Christian Churches of God

[143c]

 

 

 

La Deuxième Mort

(Édition 2.0 20220603-20220608)

 

 

 

 

La Bible ne limite pas la mort de l'homme à une seule mort. Il y a une Seconde Mort dont il est question à plusieurs reprises dans le Livre de la Révélation [l'Apocalypse].

 

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

 

(Copyright ã 2022 Wade Cox)

(Tr. 2022)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://ccg.org/

 


 La Deuxième Mort [143C]

 


L'humanité a été créée sur ordres et instructions de Dieu et selon le Plan de Dieu. Il y a de cela quelques Millions d'années, Celui qui est l’Unique Véritable Dieu a créé la terre et a convoqué tous les fils de Dieu pour qu'ils soient tous présents avec leurs Étoiles du Matin (Job 38:4-7). Les Elohim sur la terre ont créé différentes espèces et aussi des Hominidés bipèdes il y a de cela environ 200000 à 120000 ans et ensuite à nouveau il y a de cela plus de 30000 ans. Cela a été fait pour permettre la mise en place d'un environnement quasi évolutionniste et expérimental. Dieu avait prévu de créer le système adamique mais la création sur terre, pour une raison quelconque, est devenue Tohu et Bohu ou dévastée et chaotique et Dieu a envoyé les elohim sous la direction de Christ sur la terre pour la recréer ou la remettre à neuf (Gen 1:1 et suivants). Le but était de créer l'humanité pour en faire des fils de Dieu, afin qu'ils deviennent des compagnons des Elohim que Dieu a créés en premier lieu en tant que créations spirituelles. Cela est expliqué dans les Élus en tant qu’Elohim (No. 001). L'elohim en tant que dieu de cette planète (2Cor. 4:4) et avec lui son armée elohim qui lui sert d'assistant étaient informés et conscients de l'intention de Celui qui est l'Unique Véritable Dieu Eloah (comme Ha Elohim) de créer la structure adamique et ils ont tenté des expérimentations en créant les hominidés qui existaient auparavant (Les Nephilim (No. 154)) et ils n'ont pas réussi. Ces créations ont été conçues dans le but de confondre la Création Adamique, ainsi que pour interférer avec le Plan de Dieu, et pour démontrer que l'Humanité n’était pas apte ou digne de prendre sa place parmi les Elohim en tant que Fils de Dieu (cf. Ps. 82:6 ; Jean 10:34-36). Les Elohim ont fait pécher l'homme dans le Jardin d'Éden (La Doctrine du Péché Originel Partie I : Le Jardin d'Eden (No. 246) et La Doctrine du Péché Originel Partie II : Les Générations d'Adam (No. 248)). Les elohim fils de Dieu à ce stade de la création avaient accès au Trône de Dieu (Job 1:6 ; 2:1 et Satan était parmi eux).

 

Dieu a fait bénéficier de Sa nature l'Armée Elohim des fils de Dieu et ce, par le moyen de l’Esprit Saint (No. 117). Ce système ne pouvait pas rester connecté à Dieu en état de péché. Le Salaire du Péché, c’est la mort, mais le Don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle (Rom. 6:23) (voir la Loi de Dieu L1). Le péché est la transgression de la loi (1Jean 3:4). L'Alliance de Dieu avec l'humanité exigeait que l'homme vive sans pécher pour hériter la vie éternelle. Ceci a été expliqué dans l'Alliance de Dieu (No. 152). Avant même que l'humanité ne pèche, Dieu savait tout ce qui allait se passer grâce à l’exercice de Son omniscience et Son Omnipotence Divines. Dès la création elle-même, Il a établi la séquence du Plan de Salut (No. 001A) à travers Sa Prédestination (No. 296). L'un de l’Armée Elohim, ou Fils de Dieu, s'est vu attribuer une nation d'humains comme véhicule du Salut. Toutes les nations devaient être unies à cette nation qui constitue le sacerdoce qui liait tous les humains à Dieu. Cette nation devait être la nation d'Israël et l'elohim attribué à cette Nation, par Eloah, l'Elyon ou le Dieu Très-Haut, était l'elohim que nous comprenons comme celui qui devait sortir Israël d'Égypte et leur donner la loi sous Moïse au Sinaï et dans le désert du Sinaï (Deut. 32:8 ; Actes 7:30-53 ; 1Cor. 10:1-4) (Psaume 45 (No. 177)). Cet être est celui que nous allions connaître sous le nom de Jésus-Christ. C’est en connaissant Celui qui est l’Unique Véritable Dieu et Jésus-Christ, qu'Il a envoyé, que nous héritons de la Vie Éternelle (Jean 17:3 ; No. 133)). Voir aussi la Préexistence de Jésus-Christ (No. 243). Le fait de nier sa préexistence est un autre mensonge démoniaque.

 

L’Armée Déchue est devenue connue sous le nom de Démons. Les démons savaient que si un homme ne suit et n’observe pas les Lois de Dieu, cet homme mourrait sûrement. Dès le commencement, les démons ont essayé de convaincre l’homme qu'il ne mourrait sûrement pas. Ce fut le premier mensonge de Satan à l'homme dès le commencement. Dès lors, l'homme a agi en fonction de ce mensonge et a péché. L’homme a été coupé de Dieu et a commencé à mourir. Cette erreur a été constatée à partir des activités sous-jacentes de la Doctrine de Balaam et la Prophétie de Balaam (No. 204). L'homme a reçu le mensonge d'une âme immortelle afin de convaincre l'homme qu'il ne mourrait pas et qu'il ne dépendait pas de Dieu pour la vie éternelle, ce qui était une séquence construite sur le mensonge. Dieu avait mis en place un système dans la création dans lequel l'être humain avait un Nephesh ou une Âme (No. 092) qui lui permettait d'avoir la vie et qui, lorsque ce Nephesh n'était pas uni à l’Esprit Saint, retournait à Dieu qui l'avait donné au moment où l'être humain mourait (Eccl. 12:7). L'être humain dépendait alors entièrement de Dieu pour la résurrection et la vie.

 

C'est au moyen de l'Esprit Saint que l'homme s’unit à l'armée Elohim et devient un. De tels individus deviennent Consubstantiels au Père (No. 081). Au départ, l’Esprit Saint n'était limité qu'aux Patriarches et aux Prophètes, y compris les Juges d'Israël en Terre Promise (Samson et les Juges (No. 073)).

 

Satan a également répandu le mensonge parmi les humains selon lequel l'Armée Déchue était des esprits et que ces esprits ne pouvaient pas mourir. Ce mensonge a été propagé par les démons dans le pseudo-Christianisme à partir de l'adoration de Baal des Cultes des Mystères et du Soleil. Pour démentir ce mensonge, Christ est véritablement mort pour le salut de l'humanité et de l'armée déchue, et on nous a ensuite donné le contrôle sur les démons et, finalement, nous jugerons les démons (1Cor. 6:3 ;  Le Jugement des Démons (No. 080)). Ils seront emprisonnés dans la fosse du Tartaros au retour du Messie, et à la fin du Millénaire, ils seront à nouveau libérés pour s'occuper de l'humanité [qui est devenue à ce moment-là] juste à ses propres yeux. Ils seront alors tués par l'Armée et prendront part ensuite à la Deuxième Résurrection des Morts en étant ressuscités en tant que de simples humains et en étant recyclés, recevant une rééducation, une formation de requalification lors du Jugement, comme dans (No. 080) ci-dessus, et ce, avec tous les humains qui s’y trouveront, et qui ne font pas partie des élus de la Première Résurrection. Ce sont ceux de la Première Résurrection qui les recycleront, les rééduqueront et leur donneront une formation de requalification. 

 

La Loi a été donnée aux patriarches et à Moïse au Sinaï et à Israël de façon permanente sous l'Alliance de Dieu et de nouveau sous le Messie en Terre Sainte (Première et Deuxième Dépositions de l'Alliance de Dieu (No. 096B) suite à la Distinction dans la Loi (No. 096)). Ici, Christ a donné la loi à Moïse et de nouveau à la nation et à l'église de Dieu sur une base permanente. Christ déclare la nature permanente de la loi et le fait qu'il est le Maître du Sabbat (No. 031B). Christ est le même hier, aujourd'hui et demain (Héb. 13:8 (F058)). Il a dit que tant que le ciel et la terre ne passeront pas, pas un seul iota ou trait ne disparaîtra de la loi (Matt. 5:18). C'est parce que la Loi vient de la Nature de Dieu ; et comme Dieu est immuable, ainsi la Loi est immuable.

 

Afin de détruire la logique de cet argument irréfutable, les démons ont répandu le mensonge dans les nations environnantes du Levant et en Égypte que la loi était un dispositif du mal. Les démons ont répandu le mensonge parmi les adorateurs de Baal et les Gnostiques que la Loi donnée à Israël avait été donnée à Israël par le Dieu maléfique Jaldabaoth. Il se tenait sur la Voie Lactée et empêchait les esprits des morts de se rendre au "Ciel", qui était leur demeure légitime à la mort. Les Gnostiques ont développé trois branches d'Antinomisme. La première branche s'est répandue au sein du Judaïsme, la deuxième s'est développée parmi les Païens et la troisième a été transférée au Christianisme à partir des éléments Juifs et Païens des Cultes du Soleil et des Mystères qui se trouvaient au Moyen-Orient, utilisant à la fois Rome et Alexandrie comme point d'appui de l'hérésie. Ils ont transféré les doctrines des cultes du Soleil avec le jour du culte d’adoration du Jour du Soleil établi côte à côte au Sabbat dans le Christianisme à Rome en l’an 111 EC (Ère Courante). En l’an 154 EC, ils ont établi le festival de la Déesse Easter avec la mort du dieu Attis le vendredi et sa résurrection le dimanche par la déesse, sous la direction d'Anicetus, évêque de Rome. En l’an 192 EC, Victor a été nommé évêque et a rendu Easter/Pâques [païenne] obligatoire pour la communion avec Rome. Noël, issu de la doctrine de la Déesse et de l’enfant Soleil aux Solstices, dans les Cultes d’adoration du Soleil et des Mystères, n'est entré dans le Christianisme que vers l’an 375 en Syrie et au Levant (Les Origines de Noël et d’Easter/Pâques (No. 235)). Avec ces hérésies, du Culte du dimanche et de Easter/Pâques, le schisme de l'église a été créé dans les Disputes Quartodécimanes (No. 277) et les Guerres Unitariennes/Trinitaires (No. 268) ont suivi ainsi que les doctrines du Dieu Triune imposées au Christianisme en l’an 381 EC à Constantinople et à Chalcédoine en l’an 451 EC.

 

Ces hérétiques antinomiens ont continué à supprimer la Loi de Dieu et ont également introduit le baptême des enfants dans le but de nier le fait de lier l'Esprit Saint à l'homme, et c'est ce qui s'est produit dans toute cette branche du Christianisme. Dieu a rendu une chose obligatoire, à savoir que les Saintes Écritures devaient être suivies et observées sur la planète entière. Cependant, les démons ont fait tout ce qu'ils pouvaient pour influencer l'humanité et fausser/déformer sa compréhension de la foi. Les démons l’ont fait en enseignant que la loi avait été supprimée/abolie, ainsi que les doctrines du Sabbat (No. 031) et du Calendrier de Dieu (No. 156). Ces hérétiques antinomiens ont également introduit la pratique de parler en charabia, en prétendant qu'ils parlaient en langues. Cette pratique impliquait souvent que les démons pénétraient dans les partisans et proféraient des blasphèmes (La Question des Langues (No. 109) ; À Quel Moment Les Langues Devaient Cesser ? (No. 182)). Ces hérétiques antinomiens ont essayé de supprimer des livres du Canon de la Bible, le principal étant la Révélation [l'Apocalypse], mais il a été fixé dans le Canon au IVe siècle. La critique textuelle moderne continue de détourner l'inspiration biblique là où elle le peut, et ce, tant dans des textes importants (i.e. 2Pierre) que dans l'écriture des textes de l'AT. Ils ont également ajouté de faux textes, notamment les textes apocryphes et pseudépigraphiques qui contredisent l'Écriture Inspirée.

 

La réalité est que toutes ces fausses doctrines sont des mensonges démoniaques, concernant le Ciel et l'Enfer des cultes du Soleil, et les faux calendriers non bibliques parmi les nations. L'enseignement des démons selon lequel les lois de Dieu ont été supprimées/abolies par Christ est logiquement absurde. Ceux qui croient à ce mensonge sont trompés et mourront en conséquence. C'est la raison pour laquelle les démons les ont trompés en premier lieu. C'est Christ qui a donné la loi à Moïse au Sinaï, et qui a tué et ordonné de tuer les gens qui refusaient de suivre la loi. Il est ensuite apparu en personne et a déclaré publiquement que pas un point ou une virgule ne passerait de la loi jusqu'à ce que le ciel et la terre disparaissent (Matt. 5:18). Le péché est la transgression de la loi, et le salaire du péché est la mort.

 

Personne ne va au "ciel" ou en "enfer" ni dans aucun autre endroit que cette planète. Il y a deux résurrections des morts. Il est réservé à tous les hommes de mourir une seule fois (Héb. 9:27), après quoi vient le Jugement. Christ est mort pour porter les péchés de plusieurs, puis il apparaîtra une seconde fois, non pas pour s'occuper du péché, mais pour sauver ceux qui l'attendent avec impatience (Héb. 9:28).

 

Les Gnostiques Antinomiens, qui enseignent le ciel et l'enfer, enseignent également qu'ils sont amenés à un jugement loin de la terre, et c’est un mensonge démoniaque. La Bible ne limite pas la mort de l'homme à une seule mort. Il y a une Seconde Mort dont il est question à plusieurs reprises dans Apocalypse 2:11 ; 20:6 ; 20:14 ; 21:8. Le premier texte montre que la Seconde Mort n’a pas de pouvoir sur ceux des Sept Églises qui vaincront (pour la Première Résurrection).

Apoc_2:11 Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises. Celui qui vaincra ne sera pas atteint par la seconde mort".

 

La deuxième mention dans Apocalypse 20:6 montre qu'ils vont à la Première Résurrection et ne sont pas sujets à la Seconde Mort.

Apoc_20:6 Heureux et saint celui qui a part à la première résurrection ! La seconde mort n'a aucun pouvoir sur eux, mais ils seront prêtres de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.

 

Le troisième texte nous montre que le Lac de Feu est la Seconde Mort.

Apoc_20:14 Alors la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu ;

 

Le sort final pour tous, y compris les hérétiques Dithéistes, Binitaires/Trinitaires, Polythéistes et Athées, est la Seconde Mort.  

Apoc_21:8 Mais quant aux lâches, aux infidèles, aux souillés, quant aux meurtriers, aux fornicateurs, aux sorciers, aux idolâtres et à tous les menteurs, leur sort sera dans l'étang brûlant de feu et de soufre, qui est la seconde mort."

 

Il n'y a ni paradis ni enfer. La fin des hérétiques Antinomiens est la Seconde Mort. 

 

Certains pentecôtistes trinitaires antinomiens essaient d'affirmer que la Première Résurrection a eu lieu avec la résurrection de Christ. Ceci en dépit du fait que le texte de l'Apocalypse a été révélé à Christ et donné à Jean sur l’îles de Patmos quelque 65 ans après l'ascension de Christ vers la Salle du Trône de Dieu. Tous ceux qui ont été ressuscités en l’an 30 EC (Ère Courante) ont été tués ou sont morts avant que le texte ne soit écrit par l'apôtre Jean. Cette idiotie démoniaque verra ces personnes tuées en masse à l'arrivée de Christ et de l’Armée Loyale après la Première Résurrection qui se produira très bientôt. 

 

"Nous voyons dans Apocalypse 20:11 que le jugement du Grand Trône Blanc implique la résurrection générale. Le Livre de Vie agit ici comme un enregistrement des activités des êtres humains. L'affirmation selon laquelle le verset 13 mentionne une résurrection différente de celle dont il est question aux versets 11-12 est absurde. Le sens clair et ordinaire du texte est que tous les morts, soit de la mer, soit de la tombe, c'est-à-dire la mort et l'enfer ou le shéol (qui est la tombe ou la fosse), ont livré leurs morts. La référence à la mer et à la mort et au séjour des morts montre que le terme séjour des morts [le Hadès] désigne la tombe terrestre par opposition à la tombe aquatique. Les concepts et la réalité de la mort et de l'enfer ou de la tombe sont les choses qui ont été jetées dans l'étang de feu, qui agit comme la seconde mort. On peut donc dire que la mort et l'enfer sont ici jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort (Apoc. 20:14)" (L'Erreur de la Troisième Résurrection (No. 166)).

 

Et tiré du document la Pentecôte au Sinaï (No. 115) : "Satan est détruit par le feu qui vient de l'intérieur de lui. Ainsi, il doit être la source de l'étang de feu et, par conséquent, la source de l'énergie qui consumera finalement son système (voir aussi le document Le Jugement des Démons (No. 080)).

 

Ce feu est semblable au feu ou pur qui sort de la bouche des Témoins dans Apocalypse 11:5. Le feu ou puri qui tourmente ceux qui adorent la Bête et son image et reçoivent sa marque procède de la Colère de Dieu. La fumée du tourment monte jusqu'à l'Âge des Âges, privant ceux qui portent la marque de tout repos, nuit et jour (Apocalypse 14:10-11). Ainsi, la fumée du tourment n'est pas éternelle, mais simplement jusqu'à l'âge où ceux qui portent la marque de la Bête et qui ont été égarés par le faux prophète sont tués et ressuscitent ensuite. La Bête et la Fausse Prophétie sont jetées vivantes dans le Lac de Feu (limnen tou puros) qui brûle avec du soufre. Le mot est theioo et l'on suppose que le soufre ou le sulfure est signifié à partir du sens de brillance du mot theios signifiant divinité. De même, dans Apocalypse 9:17, on trouve theioodeis, c'est-à-dire semblable à du soufre (theion et eidos). Le concept est donc avoir la forme de la piété ou de la divinité. Par conséquent, l’Étang de Feu peut représenter une force divine spirituelle et n'a rien à voir avec le soufre, car l'origine du mot est dérivée du concept du divin (i.e. comme l'était le pouvoir spirituel de Satan).

 

Ces concepts se rapportent à la puissance spirituelle de la Pentecôte. Cela pointait de nouveau vers le sacrifice du Messie et la réception de l’Esprit Saint.

 

Ceux qui portent la marque de la Bête seront basanizo (vexés ou tourmentés) par puri et theioo devant les saints anges et devant l'Agneau. Le kapnos ou fumée monte jusqu'à l'Âge des Âges (Apoc. 14:11), c'est-à-dire jusqu'au Millénaire/Millenium. Le même concept est celui de la destruction de l’Impie/l’Homme du péché ou d'iniquité/anarchie qui sera détruit par l'éclat (epiphaneia) de la venue de Christ (2Thess. 2:8)."

 

Le texte de Matthieu 25:41 dit : Retirez-vous de moi, maudits, dans le feu éternel, préparé pour le diable et ses anges. Ainsi, ceux qui ne se repentent pas sont envoyés dans le feu aeonian ou, "feu de l'âge" préparé pour le diabolo et ses anges.

 

Ce n’est pas la volonté de Dieu qu'aucune chair périsse (Matt. 18:14 (F040v)). De même, Jean 3:16 déclare que Christ est mort afin que quiconque croit en lui ne périsse pas. De même, Pierre a dit que Dieu ne tarde pas dans Sa promesse, mais qu'Il est indulgent envers nous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais que tous parviennent à se repentir (2Pierre 3:9). Dieu a déclaré que tous les hommes mourront une fois. Ensuite, Il a mis en place une Résurrection physique [qui se déroulera] ici sur cette terre, et Il prévoit deux séquences. La Première Résurrection (No. 143A) est destinée à ceux des Élus, qui font partie du Corps de Christ et qui suivent et observent les Commandements de Dieu, la Foi et le Témoignage de Jésus-Christ (Apoc. 12:17 ; 14:12). Tous ceux qui ne suivent et n'observent pas les Sabbats, les Nouvelles Lunes, les Fêtes de Dieu, les Jours Saints et la loi, mourront et seront confrontés au Jugement du Grand Trône Blanc lors de la Deuxième Résurrection (No. 143B). Il ne leur sera pas accordé la possibilité de répandre leur hérésie dans le Millénaire sous la direction du Messie et de l'Armée. Ils vont mourir.

 

Plus de la moitié de la population mondiale sera détruite, au moment où les Témoins arriveront ici, et ce, lors des Guerres des Cinquième et Sixième Trompettes. Pour tous ces gens, il sera trop tard (Les Guerres de la Fin - Partie I : Les Guerres d'Amalek (No. 141C)). Ceux qui refusent de suivre et d’observer la Loi de Dieu (L1) et Le Calendrier de Dieu (No. 156), dès l'apparition des Témoins sur le Mont du Temple et ce, jusqu'à l'arrivée du Messie, ne seront pas autorisés à entrer dans le Millénaire sous la direction de Christ, s'ils ne se repentent pas avant le Jubilé. S'ils ne se repentent pas au cours des deux premières années des Témoins et ne font pas un cycle complet des Fêtes, pour ceux qui sont baptisés, et ce, selon le Calendrier du Temple (No.156), et s’ils ne rejettent pas Hillel et tous les autres systèmes pour démontrer leur loyauté, ils ne seront pas dans la Première Résurrection (No. 143A) (voir aussi Les Guerres de la Fin Partie II : Les 1260 Jours des Témoins (No. 141D).

 

Les pécheurs qui ne suivent et n'observent pas les Lois de Dieu ne vont pas dicter à Dieu leur volonté. Dieu nous a donné une Alliance qui prévoit que si nous ne suivons pas et n'observons pas Ses lois, nous mourrons. Dieu n'est pas obligé de prendre des dispositions pour le sort des humanoïdes antérieurs, qui ne sont pas de Sa création ; voir (No. 143). Les humains du système adamique ne quitteront jamais cette planète Terre. Ils ont la possibilité de choisir la résurrection dans laquelle ils apparaîtront, ce qui constitue bien plus que ce qui avait été accordé à leurs ancêtres avant l'époque de Christ. Ceux qui seront admis et autorisés à entrer dans la Première Résurrection (No. 143A) se verront accorder la vie éternelle sous la direction de Christ et la Seconde Mort n’aura pas de pouvoir sur eux. Tous les autres se retrouveront dans la Deuxième Résurrection (No. 143B) et la Seconde Mort aura un pouvoir sur eux. Ces adorateurs antinomiens des cultes du Soleil et des Mystères ne peuvent pas changer un point ou une virgule de l'Écriture sans en subir les conséquences. Quiconque prétend que la Loi de Dieu (L1) est abolie mourra ; et s'il ne se repent pas, la Seconde Mort aura un pouvoir sur lui et il n'y aura pas d'échappatoire. La tragédie, c’est que le choix appartient à chacun. Les gens doivent ignorer leurs faux enseignants et simplement étudier la Bible et faire ce qu'elle dit. Ceux qui enseignent aux autres que la Loi de Dieu a été supprimée/abolie auront à rendre des comptes bien plus graves (Jacques 3:1 ; F059). Aucun d'entre eux ne participera à la Première Résurrection ni probablement non plus entrera dans le Millénaire, à moins qu'ils ne se repentent à temps, car ils doivent suivre et observer les Lois de Dieu dans leur intégralité ainsi que les Sabbats et les Nouvelles Lunes (Ésaïe 66:23-24 ; et Zacharie 14:16-19) sinon ils subiront la sécheresse et les fléaux d'Égypte et la mort s'ils ne se repentent pas à temps.

 

La Seconde Mort est la mort qui est définitive. Ceux qui n'obéissent pas à Christ et à la Loi seront simplement autorisés à mourir et leurs carcasses seront brûlées dans l’Étang de Feu. Ils cesseront alors d'exister. Ils ne seront même pas autorisés à voir Dieu, ni à prendre part à la Cité de Dieu (No. 180) ; (F066v). Ils ne seront plus évoqués à l'esprit, autrement dit, on ne se souviendra plus d’eux. Ils seront effacés du Livre de Vie. Il n'y a pas d'autres résurrections et pas d'autres chances (voir No. 166). Nous obéirons à Dieu ou nous mourrons. Le choix est le nôtre, chacun d'entre nous. Si vous écoutez ces démons qui opèrent dans les fausses églises et les faux enseignants religieux, vous mourrez et n'aurez que vous-mêmes à blâmer, à vous en prendre. Si ce n'est pas dans la Bible, ne le croyez pas. Si c'est dans la Bible comme une loi, alors agissez et faites-le. Adressez vos prières à Dieu exclusivement, et ce, au nom de Jésus-Christ (No. 111 ; No. 111B). Fuyez le Dithéisme (No. 076B) polythéiste et le Binitarisme/Trinitarisme (No. 076) polythéiste ainsi que les cultes de la Déesse-Mère (voir le Dernier Pape (No. 288)). Sur cette voie se trouve à coup sûr la mort, et la Seconde Mort, qui elle est définitive et absolue.

 

Il est clair qu’à moins que vous ne vivez selon les Lois de Dieu, la Foi et le Témoignage de Jésus-Christ, vous allez devoir affronter la Seconde Mort.

 

D’autres Études complémentaires :

La Bible (No. 164)

Les Présumées Contradictions de la Bible (No. 164B)

La Destruction Antinomienne du Christianisme par une Mauvaise Utilisation de l’Écriture (No. 164C)

Les Attaques Antinomiennes contre la Loi de Dieu (No. 164D)

Le Déni Antinomien du Baptême (No. 164E)

Les Forgeries et les Ajouts/Erreurs de Traduction dans la Bible (No. 164F)

Forgeries et Erreurs de Traductions se rapportant à la Position du Christ (No. 164G)

Les Attaques Antinomiennes dirigées contre l'Alliance de Dieu (No. 096D)

 

 

 

q