Christian Churches of God

[F027ii]

 

 

Commentaire sur Daniel 

Chapitre 2

 (Édition 1.0 20200927-20200927)

 

La prophétie de Daniel 2 aborde l'émergence des futurs royaumes mondiaux à commencer par la tête d'or babylonienne sous le règne de Nebucadnetsar. La toile de fond qui a servi de base à la formation des empires subséquents était en train d'émerger des coulisses.

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2020 Wade Cox)

(Tr. 2020)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://ccg.org/

 

 

 

 

Commentaire sur Daniel Chapitre 2 [F027ii]

 

Introduction

Tout pouvoir vient de Dieu. Le flux de pouvoir est présenté dans les chapitres 2 et 3 de Daniel. Nous voyons à partir du rêve de Daniel 2 que l'intervention de Dieu est à la fin de la période des pouvoirs qui s'écoulaient de la tête d'or aux pieds de fer et d'argile et à l'empire des dix orteils. Dieu change les temps et les saisons. Il détrône les rois et établit des rois. Il donne la sagesse aux sages et la connaissance à ceux qui savent ou qui ont de la compréhension. Il révèle les choses profondes et secrètes. Il sait ce qu'il y a dans les ténèbres (ou ce qui est caché) et la lumière habite avec Lui (Dan. 2:21-22,28).

 

Par l'intermédiaire de Daniel, l'interprétation des systèmes de l'empire mondial a été portée à la connaissance du roi pour les derniers jours (Dan. 2:28). La compréhension de la vision n'a pas été donnée à Daniel pour une quelconque sagesse qu'il possédait ou à quelqu'un qui vivait alors. Elle a été donnée pour ceux qui interpréteraient la vision au roi de ce système dans le futur. Notez la formulation particulière de la phrase de Daniel 2:30.

 

Daniel 2:30 Si ce secret m'a été révélé, ce n'est point qu'il y ait en moi une sagesse supérieure à celle de tous les vivants ; mais c'est afin que l'explication soit donnée au roi, et que tu connaisses les pensées de ton coeur. (LSG)

 

Ainsi, la vision a été donnée pour comprendre les temps allant jusqu'à la fin. C'est la période que nous référons comme étant le Temps des Gentils ou le "temps des nations". La dernière période du quatrième royaume de fer s'est étendue sur une longue période de temps menant jusqu'à la fin et à l'intervention de Dieu. La dernière phase de cette période a vu l'union des dix rois représentée par le fer et l'argile des pieds ainsi que des dix orteils.

 

Daniel 2:40-45 

Ce rêve fait partie intégrante du Plan de Dieu et ne manquera pas de se réaliser. Le cadre temporel a été établi en passant par Nebucadnetsar, et son règne a été utilisé pour commencer la séquence. Il était la tête d'or (Dan. 2:38). Il a été suivi par les Mèdes et les Perses représentés par l'argent. Les Grecs ont suivi, et étaient le torse d'airain et qui ont conquis la terre jusqu’en Asie et l'ont ensuite divisée. Les Romains ont remplacé ce royaume hellénique par l'empire de fer. Ce système [l'empire de fer] a été transformé de la dictature militaire en un empire religieux et cet empire de fer et d'argile a continué jusqu'aux Derniers Jours. Le Saint Empire romain formé en 590 EC (Ère Courante) sous Grégoire I a été dissous en 1850 après 1260 ans depuis sa création. Cette période n'était ni le début ni la fin du système. Le système a commencé avec l’émergence de Nebucadnetsar à la bataille de Carchemish (605 AEC (Avant l’Ère Courante)) et a duré quatre-vingts ans dans l'établissement jusqu'à l'invasion de l'Égypte par Cambyse en 525 AEC. Cette période et sa signification sont décrites dans le document d’étude La Chute de l'Égypte : La Prophétie des Bras Cassés de Pharaon (No. 036).

 

Les serviteurs de Dieu ne doivent pas adorer ce système. C'est le sens que donne Daniel 2:1-7. Les nations qui agissent ainsi accusent les élus qui n'adoreront pas l'image de la Bête.

(cf. aussi Dieu et l'Église (No. 151)).

 

Daniel montre que l'omniscience n'est pas relative à la position ou à la proximité. La connaissance des derniers jours était connue depuis le commencement et déclarée par Dieu (Dan. 2:20-28). Dieu la révèle par étapes à travers les prophètes et les élus qui sont appelés selon la prédestination et Sa sagesse. Dieu a également révélé l'enlèvement de l'autorité de Nebucadnetsar par l'intermédiaire du prophète Jérémie. Lorsqu'il n'agissait pas en tant qu'instrument de Dieu, on l'appelait Nebuchadrezzar.

 

La séquence des sept étapes est répertoriée dans l'introduction ci-dessus comme suit : 

Le Chapitre 2 présente les grandes lignes des empires qui couvrent la séquence de :

  1. Les Babyloniens (or)

  2. Les Médo-Perses (argent)

  3. Les Grecs et leurs divisions sur l'Asie. Grèce et Égypte (bronze)

  4. L'Empire romain et ses deux divisions (fer)

  5. Le Saint Empire romain (fer et l’argile bourbeuse)

  6. L'Empire de la bête aux dix orteils (fer et l’argile bourbeuse)

  7. La Restauration Messianique sous le Messie en tant que pierre non coupée (taillée) par des mains humaines du chapitre 2:44-45.

 

Les Métaux de l'Idole

Les métaux se dégradent en termes de qualité : de l'or à l'argent, au bronze et au fer, puis au fer mélangé à de l'argile bourbeuse au cours des deux empires de la séquence finale.

 

L'empire des Babyloniens était basé sur le pouvoir sans entrave des Babyloniens qui imposaient leur système des cultes du soleil et des mystères basés sur les systèmes de Baal et d’Ashtoreth (Astarté) ou Ishtar, de là Easter/Pâques et le festival de la déesse ainsi que le festival de la naissance du dieu soleil au solstice d'hiver. Ces aspects étaient interdits par les Écritures (Jér. 10:1-9), tout comme la cuisson des gâteaux à Tammuz ou Dumuzi. Les Mèdes et les Perses étaient représentés par le torse d'argent qui était inférieur [en termes de qualité] aux Babyloniens et qui a été utilisé par Dieu pour restaurer le système du Temple sous Cyrus jusqu'à l'ordre de Darius II le Persan et le décret d'approvisionnement d'Artaxerxès II avec Esdras et Néhémie en tant que gouverneur (cet aspect est expliqué dans le document d'étude Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple (No. 013). Nous expliquerons plus en détail au chapitre 9 ci-dessous.

 

Le bronze des Grecs représentait la puissance accrue des systèmes européens. Bien qu'ils soient inférieurs dans leurs systèmes religieux, ils sont devenus plus efficaces sur le plan militaire.

 

Les jambes de fer représentaient l'Empire romain qui a pris le pouvoir à la suite de la bataille d'Actium (2 septembre 31 AEC). Hérode l'Iduméen a soutenu Octave et s'est ensuite vu accorder le Royaume de Judée, ce qui a préparé le terrain pour la naissance de Christ (cf. L'Âge de Christ à son Baptême et la Durée de son Ministère (No. 019)).

 

C'est à partir de ce transfert que le système romain a établi à grande échelle le système du Dieu Triune et a corrompu l’émergence de l'Église de l’an 20 à 30 EC sous le Messie. L’Esprit Saint (No. 117) a été donné à l'homme lors de la mort du Messie à la Pâque comme l'avait prédit Ésaïe, et de la Fête de la Pentecôte en cette année-là. 

 

En 192 EC, à Rome, sous l'évêque Victor, la fête d’Easter/Pâques a été imposée aux Chrétiens et à Rome et a forcé la division des Disputes Quartodécimanes (No. 277) sur l'Église.

 

L'Empire romain a été détruit à partir de 390 EC qui a conduit tout droit à une période d'isolement du Dark Ice Age [l’âge des ténèbres ou fin de l’Antiquité, début du Moyen-Âge]. En 451 EC, la théologie du Dieu Triune a été établie dans le Christianisme et en 475, la fête de Noël du Dieu Soleil a été établie dans le Christianisme (cf. Les Origines de Noël et d’Easter/Pâques (No. 235)).

 

Les divisions dans l'empire basé sur Rome ont conduit à des divisions dans les tribus et l'église. À partir de 327 EC, ces divisions ont conduit aux Guerres Unitariennes/Trinitaires (No. 268).

 

Dans le chaos qui s'ensuivit, l'Église de Rome a finalement établi les pieds de fer et d'argile bourbeuse en tant que le Saint Empire romain sous Grégoire Ier en 590 EC. Cet empire devait durer jusqu'en 1850 et au plébiscite à Rome dans les États pontificaux, lors de sa dissolution et finalement en 1872. 

 

Le fer représentait les deux divisions basées sur la puissance de l'empire mais avec la faiblesse des nations ainsi que la diversité religieuse causée par leur Trinitarisme et les vues des Cultes du Soleil et des Mystères. À partir du XXe siècle, les 2520 ans de la Bataille de Carchemish en 605 AEC se sont écoulés en 1916 et le temps des Troubles (ou de Détresses) de Jacob a commencé. En 1917 s'est réalisée la restauration d'Israël annoncée par les prophéties d'Aggée et de Habacuc des Douze Prophètes (No. 021).

 

Les deux périodes de quarante ans de 80 ans dupliquées à partir des prophéties d'Ézéchiel au sujet de la Chute de l'Égypte (No. 036) ont vu l'indépendance de l'Égypte en 1953-6 avec la crise de Suez en 1956 (cf. aussi La Chute de l’Égypte Partie II : Les Guerres de la Fin (No. 036_2)) ; ensuite, la fin du temps des Gentils s'est produite en 1996, 2520 ans depuis l'occupation de l'Égypte par Cambyse en 525 AEC. La période des 2300 soirs et matins est traité ci-après et couvre le temps des 2300 ans de la Bataille du Granique allant à la restauration de Jérusalem en tant qu'une ville à la nation d'Israël dans la Guerre des Six jours de 1967 (voir ci-dessous). Trente ans plus tard, en 1997, nous avons vu la période finale de la domination du système babylonien débuter et l'empire de la Bête dans le NWO (Nouvel Ordre Mondial) commencer à émerger pour la phase finale jusqu'à la fin de l'Empire de la Bête et des prophéties de Daniel (cf. Les Trente Dernières Années : la Lutte Finale (No. 219)).

 

L'Holocauste devait durer 1260 jours, de 1941 à 1945. Quatre-vingts ans après cette grande tribulation et épreuve du peuple de Dieu, l'église devait voir l'Holocauste et la tribulation finale dans les derniers jours, de 2021 à 2024. Cela verra la fin des Guerres de la Fin et la destruction du système de la Bête de l'Apocalypse Chapitre 18.

 

La séquence des six empires dure jusqu'aux derniers jours et elle est détruite lors de l'Avènement du Messie avec l'Armée Loyale au matin du quatrième jour après la mort des Témoins, tel que prédit dans Apocalypse Chapitre 11. À partir de ce moment, toute fausse religion sera éliminée et les Lois de Dieu seront établies sous le règne millénaire de Christ pour les mille ans du Septième Millénaire, comme nous le voyons dans Apocalypse Chapitre 20.

 

Daniel a été suscité pour expliquer ce rêve au roi afin que tous en comprennent la signification. Ceux qui ne comprennent pas la puissance et l'omniscience de Dieu et la fonction de la prophétie dénigrent l'authenticité et l'importance de cette œuvre prophétique. Notez que cela fait référence aux derniers jours et en fait couvre plus de 2550 ans depuis l'invasion de l'Égypte par Cambyse en 525 AEC.

 

Notez que le cadre temporel ou période de temps de la vision est à partir de la deuxième année de Nebucadnetsar, qui a régné conjointement avec son père à partir de la Bataille de Carchemish, puis tout seul en 604 AEC.

 

Daniel Chapitre 2

1 La seconde année du règne de Nebucadnetsar, Nebucadnetsar eut des songes. Il avait l'esprit agité, et ne pouvait dormir. Le roi fit appeler les magiciens, les astrologues, les enchanteurs et les Chaldéens, pour qu'ils lui disent ses songes. Ils vinrent, et se présentèrent devant le roi. Le roi leur dit : J'ai eu un songe ; mon esprit est agité, et je voudrais connaître ce songe. Les Chaldéens répondirent au roi en langue araméenne : Ô roi, vis éternellement ! Dis le songe à tes serviteurs, et nous en donnerons l'explication. Le roi reprit la parole et dit aux Chaldéens : La chose m'a échappé ; si vous ne me faites connaître le songe et son explication, vous serez mis en pièces, et vos maisons seront réduites en un tas d'immondices. Mais si vous me dites le songe et son explication, vous recevrez de moi des dons et des présents, et de grands honneurs. C'est pourquoi dites-moi le songe et son explication. Ils répondirent pour la seconde fois : Que le roi dise le songe à ses serviteurs, et nous en donnerons l'explication. Le roi reprit la parole et dit : Je m'aperçois, en vérité, que vous voulez gagner du temps, parce que vous voyez que la chose m'a échappé. Si donc vous ne me faites pas connaître le songe, la même sentence vous enveloppera tous ; vous voulez vous préparer à me dire des mensonges et des faussetés, en attendant que les temps soient changés. C'est pourquoi dites-moi le songe, et je saurai si vous êtes capables de m'en donner l'explication. 10 Les Chaldéens répondirent au roi : Il n'est personne sur la terre qui puisse dire ce que demande le roi ; aussi jamais roi, quelque grand et puissant qu'il ait été, n'a exigé une pareille chose d'aucun magicien, astrologue ou Chaldéen. 11 Ce que le roi demande est difficile ; il n'y a personne qui puisse le dire au roi, excepté les dieux, dont la demeure n'est pas parmi les hommes. 12 Là-dessus le roi se mit en colère, et s'irrita violemment. Il ordonna qu'on fasse périr tous les sages de Babylone. 13 La sentence fut publiée, les sages étaient mis à mort, et l'on cherchait Daniel et ses compagnons pour les faire périr. 14 Alors Daniel s'adressa d'une manière prudente et sensée à Arjoc, chef des gardes du roi, qui était sorti pour mettre à mort les sages de Babylone. 15 Il prit la parole et dit à Arjoc, commandant du roi : Pourquoi la sentence du roi est-elle si sévère ? Arjoc exposa la chose à Daniel. 16 Et Daniel se rendit vers le roi, et le pria de lui accorder du temps pour donner au roi l'explication. 17 Ensuite Daniel alla dans sa maison, et il instruisit de cette affaire Hanania, Mischaël et Azaria, ses compagnons, 18 les engageant à implorer la miséricorde du Dieu des cieux, afin qu'on ne fît pas périr Daniel et ses compagnons avec le reste des sages de Babylone. 19 Alors le secret fut révélé à Daniel dans une vision pendant la nuit. Et Daniel bénit le Dieu des cieux. 20 Daniel prit la parole et dit : Béni soit le nom de Dieu, d'éternité en éternité ! A lui appartiennent la sagesse et la force. 21 C'est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse et qui établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui ont de l'intelligence. 22 Il révèle ce qui est profond et caché, il connaît ce qui est dans les ténèbres, et la lumière demeure avec lui. 23 Dieu de mes pères, je te glorifie et je te loue de ce que tu m'as donné la sagesse et la force, et de ce que tu m'as fait connaître ce que nous t'avons demandé, de ce que tu nous as révélé le secret du roi. 24 Après cela, Daniel se rendit auprès d'Arjoc, à qui le roi avait ordonné de faire périr les sages de Babylone ; il alla, et lui parla ainsi : Ne fais pas périr les sages de Babylone ! Conduis-moi devant le roi, et je donnerai au roi l'explication. 25 Arjoc conduisit promptement Daniel devant le roi, et lui parla ainsi : J'ai trouvé parmi les captifs de Juda un homme qui donnera l'explication au roi. 26 Le roi prit la parole et dit à Daniel, qu'on nommait Beltschatsar : Es-tu capable de me faire connaître le songe que j'ai eu et son explication ? 27 Daniel répondit en présence du roi et dit : Ce que le roi demande est un secret que les sages, les astrologues, les magiciens et les devins, ne sont pas capables de découvrir au roi. 28 Mais il y a dans les cieux un Dieu qui révèle les secrets, et qui a fait connaître au roi Nebucadnetsar ce qui arrivera dans la suite des temps. Voici ton songe et les visions que tu as eues sur ta couche. 29 Sur ta couche, ô roi, il t'est monté des pensées touchant ce qui sera après ce temps-ci ; et celui qui révèle les secrets t'a fait connaître ce qui arrivera. 30 Si ce secret m'a été révélé, ce n'est point qu'il y ait en moi une sagesse supérieure à celle de tous les vivants ; mais c'est afin que l'explication soit donnée au roi, et que tu connaisses les pensées de ton coeur. 31 O roi, tu regardais, et tu voyais une grande statue ; cette statue était immense, et d'une splendeur extraordinaire ; elle était debout devant toi, et son aspect était terrible. 32 La tête de cette statue était d'or pur ; sa poitrine et ses bras étaient d'argent ; son ventre et ses cuisses étaient d'airain ; 33 ses jambes, de fer ; ses pieds, en partie de fer et en partie d'argile. 34  Tu regardais, lorsqu'une pierre se détacha sans le secours d'aucune main, frappa les pieds de fer et d'argile de la statue, et les mit en pièces. 35 Alors le fer, l'argile, l'airain, l'argent et l'or, furent brisés ensemble, et devinrent comme la balle qui s'échappe d'une aire en été ; le vent les emporta, et nulle trace n'en fut retrouvée. Mais la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne, et remplit toute la terre. 36 Voilà le songe. Nous en donnerons l'explication devant le roi. 37 O roi, tu es le roi des rois, car le Dieu des cieux t'a donné l'empire, la puissance, la force et la gloire ; 38 il a remis entre tes mains, en quelque lieu qu'ils habitent, les enfants des hommes, les bêtes des champs et les oiseaux du ciel, et il t'a fait dominer sur eux tous: c'est toi qui es la tête d'or. 39 Après toi, il s'élèvera un autre royaume, moindre que le tien ; puis un troisième royaume, qui sera d'airain, et qui dominera sur toute la terre. 40 Il y aura un quatrième royaume, fort comme du fer ; de même que le fer brise et rompt tout, il brisera et rompra tout, comme le fer qui met tout en pièces. 41 Et comme tu as vu les pieds et les orteils en partie d'argile de potier et en partie de fer, ce royaume sera divisé ; mais il y aura en lui quelque chose de la force du fer, parce que tu as vu le fer mêlé avec l'argile. 42 Et comme les doigts des pieds étaient en partie de fer et en partie d'argile, ce royaume sera en partie fort et en partie fragile. 43 Tu as vu le fer mêlé avec l'argile, parce qu'ils se mêleront par des alliances humaines ; mais ils ne seront point unis l'un à l'autre, de même que le fer ne s'allie point avec l'argile. 44 Dans le temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, et qui ne passera point sous la domination d'un autre peuple ; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, et lui-même subsistera éternellement. 45 C'est ce qu'indique la pierre que tu as vue se détacher de la montagne sans le secours d'aucune main, et qui a brisé le fer, l'airain, l'argile, l'argent et l'or. Le grand Dieu a fait connaître au roi ce qui doit arriver après cela. Le songe est véritable, et son explication est certaine. 46 Alors le roi Nebucadnetsar tomba sur sa face et se prosterna devant Daniel, et il ordonna qu'on lui offrît des sacrifices et des parfums. 47 Le roi adressa la parole à Daniel et dit : En vérité, votre Dieu est le Dieu des dieux et le Seigneur des rois, et il révèle les secrets, puisque tu as pu découvrir ce secret. 48 Ensuite le roi éleva Daniel, et lui fit de nombreux et riches présents ; il lui donna le commandement de toute la province de Babylone, et l'établit chef suprême de tous les sages de Babylone. 49 Daniel pria le roi de remettre l'intendance de la province de Babylone à Schadrac, Méschac et Abed Nego. Et Daniel était à la cour du roi. (LSG)

 

Notes de Bullinger sur le Chapitre 2 [disponible en anglais seulement]

Verse 1

And. Thus linking on this chapter of momentous prophecy with Dan 1, which is pure history.

the second year:… Therefore Jehoiakim"s fifth year, the year of the burning of the roll which marked the official rejection of Jehovah. Hence Nebuchadnezzar’s dream. Daniel was in Babylon, and writes from that standpoint. The supposed difficulty is a proof of genuineness; for the writer would have been a fool as well as a forger to have left it unexplained.

Nebuchadnezzar. See note on Daniel 1:1.

spirit. Hebrew. ruach. App-9.

 

Verse 2

to call, &c. = to send for. This tells us of the religious system of Babylonia, of which subsequent Jewish commentators and Greek translators would know little or nothing. There were six classes of the Chaldean priesthood.

magicians. Hebrew. chartummim. Connected with the kharutu (the sceptre) or rod of office of those who repelled demons and evil spirits by incantations, &c.

astrologers. Hebrew. "ashshaphim = in Babylonian, asipi, prophets who assumed to announce the will of heaven and predict the future. These were a class apart from the others. The inscriptions speak of bab - 4ssaput = the gate of the oracle; also of bit Assaput = the house of the oracle.

Chaldeans. Hebrew. Kasdim. See note on Daniel 1:4.

 

Verse 4

in Syriack. Hebrew. "aramith = Aramaic. The insertion of this word here is to call our attention to the fact that what follows is written not in Hebrew, but in Aramaic, as far as the end of Dan 7. See note on the Structure, p. 1178; and note the other Aramaic portions (Ezra 4:8, Ezra 6:18 with Ezra 7:12-26; also Jeremiah 10:11. The Syriac and Chaldee are properly Western and Eastern Aramaic.

O king. This is the first Aramaic word so written. Compare Daniel 3:9; Daniel 5:10; Daniel 6:6, Daniel 6:21. Nehemiah 2:3.

 

Verse 5

cut . . . made a dunghill. Compare Daniel 3:29. Ezra 6:11. A further mode of punishment, from the Medo-Persians, in Daniel 6:7.

 

Verse 6

rewards. Chaldee. nebizbah = a present.

 

Verse 8

gain the time = gain time. It may have reference to that day being an unlucky day. Compare Esther 3:7.

 

Verse 10

earth. Chaldee. beshta" = dry ground.

 

Verse 11

not. Is emphatic. They held that there were gods who dwelt in men. But these were beyond mortal men altogether .

 

Verse 12

wise men: i.e. the members of all the classes collectively, mentioned in Daniel 2:2 above. Chaldee. chakam, denoting acquired wisdom.

 

Verse 14

counsel and wisdom = prudence and discretion.

Arioch. An ancient Babylonian name, preserved and handed down from Genesis 14:1 = Iri-Aku.

 

Verse 26

Belteshazzar. See note on Daniel 1:7.

 

Verse 28

in the latter days. Reference to Pentateuch (Genesis 49:1. Numbers 24:14. Deuteronomy 4:30; Deuteronomy 32:29). App-92.

 

Verse 32

head. Note the five parts: (1) the head; (2) the breast and arms; (3) the belly and the thighs; (4) the legs; (5) the feet. These five are preserved distinct throughout. Compare: Daniel 2:34-35, and Daniel 2:38-44, and Daniel 2:45.

gold . . . clay (Daniel 2:33). Note that the most precious metal, and the highest specific gravity was at the top, decreasing with its descent: (1) gold = Daniel 19:3; (2) silver = Daniel 10:51; (3) brass = Daniel 8:5; (4) iron = Daniel 7:6; (5) clay = Daniel 1:9, so that it was top-heavy from the first.

 

Verse 34

a stone. See note on Psalms 118:22.

without hands. An expression always emphasizing the absence of all human instrumentality and the act of God alone. See Daniel 2:45; Daniel 8:25. Job 34:20. Lamentations 4:6. Compare Acts 7:48; Acts 17:24, Acts 17:25; Acts 19:26. 2 Corinthians 5:1. Ephesians 2:11. Colossians 2:11. Hebrews 9:11, Hebrews 9:21.

feet: i.e. the fifth kingdom. Not the fourth, which was represented by the "legs of iron".

brake them to pieces: or, they were beaten small.

brake = beat small. Chaldee. dekak. Compare verses: Daniel 2:34, Daniel 2:35, Daniel 2:40, Daniel 7:7, Daniel 2:44, Daniel 2:45.

 

Verse 35

iron, the clay, &c. Note the order differently given to distinguish the five (not the four), answering to the five parts of the image in Daniel 2:32, and the five kingdoms, verses:

Daniel 2:32, Daniel 2:33. Daniel 2:35. Daniel 2:45.
gold, iron, iron,
silver, clay, brass,
brass, brass, clay,
iron, silver, silver,
iron and clay, gold, gold.

together. As united at the time of the end (forming the sixth power), the kingdom of the "Beast" (Rev 13).

wind. Hebrew. ruach. App-9.

filled the whole earth. Thus marking the seventh kingdom, that of Messiah.

 

Verse 37

a kingdom. The O.T. is not designed to be a compendium of "ancient history". It is the history of Jehovah"s People, Israel; and other nations are referred to only as, and in so far as, they come into connection with Israel. Babylon was the most ancient of kingdoms (Genesis 10:10). Compare Deuteronomy 32:8. Nebuchadnezzar was not the first king; but he was the "head" or beginning of Gentile dominion in the earth when Israel had been "removed" (according to Jeremiah 15:4; Jeremiah 24:9; Jeremiah 29:18). These successive kingdoms are reckoned only as they obtained possession of Jerusalem. They existed before that; and each, in turn, was absorbed in the one that succeeded.

 

Verse 38

Thou. Nebuchadnezzar.

head: i.e. the first of these five kingdoms, not the first king of Babylon. See note on Daniel 2:37.

of. Genitive of Material. App-17.

 

Verse 39

another. The kingdom of Medo-Persia, which succeeded Babylon by occupying Jerusalem (2 Chronicles 36:22).

inferior. As silver is inferior to gold, in value and in specific gravity (see note on Daniel 2:32) so the second kingdom was inferior to the first. The successive kingdoms are marked by evolution (or rather, devolution). In the first (Babylon) the king possessed absolute power ("whom he would he slew", &c, Daniel 5:19); the second [Medo-Persian] was a government by law which was superior to the king (Daniel 6:1, Daniel 6:14, &c).

third kingdom. This again was "inferior", as being less despotic.

 

Verse 40

the fourth: i.e. Rome (Luke 2 and Luke 3). Observe that it does not say there were "four, and no more", as alleged; but "the fourth". An ordinal number, not cardinal. The Chaldee is rebi aya" (text), or rebi a"ah (margin) = fourth, as in Daniel 3:25; Daniel 7:7, Daniel 7:19, Daniel 7:23. Not "arba", which = four. The fifth is revealed in verses: Daniel 2:41-43. The power which was to succeed Rome in the possession of Jerusalem was to be the Mohammedan power, which was still future when our Lord referred to it in Luke 21:24; but the Lord does not name it, because the condition of Acts 3:18-26 could not be anticipated, assumed, or forestalled.

strong = hard. This was the character of Rome, both royal, imperial, and republican.

 

Verse 41

And whereas, &c. The fifth power is now to be described (the "feet and toes"). It came into possession of Jerusalem in A.D. 636 (Rome having held the city for 666 years: namely, from the battle of Actium 31 B.C. - A.D. 636). Its character as described in Daniel 2:41 is exact; and, as represented by the "feet", Jerusalem has indeed been "trodden down" (Luke 21:24) as was never done by any of the other four powers.

miry = muddy. Chaldee. tin. Same as Hebrew. tit. Occurances in 2 Samuel 22:43. Job 41:30 (Hebrew, verse 22). Psalms 18:42 (Hebrew, verse 43); Psalm 40:2 (Hebrew, verse 3); Psalm 69:14 (Hebrew, verse 15). Isaiah 41:25; Isaiah 57:20. Jeremiah 38:6. Micah 7:10. Nahum 3:14. Zechariah 9:3; Zechariah 10:5. Not the same as that rendered "broken" (= brittle), Daniel 2:42, as stated by some commentators.

 

Verse 42

partly broken = part [of it shall be] broken.

broken = fragile, easily broken. Chaldee. tebar. Occurs only here.

 

Verse 44

these kings. Represented by the ten toes: i.e. in their days, at the end of the time of the fifth power. Compare Revelation 17:12-18. That is the moment of the great stone, and of the coming of Messiah.

 

Verse 47

is = He [is].

Lord. Chaldee Adonai. App-4.

 

 

 

 

 

 q