Les Églises Chrétiennes de Dieu

[156E]

 


Connexion entre la Nature de Dieu et le Calendrier du Temple

(Édition 1.0 20190606-20190606)

 

 

 

 

Pourquoi les gens suivent-ils un calendrier différent de celui qu'Israël et les Juifs suivaient sous le Calendrier du Temple à Jérusalem avant l’an 70 EC (Ère Courante) ? La réponse est que Dieu ne leur permettra pas de suivre le Calendrier du Temple s'ils adorent Dieu incorrectement et s’ils sont idolâtres, dithéistes ou polythéistes.

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2019 Wade Cox)

(Tr. 2019)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://french.ccg.org/

 

 

 

Connexion entre la Nature de Dieu et le Calendrier du Temple [156E]

 

Au cours des années précédant Christ, le jugement et la destruction subséquente de Juda en l’an 70 de notre ère, le Temple observait un calendrier basé sur les conjonctions de la Nouvelle Lune et le mois allait d'une conjonction à une autre et était déterminé plusieurs années à l'avance dans les écoles d'astronomie. L’histoire est bien connue et documentée par Philon, comme l'indique le texte Le Calendier de Dieu (No. 156). Emil Schurer, dans son ouvrage History of the Jewish People in the Age of Jesus Christ, reconnaît que le Calendrier est documenté par Philon et est également reconnu ailleurs historiquement. Afin de contourner et de corrompre le calendrier bien documenté, les Juifs, depuis la destruction du Temple en 70 de notre ère, ont eu recours à la falsification de l'histoire du système et prétendent que le calendrier était déterminé par l'observation et non par les écoles astronomiques comme l'atteste Philon d'après son expérience et ses observations directes au cours des premiers siècles AEC (Avant l’Ère Courante) et EC (Ère Courante) (cf. L’Altération du Calendrier de Dieu dans Juda (No. 195B) ).

 

Christ a fustigé ces pharisiens pour leurs traditions, leur hypocrisie et leurs pratiques religieuses. Donc, il n'y a aucun doute sur ce qu'il a dit ; il suffit de se pencher sur les textes de base. Les hypocrites étaient principalement des Pharisiens qui utilisaient les traditions pour saper la Loi et le Témoignage.

 

Matth._6:2 Lors donc que tu fais l’aumône, ne sonne  pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d’être glorifiés par les hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.

 

Matth._6:5 Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. 

 

Matth._6:16 Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent  le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.

 

Matth._22:18 Jésus, connaissant leur méchanceté, répondit : pourquoi me tentez-vous, hypocrites ? 

 

Matth._23:13 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et  vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer. 

 

Matth._23:14 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous dévorez les maisons des veuves, et que vous faites pour l’apparence de longues prières; à cause de cela, vous serez jugés plus sévèrement.

 

Matth._23:15 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte ; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous. 

 

Matth._23:23 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! Parce que vous payez la dîme de la menthe, de l’aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité: c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses.

 

Matth_23:25 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et qu’au dedans ils sont pleins de rapine et d’intempérance.

 

Matth._23:27 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés.

 

Matth._23:29 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes et ornez les sépulcres des justes,

 

Luc_11:39 Mais le Seigneur lui dit: vous, pharisiens, vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et à l’intérieur vous êtes pleins de rapine et de méchanceté.

 

Luc_11:42 Mais malheur à vous, pharisiens ! Parce que vous payez la dîme de la menthe, de la rue, et de toutes les herbes, et que vous négligez la justice et l’amour de Dieu : c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans omettre les autres choses. 

 

Luc_11:43 Malheur à vous, pharisiens! Parce que vous aimez les premiers sièges dans les synagogues, et les salutations dans les places publiques.

 

Luc_11:44 Malheur à vous ! Parce que vous êtes comme les sépulcres qui ne paraissent pas, et sur lesquels on marche sans le savoir.

 

Luc_12:56 Hypocrites ! Vous savez discerner l’aspect de la terre et du ciel ; comment ne discernez-vous pas ce temps-ci ?

 

Luc_13:15 Hypocrites ! lui répondit le Seigneur, est-ce que chacun de vous, le jour du sabbat, ne détache pas de la crèche son boeuf ou son âne, pour le mener boire ?

 

C'est dans le texte de Matthieu 15 que les traditions ont été condamnées par Christ comme une vaine adoration, et nous devrions nous intéresser sérieusement à ce qu'il a dit.

 

Matth. 15:7-9 Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, quand il a dit : 8 Ce peuple m’honore des lèvres, mais son coeur est éloigné de moi. 9 C’est en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes.

 

C'est pour cette raison d'idolâtrie et de rejet des enseignements du Christ et de leur refus de rejeter les traditions de faux enseignements et de dieux étrangers que Juda fut envoyé en captivité. Les Pharisiens sont devenus les Rabbins et les traditions sont devenues prédominantes. Après qu'ils aient échoué à se repentir et que le Temple ait été détruit en 70 de notre ère, les traditions sont devenues les rituels du judaïsme post-temple. Les traditions ont abouti au Calendrier Hillel de l’an 358 de notre ère et les Églises de Dieu les ont rejetées car elles avaient les traditions qui existaient avant elles.

 

Le Calendrier Hillel est resté en dehors de la Foi des Églises de Dieu jusqu'à ce que l'hérétique Herbert Armstrong introduise le faux dieu du Dithéisme dans la foi, accompagné du faux calendrier Hillel et du Judaïsme moderne. C'était un faux prophète avéré (cf. Les Fausses Prophéties (No. 269)). L’église a été pénétrée par un homme dont le baptême n’aurait jamais été accepté dans des circonstances normales. Il a été accrédité par une COG (Église de Dieu) qui se trouvait à la phase la plus basse de l’ère de Sardes des Églises de Dieu. Armstrong dans la WCG ainsi que les Ramifications ont ensuite développé le système Sardes dans sa phase finale.

 

La Connexion entre la Nature de Dieu et le Calendrier

 

Lorsque le Corps d'Israël en tant que Temple de Dieu est en état de péché, il n'est pas autorisé à suivre le Calendrier du Temple. C'est un fait de longue date dans l'histoire depuis que la Loi a été promulguée au Sinaï et qu'Israël est entré en Terre Sainte. Lorsqu'ils se livrent à l'idolâtrie, ils sont envoyés en captivité et sont entre les mains d'un peuple étranger sous un dieu étranger. Il suffit de regarder l'histoire sous les Juges (cf. Samson et les Juges (No. 073)).

 

Marc_7:6 Jésus leur répondit : hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, ainsi qu’il est écrit : ce peuple m’honore des lèvres, mais son coeur est éloigné de moi.

 

Qu'est-ce qu'Ésaïe a dit exactement et à quoi faisait référence Christ quand il l'a mentionné ? Le texte d'Ésaïe montre l'échec d'Israël à comprendre son Dieu et ce qu'Il exige d'eux.

 

Ésaïe 1:1-31 Prophétie d’Ésaïe, fils d’Amots, sur Juda et Jérusalem, au temps d’Ozias, de Jotham, d’Achaz, d’Ézéchias, rois de Juda. 2 Cieux, écoutez ! Terre, prête l’oreille ! Car l’Éternel parle. J’ai nourri et élevé des enfants, mais ils se sont révoltés contre moi. 3 Le boeuf connaît son possesseur, et l’âne la crèche de son maître: Israël ne connaît rien, mon peuple n’a point d’intelligence. 4 Malheur à la nation pécheresse, au peuple chargé d’iniquités, à la race des méchants, aux enfants corrompus ! Ils ont abandonné l’Éternel, ils ont méprisé le Saint d’Israël. Ils se sont retirés en arrière…5 Quels châtiments nouveaux vous infliger, quand vous multipliez vos révoltes ? La tête entière est malade, et tout le coeur est souffrant. 6 De la plante du pied jusqu’à la tête, rien n’est en bon état : ce ne sont que blessures, contusions et plaies vives, qui n’ont été ni pansées, ni bandées, ni adoucies par l’huile. 7 Votre pays est dévasté, vos villes sont consumées par le feu, des étrangers dévorent vos campagnes sous vos yeux, ils ravagent et détruisent, comme des barbares. 8 Et la fille de Sion est restée comme une cabane dans une vigne, comme une hutte dans un champ de concombres, comme une ville épargnée. 9 Si l’Éternel des armées ne nous eût conservé un faible reste, nous serions comme Sodome, nous ressemblerions à Gomorrhe. 10 Écoutez la parole de l’Éternel, chefs de Sodome ! Prête l’oreille à la loi de notre Dieu, peuple de Gomorrhe ! 11 Qu’ai-je affaire de la multitude de vos sacrifices ? Dit l’Éternel. Je suis rassasié des holocaustes de béliers et de la graisse des veaux ; je ne prends point plaisir au sang des taureaux, des brebis et des boucs. 12 Quand vous venez vous présenter devant moi, qui vous demande de souiller mes parvis ? 13 Cessez d’apporter de vaines offrandes : j’ai en horreur l’encens, les nouvelles lunes, les sabbats et les assemblées ; je ne puis voir le crime s’associer aux solennités. 14 Mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes ; elles me sont à charge ; je suis las de les supporter. 15 Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux; quand vous multipliez les prières, je n’écoute pas : vos mains sont pleines de sang. 16 Lavez-vous, purifiez-vous, otez de devant mes yeux la méchanceté de vos actions ; cessez de faire le mal. 17 Apprenez à faire le bien, recherchez la justice, protégez l’opprimé ; faites droit à l’orphelin, défendez la veuve. 18 Venez et plaidons ! dit l’Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige ; s’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. 19 Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, vous mangerez les meilleures productions du pays ; 20 Mais si vous résistez et si vous êtes rebelles, vous serez dévorés par le glaive, car la bouche de l’Éternel a parlé. 21 Quoi donc ! La cité fidèle est devenue une prostituée ! Elle était remplie d’équité, la justice y habitait, et maintenant il y a des assassins ! 22 Ton argent s’est changé en scories, ton vin a été coupé d’eau. 23 Tes chefs sont rebelles et complices des voleurs, tous aiment les présents et courent après les récompenses ; ils ne font pas droit à l’orphelin, et la cause de la veuve ne vient pas jusqu’à eux. 24 C’est pourquoi voici ce que dit le Seigneur, l’Éternel des armées, le Fort d’Israël : Ah ! Je tirerai satisfaction de mes adversaires, et je me vengerai de mes ennemis. 25 Je porterai ma main sur toi, je fondrai tes scories, comme avec de la potasse, et j’enlèverai toutes tes parcelles de plomb. 26 Je rétablirai tes juges tels qu’ils étaient autrefois, et tes conseillers tels qu’ils étaient au commencement. Après cela, on t’appellera ville de la justice, Cité fidèle. 27 Sion sera sauvée par la droiture, et ceux qui s’y convertiront seront sauvés par la justice. 28 Mais la ruine atteindra tous les rebelles et les pécheurs, et ceux qui abandonnent l’Éternel périront. 29 On aura honte à cause des térébinthes auxquels vous prenez plaisir, et vous rougirez à cause des jardins dont vous faites vos délices ; 30 Car vous serez comme un térébinthe au feuillage flétri, comme un jardin qui n’a pas d’eau. 31 L’homme fort sera comme de l’étoupe, et son oeuvre comme une étincelle ; ils brûleront l’un et l’autre ensemble, et il n’y aura personne pour éteindre.

 

Alors, ce texte signifie-t-il que Dieu déteste les Sabbats, les Nouvelles Lunes et les Fêtes Solennelles ? En aucun cas ! Ce qu'Il déteste, c'est ce que ces pécheurs d'Israël et de Juda avaient fait aux Sabbats de Dieu et comment ils ont corrompu la foi avec les péchés de Sodome et de Gomorrhe. C'est le mélange d'iniquité et d'idolâtrie avec les Assemblées Solennelles que Dieu déteste. Un tel péché sévit partout dans tout Israël. Dans cet esprit de péché et d'hypocrisie, ils offrent de vaines offrandes à Dieu.  Or, en ces derniers jours, toute la maison d'Israël et de Juda est en état de péché et totalement condamnée par Dieu. Les étrangers dévorent leur droit d'aînesse ainsi que leur force sous leurs yeux et à travers la corruption des dirigeants d'Israël. C'est le cas partout aux États-Unis et dans le Commonwealth Britannique et dans l'État d'Israël avec ces pseudo-juifs. Environ 10% seulement du Judaïsme sont de vrais juifs, et 52% des Rabbins Ashkénazes sont R1a Khazars et même pas des Sémites. Nous commencerons à nous occuper d’eux sous les Témoins puis sous le Messie. Ils peuvent rester mais ils doivent se repentir et se faire baptiser comme faisant partie de l'Église de Dieu.

 

Comme Dieu le dit par Ésaïe, Il se cachera de nous. Nos Sabbats, Nouvelles Lunes et Fêtes sont un fardeau et Dieu nous a caché Ses yeux. Il ne nous écoutera pas car nos mains sont pleines de sang. Il exige que nous nous lavions nous-mêmes, et que nous nous lavions nous-mêmes proprement, et enlevions le mal de nos actions de devant Ses yeux. Bientôt, Il nous permettra de subir un châtiment et peut-être même d'aller en captivité (voir la série Les Guerres de la Fin à  l'url suivant : http://french.ccg.org/armageddon.html.

 

Pourquoi les Églises de Dieu au XXe siècle et avant, sous le système de Sardes et de Laodicée, ont-elles été empêchées de suivre le Calendrier du Temple ? La réponse était simplement la suivante : elles confondaient les doctrines et la Loi de Dieu et ne comprenaient pas les exigences de se conformer et d’observer la Loi et le Témoignage (Ésaïe 8:20). Lorsqu'elles ont compris l'obligation de suivre le Calendrier, à l'exception de la Conférence de Caldwell qui avait la doctrine correcte sur la Nature de Dieu, elles n'étaient pas autorisées à le faire.

 

Lorsque le système de Sardes, décida de suivre le Calendrier Hébreu, il ne put mettre en oeuvre que le Calendrier Juif Hillel, car les Juifs eux-mêmes avaient été contraints de le suivre à travers leurs traditions et le système babylonien qu'ils avaient pris de leur captivité à Babylone et des Rabbins à Babylone parmi les Arabes qui l’avaient apporté à Hillel II vers l’an 344 de notre ère, et qui a été publié en l’an 358 de notre ère en tant que Calendrier Juif officiel et ce, jusqu'à ce que le Messie arrive. Cela ne durera pas si longtemps, car Élie commencera à s'occuper de vous 1264 jours avant que le Messie ne vienne, et Juda sera puni de concert avec Sardes et Laodicée.   

 

Aucun Juif, ni prosélyte, ni membre des Églises de Dieu dans les systèmes de Sardes ou de Laodicée n'a jamais observé les Jours saints aux bons jours, ni le Dîner du Seigneur au bon jour, sauf par accident, pendant toute leur vie et leur histoire en tant qu’Églises de Dieu ou Juifs de la période Post-Temple. Ils n'ont tout simplement pas été autorisés à suivre le Calendrier du Temple et sont empêchés de le faire tant qu'ils ne se sont pas repentis de leur Dithéisme/Binitarisme, Trinitarisme et de leurs traditions pharisaïques/rabbiniques. C’est pour cette raison qu'ils ne sont pas autorisés à entrer dans la Première Résurrection comme Églises de Dieu (cf. Apoc. Chap. 3.) (cf. Le Dithéisme (No. 076B) ; La Déformtion par les Binitaires et Les Trinitaires de la Première Théologie de la Divinité (No 127B) et Le Rôle du Quatrième Commandement dans l’Histoire des Églises de Dieu Observant le Sabbat (No. 170)).

 

Même s'ils essayaient de l’observer, à moins de se repentir au sujet de la Nature de Dieu, ils ne seront pas autorisés à suivre le Calendrier du Temple. Ils doivent se repentir de leurs fausses doctrines, et ils ne peuvent rien faire pour changer ce fait. Le problème provient de tout leur ministère et de leur sacerdoce. Ils ont simplement les yeux fermés et sont aveugles à la vérité. Tant qu'ils ne comprennent pas la Nature de Dieu, ils ne sont pas admis dans la Première Résurrection, jusqu'à ce qu'ils se repentent. Ce repentir doit être fait à temps, sinon cela sera trop tard. Ensuite, ils vont devoir lutter pour gagner leur place dans le système millénaire et faire face à la Deuxième Résurrection.

 

De même, l’Islam sera forcé d’étudier et d’accepter les textes bibliques et de suivre le Calendrier de Dieu, sinon ils ne pourront pas participer à la Première Résurrection ou au Jardin du Paradis. Ils seront forcés de participer à la Deuxième Résurrection et y seront recyclés (voir http://ccg.org/islam/quran.html (en anglais) et http://french.ccg.org/quran.html (en français)).

 

La plupart des gens qui se disent Chrétiens ou Musulmans sont des hérétiques qui adorent Baal et sont condamnés aux Guerres de la Fin et aux Coupes de la Colère de Dieu, puis à la Deuxième Résurrection. S'ils se repentent et sont bénis, ils pourraient peut-être entrer dans les 1000 ans du Millénaire avant qu'ils ne meurent. Dans tous les cas, ils feront face à la possibilité de la Seconde Mort.

 

Le seul moyen d'entrer dans la Première Résurrection est de se repentir avant la dernière année des Témoins et la Venue du Messie.

 

 

 

 

 

q