Les Églises Chrétiennes de Dieu

[070]

 

 

 

Les Ascensions de Moïse [070]

 

(Édition 4.0 20031012-20050814-20080310-20110528 )

 

 

Moïse devait sortir Israël d'Égypte et les emmener devant leur Dieu pour recevoir la Loi des mains de l'Être qui leur a parlé au Sinaï. Moïse a dû monter six fois sur la Montagne de Dieu pour parler avec l'élohim qui, plus tard, est devenu Jésus Christ. Le voyage a une grande signification pour le Calendrier et pour le voyage spirituel de tous les fidèles. 

 

    

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

 

(Copyright © 2003, 2005, 2008, 2011 Wade Cox)

(Tr. 2003, 2007, rév. 2017)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
 http://www.logon.org/ et http://french.ccg.org/

 

    

Les Ascensions de Moïse [070]

 

Introduction

 

L'histoire du salut de l'humanité commence en microcosme par l'Exode d'Israël d'Égypte.

 

Moïse a été nommé un ‘élohim’ ou ‘dieu’ pour l’Égypte et Pharaon. Il a parlé pour Dieu. Aaron a été nommé prophète pour Moïse et ils ont été envoyés pour sortir Israël d'Égypte.

 

L'Exode commence vraiment par la Nouvelle Lune d'Abib, quand les luttes de Moïse avec Pharaon en viennent à une confrontation.

 

Le récit détaillé de la bataille est raconté dans l’étude Moïse et les Dieux d'Égypte [105].

 

Israël a commencé à sortir d'Égypte à partir du 15ème jour d'Abib, le Premier Mois, après que l'Ange de la Mort est passé au-dessus d'Israël. Ils avaient répandu le sang de l'agneau de la Pâque sur leurs montants de porte et sur leurs linteaux. Ce sacrifice avait pour but de désigner Jésus Christ, en tant que leur Messie, et le salut de toute l'humanité dans cet acte.

 

Le vrai Calendrier est observé, conformément aux Lois de Dieu, et quand le calendrier islamique est réconcilié, la séquence est claire et le but aussi (voir l’étude Les Calendriers Hébreu et Islamique Réconciliés [053]). La période du compte de l'Omer constitue la séquence de prière et de préparation pour la réception de l'Esprit Saint à la Pentecôte, qui est la Fête des Semaines ou le vrai Eid el Fitr. Ce système de Fête commence à la Nouvelle Lune du Troisième Mois, Sivan, qui est une Fête de l’Éternel. Ces mois commencent à la conjonction et non pas à l’observation du croissant.

 

Le nom même de Ramadan suggère la chaleur et se réfère à l'arrivée des mois d'été avec la Pentecôte en Sivan.

 

En 30 CE (ère courante), Christ a été ressuscité à la fin du jour du Sabbat et il est monté au Ciel à 9h00, le dimanche, en tant que l'Offrande de la Gerbe Agitée. C'était au moment du service, dans le Temple, pour l'agitation de la gerbe, qui était les premiers fruits des moissons d'Israël.

 

Ce dimanche-là, cette ascension a commencé le compte de l'Omer jusqu’à la Pentecôte. La période du compte était de cinquante jours, se terminant un dimanche en Sivan, c’est à dire le Troisième Mois. D’après les Évangiles et les Actes, il est déduit que Christ a passé quarante jours sur la Terre, après son retour du Trône de Dieu et de la Grâce, après son acceptation comme notre sacrifice. Il a passé ces quarante jours à préparer l'Église, dont il est la tête, pour la réception de l'Esprit Saint, à la Pentecôte. Les quarante jours ont commencé le soir de son retour, à la fin du premier jour de la semaine. Cette année-là, en 30 CE, cela correspondait au 18 Abib. Il restait 11 jours en Abib. Avec les vingt-neuf jours en Iyar, nous avons les quarante jours. Par conséquent, son ascension a eu lieu au début de la Nouvelle Lune du Troisième mois, qui était Sivan en Juda ou Ramadan en Ismaël. Le début de la Nouvelle Lune du Troisième Mois a donc marqué l'ascension finale de Jésus Christ. Cela a laissé aux Apôtres une période de neuf jours, durant le Troisième Mois, pour prier et jeûner pour la réception de l'Esprit Saint, à la Pentecôte, neuf jours plus tard un dimanche.

 

Cette période est la base de la célébration de l'Église et forme, à la fin, la célébration de l'octroi de la Loi à la Pentecôte. Le jeûne de Moïse a été de quarante jours et quarante nuits. Cependant, la première période de ses obligations s’est terminée pendant le compte de l'Omer et il n'était pas sur la montagne pendant la période avant la Nouvelle Lune de Sivan, le Troisième mois. La fin de cette période de ses obligations, durant laquelle il a eu un jeûne hétérogène, a été marquée par la disposition de la Loi au Sinaï et était avant la quatrième ascension de Moïse et son retour ultérieur avec les tablettes de Dieu. La première période de quarante jours a commencé à la Nouvelle Lune d'Iyar ou Zif ou Chaban, le Deuxième Mois, et elle a continué jusqu'au jour de la Pentecôte.

 

C'est la base du jeûne de Ramadan dans l'Islam. Le jeûne dérive son nom du fait des dévotions de Moïse et de l'émulation du comportement de Christ avant son ascension. Ce n'est pas un jeûne complet dans l'Islam puisque les gens mangent chaque soir après la tombée de la nuit et avant l'aube. Dans l'Église de Dieu, il y a des personnes qui jeûnent totalement pendant des jours et des nuits durant cette période et qui ne jeûnent pas du tout d'autres jours. Les deux pratiques sont, et ont toujours été, acceptables.

 

La période de prière et de dévotions est durant le compte de l'Omer, à partir de la Fête des Pains sans Levain. Elle est comptée à partir de l'Offrande de la Gerbe Agitée, mais la période du jeûne n'est pas commencée avant la période après le 21 Abib ou Nisan en Juda ou Radjab en Ismaël. Moïse a commencé le compte de l'Omer à partir de la Fête des Pains sans Levain en Abib. La période est de cinquante jours, à partir de la Gerbe Agitée jusqu’à la Pentecôte. Par conséquent, la première période n'était pas de quarante jours. Si nous disons que la période a pris fin à la Pentecôte avec la Loi, elle doit alors être comptée à partir de la Nouvelle Lune d'Iyar, le premier jour du Deuxième mois. Moïse n'était pas sur la Montagne de Dieu. Il a dû sortir d'Égypte Israël et la multitude mélangée, qui devait s'étendre sous Christ pour inclure les élus des Païens, et les conduire à travers le désert à la Montagne de Dieu et à la Loi. Le dernier jour, la nation s'est déplacée seulement sur une très courte distance pour parvenir au pied de la montagne de la Loi et être, ainsi, déjà sur place, le 1er de Sivan.

 

Dans les étapes jusqu'à la Pentecôte (voir l'étude La Pentecôte au Sinaï [115], l'avant-garde serait parvenue au Sinaï longtemps avant l'arrière-garde et même avant que le corps principal ait quitté le camp précédent. Moïse n'a pas jeûné pendant la période entière, à ce moment-là. La confusion réside dans le nombre d'ascensions qu'il a faites et durant quelle période ces quarante jours-là ont eu lieu. Il a été sur la montagne pendant quarante jours consécutifs à la fin de Sivan ou Ramadan. L’époque est probablement du 20ème jour de Sivan, incluant les sept jours de feu et de fumée après que les Anciens ont mangé avec l’élohim qui était Yahovah et qui a parlé pour Yahovah des Armées.

 

Cet exercice, dans son entier, avait pour but de nous enseigner le genre de sacrifice et de dédicace exigés pour atteindre le Royaume de Dieu. La période du compte de l'Omer a été observée en Israël. Jésus Christ et l'Église ont aussi observé la période. Christ a donné sa propre vie pour que nous puissions avoir la vie éternelle en Dieu. L'Église s'est préparée et elle a reçu l'Esprit Saint à la Pentecôte.

 

C'est maintenant une question de faits que nous ne pouvons plus aujourd'hui, dans la condition physique et spirituelle affaiblie où nous sommes, jeûner pendant quarante jours et quarante nuits, sans alimentation ou eau. Pas plus que la grande majorité des gens ne pouvait le faire au temps de Christ et plus tard. C'est pourquoi, pendant les jeûnes du compte de l'Omer, les gens ne jeûnaient jamais pendant la période entière. La durée et le nombre de jeûnes sont devenus une question de la dédicace spirituelle de chaque personne. La pratique de jeûner pendant le jour et de manger le soir s'est aussi développée en Juda et Ismaël. C'est la base du commentaire de jeûner deux fois par semaine. Cette pratique est devenue courante dans l'Église. Le compte de l'Omer de la Pentecôte et le jeûne de Moïse ont été contrefaits par les païens, devenant les jeûnes de Carême. Ces jeûnes, qui étaient faits un mois plus tôt, étaient dédiés à d'autres dieux et culminaient avec le festival païen des Pâques (voir l'étude Les Origines de Noël et des Pâques [235]).

 

Les gens décidaient quels jours ils jeûneraient et se prépareraient pour la Pentecôte, qui est la récolte de l'Église. Cette pratique a été adoptée par Ismaël et l'Église en Arabie. Les gens pouvaient ainsi et ont, en fait, décidé quelle partie des quarante jours ils passeraient à jeûner ou en dévotions. Le Coran dit que vous devez accomplir plus tard les portions des jours de jeûne que vous avez déterminées et qui n’ont pas été faites.

 

Rappelez-vous que la période de la Fête s'est terminée après le compte de l'Omer. Ainsi, aucun jeûne n'était entrepris, soit à la Fête des Pains sans Levain avant le 22 Abib (ou 22 Radjab en Ismaël), ou durant la Pentecôte, qui était la Fête des Semaines et n’était jamais un jeûne, selon la Loi de Dieu (sauf pour le levain dans le pain). La vue générale était d’imiter Moïse et de procéder à partir de la Nouvelle Lune d'Iyar jusqu'à la Pentecôte, qui était la Fête des Semaines en Israël, ou Eid el Fitr en Ismaël. Les jeûnes des sept Sabbats du compte de l'Omer ont longtemps précédé le Hejira de 622 CE. Le Hejira est la fuite du groupe du prophète de la Mecque à Médina.

 

Le second jeûne de Moïse, qui était les quarante jours après qu’il soit revenu à la Pentecôte, a duré de Sivan jusqu'au Quatrième Mois de l'année. Si, par exemple, on suit le calendrier de l'Année où Christ a été sacrifié, la fin des quarante jours sur la montagne et l'octroi des tablettes de la Loi auraient eu lieu à la fin du Quatrième mois appelé du nom du dieu Tammuz ou Dumuzi en chaldéen.

 

Le choix du temps des ascensions de Moïse est important afin de voir comment Dieu est intervenu dans les affaires d'Israël. Le quinzième jour du Deuxième mois, qui est la Deuxième Pâque, Dieu est de nouveau intervenu. Les enfants d'Israël avaient quitté Élim et ils sont entrés dans le désert de Sin, qui est entre Élim et le Sinaï, le quinzième jour du Deuxième mois. Ce jour-là, la congrégation entière d'Israël a murmuré contre Moïse et Aaron (Exode 16:1-3). En conséquence, Dieu leur a donné de la manne à manger et ce, pendant quarante ans à partir de ce moment-là. En soirée, l’Éternel a envoyé des cailles en telle quantité que dans leur cupidité les gens se sont empiffrés de viande. Cependant, dans sa colère, le Seigneur a envoyé une grande plaie contre les gens et plusieurs sont morts (cf. Nom. 11:31-33). Le matin suivant, le seizième jour, ils ont commencé à manger de la manne et ils ont eu du pain à manger ; ils ont ainsi su que leur Seigneur Yahovah était Dieu (Exode 16:13-16).

 

L'année de l'Exode, le 22ème jour du Deuxième mois, appelé Zif ou Iyar, était un jour de Sabbat ; par conséquent, le 21ème jour du mois de la Deuxième Pâque, une double quantité de manne a été ramassée pour que le Sabbat soit gardé saint et la manne n'est pas devenue infecte. Les cailles sont tombées le soir, après le Sabbat, et la manne a commencé le dimanche matin. La Deuxième Pâque était donc aussi une période de préparation et de mise à part pour l’Éternel.

 

De là, le Premier jour de la semaine, qui est le 23ème jour du Deuxième Mois, ils se sont déplacés à Rephidim et ils n'avaient pas d'eau ; de nouveau, ils ont murmuré contre Moïse. Moïse a été commandé de se tenir debout devant le Rocher d'Horeb et ils ont bu l'eau du Rocher. Ils ont tous mangé de la nourriture spirituelle et bu du Rocher qui était Christ.

 

À Rephidim, après qu'ils ont eu de l'eau le 23ème jour, ils ont été attaqués par Amalek. Après une bataille féroce, ils ont gagné et Moïse a érigé l'autel de Yahovah-Nissi, car Yaho avait juré que la guerre entre Lui et Amalek continuerait de génération en génération (Exode 17:15-16).

 

À Horeb, devant la Montagne de Dieu, le Jugement a été établi en Israël et les Anciens ont été mis à part au rocher d'Horeb pour être juges en Israël. Jéthro, sacrificateur de Madian et beau-père de Moïse, a sacrifié pour eux et les a pris à part pour manger du pain avec Moïse devant Dieu (Exode 18:11-12).

 

Durant la dernière semaine du Deuxième mois, les chefs de dix, de cinquante, de cent et de mille de l’Armée ont été mis à part et le leadership en Israël a été établi. Moïse entendait les causes trop difficiles pour eux. Jéthro est ensuite reparti pour Madian (Exode 18:24-27).

 

Puis, à la Troisième Nouvelle Lune, le même jour (c’est-à-dire le Premier jour ou la Nouvelle Lune de Sivan) qu'ils ont quitté l'Égypte, ils sont arrivés dans le Désert du Sinaï (Exode 19:1-2).

 

À la troisième nouvelle lune, après la sortie du peuple du pays d'Égypte, ils arrivèrent ce jour-là au Désert de Sinaï. (traduit de la Bible Annotée RSV)

 

En effet, ils étaient partis de Rephidim et ils étaient entrés dans le désert du Sinaï. Israël a campé dans le désert devant la Montagne de Dieu. Durant cette période, ils sont sortis d'Égypte. Sur une période de cinquante jours, ils ont été emmenés de Ramsès jusqu’à la Montagne de Dieu pour recevoir la Loi.

 

Moïse s'était préparé pendant cette période du compte de l'Omer. La manne était donnée à raison d'un omer par homme par jour. C'était la mesure de la nourriture ‘céleste’ qui a été donnée à Israël en préparation pour l'occupation de la Terre Promise.

 

L'année de l'Exode, le Jour de la Pentecôte est tombé le dimanche 6 Sivan. La période entre le 1er et le 6 Sivan a été utilisée à préparer Israël à recevoir la Loi de Dieu. Moïse est monté six fois sur la Montagne de Dieu.

 

Les ascensions et les descentes sont dans le Livre d'Exode :

 

Ascension            Numéro                  Descente

19:3-6                  Première                 19:7-8

19:8-13                Seconde                 19:14-19

19:20-24              Troisième               19:25

24:9-32:14           Quatrième              32:15-30

32:31-33              Cinquième              32:34-34:3

34:4-28                Sixième                  34:29-35

 

Les première, deuxième et troisième ascensions ont eu lieu durant les six premiers jours de Sivan, avant la quatrième ascension.

 

La quatrième ascension a eu lieu après la Pentecôte, vers la fin de Sivan, et il est redescendu quarante jours plus tard, à la fin de Tammuz.

 

Les deux jeux de trois ascensions sont séparés par deux grands événements, qui sont l'octroi de la Loi et l'établissement du Tabernacle. Bullinger a des notes sur ces aspects qu'on retrouve dans ses remarques à Exode 19:3 (Companion Bible). La séquence de l'octroi de la Loi et de l'établissement du Tabernacle devait annoncer l'octroi de l'Esprit Saint par les activités de Christ et la construction finale du Temple de Dieu, à partir de la Pentecôte 30 CE, Temple que nous sommes.

 

Durant cette séquence, Dieu a mis Israël à part comme une possession réservée pour Lui. C'était le sens du terme un trésor particulier utilisé dans le texte d'Exode 19:5. La nation d'Israël devait devenir la première nation à être amenée dans le Plan du Salut. À la fin, le salut serait donné au monde entier, comme les prophéties le prédisent et, depuis la Pentecôte de l’année 30 CE, cela se produit sur une base progressive.

 

Les Trois Premières Ascensions

 

Durant les six premiers jours du Troisième mois, Moïse a passé son temps à monter et à descendre de la montagne trois fois. Les quatrième et sixième ascensions sont marquées par l'octroi du premier et du second jeu de tablettes de la Loi. Moïse a passé plus de quarante jours et quarante nuits à jeûner sur la Montagne de Dieu avant l'octroi du premier jeu de tablettes, et Moïse n’a pas été sur la montagne exclusivement pendant le Troisième mois, appelé Sivan ou Ramadan. De plus, la Loi a, en réalité, été donnée avant la fin du Troisième Mois. En outre, le deuxième jeu de la Loi n'a pas été donné pendant le mois de Sivan ou de Ramadan. Par conséquent, la fin du Troisième mois ne signifie rien d'autre que l'arrivée de la Nouvelle Lune du Quatrième mois.

 

La Quatrième Ascension des Troisième et Quatrième Mois

 

C'est à la quatrième ascension que les Anciens d'Israël ont été mis à part devant Dieu. La Loi dans sa structure avait été donnée à des occasions précédentes mais le jeu de tablettes n'avait pas été produit. Moïse est monté avec les Anciens d'Israël, et l'élohim, qui était l'Ange de la Présence de Dieu, leur est apparu. Moïse était avec les Anciens et il les a ensuite laissés à la charge d'Aaron et de Hur et Moïse et Josué sont allés sur la montagne. Pendant six jours, la nuée a couvert la Montagne de Dieu et, ensuite, Dieu a appelé Moïse de l'intérieur de la nuée. Moïse s'est alors approché et il a été sur la montagne pendant quarante jours et quarante nuits. Nous pourrions donc déduire que la période de quarante jours est arrivée bien après la Pentecôte. Bullinger date les six jours et le septième du 20 au 25 et le 26 de Sivan étant le quatrième Sabbat de Sivan (voir remarque à Exode 24:16-18). Par conséquent, les quarante jours sur la Montagne ont commencé à la fin de Sivan et pas au début. Ils n'auraient certainement pas pu avoir commencé avant le 13ème jour du Troisième mois. Dans le cas de l’ascension, les quarante jours se sont terminés le 20ème jour de Sivan, peu importe si les six jours sont inclus dans les quarante jours ou non, à la Nouvelle Lune du Cinquième mois, Ab, après le Quatrième mois qui a été nommé pour le dieu Tammuz ou Dumuzi dérivé du Mystère Babylonien et associé avec l'idolâtrie d'Israël.

 

Tout argument que Moïse était sur la montagne dans la nuée pendant les six jours et que les quarante jours ont commencé le septième jour est dépendant d'une distinction inutile d'Exode 24:15-18.

 

L'épreuve d'Israël a donc continué après la première révélation de la Loi, pendant que Moïse attendait pour recevoir les tables de pierre et la capacité d'ériger le Tabernacle. Il a brisé le premier jeu de tablettes à sa descente, bien après la Pentecôte, probablement au début de la Nouvelle Lune d'Ab. Nous sommes donc évalués continuellement. Moïse est monté de nouveau et il a reçu un autre jeu de tablettes et un autre jeu d'instructions. Chaque fois, Israël était évalué dans l'attente et sur son obéissance. Nous aussi, en tant qu'Église de Dieu, nous sommes évalués de la même manière.

 

Toutes ces choses ont été faites pour nous servir d'exemples. Le Tabernacle a été construit à titre d'exemple de ce qui se trouve dans le Ciel, qui viendra jusqu’à nous et duquel nous ferons partie en tant que la Cité de Dieu (voir l’étude La Cité de Dieu [180]).

 

Moïse a reçu les tablettes de pierre sur lesquelles étaient écrites les Lois de Dieu, sous forme des Dix Commandements de base. Israël a été évalué sous son sacerdoce pendant cette période. Pendant que Moïse était avec l'élohim qui était l'Ange ou le Messager de Yahovah des Armées, Israël a sombré dans le péché. Ils ont oublié les Dix Commandements de base qu'on leur avait donnés à peine deux mois auparavant. Israël était retourné dans l'idolâtrie et loin des Lois de Dieu. Moïse leur avait déjà donné verbalement la Loi, avant d'aller sur la montagne. Il est allé afin de recevoir des instructions détaillées sur le système entier de la Loi et de rapporter les Commandements, gravés par le doigt de Dieu. Les Anciens s'étaient, en fait, assis et avaient mangé avec le grand Ange de la Loi. Il était ce Rocher spirituel qui était avec Israël dans le désert (1Cor. 10:4) (voir l’étude L'Ange de YHVH [024]). Aaron, leur Souverain Sacrificateur, a été laissé en charge d'eux.

 

Ce n'était pas une petite affaire. Le sacerdoce et les Anciens de la nation avaient clairement reçu la responsabilité du bien-être d'Israël en l'absence de Moïse. De même, la responsabilité repose sur l'Église et les nations, durant les Derniers Jours. Les Lois de Dieu sont confiées à l'Église pour leur protection et les églises et leur sacerdoce doivent apprendre à protéger leur compréhension et leur mise en application. Les lèvres du sacerdoce devraient préserver la connaissance (Mal. 2:7).

 

Dans la dernière semaine, à la fin du mois de Tammuz, Moïse est descendu de la montagne avec Josué et les tablettes de la Loi. Ils ont été accueillis par du bruit. L'élohim, que nous connaissons aujourd’hui comme étant Jésus Christ, a dit à Moïse, après avoir gravé les Lois de Dieu sur les tablettes de pierre : "Va, descends ; car ton peuple, que tu as fait sortir du pays d'Égypte, s'est corrompu". Josué a pensé qu'il y avait un bruit de guerre dans le camp mais Moïse l'a reconnu pour ce que c’était. C’était un bruit de festivité, car le peuple s'était fabriqué un veau d'or (voir l’étude Le Veau d'Or [222]). Ils avaient rejeté les Lois de Dieu et ils adoraient un faux système. Lorsque interrogé, Aaron a simplement dit, "je l'ai jeté au feu, et il en est sorti ce veau".

 

Des faux ministres enseignent souvent que les Lois de Dieu ont été abolies, en suivant la même ligne de pensée. Ils enseignent que la Loi a été abolie, alors que Christ est venu pour prêcher la venue de l'Esprit Saint. Pourquoi Christ donnerait-il un jeu de Lois à Moïse et tuerait-il ensuite les gens pour ne pas les avoir obéies et permettrait-il ensuite à son Église de les ignorer, quand il est venu pour donner l'Esprit Saint à l'humanité ? On nous enseigne que l'Esprit Saint est nécessaire pour observer la Loi correctement. Sans l'Esprit Saint, nous ne pouvons pas correctement observer ou comprendre la Loi.

 

La Bible est tout à fait claire que le péché est la transgression de la Loi (1Jean 3:4) et que nous devons obéir ou observer les Commandements de Dieu (1 Jean 5:2-3).

 

Ce soir-là, à la fin de Tammuz et au début de la Nouvelle Lune d'Ab, Moïse a constaté qu'Israël était retourné dans le péché ; il a brisé les tablettes de la Loi et tenu le sacerdoce responsable. Il a pris un certain nombre de Lévites et il a ensuite commencé à tuer les instigateurs de l'hérésie. Il a tué 3,000 idolâtres et il est ensuite retourné sur la montagne pour recevoir un autre jeu de tablettes non corrompues par les péchés de la congrégation, comme c’était arrivé le Quatrième mois de Tammuz.

 

Dieu fait souvent coïncider Son intervention afin de s’occuper des actions de Son Église avec le temps de la chute d'Israël dans l'idolâtrie au Sinaï. La période du veau d'or et de la destruction des tablettes de la Loi est arrivée pendant la dernière semaine du Quatrième mois. Le point culminant a été le Premier jour du Cinquième mois ou à la Nouvelle Lune d'Ab. De cette façon, Il nous amène au repentir.

 

Les Cinquième et Sixième Ascensions des Cinquième et Sixième Mois et leur Signification Spirituelle

 

La cinquième ascension est mentionnée dans Exode 32:31-33 et la descente dans Exode 32:34-34:3.

 

La sixième ascension est couverte dans Exode 34:4-28 et la descente dans Exode 34:29-35.

 

Durant les Cinquième et Sixième mois, Moïse était de nouveau sur la montagne, au Sinaï, avec l'Ange de la Présence. Moïse a reçu les détails de la Loi qui devait guider Israël et le monde entier pendant les années à venir et qui, en fin de compte, contrôlera et guidera le monde, sous le règne millénaire de Christ et des élus, jusqu'à la fin de l'existence physique de l'humanité. L'homme deviendra alors un être spirituel et recevra la vie éternelle et, ainsi, l'immortalité. Nous sommes appelés à devenir des dieux, de la même manière que Dieu a accordé cette gloire et la vie éternelle à Christ avant nous (cf. Zach. 12:8 et voir l’étude Les Élus en tant qu'Élohim [001]).

 

Souvenez-vous que Moïse était descendu à la fin du Quatrième mois pour trouver Israël dans le péché et que les tablettes de la Loi ont été brisées. Il a tué les dirigeants infidèles, environ trois mille, et il est retourné sur la montagne pour parler de nouveau avec Christ et recevoir un nouveau jeu de tablettes et l’explication complète de la Loi de Dieu, dans son entier, de la bouche de Jésus Christ lui-même.

 

C'était l'exposition à la glorification que Dieu avait donnée à Christ avec son pouvoir, en tant que Son représentant auprès des êtres humains, qui a illuminé Moïse et l'a fait rayonner avec une radiance qui était visible à tous, quand il est revenu de sa conversation avec Christ. C'était la raison pour laquelle, en parlant de l'Ange de l’Éternel, Gédéon a dit : "Malheur à moi, Seigneur Éternel (Adonaï Yahovah), car j'ai vu l’ange de l’Éternel face à face". Et l’Éternel lui dit, "Sois en paix, ne crains pas, tu ne mourras pas". Gédéon savait qu’un homme serait tué par une pleine glorification et plusieurs étaient morts, après avoir été confrontés par un Être avec un tel pouvoir. Gédéon a construit un autel là et l'a appelé Yahovah shalom, ce qui signifie l’Éternel donne la paix. L'Être vu par Moïse et Gédéon était le Prince de la Paix qui a parlé pour Yahovah Shalom, qui était Yahovah des Armées et le Seul Vrai Dieu.

 

Purger Israël du Péché et la Restauration

 

Le Cinquième mois ou le mois d'Ab est traditionnellement un mois de désastre en Israël.

 

Les problèmes qui ont surgi suite à l'échec des Lévites sous Aaron, au Sinaï, et avec les Anciens d'Israël ont été permis pour que nous puissions comprendre que l'hérésie de l'Église est avec nous en l'absence de Christ, même aux plus hauts niveaux, et qu’elle doit être purgée de nous. Les églises principales qui se disent Chrétiennes ont, en fait, adopté le même système des cultes du Soleil en rendant un culte, le dimanche, et en célébrant Noël et les Pâques à un Dieu Triune (voir l’étude Les Origines de Noël et des Pâques [235]).

 

Moïse a purgé les dirigeants et il est retourné vers Christ en Ab et Elul, pendant quarante jours. L'Esprit purge également l'Église constamment.

 

Dieu a souvent eu affaire avec Israël pendant le mois d'Ab, et la destruction du Temple s’est produite ce mois-là, sous les Babyloniens. Le Temple a été détruit et Israël a été envoyé en captivité, parce qu'ils n'avaient pas observé les Lois de Dieu correctement et que la terre devait avoir ses Sabbats, conformément à la Loi.

 

Rappelez-vous que pendant le mois d'Ab et une partie du Sixième mois, Moïse était de nouveau sur la montagne avec Christ, recevant l'instruction détaillée sur la façon d’observer la Loi et des explications sur le fait que la Loi sous-tendait des Dix Commandements et qu’elle était divisée en deux Grands Commandements. Sur ces deux Grands Commandements reposent toute la Loi et les prophètes. Les Écritures ne peuvent pas être anéanties. Dieu ne permettra pas que la Loi soit diminuée dans Son Église, sous Jésus Christ.

 

Les traditions juives font une grosse affaire du 9ème jour d'Ab et disent que beaucoup d'événements ont eu lieu ce jour-là, ce qui, en fait, n'est pas le cas. Certains prétendent que les espions sont revenus et qu’ils ont rejeté la Terre Promise ce jour-là, mais Bullinger situe probablement plus correctement cet événement en Elul et, en fait, il prétend qu'il a eu lieu à la fin d'Elul (voir Companion Bible, rem. à Nombres 13:25). Nous aurions ainsi hérité le système millénaire du Messie, comme vu, du Septième mois, si nous avions tous accepté le Messie quand il est mort, quarante jubilés plus tôt. Le Temple de Salomon est tombé aux Babyloniens, ce jour-là en Ab, et certains supposent faussement que le deuxième Temple est aussi tombé, ce jour-là. En réalité, il est tombé le jour des Expiations, en 70 CE, et le Temple à Héliopolis ou l’ancien Goshen, en Égypte, a été fermé au début de 71 CE, par ordre de l'Empereur Vespasien. Le Temple en Égypte était la dernière place continuelle du sacrifice dans le monde pour Juda.

 

La signification du mois d'Ab consistait en ce qu'il suivait l'adoration du faux dieu Tammuz ou Dumuzi dans le veau d'or dont la fausse adoration est commémorée par le nom du mois. La transition à Ab (mot souche pour père) est, en réalité, la transition à l'adoration du Père seul. C'est pourquoi la Nouvelle Lune d'Ab est le temps pour se repentir et le changement. De la Nouvelle Lune au Neuvième jour, c’est la période de l'achèvement. Le Dixième jour d'Ab finalise le cycle du changement. Beaucoup de ceux qui ne changent pas sont alors enlevés avant cette date. Ainsi, les Babyloniens ont détruit le temple du Roi Salomon parce que Juda ne s'est pas repenti. Ils ont été enlevés et le vieux Temple a été complètement détruit. Il a été en ruines pendant plus d'un siècle et jusqu'au règne de Darius II, lorsqu’il a été reconstruit à partir de 419 BCE (avant l’ère courante) (voir l’étude Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple [013]). Plusieurs groupes religieux Chrétiens placent faussement la reconstruction dans le règne de Darius I, contrairement à la séquence biblique dans Esdras.

 

Tous ces événements nous ont été donnés à titre d’exemples. Dieu nous enverra le prophète Élie, dans les Derniers Jours, avant le Jour de l'Éternel, et il ramènera le cœur des pères à leurs fils et celui des fils à leurs pères, de peur que Dieu ne vienne frapper la Terre avec une malédiction (Mal. 4:5-6).

 

C'était durant ce mois qu'Esdras et Néhémie ont terminé la construction du mur à Jérusalem. Ils ont commencé le travail sur le mur le Cinquième mois, le deuxième ou le troisième jour du mois, et le travail a été achevé en cinquante-deux jours, le Vingt-cinquième jour du Sixième mois, Elul. Autrement dit, le mur a été construit des jours qui ont suivi la Nouvelle Lune d'Ab jusqu’à la fin du mois d'Elul, et pour la Nouvelle Lune du Jour des Trompettes. La chronologie est examinée dans l’étude La Lecture de la Loi avec Esdras et Néhémie [250].

 

Moïse était redescendu à la fin d'Elul pour observer les Jours Saints du Septième mois avec Israël, qui culminaient par la Fête des Tentes et le Dernier Grand Jour. À partir de ce moment-là, Israël a commencé à construire le Tabernacle, qui a été ensuite érigé le Premier jour du Premier mois de l'année suivante. Ce symbolisme devait être reflété de nouveau dans la restauration sous Esdras et Néhémie.

 

La Fête des Tentes ou des Tabernacles a été célébrée par la Lecture de la Loi, dans la restauration d'Esdras et Néhémie, pour la première fois dans des tentes ou des tabernacles faits de branches. C'était la première fois qu'elle était célébrée dans des tentes depuis qu’elle avait été ainsi observée sous Josué, le fils de Nun, durant la conquête de Canaan.

 

À première vue, cela paraît être une simple déclaration, sans aucune conséquence réelle, mais en est-il ainsi ? Qu’est-ce que ça signifie, en réalité ? Cela signifie, par inférence directe, que la Fête n'a jamais été observée dans des tentes de branches pendant la période de la fête des Tentes depuis Josué, ni à Silo ou Hébron sous les Juges, ni sous les rois Saül ou David, ni pendant la période entière du premier Temple sous Salomon et tous les rois de Juda jusqu’à la destruction sous les Babyloniens.

 

C'est un fait très important. Elle n'a pas été observée de cette façon par Juda, par la suite, ni, en fait, par l'Église pendant deux mille ans. C'était seulement pendant la restauration d'Esdras et de Néhémie et seulement pour un an, à la Lecture de la Loi pour le Jubilé.

 

Qu’est-ce que ça signifie ou indique dans le Plan du Salut ? Cela signifie que la restauration est à la mesure entière de la Loi et que le Jubilé d'Esdras a commencé un système ou un compte à rebours pour la restauration sous le Messie. Le Jour des Expiations en 2026 commencera le Jubilé, qui finira le Jour des Expiations en 2027. Toutes les terres de la planète seront restituées et les plantations commenceront pour les moissons de la Première année du système millénaire, qui est la moisson d'orge pour l'Offrande de la Gerbe Agitée, en Abib de 2028.

 

Le Jubilé, commençant à la restauration sous Esdras et Néhémie, était le premier de quarante-neuf Jubilés menant à la restauration sous le Messie. Jésus Christ, en tant que Messie, est né durant le Neuvième Jubilé de la restauration, qu’il a déclaré en 27 CE par sa lecture du rouleau d'Ésaïe et sa déclaration de l'année Acceptable du Seigneur ou du Jubilé. Après la Pâque de 28 CE, il a commencé à enseigner quand Jean a été emprisonné. Autrement dit, son ministère a commencé au début du Dixième Jubilé depuis la restauration sous Esdras et Néhémie. Les quarante Jubilés dans le désert ont commencé à cette date et se terminent en 2027, au Jubilé. Le système millénaire commencera à partir de cette date et de cette restauration. Le Cinquantième Jubilé est le Jubilé des Jubilés de la restauration de Dieu. Il commence en 2028 et s’achève en 2077 avec la restauration de la Terre à un état productif pour ce Jubilé. D’ici 2027, la Terre sera presque détruite. Un peuple qui ne veut pas se repentir et obéir à Dieu, mais qui suit les doctrines des démons, la dévastera presque entièrement. Cela semble-t-il être tiré par les cheveux ? Cela se produira néanmoins.

 

Qu'en est-il alors du mur et de la période de reconstruction durant le Cinquième mois, Ab, et le Sixième mois, Elul ? La construction du mur symbolise la préparation et la défense du peuple de Dieu au cours de la période conduisant de la Pentecôte jusqu’à la fête des Tentes et au système millénaire de Dieu. Quel mur construisons-nous ? La Cité de notre Dieu est construite d’après le plan. Des groupes sont envoyés à divers endroits et ont reçu diverses tâches dans la construction des sections qui leur ont été allouées. De cette façon, beaucoup est accompli durant la période concernée et il est difficile d'arrêter le travail. Cette période est la période signifiée par Moïse sur la montagne avec Christ. En soi-même, c’était fait pour nous indiquer que nous travaillerions sur le Temple et la Cité de Dieu, pendant que Christ était avec Dieu et pas physiquement avec nous à Jérusalem. De la même manière, Esdras pouvait être à Babylone avec Artaxerxès II et être néanmoins crédité pour le travail sur le Temple de Dieu, même s'il était soumis à un roi étranger que Dieu avait autorisé à régner sur Juda, comme Il permet à Satan de gouverner le monde pendant que les élus sont amenés à la naissance. Même Artaxerxès a joué un rôle dans l’approvisionnement du Temple de Dieu (voir l’étude La Lecture de la Loi avec Esdras et Néhémie [250]).

 

Cyrus, qui était l'oint de l'Éternel mais pas d'Israël, a ordonné la construction du Temple. Elle devait commencer sous Darius Hystaspes, mais cela n'a pas été fait. La construction du Temple a été arrêtée par Artaxerxès I et elle n'a pas recommencé avant le règne de Darius II, appelé Darius le Perse dans le chapitre 4 d'Esdras. Cette séquence de construction est très importante dans la compréhension du Plan de Dieu. C'est pour cela que la séquence et les prophéties ont été déformées et altérées par le soi-disant Christianisme. Même dans l'Église de Dieu, certains enseignent une fausse doctrine sur cette question, contrairement à la parole de Dieu, imitant les Trinitaires dans cette erreur. Daniel 9:25 a été délibérément mal traduit et daté faussement, pour que la pleine compréhension de la prophétie ne puisse pas être saisie ; le Judaïsme autant que le Christianisme sont complices du mensonge propagé pour se justifier. Lisez l’étude Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple [013]. Le Signe de Jonas est le seul signe donné du ministère de Christ et de l'Église. Nous ferions donc mieux de comprendre cette séquence très bien, étant donné que nous n'aurons aucun autre signe.

 

L'ordre de construire le Temple de Dieu a été donné par Cyrus, cinquante-deux jubilés avant le Millenium. La construction a commencé sous Hystaspes, mais le cœur n’y était pas et les Juifs ne vivaient pas à Jérusalem. Artaxerxès I a arrêté la construction en raison des guerres de rébellion et la construction n'a pas continué avant Darius (II) le Perse, vers 419. Les décrets d’approvisionnement ont été faits sous Artaxerxès II, quand Néhémie a été nommé gouverneur de la Judée. À la fin des cinquante-deux jours, les murs de la Cité de Dieu étaient achevés. C'était à partir du temps de la Pentecôte, qui symbolise le commencement de la moisson des élus jusqu'à la période avant le système millénaire et la moisson du monde symbolisée par le Septième mois, soit Tishri.

 

Le temps de Satan est limité à la fin des 120 Jubilés de la Terre maudite. Ce temps est abrégé. Il s’ensuit que le calendrier des 120 Jubilés finit en 2027 et que, par conséquent, le temps à être abrégé est le temps des jours de la fin juste avant 2027. Pour l'instant, nous ne savons pas exactement quelle année ceci se produira, puisque les Témoins seront à Jérusalem pendant 1,260 jours et, ensuite, 3.5 jours (voir l’étude Les Témoins [135]). Par conséquent, le Messie ne peut pas revenir et ne revient pas avant au moins 1,263.5 jours après que les Témoins auront pris leur place à Jérusalem, revêtus de sacs. Mais une fois qu'ils commenceront vraiment, nous serons capables de dire avec assez de précision le moment de l'Avènement.

 

Il devrait être maintenant évident que la période du 1er Abib au 21 Tishri est pleine de symbolisme et que les activités de Moïse durant cette période reflètent le travail de Christ avec nous dans le Plan du Salut.

 

Les Cinquième et Sixième Mois constituent la période de la plus grande activité et de repentir. Une fois que vous êtes baptisés, ce n'est pas fini ; cela vient à peine de commencer. C'est la raison pour laquelle les baptêmes se font d'habitude à la période de la Pâque ou à la période de la fête des Tentes. À partir de la fête des Tentes, nous commençons le processus de préparation pour la Pâque et, ensuite, l’exposition du Plan dans la séquence des trois Fêtes. Les activités de Moïse nous montrent ce qui doit être fait et ce qu’on attend de nous. L'Exode ne s’est pas terminé à la Pâque. Il a commencé par le processus de sanctification et le témoignage pour Pharaon et l'Égypte et continué dans sa séquence jusqu'au Dernier Grand jour du 22e jour du Septième mois.

 

À partir de ce moment-là, dans le système original, Israël se met alors à construire le Tabernacle de Dieu. Nous sommes les composantes du Tabernacle, construit avec nos propres offrandes volontaires.

 

Le Tabernacle a été construit à partir de la fin de la période de la Fête jusqu'au Nouvel An suivant, le 1er Abib, et il a été érigé ce jour-là (Exode 40:2). Cette date est le début du processus de la construction et de la sanctification du Temple de Dieu sur une base continuelle (voir l’étude La Sanctification du Temple de Dieu [241]). Le Nouvel An est une assemblée solennelle du Temple de Dieu et commence le processus continuel de la construction du Temple.

 

Le Plan de Dieu est reflété dans les Fêtes annuelles, et les Ascensions de Moïse montrent que nous sommes capables d'entrer dans une relation de glorification avec Dieu à travers Christ. Nous sommes prédestinés, choisis et appelés. Nous sommes alors justifiés et glorifiés ensuite à travers Christ.

 

Observez les Sabbats, les Nouvelles Lunes et les Fêtes de l’Éternel pour que nous puissions nous rappeler ce que nous sommes appelés à faire. Si Dieu est pour nous, qui peut être contre nous ?




 

Annexe

 

Les Ascensions de Moïse

 

(Tableau par Arnold et Ester Anderson et Wade Cox)

 

 

Le salut a commencé au moment de l'Exode à partir de la Nouvelle Lune d'Abib. Le 15ème jour, Israël est sorti d'Égypte après que l'Ange de la Mort eût passé par-dessus le sang placé sur leurs montants de porte. Le sang de l'agneau représente Jésus Christ en tant que notre Agneau, notre Messie, pour le salut de toute l'humanité.

 

 

Les Six Ascensions de Moïse

 

Cet exercice, dans son entier, avait pour but de nous enseigner les sacrifices et la dédicace exigés pour atteindre le Royaume de Dieu.

 

Les trois premières ascensions avaient pour but de préparer pour l'octroi de la loi.

 

 

Nouvelle Lune du Troisième Mois

ou 1er Sivan

 

 

Exode 19:3–6

Exode 19:7-8

 

1ère Ascension

 

Moïse est monté pour être avec Dieu et le Seigneur lui a dit. “Tu parleras ainsi à la maison de Jacob, et tu diras aux enfants d'Israël : Vous avez vu ce que j'ai fait à l'Égypte, et comment je vous ai portés sur des ailes d'aigle et amenés vers moi. Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m'appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi ; vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte. Voilà les paroles que tu diras aux enfants d'Israël.” Moïse a fait comme le Seigneur a commandé.

Dieu a offert Sa promesse d'alliance.

 

Entre 1 – 6 Sivan

 

Exode 19:8-13

Exode 19:14-19

2ème Ascension

 

Moïse rapporta les paroles du peuple à l'Éternel. Ils ont dit qu'ils obéiraient à tout ce que le Seigneur avait commandé. Et l'Éternel dit à Moïse : Va vers le peuple ; sanctifie-les aujourd'hui et demain, qu'ils lavent leurs vêtements. Qu'ils soient prêts pour le troisième jour ; car le troisième jour l'Éternel descendra… Tu fixeras au peuple des limites... Quiconque touchera la montagne sera puni de mort… Le troisième jour au matin, il y eut des tonnerres, des éclairs, et une épaisse nuée sur la montagne ; le son de la trompette retentit fortement. Moïse parlait, et Dieu lui répondait à haute voix. Dieu a ainsi donné la base de la Loi verbalement à Moïse et l'Alliance a été acceptée par le peuple.

 

 

Entre 1 - 6 Sivan

 

Exode 19:20-25

Exode 19:25

Exode 20:1-23:33

 

3ème Ascension

 

L'Éternel a appelé Moïse sur le sommet de la montagne. Moïse est monté. L'Éternel dit à Moïse : Descends, fais au peuple la défense expresse de se précipiter vers l'Éternel, pour regarder, de peur qu'un grand nombre d'entre eux ne périsse... L'Éternel lui dit : Va, descends ; tu monteras ensuite avec Aaron ; mais que les sacrificateurs et le peuple ne se précipitent point pour monter vers l'Éternel. Le Seigneur a énoncé les Dix Commandements et donné les jugements et les ordonnances à Moïse. Les gens ont entendu le tonnerre et le son de la trompette et ils ont vu la foudre ; ils se sont tenus éloignés et ils ont eu peur.

Moïse est alors descendu et a dit aux gens de ne pas avoir peur car cela était fait pour qu'ils craignent et ne commettent pas le péché. Les premiers éléments de la Loi ont été mis par écrit à ce moment-là.

 

 

Ascension le 20 Sivan

 

Descente à la fin du Quatrième mois appelé

Tammuz

 

Exode 24:9 à

Exode 32:14

Exode 32:15-30

Deutéronome 9:11-21

 

4ème Ascension

 

Le Seigneur dit à Moïse de monter avec Nadab et Abihu et les soixante-dix anciens et d’adorer à une distance éloignée. Seul Moïse devait approcher le Seigneur. Moïse a alors réduit davantage les éléments de la Loi qu'il avait mise par écrit à ce moment-là. Moïse a ensuite construit l'autel du Seigneur et nommé les douze piliers selon les tribus d'Israël et choisi des jeunes hommes parmi les douze tribus pour offrir des sacrifices. Moïse et Aaron et les soixante-douze autres anciens d'Israël sont montés et ils ont mangé et bu avec le Seigneur, l'Élohim d'Israël (cf. Deut. 32:8). Yahovah a alors dit “Monte vers moi Moïse. Je te donnerai les tablettes de pierre et la Loi et les commandements que j'ai écrits pour que tu puisses les enseigner” (Exode 24:12). Une nuée a couvert la montagne pendant six jours ; le septième jour, Yahovah a appelé Moïse du milieu de la nuée, qui était comme un feu dévorant aux yeux des enfants d'Israël. Pendant les 40 jours et 40 nuits sur la montagne, Yahovah d'Israël a donné beaucoup de détails et des ordres exacts sur la façon de construire le tabernacle, l'arche et sa couverture, la façon de faire les vêtements des sacrificateurs, la façon d’oindre et qui oindre, la conduite des sacrifices, les Sabbats et beaucoup d'autres détails. Mais les gens sont devenus las d'attendre et ils ont péché. Ils ont demandé à Aaron de faire le Veau d'Or et ils se sont conduits selon ses rites obscènes. Quand Moïse est descendu de la montagne, il était si fâché à cause du Veau d'Or qu'il a brisé les tablettes de pierre.

Moïse avait jeûné pendant 40 jours mais les gens ont enfreint la Loi. Moïse a donc brisé les tablettes, symbolisant la rupture de l'alliance. Moïse s’est placé à la porte du camp et dit : À moi ceux qui sont pour l'Éternel ! Puis il a tué 3000 rebelles, ce jour-là. Le veau a été réduit en poudre et celle-ci a été répandue dans l’eau. 

 

 

5ème Ascension probablement

au Cinquième mois appelé Ab

 

Exode 32:31-33

Exode 32:34-

Exode 34:3

 

5ème Ascension

 

Moïse est retourné sur la Montagne pour demander pardon pour le péché d'idolâtrie du Veau d'Or. Moïse a demandé à Dieu de leur pardonner ou d'effacer son nom du Livre. Il est descendu et il a mené le peuple où Dieu lui avait dit. Il y a eu une peste à cause du veau. Le Tabernacle a été placé à l'extérieur du camp. Le Seigneur est descendu et il a parlé à Moïse. Il a dit à Moïse que les gens devaient être séparés. Dieu avait dit qu'Il montrerait “ma présence” et l’amènerait ainsi que le peuple d'Israël en leurs possessions. Il a dit à Moïse de tailler un autre jeu de tablettes et que lui seul devait monter sur la Montagne et personne d'autre (ni leurs troupeaux) ne devait être sur la Montagne.

 

 

 

Mois d’Ab & Elul

 

Exode 34:4–28

Exode 34:29-35

 

6ème Ascension

 

Moïse est allé sur la Montagne avec le deuxième jeu de tablettes. Il a adoré là, demandant à Dieu de pardonner le peuple. Dieu a dit à Moïse de ne faire aucune alliance avec les autres nations, autrement, ils seraient piégés et deviendraient impliqués avec ces nations qui croient en d'autres dieux. Les Jours Saints sont donnés lors de cette visite. Pendant cette seconde période de 40 jours, Moïse a reçu plus d'information à propos de la Loi. Il a eu un aperçu de la Gloire du Seigneur. Personne ne pouvait voir le Yahovah de la Présence dans son état entièrement glorifié, autrement, cette personne mourrait. Le Seigneur a dit à Moïse d'écrire ces paroles de la Loi, mais les Dix Commandements ont été écrits par le doigt de Yahovah sur les tablettes de pierre. Cependant, le Yahovah d'Israël a donné toute la Loi de l'alliance à Moïse. Moïse est ensuite descendu de la Montagne et son visage brillait suite à l'exposition à la Gloire du Seigneur.

 

 

 

 

La Septième phase qui complète

Achèvement

Moïse a été en mesure, durant la période des six ascensions, de se préparer et de préparer le peuple d'Israël à célébrer les Fêtes du Seigneur au Septième mois. Les Fêtes représentent la réconciliation finale de l'humanité avec Dieu.

 

 

 

 

 

 

   

  

q