Christian Churches of God

[044]

 

 

 

L'Avertissement des Derniers Jours

(Édition 3.0 19940730-19990724-20070602-20160110)

 

Dieu ne détruit pas les gens sans les avertir au préalable. Cet avertissement est exécuté par l’intermédiaire de Ses serviteurs les prophètes. L'avertissement des Derniers Jours est exécuté par un processus qui est lui-même dans la prophétie. Ce processus est examiné.

 

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 1994, 1998, 1999, 2007, 2016 Wade Cox)

(Tr. 2003, 2021, rév. 2021)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://ccg.org/

 

 

 

 

L'Avertissement des Derniers Jours [044]

 

Il est nécessaire aux yeux de Dieu de ne pas détruire les gens si ces derniers ne sont pas informés au préalable de ce qu'ils font de mal. Il est donc nécessaire d’avertir ces gens du danger qui les menace. Dieu choisit de le faire par l’intermédiaire de Ses serviteurs les prophètes.

Amos 3:7  Car le Seigneur, l'Éternel, ne fait rien sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes. (LSG)

 

Parfois, cet avertissement est bref, comme dans le cas du prophète Jonas : l'avertissement a duré trois jours et la période donnée à Ninive pour se repentir était de quarante jours ; Ninive s’est repenti. On donne le processus entier de cette prophétie et la signification du Signe de Jonas dans le document d'étude Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple (No. 013)). Parfois, le processus s'est déroulé sur une longue période de temps, dans une patience éprouvée, comme le relate Néhémie 9:30.

Néhémie 9:30  Pendant de longues années, tu les as supportés, tu les as avertis par ton Esprit, par tes prophètes, et ils n'ont pas voulu écouter. (RSV)

 

Dieu n'engagera pas le processus des Derniers Jours avant d’avoir averti les nations concernées. Parfois, cela se fera en attirant l'attention de ces nations sur la signification d’une prophétie donnée il y a longtemps et qui n'a pas été comprise jusqu'à ce moment-là.

 

La responsabilité de l'avertissement ne repose pas sur Dieu seul pour apparaître en visions à Ses serviteurs. C'est pour cette raison que les élus ont été faits intendants des mystères de Dieu (1Corinthiens 4:1-2). Il leur révèle l'intention des prophéties par l'Esprit Saint, comme nous le voyons ci-dessus.

 

Le processus d'avertissement a été révélé à Ses serviteurs par les passages des chapitres 3 et 33 d'Ézéchiel. Ézéchiel a été envoyé à la Maison d'Israël. Il a en fait été envoyé au fleuve Kebar ou Khabour (Ézéchiel 3:15), ce qui diffère du Kebar du 1:3 où il a révélé la vision. Il a été envoyé à un affluent de l'Euphrate à environ 45 miles (75 km) de Babylone. D’après ce texte, on pourrait supposer qu'il a été envoyé à la Maison d'Israël qui se trouvait parmi les Babyloniens au moment de la captivité. C’est ce que prétend le Judaïsme moderne. Cependant, la mission d'Ézéchiel s’adressait à la Maison entière d'Israël et il ne fait aucun doute que le livre d'Ézéchiel s'applique à la fin des temps à la maison d'Israël, qui inclut les élus de toutes les nations mais, plus particulièrement, l'Israël physique. Les responsabilités des serviteurs de Dieu sont de connaître la volonté de Dieu, qui est la Loi, et les conséquences qui découlent de l'infraction de cette Loi (voir Ézéchiel 3:17-27).

Ézéchiel 3:17-27 Fils de l'homme, je t'établis comme sentinelle sur la maison d'Israël. Tu écouteras la parole qui sortira de ma bouche, et tu les avertiras de ma part. 18 Quand je dirai au méchant : Tu mourras ! si tu ne l'avertis pas, si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa mauvaise voie et pour lui sauver la vie, ce méchant mourra dans son iniquité, et je te redemanderai son sang. 19 Mais si tu avertis le méchant, et qu'il ne se détourne pas de sa méchanceté et de sa mauvaise voie, il mourra dans son iniquité, et toi, tu sauveras ton âme. 20 Si un juste se détourne de sa justice et fait ce qui est mal, je mettrai un piège devant lui, et il mourra ; parce que tu ne l'as pas averti, il mourra dans son péché, on ne parlera plus de la justice qu'il a pratiquée, et je te redemanderai son sang. 21 Mais si tu avertis le juste de ne pas pécher, et qu'il ne pèche pas, il vivra, parce qu'il s'est laissé avertir, et toi, tu sauveras ton âme. 22 Là encore la main de l'Éternel fut sur moi, et il me dit : Lève-toi, va dans la vallée, et là je te parlerai. 23 Je me levai, et j'allai dans la vallée ; et voici, la gloire de l'Éternel y apparut, telle que je l'avais vue près du fleuve du Kebar. Alors je tombai sur ma face. 24 L'esprit entra en moi, et me fit tenir sur mes pieds. Et l'Éternel me parla et me dit : Va t'enfermer dans ta maison. 25 Fils de l'homme, voici, on mettra sur toi des cordes, avec lesquelles on te liera, afin que tu n'ailles pas au milieu d'eux. 26 J'attacherai ta langue à ton palais, pour que tu sois muet et que tu ne puisses pas les reprendre, car c'est une famille de rebelles. 27 Mais quand je te parlerai, j'ouvrirai ta bouche, pour que tu leur dises : Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel. Que celui qui voudra écouter écoute, et que celui qui ne voudra pas n'écoute pas, car c'est une famille de rebelles. (LSG)

Le processus du Livre d'Ézéchiel se développe depuis la responsabilité des jours du système babylonien jusqu'à la destruction du système mondial à la fin de la période connue comme le Temps des Païens. Cette séquence se développe jusqu’au temps des sentinelles au Chapitre 33. La période qui précède immédiatement est la période couverte par les prophéties concernant la chute de l'Égypte. Cette période est le sujet du document d'étude La Chute de l'Égypte (No. 036) La Prophétie des Bras Cassés de Pharaon.

 

Il a été fait référence dans ce document au passage trouvé dans Jérémie 4:15 et suivants. Jérémie 4:15-16 contient une déclaration plutôt énigmatique.

Jérémie 4:15-16 Car une voix qui part de Dan annonce la calamité, et proclame le mal depuis la montagne d'Éphraïm. 16 Avertissez les nations qu’il arrive, faites-le connaître à Jérusalem : des assiégeants viennent d'une terre lointaine ; ils poussent des cris contre les villes de Juda. (RSV)

 

La note de bas de page dans la Bible New Oxford Annotated Bible dit de ce passage et des suivants :

13-18 : Vite, comme l'aigle et le vent de la tempête, les chars et la cavalerie de l'ennemi approchent. Des communiqués retracent cette avancée depuis Dan (8.16), en passant par la montagne d'Éphraïm (la Palestine centrale), de Benjamin (6.1) jusque dans le centre de Juda.

19-22 : Quoique les gens soient insensés et stupides (5.2-3), le prophète se lamente sur le désastre soudain qui a détruit sa terre bien-aimée, comme la destruction d'une tente (10.19-21).

23-28 : Dans une vision, le prophète voit les résultats terrifiants du jugement irrévocable de Dieu (7.16 ; 15.1-4). Comme si elle avait été frappée par une puissante bombe nucléaire, la terre a été ramenée à son état primitif : désolée et chaotique (Genèse 1.2).

29-31 : Comme une prostituée rejetée (3.2-3), comme une femme dans l'angoisse de l'accouchement, comme une victime sans défense devant son meurtrier, Jérusalem, la fille de Sion, tend les mains en implorant vainement et souffre seule son agonie.

 

Les références aux armes nucléaires ne sont pas des erreurs accidentelles de style.

 

Les commentateurs savent que Jérusalem était seule à ce moment-là, car Israël était allé en captivité en l’an 722 AEC (Avant l’Ère Courante). Dan et Éphraïm étaient occupés par des peuples vassaux étrangers qui ne voulaient pas, et n'ont pas voulu, soutenir ou avertir Juda de quoi que ce soit. Ces peuples étaient les ennemis de Juda et le sont restés après l'exil, pendant la reconstruction du Temple mentionnée dans Esdras, Néhémie, Aggée et Zacharie. Cette prophétie a une double application.

 

La signification du texte de Jérémie est qu'il se rapporte à la période précédant la destruction du Temple, qui a son application aux temps de la fin dans la destruction du Temple, lequel Temple sont les élus. Les élus ne peuvent pas être détruits en tant que tels ; ils sont dispersés au sens figuré et beaucoup sont tués. C'est l'activité qu'Ézéchiel reprend à partir du Chapitre 34, après le processus des veilleurs du Chapitre 33. La séquence devrait alors pouvoir être vue depuis la fin du Temps des Gentils (Païens), avec la dernière chute de l'Égypte, jusqu’à la concentration des puissances du Moyen-Orient que nous voyons maintenant se rassembler sous la forme de l'Islam fondamentaliste. Ces puissances sont rassemblées en vue de la libération des quatre grands Anges au fleuve Euphrate (Apoc. 9:15) pour les Guerres des Derniers Jours, afin qu'ils tuent un tiers de l'humanité. On explique ce processus dans le document La Chute de l'Égypte (No. 036) La Prophétie des Bras Cassés de Pharaon.

 

L’érudition séculaire moderne tente de réduire la puissance et la portée de la prophétie biblique en isolant l'application des références à l'accomplissement des invasions babyloniennes initiales. L'argument traditionnel est que le secteur tribal nordique de Dan devait être envahie en premier, puis Éphraïm, et ainsi de suite. Le problème avec ce scénario est que lorsque les prophéties ont été écrites, les tribus du nord étaient déjà parties en captivité et se trouvaient au-delà de l'Araxes, ayant été emmenées là par les Assyriens. Shalmaneser (724-721 AEC) a vaincu les tribus du nord en l’an 722 AEC et a réinstallé les colons de Cutha, Babylone, Hamath et d'autres régions (par exemple, les Mèdes) (voir Interpreters Dictionary of the Bible, Vol. 4, p. 191). Shalmaneser a conquis Israël en l’an 722 AEC.

 

Mais les principales déportations ont eu lieu sous Sargon II (The Century World History Factfinder de McEvedy, 1984, p. 20). Dan et Éphraïm avaient disparu au moment de l'invasion babylonienne. De plus, il est incorrect de dire que les régions de Dan et d’Éphraïm ont été réoccupés par des Israélites - ce n'est pas le cas. La vue des Samaritains est qu'ils ont été réinstallés en l’an 722 AEC mais qu’en tant qu’Israélites légitimes, ils ont été rapatriés après 55 ans, c’est-à-dire en 667 AEC.

 

Les Samaritains prétendent ainsi être des descendants des Israélites autochtones mélangés aux tribus placées là dans le cadre d’un processus délibéré de repeuplement politique. Les Samaritains prétendent en être les représentants légitimes, en interprétant les textes de Deutéronome 12:5 pour faire croire que Dieu a choisi le Mont Garizim, et en modifiant Deutéronome 27:4 avec la malédiction du Mont Ébal et les bénédictions du Mt. Garizim. Les textes samaritains des Dix Commandements contiennent un texte, composé synthétiquement de Deutéronome 27:2-8 et 11:30, pour montrer que le sacrifice doit avoir lieu sur cette montagne. Ainsi, selon la vue des Samaritains, ils avaient été rapatriés en 667 AEC et occupaient Israël à ce moment-là. La vue juive est qu'ils ne l'étaient absolument pas et qu'ils ne sont pas Israélites. Juda ne peut pas jouer sur les deux tableaux. Soit Israël n'était pas là et la prophétie concerne les Derniers Jours, soit ils étaient là et les Samaritains sont des Israélites bénéficiant des véritables bénédictions.

 

Rien ne prouve que les Samaritains aient hérité des bénédictions d'Éphraïm et de Manassé. En effet, les actions de Christ en disent long sur le fait qu’il ne les considérait pas comme des Israélites. En outre, l'interprétation des Manuscrits de la Mer Morte montre que la Communauté juive au temps de Christ considérait Éphraïm et Manassé comme des nations distinctes et puissantes dans les Derniers Jours. Les Samaritains ne le sont catégoriquement pas. Les dix tribus perdues ont été prises au nord de l'Araxes et il n'existe aucune preuve biblique de leur présence au temps de Jérémie et de l'exil babylonien. En effet, Jérémie affirme qu'elles ne l'étaient pas. Il dit que Dieu rejettera Juda, comme toute la progéniture d'Éphraïm ont été rejetés (Jérémie 7:15). En outre, Jérémie 4:23 et suivants traite spécifiquement des Derniers Jours et de la désolation de la Terre et de ses villes. Cette prophétie constitue une base essentielle pour la vue des Adventistes du Septième Jour du ravissement/enlèvement céleste et de la théorie de la Terre dévastée (désolée) pendant mille ans. Ils ont tort, car ils ignorent le commentaire qui se trouve au verset 27 selon lequel l'Éternel ne fera pas une destruction complète. Il est cependant incontestable que Jérémie 4 a une application apocalyptique. Jérémie développe un cadre et montre ensuite son application progressive depuis la chute de Juda sous les Babyloniens jusqu’au rétablissement dans les Derniers Jours. Les prophéties se rapportent donc à un autre temps que nous allons extraire des prophéties de la Bible. L'intention du message de Jérémie 4:15 est que Dieu parle à travers Éphraïm et non Juda dans les Derniers Jours, supprimant ainsi le sacerdoce. C'est un fait que Christ a retiré le sacerdoce et l'a placé dans une nation qui en montre les fruits.

 

Jérémie examine ensuite l'échec d'Israël à tenir compte des avertissements de Ses serviteurs. L'exemple de ce processus aux temps de la fin est le symbole de l'Église de Laodicée, qui n'écoute pas et qui est si arrogante et juste à ses propres yeux (pharisaïque) qu'elle est vomie de la bouche de Dieu (Apoc. 3:14-22). Notez les commentaires adressés aux Laodicéens. Christ se tient à la porte et frappe. Au cours des quatre dernières Églises, l'avènement du Messie est de plus en plus imminent. Avec Laodicée, il est à la porte. Cependant, toutes les quatre sont présentes à son retour. Il envoie ses serviteurs aux Laodicéens et ils n'écoutent pas. Non seulement le leadership échoue chez les Laodicéens, mais aussi les élus à tous les niveaux, échouent à agir conformément aux responsabilités établies dans Ézéchiel 3 et 33. Ils sont dans une telle acception de personnes et si matérialistes, qu'ils ne comprennent tout simplement pas leur nudité. Pensez à la façon dont les élus seront jugés pour leur acception de personnes au cours des cinquante dernières années.

 

Jérémie aborde le processus d'avertissement de la congrégation dans un certain nombre de passages significatifs.

Jérémie 7:25-28 Depuis le jour où vos pères sont sortis du pays d'Égypte, jusqu'à ce jour, je vous ai envoyé tous mes serviteurs, les prophètes, je les ai envoyés chaque jour, dès le matin. 26 Mais ils ne m'ont point écouté, ils n'ont point prêté l'oreille ; ils ont raidi leur cou, ils ont fait le mal plus que leurs pères. 27 Si tu leur dis toutes ces choses, ils ne t'écouteront pas ; si tu cries vers eux, ils ne te répondront pas. 28 Alors dis-leur : C'est ici la nation qui n'écoute pas la voix de l'Éternel, son Dieu, et qui ne veut pas recevoir instruction ; la vérité a disparu, elle s'est retirée de leur bouche. (LSG)

Ainsi, la vérité a été la dernière victime de la désobéissance arrogante d'Israël. Cette situation est présente dans les Derniers Jours avec l'Église de Laodicée. Cette Église ne se sent pas convaincue par la vérité, que ce soit son ministère ou les frères, en général.

 

Le message de Jérémie s’adresse d’abord à Jérusalem, puis à Juda et ensuite à Israël, en général. Le message est repris dans Jérémie 25:4-6.

Jérémie 25:4-6 L'Éternel vous a envoyé tous ses serviteurs, les prophètes, il les a envoyés dès le matin ; et vous n'avez pas écouté, vous n'avez pas prêté l'oreille pour écouter. 5 Ils ont dit : Revenez chacun de votre mauvaise voie et de la méchanceté de vos actions, et vous resterez dans le pays que j'ai donné à vous et à vos pères, d'éternité en éternité ; 6 n'allez pas après d'autres dieux, pour les servir et pour vous prosterner devant eux, ne m'irritez pas par l'ouvrage de vos mains, et je ne vous ferai aucun mal. (LSG)

Ce message est répété dans Jérémie 35:15. Mais la différence est qu'il y a un petit reste, les Récabites, qui ont suivi les commandements de leurs pères et de Dieu. Ceux-ci ont été récompensés. Ce concept est également répété dans les Fils de Tsadok qui représentent approximativement la minorité loyale des élus dans les Derniers Jours. Ce concept est à la base de la communauté de Qumran et des Manuscrits de la Mer Morte.

 

Le commentaire selon lequel l'Éternel a envoyé Ses prophètes tôt le matin ne signifie pas que l'Éternel se lève tôt. Cela signifie que l'Éternel envoie Ses serviteurs avec suffisamment de temps pour faire le travail et se repentir. Mais ils n'ont pas écouté à ce moment-là (Jérémie 25:7 et suiv.) et ils n'écouteront pas maintenant (Ésaïe 26:15-18).

 

Ce message est répété dans Jérémie 26:3-6.

Jérémie 26:3-6 Peut-être écouteront-ils, et reviendront-ils chacun de leur mauvaise voie ; alors je me repentirai du mal que j'avais pensé leur faire à cause de la méchanceté de leurs actions. 4 Tu leur diras : Ainsi parle l'Éternel : Si vous ne m'écoutez pas quand je vous ordonne de suivre ma loi que j'ai mise devant vous, 5 d'écouter les paroles de mes serviteurs, les prophètes, que je vous envoie, que je vous ai envoyés dès le matin, et que vous n'avez pas écoutés, 6 alors je traiterai cette maison comme Silo, et je ferai de cette ville un objet de malédiction pour toutes les nations de la terre. (LSG)

Silo (ou Seilun) était le lieu où l'Éternel a en premier lieu placé Son nom (voir Deutéronome 12:5,11 etc. ; cf. 1Samuel 4:4) et que l'Éternel a détruit à cause de sa méchanceté (Jérémie 7:12). Le message ici s’adresse également aux élus, car si l'Éternel n'épargne pas Sa maison, quelle sera la fin de la nation elle-même ? Notez également le concept d'être épargné par le repentir, suite à l’avertissement. Cela souligne l'importance du travail opportun par les serviteurs de Dieu.

 

Jérémie 29:18-19 note aussi le concept d'avertir la nation.

Jérémie 29:18-19 Je les poursuivrai par l'épée, par la famine et par la peste, je les rendrai un objet d'effroi pour tous les royaumes de la terre, un sujet de malédiction, de désolation, de moquerie et d'opprobre, parmi toutes les nations où je les chasserai, 19  parce qu'ils n'ont pas écouté mes paroles, dit l'Éternel, eux à qui j'ai envoyé mes serviteurs, les prophètes, à qui je les ai envoyés dès le matin ; et ils n'ont pas écouté, dit l'Éternel. (LSG)

 

Notez le fait que les punitions ici sont les mêmes que ceux des deuxième, troisième et quatrième sceaux d'Apocalypse 6. Ainsi, la dualité d'application au temps de la fin est également évidente.

 

Ces commentaires apparaissent également dans Jérémie 44:4-5.

Jérémie 44:4-5 Je vous ai envoyé tous mes serviteurs, les prophètes, je les ai envoyés dès le matin, pour vous dire : Ne faites pas ces abominations, que je hais. 5 Mais ils n'ont pas écouté, ils n'ont pas prêté l'oreille, ils ne sont pas revenus de leur méchanceté, et ils n'ont pas cessé d'offrir de l'encens à d'autres dieux. (LSG)

 

La Loi est le statut en vigueur que l'Éternel utilise pour traiter avec les élus ainsi qu’à la nation. Ce thème est également repris dans Zacharie 1:4-6.

Zacharie 1:4-6 Ne soyez pas comme vos pères, auxquels s'adressaient les premiers prophètes, en disant : Ainsi parle l'Éternel des armées : Détournez-vous de vos mauvaises voies, de vos mauvaises actions ! Mais ils n'écoutèrent pas, ils ne firent pas attention à moi, dit l'Éternel. 5 Vos pères, où sont-ils ? Et les prophètes pouvaient-ils vivre éternellement ? 6 Cependant mes paroles et les ordres que j'avais donnés à mes serviteurs, les prophètes, n'ont-ils pas atteint vos pères ? Ils se sont retournés, et ils ont dit : L'Éternel des armées nous a traités comme il avait résolu de le faire selon nos voies et nos actions. (LSG)

 

Le résultat final est qu'il y a un échec général à se repentir. Mais l'Éternel épargnera nos gens, si nous faisons le travail diligemment et s'ils se repentent. Une grande partie de la responsabilité nous incombe. Il ne faut pas que l’Éternel mette cette accusation à notre porte.

 

Je regardais, et personne pour m'aider ; j'ai été étonné de voir qu'il n'y avait personne pour me soutenir ; c'est pourquoi mon propre bras m'a sauvé, et ma fureur m'a soutenu (Ésaïe 63:5).

Ce texte d'Ésaïe 63:1-8 est clairement Messianique. Ce texte se réfère au salut d'Israël, parce qu'ils ne voulaient pas mentir. L'amour de la vérité sera de nouveau restauré en eux.

 

Cependant, lorsque le Messie viendra, ce ne sera pas par les actions de l'Église que le monde sera sauvé ou même vaguement couronné de succès. Ils prêcheront l'évangile du Royaume de Dieu. Puis alors la fin viendra. Cependant, Ésaïe 26:15-21 montre les actions de l'Israël physique et spirituel.

Ésaïe 26:15-21 Multiplie le peuple, ô Éternel ! Multiplie le peuple, manifeste ta gloire ; recule toutes les limites du pays. 16 Éternel, ils t'ont cherché, quand ils étaient dans la détresse ; ils se sont répandus en prières, quand tu les as châtiés. 17 Comme une femme enceinte, sur le point d'accoucher, se tord et crie au milieu de ses douleurs, ainsi avons-nous été, loin de ta face, ô Éternel ! 18 Nous avons conçu, nous avons éprouvé des douleurs, et, quand nous enfantons, ce n'est que du vent : Le pays n'est pas sauvé, et ses habitants ne sont pas nés. 19 Que tes morts revivent ! Que mes cadavres se relèvent ! -Réveillez-vous et tressaillez de joie, habitants de la poussière ! Car ta rosée est une rosée vivifiante, et la terre redonnera le jour aux ombres. 20 Va, mon peuple, entre dans ta chambre, et ferme la porte derrière toi ; cache-toi pour quelques instants, jusqu'à ce que la colère soit passée. 21 Car voici, l'Éternel sort de sa demeure, pour punir les crimes des habitants de la terre ; et la terre mettra le sang à nu, elle ne couvrira plus les meurtres. (LSG)

 

Ce texte est examiné plus en détail dans le document La Chute de l'Égypte (No. 036) La Prophétie des Bras Cassés de Pharaon.

 

Ce qui nous intéresse ici, c'est que le texte est clairement messianique et concerne les Derniers Jours et la séparation des élus pendant la tribulation. Ce passage se rapporte au dommage fait à la Terre après que les serviteurs de l'Éternel auront été scellés (Apoc. 7:3).

 

Tout d’abord, les élus doivent être sortis, appelés et développés dans l'Esprit. Ensuite, après la persécution des Derniers Jours, ils sont mis de côté lors de la venue du Messie afin que le monde soit amené à se repentir.

 

La signification de ce processus est que l'on s'attend de nous que nous fassions tout ce que nous pouvons, mais cela n'emmènera pas le monde à se repentir. Néanmoins, si la nation est traitée sévèrement ou qu’une seule nation ou Israël seul soit amené à se repentir et soit épargné, cela dépend peut-être de ce que nous faisons. Ce n'est pas par le succès de nos activités que nous sommes finalement jugés. C'est par notre état spirituel. Il ne fait cependant aucun doute que nous avons un travail à faire, une tâche à accomplir, et une tâche importante.

 

Il est absolument inacceptable d'essayer d'ignorer ou d’écarter ces prophéties comme ne s'appliquant pas aux Derniers Jours, alors qu’elles s’inscrivent si clairement dans les schémas qui mènent jusqu'au Millenium. Si l'on adopte l'approche consistant à appliquer des commentaires séculiers, on peut faire abstraction de toute la Bible comme ayant eu lieu il y a des siècles et comme n'étant pas pertinente pour les temps de la fin. La Bible s'interprète elle-même et nous avons la responsabilité d'être des gardiens diligents des mystères de Dieu.

 

L'évangile du Royaume de Dieu est enseigné par l’exemple dans la vie quotidienne et par l'annonce directe des prophéties. Les deux vont de pair et ne peuvent pas être séparés dans l'exécution de nos devoirs. Tenter de le faire, c'est essayer d'éviter nos devoirs dans des situations difficiles. Si nous voulons prêcher des choses agréables maintenant, quand il n'y a aucune menace ou de persécution, comment tiendrons-nous lorsque le Jourdain sera en crue ? Si nous ne pouvons pas courir avec des hommes à pied, comment pourrons-nous courir avec des chevaux au moment de l'épreuve ?

Jérémie 12:5 Si tu cours avec des piétons et qu'ils te fatiguent, comment pourras-tu lutter avec des chevaux ? Et si tu ne te crois en sûreté que dans une contrée paisible, que feras-tu sur les rives orgueilleuses du Jourdain ? (LSG)

 

Les élus sont maintenant dans la période la plus sûre, relativement parlant, dans le monde anglophone. Pourtant, nous ne faisons rien et nous échouons. Nous sommes découragés pour des bagatelles dans certains cas et nous nous chargeons mutuellement de poids que nous n'avons pas besoin de porter. Rappelez-vous que le texte dans Jérémie 12:6 dit ceci :

Jérémie 12:6 Car tes frères eux-mêmes et la maison de ton père te trahissent, ils crient eux-mêmes à pleine voix derrière toi. Ne les crois pas, quand ils te diront des paroles amicales. (LSG)

 

Dire des choses agréables est facile. Aller voir notre frère est plus difficile. Aller voir le frère de quelqu'un d'autre pourrait nous faire tuer. Nous devons apprendre à courir avec des chevaux, quand le Jourdain est en crue.

 

La maxime du soldat est la suivante : "Tu t'entraînes comme tu te bats". Il n'y a aucune différence entre les rigueurs de la bataille. Satan se battra avec toutes les armes de son arsenal. Nous avons l'Esprit de Vérité et la parole de Dieu. Nous devons maintenant nous préparer à comprendre les mystères de Dieu comme si notre vie en dépendait. La nôtre pourrait très bien l’être et beaucoup de gens de notre nation ont besoin de connaître les mystères de Dieu alors qu'ils sont amenés à se repentir.

 

Les Serviteurs de Dieu

Les textes d’Ésaïe aux Chapitres 41 et 42 se réfèrent aux Serviteurs de Dieu qui sont les descendants de Jacob, le Serviteur de Dieu et d'Abraham, l'ami de Dieu. Le Chapitre 41 traite de la descendance de Jacob qui est Israël en tant que les serviteurs de Dieu et Ses prophètes. 

Ésaïe 41:8 Mais toi, Israël, mon serviteur, Jacob, que j’ai choisi de la progéniture d’Abraham mon ami (cf. 2Chron. 20:7).

 

Dieu a établi l'Église à travers la nation d'Israël, puis Il a établi les prophètes et le Messie, et à travers le Messie Il a établi l'Église.

 

Dans Ésaïe 42, les trois premiers versets se réfèrent au Messie et sont cités dans Matthieu 12:17-21 et se réfèrent également à Ésaïe 41:8. Le texte de Matthieu 12:22 et suiv. continue alors à traiter du contrôle et de la guérison des démons par le Messie. Le texte à partir du v. 31 et suiv. montre que l'Esprit Saint est le résultat des activités du Messie et que c’est par le blasphème contre l’Esprit Saint et son mauvais usage que le jugement et la condamnation se produisent. Car c’est par Israël et le Messie que le salut vient.

Ésaïe 42:1 -3 Voici mon serviteur, que je soutiendrai, mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J’ai mis mon Esprit sur lui ; il annoncera la justice aux nations. 2 Il ne criera point, il n’élèvera point la voix, et ne la fera point entendre dans les rues. 3 Il ne brisera point le roseau cassé, et il n’éteindra point la mèche qui brûle encore ; il annoncera la justice selon la vérité.

 

Aux versets 4 et suivants, nous voyons que c’est à travers le Messie que la justice sera établie et que les littoraux [îles] espèrent en sa loi. Ainsi, la loi donnée à Moïse par le Messie en tant qu'Ange de la Présence doit être établie pour toujours par le Messie. C’est par le Seigneur Dieu qui est le Créateur des cieux et de la terre que le Messie a été envoyé pour faire respecter la loi et apporter la justice à la terre et lui donner le souffle ainsi que de donner l'esprit à ceux qui l'habitent. Il a envoyé le Messie comme une alliance avec le peuple, pour être une lumière pour les nations, pour ouvrir les yeux des aveugles et libérer les prisonniers de ceux qui habitent dans les ténèbres.

4 Il ne se découragera point et ne se relâchera point, jusqu’à ce qu’il ait établi la justice sur la terre, et que les îles espèrent en sa loi. 5 Ainsi parle Dieu, le SEIGNEUR, qui a créé les cieux et qui les a déployés, qui a étendu la terre et ses productions, qui a donné la respiration à ceux qui la peuplent, et le souffle à ceux qui y marchent. 6 Je suis le SEIGNEUR, je t’ai appelé pour le salut, et je te prendrai par la main, je te garderai, et je t’établirai pour traiter alliance avec le peuple, pour être la lumière des nations, 7 Pour ouvrir les yeux des aveugles, pour faire sortir de prison le captif, et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres. 8 Je suis le SEIGNEUR, c’est là mon nom ; et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, ni mon honneur aux idoles. 9 Voici, les premières choses se sont accomplies, et je vous en annonce de nouvelles ; avant qu’elles arrivent, je vous les prédis.


C’est à partir de ce texte que nous savons que Dieu a déclaré la fin dès le commencement et avant que les choses n’arrivent, Il les déclare. Il le fait par l’intermédiaire de Ses serviteurs les prophètes.

 

Les déclarations ont commencé à partir des systèmes assyriens sous Sennachérib et de là par les Assyro Babyloniens comme nous l’avons vu dans les Chapitres 10 et 37. Les prophètes ont commencé à s’occuper de l'Assyrie, puis des empires Babyloniens, des Mèdes et des Perses, des Grecs et des Romains, puis du Saint Empire romain et alors de l'Empire des Derniers Jours en tant que l'Empire des Dix Orteils qui sera détruit à jamais par le Messie, tel que prédit par Daniel au Chapitre 2, et les chapitres suivants.

 

Ainsi, à travers Son cantique nouveau et Ses déclarations, Sa louange est déclarée des extrémités de la terre. Les mers vont rugir et le désert et ses villes élèveront leurs voix pour louer le Seigneur et retentiront de cris à partir des sommets des montagnes. C’est dans ces terres que Dieu fera fructifier l'alliance et que les démons chercheront à la faire échouer, la contrecarrer. 

10 Chantez au SEIGNEUR un cantique nouveau, chantez ses louanges aux extrémités de la terre, vous qui voguez sur la mer et vous qui la peuplez, Iles et habitants des îles ! 11 Que le désert et ses villes élèvent la voix ! Que les villages occupés par Kédar élèvent la voix ! Que les habitants des rochers tressaillent d’allégresse ! Que du sommet des montagnes retentissent des cris de joie ! 12 Qu’on rende gloire au SEIGNEUR, et que dans les îles on publie ses louanges !

 

Ce sont les fils de Kédar qui sont les fils d'Ismaël et les Bédouins ou tribus arabes telles qu'elles existent aujourd'hui et aussi les fils d'Ésaü tels qu'ils existent aujourd'hui. Ces terres s’étendent du fleuve d'Égypte jusqu’à la montagne des Kurdes et à la péninsule Arabique. C’est en ces jours de la fin qu'Il attise Sa fureur et envoie le Messie pour subjuguer les nations. Par la destruction du Moyen-Orient, Dieu éduquera ces guides aveugles et détruira leurs terres pour les amener en captivité. Leur symbole du croissant de lune de la déesse Easter ou Ishtar ou Astarté sera détruit. De même, leur faux calendrier sera aligné et mis en conformité avec le vrai Calendrier comme il aurait dû l'être (voir Les Calendriers Hébreu et Islamique Réconciliés (No. 053)).

 

13 Le SEIGNEUR s’avance comme un héros, il excite son ardeur comme un homme de guerre ; il élève la voix, il jette des cris, il manifeste sa force contre ses ennemis. 14 J’ai longtemps gardé le silence, je me suis tu, je me suis contenu ; je crierai comme une femme en travail, je serai haletant et je soufflerai tout à la fois. 15 Je ravagerai montagnes et collines, et j’en dessécherai toute la verdure ; je changerai les fleuves en terre ferme, et je mettrai les étangs à sec. 

Le temps long pendant laquelle le Seigneur a gardé Sa paix et s’est retenu s’est déroulé pendant les quarante jubilés dans le désert et maintenant c’est venu à sa fin. Dieu conduira les aveugles sur le chemin qu’ils ne connaissent pas, et Il les guidera et transformera leurs ténèbres en lumière et leurs endroits tortueux en terrain plat. Le salut des nations sera entrepris par le Messie tel que Dieu l’a ordonné et Il ne les abandonnera pas. 

16 Je ferai marcher les aveugles sur un chemin qu’ils ne connaissent pas, je les conduirai par des sentiers qu’ils ignorent ; je changerai devant eux les ténèbres en lumière, et les endroits tortueux en plaine : Voilà ce que je ferai, et je ne les abandonnerai point.

 

Les faux adorateurs seront contraints de rebrousser chemin et ils seront complètement confondus, tout comme le seront les faux adorateurs qui se confient aux images taillées et aux fausses images d'un pseudo Messie sur une croix solaire avec des cheveux longs et une barbe fourchue ou taillée. Il en sera de même de ceux qui ont des idoles de saints et de la déesse mère vierge, qui prient aux faux dieux. Ce texte s’adresse spécifiquement à l'Israël de Dieu qui a laissé son système religieux se corrompre avec ces idoles et ces faux systèmes et les cultes du Soleil des babyloniens. Ses gens revendiquent de Dieu, mais Le dérobent sans cesse en refusant de payer la dîme. Son nom est sur leurs lèvres et leurs cœurs sont loin de Lui et ce sont eux qui mentent et prêchent l'amour du Messie et ne font rien de ce qu'il dit. Ils sont des imposteurs, des menteurs et des voleurs comme nous le dit Dieu à travers le prophète Malachie. Le test du retour à Dieu est de payer la dîme, car si vous ne payez pas la dîme, vous volez Dieu et vous êtes un imposteur (Malachie 3:1-5 ; 6-15).

 

Qui sont ces menteurs et voleurs dans l'Israël de Dieu ?

 

Le problème est identifié par Ésaïe au chapitre 42:17-22. 

17 Ils reculeront, ils seront confus, ceux qui se confient aux idoles taillées, ceux qui disent aux idoles de fonte : Vous êtes nos dieux ! 18 Sourds, écoutez ! Aveugles, regardez et voyez ! 19 Qui est aveugle, sinon mon serviteur, et sourd comme mon messager que j’envoie ? Qui est aveugle, comme l’ami de Dieu, aveugle comme le serviteur du SEIGNEUR ? 20 Tu as vu beaucoup de choses, mais tu n’y as point pris garde ; on a ouvert les oreilles, mais on n’a point entendu. 21 Le SEIGNEUR a voulu, pour le bonheur d’Israël, publier une loi grande et magnifique. 22 Et c’est un peuple pillé et dépouillé ! On les a tous enchaînés dans des cavernes, plongés dans des cachots ; ils ont été mis au pillage, et personne qui les délivre ! Dépouillés, et personne qui dise : Restitue !

 

Dieu pose donc la question quant à savoir qui, parmi Son peuple, veut l'entendre et voir, et entendre et sauver Jacob de la destruction que Dieu a infligé à Son peuple. 

23 Qui parmi vous prêtera l’oreille à ces choses ? Qui voudra s’y rendre attentif et écouter à l’avenir ? 24 Qui a livré Jacob au pillage, et Israël aux pillards ? N’est–ce pas le SEIGNEUR ? Nous avons péché contre lui. Ils n’ont point voulu marcher dans ses voies, et ils n’ont point écouté sa loi. 25 Aussi a–t–il versé sur Israël l’ardeur de sa colère et la violence de la guerre ; la guerre l’a embrasé de toutes parts, et il n’a point compris ; elle l’a consumé, et il n’y a point pris garde.

 

Ainsi, Dieu passe Son peuple au fil de l'épée, afin qu'ils puissent être sauvés.

 

Il leur a envoyé Ses serviteurs, les prophètes ainsi que l'Église de Dieu, celle qui est vraie et la dernière voix ou finale des Derniers Jours pour avertir de la venue du Messie et sauver Son peuple de son arrogance et de son hypocrisie.

 

Nous sommes avertis de cet événement par le prophète Jérémie et nous ferions mieux d’écouter ou nous serons détruits.

 

Rappelez-vous que nous devons revenir au Seigneur et que le signe de ce retour se fait par l'identification de la véritable Église de Dieu et l’observation de la Pâque avec cette Église et le paiement de la dîme et des offrandes à cette Église au service de Dieu pour l'avertissement des derniers jours.

 

Nous retournons à Dieu et les nations seront bénies en Lui. 

 

L’Avertissement pour les Temps de la Fin

Le retour à Dieu est fondé d'abord sur la suppression des abominations au sein du peuple et l'avertissement est adressé à Israël d'abord, puis alors à Juda. C’est par la circoncision du cœur qu'Israël est sauvé et que les nations sont bénies dans le Dieu d'Israël. Israël est averti en premier lieu, ensuite les Témoins de Dieu puis le Messie s’occupent de Juda. C’est d'abord à Israël, puis à Juda à partir de Jérusalem que la séquence est proclamée.

 

Jérémie 4:1-31 Israël, si tu reviens, si tu reviens à moi, dit le SEIGNEUR, si tu ôtes tes abominations de devant moi, tu ne seras plus errant. 2 Si tu jures : Le SEIGNEUR est vivant ! Avec vérité, avec droiture et avec justice, alors les nations seront bénies en lui, et se glorifieront en lui. 3 Car ainsi parle le SEIGNEUR aux hommes de Juda et de Jérusalem : Défrichez-vous un champ nouveau, et ne semez pas parmi les épines. 4 Circoncisez–vous pour le SEIGNEUR, circoncisez vos cœurs, hommes de Juda et habitants de Jérusalem, de peur que ma colère n’éclate comme un feu, et ne s’enflamme, sans qu’on puisse l’éteindre, à cause de la méchanceté de vos actions.  

La proclamation est celle du mal et d'une grande destruction qui vient du Nord. Il s’agit des prophéties du livre de la Révélation (l'Apocalypse) lorsque les anges sont libérés de la fosse où ils étaient liés à l'Euphrate afin qu’un tiers du monde soit détruit dans les guerres des Cinquième et Sixième trompettes. Alors, Juda doit également être purgé de son mysticisme kabbalistique comme Israël est purgé de ses cultes des Mystères babyloniens et du soleil. Tous doivent être nettoyés et purgés avec de l'hysope. Ensuite, ils sont préparés pour les guerres de la fin.

 

5 Annoncez en Juda, publiez à Jérusalem, et dites : Sonnez de la trompette dans le pays ! Criez à pleine voix, et dites : Rassemblez-vous, et allons dans les villes fortes ! 6 Élevez une bannière vers Sion, fuyez, ne vous arrêtez pas ! Car je fais venir du septentrion le malheur et un grand désastre. 7 Le lion s’élance de son taillis, le destructeur des nations est en marche, il a quitté son lieu, pour ravager ton pays ; tes villes seront ruinées, il n’y aura plus d’habitants. 8 C’est pourquoi couvrez-vous de sacs, pleurez et gémissez ; car la colère ardente du SEIGNEUR ne se détourne pas de nous. 9 En ce jour–là, dit le SEIGNEUR, Le roi et les chefs perdront courage, les sacrificateurs seront étonnés, et les prophètes stupéfaits. 

C’est en ces jours-là que les princes, les prêtres et les prophètes seront étonnés parce qu'ils ne comprenaient pas à quel point ils étaient tombés dans les cultes du Soleil et des Mystères babyloniens. Leurs prêtres et rabbins doivent être purgés et nettoyés de leur idolâtrie et du mensonge.

 

La venue des guerres de la fin est tout d'abord prophétisée par la voix de Dan/Éphraïm qui avertit de la venue du Messie ainsi que des Guerres de la Fin qui assiègent les villes de Juda. Ainsi, les paroles douces prononcées par les prophètes sont des mensonges et Israël et Juda sont trompés. 

10 Je dis : Ah ! Seigneur DIEU ! Tu as donc trompé ce peuple et Jérusalem, en disant : Vous aurez la paix ! et cependant l’épée menace leur vie.


Le jugement de Dieu est envoyé sur eux et la ruine est sur eux. La guerre moderne leur est infligée. 

11 En ce temps-là, il sera dit à ce peuple et à Jérusalem : Un vent brûlant souffle des lieux élevés du désert sur le chemin de la fille de mon peuple, non pour vanner ni pour nettoyer le grain. 12 C’est un vent impétueux qui vient de là jusqu’à moi. Maintenant, je prononcerai leur sentence. 13 Voici, le destructeur s’avance comme les nuées ; ses chars sont comme un tourbillon, ses chevaux sont plus légers que les aigles. – Malheur à nous, car nous sommes détruits ! –


Dieu les avertit à travers Ses derniers prophètes de se repentir et de se purifier de la méchanceté pour pouvoir être sauvés. La dernière voix ou finale vient de Joseph dans les tribus combinées de Dan/Éphraïm qui est le Joseph de l'Apocalypse Chapitre 7. Cette voix est l'avertissement de l'Église de Dieu finale des Philadelphiens dans les Derniers Jours (voir le document d'étude Les Colonnes de Philadelphie (No. 283)).

 

14 Purifie ton cœur du mal, Jérusalem, afin que tu sois sauvée ! Jusques à quand garderas–tu dans ton cœur tes pensées iniques ? 15 Car une voix qui part de Dan annonce la calamité, elle la publie depuis la montagne d’Éphraïm. 16 Dites aux nations qu’il vient, faites-le connaître à Jérusalem : Des assiégeants viennent d’une terre lointaine ; ils poussent des cris contre les villes de Juda.

 

Notez ici que la voix de la prophétie avertit les nations qu'il vient. Le “il” ici c’est le Messie. Les nations sont toutes les nations de la terre. En ce temps-là, les observateurs [veilleurs] ou les assiégeants viennent d'une terre lointaine et ils crient contre les villes de Juda. Le terme observateurs n’est pas le même mot que le mot utilisé pour l'armée céleste. Cette action se produit au retour du Messie et annonce les batailles d'Armageddon (voir les documents d’étude La Guerre de Hamon-Gog (No. 294) et aussi L’Avènement du Messie Partie I (No. 210A) et la Partie II (No. 210B)).

 

17 Comme ceux qui gardent un champ, ils entourent Jérusalem, car elle s’est révoltée contre moi, dit le SEIGNEUR. 18 C’est là le produit de tes voies et de tes actions, c’est là le produit de ta méchanceté ; certes cela est amer, cela pénètre jusqu’à ton cœur. 19 Mes entrailles ! mes entrailles : je souffre au dedans de mon cœur, le cœur me bat, je ne puis me taire ; car tu entends, mon âme, le son de la trompette, le cri de guerre. 20 On annonce ruine sur ruine, car tout le pays est ravagé ; mes tentes sont ravagées tout à coup, mes pavillons en un instant. 21 Jusques à quand verrai-je la bannière, et entendrai-je le son de la trompette ? – 22 Certainement mon peuple est fou, il ne me connaît pas ; ce sont des enfants insensés, dépourvus d’intelligence ; ils sont habiles pour faire le mal, mais ils ne savent pas faire le bien. – 

Ce texte montre juste à quel point le peuple d'Israël est faux et égaré dans sa compréhension religieuse et le pire est à Jérusalem avec ces gens qui se disent Juifs mais ne le sont pas, et qui mentent. Ils n'ont aucune compréhension et ont corrompu le calendrier du Judaïsme par leurs traditions et leurs ajournements et ils ont corrompu les Églises de Dieu avec cette abomination d’Hillel et leurs prêtres et rabbins vont mourir à cause de cela. Dès la venue du Messie il n'y aura pas un rabbin ou un prêtre laissé en vie qui maintient Hillel, les ajournements et les traditions.

 

La guerre s’ensuivra et continuera jusqu’à une dévastation totale, de sorte que la terre redeviendra tohu et bohu et que les cieux n’auront plus de lumière. C’est comme nous avons vu dans le livre de Joël.

 

C’était ce texte qui a forcé la fausse prophétesse Ellen G. White à déclarer la théorie de la terre désolée [ou rendue déserte] et le jugement d'investigation céleste, et à déclarer Satan confiné à une terre désolée, ce qui est une hérésie totale. Voir les documents Le Millenium et le Ravissement (No. 095) ; Le Jugement Précédant l'Avènement (No. 176) et La Fausse Prophétie (No. 269). C’est le texte qui dit que je regardais, et voici, il n’y avait point d’homme qui semble avoir déconcerté ceux qui souhaitaient voir ce qu'ils voulaient être ainsi. Cela dit aussi que tous les oiseaux de l'air avaient pris la fuite. La terre fertile n’était plus qu’un désert et toutes les villes étaient en ruines devant l'ardente colère du Seigneur.

 

Cependant le Seigneur a fait une déclaration au verset 27 qui indique clairement que le Seigneur ne fera pas une entière destruction. Les gens seront parmi les rochers et non dans les villes et à ce moment-là, la prostituée de Babylone sera entièrement détruite.  

23 Je regarde la terre, et voici, elle est informe et vide ; les cieux, et leur lumière a disparu. 24 Je regarde les montagnes, et voici, elles sont ébranlées ; et toutes les collines chancellent. 25 Je regarde, et voici, il n’y a point d’homme ; et tous les oiseaux des cieux ont pris la fuite. 26 Je regarde, et voici, le Carmel est un désert ; et toutes ses villes sont détruites, devant le SEIGNEUR, devant son ardente colère. 27 Car ainsi parle le SEIGNEUR : Tout le pays sera dévasté ; mais je ne ferai pas une entière destruction. 28 À cause de cela, le pays est en deuil, et les cieux en haut sont obscurcis ; car je l’ai dit, je l’ai résolu, et je ne m’en repens pas, je ne me rétracterai pas. 29 Au bruit des cavaliers et des archers, toutes les villes sont en fuite ; on entre dans les bois, on monte sur les rochers ; toutes les villes sont abandonnées, il n’y a plus d’habitants. 30 Et toi, dévastée, que vas-tu faire ? Tu te revêtiras de cramoisi, tu te pareras d’ornements d’or, tu mettras du fard à tes yeux ; mais c’est en vain que tu t’embelliras ; tes amants te méprisent, ils en veulent à ta vie. 31 Car j’entends des cris comme ceux d’une femme en travail, des cris d’angoisse comme dans un premier enfantement. C’est la voix de la fille de Sion ; elle soupire, elle étend les mains : Malheureuse que je suis ! je succombe sous les meurtriers !

 

C’est à ce moment-là que la fille de Sion doit donner naissance et que le système millénaire entrera en opération. Les meurtriers d'Israël ne sont pas seulement les tueurs d'hommes, mais aussi de femmes, et celles qui avortent leurs enfants et les gens qui vendent des organes en pièces détachées, ils seront jugés et passés au fil de l'épée avec leurs faux prêtres.

 

 

 

q