Les Églises Chrétiennes de Dieu

[148]

 

 

 

Les Lois Noahides [148]

 

(Édition 1.0 20160813-20160813)

 

La fraude des Lois Noahides a été transmise au monde pour éloigner le Judaïsme du Christianisme ainsi que pour nier les Lois de Dieu qui proviennent de Sa nature et la relation absolue de la Loi et des Patriarches ainsi que l'extension des Lois de Dieu à l'humanité. Son but est d'établir l’antinomisme et la fiction que Dieu a donné la loi aux Lévites pour la placer en Israël et que l'église trinitaire adorant le dimanche n’est pas liée par elle.

  

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2016 Wade Cox)

(Tr. 2016)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
 http://www.logon.org et http://french.ccg.org/

 


 Les Lois Noahides [148]

 


Contrairement au mythe populaire, la Loi de Dieu et les commandements étaient existants, en totalité, depuis le comencement. Ceci est démontré dans les textes sur La Doctrine du Péché Originel Partie 1 Le Jardin d'Éden (No. 246) et l’étude La Doctrine du Péché Originel Partie 2 Les Générations d'Adam (No. 248). Le concept d'une Loi Noahide antérieure au Sinaï est une fiction du Judaïsme rabbinique ultérieur. La compréhension et la crainte de Dieu existaient en Israël depuis Adam jusqu'aux Patriarches, et continuellement jusqu’en Égypte, comme on le voit dans l'exemple des sages-femmes (Ex. 1:17-21).

 

Dieu a parlé à Ses serviteurs les prophètes et spécialement à Moïse par l’intermédiaire de l'Ange de Yahovah (voir l'étude L'Ange de YHVH (No. 024)). (Ex. 3:2-22).

 

(cf. Le Premier Grand Commandement (No.252))

 

***************

 

À partir de l’étude Le Faux Messie (No. 067B) nous posons la question :

Comment les Juifs ont-ils l'intention de communiquer aux Païens et leur faire accepter leur faux Messie et de les "convertir" aux soi-disant principes de base de la Bible ?

 

La réponse est simple et ils ont déjà fait cette affirmation au monde sous la forme de ce qu'on appelle les “Sept Lois Noahides”. Les Lois dites Noahides sont une tentative évidente de faire disparaître les Lois de Dieu dans les nations. Ceci est le fondement du mystère de l'Iniquité.

 

Ils soutiennent que :

 

“Le Judaïsme n'exige pas que chacun se convertisse à la religion. La Torah de Moïse est une vérité pour toute l'humanité, que l’on soit Juif ou non. Le Roi Salomon a demandé à Dieu de tenir compte des prières des non-juifs qui viennent au Temple Saint (I Rois 8:41-43). Le prophète Ésaïe se réfère au Temple en tant qu’une "Maison pour toutes les nations."

 

Le service du Temple durant Sukkot a comporté 70 offrandes de taureaux, correspondant aux 70 nations du monde. Le Talmud dit que si les Romains s'étaient rendu compte de combien d'avantages ils obtiendraient du Temple, ils ne l’auraient jamais détruit.

 

Les Juifs n'ont jamais activement recherché à convertir au Judaïsme parce que la Torah prescrit un chemin juste à suivre pour les païens, connu comme les "Sept Lois de Noé." Maïmonide explique que n'importe quel être humain qui observe fidèlement ces lois morales de base gagne une place appropriée dans le ciel.” (Simmons ibid.)

 

Les Sept Lois de Noé 

Les soi-disant Sept Lois de Noé sont :

1.   La transgression sexuelle ; (en incluant toutes ses formes) ;

2.   Le meurtre ;

3.   Le vol ;

4.   L’idolâtrie ;

5.   Le blasphème (Maudir le Nom) ;

6.   Le fait de manger un membre d'un animal vivant ;

7.   L'exigence pour les lois justes dans une société.

 

Ces sept lois sont un non-sens contrefait en ce qu'aucun système de ce genre n'a jamais été mis en place à partir de Noé, et les Patriarches ont été bien plus avancés et respectueux des lois que cette ruse habile du Judaïsme rabbinique voudrait nous le faire croire. Noé a pris sur l'arche sept paires de chaque animal pur et une paire d’impurs. Les Lois de l’Alimentation étaient en place dès la Création (consulter l'étude Les Lois de l’Alimentation (No. 015) et aussi l’étude Le Végétarisme et la Bible (No. 183)). Ainsi aussi était la compréhension de la création et du calendrier dans son intégral. Josephus enregistre que les deux piliers de pierre et de brique expliquant le calendrier ont été érigés par Seth, et le pilier de pierre enregistrant l’érection des deux piliers était toujours en place dans Siriad (Syrie) en son temps (Josephus, A. des J. Livre 1; 2.3).

 

La loi de l'Idolâtrie est obscure au plus haut point comme dans le but d'être conçue pour obscurcir le deuxième commandement, comme c’est la coutume parmi les Catholiques, afin de faire appel à l'idée qu'il est acceptable de faire des idoles pour prier tant qu'elles sont de "Marie" ou appelées des saints intermédiaires.

 

Ils affirment alors que les systèmes de Justice des nations Païennes sont à la hauteur d’elles tant qu'ils respectent les lignes des Sept Lois Noachides ou Noahides [appelées aussi le Noachisme]. Ils sont alors assurés de gagner une “place dans le ciel” ce qui est un concept païen totalement contraire au Christianisme original et à la Bible.  

 

Dieu a dit, par ses serviteurs les prophètes, que le calendrier entier – des Sabbats, des Nouvelles Lunes, et des Fêtes – doit être observé par toutes les nations dans la Restauration Millénaire du Messie, et les nations mourront si elles ne l’observent pas (Ésaïe 66:23 ; Zacharie. 14:16-19).

 

Cette tromperie de Lois Noahides est alors avancée en tant que fait, et même le congrès des États-Unis les a approuvées parce que cela convient aux Trinitaires de faire ainsi pensant qu'elles sont pour des raisons assez sûres.

Le Congrès américain a officiellement reconnu les Sept Lois Universelles de Noé dans la législation qui a été adoptée par les deux chambres. Le congrès et le Président des États-Unis, George Bush, ont indiqué dans la Loi Publique 102-14, 102e Congrès, que les États-Unis d'Amérique ont été fondés sur les Sept Lois Universelles de Noé, et que ces Lois ont été le fondement de la société depuis l'aube de la civilisation. Ils ont également reconnu que les Sept Lois de Noé sont le fondement sur ​​lequel la civilisation se tient et que l’affaiblissement récent de ces principes menacent le tissu de la société civilisée, et que la préoccupation justifiée dans l'éducation des citoyens des États-Unis d'Amérique et des générations futures est nécessaire. À cet effet, la présente Loi Publique a désigné le 26 Mars, 1991 comme Journée de l'Éducation, U.S.A. http://www.shulchanaruch.com/courses/shortcourses/noahide-laws/

 

Même le Parlement Irlandais a passé une loi dénuée de sens et inapplicable sur le blasphème. Leur constitution est un document Trinitaire et exige la Trinité, étant orchestré par les Catholiques Romains en 1937. http://www.blasphemy.ie/category/topics/irish-constitution/

 

La Loi était en place dès Adam, et a été observée par les Patriarches, et a été rééditée dans son intégralité à Moïse au Sinaï par Jésus Christ qui était avec eux dans le désert (1Cor. 10:4).

 

Les Sept Lois de Noé

Il est bien connu que la foi juive ne cherche pas à faire des convertis, et il est généralement supposé que, puisque le peuple juif ne veut pas faire des Juifs d’autres peuples, ils se contentent simplement d'être laissés tranquilles. Le monde est souvent très surpris de découvrir que la foi juive inclut une disposition complète pour tous les non-Juifs, sans distinction de race, de classe sociale ou d'origine nationale, parfaitement adaptée à leurs besoins, et provenant de la même source dans la révélation divine à travers la prophétie de Moïse, sans intermédiaire que ce soit. Seule la vraie foi universelle des Juifs offre régulièrement quelque chose à ceux qui ne sont pas ses membres, ce qui est le signe de l'authenticité.

 

Cette disposition est connue sous le nom des Lois Noachides. Bien que le premier homme et sa femme, Adam et Ève, aient été commandés de les observer, elles n’ont émergé pleinement qu'après que Noé eût survécu au déluge lequel fit disparaître les pécheurs violents dont les actes répréhensibles avaient englouti le monde en son temps. Les ancêtres du peuple juif ont également été commandés de les obéir jusqu'à ce qu'ils aient reçu toute la Torah au Mont Sinaï, et elles ont ensuite été réaffirmées par Moïse pour toutes les autres nations.

 

Les lois sont toutes des interdictions, contrairement à ceux du peuple juif qui ont des commandements positifs, mais elles ne sont pas destinées à rendre la vie terne ou restreinte. Elles soulignent quelle doit être la bonne et vraie voie, et avec cette voie toutes les nécessités morales pour les non-juifs sont établies, sans avoir besoin de toute autre philosophie, de découverte scientifique ou de changement de gouvernement. Toutes les relations entre Juifs et non-Juifs sont également expliquées, à la fois en Israël et dans d'autres pays.

 

La transgression sexuelle

Toutes les personnes proviennent de relations sexuelles, et donc les lois qui les régissent sont notre ‘constitution’ la plus élémentaire, témoignant de l'origine Divine de l'humanité. Les non-juifs ne sont pas ordonnés de se marier, mais ils sont encouragés à le faire, et il leur est interdit d'avoir des relations avec la femme d'un autre homme. L'homosexualité masculine, l'inceste et les relations bestiales sont également interdites dans la même position, même si les désirs pour eux sont très différents. Les Juifs et non-Juifs sont interdits les uns aux autres, à cause de l'origine différente de leurs commandements respectifs. Lorsque ces lois sont respectées, alors les relations humaines de toutes sortes sont renforcées par la sanction Divine, et l'amour augmente partout dans le monde entier.

 

Le meurtre

Bien que les raisons pour lesquelles les interdictions sexuelles puissent être mystérieuses, si on demande à la plupart des gens quelles lois ils feraient pour gouverner le monde, ils diraient immédiatement qu'en aucun cas l’effusion illégale de sang doit être autorisée à rester impunie. La vie humaine est une mission sacrée, et ne peut être prise qu’avec la sanction légale. Le meurtrier est exécuté par décapitation, à la sentence du tribunal souverain dûment autorisé seulement. La protection est étendue à l'enfant à naître, et les détails de tous les cas d'avortement doivent être étudiés de près conformément à la loi. L'action de guerre est soumise à des normes strictes de sécurité, à l'ordre d'un régime légitime. Il est rare qu'une personne prenne la vie dans des circonstances vraiment lascives, à cause de la reconnaissance instinctive de sa valeur, et cette reconnaissance doit être prise au niveau du jugement que la loi spirituelle exige.

 

Le vol

Le premier homme et la première femme ont transgressé l'interdiction noachide du vol en mangeant le fruit qui leur avait été interdit, et cela est encore une disposition Divine pour les non-Juifs en ce qui concerne tous les biens dans les mains des autres. Le régime de propriété est souscrit par la loi Divine pour toute l'humanité, et pas seulement une question pour une personne lésée de le résoudre elle-même. Le respect des droits de propriété est la base pour la générosité avec les possessions, et pour les relations d'affaires qui conduisent le monde par son utilisation et la circulation des marchandises à leur destination finale. Cela apporte une satisfaction morale dans le lieu de travail, et la promotion de l'éthique dans ce domaine est une nécessité primordiale pour notre société.

 

L’idolâtrie

Si le culte des entités autres que le Créateur n'avait pas été interdit par Son ordre exprès, alors les gens seraient libres de choisir ce qu'ils adorent, tout comme ils choisissent leurs propres amis personnels. Cependant tout le domaine des relations entre l'humanité et son Créateur a été placé en vertu des exigences spécifiques, à savoir que seule Sa vérité et Son unité doivent faire l'objet de croyance, de culte et de philosophie. Sa révélation a deux niveaux : celui de la nature pour compte ordinaire, et l'autre par la prophétie sur le mont Sinaï pour la loi morale. Tous les non-Juifs tirent leur véritable accomplissement religieux de cette dernière source, et toute référence à un intermédiaire provoque l'erreur et la perte de la moralité. Il n'y a pas besoin pour les non-Juifs de former des associations pour l’observance noachide et la prière, mais ils peuvent le faire s’ils le souhaitent.

 

Maudir le Nom

Le pouvoir de la parole distingue l'humanité de toutes les autres espèces, et cette distinction conduit à l'interdiction humaine spécifique de ne pas utiliser la parole pour maudire le Créateur, car cela montre l'ingratitude de sa bonté. Ce commandement s’apparente au précédent, montrant que la domination divine et l'amour divin vont ensemble en tous temps et lieux, peu importe à quel point les difficultés peuvent sembler grandes. Les Juifs et les non-Juifs sont commandés dans le même verset dans cette observance, montrant comment dans les temps messianiques toute l'humanité se rassemblera pour exprimer la louange du Créateur. Tous les autres abus de la parole, tels que les commérages, l'obscénité et les mensonges, sont indiqués dans ce commandement comme quelque chose à éviter, tout comme la prière et les mots de la Torah sont souhaitables pour que la parole devienne vraiment Divine.

 

Manger le membre d'un animal vivant

Bien qu'il puisse sembler exagéré de penser à manger de la viande à partir d'une créature vivante, l'intention derrière cette interdiction est de protéger l'intégrité sexuelle humaine. La connexion entre l'alimentation et la sexualité est bien connue, et c’est la pulsion sexuelle pour la consommation de la ‘chaleur de la vie’ qui mène à la nature de la cupidité qui endommage la reproduction. La Loi Noachide nous enseigne que cela est rectifié en faisant attention de ne manger que de la viande d'un animal qui est totalement mort, et cela est loin d'être toujours le cas dans notre société d'usine où les abattoirs manipulent les animaux de boucherie rapidement et négligemment, parfois les étourdissant seulement avant de les couper pour la vente. Les soins dans cette observance favorise toutes les exigences pour l'amour de la nature et la préservation de l'environnement, et protège le passage des âmes qui se manifestent dans la vie et la consommation des animaux pour nourriture jusqu'au destin ultime du monde.

 

Le système de justice

Les nations non-juives du monde sont commandées d’éviter l'état d'anarchie en assumant et exerçant la juridiction souveraine, de maintenir les tribunaux qui punissent les contrevenants par l'application régulière de la loi, et qui fournissent une réparation civile dans la société. Les Lois Noachides elles-mêmes forment la base du code pénal, mais chaque nation peut faire des lois civiles comme elle l'entend dans les lignes directrices générales. Cette disposition ne concerne pas la Terre d'Israël, où le pouvoir souverain est dans les mains du peuple juif, et ils jugent les non-Juifs de toute nationalité vivant ou se rendant là sous ces mêmes Lois Noachides.

 

Les sociétés sont maintenues en existence par le pouvoir souverain par l'adoption du droit des sociétés, qui est habilité par ce commandement. Le pouvoir souverain est chargé de réglementer ces sociétés dans l'intérêt public, et d'assurer leur conformité avec tous les aspects de la loi. Ainsi le communisme et le fascisme sont en violation de la loi spirituelle à cause de leur faute dans ce règlement. Les non-juifs sont obligés de chercher la réconciliation plutôt que d’apporter leurs différends directement à la cour, et à son tour, les oblige à faire des dons de charité aux nécessiteux afin de favoriser la réconciliation en général.

 

Les rabbins du Talmud disent : ‘La guerre vient au monde par le report ou délai de jugement, la perversion de la justice, et l'enseignement de la Torah non conformément à son sens juridique.’ Lorsque tous les processus de la loi sont rectifiés de cette manière, avec un bon gouvernement appliqué à les soutenir, fonctionnant dans l'intégrité Divine, alors les griefs sont correctement manipulés et la vraie paix émerge dans la lumière du jour. Ceci est parmi les reconnaissances du Congrès des États-Unis dans sa Déclaration approuvant les Lois Noachides (H.J. Res. 104, Public Law 102-14, Mars 1990 et par la suite), basée sur une longue compréhension historique du peuple juif et la Torah.

http://www.simpletoremember.com/articles/a/seven-laws-of-noah/

 

****************


(cf. l'étude La Doctrine du Péché Originel Partie 2 Les Générations d'Adam (No. 248))

 

La Lignée de Seth

Nous retournons maintenant à Adam et à la naissance de Seth.

Genèse 4:25 Adam connut encore sa femme ; elle enfanta un fils, et l’appela du nom de Seth, car, dit-elle, Dieu m’a donné un autre fils à la place d’Abel, que Caïn a tué.

 

Seth (SHD 8352 Shêth) signifie substitué et est dérivé de SHD 7896 shîyth signifiant placer (c'est aussi l'origine probable du mot anglais sheath (gaine en français) pour une arme).

 

26 Seth eut aussi un fils, et il l’appela du nom d’Énosch. C’est alors que l’on commença à invoquer le nom de l’Éternel. (LSG)

 

À partir de ce temps, on commença à invoquer le nom de Yahovah. Ainsi, l'affirmation que le nom n'était pas connu avant le Sinaï est une fiction. La loi a été donnée au monde depuis le début et Yahovah faisait partie de la structure qui l'a émise. Les lois noahides sont une fiction rabbinique pour justifier et être justifiés par les Babyloniens et le Talmud. Ils doivent avoir un point à mi-chemin entre leurs traditions mal interprétées et impossibles et le reste de la population pensante, qui a lu la Bible, mais est sous l'influence du système triune.

 

L'affirmation selon laquelle c’était alors au bout de deux générations qu’ils ont commencé à invoquer le nom du Seigneur implique un éloignement de Dieu et une nécessité de le faire par l'affliction.

 

Genèse 5:1-32 Voici le livre de la postérité d’Adam. Lorsque Dieu créa l’homme, il le fit à la ressemblance de Dieu. 2 Il créa l’homme et la femme, il les bénit, et il les appela du nom d’homme, lorsqu’ils furent créés. 3 Adam, âgé de cent trente ans, engendra un fils à sa ressemblance, selon son image, et il lui donna le nom de Seth. 4 Les jours d’Adam, après la naissance de Seth, furent de huit cents ans ; et il engendra des fils et des filles. 5 Tous les jours qu’Adam vécut furent de neuf cent trente ans ; puis il mourut.

 

Dans ce texte, nous voyons la longévité absolue des Patriarches affichée. Adam est en vie à la naissance de Seth et du fils de Seth, et son fils et ainsi de suite pendant des générations. En outre, la capacité de reproduction des femmes a également été étendue à la longévité. Les fils et filles d'Adam et Ève sont également considérables. Ève a porté des enfants longtemps après qu'elle eût 130 ans et même des centaines d'années.

 

***************

  

La Sanctification du Temple de Dieu (No. 241)

 

Le Premier jour du Premier mois est un jour d'assemblée solennelle. C'est un jour d'importance, comme nous le voyons de Genèse 8:13.

 

Il y a six événements principaux qui ont commencé le Premier jour du Premier mois. Ce calendrier a longtemps précédé la Loi au Sinaï.

 

Le premier événement a été la restauration de la Terre sous Noé et l'assèchement des eaux, permettant l'enlèvement de la couverture de l'Arche (Genèse 8:13). Ce concept entier fait un non-sens des soi-disant Lois Noahides des Pharisiens, et nous traiterons de ces questions séparément.

 

Genèse 8:13   L'an six cent un, le premier mois, le premier jour du mois, les eaux avaient séché sur la terre. Noé ôta la couverture de l'arche : il regarda, et voici, la surface de la terre avait séché. (LSG)

 

 

***************

 

La Loi et le Sixième Commandement (No. 259)

 

La présomption d'innocence

La présomption d’innocence est inhérente dans la Bible et nul ne peut être mis à mort ou puni sauf par le témoignage de deux ou trois témoins. Cela se retrouve partout à travers la Bible dans tous les aspects. Pourtant, la Mishnah introduit le concept exactement opposé dans la Quatrième Division : l’Ordre des Dommages Sanhédrin 4:1 E(2).

 

Dans les causes concernant la propriété, ils commencent (argumentent) la cause pour l’acquittement ou pour la conviction, alors que dans les causes impliquant la peine capitale, ils commencent seulement la cause pour l’acquittement et pas pour la conviction.

(cf. The Mishnah A New Translation, Jacob Neusner, Yale University Press, New Haven and London, 1988, p. 589).

 

Dans toutes les causes, la présomption d’innocence demande que les charges soient données et ensuite entendues et établies par la parole de deux témoins et qu’il soit donné à l’accusé l’opportunité de les réfuter devant un tribunal composé de juges désignés et impartiaux dans tous les aspects, ne faisant pas acception de personnes. Durant la période du Temple, les causes concernant la propriété étaient entendues par un tribunal de trois juges et toutes les causes impliquant la peine capitale étaient entendues par au moins vingt-trois membres du Sanhédrin, comme la Mishnah l’indique elle-même (ibid., D(1)). Ainsi, toute décision dans les causes concernant la propriété pouvait être appelée devant un tribunal, lorsqu’elle avait été déléguée pour les auditions préliminaires. Toutes les causes impliquant la peine capitale devaient être entendues devant un minimum de vingt-trois membres du Sanhédrin même, parce que cela impliquait la peine de mort. Les appels étaient permis dans les causes avec témoins et aussi avec preuves, dès cette époque-là (Mishnah, ibid).

 

Pour cette raison, les assertions insidieuses des soi-disant Lois Noahides, que le Judaïsme essaie d’établir à partir du Talmud et qui permettent la conviction sur la déposition d’un témoin, sont contraires à la justice et aux Lois de Dieu. Ces idées et ces pratiques sont insidieuses, non bibliques et injustes. Ces mêmes concepts injustes sont à la base des systèmes judiciaires européens modernes où la personne est coupable jusqu’à ce que son innocence soit prouvée. Des listes de suspects peuvent être compilées et diffusées sans procès ou preuves ou jugement. Le Royaume Uni a adopté cette iniquité parmi ses systèmes de maintien de l’ordre sans un murmure. Les résultats et les réformes de la Guerre Civile Anglaise et des époques subséquentes sont perdus sans gémissement par des raisonnements puérils. Les gens qui ont accès aux dossiers peuvent détruire leurs ennemis et il n’y a aucune justice. À cause de cela, ainsi que les meurtres et l’injustice qu’il a permis, le Saint empire Romain a été détruit et la Révolution a changé l’Europe en 1850 (cf. Malachi Martin, The Decline and Fall of the Roman Church, Secker and Warburg, London, 1982, pp. 250-256 et suivantes). À son tour, le Christianisme a perverti la loi autant sinon plus que ne l’avait fait le Judaïsme rabbinique. La Loi de Dieu n’a jamais été fidèlement exécutée, sauf sous Moïse et David et durant les courtes restaurations occasionnelles. Le Christianisme n'a jamais vraiment été essayé et, encore moins, testé correctement.

 

De la même façon, quand Qasim incorrectement appelé Mouhammad (qui était le conseil des anciens de l’Église de Dieu en Arabie) a essayé de réintroduire la Loi de Dieu, et les Quatre Califes Correctement Guidés ont essayé de la mettre en application, elle a été sapée et détruite. La durée de l’Islam a été aussi courte que le royaume de David. L’Islam a été détruit par les Hadith, comme les Conciles avaient détruit le Christianisme, et la tradition et le Talmud avaient détruit la Loi et développé le Judaïsme. Babylone a régné pendant des milliers d’années. C'est la religion du dieu de ce monde qui régnera jusqu’à la restauration qui vient.

 

L’égarement Final

La Forte Illusion [ou puissance d’égarement] est développée dans les derniers jours avec tous les signes et les prodiges.

 

Les fondements de comment les éléments chrétiens et autres, aussi bien que les Juifs eux-mêmes, seront probablement trompés est au moyen des Lois Noahides et de cette religion mixte développée par ce Dernier Pape et les compères au Vatican (voir l'étude Le Dernier Pape (No. 288)).

 

Cette Apostasie a été établie et acceptée par la papauté de sorte que le Sabbat puisse être seulement le droit des Juifs et non des Chrétiens et donc les Juifs vont imposer le calendrier Hillel et leurs traditions. L’observance des vrais Sabbats, Nouvelles Lunes et Jours Saints par l'Église de Dieu sera persécutée et rendue presque impossible. Alors que les Chrétiens seront reconnus comme ayant le droit de garder ou d’observer le dimanche et leurs traditions, le reste de l'Islam gardera la préparation du vendredi soir pour la prière, faussement appelée Juma'ah comme un Sabbat de l'Islam, alors que cela n’était pas et n’est pas un jour de Sabbat, mais simplement la préparation pour le Sabbat (voir les études Le Sabbat dans le Coran (No. 274) à :  http://www.ccg.org/french/s/p274.html et Le Juma'ah : La Préparation pour le Sabbat (No. 285) à:  http://www.ccg.org/french/s/p285.html.

 

Ainsi, avec un ensemble de règles de base qui prétendent être applicables en vertu des Lois de Dieu, mais qui ignorent la plupart d'entre elles et restreint le Sabbat au Judaïsme apostat, la forte illusion ou puissance d’égarement sera donnée à un grand nombre de personnes et l'Homme de Péché deviendra renforcé dans l'hérésie antinomienne et soutenu par le Christianisme apostat et le Judaïsme apostat et corrompu (voir L'Homme du Péché et l’Apostasie (No. 299E)).