Les Églises Chrétiennes de Dieu

[170A]

 

 

Le Porte-Lampe dans les  Derniers Jours  [170A]

(Édition 1.0 20180414-20180414)

 

 

Ce texte explique les ères de l'église et la fonction du chandelier [ou porte-lampe] en tant que la puissance de Dieu dans l'Église de Dieu au cours des sept ères.

 

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2018 Wade Cox)

(Tr. 2018)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://french.ccg.org/

 


 Le Porte-Lampe dans les Derniers Jours [170A]

 

 

Introduction

 

Les textes de l'Apocalypse sont tout à fait clairs qu’il y a sept porte-lampes d'or parmi les Églises de Dieu. Les textes sont également très clairs que ces porte-lampes peuvent être enlevés pour le péché et les performances médiocres et qu’ils sont seulement appliqués aux véritables Églises de Dieu organisées et performantes. Il est en outre clair qu'il y a des églises qui non seulement ne fonctionnent pas de façon satisfaisante dans certains aspects, mais que deux de ces églises sont enlevées en tant qu’églises du Corps de Christ par Dieu Lui-même.

 

Ce texte fait suite dans l'explication d'un élément issu des églises dans la Révélation [ou l’Apocalypse] tel qu’expliqué durant les ères au cours des 2000 années jusqu’au Dernier Jubilé. Nous voyons que Dieu travaille avec un seul élément à la fois et que la responsabilité n'est pas divisée, même si des éléments existent dans divers endroits et que des restes se rencontrent effectivement.

 

Ce texte reprend les textes dans le Rôle du Quatrième Commandement dans l’Histoire des Églises de Dieu Observant le Sabbat (No. 170) de manière plus approfondie et doit également être lu conjointement avec le document d'étude les Colonnes de Philadelphie (No. 283).

 

Nous avons vu que le ministère de Jean-Baptiste a précédé Christ, et bien que les disciples de Christ baptisaient lorsque les disciples de Jean baptisaient aussi à Aenon près de Salim et que même si Christ avait été baptisé et avait choisi ses disciples pour être apôtres, il ne commença pas à prêcher dans son ministère jusqu'à ce que Jean ait été emprisonné et ne fût plus en mesure d'achever une œuvre. C'était aussi le cas avec Moïse, puis ensuite des juges et leur règne, ainsi que celui des rois.

 

(Voir les documents d’étude Samson et les Juges (No. 073), Le Règne des Rois Partie I : Saül (No. 282A)Le Règne des Rois Partie II : David (No 282B) et  Le Règne des Rois Partie III : Salomon et la Clef de David (No. 282C).)

 

Aussi, les Églises de Dieu ont toujours enseigné à travers l'histoire que les ères d'église étaient séquentielles et qu'il n'y avait qu'un seul porte-lampe opérant avec l'autorité de Dieu à un moment donné ; même si ce chandelier devait être transféré au cours de n’importe quelle ère. Il a été dit à certaines ères que le chandelier serait enlevé et l'histoire nous montre que c'était effectivement le cas.

 

Certaines ères qui ont souffert le gros des persécutions ont reçu un sursis. Nous voyons que ceux de l'ère de Thyatire qui a le plus subi la persécution européenne jusqu'à la Réforme se sont fait dire que dans les Derniers Jours, aucun autre fardeau supplémentaire ne serait placé sur eux. On ne leur donne aucune tâche dans les Derniers Jours et l'œuvre de Dieu passe au système de Philadelphie dans son intégralité.

 

Sardes et Laodicée étaient mortes et tièdes et elles sont vomies de la Bouche de Dieu. Ce qu'elles enseignaient était en fait incorrect ou pire, à savoir une hérésie complète, comme nous le verrons.

 

La première ère que nous voyons est l'église à Éphèse ou l'ère d'Éphèse. Elle a duré de 30 EC (Ère Courante) jusqu’à la mort de l'apôtre Jean au début du Deuxième siècle.

 

Apocalypse 2:1-29

1 Écris à l’ange de l’Église d’Éphèse : Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d’or : 2 Je connais tes œuvres, ton travail, et ta persévérance. Je sais que tu ne peux supporter les méchants ; que tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvés menteurs ; 3 que tu as de la persévérance, que tu as souffert à cause de mon nom, et que tu ne t’es point lassé. 4 Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour. 5 Souviens–toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes. 6 Tu as pourtant ceci, c’est que tu hais les œuvres des Nicolaïtes, œuvres que je hais aussi. 7 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises : À celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.

 

À partir de la formulation du texte au verset 7, il est clair que l'Esprit s’adresse à toutes les églises et donc, il y a des éléments des forces et des faiblesses de chacune des églises dans toutes les ères (voir aussi Les Nicolaïtes (No. 202)).

  

Il n'y a plus une église fonctionnelle à Éphèse et elle a cessé depuis longtemps de fonctionner et il n'y a aucun porte-lampe de cette ère fonctionnelle. C'était cependant le centre de l'église parmi les nations, dont la semence de la parole était répandue à travers les nations.

 

Satan a en effet créé des faux apôtres et a dupliqué une fausse église au Moyen-Orient et à partir de Rome.

 

Smyrne

À la mort de Jean, la formation des élus s'installa à Smyrne sous Polycarpe puis alors sous Polycrate. C'était en effet une ère fâcheuse.

 

L'évangile s'est répandu de là dans tout le Moyen-Orient et aussi de l'Afrique, et de là s’est répandu en Chine à partir de l'Inde par l'archevêque Abyssin Mueses dès la fin du IVème siècle (voir La Distribution Générale des Églises observant le Sabbat (No. 122)).

 

8 Écris à l’ange de l’Église de Smyrne : Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort, et qui est revenu à la vie : 9 Je connais ta tribulation et ta pauvreté bien que tu sois riche, et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan. 10 Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable jettera quelques–uns de vous en prison, afin que vous soyez éprouvés, et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie. 11 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises : Celui qui vaincra n’aura pas à souffrir la seconde mort.

 

Les dix jours de la persécution étaient en réalité dix ans sous l'empereur Dioclétien. C'était trois ans à l'Ouest mais dix ans à l'Est. Il y avait aussi la 9ème persécution impériale sous Aurélien.   

 

Dans le Coran à la Sourate 18 on dit que les troglodytes sont restés dans la grotte pendant 309 ans sous la persécution (Sourate 18:25). Cela se réfère à la période au cours des jours de l'église à partir de 27 EC et même avec le Messie dans la fuite en Égypte en 6/5 AEC (Avant l’Ère Courante) et la persécution jusqu'à Dioclétien (ca 303 continuant jusqu’à 313).

 

Les dix jours devaient signaler la persécution finale avant l'Édit de Tolérance à Milan sous l'empereur Constantin.

 

Cette ère de l'église devait continuer à l’Ouest jusqu'à ce que le Synode de Whitby en 664 EC ait vu la fin de la domination des églises observant le Sabbat en Grande-Bretagne, lorsqu’elles ont été forcées d’aller en clandestinité, et la suprématie du système Trinitaire dans l’Ouest. Tant l'église celtique qui avait été enseignée par Aristobule que les Anglo-Saxons qui avaient été exposés à Pierre à Parthe ainsi que dans la région de la mer Noire faisaient partie de ce système. Cependant, les Angles et la plupart des Saxons étaient restés païens, bien qu'ils aient observé le calendrier du Moyen-Orient avec le Nouvel An à l'ancien solstice, le 25 mars et ce, jusqu'en l’année 1752. Les Angles et puis alors les Saxons devinrent catholiques romains sous Augustin de Canterbury quand il a été envoyé par Rome en 597 EC à la demande du Roi Ethelbert des Angles et ce, à la demande de son épouse française.

 

Pergame

Le porte-lampe est passé à Pergame depuis Smyrne. L'ère de Smyrne a passé la foi basée sur la publication des œuvres des apôtres et des églises établies au Moyen-Orient de l'Abyssinie à la Scythie.

 

La référence au trône de Satan est au système babylonien et elles y avaient résidé pendant les deux premières ères. Cependant, à partir de la Bataille d'Actium, les Romains ont pris le pouvoir et ont assumé le manteau de Babylone tel que prédit par Dieu par l’intermédiaire de Daniel dans le chapitre 2.

 

Les deux principaux pouvoirs de l'église au Moyen-Orient étaient les Pauliciens et ensuite l'église de La Mecque.

 

L'Église en Arabie a commencé à grandir lorsqu'une famille juive, qui avait été depuis longtemps convertie au Christianisme Sabbatarien, eut l’une de ses femmes mariée à un jeune homme, Qasim Ibn Abdoullah ibn Mouttalib. L'oncle de la femme lui a appris à lire et lui a enseigné la foi en 608 EC et il a été appelé à l'œuvre de Dieu. L'église s'est développée pour devenir l'Islam mais ne dura que sous les Quatre Califes Correctement Guidés et a été alors dépassée par les païens se faisant passer pour des Imams et des guerriers de la "foi" (voir Introduction au Commentaire sur le Coran (Q001)).

 

L'église fut persécutée à La Mecque et en 613, l'église s’est enfuie vers l’Abyssinie et y a cherché refuge auprès de l'Église de Dieu là, et l’asile lui fut accordé par le Négus ou roi là (voir Commentaire sur le Coran Sourate 19 Maryam (Q019)).

 

L'échec de l'Islam en tant qu'une Église de Dieu a vu le porte-lampe développé par les Pauliciens et ils se sont étendus en Europe. Les Trinitaires Byzantins étaient le problème tant à la fois pour les Pauliciens que pour les églises en Arabie.

 

L'ère de Pergame était guerrière. Elle a vu qu’elle devait être ainsi pour survivre mais c'était sa perte même. À partir du Huitième siècle, le centre de l’œuvre s'est déplacé en Europe sous l'église des Thyatiriens. Ils se sont déplacés vers l'Ouest par la Bulgarie, et le reste de Smyrne à l'Ouest en Espagne et en France a commencé à répandre la foi.

 

Voir aussi l'étude La Distribution Générale des Églises observant le Sabbat (No. 122).

 

Chapitre 2 :

12 Écris à l’ange de l’Église de Pergame : Voici ce que dit celui qui a l’épée aiguë, à deux tranchants : 13 Je sais où tu demeures, je sais que là est le trône de Satan. Tu retiens mon nom, et tu n’as pas renié ma foi, même aux jours d’Antipas, mon témoin fidèle, qui a été mis à mort chez vous, là où Satan a sa demeure 14 Mais j’ai quelque chose contre toi, c’est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à mettre une pierre d’achoppement devant les fils d’Israël, pour qu’ils mangeassent des viandes sacrifiées aux idoles et qu’ils se livrassent à l’impudicité. 15 De même, toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine des Nicolaïtes.16 Repens–toi donc ; sinon, je viendrai à toi bientôt, et je les combattrai avec l’épée de ma bouche. 17 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises : À celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc ; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit.

 

Les groupes de Babylone à La Mecque étaient des dévots du système de Baal, du Soleil et de ses diverses idoles et des divinités qui se sont infiltrés, et finalement ils s'emparèrent de la foi. Ils finiront par détruire les peuples du Moyen-Orient, de l'Afrique du Nord et de l'Europe. Le culte des idoles est maintenant endémique partout dans son système, et ils adorent les cultes du soleil et le système de la déesse Mère. Ils seront bientôt détruits et amenés au repentir par la guerre elle-même.

 

18 Écris à l’ange de l’Église de Thyatire : Voici ce que dit le Fils de Dieu, celui qui a les yeux comme une flamme de feu, et dont les pieds sont semblables à de l’airain ardent : 19 Je connais tes œuvres, ton amour, ta foi, ton fidèle service, ta constance, et tes dernières œuvres plus nombreuses que les premières. 20 Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles. 21 Je lui ai donné du temps, afin qu’elle se repentît, et elle ne veut pas se repentir de son impudicité. 22 Voici, je vais la jeter sur un lit, et envoyer une grande tribulation à ceux qui commettent adultère avec elle, à moins qu’ils ne se repentent de leurs œuvres. 23 Je ferai mourir de mort ses enfants ; et toutes les Églises connaîtront que je suis celui qui sonde les reins et les cœurs, et je vous rendrai à chacun selon vos œuvres. 24 À vous, à tous les autres de Thyatire, qui ne reçoivent pas cette doctrine, et qui n’ont pas connu les profondeurs de Satan, comme ils les appellent, je vous dis : Je ne mets pas sur vous d’autre fardeau ; 25 seulement, ce que vous avez, retenez–le jusqu’à ce que je vienne. 26 À celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin mes œuvres, je donnerai autorité sur les nations. 27 Il les paîtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d’argile, ainsi que moi–même j’en ai reçu le pouvoir de mon Père. 28 Et je lui donnerai l’étoile du matin. 29 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises !

 

Ici, Thyatire reste un vestige mais elle ne reçoit aucune charge supplémentaire et est simplement dite de retenir ce qu'elle a jusqu'au retour du Messie. Elle n'a clairement aucune tâche ou porte-lampe permettant de faire progresser la foi car elle a assez souffert et a fait ses preuves plus tôt. Elle est centrée sur la région européenne et toute revendication d'allégeance ou comme provenant d’elle fait partie du dernier reste. Ceux du Nouveau Monde n'en ont pas origine ou autorité comme on le voit dans le texte. Ceux qui veulent atteindre la Première Résurrection doivent rejoindre Philadelphie pour accomplir l'œuvre de Dieu aux Derniers Jours.

 

Après la Réforme, la pourriture est survenue et s’est installée. Thyatire s'est tellement développée que l'Église romaine a dû envoyer ses prêtres au système Protestant en expansion. Le terme venait de Pro Teste signifiant pour le Testament ou la foi et n'était pas rattaché au sens de protester dans la division de Rome. Luther et les calvinistes ont été forcés de créer la Réforme pour sauver le système des Cultes du soleil Trinitaire et le système de la Déesse Mère basé à Rome, car il aurait été détruit trop tôt sous le règne de Satan. Cela devait seulement être détruit maintenant en ce 21ème siècle et le Dernier ou 120ème Jubilé de cet Âge.

 

La Réforme a commencé le système de Sardes. Le premier texte fait référence à la dernière église de démarcation qui a pris le nom de Living Church of God (l'Église Vivante de Dieu en français). Cette dernière église n'a pas été formée avant 1998 après qu'elle se soit effondrée en tant que l’église Global Church of God (Église Globale de Dieu en français) qui était une ramification Armstrongite du dernier système de Sardes.

 

Le système de l’Église Laodicéenne a également été formé à partir de ce système au XIXe siècle en tant que le mouvement Adventiste du Septième Jour et a été détruit par l'erreur doctrinale et l'hérésie introduites par l'infiltration Jésuite au cours des XIXème et XXème siècles et est devenu Trinitaire par déclaration en l’année 1978.

 

Les membres Adventistes se réfèrent à eux-mêmes comme le système de Laodicée dans leur désir d'être le dernier système avant le Messie. Le système de l’église Living Church of God (l'Église Vivante de Dieu) se réfère au système UCG comme Laodicée mais ils sont en fait tous les deux des restes de Sardes issus du ministère de Sardes d'Armstrong avec les doctrines presque identiques sauf que la Divinité dans UCG est variable et toute hérétique.

 

Apocalypse 3:1-22

1 Écris à l’ange de l’Église de Sardes : Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles : Je connais tes œuvres. Je sais que tu passes pour être vivant, et tu es mort. 2 Sois vigilant, et affermis le reste qui est près de mourir ; car je n’ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu. 3 Rappelle-toi donc comment tu as reçu et entendu, et garde, et repens–toi. Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai sur toi. 4 Cependant tu as à Sardes quelques hommes qui n’ont pas souillé leurs vêtements ; ils marcheront avec moi en vêtements blancs, parce qu’ils en sont dignes. 5 Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs ; je n’effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges. 6 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises !

 

Un détail déroutant, c’est que l'Église suivante, Philadelphie, est insérée entre les systèmes de Sardes et de Laodicée quand c'est en fait le dernier système fonctionnant, et celui de Laodicée a surgi avant lui. Le symbolisme peut être vu du lieu sur l’itinéraire de courrier de Sardes à Laodicée. C'est une route secondaire et, en fait, elle tire ses gens hors des deux systèmes dans un système restauré du Calendrier du Temple, adorant le Seul Vrai Dieu Éloah et qui comprend la fonction des Elohim en tant que fils de Dieu.   

 

La restauration du Calendrier est également utilisée pour détruire Juda et corriger ses hérésies.


7 Écris à l’ange de l’Église de Philadelphie : Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n’ouvrira : 8 Je connais tes œuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer. 9 Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent ; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t’ai aimé. 10 Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. 11 Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne. 12 Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau. 13 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises !

 

Notez que l'Esprit parle aux églises des Derniers Jours, et les élus de la Première Résurrection sont tirés des deux systèmes dysfonctionnels de Sardes et de Laodicée et placés dans Philadelphie, afin que les élus puissent atteindre la Première Résurrection.

 

Laodicée est la plus puissante en termes de fonds et de gens, mais elle est hérétique et vomie de la bouche de Dieu.

 

14 Écris à l’ange de l’Église de Laodicée : Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu : 15 Je connais tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses–tu être froid ou bouillant ! 16 Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. 17 Parce que tu dis : Je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, 18 je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. 19 Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens–toi. 20 Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. 21 Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. 22 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises !

 

Et donc, dans les derniers jours, un seul des trois groupes réussit et entre dans la Première Résurrection en tant que système fonctionnel.

 

Les autres ne se rendent même pas compte qu'ils sont dysfonctionnels et hérétiques dans leurs principales doctrines.

 

L'échec de Sardes et de Laodicée à traiter avec Israël et le monde découle de leurs propres insuffisances ainsi que de leur fausse doctrine, et à partir de ces fausses doctrines, elles étaient incapables de traiter aussi avec l'Islam et le monde entier. Ces échecs sont également expliqués dans l'étude Le Cantique des Cantiques (No. 145).