Les Églises Chrétiennes de Dieu

[096D]

 

 

 

Les Attaques Antinomiennes sur l'Alliance de Dieu

 (Édition 1.5 20190809-20191123)

 

Les Antinomiens ont pénétré dans le Christianisme à travers l’adoration de Baal des Cultes des Mystères et du Soleil et par des éléments gnostiques à Alexandrie et au Moyen Orient.

 

 

  

 

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2019 Wade Cox)

(Tr. 2019, rév. 2019)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://ccg.org/

 


 Les Attaques Antinomiennes sur l'Alliance de Dieu [096D]

 


Introduction

Au Ier siècle, depuis l'établissement de la Foi Chrétienne au Moyen-Orient, le système parasite des gnostiques a infiltré les Églises Chrétiennes des Communautés juives, et par la suite celles des païens ou des adorateurs de Baal des Cultes des Mystères et du Soleil. Ces communautés s'étaient établies comme systèmes gnostiques d'utilité sociale en provenance d'Alexandrie et du Levant. Ils [les Gnostiques] se sont rattachés au Judaïsme et au Paganisme comme une forme parasite et ont immédiatement ciblé le Christianisme.Le système et ses attaques sont expliqués dans l'ouvrage La Destruction Antinomienne du Christianisme par une Mauvaise Utilisation de l’Écriture (No. 164C). Voir aussi Les Attaques Antinomiennes sur la Loi de Dieu (No. 164D)

 

Ils avaient pénétré le Judaïsme en faisant valoir que la loi n'était plus applicable, en raison des modifications apportées par la tradition, et ensuite ils ont pénétré le Christianisme, comme pour les autres cultes, en faisant valoir que la loi de la Bible a été donnée par un dieu du mal nommé Jaldabaoth. Ils soutenaient que le Christianisme avait été donné comme une Nouvelle Alliance qui supplantait l'Ancienne Alliance et que les Chrétiens n'étaient plus confinés à elle ou liés par elle, et ils soutenaient que la loi de la Bible n'était applicable qu'aux Juifs. Cette hérésie s'est manifestée très tôt dans la foi comme nous le voyons dans les écrits de Paul (cf. Les Hérésies dans l’Église Apostolique (No. 089). Une autre explication de leurs attaques contre le Sabbat, les Nouvelles Lunes et les Fêtes est exposée dans le texte de Colossiens 2:16-17 (No. 205).

 

Le processus des doctrines de l’ascétisme Gnostique est examiné dans les documents Le Végétarisme et la Bible (No. 183), CCG, 1996-2009 et Les Nicolaïtes (No. 202)CCG, 1997, 2009.

 

Une grande partie de leur fausse doctrine provient d'une nécessité logique de compromettre et d’affaiblir la foi biblique ainsi que les doctrines des Écritures qui vont à l'encontre de leurs croyances et de leurs pratiques. Une grande partie de leur fausse doctrine provient également de leurs interprétations erronées de la théologie biblique ou de leur indifférence totale à l'égard de la théologie biblique. Pour incorporer leur hérésie, ils ont dû compromettre et affaiblir l'autorité de l'Ancien Testament.

 

La Doctrine Gnostique a été développée en affirmant la division de l'Alliance en une théologie de l'Ancien et du Nouveau Testament comme une distinction dans La Loi de Dieu (L1). Cette fausse doctrine provient d'une déformation totale de la promulgation de la loi à Israël au Sinaï par Moïse durant l'Exode.

 

Ils ont prétendu que Dieu avait promulgué la loi au Sinaï à Moïse et que cette loi avait été abolie. Ils ont prétendu que Christ avait donné une Nouvelle Alliance dans son ministère qui supplantait la loi donnée à Moïse. Cette affirmation montre une ignorance totale des textes de l’Écriture et est purement et simplement blasphématoire. Toute personne qui exprime de tels concepts est tout simplement une personne qui ne sait rien de l'enseignement biblique ou est un hérétique gnostique, et n'est ni Chrétien ni Musulman (Sourate 4:154).

 

Qui a promulgué la loi au Sinaï ?

L’Écriture dit clairement que c’est Christ qui était au Sinaï et qu’il a promulgué la loi à Israël (cf. Actes 7:30-53 ; 1Cor. 10:4). C’est tout à fait normal qu'il ait été dans l'Exode car Eloah lui a donné Israël comme son héritage parmi les fils de Dieu (Deut. 32:8 RSV, LXX, MMM). Cet elohim d'Israël a été identifié comme étant le Messie dans Psaume 45:6-7 et sa répétition dans Hébreux 1:8-9, ce qui montre clairement que cette entité est l'être qui est devenu Jésus Christ et qu'il avait un Dieu au-dessus de lui qui l'a nommé.

 

Dieu, personne ne l’a jamais vu ; personne n'a entendu Sa voix. Il habite dans une lumière inaccessible et Lui seul est immortel (1Tim. 6:16). C'était le seul dieu né, le monogenes Theos de Jean 1:18, qui parlait pour Lui (cf. Sur les termes : Monogenese Theos dans les Écritures Saintes et la Tradition (B4)).

 

Cet être, qui est devenu Christ, a été envoyé pour faire sortir Israël hors du pays d'Égypte et lui restituer les Lois de Dieu. Il devait relater à Israël et ce, par l'intermédiaire de Moïse, la structure administrative de la création sous cette loi. En outre, il a promulgué la peine de mort pour la violation de cette loi, y compris la violation du Sabbat en vertu du Quatrième Commandement. Quelle sorte d'esprit pervers dirait alors que cela ne s'applique pas aux autres, une fois qu'il est mort pour ce système en vertu de cette loi ?

 

La Logique du rejet de l'Alliance

Si Dieu appliquait de manière arbitraire Ses Lois, cela montrerait qu'Il n'est pas immuable et que la création n'est pas régie par les lois qui proviennent de Sa Nature. S'Il changeait ces Lois ainsi que le système qui en assure l'application sous le Messie, alors Il ferait acception de personnes, ce que l’Écriture dit qu’il n’est pas (Romains 2:11). On ne peut pas ordonner la mort de certains en vertu de la Loi et dire ensuite aux autres que la loi n'est plus pertinente, et être encore Dieu. L'Écriture est claire que les Saints élus sont ceux qui "Gardent les Commandements de Dieu et la Foi et le Témoignage de Jésus Christ" (cf. Apoc. 12:17 ; 14:12).

 

De plus, l'Alliance est liée à tous ces commandements et le Quatrième Commandement est le commandement qui identifie l'Alliance et la Foi. Cela a continué tout au long du Christianisme et est attesté comme étant l'objet de la persécution et des doctrines des Églises de Dieu jusqu'au Septième Siècle et au-delà, comme nous le voyons dans les Écritures et le Coran à la Sourate 4:154. De même, Les Lois de l'Alimentation (No. 015) ont été maintenues et observées par les Églises de Dieu et dans le Coran à la Sourate 3:93 (cf. Le Rôle du Quatrième Commandement dans l'Histoire des Églises de Dieu Observant le Sabbat (No. 170)).

 

Les églises qui étaient contrôlées par les Cultes des Mystères et du Soleil et par le système Binitaire d'Attis ainsi que par le système de Baal, et alors par le Dieu Triune, en sont arrivées à persécuter la vraie Foi. Les persécutions contre le système de Sabbat sont également décrites dans La Distribution Générale des Églises observant le Sabbat (No. 122).

 

Le dimanche est le jour d'adoration des Cultes du Soleil et ses fêtes de Noël et de Easter/Pâques sont interdites par la Bible. (cf. Jér. 10:1-9 ; 7:18 ; 44:19 ; Ézech. 8:14) (cf. Les Origines de Noël et d’Easter/Pâques (No. 235)). Le dimanche n’est entré dans le Christianisme qu’en 111 EC, en parallèle du Sabbat, et Easter/Pâques n’est entré dans le Christianisme qu’en 154 EC à Rome sous Anicet et n’est devenu obligatoire que pour ceux qui étaient en communion avec Rome en 192 EC sous Victor. "Noël" ou la fête du "Soleil Invincible" n'est entré dans le Christianisme que circa 475 EC en Syrie, à la suite des Cultes du Soleil au début de la période Dark Ice Age, lorsqu'ils ont eu froid et ont commencé à apaiser le soleil en se mettant aux Cultes du Soleil.

 

La croix est aussi un symbole des Cultes du Soleil. Christ a été tué sur un stauros et non sur une croix (cf. La Croix : Son Origine et Sa Signification (No. 039)). Un stauros était un pieu, souvent aiguisé aux deux extrémités, inventé par les Phéniciens. Ce n'est pas plus une croix qu’un bâton est une béquille (cf. Bullinger). 

 

En outre, tous ceux qui prétendent être des adhérents de l'Alliance doivent parler conformément à la Loi et au Témoignage, sinon il n'y a aucune lumière en eux (Ésaïe 8:20).

 

Il s'ensuit alors une revendication de la part de ces hérétiques Gnostiques Antinomiens selon laquelle la Loi ne s'applique qu'aux Juifs. Cela soulève la question suivante :

 

Qui était au Sinaï ?

Qui étaient les tribus à qui Dieu a donné la loi ? L'Alliance avait été donnée à Abraham et ainsi, ses descendants sont tous soumis à la Loi et à l'Alliance, ce qui inclut les Arabes et les Grecs Laconiens ou Spartiates, ainsi que les fils de Ketura et les Yéménites, ainsi que ceux qui sont allés en Perse, Bactria et les Indes.

 

Ceux qui étaient au Sinaï étaient tous d’Israël, y compris Juda, Issachar, Zabulon, à l’Est, en ordre de marche, conformément à Nombres 10:11 et suiv., et au campement, Siméon, Ruben et Gad au Sud, Éphraïm, Manassé et Benjamin à l’Ouest et Dan, Aser et Nephtali au Nord avec Lévi au centre du Temple et dispersés dans l’ordre de marche conformément à Nombres 10:11-28.

 

Il y avait aussi la Multitude Mixte de l'Exode qui était là et des ordres sous la loi ont été donnés pour que la loi leur soit appliquée ainsi qu'à tous ceux qui devaient entrer sur les terres d'Israël avec eux ou qui allaient les rejoindre plus tard. Ils étaient liés par la loi ou alors ils devaient être mis à mort. Les systèmes de leurs dieux étrangers ne devaient pas être autorisés sous peine de mort.

 

Quelles sont les nations soumises à l'Alliance ?

Les nations soumises à l'Alliance depuis le commencement étaient les Descendants d'Abraham, comme nous le voyons dans les documents 212A212B212C212D212E212F et 212G.

 

Après le règne de Salomon, Israël fut divisé en deux parties, la plus petite étant la tribu de Juda avec Benjamin et une partie de Lévi basée à Jérusalem et dans les terres de Juda. Israël était alors composé des dix autres tribus et elles, avec leurs Lévites dans 21 divisions, sont restées dans leurs emplacements jusqu'en 722 AEC (avant notre ère) quand elles ont été emmenées en captivité en deux segments sous les Assyriens.

 

Ils ont été dispersés au nord de l’Araxes et ont fusionné avec les Celtes hittites, les Celtes scythes et les Anglo-Saxons, les Lombards, les Héruli et les Jutes. Ils y sont restés jusqu'à la chute de l'Empire Parthe.

 

Après la formation de l'Église sous le Messie et les Soixante-dix, les soi-disant "Dix Tribus Perdues" ont été rejointes par les Apôtres et les Soixante-dix (cf. 122D ci-dessous) et se sont vu offrir la possibilité d'entrer dans les Églises de Dieu, ce que plusieurs ont fait. Plusieurs de Juda, d'Israël et des nations qu'ils avaient rejointes font partie des élus au sein de l'Alliance de Dieu et ont suivi et observé la Loi et le Témoignage. À la chute de l'Empire Parthe, la horde se déplaça vers l'Ouest en Europe et forma les nations de l'Europe Occidentale. Ces déplacements sont abordés dans le texte des Guerres Unitaires/Trinitaires (No. 268).

 

Y a-t-il eu une Deuxième Alliance ?

Le problème était que la loi ne pouvait pas être observée entièrement sous l'Alliance sans l’Esprit Saint, et l’Esprit Saint a été donné sur direction de Dieu aux patriarches et aux prophètes jusqu'au Messie.

 

Le Messie devait se qualifier pour devenir le Grand Prêtre [Souverain Sacrificateur] selon l'Ordre de Melchisédek, lequel était le sacerdoce original et intégral, et ce sacerdoce devait être à Jérusalem (cf. Le Commentaire sur Hébreux (F058)), et il en devint le Grand Prêtre, comme on nous l’explique dans Hébreux (cf. Le Commentaire sur Hébreux (F058)). 

 

L’Esprit Saint n'a été donné aux élus qu'après l'Acceptation de Christ en tant que La Gerbe Agitée (No. 106B). Le Moment de la Crucifixion et de la Résurrection (No. 159) explique  la chronologie en l’année 30 EC. Christ est retourné à l'Église et passa les quarante jours suivants avec eux en les préparant pour [la réception de] l'Esprit et pour leur mission à l'étranger, et Christ est retourné également pour parler aux démons qui sont dans le Tartaros (cf. Les Quarante Jours Suivant la Résurrection de Christ (No. 159A)).

 

L’Esprit Saint (No. 117) été donné à la Pentecôte en 30 EC et l'Église a été dispersée sous les Soixante-dix (cf. L’Établissement de l'Église sous les Soixante-Dix (No. 122D)). Christ et les Apôtres ont observé les Lois de Dieu et la Foi et le Témoignage de Christ. L’Église en entier a suivi et observé le Calendrier du Temple pendant 2000 ans jusqu’à ce que le système Hillel soit introduit dans le système de Sardes au XXe siècle. Sardes et Laodicée ont perdu la détermination correcte du Dîner du Seigneur au XXe Siècle. 

 

Le fait était qu’il n’y avait ni Seconde ni Nouvelle Alliance. C'était la même Alliance de Dieu (No. 152)). L’Église a reçu l’Esprit Saint pour qu'elle soit préparée à devenir elohim en tant que fils de Dieu (Jean 10:34-36) à partir de la Première Résurrection (No. 143A).

 

Ce qui s'est passé avec le Christ n'était qu'une réaffirmation de l'Alliance et une explication de notre rôle en tant que Corps du Christ (cf. Les Première et Deuxième Dépositions de l’Alliance de Dieu (No. 096B). Par sa mort, il s'est qualifié pour devenir notre Grand Prêtre (Souverain Sacrificateur) et pour nous conférer l’Esprit Saint comme un élément essentiel faisant partie des elohim (cf. Les Élus en tant qu'Élohim (No. 001)).

 

Il est correct de dire qu'une partie de la Loi a été accomplie en Christ, mais cela n'était que la loi Sacrificielle. Le reste de la Loi de Dieu a demeuré et nous sommes tenus de le suivre et de l’observer. Cet aspect de la Loi de Dieu est expliqué dans le texte La Distinction dans la Loi (No. 096). Cette division est acceptée et faisait partie de toutes les confessions de foi des systèmes Protestants de la Réforme. Cependant, elles ont échoué à restaurer l'Alliance et le Sabbat en tant que son signe, bien que la tentative ait été faite. Ils ne sont pas allés plus loin et se sont arrêtés aux enseignements d’Augustin d'Hippone et restèrent des hérétiques Gnostiques Antinomiens.

 

Ceux qui disent que la loi est abolie montre par là qu'ils ne sont pas Chrétiens et qu'il n'y a aucune lumière en eux (Ésaïe 8:20). L'Alliance est la base de la foi sur laquelle repose le Sabbat et le Quatrième Commandement en est le signe (cf. Ex. Ch. 20 ; Deut. Ch. 5 ; Apoc. 12:17 ; 14:12 ; Sourate 4:154).

 

Nos péchés ont été placés aussi loin que l'Est l’est de l'Ouest et nos factures d'endettement ou cheirographon à Dieu sous le péché ont été clouées au pieu ou stauros (Col. 2:14). Ce sont les Antinomiens menteurs et malhonnêtes qui ont déformé le cheirographon en le présentant comme la Loi de Dieu qui a été clouée au pieu. Ceux qui enseignent cette hérésie n'entreront pas dans le Royaume de Dieu.

 

C'est pour cette raison que le Dîner du Seigneur le 14 Abib, avant le sacrifice de Christ, a été établi comme la Fête ou “La Table Servie” (Q5) de sorte que par le corps et le sang de Christ dans le Pain et le Vin (No. 100) et le Lavement des Pieds  (No. 099) de ce sacrement, nos péchés annuels soient nettoyés sur une base progressive. Ce sacrement nous permet ensuite de commencer les Fêtes annuelles en commençant par la Fête de la Pâque et des Pains sans Levain au jour suivant.

 

Il n'y a donc qu'Une seule Alliance liée aux Lois du Seul Vrai Dieu. Il a envoyé Jésus-Christ, et les connaître c'est la vie éternelle (Jean 17:3). L'Alliance est liée à Sa Loi et le marqueur de cette Alliance est le Sabbat en tant que signe de Son Système et du Calendrier de Dieu (No. 156).

 

C’est Christ qui a donné la loi à Moïse au Sinaï et il a déclaré que "jusqu'à ce que le ciel et la terre passent, pas un seul iota ou trait de lettre ne passerait de la loi" (Matt. 5:18). Cela signifie que pas un point ou une virgule ne passera de la loi tant que le ciel et la terre existent encore. La création est ainsi liée à la loi car elle provient de Sa Nature même (cf. La Création B5). 

 

La Bible est très claire qu’au retour du Messie, les Lois de Dieu (L1) seront restaurées, de même que le calendrier de Dieu.

 

Le Sabbat et les Nouvelles Lunes seront restaurés et suivis et observés dans le monde entier sous peine de mort (Ésaïe 66:23).

 

Le Messie gouvernera à partir de Jérusalem avec les 144000 et chaque nation observera les Fêtes de Dieu sous la Grande Multitude des Élus et de l'Armée Loyale et enverra leurs représentants à Jérusalem à la Fête des Tabernacles chaque année. Si elles ne le font pas, elles n'auront aucune pluie en saison et elles subiront les plaies d'Égypte (Zach. 14:16-19). Les sécheresses commenceront à l'arrivée des Deux Témoins (No. 135) et dureront quatre ans jusqu'à la fin des Coupes de la Colère de Dieu. Les sécheresses seront liées à l'obéissance après cette période (cf. Les Guerres de la Fin Partie II : Les 1260 Jours des Témoins (No. 141D) et Les Guerres de la Fin Partie III : Armageddon et les Coupes de la Colère de Dieu (141E)).

 

La Période de Temps Allouée du Plan de Dieu

La Bible est très claire que Satan est le dieu de ce monde (2Cor. 4:4) et qu'il règne selon une période de temps déterminée que Dieu lui a donnée. Christ a dit que le temps de Satan doit être abrégé autrement aucune chair ne sera trouvée vivante (Matt. 24:22).

 

Le Plan de Dieu a toujours été compris pour être conçu sur la semaine avec les six jours ouvrables de la semaine alloués au règne de Satan, étant de six mille ans, et le Septième ou Jour de Sabbat en tant que le règne du Messie sous le système millénaire pendant mille ans. C'est ce que l'Apocalypse Chapitre 20:1-3 nous dit en tant que fait. Nous avons expliqué ce système sous le texte du Christianisme et l'Islam dans l'Alliance de Dieu (No. 096C).

 

Il en résulte que le règne de Satan cessera bientôt et ce, peu avant 2027 et qu’une grande partie de la Tribulation doit se produire en 2024. Il n'y a aucune possibilité que Dieu permette à Satan de gouverner plus longtemps que ce qu'Il lui a assigné, comme cela est expliqué dans le texte Les Grandes Lignes de la Chronologie de l’Âge (No. 272).

 

L'Église a toujours compris le plan en termes de semaine. Il ne fait aucun doute que l'Alliance de Dieu a été attribuée aux élus et ce, en préparation de leur ascension au pouvoir en remplacement des Démons lors de la Première Résurrection (No. 143A), qui se produit au retour du Messie. 

 

La lâcheté des antinomiens est évidente dans leurs affirmations concernant la nature toujours vivace de leur système sous les fausses religions des Cultes des Mystères et du Soleil et c'est écœurant. Combien de fois l'a-t-on dit ? "Oh pas de mon vivant."

 

Le texte d'Apocalypse 12:12 dit que Satan descend avec une grande colère, sachant que son temps est écoulé, pour aller contre les élus et la terre. Cette terre entière doit être détruite parce que c'est le Plan de Dieu que toute l'humanité se transforme en elohim sous l'Alliance de Dieu et qu’elle soit fusionnée avec Israël en tant que le corps de Christ de sorte que l'humanité entière devienne elohim sous les Lois de Dieu. Ainsi, ces Antinomiens, avec leurs doctrines, attaquent le Plan de Dieu même et font l'œuvre de Satan dans son intérêt.

 

Il s'ensuit donc que ces Antinomiens seront forcés d'obéir à Dieu et à l’autorité du Messie à son retour et ils se repentiront et obéiront ou mourront. Ils n'entreront pas dans le règne millénaire du Messie vivants sans s’être repentis. 

 

Le Messie a donné la Loi de Dieu à l'humanité et il imposera et exécutera la Loi de Dieu parmi l'humanité. Il s'ensuit comme une question de logique que si le Messie a donné la loi à Noé quand il les a scellés dans l'Arche, et a noyé tous ceux qui n'ont pas obéi et ont été corrompus, et qu’il a donné les Lois à Abraham, Ismaël, Isaac et Jacob, et à Moïse et Israël au Sinaï et aux prophètes et apôtres, et qu’il les imposera et les exécutera sous peine de mort quand il revient pour le Millenium et le Jugement, ces Lois sont alors maintenant opérationnelles pour tous dans la foi.

 

Dieu est immuable et ne change pas (Mal. 3:6) et Lui et Christ sont les mêmes hier, aujourd'hui et pour toujours (Hébreux 13:8).

 

Si vous souhaitez être dans la Première Résurrection, repentez-vous maintenant et observez les Commandements de Dieu et le Témoignage de Jésus-Christ (Apoc. 12:17 ; 14:12).

 

 

q