Christian Churches of God

[F045]

 

 

 

Commentaire sur Romains 

Introduction et Partie 1

 (Édition 1.0 20210307-20210307)

 

Commentaire sur les Chapitres 1 à 5.

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2021 Wade Cox)

(Tr. 2021)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://ccg.org/

 

 

 Commentaire sur Romains : Introduction et Partie 1 [F045]

Introduction

La Lettre aux Romains apparaît en premier dans l'Ordre Canonique des écrits de Paul. C'est le plus long et le plus lourd de ses écrits et peut-être le texte le plus influent, avec 1Corinthiens. La plupart des érudits considèrent que l'apogée de son travail se situe dans les années 54-58 EC (Ère Courante). Il développe toute la théologie de son expérience avec Christ et peut-être la puissance de ses écrits.

 

Lorsque Paul a écrit ce texte, il était en train de compléter les collectes pour le secours de l'Église de Jérusalem auprès des églises de Grèce et d'Asie Mineure. Certains chercheurs (érudits) pensent que son espoir en complétant les collectes était d'apaiser les soupçons à son sujet qu'il avait suscités dans sa persécution de l'église et particulièrement en Judée (cf. 15:25-27 ; 1Cor. 16:3-5 et 2Cor. les Chapitres 9-10). Il attendait l'occasion de se rendre à Jérusalem avec la collecte. À partir du chapitre 15:28, nous voyons qu'il avait l'intention de se rendre en Espagne et de s'arrêter à Rome en chemin pour y voir les membres de l'église, qui avait déjà été établie sous Linus qui, avec Aristobule, avait été ordonné par Christ dans le cadre des Soixante-dix (Luc 10:1,17 cf. L’Établissement de l'Église sous les Soixante-dix (No.  122D)).

 

Pierre n'a pas fondé l'Église à Rome. Il a fondé et opéré depuis Antioche vers le nord, en Parthie, en Scythie et en Thrace, avec son frère André. Il est allé en Italie bien plus tard dans sa vie. Il n'a jamais été évêque de Rome.

 

La famille d'Aristobule était à Rome (16:10b) et il avait établi l'église en Grande-Bretagne sur un terrain de 12 Hides de surface de terre à Glastonbury, données par Arviragus (en tant que roi des Siluriens). Arviragus était l'oncle de Linus et le beau-fils de Joseph d'Aramathea [d'Arimathée]. À cette époque, Arviragus avait été captif à Rome avec Caradog (Caractacus), le père de Linus, roi des Cantii et des Catavellauni. Linus fut martyrisé après la mort de Claudius et de Caradog lors de la montée de Néron. Le petit-fils d'Arviragus, Meurig, se rendit en Grande-Bretagne en tant qu’acheteur [un client] roi des Britanniques. Sa femme était la fille de son second cousin, Cyllin ap Caradog. Elle est retournée en Grande-Bretagne avec lui. Il était également connu sous le nom de St. Marius (cf. L’Origine de l'Église Chrétienne en Grande-Bretagne (No. 266) ; Les Hittites dans la Maison de David (No.  067C)).

 

Les commentaires concernant le fait que Paul a la même mère que Rufus (16:13) donnent lieu à l'affirmation que Paul a peut-être été marié à la sœur de Rufus et aussi à partir de ses demandes ailleurs pour avoir le droit d'avoir sa propre femme, (et aussi une femme pour un autre compagnon d’œuvre là) considérée comme à la charge des églises (cf. 1Cor. 9:5-6).

 

Paul a écrit cette lettre expliquant l'évangile et la prédestination de Dieu dans le but de s'assurer leur soutien pour l'œuvre à l'ouest en Espagne.

 

Paul développe le texte de la Salutation et de l'Action de grâce avec l'affirmation du besoin de rédemption du monde (1:18-3:20). Il parle de la Loi et du fait qu'elle est écrite sur le cœur et observée par ceux qui ont la foi par la foi (3:21-27) (cf. chapitres 2-3), tant par les Juifs que par les Grecs et tous les Barbares. Il évoque ensuite l'acte salvateur de Dieu en Christ. Il discute de la nature de cet acte et de la justice de cet acte qui se manifeste en dehors de la loi, bien que la loi et les prophètes en rendent témoignage (3:21-4:25) et la vie nouvelle rendue disponible par cet acte (5:1-8:39).

 

Le chapitre 8 est le texte critique de la Prédestination des élus dans l'appel de Dieu. Il écrit ensuite au sujet de la place du peuple de Juda dans ce plan avec l'appel des Juifs et des Gentils et leur place dans l'appel et la place d'Israël dans cette structure (les chapitres 9-11). À partir du chapitre 12, Paul développe les enseignements éthiques de la foi et termine par quelques remarques personnelles. L'intention et la structure des chapitres sont expliquées ci-dessous.  

 

Aperçu du Livre - Romains

par E.W. Bullinger


Romains 1:1-6. L'ÉVANGILE. PROMIS AUPARAVANT PAR LES PROPHÈTES, ET RÉVÉLÉ PAR EUX. JAMAIS CACHÉ.
Romains 1:7. SALUTATION.
Romains 1:8-10, PRIÈRE CONCERNANT LA VISITE DE PAUL CHEZ EUX.
Romains 1:10-13. LE DÉSIR DE PAUL DE LEUR RENDRE VISITE.
Romains 1:14-16. SON MINISTÈRE DE L'ÉVANGILE.
Romains 1:16 - Romains 8:39. DOCTRINAL.
Romains 9:1 - Romains 11:35. DISPENSATIONNEL.
Romains 11:36. L'ATTRIBUTION. LA SAGESSE DE DIEU. QUANT AUX DISPENSATIONS.
Romains 12:1 - Romains 15:7. PRATIQUE.
Romains 15:8-12. DISPENSATIONALISTE.
Romains 15:13-21. SON MINISTÈRE DE L'ÉVANGILE.
Romains 15:22-29. LE DÉSIR DE PAUL DE LEUR RENDRE VISITE.
Romains 15:30-33. PRIÈRE CONCERNANT LA VISITE DE PAUL AUPRÈS D'EUX.
Romains 16:1-24. SALUTATION.
Romains 16:25-26. LE MYSTÈRE. JAMAIS PROMIS OU RÉVÉLÉ AUPARAVANT, MAIS GARDÉ SECRET À TRAVERS [TOUS] LES TEMPS
DE L'ÂGE.
Romains 16:27. L'ATTRIBUTION. À "DIEU SEUL SAGE", QUANT AU MYSTÈRE.

NOTES SUR L'ÉPÎTRE AUX ROMAINS.


1. ROMAINS vient en premier dans l'ordre des trois grandes épîtres doctrinales (Annexe-192). Et à juste titre, car elle contient l'ABC de l'éducation du croyant. Tant que la leçon n'est pas apprise, nous ne savons et ne pouvons rien savoir. L’Esprit Saint l'a placé en premier dans l'ordre canonique parce qu'elle se trouve au seuil de tout enseignement de l’"église", et si nous nous trompons ici, nous nous tromperons complètement. La conception et la portée de l'Épître fournissent la clé d'une interprétation correcte, comme le montre la structure de l'épître dans son ensemble. Le grand sujet est la révélation de la colère de Dieu contre le péché, et qui est le terrain sur lequel seul le pécheur peut se tenir dans la justice devant Lui. Le texte fondamental est "Le juste vivra par la foi" (Romains 1:17), et le texte montre que les Juifs comme les païens sont loin de l'étendard de la gloire de Dieu (Romains 3:23). Tous pareils aux pécheurs, enfermés sous le péché, et ayant besoin d'une justice Divine, la seule différence étant qu’au Juif avaient été confiés les oracles (énoncés ou révélations) de Dieu.


2. La caractéristique principale de l'Épître est la longue portion doctrinale de Romains 1:16 jusqu’à Romains 8:39. Cela montre que la doctrine (instruction, 2Timothée 3:16) est la partie importante et domine le tout. Elle révèle ce que Dieu a fait avec les "péchés" et avec le "péché" ; et comment le pécheur sauvé, sorti de la dégradation la plus profonde, est justifié par la foi, et uni à Christ dans sa mort, son ensevelissement, et sa vie de résurrection. Il lui enseigne que, bien que sa nature de "vieil Adam" continue avec lui jusqu'à la fin, dans une hostilité toujours présente envers Dieu, il n'y a cependant pour ceux qui sont en Christ aucun jugement et, par conséquent, aucune séparation "de l'amour de Dieu qui est en Christ Jésus notre Seigneur".


3. Les chapitres de Romains 9:11 sont dispensationalistes, et nous expliquent les relations de Dieu avec les "Juifs" et les "Gentils". Le Juif est pour l'instant mis à l'écart "jusqu'à ce que la plénitude des païens soit entrée", et pendant cette période "l'aveuglement (la dureté) en partie est arrivé à Israël" (Romains 11:25).


Romains 11:4. Le reste de l'Épître est consacré à des conseils pratiques sur la vie du croyant et se termine par le post-scriptum concernant le "mystère" (Romains 16:25, Romains 16:26) ; voir l’Annexe-193 [pour le sujet sur le mystère].


5. L'Épître a été écrite à partir de Corinthe au printemps de l'an 58 EC, pendant la quatrième année de Néron (voir les Annexes-180 et 192) ; probablement pendant le séjour de Paul en Grèce après le départ d'Éphèse (Actes 20:2 ; Actes 20:3). Il a été envoyé par Phèbe, "serviteur de l'Église... à Cenchrée" (Romains 16:1).

 

**************

Romains - Commentaire biblique provenant de Free Bible Commentary in easy English

Une liste de mots à la fin [du texte à l'adresse url ci-dessus] explique les mots accompagnés d’un astérisque *.

 

À propos des premiers Chrétiens à Rome

Rome était la ville la plus importante du monde à l'époque de Paul. Elle avait une vaste armée. Cette armée contrôlait tous les pays qui entourent la mer Méditerranée. Les dirigeants de Rome étaient donc extrêmement puissants et riches. Ils employaient beaucoup de personnes. De nombreux esclaves devaient travailler à Rome. Et Rome était également une ville importante pour le commerce.

 

Paul n'avait pas encore visité Rome au moment où il a écrit cette lettre. Paul a écrit la plupart de ses lettres à des églises qu'il avait lui-même fondées. Mais l'église de Rome était différente. Il y avait déjà beaucoup de Chrétiens à Rome bien avant que Paul n'y arrive.

 

La Bible et d'autres récits de documents anciens nous aident à comprendre l'histoire de cette importante église :

1. Environ l’an 30 *A.D. La première église chrétienne a vu le jour à Jérusalem, le jour appelé *Pentecôte. Ce jour-là, Pierre *prêcha à de nombreux visiteurs de Jérusalem. Parmi eux, il y avait des "visiteurs de Rome, tant *juifs que *païens, qui croyaient à la *religion juive". Certains d'entre eux faisaient probablement partie des 3000 qui sont devenus Chrétiens (Actes 2:9-11 ; 2:41). Ils ont apporté l'Évangile à Rome.

 

2. En l’an 49 *A.D. L’*Empereur Claude a ordonné aux *Juifs de quitter Rome. Il y avait eu des problèmes entre les *Juifs. Un *Romain nommé Suétone a écrit que quelqu'un, appelé "Chrestus", avait causé ces troubles. Chrestus était peut-être un *Juif qui avait causé les troubles. Mais "Chrestus" est peut-être le même que "Christus" (c'est-à-dire *Christ). Les *Juifs se sont opposés à ceux qui *prêchaient le message sur *Christ. Les problèmes ont donc peut-être commencé à ce moment-là.

 

3. Aquila et Priscille de Rome étaient probablement (sic) des Chrétiens avant de rencontrer Paul à Corinthe (Actes 18:1-3). Plus tard, ils sont probablement retournés à Rome, après avoir travaillé à Corinthe et à Éphèse. Les Chrétiens avaient l'habitude de se réunir chez eux (Romains 16:3-5).

 

4. En l’an 57 *A.D. Paul a probablement écrit cette lettre vers l’an 57 *A.D. Il n'avait pas encore visité Rome. Mais il connaissait beaucoup de gens dans l'église de Rome. De nombreux *Gentils [païens] ainsi que des Chrétiens *juifs étaient déjà membres de l'église à Rome. Dans sa lettre, Paul dit que les chrétiens *païens ne doivent pas se considérer comme plus importants que les *frères Chrétiens *juifs (Romains 11:18-20).

 

5. En l’an 60 *A.D. Paul est arrivé à Rome comme prisonnier. Des Chrétiens de Rome le rencontrèrent sur la route Appienne pour l'accompagner à Rome (Actes 28:14-16). Paul a passé deux ans à Rome. Bien que prisonnier, il était capable de *prêcher et d'enseigner (Actes 28:30-31). Son plan était de visiter l'Espagne (Romains 15:24). Mais nous ne savons pas s'il en a été capable.

 

6. En l’an 64 *A.D. Les Chrétiens furent blâmés pour le grand incendie que l'empereur Néron lui-même avait peut-être déclenché. L'écrivain Tacite parlait d'un grand nombre de Chrétiens. Il les qualifie d'"ennemis de la famille humaine des gens".

 

7. Il existe des preuves de l'existence de tombes chrétiennes dans les catacombes (tombes souterraines à Rome) avant l’an 100 *A.D.

 

La lettre de Paul

1. Paul a dicté sa lettre à Tertius (Romains 16:22). Paul l'a écrite pendant son séjour à Corinthe, probablement vers l’an 57 *A.D.

2. Paul a établi des églises dans de nombreuses villes. Mais il veillait à ne pas perturber le travail des autres (Romains 15:20). Cependant, l'église de Rome n'était pas le résultat du travail d'une personne en particulier. [autre que de celui de Linus, ndlr]. Ainsi, Paul ne perturberait le travail de personne s'il se rendait à Rome. Et pendant de nombreuses années, Paul avait voulu rendre visite aux Chrétiens de Rome. Il avait achevé son travail en Orient. Il y avait des anciens (les dirigeants de l'église) pour s'occuper et prendre soin des nouvelles églises. Paul voulait visiter Rome sur son chemin vers l'Espagne (Romains 15:23-24).

 

3. La lettre a été envoyée pour plusieurs raisons :

a) pour préparer l'église de Rome à sa visite.

b) pour donner une explication claire de l'*évangile.

c) pour donner la vérité sur la *foi Chrétienne à tous les Chrétiens de Rome qui en auraient une idée fausse.

d) pour donner des conseils pratiques sur la manière dont les Chrétiens doivent se comporter les uns envers les autres (chapitres 14-15).

e) pour donner des conseils pratiques sur la manière dont les Chrétiens doivent se comporter envers leurs dirigeants (Romains 13:1-7).

f) pour unir les Chrétiens *juifs et les *païens. Dans de nombreuses églises, il y avait eu de sérieuses disputes entre chrétiens *juifs et chrétiens *païens. Les Chrétiens *juifs disaient que Dieu avait donné Sa Loi dans la Bible. Ils ont donc dit aux Chrétiens *païens d'y obéir. Mais les Chrétiens *Gentils [païens] ont dit que Dieu leur avait donné la liberté. Donc, ils ne voulaient obéir à aucune règle ou tradition *juive.

g) pour exhorter les Chrétiens de Rome à aider Paul dans son œuvre. Il pourrait avoir besoin de leur aide pour poursuivre son voyage en Espagne (Romains 15:24). Et il avait besoin que les Chrétiens de Rome le soutiennent et l'encouragent par leurs prières (Romains 15:30-32).

 

*********

Objet des Chapitres

Chapitre 1

Au chapitre 1:1-7, Paul expose par écrit ses lettres de créance et son but.

 

1Paul, serviteur de Jésus-Christ, appelé à être apôtre, mis à part pour l'Évangile de Dieu

C'est l'évangile de Dieu et il a été donné à Jésus-Christ. Nous sommes tous mis à part à cette fin (v. 1).

2 qui avait été promis auparavant de la part de Dieu par ses prophètes dans les Saintes Écritures, 3 et qui concerne son Fils né de la postérité de David, selon la chair, 4 et déclaré Fils de Dieu avec puissance, selon l'Esprit de sainteté, par sa résurrection d'entre les morts, Jésus-Christ notre Seigneur,

 

Christ était un fils de Dieu, l'un des multiples fils de l'Armée, avant son incarnation (Job 38:4-7 ; 1:6 ; 2:1 ; Deut. 32:8 ; Ps. 45:6-7 ; Héb. 1:8-9). Il a mis tout cela de côté et est devenu un être humain. Nous ne pouvons pas dire que Christ a conservé une partie de lui-même dans la Divinité ou en dehors de lui-même. Paul dit très clairement ici que Christ a été désigné fils de Dieu en puissance selon l’Esprit Saint, par sa résurrection des morts. Il a mis de côté [abandonné] sa filiation pour devenir un humain afin de devenir le premier fils de Dieu de l'espèce humaine. Par ce processus, il a pu devenir le Grand Prêtre [Souverain Sacrificateur] des armées céleste et terrestre combinées.  Rien de Jésus-Christ n'est resté à l’extérieur de son existence humaine. C'est la doctrine de l'Antichrist. La doctrine de l'Antichrist enseigne que Christ a une partie de lui-même séparée de son entité en tant qu'être humain et que d'une certaine manière, il a conservé une partie de sa divinité à l’extérieur de son existence physique. Il ne l'a pas fait (vv. 2-4).

 

La foi a ensuite été étendue aux nations. C'était la structure de l'obéissance de la foi. Notre foi est l'obéissance à Dieu et la reconnaissance que seul Dieu est le Véritable Dieu (v. 5).

 

Notre condition pour l'héritage de la Vie Éternelle (No. 133) et Sur l’Immortalité (No. 165) à partir de Jean 17:3 est la connaissance de Celui qui est le Seul Véritable Dieu et de Son fils Jésus-Christ. Jésus-Christ n'est pas Celui qui est le Véritable Dieu. La Bible insiste sur ce point. Il est tout à fait clair que l'obéissance de la foi est envers Celui qui Seul est le Véritable Dieu, c'est-à-dire Dieu le Père, le Dieu Très-Haut. C'est la condition pour recevoir la filiation lors de la rédemption de nos corps, à partir de la Prédestination (No. 296) de Romains 8:29-30. Cela inclut tous ceux qui sont appelés à appartenir à Jésus-Christ (v. 6-7).

 

Ainsi, nous établissons la Divinité dans les sept premiers versets ainsi que la compréhension de la foi du Seul Véritable Dieu, et que Christ a mis de côté [abandonné] sa filiation et est devenu un humain et a reçu sa position céleste dans la filiation de nouveau lors de la rédemption de son corps à sa résurrection.

 

Christ était préexistant, comme nous le voyons expliqué dans le document d’étude La Préexistence de Jésus-Christ (No. 243). Il n'y a, cependant, aucune existence de Jésus-Christ à l’extérieur de son humanité et ce, jusqu'à sa résurrection (cf. Les Quarante Jours suivant la Résurrection de Christ (No. 159A). Affirmer cela comme un fait nie le sacrifice de Jésus-Christ et nie la totalité de sa résurrection, et est une doctrine de démons. La Trinité est elle-même une doctrine de démons, et de là découlent deux autres doctrines (cf. Binitarisme et Trinitarisme (No. 076) et Dithéisme (No. 076B).

 

Il ne fait aucun doute dans l'esprit de Paul qu'il a servi Dieu dans l'Évangile, tel qu'il a été établi par son maître Jésus-Christ. Il n'y a pas de conflit dans l'esprit de Paul sur le fait qu'il puisse y avoir deux dieux ou que Christ soit un vrai dieu. (v. 8-9).

 

Aux versets 10-11, Paul dit qu'il aspire à réussir à venir vers eux afin de leur transmettre un don spirituel pour les fortifier. Pourquoi a-t-il eu besoin de faire cela ? L'Église était à Rome, le centre de l'Empire de Fer, qui a suivi l'Empire de Bronze, que nous voyons symbolisé et prédit dans la Statue de Daniel (Dan. 2:1-49). L'Empire de Fer a arraché et tout détruit. Son siège était le centre de l'idolâtrie, dans la continuité de Babylone, en tant que la tête de son système.

 

À partir des versets 8-10, Paul s'adresse aux Romains et déclare que leur foi est proclamée dans le monde entier et qu'il les mentionne (dans la prière) sans cesse (v. 9) et demande qu'il vienne à eux. Les saints qui s'y trouvent avaient besoin d'être fortifiés et de compréhension (v. 10-13). Paul dit qu'il était dans l'obligation de prêcher l'évangile aux Grecs et aux barbares et qu'il était donc également désireux de prêcher l'évangile à ceux qui se trouvaient à Rome (v. 14-15). Il dit qu'il n'a pas honte de l'Évangile car il est la puissance de Dieu pour le salut de tous ceux qui ont la foi, soit d'abord aux Juifs, soit aux Grecs. Car c'est en lui que la justice de Dieu se révèle par la foi pour la foi. Il est écrit : "Celui qui, par la foi, est juste, vivra (Hab. 2:4). La foi est la base du salut (Héb. Ch. 11). C'est dans ce texte que certains universitaires (érudits) prétendent que la foi est la seule condition du salut, et, par là même, cherchent à éliminer la Loi de Dieu (L1), comme base de la foi. Cependant, Paul ne permet pas cela, d'après ses commentaires ci-dessous et ailleurs (cf. Paul Partie I : Paul et la Loi (No. 271)).

 

Remarquez que les versets sont décomposés en séquence. Il y a sept versets pour établir la divinité, puis cinq autres. Il s'agit de sept et de cinq à douze. Il s'agit de la fonction des nombres de la grâce et de l'esprit. Ils se rapportent également aux paraboles.

 

Ici, aux versets 14-17, nous voyons les exigences de la foi et les exigences de l'encouragement mutuel et le fait que la foi mène à la justice. Cependant, la foi elle-même ne conduit pas à la justice. C'est la foi que Dieu donne, la foi que la parole de Dieu est vraie et que Dieu a donné Sa parole pour l'éducation des saints. Cette foi nous donne alors la capacité d'être justes dans l’Esprit Saint (No. 117), par l'obéissance à la loi sous la grâce de Dieu à travers Jésus-Christ (vv. 14-17).

 

Rome

Paul est venu à Rome comme prisonnier en l’an 60 EC (de notre ère), dans la 33e année du Jubilé, dans la Cinquième année du Cinquième Cycle de Sabbat du Calendrier du Temple (No. 156). Paul a rencontré des compagnons Chrétiens sur la Voie Appienne et il a été escorté à Rome (Actes 28:14-16).

 

Paul devait être exécuté à Rome après que Linus eut été martyrisé plus tôt suite à l'empoisonnement de Claudius (circa. l’an 54 EC) (et apparemment de son père Caradog). Pierre aurait également été crucifié par Néron (r. 54-68 EC), ou son représentant, lors de son voyage en Italie depuis la Parthie après la mort de Paul. En l’an 63/4 EC, Jacques, frère de Christ et évêque de Jérusalem, y fut martyrisé. Puis, en l’an 64 EC, Néron met le feu à Rome et accuse les Chrétiens de Rome. C'était la Deuxième année du Sixième Cycle et, au cours des huit années suivantes, jusqu'à la Première Année du Septième cycle, Jérusalem devait être systématiquement réduite et détruite en l’an 70 EC, conformément à la prophétie du Signe de Jonas et aux Soixante-dix Semaines d'Années (Dan. 9:24-27). (cf. Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple (No. 013) ; L’Établissement de l'Église sous les Soixante-dix (No. 122D) ; et la Guerre avec Rome et la Chute du Temple (No. 298)).

 

À partir de l'an 64 EC, après le martyre de Jacques, frère de Christ, son oncle Clophas (mari de Maria, la tante de Christ) a été élu à sa place mais il est mort cette année-là et Siméon (Simon), le fils de Clophas, a été nommé à sa place et a emmené l'église à Pella pour la protéger contre la destruction finale de la soixante-dixième semaine des années.

 

À partir des versets 18-32, Paul établit ensuite la foi de sorte que la Colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute méchanceté des hommes qui par leur méchanceté suppriment la vérité. Paul avance ensuite le principe de base de la Vérité et c'est que : "Ce que l'on peut connaître de Dieu est évident dès la création, car Dieu le leur a montré." Depuis la création du monde par Dieu (Job 38:4-7), Sa nature invisible, à savoir Sa puissance éternelle et Sa déité, est clairement perçue dans les choses qui ont été faites. Les gens sont donc sans excuse. Comme le dit également Jean, "le péché est une transgression de la Loi (1Jean 3:4)". Comme l'a enseigné Christ : Tant que le ciel et la terre ne passeront pas, pas un iota ou un point ne passera de la loi, jusqu'à ce que tout soit accompli (Matt. 5:18). Il en est ainsi parce que la Loi procède de la Nature de Dieu (cf. B5).

 

Paul dit que bien que les gens aient connu Dieu, ils ne L'ont pas honoré en tant que Dieu ni ne Lui ont rendu grâce. Les gens sont devenus futiles dans leur pensée et, par leur idolâtrie, leur esprit insensé s'est assombri (vv. 19-21). En prétendant être sages, ils sont devenus fous et ont échangé la Gloire du Dieu Immortel contre des images ressemblant à des hommes mortels, ou à des oiseaux, ou à des animaux, ou à des reptiles (vv. 22-23).

 

C'est ainsi que, faute d'adorer le Seul Véritable Dieu et de garder ainsi que d’observer Ses Lois dans la justice par la foi, les gens ont été livrés à leurs propres convoitises et au péché, comme nous le voyons en détail au verset 24. C'est pourquoi Dieu les a livrés, dans les convoitises de leur cœur, au déshonneur de leur corps entre eux, parce qu'ils ont échangé la vérité sur Dieu contre un mensonge et qu'ils ont adoré et servi la créature plutôt que le créateur qui est béni pour toujours. Amen ! (vv. 24-25).

 

Lorsque les églises ont été pénétrées par les Binitaires/Dithéistes du culte du dieu Attis ainsi que des systèmes de Baal et qui se sont ensuite développées et qui sont devenues plus tard les Trinitaires (circa. 381-451 EC), ces gens ont commencé à fabriquer des idoles et à les vénérer et à créer des images et des jours des Cultes des Mystères et du Soleil. Les plus anciennes fêtes et jours de culte sont entrés dans l'église de 110 à 386 EC (cf. Les Origines de Noël et d’Easter/Pâques (No. 235)). Alors que Paul et les Églises de Dieu observaient et enseignaient selon la Loi et le Témoignage (Ésaïe 8:20), en moins de cent ans, tout a commencé à s'effondrer à partir de l'introduction du Gnosticisme et des cultes du Soleil, comme cela avait été le cas en Galatie et en Collossae (cf. Les Commentaires (F048) et (F051) ci-dessous et de l'Hérésie dans l'Église Apostolique (No. 089)).

 

Liés à l'idolâtrie mentionnée par Paul au chapitre 1:16-32, ils ont également commencé à créer des Doctrines des Démons liées à cette idolâtrie et ces aspects sont couverts dans les Textes des Doctrines de Démons des Derniers Jours (No. 048). La première doctrine des démons est l'enseignement selon lequel il faut s'abstenir de se marier. Cette doctrine est celle du Spiritisme, qui recherche l'union ou l'affinité spirituelle. L'intention de cette doctrine des démons est de s'attaquer à la base même de l'unité d'enseignement que Dieu a choisi de traiter comme exemple de Son système. Cette unité est la famille. En détruisant la stabilité de la famille, les démons détruisent l'élément de base (ou pierre angulaire) de notre société. Nous voyons cette société s'effondrer sous nos yeux parce que les gens commencent à vivre ensemble en dehors du mariage. Il est fondamental pour notre compréhension et notre relation avec Jésus-Christ et notre adoration de Dieu (1er Grand Commandement) que la cellule familiale soit comprise (5e Commandement). L'effondrement des systèmes familiaux et nationaux s'inscrit ensuite dans la perversion de Sodome et Gomorrhe (6e, 7e, 8e, 10e Commandement).

 

Le processus de cette doctrine est accompagné d'idolâtrie. Ce concept est développé dans son intégralité par Paul dans Romains 1. Ces versets concernent toute la question du culte et la cause de l'adultère et de l'immoralité dans la société. C'est la même base que l'adultère spirituel dans notre relation avec Dieu, qui est l'idolâtrie et la sorcellerie.

18 La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive,

 

Ce texte est également traduit par "retenir la vérité dans l'injustice". Le concept auquel Paul veut en venir est que les gens qui ne disent pas la vérité, dissimulent des informations. Paul est très clair sur le fait que quiconque retient la vérité dans l'injustice recevra la colère de Dieu du ciel. C'est une promesse que Dieu fait par l'intermédiaire de Paul (v. 18).

 

Nous passons maintenant de la structure de la Divinité (qui provient du Seul Véritable Dieu) ainsi que de la foi, à l'observation de la Divinité et la preuve et ce, à partir de la création (vv. 19-20). Au fur et à mesure que nos connaissances augmentent, nous démontrons maintenant l'existence de Dieu. L'Évolution est progressivement écartée. Elle est fondamentalement disjointe et dysfonctionnelle. Nous découvrons et constatons que l'univers montre une puissance de Dieu. La seule chose qui puisse être débattue entre les scientifiques est la nature réelle de Dieu (vv. 21-23).

 

Ce changement n'est pas une transposition directe. C'est une chose progressive et il a fallu beaucoup de temps pour y parvenir. Ils sont passés de la reconnaissance de Dieu comme Dieu, et au sein du Christianisme, ils ont ensuite élevé Jésus-Christ au rang de Dieu et ont commencé à l'adorer. Après avoir fait cela, ils ont ensuite élevé les saints au même statut et ont commencé à les adorer (vv. 21-23). Enfin, ils ont commencé à prier les images de "Marie" et d'autres idoles de ce genre, perdant complètement de vue la compréhension de la résurrection. Mariam, appelée à tort Marie, est morte ! (cf. le document d’étude La Vierge Mariam et la Famille de Jésus-Christ (No. 232)). Mariam, appelée Marie, sera ressuscitée avec les autres saints lors de la Première Résurrection (No. 143A). Jésus-Christ est la seule personne qui a été ressuscitée et emmenée au ciel (Jean 3:13).

 

La conséquence de cette idolâtrie est donc une détérioration progressive de la pensée des personnes concernées. Leur esprit devient de moins en moins clair. C'est ce qui se produit lorsque nous arrivons aux étapes du verset 24 et du verset 25. Une fois que nous arrivons à la détérioration mentale de l'idolâtrie, nous sommes livrés à des convoitises contre nature (vv. 24-25). Cette perversion passe ensuite à l'adultère, puis à d'autres perversions telles que l'homosexualité et le lesbianisme, et cela va s'aggraver. Les gens ne comprennent pas la séquence de la progression de la détérioration.

 

La doctrine des démons s'établit au départ dans l'attaque de la divinité, puis progresse. Ensuite, Dieu livre les gens à leurs propres convoitises. Nous le constatons maintenant dans cette société où les gens sont devenus impies mais ils ne l'ont pas fait sans être punis. Leur société s'est toujours effondrée. La société est devenue fondamentalement pervertie, ce qu'elle est maintenant. La société doit se repentir de cette perversion. Il faut rétablir sa relation avec Dieu pour la surmonter et nous ne pouvons pas surmonter ces problèmes tant que nous ne reconnaissons pas Dieu et que nous ne nous repentons pas et ne rétablissons pas notre relation avec Dieu à travers Jésus-Christ. Si nous adorons Jésus-Christ, nous faisons exactement la même chose que si nous adorions n'importe quel autre elohim, autre que Dieu le Père. Nous attribuons au Christ le même péché que celui que nous attribuons à Satan (Le Premier Commandement : Le Péché de Satan (No. 153)).

 

Une phrase l'explique. La violation de la compréhension de la divinité entraîne les perversions et la bassesse de cette société (vv. 25-28). Les commandements violés sont énumérés avec les péchés comme suit :

Toutes sortes de méchanceté (1er Grand), de mal (1er G), de convoitise (10e), de malice (6e), d'envie (6e, 10e), de meurtre (6e), de conflit (2e G, 6e), de tromperie (9e), de malignité (6e, 9e,10e), de commérage (6e, 9e), de calomnies (6e, 9e), de haine de Dieu (1er G, 1er, 2e, 3e, 4e), d'insolence (1er G, 3e, 5e). La méchanceté (1er G, 2e G, 3e, 10e), la vantardise (ibid), les artisans du mal (1er G, 2e G), la désobéissance aux parents (5e), la folie (1er G et 2e G, 3e), l’incrédulité (ibid, 7e), l'insensibilité (ibid, 7e, 10e), l'impitoyabilité (3e, 6e), et ces choses découlent de la rupture de notre relation avec Dieu. Toutes ces choses concernent les relations avec l'unité familiale et l'unité sociale et sont le résultat final des problèmes de la Divinité (vv. 29-32). Bien qu'ils connaissent les lois et les décrets de Dieu et que ceux qui font de telles choses méritent de mourir (selon la loi), non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les pratiquent.

 

Cela en arrive maintenant au stade où les gens appellent le bien le mal, et le mal le bien. Les personnes qui dénoncent ces pratiques sont elles-mêmes dénoncées (v. 32).

 

Chapitre 2

À partir du chapitre 2, Paul condamne ensuite ceux qui jugent les autres. Ces gens condamnent ceux qui font les choses qu'ils font eux-mêmes et encourent ainsi le jugement de Dieu (v. 1-2). Ceux qui font de telles choses encourent le jugement de Dieu (v. 3) (cf. Apoc. Ch. 3). Paul conduit ensuite au concept de la bonté, de la tolérance et de la patience de Dieu. C'est par la dureté et l'impénitence de leur cœur que les gens accumulent pour eux-mêmes la colère lorsque le juste jugement de Dieu sera révélé à la fin de l’âge (v. 4-5). Car Dieu rendra à chacun selon ses œuvres (v. 6). Ce n'est que par la patience à bien faire, que les élus recherchent la gloire, l'honneur et l'immortalité. Dieu donnera la Vie Éternelle (No. 133). Cependant, ceux qui sont factieux et n'obéissent pas à la vérité verront la colère et la fureur (v. 8). Il y aura de la tribulation et de la détresse pour tout individu qui fait le mal, qui est le péché, qui est une transgression de la Loi de Dieu (1Jean 3:4). D'abord le Juif, puis le Grec et tout autre individu (v. 9). Mais gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, tant Israélite que païen, car Dieu ne fait preuve d'aucune partialité ni d’Acception des Personnes (No. 221).

 

À partir des versets 12-16, Paul développe ensuite la Loi et le facteur central [clé] du salut. (cf. La Relation entre le Salut par la Grâce et la Loi (No. 082)).

 

Ceux qui pèchent sans la Loi périront sans la Loi. Ceux qui pèchent sous la Loi périront sous la Loi. Ainsi, ceux qui existent en dehors de la loi périront et n'entreront donc pas dans le Royaume de Dieu. Ainsi, ceux qui pèchent sous la loi seront également jugés par la loi lors des résurrections. Les élus sont jugés avant la Première Résurrection (No. 143A), et si nécessaire, confinés à la Deuxième Résurrection (No. 143B) avec la population générale pour se recycler. C'est la volonté de Dieu qu'aucune chair ne périsse (2Pierre 3:9), par conséquent aucune ne périra et seuls ceux qui sont capables d'assurer le recyclage approprié, la bonne rééducation du monde entreront à la Première Résurrection pour le Sabbat du Millénaire sous le Messie.

 

Le péché est l'anarchie ou la transgression de la Loi (1Jean 3:4). Le péché est passible de la peine de mort, qu'il soit commis dans des administrations soumises à la Loi ou en dehors de la Loi. Il importe peu que l'administration décrète des lois différentes. Ceux qui pèchent meurent à moins qu'ils ne soient restaurés à la nouveauté de la vie dans le salut de Christ. Ils observent alors la Loi de Dieu telle qu'elle a été donnée à l'humanité par Christ, à la fois au Sinaï par Moïse pour Israël, et au monde par son incarnation en Judée (cf. Actes 7:33-55 ; 1Cor. 10:1-4 (F046ii).

 

Ce n'est que par la réception de l’Esprit Saint sous la Direction de Dieu par Sa Divine Prédestination (No. 296) (cf. Rom. 8:28-30 ci-dessous dans la Partie II) qu'un humain peut rester sans péché selon la loi comme l'était Christ. Cela se fait par le Baptême et l'imposition des mains dans l'Église de Dieu en tant qu'adulte repentant pour [la réception de] L’Esprit Saint (No. 117) (cf. Repentir et Baptême (No. 052)). Le Sacrement du Dîner du Seigneur assure le renouvellement continu de cet Esprit à travers le Dîner du Seigneur (No. 103, 103b) (cf. Le Vieux et le Nouveau Levain (No. 106a)).

 

Nous sommes spirituellement circoncis par l’Esprit Saint. Si nous enfreignons la Loi, nous devenons incirconcis et donc pas de la promesse. Nous tombons dans la même condamnation que ceux qui observent la Loi. Un homme est un Juif s'il est intérieurement circoncis par l'Esprit et non par le code écrit. Ainsi, nous obéissons au code écrit du cœur, par désir ; si l'on enfreint la loi, on devient aussi incirconcis. La circoncision est du cœur et non de la chair (Rom 2:25-29). Ce sont ceux qui obéissent à Dieu et gardent [observent] Ses lois du cœur qui reçoivent leur louange de Dieu, car ils observent les Lois de Dieu intérieurement du cœur. Toute personne qui n'observe pas les lois de Dieu ne fait partie des élus et de la Première Résurrection (No. 143A).

 

L'Église est confrontée à ceux qui disent qu'ils sont juifs et ne le sont pas. Parfois, les exclamations de conversion à Israël accompagnent un antisémitisme insidieux. Négligeant l'embrassement inhérent et inévitable d'Israël qui accompagne la conversion en tant que membre de l'Israël spirituel, ces faux convertis prétendent être de l'Israël spirituel mais nient la réalité du processus et du symbolisme (Le Plan de Salut (No. 001A)).

 

Apocalypse 3:9 Voici, je vais faire venir ceux de la synagogue de Satan qui disent qu'ils sont Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent - voici, je vais les faire venir et se prosterner à tes pieds, et apprendre que je t'ai aimé.

 

Le mot ici pour adorer est proskuneo, qui consiste en fait à se prosterner à bout de bras sur le visage devant quelqu'un en signe d'obéissance. Ainsi, le mot utilisé pour adorer n'a pas toujours la connotation de révérence envers Dieu. Ces faux Chrétiens ou faux israélites seront finalement amenés à se prosterner devant les élus, qu'ils ont persécutés.

 

La loi est écrite dans le cœur ou l'esprit des élus à partir de la conversion (Hébreux 8:10). 

 

Ainsi, elle n'est donc pas abolie ou assouplie [diminuée]. Par la pratique et l'enseignement de ces Commandements, les élus sont appelés grands dans le Royaume de Dieu (Matthieu 5:17-20).

(voir aussi le document d’étude Lazare  et l'Homme Riche (No. 228)).

 

Chapitre 3

À partir du Chapitre 3, Paul poursuit en décrivant les avantages de Juda et d'Israël en soi, ainsi que la valeur de la Circoncision en Israël. Il dit qu'on leur a confié les oracles (logia) de Dieu (v. 2). Ce texte a conduit l'Église de Dieu au XXe siècle à se tromper en supposant que les Juifs avaient alors les oracles de Dieu au XXe siècle, ce qui était totalement faux puisque la responsabilité repose dans les Églises de Dieu à partir de la nomination des Soixante-dix dans Luc 10:1,17 (cf. Les Oracles de Dieu (No. 184)).

 

Paul demande alors ce qui se passerait si certains étaient infidèles. Leur infidélité annule-t-elle la fidélité de Dieu ? En aucun cas ! Que Dieu soit reconnu pour vrai, et tout homme faux. Car il est écrit : "Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, et que tu triomphes lorsqu'on te juge." (Ps. 51:4) (cf. également les chapitres 9-11 ci-dessous).

 

Au verset 5, Paul dit (par le biais de la raison humaine) : Mais si notre méchanceté sert à montrer la justice de Dieu, que dirons-nous ? Que Dieu est injuste pour nous infliger la colère ? En aucun cas ! Car alors comment Dieu pourrait-il juger le monde ? Paul demande alors : "Mais si par ma fausseté la véracité de Dieu éclate davantage pour Sa gloire, pourquoi suis-je moi-même encore jugé comme pécheur ? Et pourquoi ne ferions-nous pas le mal afin qu'il en arrive du bien ? (comme certains qui nous calomnient, prétendent que nous le disons). La condamnation de ces gens est juste." (vv. 5-8).

 

Que faire alors ? Les Juifs sont-ils mieux lotis ? Non, pas du tout ; car Paul a déjà prouvé que tous les hommes de toutes les nations sont sous la puissance du péché, qui est une transgression de la loi. Nul n'est juste, pas même un seul, et il cite ensuite les textes comme suit : (Ps. 14:1-2 ; 53:1-2 ; 5:9 ; 140:3 ; 10:7 ; Ésaïe 59:7-8 ; Ps. 36:1) (vv. 10-18).

 

Au verset 19, Paul dit : Nous savons maintenant que tout ce que dit la loi parle à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée et que le monde entier soit tenu responsable devant Dieu. Car aucun être humain ne sera justifié devant Lui par les œuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché (19-20).

 

Ainsi, la loi n'est pas abolie, mais tous les gens pèchent sous la loi et sont tenus responsables de ce péché sous la loi. L'homme n'est donc pas sauvé par sa conduite et ses œuvres sous la loi, mais par la Foi et la Grâce salvatrice de Dieu dans l’Esprit Saint. La loi n'est pas non plus supprimée (abolie) par quelque moyen que ce soit, car le monde est jugé par la Loi de Dieu, car elle découle de Sa nature même et ne peut jamais être supprimée.

 

Comme nous l'avons vu (cf. Le Vieux et le Nouveau Levain (No. 106a)) la Loi est constituée des Dix Commandements et de tout ce qui en découle, tels qu'ils ont été établis par Dieu par l'intermédiaire de Christ en tant que l'Ange au Sinaï, lorsqu'elle a été donnée à Moïse. La Loi se trouve dans l'Ancien Testament et est donc liée à la Nouvelle Alliance. Les "Œuvres de la Loi" ou Ergon Nomou, auxquelles Paul fait référence dans Galates 2 et 3, sont un corps d'enseignement spécifique des sectes du premier siècle appelé Miqsat Ma'ase Ha-Torah ou MMT. En bref, les Œuvres de la Loi sont distinctes de ce que nous comprenons en tant que les Dix Commandements. Les commentaires de Paul ne peuvent être pris isolément (voir les documents d’étude La Distinction dans la Loi (No. 096), L’Amour et la Structure de la Loi (No. 200), Le Texte des Œuvres de la Loi - ou MMT (No. 104) et La Relation entre le Salut par la Grâce et la Loi (No. 082)).

 

Par la Loi, nous prenons conscience du péché. La Loi est de faire taire toutes les bouches et de nous rendre tous responsables devant Dieu (vv. 19-20). Le péché prend donc conscience par la Loi, mais la Loi est sainte, juste et bonne parce qu’elle découle de la Nature de Dieu (voir le document d’étude Le Gouvernement de Dieu (No. 174)). Dieu a fait passer au-dessus de nous nos péchés grâce à la tolérance divine (vv. 21-26).

 

Tous les hommes sont justifiés par la foi mais, par cette foi, renversent-ils la loi ? En aucun cas ! Par la foi, le Chrétien confirme et fait respecter la loi (vv. 27-31).

 

Chapitre 4

À partir du chapitre 4, Paul revient ensuite sur Abraham et sur le fait qu'Abraham n'a pas été justifié par les œuvres, mais par la foi, comme l'explique de façon si complète le chapitre 11 de l'épître aux Hébreux (cf. F058).

 

Abraham crut à Dieu et cela lui fut imputé comme justice (Gen. 15:6), comme ce fut le cas avec David, qui prononça une bénédiction sur ceux à qui Dieu attribue la justice en dehors des œuvres (Ps. 32:1-2) (vv. 1-6). La justification d'Abraham a eu lieu avant qu'il ne soit circoncis et ne peut donc pas dépendre de la circoncision.

 

Voir aussi les bénédictions aux descendants (cf. L’Amour et la Structure de la Loi (No. 200) pp. 7-11).

 

La promesse faite aux descendants d'Abraham n'a pas été faite dans le concept de l'observation de la Loi, mais à travers le concept de la Foi. Dieu est amour et la liberté inhérente à la Loi nous rend justifiés par la foi et liés à Dieu dans l'Esprit Saint. De ce processus, nous voyons la promesse donnée à Abraham héritée par les élus par la foi (Rom. 4:13-25).

 

Nous sommes justifiés par la résurrection de Jésus Christ que Dieu a ressuscité, car notre foi est en Celui qui a ressuscité Jésus Christ de la mort. Christ a été mis à mort pour nos transgressions et est ressuscité pour notre justification.

 

Chapitre 5

(cf. aussi L’Amour et la Structure de la Loi (No. 200))

 

Nous ne sommes pas sauvés par nos propres œuvres. Paul explique la question complexe de la grâce salvatrice de Jésus-Christ dans Romains 5:1-21.

 

Ici, dans cette première section de Romains 5:1-4, Paul nous montre que c'est parce que nous sommes justifiés par la foi que nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ. C'est par Christ que nous avons obtenu l'accès à la grâce sur laquelle nous nous tenons. Notre espoir est de partager la vie éternelle dans la gloire de Dieu, comme Christ le mentionne dans Jean 17:3, 5, 24.

 

Nous apprenons l'endurance par les choses que nous souffrons comme Christ a appris l'endurance par ce qu'il a souffert.

 

Nous ne sommes pas déçus dans notre espérance parce que l'amour de Dieu est répandu en nous par l'Esprit Saint (Rom. 5:5).

 

Nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de Christ alors que nous étions encore ennemis. Pourquoi ? Parce que l'esprit charnel est inimitié envers Dieu (Rom. 8:7). Nous verrons comment cela fonctionne. Le péché est entré dans le monde avec la désobéissance d'un seul homme - Adam. Cependant, il s'est étendu à tous les hommes parce que tous les hommes ont péché (Rom. 5:6-11).

 

Cela a d'énormes implications pour la doctrine du péché originel. Cette doctrine a été examinée séparément (cf. La Doctrine du Péché Originel Partie I : Le Jardin d'Éden (No. 246) et La Doctrine du Péché Originel Partie 2 : Les Générations d'Adam (No. 248)).

 

Le concept de péché est que le péché est la "transgression de la loi".

1Jean 3:4 Quiconque pèche enfreint la loi ; en fait, le péché est l'anarchie (ou anomia) [ou, la transgression de la loi (LSG)], être en dehors de la loi.

 

Romains 5:12-14 C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché, 13 car jusqu'à la loi le péché était dans le monde. Or, le péché n'est pas imputé, quand il n'y a point de loi. 14 Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu'à Moïse, même sur ceux qui n'avaient pas péché par une transgression semblable à celle d'Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir. (LSG)

 

Christ a été tué dès la fondation du monde.

Apocalypse 13:8 Tous les habitants de la terre adoreront la bête - tous ceux dont le nom n'a pas été écrit dans le livre de vie de l'Agneau qui a été immolé dès la création [fondation] du monde.

 

Ainsi, le péché était connu dès la fondation du monde, tout comme notre appel. La prédestination des élus est vue dans Romains 8:28-30.

 

Le péché était dans le monde, mais il n'est pas compté là où il n'y a pas de loi. Il y avait le péché et donc la Loi devait exister en tant que base inhérente à la création et à l'organisation de la planète. Ce péché était là - même sur ceux dont les péchés n'étaient pas comme le péché d'Adam (cf. Rom. 5:12-14).

 

Le péché d'Adam et la condamnation de la planète devaient montrer que le salut de la planète pouvait aussi être obtenu par un seul homme Jésus-Christ. Car sans la compréhension de l'échec du premier Adam, nous ne pourrions pas comprendre le salut dans le succès du second Adam. Le salut de Christ par le don et la grâce de Dieu nous a permis d'atteindre une relation supérieure avec le Père dans la Loi parfaite de Liberté (Rom. 5:15-17).

 

Ainsi, par l'obéissance est venu le salut et par la grâce ce don de salut a été étendu à tous afin que nous puissions vivre à la gloire de Dieu dans l'obéissance que nous trouvons par la grâce de Dieu. Nous constatons que nous pouvons être obéissants parce que l'amour de Dieu est répandu en nous dans l’Esprit Saint (Rom. 5:18-19).

 

Ainsi, la loi a été introduite pour augmenter la transgression de sorte que la compréhension de la régulation des affaires selon l'amour de Dieu soit évidente pour ceux qui cherchaient Dieu. Cependant, Israël n'a pas été obéissant. Par l'obéissance d'un seul homme, beaucoup seront rendus justes, c'est-à-dire par la grâce qui règne par la justice jusqu'à la vie éternelle en Jésus oint (Rom. 5:20-21).

 

Comme cela a été expliqué dans le texte des Attaques Antinomiennes contre la Loi de Dieu (No. 164D), nous voyons que : La grâce a ainsi abondé en raison de la rédemption de l'homme du péché et de la Loi. Là où le péché s'est accru sous la Loi, la grâce a abondé.

 

La fin de la Loi (telos gar nomou) est ici la conclusion comme le but ou l'objectif, étant le point ou l'acte ou l'état visé. Ce n'est pas la fin (cessation) de la Loi.

 

Être conduit par l'Esprit libère l'individu d’être sous la Loi (Gal. 5:18). Non pas parce que cela supprime la Loi, mais plutôt parce que cela permet à la Loi d'être observée du désir intérieur et de l'action juste, étant dans notre nature même. La position de Paul sur la nécessité de respecter ainsi que d’observer la loi est examinée dans le document d'étude Paul : Partie 1 Paul et la Loi (No. 271).

 

Ainsi, tous les hommes sont morts et ont été consignés à la Deuxième Résurrection en dehors de la Loi. Sous la Loi, les Patriarches et les Prophètes ont atteint la Première Résurrection.

 

La Loi n'est pas opposée à la promesse de Dieu. Cependant, la promesse a été donnée à ceux qui croient par la foi, en Christ notre médiateur.

 

Galates 3:20-22 Or, le médiateur n'est pas médiateur d'un seul, tandis que Dieu est un seul. 21 La loi est-elle donc contre les promesses de Dieu ? Loin de là ! S'il eût été donné une loi qui pût procurer la vie, la justice viendrait réellement de la loi. 22 Mais l'Écriture a tout renfermé sous le péché, afin que ce qui avait été promis fût donné par la foi en Jésus-Christ à ceux qui croient.

 

1Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu et un seul médiateur entre Dieu et les hommes, l'homme Jésus-Christ qui s'est livré lui-même en rançon pour tous les hommes - le témoignage rendu en son temps.  

(Voir également Le Vieux et le Nouveau Levain (No. 106a)).

 

*****

Romains (LSG)

Chapitre 1

1 Paul, serviteur de Jésus-Christ, appelé à être apôtre, mis à part pour annoncer l'Évangile de Dieu, 2 qui avait été promis auparavant de la part de Dieu par ses prophètes dans les Saintes Écritures, 3 et qui concerne son Fils (né de la postérité de David, selon la chair, 4 et déclaré Fils de Dieu avec puissance, selon l'Esprit de sainteté, par sa résurrection d'entre les morts), Jésus-Christ notre Seigneur, 5 par qui nous avons reçu la grâce et l'apostolat, pour amener en son nom à l'obéissance de la foi tous les païens, 6 parmi lesquels vous êtes aussi, vous qui avez été appelés par Jésus-Christ, 7 à tous ceux qui, à Rome, sont bien-aimés de Dieu, appelés à être saints : que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ ! 8 Je rends d'abord grâces à mon Dieu par Jésus-Christ, au sujet de vous tous, de ce que votre foi est renommée dans le monde entier. 9 Dieu, que je sers en mon esprit dans l'Évangile de son Fils, m'est témoin que je fais sans cesse mention de vous, 10 demandant continuellement dans mes prières d'avoir enfin, par sa volonté, le bonheur d'aller vers vous. 11 Car je désire vous voir, pour vous communiquer quelque don spirituel, afin que vous soyez affermis, 12 ou plutôt, afin que nous soyons encouragés ensemble au milieu de vous par la foi qui nous est commune, à vous et à moi. 13 Je ne veux pas vous laisser ignorer, frères, que j'ai souvent formé le projet d'aller vous voir, afin de recueillir quelque fruit parmi vous, comme parmi les autres nations ; mais j'en ai été empêché jusqu'ici. 14 Je me dois aux Grecs et aux barbares, aux savants et aux ignorants. 15 Ainsi j'ai un vif désir de vous annoncer aussi l'Évangile, à vous qui êtes à Rome. 16 Car je n'ai point honte de l'Évangile : c'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, 17 parce qu'en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu'il est écrit : Le juste vivra par la foi. 18 La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, 19 car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. 20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, 21 puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. 22 Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous ; 23 et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. 24 C'est pourquoi Dieu les a livrés à l'impureté, selon les convoitises de leurs cœurs ; en sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps ; 25 eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen ! 26 C 'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature ; 27 et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. 28 Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, 29 étant remplis de toute espèce d'injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice ; pleins d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité ; rapporteurs, 30 médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, 31 dépourvus d'intelligence, de loyauté, d'affection naturelle, de miséricorde. 32 Et, bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font. 

 

Chapitre 2

1 Ô homme, qui que tu sois, toi qui juges, tu es donc inexcusable ; car, en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges, tu fais les mêmes choses. 2 Nous savons, en effet, que le jugement de Dieu contre ceux qui commettent de telles choses est selon la vérité. 3 Et penses-tu, ô homme, qui juges ceux qui commettent de telles choses, et qui les fais, que tu échapperas au jugement de Dieu ? 4 Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance ? 5 Mais, par ton endurcissement et par ton cœur impénitent, tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, 6 qui rendra à chacun selon ses œuvres ; 7 réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l'honneur, la gloire et l'immortalité ; 8 mais l'irritation et la colère à ceux qui, par esprit de dispute, sont rebelles à la vérité et obéissent à l'injustice. 9 Tribulation et angoisse sur toute âme d'homme qui fait le mal, sur le Juif premièrement, puis sur le Grec ! 10 Gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, pour le Juif premièrement, puis pour le Grec ! 11 Car devant Dieu il n'y a point d'acception des personnes. 12 Tous ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans la loi, et tous ceux qui ont péché avec la loi seront jugés par la loi. 13 Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés. 14 Quand les païens, qui n'ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n'ont point la loi, une loi pour eux-mêmes ; 15 ils montrent que l'œuvre de la loi est écrite dans leurs cœurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s'accusant ou se défendant tour à tour. 16 C'est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Évangile, Dieu jugera par Jésus-Christ les actions secrètes des hommes. 17 Toi qui te donnes le nom de Juif, qui te reposes sur la loi, qui te glorifies de Dieu, 18 qui connais sa volonté, qui apprécies la différence des choses, étant instruit par la loi ; 19 toi qui te flattes d'être le conducteur des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres, 20 le docteur des insensés, le maître des ignorants, parce que tu as dans la loi la règle de la science et de la vérité ; 21 toi donc, qui enseignes les autres, tu ne t'enseignes pas toi-même ! Toi qui prêches de ne pas dérober, tu dérobes ! 22 Toi qui dis de ne pas commettre d'adultère, tu commets l'adultère ! Toi qui as en abomination les idoles, tu commets des sacrilèges ! 23 Toi qui te fais une gloire de la loi, tu déshonores Dieu par la transgression de la loi ! 24 Car le nom de Dieu est à cause de vous blasphémé parmi les païens, comme cela est écrit. 25 La circoncision est utile, si tu mets en pratique la loi ; mais si tu transgresses la loi, ta circoncision devient incirconcision. 26 Si donc l'incirconcis observe les ordonnances de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas tenue pour circoncision ? 27 L'incirconcis de nature, qui accomplit la loi, ne te condamnera-t-il pas, toi qui la transgresses, tout en ayant la lettre de la loi et la circoncision ? 28 Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les dehors ; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans la chair. 29 Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement ; et la circoncision, c'est celle du cœur, selon l'esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu. 

 

Chapitre 3

1 Quel est donc l'avantage des Juifs, ou quelle est l'utilité de la circoncision ? 2 Il est grand de toute manière, et tout d'abord en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés. 3 Eh quoi ! si quelques-uns n'ont pas cru, leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu ? 4 Loin de là ! Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur, selon qu'il est écrit : Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, et que tu triomphes lorsqu'on te juge. 5 Mais si notre injustice établit la justice de Dieu, que dirons-nous ? Dieu est-il injuste quand il déchaîne sa colère ? (Je parle à la manière des hommes.) 6 Loin de là ! Autrement, comment Dieu jugerait-il le monde ? 7 Et si, par mon mensonge, la vérité de Dieu éclate davantage pour sa gloire, pourquoi suis-je moi-même encore jugé comme pécheur ? 8 Et pourquoi ne ferions-nous pas le mal afin qu'il en arrive du bien, comme quelques-uns, qui nous calomnient, prétendent que nous le disons ? La condamnation de ces gens est juste. 9 Quoi donc ! sommes-nous plus excellents ? Nullement. Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l'empire du péché, 10 selon qu'il est écrit : Il n'y a point de juste, pas même un seul ; 11 nul n'est intelligent, nul ne cherche Dieu ; 12 tous sont égarés, tous sont pervertis ; il n'en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul ; 13 leur gosier est un sépulcre ouvert ; ils se servent de leurs langues pour tromper ; ils ont sous leurs lèvres un venin d'aspic ; 14 leur bouche est pleine de malédiction et d'amertume ; 15 ils ont les pieds légers pour répandre le sang ; 16 la destruction et le malheur sont sur leur route ; 17 ils ne connaissent pas le chemin de la paix ; 18 la crainte de Dieu n'est pas devant leurs yeux. 19 Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu. 20 Car nul ne sera justifié devant lui par les œuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché. 21 Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes, 22 justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n'y a point de distinction. 23 Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ; 24 et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. 25 C'est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient, victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je, 26 de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus. 27 Où donc est le sujet de se glorifier ? Il est exclu. Par quelle loi ? Par la loi des œuvres ? Non, mais par la loi de la foi. 28 Car nous pensons que l'homme est justifié par la foi, sans les œuvres de la loi. 29 Ou bien Dieu est-il seulement le Dieu des Juifs ? Ne l'est-il pas aussi des païens ? Oui, il l'est aussi des païens, 30 puisqu'il y a un seul Dieu, qui justifiera par la foi les circoncis, et par la foi les incirconcis. 31 Anéantissons-nous donc la loi par la foi ? Loin de là ! Au contraire, nous confirmons la loi.

 

Chapitre 4

1 Que dirons-nous donc qu'Abraham, notre père, a obtenu selon la chair ? 2 Si Abraham a été justifié par les œuvres, il a sujet de se glorifier, mais non devant Dieu. 3 Car que dit l'Écriture ? Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice. 4 Or, à celui qui fait une œuvre, le salaire est imputé, non comme une grâce, mais comme une chose due ; 5 et à celui qui ne fait point d'œuvre, mais qui croit en celui qui justifie l'impie, sa foi lui est imputée à justice. 6 De même David exprime le bonheur de l'homme à qui Dieu impute la justice sans les œuvres : 7 Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées, et dont les péchés sont couverts ! 8 Heureux l'homme à qui le Seigneur n'impute pas son péché ! 9 Ce bonheur n'est-il que pour les circoncis, ou est-il également pour les incirconcis ? Car nous disons que la foi fut imputée à justice à Abraham. 10 Comment donc lui fut-elle imputée ? Était-ce après, ou avant sa circoncision ? Il n'était pas encore circoncis, il était incirconcis. 11 Et il reçut le signe de la circoncision, comme sceau de la justice qu'il avait obtenue par la foi quand il était incirconcis, afin d'être le père de tous les incirconcis qui croient, pour que la justice leur fût aussi imputée, 12 et le père des circoncis, qui ne sont pas seulement circoncis, mais encore qui marchent sur les traces de la foi de notre père Abraham quand il était incirconcis. 13 En effet, ce n'est pas par la loi que l'héritage du monde a été promis à Abraham ou à sa postérité, c'est par la justice de la foi. 14 Car, si les héritiers le sont par la loi, la foi est vaine, et la promesse est anéantie, 15 parce que la loi produit la colère, et que là où il n'y a point de loi il n'y a point non plus de transgression. 16 C'est pourquoi les héritiers le sont par la foi, pour que ce soit par grâce, afin que la promesse soit assurée à toute la postérité, non seulement à celle qui est sous la loi, mais aussi à celle qui a la foi d'Abraham, notre père à tous, 17 selon qu'il est écrit : Je t 'ai établi père d'un grand nombre de nations. Il est notre père devant celui auquel il a cru, Dieu, qui donne la vie aux morts, et qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient. 18 Espérant contre toute espérance, il crut, en sorte qu'il devint père d'un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit : Telle sera ta postérité. 19 Et, sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu'il avait près de cent ans, et que Sara n'était plus en état d'avoir des enfants. 20 Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu ; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu, 21 et ayant la pleine conviction que ce qu'il promet il peut aussi l'accomplir. 22 C'est pourquoi cela lui fut imputé à justice. 23 Mais ce n'est pas à cause de lui seul qu'il est écrit que cela lui fut imputé ; 24 c'est encore à cause de nous, à qui cela sera imputé, à nous qui croyons en celui qui a ressuscité des morts Jésus notre Seigneur, 25 lequel a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification. 

 

Chapitre 5

1 Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, 2 à qui nous devons d'avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l'espérance de la gloire de Dieu. 3 Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l'affliction produit la persévérance, 4 la persévérance la victoire dans l'épreuve, et cette victoire l'espérance. 5 Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par l'Esprit Saint qui nous a été donné. 6 Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies. 7 À peine mourrait-on pour un juste ; quelqu'un peut-être mourrait-il pour un homme de bien. 8 Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. 9 À plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère. 10 Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie. 11 Et non seulement cela, mais encore nous nous glorifions en Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, par qui maintenant nous avons obtenu la réconciliation. 12 C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché, 13 car jusqu'à la loi le péché était dans le monde. Or, le péché n'est pas imputé, quand il n'y a point de loi. 14 Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu'à Moïse, même sur ceux qui n'avaient pas péché par une transgression semblable à celle d'Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir. 15 Mais il n'en est pas du don gratuit comme de l'offense ; car, si par l'offense d'un seul il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d'un seul homme, Jésus-Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup. 16 Et il n'en est pas du don comme de ce qui est arrivé par un seul qui a péché ; car c'est après une seule offense que le jugement est devenu condamnation, tandis que le don gratuit devient justification après plusieurs offenses. 17 Si par l'offense d'un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus-Christ lui seul. 18 Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s'étend à tous les hommes. 19 Car, comme par la désobéissance d'un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l'obéissance d'un seul beaucoup seront rendus justes. 20 Or, la loi est intervenue pour que l'offense abondât, mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé, 21 afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Jésus-Christ notre Seigneur.

 

Les Notes de Bullinger sur Romains les Chapitres 1-5 (pour la Bible version KJV) [disponibles en anglais uniquement]

Chapter 1

Verse 1

Paul. Paul"s name heads all his Epistles, except Hebrews.

servant. Greek. doulos. App-190. Compare 2 Corinthians 4:5Galatians 1:1Galatians 1:10Philippians 1:1Philippians 1:1Titus 1:1.

Jesus Christ. App-98. XL

called, &c. Literally a called apostle; called at his conversion (Acts 26:17Acts 26:18).

apostle. App-189.

separated = set apart. Greek. aphorizo. Compare Acts 13:2Acts 19:92 Corinthians 6:17Galatians 1:1Galatians 1:15Galatians 2:12. Note the three stages in Paul"s "separation" for God"s purpose: birth (Galatians 1:1Galatians 1:15Galatians 1:16); conversion (Acts 9:15); work (Acts 13:2).

unto. Greek. eis. App-104.

the gospel of God: i.e. the "gospel of the grace of God" (Acts 20:24. Compare Acts 15:7), not the "gospel of the kingdom". See App-140. .

God. App-98.

 

Verse 2

had. Omit.

promised afore. Greek. proepangello. Only here: epangello occurs fifteen times; always rendered "promise", save 1 Timothy 2:101 Timothy 6:21 (professing).

Prophets. App-189.

scriptures. Greek. graphe. Occurs fifty-one times (sing, and plural) Fourteen times by Paul, but only here with adjective hagios, holy.

 

Verse 3

Concerning. Greek. peri. App-104.

Son. Greek. huios. App-108.

Jesus . . . Lord. In the Greek these words follow after "dead" in Romans 1:4. Figure of speech Hyperbaton. App-6.

Lord. App-98.

Which was made = Who was born (Galatians 1:4Galatians 1:4, Revised Version.)

seed: i.e. of David"s line, but ending specifically in Mary, who was here the "seed" of David. App-99. And Christ was "the Seed" of the woman (Genesis 3:15Isaiah 7:14Matthew 1:23).

David. Compare John 7:422 Timothy 2:8.

according to. Greek. kata. App-104.

flesh = human nature. Greek. sarx. See Romans 9:3Romans 9:5.

 

Verse 4

declared = marked out. Greek. horizo. See Acts 2:23. Compare Psalms 2:7.

Son of God. App-98.

with power = in (Greek. en) power (Greek. dunamis. App-172.); i.e. powerfully. Compare Philippians 3:10.

spirit. App-101.

holiness. Greek. hagiosune. Only here, 2 Corinthians 7:11 Thessalonians 3:13. Nowhere in Greek. literature. It is the Genitive of apposition (App-17.) The expression is not to be confounded with pneuma hagion (App-101.) His Divine spiritual nature in resurrection is here set in contrast with His human flesh as seed of David.

resurrection. Greek. anastasis. App-178. Compare Acts 26:23.

from = of.

dead. App-139. See Matthew 27:52Matthew 27:53.

 

Verse 5

grace and apostleship. Some see here the Figure of speech Hendiadys (App-6), and read "apostolic grace".

grace. Greek. charis. App-184.

apostleship. See Acts 1:25.

obedience to the faith = faith-obedience.

faith. App-150.

among. Greek. en. App-104.

nations = Gentiles. Greek. ethnos. Occurs in Romans twenty-nine times; translated "Gentiles" except here, Romans 4:17Romans 4:18Romans 10:19Romans 16:26.

for = on behalf of. Greek. huper. App-104.

name. See Acts 2:21.

 

Verse 6

the called. Compare 1 Corinthians 1:24.

 

Verse 7

all, &c.: i.e. all God"s beloved ones in Rome.

beloved. Greek. agapetos. App-135.

saints. See Acts 9:13, and compare Psalms 16:3.

our Father. Compare Romans 8:15Galatians 1:4Galatians 1:6; and see App-98.

the = our.

Lord. App-98. This salutation is found in all Paul"s Epistles save Hebrews and the three Pastorals, where "mercy" is added.

 

Verse 8

thank. See Acts 27:35.

through. Greek. dia. App-104. Romans 1:1. Compare John 14:6.

for. Greek. huper, as in Romans 1:5, but the texts read peri, concerning (App-104.)

spoken of. Greek. katangello. App-121.

throughout. Greek. en. App-104.

world. Greek. kosmos. App-129.

 

Verse 9

witness. Greek. martus; only here in Romans. Compare 2 Corinthians 1:23Philippians 1:1Philippians 1:81 Thessalonians 2:51 Thessalonians 2:10.

serve. Greek. latreuo. App-137 and App-190.

spirit. App-101. Compare Philippians 1:3Philippians 1:3.

the gospel of His Son. This expression only here; elsewhere, the Apostle speaks of "the gospel of Christ", 1 Corinthians 9:121 Corinthians 9:182 Corinthians 2:12Philippians 1:27. Compare 2 Corinthians 4:4.

without ceasing, Greek. adialeiptos. Only here and 1 Thessalonians 1:31 Thessalonians 2:131 Thessalonians 5:17.

make mention. Compare Ephesians 1:16Philippians 1:31 Thessalonians 1:21 Thessalonians 3:62 Timothy 1:3Philemon 1:4. The same expression appears in a papyrus of second cent., from the Fayoum, in a letter from a Roman soldier to his sister.

prayers. Greek. proseuche. App-134.

 

Verse 10

Making request. Greek. deomai. App-134.

if by any means. Greek. eipos. App-118.

might . . . journey. Greek. euodoumai. Elsewhere, 1 Corinthians 16:23 John 1:2.

will. Greek. thelema. App-102.

come. Greek. erchomai. App-106.

 

Verse 11

long. Greek. epipothes. Elsewhere, 1 Corinthians 5:21 Corinthians 9:14Philippians 1:1Philippians 1:8Philippians 2:261 Thessalonians 3:62 Timothy 1:4James 4:51 Peter 2:2.

see. App-133.

that = in order that. Greek. hina.

impart. Greek. metadidomi. Elsewhere, Romans 12:8Luke 3:11Ephesians 4:281 Thessalonians 2:8.

unto = to.

spiritual. Greek. pneumatikos. See 1 Corinthians 12:1.

gift. Greek. charisma. App-184. Compare Romans 12:61 Corinthians 12:4, &c.

to the end. Greek. eis. App-104.

established. Greek. sterizo. Elsewhere, Romans 16:25Luke 9:51Luke 16:26Luke 22:321 Thessalonians 3:21 Thessalonians 3:132 Thessalonians 2:172 Thessalonians 3:3James 5:81 Peter 5:102 Peter 1:12Revelation 3:2.

 

Verse 12

That is, &c. = But this (imparting some spiritual gift) is (or means) our being comforted by our mutual faith.

comforted together. Greek. sumparakaleo. Only here.

mutual = in (Greek. en) one another.

 

Verse 13

would, &c. First of six occurances: Romans 11:251 Corinthians 10:11 Corinthians 12:12 Corinthians 1:81 Thessalonians 4:13. See the positive form, 1 Corinthians 11:3Colossians 2:1.

would. Greek. thelo. App-102.

have you, &c. = that you should be ignorant. Greek. agnoeo. Compare Mark 9:32Luke 9:45.

purposed. Greek. protithemi; only here, Romans 3:25Ephesians 1:9.

let = hindered. (Anglo-Saxon lettan, to delay.) Greek. kdluo; Occurs twenty-three times (seventeen times "forbid").

other. Greek. loipos. App-124. Paul frequently uses the significant term, "the rest", to designate the unsaved. See Romans 11:7Ephesians 2:3Ephesians 4:171 Thessalonians 4:131 Thessalonians 5:6. See also Revelation 20:5.

 

Verse 14

the. Omit.

Greeks. Greek. Hellen. See John 7:35 with John 12:20.

Barbarians. See Acts 28:2Acts 28:4.

wise. Corresponds generally to "learned".

unwise. Greek. anoetos, unintelligent. Such as the Pharisees despised (John 7:49). Elsewhere, Luke 24:25Galatians 1:3Galatians 1:1Galatians 1:31 Timothy 6:9Titus 3:3.

 

Verse 15

as much as in me is = as for (Greek. kata. App-104.) me.

ready. Greek. prothumos. Only here. Matthew 26:41Mark 14:38.

preach the gospel. Greek. euangelizo. App-121.

you, &c. = you also that are at (Greek. en) Rome.

 

Verse 16

For. This is Figure of speech Aetiologia. App-6.

I am, &c: i.e. I count it my highest honour and glory to proclaim the gospel. Figure of speech Tapeinosis. App-6.

ashamed. Greek. epaischunomai. Here, Romans 6:21Mark 8:38Luke 9:262 Timothy 1:82 Timothy 1:122 Timothy 1:16Hebrews 2:11Hebrews 11:16.

of Christ. All the texts omit.

believeth. App-150.

first. In point of national precedence and privilege. Compare Romans 2:9Romans 2:10Romans 8:1Romans 8:2.

Greek. See Romans 1:14. Representing all non-Jews.

 

Verse 17

therein = in (Greek. en) it.

the. Omit.

righteousness of God = God"s righteousness.

righteousness. Greek. dikaiosune. App-191.

revealed. Greek. apokalupto. App-106.

from. Greek. ek. App-104.

to. Greek. eis. App-104. God"s righteousness is revealed on the ground of faith (faith-principle) (ek pisteos), as the absolute condition of salvation, and is operative only for those who believe (eis pistin). For the use of ek pisteos, Compare Romans 3:26Romans 3:30Romans 4:16Romans 5:1Romans 10:6Romans 14:23Galatians 1:2Galatians 1:16.

written. See Matthew 2:5 (first occ).

just. Greek. dikaios. App-191.

live. Quoted from Habakkuk 2:4. Compare Galatians 1:3Galatians 1:11Hebrews 10:38.

 

Verse 18

For. In the gospel not only is God"s salvation revealed, but God"s wrath also, and both are the revelation of God"s righteousness.

the wrath of God. This expression Occurs only here, John 3:36Ephesians 5:6Colossians 3:6. Compare Revelation 19:15. Referred to many times in N.T., e.g. Romans 2:5Romans 5:9Romans 9:22Matthew 3:7Ephesians 2:3Ephesians 5:6Revelation 6:16Revelation 6:17.

heaven. Singular. No article. See Matthew 6:10.

against. Greek. epi, App-104.

ungodliness. Greek. asebeia. App-128.

unrighteousness. Greek. adikia. App-128.

men. Greek. anthropos. App-123.

hold = hold down, suppress. Compare 2 Thessalonians 2:6.

the truth. Greek. alethieia, p. 1511. Compare App-175and App-2.

 

Verse 19

known. See Acts 1:19.

manifest. Greek. phaneros. App-106.

hath. Omit.

shewed = manifested. Greek. phaneroo. App-106.

 

Verse 20

invisible. Greek. aoratos. Here, Colossians 1:15Colossians 1:161 Timothy 1:17Hebrews 11:27.

clearly seen. Greek. katkorao. Only here.

things that are made. Greek. poiema. Only here and Ephesians 2:10.

eternal. Greek. aidios. App-151.

Godhead. App-98.

so that, &c. = to the end (Greek. eis) of their being. Compare Romans 1:11.

without excuse. Greek. anapologetos. Only here and Romans 2:1.

 

Verse 21

knew. Greek. ginosko. App-132.

glorified. Seep. 1511.

but. Emphatic.

became vain. Greek. mataioomai. Only here. Compare Acts 14:15.

imaginations = reasonings. See Matthew 15:19.

foolish. Greek. asunetos, as Romans 1:31.

 

Verse 22

Professing, &c. = saying that they were. Greek. phasko. See Acts 24:9.

became fools. Literally were fooled (i.e. by their perverted mind). Greek. moraino. Here, Matthew 5:13Luke 14:341 Corinthians 1:20.

 

Verse 23

changed. Greek. allasso. see Acts 6:14.

glory. Greek. doxa. See p. 1511.

uncorruptible. Greek. aphthartos. Here; 1 Corinthians 9:251 Corinthians 15:521 Timothy 1:171 Peter 1:41 Peter 1:231 Peter 3:4.

image, &c. = likeness (Greek. homoioma. Here, Romans 5:14Romans 6:5Romans 8:3Philippians 1:2Philippians 1:7Revelation 9:7) of an image of.

image. Greek. eikon. Occurs twenty-three times; always so rendered. This is the Figure of speech Pleonasm. App-6.

corruptible. Greek. phthartos. Here, 1 Corinthians 9:251 Corinthians 15:531 Corinthians 15:541 Peter 1:181 Peter 1:23.

birds, &c. In Egypt they worshipped the hawk and the ibis.

fourfooted beasts. Greek. tetrapous. See Acts 10:12. As the bull and the cow, held by the Egyptians sacred to. Apis and Hathor (Venus); the dog to Anubis; &c.

creeping things. Greek. herpeton. See Acts 10:12. The asp, sacred to the gods of Egypt and found in every heathen pantheon; indeed, the worship of the serpent plays a prominent part in all forms of Paganism. The crocodile, tortoise, frog, and the well-known Scarabaeus beetle, sacred to the sun and to Pthah, and used as an emblem of the world (Wilkinson).

 

Verse 24

also. Omit.

gave them up. See John 19:30.

uncleanness. Greek. akatharsia. Occurs ten times, always so rendered. The cognate word akathartes in Revelation 17:4 only. Ceasing to know God (Romans 1:21) results in idolatry, and idolatry ends in "filthiness of the flesh and spirit" (2 Corinthians 7:1).

through. App-104.

lusts. See John 8:44.

to dishonour, &c. = that their bodies should be dishonoured. Greek. atimazo. See Acts 5:41.

between. Greek. en. App-104.

 

Verse 25

Who = Since they.

changed. Greek. metallasso; only here and Romans 1:26. A stronger word than in Romans 1:23.

the truth of God into a lie = the truth of God for the lie. Man transferred his worship from God (the Truth) to the devil. Compare John 8:44Ephesians 4:252 Thessalonians 2:9-11.

a lie = the lie. Greek. to pseudos. Compare 2 Thessalonians 2:11. The He is that Satan is man"s benefactor and is to be worshipped.

worshipped. Greek. sebazomai. App-137. Only here.

served. Greek. latreuo. App-137and App-190.

creature = the things created; not only sun, moon, stars, men, the animate creation, but Satan himself, the arch-enemy, who by means of his "lie" (Genesis 3:4Genesis 3:5) transferred the worship of man from the Creator to himself, the creature.

more than. Greek. para. App-104.

blessed. Greek. eulogetos. Compare Romans 9:5Mark 14:61. (The) Blessed One. Not a statement of doctrine, but a well-known Hebraism of praise to God as Creator.

for ever. App-151. a.

Amen. See Matthew 5:18John 1:51, and p. 1511.

 

Verse 26

For this cause = Because of (App-104. Romans 1:2) this.

vile affections = passions of infamy (Greek. atimia. Here, Romans 9:211 Corinthians 11:141 Corinthians 15:432 Corinthians 6:82 Corinthians 11:212 Timothy 2:20).

affections = passions, or lusts. Greek. pathos. Only here; Colossians 3:51 Thessalonians 4:5.

natural. Greek. phusikos. Only here, Romans 1:272 Peter 2:12.

use. Greek. chresis. Only here and Romans 1:27.

against. Greek. para. App-104.

 

Verse 27

also the men = the men also.

men. App-123.

leaving = having forsaken. App-174.

burned = were inflamed. Greek. ekkaiomai. Only here.

lust. Greek. orexis. Only here.

toward. App-104.

working. Greek. katergazomai. Occurs eleven times in Romans, seven in 2 Corinthians. See also James 1:3James 1:201 Peter 4:3.

that which is unseemly. Greek. aschemosune. Only here and Revelation 16:15. Compare Genesis 19:7.

receiving = receiving back, or in full. Greek. apolambano.

that = the.

recompence. Greek. antimisthia, retribution; only here and 2 Corinthians 6:13.

error. Greek. plane, literally a wandering = wrong action, wickedness. Here, Matthew 27:64Ephesians 4:141 Thessalonians 2:32 Thessalonians 2:11James 5:202 Peter 2:182 Peter 3:171 John 4:6Jude 1:11.

 

Verse 28

And even . . . mind. There is a play upon two words here, not easily expressed in Eng. "As they rejected God, God rejected them. "

did . . . like. Greek. dokimazo, to accept after testing, to approve. Compare Romans 2:18Romans 12:2Romans 14:221 Corinthians 9:27.

knowledge. App-132.

reprobate. Greek. adokimos. The negative of dokimos. Compare dokimazo, above. Here, 1 Corinthians 9:272 Corinthians 13:52 Corinthians 13:62 Corinthians 13:72 Timothy 3:8Titus 1:16Hebrews 6:8.

convenient. Greek. kathekon. See Acts 22:22.

 

Verse 29

filled. Greek. pleroo. App-125.

fornication. The texts omit.

wickedness Greek. poneria. App-128.

maliciousness. Greek. kakia. App-128.

envy = jealousy. Greek. phthonos. Compare Matthew 27:18.

murder. Greek. phonos. Note the Paronomasia, phthonos, phonos. App-6. See Acts 9:1.

debate = strife.

deceit. Greek. dolos. See Acts 13:10.

malignity. Greek. kakoetheia, literally disposition for mischief. Only here.

whisperers = calumniators. Greek. psithuristes. Only here.

 

Verse 30

Backbiters = evil speakers (not necessarily behind the back). Greek. katalalos. Only here. Compare 2 Corinthians 12:201 Peter 2:1.

haters of God = hateful to God. Greek. theostuges. Only here.

despiteful = insolent. Greek. hubristes. Only here and 1 Timothy 1:13.

proud. Greek. huperephanos. Here, Luke 1:512 Timothy 3:2James 4:61 Peter 5:6.

boasters. Greek. alazon. Only here and 2 Timothy 3:2.

inventors. Greek. epheuretes. Only here.

evil. Greek. kakos. App-128.

disobedient. See Acts 26:19.

 

Verse 31

Without understanding. Greek. asunetos. See Romans 1:21. Note the Paronomasia with next word. App-6.

covenantbreakers. Greek. asunthetos. Only here.

without natural affection. Greek. astorgos. Only here and 2 Timothy 3:3.

implacable. The texts omit.

unmerciful = pitiless. Greek. aneleemon. Only here.

 

Verse 32

knowing. Greek. epiginosko. App-132.

judgment = righteous sentence. Greek. dikaioma. App-177.

commit = practise.

have pleasure in = consent also to. See Acts 8:1.

do. Same as "commit", above. This list of heathen iniquities is the Figure of speech Synathroesmos. App-6.

 

Chapter 2

Verse 1

Therefore. That is, on account of the decrees of God, Romans 1:32.

inexcusable. Same word as Romans 1:20.

man. Greek. anthropos. App-123.

whosoever, &c. Literally every one judging.

judgest. Greek. krino. App-122.

wherein = in (Greek. en. App-104.) which

another = the other. Greek. heteros. App-124.

condemnest. Greek. katakrino. App-122. The three occurances of krino and one of katakrino give the Figure of speech Paregmenon (App-6).

doest = practisest. Same word as "commit", Romans 1:32.

 

Verse 2

are sure = know. Greek. oida. App-132.

judgment. Greek. krima. App-177.

God. App-98.

truth. See Romans 1:18.

commit. Same as "do", Romans 2:1.

 

Verse 3

thinkest = reckonest. Greek. logizomai. First of nineteen occurances in Romans of this important word; here, Romans 2:26Romans 3:28Romans 4:3Romans 4:4Romans 4:5Romans 4:6Romans 4:8Romans 4:9Romans 4:10Romans 4:11Romans 4:22Romans 4:23Romans 4:24Romans 6:11Romans 8:18Romans 8:36Romans 9:8Romans 14:14. First occurance. Mark 11:31 (reasoned).

 

Verse 4

riches. Compare Romans 9:23Romans 11:33Ephesians 1:7Ephesians 1:18Ephesians 2:7Ephesians 3:8Ephesians 3:16Philippians 1:4Philippians 1:19Colossians 1:27Colossians 2:2.

goodness. Greek. chrestotes. App-184. (a).

forbearance. Greek. anoche. Only here and Romans 3:25.

not knowing. Greek. agnoeo. See Romans 1:13.

goodness. Greek. chrestos. App-184. Neut. adjective used as noun.

repentance. Greek. metanoia. App-111.

 

Verse 5

after. Greek. kata. App-104.

hardness. Greek. sklerotes. Only here.

impenitent. Greek. ametanoetos. Only here. Compare App-111.

treasurest up. Greek. thesaurizo. Here, Matthew 6:19Matthew 6:20Luke 12:211 Corinthians 16:22 Corinthians 12:14James 5:32 Peter 3:7.

unto = to.

the day of wrath. Compare Revelation 6:17Revelation 19:15Isaiah 61:2Isaiah 63:4.

revelation. Greek. apokalupsis. App-106.

righteous judgment. Greek. dikaiokrisia. Only here. Compare App-191and App-177.

 

Verse 6

render = recompense, as in Romans 12:17.

every man = each one. The two following verses: giving details, form the Figure of speech Merismos. App-6.

 

Verse 7

by = according to, as in Romans 2:2.

patient continuance = patience.

in well doing. Literally of a good work.

glory. See Romans 1:23.

immortality = incorruption. Greek. aphthartis. Here, 1 Corinthians 15:421 Corinthians 15:501 Corinthians 15:531 Corinthians 15:54Ephesians 6:242 Timothy 1:10Titus 2:7.

eternal. App-151.

life. Greek. zoe App-170.

Verse 8

contentious = of (Greek. ek. App-104.) contention. Greek. eritheia. Here, 2 Corinthians 12:20Galatians 1:5Galatians 1:20Philippians 1:1Philippians 1:16Philippians 2:3James 3:14James 3:16.

do not obey. Greek. apeitheo. See Acts 14:2.

obey. Greek. peitho. App-150.

unrighteousness. Greek. adikia. App-128.

 

Verse 9

Tribulation. Greek. thlipsis. See Acts 7:10.

anguish. Greek. stenochoria. Here, Romans 8:352 Corinthians 6:42 Corinthians 12:10.

soul. Greek. psuche. App-110.

doeth = worketh. Greek. katergazomai. See Romans 1:27.

evil = the evil. Greek. kakos. App-128.

Jew . . . Gentile. Compare Romans 1:16.

also. Omit.

Gentile = Greek.

 

Verse 10

worketh. Greek. ergazomai, as Romans 4:1.

 

Verse 11

respect of persons = partiality. Greek. proaopolepsia. Only here, Ephesians 6:9Colossians 3:25James 2:1.

 

Verse 12

have. Omit. The standpoint is the judgment time.

sinned. Greek. hamartano. App-128.

without law. Greek. anomos. Only here.

also perish = perish also. The Mosaic Law will not be cited against non- Jews.

the. Omit.

by. App-104. Romans 2:1.

 

Verse 13

hearers. Greek. akroates. Only here and James 1:22James 1:23James 1:25. Compare Acts 25:23.

the. The texts omit.

just. See Romans 1:17.

before. Greek. para. App-104.

justified. Greek. dikaioo. App-191.

 

Verse 14

the. Omit.

by nature. See Romans 1:26.

contained in = of.

having, &c. = not having law.

 

Verse 15

shew = shew forth. Greek. endeiknumi.

written. Greek. graptos. Only here.

conscience. See Acts 23:1.

also. Omit.

bearing witness = bearing witness therewith. Greek. summartureo. Here, Romans 8:16Romans 9:1Revelation 22:18.

thoughts = reckonings. Greek. logismos. Only here and 2 Corinthians 10:5.

excusing. Greek. apologeomai. See Acts 19:33.

 

Verse 16

shall = will.

secrets. Greek. kruptos.

Jesus Christ. App-98.

 

Verse 17

Behold. Greek. ide. The texts read "But if".

restest in = restest upon. Greek. epanapauomai. Only here and Luke 10:6.

the. The texts omit.

makest, &c. = gloriest, as Romans 5:3, and 1 Corinthians 1:291 Corinthians 1:31. Greek. kauchaomai. Only in Paul"s Epistles (thirty-six times) and in James 1:9James 4:16.

 

Verse 18

knowest. Greek. ginosko. App-132.

will. Greek. thelema. App-102.

approvest. Greek. dokimazo. See Romans 1:28.

more excellent. Greek. diaphero. See Acts 27:27.

being instructed. Greek. katecheo. See Acts 18:25.

out of. Greek. ek. App-104.

 

Verse 19

art confident. Greek. peitho. App-150.

light. Greek. phos. App-130.

 

Verse 20

instructor = preceptor. Greek. paideutes. Only here and Hebrews 12:9.

teacher. App-98. Romans 2:4.

babes. Greek. nepios. App-108.

form = external form. Greek. morphosis. Only here and 2 Timothy 3:5.

knowledge. Greek. gnosis. App-132.

 

Verse 21

therefore. Ironical use of Greek. oun.

another. As Romans 2:1, but without article.

preachest. Greek. kerusso. App-121.

a man, &c. Literally not to steal.

 

Verse 22

a man, &c. Literally not to commit.

abhorrest. Greek. bdelussomai. Only. here and Revelation 21:8.

commit sacrilege = rob temples. Greek. hierosuleo. Only here. Compare Acts 19:37.

 

Verse 23

through. Greek. dia. App-104. Romans 2:1.

breaking, &c. = the transgression (Greek. parabasia. Compare App-128.:3) of the law.

dishonourest. Greek. atimazo. See Romans 1:24.

Verse 24

blasphemed. Compare Acts 13:45.

among. Greek. en. App-104.

it is written. Compare Ezekiel 36:20Ezekiel 23:23

keep = practice, as in Romans 2:1.

breaker. Greek. parabates. App-128.

 

is made = has become.

Verse 26

righteousness = righteous requirements. Greek. dikaioma. App-191.

shall = will.

not. App-105.

counted. Same as "think", Romans 2:3. i.e. in the day of Romans 2:5.

 

Verse 27

not. Supplied from Romans 2:26.

by. App-104.

the letter = that which is written. Greek. gramma, i.e. ta dikaiomata of Romans 2:26.

dost transgress = art a transgressor. Greek. parabates, as Romans 2:25.

 

Verse 28

outwardly . . . which is outward = in (Greek. en) outward (Greek. phaneros. App-106.) guise.

neither. Greek. oude.

 

Verse 29

inwardly = in (Greek. en) secret.

the. Omit.

spirit. App-101.

of. Greek. ek. App-104.

 

Chapter 3

Verse 1

What, &c. = What then is the advantage of the Jew, or what is the, &c.

profit. Greek. opheleia. Only here and Jude 1:16.

 

Verse 2

every way = according to (Greek. kata. App-104) every way.

unto . . . committed = they were entrusted with. Greek. pisteuo. App-150. Compare 1 Thessalonians 2:4.

oracles. Greek. logion. See Acts 7:38.

God. App-98.

 

Verse 3

some. Greek. tines. App-124.

did not believe. Greek. apisteo. See Acts 28:24.

shall. The question is introduced by me (App-105).

unbelief. Greek. apistia. Occurs twelve times; first Matthew 13:58. In Rom., here, Romans 4:20Romans 11:20Romans 11:23.

make . . . without effect = nullify. Greek. kalargeo. See Luke 13:7.

faith = faithfulness. Greek. pistis. App-150.

 

Verse 4

God forbid. Literal. Let it not be. Greek. me (App-105) genoito. This strong asseveration occurs fifteen times. Here, verses: Romans 3:3Romans 3:6Romans 3:31Romans 6:2Romans 6:15Romans 7:7Romans 7:13Romans 9:14Romans 11:1Romans 11:11Luke 20:161 Corinthians 6:15Galatians 1:2Galatians 1:17Galatians 3:21Galatians 6:14.

true. Greek. alethes. App-175.

man. Greek. anthropos. App-123.

liar. Greek. pseustes. In Paul"s Epp, only here, 1 Timothy 1:10Titus 1:12.

written. Quoted from Psalms 51:4 (Septuagint)

justified. Greek. dikaioo. App-191. See Romans 2:13.

sayings. Greek. logos. App-121.

when Thou art judged. Literally in (Greek. en) Thy being judged (Greek. krino. App-122.)

 

Verse 5

unrighteousness. Greek. adikia. App-128.

commend = establish, set forth. Greek. sunistemi.

righteousness. Greek. dikaiosune. App-191. Compare Romans 1:17.

what shall we say? Greek. ti eroumen. This expression occurs seven times; here, Romans 4:1Romans 6:1Romans 7:7Romans 8:31Romans 9:14Romans 9:30.

Is, &c. See "shall", Romans 3:3.

taketh = inflicts. Greek. epiphero. Occurances: Jude 1:9.

vengeance = the wrath. See Romans 1:18.

as. Greek. kata. App-104. Compare Romans 6:19. This is the Figure of speech Hypotimesis. App-6.

 

Verse 6

world. App-129. Compare Genesis 18:26.

 

Verse 7

hath more abounded = abounded, as Romans 5:15Romans 15:13. Greek. perisseuo. Literally overflow. See 2 Corinthians 8:2, &c.

through. Greek. en. App-104.

lie. Greek. pseusma. Only here.

glory. Greek. doxa. See Romans 1:23 and John 1:14.

sinner. Greek. hamartolos. Compare App-128.

 

Verse 8

not . . . come? = (why) not (say), as we be slanderously reported, and as some affirm that we say. Let us do, &c. Figure of speech Epitrechon (App-6).

slanderously reported. Greek. blasphemeo. Compare Romans 2:24Acts 13:45.

affirm. Greek. phemi. Only here in Romans. Occurs fifty-eight times, always "say", except here.

evil. Literal. the evil things. Greek. kakos. App-128.

that = in order that. Greek. hina.

good. Literally the good things.

damnation. Greek. krima. App-177.

just. Greek. endikos. App-191.

 

Verse 9

are . . . they? = have we any advantage? or, have we any excuse to put forward? Gr. proecho. Only here; may be mid, or pass, voice.

No, in no wise = Not (Greek. ou. App-105) at all (Greek. pantos).

before proved = before convicted. Greek. proaitiaomai. Only here. Compare Romans 1:21.

Gentiles = Greeks. See Romans 2:9.

that they are = to be.

all Emph.

under. Greek. hupo. App-104.

sin. Greek. hamartia. App-128. Sin is the root, and "sins" are the fruit.

 

Verse 10

The quotation (Romans 3:10-18) is from several passages, of O.T. All refer to the same subject. Figure of speech Gnome (App-6). verses: Romans 3:10-12 (general) are from Ecclesiastes 7:20Psalms 14:2Psalms 14:3Psalms 53:2Psalms 53:3-4; verses: Romans 3:13-18 (particular) are from Psalms 5:9-10Psalms 140:3Psalms 10:7Isaiah 59:7Isaiah 59:8Psalms 36:1. Verification of these references, from the standpoint of Paul"s argument, throws much light upon the O.T. passage, in which they occur.

There . . . one. Literally: There is not (Greek. ou) a righteous (man), not even one.

righteous. Greek. dikaios. App-191. Compare Romans 1:17.

no, not. Greek. oude.

 

Verse 11

none. Greek. ou. App-105.

understandeth. Greek. suniemi. Occurs twenty-six times.

Always "understand", save Mark 6:52 and 2 Corinthians 10:12.

seeketh after. Greek. ekzeteo. See Acts 15:17.

 

Verse 12

In Psalm 14 the Hebrew stands as in Authorized Version, but in the Septuagint (Alex. MS.) additional matter appears, word for word as in these verses: Romans 3:12-18. This is not found in Psa 53, a practical repetition of Psa 14.

They, &c. = All went.

gone . . . way. Greek. ekklino. Only here, Romans 16:171 Peter 3:11.

become unprofitable = are worthless. Greek. achreioomai. Only here.

good. Greek. chrestotes. App-184.

no, not one = there is not as far as (Greek. heos) one.

 

Verse 13

Their. Psalms 5:9 shows that this refers to the boasters and workers of iniquity of Romans 3:5. Compare Romans 1:24-32Romans 2:17Romans 2:23.

throat: i.e. speech; by Figure of speech Metonymy. App-6. Greek. larunx;. Only here.

open sepulchre = opened sepulchre; literally a tomb that has been opened, emitting noisomeness.

sepulchre. Greek. taphos. Only here, Matthew 23:27Matthew 23:29Matthew 27:61Matthew 27:64Matthew 27:66Matthew 28:1. Applied to any place where dead bodies are deposited. Mnemeion, rendered "sepulchre", is found only in Gospels and Acts 13:29, and means a monumental tomb. Compare Matthew 27:60.

tongues. See Psalms 140:11.

have used deceit = deceived. Greek. dolioo; only here. The kindred verb occurs 2 Corinthians 4:2.

the. Omit. poison. Greek. ioa. Occurs here and James 3:8James 5:3.

asps. Rendered "adders" in Psalms 140:3. Greek. aspis. Only here. Compare James 3:5James 3:6James 3:8Deuteronomy 32:33.

lips = language. Figure of speech Metonymy. App-6.

 

Verse 14

Whose mouth, &c. Compare Psalms 10:7.

full. Greek. gemo. Compare Matthew 23:25Matthew 23:27.

cursing and bitterness = bitter imprecations. Figure of speech Hendiadys. App-6.

cursing. Greek. ara. Only here. Properly a prayer, but commonly a prayer for evil, an imprecation.

bitterness. Greek. pikria. See Acts 8:23.

 

Verse 15

Their feet, &c. See Proverbs 1:16Isaiah 59:7.

swift = sharp. Greek. oxys. Occurs only here and seven times in Rev., always "sharp".

shed. Greek. ekcheo. Only here in Rom. Elsewhere seventeen times, generally "pour out".

 

Verse 16

Destruction. Greek. suntrimma. Only here. Literally a breaking, or bruising. Compare Romans 16:20John 19:36.

misery = distress. Greek. talaiporia. Here and James 5:1. Compare Romans 7:24James 4:9.

 

Verse 17

have they not known = they knew not.

 

Verse 18

This is quoted from Psalms 36:1.

before. Greek. apenanti. See Acts 3:16.

 

Verse 19

know. Greek. oida. App-132.

law. See Romans 2:12.

saith. Greek. laleo. App-121.

under. Greek. App-104.

every mouth. No partiality for the Jew.

stopped = closed. Greek. phrasso. Here; 2 Corinthians 11:10Hebrews 11:33.

guilty = under penalty. Greek. hupodikos. Only here.

 

Verse 20

the deeds of the law = works of law. Compare Romans 3:27.

the law = law. See Romans 2:12.

knowledge. App-132.

 

Verse 21

now = at this present time. Greek. nuni. First of twenty-one occurances.

without the law = apart from (Greek. choris) law.

is manifested. Greek. phaneroo. App-106. Compare Romans 1:19.

witnessed. Greek. martureo. Compare Romans 10:22 Timothy 2:6.

by. Gr hupo. App-104.

the law and the prophets. An expression for the whole O.T. Compare Matthew 7:12Luke 24:44.

prophets. App-189.

 

Verse 22

Even = And.

Jesus Christ. App-98.

and upon all. Most texts omit.

believe. App-150.

difference = distinction. Greek. diastole. Elsewhere, Romans 10:121 Corinthians 14:7.

 

Verse 23

have. Omit.

Sinned. Greek. hamartano. App-128. In the first Adam as the federal head of the old creation.

come short. Greek. hustereo. Only here in Romans. Occurs sixteen times, always in the sense of failing, or lacking. Compare Matthew 19:20 (first occ). Mark 10:21John 2:3Hebrews 12:15.

 

Verse 24

freely. Greek. dorean. See John 15:25.

by. Dative case. No preposition.

grace. Greek. charis. App-184. Compare Romans 3:28Romans 5:1Romans 5:9.

through. Greek. dia. App-104. Romans 3:1.

redemption. Greek. apolutrosis. Occurs ten times. Here; Romans 8:23Luke 21:281 Corinthians 1:30Ephesians 1:7Ephesians 1:14Ephesians 4:30Colossians 1:14Hebrews 9:15Hebrews 11:35.

Christ Jesus. App-98.

 

Verse 25

hath. Omit.

set forth = foreordained (margin) Greek. protithemi. See Romans 1:13.

to be = as.

propitiation. Greek. hilasterion. Only here and Hebrews 9:5. The word comes to us from the Septuagint. In Exodus 25:17 kapporeth (cover) is rendered hilasterion epithema, propitiatory cover, the cover of the ark on which the blood was sprinkled as the means of propitiation.

to, &c. = for (Greek. eis. App-104.) a declaration of (Greek. endeixis. Occurs also, Romans 3:262 Corinthians 8:24Philippians 1:1Philippians 1:28).

for = by reason of. Greek. dia. App-104. Romans 3:2.

remission. Literally the passing over. Greek. paresis. Only here.

sins. Greek. hamartema. App-128.

past. Greek. proginomai. Only here. Compare Acts 17:30.

forbearance. Greek. anoche. See Romans 2:4.

 

Verse 26

at this time = in (Greek. en) the present season (App-195).

that, &c. = to (Greek. eis) His being.

just. Same as "righteous", Romans 3:10.

which believeth, &c. Literally the one out of (App-104.) faith of Jesus; i.e. on the principle of faith in Jesus. Compare Romans 1:17.

Jesus. App-98.

 

Verse 27

boasting. i.e. of the Jew; Romans 2:17-23. Greek. kauchesis, which means the act of boasting, while kauchema (Romans 4:2) refers to the subject of the boast.

excluded. Greek. ekkleio. Only here and Galatians 1:4Galatians 1:17.

what. Literally what manner of. Compare 1 Peter 1:11.

works. Same as "deeds", Romans 3:20.

Nay. Greek. ouchi. App-105.

the = a.

 

Verse 28

conclude = reckon. Greek. logizomai. See Romans 2:3.

the. Omit.

 

Verse 29

Is . . . only? Read, "What, is He, &c."? The question opens with the Greek conjunction e, translated "what" in 1 Corinthians 6:161 Corinthians 6:191 Corinthians 14:36.

not. Same as "nay", Romans 3:27.

also of the Gentiles = of Gentiles also.

Gentiles. See Romans 1:5.

 

Verse 30

Seeing = Since. Greek. epeiper. Only here.

it is one God = God is One, i.e. for both Jew and Gentile.

Which shall = Who will.

 

Verse 31

make void. Greek. katargeo, as Romans 3:3.

Yea = Nay. Greek. alla.

 

Chapter 4

Verse 1

What, &c. See Romans 3:5. Forcible form of Figure of speech Erotesis (App-6). Resuming from Romans 3:21.

father = forefather, as the texts read. Figure of speech Synecdoche of Species, App-6.

as pertaining to. Greek. kata. App-104.

the flesh. All the Jews claimed Abraham as their father, See Romans 9:5Luke 1:73John 8:39 (Compare Romans 4:56). Acts 7:2.

 

Verse 2

if App-118.

justified. App-191.

by. Greek. ek. App-104.

glory. Greek. kauchema. See Romans 3:27 and 2 Corinthians 9:3.

not. App-105.

before. Greek. pros. App-104.

God. App-98.

 

Verse 3

the ScriptureGenesis 15:6.

Abraham. Read, "Now Abraham. "

believed. App-150. counted = reckoned, imputed. Greek. logizomai. See Romans 2:3 (Paul quotes the Septuagint)

unto = to.

righteousness. App-191.

 

Verse 4

reckoned. Same as "counted"Romans 4:3.

grace. App-184.

debt. Greek. opheilema. Only here and Matthew 6:12.

 

Verse 5

believeth. App-150.

ungodly = impious. Greek. asebes. Here, Romans 5:61 Timothy 1:91 Peter 4:182 Peter 2:52 Peter 3:7Jude 1:15. Compare App-128.

faith. App-150.

 

Verse 6

describeth = says of.

blessedness. Greek. makarismos. Here, Romans 4:9Galatians 1:4Galatians 1:15.

man. App-123.

imputeth. Same as "count"Romans 4:3.

without = apart from. See Romans 3:21.

 

Verse 7

Blessed. App-63.

iniquities. App-128.

forgiven. App-174.

sins. App-128.

covered = covered over. Greek. epikalupto. Only here.

 

Verse 8

LORD. App-98.

not. App-105. Quoted from Psalms 32:1Psalms 32:2. App-107.

 

Verse 9

Cometh, &c. = This blessing, then, is it?

 

Verse 11

sign. App-176.

being uncircumcised = in (Greek. en) uncircumcision.

that, &c. = unto (App-104.) his being.

them, &c. Literally of all the believing (ones). App-150.

though, &c. = through (App-104. Romans 4:1) uncircumcision.

also. Omit.

 

Verse 12

walk. Greek. stoicheo. See Acts 21:24.

steps. Greek. ichnos. Only here, 2 Corinthians 12:181 Peter 2:21.

 

Verse 13

For, &c. The Greek reads, "For not through law was the promise. "Compare Galatians 1:3Galatians 1:18.

heir. Compare Galatians 1:3Galatians 1:29 and Hebrews 11:8-10.

world. App-129.

through. App-104. Romans 4:1.

 

Verse 14

the. Omit.

is made void = Literally has been emptied. Greek. kenoo. Elsewhere, 1 Corinthians 1:171 Corinthians 9:152 Corinthians 9:3Philippians 1:2Philippians 1:7.

made of none effect. Greek. katargeo. See Romans 3:3.

 

Verse 15

worketh. See Romans 1:27.

for. The texts read "but".

no = not. App-105.

no = neither. Greek. oude.

transgression. See Romans 2:23.

 

Verse 16

Therefore = On account of (App-104. Romans 4:2) this.

of faith. See Romans 1:17.

that = in order that. Greek. hina.

by. Greek. kata. App-104.

to the end. Greek. eis. App-104.

might = may.

sure. Greek. bebaios. Here, 2 Corinthians 1:7Hebrews 2:2Hebrews 3:6Hebrews 3:14Hebrews 6:19Hebrews 9:172 Peter 1:102 Peter 1:19.

all the seed. To every child of faithful Abraham, Jew and Gentile alike.

of the faith. See Romans 1:17.

 

Verse 17

writtenGenesis 17:5.

made = set, appointed. Greek. tithemi.

believed. App-150.

quickeneth = maketh alive. Greek. zoopoieo. Here, Romans 8:11John 5:21John 6:631 Corinthians 15:221 Corinthians 15:361 Corinthians 15:452 Corinthians 3:6Galatians 1:3Galatians 1:211 Timothy 6:131Ti 6:1 Pet.

the dead. App-139.

calleth, &c. Primarily of Isaac. Compare Gen 15.

 

Verse 18

against. App-104.

believed in. App-150.

the. Omit.

nations. Greek. ethnos. See Romans 1:5.

according to. Greek. kata. App-104.

So, &c. Quoted from Genesis 15:5.

 

Verse 19

being, &c. Figure of speech Tapeinosis. App-6. See this Figure of speech in Romans 5:6 also.

considered. App-133.

not. The texts omit.

now = already.

dead. Greek. nekroo. See Colossians 3:5Hebrews 11:12.

when he was = be being. Greek. huparcho. See Luke 9:48.

an hundred years old. Greek. hekatontaetes. Only here.

neither yet = and.

deadness. Greek. nekrosis. Only here and 2 Corinthians 4:10.

 

Verse 20

staggered. Greek. diakrino. App-122. Compare Matthew 21:21.

through = by.

was strong. Greek. endunamoo. See Acts 9:22.

glory. See Romans 1:23 and John 1:14.

Verse 21

fully persuaded. Greek. plerophoreo. Occurances, Romans 14:5Luke 1:12 Timothy 4:52 Timothy 4:17.

also, &c. = to perform also.

 

Verse 22

And therefore = Wherefore also.

 

Verse 23

for his sake = on account of him.

 

Verse 24

for us = on account of us.

shall = is about to.

if we believe = to (us) believing.

the dead. App-.

 

Verse 25

delivered. See John 19:30.

offences. App-128.

again. Omit.

justification = justifying. App-191.

 

Chapter 5

Verse 1

justified. See Romans 2:13. App-191.

by. App-104.

faith. App-150., i.e. on faith-principle. See Romans 1:17.

we have peace. The Revised Version "let us have peace" is not warranted. The apostle"s teaching is plain. Having been justified, therefore we have peace with God.

with. App-104.

God. App-98.

through. App-104. Romans 5:1.

Lord. App-98.

Jesus Christ. App-98.

 

Verse 2

also. Read after "access".

have = have had, have obtained.

access. Literally the introduction. Greek. prosagoge, Only here and Ephesians 2:18Ephesians 3:12.

by. Dat. No preposition.

grace. See Romans 1:5.

wherein = in (Greek. en) which.

rejoice. Same as "boast"Romans 2:17.

glory. See Romans 1:23 with Romans 4:20.

 

Verse 3

glory . . . also = rejoice (as Romans 5:2) also in &c.

tribulations = the afflictions. Greek. thlipsis. See Acts 7:10.

knowing. App-132.

worketh. See Romans 1:27.

 

Verse 4

experience. Greek. dokime. Here; 2 Corinthians 2:92 Corinthians 8:22 Corinthians 9:132 Corinthians 13:3Philippians 1:2Philippians 1:22.

hope. Compare Titus 2:13. See Romans 4:18.

 

Verse 5

maketh . . . ashamed = causeth shame. Greek. kataischuno. Here, Romans 9:33Romans 10:11Luke 13:171 Corinthians 1:271 Corinthians 11:41 Corinthians 11:51 Corinthians 11:222 Corinthians 7:142 Corinthians 9:41 Peter 2:61 Peter 3:16.

love. App-135.

is shed abroad. Greek. ekchuno. See Acts 1:18Acts 10:45.

Holy Ghost. App-101.

is = was.

unto = to.

 

Verse 6

without strength. Greek. asthenes.

due time = season. Compare Galatians 1:4Galatians 1:4.

Christ. App-98.

ungodly. See Romans 4:5.

 

Verse 7

scarcely. Greek. molis. See Acts 14:18.

righteous. App-191.

one. App-123.

yet = for.

peradventure. Greek. tacha. Only here and Philemon 1:15.

some = one. See above.

dare = venture.

 

Verse 8

commendeth. See Romans 3:5. In this verse the subject of the sentence comes last, and reads "commendeth His own love toward us God", giving the Figure of speech Hyperbaton (App-6), for emphasis.

toward. Greek. eis. App-104.

in that = because.

sinners. Greek. hamartolos. Compare App-128.

 

Verse 9

blood. Compare Romans 5:1 with Romans 3:24.

saved. First of eight occurances in Romans.

wrath. See Romans 1:181 Thessalonians 1:10.

 

Verse 10

if. Greek. ei. App-118.

enemies. Note the Figure of speech Catabasis, App-6; without strength, sinners, enemies verses: Romans 5:6Romans 5:8Romans 5:10.

reconciled. Greek. katallasso, a more intensive word than allasso (Romans 1:23). Elsewhere, 1 Corinthians 7:112 Corinthians 5:182 Corinthians 5:192 Corinthians 5:20.

Son. App-108. Compare Romans 6:10Galatians 1:2Galatians 1:19Galatians 1:20.

life. App-170.

 

Verse 11

joy = rejoice (Romans 5:2).

atonement = reconciliation, restoration to favour. Greek. katallage, Here, Romans 11:152 Corinthians 5:182 Corinthians 5:19.

 

Verse 12

Wherefore = On account of (App-104. Romans 5:2) this. Having described the fruits of sin, the apostle now goes on to deal with the root.

as = just as.

man. App-123. Compare 1 Corinthians 15:21.

sin. App-128.

world. App-129.

death, &c. = by means of sin, death.

passed = passed through.

upon = unto. App-104.

for that = because. Greek. eph" (App-104.) ho.

have. Omit.

sinned. i.e. in Adam, as representative. See Romans 3:23. App-128.

 

Verse 13

imputed. Not the same word as in Romans 4:6, &c. Greek. ellogeo. Only here and Philemon 1:18.

when, &c. = there not (Greek. me) being law.

Verse 14

 

to = until. Greek. mechri.

Moses. Occurs twenty-two times in the Epistles. Compare Matthew 8:4.

similitude = likeness. See Romans 1:23.

transgression. Greek. parabasis. See Romans 2:23.

the = a. figure. Greek. tupos. See John 20:25.

Him . . . come = The Coming One. A well-known Hebraism for the Messiah. See Matthew 11:3. Adam was a type (App-6) as the federal head of a new-created race.

 

Verse 15

offence. App-128. See Romans 4:25.

free gift. App-184.

through = by. Dative. No preposition.

one, many = the one, the many.

be dead = died.

gift. Greek. dorea. See John 4:10.

by = of. Genitive case.

hath. Omit.

abounded. See Romans 3:7.

 

Verse 16

And not, &c. Read, And not as by means of one having sinned is the free gift; for the judgment indeed of one (was) unto condemnation; but the free gift is of (or resulted from) many transgressions unto justification.

gift. Greek. dorema. Not the same word as Romans 5:15. Occurs only here and James 1:17.

judgment. Greek. krima. App-177.

condemnation. Greek. katakrima. Only here, Romans 5:18Romans 8:1. Compare App-122.; Romans 177:6.

justification. Greek. dikaioma, a righteous acquittal. App-191.

 

Verse 17

For . . . one = For if by the trespass of the one, death reigned through the one.

by. Dative. No preposition.

abundance = the abundance. Greek. perisseia. Here, 2 Corinthians 8:22 Corinthians 10:15James 1:21.

righteousness. See Romans 1:17.

 

Verse 18

Therefore, &c. = So then as by means of one (act of) transgression (sentence came) upon all men unto condemnation, even so by means of one righteous act also (the free gift came) upon all men to justification of life.

righteousness of one = one righteous act. Greek. dikaioma. App-191., as Romans 5:16. Add "also".

justification. Greek. dikaiosis. App-191.

of = issuing in. App-17.

 

Verse 19

disobedience. App-128. Romans 5:2.

many = the many.

made = constituted.

so = so also.

obedience. The obedience unto death of Philippians 1:2Philippians 1:8. This was the one righteous act of Romans 5:18.

 

Verse 20

entered. Literally came in beside. Greek. pareiserchomai, Only here and Galatians 1:2Galatians 1:4.

that = in order that. Greek. hina.

abound = multiply. Greek. pleonazo. Here, Romans 6:12 Corinthians 4:152 Corinthians 8:15Philippians 1:4Philippians 1:171 Thessalonians 3:122 Thessalonians 1:32 Peter 1:8.

did much more abound = superabounded. Greek. huperperisseuo. Only here and 2 Corinthians 7:4.

 

Verse 21

hath. Omit.

even so, &c. = so might grace also.

eternal. App-151.

 

 

 

q