Les Églises Chrétiennes de Dieu

[123]

 

 

 

Sortir de Babylone [123]

 

(Édition 2.0 20020720-20060107)

 

 

 

Le départ d'Esdras de Babylone, le Premier Jour du Premier Mois, et son arrivée à Jérusalem, le Premier Jour du Cinquième Mois, sont souvent inexactement utilisés comme un exemple qu'Esdras n'a pas observé les Nouvelles Lunes. Quand nous examinons le puissant message spirituel derrière ces dates, il ajoute immensément à la compréhension des Nouvelles Lunes et du Plan du Salut de Dieu, tel que révélé dans l'Écriture.  

    

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

 

(Copyright © 2002, 2006 Wade Cox et Peter Donis)

(Tr. 2003, rév. 2016)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://french.ccg.org/

 

    

Sortir de Babylone [123]

 

Introduction

 

Le retour d'Esdras à Jérusalem n'est pas juste l'histoire d'un scribe qui est revenu de la captivité pour construire le temple de l'Éternel Dieu à Jérusalem. Il a une pertinence spirituelle significative pour les gens aujourd'hui. Il nous dépeint quittant une captivité spirituelle, retournant à Dieu, reconstruisant le temple, que nous sommes, et entrant dans Son repos millénaire.

 

Esdras 1:1-6 La première année de Cyrus, roi de Perse, afin que s'accomplît la parole de l'Éternel prononcée par la bouche de Jérémie, l'Éternel réveilla l'esprit de Cyrus, roi de Perse, qui fit faire de vive voix et par écrit cette publication dans tout son royaume : 2 Ainsi parle Cyrus, roi des Perses : L'Éternel, le Dieu des cieux, m'a donné tous les royaumes de la terre, et il m'a commandé de lui bâtir une maison à Jérusalem en Juda. (LSG)

 

La séquence de temps du voyage révèle aussi le développement des gens de Dieu, comme le Temple de Dieu, dans le Plan du Salut. Les jours durant lesquels les événements arrivent, dans cette histoire, ont une grande signification pour le développement du Temple de Dieu, conformément à la séquence conçue par Dieu dans la Loi et les Jours Saints, les Nouvelles Lunes et les Sabbats qui révèlent le Plan de Dieu.

 

Les Choisis

 

Dieu le Père accomplit toujours Sa parole. Il ne brise jamais Sa promesse. Il décide qui dirigera et gouvernera les royaumes. Il est capable d'élever ou d'abaisser quiconque Il choisit. Il peut choisir qui que ce soit pour n'importe quel but. Cela démontre que les prophètes de Dieu ne font pas leur volonté, mais la Volonté du Dieu Tout-Puissant. Nous pouvons donc voir que l'Éternel Dieu Tout-Puissant suscite des rois pour accomplir Sa volonté. Le roi Cyrus de Perse a été identifié 200 ans plus tôt et il était connu dans l'Écriture (Ésaïe 44:28, 46:1-4).

 

Conformément au plan de Dieu, la première année de son règne, Cyrus a été chargé de la responsabilité de commencer les efforts de reconstruction du temple de Dieu. Dieu montre ainsi qu'Il n'est pas nécessairement obligé de travailler avec les gens qui sont appelés dans l'église. Il sait qui Il suscitera et si et comment ils pouvaient être utilisés pour le but de l'église ou Sa nation.

 

3 Qui d'entre vous est de son peuple ? Que son Dieu soit avec lui, et qu'il monte à Jérusalem en Juda et bâtisse la maison de l'Éternel, le Dieu d'Israël ! C'est le Dieu qui est à Jérusalem.

 

Le décret disait - "Qui d'entre vous est de son peuple ?" Ce ne sont pas tous ceux qui sont allés en captivité qui voulaient retourner à Jérusalem. Cela nous touche aussi aujourd'hui, de même que ceux du dernier âge depuis le Messie. Ceux désirant retourner sont ceux qui veulent retourner à Dieu. Ces gens sont aujourd'hui ceux qui sont conduits par l'Esprit. Ce sont ces gens à qui on permet d'aller à Jérusalem, qui représente notre future maison, la nouvelle Jérusalem, qui est notre mère à tous. C'est là où Dieu a mis Son nom pour toujours. Dans le temps qu'Il a établi, Dieu le Père a déterminé qui sera appelé dans cet âge. Les gens ne peuvent pas venir à Dieu, à moins qu'ils ne soient appelés par le Père et donnés ensuite à Christ.

 

4 Dans tout lieu où séjournent des restes du peuple de l'Éternel, les gens du lieu leur donneront de l'argent, de l'or, des effets, et du bétail, avec des offrandes volontaires pour la maison de Dieu qui est à Jérusalem. 5 Les chefs de famille de Juda et de Benjamin, les sacrificateurs et les Lévites, tous ceux dont Dieu réveilla l'esprit, se levèrent pour aller bâtir la maison de l'Éternel à Jérusalem. 6 Tous leurs alentours leur donnèrent des objets d'argent, de l'or, des effets, du bétail, et des choses précieuses, outre toutes les offrandes volontaires. (LSG)

 

Les survivants sont ici les élus. Les élus sont dispersés aux quatre coins de la terre. Nous sommes le sel de la terre (Matthieu 5:13). Nous ne sommes concentrés à aucun endroit. Au contraire, nous sommes dans les emplacements les plus improbables. Ce texte fait penser à l'Exode. Il sera reproduit dans le deuxième Exode, prophétisé dans Ésaïe 66:18-24.

 

Dieu doit secouer un individu par le pouvoir de Son Esprit Saint. Une fois que nous répondons à l'appel de Dieu, nous commençons alors à nous préparer. Dieu sait de quoi nous avons besoin et Il nous aidera à pourvoir à ces besoins. Cela peut être sous la forme d'autres frères, de plus de compréhension, de livrets ou d'études sur certains sujets, etc.

 

Esdras 2:1 Voici ceux de la province qui revinrent de l'exil, ceux que Nebucadnetsar, roi de Babylone, avait emmenés captifs à Babylone, et qui retournèrent à Jérusalem et en Juda, chacun dans sa ville. (LSG)

 

Le chapitre 2 d'Esdras parle des gens qui ont été amenés captifs. Il montre que chacun est pris en considération et que chacun est important pour Dieu. Aucune personne n'est oubliée. Chacun reçoit des tâches dans le système du sacerdoce du Temple, que nous savons être le système de Melchisédek, qui a été désigné par Christ, suite à son incarnation, sa résurrection des morts et son acceptation comme l'offrande de la Gerbe Agitée. Ils ont été nommés selon les villes, signifiant leur place et aussi la signification du devoir qu'ils devaient exécuter. Ils ont été comptés, même jusqu'à leurs ânes et leurs chameaux.

 

Il est écrit, dans Esdras 2:61-63, que ceux non trouvés inscrits dans la généalogie du sacerdoce, qui est ici représentative du livre de vie de l'Éternel, ont été exclus du sacerdoce, comme pollués. Le Tirshatha leur a dit qu'ils ne devaient pas manger de choses saintes, jusqu'à ce qu'il y ait parmi eux un sacrificateur de l'Urim et du Thummim. Il s'agit du pouvoir de la prophétie et du pouvoir du jugement. Ce sacrificateur était Christ. Le Tirshatha est ici le gouverneur et c'est un titre perse. Il fait référence à Néhémie qui a donné les instructions que les gens d'origine non-spécifique devaient attendre l'arrivée du nouveau sacrificateur de l'Urim et du Thummin. Cela leur permettrait alors de manger les choses les Plus Saintes du sacerdoce, sous Melchisédek.

 

Autrement dit, le sacerdoce provenant d'une lignée non-Aaronique et non-Lévitique ou d'origine Païenne devait attendre le Messie, pour être autorisé à exercer les fonctions dans le système du Temple, sous le Messie. Néhémie a été le premier oint, de Daniel 9:25 et suiv., et le Messie ou le oint après lui est le dernier évêque de Jérusalem, avant la destruction, à savoir Jacques. Cet aspect est couvert dans l'étude Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple [013]. L'histoire de Melchisédek est couverte dans l'étude Melchisédek [128].

 

Les chefs de familles, qui sont venus à Jérusalem, ont offert librement de ce qu'ils avaient pour construire la maison (Esdras 2:68). Ainsi, c'est seulement par des offrandes volontaires que le Temple, qui est la maison de Dieu, doit être construit.

 

Esdras 2:70  Les sacrificateurs et les Lévites, les gens du peuple, les chantres, les portiers et les Néthiniens s'établirent dans leurs villes. Tout Israël habita dans ses villes. (LSG)

 

Chaque personne aura sa place assignée dans le Royaume (cf. Psaume 16:5-6). Nous sommes destinés à être des rois et des sacrificateurs dans le nouveau royaume. On nous assignera notre résidence pour ainsi dire ou nos chambres dans le Temple. Celles-ci sont les chambres ou les "plusieurs demeures" mentionnées par Christ qui sont préparées pour nous (Jean 14:2). Nous sommes destinés à être des élohim, comme Christ qui est à notre tête (Zacharie 12:8). À chaque groupe de gens seront alloués ses propres secteurs ou villes.

 

Le Voyage

 

Le Voyage a commencé le Premier Jour du Premier Mois de l'Année Sacrée. Cela n'était pas pour faire la déclaration que la Nouvelle Lune du Premier Mois ne devait pas être observée, parce que l'Écriture enregistre qu'elle doit être observée comme un jour de fête solennel. Elle représente le début de l'année et le mois de la sortie d'Égypte et de l'esclavage des fils d'Israël (Psaume 81:1-16). Pour couvrir leur iniquité, ceux qui n'observent pas les Nouvelles Lunes et le processus de Sanctification du Premier Mois, disent qu'elle se réfère au Septième Mois, qui est Tishri dans le calendrier juif. Le Psaume rend évident qu'elle ne peut pas être celle du Septième Mois, parce qu'Israël est sorti au Premier Mois d'Abib (ou Nisan).

 

Le Premier Jour du Premier Mois est le commencement de la Sanctification du Temple de Dieu, dans la préparation pour la Pâque. Comme tel, il a souvent été utilisé pour commencer des événements principaux dans la Bible et il était un jour de prophétie et d'assemblée solennelle. C'était ce jour-là que le rétablissement de la création a été commencé, après le péché d'Adam, et que Satan, comme le dieu de ce monde, a été placé en jugement (consulter l'étude La Sanctification du Temple de Dieu [241]).

 

De la saison de la Pâque et de la mort du Messie, nous pouvons être amenés dans notre relation avec Dieu à travers Jésus Christ.

 

Le voyage a suivi la séquence des mois, du Premier Jour du Premier Mois au Premier Jour du Septième Mois. Les gens, qui se sont réunis à Jérusalem, l'ont fait sous Josué, le fils de Jotsadak, et Zorobabel, le fils de Schealthiel, le prince. Ces deux figures devaient représenter les deux branches du sacerdoce et de la royauté, reflétées dans le Messie.

 

Esdras 3:1-2 Le septième mois arriva, et les enfants d'Israël étaient dans leurs villes. Alors le peuple s'assembla comme un seul homme à Jérusalem. 2 Josué, fils de Jotsadak, avec ses frères les sacrificateurs, et Zorobabel, fils de Schealthiel, avec ses frères, se levèrent et bâtirent l'autel du Dieu d'Israël, pour y offrir des holocaustes, selon ce qui est écrit dans la loi de Moïse, homme de Dieu. (LSG)

 

La fête des Trompettes était arrivée. Les gens étaient établis dans leurs villes. Mais parce que c'était une fête, les gens s'étaient réunis à Jérusalem. Les gens ont aidé les deux leaders oints dans la construction de l'autel et le début des fondations du Temple. Ceux-ci sont les saints qui ont entrepris de construire l'autel du Dieu d'Israël, qui est un autel spirituel, pour offrir des offrandes consumées par le feu, qui sont les prières des saints et de ceux qui font la volonté de Dieu. Tout est fait comme c'est prescrit dans la Loi de Moïse. Toute cette procédure montre que la loi n'est pas abolie ou démodée.

 

Esdras 3:3-6 Ils rétablirent l'autel sur ses fondements, quoiqu'ils eussent à craindre les peuples du pays, et ils y offrirent des holocaustes à l'Éternel, les holocaustes du matin et du soir. 4 Ils célébrèrent la fête des tabernacles, comme il est écrit, et ils offrirent jour par jour des holocaustes, selon le nombre ordonné pour chaque jour. 5 Après cela, ils offrirent l'holocauste perpétuel, les holocaustes des nouvelles lunes et de toutes les solennités consacrées à l'Éternel, et ceux de quiconque faisait des offrandes volontaires à l'Éternel. 6   Dès le premier jour du septième mois, ils commencèrent à offrir à l'Éternel des holocaustes. Cependant les fondements du temple de l'Éternel n'étaient pas encore posés. (LSG)

 

Les gens avaient maintenant commencé à se tourner vers Dieu et à Lui obéir. Ils ont observé le Jour des Trompettes, qui tombe le Premier Jour du 7ème mois, qui est une Nouvelle Lune. La congrégation a aussi observé le festival des Tentes ou des Tabernacles. C'est une fête commandée qui doit être observée. Elle n'est pas supprimée ou clouée à quoi que ce soit. Ésaïe 66:23 montre que cette fête sera observée dans le Millenium. Beaucoup d'églises aujourd'hui ignorent les offrandes consumées par le feu, qui étaient requises aux Nouvelles Lunes. Israël a observé les Nouvelles Lunes et les Fêtes et fait aussi les offrandes volontaires qui doivent être données, trois fois par an.

 

Il est écrit qu'après cela, ils ont offert les offrandes consumées par le feu continuelles, aux Nouvelles Lunes et à toutes les fêtes prescrites par l'Éternel et qui étaient consacrées. Les explications du commencement du Voyage, le Premier Jour du Premier Mois, et de la cessation du Voyage, le Premier Jour du Mois, sont qu'ils ont commencé et fini par une consécration à l'Éternel, par des offrandes consumées par le feu, comme un sacrifice à l'Éternel, dans l'adoration. La signification est donc qu'ils étaient des jours d'adoration, mis à part pour commencer l'événement le plus important depuis la consécration du temple, des siècles auparavant, à savoir la restauration du système d'adoration et la reconstruction du Temple.

 

Toute personne qui tente de retourner à Dieu rencontrera inévitablement la résistance de l'adversaire.

 

Esdras 4:1-2  Les ennemis de Juda et de Benjamin apprirent que les fils de la captivité bâtissaient un temple à l'Éternel, le Dieu d'Israël. 2 Ils vinrent auprès de Zorobabel et des chefs de familles, et leur dirent : Nous bâtirons avec vous ; car, comme vous, nous invoquons votre Dieu, et nous lui offrons des sacrifices depuis le temps d'Ésar Haddon, roi d'Assyrie, qui nous a fait monter ici. (LSG)

 

Nous avons tous des adversaires spirituels. Il y en a certains que nous ne connaissons même pas. Ils peuvent même être quelqu'un près de nous. Quand nous sommes spirituellement abattus et commençons à glisser dans de mauvaises habitudes ou les voies de ce monde, nous constatons que nos relations avec les gens de ce monde s'améliorent. Mais ce n'est pas notre appel. Nous devons obéir à Dieu. Quand nous commençons à le faire, nous voyons que les gens commencent à prendre un intérêt actif dans notre tentative de retourner à la voie de Dieu.

 

Nos adversaires peuvent ne pas toujours sembler une menace. Ils s'approchent de nous et, ainsi, nous ne les voyons même pas venir. Plusieurs voudront 'construire avec nous'. Ils voient que nous commençons à changer ; ils veulent donc nous aider en nous enseignant ou en nous construisant sur de fausses doctrines, qui provoqueront éventuellement notre effondrement et notre ruine. On nous dit d'être sages et de construire notre maison sur le roc, le Dieu de la Vérité, et d'être comme la graine qui est tombée dans la bonne terre.

 

Le Christianisme moderne professe adorer Dieu. Ils croient qu'ils sont les serviteurs du Dieu Très-Haut. Quand ils voient quelqu'un qui est appelé par Dieu, obéissant et observant Ses commandements, ils voient cette personne comme une menace. C'est parce qu'elle met en lumière leurs erreurs.

 

Esdras 4:3 Mais Zorobabel, Josué, et les autres chefs des familles d'Israël, leur répondirent : Ce n'est pas à vous et à nous de bâtir la maison de notre Dieu ; nous la bâtirons nous seuls à l'Éternel, le Dieu d'Israël, comme nous l'a ordonné le roi Cyrus, roi de Perse. (LSG)

 

En construisant notre temple spirituel, aucune partie ne doit être mélangée avec de fausses doctrines. Nous devons être forts face à nos adversaires et ne pas craindre ou nous laisser abattre pour satisfaire leurs demandes. Notre foi doit être solide. Nous devons être saints, comme notre Père dans le ciel est saint (2Pierre 3:11). Pour accomplir cela, nous ne pouvons pas prendre avec nous de fausses doctrines par lesquelles nous pouvons avoir été influencés dans le passé ou permettre aux mensonges ou aux demi-vérités de nous dissuader ou de nous corrompre. Dieu est la vérité (Deut. 32:4). Dieu ne permettra à personne, qui s'accroche à la duperie ou au mensonge, d'entrer dans Son royaume.

 

Esdras 4:4-5 Alors les gens du pays découragèrent le peuple de Juda ; ils l'intimidèrent pour l'empêcher de bâtir, 5 et ils gagnèrent à prix d'argent des conseillers pour faire échouer son entreprise. Il en fut ainsi pendant toute la vie de Cyrus, roi de Perse, et jusqu'au règne de Darius, roi de Perse. (LSG)

 

Lorsque la persuasion douce ne fonctionne pas, l'adversaire se tourne vers la peur. Une des plus grandes armes de l'adversaire est le découragement. Les gens du pays peuvent littéralement être ceux qui sont près de nous. Cela pourrait être un associé, un conjoint ou un ami. Ces gens, pour lesquels nous nous soucions et que nous aimons chèrement, peuvent souvent être dans la lutte pour nous arrêter dans notre appel. Parfois, ils vont tout faire pour s'assurer que nous ne suivions pas la voie du Seul Vrai Dieu. Quand ceux qui nous sont chers et près de nous se retournent contre nous, cela a un effet sur nous. Nous sommes humains, pas des robots. Nos niveaux de confiance sont gênés, parce que ceux qui sont les plus proches de nous, ont les plus grandes attractions mentales sur nous. On nous donne un choix. Christ a dit que nous ne pouvons pas le suivre, si nous aimons une mère, un père, un frère, une sœur, un mari ou une épouse plus que lui. Nous devons arriver à la conclusion que les morts doivent enterrer les spirituellement morts (consulter l'étude Laissez les Morts Enterrer Leurs Morts [016]).

 

Ce monde est construit sur un faux système. Beaucoup de gens veulent qu'il reste ainsi. L'adversaire a beaucoup de ses gens haut placés.

 

Esdras 4:6-10 Sous le règne d'Assuérus, au commencement de son règne, ils écrivirent une accusation contre les habitants de Juda et de Jérusalem. 7 Et du temps d'Artaxerxès, Bischlam, Mithredath, Thabeel, et le reste de leurs collègues, écrivirent à Artaxerxès, roi de Perse. La lettre fut transcrite en caractères araméens et traduite en araméen. 8 Rehum, gouverneur, et Schimschaï, secrétaire écrivirent au roi Artaxerxès la lettre suivante concernant Jérusalem : 9 Rehum, gouverneur, Schimschaï, secrétaire, et le reste de leurs collègues, ceux de Din, d'Arpharsathac, de Tharpel, d'Apharas, d'Érec, de Babylone, de Suse, de Déha, d'Élam, 10 et les autres peuples que le grand et illustre Osnappar a transportés et établis dans la ville de Samarie et autres lieux de ce côté du fleuve, etc. (LSG)

 

Les gens de ce monde vont faire équipe pour empêcher les autres d'adorer Dieu. Peu importe qui est au pouvoir sur nos nations, Satan a des gens qui désirent participer à son type de nouvel ordre mondial. Nous constatons que beaucoup de nations s'en prennent aux saints. Bientôt, cela deviendra une attaque universelle sur les frères.

 

Esdras 4:11-16 C'est ici la copie de la lettre qu'ils envoyèrent au roi Artaxerxès : Tes serviteurs, les gens de ce côté du fleuve, etc. 12 Que le roi sache que les Juifs partis de chez toi et arrivés parmi nous à Jérusalem rebâtissent la ville rebelle et méchante, en relèvent les murs et en restaurent les fondements. 13 Que le roi sache donc que, si cette ville est rebâtie et si ses murs sont relevés, ils ne paieront ni tribut, ni impôt, ni droit de passage, et que le trésor royal en souffrira. 14 Or, comme nous mangeons le sel du palais et qu'il ne nous paraît pas convenable de voir mépriser le roi, nous envoyons au roi ces informations. 15 Qu'on fasse des recherches dans le livre des mémoires de tes pères ; et tu trouveras et verras dans le livre des mémoires que cette ville est une ville rebelle, funeste aux rois et aux provinces, et qu'on s'y est livré à la révolte dès les temps anciens. C'est pourquoi cette ville a été détruite. 16 Nous faisons savoir au roi que, si cette ville est rebâtie et si ses murs sont relevés, par cela même tu n'auras plus de possession de ce côté du fleuve. (LSG)

 

Ceux qui sont contre nous diront des mensonges à propos de nous. Cela ne devrait surprendre personne. Ils feront et diront n'importe quoi qui puisse nous gêner à adorer Éloah. Ils iront même jusqu'à changer les lois du pays pour que ces lois nous dissuadent.

 

Esdras 4:21-23 En conséquence, ordonnez de faire cesser les travaux de ces gens, afin que cette ville ne se rebâtisse point avant une autorisation de ma part. 22 Gardez-vous de mettre en cela de la négligence, de peur que le mal n'augmente au préjudice des rois. 23 Aussitôt que la copie de la lettre du roi Artaxerxès eut été lue devant Rehum, Schimschaï, le secrétaire, et leurs collègues, ils allèrent en hâte à Jérusalem vers les Juifs, et firent cesser leurs travaux par violence et par force. (LSG)

 

Ainsi, dans le règne d'Artaxerxès 1, la construction du Temple de Dieu a été arrêtée et elle est restée inachevée jusqu'au règne de Darius, le Perse, qui était Darius II. Quoique les choses puissent sembler sinistres parfois, Dieu a toujours un œil vigilant sur nous. Nous ne pouvons pas arrêter d'adorer et d'obéir à Dieu, quand les lois du pays entrent en conflit avec ce que Dieu nous demande. Nous devons rester fermes et être comptés. Cela signifie aussi que nous devons calculer le coût, avant que nous commencions notre voyage.

 

Quand le décret autorisant les captifs à retourner à Jérusalem a d'abord été promulgué, plusieurs ont sûrement calculé le coût avant de partir. Certains ont peut-être estimé que c'était trop loin ou trop difficile ou qu'ils n'avaient pas le désir de retourner en Israël, où Dieu avait placé Son nom. Certains ont peut-être pensé que c'était plus confortable où ils étaient et préféré ce mode de vie. C'est reflété dans la façon dont nous obéissons à Dieu. Il se peut que nous n'aimions pas cette voie ou que nous la trouvions trop difficile. Nous devons choisir le chemin qui mène à la vie.

 

Esdras 5:2-5  Alors Zorobabel, fils de Schealthiel, et Josué, fils de Jotsadak, se levèrent et commencèrent à bâtir la maison de Dieu à Jérusalem. Et avec eux étaient les prophètes de Dieu, qui les assistaient. 3 Dans ce même temps, Thathnaï, gouverneur de ce côté du fleuve, Schethar Boznaï, et leurs collègues, vinrent auprès d'eux et leur parlèrent ainsi : Qui vous a donné l'autorisation de bâtir cette maison et de relever ces murs ? 4 Ils leur dirent encore : Quels sont les noms des hommes qui construisent cet édifice ? 5 Mais l'œil de Dieu veillait sur les anciens des Juifs. Et on laissa continuer les travaux pendant l'envoi d'un rapport à Darius et jusqu'à la réception d'une lettre sur cet objet. (LSG)

 

Ce monde désire connaître ceux qui adorent le Tout-Puissant. Cela nous montre que ceux qui s'opposent aux saints, ne veulent pas qu'ils adorent leur Dieu. Ce n'est pas un cas de 'oublions le passé'. Satan veut éliminer toute la connaissance du Seul Vrai Dieu, de Ses lois et de Ses statuts. Il y a un prix à payer dans cette vie, quand nous voulons suivre les commandements de Dieu. La société est en train d'être restructurée pour que ce soit plus facile de trouver ceux qui adorent vraiment l'Éternel Dieu. Mais prenez courage. Le Père a Son œil sur nous. Aucun mal ne peut nous arriver sans que le Père le sache. Nous devons obéir à Dieu, même si cela va à l'encontre des lois qui gouvernent notre nation.

 

Esdras 5:11 Voici la réponse qu'ils nous ont faite : Nous sommes les serviteurs du Dieu des cieux et de la terre, et nous rebâtissons la maison qui avait été construite il y a bien des années ; un grand roi d'Israël l'avait bâtie et achevée. (LSG)

 

Notre position est que nous servons Dieu. Nous devons être des serviteurs. Cela signifie que nous Le servons par l'obéissance à Sa Loi et à Ses statuts. Nous devrions aussi noter que nous devons comprendre qui nous servons. C'est le Dieu du ciel et de la terre. Il y a seulement un Seul Vrai Dieu (Éloah) (Deut. 6:4) Nous devons être forts dans la foi, quand nous sommes interrogés concernant nos croyances. Nous devons aussi savoir ce que nous faisons. 'Nous reconstruisons la maison'. Israël savait qui il adorait et ce qu'il avait été chargé de faire. Nous le devons aussi. Nous devons savoir ce qu'on attend de nous. Nous devons savoir quand, comment et où nous devons adorer Éloah. Les Israélites savaient où ils devaient construire le temple et quand.

 

Esdras 5:8 Que le roi sache que nous sommes allés dans la province de Juda, à la maison du grand Dieu. Elle se construit en pierres de taille, et le bois se pose dans les murs ; le travail marche rapidement et réussit entre leurs mains. (LSG)

 

Les Israélites savaient quels matériaux utiliser pour construire le temple. Dieu est le rocher duquel nous sommes tous taillés. Il est le rocher du salut. Nous devons nous construire avec de bons matériaux, autrement, nous sommes destinés à échouer. Nous devons nous construire avec un matériau spirituel, qui est taillé de la parole de Dieu. Nous devons lire et comprendre la Sainte Bible, diligemment, obéissant aux commandements que le Père a fixés pour nous. Si nous accomplissons notre part du contrat, pour ainsi dire, le Père augmentera notre connaissance et notre compréhension, en écrivant Ses lois dans nos cœurs et dans nos esprits. Nous prospérerons dans la connaissance du Seul Vrai Dieu et du Fils qu'Il a envoyé.

 

Esdras 5:16  Ce Scheschbatsar est donc venu, et il a posé les fondements de la maison de Dieu à Jérusalem ; depuis lors jusqu'à présent elle se construit, et elle n'est pas achevée. (LSG)

 

Le temple de Dieu est toujours en construction. L'ancien Israël connaissait seulement le temple physique. Ils pouvaient seulement penser dans un paradigme physique. Quand Christ était dans la chair, il a introduit à la populace le concept que nous sommes un peuple devenant des temples spirituels, dans lesquels lui et son Père demeureraient. Cette phase du Plan de Dieu n'a pas encore été achevée. C'est la volonté de Dieu que nous devenions tous Ses fils. Nous devons devenir des Fils de l'Esprit et non pas de la chair. Il est le Père de tous, qui est au-dessus de tous et parmi tous et en tous (Éphésiens 4:6).

 

Esdras 7:6-8 Cet Esdras vint de Babylone : c'était un scribe versé dans la loi de Moïse, donnée par l'Éternel, le Dieu d'Israël. Et comme la main de l'Éternel, son Dieu, était sur lui, le roi lui accorda tout ce qu'il avait demandé. 7 Plusieurs des enfants d'Israël, des sacrificateurs et des Lévites, des chantres, des portiers, et des Néthiniens, vinrent aussi à Jérusalem, la septième année du roi Artaxerxès. 8 Esdras arriva à Jérusalem au cinquième mois de la septième année du roi ;

 

Nous devons tous faire le choix de sortir de Babylone. Esdras aurait pu rester confortablement là où il était, mais il savait où il devait être. Une fois que nous exécutons nos travaux pour le Seigneur Dieu, obéissant à Ses commandements, Il tiendra Sa parole et ‘établira nos pensées’ (Prov 16:3). Esdras est la preuve vivante de cela.

 

Nous pouvons être assurés que Dieu enlèvera tous nos obstacles. Dieu a touché le cœur du roi de telle sorte que tout ce qu’Esdras a demandé lui fut donné. Aucune personne, quelle soit grande, importante ou puissante, n'est pas en mesure d'être persuadée par Dieu d’aider chacun de nous. Dieu déplacera des montagnes pour nous (Matthieu 17:20).

 

Nous lisons que certains du peuple et des sacrificateurs ont décidé de retourner, de même que les chantres et les portiers. Mais ils n'ont pas tous décidé de retourner. Comme mentionné précédemment, ces gens ont compté le coût. De même, tous ne sont pas appelés présentement. Plusieurs sont appelés, mais peu sont choisis. Ceux qui sont partis avec Esdras représentent le corps de Christ. Ces gens avaient des fonctions spécifiques dans l'adoration du Seul Vrai Dieu. Il en est de même pour nous aussi. Nous avons tous des dons, conformément au grand but de Dieu et à notre compréhension. Nous sommes des serviteurs du temple. Nous sommes le temple et nous servons le Seul Vrai Dieu.

 

La septième année du Roi représente le repos sabbatique. Nous voyons du texte que c'était la septième année du Roi. Cela reflète notre appel. Nous quittons la Babylone spirituelle et nous arrivons à notre maison spirituelle, qui est Jérusalem, en entrant dans le Millenium ou la 7,000ème année de l'humanité.

 

Esdras était versé dans la loi. Cette loi est définie comme la Loi de Moïse que l'Éternel, le Dieu d'Israël, avait donnée. En tant que Chrétiens, nous devons suivre cet exemple aussi. Nous ne pouvons pas décider de nous détourner de notre captivité et quitter la Babylone spirituelle, si nous ne sommes pas versés dans la Loi de Moïse. Ceux qui professent que la loi est abolie, n'ont pas quitté Babylone, mais ils se sont confortablement ajustés à leur environnement. Ils ne sont pas sur le chemin de Jérusalem, comme nous le savons. Nous devons connaître les lois et comment et quand elles doivent être appliquées. Sinon, nous ne pouvons pas nous approcher de Dieu. Non seulement nous devons les connaître, mais nous devons aussi être versés dans la compréhension de leur intention spirituelle, puisque Christ a amplifié la Loi.

 

Esdras a eu tout ce qu'il a demandé.

 

Esdras 7:6 Cet Esdras vint de Babylone : c'était un scribe versé dans la loi de Moïse, donnée par l'Éternel, le Dieu d'Israël. Et comme la main de l'Éternel, son Dieu, était sur lui, le roi lui accorda tout ce qu'il avait demandé. (LSG)

 

Nous devons avoir la foi, quand nous décidons de suivre Dieu. Notre Père céleste est capable de persuader et de remuer l'esprit de n'importe quelle personne, qui a une position d'autorité sur nous dans ce monde. Nous devrions prendre confort du fait que Dieu a remué l'esprit du Roi Darius, pour qu'il permette aux captifs de reconstruire le Temple à Jérusalem. Nous ne devrions pas craindre de perdre nos emplois, parce que nous pensons que nous avons un patron peu raisonnable. Dieu est capable de tourner la réponse initiale d'une personne de la colère et du soupçon envers les frères à un esprit de compréhension et de miséricorde envers nous.

 

Esdras 7:9-10 il était parti de Babylone le premier jour du premier mois, et il arriva à Jérusalem le premier jour du cinquième mois, la bonne main de son Dieu étant sur lui. 10 Car Esdras avait appliqué son cœur à étudier et à mettre en pratique la loi de l'Éternel, et à enseigner au milieu d'Israël les lois et les ordonnances. (LSG)

 

Maintenant, si nous regardons l'Écriture soigneusement, nous voyons qu'Esdras a commencé son voyage le Premier Jour du Premier Mois. Mais de quel voyage parlons-nous ici ? Ce voyage ne pouvait pas avoir été un voyage physique, car Esdras était bien versé dans les lois de Dieu. Il savait que la Nouvelle Lune devait être observée comme un Sabbat. Même la nation, qui était à Jérusalem, observait les Nouvelles Lunes, avec les sacrifices cérémoniaux (Esdras 3:5). Il serait donc ridicule de supposer qu'Esdras a voyagé toute la journée, rendant nulle la Nouvelle Lune.

 

Ils sont partis le Premier Jour du Premier Mois, qui représente la Sanctification du Temple. Un voyage de beaucoup de kilomètres commence par le premier pas. Le premier pas était donc d'aller devant Dieu lors du sacrifice et de demander Son intervention divine et Sa protection dans ce grand effort et de mettre le groupe à part dans la sanctification.

 

Le voyage qu'Esdras a entrepris était un voyage spirituel. Esdras quittait la Babylone spirituelle. Chacun d'entre nous entreprend ce voyage. Nous étions tous autrefois des captifs spirituels. Esdras, comme nous tous, doit faire le voyage qui mène à notre maison spirituelle.

 

Esdras connaissait le Calendrier de Dieu (voir l'étude Le Calendrier de Dieu [156]). Pour fidèlement suivre et obéir au Seul Vrai Dieu, nous devons savoir quand L'adorer. La Bible déclare ces temps de départ et d'arrivée pour de très bonnes raisons. Cela montrait qu'Esdras connaissait quand était le Premier Jour du Premier Mois. En connaissant la date du Premier Jour d'Abib, nous pouvons déduire quand sont les autres fêtes et les jours saints et les observer aux bonnes dates.

 

Esdras aurait pu commencer à calculer les autres fêtes à partir de n'importe quel jour de fête. C'est vrai, mais le symbolisme et l'importance auraient été perdus. Le Premier Mois, dans le calendrier de Dieu, est très significatif pour chaque Chrétien. Esdras a sûrement vu le parallèle avec le départ d'Égypte de l'ancien Israël, sous Moïse. Nous devons aussi voir le parallèle spirituel de quitter l'Égypte ou la Babylone spirituelle.

 

Esdras est retourné pour reconstruire le temple. C'est au Premier Mois que nous commençons à sanctifier et à reconstruire nos temples. Nous reconstruisons nos cœurs et nos esprits. C'est un temps de reconstruction et de réparation de notre relation avec notre Dieu et avec nos frères. Au Premier Mois, nous célébrons la Pâque et la fête des Pains sans Levain et nous jeûnons pour les Simples et les Gens Erronés. Cela indique Christ, qui était notre Pâque et qui est le médiateur entre l'homme et Dieu. À cause du sacrifice de Christ, nous sommes capables d'entrer dans le saint des saints, devenant un temple spirituel pour que notre Dieu puisse demeurer en nous par Son Esprit Saint. C'est une expression extérieure exigée de la digestion intérieure de la vérité des paroles du Seul Vrai Dieu.

 

Le calendrier est calculé à partir du Premier Mois. Le mois de Nisan ou Abib commence le calendrier Saint de Dieu. Les Juifs calculent aujourd'hui leurs jours saints à partir du Septième Mois. Nous voyons que notre voyage, qui est dépeint dans les fêtes de Dieu, commence au Premier Mois. Cela devrait nous indiquer que nous ne devrions pas commencer à calculer les fêtes d'un point autre que le début du calendrier de Dieu, qui est le mois d'Abib.

 

L'Écriture a révélé que le voyage a pris quatre mois. Il a commencé le Premier jour d'Abib et Esdras est arrivé le Premier jour du Cinquième Mois (d'Ab). C'est parallèle aux 40 ans que l'ancien Israël a voyagé dans le désert. Il est aussi intéressant de noter que le voyage a pris 120 jours. Sur la base d'un jubilé pour un jour, cela équivaut à 6,000 ans, ce qui reflète le voyage de l'homme pour entrer dans le repos spirituel et le royaume. C'est à son tour reflété dans le Sabbat ou le septième jour. C'est souligné par le fait que ceux qui sont partis avec Esdras sont arrivés la septième année du Roi. Cela représente le Millenium et le repos du Sabbat de Dieu en Christ, sous son gouvernement et son système.

 

Le voyage couvre cinq nouvelles lunes. La lune est symbolique de l'église, qui reflète la lumière du soleil de la justice. Cela peut se référer aux cinq pierres que David a prises du ruisseau/torrent pour vaincre Goliath. Ces pierres représentent les cinq églises qui vainquent le système mondial, représenté par Goliath. Nous voyons donc, du même symbolisme, que les cinq nouvelles lunes, qu'Esdras et ceux qui sont partis avec lui ont gardé saintes, sont les cinq églises, qui ont été considérées saintes et qui ont réussi à parvenir au règne de la septième année du roi ou au repos.

 

En arrivant le Premier Jour du Cinquième Mois (d'Ab), nous voyons un autre point significatif. Certains professent aujourd'hui qu'Esdras a voyagé durant les Nouvelles Lunes. C'est une fausse doctrine. Les nouvelles lunes sont intégrales à la compréhension et à l'adoration du Seul Vrai Dieu. L'arrivée le Premier Jour d'Ab montre que c'est un jour important en soi. Ce jour n'a aucune autre signification, à part le fait que c'est une Nouvelle Lune. Il met en évidence son importance et rétablit son observance dans le plan global de Dieu. On ne peut pas faire l'erreur de le confondre avec un autre jour Saint.

 

Cependant, il signifie aussi un autre aspect du voyage jusqu'au Millenium.

 

Si nous prenons les mois comme des millénaires ou des périodes de mille ans, nous savons quand le Messie doit venir. C'était à la fin des quatre mille ans de la création.

 

Le Cinquième Mois est un nombre de Grâce et nous pouvons voir que, dans cet événement, la grâce nous a été accordée et nous sommes entrés dans le royaume de Dieu par la grâce.

 

Par la Grâce, nous étions en Israël, la Terre Promise, le Premier Jour du Cinquième Mois. Mais nous avons pris deux autres mois pour atteindre la place où nous avons mis l'autel du Temple de Dieu et restauré les Nouvelles Lunes et les Jours Saints ou les Sabbats des fêtes consacrées de l'Éternel.

 

C'est donc à la fin du Sixième millénaire, en 2027 (consulter l'étude La Lecture de la Loi avec Esdras et Néhémie [250]), que nous entrons dans le repos du Sabbat de l'Éternel Dieu. À ce moment-là, nous recevons nos responsabilités et la planète est restaurée à la Loi de Dieu.

 

Les Nouvelles Lunes seront obligatoires, à partir de ce moment-là. Les Sabbats, les Nouvelles Lunes et les Fêtes seront observés. Ceux qui ne les observent pas ne seront plus avec nous et ils ne seront certainement pas dans le royaume de Dieu (Ésaïe 66:23 ; Zacharie 14:16-19).

 

Notre marche de Babylone devrait être comme avec Esdras et Néhémie. Nous partons de la Nouvelle Lune, qui est l'Assemblée Solennelle de la Sanctification du Temple et la Pâque de l'Agneau de Dieu. Par la grâce, nous continuons alors jusqu'au repos millénaire de Jésus Christ.

 

 

 

q