Les Églises Chrétiennes de Dieu

[052]

 

 

 

Le Repentir et la Réhabilitation dans l’Église de Dieu [052B]

 

(Édition 1.0 20150430-20150430)

 

Deux groupes d'églises en entier dans les derniers jours doivent être éliminés et envoyés à la Deuxième Résurrection à cause de leur échec à comprendre le baptême et la réhabilitation ainsi que leur utilisation de la diffamation comme conséquence de cela.

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2015 Wade Cox)

(Tr. 2015, rév. 2017)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
 http://www.logon.org/ et http://french.ccg.org/

 


 Le Repentir et la Réhabilitation [052B]

 


Introduction 
Dieu a mis en place un système pour traiter le péché dans la création de l'homme aussi bien que le péché dans l'Armée Céleste. En raison de Sa divine Prescience Il a compris que l'Homme pécherait et qu'il devait y avoir un système de Salut mis en place pour faire face à ce processus.

 

Le mot péché est défini en tant qu’un acte contraire aux lois de Dieu (1Jean 3:4) ; et le mot sin [péché] a été dérivé du culte idolâtre du Dieu Lune Sin dans les systèmes akkadien et babylonien (voir l'étude Le Veau d'Or (No. 222)). Il est symbolisé à ce jour par le croissant lunaire et ses adorateurs ont inséré le croissant dans les formes de culte du Temple, dans l'Islam et dans le Calendrier par la fausse construction et la fausse interprétation. On explique le Calendrier du Temple dans l’étude Le Calendrier de Dieu (No. 156) et aussi dans Les Calendriers Hébreu et Islamique Réconciliés (No. 053).

 

Nous avons vu que le processus du péché serait introduit par l'Armée Céleste, aux plus hauts rangs des Chérubins Protecteurs. Nous avons vu également dans le plan de Dieu que l'instrument du salut devait provenir à la fois des rangs et d’un des Élohim ou Fils de Dieu qui a dû devenir un homme et mourir à la fois pour l'Armée Céleste et pour l'Armée humaine qui a été corrompue par eux [l’Armée Céleste rebelle]. C’était l'Ange de la Présence qui était l'élohim d'Israël qui devait devenir Jésus-Christ (Genèse 48:15-16 ; Ps. 45:6-7 ; 1:8-9). De cette façon, ils pourraient tous devenir des Fils de Dieu en tant qu’élohim (cf. Jean 10:34-36. et Les Élus en tant qu’Élohim (No. 001)). Ce moyen de salut devait provenir des Plus Hauts rangs des élohim, et il a été pris à partir d'un du noyau des mille des fils de Dieu (Job 1:6, 2:1, 33:23).

 

Cet être appelé Satan ou Lucifer a introduit la corruption à l'humanité à travers sa religion. Il l'a fait à travers toutes les religions dans le monde.

 

Il a pénétré Israël et a introduit le culte de Baal là avec le consort Ashtoreth en hébreu ou Ishtar ou Astarté en chaldéen ou Easter dans le monde anglo-saxon. Ces cultes du Dieu Soleil et des Cultes des Mystères devaient être une épine dans le côté de la foi d'Israël et des Églises de Dieu sur plus de trois mille cinq cents ans. Ils sont devenus les religions du monde et étaient connus comme Mystère Babylone dans la foi.


Leurs partisans ont enseigné contre les lois de Dieu depuis des millénaires et essaient de détruire l'obéissance aux lois de Dieu. Les lois cérémonielles ont toutes pointé vers Christ en tant que le Messie et le sacrifice final. Les Antinomiens et l’Antinomisme ont enseigné contre les lois de Dieu (anti-nomos veut dire contre la loi). Le Binitarisme des Cultes du Soleil a été importé dans le Christianisme en tant que le Binitarisme et puis ensuite en tant que le Trinitarisme en 381 EC au Concile de Constantinople. Ceci a conduit aux Guerres Unitaires/Trinitaires (No. 268). Les Églises de Dieu avaient été persécutées au cours des deux millénaires de l'église dans le désert. L’Antinomisme a été utilisé pour détruire les églises par le culte du Dieu Attis. On a expliqué ce processus dans les études La Destruction Antinomienne du Christianisme par une Mauvaise Utilisation de l’Écriture (No. 164C) ; Les Attaques Antinomiennes sur la Loi de Dieu (No. 164D) ; Le Déni Antinomien du Baptême (No. 164E) et La Déformation par les Binitaires et les Trinitaires de la Première Théologie de la Divinité (No. 127B).

 

La séquence devait détruire la structure Unitaire/Unitarienne des Saintes Écritures, et puis ensuite la structure du Calendrier, et puis saper la théologie des Églises de Dieu. Elle a été menée au cours des deux derniers millénaires par une attaque impitoyable. Cela n'avait pas eu comme conséquence le succès de l'église Catholique Romaine et donc les démons ont été forcés de procéder à la Réforme, et c’était dans ce processus que le Cinquième système ou le système de Sardes a été formé. Ils ont forcé la Réforme sous le système Thyatire, et alors les Églises de Dieu sous Sardes étaient tout simplement mortes quand la Réforme s’est produite.

 

Nous savions aussi que, grâce à la Révélation de Dieu à Jésus-Christ écrite par Jean, les deux dernières ères, Sardes et Laodicée pécheraient et seraient rejetées de la Première Résurrection et envoyées à la Deuxième Résurrection, et qu'une plus petite ère mais théologiquement plus correcte devait être mise en place pour restaurer la vraie foi dans les derniers jours avant les Deux Témoins (Apocalypse 3:1-22). Ces aspects ont été couverts dans les études Le Ciel, l’Enfer ou la Première Résurrection des Morts (No. 143A) ; La Deuxième Résurrection et le Jugement du Grand Trône Blanc (No. 143B) ; Les Colonnes de Philadelphie (No. 283) ; et Les Témoins (incluant les Deux Témoins) (No. 135).

 

Le Système pour traiter avec le Péché


Quand Dieu a établi le système sacrificiel sous Moïse, c’était pour pointer vers le Temple et vers le système en Israël qui devait amener les gens à Christ sous la loi quand il a été envoyé à la fin du système du Temple Physique. Il devait mettre en place un système qui permettrait à l'Esprit Saint d’être placé dans l'individu au Repentir et au Baptême et à l'imposition des mains en tant qu’un adulte repentant. Ces individus ont ensuite été amenés dans les Églises de Dieu en tant que le Temple de Dieu au cours des Quarante Jubilés dans le Désert.

 

Le concept était que le fait d’être libéré du péché était à travers le baptême puisque cela avait été par le sacrifice. Après que Christ eût été sacrifié pour nous, il n'y avait plus alors d'offrande pour le péché, et les seuls critères étaient la cérémonie du Dîner du Seigneur chaque année au début du 14 Abib, puis alors la Fête des Pains sans Levain à partir de la nuit de la Pâque du 15 Abib pendant sept jours.

 

Les antinomiens ont attaqué la Divinité et ensuite aussi le calendrier ainsi que les Sabbats de Dieu. Ils ont attaqué le baptême en le rendant un rituel vide de sens limité aux nourrissons malgré le fait que la loi exige que seul un adulte de vingt ans peut faire partie de l'Armée d'Israël, qui sont les soldats de Christ (voir l’étude Deutéronome 20 (No. 201)).

 

Quand un adulte repentant a été baptisé, et qu’on lui a imposé les mains pour recevoir l’Esprit Saint, ses péchés devaient être mis aussi loin que l'Est est de l'Ouest. Ses péchés ne devaient plus être apportés à l'esprit (voir les études Repentir et Baptême (No. 052) et Né de Nouveau (No. 172)).

 

Ils se sont engagés en faisant une alliance à obéir et à se conformer aux Lois de Dieu et à observer Son calendrier, et cela a impliqué l’observance sur les bons jours en conformité avec les Cieux tel que fixé dès le commencement et tel qu’observé conformément au Calendrier du Temple.

 

Le péché a été pardonné par la grâce de Dieu en Christ, mais cette grâce était maintenue par l'obéissance. Tout homme pèche et quiconque dit qu'il est sans péché est un menteur comme nous le voyons à partir des écrits de Jean et aussi de Jacques où la foi sans les œuvres est morte (Jacques 2:14, 17-18).

 

À moins que nous eussions mangé le corps et eussions bu le sang du Christ au Dîner du Seigneur, nous n’avions aucune part en lui.

 

La Diffamation

C’est en tant qu’une conséquence que nous confessons nos péchés et que nous sommes pardonnés de nos péchés par Dieu à travers l'Esprit Saint.


Le principe sur lequel le repentir et le pardon reposent dans l'église sous les lois de Dieu est que nous ne sommes pas les accusateurs des frères et nous n’avons pas d’affaires ou aucun droit d'accuser un membre baptisé de la foi de tout péché excepté quand cela est établi dans la bouche de deux témoins. Les péchés commis avant le baptême sont aussi loin que l'Est est éloigné de l'Ouest et ils ne doivent pas être ramenés à l'esprit non plus. Un exemple classique est le fait que Paul était un accusateur des frères, un assassin et un tortionnaire avant qu'il n’ait été baptisé et il a été nommé évêque de l'église et un apôtre.

 

La Diffamation dans le contrôle de l'Église de Dieu


Dans les Derniers Jours des Églises de Dieu, nous voyons la fin de l’Église de Sardes avec sa démarcation auto-déclarée en nommant la dernière de ses ramifications comme Living Church of God (l'Église Vivante de Dieu en français) tel que prophétisé dans Apocalypse 3:1 où elle a le nom qu'elle est “vivante” mais elle est morte. Cette prophétie a été accomplie en l’année 1997 avec la formation de l'église Living Church of God. Avant cela il n'y avait jamais eu une Église Vivante de Dieu (Living Church of God) dans l'histoire.

 

À la fin de l’année 1995, l'église United Church of God (l’Église Unie de Dieu en français) a été formée à la désintégration de l’église Worldwide Church of God (WCG) (l'Église Universelle de Dieu en français) à partir de l’année 1994. En 1994, l’église Christian Churches of God (CCG) (les Églises Chrétiennes de Dieu en français) a été formée à cause de la déclaration de la structure Trinitaire dans l’église WCG. C’était l’église CCG qui a restauré les doctrines des Églises de Dieu telles qu’elles étaient à la fin de l'ère de Thyatire, et telles qu’elles avait été pratiquées par les quelques branches fidèles telles que la Conférence Caldwell de l'Église de Dieu (du Septième Jour) (Caldwell Conference of the Church of God (Seventh Day)) aux États-Unis dans la première moitié du 20ème siècle (voir aussi les études La Distribution Générale des Églises observant le Sabbat (No. 122) et également Le Rôle du Quatrième Commandement dans l’Histoire des Églises de Dieu Observant le Sabbat (No. 170)).


En l’année 1987, le chef de l’église WCG a déclaré que le Temple de Dieu devait être mesuré et c’était au cours de la structure Sabbatique de 1987-1994 commençant et se terminant en la Troisième année du cycle tel qu’il est de tradition pour les Églises de Dieu.

 

Ce mesurage devait continuer au cours des quarante dernières années du 120ème Jubilé à partir de 1987-2027 au cours desquelles les nations seront amenées à la soumission à Christ et la nation de Juda sera amenée au repentir et au baptême.


L'église elle-même a été formée à partir du Jubilé de l’année 27 EC (Ère Courante), mais n'a reçu l'Esprit Saint qu'après le Sacrifice du Christ à partir de la Pâque de l’année 30 EC qui était une Troisième année du cycle. L’Esprit Saint a été donné à la Pentecôte de l’année 30 EC.

 

Lorsque l’église RCG/WCG a été formée, elle a été formée par Herbert W. Armstrong sous les plus grandes hérésies à entrer dans les Églises de Dieu.

 

Généralement chacune des ramifications maintient toujours la plupart de ces hérésies et l'église UCG a même ajouté bien plus d'hérésies sous son ministère par pure ignorance que toute autre ramification.


Énumération des Hérésies

 

  1. La Nature de Dieu

Les hérésies concernent tout d'abord la plus grave qui est la doctrine sur la nature de Dieu. Armstrong est venu dans l’Église de Dieu [COG en anglais] n’ayant aucune formation théologique ou philosophique que ce soit. En conséquence, il a été, pendant un certain temps, silencieux sur la nature de Dieu, mais a commencé à développer une doctrine qui était en son essence Dithéiste (voir l'étude Le Dithéisme (No. 076B)).

 

Toutefois, aucune instruction formelle n’a été formulée tout au long de l’église Radio Church of God (RCG) (l’Église de Dieu par Radio en français), puis ensuite l’église WCG. En conséquence, plusieurs du ministère ont été laissés à formuler leurs propres vues et ils ont dérivé dans le Binitarisme puis ensuite dans le Trinitarisme et alors sont retournés dans le Protestantisme (voir l’étude Le Binitarisme et le Trinitarisme (No. 076)). En outre, certains des groupes ont inventé l’Unitarisme Radicalqui nie La Préexistence de Jésus-Christ (No. 243), et lequel est décrit dans l’étude Les Origines de l'Unitarisme Radical et du Binitarisme (No. 076C).


Le 20ème siècle a également apporté de nouveaux changements doctrinaux qui sont décrits dans Les Effets des Doctrines des Églises de Dieu du 20ème Siècle sur la Nature de Dieu (No. 076D).

 

Beaucoup de gens dans les Églises de Dieu avaient vraiment rejeté la Trinité et étaient des Unitaires/Unitariens Bibliques mais comme la discussion a été limitée, la confusion était endémique aux idées Dithéistes, et on voyait souvent les conséquences illogiques de ces doctrines.

 

Le résultat était que, dans n’importe quel groupe donné, une divergence pouvait être trouvée, et dans l'église UCG particulièrement, on a vu que c’est arrivé qu'un groupe de six ministres seniors pouvaient une fois avoir et ont eu des arguments avec les vues de l’Unitarisme Radical, du Dithéisme, du Binitarisme, du Trinitarisme et de l’Unitarisme Biblique, et parfois une confusion de deux ou trois de ces éléments.

 

  1. Le Calendrier Hillel

Le Calendrier du Temple avait été observé par les Églises de Dieu au cours des 1900 années précédentes. Dans le système de Sardes de nombreuses Églises de Dieu ont observé seulement le Sabbat et le Dîner du Seigneur. Armstrong a voulu développer le système de Fête mais n'était tout simplement pas assez instruit pour comprendre le système original du Temple. Au lieu de cela, il a saisi le Calendrier juif ou Hillel ne réalisant pas que ce calendrier n’a pas vu le jour avant l’année 358 EC, 328 ans après la mort de Christ, et avait été rejeté non seulement par toutes les Églises de Dieu mais par les Binitaires aussi comme ils avaient observé le système de Calendrier du Temple par le calcul des Nouvelles Lunes à partir de la conjonction depuis la fin de la période du Temple, et alors par les Trinitaires à partir de l’année 381 EC. La différence sur la détermination de la séquence de la Pâque était la Pâque Quartodécimane et le système d’Easter/Pâques. Armstrong n’a rien compris de cette histoire (voir les études Les Disputes Quartodécimanes (No. 277) et Les Origines de Noël et de Easter/Pâques (No. 235)).

 

Il y avait un livre écrit par le Rabbin Kohn, Grand Rabbin à Buda et Pest en 1894 (Die Sabbatarier in Siebenburgen) traduit [en anglais] par un officier de l'église UCG, mais ce dernier a omis délibérément un élément clé de l’ouvrage qu'il a traduit de l'allemand et a laissé le corps principal intact. La partie qu’il a omise a prouvé que l'église tout entière observait les Nouvelles Lunes selon la conjonction en tant qu’élément de leur calendrier. CCG, à la suite de cette érudition scandaleuse, avait fait traduire tout l’ouvrage par McElwain et Rook, et a écrit une préface sur l’ouvrage avec un glossaire par Rook et l’a publié comme Kohn-Cox, The Sabbatarians in Transylvania (CCG 1998) (Les Sabbatariens en Transylvanie en français).

 

L’ouvrage prouve de façon absolue que l'église n'a pas observé Hillel et n'a pas observé Rosh Hashanah en tant que le début de l'Année, car cela n'est pas entré dans le Judaïsme avant le Troisième siècle, et Kohn a admis qu’il s’agissait de la foi chrétienne originale qui a précédé le calendrier juif.


L’église WCG et les ramifications ne pouvaient pas se permettre de faire un tel aveu puisqu’elles auraient à restaurer les Nouvelles Lunes et le Calendrier.


À cause des intercalations babyloniennes dans Hillel, les Juifs et ainsi l’église WCG et ses ramifications ont rarement observé un Jour Saint sur les jours corrects et souvent ils observaient les fêtes dans les mauvais mois.


La punition pour ce péché est la consignation à la Deuxième Résurrection, et ils ne le comprennent pas, et ils sont prêts à mentir à ce sujet pour cacher la vérité à leurs frères.

 

  1. La Fausse Prophétie

L’hérésie suivante est qu'ils ont continuellement présenté Armstrong comme un prophète, en dépit de sa litanie de fausse prophétie (La Fausse Prophétie (No. 269)). Non seulement ils étaient prêts à promouvoir la fausse prophétie, mais ils ont aussi déclaré qu'il était Élie prédit par le prophète Malachie (Malachie 4:5-6). Ces aspects sont traités dans les études Élie ? (No. 233) et aussi dans le Commentaire sur Malachie (No. 021L).

 

  1. Le Vol d’entreprise et le Parjure

Armstrong était un plagiaire de l’ampleur des plus extraordinaires en plagiant l’ouvrage de G. G. Rupert et aussi l’ouvrage de J. Allen Judah’s Sceptre and Joseph’s Birthright [le Sceptre de Juda et le Droit d’Aînesse de Joseph] qu'il publia comme The US and BC in Prophecy [les États-Unis et le Commonwealth britannique dans la Prophétie], et que le ministère des ramifications a délibérément promu pendant des décennies à la fois dans l’église WCG et dans les ramifications comme ouvrage d'Armstrong, et elles tolèrent toujours et participent à cette fraude à ce jour.


La Constitution de l’église RCG/WCG a été délibérément supprimée par la fraude dans les années 1970, et l’église WCG a été investie dans la propriété exclusive d'Armstrong dans ce qui était sans doute le plus grand vol corporatif de tous les temps dans l'histoire des Églises de Dieu.

 

  1. Le Lavage de cerveau et la Diffamation dans le Contrôle des sociétés

Pas une seule fois dans notre interaction avec le système WCG et les ramifications, l'un des officiers et membres de l’église CCG n’a rencontré une évaluation intellectuellement honnête de tout argument ou position qui soit allée à l'encontre de la propagande Armstrong. L'utilisation d'attaques ad hominem était et est encore, à ce jour, utilisée par les ramifications pour contrôler les attaques sur les autres dans la diffamation plutôt que de traiter toute critique ou problème d'une façon honnête.

 

On a enseigné aux frères l'utilisation de la diffamation comme une arme constante. Le ministère a utilisé le processus pour diviser et pour régner sur les frères dans chacune des églises. Cela a continué à un point tel que les frères ne se rendent même pas comptent qu'ils sont en violation des lois de Dieu sur une base continuelle et que leur système est dans une structure hérétique grave et avec des doctrines qui leur interdiront l’entrée à la Première Résurrection. De plus, porter des accusations injurieuses à l’encontre d’une personne sans être l'un des deux témoins de l'événement est de la diffamation et est interdit. Tu ne suivras point la multitude pour faire le mal, ni tu ne parleras dans une cause en te mettant du côté du grand nombre pour pervertir le jugement (Ex. 23:2). Voir l'étude La Loi et le Neuvième Commandement (No. 262).

 

  1. L’Invention de Fausse Doctrine

Pour des raisons de contrôle Armstrong a également inventé la doctrine du Lieu de Refuge (voir l'étude La Place de Refuge (No. 194)) et aussi La Troisième Résurrection (voir l'étude L'Erreur de la Troisième Résurrection (No. 166)).

 

Ces deux erreurs ont été inventées pour convaincre les gens qu’il était plus sûr de rester dans l’église WCG et que si vous l'abandonnez, vous faites face à la destruction de la “Troisième Résurrection” dans laquelle vous étiez ressuscité pour être tué et jeté dans l'Étang de Feu. Une telle vue impute le péché à Dieu et est totalement non-biblique.

 

Armstrong a aussi inventé deux troisièmes dîmes et a falsifié la Doctrine sur la Dîme (voir l'étude La Dîme (No. 161)).


 Réhabilitation


La seule manière que les Églises de Dieu peuvent entrer dans la Première Résurrection est de se repentir et de restaurer les vraies doctrines des Églises de Dieu et de purger leurs systèmes des hérésies impliquées dans l’église WCG et de restaurer leur gouvernement par la constitution parmi les frères.


Elles doivent vraiment se repentir et restaurer la vérité afin d'assumer leur place dans la Première Résurrection au Dîner des Noces de l'Agneau (cf. les études La Vérité (No. 168) et Les Trompettes (No. 136)).


Les péchés des élus sont mis derrière eux au baptême et de nouveau tous les ans au Dîner du Seigneur au Lavement des pieds. On a vu que des frères qui se sont lavé les pieds les uns les autres pendant vingt-cinq à trente ans peuvent encore faire des accusations se répandant en injures contre leurs frères. Et c’est en dépit du fait de s’être lavé les pieds depuis trente ans auparavant et de nombreuses fois après l'événement pour lequel ils portent des accusations. Ces personnes doivent être enseignées de nouveau. Leur vie éternelle est sérieusement menacée.


Si vous n'avez pas pardonné vos frères, alors Dieu ne vous a pas pardonné et vous devez vraiment avoir cela bien dans votre tête.


Rappelez-vous que le Compte de l'Omer menant jusqu'à la Pentecôte est pour nous rappeler tous de ce dont nous sommes sortis, et nous sommes en cours de préparation pour l'ascension aux Trompettes tel que prédit par Les Ascensions de Moïse (No. 070) et pour la Première Résurrection des Morts. Aime ton prochain comme toi-même et tu montres ainsi que tu aimes Dieu. Pardonne à ceux qui t’offensent de sorte que tu puisses être pardonné. Ne diffame quiconque car cela t’est interdit conformément à la loi. Rejette le ministère qui t’enseigne autrement.

 

 

q