Christian Churches of God

[F046iii]

 

 

 

Commentaire sur 1Corinthiens :

 Partie 3

 (Édition 1.0 20210205-20210205)

 

Commentaire sur les Chapitres 11 à 16.

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2021 Wade Cox)

(Tr. 2021)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://ccg.org/

 

 

Commentaire sur 1Corinthiens : Partie 3 [F046iii]

NOTES SUR LA PREMIÈRE ÉPÎTRE AUX CORINTHIENS (les Chapitres 11-16).
par E.W. Bullinger


1Corinthiens 11:2-16. L'USAGE PUBLIC DES DONS SPIRITUELS.
1Corinthiens 11:2. La louange aux obéissants.
1Corinthiens 11:3. Un principe révélé.
1Corinthiens 11:4-6. Résultat.
1Corinthiens 11:7-12. Les Raisons.
1Corinthiens 11:13-15. Les enseignements de la nature.
1Corinthiens 11:16. Rejet du contentieux.

1Corinthiens 11:7-12. Les RAISONS.
1Corinthiens 11:7-. L'homme. Sa gloire.
1Corinthiens 11:7. La femme. Sa gloire.
1Corinthiens 11:8-. L'homme. Son origine.
1Corinthiens 11:8. La femme. Son origine.
1Corinthiens 11:9-. L'homme. But de sa création.
1 Corinthiens 11:9-10. La femme. But de sa création.
1Corinthiens 11:11. Dépendance mutuelle au Seigneur.
1Corinthiens 11:12. Relation mutuelle par l'ordonnance de Dieu.

1Corinthiens 11:17-34. LA DISPENSATION DE L'ÉVANGILE ANTITYPIQUE.
1Corinthiens 11:17. Censure.
1Corinthiens 11:18-22-. À propos de se réunir.
1Corinthiens 11:22. Censure.
1Corinthiens 11:23-34. Au sujet du Dîner du Seigneur.

1Corinthiens 11:23-34. À PROPOS DU DÎNER DU SEIGNEUR.
1Corinthiens 11:23-25. Révélation reçue.
1Corinthiens 11:26. Digne de participer.
1Corinthiens 11:27. Une participation indigne.
1Corinthiens 11:28. Avoir du discernement pour soi-même.

1Corinthiens 11:29-30. Ne pas discerner le corps.
1Corinthiens 11:31. Se juger soi-même.
1Corinthiens 11:32. Le Seigneur châtie.
1Corinthiens 11:33-34. Conseil donné.

1Corinthiens 12:1 - 1Corinthiens 14:40. L'EXERCICE PUBLIC DES DONS SPIRITUELS.
1Corinthiens 12:1-31. Les dons spirituels.
1Corinthiens 13:1-13. L'amour plus excellent que les dons.
1Corinthiens 14:1-40. La prophétie est le meilleur des dons.

1Corinthiens 12:1-31. LES DONS SPIRITUELS.
1Corinthiens 12:1-3. Instructions concernant les dons spirituels.
1Corinthiens 12:4-6. Diversité des dons.
1Corinthiens 12:7-11. Les dons de Dieu aux saints.
1Corinthiens 12:12-20. Les nombreux membres du corps.
1Corinthiens 12:21-27. Leur interdépendance mutuelle.
1Corinthiens 12:28. La provision de Dieu pour l'église.
1Corinthiens 12:29-30. La diversité des dons.
1Corinthiens 12:31. Exhortation quant aux dons spirituels.

1Corinthiens 13:1-13. L'AMOUR EST PLUS EXCELLENT QUE LES DONS.
1Corinthiens 13:1-3. L’amour la grâce prééminente.
1Corinthiens 13:4-8. Ses caractéristiques.
-,
1Corinthiens 13:8-12. Les dons ne sont que passagers.
1Corinthiens 13:13. L'amour demeure et est suprême.

1Corinthiens 14:1-40. LA PROPHÉTIE EST LE MEILLEUR DES DONS.
1Corinthiens 14:1-20. La prophétie est meilleure que les langues.
1Corinthiens 14:21-40. Raisons et mises en garde.

1Corinthiens 14:1-20. LA PROPHÉTIE VAUT MIEUX QUE LES LANGUES.
1Corinthiens 14:1. Tout don à désirer.
1Corinthiens 14:2-4. Mais prophétiser est mieux que les langues.
1Corinthiens 14:5 -. Des langues également à désirer.
1Corinthiens 14:5-20. Mais prophétiser est mieux.

1Corinthiens 14:5-20. PROPHÉTISER LE MIEUX.

1Corinthiens 14:5-6. Interprétation nécessaire.
1Corinthiens 14:7-12. Sinon, le don des langues est inutile.
1Corinthiens 14:13. Interprétation nécessaire.
1Corinthiens 14:14-20. Sinon, don de langues inutile.

1Corinthiens 14:21-40. RAISONS ET MISES EN GARDE.
1Corinthiens 14:21-25. Prédiction divine.
1Corinthiens 14:26 -. Remontrance.
1Corinthiens 14:26. Exhortation. Que faire donc, &c.
1Corinthiens 14:27-35. Direction apostolique.
1Corinthiens 14:36-39. Remontrance.
1Corinthiens 14:40. Exhortation. Que faire donc, &c.

 

1Corinthiens 15:1-11. L'APOSTOLAT AFFIRMÉ ET REVENDIQUÉ.
1Corinthiens 15:1 -. L’évangile de Paul. Déclaré.
1Corinthiens 15:1-2. Ce qu'ils avaient reçu.
1Corinthiens 15:3 -. L’évangile de Paul. Déclaré.
1Corinthiens 15:3-11. Ce qu'il avait reçu.

1Corinthiens 15:12-58. AFFIRMATION ÉTABLIE PAR SON ENSEIGNEMENT DOCTRINAL.
1Corinthiens 15:12. Objection. Ce que certains disent.
1Corinthiens 15:13-19. Réponse.
1Corinthiens 15:20-28. La résurrection est certaine car Christ est ressuscité.
1Corinthiens 15:29-32. Conflit actuel sans but, si Christ n'est pas ressuscité.
1Corinthiens 15:33-34. Exhortation.
1Corinthiens 15:35. Objection.
1Corinthiens 15:36-41. Réponse.
1Corinthiens 15:42-49. Résurrection certaine car Christ est ressuscité.
1Corinthiens 15:50-57. La victoire vaut tous les conflits actuels.
1Corinthiens 15:58. Exhortation.

1Corinthiens 15:13-19. RÉPONSE.
1Corinthiens 15:13. S'il n'y a pas de résurrection, Christ n'est pas ressuscité.
1Corinthiens 15:14-15. Conséquences. Notre prédication est vaine. Votre foi est vaine. Nous sommes de faux témoins.
1Corinthiens 15:16. S'il n'y a pas de résurrection, Christ n'est pas ressuscité.
1Corinthiens 15:17-19. Conséquences. Votre foi est vaine. Les morts ont péri. Nous sommes les plus malheureux.

1Corinthiens 15:20-28. RÉSURRECTION CERTAINE, CAR CHRIST EST RESSUSCITÉ.
1Corinthiens 15:20-22. La mort est contrecarrée.
1Corinthiens 15:23-24. Ordre. Premiers fruits, &c.
1Corinthiens 15:25. La raison.
1Corinthiens 15:26-27 -. La mort détruite.
1Corinthiens 15:27-28 -. Ordre. Père suprême.
1Corinthiens 15:28. But.

 


*****

Objet des chapitres.

Chapitre 11

Ce chapitre traite de la structure de l'Église, composée et en tant que familles responsables devant Christ. La responsabilité est placée sur l'homme en tant que chef responsable pour assurer la responsabilité envers Christ. Cela ne réduit en aucun cas la responsabilité de la femme dans la foi, mais augmente celle de l'homme envers Christ. Le verset 1 est considéré comme la fin du chapitre 10 plutôt que comme le début du chapitre 11. Les versets 2-16 présentent une discussion de la méthode et les modes de culte qui, en réalité, s'étend jusqu'au chapitre 14. Les traditions du verset 2 se retrouvent également dans 2Thess. 2:15. Les versets 3-5 traitent de la tête. L'homme déshonore sa tête s'il prie et prophétise la tête couverte, ce qui était une tradition développée parmi les Pharisiens et d'autres sectes (vv. 3-4). Le verset 5 traite d'une femme qui prie avec la tête découverte déshonore sa tête comme si sa tête était rasée. La tradition voulait que les femmes se voilent. Paul déclare alors que l'homme n'a pas été créé pour la femme mais la femme pour l'homme (vv 8-9). Aux versets 10-11, il déclare qu'une femme doit avoir un voile sur sa tête à cause des anges. Ceci est dû à la doctrine selon laquelle les anges cohabitaient avec les femmes (Genèse 6:2-4). Cette doctrine a été niée par Augustin et les Trinitaires du Ve siècle, et ainsi les explications sont fournies par les Trinitaires modernes, selon lesquels les anges étaient considérés comme administrant l'ordre divin, mais cela n'exige pas que les femmes portent le voile (cf. aussi 1Tim. 5:2). Les femmes portaient des voiles dans les régions qui pratiquaient la prostitution au Temple, comme Corinthe, et c'était la véritable raison pour laquelle les femmes portaient le voile dans le mariage. Cette pratique a été combattue lorsque la coutume a été abolie avec les temples païens.

 

Les femmes doivent avoir les cheveux longs alors qu'il est honteux pour un homme d'avoir les cheveux longs (v. 14), mais une femme doit avoir les cheveux longs et c’est sa fierté. Les cheveux longs sont donnés aux femmes en guise de couverture (vv. 15-16) (cf. aussi 14:36). La tradition des Pharisiens était de raser la tête des femmes et c’est pourquoi elles portent des perruques et des voiles dans de nombreuses sectes. Les faits sont que les Églises de Dieu ont cessé et mis fin à cette pratique dans les temps modernes. Les Trinitaires l'ont remplacé par le port de chapeaux dans certaines nations et de voiles dans d'autres.     

 

À partir du verset 17, Paul commence alors à les réprimander pour s'être réunis non pas pour manger le Repas (Dîner) du Seigneur (la nuit du 14 Abib) mais par factions, pour manger des repas plus ou moins copieux, les uns n’ayant rien et les autres étant ivres (vv. 20-21). Ce faisant, ils méprisent l'Église de Dieu et humilient ceux qui n'ont rien. L'idéal est donc qu'ils mangent en commun lors des Jours Saints. Pour ce faire, ils mangent en commun lors de ce qu'on appelle les repas Agapè (Jude 12) mais il dit ensuite de manger dans leur logement avant qu’ils ne viennent prendre le Repas (Dîner) du Seigneur. Il est important de noter que l'Église au Premier siècle observait le Calendrier du Temple et le Quatrième Commandement d’observer et de célébrer le Sabbat, les Nouvelles Lunes et les Fêtes et les Jours Saints du Calendrier de Dieu (No. 156). Ils l'ont fait jusqu'à la Réforme du XVe siècle, et notamment dans les églises du Coran. Les Églises Trinitaires ont abandonné le Calendrier du Temple et ont adopté le culte du dimanche à partir du IIe siècle à Rome, conjointement avec le Sabbat hebdomadaire également, puis ont adopté Easter/Pâques de l’an 155 à 192 EC (Ère Courante). Ils n'ont adopté Noël qu'en 375 EC en Syrie et en l’an 386 à Jérusalem. Ils ont aboli le Sabbat [à partir du concile] de Laodicée en l’an 366 EC dans les églises Trinitaires, mais en aucun cas dans les Églises de Dieu.    

 

Leur Bible était la Septante (LXX) qui était le texte grec des Écritures de l'AT. C'était la Bible des églises du NT.

 

Aux versets 23-34 Paul donne des instructions appropriées pour prendre le Repas (Dîner) du Seigneur le 14 Abib de manière correcte et quiconque mange le Repas (Dîner) du Seigneur de manière incorrecte apporte un jugement contre lui-même. Pour cette raison, beaucoup d'entre eux sont malades. Il est nécessaire de discerner le Corps de Christ lors du Repas (Dîner) du Seigneur, c’est-à-dire d'identifier le bon Corps de Christ avec lequel on doit prendre le Repas (Dîner) du Seigneur, autrement on apporte un jugement contre soi-même (23-25 cf. Matt. 26:26-29 ; Marc 14:22-25 ; Luc 22:14-20).

 

Les Fausses Doctrines concernant la Chronologie du Repas (Dîner) du Seigneur (No. 103C) (pp. 3-4)

Le Repas (Dîner) du Seigneur symbolise également le sacerdoce Melchisédech/Melchisédek (Ps. 110:4 ; Héb. 5:6,10 ; 6:20 ; 7:17,21) dont font partie les individus lorsqu'ils sont baptisés et placés dans le Corps de Christ (1Pierre 2:5,9 ; Apoc. 1:6 ; 5:10 ; 20:6). C'est ce sacerdoce dont Christ est devenu Grand Prêtre [Souverain Sacrificateur] et pour lequel nous devenons prêtres [sacrificateurs] ; et à qui Lévi a donné la dîme étant dans les reins d'Abraham. Cette séquence importante est expliquée dans le livre aux Hébreux. L'Église de Dieu a célébré le Repas (Dîner) du Seigneur en tant que son événement annuel principal réservé à ses membres baptisés et cela a toujours été célébré dans la nuit du 14 Abib, et Paul a réprimandé les Corinthiens pour en avoir fait une fête bien arrosée (d’ivresse) et leur a dit de manger dans leur logement avant d'assister à cette soirée (1Cor. 11:34) qui était la nuit où il a été trahi (1Cor. 11:23).

 

La Pâque est réservée à tous, y compris aux non convertis de la nation, aux résidents étrangers, à ceux qui ne sont pas baptisés, ainsi qu’aux enfants. Ils doivent prendre part au repas commémoratif de la Pâque, composé de l'agneau rôti ou un animal du troupeau (Ex. 12:5), d’herbes amères et de pains sans levain, à l’obscurité (à la noirceur) au début du 15 Abib, et ils doivent observer la Nuit de Veille [Soirée Mémorable] (Exode 12:42). La Pâque est le moyen dynamique pour la ou les nations de ce monde ou de cet âge de comprendre que c'est à travers la nation d’Israël et Moïse que Dieu, par l’entremise de l'ange du Seigneur, a donné Ses Lois pour toute l'humanité. La Pâque symbolise également la délivrance passée d'Israël de l'Égypte, qui pointe vers la future délivrance de toutes les nations sous le règne de Satan de Babylone. La Nuit de Veille pointe non seulement vers le passé, lorsque l'ange de la mort est passé au-dessus du camp d'Israël, mais elle souligne et désigne également le retour futur de Christ et le fait que nous devons veiller (voir Marc 13:32-37).

 

Les individus baptisés convertis, qui font partie du sacerdoce de Melchisédek, sont également tenus de participer à la célébration de la Pâque, y compris au repas commémoratif et à la "Nuit de Veille" (ou d’Observation) pour des raisons qui seront expliquées en réponse à l'erreur ci-dessous (voir Melchisédek (No. 128)).

 

Le Repas (Dîner) du Seigneur (No.103) (p.3)

Le Repas (Dîner) du Seigneur symbolise la préparation de l'Église pour le règne millénaire. Voir 1Corinthiens 11:23-26 ci-dessous.

  

Cette nuit proclame la mort du Seigneur jusqu'à ce qu'il vienne : comme une ordonnance enjointe aux chrétiens.  

Le premier élément est …Et c'est la vie éternelle, qu'ils te connaissent, toi le seul véritable Dieu, et Jésus-Christ que tu as envoyé (Jean 17:3).

 

Le deuxième élément de la vie éternelle est la foi en Jésus-Christ à travers la connaissance de Celui qui Seul est le Véritable Dieu.

 

Le troisième élément de la vie éternelle est la participation à la Pâque, et le fait de manger le corps et boire le sang de Jésus.

 

La première cérémonie du Repas (Dîner) du Seigneur est le lavement des pieds. Tout ce processus du lavement des pieds n'est pas seulement un service. Il symbolise la mise de côté ou l’abandon de soi. Nous voyons ceci à partir du concept de tithenai (la mise de côté du vêtement) et Christ se ceignant d’une serviette. Tout ce processus était le symbolisme où Christ a littéralement déposé tous ses attributs et vêtements. Il a d'abord abandonné son statut d’elohim et est devenu un homme afin de nous servir. Il savait qu'il devait descendre sur Terre, non seulement pour nous montrer, parce que nous vivions sous un système que les démons avaient mis en place, mais pour montrer aux démons qu'il devait mettre sa vie de côté.

 

Par leur rébellion, les démons n'avaient aucun sacrifice pour les restaurer à Dieu. Il n'y avait aucun sacrifice possible que Satan et l'Armée auraient pu faire pour se réconcilier avec Dieu, suite à leur péché. Quelqu'un devait mourir. L’un d'eux a donc dû prendre une forme humaine et être tué pour les réconcilier avec Dieu afin de montrer le chemin (la façon).

(cf. également Les Quarante Jours après la Résurrection de Christ (No. 159A)).

 

Le Repas (Dîner) du Seigneur ne peut pas être remplacé comme une fête hebdomadaire par les symboles de Mithra du pain (une galette, une hostie) et de l'eau du culte du jour du Soleil ou dimanche.

 

Une explication plus complète des doctrines et de la place du Repas (Dîner) du Seigneur dans le Corps de Christ est expliquée dans la section du document d'étude Le Corps de Christ (P103) (p. 9).

 

Par ce symbolisme, nous sommes mis à part. Le premier Exode devait nous faire sortir d'Égypte et établir la nation d'Israël, afin qu'un lieu puisse être établi où Dieu pourrait révéler Son Plan à travers Ses prophètes (cf. Jérémie 31:31-34). Nous en venons ainsi à connaître tous Dieu dans l’Esprit Saint.

 

Cet aspect est expliqué au chapitre 10.

 

Cette alliance, qui a dû être faite, a exigé le sacrifice du sang (cf. le document d'étude L'Alliance de Dieu (No. 152)) (cf. Matthieu 26:26-28). Cette alliance avec Christ exigeait un sacrifice de sang pour qu'il puisse agir en tant que Grand Prêtre [Souverain Sacrificateur] (Hébreux 8:3, cf. 1Cor. 10:24).

 

Cet aspect est également expliqué dans le texte La Signification du Pain et du Vin (No. 100)

où le Vin est le Sang de Christ et le Pain est le corps, le jus de raisin ou l'eau ne convient nullement.

 

Hébreux 1:3 montre que Christ reflète la gloire de Dieu et porte l'empreinte de Sa nature, soutenant l'univers par sa parole de puissance. Après avoir fait la purification pour les péchés, il s'est assis à la droite de la Majesté dans les lieux très hauts. De même, nous aussi, nous participons à la nature divine (2Pierre 1:4). Christ a agi comme une vigne en symbole. Le vin provient des raisins de la vigne. C'est pourquoi le symbole du vigneron se trouve dans Jean 15:1-6.

 

Le concept du corps et du sang de Christ est au cœur (au centre) du Repas (Dîner) du Seigneur. Nous symbolisons ce processus à travers les trois éléments de notre connaissance de Celui qui est le Seul Véritable Dieu et de Son Fils, Jésus-Christ, par la foi en Christ, puis en prenant part au corps et au sang de Christ. Ce sont les trois éléments qui nous donnent la vie éternelle. Nous ne pouvons pas recevoir la vie éternelle à moins d'avoir l’Esprit Saint et d'exercer ce processus. Nous gardons et observons les Commandements de Dieu parce que les Écritures (et particulièrement celles de Jean) nous disent que c'est nécessaire pour la rétention de l’Esprit Saint. Par conséquent, nous devons observer et célébrer le Sabbat ainsi que la Pâque afin de conserver l’Esprit Saint et d’être dans la Première Résurrection.

 

Chapitre 12

Les versets 1-3 traitent du fait qu'ils avaient des pratiques païennes, qui les amenaient à s'égarer vers des idoles muettes et que plusieurs utilisaient des moyens tels que l'ergot pour obtenir des rituels extatiques. Paul fait ensuite la distinction entre le fait que nul, s'il parle par l'Esprit de Dieu, ne dit : Jésus est anathème ! et que nul ne peut dire : Jésus est le Seigneur ! si ce n'est par l’Esprit Saint.

 

À partir du verset 4, il dit qu'il existe des variétés de dons mais le même Esprit et une variété de services mais le même Seigneur (v. 5), et des variétés de travail mais le même Seigneur qui les inspire tous en chacun (v. 6). À chacun est donnée la manifestation de l'Esprit pour le bien commun (v. 7). À partir des versets 8-11 nous voyons que l'Esprit donne à certains une sagesse, à d’autres une connaissance, à d’autres une foi, à d’autres des dons de guérison, à d’autres d’opérer des miracles, à d’autres la capacité de discerner ou de distinguer entre les esprits, à d’autres divers types de langues. Tout cela est par le même Esprit qui donne à chacun ce que Dieu veut.

 

Tout comme le corps est un avec plusieurs membres et que tous les membres, bien que nombreux, forment un seul corps, il en va de même avec Christ. Car c'est par un seul Esprit que nous sommes tous baptisés dans un seul corps - Juifs ou Grecs, esclaves ou libres - et tous nous avons été abreuvés d'un seul Esprit (vv 12-13). Car le corps n’est pas constitué d'un seul membre mais de plusieurs. À partir des versets 15-24, il explique que de nombreux membres du corps, bien que divers, font toujours partie du même corps, qu’il s’agisse des mains, des yeux, des oreilles, du nez, etc. Comme Dieu a arrangé (disposé) les organes dans le corps, Il a disposé les membres de l'église comme corps de Christ, chacun d'eux étant indispensable au corps pour fonctionner. Certains nécessitent une plus grande attention, mais chacun est placé là où il fait le plus de bien en servant le corps, en donnant le plus grand honneur à la partie inférieure pour qu'il n'y ait pas de discorde dans le corps mais pour que tous puissent avoir les mêmes soins pour les membres. Si un membre souffre, tous souffrent, si un membre est honoré, tous se réjouissent ensemble (vv. 24-26).

 

Dans les versets 27-31, Paul déclare que nous sommes tous le corps de Christ et que nous sommes individuellement membres. Dieu a établi dans l’église, des apôtres, des prophètes, des enseignants, des faiseurs de miracles, des guérisseurs, des aides, des administrateurs, des locuteurs de divers types de langues (i.e. des linguistes). Au verset 29, il dit que tous ne sont pas les mêmes. Chacun doit désirer ardemment les dons supérieurs, ou s'efforcer de les obtenir (cf. Rom. 12:4-5 ; Éph. 4:14-16 ; Col. 3:14 ; Phil. 1:1).

 

Paul, comme nous le voyons dans 1Corinthiens 12, explique que différents dons sont donnés à différentes personnes selon la volonté de Dieu.

 

Au chapitre 13, Paul poursuit en expliquant que tous ces dons doivent être accompagnés de l'amour divin de Dieu, sinon ils sont sans valeur.

(Cf. aussi La Question des Langues (No. 109)) 

 

Chapitre 13 

Ainsi, les dons de l’Esprit Saint sont conçus pour s'inscrire dans le cadre du Deuxième Grand Commandement qui est d'aimer son prochain comme soi-même.

 

(cf. Le Fruit de l’Esprit Saint (No. 146))

 

Les Sous-Produits de l'Amour

Le produit de l'amour par l’Esprit Saint a de nombreux sous-produits qui l'identifient.

 

Ici, la simple profession de la foi ne suffit pas. Il ne suffit pas d'appeler Christ : “Seigneur”. Elle doit être suivie par des œuvres. Par nos œuvres, nous montrons notre foi (Jacques 2:18). La foi sans les œuvres est morte (Jacques 2:26). Par les œuvres, la foi est rendue parfaite (Jacques 2:20,22). Les œuvres qui perfectionnent la foi sont basées sur l'amour.

 

Aux versets 2-3, la foi qui sait tout et qui est capable de déplacer des montagnes ne sert à rien, n’est d’aucune utilité. Même le fait de sacrifier sa vie pour de mauvais motifs, et non pas sur la base de l'amour, mais pour s'élever soi-même, ne sert à rien.

 

Aux versets 4-6, la patience et la gentillesse (l’amabilité), qui illustrent l’Esprit Saint, ne font pas preuve d’arrogance ni d’impolitesse envers les autres. Dieu agit à travers nous par le biais de l’Esprit Saint. Les gens voient ce qu'est Dieu en regardant ce que nous faisons, puis ils ont une idée de ce que Dieu veut qu'ils soient. Ainsi, le monde en général juge sur les actions de l’Esprit Saint et fondamentalement sur l'amour de Dieu. L'amour dans le contexte de l’Esprit Saint doit être le genre (type) d'amour par lequel Dieu peut se manifester. L'amour ne s’impose pas. L’amour n'est pas non plus irritable ou rancunier. Afficher les caractéristiques de la patience et de la gentillesse (l’amabilité) exige un véritable regard ou respect pour l'autre.

 

À l'inverse, ces caractéristiques négatives d'arrogance, de grossièreté, d’impolitesse, d'irritation et de ressentiment ne font pas preuve d’une telle considération ou respect. Le concept de se réjouir devant la justice est le genre de triomphe qui est manifesté quand un ami fait bien ou réussit quelque chose. Ainsi, les élus peuvent montrer un réel plaisir lorsqu'un autre réussit. Quand quelqu'un se détourne de l'erreur, il y a une grande joie au Ciel ; il doit en être de même pour nous. Pour cette raison, nous supportons tout, espérons tout et croyons tout. Nous endurons tout pour la plus grande gloire de Dieu parce que nous sommes dévoués à Dieu et à notre prochain dans l'amour. Si nous n'aimons pas notre prochain que nous avons vu, comment pouvons-nous aimer Dieu que nous n'avons pas vu ? Nous devons démontrer par un aspect le potentiel ainsi que la réalité de l'autre aspect. Nous devons servir les uns les autres et aimer notre prochain comme nous-mêmes (Galates 5:13-14) ; et aimer aussi la vérité et être ainsi sauvés (2Thess. 2:10).

 

À partir des versets 8-13, nous voyons que l'Amour ne cessera jamais parce qu'il procède de la nature de Dieu qui est éternelle. La nature incessante de notre amour pour Dieu est parfaitement égale au don de la vie éternelle. Car sans la continuation de l'un, il ne peut y avoir de continuation de l'autre. Le concept de la cessation de la prophétie est lié à l'union et à la connaissance parfaites, qui proviennent de la participation à l’Esprit Saint. À partir de cet aspect, nous partageons la Prescience Divine. Ainsi, la prescience parfaite sera finalement partagée par Dieu avec les élus. Par conséquent, sous cet aspect, la prophétie cessera. La communion parfaite qui vient de la nature divine rend les langues et la parole sans importance. On nous donnera une toute nouvelle langue. Les langues cesseront parce que nous aurons une langue avec laquelle communiquer et ce sera au niveau spirituel. Toute langue cessera, disparaîtra, mais cet amour de Dieu sera essentiel, au cœur ou au centre de ce que nous serons après que les prophéties, la connaissance et les langues auront cessé.

 

La connaissance parfaite supprimera le concept de ne pas savoir, l’ignorance et, par conséquent, la connaissance en tant que terme, qui implique également l’absence de celle-ci, cessera. Nous connaîtrons comme nous sommes connus (1Cor. 13:12). Nos connaissances et notre compréhension sont imparfaites et immatures. À partir de la Première Résurrection, nous verrons Dieu face à face en termes spirituels. Le monde spirituel sera exposé dans toute sa puissance. Cela ne peut être vu et partagé que dans l’amour. Sans amour, l'individu est consigné à la Deuxième Résurrection pour réapprendre et se recycler afin de participer.

 

Ainsi, la compréhension parfaite est fondée et repose sur l'amour de Dieu (v. 13) (1Jean 4:19 ; Rom. 5:1-5 ; Phil. 1:9-10 ; Col. 1:4-5 ; 1Thess. 1:3 ; 5:8). Grâce et par le moyen de l’Esprit Saint, nous sommes capables de développer l'amour vrai et parfait qui est exigé de nous. Cet amour est démontré par la foi sous l'adversité. Ainsi, les aspects de la foi, d'espérance et d'amour sont des aspects interdépendants de l’Esprit Saint, mais l'amour est le plus grand de ces aspects.

 

Chapitre 14

L'amour est donc le but et la caractéristique de l'Église agissant dans la foi. Le chapitre 14:1-18 continue (cf. No. 109) en traitant de la question des langues qui était une doctrine de démons même alors. Elle ne démontre pas l'Amour de Dieu et l'amour des uns pour les autres dans l’Esprit Saint. Le don des langues était la capacité de parler dans des langues réelles qui peuvent être traduites si nécessaire par des interprètes accrédités pour l'éducation de l'église dans différents domaines. Le don des langues était subordonné au don de la prophétie (cf. 12:10). Il est clair ici que ce don a été donné à Paul pour qu'il puisse parler dans des langues qu'il n'a pas apprises afin de prêcher l'Évangile à ceux qui, autrement, ne seraient pas capables de comprendre. Il y a ici un autre aspect que Paul a apporté et lequel est sa place dans la prière. Ceci est noté dans le document 109 dans la citation du Dictionnaire Interpreter’s Dictionary of the Bible, tel que mentionné précédemment dans (b) une aide à la dévotion privée 1Corinthiens 14:4, cf. Romains 8:26-28.

 

1Corinthiens 14:19-33 continue en montrant que Paul préfère parler dans un discours bien ordonné plutôt que d’utiliser des citations massives dans d'autres langues. Néanmoins, Dieu disciplinera et instruira Son peuple par des langues étrangères comme le stipule la loi (Ésaïe 28:11-12), ce qui montre que les prophètes font partie de la Loi.

 

Plus précisément, l'utilisation désordonnée des langues est considérée ici comme un signe d'instabilité. L'outil de conversion le plus utile est la prophétie claire. Paul poursuit en expliquant les règles d'utilisation de langues ou des langues étrangères. Cela doit être fait dans l'adoration (le culte) dans un discours clair, dans les hymnes, dans les leçons, dans les révélations ou dans l'interprétation. Que tout se fasse dans l'éducation. Les langues ne doivent pas être utilisées à moins qu'il n'y ait un interprète qui connaisse la langue. Dans le cas contraire, ils doivent se taire (vv 26-33). Dieu n'est pas un Dieu de confusion, mais de paix (v. 33).

 

Les femmes doivent se taire (vv. 34-36) mais peuvent poser des questions (lorsqu'elles n'ont pas de mari à interroger). Un prophète reconnaîtra que ce que Paul dit ici est un ordre du Seigneur (v. 37-39). Cherchez à prophétiser et à parler en langues. Cependant, tout doit être fait décemment et dans l’ordre (vv. 39-40).

 

Il semblerait donc que le parler en langues soit une partie acceptable de la prédication de l'Évangile, mais il est donné aux individus dans un but précis comme le sont tous les dons spirituels de Dieu. Dans une région d'église où tous parlent ou au moins comprennent suffisamment la langue parlée, il n'y a pas besoin que cela se produise. 

 

Nous savons que dans l'Église de Transcarpathie, on rapporte qu'ils parlent en langues. Nous comprenons qu'ils parlent dans une forme ancienne de dialecte dans l'Église. Un tel miracle peut être nécessaire, ou important là, où il ne l'est pas ailleurs.

 

Paul l'a placé comme un don de moindre valeur et a indiqué qu'il pouvait être mal utilisé et mal compris par les observateurs. Il ne doit être utilisé que dans le cadre des directives qu'il a établies et définies pour l'édification de l'Église. Romains 12:6-9 est pertinent à cet égard. C'est alors à la fois dans ce qu'on entend et dans ce qu'on dit. Sa place, lorsque c’est correctement appliqué dans l'amour divin de Dieu, doit être dans la prédication de l'Évangile à toutes les nations.

 

Chapitre 15

Ce chapitre traite alors de la Résurrection et il est essentiel et important à la compréhension de la Foi. Les morts reposent dans la tombe ou le shéol jusqu'à la résurrection des morts à la Première Résurrection (No. 143A) lors du Retour du Messie ou à la Deuxième Résurrection (No. 143B) à la fin du Millénium pour le recyclage de l'humanité au Jugement du Grand Trône Blanc. Quiconque, au Premier ou au Deuxième siècle, disait que lorsque à sa mort il allait au ciel n'était pas reconnu comme Chrétien mais comme un Gnostique Antinomien qui soutenait la Doctrine de l'Âme Immortelle (cf. Justin Martyr Dial, LXXX ; No. 143A ci-dessus ; L'Âme (No 092) ; La Doctrine Socratique de l'Âme (No. B6)).

 

Paul a fait référence à la Première Résurrection comme étant l'ex-anastasin ou “résurrection extérieure” parce qu'elle a extrait les élus de l'Armée Humaine au retour du Messie et en a fait des entités spirituelles (Phil. 3:11).

 

Paul nous rappelle que c'est l'évangile par lequel nous nous tenons et sommes sauvés à condition que nous le tenions fermement et de ne pas croire en vain (vv. 1-2).

 

Christ est mort pour nos péchés conformément aux Écritures (v. 3, Ésaïe 53:5-12 ; v. 4 : Ps. 16:10 (cf. Actes 2:31)). Ce texte devait être reformulé car il a été rapporté que certains à Corinthe ont nié la Résurrection, ce qui était une doctrine Gnostique qui enseignait qu'à la mort les Gnostiques allaient au ciel. Le dieu maléfique Jaldabaoth leur avait donné l’Ancien Testament et la Loi pour les empêcher de se frayer un chemin vers le ciel via la Voie lactée. Cette doctrine est arrivée par l'intermédiaire des Gnostiques, soit des formes païennes du Moyen-Orient, soit des formes juives d'Alexandrie et de leurs routes commerciales. Elle était considérée comme une doctrine impie et blasphématoire. Nous savons de façon certaine, grâce à 1Corinthiens 10:1-4 et Actes 7:33-53, que c'est Christ qui a donné la loi à Moïse et qui était avec Israël au Sinaï et dans le Désert.

 

Christ a été tué, puis enterré et ressuscité le troisième jour. Il a été tué le mercredi 5 avril 30 EC sur un poteau (stauros) et enterré au coucher du soleil juste avant la tombée de la nuit (la noirceur). Il a été ressuscité à la fin du jour du Sabbat le 8 avril ​​30 EC et a été amené devant Dieu le dimanche 9 avril 30 EC en tant que l’offrande de la Gerbe Agitée (cf. Le Moment de la Crucifixion et de la Résurrection (No. 159). Le dieu considéré comme ayant été tué un vendredi et ressuscité le dimanche était Attis. La déesse était Cybèle qui est entrée dans l’Hades et l’a ressuscité (elle était appelée aussi Easter ou Ishtar ou Ashtoreth [Astarté] épouse de Baal). C’est le corps d’Attis qui a été exhibé en parade en faisant le tour dans tout Rome sur une croix solaire équilatérale au Premier et au Deuxième siècle. Cette doctrine ne correspond pas ou ne répond pas aux exigences du Signe de Jonas (cf. Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple (No. 013)). Quand Paul avait écrit ce texte, le Temple était encore debout et le Signe de Jonas dans sa deuxième phase ne devait pas encore être réalisé. Jacques était encore en vie et n'avait pas encore été tué conformément à Daniel 9:25-27 en tant que Deuxième Oint en l’an 63/64 EC (Commentaire sur Daniel Chapitre 9 (F027ix)). 

 

Il est dit que Christ est revenu et est apparu à Céphas, à Jacques (le Frère du Seigneur (Gal. 1:19)) et au reste des Douze (v. 5-7). Enfin, il est apparu en dernier lieu à Paul, comme à l'avorton (v. 8) (cf. 9:1 ; Gal. 1:16 ; Actes 9:3-6).  

 

Si Christ est prêché comme étant ressuscité des morts, comment pouvons-nous dire qu'il n'y a pas de résurrection (v. 12 et suiv.). Ainsi, nous savons que la doctrine Gnostique avait pénétré à Corinthe. Ce qui suit est une réfutation de la Doctrine du Ciel et de l'Enfer des Gnostiques et donne une explication sur la nécessité de la Résurrection et du Jugement. Cette doctrine est évitée par les Gnostiques Antinomiens parmi ceux qui enseignent que lorsqu'ils meurent, ils vont au ciel (cf. 143A). 

 

15:12-34 traite de la signification de la résurrection. (le verset 18 : 1Thess. 4:16), les versets 21-22 : Rom. 5:12-18 ; le verset 23 : la venue à la fin de l'âge 1Thess. 2:19 ; 4:13-17). Les versets 24-27 : Les ennemis de Christ sont les puissances démoniaques et ce sont eux qui causent la mort. (le verset 27 : Ps. 8:6).

 

Dans les versets 24 à 28, le texte montre que Christ va remettre le royaume au Père après avoir détruit toute domination, toute autorité et placé tout sous les pieds de Christ. À ce stade (vv. 27-28), Paul attaque le Binitarisme d'Attis et fait une distinction claire entre le fait que Dieu le Père est exempt des choses placées sous le Messie et que le Messie rend (ou remet) l'autorité à Dieu quand Dieu vient après la Deuxième Résurrection (No. 143B) et du fait que Christ est lui-même soumis au Père en toutes choses et que Dieu devient alors tout en tous par le moyen de l’Esprit Saint.

 

La Vie Éternelle est accordée par le moyen de l’Esprit Saint (No. 117). L'Âme n'est pas éternelle et c'est une doctrine impie et blasphématoire. La Vie Éternelle (No. 133) n'est pas possible sans l'Esprit Saint et n'est accordée qu’après le jugement ainsi que les transformations finales en des êtres spirituels soit à la Première ou à la Deuxième Résurrection après le jugement.

 

Cela a également été expliqué dans L'Âme (No. 092)

(p 2). La Bible affirme de manière assez catégorique que les morts le restent jusqu'à la résurrection, qu’il s’agisse de la Première ou de la Deuxième Résurrection. Personne d'autre n'est ressuscité en dehors de Christ ; les autres élus se sont endormis (1Thes. 4:13-18), mais les morts seront ressuscités comme nous le voyons dans 1Corinthiens 15:16-18. Car si les morts ne ressuscitent point, alors Christ non plus n'est pas ressuscité. Si Christ n'est pas ressuscité, votre foi est vaine et vous êtes toujours dans vos péchés, et par conséquent, aussi ceux qui sont morts (endormis) en Christ sont perdus.

 

La réalité est que Christ est ressuscité des morts en tant que prémices de ceux qui se sont endormis (1Cor. 15:20). David est mort et a été enterré, et son tombeau est avec nous jusqu'à ce jour (Actes 2:29).

 

Jean 3:13 Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel. (LSG) 

 

La nécessité d'une résurrection physique ou dans un corps découle de cette position. Le déni ou refus de la résurrection dans un corps, qui est devenu à la mode avec le Trinitarisme, est incorrect car cela découle d'une mauvaise compréhension de la séquence des sacrifices et des offrandes de la Pâque. Il est nécessaire de traiter ici de la résurrection en détail pour comprendre la relation de Christ et de l'humanité avec Dieu, et la manière dont la Bible dit que l'homme doit hériter de la vie éternelle.

 

(Pages 6-7) la vie de Christ a été donnée en rançon pour plusieurs (Matthieu 20:28 ; Marc 10:45). 1Pierre 3:18 affirme que Christ est mort pour les péchés et les brebis (voir Jean 10:11). Paul affirme que Christ est mort et a été ressuscité et que l'affirmation de la mort et de la résurrection de Christ est fondamentale pour la Foi, tout comme l’est la résurrection générale des morts (1Cor. 15:12-14).

 

La Résurrection est générale

La logique de cette déclaration de Paul est que le mécanisme de la mort et de la résurrection de Christ est le même que celui des élus, pour lesquels il est mort (1Jean 3:16). La résurrection, d'après Apocalypse 20:4 et suiv. s’étend ensuite à l'humanité en général. Christ avait la vie en lui-même par grâce et octroi du Père (Jean 5:26). Il était considéré comme le dernier Adam. Paul répond à la question sur le processus de la résurrection dans les versets 35-49.

 

Paul déclare que la chair et le sang ne peuvent pas hériter du Royaume de Dieu, ni que le périssable n'hérite de l'impérissable (v. 50). Le mécanisme est compris comme le passage d'une structure humaine à une renaissance par le baptême après le repentir, en tant qu'adulte conscient et repentant, appelé par Dieu. Ainsi, le baptême ne peut avoir lieu qu'après la repentance à l'âge adulte, et en tant qu’adulte. Alors que le texte de Marc 16 des versets 9-20 est généralement admis comme étant un ajout à l'original, ou une restauration du texte (et qui aurait dû être supprimé très tôt), le texte du verset 16 démontre que le concept de repentir par la foi était essentiel au salut. Mais celui qui ne croit pas sera condamné montre que la repentance et la foi étaient les conditions préalables essentielles au baptême. Ainsi, un enfant ne peut pas recevoir ce droit car il ne peut pas faire preuve ou manifester de repentir. Le baptême des enfants est donc contraire au mécanisme de la structure et a été ainsi compris aux tout premiers siècles.

 

La Bible elle-même nous dit que la résurrection des morts ainsi que la compréhension de la structure spirituelle étaient en controverse entre les sectes juives. Les Sadducéens ont enseigné qu'il n'y avait aucune résurrection des morts, ni d'anges, ni d'esprit (Actes 23:8). Les pharisiens croyaient aux deux (Actes 23:8), et Christ a soutenu que c'étaient les Pharisiens qui étaient assis sur le siège de Moïse et qu’il fallait leur obéir (Matt. 23:2).

 

Les Sadducéens semblent avoir adopté une forme de structure matérialiste qui cherchait à éviter tout système immatériel. Paul a développé la structure pour incorporer le retour de Christ. Il est évident pour tout étudiant de la Bible que, sur le laps de temps de deux mille ans, de nombreux élus sont morts. Ce processus, à cause du concept de la réception de l’Esprit Saint lors du baptême, était connu comme s’étant endormis. L'ancienne structure est morte au baptême, l'individu renaissant ou étant né de nouveau dans l'esprit. Paul dit aux versets 51-53 que nous ne dormirons pas tous mais que nous serons tous changés en un instant à la dernière trompette (voir les notes ci-dessous sur le Shofar et les Trompettes d'Argent). En d'autres termes, il y aura une résurrection des morts et alors tous ceux qui sont vivants avec eux seront transformés en des êtres spirituels à la dernière Trompette et emmenés au Messie à Jérusalem.

 

Le processus dont il est question est la Première Résurrection des morts dont on parle dans Apocalypse 20:4 (cf. ex anastasin Phil. 3:11). La Deuxième Résurrection est celle qui se produit après les mille ans du règne terrestre de Christ. Il s’agit de la résurrection générale des morts mentionnée dans Apocalypse 20:11-15. À 1Thessaloniciens 4:15, Paul dit que nous ne ‘devancerons’ pas ou ne ‘précéderons’ pas ceux qui se sont endormis. Christ descendra et les morts en Christ ceux qui sont baptisés et qui sont morts seront d'abord ressuscités et ensuite, ensemble avec ceux qui sont vivants, ils seront transformés ou changés en pur esprit. Le mécanisme du processus est examiné plus en détail dans l’ouvrage Le Problème du Mal (No. 118). Ces êtres spirituels seront ensuite rassemblés à Christ à Jérusalem, à partir duquel sera gouverné le monde sous Christ pour le Millénaire ou mille ans. Zacharie 14 traite de cette période. Le processus de son établissement est noté dans Zacharie 14:1-15. Les exigences de se déplacer pour se rendre et d’être présent à Jérusalem et d'observer et de célébrer la fête des Cabanes (Tentes) ou Tabernacles afin d'avoir la pluie en sa saison sont notées. Il y a, d’après ces Écritures, l'existence de deux catégories d'entités sur la planète au cours des mille ans lors du retour de Christ. Ce sont les élus spirituels sous Christ et les survivants humains des guerres des Derniers Jours qui recevront les conseils et directives pour rétablir la planète. Les élus seront les guides de la structure humaine restante (Ésaïe 30:21).

 

Le Shofar et les Trompettes d'Argent (No. 047)

(page 8)

En référence au son du shofar, 1Corinthiens 15:52 déclare que : "en un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette ; car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés."

 

Au moment de l'octroi de la loi au temps de Moïse, jusqu'au jugement final et à la résurrection de la dernière créature de Dieu, le shofar était sonné pour commencer, et le shofar a été sonné pour finir. Tout comme la sonnerie annonce que l'école est ouverte et le clairon annonce le réveil, le shofar est sonné pour rassembler (rallier) la création à l'action et au changement.

 

Il est de la responsabilité de l'église de faire retentir les trompettes et de donner des messages clairs. Nous devons être toujours prêts à l’écoute de la trompette de 1Thessaloniciens 4:16-17.

 

"Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement :

 

Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur."

 

Chapitre 16

Le dernier chapitre concerne l'administration de l'église. La dîme et les offrandes ne sont habituellement pas perçues le jour du Sabbat, des Nouvelles Lunes ainsi que des Jours Saints et ce, conformément à la Loi (Le Prélèvement de la Dîme (No. 161)). C'est pourquoi Paul a mis de côté à la fois à Corinthe et en Galatie une collecte financière le Premier Jour de chaque semaine qui suivait le Sabbat du Septième Jour qui était le jour du Culte Sacré conformément au Quatrième Commandement. Cette somme était destinée à la subsistance de l'église de Jérusalem qui était persécutée (v. 3). Ce n’était pas certain si Paul devait s'y rendre avec les officiers désignés. L’église ne se réunissait pas pour le culte ce jour-là et ça n'a jamais été sacré, sauf quand cela était une Nouvelle Lune ou un Jour Saint selon le Calendrier du Temple (No. 156). Ce n'est qu’en l’an 111 EC que ce jour a commencé à être introduit côte à côte, en même temps que le Sabbat et ce, à partir de Rome, en tant que jour supplémentaire pour les collectes et pour faciliter l’entrée dans le Christianisme des adorateurs (fidèles) d'Attis et des cultes de Baal.  

 

Quiconque portait une soutane noire et se réunissait le dimanche comme jour de culte et célébrait la fête du 25 Décembre et celle de Pâques de la Déesse Easter et enseignait que la loi était abolie et que, quand il meurt il va au ciel était un Khemarim ou Prêtre du système Baal et un Païen Gnostique Antinomien. Ces gens n'étaient pas du tout Chrétiens. À la fin du Quatrième siècle, ces gens se plaignaient du fait que les Chrétiens romains avaient volé toutes leurs doctrines.

 

Paul déclare son intention de se rendre en Macédoine (v. 5) (cf. Actes 19:21). Il dit qu'il pourrait même passer l'hiver avec eux et l'utiliser comme plaque tournante (centre) de ses visites. Il dit qu'il a l'intention de rester à Éphèse jusqu'à la Pentecôte. Il dit qu'une grande porte s'est ouverte à lui mais il y a beaucoup d'adversaires (v. 9) (cf. Actes 18:19 ; 19:9).

Il dit que Timothée est en train de venir à Corinthe et dit qu'ils doivent le mettre à l'aise parmi eux (v. 10) et qu’il doit retourner auprès de Paul (à Éphèse) avec les frères (v. 11) (cf. 1 et 2Tim.).

 

Apollos (cf. Actes 18:24-26) devait venir, mais pas encore. Il viendra dès qu'il en aura l'occasion. Au verset 13 et suiv, il les exhorte à être courageux et forts et à s’unir et à se tenir ensemble dans l'amour.

 

À partir du v. 15 et suiv, il établit la maison de Stéphanas (1:16) comme la première et la clé du leadership à Corinthe, et [Paul dit] de travailler pour ceux qui travaillent à partir de là. Il fait l’éloge de Stéphanas, Fortunatus et Archaicus parce qu'ils l'ont soutenu et ont compensé l'absence des frères corinthiens. Ils devaient être reconnus (être distingués) pour leur service.

 

À partir du verset 19, les églises d'Asie saluent aussi Aquila et Prisca (Priscille) (Actes 18:2 ; Rom. 16:3 ; 2Tim. 4:19) et tous les membres qui se trouvent dans l'Église dans leur maison (cf. Phil. 1). Il dit qu'ils doivent tous se saluer par un saint baiser (cf. Rom. 16:16).

 

À partir du v. 21 et suivants, il dit qu’il écrit cette salutation de sa propre main (cf. 2Thess. 3:17). Il se peut que le message ait été dicté à Sosthène (1:1) et qu'il lui ait servi de secrétaire (cf. Rom. 16:22).

 

Au verset 22, il dit "Notre Seigneur Vient" ou maranatha qui est une combinaison de deux mots araméens.

 

Il termine par "Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec vous ! Mon amour est avec vous tous en Jésus-Christ." 

 

***********

Chapitre 11

1 Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ. 2 Je vous loue de ce que vous vous souvenez de moi à tous égards, et de ce que vous retenez mes instructions telles que je vous les ai données. 3 Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l'homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ. 4 Tout homme qui prie ou qui prophétise, la tête couverte, déshonore son chef. 5 Toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef : c'est comme si elle était rasée. 6 Car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s 'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile. 7 L'homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu'il est l'image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme. 8 En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme ; 9 et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme. 10 C'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend. 11 Toutefois, dans le Seigneur, la femme n'est point sans l'homme, ni l'homme sans la femme. 12 Car, de même que la femme a été tirée de l'homme, de même l'homme existe par la femme, et tout vient de Dieu. 13 Jugez-en vous-mêmes : est-il convenable qu'une femme prie Dieu sans être voilée ? 14 La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c'est une honte pour l'homme de porter de longs cheveux, 15 mais que c'est une gloire pour la femme d'en porter, parce que la chevelure lui a été donnée comme voile ? 16 Si quelqu'un se plaît à contester, nous n'avons pas cette habitude, non plus que les Églises de Dieu. 17 En donnant cet avertissement, ce que je ne loue point, c'est que vous vous assemblez, non pour devenir meilleurs, mais pour devenir pires. 18 Et d'abord, j'apprends que, lorsque vous vous réunissez en assemblée, il y a parmi vous des divisions, - et je le crois en partie, 19 car il faut qu'il y ait aussi des sectes parmi vous, afin que ceux qui sont approuvés soient reconnus comme tels au milieu de vous. - 20 Lors donc que vous vous réunissez, ce n'est pas pour manger le repas du Seigneur ; 21 car, quand on se met à table, chacun commence par prendre son propre repas, et l'un a faim, tandis que l'autre est ivre. 22 N'avez-vous pas des maisons pour y manger et boire ? Ou méprisez-vous l'Église de Dieu, et faites-vous honte à ceux qui n'ont rien ? Que vous dirai-je ? Vous louerai-je ? En cela je ne vous loue point. 23 Car j 'ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné ; c'est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain, 24 et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit : Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. 25 De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang ; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez. 26 Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne. 27 C'est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. 28 Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange du pain et boive de la coupe ; 29 car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. 30 C'est pour cela qu'il y a parmi vous beaucoup d'infirmes et de malades, et qu'un grand nombre sont morts. 31 Si nous nous jugions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés. 32 Mais quand nous sommes jugés, nous sommes châtiés par le Seigneur, afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde. 33 Ainsi, mes frères, lorsque vous vous réunissez pour le repas, attendez-vous les uns les autres. 34 Si quelqu'un a faim, qu'il mange chez lui, afin que vous ne vous réunissiez pas pour attirer un jugement sur vous. Je réglerai les autres choses quand je serai arrivé.

 

Chapitre 12

1 Pour ce qui concerne les dons spirituels, je ne veux pas, frères, que vous soyez dans l'ignorance. 2 Vous savez que, lorsque vous étiez païens, vous vous laissiez entraîner vers les idoles muettes, selon que vous étiez conduits. 3 C'est pourquoi je vous déclare que nul, s'il parle par l'Esprit de Dieu, ne dit : Jésus est anathème ! et que nul ne peut dire : Jésus est le Seigneur ! si ce n'est par le Saint-Esprit. 4 Il y a diversité de dons, mais le même Esprit ; 5 diversité de ministères, mais le même Seigneur ; 6 diversité d'opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous. 7 Or, à chacun la manifestation de l'Esprit est donnée pour l'utilité commune. 8 En effet, à l'un est donnée par l'Esprit une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ; 9 à un autre, la foi, par le même Esprit ; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit ; 10 à un autre, le don d'opérer des miracles ; à un autre, la prophétie ; à un autre, le discernement des esprits ; à un autre, la diversité des langues ; à un autre, l'interprétation des langues. 11 Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut. 12 Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il de Christ. 13 Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d 'un seul Esprit. 14 Ainsi le corps n'est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres. 15 Si le pied disait : Parce que je ne suis pas une main, je ne suis pas du corps, ne serait-il pas du corps pour cela ? 16 Et si l'oreille disait : Parce que je ne suis pas un œil, je ne suis pas du corps, ne serait-elle pas du corps pour cela ? 17 Si tout le corps était œil, où serait l'ouïe ? S 'il était tout ouïe, où serait l'odorat ? 18 Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu. 19 Si tous étaient un seul membre, où serait le corps ? 20 Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps. 21 L'œil ne peut pas dire à la main : Je n'ai pas besoin de toi ; ni la tête dire aux pieds : Je n'ai pas besoin de vous. 22 Mais bien plutôt, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires ; 23 et ceux que nous estimons être les moins honorables du corps, nous les entourons d'un plus grand honneur. Ainsi nos membres les moins honnêtes reçoivent le plus d'honneur, 24 tandis que ceux qui sont honnêtes n'en ont pas besoin. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d'honneur à ce qui en manquait, 25 afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres. 26 Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui ; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. 27 Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part. 28 Et Dieu a établi dans l'Église premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues. 29 Tous sont-ils apôtres ? Tous sont-ils prophètes ? Tous sont-ils docteurs ? Tous ont-ils le don des miracles ? 30 Tous ont -ils le don des guérisons ? Tous parlent -ils en langues ? Tous interprètent -ils ? 31 Aspirez aux dons les meilleurs. Et je vais encore vous montrer une voie par excellence.

 

Chapitre 13

1 Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas la charité, je suis un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit. 2 Et quand j'aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j'aurais même toute la foi jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien. 3 Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n'ai pas la charité, cela ne me sert de rien. 4 La charité est patiente, elle est pleine de bonté ; la charité n'est point envieuse ; la charité ne se vante point, elle ne s'enfle point d'orgueil, 5 elle ne fait rien de malhonnête, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s'irrite point, elle ne soupçonne point le mal, 6 elle ne se réjouit point de l'injustice, mais elle se réjouit de la vérité ; 7 elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout. 8 La charité ne périt jamais. Les prophéties prendront fin, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra. 9 Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie, 10 mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra. 11 Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant ; lorsque je suis devenu homme, j'ai fait disparaître ce qui était de l'enfant. 12 Aujourd'hui nous voyons au moyen d'un miroir, d'une manière obscure, mais alors nous verrons face à face ; aujourd'hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j'ai été connu. 13 Maintenant donc ces trois choses demeurent : la foi, l'espérance, la charité ; mais la plus grande de ces choses, c'est la charité.

 

Chapitre 14

1 Recherchez la charité. Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie. 2 En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des mystères. 3 Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console. 4 Celui qui parle en langue s'édifie lui-même ; celui qui prophétise édifie l'Église. 5 Je désire que vous parliez tous en langues, mais encore plus que vous prophétisiez. Celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n'interprète, pour que l'Église en reçoive de l'édification. 6 Et maintenant, frères, de quelle utilité vous serais-je, si je venais à vous parlant en langues, et si je ne vous parlais pas par révélation, ou par connaissance, ou par prophétie, ou par doctrine ? 7 Si les objets inanimés qui rendent un son, comme une flûte ou une harpe, ne rendent pas des sons distincts, comment reconnaîtra-t-on ce qui est joué sur la flûte ou sur la harpe ? 8 Et si la trompette rend un son confus, qui se préparera au combat ? 9 De même vous, si par la langue vous ne donnez pas une parole distincte, comment saura-t-on ce que vous dites ? Car vous parlerez en l'air. 10 Quelque nombreuses que puissent être dans le monde les diverses langues, il n'en est aucune qui ne soit une langue intelligible ; 11 si donc je ne connais pas le sens de la langue, je serai un barbare pour celui qui parle, et celui qui parle sera un barbare pour moi. 12 De même vous, puisque vous aspirez aux dons spirituels, que ce soit pour l'édification de l'Église que vous cherchiez à en posséder abondamment. 13 C'est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour avoir le don d'interpréter. 14 Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure stérile. 15 Que faire donc ? Je prierai par l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence ; je chanterai par l'esprit, mais je chanterai aussi avec l'intelligence. 16 Autrement, si tu rends grâces par l'esprit, comment celui qui est dans les rangs de l'homme du peuple répondra-t-il Amen ! à ton action de grâces, puisqu'il ne sait pas ce que tu dis ? 17 Tu rends, il est vrai, d'excellentes actions de grâces, mais l'autre n'est pas édifié. 18 Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous ; 19 mais, dans l'Église, j'aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence, afin d'instruire aussi les autres, que dix mille paroles en langue. 20 Frères, ne soyez pas des enfants sous le rapport du jugement ; mais pour la malice, soyez enfants, et, à l'égard du jugement, soyez des hommes faits. 21 Il est écrit dans la loi : C'est par des hommes d'une autre langue et par des lèvres d'étrangers que je parlerai à ce peuple, et ils ne m 'écouteront pas même ainsi, dit le Seigneur. 22 Par conséquent, les langues sont un signe, non pour les croyants, mais pour les non-croyants ; la prophétie, au contraire, est un signe, non pour les non-croyants, mais pour les croyants. 23 Si donc, dans une assemblée de l'Église entière, tous parlent en langues, et qu'il survienne des hommes du peuple ou des non-croyants, ne diront-ils pas que vous êtes fous ? 24 Mais si tous prophétisent, et qu'il survienne quelque non-croyant ou un homme du peuple, il est convaincu par tous, il est jugé par tous, 25 les secrets de son cœur sont dévoilés, de telle sorte que, tombant sur sa face, il adorera Dieu, et publiera que Dieu est réellement au milieu de vous. 26 Que faire donc, frères ? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l'édification. 27 En est-il qui parlent en langue, que deux ou trois au plus parlent, chacun à son tour, et que quelqu'un interprète ; 28 s 'il n'y a point d'interprète, qu'on se taise dans l'Église, et qu'on parle à soi-même et à Dieu. 29 Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent ; 30 et si un autre qui est assis a une révélation, que le premier se taise. 31 Car vous pouvez tous prophétiser successivement, afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés. 32 Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes ; 33 car Dieu n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix. Comme dans toutes les Églises des saints, 34 que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d'y parler ; mais qu'elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi. 35 Si elles veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leurs maris à la maison ; car il est malséant à une femme de parler dans l'Église. 36 Est-ce de chez vous que la parole de Dieu est sortie ? ou est-ce à vous seuls qu'elle est parvenue ? 37 Si quelqu'un croit être prophète ou inspiré, qu'il reconnaisse que ce que je vous écris est un commandement du Seigneur. 38 Et si quelqu'un l'ignore, qu'il l'ignore. 39 Ainsi donc, frères, aspirez au don de prophétie, et n'empêchez pas de parler en langues. 40 Mais que tout se fasse avec bienséance et avec ordre.

 

Chapitre 15

1 Je vous rappelle, frères, l'Évangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, 2 et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l'ai annoncé ; autrement, vous auriez cru en vain. 3 Je vous ai enseigné avant tout, comme je l 'avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures ; 4 qu'il a été enseveli, et qu'il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures ; 5 et qu'il est apparu à Céphas, puis aux douze. 6 Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques-uns sont morts. 7 Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres. 8 Après eux tous, il m'est aussi apparu à moi, comme à l'avorton ; 9 car je suis le moindre des apôtres, je ne suis pas digne d'être appelé apôtre, parce que j'ai persécuté l'Église de Dieu. 10 Par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n'a pas été vaine ; loin de là, j'ai travaillé plus qu'eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi. 11 Ainsi donc, que ce soit moi, que ce soient eux, voilà ce que nous prêchons, et c'est ce que vous avez cru. 12 Or, si l'on prêche que Christ est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu'il n'y a point de résurrection des morts ? 13 S'il n'y a point de résurrection des morts, Christ non plus n'est pas ressuscité. 14 Et si Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine. 15 Il se trouve même que nous sommes de faux témoins à l'égard de Dieu, puisque nous avons témoigné contre Dieu qu'il a ressuscité Christ, tandis qu'il ne l'aurait pas ressuscité, si les morts ne ressuscitent point. 16 Car si les morts ne ressuscitent point, Christ non plus n'est pas ressuscité. 17 Et si Christ n'est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés, 18 et par conséquent aussi ceux qui sont morts en Christ sont perdus. 19 Si c'est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes. 20 Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts. 21 Car, puisque la mort est venue par un homme, c'est aussi par un homme qu'est venue la résurrection des morts. 22 Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, 23 mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement. 24 Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance. 25 Car il faut qu'il règne jusqu'à ce qu'il ait mis tous les ennemis sous ses pieds. 26 Le dernier ennemi qui sera détruit, c'est la mort. 27 Dieu, en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu'il dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui qui lui a soumis toutes choses est excepté. 28 Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous. 29 Autrement, que feraient ceux qui se font baptiser pour les morts ? Si les morts ne ressuscitent absolument pas, pourquoi se font-ils baptiser pour eux ? 30 Et nous, pourquoi sommes-nous à toute heure en péril ? 31 Chaque jour je suis exposé à la mort, je l'atteste, frères, par la gloire dont vous êtes pour moi le sujet, en Jésus-Christ notre Seigneur. 32 Si c'est dans des vues humaines que j'ai combattu contre les bêtes à Éphèse, quel avantage m 'en revient-il ? Si les morts ne ressuscitent pas, mangeons et buvons, car demain nous mourrons. 33 Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. 34 Revenez à vous-mêmes, comme il est convenable, et ne péchez point ; car quelques-uns ne connaissent pas Dieu, je le dis à votre honte. 35 Mais quelqu'un dira : Comment les morts ressuscitent-ils, et avec quel corps reviennent-ils ? 36 Insensé ! ce que tu sèmes ne reprend point vie, s 'il ne meurt. 37 et ce que tu sèmes, ce n'est pas le corps qui naîtra ; c'est un simple grain, de blé peut-être, ou de quelque autre semence ; 38 puis Dieu lui donne un corps comme il lui plaît, et à chaque semence il donne un corps qui lui est propre. 39 Toute chair n'est pas la même chair ; mais autre est la chair des hommes, autre celle des quadrupèdes, autre celle des oiseaux, autre celle des poissons. 40 Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres ; mais autre est l'éclat des corps célestes, autre celui des corps terrestres. 41 Autre est l'éclat du soleil, autre l'éclat de la lune, et autre l'éclat des étoiles ; même une étoile diffère en éclat d'une autre étoile. 42 Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible ; il ressuscite incorruptible ; 43 il est semé méprisable, il ressuscite glorieux ; il est semé infirme, il ressuscite plein de force ; 44 il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps animal, il y a aussi un corps spirituel. 45 C'est pourquoi il est écrit : Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant. 46 Mais ce qui est spirituel n'est pas le premier, c'est ce qui est animal ; ce qui est spirituel vient ensuite. 47 Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre ; le second homme est du ciel. 48 Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres ; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes. 49 Et de même que nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste. 50 Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité. 51 Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, 52 en un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. 53 Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité. 54 Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l'incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l'immortalité, alors s'accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire. 55 Ô mort, où est ta victoire ? Ô mort, où est ton aiguillon ? 56 L'aiguillon de la mort, c'est le péché ; et la puissance du péché, c'est la loi. 57 Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ ! 58 Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l'œuvre du Seigneur, sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur.

 

Chapitre 16

1 Pour ce qui concerne la collecte en faveur des saints, agissez, vous aussi, comme je l'ai ordonné aux Églises de la Galatie. 2 Que chacun de vous, le premier jour de la semaine, mette à part chez lui ce qu'il pourra, selon sa prospérité, afin qu'on n'attende pas mon arrivée pour recueillir les dons. 3 Et quand je serai venu, j'enverrai avec des lettres, pour porter vos libéralités à Jérusalem, les personnes que vous aurez approuvées. 4 Si la chose mérite que j'y aille moi-même, elles feront le voyage avec moi. 5 J'irai chez vous quand j'aurai traversé la Macédoine, car je traverserai la Macédoine. 6 Peut-être séjournerai-je auprès de vous, ou même y passerai-je l'hiver, afin que vous m 'accompagniez là où je me rendrai. 7 Je ne veux pas cette fois vous voir en passant, mais j'espère demeurer quelque temps auprès de vous, si le Seigneur le permet. 8 Je resterai néanmoins à Éphèse jusqu'à la Pentecôte ; 9 car une porte grande et d'un accès efficace m 'est ouverte, et les adversaires sont nombreux. 10 Si Timothée arrive, faites-en sorte qu'il soit sans crainte parmi vous, car il travaille comme moi à l'œuvre du Seigneur. 11 Que personne donc ne le méprise. Accompagnez-le en paix, afin qu'il vienne vers moi, car je l 'attends avec les frères. 12 Pour ce qui est du frère Apollos, je l 'ai beaucoup exhorté à se rendre chez vous avec les frères, mais ce n'était décidément pas sa volonté de le faire maintenant ; il partira quand il en aura l'occasion. 13 Veillez, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, fortifiez-vous. 14 Que tout ce que vous faites se fasse avec charité ! 15 Encore une recommandation que je vous adresse, frères. Vous savez que la famille de Stéphanas est les prémices de l'Achaïe, et qu'elle s 'est dévouée au service des saints. 16 Ayez-vous aussi de la déférence pour de tels hommes, et pour tous ceux qui travaillent à la même œuvre. 17 Je me réjouis de la présence de Stéphanas, de Fortunatus et d'Achaïcus ; ils ont suppléé à votre absence, 18 car ils ont tranquillisé mon esprit et le vôtre. Sachez donc apprécier de tels hommes. 19 Les Églises d'Asie vous saluent. Aquilas et Priscille, avec l'Église qui est dans leur maison, vous saluent beaucoup dans le Seigneur. 20 Tous les frères vous saluent. Saluez-vous les uns les autres par un saint baiser. 21 Je vous salue, moi Paul, de ma propre main. 22 Si quelqu'un n'aime pas le Seigneur, qu'il soit anathème ! Maranatha. 23 Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec vous ! 24 Mon amour est avec vous tous en Jésus-Christ. (LSG)

 

**********

 

 

Notes de Bullinger sur 1Corinthiens, les Chapitres 11-16 (pour la Bible version KJV) [disponibles en anglais uniquement]

 

Chapter 11

Verse 1

Be = Become.

followers = imitators. Greek. mimetes. See 1 Corinthians 4:16.

Christ. App-98.

 

Verse 2

praise. Greek. epaineo. Elsewhere, verses: 1 Corinthians 11:171 Corinthians 11:22Luke 16:8 (commend). Romans 15:11 (laud).

keep = hold fast. Greek. katecho, as in 1 Thessalonians 5:21Hebrews 3:6Hebrews 3:14Hebrews 10:23.

ordinances. Greek. paradosis. Elsewhere, twelve times, always translated "tradition".

delivered. Greek. paradidomi. See John 19:30.

 

Verse 3

have you = that you should.

know. App-132. Compare 1 Corinthians 10:1. In the rest of the verse are the Figures of speech Anaphora and Climax. App-6.

man. App-123.

woman. In this clause woman means wife, and man husband. Compare Ephesians 5:23.

God. App-98.

 

Verse 4

prophesying. App-189.

his head covered. Literally (something) upon (App-104.) the head.

dishonoureth. Greek. kataischuno. See Romans 5:5.

his head. i.e. Christ in Whom he has access to God with unveiled face (2 Corinthians 3:18).

 

Verse 5

uncovered = unveiled. Greek. akatakaluptos. Only here and 1 Corinthians 11:13.

even all, &c. = one and the same with a shaven (one). If she discards the covering which is the symbol of her position, she may as well discard that which nature has given.

shaven. Greek. xurao. See Acts 21:24.

 

Verse 6

covered. Greek. katakaluptomai. Only here and 1 Corinthians 11:7.

also be shorn = be shorn also.

shorn. See Acts 8:32.

 

Verse 7

forasmuch as he is = being originally. Greek. huparcho. See Luke 9:48.

image. Greek. eikon. See Romans 1:23. Compare Genesis 1:27Genesis 9:6.

 

Verse 9

Neither, &c. And truly the man was not (Greek. ou).

for = on account of. App-104. 1 Corinthians 11:2.

 

Verse 10

For this cause = On account of (as above) this.

power = authority (App-172.), i.e. the sign of authority, a veil, which betokened subjection to her husband. Compare Genesis 24:65.

because of = on account of, as above.

the angels. Compare Genesis 6:22 Peter 2:4Jude 1:6. Cannot refer to the bishop or other officer; for why should he be affected more than the other men in the congregation?

 

Verse 11

neither. Greek. oute.

without = apart from. Greek. choris.

the Lord. No art. App-98. Compare Galatians 3:28.

 

Verse 12

by = through. App-104. 1 Corinthians 11:1.

all things. Compare 1 Corinthians 8:62 Corinthians 5:18Ephesians 3:9.

 

Verse 13

Judge. App-122. Figure of speech Anacoenosis. App-6.

is it comely = is it becoming. Greek. prepei. Elsewhere, Matthew 3:15Ephesians 5:31 Timothy 2:10Titus 2:1Hebrews 2:10Hebrews 7:26.

 

Verse 14

not even. Greek. oude.

have long hair = let the hair grow. Greek. komao. Only here and 1 Corinthians 11:15.

shame. Greek. atimia. See Romans 1:26.

 

Verse 15

hair. Greek. kome. Only here.

is = has been.

for = instead of. App-104.

covering. Greek. peribolaion. Only here and Hebrews 1:12 (vesture).

 

Verse 16

any man = any one. App-123.

contentious = fond of strife. Greek. philoneikos. Only here.

custom. See John 18:39.

churches. App-186.

 

Verse 17

in this, &c. = declaring this. Greek. parangello. See Acts 1:4.

come together. Greek. sunerchomai. This was a voluntary assembling, not the authoritative "being gathered to His name" of Matthew 18:20.

for = unto. App-104.

 

Verse 18

the. All the texts omit. "In church" means "in assembly". No buildings were set apart for Christian worship so early as this.

be. Greek. huparcho. See Luke 9:48.

divisions. Greek. schisma. See 1 Corinthians 1:10.

among. App-104.

partly believe it = believe some part (of it), or believe it of some part of you.

believe. App-150.

 

Verse 19

also heresies = heresies also.

heresies = sects. See Acts 5:17.

that = in order that. Greek. hina.

approved. Greek. dokimos. See Romans 14:18.

be made = become. This is the reason why divisions are permitted, but is no justification of them. Compare 1 John 2:19.

 

Verse 20

into one place. Greek. epi to auto. See Acts 2:1. These were the social meals of the early church, called love feasts (2 Peter 2:13Jude 1:12), followed by the Lord"s Supper. According to the Greek custom, each brought his own provisions, and while the rich fared sumptuously, the poor sometimes had little or nothing; for the spirit of division led to the exclusion by some of all who were not of their own party. Thus sectarianism invaded even the Lord"s table.

Lord"s. Greek. kuriakos. Only here and Revelation 1:10. See note there.

 

Verse 21

every = each.

taketh before = first taketh. Greek. prolambano. Only here, Mark 14:8Galatians 1:6Galatians 1:1. Thus the over-indulgence of some unfitted them for the ordinance.

 

Verse 22

What? have ye not = For is it (Greek. me, introducing the question) that ye have not (Greek. ou).

shame. Greek. kataischuno. Same as in 1 Corinthians 11:4.

What shall I say, &c. Figure of speech Amphidiorthosis. App-6.

 

Verse 23

have. Omit.

of = from. App-104.

Lord. App-98.

also I delivered = I delivered also. Compare 1 Corinthians 15:1.

unto = to.

Jesus. App-98.

the same = in (Greek. en) the.

betrayed. Greek. paradidomi. Same as "delivered", 1 Corinthians 11:2. See John 19:30.

 

Verse 24

given thanks. Greek. eucharisteo. See Acts 27:35.

Take, eat. The texts omit.

is. See Matthew 26:26.

broken. The texts omit.

for = on behalf of. App-104.

in = for. App-104.

remembrance of Me = My memorial. Greek. anamnesis. Only here, 1 Corinthians 11:25Luke 22:19Hebrews 10:3.

 

Verse 25

After the same manner = Likewise.

also He took, &c. = He took the cup also.

when = after. App-104.

This cup, &c. Figure of speech Metaphor, as in 1 Corinthians 11:24. App-6. If, as Rome maintains, the wine is transubstantiated into the blood of Christ, can the cup be so too?

new. Greek. kainos. See Matthew 9:17.

testament = covenant. See Luke 22:20 and Hebrews 9:14-23.

as oft as. Greek. hosakis. Only here, 1 Corinthians 11:26Revelation 11:6.

 

Verse 26

shew = proclaim. App-121.

 

Verse 27

unworthily. Greek. anaxios. Only here and 1 Corinthians 11:29 (which see).

guilty. Greek. enochos, as Matthew 26:66

of = in regard to. The Genitive of Relation. App-17.

 

Verse 28

man. App-123.

examine = test or try. Greek. dokimazo. Often translated prove, or approve. Compare 1 Corinthians 11:19 with 1 Corinthians 9:27.

so. i.e. after this self-testing.

 

Verse 29

unworthily. The texts omit. In that case after "himself", read "since he does not discern", &c.

damnation = condemnation, or judgment. App-177.

discerning. App-122.

the Lord"s body. The texts read "the body". That is, he does not recognize the common membership of all the saints (1 Corinthians 10:17). This was the sectarian and selfish spirit rebuked in verses: 1 Corinthians 11:19-22. Note the Figure of speech Paregmenon. App-6.

 

Verse 30

many = not a few, as Revised Version.

sleep. App-171. This verse explains what the judgment of 1 Corinthians 11:29 was. Temporal suffering, and even death. Compare 1 Corinthians 5:5 and 1 John 5:161 John 5:17.

 

Verse 31

would = were to.

judge. Same as "discern", 1 Corinthians 11:29.

 

Verse 32

chastened. Greek. paideuo. Compare Hebrews 12:6Hebrews 12:7Hebrews 12:10Revelation 3:19.

of = by. App-104.

condemned. App-122.

with. App-104.

world. Greek. kosmos. App-129. This shows that the judgment of 1 Corinthians 11:29 is not eternal judgment. In verses: 1 Corinthians 11:31-32, the Figure of speech Paregmenon occurs again.

 

Verse 33

to eat = for (Greek. eis) eating.

tarry = wait. Compare Acts 17:16James 5:7.

 

Verse 34

at home = in (Greek. en) the house.

unto. App-104.

condemnation. Same as "damnation", 1 Corinthians 11:29.

set in order. Greek. diatasso. See Acts 7:44.

 

Chapter 12

Verse 1

concerning. App-104.

spiritual. Greek. pneumatikos. It is the adjective of pneuma (App-101), and is applied to things in the Divine sphere, as well as to those in Satan"s realm (Ephesians 6:12). It is put in contrast with that which is natural, as in 1 Corinthians 3:11 Corinthians 15:44. in 1 Corinthians 10:31 Corinthians 10:4 "supernatural" would express the meaning. It occurs twenty-six times and is always translated "spiritual", and is the only word so rendered, except in 1 Corinthians 14:12, which see. Supply things instead of gifts.

I would, &c. See Romans 1:13. This is the fifth occurance of this expression.

 

Verse 2

know. App-132.

Gentiles. Greek. ethnos.

carried = led. Greek. apago. First occurance: Matthew 7:13.

unto. App-104.

these. Omit.

dumb. Greek. aphonos. See Acts 8:32. Compare Psalms 115:5Isaiah 46:7Jeremiah 10:5.

even as ye were = as ye chanced to be. The popularity of different gods waxed and waned. Compare Deuteronomy 32:172 Chronicles 28:23.

led. First occurance: Matthew 10:18 (brought).

 

Verse 3

give you to understand = make known to you. Greek. gnorizo.

no man = no one. Greek. oudeis.

speaking. App-121.

by = in. App-104.

Spirit of God. Greek. pneuma Theou. The new nature. App-101.

God. App-98.

calleth, &c. = saith "accursed Jesus". This was probably a form of renunciation.

Jesus. App-98.

accursed. Greek. anathema. See Acts 23:14.

that Jesus is the Lord. The texts read simply "Lord Jesus".

Lord. App-98.

but = if not. Greek. ei me.

Holy Ghost. App-101. This means acknowledging Him as Lord and Master (Romans 10:9), not mere lip-service.

 

Verse 4

diversities. Greek. diairesis. Only here and verses: 1 Corinthians 12:5-6. Compare hairesis, 1 Corinthians 11:19.

gifts. App-184.

Spirit. App-101. In these verses: 1 Corinthians 12:4-6 we have the Spirit, the Son, and the Father working.

 

Verse 6

operations = workings. Greek. energema. Only here and 1 Corinthians 12:10.

worketh. Greek. energeo. See Romans 7:5.

all in all. i.e. all the gifts in all the members. Figure of speech Ellipsis. App-6.

in. App-104. Note the Figure of speech Symploke in these three verses: each beginning with "diversities", and ending the sentence with "the same".

 

Verse 7

manifestation. Greek. phanerosis. Only here and 2 Corinthians 4:2. Compare App-106. .

to profit withal = for (Greek. pros. App-104.) profiting, i.e. for the profit of others.

 

Verse 9

another. App-124.

faith. App-150. Compare Galatians 1:5Galatians 1:22Ephesians 2:8.

healing. Greek. iama. Only here and verses: 1 Corinthians 12:281 Corinthians 12:30. Compare Luke 6:17.

 

Verse 10

discerning. Greek. diakrisis. See Romans 14:1Hebrews 5:14. Compare App-122.

kinds. Greek. genos, as in 1 Corinthians 14:10.

interpretation. Greek. hermeneia. Only here and 1 Corinthians 14:26.

 

Verse 11

dividing = distributing. Greek. diaireo. Only here and Luke 15:12. Compare the noun diairesis, verses: 4-6.

severally = in His own way.

 

Verse 12

that one. The texts read "the".

so also, &c. = so is Christ also.

Christ = the Christ. App-98.

 

Verse 13

are = were.

baptized. App-115. It is the Lord who baptizes in pneuma hagion. See John 1:33. Note that "by" is "in" (Greek. en) and "Spirit" has no art.

Gentiles = Greeks.

into. Greek. eis, as above, but the texts omit, probably because of the difficulty of the expression; but eis may be rendered "at", as in Acts 8:40Acts 18:22Acts 20:14-16, &c., the gifts of the Spirit being regarded as a fountain. Compare John 4:14.

 

Verse 17

If. App-118.

smelling. Greek. osphresis. Only here.

 

Verse 18

hath. Omit.

set. Same word us "ordain" in John 15:16.

every = each.

as it hath, &c. = as He pleased, or purposed. App-102. Compare 1 Corinthians 15:38.

 

Verse 22

Nay = But.

to be. i.e. naturally. Greek. huparcho. See Luke 9:48.

 

Verse 23

less honourable. Greek. atimos. See 1 Corinthians 4:10.

bestow. Literally put around. Greek. peritiheim. See first occurance: Matthew 21:33.

uncomely. Greek. aschemon. Only here.

comeliness. Greek. euschemosune. Only here.

 

Verse 24

comely. Greek. euschemon. See Acts 13:50.

hath. Omit.

tempered . . . together = mingled together, or compounded. Greek. sunkerannumi. Only here and Hebrews 4:2.

lacked = came short. Greek. hustereo. See Romans 3:23.

 

Verse 25

That = In order that. Greek. hina.

schism. Greek. schisma. See 1 Corinthians 1:10.

should have the same care = should care (Greek. merimnao. See 1 Corinthians 7:32) the same.

one for another = on behalf of (Greek. huper. App-104.) one another.

 

Verse 26

whether = if at least. Greek. eite. Compare App-118.

suffer with it = suffer together. Greek. sumpascho. Only here and Romans 8:17.

or. Greek. eite, as above.

honoured = glorified. See 1 Corinthians 6:20. with it = together.

 

Verse 27

the body. There is no art. because soma is the predicate. Compare 1 Corinthians 3:16.

in particular. Greek. ek (App-104.) merous. The meaning is "Each in his part", as Revised Version m.

 

Verse 28

church. App-186.

apostles . . . prophets. App-189.

teachers. Greek. didaskalos. App-98. 1 Corinthians 12:4.

miracles = powers. Greek. dunamis, as in 1 Corinthians 12:10. Here it means "workers of miracles".

helps. Greek. antilepsis. Only here in NT., but found in the Septuagint, Psalms 83:8; &c, and in the Papyri.

governments. Greek. kubernesis. Only here in N.T., but found in the Septuagint. The word means "guidance". Compare Acts 27:11.

diversities = (different) kinds. Greek. genos. Not the same word as in verses: 1 Corinthians 12:121 Corinthians 12:4-6.

 

Verse 29

Are. All these seven questions are introduced by me (App-105).

workers of. There is no word for "workers". Figure of speech Ellipsis. App-6.

 

Verse 30

interpret. Greek. diermeneuo. See Acts 9:36.

 

Verse 31

covet earnestly. Greek. zeloo. See Acts 7:9.

best. The texts read "greater".

more excellent. Literally according to (Greek. kata. App-104.) excellence. See Romans 7:13.

Chapter 13

Verse 1

sounding. Greek. echeo. Only here and Luke 21:25 (roaring).

brass. Greek. chalkos. See Matthew 10:9Revelation 18:12. Elsewhere, Mark 6:8Mark 12:41; (money).

tinkling. Greek. alalazo. Only here and Mark 5:38. An onomatopoeic word. Frequent in the Septuagint of the battle shout; Joshua 6:20Judges 15:141 Samuel 17:201 Samuel 17:52; &c.

cymbal. Greek. kumbalon. Only here, but frequent in the Septuagint.

 

Verse 2

understand = know. App-132.

mysteries. App-193.

knowledge. App-132.

faith. App-150.

remove. Greek. methistemi. See Acts 13:22.

nothing. Greek. oudeis.

 

Verse 3

bestow = give away in doles. Greek. psomizo. Only here and Romans 12:20. Compare "sop", John 13:26.

goods = the things belonging (huparcho, Luke 9:48) to me.

give = deliver up. Greek. paradidomi. See John 19:30.

to be = in order that (Greek. hina) it may be.

it profiteth, &c. = I am nothing profited.

 

Verse 4

is kind. Greek. chresteuomai. Only here. Compare App-184. Note the Figure of speech Asyndeton in these verses: 1 Corinthians 13:131 Corinthians 13:4-8.

envieth. Greek. zeloo. See Acts 7:9.

vaunteth. Greek. perpereuomai. Only here.

is . . . puffed up. See 1 Corinthians 4:6.

 

Verse 5

Doth . . . behave, &c. Greek. aschemoneo. Only here and 1 Corinthians 7:36.

is . . . easily provoked = is . . . roused to anger. Greek. paroxunomai Only here and Acts 17:16. There is no word for "easily". The statement is absolute.

thinketh no evil = reckons not (Greek. ou) the evil done to it).

 

Verse 6

in = upon, or at. App-104.

iniquity = unrighteousness. App-128.

rejoiceth in the truth = rejoiceth with (as in 1 Corinthians 12:26) the truth, i.e. as it wins its way, truth being personified.

 

Verse 7

Beareth. Greek. stego. See 1 Corinthians 9:12. Here it means "is forbearing in all provocations".

believeth. App-150.

 

Verse 8

never. Greek. oudepote.

faileth. All the texts read "falleth".

whether. Greek. eite.

fail = be brought to nought. Greek. katargeo. See Romans 3:3.

vanish away. Same as "fail".

 

Verse 9

know. App-132.

in part. Greek. ek (App-104.) merous.

 

Verse 10

perfect. App-125.

done away. Same as "fail", 1 Corinthians 13:8.

 

Verse 11

child. App-108.

thought = reasoned. Greek. logizomai.

put away = did away with. Greek. katargeo, as in verses: 1 Corinthians 13:81 Corinthians 13:10.

childish things = the things of a child.

 

Verse 12

through. App-104. 1 Corinthians 13:1.

glass = mirror. Greek. esoptron. Only here and James 1:23.

darkly. Literally in (Greek. en) a riddle. Greek. ainigma. Only here in N.T. In the Septuagint, Numbers 12:81 Kings 10:1Proverbs 13:1Proverbs 13:6, &c.

even as, &c. = even as I was fully known also.

 

Chapter 14

Verse 1

charity = love, as in 1 Corinthians 13:1.

desire = covet earnestly, as in 1 Corinthians 12:31.

spiritual. Greek. pneumatikos. See 1 Corinthians 12:1.

that = in order that. Greek. hina.

 

Verse 2

in. No preposition. Dative case.

an unknown = a.

men. Greek. anthropos. App-123.

God. App-98.

no man = no one. Greek. oudeis.

understandeth. Greek. akouo. Occurs over 420 times. Translated hear, except in this and six or seven other passages. See Acts 9:7.

howbeit = but.

spirit. App-101. There is no article.

mysteries. App-193.

 

Verse 3

to. Supply the ellipsis by "for".

edification. Literally building. Greek. oikodome. See 1 Corinthians 3:9. Here used metaphorrically.

exhortation. Greek. paraklesis. See Acts 4:36 with Acts 13:15. Compare App-134.

comfort. Greek. paramuthia. Only here. Compare Philippians 1:2Philippians 1:1, and the verb in John 11:19.

 

Verse 5

would = wish. App-102.

except. A strong expression. Greek. ektos ei ml. Literally without if not.

interpret. Greek. diermeneuo. See Acts 9:36.

edifying. Same as "edification", 1 Corinthians 14:3.

 

Verse 7

And even = Nevertheless. Greek. homos. Only here, John 12:42Galatians 1:3Galatians 1:15.

without life. Greek. apsuchos. Only here.

sound. Greek. phone, voice.

whether, or. Greek. eite.

pipe. Greek. aulos. Only here.

harp. Greek. kithara. Only here and Revelation 5:8Revelation 14:2Revelation 15:2.

distinction. Greek. diastole. See Romans 3:22.

sounds. Greek. phthongos. Only here and Romans 10:18. Not the same word as in the first part of the verse.

known. App-132.

piped. Greek. auleo. Only here, Matthew 11:17Luke 7:32.

harped. Greek. kitharizo. Only here and Revelation 14:2.

 

Verse 8

uncertain. Greek. adelos. Only here and Luke 11:44 (appear not).

to the battle = for (Greek. eis. App-104.) war.

 

Verse 9

So likewise ye = So ye also.

utter = give.

words. App-121.

easy to be understood = intelligible. Greek. eusemos. Only here.

 

Verse 10

it may be = if (App-118. b) it may be.

voices. Greek. phone. See 1 Corinthians 14:7.

in. App-104.

world. App-129.

none. Greek. oudeis.

without, &c. = dumb. Greek. aphonos. See Acts 8:32.

 

Verse 12

Even so ye = So ye also.

zealous. Greek. zelotes. See Acts 21:20.

spiritual gifts. Literally spirits. Here put for the operations of the Holy Spirit, as in 1 Corinthians 14:2. App-101.

excel = abound.

 

Verse 13

Wherefore. See 1 Corinthians 8:13.

pray. App-134.

 

Verse 14

spirit. App-101.

 

understanding. Greek. nous. Translated seven times "understanding", seventeen times "mind".

Verse 15

sing. Greek. psallo, as Ephesians 5:15 (making melody).

 

Verse 16

occupieth = fills up. Greek. anapleroo. Here, 1 Corinthians 16:17Matthew 13:14Galatians 1:6Galatians 1:2Philippians 1:2Philippians 1:301 Thessalonians 2:16.

unlearned. See Acts 4:13. Literally "private" as opposed to "official".

Amen = the amen. See p. 1511.

at. App-104.

giving of thanks. Greek. eucharistia. See Acts 24:3.

seeing = since.

understandeth = knoweth. App-132.

 

Verse 18

thank. Same as "give thanks", 1 Corinthians 14:17.

I speak = speaking (as I do).

 

Verse 19

had rather = desire to. App-102.

with. Greek. dia, but the texts read "by" (Dat.)

might teach. Greek. katecheo. See Acts 18:25.

others. App-124.

 

Verse 20

be = become.

children. App-108.

understanding. Greek. phren. Only here.

malice. App-128.

be ye children = act as babes. Greek. nepiazo. Compare App-108.

men, i.e. of mature age and thought. Greek. teleioa. See App-123., and 1 Corinthians 125:1.

 

Verse 21

the law. The Scriptures of the O.T. are called "the law", "the law and the Prophets", "the law, the Prophets, and the Psalms". Here the law includes Isaiah, just as in John 10:34John 15:25, it includes the Psalms.

With = In. App-104.

other tongues. Greek. heteroglossos = other-tongued. Only here.

and other lips = and with lips of others.

people. Greek. laos. See Acts 2:47.

yet for all that, &c. = not even (Greek. oude) so will they.

hear = hearken to. Greek. eisakouo. Elsewhere, Matthew 6:7Luke 1:13Acts 10:31Hebrews 5:7; all of answered prayer. A stronger word than akouo which occ, over 400 times.

Lord. App-98. The quotation is from Isaiah 28:11Isaiah 28:12. App-107.

 

Verse 22

sign. App-176.

believe. App-150.

believe not = are unbelieving. Greek. apistos. See App-150.

serveth = is.

 

Verse 23

into one place. See Acts 2:1.

unbelievers. Greek. apistos, as in verses: 1 Corinthians 14:221 Corinthians 14:24.

mad. Greek. mainomai. See Acts 12:15.

 

Verse 24

one = any one. App-123.

convinced. Greek. elencho. See John 8:9. Occurs seventeen times; translated four times "convince", once "convict", five times "rebuke", six times "reprove", and once "tell a fault" (Matthew 18:15).

of = by. App-104.

judged = discerned. App-122.

 

Verse 25

are . . . made = become.

manifest. App-106.

worship. App-137.

and report = announcing, or declaring. Greek. apangello.

in = among. Greek. en. App-104.

of a truth = indeed. Greek. ontos. Compare John 8:36.

 

Verse 26

How. Greek. ti. Same as "What", 1 Corinthians 14:15.

every = each.

of you. Omit.

interpretation. See 1 Corinthians 12:10.

 

Verse 27

any man = any one, as in 1 Corinthians 14:24.

by = according to. App-104.

by course = in turn. Greek. ana (App-104.) meros.

 

Verse 28

interpreter. Greek. diermeneutes. Only here.

 

Verse 29

prophets. App-189.

the other = the others.

judge = discern, or discriminate. App-122.

 

Verse 30

revealed. App-106.

hold his pence. Same as "keep silence" in verses: 1 Corinthians 14:281 Corinthians 14:34.

 

Verse 32

spirits = spiritual gifts, as in 1 Corinthians 14:12.

subject to. i.e. under the control of their possessors. So there was no warrant for the scenes of excitement sometimes exhibited in ancient, as well as in modern, days.

 

Verse 33

confusion = commotion. Greek. akatastasia. See Luke 21:9.

saints. Greek. hagios. See Acts 9:13.

 

Verse 34

under obedience = subject, as in 1 Corinthians 14:32.

as also, &c. = as the law also saith. Reference is to Genesis 3:16. Compare 1 Timothy 2:11-13.

Verse 35

if. App-118.

will = wish to. App-102.

their = their own.

husbands. App-123.

at home = in (Greek. en) the home.

 

Verse 37

acknowledge. App-132.

the. All the texts omit.

Lord. App-98.

 

Verse 40

decently. Greek. euschemonos. Elsewhere (Romans 13:131 Thessalonians 4:12) translated honestly. Compare 1 Corinthians 7:351 Corinthians 12:24.

in = according to. Greek. kata. App-104.

order. Greek. taxis. Elsewhere, Luke 1:8Colossians 2:5Hebrews 5:6Hebrews 5:10Hebrews 6:20Hebrews 7:11Hebrews 7:17Hebrews 7:21.

 

Chapter 15

Verse 1

Moreover = Now.

declare = make known. Greek. gnorizo.

also ye have received = ye received also.

and wherein, &c. = in (Greek. en. App-104.) which ye stand also.

 

Verse 2

By = Through. App-104. 1 Corinthians 15:1.

also, &c. = ye are saved also.

if. App-118.

keep in memory = hold fast. Greek. katecho. See 1 Corinthians 7:30.

what = with what word. Greek. logos. App-121. He refers to the substance of his preaching, based as it was on the facts of the Lord"s death and resurrection, which last was challenged by some false teachers (1 Corinthians 15:12).

unless. See 1 Corinthians 14:5 (except).

have. Omit.

believed. App-150.

in vain = to no purpose. Greek. eike. See Romans 13:4.

 

Verse 3

delivered. Greek. paradidomi. See John 19:30. Compare 1 Corinthians 11:23.

first of all = among (Greek. en. App-104.) the first things.

also received = received also.

Christ. App-98.

 

Verse 4

rose again = has been raised. App-178.

scriptures. Psalms 16:10Isaiah 53:9-11Jonah 1:17. Compare Matthew 12:39Luke 11:29.

 

Verse 5

seen. App-133. In 1 Corinthians 15:5-8 we have the Figure of speech Protimesis. App-6.

of = by. Dative case.

Cephas. Luke 24:34.

the twelve. John 20:19John 20:24. The term is used officially.

 

Verse 6

After that. Greek. epeita.

at once. Greek. ephapax. See Romans 6:10. There is no mention of this in the Gospels, unless it be Matthew 28:16-20, where "some doubted" may imply that others than the eleven were present.

unto this present = until now.

some. Greek. tines. App-124.

are fallen asleep. App-171.

 

Verse 8

as = as if (it were). Greek. hosperei. Only here.

one born, &c. = an abortion. Greek. ektroma. Only here in NT., but used in Septuagint of Job 3:16Ecclesiastes 1:6Ecclesiastes 1:3.

 

Verse 9

least. Figure of speech Meiosis (App-6).

church. App-186.

God. App-98.

 

Verse 10

grace. App-184.

which, &c. = Figure of speech Ellipsis. App-6.

was not = did not become, i.e. prove to be.

in vain. Greek. kenos, empty. Not the same word as in verses: 1 Corinthians 15:21 Corinthians 15:17.

 

Verse 12

from the dead. Greek. ek nekron. App-139.

resurrection. Greek. anastasis. App-178.

the dead. No art. App-139.

 

Verse 13

then, &c. = not even (Greek. oude) has Christ been raised.

 

Verse 15

Yea, and = Moreover.

false witnesses. Greek. pseudomartur. Only here and Matthew 26:60.

have. Omit.

testified. Greek. murtureo. See p. 1511.

of = against. Gr. kata. App-104.

if so be that = if (App-118.2. a) at least.

 

Verse 17

vain = to no purpose. Greek. mataios. See Acts 14:15. Not the same word as in verses: 1 Corinthians 15:21 Corinthians 15:101 Corinthians 15:141 Corinthians 15:58.

 

Verse 18

are fallen = fell.

are. Omit.

perished. Greek. apollumi. See 1 Corinthians 1:18.

 

Verse 19

life. Greek. zoe. App-170.

have hope = are having our hope.

of all men, &c. = more to be pitied than all men.

men. Greek. anthropos. App-123. be

put down is death [Satan].

 

Verse 20

is, &c. = Christ has been raised. From 1 Corinthians 15:20 to 1 Corinthians 15:28 is a digression. Figure of speech Parembole. App-6.

and become. All the texts omit.

firstfruits. Greek. aparche. See Romans 8:23, and compare notes on John 20:1John 20:17.

them, &c. = those who have fallen asleep. See 1 Corinthians 15:6.

 

Verse 22

Adam. Literally the Adam.

all die. By virtue of their relationship to Adam. See Romans 5:12-19.

even so, &c. = so in Christ also. Christ also has a relationship to the human race. It is that of Lordship (Romans 14:9). This is acknowledged by some now (John 13:13John 20:28), and brings salvation (Romans 10:9). It is the work of the Holy Spirit (1 Corinthians 12:3). Hence Judas only said, "Master" (Matthew 26:25Matthew 26:49). The natural man rebels against such acknowledgment (Exodus 5:2Psalms 2:2Psalms 2:3Psalms 12:4Luke 19:14). But this Lordship shall one day be asserted and acknowledged by all, including the arch-rebel himself (Psalms 2:6Psalms 2:7Philippians 1:2Philippians 1:9-11Revelation 19:16). To this end all must be raised.

made alive. Greek. zoopoiea. See Romans 4:17. Compare John 5:28John 5:29.

 

Verse 23

order. Greek. tagma. Only here in NT. It is used in the Septuagint of a body of soldiers. Numbers 2:2, &c. (rank). 2 Samuel 23:13 (army).

afterward. Greek. epeita. Same as verses: 1 Corinthians 15:6-7.

at = in. Greek. en. App-104.

coming. Greek. parousia. See Matthew 24:3.

 

Verse 24

end. Greek. telos. Not the same "end" as in 1 Corinthians 1:8. Christ"s coming brings that "end", but this is the end of the millennial age.

shall, &c. The texts read, "delivers up".

kingdom. See App-112, App-113, App-114.

Father. App-98.

put down = brought to nought. Greek. katargeo. See Romans 3:3.

rule. Greek. arche. App-172.

power. App-172. Compare Ephesians 1:211 Peter 3:22.

 

Verse 25

under. App-104. It is God Who puts all enemies under Christ"s feet. The fifth quotation of Psalms 110:1. Compare Matthew 22:44.

 

Verse 26

The last enemy, &c. Literally, Death, the last enemy, is destroyed. Figure of speech Prolepsis 1. App-6.

destroyed. Same word as "put down", 1 Corinthians 15:24.

 

Verse 27

hath put = subjected. Greek. hupotasso. Contrast the first occurance: Luke 2:51.

put under Him = subjected. This quotation is from Psalms 8:6.

He is excepted = it is with the exception of Him.

 

Verse 28

subdued = subjected, as above.

subject = subjected. It is the Father Who puts all enemies as a footstool for the feet of the Son. See Matthew 22:44. But when this is done, the Son rises up, takes His great power and reigns (Revelation 11:17), and putting His feet on the footstool, treads down the nations His enemies, and continues to put down all that exalts itself against God throughout His millennial reign. See Psalms 18:37-50Psalms 60:12Psalms 101:8 (Revised Version); 1 Corinthians 145:20Isaiah 63:3Isaiah 63:6Revelation 19:15.

that = in order that. Greek. hina.

all in all. In verses: 1 Corinthians 15:27-28panta Occurs six times, in five of them translated "all things". It must be the same here. There is an ellipsis, and it should read "over all things in all (places)", i.e. everywhere supreme.

 

Verse 29

baptized, &c. See 1 Corinthians 15:20. This question follows on from 1 Corinthians 15:19.

baptized = being baptized.

the dead. App-139.

why are they, &c. Read, why are they baptized also? (It is) for the dead. It is to remain dead, as Christ remains, if there be no resurrection, 1 Corinthians 15:13. The argument is, What is the use of being baptized, if it is only to remain dead? No suggestion here of the vicarious baptism which sprang up later among the Marcionites and others.

 

Verse 30

stand . . . in jeopardy. See Acts 19:27.

 

Verse 31

I protest, &c. = I affirm (a Greek particle used in affirmations) by the boasting concerning you. The pronoun "your" corresponds to the genitive, not of possession, but of relation. App-17.

Christ Jesus. App-98.

Lord. App-98. For this full title see Romans 6:23. daily. Greek. kath" (App-104.) hemeran.

 

Verse 32

after the manner of men = according to (App-104) a man.

have. Omit.

fought with beasts. Greek. theriomacheo. Only here. Figure of speech Metaphor. App-6. Referring to the riot (Acts 19:28-31). Ignatius, in his epistle to the Romans, says, "From Syria even to Rome, I light with beasts . . . being bound to ten leopards, I mean, a band of soldiers, who, even when they receive benefits, show themselves the worse". Clark"s Ante-Nicene Library. what, &c. = what is the profit? Greek. ophelos. Only here and James 2:14James 2:16.

me = to me.

let us eat, &c. Many similar expressions of Epicureanism are found in heathen writers. But this is probably cited from Isaiah 22:13. Compare Wisdom 1 Corinthians 2:5-9.

 

Verse 33

deceived. See 1 Corinthians 6:9.

communications = associations. Greek. homilia. Only here. Compare the verb, Acts 20:11.

corrupt. See 1 Corinthians 3:17.

manners. Greek. ethos. Only here. In plural = morals. A quotation from the Thais of Menander, an Athenian poet. App-107.

 

Verse 34

Awake. Literally Return to sobriety (of mind). Greek. eknepho. Only here in N.T., but in Septuagint Genesis 9:241 Samuel 25:37; &c.

to righteousness = righteously, i.e. as is right. Greek. dikaios, adverb of dikaios. App-191.

sin. App-128.

have not, &c. Literally have ignorance. Greek. agnosia. Only here and 1 Peter 2:15.

to your shame. See 1 Corinthians 6:5.

 

Verse 36

fool. See Luke 11:40. The fourth occurance:

quickened. Same as "made alive", 1 Corinthians 15:22.

except. Greek. ean (App-118) me (App-105).

Verse 37

bare = naked. Greek. gumnos. Always translated "naked" elsewhere.

it may chance = if (App-118. b) it should happen.

of some other = of some one (Greek. tis) of the rest (Greek. loipos. App-124.)

 

Verse 38

as it hath, &c. = even as He purposed. App-102. Compare 1 Corinthians 12:18.

every seed = each of the seeds. In verses: 1 Corinthians 15:36-38 the apostle shows that as we know not how the seeds come to life and grow up (Mark 4:27), much less do we know how the resurrection change is effected.

his = its.

 

Verse 39

All flesh, ! &c. = Not all flesh is the same flesh.

another. Same as "one". Greek. allos.

beasts. See Acts 23:24.

birds. Greek. ptenon. Only here.

 

Verse 40

celestial. Greek. epouranios. Occurs twenty times. Translated "heavenly" except in this verse, Ephesians 6:12Philippians 2:10. See John 3:12.

terrestrial. Greek. epigeios. Occurs seven times. Translated "earthly" except here in this verse and Philippians 2:10. The same contrast is seen in John 3:12Philippians 2:10.

one . . . another. Greek. heteros. App-124.

Longer Note on 1 Corinthians 15:40.

1. The subject of 1 Corinthians 15:35-54 is the manner of the resurrection. And the basis is, as the plant to the seed, so spiritual body to natural body, &c. : "thou sowest not the body that shall be (literally come into existence), but a naked grain, as the case may be, of wheat (John 12:24), or some one of the rest" (1 Corinthians 15:37).

2. But in 1 Corinthians 15:39 is set forth differentiation as to "flesh" of mundane organized beings; and in 1 Corinthians 15:41 differentiation in glory (beauty) of the heavenly luminaries. Between these two is 1 Corinthians 15:40, where the differentiation is commonly regarded as merely between "the resurrection body" and the body that now is. But is the contrast not rather between a. resurrection bodies fitted for life and activities "in the heavenlies", and b. resurrection bodies fitted for life and activities on earth? (e.g. Matthew 19:28; compare Ezekiel 34:23Ezekiel 37:24, &c.)

3. The contrast (differentiation) in 1 Corinthians 15:39 concerns one thing only, i.e. "flesh". That in 1 Corinthians 15:41 also concerns one thing only. Therefore, it is suggested, the contrast in 1 Corinthians 15:40 is between resurrection bodies only, and not between resurrection (flesh and bones) bodies and natural (flesh and blood) bodies. If the glory (doxa) spoken of here is to be applied to the body that now is, where, alas! is the evidence of it?

4. As the resurrection is still future, the ellipses may be supplied and the verse rendered, thus: "And heavenly bodies (there will be) and earthly bodies; but of one kind indeed (will be) the glory of the heavenly, and another kind that of the earthly".

 

Verse 41

one, another, another. Greek. alios. App-124.

one, another. Omit.

 

Verse 42

also, &c. = is the resurrection of the dead also, i.e. with a different body.

corruption. Greek. phthora. See Romans 8:21. The four contrasts in verses: 1 Corinthians 15:42-44 give the Figure of speech Symploke. App-6.

incorruption. Greek. aphtharsia. See Romans 2:7.

 

Verse 44

natural. Greek. psuchikos. See 1 Corinthians 2:14.

spiritual. Greek. pneumatikos. See 1 Corinthians 12:1.

and there is = there is also.

 

Verse 45

And so, &c. = So it has been written also. We have the proofs from nature and analogy of the variety and resources in the Divine working, and the testimony of the Word besides.

was made. Literally became into. Greek. egeneto eis. The exact expression used in Genesis 2:7 (Septuagint)

soul. Greek. psuche. App-110.

a quickening spirit = into (eis) a quickening spirit. See John 5:21.

 

Verse 46

Howbeit, &c. Read "But not first the spiritual, but the natural".

and. Omit.

that which is = the.

 

Verse 47

earthy. Greek. choikos. Only here and in verses: 1 Corinthians 15:48-49. The noun chous, dust, is found in the Septuagint Genesis 2:7Psalms 22:15Psalms 104:29Ecclesiastes 3:20.

the Lord. All the texts omit.

from. App-104. Same as "of", previous line.

heaven. Singular. See Matthew 6:10.

 

Verse 49

image. Greek. eikon. See Romans 1:23.

also bear, &c. = bear the image also.

 

Verse 50

flesh and blood. See Matthew 16:17.

cannot = are not (Greek. ou, as in 1 Corinthians 15:9) able to.

kingdom of God. App-114.

neither. Greek. oude.

 

Verse 51

Behold. App-133.:2.

shew = tell.

mystery = secret. App-193.

sleep = be sleeping. App-171.

be changed. Greek. allasao. See Acts 6:14.

 

Verse 52

moment. Greek. atomos, literally that which cannot be out or divided. Hence "atom". Only here.

twinkling. Greek. ripe. Only here.

incorruptible. Greek. aphthartos. See Romans 1:23.

 

Verse 53

corruptible. Greek. phthartos. See Romans 1:23.

mortal. Greek. thnetos. See Romans 6:12.

immortality. Greek. athanasia. Only here, 1 Corinthians 15:54, and 1 Timothy 6:16. In Romans 2:7 and 2 Timothy 1:10 aphtharsia is translated immortality.

 

Verse 54

saying = word. App-121.

swallowed up. Greek. katapino. Elsewhere Matthew 23:242 Corinthians 2:72 Corinthians 5:4Hebrews 11:291 Peter 5:8Revelation 12:16.

in = unto. App-104.

victory. Greek. nikos. Only here, verses: 1 Corinthians 15:551 Corinthians 15:57, and Matthew 12:20. The quotation is from Isaiah 25:8, and the following verse from Hosea 13:14. App-107.

 

Verse 55

sting. Greek. kentron. See Acts 26:14.

grave. Greek. hades. App-131. The texts read "death" (Greek. thanatos).

 

Verse 58

Therefore = So then.

beloved. App-135.

stedfast. Greek. hedraios. See 1 Corinthians 7:37.

unmoveable. Greek. ametakinetos. Only here.

forasmuch as ye know = knowing. App-132.

Lord. App-98.

 

Chapter 16

Verse 1

collection. Greek. logia. Only here and 1 Corinthians 16:2, where it is translated "gatherings". Found in the Papyri of tax-gathering.

saints. Greek. hagios. See Acts 9:13.

have given order = commanded. Greek. diatasso. See Acts 7:44.

churches. App-184.

Galatia. Bengel says, "He proposes the Galatians as an example to the Corinthians, the Corinthians to the Macedonians (2 Corinthians 9:2), and the Corinthians and Macedonians to the Romans (Romans 15:26)".

even so, &c. = so do ye also.

 

Verse 2

Upon. App-104.

first, &c. See John 20:1Acts 20:7.

every = each.

in store = treasuring up. Greek. thesaurizo. See Matthew 6:19.

as, &c = whatever he may be prospered in. Greek. euodoumai.

that = in order that. Greek. hina.

no = not. App-105.

gatherings. See 1 Corinthians 16:1.

 

Verse 3

approve. Greek. dokimazo See 1 Corinthians 3:131 Corinthians 11:28.

by (App-104. 1 Corinthians 16:1), &c. Read, "them will I send with letters".

them = these.

Greek. apophero. Elsewhere, Mark 15:1Luke 16:22Revelation 17:3Revelation 21:10.

liberality = gift. Literally grace. Greek. charts. App-184. Compare 2 Corinthians 8:19.

 

Verse 5

shall pass = shall have passed.

do pass = am passing, i.e. purpose to pass.

 

Verse 6

abide. Greek. parameno. Elsewhere, Hebrews 7:23James 1:25.

winter. See Acts 27:12.

bring me on my journey. Greek. propempo. See Acts 15:3.

 

Verse 7

by the way = in (Greek. en. App-104.) passing. Greek. parodos.

trust = hope.

tarry. Greek. epimeno. See Acts 10:48.

a while = some (Greek. tis) time (Greek. chronos).

Lord. App-98.

 

Verse 9

door. Figure of speech Metaphor. App-6. Compare Acts 14:272 Corinthians 2:12Colossians 4:3Revelation 3:8 See for the facts, Acts 19:17-20.

effectual. Greek. energes. Elsewhere, Philemon 1:6Hebrews 4:12

 

Verse 10

come = shall have come.

see. Greek. blepo. App-133.

without fear = fearlessly. Greek. aphobos Elsewhere, Luke 1:74Philippians 1:1Philippians 1:14Jude 1:12. Timothy was of a timid, shrinking disposition, and the apostle commends him to the support of the true believers at Corinth.

Lord. App-98.

 

Verse 11

Let no man = Let not (Greek. me. App-105) any one (Greek. tis. App-123)

despise. Greek. exoutheneo. See Acts 4:11. Compare 1 Timothy 4:12.

conduct . . . forth. Greek. propempo, as in 1 Corinthians 16:6.

look for. Greek. ekdechomai. See 1 Corinthians 11:33Hebrews 10:13Hebrews 11:101 Peter 3:20.

with. App-104. It is clear from these verses (10, 11) that the letter was not sent by Timothy. He had already departed (1 Corinthians 4:17), and as he was to travel by a circuitous route, he might not arrive till after the receipt of the letter. See Acts 19:22. Paul was expecting him to be in time to return with the bearers of the letter, who were probably the three named in 1 Corinthians 16:17.

Verse 12

 

As touching = Now concerning (App-104.)

desired = exhorted. App-134.

to = in order that (Greek. hina) he should.

have convenient time = have leisure. Greek. eukaireo. See Acts 17:21. So far from being jealous of the popularity of Apollos (1 Corinthians 1:12). Paul urges him to visit Corinth. To him God"s glory was the one object to be sought (1 Corinthians 3:5-7Philippians 1:1Philippians 1:18).

 

Verse 13

Watch. Compare Acts 20:31.

stand fast. Compare Galatians 1:5Galatians 1:1Philippians 1:1Philippians 1:27Philippians 4:11 Thessalonians 3:82 Thessalonians 2:15.

faith. App-150. Compare 1 Corinthians 15:1.

quit you like men. Greek. andrizomai. Only here.

be strong. Greek. krataioo. Elsewhere, Luke 1:80Luke 2:40Ephesians 3:16.

 

Verse 15

beseech. Greek. parakaleo. See "desired", 1 Corinthians 16:12.

Stephanas. See 1 Corinthians 1:16.

firstfruits. Greek. aparche. See Romans 8:23Romans 16:5.

have. Omit.

addicted = set. Greek. tasso. See Acts 13:48.

to = for, as in 1 Corinthians 16:1.

ministry = service. App-190.

 

Verse 16

ye = ye also.

submit = subject. Greek. hupotasso, as in 1 Corinthians 14:32, &c.

helpeth with. Greek. sunergeo, to work together with. Elsewhere, Mark 16:20Romans 8:282 Corinthians 6:1James 2:22. Compare 1 Corinthians 3:9.

 

Verse 17

of = at. App-104.

coming = presence. Greek. parousia. See Matthew 24:3.

that which was, &c. = your lack. Greek. husterema. Elsewhere, Luke 21:42 Corinthians 8:142 Corinthians 9:122 Corinthians 11:9Philippians 1:2Philippians 1:30Colossians 1:241 Thessalonians 3:10.

have. Omit.

supplied. Greek. anaplerroo. See Philippians 2:30.

 

Verse 18

have refreshed = gave rest to. Same as in Matthew 11:28.

spirit. App-101.

acknowledge = recognize. App-132.

 

Verse 19

salute. Greek. aspazomai. See Acts 20:1.

Aquila. Compare Acts 18:2Acts 18:18Acts 18:26Romans 16:32 Timothy 4:19

 

Verse 20

greet. Same as "salute", 1 Corinthians 16:19

kiss. Greek. philema. See Romans 16:16; &c.

 

Verse 21

salutation, &c. Compare Colossians 4:182 Thessalonians 3:17, and see Romans 16:22.

 

Verse 22

any man = any one. Greek. tis. App-123.

Jesus Christ. All the texts omit.

Anathemas = accursed. Full stop after this word. See Acts 23:14.

Maran-atha. Aramaic. App-94.:33.

 

Verse 23

grace. App-184.

our. Read the

Jesus Christ. App-98. Some texts omit "Christ".

 

 

q