Les Églises Chrétiennes de Dieu

[076C]

 

 

 

Les Origines de l'Unitarisme Radical et du Binitarisme [076C]

 

(Edition 1.0 20100129-20100129)

 

Plusieurs qui se prétendent être Chrétiens cherchent à expliquer la nature de Dieu en termes d’Unitarisme Radical ou de Binitarisme ne se rendant pas compte que les doctrines qu'ils revendiquent sont en fait les doctrines de dieux païens et ont été utilisées pour détruire l'église fondée par Jésus Christ.

  

Christian Churches of God

PO Box 369,  WODEN  ACT 2606,  AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

 

(Copyright © 2010 Wade Cox)

(Tr. 2010, rév. 2013)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
 http://www.logon.org/french/ et http://www.ccg.org/french/

 


 Les Origines de l'Unitarisme Radical et du Binitarisme [076C]

 

Il y a un grand nombre de gens qui revendiquent suivre les doctrines de la première église et quand examiné ils présentent les doctrines du Deuxième siècle qui ont été utilisées pour pénétrer et détruire la première église. Ils sont ignorants de l’origine de leurs doctrines et de l'hérésie impliquée et des attaques sur la doctrine de la Nature de Dieu.

 

Deux doctrines ont été utilisées pour attaquer et détruire la doctrine de la Nature de Dieu et de sa compréhension dans le Judaïsme et plus tard dans l'église émergente.

 

La première fausse doctrine était la doctrine de l’Unitarisme Radical qui a cherché à nier le rôle du Messie préexistant, et de là, détruire la théologie de l’Ancien Testament (AT) et sa prophétie du Messie, et l'église.

 

La deuxième fausse doctrine était celle du Binitarisme. Elle a émergé de la révélation par Dieu à Ésaïe de la venue du Messie.

 

Une fois que cette prophétie a été publiée en Israël les démons ont immédiatement mis en place un système de contrefaçon dans la Syrie avoisinante et la Mésopotamie généralement dans ce qui était des cultes du mystère. La grande fausse religion était celle de l'adoration du dieu Attis et de la déesse Rhéa ou Cybèle qui en est venue à lui être associée.

 

Les autres dieux étaient Adonis chez les Grecs et Osiris à Alexandrie. Nous allons examiner le développement de cette doctrine ci-dessous.

 

Premièrement, permettez-nous de définir et d’examiner l’Unitarisme Radical, et ensuite, nous permettre d’examiner ses origines et ses similarités au Binitarisme et d’examiner ce que Christ a dû dire de cette doctrine et de voir à quel point c'est une hérésie fabriquée qui repose sur une fausse interprétation des Écriture Saintes, tant de l’AT que du Nouveau Testament (NT).

 

L’Unitarisme Radical

Définition : la croyance que le Christ n'a eu aucune existence avant sa conception/placement dans l'utérus de la vierge Mariam.

 

Cette doctrine a été avancée par le Judaïsme Pharisaïque au temps du Christ. Elle ignore l’ensemble des endroits des Saintes Écritures, et a été rejetée en tant qu’une vue par le Christ lui-même qui a cité les écritures saintes pour démontrer son erreur. Elle est avancée par ceux qui se nomment eux-mêmes aujourd'hui des Chrétiens Unitariens et aussi par les éléments du Judaïsme rabbinique, qui sont les Pharisiens des temps modernes, qui citent inexactement les Écriture Saintes de l’AT et affirment que le Messie n'avait aucune pré-existence et qu'il doit encore émerger dans un avenir proche. Cette vue a été examiné dans l'étude Le Faux Messie (No. 67B).

 

Très semblable à la doctrine Trinitaire elle s’empare du point le plus faible de son argument et l'affirme comme étant le point le plus fort dans la réfutation d’elle, et l'utilise en tant que son texte de preuve.

 

Christ avait fini d'expliquer le rôle des Deux Grands Commandements de la Loi de Dieu aux Pharisiens qui ont été rassemblés parce qu'il avait fait taire les Sadducéens qui ont prétendu qu'il n'y avait aucune résurrection selon son commentaire de ce que Dieu a dit : “Je suis le Dieu d'Abraham et d'Isaac et de Jacob et Dieu n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants” (Matt. 22:32).

 

Les Pharisiens ont été rassemblés et un légiste lui a demandé : “Maître, quel est le plus grand Commandement dans la Loi ?”

 

Christ a répondu : “Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton âme et de toute ta pensée (en citant Deutéronome 6:5, 10:12 ; 30:6). C'est le Premier et Grand Commandement. Et le deuxième semblable à celui-là, Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes” (Matt. 22:37-40).

 

Les scribes divisent la Loi en deux sections : les commandements positifs et les commandements négatifs. Il y a 248 commandements positifs (qui sont prétendument le nombre des membres du corps) et 365 commandements négatifs (un pour chaque jour de l'année solaire, prouvant ainsi également leur mysticisme). Le total est ainsi 613 en nombre qui concorde avec le nombre de "lettres" dans le Décalogue ou environ comme Bullinger l’affirme d'eux (Compagnon Bible annotation. Matt. 22:37).

 

Quand Christ avait rendu claire la base de la Loi dans ses divisions et fonctions, et qu’il avait rassemblé les leaders [dirigeants] des Pharisiens, il a traité d’un autre problème majeur qu'ils infligeraient à Juda pour des millénaires. Il leur a posé la question : “Que pensez-vous du Christ, de qui est-il fils ?”

 

Ils lui ont dit : “le fils de David.”

 

En les réfutant, il a utilisé le Psaume 110:1 qui est un texte favori des Unitariens Radicaux aujourd'hui pour nier sa pré-existence.

 

C'est la réponse de Christ à tous ceux qui nient sa pré-existence : “Comment se fait-il alors que David dans l'Esprit l'appelle Seigneur en disant : ‘le Seigneur a dit à mon Seigneur, assieds-toi à ma droite jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.’

 

Si David l'a alors appelé Seigneur, comment est-il son fils ? ”

 

Les Pharisiens étaient silencieux sachant que c'était Yahovah des Armées parlant au Messie dans le texte.

 

Le texte dans Psaume 110:1 était un “oracle de Yahovah (c'est-à-dire. [Man] neum Yahovah).” Les Sopherim alors ont changé [le Psaume] 110:5 de Yahovah pour lire Adonaï au lieu de Yahovah. C'était un des 134 endroits où Yahovah a été changé à Adonaï dans les textes du MT (Textes Massorétiques) par les Sopherim pour cacher l'identité des êtres impliqués et la distinction entre les entités supérieures et subalternes du Dieu Tout-puissant et le Dieu d'Israël, qui était son héritage (voir aussi l’Annexe 32 de la Compagnon Bible pour la notation des 132 endroits changés et l'Annexe 98 VI, i, a, 1A, a, pour le texte Grec dans Matthieu 22:44 citant Ps. 110:1 où Yahovah est rendu ho kurios avec l'article défini dans le Grec indiquant Yahovah des Armées est signifié) (voir aussi l’étude Le Psaume 110 (No. 178)).

 

Le sens ne pouvait pas être déguisé dans certains textes cependant. Un de ces textes est le Psaume 45:6-7 où David dit : “C’est pourquoi Dieu, ton Dieu t’a oint de l'huile de joie au-dessus de tes associés.” Hébreux 1:8-9 montrent que c'est spécifiquement le Christ. Si Christ était le deuxième Dieu d'Israël au temps de David comment alors peut-il ne pas avoir la pré-existence ? (Voir aussi les études Le Psaume 45 (No. 177) et La Pré-existence de Jésus Christ (No. 243)).

 

Zacharie montre que l'Ange de Yahovah à la tête des élus est un élohim comme le seront tous les élus et David lui-même (Zach 12:8) (voir aussi l'étude Les Élus en tant que Élohim (No. 001)). Zacharie 2:8-9 montre que le Seigneur des Armées (Yahovah Sabaoth) a envoyé le Yahovah inférieur aux nations qui ont spolié Israël. Il secouera sa main sur elles et elles seront la proie de leurs serviteurs et nous saurons alors que le Seigneur des Armées l’a envoyé. Comment cela ne peut pas être un être angélique et surnaturel ?

 

Ces Unitariens Radicaux prétendent que le Seul Vrai Dieu était présent dans le désert et a donné la Loi à Moïse. Cependant, le NT a bien fait comprendre qu'aucun homme n'a jamais vu Dieu, tant à la fois dans les Évangiles que les épîtres, et que c'était l'élohim subalterne qui a parlé en Israël (Jean 1:18 ; Jean 5:37 ; Jean 6:46 ; 1Timothée. 6:16 ; 1Jean.5:20). Christ déclare qu'il est descendu du Ciel et qu'aucun homme n'est allé au ciel sinon Christ qui est descendu du ciel (Jean 3:13). Il dit que quiconque qui a vu le fils a vu le Père (Jean 6:36) ; cependant, cela ne nie pas le fait qu'il ait dit que personne n'a jamais vu le Père si ce n’est celui qui venait de Dieu, à savoir lui-même.

 

Il raconte la parabole de l'Esprit Saint qui est la forme et la puissance de Dieu, et que par l'Esprit, il était de Dieu.

 

Christ a aussi dit qu'il avait vu Satan tomber du ciel comme un éclair (Luc 10:18). Comment a-t-il pu l'avoir vu et ne pas être un être surnaturel ?

 

Dans Jean 17:5 Christ dit en prière : “et maintenant, Père glorifie-moi dans ta propre présence de la gloire que j'avais auprès de toi avant que le monde n'ait été fait.” Comment une personne sensée peut-elle interpréter cet énoncé comme ne signifiant pas qu'il a eu la pré-existence ? Les Binitaires ont dû affirmer que c'était vraiment le fait que Christ était une certaine forme d'une entité consciente comme faisant partie du Père, mais toujours pas vraiment le Christ en tant qu’une entité séparée. Quel charabia irrationnel qu’est cette proposition. Les Unitariens Radicaux doivent simplement ignorer les textes pour continuer à affirmer leur fiction irrationnelle que Christ n’avait aucune existence jusqu'à ce qu’il soit un zygote dans l'utérus de la vierge. Dans Jean 17:18 il déclare de nouveau que Dieu l’a envoyé dans le monde (et ce n'est pas dans le sens d'un zygote).

 

Philippiens 2:5-7 est mal traduit et souvent utilisé comme un texte de preuve Trinitaire. Cela se réfère à la rébellion et à la fidélité et au sacrifice de soi du Christ dans les cieux. Cela dit : “ Qu’il y ait donc en vous cette pensée qui a été aussi dans le Christ Jésus, qui, bien qu'il était en forme (morphe) de Dieu, n’a pas considéré l’égalité avec Dieu comme une chose à ravir, mais s’est vidé lui-même en prenant la forme d'un serviteur, étant né à la ressemblance des hommes” (RSV).

 

Quelle est la difficulté à comprendre ce texte ? C’est un langage assez simple. Il établit que :

          1.  Christ n'était pas égal à Dieu et n'a pas cherché à saisir l'égalité avec Dieu (Esaïe. Ch. 14 et Ezéchiel. ch. 28 montrent tous les deux que Satan l’a fait).

          2.  Il était en forme d'élohim en tant qu’être spirituel.

          3.  Il s'est vidé lui-même (i.e. a renoncé à sa forme et entité) et est né comme un homme.

 

On devrait être faible d’esprit pour affirmer que ce texte n'implique pas la pré-existence. Même les Trinitaires ont été confrontés à fausser la traduction pour essayer de le rendre égal à Dieu mais même ils ne sont pas assez stupides d’essayer de nier sa pré-existence. Cette prémisse est la raison pour laquelle le Trinitarisme a été plus couronné de succès que l’Unitarisme Radical comme tromperie (à l'exception de l'Islam Hadithique).

 

La déclaration de Paul dans 1Timothée 3:16 a été contrefaite dans le [Manuscrit] Codex A. Le texte dit : “et sans controverse, grand est le mystère de la Piété : qui a été manifesté en chair, justifié en Esprit, vu des Anges, prêchés aux Païens, cru au monde, élevé dans la gloire.”

 

Bullinger (Compagnon Bible), dans l’annotation du verset. 16, note que la R.V. dit “Theos (Dieu) ne repose sur aucune preuve suffisante.” Il continue à expliquer que les lettres étaient à l'origine ho (qui). L'onciale Grecque étant O. Un scribe a ajouté plus tard le s le rendant “Celui Qui.” Pensant que cela rendait plus le sens. Plus tard un autre a placé la barre à travers le O le rendant Theta. Cela a laissé ainsi supposé être une contraction pour Theos (Dieu) et ainsi le mot Dieu a été inséré au texte dans la [version] KJV. Les Trinitaires l'utilisent comme un texte de preuve en sachant que cela repose sur une contrefaçon du Codex A mais s’appuyant sur l'ignorance des autres. Cependant, personne n'essaye sérieusement d'affirmer que cela n'exige pas de présomption de pré-existence.

 

Paul déclare tout à fait clairement que Christ était avec Israël dans le désert sous Moïse et que tous ont mangé de la nourriture et que tous ont bu l'eau du rocher qui était avec eux et que ce rocher était Christ (1Cor. 10:4). Pourtant les Unitaires Radicaux essayent d'ignorer ce texte également.  

 

Les textes de l’AT eux-mêmes déclarent qu'aucun homme ne peut voir Dieu et vivre (Genèse 32:30). Pourtant cet être qui était le Dieu subalterne d'Israël a lutté avec Jacob et l'a appelé Israël.

Les unitaires Radicaux à ce jour ont recours aux arguments bêtes et dénaturent les Écritures Saintes. Une telle présentation erronée est d’Hébreux 1:2. Le texte dans Hébreux 1:1-2 disent :

 

À maintes reprises et de diverses manières Dieu a anciennement parlé à nos pères par les prophètes ; mais dans ces derniers jours Il nous a parlé par un fils, qu'Il a nommé héritier de toutes choses, à travers qui il a créé le monde.

 

À présent, les Unitariens Radicaux ont en réalité cité ce texte comme preuve que Christ n'avait aucune pré-existence en s’arrêtant aux mots l'héritier de toutes choses. Ils utilisent délibérément et malhonnêtement ce texte et échouent à continuer dans le texte à lire à travers qui il a fait les aeonas, ou les âges, (et qui est traduit comme le monde). Ces âges sont les trois âges de la restauration de la planète, et de la création d'Adam au Déluge, de l’âge de Noé à Christ, et le troisième âge à partir de Christ jusqu’aux derniers jours et au Millénaire sous le Messie.

 

Le fait de croire aux textes est une chose et une question de foi, mais de suggérer que le texte affirme que ce fils de Dieu était humain sans pré-existence est intellectuellement absurde. Nous savons à partir de ce texte qu’il est un fils de Dieu et nous savons à partir des Écritures Saintes qu'il y avait de nombreux fils de Dieu (Job 1:6, 2:1 ; 38:4) et aussi qu'ils ont été appelés Yahovah ou “Il cause que ce soit” et nous savons qu'il y avait quatre d'entre eux en même temps qui se chargeaient de Sodome et de Gomorrhe (Genèse Chapitres 18 et 19) (voir l'étude L'Ange de YHVH (No. 024)).

 

Nous savons à partir des Manuscrits de la Mer Morte (MMM) et de la Septante (LXX) que le texte dans Deutéronome 32:8 a été changé dans le MT (Texte Massorétique). Le texte à l'origine lisait :

Quand le Très-Haut a donné aux nations leur héritage, quand il sépara les fils des hommes, il fixa les limites des peuples selon le nombre des fils de Dieu (voir aussi [la version] RSV).

 

Les Sopherim ont changé ce texte pour lire selon le nombre des fils d'Israël qui est une fraude. Cela est fait pour cacher l’héritage de Yahovah d'Israël étant donné que le verset 9 continue directement à identifier la portion de ce Yahovah est son peuple, Jacob le lot de son héritage attribué (voir Green La Bible Interlinéaire). Ce texte montre clairement que Yahovah d'Israël était un des fils de Dieu et Israël lui a été alloué en tant que son héritage. À travers Lui et son héritage, Dieu devait emmener toute l'humanité à Lui-même tel que nous le voyons dans Deutéronome 32. Ce texte était quand Moïse a révélé le nom du Seul Vrai Dieu Eloah pour la première fois (dans la séquence moderne de la Bible) et l'a inscrit à deux reprises aux versets 15 et 17. Moïse avait déjà identifié le nom dans Job à un certain nombre d’occasions. Cette entité Eloah est l'objet de l'adoration et est singulier n'admettant aucune pluralité du tout. À la différence du mot élohim qui est un mot pluriel traduit comme dieux dans les textes, Eloah est le nom du Seul Vrai Dieu qui est le créateur et le Père de tous. Elohim est ce qu'Il devient à travers la création, tant céleste qu'humaine.

 

Ainsi, le Messie est nommé l'héritier de toutes choses pour que Dieu puisse devenir tout en tous. Il a dû avoir eu une pré-existence en tant que un fils de Dieu dans cet héritage et le texte montre clairement qu'il a vraiment en effet créé les âges dans lesquels l’héritage serait développé. Christ ainsi a confondu les Pharisiens pour traiter de l'hérésie spécifique de l’Unitarisme Radical qui nie sa pré-existence.

 

En considération de ces textes bibliques critiques, il s'ensuit qu'un Unitarien Radical ne peut pas être un Chrétien étant donné que la doctrine est directement l’inverse des déclarations de la Bible et du Christianisme spécifiquement. La pré-existence de Christ est fondamentale pour la foi Chrétienne.

 

Il est parfaitement compréhensible que les Juifs chercheraient à mentir et à tricher pour justifier leur échec au cours des deux derniers millénaires. Cependant, c'est inexcusable pour une personne qui professe qu’il est Chrétien de faire ainsi.

 

Aucun penseur sain n'utiliserait la première moitié de Hébreux 1:2 pour nier ce que la deuxième moitié de celui-ci, avec le verset 3, affirment manifestement, tel que nous le voyons ci-dessus.

 

Nous allons maintenant examiner les Origines du Binitarisme afin de lier les deux doctrines ensemble dans l'hérésie.

                                                                      

Les Origines du Binitarisme

 

Le Binitarisme n'est pas une Doctrine Chrétienne. Il a surgi en Mésopotamie dans le culte du dieu Attis et des autres déités des cultes du mystère. Ces cultes ont émergé dans leurs doctrines Messianiques spécifiques après que Dieu avait révélé à travers le prophète Ésaïe comment le Messie devait être présenté à Israël.

 

La doctrine était en fait une ruse démoniaque habilement construite pour détourner Israël de la foi. C'est un exemple de pourquoi les démons désirent fortement, examiner les prophéties de Dieu qui sont révélées par l'église et les prophètes.

 

Ésaïe fils d'Amots est né avant 760 AEC (Avant l’Ère Courante).

 

Il a commencé son œuvre en 742 AEC dans l'année que le roi Ozias est mort (Esaïe. 6:1). Il est entré en proéminence dans l'invasion Syro-Ephraïmitique de Juda en 734 AEC. À partir de 734, il a prophétisé de la venue d’Emmanuel et en 734 il s’est retiré de la proéminence publique en raison de la conclusion d'Achaz de l'alliance Syrienne. Son isolement a duré jusqu'à 715 AEC quand il a commencé à parler plus librement sous Ezéchias. En 705, la mort de Sargon II a vu une révolte générale contre l’Assyrie et l'invasion de Sennacherib [Sennachérib ou Sanchérib] a vu le rejet des Assyriens et leur expulsion par Dieu de Juda avec une fin virtuelle de son ministère à partir de 701.

 

Le culte de Baal-Ashtoreth [ou Baal-Astarté] s’était développé en Israël et a été condamné. Les autres cultes semblables sous d'autres noms se produisaient partout dans le Moyen-Orient et en Europe. Les Hittites ou les  Celtes étaient cependant  entrés en premier en Europe et avaient pris les festivals antiques avec eux. Ils n'avaient pas développé le culte du “Dieu mourant” aussi  précisément que l'avait les gens du Moyen-Orient, étant donné que les idées pour contrarier les textes Messianiques n'avaient pas été publiées jusqu'à Ésaïe aux alentours de 734 AEC.

 

Au temps de Jérémie, dont l'œuvre s’étend sur la période de 626  aux alentours de 580 AEC, nous avons vu l’essor du culte d'Attis et l'établissement du festival du Soleil du 24/25 Décembre après le solstice. Les doctrines des Cultes du Mystère et du Soleil étaient :

1.    Dimanche ou le jour du Soleil étaient leur jour sacré.

2.    La naissance du “soleil invincible” au solstice était aussi leur festival principal quand le “soleil invincible” renaissait (i.e. 24/25 Décembre).

3.    Le festival de la Déesse Ishtar [ou Astarté], ou d’Easter [des Pâques] pour les Anglo-Saxons, a été établi pour démontrer le pouvoir de la déesse d’entrer dans l’Hadès et de ressusciter le “Dieu mourant.” Cette mort a été alléguée pour se produire le vendredi de la pleine lune après l'équinoxe, et la résurrection du dieu est survenue le Jour du Soleil. un jour et demi plus tard.

 

Dieu était spécifique dans Sa condamnation du Culte du Soleil au temps de Jérémie. Dans Jérémie 10:1-10 nous voyons que Dieu condamne absolument le festival du solstice que l’on appelle maintenant Noël.

 

Toute personne qui observe ou suit ces festivals est un partisan du dieu Baal et les cultes du soleil. Ils ne sont pas des Chrétiens.

 

Tous ceux qui disent que quand ils meurent ils vont au ciel ne sont pas des Chrétiens, ils sont des imposteurs Gnostiques (voir Justin Martyr Dial. LXXX).

 

En à peine plus de 110 ans la contrefaçon avait été développée et était en plein essor au Moyen-Orient. La Tribu de Juda a été menée en captivité de laquelle elle émergerait pour la Restauration et le Messie. Juda serait alors placée sous jugement. Son système serait détruit et elle serait envoyée en exil pendant deux mille ans.

 

L’Expansion du Culte du Dieu Mourant

 

Les cultes du soleil devaient s’étendre à partir du culte d'Osiris et de Isis en Égypte qui s’était développé beaucoup plus tôt dans l'idée de la Déesse Mère Isis comme l'enfant invincible du dieu soleil dans la grotte au jour après le Solstice, i. e. en soirée du 24 Décembre qui était le début du jour du 25 Décembre. Ce culte s’est propagé en Syrie et en Mésopotamie en tant que le culte d'Attis d’où il entra à Rome et est devenu un culte majeur.

 

Le festival du soleil n'est entré dans le Christianisme qu’en 475 EC à la chute de l'Empire Romain et au début de la Période Glaciaire Dark Ice Age. De façon intéressante, c'était en Syrie qu'il a pénétré le Christianisme et s’est étendu de là.

 

Il était entré en Grèce et à Thrace en provenance du Moyen-Orient et dans les Balkans en tant que le culte d'Adonis et aussi de la déesse Mère et des cultes de la fertilité tel que Demeter où les cultes du soleil sont entrés dans le Christianisme également (de là, la Madone noire et le culte de la vierge).

 

L'expansion des cultes est traitée dans l'étude Les Origines de Noël et des Pâques/Easter (No. 235).

 

La Dualité Binitaire du Dieu Attis etc.

 

Le plus grand élément de fraude jamais perpétré sur l'humanité était la nature Binitaire du Dieu Attis.

 

Les gens qui ne comprennent pas la doctrine la testent et la méconnaissent dans le Christianisme. Soyons très clair. Le Binitarisme n'est pas une Doctrine Chrétienne. Ce n'est pas scripturaire et a été utilisé pour détruire la première église et aussi les Églises de Dieu à la fin du Vingtième siècle.

 

La doctrine d'Attis a enseigné qu'il était dieu qui a assumé la forme physique de lui-même. C’est-à-dire, l’Attis physique était un deuxième aspect divin d'un dieu. C'était un chef-d’œuvre de tromperie satanique utilisant la double nature de Dieu dans la contrefaçon de la Bible étant donné que le singulier Eloah s’étendant lui-même pour devenir Ha Élohim. Dans la doctrine biblique Eloah s’est étendu Lui-même par Son Esprit et tous les fils de Dieu sont devenus élohim ou dieux de leur création à travers l'extension de l'Esprit Saint en tant que la puissance habilitante de Dieu de sorte qu'Il puisse être tout en tous en tant que Ha Élohim s'étendant à tous les élohim. C'était le message le plus puissant de l'AT qui devait être expliqué par la qualification de Christ d’étendre la capacité aux humains par l'Esprit Saint.

 

Pour museler la compréhension de la théologie de la Bible, l'extension de cette capacité devait être confinée à une entité seulement et ensuite diviser en deux. Cela a pour effet de prétendument surmonter une objection des Grecs qui était égalisée au Christianisme par eux précisément pour saper la Bible et établir ce dieu a deux têtes. Ils ont soutenu que seul quelqu’un comme lui pourrait expier ou réconcilier l'humanité à Dieu, et ils ont ainsi soutenu qu'un sacrifice délégué ne pouvait pas réconcilier l'homme à Dieu.

 

L'absurdité logique évidente de cette proposition a été ignorée et les partisans d'Attis sont entrés dans le Christianisme pour rattraper et détruire sa théologie.

 

La supposition est absurde en ce que si Dieu a dit qu'Il accepterait le sacrifice de Christ en paiement du péché, ce qu'Il fît à travers Ésaïe, alors cela a été accepté en tant qu’un paiement. De la même manière si quelqu'un a dit qu'ils accepteraient quelque chose en paiement d’une dette sous la loi qui est ce que le péché est, alors ils ont été légalement obligés de faire ainsi. De suggérer que l'entité ou le paiement devait être un élément du seul Vrai Dieu pour le faire sinon autrement ce n'est pas un sacrifice efficace est une accusation impie et hérétique contre le seul vrai Dieu. La seule chose que le seul vrai Dieu ne peut pas faire c’est de mourir. Un des fils de Dieu a dû le faire pour réconcilier tous les élohim et toute l'humanité à Eloah en tant que Ha l'Élohim ou Le Dieu. C'est pourquoi il a dû être d’une seule origine, comme l'était l'Armée entière. Ainsi, il devait être tant un des élohim qu'un homme.

 

Cette doctrine devait être surmontée par les démons et donc ils ont inventé la doctrine Binitaire et l'ont établie dans les cultes du mystère spécifiquement pour attendre la venue du Messie.

 

Une fois que l'église avait été établie et les apôtres étaient tous morts, ils ont commencé à insinuer la doctrine à Rome uniquement  pour des raisons de pouvoir dans le contrôle des religions à Rome. Ils ont dû transférer la doctrine d'Attis à partir du culte d'Attis à la nouvelle et progressante secte du Christianisme.

 

Au milieu du Deuxième siècle l'homme Anicetus (Anicet), qui avait pénétré l'Église Chrétienne, a été élu l'évêque de Rome. Aussitôt,qu’ il fut assez puissant, il a introduit le système des Pâques/Easter dans l'église à Rome. Easter [les Pâques] est le mot Anglais pour la déesse Ishtar des cultes du mystère et du soleil. L'église à l'extérieur de Rome a objecté et donc a commencé les disputes Quartodecimanes (voir l'étude Les Disputes Quartodecimanes (No. 277)).

 

Ces hérétiques avaient inséré les séquences du dimanche dans le Christianisme à Rome à partir de 111 EC. Dès qu'ils ont pu ils ont inséré le festival d'Attis du “Dieu Mourant”. Le festival est conçu pour déplacer le Dîner du Seigneur loin de la Pâque au vendredi des cultes et de leur "résurrection" au jour du soleil.

 

Il n'y a rien de Chrétien que ce soit au sujet du festival de Easter/Pâques. C'est un système de contrefaçon. Nous ne nous sommes pas séparés de l'Église Romaine en 154, mais avons essayé de paisiblement exister à côté d'eux.

 

Une fois qu'ils avaient inséré le festival aux alentours de 154 EC, ils ont commencé à tordre la théologie du Christianisme et en 170 à l'école d’Alexandrie ont commencé à affirmer les doctrines Binitaires dans le Christianisme et à affirmer la structure directement à Jésus Christ. Ils l'ont fait en élevant Christ au-dessus des autres élohim dans l'Armée ce qui n'a pas été fait avant le Deuxième siècle.

 

En 192, ils avaient pris le contrôle de l'église à Rome complètement et étaient dans une position pour développer l'hérésie dans le Christianisme en général. Victor, l'évêque de Rome et le plus grand schisme que l’église n’avait jamais vu, après qu'il fût devenu l'évêque, en 192 EC a déclaré anathème l'Église de Dieu Quartodeciman [Quartodécimain ou Quartodécimane]. Il a décrété que, pour être en communion avec Rome, le Festival des Pâques/Easter devait être observé à la place de la Pâque. Le résultat était que l'Église Celtique en Grande-Bretagne a tout simplement ignoré l'Église Romaine et ils ont continué en tant que Quartodecimans jusqu'à ce qu'ils aient été forcés à la pointe de l'épée d’ adopter ces fausses doctrines Romaines. Cet événement s’est produit en 664 EC à partir du synode à l'Abbaye de Hilda, à Whitby. Les Trinitaires par la suite ont efficacement réécrit l'histoire de l'église.

 

Le Binitarisme a été utilisé pour saper la théologie de l'Église à partir de 170 EC. En 325, à Nicée le Binitarisme a été déclaré la doctrine de l'Église Universelle contrôlée à partir de Rome. Les Évêques Unitariens de l'église ont été bannis avec leur logicien Arius par l'ordre de Constantin.

 

En 327, juste deux ans plus tard, Constantin s’est rendu compte que le Binitarisme était une hérésie, et que les églises à l'extérieur de l'influence de Rome ne l'ont pas accepté. Il a rappelé tous les évêques bannis et a fait de l’Unitarisme la foi de l'empire, dans laquelle elle est restée, à l'exception du règne de Julien l'apostat, jusqu'à 381 EC quand Gratien a fait l'erreur de nommer l'empereur Theodosius (Théodose), né espagnol, à Constantinople. Il était un Athanasien. Cette secte, en utilisant les Cappadociens, avait développé la doctrine du Dieu Tripartite pour se superposer au Binitarisme. Ainsi, la Trinité est née.

 

À partir des Canons de Constantinople, ils ont réécrit les doctrines de Nicée et la fraude du Symbole [ou du Credo] de Nicée était né dans ce qui était devenu le pseudo-Christianisme.

 

Le Binitarisme est le moyen par lequel le Christianisme a été sapé en premier lieu, et ensuite par la force des armes la théologie originale a été supprimée.

 

Les imposteurs de l'histoire et doctrine Chrétiennes cherchent à affirmer que le Binitarisme était la doctrine Chrétienne originale. Certains auteurs du monde Trinitaire à la fin du vingtième siècle aux États-Unis, dans un effort de justifier leur adoption du Trinitarisme, tel que dans les groupes Adventistes du Septième Jour, ont écrit des œuvres qui ont dénaturé la première théologie de l'église dans une tentative de démontrer que l'église était Binitaire à l'origine. Leurs arguments sont basés sur une ignorance profonde des Écritures Saintes et de la doctrine de la première Église, et des conflits historiques impliqués. Leurs faux arguments sont examinés dans l'étude Présentation Erronée des Binitaires et des Trinitaires de la Première Théologie de la Divinité (No. 127B).

 

Un de ces pseudo-religieux "érudits," quand cela a été souligné qu'il n'avait aucune qualification théologique ou religieuse, mystérieusement s’est présenté avec un Doctorat en Théologie sur son Curriculum Vitae. Cependant, quand les sites de haine s'en sont saisi et l'ont publiquement ridiculisé, laissant entendre qu’il l'avait acheté en Inde, son diplôme a disparu de nouveau. Son site est souvent utilisé par le LCG (Église Vivante de Dieu ou Living Church of God) pour promouvoir la fiction à leurs appuis, sur les objections de leurs membres plus scrupuleux.

 

La doctrine du Binitarisme est utilisée par les saboteurs (les traîtres) et les flagorneurs ceux qui infiltrent les Églises de Dieu à la fin du Vingtième siècle et maintenant au Vingt et unième siècle pour saper la théologie des Églises de Dieu. Elle a été débutée par l'intrusion des Jésuites dans l'église Adventiste du Septième Jour aux États-Unis. Après que le théologien Unitarien Biblique Uriah Smith fût mort en 1931 les saboteurs ont simplement affirmé le Binitarisme et ont continué à développer une acceptation du Trinitarisme. En 1978, ils ont déclaré qu'ils étaient Trinitaires et maintenant plusieurs ne savent même pas que c'est seulement un changement récent.

 

Ils ont pénétré l’Église Universelle de Dieu (Worldwide Church of God) en utilisant deux systèmes. Ils ont utilisé le système Trinitaire pour affirmer le Binitarisme pour surmonter la stupidité évidente du Dithéisme d'Herbert W. Armstrong (voir l’étude Le Dithéisme (No. 76B)).

 

Certains pseudo-théologiens comme ci-dessus déclarent qu'Herbert Armstrong a enseigné le Binitarisme ce qui est un mensonge flagrant. Cependant, l'ordre du jour devait vraiment jeter l'Église de Dieu au Trinitarisme en utilisant le Binitarisme en tant que le véhicule. Le Binitarisme a travaillé au Deuxième et Troisième siècle et de nouveau dans la Réforme, pourquoi pas de nouveau maintenant ? Après tout, personne dans le monde ne pense d'une façon critique désormais, ou le font-ils ?

 

L'Église de Dieu (du Septième Jour) a été infiltrée, et en 1995 a déclaré qu'ils avaient toujours été Binitaires, ce qui est un autre mensonge flagrant. Certains de leurs ministres ont été choqués. D'autres à l'extérieur des États-Unis ont voté avec leurs pieds. Aujourd'hui, il n'y a pas une branche de l'Église de Dieu (du Septième Jour) en Afrique, dont nous sommes conscients, qu’elle est toujours avec eux épousant cette hérésie. Ils sont maintenant presque tout au sein de la CCG (Églises Chrétiennes de Dieu).

 

Le Sapement des Unitariens Radicaux de la Foi

 

La direction de l'attaque suivante était en utilisant les Franc-maçons qui sont entrés dans les Églises de Dieu, mais qui n'avaient pas correctement renoncé à leur péché. Ils ont utilisé l'approche de préconiser l’Unitarisme Radical qui a affirmé que Christ n'avait aucune pré-existence. Ces gens sont parvenus à se rassembler dans l'UCG (Église Unie de Dieu) et comportent plus de 10 % de l’assistance et du ministère.

 

L'attaque combinée voit les partisans Binitaires dénaturer les doctrines Unitariennes Bibliques pour affirmer qu’elles sont Unitariennes Radicales. Cela peut être de l'ignorance, étant donné qu'ils le démontrent continuellement. Seul le temps nous le dira.

 

Il existe un groupe considérable de Binitaire/Unitarien Radical qui a quitté la WCG (Église Universelle de Dieu) qui pense qu'ils font à Dieu une faveur en s'accrochant à l'hérésie. Ils soutiennent que Dieu et Christ étaient une seule personne qui était au Sinaï. Alors, ils soutiennent que ce Dieu s’est divisé en deux êtres à l'Incarnation. Ils n’ont aucune compréhension de ce que Christ et les apôtres disaient. C'est encore, une fois de plus, efficacement la doctrine Binitaire d'Attis.

 

Ainsi, les doctrines passent de l'une à l'autre à volonté selon la façon dont la double nature de Dieu est expliquée à la fois.

 

Ce qui doit être compris est que plusieurs de ces gens ne savent pas ce qu'ils disent et ne comprennent pas les Écritures Saintes et la nature hérétique de leurs vues. Plus important encore, ils ne comprennent pas les dégâts qu'ils causent aux nouveaux venus à la foi.

 

La doctrine du Sabellianisme est aussi entrée dans l'église en Chine après le soulèvement de 1850 et la secte de l'Église du Vrai Jésus (True Jesus Church) a été formée après cela. Ils ont affirmé et affirment à ce jour que Jésus Christ est le Père et qu’il n’y a qu’un seul Dieu et Christ est lui. C'est une forme d’Unitarisme Radical que même les Binitaires considèrent comme un non-sens complet. Elle doit être corrigée avant qu'ils puissent être utilisés pour la Foi, et en réalité doit être arrêtée de faire du mal à la Foi.

 

La détérioration théologique, à part cette erreur importante en Chine, est aux États-Unis et a commencé à partir de Hélène G. White et s’est étendue dans le système WCG par Herbert Armstrong et Herman Hoeh et les collaborateurs Trinitaires à Pasadena, qui avaient l’intention de terminer le travail. Elle a aussi pénétré les mal-informés de l'Église de Dieu (du Septième Jour) et les Baptistes du Septième Jour principalement à partir des États-Unis. 

 

L’Unitarisme radical a été aussi avancé à la Conférence Générale de l'Église de Dieu (du Septième Jour) et ses adhérents ignorent et dénaturent les Écritures Saintes avec l'argument que nous voyons ci-dessus. Elle a beaucoup moins d'adhérents mais leurs gens se joignent à nous aussi à l'étranger étant donné qu'ils examinent leurs doctrines de très près contre les Écritures Saintes.

 

L’Église Unie de Dieu UCG aia [une association internationale] a au moins quatre doctrines sur la Nature de Dieu qui émergent à la fois. LCG [Église Vivante de Dieu] n'est pas beaucoup mieux.

 

Il y a les Trinitaires, les Binitaires, les Unitaires Radicaux, les Dithéistes et seulement rarement des Unitaires Scripturaux. D'habitude les Unitaires Scripturaux (parfois appelés Sabbatariens et souvent et inexactement nommés Ariens par les Trinitaires) ne sont pas tolérés par les ministres, cependant ils tolèrent toutes les autres formes hérétiques. Cela devrait vous indiquer à tous que vous avez besoin d’être au courant où ils se dirigent.

 

Cette hérésie Binitaire/Unitarienne Radicale n'est pas inoffensive, et doit être exposée pour ce qu'elle est, et doit être éradiquée des églises de Dieu. Elle est un exercice délibéré et a limité la capacité de l'Église de Dieu à s’étendre dans ces Derniers Jours.

 

Dieu s'adressera à elle et corrigera les erreurs. Il ne peut pas les utiliser étant donné qu'elles sont dans les Derniers Jours.

 

Chaque personne doit partout être correctement instruite pour traiter de ces questions.

 

Nous consoliderons la foi maintenant pour traiter de la venue du pouvoir de la Bête ou l'Empire de la Bête.

 

 

 

q