Christian Churches of God

[F045ii]

 

 

 

Commentaire sur Romains 

Partie 2

 (Édition 1.0 20210313-20210313)

 

Commentaire sur les Chapitres 6 à 10.

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2021 Wade Cox)

(Tr. 2021)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://ccg.org/

 

 

 Commentaire sur Romains : Partie 2 [F045ii]

Objet des Chapitres

En continuant à partir de la Partie 1, en utilisant également certains points développés dans L’Amour et la Structure de la Loi (No. 200), nous voyons que Paul développe au Chapitre 6 le concept de nous étant morts au péché et par conséquent du fait nous ne pouvons pas y vivre.

 

Chapitre 6

Alors, que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde ? En aucun cas ! Nous sommes morts au péché. Comment pouvons-nous vivre dans le péché ? Et le péché est une transgression de la Loi (Rom. 6:1-4). Tous ceux qui ont été baptisés en Christ ont été baptisés dans sa mort. Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême dans la mort, afin que, comme Christ est ressuscité de la mort par la gloire du Père, nous aussi nous puissions marcher dans une vie nouvelle. C'est ce que dit Paul au verset 5 : "En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection," La structure est claire : Nous procédons à la résurrection sous Christ.

 

Il dit : Nous savons que notre ancien moi a été tué sur le poteau (et non crucifié) (sunestauroothe) avec Christ afin que le corps pécheur soit détruit et que nous ne soyons plus esclaves du péché. Celui qui est mort est libre de tout péché et nous qui sommes morts avec Christ, nous vivrons aussi avec lui (v. 6-8). Nous savons que Christ qui est ressuscité des morts ne mourra plus jamais, car la mort n'a plus de pouvoir sur lui. De la mort dont il en est mort, il meurt une fois pour toutes, mais la vie qu'il vit, il la vit pour Dieu (vv. 9-10). 

 

Nous avons été baptisés dans la mort de Christ. Par conséquent, le vieil homme qui était mort à Dieu et à la vie éternelle a été rendu vivant à l'amour de Dieu. Christ est ressuscité en tant que fils de Dieu avec puissance à partir de sa résurrection d’entre les morts (cf. Rom. 1:4, dans la Partie 1). Il est ressuscité, comme nous le voyons, d'entre les morts par la gloire du Père et non par une force qui lui serait propre. De même, nous sommes amenés à marcher dans la nouveauté de vie par la gloire du Père qui habite maintenant en nous à travers la puissance de l’Esprit Saint.

 

Nous sommes morts au péché en Christ, de sorte que le corps n'est plus asservi au péché car le corps pécheur est détruit ; Christ est mort au péché une fois pour toutes. La vie qu'il vit, il la vit pour Dieu. De même, les élus vivent pour Dieu en étant morts au péché et vivants pour Dieu en Jésus-Christ (Rom. 6:5-11).

 

L'amour de Dieu est maintenant en nous par Sa grâce et nous sommes ainsi capables d'être obéissants jusqu'à la mort, car nous ne sommes plus sous l'emprise [l’esclavage] du péché. Le péché ne domine pas les élus car ils ne sont pas sous la Loi mais sous la grâce et sont esclaves de Dieu (Rom. 6:12-14).

 

Alors, pécherions-nous donc ? Non. Le péché est une transgression de la Loi. Ainsi, nous sommes obéissants à Dieu en tant qu'esclaves de Dieu. Si nous péchons, nous sommes esclaves de la chair et du péché, et nous sommes donc soumis à la mort. Nous sommes esclaves de l'obéissance, qui conduit à la justice ; en devenant obéissants du fond du cœur à la norme d'enseignement à laquelle nous étions engagés (Rom. 6:15-19).

 

La droiture est la justice, et la justice est l'obéissance aux Lois de Dieu à travers la puissance de l’Esprit Saint. Nous ne pouvons pas nous tourner vers les choses dont nous avons eu honte, car leur fin est la mort (Rom. 6:20-21).

 

Nous avons été libérés du péché et nous avons reçu le don de la vie éternelle. Ce don découle de la connaissance de Dieu et de Son Fils, Jésus-Christ (Rom. 6:22-23).

 

Chapitre 7

(cf. aussi L’Amour et la Structure de la Loi (No. 200)). Nous sommes maintenant morts à la Loi, de sorte que nous ne servons pas sous l'ancien code écrit mais sous l'esprit de la Loi (Rom. 7:4-6).

 

Par la Loi, nous comprenons le péché. La convoitise elle-même ne vient pas d'une compréhension de la Loi. La connaissance de la signification de la convoitise vient de la compréhension de la Loi. Le pouvoir de ne pas être cupide ne vient pas de la Loi, mais de la grâce de Dieu, qui a donné l’Esprit Saint pour que l'amour de Dieu demeure en nous. Comment pouvons-nous aimer notre prochain si nous convoitons ce qui est sien ? Si nous convoitons ce qui est à notre voisin, nous l'envions et nous le tuons et le volons. Si nous plaçons une autre chose au-dessus des Lois de Dieu, alors nous enfreignons le Premier Commandement et donc toute la Loi est violée. Sans l'Esprit Saint, le péché qui provient de l'iniquité de l'esprit trouve une opportunité et tue l'individu, car sans l'amour de Dieu dans l'Esprit Saint, le péché surmonte la capacité de l'individu à obéir à la Loi.

 

La Loi n'est donc pas le problème ; c'est la faiblesse de l'individu qui ne peut surmonter le péché sans la puissance de l’Esprit Saint donnée par l'amour de Dieu à travers l'obéissance de Son Fils. La Loi est sainte et les Commandements sont saints, justes et bons, parce que Dieu est saint, juste et bon (Rom. 7:12).

 

Paul (et ceux des élus) n’a pas pu surmonter [ne pouvait vaincre] entièrement le péché. La convoitise de la chair se bat avec les désirs du cœur et l'amour de Dieu dans l'Esprit Saint (Rom. 7:13-25).

 

La Relation entre le Salut par la Grâce et la Loi (No. 082) montre que l'argument des Protestants selon lequel la grâce élimine la loi est basé sur l'affirmation selon laquelle les élus sont morts à la loi, d'après le texte de Romains 7:4. L'Antinomisme associe cette distorsion à un mauvais usage de la doctrine de la prédestination (Rom. 7:4 ; cf. Rom. 8:28-30 ci-dessous).

 

Romains 7:5-7 : cette structure n'élimine pas la Loi mais souligne plutôt la puissance de l’Esprit Saint dans la régulation de l'individu par la nature de Dieu qui procède de Lui à travers l’Esprit Saint. La distinction est faite entre vivre dans la chair, et le fait de tenter de réguler la relation de l'individu avec Dieu par des règlements faits pour interpréter la Loi, qui est en elle-même sainte, juste et bonne. La Loi n'est pas une chose physique. Ceux qui vivent dans la chair (charnels) la traitent comme une chose physique. Nous sommes morts à cet aspect parce que nous ne vivons plus dans la chair. Le Messie réintroduira la Loi dans son intégralité pour le Millénaire selon l'Écriture, et l'Écriture ne peut être anéantie. Comment donc la Loi est-elle abolie en tant que réalité ? La Loi ne donne pas la vie ; l’Esprit Saint le fait à travers Christ.

 

Sans l'Esprit Saint, les convoitises de la chair sont suscitées [éveillées] par la connaissance du bien et du mal, qui est inscrite dans la Loi. Sans la Nature de Dieu, nous ne pouvons pas observer la Loi dans une sainte justice. Ainsi, nous sommes libérés de la Loi en Jésus-Christ. Cela ne nous libère pas de la licence. Si nous aimons Dieu, nous gardons Ses Commandements.

Jean 14:15 Si vous m'aimez, gardez mes commandements. (LSG)

Car la Loi est sainte, et les Commandements sont saints, justes et bons (Rom. 7:12)

 

Christ a dit : "Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements".

Matthieu 19:17 Il lui répondit : Pourquoi m'interroges-tu sur ce qui est bon ? Un seul est bon. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. Lesquels ? lui dit-il. (LSG)

 

Nous ne pouvons donc pas hériter de la vie éternelle si nous ne gardons pas et n’observons pas les Commandements. Ici, Dieu est considéré comme le centre de la Bonté [Good] ultime, d'où le mot Dieu [God en anglais]. La Loi est entièrement suspendue aux deux Grands Commandements (Matt. 22:40).

Matthieu 22:36-40 Maître, quel est le plus grand commandement de la loi ? 37 Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. 38 C'est le premier et le plus grand commandement. 39 Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. (LSG)

 

La Loi est donc destinée à une fin ou un but, qui est en Christ et qui vise à nous réconcilier avec Dieu. La Loi, étant spirituelle, procède de Dieu et est donc observée dans notre nature afin de nous réconcilier avec Dieu. La Loi ne cause donc pas la mort, mais c'est plutôt le péché, qui est une transgression de la Loi, agissant à l’intérieur de l'individu qui cause la mort (Rom. 7:13).

 

La Loi est spirituelle mais l'humanité est charnelle, vendue sous le péché (Rom. 7:14).

 

Paul dit qu'il ne comprend pas ses propres actes. Il ne fait pas ce qu'il veut, mais ce qu'il déteste. Donc, s'il fait ce qu'il ne veut pas, alors il est d'accord et reconnaît que la loi est bonne. Et ce n'est pas lui qui le fait, mais le péché qui habite en lui (v. 15-17). Il dit qu'il sait qu'il n'y a rien de bon qui habite en lui (c'est-à-dire dans sa chair). Il peut vouloir ce qui est juste mais il ne peut pas le faire ; car il dit qu'il ne fait pas le bien qu'il veut mais il fait le mal qu'il ne veut pas faire et ainsi ce n'est plus lui, mais le péché qui habite en lui (vv. 15-20).

 

En effet, il dit que le monde et les démons sous le dieu de ce monde qui le dirige (2Cor. 4:4) affectent ses influences et font pécher les élus contrairement à leur volonté et à leurs désirs. Les élus sont influencés par l'Esprit (117) qui les éloigne du péché mais les influences terrestres les conduisent au péché qui est une transgression de la Loi. C'est pour cette raison que le Deuxième Sacrement du Dîner du Seigneur, le 14 Abib, à la Pâque, est établi par le Messie.

 

Tout l'argument selon lequel la Loi n'est pas spirituelle, et donc, pas de la Nouvelle Alliance telle que détaillée dans le Nouveau Testament, est totalement faux. La personne véritablement convertie se réjouit et se délecte de la Loi de Dieu en son for intérieur.

Psaume 119:1 Heureux ceux qui sont intègres dans leur voie, qui marchent selon la loi de l'Éternel ! (LSG)

 

Romains 7:22 Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur ; (LSG)

 

Car la Loi conduit les hommes à Christ, qui est la fin de la Loi (Rom. 10:4). La fin de la Loi (telos gar nomou) est ici la conclusion en tant que but ou objectif, étant le point ou l'acte ou l'état visé. Ce n'est pas la cessation de la Loi.

 

Paul dit qu'il voit une autre loi en guerre avec celle de son esprit et le rendant captif de la loi du péché (qui est une transgression de la Loi de Dieu) qui habite ses membres. Il dit alors que "je suis un misérable, qui me délivrera de ce corps de mort". Il dit donc qu'il sert la Loi de Dieu avec son esprit mais qu'avec son corps il sert la loi du péché qui est une transgression de la Loi de Dieu. Aucune personne saine d'esprit ne pourrait dire à partir de ce texte que Paul a aboli la Loi de Dieu, et telle qu'elle a été donnée par Christ au Sinaï (Actes 7:33-55 ; 1Cor 10:1-4 et par les patriarches et les prophètes).

 

Être conduit par l'Esprit libère l'individu de la Loi.

Galates 5:18 Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi. (LSG)

 

Ici, sur les Sept premiers chapitres de Romains, Paul détaille le fondement du péché dans l'idolâtrie et le rejet ou la violation de la Loi et que ce n'est que par l’Esprit Saint donné sur l'acceptation de Christ devant le trône de Dieu en tant que l'Offrande de la Gerbe Agitée (No. 106B).

 

C'est au chapitre 8 que nous voyons que c'est Dieu qui détermine qui doit être appelé et quand et comment cette personne est développée, car elle est donnée à Christ dans ce processus et cela a été déterminé depuis la fondation de la terre à travers l'Omniscience de Dieu et Sa Divine Prescience. 

 

Chapitre 8

Comme l'explique en détail le texte Les Attaques Antinomiennes contre la Loi de Dieu (No. 164D), la foi a été sabotée par les Gnostiques Antinomiens dès le début de l'Église.

 

Nous voyons qu'il n'y a aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ (Rom. 8:1). Car la loi de l'Esprit de vie en Christ Jésus a libéré les élus du péché et de la mort, car Dieu a fait ce que la loi affaiblie par la chair ne pouvait pas faire : Il a envoyé Son propre Fils dans la ressemblance de la chair pécheresse et pour le péché ; Il a condamné le péché dans la chair (v. 2-3). La Loi s'accomplit donc en nous qui marchons selon l'Esprit (Rom. 8:4).

 

L'Esprit dirige l'esprit selon Son dessein (Rom. 8:5-6).

 

L'esprit qui est attaché à la chair (charnel) est hostile à Dieu ; il ne se soumet pas à la Loi de Dieu et ne peut d'ailleurs pas se soumettre à la Loi (Rom. 8:7). Ainsi, l'esprit charnel ou non converti est identifié par sa résistance à l'observation des Lois de Dieu. L'argument selon lequel la grâce a éliminé la Loi est essentiellement celui d'un esprit non converti. Tout l'argument de la Loi/Grâce identifie ceux qui sont obéissants à Dieu et ceux qui ne le sont pas. La dispense n'est pas "si" mais "comment" la Loi est observée. Que personne ne vous juge en ce qui concerne la nourriture et la boisson, ou pour les Fêtes, les Nouvelles Lunes ou les Sabbats (Col. 2:16-17). Ils sont l'ombre de ce qui est à venir, mais la substance appartient à Christ. Christ a donc donné la Loi sous la direction de Dieu et est le médiateur et l'objectif de la Loi. Ainsi, rien ne passera de la Loi tant que tout ne sera pas accompli - à savoir la restauration de la planète à la Loi et de là, à Dieu à la fin du Millénaire. C'est pourquoi Christ rétablit tous les Jours Saints, les Nouvelles Lunes et les Sabbats à son retour (Ésaïe 66:23-24 ; Zacharie 14:16-19). S'il exige que ces choses soient observées pendant le Millénaire, alors elles sont obligatoires pour les élus à tout jamais.

 

L'Esprit de Celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts vit dans le Chrétien, donnant la vie à travers l'Esprit qui habite l'individu (Rom. 8:11).

 

Tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Et cela par la grâce de Dieu. La Loi a été donnée par Moïse ; la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.

Jean 1:17 car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ. (LSG)

Nous crions donc Abba ou Père, développant la même filiation que celle qui a été donnée à notre frère Jésus-Christ (Rom. 8:15-16).

 

La Loi elle-même ne fournit pas de justification. Une personne est justifiée par la foi en Jésus-Christ.

Galates 2:16 Néanmoins, sachant que ce n'est pas par les œuvres de la loi que l'homme est justifié, mais par la foi en Jésus Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les œuvres de la loi. (LSG) (cf. F048)).

 

La vie que les élus mènent (vivent), c'est la foi dans le Fils de Dieu (Gal. 2:20-21).

Galates 2:20-21 J'ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi. 21 Je ne rejette pas la grâce de Dieu ; car si la justice s'obtient par la loi, Christ est donc mort en vain. (LSG)

 

(Voir également le document d’étude Les Textes des Œuvres de la Loi  – ou MMT (No. 104)) et le Commentaire sur Galates (F048).

 

Romains 8:11-17 : L’Esprit Saint est le mécanisme par lequel les élus sont fils de Dieu. Nous recevons l'acompte à notre baptême, et la rédemption ou sa pleine allocation lors de l'adoption, qui est la rédemption de nos corps (cf. Comment Dieu devint une Famille (No. 187)).

 

Romains 8:22-23 : Nous sommes également destinés à être cohéritiers avec lui en tant que fils de Dieu, dès notre résurrection d'entre les morts. Nous avons été prédestinés à recevoir l'adoption en tant que fils (Éph. 1:5 ; Gal. 4:5) dès avant la fondation du monde. Nous sommes destinés à être des fils de Dieu en puissance dès la résurrection. Nous serons unis à l'Armée angélique en tant que fils de Dieu sous le Haut Sacerdoce de Melchisédech qui a été confié et placé sous le Messie (Héb. 5:6,10 ; 6:20 ; 7:1-21) (ibid).

 

L'union finale de toute la création se produit à la fin de la Deuxième Résurrection (ou générale) pour les morts, lorsque la Cité de Dieu est descendue et que tout est placé sous Dieu le Père afin qu'Il soit tout en tous (Éph. 4:6 ; voir le document d’étude La Cité de Dieu (No. 180)). L'Armée angélique [i.e. les anges] sont nos frères (Apoc. 6:11 ; 12:10). Ils sont nos frères parce qu'ils sont aussi fils de Dieu comme nous le sommes à partir de la Première Résurrection (voir Apoc. 20:1-6). Le texte de 1Corinthiens 6:2-4 fait référence au jugement de l'Armée déchue et cela a souvent causé des malentendus. Les anges sont aussi les élus (1Tim. 5:21).

 

Ce n'est pas par notre propre force que nous vainquons [surmontons] le péché, mais par la puissance de l’Esprit Saint qui agit en nous. Il n'y a pas de condamnation pour ceux qui sont en Christ. Cela signifie-t-il qu'ils ne sont plus tenus d'obéir à Dieu, tel qu’Il a donné Sa Loi de liberté au Messie et par l'intermédiaire de Moïse ? Non. Les Lois du Temple et le sacrifice sont donnés, étant accomplis une fois pour toutes en Jésus-Christ. Les Lois de l’adoration de Dieu ne sont pas ainsi accomplies. Tout le problème vient de l'esprit. S'attacher à la chair [i.e. être charnel], c'est la mort, mais s'attacher à l'Esprit, c'est la vie et la paix (Rom. 8:6) (cf. L’Amour et la Structure de la Loi (No. 200)).

 

Nous ne sommes pas dans la chair, nous sommes dans l'esprit (Rom. 8:9-17). Comment alors devons-nous nous réguler ? Est-ce être comme le vieil homme mort à la gloire de Dieu et à la puissance de la résurrection ? Non. Nous sommes enfants de Dieu et héritiers de Dieu en tant que cohéritiers avec Christ. Il doit donc y avoir un but dans la Loi de Dieu, qui découle de Sa nature même.

 

Les Antinomiens voudraient que nous supprimions la Loi, en soutenant qu'elle a été clouée sur le poteau à partir de Colossiens 2:14. Mais nous savons que ce qui a été cloué sur le poteau était le cheirographon ou la facture de dette qui provenait de nos transgressions. Ce n'était pas la Loi de Dieu elle-même, qui était sainte, juste et bonne (cf. Commentaire sur Colossiens (F051)).

 

Comment procédons-nous alors ? Qu'est-ce qu'on attend de nous ?

 

Nous voyons que les Lois de Dieu reposent sur les Deux Grands Commandements (cf. les documents d’études Le Premier Grand Commandement (No. 252) ; Le Deuxième Grand Commandement (No. 257)). Ceux-ci sont subdivisés en quatre et six. Des quatre et des six, les ordonnances, qui règlent la société selon la volonté de Dieu, sont réglées selon l'amour de Dieu, et ceci est interprété par la puissance de l’Esprit Saint vivant en nous. Par cette puissance de l'Esprit de Dieu, Dieu et le Christ vivent tous deux en nous et Dieu devient tout en tous (Éph. 4:6).

 

La Philosophie de la Loi Biblique assume donc la régulation de la société. Mais il n'y a qu'une seule structure par laquelle la Loi de Dieu peut être interprétée et par laquelle elle peut fonctionner. Elle ne change pas parce que Dieu ne change pas (Mal. 3:6). Il ne peut donc y avoir qu'un seul système pour réguler la société de Dieu.

 

Nous constatons que de cette structure, une autre structure transversale émane de la matrice des Commandements de Dieu.

 

Nous voyons que les piliers de la Loi sont incarnés dans les Commandements et les ordonnances qui forment la sous-matrice des Deux Grands Commandements et des Dix Commandements de Dieu.

 

Nous constatons que le système politico-religieux est enchâssé, découlant du Premier Grand Commandement. À partir des Lois de Dieu relatives à Son adoration et à Son obéissance, nous réglementons le calendrier et notre vie quotidienne à partir des premier, deuxième, troisième et quatrième Commandements (cf. également le Calendrier de Dieu (No. 156)).

 

Notre environnement est également régi par notre alimentation consommée sous Sa Loi et par Son autorité sous ces lois (cf. Les Lois sur l'Alimentation (No. 015)).

 

Le droit de la famille découle spécifiquement des Cinquième, Sixième, Septième et Dixième Commandements, et tel qu'interprété par les autres en relation avec toutes les sous-ordonnances.

 

Les crimes et les peines (ou le droit pénal) sont réglementés selon le système qu'Il a établi. Les punitions cruelles et contre nature sont interdites par les Lois de Dieu.

 

La loi relative à l'équité est également régie par la structure foncière et sociale. Le commerce est régi par les règles relatives à la dette et à l'usure et au respect des personnes.

 

Afin de comprendre la sous-structure de la Loi et la manière dont la société est régulée [réglementée], il est nécessaire de développer la philosophie de la loi biblique dans son intégralité.

 

Cela ne peut se faire qu'en exposant soigneusement toute la structure de la Loi au cours des Années de Sabbat commençant avec le premier mois (Abib/Nisan) des années sacrées (c'est-à-dire : 1998, 2005, 2012, 2019 et 2026 et le Jubilé en 2027).

 

La Lecture de la Loi était la tâche la plus importante entreprise par les prêtres [sacrificateurs] pendant l'Année de Sabbat du système du Jubilé. Ces Lectures avaient lieu tous les sept ans, au cours des septième, quatorzième, vingt et unième, vingt-huitième etc. du Cycle jusqu'à la quarante-neuvième année. Lors du Jour des Expiations de la quarante-neuvième année, le Jubilé a été soufflé et a duré jusqu'au Jour des Expiations suivant de la cinquantième année, lorsque toute la restauration du nouveau système a été affectée et a recommencé pour la récolte de la première année du nouveau Jubilé (cf. les documents d’études La Loi de Dieu (No. L1) et la Série des Lois (No. 252-263)).

 

Dieu a donné son Esprit aux élus afin qu'ils puissent voir comment ils peuvent faire fonctionner le système correctement lorsqu'ils ont un amour véritable et engendré par l'Esprit pour Lui et pour les autres en tant que de véritables fils de Dieu. Le contrôle de la planète leur est donné dans le système millénaire afin qu'ils puissent montrer à l'Armée déchue comment cela aurait dû être fait selon la volonté de Dieu notre Père (cf. Apoc. 20:4-6).

Apocalypse 20:4-6 Et je vis des trônes ; et à ceux qui s'y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. 5 Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis. C'est la première résurrection. 6 Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n'a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans. (LSG)

 

Les élus régneront avec Christ pendant mille ans et dirigeront la planète selon la Loi-ordre donnée par Christ à Moïse au Sinaï. Dieu n'a pas donné à Moïse un système défectueux lorsqu'il a reçu la Loi. Pas un seul point ou trait, en d'autres termes, pas la plus petite partie de la Loi, ne passera de la Loi jusqu'à ce que tout soit accompli (Matt. 5:18 ; Luc 16:17). Nous ferons fonctionner la planète conformément aux Lois de Dieu pendant toute la période de 1000 ans en utilisant l'Esprit de Dieu, qui sera mis à la disposition de l'humanité sous la supervision de Christ et de l'Église. Tout ne sera accompli que lorsque Dieu régnera depuis la Terre dans la Cité de Dieu, en nous tous, en tant que Dieu (voir le document d’étude La Cité de Dieu (No. 180)).

 

Comme cela est expliqué dans La Relation entre le Salut par la Grâce et la Loi (No. 082) :

Christ a été tué dès la fondation du monde.

Apocalypse 13:8 Tous les habitants de la terre adoreront la bête - tous ceux dont le nom n'a pas été écrit dans le livre de vie de l'Agneau qui a été immolé dès la création [fondation] du monde.

 

Ainsi, le péché était connu dès la fondation du monde, tout comme notre appel. La prédestination des élus est vue dans Romains 8:28-30.

 

Voir aussi le texte Dieu et l'Église (No. 151) :

L'Église a été fondée en l’an 30 EC (Ère Courante) à Jérusalem et a été persécutée. Beaucoup sont venus, mais beaucoup aussi n'ont pas été choisis par Dieu. La "Parabole du Semeur" a été donnée pour montrer ce fait. Beaucoup sont appelés, mais peu sont choisis (Matt. 20:16). La prédestination des élus se trouve dans Romains 8:28-30.

 

Les gens sont choisis selon l'Omniscience de Dieu. La nécessité du sacrifice du Christ et du choix séquentiel des élus est connue depuis la fondation du monde. Ces personnes étaient connues et prédestinées dès la mise en place [l’établissement ou la fondation] du monde. Dieu connaît toutes les vraies propositions à partir de Son Omnipotence et a donc choisi les élus comme fils de Dieu pour remplacer les démons dans le Règne du Messie dans le Millénium. Ils sont donc appelés quand il est approprié de les appeler, puis ils sont formés et justifiés et de là, glorifiés. Rien ne peut interférer avec ce processus. (vv. 31-32). Ainsi, personne ne peut porter une accusation contre les élus de Dieu, car c'est Dieu qui justifie (v. 33). Christ intercède pour les élus et personne ne peut séparer les élus de l'amour de Christ, quelle que soit la persécution qu'ils subissent. Comme il est écrit : "C'est à cause de toi que nous sommes tués tout le jour. Nous sommes considérés comme des moutons à abattre". (Ps. 44:22). Être un véritable Chrétien au cours des deux millénaires a été dangereux et les morts et les persécutés se comptent par millions.

 

Ainsi, d'après les textes ici, tous ceux qui se disent appelés ne sont pas vraiment appelés, ou choisis de Dieu. L'Église est considérée comme obéissant aux Lois de Dieu. S'ils ne parlent pas selon la Loi et le Témoignage, il n'y a aucune lumière en eux (Ésaïe 8:20). Les saints sont ceux qui obéissent aux Commandements de Dieu et au Témoignage ou à la Foi de Jésus. L'Église n'a pas le pouvoir de modifier ces lois comme le stipule la Bible. Ceux qui le font sont disqualifiés de la foi et de la Première Résurrection (No. 143A).

 

La Foi est exprimée en paraboles de sorte que, en règle générale, seuls ceux qui sont capables de venir en jugement pour la Première Résurrection sont appelés. Les dommages à long terme sont ainsi limités. Cependant, plusieurs entendent et sont appelés bien qu'ils ne soient pas prêts. Christ a parlé de ce problème. Ainsi, la loi a été introduite pour augmenter la transgression de sorte que la compréhension de la régulation des affaires selon l'amour de Dieu soit évidente pour ceux qui cherchent Dieu. Cependant, Israël (et le monde) n'était pas obéissant. Par l'obéissance d'un seul homme, plusieurs seront rendus justes, c'est-à-dire par la grâce qui règne par la justice jusqu'à la vie éternelle en Jésus oint (Rom. 5:20-21).

 

Chapitre 9

Aux chapitres 9 et 10, Paul développe la Loi de Dieu comme clé de la conservation de la foi et du maintien (rétention) des élus au sein du Corps d'Israël. Cet aspect a été constamment attaqué par les Antinomiens et les adorateurs de Baal des Cultes du soleil et des Mystères (cf. également Les Attaques Antinomiennes sur la Loi de Dieu (No. 164D)).

 

Dans les premiers éléments du chapitre, Paul montre que tous ceux qui se disent Israélites ne le sont pas, et que tous ceux qui se disent fils d'Abraham ne le sont pas, bien qu'ils soient ses descendants (v. 1-7) : Mais c'est à travers Isaac que vos descendants seront nommés (Gen. 21:12).   

 

L'incrédulité d'Israël les a fait échouer comme nous le voyons à partir de ce texte (v. 3 ; Ex. 32:32 ; v. 4) concernant la filiation (Ex. 4:22 ; Jér. 31:9) ; Gloire/Présence de Dieu (Ex. 16:10 ; 24:16) ; (Les Alliances avec Israël ont souvent été renouvelées, cf. Gen. 6:18 ; 9:9 ; 15:8 ; 17:2,7.9 ; Ex. 2:24) ; l’Octroi de la loi (Ex. 20:1-17 ; Deut. 5:1-21) et aussi l’adoration d'Eloah dans le Tabernacle et le Temple (Esdras. 4:23-7:27).   

 

À partir du chapitre 9:6-13, nous voyons que la promesse de Dieu à Israël n'a pas échoué parce que la promesse n'a pas été faite simplement aux descendants physiques d'Abraham, ni à ceux d'Isaac en tant que tels, mais à ceux que Dieu avait choisis et prédestinés à être appelés dans l'Israël de Dieu, tels que donné par Eloah à Christ, en tant que leurs elohim, à Deut. 32:8ff (cf. Ps. 45:6-7 ; Héb. 1:8-9. De même v. 7, Gen. 21:12 ; v. 9, Gen. 18:10 ; vv. 10-12 : Gen. 25:21,23 ; v. 13 : Mal. 1:2-3). Ces choses ont été faites afin que le dessein de Dieu d'élection et de Prédestination (No. 296) puisse se poursuivre. Sans une connaissance approfondie de l'Ancien Testament, on ne peut pas comprendre Paul à partir des Romains et au-delà, ni Jean et la Révélation (l’Apocalypse).

 

À partir des versets 14-15, Paul nie toute accusation d'injustice envers Dieu en recourant à son affirmation à Moïse (par Christ (1Cor. 10:1-4) : "J'aurai miséricorde de qui j'aurai miséricorde et j'aurai compassion de qui j'aurai compassion" (Ex. 33:19).

 

La foi ne dépend donc pas de la volonté ou de l'effort de l'homme, mais de la miséricorde de Dieu : Car l'Écriture dit à Pharaon : "Je t'ai fait monter dans le but de montrer ma puissance en toi, afin que mon nom soit proclamé sur toute la terre" (vv. 16-17). Il a donc pitié de qui Il veut et Il endurcit le cœur de qui Il veut (v. 18).

 

À partir des versets 19-21, Paul produit ensuite un dialogue où il dit : Vous me direz alors : Pourquoi fait-il encore des reproches ? Car qui peut résister à Sa volonté ? Mais qui es-tu pour répondre à Dieu ? Le vase d'argile dira-t-il à celui qui l'a formé : "Pourquoi m'as-tu fait ainsi ?  Le potier n'est-il pas maître de faire de l'argile un usage pour l’honneur et un autre pour un usage subalterne (vil) ?

 

Il pose alors la question : Et que dire, si Dieu, désireux de montrer Sa colère et de faire connaître Sa puissance, a enduré avec beaucoup de patience les vases de la colère faits pour la destruction, afin de faire connaître les richesses de Sa gloire pour les vases de la miséricorde, qu'Il a préparés d'avance pour la gloire ? Même nous qu'Il a appelés, non seulement des Juifs, mais aussi des païens (v. 22-24). Il cite ensuite Osée (2:23 ; 1:10) : "Pour ceux qui n'étaient pas Mon peuple, je les appellerai Mon peuple" et pour celle qui n'était pas aimée, Je l'appellerai ma bien-aimée.”

En ce lieu même où il leur a été dit : "Vous n'êtes pas Mon peuple", ils seront appelés "Fils du Dieu Vivant". (vv. 25-26). Paul dit ensuite (citant Ésaïe 10:22 ; 1:9) : Et Ésaïe crie au sujet d'Israël : "Si le nombre des fils d'Israël est comme le sable de la mer, seul un reste d'entre eux sera sauvé ; car l'Éternel exécutera sa sentence sur la terre avec rigueur et promptement : Et comme Ésaïe l'a prédit : "Si l'Éternel des armées ne nous avait pas laissé une postérité, nous aurions été comme Sodome et Gomorrhe" (Gen. 19:24-25) (v. 27-29).

 

Paul pose ensuite une question clé qui couvrira 9:30-10:13 ; Que dirons-nous alors ? Que les païens qui n'ont pas poursuivi la justice l'ont atteinte, c'est-à-dire la justice par la foi ; mais qu'Israël qui a poursuivi la justice fondée sur la loi n'a pas réussi à accomplir cette loi. Pourquoi ? Parce qu'ils ne l'ont pas poursuivie par la foi, mais comme si elle était fondée sur les œuvres. Ils ont trébuché sur la pierre d'achoppement, comme il est écrit : "Voici que je pose en Sion une pierre qui fera trébucher les hommes, un rocher qui les fera tomber ; et celui qui croit en lui ne sera pas confus : (Ésaïe 28:16 ; 8:14-15) ; (9:30 traite de la vraie justice par la foi : 3:22 ; 10:6,20 ; Gal. 2:16 ; 3:24 ; Phil. 3:9 ; Héb. 11:7).

 

À partir de Romains 9:32 : La Loi de Dieu est poursuivie par la foi et non par les œuvres comme également dans le Commentaire sur Jacques (F059). Cependant, la foi sans les œuvres est morte (Jacques 2:17).

 

L'obéissance aux Commandements est une condition préalable nécessaire à la rétention de l’Esprit Saint, qui habite en ceux qui gardent les Commandements de Dieu.

 

1Jean 3:24 Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et nous connaissons qu'il demeure en nous par l'Esprit qu'il nous a donné. (LSG)

 

Actes 5:32 Nous sommes témoins de ces choses, de même que l'Esprit Saint, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. (LSG)

 

Il est donc impossible d'être Chrétien et d'aimer Dieu et Christ sans respecter, observer la Loi. Par nécessité, cela implique d’observer le Sabbat en tant que Quatrième Commandement ainsi que le Calendrier de Dieu (No. 156).

 

Chapitre 10

Le chapitre 10 poursuit la structure de la Loi et de la Foi à partir des versets 1 à 13 où la vraie Justice est par la foi. Rien de tout cela n'annule la Loi de Dieu.

 

Paul dit que son désir et sa prière c’est qu'Israël soit sauvé. Il estime qu'ils ont un zèle pour Dieu, mais que ce zèle n'est pas éclairé. Ils sont ignorants de la Justice qui vient de Dieu et cherchent à établir la leur ; ils ne se sont pas soumis à la Justice de Dieu. Car Christ est la fin de la loi, afin que quiconque a la foi soit justifié (vv. 1-4) (Gal. 3:23-26).

 

Comme nous le voyons dans La Relation entre le Salut par la Grâce et la Loi (No. 082) Romains 10:4 : Car la Loi conduit les hommes à Christ, qui est la fin de la Loi. La fin de la Loi (telos gar nomou) est ici la conclusion comme le but ou l'objectif, étant le point ou l'acte ou l'état visé. Ce n'est pas la cessation de la Loi.

 

Être conduit par l'Esprit libère l'individu de la Loi.

Galates 5:18 Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi. (LSG)

 

À partir du verset 5 et suivants, Paul se réfère alors à Moïse qui a écrit que l'homme qui pratique la justice basée sur la loi vivra par elle (Lév. 18:5 ; Gal. 3:12). Il parle ensuite de la justice fondée sur la foi. C'est la foi qui permet aux élus d’observer la loi par la foi. Il pose des questions qui cherchent à varier la position de Christ en posant le problème de celui qui remonte de la tombe ou monte au ciel. Cette comparaison cherche à faire descendre Christ du ciel ou à le faire remonter d'entre les morts. Il attire ensuite l'attention sur le fait que l'Esprit est dans nos cœurs et sur nos lèvres (dans le baptême). Ainsi, la puissance de Dieu n'est pas perçue en termes physiques, mais elle est parmi nous. Si nous confessons avec nos lèvres que Jésus est Seigneur et si nous croyons du fond du cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, alors nous serons sauvés (v. 8-9). Les élus croient avec leur cœur et sont justifiés, ils confessent avec leurs lèvres et sont sauvés (v. 10). Il est écrit : Quiconque croit en lui ne sera point confus (v. 11) (Ésaïe 28:16). Les élus ont été libérés de la loi sacrificielle (cf. aussi 3:9-20). Il n'y a pas de distinction entre Juif et Gentil (v. 12) (Joël 2:32). Le même Seigneur est le Seigneur de tous et accorde ses richesses à tous ceux qui l'invoquent. Car tous ceux qui l'invoquent seront sauvés (v. 13). Ce sont ces références messianiques qui se rapportent à Christ qui était Elohim d'Israël.

 

Israël est responsable de son propre échec. À partir du verset 14 et suivants, Paul dit : "Mais comment les hommes pourraient-ils invoquer celui en qui ils n'ont pas cru ? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler ? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche ? Le message de l'Évangile est donc essentiel pour la foi. Comment les hommes peuvent-ils prêcher, s'ils ne sont pas envoyés ? Comme il est écrit : "Que les pieds de celui qui prêche la bonne nouvelle sont beaux !" (v. 15) (Ésaïe 52:7).

 

Au verset 16, Paul se réfère à Ésaïe 53:1. "Seigneur, qui a cru à ce qu'il a entendu de nous ?" Ainsi, la foi vient de ce qu'on entend et ce qu'on entend vient de la prédication de Christ (v. 17). Ainsi, les élus expliquent l'évangile du Royaume de Dieu.

 

Au verset 18, Paul cite le Psaume 19:4 : "Leur voix s'est fait entendre partout sur toute la terre, et leurs paroles jusqu'aux extrémités du monde. Au verset 19, il dit : Je demande à nouveau : Israël ne l'a-t-il pas su ? Moïse le premier dit : "Je te rendrai jaloux par ce qui n'est point une nation, par une nation sans intelligence, je te mettrai en colère" (Deut. 32:21).

 

Paul montre qu'Ésaïe a dit à Israël qu'ils ne comprendraient pas ou refuseraient de comprendre l'Évangile (Ésaïe 65:1-2) (vv. 20-21).

 

J'ai été trouvé par ceux qui ne m'ont pas cherché. Je me suis montré à ceux qui ne m'ont pas demandé".

Mais Dieu dit au sujet d'Israël, par l'intermédiaire du prophète : "Tout le jour, j'ai tendu la main à un peuple désobéissant et contredisant."  

 

*****

 

Chapitre 6

1 Que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde ? Loin de là ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ? Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés ? Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché ; car celui qui est mort est libre du péché. Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus ; la mort n'a plus de pouvoir sur lui. 10 Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes ; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit. 11 Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ. 12 Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises. 13 Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité ; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. 14 Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. 15 Quoi donc ! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce ? Loin de là ! 16 Ne savez-vous pas qu'en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice ? 17 Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de cœur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits. 18 Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. - 19 Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. -De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l'impureté et à l'iniquité, pour arriver à l'iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté. 20 Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l'égard de la justice. 21 Quels fruits portiez-vous alors ? Des fruits dont vous rougissez aujourd'hui. Car la fin de ces choses, c'est la mort. 22 Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle. 23 Car le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur. 

 

Chapitre 7

1 Ignorez-vous, frères, - car je parle à des gens qui connaissent la loi, - que la loi exerce son pouvoir sur l'homme aussi longtemps qu'il vit ? Ainsi, une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu'il est vivant ; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari. Si donc, du vivant de son mari, elle devient la femme d'un autre homme, elle sera appelée adultère ; mais si le mari meurt, elle est affranchie de la loi, de sorte qu'elle n'est point adultère en devenant la femme d'un autre. De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort en ce qui concerne la loi, pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu. Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort. Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli. Que dirons-nous donc ? La loi est-elle péché ? Loin de là ! Mais je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'eût dit : Tu ne convoiteras point. Et le péché, saisissant l'occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises ; car sans loi le péché est mort. Pour moi, étant autrefois sans loi, je vivais ; mais quand le commandement vint, le péché reprit vie, et moi je mourus. 10 Ainsi, le commandement qui conduit à la vie se trouva pour moi conduire à la mort. 11 Car le péché saisissant l'occasion, me séduisit par le commandement, et par lui me fit mourir. 12 La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon. 13 Ce qui est bon a-t-il donc été pour moi une cause de mort ? Loin de là ! Mais c'est le péché, afin qu'il se manifestât comme péché en me donnant la mort par ce qui est bon, et que, par le commandement, il devînt condamnable au plus haut point. 14 Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle ; mais moi, je suis charnel, vendu au péché. 15 Car je ne sais pas ce que je fais : je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais. 16 Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne. 17 Et maintenant ce n'est plus moi qui le fais, mais c'est le péché qui habite en moi. 18 Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, c'est-à-dire dans ma chair : j'ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien. 19 Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas. 20 Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui le fais, c'est le péché qui habite en moi. 21 Je trouve donc en moi cette loi : quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. 22 Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur ; 23 mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. 24 Misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort ?... 25 Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur !... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché. 

 

Chapitre 8

1 Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ. En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort. Car - chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, - Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'esprit. Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit. Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix ; car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas. Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu. Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas. 10 Et si Christ est en vous, le corps, il est vrai, est mort à cause du péché, mais l'esprit est vie à cause de la justice. 11 Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. 12 Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. 13 Si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, 14 car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. 15 Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! 16 L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. 17 Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d'être glorifiés avec lui. 18 J'estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. 19 Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. 20 Car la création a été soumise à la vanité, - non de son gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise, - 21 avec l'espérance qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu. 22 Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement. 23 Et ce n'est pas elle seulement ; mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps. 24 Car c'est en espérance que nous sommes sauvés. Or, l'espérance qu'on voit n'est plus espérance : ce qu'on voit, peut-on l'espérer encore ? 25 Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec persévérance. 26 De même aussi l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ; 27 et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l'Esprit, parce que c'est selon Dieu qu'il intercède en faveur des saints. 28 Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. 29 Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. 30 Et ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés ; et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés ; et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés. 31 Que dirons-nous donc à l'égard de ces choses ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? 32 Lui, qui n'a point épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui ? 33 Qui accusera les élus de Dieu ? C'est Dieu qui justifie ! 34 Qui les condamnera ? Christ est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous ! 35 Qui nous séparera de l'amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée ? 36 selon qu'il est écrit : C'est à cause de toi qu'on nous met à mort tout le jour, qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. 37 Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. 38 Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes, ni les choses à venir, 39 ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.

 

Chapitre 9

1 Je dis la vérité en Christ, je ne mens point, ma conscience m'en rend témoignage par l'Esprit Saint : J'éprouve une grande tristesse, et j'ai dans le cœur un chagrin continuel. Car je voudrais moi-même être anathème et séparé de Christ pour mes frères, mes parents selon la chair, qui sont Israélites, à qui appartiennent l'adoption, et la gloire, et les alliances, et la loi, et le culte, et les promesses, et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen ! Ce n'est point à dire que la parole de Dieu soit restée sans effet. Car tous ceux qui descendent d'Israël ne sont pas Israël, et, pour être la postérité d'Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants ; mais il est dit : En Isaac sera nommée pour toi une postérité, c'est-à-dire que ce ne sont pas les enfants de la chair qui sont enfants de Dieu, mais que ce sont les enfants de la promesse qui sont regardés comme la postérité. Voici, en effet, la parole de la promesse : Je reviendrai à cette même époque, et Sara aura un fils. 10 Et, de plus, il en fut ainsi de Rébecca, qui conçut du seul Isaac notre père ; 11 car, quoique les enfants ne fussent pas encore nés et ils n'eussent fait ni bien ni mal, - afin que le dessein d'élection de Dieu subsistât, sans dépendre des œuvres, et par la seule volonté de celui qui appelle, - 12 il fut dit à Rébecca : L'aîné sera assujetti au plus jeune; selon qu'il est écrit : 13 J'ai aimé Jacob et j'ai haï Ésaü. 14 Que dirons-nous donc ? Y a-t-il en Dieu de l'injustice ? Loin de là ! 15 Car il dit à Moïse : Je ferai miséricorde à qui je fais miséricorde, et j'aurai compassion de qui j'ai compassion. 16 Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde. 17 Car l'Écriture dit à Pharaon : Je t'ai suscité à dessein pour montrer en toi ma puissance, et afin que mon nom soit publié par toute la terre. 18 Ainsi, il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut. 19 Tu me diras : Pourquoi blâme-t-il encore ? Car qui est-ce qui résiste à sa volonté ? 20 Ô homme, toi plutôt, qui es-tu pour contester avec Dieu ? Le vase d'argile dira-t-il à celui qui l'a formé : Pourquoi m'as-tu fait ainsi ? 21 Le potier n'est-il pas maître de l'argile, pour faire avec la même masse un vase d'honneur et un vase d'un usage vil ? 22 Et que dire, si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère formés pour la perdition, 23 et s'il a voulu faire connaître la richesse de sa gloire envers des vases de miséricorde qu'il a d'avance préparés pour la gloire ? 24 Ainsi nous a-t-il appelés, non seulement d'entre les Juifs, mais encore d'entre les païens, 25 selon qu'il le dit dans Osée : J'appellerai mon peuple celui qui n'était pas mon peuple, et bien-aimée celle qui n'était pas la bien-aimée ; 26 et là où on leur disait : Vous n'êtes pas mon peuple ! ils seront appelés fils du Dieu vivant. 27 Ésaïe, de son côté, s'écrie au sujet d'Israël : Quand le nombre des fils d'Israël serait comme le sable de la mer, un reste seulement sera sauvé. 28 Car le Seigneur exécutera pleinement et promptement sur la terre ce qu'il a résolu. 29 Et, comme Ésaïe l'avait dit auparavant : Si le Seigneur des armées ne nous eût laissé une postérité, nous serions devenus comme Sodome, nous aurions été semblables à Gomorrhe. 30 Que dirons-nous donc ? Les païens, qui ne cherchaient pas la justice, ont obtenu la justice, la justice qui vient de la foi, 31 tandis qu'Israël, qui cherchait une loi de justice, n'est pas parvenu à cette loi. 32 Pourquoi ? Parce qu'Israël l'a cherchée, non par la foi, mais comme provenant des œuvres. Ils se sont heurtés contre la pierre d'achoppement, 33 selon qu'il est écrit : Voici, je mets en Sion une pierre d'achoppement et un rocher de scandale, et celui qui croit en lui ne sera point confus.

 

Chapitre 10

1 Frères, le vœu de mon cœur et ma prière à Dieu pour eux, c'est qu'ils soient sauvés. Je leur rends le témoignage qu'ils ont du zèle pour Dieu, mais sans intelligence : ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu ; car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient. En effet, Moïse définit ainsi la justice qui vient de la loi : L'homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles. Mais voici comment parle la justice qui vient de la foi : Ne dis pas en ton cœur : Qui montera au ciel ? c'est en faire descendre Christ ; ou : Qui descendra dans l'abîme ? c'est faire remonter Christ d'entre les morts. Que dit-elle donc ? La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton cœur. Or, c'est la parole de la foi, que nous prêchons. Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. 10 Car c'est en croyant du cœur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut, selon ce que dit l'Écriture : 11 Quiconque croit en lui ne sera point confus. 12 Il n'y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu'ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l'invoquent. 13 Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. 14 Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru ? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler ? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche ? 15 Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés ? selon qu'il est écrit : Qu'ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la paix, de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles ! 16 Mais tous n'ont pas obéi à la bonne nouvelle. Aussi Ésaïe dit-il : Seigneur, qui a cru à notre prédication ? 17 Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ. 18 Mais je dis : N'ont-ils pas entendu ? Au contraire ! Leur voix est allée par toute la terre, et leurs paroles jusqu'aux extrémités du monde. 19 Mais je dis : Israël ne l'a-t-il pas su ? Moïse le premier dit : J'exciterai votre jalousie par ce qui n'est point une nation, je provoquerai votre colère par une nation sans intelligence. 20 Et Ésaïe pousse la hardiesse jusqu'à dire : J'ai été trouvé par ceux qui ne me cherchaient pas, je me suis manifesté à ceux qui ne me demandaient pas. 21 Mais au sujet d'Israël, il dit : J'ai tendu mes mains tout le jour vers un peuple rebelle et contredisant. 

 

Notes de Bullinger sur Romains pour la version KJV de la Bible (les Chapitres 6-10) [disponibles en anglais uniquement]

Chapter 6

Verse 1

What, &c. See Romans 3:5.

continue. Greek. epimeno. See Acts 10:48.

sin. App-128.

that = in order that. Greek. hina.

grace. App-184.

abound. See Romans 5:20.

 

Verse 2

God forbid. See Romans 3:4.

are dead = died.

therein = in (App-104.) it.

 

Verse 3

Know ye not. Literally Are ye ignorant. Greek. agnoeo. See Romans 2:4.

baptized. App-115.

into. App-104.

Jesus Christ = Christ Jesus. App-98. Compare Matthew 20:20-22.

 

Verse 4

are = were.

buried with. Greek. sunthapto. Only here and Colossians 2:12.

by. App-104.

baptism. App-115.

Christ. App-98.

raised up. App-178.

from. App-104.

dead. App-139.

glory. i.e. glorious power.

Father. App-98.

newness. Greek. kainotes. Only here and Romans 7:6.

life. App-170.

 

Verse 5

if. App-118.

been = become.

planted together. i.e. with Him. Greek. sumphutos. Only here. Compare John 12:24. 1 Corinthians 15:36.

in. Dative case.

likeness. See Romans 1:23.

we . . . resurrection = yea, we shall be (in the likeness) of His resurrection also.

resurrection. App-178.

 

Verse 6

Knowing. App-132.

old man. The old Adam nature. Here, Ephesians 4:22. Colossians 3:9.

man. App-123.

crucified with. See John 19:32.

the body of sin = the old nature which is the slave of sin. Compare Colossians 2:11, Colossians 2:12.

destroyed = annulled. Greek. katargeo. See Romans 3:3 and Luke 13:7.

henceforth. Greek. meketi.

serve. App-190.

 

Verse 7

is dead = died (i.e. with Christ).

is freed = has been justified, cleared from the claims of sin. App-191.

from. App-104.

 

Verse 8

we be dead with = we died together with (Greek. sun. App-104).

believe. App-150.

also live with = live also with. Greek. suzao; only here, 2 Corinthians 7:3. 2 Timothy 2:11.

 

Verse 9

Knowing. App-132.

being = having been.

no more. Greek. ouketi.

hath . . . dominion. Literally "lords it over". Greek. kurieuo. Here, Romans 6:14; Romans 7:1; Romans 14:9. Luke 22:25. 2 Corinthians 1:24. 1 Timothy 6:15.

 

Verse 10

in that He died = (the death) He died.

unto = to. Dative case.

once = once for all. Greek. ephapax. Only here, 1 Corinthians 15:6. Hebrews 7:27; Hebrews 9:12; Hebrews 10:10.

God. App-98.

 

Verse 11

reckon. See Romans 4:4.

also yourselves = yourselves also. through = in. App-104.

our Lord. The texts omit.

 

Verse 12

mortal = subject to death. Greek. thnetos. Here, Romans 8:11. 1 Corinthians 15:53, 1 Corinthians 15:54; 2 Corinthians 4:11; 2 Corinthians 5:4.

that ye should obey = for (App-104.) obeying. The texts omit "it in" and read "obey its desires".

 

Verse 13

Neither. Greek. mede.

yield = present.

instruments = weapons. Greek. hoplon. Here, 13, 12. John 18:3. 2 Corinthians 6:7; 2 Corinthians 10:4.

unrighteousness. App-128.

righteousness. App-191.

 

Verse 14

under. App-104.

the. Omit.

 

Verse 15

Shall we = are we to.

sin. Compare Romans 2:12 App-128.

 

Verse 16

servants. App-190.

to obey = for (App-104.) obedience.

his . . . obey = ye are servants to him whom ye obey.

whether. Greek. etoi. An emphatic word. Only here.

 

Verse 17

But . . . thanked = But thanks (Greek. charis. App-184.) to God. Compare 1 Corinthians 15:57.

were. But that service is past.

form. Greek. tupos. See Romans 5:14.

doctrine = teaching. Greek. didach. Only here and Romans 16:17 in Rom.

which . . . you = unto (App-104.) which ye were delivered.

 

Verse 18

Being . . . free = Having, then, been set free. Greek. eleutheroo. Only here, Romans 6:22; Romans 8:2, Romans 8:21. John 8:32, John 8:36. Galatians 1:5, Galatians 1:1.

became the servants = were made bond-servants or enslaved.

Verse 19

 

after the manner, &c. Greek. anthropinos. Here, 1 Corinthians 2:4, 1 Corinthians 2:13; 1 Corinthians 4:3; 1 Corinthians 10:13. James 3:7. 1 Peter 2:13. Compare Romans 3:5.

infirmity. Greek. astheneia. See John 11:4.

flesh. See Romans 1:3.

servants. Greek. doulon. Only here. See App-190.

uncleanness. Greek. akatharsia. See Romans 1:24.

iniquity. App-128.

unto. Greek. eis. App-104. to work.

holiness. Greek. hagiasmos. Only here, Romans 6:22. 1 Corinthians 1:30. 1 Thessalonians 4:3, 1 Thessalonians 4:4, 1 Thessalonians 4:7; 2 Thessalonians 2:13. 1 Timothy 2:15. Hebrews 12:14. 1 Peter 1:2.

 

Verse 20

from = with regard to.

 

Verse 21

fruit. Paul uses "fruit" of good results, never of evil ones. Compare Romans 6:22. Galatians 1:5, Galatians 1:22. Ephesians 5:9. Philippians 1:11, Philippians 1:22; Philippians 4:17. Hebrews 12:11.

whereof. = in respect of (Greek. epi. App-104.) which.

end. Greek. telos. Antithesis to the telos of Romans 6:22.

death. The second death. Compare Romans 6:23. Revelation 20:6; Revelation 21:8.

 

Verse 22

everlasting. App-151.

 

Verse 23

wages = rations. Greek. opsonion. Only here, Luke 3:14. 1 Corinthians 9:7. 2 Corinthians 11:8. In Luke 3:14 the "wages" are the fish ration issued to Roman soldiers. Compare Romans 6:13.

gift. App-184.

eternal. App-151.

Jesus Christ. The texts read "Christ Jesus". App-98.

 

Chapter 7

Verse 1

Know ye not. See Romans 6:3.

speak. App-121.

know. App-132.

the. Omit.

law. Greek. nomas. Occurs over 190 times, of which about two-thirds are in Paul"s Epistles, the greater number being in Romans and 31 in Galatians. There are 23 in this chapter.

dominion over. See Romans 6:9Romans 6:14.

a = the.

man. Greek. anthropos. App-123. The general term, meaning either man or woman.

as long = for (App-104.) such time (Greek. chronos).

 

Verse 2

which hath, &c. Greek. hupandros. Only here.

husband. App-123.

so long, &c. Literally while living.

if. App-118.

be dead = should have died.

loosed = free. Greek. katargeo. See Romans 3:3.

from. App-104.

he = the.

 

Verse 3

be married to. Literally become for.

another. App-124.

man. App-123.

be called. Greek. chrematizo. See Luke 2:26.

that = the.

no = not (App-105) an This is an illustration of the fact that death breaks all bonds; husband and wife, master and servant.

 

Verse 4

are become dead = were put to death. Greek. thanatoo. See Matthew 10:21Mark 13:122 Corinthians 6:91 Peter 3:18.

the law. Compare Romans 2:12-14.

by. App-104. Romans 7:1.

the body: i.e. the crucified body, not the body of Christ mystical (Ephesians 1:23).

Christ. App-98.

that = to the end (App-104.) that.

raised. App-178.:4.

from the dead. Greek. ek nekron. App-139.

that = in order that. Greek. hina.

should = may.

unto = to.

God. App-98. No analogy here with the persons in the illustration. There the husband is dead. The law is not dead. But we have died to its claims. See Romans 3:19Romans 6:14Galatians 1:3Galatians 1:23Galatians 1:24.

Verse 5

in the flesh. Compare Romans 1:3Romans 2:28Romans 8:8Romans 8:9.

motions of sins = sinful passions (emphasis on "sinful"). Figure of speech Antimereia, App-6.

motions. Greek. pathema. Usually translated sufferings, afflictions. See Romans 8:182 Corinthians 1:52 Corinthians 1:62 Corinthians 1:7Galatians 1:5Galatians 1:24Philippians 1:3Philippians 1:10Colossians 1:242 Timothy 3:11Hebrews 2:9Hebrews 2:10Hebrews 10:321 Peter 1:111 Peter 4:131 Peter 5:11 Peter 5:9.

sins. App-128.

were = were (called out).

the law. i.e. the Mosaic Law.

to. Greek. eis. App-104.

 

Verse 6

delivered. Greek. katargeo. See Romans 7:2.

that . . . held = having died (to that) in which we were held.

wherein = in (App-104.) which.

that = so that.

serve. App-190. Compare Romans 6:6.

newness. See Romans 6:4.

spirit. App-101.

not. App-105.

oldness. Greek. palaiotes. Only here. We now serve, not, as in our old nature, the letter of the Law, but, following the new nature, on a new and different principle. Compare Romans 2:292 Corinthians 3:6.

 

Verse 7

What, &c. See Romans 3:5.

God forbid. See Romans 3:4.

known. App-132.

but. Literally if (App-118) not (App-105).

known = recognized (it as). App-132.

lust = desire, i.e. of the old nature. See John 8:44.

except. Same as "but".

covet. Greek. epithumeo. Quoted here and Romans 13:9 from the Septuagint of Exodus 20:17. The word is used of any strong desire, and applies to the desires of the new nature as well as to those of the old. Compare Galatians 1:5Galatians 1:17.

 

Verse 8

occasions opportunity. Greek. aphorme. Here, Romans 7:112 Corinthians 5:122 Corinthians 11:12Galatians 1:5Galatians 1:131 Timothy 5:14.

wrought = worked out. Greek. katergazomai; See Romans 1:27.

concupiscence. Same as "lust"Romans 7:7.

without = apart from. Greek. choris.

was = is.

dead. App-139.

 

Verse 9

came. App-106.

revived. Greek. anazao. Here, Romans 14:9Luke 15:24Luke 15:32Revelation 20:5.

 

Verse 10

to, unto. App-104.

life. App-170.

I found = was itself found by me.

 

Verse 11

deceived. Greek. exapatao. Here, Romans 16:181 Corinthians 3:182 Corinthians 11:32 Thessalonians 2:3.

Verse 12

the law = the law indeed (Greek. men. Omitted by Authorized Version and Revised Version.)

just = righteous. App-191.

 

Verse 13

Was . . . made. Did, then, that which is good become.

But = Nay!

appear = be seen to be. App-106.

working = working out. See Romans 1:27.

in. Dative case. No preposition.

exceeding. Greek. kath" (App-104) huperbolen.

sinful. Greek. hamartolos. So translated in Mark 8:38Luke 5:8Luke 24:7. Elsewhere, "sinner". Compare App-128.

 

Verse 14

spiritual. See Romans 1:11.

carnal. Greek. sarkikos, according to the Received Text (App-94), but the Critical Texts read sarkinos (compare 2 Corinthians 3:3).

under. App-104.

 

Verse 15

do. Same as work, verses: Romans 8:13.

allow = approve. The same as know, verses: Romans 7:1; Rom_7:-7.

what, &c. = not what I wish, this I practice.

would. App-102. 1, Note the use of thelo, on the fight side, seven times in verses: Romans 7:15-21.

that . . . not = this do I practice (Greek. prasso. See Romans 1:32John 5:29).

that do I = this I do (Greek. poieo). There are three Greek. words in this verse for "do". The first is katergazomai, work out, in verses: Romans 8:13Romans 8:15Romans 8:17Romans 8:18Romans 8:20. The second is prasso, practice, in verses: Romans 15:19, and the third poieo, do, in verses: Romans 15:16Romans 15:19Romans 15:20Romans 15:21,

 

Verse 16

If . . . not = But if what I do not wish, this I do.

If. App-118.

consent. Greek. sumphemi. Only here.

 

Verse 17

Now then = But now.

no more = no longer. Greek. ouketi.

sin . . . me = the indwelling sin (App-128.)

dwelleth. Greek. oikeo. Here, verses: Romans 18:20Romans 8:9Romans 8:11 -. 1 Corinthians 3:161 Corinthians 7:121 Corinthians 7:131 Timothy 6:16.

 

Verse 18

flesh, i.e. old nature.

no = not. App-105.

to will. Same as "would", verses: Romans 7:15Romans 7:16Romans 7:19Romans 15:20Romans 15:21.

is present. Greek. parakeimai, to be at hand. Only here and Romans 7:21.

perform. Same as "work"Romans 7:13, and "do-", Romans 7:15.

I find. The texts read (is) "not" (present).

 

Verse 19

evil. App-128.

do = practice. Greek. prasso. As Romans 7:15 -.

 

Verse 20

Now, &c. = But if what I do not myself wish, this I do.

it is, &c. = no longer I myself (emph.)

 

Verse 21

a law, &c. = the law with me who wish.

 

Verse 22

delight. Greek. sunedomai. Only here. Compare Psalms 1:2Psalms 112:1Psalms 119:35 (Septuagint)

inward. Greek. eso. Adverb used as Adjective. Compare 2 Corinthians 4:16Ephesians 3:161 Peter 3:4.

 

Verse 23

see. App-133.

warring against. Greek. antistrateuomai. Only here.

bringing . . . into captivity = (seeking to) lead captive. Greek. aichmalotizo. Only here. Luke 21:242 Corinthians 10:52 Timothy 3:6. The kindred verb, aichmaloteuo, only in Ephesians 4:8.

law of sin: i.e. the old nature.

 

Verse 24

O. Omit. This exclamation is an instance of Figure of speech Ecphonesis. App-6.

wretched. Greek. talaiporos. Only here and Revelation 3:17. Compare talaiporia, misery, Romans 3:16James 5:1; and the verb talaiporeo, only in James 4:9.

deliver = rescue. See first Occurance Matthew 6:13. Greek. rhuomai.

the body of this death. The body of sin. Compare Romans 7:13Romans 6:6Romans 8:13.

 

Verse 25

I thank. Greek. eucharisteo. See Acts 27:35. The texts read "Thanks". Compare Romans 6:17. Supply the Ellipsis (App-6), He will deliver me.

through. App-104. Romans 7:1.

Jesus Christ. App-98. XL

mind = mind (the new nature) indeed. This is the experience of every one who is the subject of the grace of God, and has received the gift of the new nature as the sign of God"s justification. Not the experience of one man in two successive stages, but the co-existence of the two experiences in the one man at the same time. See The Church Epistles, by E. W. Bullinger, D. D., p. 64.

 

Chapter 8

Verse 1

no. Greek. oudeis. Emphatic, as it stands first in the Greek.

condemnation. Greek. katakrima. See Romans 5:16.

in. App-104.

Christ Jesus. App-98. Compare Romans 6:23.

who . . . Spirit. All the texts omit. Probably a gloss from Romans 8:4.

 

Verse 2

the . . . life = the spiritual law of life. Figure of speech Antimereia. App-6.

Spirit. App-101.

life. App-170.

hath made me free = freed me. Greek. eleutheroo. See Romans 6:18.

from. App-104.

sin. App-128.

 

Verse 3

what, &c. Literally the impossible thing of the law.

weak = impotent. Greek. astheneo.

through. App-104. Romans 8:1.

God. App-98.

sending = having sent. App-174. Compare John 17:3.

Son. App-108.

likeness. See Romans 1:23Romans 6:5Not sinful flesh, for "in Him was no sin"nor the likeness of flesh, because His was real flesh, but the likeness of sin"s flesh.

sinful flesh = flesh of sin (Romans 8:3).

condemned. App-122.

flesh. By "the perfect humanity and perfect walk of the Incarnate Son", God exhibited a living condemnation of sinful flesh.

 

Verse 4

That = In order that. Greek. hina.

righteousness = righteous requirement. App-191.

fulfilled. App-125.

flesh = the old nature.

 

Verse 5

are: i.e. live.

do mind = set affection on. Greek. phroneo. Occurs ten times in Romans; here, Romans 12:3Romans 12:3Romans 12:12Romans 12:16Romans 12:16Romans 14:6Romans 14:6Romans 14:6Romans 14:6Romans 15:6. Compare Colossians 3:2.

 

Verse 6

to be, &c. = the minding (Greek. phronema. Only here and Romans 8:7Romans 8:27) of the flesh.

is: i.e. results in.

to be spiritually, &c. = the minding of the spirit (App-101. as in Romans 8:2). Compare Philippians 1:4Philippians 1:8Philippians 1:9Colossians 3:2.

peace. Compare Romans 5:1.

 

Verse 7

carnal mind = minding of the flesh, as Romans 8:6.

enmity. Greek. echthra. Here, Luke 23:12Galatians 1:5Galatians 1:20Ephesians 2:15Ephesians 2:16James 4:4.

against. App-104.

it is not subject to = does not submit itself to. Greek. hupotasso. See Romans 10:3.

neither. Greek. oude.

Verse 8

So, &c. Compare Romans 7:15-17Galatians 1:5Galatians 1:17.

cannot = are not (Romans 8:7) able to.

 

Verse 9

if so be. Greek. eiper.

if. App-118.

dwell. See Romans 7:17.

Now = But.

any man = any one. App-123.

the. Omit.

Christ. App-98. See also App-101.

none = not. App-104.

And = But.

body = body indeed (Greek. men).

dead. Greek. nekros. App-139. See Romans 6:11.

because of. App-104. Romans 8:2.

righteousness. App-191.

 

Verse 11

raised up. See Romans 4:24.

Jesus. App-98.

from the dead. Greek. ek nekron. App-139.

also, &c. = quicken (Greek. zoopoieo. See Romans 4:17) your mortal (See Romans 6:12) bodies also.

dwelleth = indwelleth. Greek. enoikeo. Compare Romans 8:7.

 

Verse 12

Therefore = So then.

debtors. Greek. opheiletes, as Romans 1:14Romans 15:27.

 

Verse 13

shall die. Literally are about to die. Revised Version, must die.

through. Dative case. No preposition.

do mortify = are putting to death. Greek. thanatoo. See Romans 7:4.

deeds = practices. Greek. praxis. Occurances, Romans 12:4Matthew 16:27Luke 23:51Acts 19:18Colossians 3:9.

 

Verse 14

led. See Romans 2:4.

the Spirit. See App-101. In this chapter we have pneuma Christou and pneuma Theou, both referring to the new nature.

 

Verse 15

have. Omit.

the = a.

spirit. App-101.

bondage. App-190.

adoption = sonship. Greek. huiothesia. Occurs here, Romans 8:23Romans 9:4Galatians 1:4Galatians 1:5Ephesians 1:5. An "adopted" child may partake of all the privileges of the family, yet it is not begotten and born in the family. But the subjects of this verse are begotten of the Spirit (John 3:6) and are, therefore, sons of God by spiritual generation. It is thus a real sonship-spirit that enables them to cry, "Abba, Father. "

whereby = in (App-104.) which.

Abba: i.e. Father. See App-94. (Hebrew. "ab). It is said that slaves were never allowed to use the word "Abba". Strictly, therefore, it can be employed only by those who have received the gift of the Divine nature.

 

Verse 16

Spirit Itself = Spirit Himself. App-101.

beareth witness. See Romans 2:15.

children. App-108. See note 2, p. 1511.

 

Verse 17

then heirs = heirs also.

heirs. See Romans 4:13.

heirs of God = heirs indeed of God.

joint-heirs. Greek. sunkleronomos. Here, Ephesians 3:6Hebrews 11:91 Peter 3:7.

suffer with. Greek. sumpascho. Only here and 1 Corinthians; Romans 12:26. The "suffering together with" (Him) here is that of Romans 6:3Romans 6:4Romans 6:6Romans 6:8Romans 6:11, and not the sufferings of this present time.

also . . . together = glorified together with (Greek. sundoxazomai. Only here) (Him) also.

 

Verse 18

reckon. See Romans 4:4.

sufferings. Greek. pathema. See Romans 7:5.

this present time. Literally the now time or season (Greek. kairos).

with. App-104.

revealed. App-106.

in = unto or with regard to. App-104.

 

Verse 19

earnest expectation = anxious looking with outstretched head. Greek. apokaradokia. Only here and Philippians 1:1Philippians 1:20.

creature = creation.

waiteth for. Greek. apekdechomai. Occurs here: Romans 8:23Romans 8:25Romans 8:7Galatians 1:5Galatians 1:5Philippians 3:20Hebrews 9:28.

manifestation. App-106.

 

Verse 20

For, &c. This verse is in parenthesis, save the last two words.

vanity. Greek. mataiotes. Only here, Ephesians 4:172 Peter 2:18. Here the meaning is disappointing misery, in which sense the word is frequently used by the Septuagint for the Hebrew hebel, e.g. Ecclesiastes 1:14Ecclesiastes 2:11Ecclesiastes 2:17Ecclesiastes 9:9.

willingly. Greek. hekon. Only here and 1 Corinthians 9:17.

by reason of. Greek. dia. App-104. Romans 8:2.

in hope. Read, (waiteth, I say) in hope (See Romans 4:18).

 

Verse 21

delivered = set free, as in Romans 8:2.

corruption. Greek. phthora. Here, 1 Corinthians 15:421 Corinthians 15:50Galatians 1:6Galatians 1:8Colossians 2:222 Peter 1:42 Peter 2:122 Peter 2:19.

glorious liberty = freedom of the glory.

 

Verse 22

groaneth = is groaning together. Greek. sustenazo. Only here.

travaileth . . . together = travails together. Greek. sunodino. Only here.

 

Verse 23

firstfruits of the Spirit. The gifts of the Holy Spirit as the foretaste and pledge of the eternal inheritance. Compare Ephesians 1:14Hebrews 6:5. See Exodus 23:19Leviticus 23:10, &c.

firstfruits. Greek. aparche. Occurs here, Romans 11:16Romans 16:51 Corinthians 15:201 Corinthians 15:231 Corinthians 16:15James 1:18Revelation 14:4.

groan. Greek. stenazo. Here, Mark 7:342 Corinthians 5:22 Corinthians 5:4Hebrews 13:17James 5:9. Compare Romans 8:21.

within. App-104.

redemption. See Romans 3:24.

 

Verse 24

are = were. See Romans 5:9.

hope. The creation also is waiting and hoping.

a man = any one, as Romans 8:9.

yet hope for = hope for also.

 

Verse 25

with = through. App-104. Romans 8:1.

patience. See Romans 2:7.

 

Verse 26

helpeth. Greek. sunantilambanomai. Only here and Luke 10:40.

infirmities. The texts read infirmity. Greek. astheneia. See Romans 6:19.

pray for. Greek. proseuchomai. See App-184.

maketh intercession. Greek. huperentunchano. Only here.

for us. All the texts omit.

with. No preposition.

groanings. Greek. stenagmos. Only here and Acts 7:34.

which . . . uttered = unutterable. Greek. alaletos. Only here.

 

Verse 27

And = But.

He: i.e. the Holy Spirit.

searcheth. Greek. ereunao. See John 5:39 and 1 Corinthians 2:10.

mind. Greek. phronema, as verses: Romans 8:6Romans 8:7.

maketh intercession. Greek. entunchano. See Acts 25:24.

saints. See Romans 1:7.

according to. App-104.

 

Verse 28

And = But.

work together. Greek. sunergeo. Only here, Mark 16:201 Corinthians 16:162 Corinthians 6:1James 2:22.

love. Greek. agapao. App-135.

purpose. Greek. prothesis. See Acts 11:23.

Verse 29

did foreknow = foreknew. Greek. proginosko. App-132.

also did predestinate = foreordained (Greek. proorizo. See Acts 4:28) also.

conformed. Greek. summorphos. Only here and Philippians 1:3Philippians 1:21. Compare Philippians 1:3Philippians 1:10.

image. See Romans 1:23.

that He might be. Literally unto (App-104.) His being.

the firstborn. Greek. prototokos. Here, Matthew 1:25Luke 2:7Colossians 1:15Colossians 1:18Hebrews 1:6Hebrews 11:28Hebrews 12:23Revelation 1:5 (firstborn of the dead). Compare Acts 13:33Colossians 1:18

among. App-104.

brethren. Compare Hebrews 2:11Hebrews 2:12.

 

Verse 30

Moreover = But.

also called = called also. See 1 Corinthians 1:9. a

lso justified = justified (App-191.) also. Compare Romans 2:13.

also glorified = glorified (See Romans 1:21) also. In this beautiful Climax (App-6), by another Figure of speech (Heterosis of Tenses, App-6) the called ones are spoken of as already (in the Divine purpose) in Christ, justified, and glorified!

 

Verse 31

What, &c. See Romans 3:6.

to. App-104.

be = is.

can be = is.

against. App-104.

 

Verse 32

spared. Greek. pheidomai. See Acts 20:29.

delivered . . . up See John 19:30.

freely give. App-184.

 

Verse 33

lay any thing = bring charges, i.e. call to judicial account. Greek. enkaleo. See Acts 19:38.

to the charge of. App-104.

It . . . justifieth = Shall God Who justifies (them)?

 

Verse 34

It is = Shall.

even = also.

at. App-104.

also, &c. = intercedes also.

 

Verse 35

separate. Greek. chorizo. See Acts 18:1.

love. App-135. Compare Romans 5:52 Corinthians 5:14.

tribulation. See Romans 2:9.

distress. Rendered "anguish" in Romans 2:9.

persecution. See Acts 8:1.

peril. Greek. kindunos. Only here and 2 Corinthians 11:26. These four questions and answers in verses: Romans 8:33-35 form the Figure of speech Anaphora. Romans 8:35 gives the Figure of speech Paradiastole. See App-6.

 

Verse 36

As = Even as. App-6.

written. See Romans 1:17.

For Thy sake = On Thine account.

accounted. See Romans 4:5.

sheep, &c. Quoted from Psalms 44:22.

for the = of.

 

Verse 37

more than conquerors. Greek. hupernikao; only here.

 

Verse 38

persuaded. Compare Romans 2:8 (obey). App-150.:2.

neither, nor. Greek. oute.

principalities. Greek. arche. See Ephesians 6:12.

powers. App-172and App-.

present. Greek. enistemi. Elsewhere, 1 Corinthians 3:221 Corinthians 7:26Galatians 1:1Galatians 1:42 Thessalonians 2:22 Timothy 3:1Hebrews 9:9.

 

Verse 39

height. Greek. hupsoma; only here and 2 Corinthians 10:5.

creature = created thing. See Romans 8:21.

Lord. App-98. The question in Romans 8:35, followed by the answer in verses: Romans 8:38Romans 8:39, is a striking example of the Figure of speech Paradiastole. App-6. These verses: illustrate the importance also of the number 17, as there are seven things enumerated in Romans 8:35"tribulation", &c, and ten in verses: Romans 8:38Romans 8:39, "neither death", &c. See App-10. Compare another illustration of the number 17 in Hebrews 12:18-24. See App-10.

 

Chapter 9

Verse 1

in. Greek. en. App-104.

Christ. App-98.

bearing . . . witness. See Romans 2:15.

the Holy Ghost. App-101.

 

Verse 2

heaviness = sorrow.

continual. Greek. adialeiptos. Only here and 2 Timothy 1:3.

sorrow = pangs. Greek. odune. Only here and 1 Timothy 6:10.

 

Verse 3

could = used to. Figure of speech Anamnesis. App-6.

wish. App-134.

accursed. See Acts 23:14.

Christ = the Christ. See Romans 9:1. The words in Romans 9:3 "For I" to "Christ" are in a parenthesis. Figure of speech Epitrechon. App-6.

according to. Greek. kata. App-104. The sorrow was on behalf of his brethren.

Verse 4

to whom, &c. = whose are.

adoption. See Romans 8:15.

glory. See p. 1511.

covenants. See Matthew 26:28.

giving, &c. Greek. nomothesia. Only here.

service. App-190.

 

Verse 5

as, &c. Read "is the Christ as to the flesh".

as concerning. Same as according to, Romans 9:3.

all. Compare John 17:21 Corinthians 15:271 Corinthians 15:28Colossians 1:16-19Colossians 2:9.

God. App-98.

blessed. See Romans 1:25.

for ever. App-151. a. This is an example of the Figure of speech Anamnesis. App-6. Note the seven privileges of Paul"s people in Romans 9:4. App-10. To account for various readings, the Revised Version sometimes appeals in the margin to ancient authorities, meaning Greek MSS., &c, but here, and here only, modern interpreters are allowed to introduce, by varying punctuation, devices for destroying this emphatic testimony to the Deity of the Lord. See App-94.

 

Verse 6

word. Greek. logos. App-121.

God. App-98.

taken, &c Literally fallen out = failed. Compare 1 Corinthians 13:8.

 

Verse 7

Neither. Greek. oude.

children. Greek. teknon. App-108.

 

Verse 8

counted. Greek. logizomai. See Romans 2:26.

for. Greek. eis. App-104.

 

Verse 9

son. Greek. huios. App-108. See Genesis 18:14.

 

Verse 10

by. Greek. ek. App-104.

Verse 11

 

neither. Greek. mede.

evil. Greek. kakos. App-128.

that = in order that. Greek. hina.

purpose. Greek. prothesis. See Acts 11:23.

stand = abide. Greek. meno. Only here translated "stand". Compare 1 Peter 1:231 Peter 1:25.

 

Verse 12

unto = to.

elder = greater.

serve. Greek. douleuo. App-190.

younger = less. See Genesis 25:23.

Verse 13

have. Omit.

loved. Greek. agapao. App-135. See Deuteronomy 21:15.

 

Verse 14

What, &c. See Romans 3:5.

unrighteousness. Greek. adikia. App-128.

with. Greek. para. App-104.

God forbid. See Luke 20:16.

 

Verse 15

have mercy = pity.

will. Omit.

have compassion on = compassionate. Greek. oikteiro. Only here. Compare Romans 12:1. See Exodus 33:19.

 

Verse 16

willeth. Greek. thelo. App-102. Isaac willed, Esau ran.

 

Verse 17

purpose. Literally thing.

raised . . . up. App-178. The same word is used in the Septuagint of 2 Samuel 12:11.

shew. See Romans 2:15.

power. App-172.

declared. See Luke 9:60 (preach). App-121.

throughout. App-104.

earth. App-129. Quoted from Exodus 9:16.

 

Verse 18

hardeneth. See Acts 19:9. Compare Exodus 4:21.

 

Verse 19

find fault. Greek. memphomai. Only here, Mark 7:2Hebrews 8:8.

will. App-102.

 

Verse 20

repliest against. Greek. antapokrinomai. Only here and Luke 14:6. Compare App-104and App-122:3.

Shall. Question preceded by me, as Romans 9:14.

thing formed. Greek. plasma. Only here.

formed. Greek. plasso. Only here and 1 Timothy 2:13. Quoted from Isaiah 45:9.

 

Verse 21

power. App-172.

over = of.

clay. See John 9:6.

lump. Greek. phurama. Only here, Romans 11:161 Corinthians 5:61 Corinthians 5:7Galatians 1:5Galatians 1:9.

unto. App-104. Compare Isaiah 45:9Isaiah 64:8Jeremiah 18:1-6.

dishonour = not shame, but lack of honour.

 

Verse 22

if. App-118.

power. Greek. to dunaton.

with. App-104.

the. Omit.

fitted = pieced up together, as a broken vessel. App-125.

to. App-104.

destruction = perdition, as in John 17:12. From this is it not clear that in the resurrection the unjust come forth from the grave in the self-same bodies in which they entered it (John 5:28John 5:29)?

 

Verse 23

riches. See Romans 2:4.

afore prepared. Greek. proetoimazo. Only here and Ephesians 2:10.

 

Verse 24

Even, &c. = "Us whom He called . . . but of the Gentiles also? "

 

Verse 25

also, &c. = in Hosea also.

people. See Acts 2:47. Quoted from Hosea 2:23. Compare 1 Peter 2:10.

 

Verse 26

come to pass = be.

children. App-108. Quoted from Hosea 1:9Hosea 1:10.

 

Verse 27

concerning = over. App-104.

Though. App-118.

a = the.

remnant. Greek. kataleimma. Only here.

 

Verse 28

finish = close. Greek. sunteleo. See Acts 21:27.

work = account. Greek. logos. App-121.

cut . . . short. Greek. suntemno. Only here and next clause.

righteousness. App-191.

the Lord. App-98.

upon. App-104. Quoted almost verbatim from the Septuagint of Isaiah 10:22Isaiah 10:23. App-107.

 

Verse 29

Except = If (App-118. a) not (App-105.)

Sabaoth = Hosts. Only here and James 5:4. First occurance: 1 Samuel 1:11. Quoted from Isaiah 1:9. App-107.

left. Greek. enkataleipo. See Acts 2:27.

 

Verse 30

have attained to = obtained. Greek. katalambano. See John 12:35.

faith. App-150. That is, on faith-principle, as in Romans 1:17.

 

Verse 31

the = a.

hath = omit.

attained. Greek. phthano. Not the same word as in 30. See Luke 11:20.

 

Verse 32

of the law. The texts omit.

stumbled. Greek. proskopto. Here, Romans 14:211 Peter 2:8, and five times in the Gospels.

stumblingstone. Greek. proskomma. Here, Romans 9:33Romans 14:13Romans 14:201 Peter 2:8.

 

Verse 33

Behold. App-133.

Sion. App-68.

offence. See 1 Corinthians 1:23.

whosoever. The texts read "he who".

believeth. App-150.

ashamed = put to shame. See Romans 5:6. Quoted from Isaiah 28:16.

 

Chapter 10

Verse 1

desire. Greek. eudokia. See Luke 2:14, and compare, Ephesians 1:5Ephesians 1:9Philippians 1:1Philippians 1:15Philippians 2:132 Thessalonians 1:11.

prayer. App-134.

to. App-104.

God. App-98.

for. App-104.

Israel. The texts read them.

that, &c. = for (Greek. eis) salvation.

 

Verse 2

bear . . . record. Greek. martureo. See Romans 3:21.

not. App-105.

according to. App-104.

knowledge. App-132.

 

Verse 3

ignorant. See Romans 1:13.

righteousness. App-191.

going about = seeking.

unto = to.

 

Verse 4

Christ. App-98.

believeth. App-150.

 

Verse 5

Moses. See Romans 5:14.

man. App-123.

by. App-104. Quoted from Leviticus 18:5.

 

Verse 6

faith. App-150. Compare Romans 1:17.

ascend. See John 3:13Acts 2:34.

into. App-104.

heaven = the heaven. Matthew 6:9Matthew 6:10.

 

Verse 7

deep. Greek. abussos. See Luke 8:31.

from the dead. Gr. ek nekron. App-139.

 

Verse 8

word. Greek. rhema. See Mark 9:32. These quotations are from Deuteronomy 30:12-14.

faith = the faith. App-150.

preach. App-121.

 

Verse 9

with. Greek. en.

the Lord Jesus = Jesus as Lord. Compare John 13:131 John 4:15.

Lord. App-98.

Jesus. App-98.

believe. App-150.

hath. Omit.

raised. See Romans 4:24.

 

Verse 10

with. No preposition. Dative case.

man believeth = it is believed.

unto. App-104.

confession, &c. = it is confessed.

 

Verse 11

believeth. App-150.

ashamed. See Romans 9:33. Quoted from Isaiah 28:16.

 

Verse 12

difference. See Romans 3:22.

over = of.

call upon. See Acts 2:21.

 

Verse 13

name. See Acts 2:38.

Lord. App-98. Quoted from Joel 2:32.

 

Verse 14

believed. App-150.

believe. App-150.

without = apart from.

a preacher = one preaching (App-121.)

 

Verse 15

except = if (App-118. b) not (Greek. me).

sent. App-174.

beautiful. Greek. horaios. Literally happening in its time. Only here, Matthew 23:27Acts 3:2Acts 3:10. Compare Ecclesiastes 1:3Ecclesiastes 1:1Ecclesiastes 1:11.

preach the gospel. App-121.

bring glad tidings. Same as above. Quoted from Isaiah 52:7 (Septuagint)

 

Verse 16

gospel. See App-140.

hath. Omit.

our report = the hearing of us. Quoted from Isaiah 53:1.

 

Verse 17

by. App-104.

by. App-104. Romans 10:1.

God. The texts read "Christ".

 

Verse 18

sound. Greek. phthongos. Only here and 1 Corinthians 14:7. Compare Acts 4:18.

earth. App-129.

ends Greek. peras. Here, Matthew 12:42Luke 11:31Hebrews 6:16.

world. App-129. Quoted from Psalms 19:4. This Romans 10:18, by the Figure of speech Prolepsis (App-6), anticipates the objection that they had not heard.

 

Verse 19

know. App-132.

provoke . . . to jealousy. Greek. parazeloo. Only here, Romans 11:11Romans 11:141 Corinthians 10:22.

by. App-104.

people. Greek. ethnos.

foolish. See Romans 1:21.

nation = people, as above.

anger. Greek. parorgizo. Only here and Ephesians 6:4. Used frequently in the Septuagint of provoking Jehovah to anger. Deuteronomy 32:21, &c.

 

Verse 20

very bold. Greek. apotolmao. Only here.

manifest. Greek. emphanes. Only here and Acts 10:40.

asked. See Acts 5:27. Quoted from Isaiah 65:1.

 

Verse 21

stretched forth. Greek. ekpetannumi. Only here. Used of a bird expanding its wings.

unto. App-104.

disobedient. See Romans 2:8.

gainsaying. Greek. antilego. See Acts 13:45.

people. See Acts 2:47. Quoted from Isaiah 65:2.

 

 

 

 

 

q