The second king, Antiochus III.

return = renew the war.

come. Some codices, with three early printed editions, read "will come against him". Figure of speech Polyptoton = coming he will come. App-6.

after certain years. Hebrew at the end of years, as in Daniel 11:6. This was fourteen years after his defeat at Raphia.

 

Verse 14

the king of the south. This would be the third king, Ptolemy V (Epiphanes), a mere child.

the robbers = sons of the oppressors: i.e. apostate Jews, or turbulent men who defied laws and justice.

to establish the vision: i.e. to help to fulfil prophecy, by taking the side of Syria, so as to make Judea independent.

but they shall fall. For they indirectly helped to establish Antiochus. See verses: Daniel 11:16-19.

 

Verse 15

the king of the north. This is Antiochus III (the Great); and verses: Daniel 11:16-19 describe his doings, which were a typical foreshadowing of his antitype, "the little horn", the yet future antichrist, described in Daniel 11:21Daniel 12:1; which show how the latter portion can be fulfilled by an individual.

neither his chosen people. Dr. Ginsburg suggests "but his people will flee".

 

Verse 16

him. Ptolemy V.

do according to his own will. Thus foreshadowing but not exhausting what is said of "the vile person" in verses: Daniel 11:21Daniel 11:36.

which by his hand shall be consumed = much wasted in his hand.

consumed = perfected: i.e. completely desolated.

 

Verse 17

set his face. The idiom for expressing a fixed purpose. Compare 2 Kings 12:17.

and upright ones . . . shall he do = he will make equitable terms with him (i.e. Ptolemy V). The words which follow tell us what the terms were. With this agree the Septuagint, Syriac, and Vulgate.

the daughter of women: i.e. Cleopatra, his own daughter, then only eleven years of age. The term denotes beauty, &c.

women: i.e. her mother and grandmother, probably still caring for her education, &c.

not stand, &c. She sided with her husband, and defeated her father"s plans.

 

Verse 18

isles = coast-lands, or maritime countries.

a prince = a captain or general. Hebrew. kazin. Occurs only here in this book. He was the Roman general, Scipio (Lucius Scipio).

for his own behalf: i.e. for his own interest.

him. Antioohus III.

without his own reproach: i.e. with untarnished reputation.

 

Verse 19

fort = fortresses.

stumble = stagger. Antiochus III, after his defeat by Scipio at Magnesia (near Smyrna), withdrew to Syria.

 

Verse 20

a raiser of taxes . . . kingdom. = one [Seleucus] causing the exactor [Heliodorus] to pass through [Judea], the glorious land (compare verses: Daniel 16:41Daniel 8:9). Seleucus sent Heliodorus to Jerusalem to plunder the Temple, &c.

neither in anger. Ginsburg suggests "and not with hands", because it was by poison. Here ends the historical portion, which has been fulfilled now, but which was then future, verse Daniel 21:12Daniel 21:3 passes on to the time which is still (1912/2009) future to us. Here begins the portion of this prophecy which is still future to us (1912/2009), "the latter days" of Daniel 10:14.

 

Verse 21

a vile person. One of the twelve titles given to the antichrist. See note on Daniel 7:8. The prophecy concerning him is continuous to the end of the chapter. It is parallel with Daniel 7:8, &c.; Daniel 8:9, &c.; and Daniel 9:26Daniel 9:27. He is not another successional king of the north, but a totally different and unique personage, still future. He comes in by "flatteries", and in Daniel 11:40 he is attacked by both a "king of the south" and a "king of the north". Note the parallel exhibited in App-89.

vile = despicable. Compare Psalms 15:4.

they shall not give = to whom was not given.

honour = dignity.

peaceably = unexpectedly: i.e. in a time of careless security (Compare Daniel 8:25). Compare Ezekiel 16:49 ("abundance of idleness").

 

Verse 22

be overflown from = sweep all.

broken = broken in pieces.

yea, also, &c.: i.e. a prince with whom he had made a covenant or league (Daniel 11:23), and who had hitherto aided him.

 

Verse 23

the league: i.e. the covenant just mentioned (Daniel 11:22).

with a small people. Hence he is called "the little horn".

Verse 24

forecast his devices = devise plots.

 

Verse 25

he: i.e. the king of the south.

shall not stand = will make no stand.

 

Verse 26

they that feed, &c. There will be treachery within, as well as fighting without.

 

Verse 27

And both these kings hearts, &c. = Now, as to the two kings, their hearts [will be set] to do, &c.

mischief = evil. Hebrew. ra"a".

yet the end, &c. Intimating that these things belong to the closing scenes. Compare Daniel 11:35 and Daniel 11:40.

 

Verse 28

his heart, &c Showing when the purpose of breaking the covenant was plotted.

do exploits = act effectively, or accomplish [the purpose of his heart].

 

Verse 29

the former. In verses: Daniel 11:25Daniel 11:26. the latter. In verses: Daniel 11:42Daniel 11:43.

 

Verse 30

Chittim = Cyprus, or some European power. See note on Numbers 24:24. Reference to Pentateuch (Numbers 24:24). App-92.

against the holy covenant. Made with the Jews at the beginning of the last seven years, already mentioned in Daniel 9:27. in Daniel 11:28, he had already plotted the breaking of it.

do = do [so], or accomplish [it]: i.e. he will break it.

holy. See note on Exodus 3:5.

have intelligence = fix his attention on (with a view to co-operation).

 

Verse 31

pollute the sanctuary. By putting up the "abomination" (the Asherah, App-42), which brings on the judgment of "desolation". The end is marked by the "cleansing of the sanctuary" (Daniel 8:14Daniel 9:24). App-89.

take away the daily sacrifice. This marks the middle of the "week", or the last seven years. See Daniel 8:11Daniel 8:12Daniel 9:27Daniel 12:11; and App-89. From this point he is energized by Satan.

place the abomination, &c. This accompanies the taking away of the daily sacrifice (Daniel 8:13Daniel 9:27Daniel 12:11; and App-89). Our Lord refers to this verse in Matthew 24:15.

 

Verse 32

such as do wickedly against = them that are ready to deal lawlessly with.

wickedly. Hebrew. rasha". App-44.

corrupt = make impious or profane.

know their God. Denotes those who have an experimental rather than an intellectual knowledge. Hebrew. yada".

God. Hebrew. Elohim. App-4.

be strong = prove themselves strong. Hebrew. hazak = strong for endurance (i.e. for resisting all temptation to apostatize).

do exploits = work effectually.

 

Verse 33

understand = are wise. See Daniel 11:35 with Daniel 12:3Daniel 12:10, where it would be well to use the Hebrew Maskilim, as a proper name.

shall fall by the sword: i.e. in the great tribulation which is here described, in part.

many. Some codices, with six early printed editions, read this word "many" in the text.

 

Verse 34

shall be holpen, &c. = shall obtain but little help.

 

Verse 35

try = refine. Expulsion of dross.

purge = purify. Separation from dross.

the time of the end. Now near at hand.

 

Verse 36

do according to his will. Compare Daniel 8:4Daniel 11:3.

he shall exalt himself, &c. This is quoted in 2 Thessalonians 2:32 Thessalonians 2:4; and referred to in Daniel 7:25Daniel 8:11Daniel 8:25Revelation 13:5Revelation 13:6.

GOD. Hebrew El. App-4.

against, &c. Compare Daniel 8:11Daniel 8:24Daniel 8:25.

gods. Hebrew "elim.

the indignation, &c. Jehovah"s indignation. Compare Daniel 8:19Daniel 9:16; and Isaiah 10:23Isaiah 10:25.

determined = decreed.

 

Verse 37

the desire of women. In view of the context this must refer to any gods desired by women: such as Baaltis, Astarte, or Mylitta of the Babylonians; the Persian Artemis, or the Nanoea of the Syrians; or the "queen of heaven" of Jeremiah 7:18Jeremiah 44:17, &c.

GOD. Hebrew Eloah. App-4.

 

Verse 38

in his estate = in its place: i.e. the God of forces on its pedestal.

God of forces. Hebrew. Ma"uzzim = God of fortresses.

shall he honour, &c. Thus, in secret he is superstitious, though in public he exalts himself above all gods.

 

Verse 39

do = deal.

the most strong holds = the strongest fortresses.

whom he shall acknowledge = whosoever acknowledged him.

and increase = he will increase.

gain = a price.

 

Verse 

at the time of the end: i.e. near the close of the last seven years.

he: i.e. this "wilful king".

the countries = the countries [adjoining].

 

Verse 41

the glorious land. Compare verses: Daniel 11:11Daniel 11:16Daniel 11:45; and Daniel 8:9.

children = sons.

 

Verse 44

make away many = devote many [to extermination]. Revelation 13:7.

 

Verse 45

plant = spread out.

tabernacles, &c. = palatial tent.

come to his end. This could not be said of Antiochus, for he died at Tabae, in Persia. "The wilful king" comes to his end in Judea, between Jerusalem and the Mediterranean Sea.

and none shall help him. For he is smitten by God Himself. See Isaiah 11:4. Zech 12 and Zech 14; 2 Thessalonians 2:8Revelation 19:20. The grave does not receive him (for Isaiah 14:19 is only a comparison "like"), and he is not joined with them in burial. He is cast into the lake of fire.

 

 

 

 

 

 

 q