Les Églises Chrétiennes de Dieu

[227]

 

 

 

Les Fêtes de Dieu en rapport avec la Création [227]

 

(Édition 3.0 19980101-19980424-20070718)

 

 

Cette présentation jette un coup d'œil sur les Fêtes désignées de Dieu, les Sabbats et les Nouvelles Lunes et sur leur relation, s'il y a lieu, avec la “semaine de la création” dans le Livre de Genèse. L'étude examine aussi la corrélation des Fêtes et leurs périodes principales.

 

    

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

 

(Copyright ©  1998, 2007 Wade Cox ; basée sur une étude d’Alan Williams de 1997)

(Tr. 2003, rév. 2011, 2017)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
 http://www.logon.org/french/ et http://www.ccg.org/french/

 

    

 

Les Fêtes de Dieu en rapport avec la Création [227]

 

 

La création de la Terre est le point de départ dans l'établissement des Fêtes de Dieu. Dans le récit de la création, la semaine de la création débute le premier jour de la semaine (dimanche) et va jusqu'au septième jour ou Sabbat (samedi). Cette semaine est vue comme représentant sept mille ans (2Pierre 3:8) - on voit le dimanche comme représentant le premier mille ans.

 

Genèse 1:2-3  2 La terre était informe et vide : il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. 3 Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut. (LSG)

 

Il est important de noter que, dans cette structure, on voit aussi la semaine comme commençant le Premier jour du Premier mois au sens traditionnel. Par nécessité, le premier jour devait être le Premier jour du Premier mois et c'est généralement accepté ainsi. Il y a un certain nombre d'aspects en rapport avec cette période de temps, qui ont une application directe à la création dans son but primaire, qui est la création de l'humanité. Cela touche alors à la période menant aux premières Fêtes et à la sanctification de l'humanité.

 

Le Premier jour du Premier mois a aussi été utilisé par Dieu pour rétablir le monde sous Noé, sous Moïse et dans les Restaurations de la Bible (Genèse 8:13). La destruction de la Terre a commencé l'année précédente, le dix-septième jour du deuxième mois, après la fermeture de l'Arche, le dixième jour du mois (cf. Genèse 7:9-11). Dans un sens symbolique, cette mise de côté des élus était pour la deuxième Pâque, comme nous le verrons.

 

Le Premier jour du Premier mois est la Nouvelle Lune d'Abib, à partir de laquelle commence la sanctification du Temple de Dieu. Alors que le Judaïsme la voit au sens physique, elle ne devait jamais être le cas à long terme ou au sens spirituel. Telle qu'expliquée par Christ et dans le Christianisme, la structure est symbolique du Temple de Dieu qui est composé de pierres vivantes et nous sommes ce Temple (1Pierre 2:5 ; 1Corinthiens 3:16 ; 6:19 cf. La Sanctification du Temple de Dieu [241]).

 

Puis, en allant au verset 31 :

 

Genèse 1:31  Dieu vit tout ce qu'il avait fait et voici, cela était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le sixième jour. (LSG)

 

Genèse 2:1-3 1 Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée. 2 Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu'il avait faite : et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu'il avait faite. 3 Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu'en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu'il avait créée en la faisant. (LSG)

 

Le mot traduit reposa (SHD 7673), utilisé dans Genèse 2:3, a la signification de cesser [l'effort] ou arrêter après l'achèvement ; se reposer.

 

Le Sabbat Hebdomadaire

 

Le Septième jour du Premier mois renferme un certain nombre de symboles qui touchent au salut de l'humanité. Nous voyons qu'en cette première semaine, le Septième jour du Premier mois était aussi un jour de Sabbat.

 

La semaine (et le Sabbat) est inscrite avec les Fêtes de Dieu, dans Lévitique 23:1-3. Cela montre une connexion directe entre la semaine et les Fêtes.

 

Lévitique 23:1-3 1 L'Éternel parla à Moïse, et dit : 2 Parle aux enfants d'Israël, et tu leur diras : Les fêtes de l'Éternel, que vous publierez, seront de saintes convocations. Voici quelles sont mes fêtes. 3 On travaillera six jours ; mais le septième jour est le sabbat, le jour du repos : il y aura une sainte convocation. Vous ne ferez aucun ouvrage : c'est le sabbat de l'Éternel, dans toutes vos demeures. (LSG)

 

Dieu dit que le jour du Sabbat est un jour de repos. Nous devons travailler six jours, comme Dieu l'a fait dans le récit de la création, et nous reposer le septième jour.

 

Le Sabbat, comme il est dit, est pour nous rappeler du repos de l'Éternel à la fin de la semaine de la création. C'est important pour le Plan du Salut. Le texte montre que le Sabbat dépeint le repos de Dieu et l'achèvement d'un aspect de Son travail.

 

Genèse 2:3  Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu'en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu'il avait créée en la faisant. (LSG)

 

Dans Jean 5:17, Christ a dit que lui et le Père travaillent toujours. Ce repos de Dieu est donc symbolique d'un repos futur, comme c'est démontré dans Hébreux.

 

Hébreux 4:1-4 1 Craignons donc, tandis que la promesse d'entrer dans son repos subsiste encore, qu'aucun de vous ne paraisse être venu trop tard. 2 Car cette bonne nouvelle nous a été annoncée aussi bien qu'à eux ; mais la parole qui leur fut annoncée ne leur servit de rien, parce qu'elle ne trouva pas de la foi chez ceux qui l'entendirent. 3 Pour nous qui avons cru, nous entrons dans le repos, selon qu'il dit : Je jurai dans ma colère : Ils n'entreront pas dans mon repos ! Il dit cela, quoique ses œuvres eussent été achevées depuis la création du monde. 4 Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour : Et Dieu se reposa de toutes ses œuvres le septième jour. (LSG)

 

D'ici, nous voyons qu'Israël physique n'est pas entré dans le repos du Dieu Vivant ; cependant, c'était le Plan de Dieu qu'Israël spirituel entre dans ce repos. On a parlé de ce repos au verset 8 :

 

Hébreux 4:8-9  8 Car, si Josué leur eût donné le repos, il ne parlerait pas après cela d'un autre jour. 9 Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu. (LSG)

 

Des chapitres 3 et 4 d'Hébreux, nous pouvons voir que le Sabbat était une représentation du repos conditionnel de ses ennemis, promis à Israël, quand il était dans la Terre Promise. Mais il n'a jamais obtenu son repos à cause de sa rébellion (les Israélites n'ont pas obéi aux commandements de Dieu). L'histoire biblique d'Israël physique doit être utilisée pour nous apprendre des leçons. Elle doit aussi être utilisée comme une prophétie pour les Derniers Jours.

 

Romains 15:4  Or, tout ce qui a été écrit d'avance l'a été pour notre instruction, afin que, par la patience et par la consolation que donnent les Écritures, nous possédions l'espérance. (LSG)

 

1Corinthiens 10:11 Ces choses leur sont arrivées pour servir d'exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles. (LSG)

 

Le Sabbat représente aussi la sortie du peuple de Dieu de l'esclavage en Égypte.

 

Deutéronome 5:12-15 12 Observe le jour du repos, pour le sanctifier, comme l'Éternel, ton Dieu, te l'a ordonné. 13 Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. 14 Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bœuf, ni ton âne, ni aucune de tes bêtes, ni l'étranger qui est dans tes portes, afin que ton serviteur et ta servante se reposent comme toi. 15 Tu te souviendras que tu as été esclave au pays d'Égypte, et que l'Éternel, ton Dieu, t'en a fait sortir à main forte et à bras étendu : c'est pourquoi l'Éternel, ton Dieu, t'a ordonné d'observer le jour du repos. (LSG)

 

Par conséquent, il y a une connexion entre le premier jour des Pains sans Levain et le Sabbat du septième jour de la semaine de la création, puisque le premier jour des Pains sans Levain représente aussi la sortie d'Égypte.

 

Exode 12:47-51 47 Toute l'assemblée d'Israël fera la Pâque. 48 Si un étranger en séjour chez toi veut faire la Pâque de l'Éternel, tout mâle de sa maison devra être circoncis ; alors il s'approchera pour la faire, et il sera comme l'indigène ; mais aucun incirconcis n'en mangera. 49 La même loi existera pour l'indigène comme pour l'étranger en séjour au milieu de vous. 50 Tous les enfants d'Israël firent ce que l'Éternel avait ordonné à Moïse et à Aaron ; ils firent ainsi. 51 Et ce même jour l'Éternel fit sortir du pays d'Égypte les enfants d'Israël, selon leurs armées. (LSG)

 

En descendant à Exode 13:3-10 :

 

Exode 13:3-10 3 Moïse dit au peuple : Souvenez-vous de ce jour, où vous êtes sortis d'Égypte, de la maison de servitude ; car c'est par sa main puissante que l'Éternel vous en a fait sortir. On ne mangera point de pain levé. 4 Vous sortez aujourd'hui, dans le mois des épis. 5 Quand l'Éternel t'aura fait entrer dans le pays des Cananéens, des Héthiens, des Amoréens, des Héviens et des Jébusiens, qu'il a juré à tes pères de te donner, pays où coulent le lait et le miel, tu rendras ce culte à l'Éternel dans ce même mois. 6 Pendant sept jours, tu mangeras des pains sans levain ; et le septième jour, il y aura une fête en l'honneur de l'Éternel. 7 On mangera des pains sans levain pendant les sept jours ; on ne verra point chez toi de pain levé, et l'on ne verra point chez toi de levain, dans toute l'étendue de ton pays. 8 Tu diras alors à ton fils : C'est en mémoire de ce que l'Éternel a fait pour moi, lorsque je suis sorti d'Égypte. 9 Ce sera pour toi comme un signe sur ta main et comme un souvenir entre tes yeux, afin que la loi de l'Éternel soit dans ta bouche ; car c'est par sa main puissante que l'Éternel t'a fait sortir d'Égypte. 10 Tu observeras cette ordonnance au temps fixé d'année en année. (LSG)

 

Cependant, dans sa relation avec la Pâque, le Sabbat est dans la deuxième semaine du Premier mois. Avant que nous ne regardions la relation du Sabbat à la Pâque et aux Pains sans Levain, nous devons regarder la première semaine du Premier mois. Le Premier jour du Premier mois était pour la Sanctification du Temple et la structure du temple a été préparée pour le Plan du Salut, comme cela a été représenté dans la Pâque. Le Septième jour du Premier mois est le jour de la Sanctification des Simples et des Gens Erronés et il est d'une importance critique pour la structure finale du Temple, comme nous le voyons du Temple d'Ézéchiel, où on commande le jour pour la Sanctification (Ézéchiel 45:18-20).

 

Ézéchiel 45:18-20 18 Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Le premier jour du premier mois, tu prendras un jeune taureau sans défaut, et tu feras l'expiation du sanctuaire. 19 Le sacrificateur prendra du sang de la victime expiatoire, et il en mettra sur les poteaux de la maison, sur les quatre angles de l'encadrement de l'autel, et sur les poteaux de la porte du parvis intérieur. 20 Tu feras de même le septième jour du mois, pour ceux qui pèchent involontairement ou par imprudence ; vous purifierez ainsi la maison. (LSG)

 

Nous voyons donc qu'il y a un sacrifice préliminaire pour sanctifier la Maison de Dieu, pour qu'elle puisse faire sa fonction de sanctifier la nation dans la Pâque. La Pâque est ainsi dans la deuxième phase ou semaine de la création. De là, les actes de nettoyer la Terre, dans le compte-rendu de Genèse, représentaient l'acte de nettoyer les simples et les gens erronés, pour qu'ils puissent participer au processus du Plan de Dieu. Consulter l’étude La Sanctification des Simples et des Gens Erronés (No. 291).

 

Cette première semaine de la sanctification montre que le Septième jour du Premier mois du compte-rendu de la Création était un jour de Sabbat. Par conséquent, le concept de la sanctification n'est pas un jeûne obligatoire, mais la seule façon efficace de sanctifier la congrégation est par un jeûne. De là, les actions de Dieu par les élus permettent à la création entière de participer à la Pâque. Les Sabbats sont généralement un temps de fête, mais l’action de jeûner pour l’erreur et l’ignorance est un facteur prépondérant.

 

C'est le cycle de l'individu qui est amené à la Foi par l'activité des élus, comme entité spirituelle, qui est évident de la Pâque. Ce serait impossible pour l'individu d'être amené dans le Temple de Dieu, comme une Pierre Vivante, des activités à la Pâque, si cela n'avait pas été rendu possible par le processus de sanctification des fils spirituels de Dieu. Ce processus est symbolisé par la sanctification de la première semaine du Premier mois, les Premier et Septième jours du mois. Ce symbolisme est illustré par le sacrifice de la chèvre pour les simples et les gens erronés, tel que donné dans Nombres 15:27-29. Ce péché par ignorance et la rectification qui est faite par le sacrifice s'appliquent au monde entier.

 

Nombres 15:27-29 27 Si c'est une seule personne qui a péché involontairement, elle offrira une chèvre d'un an en sacrifice pour le péché. 28 Le sacrificateur fera l'expiation pour la personne qui a péché involontairement devant l'Éternel : quand il aura fait l'expiation pour elle, il lui sera pardonné. 29 Pour l'indigène parmi les enfants d'Israël et pour l'étranger en séjour au milieu d'eux, il y aura pour vous une même loi, quand on péchera involontairement. (LSG)

 

Ce sacrifice de la chèvre est accompli avec Christ, en tant que chef de l'Église. Le sacrifice qui est l'Église, représentée par la chèvre (avec la Génisse Rouge), est un des seuls sacrifices de femelles. La sanctification est donc rendue possible par Christ et par les Fils de Dieu, à savoir l'Armée et les élus, dans la première semaine du Premier mois.

 

Le sacrifice de la Pâque s'appliquait à la création physique, qui a alors permis aux choisis d'être placés dans l'Église pour prendre leur place dans le processus continuel de sanctification dans le Plan du Salut.

 

La Pâque était dans la deuxième semaine du Premier mois. Avant que nous ne regardions la signification de cela, nous examinerons le Plan dans son ensemble.

 

La Semaine de la Création comme le Plan du Salut

 

Nous sommes capables de voir, de cette structure, une application pour nous à la fin de l'âge. Le Sabbat hebdomadaire provient de la semaine de la création. Nous sommes alors capables d'appliquer cette structure complète et voir que les grandes lignes du Plan de Dieu sont montrées dans la semaine de la création.

 

2 Pierre 3:8 dit qu’un jour équivaut à mille ans, et vice versa.

 

2 Pierre 3:8   Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c'est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. (LSG)

 

Six mille ans sont alloués à l'homme sous les anges déchus.

 

2 Corinthiens 4:3-4 3 Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent; 4 pour les incrédules dont le dieu de ce siècle [Satan] a aveuglé l'intelligence, afin qu'ils ne vissent pas briller la splendeur de l'Évangile de la gloire de Christ, qui est l'image de Dieu. (LSG)

 

Éphésiens 6:12  Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants [armée déchue] dans les lieux célestes. (LSG)

 

Mille ans sont alloués au Jour du Seigneur, sous Christ et ses élus (Apoc. 20:4).

 

Apocalypse 20:4   Et je vis des trônes ; et à ceux qui s'y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans.

 

Ainsi la semaine de sept jours démontre le Plan du Salut. Il existe cependant une corrélation entre le mois et les dates des festivals dans le mois, qui montre une répétition des activités de Dieu. Elle est aussi démontrée par l'utilisation de la semaine, comme elle s'applique à chaque festival en son mois respectif.

 

Nous pourrions voir la semaine de la création comme la période des sept mille ans mais, en l'appliquant à la Pâque, nous devons tenir compte d'une série d'activités antérieures. La semaine elle-même qui précède celle de la Pâque, symbolise la création de l'Armée céleste ou Spirituelle, qui a été préliminaire à la création physique et nécessaire pour sa sanctification. Le Septième jour du Premier mois est la sanctification de l'Armée entière, qui est la poussée centrale d'Hébreux 2:11. Par ses activités durant la deuxième semaine, le Messie a été destiné à sanctifier la création entière, tant spirituelle que physique. La sanctification du Septième jour est le symbole de la structure spirituelle de l'Armée et des élus dans les activités qui touchent le physique.

 

Hébreux 2:11 Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d'un seul. C'est pourquoi il n'a pas honte de les appeler frères, (LSG)

 

Christ, notre Agneau de la Pâque, a été immolé le mercredi après-midi de la semaine de la création physique. Le 14ème jour du Premier mois est la fin de la deuxième semaine de Nisan, qui a commencé le huitième jour du mois. Le huitième jour était donc le premier jour de la deuxième semaine du compte-rendu de la création. Ainsi, le sacrifice physique de la Pâque est dans la deuxième semaine et il représente, en réalité, le repos du Sabbat de la deuxième semaine, qui est Christ.

 

Cependant, la Pâque comme telle était un mercredi. Le symbolisme a ici une autre signification qui peut aussi être appliquée à la semaine de la création. (Dans ce compte-rendu, bien sûr, nous aurions besoin que le premier jour du mois soit un jeudi. Nous pourrions le voir dans un sens typologique isolé).

 

Ce jour du sacrifice du Messie pourrait alors être référé comme la fin du 4ème jour millénaire. Si nous le prenons pour être le 14 Nisan, il a alors été choisi avant le premier jour de la semaine (10 Nisan) - en comptant en arrière de mercredi le 14, nous arrivons au 10, qui était le Sabbat et le jour avant le début de la deuxième semaine de la création. De là, le Messie a précédé la semaine physique. Il a été mis de côté spirituellement et faisait aussi partie de la création spirituelle.

 

Exode 12:3-6 3 Parlez à toute l'assemblée d'Israël, et dites : Le dixième jour de ce mois, on prendra un agneau pour chaque famille, un agneau pour chaque maison. 4 Si la maison est trop peu nombreuse pour un agneau, on le prendra avec son plus proche voisin, selon le nombre des personnes ; vous compterez pour cet agneau d'après ce que chacun peut manger. 5 Ce sera un agneau sans défaut, mâle, âgé d'un an ; vous pourrez prendre un agneau ou un chevreau. 6 Vous le garderez jusqu'au quatorzième jour de ce mois ; et toute l'assemblée d'Israël l'immolera entre les deux soirs. (LSG)

 

1 Pierre 1:20 parle de la manifestation de Christ pour nous dans les Derniers Jours.

 

1 Pierre 1:20   prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous, (LSG)

 

Sur ce compte, le dix de Nisan, en l’appliquant seulement dans la deuxième semaine dans la séquence réelle en 30 EC, signifie ainsi la prédestination de la Foi et des élus, avant l'établissement du monde physique.

 

Christ est l'auteur et le précurseur, le prototype, de notre salut (Hébreux 5:9 ; 6:20 ; 12:2).

 

Hébreux 5:9   et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l'auteur d'un salut éternel, (LSG)

 

Hébreux 6:20  là où Jésus est entré pour nous comme précurseur, ayant été fait souverain sacrificateur pour toujours, selon l'ordre de Melchisédek. (LSG)

 

Hébreux 12:2   ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu. (LSG)

 

Nous savons aussi que la résurrection de tous d'entre les morts a lieu au Dernier Jour.

 

Jean 6:40  La volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. (LSG)

 

Jean 6:44   Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire ; et je le ressusciterai au dernier jour. (LSG)

 

Jean 6:54   Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. (LSG)

 

Jean 11:21-26 21 Marthe dit à Jésus : Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort. 22 Mais, maintenant même, je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l'accordera. 23 Jésus lui dit : Ton frère ressuscitera. 24 Je sais, lui répondit Marthe, qu'il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. 25 Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; 26 et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? (LSG)

 

De ces Écritures, nous pouvons voir que la résurrection est au Dernier Jour. Cela a aussi une application aux Fêtes du Septième mois.

 

La semaine de la mort de Christ, en 30 EC – où la crucifixion était le mercredi – démontre cette signification typologique, si nous l'appliquons à la semaine de la création.

 

Nous notons que le Temple est nettoyé le Premier Jour et que la sanctification est faite le Septième jour. Dans la semaine de la crucifixion, Christ a lui-même nettoyé le Temple du premier jour de la semaine ou dimanche, plutôt que du Premier jour du mois, comme c'est exigé pour le Temple dans la Loi.

 

Nous voyons ainsi une superposition de la semaine de la crucifixion, comme une indication du Plan du Salut sur la structure humaine et physique. Cette activité commence de nouveau avec son nettoyage du Temple, le premier jour (dimanche), de même que Dieu a renouvelé la Terre, le premier jour millénaire.

 

Matthieu 21:10-14 10 Lorsqu'il entra dans Jérusalem, toute la ville fut émue, et l'on disait : Qui est celui-ci ? 11 La foule répondait : C'est Jésus, le prophète, de Nazareth en Galilée. 12 Jésus entra dans le temple de Dieu. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons. 13 Et il leur dit : Il est écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs. 14 Des aveugles et des boiteux s'approchèrent de lui dans le temple. Et il les guérit. (LSG)

 

Christ est mort le mercredi, comme nous le voyons de l'étude Le Moment de la Crucifixion et de la Résurrection [159] :

 

Conformément au Signe de Jonas, il a passé trois jours et trois nuits dans le ventre de la Terre (cf. l'étude Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple [013]). Sa résurrection était à la fin du Dernier Jour, le Sabbat hebdomadaire.

 

Matthieu 28:1   Après le sabbat, à l'aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l'autre Marie allèrent voir le sépulcre. (LSG)

 

Matthieu 28:5-6  5 Mais l'ange prit la parole, et dit aux femmes : Pour vous, ne craignez pas ; car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié. 6 Il n'est point ici ; il est ressuscité, comme il l'avait dit. Venez, voyez le lieu où il était couché, (LSG)

 

(Voir l'Annexe pour un plan complet de cette semaine.)

 

Remarquez aussi que son entrée triomphante à Jérusalem était le Sabbat précédent ou samedi, le 10ème jour (l'Agneau choisi avant la fondation du monde !).

 

Lorsqu'on transpose cela au scénario de la semaine de la création qu'un jour est représentatif de mille ans, nous voyons que du mercredi, le jeudi, le vendredi et le samedi sont les Derniers Jours. Le Sabbat du samedi est représentatif du “repos millénaire”. Ce Dernier Jour est aussi le jour de la résurrection, qui se produit à la fin de ce jour de repos.

 

Les Séquences de Sept Jours dans le Plan du Salut

 

Nous voyons qu'il y a un certain nombre de séquences de sept jours du nettoyage de la première semaine jusqu'à la Pâque de la deuxième semaine. C'est ensuite suivi par les Pains sans Levain, qui durent sept jours.

 

On parvient à la Fête des Semaines ou à la Pentecôte (compter cinquante) après sept Sabbats. La Fête des Tabernacles a aussi sept jours. Ce sont les trois récoltes, quand nous devons nous présenter devant l'Éternel.

 

Ces trois récoltes de Dieu sont des assemblées exigées devant Dieu. Chaque récolte représente une récolte spirituelle de Dieu dans le Plan du Salut (cf. Deut. 16:16-17).

 

Deutéronome 16:16-17 16 Trois fois par année, tous les mâles d'entre vous se présenteront devant l'Éternel, ton Dieu, dans le lieu qu'il choisira : à la fête des pains sans levain, à la fête des semaines, et à la fête des tabernacles. On ne paraîtra point devant l'Éternel les mains vides. 17 Chacun donnera ce qu'il pourra, selon les bénédictions que l'Éternel, ton Dieu, lui aura accordées. (LSG) 

 

La Pâque/Les Pains sans Levain : la première saison de récolte

 

Nous regarderons maintenant les jours des Pains sans Levain de la perspective des trois récoltes de Dieu. Ces récoltes sont symboliques de Christ, de l'Église et de la résurrection du reste de l'humanité à la fin.

 

1Corinthiens 15:22-25 22 Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, 23 mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement. 24 Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance. 25 Car il faut qu'il règne jusqu'à ce qu'il ait mis tous les ennemis sous ses pieds. (LSG)

 

Les Pains sans Levain sont la première des trois saisons de récolte. La Pentecôte est la deuxième et les Tabernacles sont la troisième (Exode 34:18-23). Par conséquent, il s'ensuit que cette première saison de récolte décrit la saison de récolte de Christ - le premier des premiers-fruits de la récolte d'orge.

 

Nous regarderons les Pains sans Levain du point de vue de leur représentation des rôles de Christ dans le salut de l'humanité.

 

La semaine des Pains sans Levain montre également que Christ a été immolé avant le début du premier jour.

 

Exode 12:6   Vous le garderez jusqu'au quatorzième jour de ce mois ; et toute l'assemblée d'Israël l'immolera entre les deux soirs [ou l’après-midi]. (LSG)

 

Il y a trois événements significatifs qui sont dépeints dans les jours des Pains sans Levain. Le premier jour montre l'achèvement du travail de Christ, comme le sacrifice sans péché et le Souverain Sacrificateur qui s'est préparé à entrer le Saint des Saints une fois pour toutes avec son propre sang et non pas celui des taureaux. La Gerbe Agitée montre l'acceptation du sacrifice de Christ par Dieu et Christ qui reçoit son autorité pour régner avec le nouveau sacerdoce.

 

Daniel 7:13-14 13 Je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, sur les nuées des cieux arriva quelqu'un de semblable à un fils de l'homme ; il s'avança vers l'ancien des jours, et on le fit approcher de lui. 14 On lui donna la domination, la gloire et le règne ; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit. (LSG)

 

Apocalypse 1:6 et qui a fait de nous des rois et des sacrificateurs pour son Dieu et son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen ! (traduit de la NKJV)

 

Le dernier jour des Pains sans Levain représente le rôle de Christ au Dernier Jour, comme Roi.

 

Si nous superposons la semaine de la création sur la semaine des Pains sans Levain et la semaine réelle en 30 EC, le premier jour montre le rôle de Christ dans la création (Hébreux 1:2). La Gerbe Agitée montre le rôle de Christ, comme le sauveur accepté et le Souverain Sacrificateur nommé par Dieu, le quatrième jour (le dimanche de la Gerbe Agitée), qui correspond au mercredi de la semaine de la création. Par conséquent, le dernier jour des Pains sans Levain est de nouveau le repos.

 

Le dernier jour est un Sabbat, à cause du rôle de Christ dans le Millenium (ou la sept millième année de la “semaine de la création”, le Sabbat) - c'est son rôle dans le Jour du Seigneur. Il vient comme Roi à son deuxième Avènement, quand la Terre obtient le repos.

 

Les sept jours sont marqués par le manque de levain, qui signifie l'enlèvement du péché de nos vies. Christ a vécu une vie sans péché. Comme sacrifice sans péché, il a été capable de clouer la facture de l'endettement ou le chierographon au stauros ou pieu. Par cet événement, nous sommes rachetés.

 

Les Pains sans Levain marquent notre délivrance du péché, comme Exode 13:3-9 le montre, et son enlèvement de nos vies sur une base continuelle. La Fête des Pains sans Levain a un autre niveau primaire de signification en tant que la première récolte de Dieu. Les Pains sans Levain sont la saison de récolte de Christ. Ils ne signifient pas la récolte de l'Église, mais indiquent plutôt les activités de Christ au cours de la période et la préparation de l'église pour sa récolte. La fête est donc structurellement différente des Tabernacles où le huitième jour et non pas le septième est un Jour Saint, puisque ce dernier jour indique la culmination du système en Dieu, après le Millenium. Le dernier des sept jours des Tabernacles n'est donc pas un Jour Saint.

 

Il y a un cycle à l'intérieur des élus, de la sanctification de l'Armée à la période de la Pâque et des Pains sans Levain, qui est utilisé pour enlever le levain de ceux qui sont prédestinés à être appelés et ainsi les préparer à recevoir l'Esprit Saint à la Pentecôte. Les cinquante jours symbolisent leurs vies de l'âge adulte à vingt ans jusqu'à la mort, normalement à soixante-dix ans. Une fois convertis, ils prennent leur place dans l'Armée spirituelle, comme Fils de Dieu, pour enseigner et sanctifier le groupe suivant d'appelés sous le Plan de Dieu.

 

La Pentecôte ou Fête des Semaines : la seconde saison de récolte

 

Il y a sept Sabbats hebdomadaires en comptant de la Gerbe Agitée ; puis, le jour après le septième Sabbat est la Pentecôte. Cela nous donne cinquante jours de l'activité de la Gerbe Agitée jusqu'à la récolte de la Pentecôte. Les sept semaines jusqu'à la Pentecôte ont un certain nombre d'aspects et d'applications.

 

Elles peuvent être vues comme les sept ères de l'Église venant à leur repos sur une base continue.

 

Hébreux 4:3  Pour nous qui avons cru, nous entrons dans le repos, selon qu'il dit : Je jurai dans ma colère : Ils n'entreront pas dans mon repos ! Il dit cela, quoique ses œuvres eussent été achevées depuis la création du monde. (LSG)

 

Hébreux 4:10   Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses œuvres, comme Dieu s'est reposé des siennes. (LSG)

 

On peut aussi les voir en relation au système du Jubilé, comme nous le voyons ci-dessous.

 

Le compte commence à la Gerbe Agitée. La période menant jusqu'à la Pentecôte en est une de sélection et d'isolation d'un nouveau sacerdoce, comme une nouvelle récolte. Cette période concerne l'Église du Nouveau Testament qui a un nouveau sacerdoce, sous le Souverain Sacrificateur de l'Ordre de Melchisédek (cf. Hébreux 5:6 à 7:21).

 

Hébreux 6:20   là où Jésus est entré pour nous comme précurseur, ayant été fait souverain sacrificateur pour toujours, selon l'ordre de Melchisédek. (LSG)

 

La Gerbe Agitée représente l'ascension de Christ jusqu'à la chambre du Trône de Dieu pour être accepté après sa résurrection des morts, comme c'est indiqué dans Daniel 7:13-14 et Jean 20:17.

 

Jean 20:17 Jésus lui dit : Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. (LSG)

 

Il y a sept années sabbatiques ; puis, l'année après la septième année sabbatique est l'année du Jubilé. Il y a donc une relation entre la Pentecôte et l'année du Jubilé, puisque les deux structures sont les mêmes. Le système du Jubilé représente aussi la vie de la personne parfaite, qui a cinquante ans d'âge adulte jusqu'à soixante-dix ans et jusqu'au “repos” qui est trouvé en Dieu. Les Israélites ont célébré quarante Pentecôtes dans le désert, illustrant aussi l'étendue de l'activité de Dieu dans le Messie. Ils étaient des leçons pour nous. Nous sommes dans le “désert” pendant quarante Jubilés (2,000 ans) ou les Derniers Jours (le jeudi et le vendredi de la semaine de la création). La Pentecôte représente le fait que nous sommes les premiers-fruits et que nous sommes “arrosés” ou conduits par l'Esprit de Dieu.

 

Jérémie 5:24 Ils ne disent pas dans leur cœur : Craignons l'Éternel, notre Dieu, qui donne la pluie en son temps, la pluie de la première et de l'arrière saison, et qui nous réserve les semaines destinées à la moisson. (LSG)

 

Les semaines destinées à la moisson, telles que déclarées ici, sont les sept semaines jusqu'à la Pentecôte. Le temps de la Gerbe Agitée jusqu'à la Pentecôte est donc réservé pour le peuple de Dieu.

 

La Pentecôte est la deuxième moisson de Dieu et elle est parfois mentionnée comme la Fête de la Moisson, comme Exode 23:16 le montre.

 

Exode 23:16 Tu observeras la fête de la moisson, des prémices de ton travail, de ce que tu auras semé dans les champs ; et la fête de la récolte, à la fin de l'année, quand tu recueilleras des champs le fruit de ton travail. (LSG)

 

Cela montre une moisson spirituelle continue et que nous sommes jugés sur une base continuelle (des pains agités). Elle est appelée la moisson des premiers-fruits - impliquant, par conséquent, une moisson postérieure. Les pains agités à la Pentecôte contiennent du levain.

 

Le levain original de la malice et de la méchanceté est remplacé par le nouveau levain de l'Esprit Saint, qui travaille dans les deux aspects de Christ et de l'Alliance de Dieu. Nos vies contiennent des péchés, mais nous ne sommes plus sous son esclavage. Les offrandes à la Pentecôte montrent le besoin d'une offrande pour le péché, qui a été faite pour nous en Jésus Christ qui a payé ce prix une fois pour toutes à la Pâque. Nous attendons donc avec impatience notre moisson à la Pentecôte, rendue possible par la moisson de Christ à la Pâque. L'offrande pour le péché indique l'élimination du péché de nos vies sur une base progressive (cf. l'étude Le Vieux et le Nouveau Levain [106a]).

 

Lévitique 23:15-21 15 Depuis le lendemain du sabbat, du jour où vous apporterez la gerbe pour être agitée de côté et d'autre, vous compterez sept semaines entières. 16 Vous compterez cinquante jours jusqu'au lendemain du septième sabbat ; et vous ferez à l'Éternel une offrande nouvelle. 17 Vous apporterez de vos demeures deux pains, pour qu'ils soient agités de côté et d'autre ; ils seront faits avec deux dixièmes de fleur de farine, et cuits avec du levain: ce sont les prémices à l'Éternel. 18 Outre ces pains, vous offrirez en holocauste à l'Éternel sept agneaux d'un an sans défaut, un jeune taureau et deux béliers ; vous y joindrez l'offrande et la libation ordinaires, comme offrande consumée par le feu, d'une agréable odeur à l'Éternel. 19 Vous offrirez un bouc en sacrifice d'expiation, et deux agneaux d'un an en sacrifice d'actions de grâces. 20 Le sacrificateur agitera ces victimes de côté et d'autre devant l'Éternel, avec le pain des prémices et avec les deux agneaux : elles seront consacrées à l'Éternel, et appartiendront au sacrificateur. 21 Ce jour même, vous publierez la fête, et vous aurez une sainte convocation : vous ne ferez aucune œuvre servile. C'est une loi perpétuelle pour vos descendants, dans tous les lieux où vous habiterez. (LSG)

 

Remarquez qu'il y a un bouc pour une offrande d'expiation, au verset 19. Notez aussi que les offrandes à la Gerbe Agitée ne contiennent pas d'offrande d'expiation, étant donné que cela représente Christ qui a vécu une vie sans péché.

 

Lévitique 23:9-14 9 L'Éternel parla à Moïse, et dit : 10 Parle aux enfants d'Israël et tu leur diras : Quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne, et que vous y ferez la moisson, vous apporterez au sacrificateur une gerbe, prémices de votre moisson. 11 Il agitera de côté et d'autre la gerbe devant l'Éternel, afin qu'elle soit agréée : le sacrificateur l'agitera de côté et d'autre, le lendemain du sabbat. 12 Le jour où vous agiterez la gerbe, vous offrirez en holocauste à l'Éternel un agneau d'un an sans défaut ; 13 vous y joindrez une offrande de deux dixièmes de fleur de farine pétrie à l'huile, comme offrande consumée par le feu, d'une agréable odeur à l'Éternel ; et vous ferez une libation d'un quart de hin de vin. 14 Vous ne mangerez ni pain, ni épis rôtis ou broyés, jusqu'au jour même où vous apporterez l'offrande à votre Dieu. C'est une loi perpétuelle pour vos descendants, dans tous les lieux où vous habiterez. (LSG)

 

Comme membres baptisés du Corps de Jésus Christ, nous sommes jugés sur ce que nous faisons maintenant.

 

Job 34:21-23  21 Car Dieu voit la conduite de tous, Il a les regards sur les pas de chacun. 22 Il n'y a ni ténèbres ni ombre de la mort, où puissent se cacher ceux qui commettent l'iniquité. 23 Dieu n'a pas besoin d'observer longtemps, pour qu'un homme entre en jugement avec lui ; (LSG)

 

La Pentecôte qu'Israël physique a observée quarante fois dans le désert, dans son vagabondage, représente cela par les pains agités. En reliant cela aux Jubilés, comme déclaré plus tôt, cela montre notre jugement par Dieu sur une base continuelle au cours des deux mille ans. Notez aussi ce que Pierre avait à dire :

 

1 Pierre 4:17   Car c'est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c'est par nous qu'il commence, quelle sera la fin de ceux qui n'obéissent pas à l'Évangile de Dieu ? (LSG)

 

La première Pentecôte des Israélites fut quand ils ont reçu la Loi au Sinaï. La première Pentecôte de l'Église du Nouveau Testament fut quand ils ont reçu la Loi écrite dans leurs cœurs, quand l'Esprit de Dieu a été répandu sur eux.

 

Hébreux 8:10   Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur cœur ; Et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. (LSG)

 

Actes 2:17-21 17 Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair ; Vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions, et vos vieillards auront des songes. 18 Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, dans ces jours-là, je répandrai de mon Esprit ; et ils prophétiseront. 19 Je ferai paraître des prodiges en haut dans le ciel et des miracles en bas sur la terre, du sang, du feu, et une vapeur de fumée ; 20 Le soleil se changera en ténèbres, et la lune en sang, Avant l'arrivée du jour du Seigneur, de ce jour grand et glorieux. 21 Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. (LSG)

 

Actes 2:18 dit “jours” (au pluriel) et le verset 17 se réfère aux Derniers Jours. Le verset 20 situe ces jours avant le dernier jour "... Avant l'arrivée du jour du Seigneur". Par conséquent, il est question des deux jours (jeudi et vendredi de la semaine de la création) ou des deux mille ans jusqu'au Millenium. La structure entière des Derniers Jours est examinée dans l'étude Le Jour du Seigneur et les Derniers Jours [192].

 

Il y a sept Sabbats achevés de la Gerbe Agitée (Christ) à la moisson (la Pentecôte) des élus. On comprend aussi qu'il y a sept ères d'Église, symbolisées par les sept Églises des chapitres 2 et 3 d'Apocalypse, et elles doivent être achevées avant la moisson.

 

La Signification des Trompettes

 

Les trompettes étaient utilisées pour avertir Israël en temps de guerre. Elles étaient sonnées aux Fêtes, aux Nouvelles Lunes et sur les holocaustes et les offrandes de sacrifices pour la paix. Elles étaient utilisées pour rassembler les leaders ou les gens et pour diriger le mouvement d'Israël dans le désert.

 

Nombres 10:2-10 2 Fais-toi deux trompettes d'argent ; tu les feras d'argent battu. Elles te serviront pour la convocation de l'assemblée et pour le départ des camps. 3 Quand on en sonnera, toute l'assemblée se réunira auprès de toi, à l'entrée de la tente d'assignation. 4 Si l'on ne sonne que d'une trompette, les princes, les chefs des milliers d'Israël, se réuniront auprès de toi. 5 Quand vous sonnerez avec éclat, ceux qui campent à l'orient partiront ; 6 quand vous sonnerez avec éclat pour la seconde fois, ceux qui campent au midi partiront : on sonnera avec éclat pour leur départ. 7 Vous sonnerez aussi pour convoquer l'assemblée, mais vous ne sonnerez pas avec éclat. 8 Les fils d'Aaron, les sacrificateurs, sonneront des trompettes. Ce sera une loi perpétuelle pour vous et pour vos descendants. 9   Lorsque, dans votre pays, vous irez à la guerre contre l'ennemi qui vous combattra, vous sonnerez des trompettes avec éclat, et vous serez présents au souvenir de l'Éternel, votre Dieu, et vous serez délivrés de vos ennemis. 10 Dans vos jours de joie, dans vos fêtes, et à vos nouvelles lunes, vous sonnerez des trompettes, en offrant vos holocaustes et vos sacrifices d'actions de grâces, et elles vous mettront en souvenir devant votre Dieu. Je suis l'Éternel, votre Dieu. (LSG)

 

Il y a deux trompettes ici. La trompette simple était pour convoquer les leaders. On en utilisait deux pour convoquer la nation. Les trompettes au pluriel ont rapport aux élus et à la nation.

 

Le Livre de l'Apocalypse nous dit qu'il y a sept trompettes. Les sept trompettes sont le septième sceau. Le sceau cache une partie du manuscrit ; ces trompettes sont donc une révélation. La septième trompette annonce le retour de Christ, comme Roi, et le rassemblement des élus. La septième trompette s'ouvre pour devenir les sept coupes de la colère de Dieu. Le Jour des Trompettes représente donc une période de temps et non pas juste un événement. Quand nous regardons la prise de Jéricho, le Livre de Josué représente cela aussi. Ils ont marché une fois autour de la ville et ils ont sonné les trompettes à chaque jour, pendant six jours. Le septième jour, ils ont marché sept fois autour de la ville et ils ont sonné les trompettes à chaque fois. Ensuite, quand ils ont sonné les trompettes la septième fois, les gens ont crié.

 

Josué 6:1-20 1 Jéricho était fermée et barricadée devant les enfants d'Israël. Personne ne sortait, et personne n'entrait. 2 L'Éternel dit à Josué : Vois, je livre entre tes mains Jéricho et son roi, ses vaillants soldats. 3 Faites le tour de la ville, vous tous les hommes de guerre, faites une fois le tour de la ville. Tu feras ainsi pendant six jours. 4 Sept sacrificateurs porteront devant l'arche sept trompettes retentissantes ; le septième jour, vous ferez sept fois le tour de la ville ; et les sacrificateurs sonneront des trompettes. 5 Quand ils sonneront de la corne retentissante, quand vous entendrez le son de la trompette, tout le peuple poussera de grands cris. Alors la muraille de la ville s'écroulera, et le peuple montera, chacun devant soi. 6 Josué, fils de Nun, appela les sacrificateurs, et leur dit : Portez l'arche de l'alliance, et que sept sacrificateurs portent sept trompettes retentissantes devant l'arche de l'Éternel. 7 Et il dit au peuple : Marchez, faites le tour de la ville, et que les hommes armés passent devant l'arche de l'Éternel. 8 Lorsque Josué eut parlé au peuple, les sept sacrificateurs qui portaient devant l'Éternel les sept trompettes retentissantes se mirent en marche et sonnèrent des trompettes. L'arche de l'alliance de l'Éternel allait derrière eux. 9 Les hommes armés marchaient devant les sacrificateurs qui sonnaient des trompettes, et l'arrière-garde suivait l'arche ; pendant la marche, on sonnait des trompettes. 10 Josué avait donné cet ordre au peuple : Vous ne crierez point, vous ne ferez point entendre votre voix, et il ne sortira pas un mot de votre bouche jusqu'au jour où je vous dirai : Poussez des cris ! Alors vous pousserez des cris. 11 L'arche de l'Éternel fit le tour de la ville, elle fit une fois le tour ; puis on rentra dans le camp, et l'on y passa la nuit. 12 Josué se leva de bon matin, et les sacrificateurs portèrent l'arche de l'Éternel. 13 Les sept sacrificateurs qui portaient les sept trompettes retentissantes devant l'arche de l'Éternel se mirent en marche et sonnèrent des trompettes. Les hommes armés marchaient devant eux, et l'arrière-garde suivait l'arche de l'Éternel ; pendant la marche, on sonnait des trompettes. 14 Ils firent une fois le tour de la ville, le second jour ; puis ils retournèrent dans le camp. Ils firent de même pendant six jours. 15 Le septième jour, ils se levèrent de bon matin, dès l'aurore, et ils firent de la même manière sept fois le tour de la ville ; ce fut le seul jour où ils firent sept fois le tour de la ville. 16 À la septième fois, comme les sacrificateurs sonnaient des trompettes, Josué dit au peuple : Poussez des cris, car l'Éternel vous a livré la ville ! 17 La ville sera dévouée à l'Éternel par interdit, elle et tout ce qui s'y trouve ; mais on laissera la vie à Rahab la prostituée et à tous ceux qui seront avec elle dans la maison, parce qu'elle a caché les messagers que nous avions envoyés. 18 Gardez-vous seulement de ce qui sera dévoué par interdit ; car si vous preniez de ce que vous aurez dévoué par interdit, vous mettriez le camp d'Israël en interdit et vous y jetteriez le trouble. 19 Tout l'argent et tout l'or, tous les objets d'airain et de fer, seront consacrés à l'Éternel, et entreront dans le trésor de l'Éternel. 20 Le peuple poussa des cris, et les sacrificateurs sonnèrent des trompettes. Lorsque le peuple entendit le son de la trompette, il poussa de grands cris, et la muraille s'écroula ; le peuple monta dans la ville, chacun devant soi. Ils s'emparèrent de la ville, (LSG)

 

Il y a une connexion évidente ici avec la détonation de la septième trompette d'Apocalypse 11:15,18 et la dernière trompette et le cri de l'Archange.

 

1Thessaloniciens 4:16   Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, au cri d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. (LSG)

 

1Corinthiens 15:51-52 51 Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, 52 en un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. (LSG)

 

Les trompettes ont été sonnées tous les sept jours du siège de Jéricho. Nous pourrions alors de nouveau relier cela à la semaine de la création. En utilisant cette analogie, nous voyons alors que le siège de Jéricho représente le Plan de Dieu de rachat de cette planète et les avertissements pendant six mille ans. Le septième jour est symbolique de l'arrivée du Messie et du démantèlement des systèmes de cette Terre. Le Messie le fait à son arrivée, au début du septième Millénaire. C'est représenté par l'arrivée de l'Être saint angélique au début du siège de sept jours de Jéricho. Remarquez qu'on montre que Christ est présent, comme “Commandant de l'armée de l'Éternel”.

 

Josué 5:13-14 13 Comme Josué était près de Jéricho, il leva les yeux, et regarda. Voici, un homme se tenait debout devant lui, son épée nue dans la main. Il alla vers lui, et lui dit : Es-tu des nôtres ou de nos ennemis ? 14 Il répondit : Non, mais je suis le chef de l'armée de l'Éternel, j'arrive maintenant. Josué tomba le visage contre terre, se prosterna, et lui dit : Qu'est-ce que mon seigneur dit à son serviteur ? (LSG)

 

Remarquez que Christ est maintenant arrivé (v. 14). Remarquez aussi la protection de Rahab, qui a été épargnée à cause du cordon rouge dans sa fenêtre.

 

Josué 2:14-18 14 Ces hommes lui répondirent : Nous sommes prêts à mourir pour vous, si vous ne divulguez pas ce qui nous concerne ; et quand l'Éternel nous donnera le pays, nous agirons envers toi avec bonté et fidélité. 15 Elle les fit descendre avec une corde par la fenêtre, car la maison qu'elle habitait était sur la muraille de la ville. 16 Elle leur dit : Allez du côté de la montagne, de peur que ceux qui vous poursuivent ne vous rencontrent ; cachez-vous là pendant trois jours, jusqu'à ce qu'ils soient de retour ; après cela, vous suivrez votre chemin. 17 Ces hommes lui dirent : Voici de quelle manière nous serons quittes du serment que tu nous as fait faire. 18 À notre entrée dans le pays, attache ce cordon de fil cramoisi à la fenêtre par laquelle tu nous fais descendre, et recueille auprès de toi dans la maison ton père, ta mère, tes frères, et toute la famille de ton père. (LSG)

 

Josué 6:23-25 23 Les jeunes gens, les espions, entrèrent et firent sortir Rahab, son père, sa mère, ses frères, et tous ceux qui lui appartenaient ; ils firent sortir tous les gens de sa famille, et ils les déposèrent hors du camp d'Israël. 24 Ils brûlèrent la ville et tout ce qui s'y trouvait ; seulement ils mirent dans le trésor de la maison de l'Éternel l'argent, l'or et tous les objets d'airain et de fer. 25 Josué laissa la vie à Rahab la prostituée, à la maison de son père, et à tous ceux qui lui appartenaient ; elle a habité au milieu d'Israël jusqu'à ce jour, parce qu'elle avait caché les messagers que Josué avait envoyés pour explorer Jéricho. (LSG)

 

Cette histoire montre Rahab comme l'Église au temps de la fin. L'Église est épargnée, à cause du sacrifice de notre Agneau de la Pâque – Christ. Le cordon rouge représente son sang, comme il a été utilisé en Égypte sur les portes et les linteaux. Ce n'est pas un lieu de sécurité, puisque Rahab est à la pire place où elle pouvait être – dans le mur. Cela représente aussi le fait qu'elle est protégée et qu'elle protège ceux près d'elle au renversement des nations, à cause de sa relation avec l'Armée de l'Éternel par la foi. Cette histoire entière est examinée dans l'étude La Chute de Jéricho [142].

 

Ce processus entier a eu lieu au cours de la période de la Pâque. Du premier jour de cette Fête, ils ont mangé le grain du nouveau territoire, c'est-à-dire le grain stocké de la vieille récolte. La manne a cessé et ils n'ont plus été dépendants de la manne dans le désert. Ils étaient capables d'interagir dans leurs propres affaires sous les Lois et le système de Dieu.

 

Telles que mentionnées ci-dessus, les trompettes devaient être sonnées aux Jours de Fêtes, aux Nouvelles Lunes et sur les sacrifices et les holocaustes, démontrant que ceux-ci font partie de ce système d'avertissement de Dieu. Elles étaient utilisées pour appeler et diriger les mouvements du camp du peuple de Dieu (Nombres 10:2). On peut voir la connexion évidente avec les élus.

 

Telles qu'utilisées dans ces histoires bibliques, les trompettes représentent donc le Plan de Dieu de la perspective des directions et des avertissements de Dieu depuis six mille ans. Cette séquence culmine avec le retour de Christ et le rassemblement de ses élus à sa venue. C'est suivi par la destruction des systèmes de ce monde, montrée comme la colère de Dieu dans les sept coupes ou fioles et la bataille du Grand Jour de Dieu.

 

Apocalypse 11:15-19 15 Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles. 16 Et les vingt-quatre vieillards, qui étaient assis devant Dieu sur leurs trônes, se prosternèrent sur leurs faces, et ils adorèrent Dieu, 17 en disant : Nous te rendons grâces, Seigneur Dieu tout puissant, qui es, et qui étais, de ce que tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton règne. 18 Les nations se sont irritées ; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre. 19 Et le temple de Dieu dans le ciel fut ouvert, et l'arche de son alliance apparut dans son temple. Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre, et une forte grêle. (LSG)

 

Ainsi, le Premier Jour Saint du Septième mois est nommé le Jour des Trompettes et il est représentatif de l'Avènement du Messie, comme Roi victorieux pour subjuguer les nations.

 

Il y a une relation entre les Fêtes du Premier et du Septième mois que nous examinerons ci-dessous. Le Jour Saint suivant que nous examinons dans la séquence est le Jour des Expiations.

 

Le Jour des Expiations

 

Lévitique 16:1-31 1 L'Éternel parla à Moïse, après la mort des deux fils d'Aaron, qui moururent en se présentant devant l'Éternel. 2 L'Éternel dit à Moïse : Parle à ton frère Aaron, afin qu'il n'entre pas en tout temps dans le sanctuaire, au-dedans du voile, devant le propitiatoire qui est sur l'arche, de peur qu'il ne meure ; car j'apparaîtrai dans la nuée sur le propitiatoire. 3 Voici de quelle manière Aaron entrera dans le sanctuaire. Il prendra un jeune taureau pour le sacrifice d'expiation et un bélier pour l'holocauste. 4 Il se revêtira de la tunique sacrée de lin, et portera sur son corps des caleçons de lin ; il se ceindra d'une ceinture de lin, et il se couvrira la tête d'une tiare de lin : ce sont les vêtements sacrés, dont il se revêtira après avoir lavé son corps dans l'eau. 5 Il recevra de l'assemblée des enfants d'Israël deux boucs pour le sacrifice d'expiation et un bélier pour l'holocauste. 6 Aaron offrira son taureau expiatoire, et il fera l'expiation pour lui et pour sa maison. 7 Il prendra les deux boucs, et il les placera devant l'Éternel, à l'entrée de la tente d'assignation. 8 Aaron jettera le sort sur les deux boucs, un sort pour l'Éternel et un sort pour Azazel. 9 Aaron fera approcher le bouc sur lequel est tombé le sort pour l'Éternel, et il l'offrira en sacrifice d'expiation. 10 Et le bouc sur lequel est tombé le sort pour Azazel sera placé vivant devant l'Éternel, afin qu'il serve à faire l'expiation et qu'il soit lâché dans le désert pour Azazel. 11 Aaron offrira son taureau expiatoire, et il fera l'expiation pour lui et pour sa maison. Il égorgera son taureau expiatoire. 12 Il prendra un brasier plein de charbons ardents ôtés de dessus l'autel devant l'Éternel, et de deux poignées de parfum odoriférants en poudre ; il portera ces choses au-delà du voile ; 13 il mettra le parfum sur le feu devant l'Éternel, afin que la nuée du parfum couvre le propitiatoire qui est sur le témoignage, et il ne mourra point. 14 Il prendra du sang du taureau, et il fera l'aspersion avec son doigt sur le devant du propitiatoire vers l'orient ; il fera avec son doigt sept fois l'aspersion du sang devant le propitiatoire. 15 Il égorgera le bouc expiatoire pour le peuple, et il en portera le sang au-delà du voile. Il fera avec ce sang comme il a fait avec le sang du taureau, il en fera l'aspersion sur le propitiatoire et devant le propitiatoire. 16 C'est ainsi qu'il fera l'expiation pour le sanctuaire à cause des impuretés des enfants d'Israël et de toutes les transgressions par lesquelles ils ont péché. Il fera de même pour la tente d'assignation, qui est avec eux au milieu de leurs impuretés. 17 Il n'y aura personne dans la tente d'assignation lorsqu'il entrera pour faire l'expiation dans le sanctuaire, jusqu'à ce qu'il en sorte. Il fera l'expiation pour lui et pour sa maison, et pour toute l'assemblée d'Israël. 18 En sortant, il ira vers l'autel qui est devant l'Éternel, et il fera l'expiation pour l'autel ; il prendra du sang du taureau et du bouc, et il en mettra sur les cornes de l'autel tout autour. 19 Il fera avec son doigt sept fois l'aspersion du sang sur l'autel ; il le purifiera et le sanctifiera, à cause des impuretés des enfants d'Israël. 20 Lorsqu'il aura achevé de faire l'expiation pour le sanctuaire, pour la tente d'assignation et pour l'autel, il fera approcher le bouc vivant. 21 Aaron posera ses deux mains sur la tête du bouc vivant, et il confessera sur lui toutes les iniquités des enfants d'Israël et toutes les transgressions par lesquelles ils ont péché ; il les mettra sur la tête du bouc, puis il le chassera dans le désert, à l'aide d'un homme qui aura cette charge. 22 Le bouc emportera sur lui toutes leurs iniquités dans une terre désolée ; il sera chassé dans le désert. 23 Aaron entrera dans la tente d'assignation ; il quittera les vêtements de lin qu'il avait mis en entrant dans le sanctuaire, et il les déposera là. 24 Il lavera son corps avec de l'eau dans un lieu saint, et reprendra ses vêtements. Puis il sortira, offrira son holocauste et l'holocauste du peuple, et fera l'expiation pour lui et pour le peuple. 25 Il brûlera sur l'autel la graisse de la victime expiatoire. 26 Celui qui aura chassé le bouc pour Azazel lavera ses vêtements, et lavera son corps dans l'eau ; après cela, il rentrera dans le camp. 27 On emportera hors du camp le taureau expiatoire et le bouc expiatoire dont on a porté le sang dans le sanctuaire pour faire l'expiation, et l'on brûlera au feu leurs peaux, leur chair et leurs excréments. 28 Celui qui les brûlera lavera ses vêtements, et lavera son corps dans l'eau ; après cela, il rentrera dans le camp. 29 C'est ici pour vous une loi perpétuelle : au septième mois, le dixième jour du mois, vous humilierez vos âmes, vous ne ferez aucun ouvrage, ni l'indigène, ni l'étranger qui séjourne au milieu de vous. 30 Car en ce jour on fera l'expiation pour vous, afin de vous purifier : vous serez purifiés de tous vos péchés devant l'Éternel. 31 Ce sera pour vous un sabbat, un jour de repos, et vous humilierez vos âmes. C'est une loi perpétuelle. (LSG)

 

La structure entière de la séquence des Expiations est examinée dans les études Le Jour des Expiations [138] et Azazel et les Expiations [214].

 

Le Jour des Expiations, il y avait deux boucs pour l'offrande pour le péché du peuple. Le Souverain Sacrificateur était le seul permis dans le Lieu Très Saint et il était autorisé à aller là seulement une fois par an, le Jour des Expiations. Il devait avoir une offrande – un taureau – pour son propre péché et il prenait le sang du taureau et le sang d'un des boucs dans le Lieu Très Saint. Cela, nous le savons, représente Christ.

 

Hébreux 9:11-14 11 Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir ; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'est pas construit de main d'homme, c'est-à-dire, qui n'est pas de cette création ; 12 et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. 13 Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d'une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair, 14 combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant ! (LSG)

 

Ayant fait l'expiation pour lui-même, le peuple et le Lieu Très Saint, etc., le Souverain Sacrificateur confessait ensuite les péchés du peuple sur la tête du bouc Azazel. Le bouc était alors enlevé du secteur occupé par le peuple par un homme convenable ou approprié.

 

Nous voyons la même séquence de réconciliation que nous voyons au Premier mois avec la sanctification du Temple et ensuite la réconciliation des sacrificateurs et du peuple, en tant que les élus. La séquence est ici l'expiation du sacerdoce et ensuite du peuple, puis l'enlèvement de Satan. Le sacerdoce a été expié par Christ, symbolisé par le taureau pour montrer le changement du sacerdoce. L'enlèvement du bouc Azazel représente Satan qui est lié au commencement du Millenium. Les gens devaient jeûner ou “affliger leurs corps” – démontrant ainsi la purification et la réconciliation. Les béliers pour l'holocauste pour le sacerdoce et le peuple sont symboliques des épreuves que nous devons traverser. Nous savons que Christ est mort pour toute l'humanité.

 

1Jean 2:2  Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. (LSG)

 

Cette réconciliation s'étend pour inclure la planète entière. Elle doit avoir lieu avant l'instauration du gouvernement de Christ. Par conséquent, Satan doit être enlevé pour empêcher toute influence, tel qu'indiqué dans Apocalypse 20:1-3. Christ a été mis à part le 10ème jour du Premier mois. Il met le monde à part pour la réconciliation et la conversion, le 10ème jour du Septième mois.

 

Les Tabernacles : la troisième saison de récolte

 

La Fête des Tabernacles est composée de sept jours, le premier étant un Sabbat. Après que les sept jours sont achevés, le jour suivant est un Sabbat. Les sept jours représentent l'achèvement, mais le septième jour n'est pas un Sabbat. La nature d'un jour de travail normal du septième jour dépeint la libération de Satan et les activités ininterrompues de Dieu dans le processus. Le Jour Saint est, en réalité, le huitième jour ou le Dernier Grand Jour de la Fête. La période de sept jours représente la période de sept mille ans. Le Sabbat du premier jour démontre la résurrection des élus et le retour de Christ. Le Sabbat du huitième jour démontre la résurrection finale, qui arrive après que les mille ans soient finis, et l'arrivée de la Cité de Dieu (consulter les études La Résurrection des Morts [143] et La Cité de Dieu [180]).

 

Apocalypse 20:4-5 4 Et je vis des trônes ; et à ceux qui s'y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. 5 Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis. C'est la première résurrection. (LSG)

 

Du verset 5, nous voyons que le huitième jour est la Deuxième Résurrection, celle de l'humanité. Apocalypse 20:4-5 montre que la Première Résurrection arrive au début des mille ans et que la Deuxième Résurrection suit directement les mille ans. Le Jour du Seigneur est la période entière des mille ans et il continue en incluant le Dernier Grand Jour, représenté par le Dernier Grand Jour de la Fête des Tabernacles, jour où tous sont ressuscités.

 

Jean 6:39-40  39 Or, la volonté de celui qui m'a envoyé, c'est que je ne perde rien de tout ce qu'il m'a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. 40 La volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. (LSG)

 

Jean 7:37-38 37 Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s'écria : Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. 38 Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Écriture. (LSG)

 

Jean 11:24-26 24 Je sais, lui répondit Marthe, qu'il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. 25 Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; 26 et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? (LSG)

 

Jean 12:48  Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j'ai annoncée, c'est elle qui le jugera au dernier jour. (LSG)

 

Jean 12:48 montre les non appelés maintenant (Celui qui me rejette et ne reçoit pas mes paroles) auront leur chance au Dernier Jour – leur jour de jugement.

 

Donc, le huitième jour fait partie des Tabernacles et il est le jour de la résurrection de toute l'humanité. Le huitième jour est aussi le septième saint Sabbat de l'année et, par conséquent, l'achèvement et le repos de Dieu dans Son œuvre de salut.

 

Cette saison est le Sabbat de la semaine de la création, la troisième récolte de Dieu.

 

La Première Résurrection est déclarée dans l'Écriture d'être une “meilleure” résurrection. Elle est meilleure, parce que ceux qui en font partie sont ressuscités à la vie. Ils ont été jugés avant la résurrection ; la deuxième mort n'est donc pas un souci pour eux. Ils sont ressuscités à la vie, pas au jugement ou à la décision, comme ceux dans la Deuxième Résurrection.

 

Jean 5:29  Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement. (LSG)

 

Ils n'ont pas à prendre une décision ou à être jugés, car c'est dans le passé pour eux. La Deuxième Résurrection est une résurrection pour le jugement et la décision. Les gens ne savent pas, au moment de leur résurrection, s’ils feront face ou non à la deuxième mort. Ils doivent vivre pour un temps et être jugés sur ce qu'ils font durant ce temps – les décisions qu'ils prennent et la décision prise à leur sujet.

 

Osée 5:14-15 14 Je serai comme un lion pour Éphraïm, Comme un lionceau pour la maison de Juda ; Moi, moi, je déchirerai, puis je m'en irai, J'emporterai, et nul n'enlèvera ma proie. 15 Je m'en irai, je reviendrai dans ma demeure, Jusqu'à ce qu'ils s'avouent coupables et cherchent ma face. Quand ils seront dans la détresse, ils auront recours à moi. (LSG)

 

Osée 6:1-2 1   Venez, retournons à l'Éternel ! Car il a déchiré, mais il nous guérira ; Il a frappé, mais il bandera nos plaies. 2 Il nous rendra la vie dans deux jours ; Le troisième jour il nous relèvera, et nous vivrons devant lui. (LSG)

 

Ces versets ont une connexion avec Luc 13:32-33. Cela a, par conséquent, une signification dans le ministère de trois ans de Christ. Cela a aussi une connexion avec les récoltes d'Israël, que nous avons vues à propos des trois ans de persécution, comme Juda dans l'Holocauste. Cependant, cela a aussi une application plus large, car cela touche aux trois mille dernières années (cf. Osée 6:2). Cette période a marqué le changement dans l'ordre du sacerdoce de Lévi à Melchisédek (cf. aussi Osée 5:14).

 

Nous pourrions donc lire Osée 6:2 où il déclare “après deux jours” comme faisant référence à après le jeudi et le vendredi, le samedi ou le Sabbat, et “le troisième jour” comme faisant aussi référence au même jour, le Sabbat. Cela parle ici d'être “ranimé” et “ressuscité” ce troisième jour. Ainsi, nous pourrions déduire une séquence dans les périodes de sacrifices et de persécutions, comme trois jours de la mort du Messie, et la semaine de la Pâque comme ayant rapport aux séquences des trois ans et des trois mille ans. Cette période est composée des deux mille ans dans le désert et des mille ans du règne millénaire de Jésus Christ. Cela s'aligne de nouveau avec les quarante Pentecôtes (Jubilés), comme notre temps alloué avant la grande récolte de Dieu, sous le Messie (Jérémie 5:24).

 

La Fête des Tabernacles, telle qu'exposée dans Lévitique 23:42-43, représentait aussi le temps quand Israël est sorti d'Égypte et a demeuré dans des tentes. Nous pourrions alors déduire que ce festival touche au nouvel exode, mentionné dans Ésaïe 66:20

 

Ésaïe 66:20   Ils amèneront tous vos frères du milieu de toutes les nations, en offrande à l'Éternel, sur des chevaux, des chars et des litières, sur des mulets et des dromadaires, à ma montagne sainte, à Jérusalem, dit l'Éternel, comme les enfants d'Israël apportent leur offrande, dans un vase pur, à la maison de l'Éternel. (LSG)

 

Nous pouvons ainsi déduire que les termes ont rapport à l'Israël physique dans le Millenium. Cette fois, ils recevront une instruction juste. Ils auront l'Esprit Saint dans leurs cœurs et obéiront ainsi aux Lois de Dieu. Ils seront comme un fanal pour les nations et une mesure pour la résurrection finale du reste de l'humanité.

 

Il y a donc un rapport entre les Fêtes du Premier mois et les Fêtes du Septième mois. Elles ont une signification entre elles sous une forme presque transposée.

 

Du Premier mois au Septième mois

 

Cette séquence de la première restauration a culminé dans le Messie. La séquence de cet âge est illustrée par la séquence du Premier mois.

 

Le Premier jour du mois, la sanctification du Temple de Dieu a lieu – Temple que nous sommes (1Corinthiens 3:16 ; 6:19).

 

Le Septième jour du mois est la sanctification des simples et des gens erronés. Cette activité est requise pour la création physique maintenant et dans le Millenium et elle est une de deux distinctions entre Nisan et Tishri qui, autrement, reflètent le même plan et les mêmes actions.

 

Le Dixième jour du Premier mois est pour la mise de côté de l'agneau qui commence le processus de rachat et la capacité pour les premiers-fruits d'être offerts à Dieu et acceptés par Lui.

 

Le Quatorzième jour du Premier mois est la Fête de la Pâque. Toutes les restaurations dans cet âge commencent du Premier mois menant jusqu'au sacrifice et impliquent la participation au corps et au sang de Christ, comme deuxième sacrement des élus. Le premier sacrement des élus est le baptême, qui est la première phase de la sanctification du Temple. Idéalement, celle-ci a lieu après les saisons des Fêtes et jusqu'au premier Nisan, puis entre le premier et sept Nisan et avant le Quatorzième jour du Premier mois.

 

La Fête de la Pâque et des Pains sans Levain est comprise d'un jour simple et d'une période de sept jours. Le Premier Jour Saint des deux mois est le quinzième jour, approximativement à la pleine lune. Cette séquence reflète le sacrifice et la préparation des élus par l'enlèvement du péché et ensuite le développement jusqu'à la Pentecôte et la Récolte des élus pendant les quarante Jubilés dans le désert.

 

Il y a un Jour Saint au commencement et à la fin des Pains sans Levain, avec le premier jour ou le Jour de la Pâque du 14 Nisan comme un jour de préparation. À moins que les élus ne soient saints, ils ne sont pas autorisés à manger du pain sans levain de la Pâque, comme nous l'avons vu avec la Restauration (cf. La Restauration de Josias [245]), où on n'a pas permis aux sacrificateurs des Hauts Lieux d'aller au Temple pour la Pâque. Par conséquent, l'adoration idolâtre écarte le sacerdoce de la Pâque au Temple.

 

La distinction entre le Premier et le Septième Mois est que l'assemblée des Trompettes, de nouveau à la Nouvelle Lune ou le Premier jour du mois, annonce l'intervention du Messie dans les activités du monde. Il intervient à cause des élus et de leur existence et persistance comme peuple de Dieu. Ils sont identifiés par leurs activités et leurs devoirs, imposés et symbolisés par les Sabbats, les Nouvelles Lunes, les Festivals, les activités du Premier Mois jusqu'à et incluant la réception de l'Esprit à la Pentecôte, les Fêtes et les Lois de Dieu, en général.

 

Il n'y a pas de jeûne le Septième jour du Septième mois. Il n'y a rien que l'homme puisse faire maintenant qui est important. L'Agneau a déjà été sacrifié. Le jeûne est donc le Dixième jour du Septième mois, alors qu'au Premier mois, il avait simplement été mis de côté pour le sacrifice, le quatorzième jour. Au Septième mois, l'Agneau, qui avait été mis de côté dans les Cieux, revient comme Roi vainqueur, symbolisé par les Trompettes le Premier jour du Septième mois. Le Dixième jour, aux Expiations, le monde est réconcilié et préparé pour le règne millénaire.

 

Les nations sont traitées sur une base continuelle. De même que Josias avait restauré le Temple et la Loi à partir de la Pâque et qu'il avait continué à le faire pendant environ treize ans, de 623/2 AEC jusqu'à ce qu'il soit allé à Megiddo en 609 AEC pour faire face aux nations et mourir, le royaume passera de même des mains des rois dans les mains du Messie, à qui le droit appartient.

 

La Fête de la Récolte doit avoir lieu, comme les offrandes, le premier soir des Fêtes. Le premier jour des Tabernacles est un Jour Saint ; il n'y a donc aucune activité exigée des êtres humains, à part l'offrande de la récolte, qui ne doit pas rester jusqu'au matin.

 

Les sept jours des Tabernacles sont l'équivalent millénaire des sept jours des Pains sans Levain. Dans le premier cas, le Messie est mort pour permettre la Fête de la Pâque. Les actions des humains sont nécessaires pour sortir du monde.

 

Au Septième mois, la Fête représente le gouvernement du Messie sur la planète où il n'y a aucune exigence de sortir du monde, puisque le monde entier est sous le juste gouvernement et la Loi de Dieu.

 

Ainsi le septième jour ou le dernier jour des Tabernacles n'est pas un jour saint, car il représente le retour du monde à l'Adversaire et à la guerre.

 

Par ailleurs, le Dernier Grand Jour est le huitième jour qui, contrairement aux Pains sans Levain, est à la fin et non pas au commencement. Il est un Jour Saint. Pour sa part, la Pâque n'est pas un Jour Saint, parce qu'elle représente le travail du Messie dans le salut de l'humanité.

 

Le Dernier Grand Jour est un Jour Saint, parce qu'il représente le jugement du monde avec justice et l'élimination finale du péché. Il représente l'arrivée de Dieu sur la Terre et la Cité de Dieu, jointe dans la restauration finale.

 

Cette restauration finale est le résultat final du Plan de Dieu.

 

La Restauration de la planète à l'intérieur du Plan de Dieu, tel que dépeint par les Fêtes et la séquence des Jours Saints, est couverte dans les études La Sanctification du Temple de Dieu [241], La Sanctification des Simples et des Gens Erronés [291], La Restauration de Josias [245] et Les Sept Grandes Pâques de la Bible [107]. Ces Fêtes et les Jours Saints ont tous une signification pour les activités dans la séquence du Plan de Dieu.

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    q 

 

                                                                                                                                                           Annexe à # 227 

 

Jeudi 1er Nisan : Nouvelle Lune et Premier Jour de l'Année Sacrée. La Sanctification du Temple a été commencée à cette date (Ézéchiel 45:18 ; cf. l'étude La Sanctification du Temple de Dieu [241]). Les Nouvelles Lunes ont été observées pendant le Sacerdoce entier du Temple avec le Sabbat et les offrandes des Jour Saints (cf. Josephus Wars of the Jews, Livre V, ch. V, 7). Les jours de Nouvelles Lunes, particulièrement ce jour-là, et les Sabbats et les Fêtes, le Souverain Sacrificateur montait au Temple avec le sacerdoce.

 

Mercredi 7 Nisan : (8 jours avant la Pâque et fin de la première semaine de l'année et celle de la Sanctification). La Sanctification des Simples et des Gens Erronnés (Ézéchiel 45:20 ; cf. l'étude La Sanctification des Simples et des Gens Erronés [291]). Christ est préparé. Il a tout sanctifié pour cette Pâque.

 

Jeudi 8 Nisan : (7 jours avant la Pâque). Christ se rapproche maintenant de Jérusalem, en venant de Jéricho. Il passe jeudi soir à la maison de Zachée (cf. Luc 19:1-10).

 

Vendredi 9 Nisan : (6 jours avant la Pâque) (tous les temps à partir d'ici sont donnés en détail dans l'étude Le Moment de la Crucifixion et de la Résurrection [159]).

Christ fait sa première entrée de Bethphagé (pas de Béthanie ; cf. Matthieu 21:8-9). Il n'est pas attendu. Il nettoie le Temple, conformément à la Loi (cf. Matthieu 21:12-16). Il part pour Béthanie et passe le Sabbat là. Marie lave les pieds de Jésus avec de l'huile (Matthieu 21:1-9 ; Jean 12:1).

 

Samedi 10 Nisan : (5 jours avant la Pâque).

Christ passe le Sabbat à Béthanie. Il est mis de côté en tant que l'Agneau (Jean 12:2-11).

 

Dimanche 11 Nisan : (4 jours avant la Pâque).

Entrée triomphale à Jérusalem de Béthanie. Jésus entre et jette un coup d'œil sur le Temple ; puis, il retourne à Béthanie (Marc 11:1-11 ; Luc 19:29-44 ; Jean 12:12-19).

 

Lundi 12 Nisan : (3 jours avant la Pâque).

Christ retourne le matin, se rend au Temple et le nettoie de nouveau.

Il enseigne dans le Temple. (Matthieu 21:18-22 ; Marc 11:12-19 ; Luc 19:45-48)

 

Mardi 13 Nisan : (2 jours avant la Pâque).

Christ va de nouveau à Jérusalem. Il enseigne avec des questions et des paraboles. Les prophéties du Temple et du Mont des Oliviers sont données. Vers le coucher du soleil, Christ dit aux disciples d'aller à Jérusalem pour se procurer une pièce et préparer la Pâque (Matthieu 21:23-39 ; 24:1-51 ; 25:1-46 ; 26:17-20 ; Marc 11:20-33 ; 12:1-44 ; 13:1-37 ; Luc 20:1-21:38)

 

Mercredi 14 Nisan : (1 jour avant la Pâque/1ère Nuit des Pains sans Levain).

Nuit du repas de mercredi, puis le Dîner du Seigneur, le Lavement des pieds, la trahison, etc.

Temps diurne - Procès, etc., puis Crucifixion.

Christ est enlevé du pieu et mis dans le tombeau avant le coucher du soleil (début du Sabbat de la Pâque) (Matthieu 26:20 à 27:66 ; Marc 14:17 à 15:47 ; Luc 22:14 à 23:55 ; Jean 13:1 à 19:42)

 

Jeudi 15 Nisan

PÂQUE /1er JOUR des PAINS sans LEVAIN

Temps nocturne – 1ère nuit dans le tombeau. Temps diurne – 1er jour dans le tombeau.

 

Vendredi 16 Nisan

Temps nocturne – 2ème nuit dans le tombeau. Temps diurne – 2ème jour dans le tombeau.

 

Samedi 17 Nisan

Temps nocturne – 3ème nuit dans le tombeau. Temps diurne – - 3ème jour dans le tombeau.

À la fin de l'après-midi, Christ est ressuscité d'entre les morts par Dieu.

 

Dimanche 18 Nisan

OFFRANDE de la GERBE AGITÉE

Christ monte vers son Père et son Dieu pour être accepté comme le sacrifice pour nos péchés (Matthieu 28:1-7 ; Marc 16:1-7 ; Luc 24:1-9 ; Jean 20:1-9 ; 20:16-17).