Christian Churches of God

[001E]

 

 

Conversion

 (Édition 1.0 20191225-20191225)

 

 

 

 

 

Ce document traite du processus de conversion et des pouvoirs et fruits accordés lors de la conversion.

 

 

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2019 Wade Cox)

(Tr. 2019, 2020, rév. 2020)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://ccg.org/

    

 

Conversion [001E]

 

La conversion est le processus par lequel nous sommes tous transformés par l’Esprit Saint après le baptême et mis sur la voie de notre destin à devenir des elohim comme le prévoit le Plan de Dieu. Elle s'applique à tous les humains pendant toute la phase de l'existence.

 

Jean 10:34-36 enregistre : Jésus leur répondit : N'est-il pas écrit dans votre loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux ? Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l'Écriture ne peut être anéantie, celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous lui dites : Tu blasphèmes ! Et cela parce que j'ai dit : Je suis le Fils de Dieu ?

 

Ici, il cite les Psaumes (82:6) qui sont considérés comme faisant partie de la Loi de Dieu (L1).

 

Ce but a été expliqué dans le texte Les Élus en tant qu'Elohim (No. 001) et la séquence est également énumérée dans le texte sur (Le Plan de Salut (No. 001A)).

 

Dieu a établi le Plan de Salut entier dans une séquence qui s'applique à toute l'humanité. Tous ceux qui ont déjà vécu seront amenés à participer au processus du Plan de Dieu et il n'y aura aucune exception. Chaque personne est prédestinée dans le cadre du Plan de Dieu et choisie pour être appelée conformément à l’Omniscience et à la Prédestination (No. 296) parfaites de Dieu.

 

La séquence et la procédure sont définies pour toutes les personnes. Chacun est choisi et appelé au moment où il est opportun de l'amener à la foi. Personne n'est à blâmer pour le moment où cette personne est appelée. Les gens sont simplement prédestinés à être appelés lorsque c'est le moment optimal, le plus propice pour eux d'être appelés afin qu'aucun ne soit perdu.

 

La séquence est simple et il y a deux résurrections détaillées dans la Bible comme on le voit ci-dessous. Tous les hommes sont nés des patriarches en tant que fils de Noé. Tous les humains sont appelés une fois à mourir (Hébreux 9:27). Tous les humains qui ont vécu jusqu'à présent ont vécu dans la durée de vie standard des patriarches avant Noé et d’Abraham ou des prophètes, soit 120 ans comme pour Mariam, Aaron et Moïse, soit de la durée de vie réduite de l'humanité à 70 ans comme pour David et toute l'humanité par la suite.

 

Seuls deux hommes ne sont pas morts à ce jour, il s’agit d’Énoch et d’Élie, et ils ne l'ont pas été, parce que Dieu les a pris (cf. Gen. 5:24 ; 2Rois 2:11). Nous savons maintenant qu'Élie n'est pas mort parce qu'il a été pris au ciel sur le chariot de Dieu, sous les yeux d'Élisée et des prophètes, qui savaient tous qu'il allait être pris ce jour-là. Élie a été pris, comme Énoch, et a été transporté [téléporté] dans le temps pour témoigner à tout Israël et au monde entier avant la venue du Messie. Ces deux-là sont les deux Témoins prophétisés d'Apocalypse 11:3 et suiv., en accomplissement de la prophétie de Malachie 4:5, et comme Christ l'a dit, l'Écriture ne peut pas être anéantie.

 

Ce sont les prophètes des Derniers Jours énoncés dans les Écritures. Le Dernier Prophète devant les Deux Témoins est celui de Dan-Éphraïm de Jérémie 4:15-27 donnant l'Avertissement des Derniers Jours des Guerres, et les Témoins, et le Messie (cf. L'Avertissement des Derniers Jours (No. 044) ; Les Témoins (No. 135). Les Guerres de la Fin Partie I : Les Guerres d’Amalek (No. 141C) ; Les Guerres de la Fin Partie II : Les 1260 Jours des Témoins (No. 141D) ; Les Guerres de la Fin Partie III :  Armageddon et les Coupes de la Colère de Dieu (No. 141E) et la séquence dans le texte d'Israël comme Plan de Dieu (No. 001B) et Israël comme Vigne de Dieu (No.  001C)).

 

Deutéronome 32:8 (RSV, LXX, MMM) montre qu'Israël était l'héritage prédestiné du Messie parmi toutes les nations (et non selon les altérations de la Bible version KJV et du TM).

 

Israël a été sorti d'Égypte par l'Ange de la Présence que les patriarches connaissaient comme l'Elohim d'Israël et l'Ange de la Rédemption (Gen. 48:15-16 ; Job 33:23) ; que nous connaissons maintenant sous le nom de Jésus-Christ (cf. Actes 7:30 et suiv. et 1Cor. 10:4) (cf. L’Ange de YHVH (No. 024) ; La Préexistence de Jésus Christ  (No. 243)).

 

Il y a deux phases d'existence. La phase élémentaire est celle en tant qu’êtres humains et la deuxième phase est celle en tant qu'êtres spirituels. Tous les êtres ne passent pas par la phase humaine. L’Armée Fidèle est épargnée de la phase humaine mais elle [l’Armée fidèle] est de deux segments. Le premier est en tant qu'êtres spirituels mais ils ne sont pas immortels mais ont reçu l'immortalité comme Christ a reçu l'immortalité à partir de sa Résurrection et comme nous recevrons la même immortalité en tant que cohéritiers soit à partir de la Résurrection, soit par la transformation en être spirituel lors des résurrections soit la Première, soit la Deuxième ou à la fin du Jugement et du recyclage [ou de la rééducation].

 

Ceux qui sont prédestinés à faire partie de la Première Résurrection et à être l'armée de remplacement des Démons sont testés et extraits de la création dans l’ex-anastasin ou résurrection-extérieure (Phil. 3:11) dans la Première Résurrection des Morts (No. 143A). Ceci se produit lors du retour du Messie et pour le système millénaire et la domination de l'étoile du matin sur la terre pendant 1000 ans et la Deuxième Résurrection. L'Armée Déchue est réduite à des êtres humains, puis tuée et ensuite ressuscitée en tant qu'humains à La Deuxième Résurrection et le Jugement du Grand Trône Blanc (No. 143B) et au Jugement des Démons (No. 080).

 

Tout humain qui est de la création adamique et qui a déjà vécu sera ressuscité à et pour la Deuxième Résurrection et toute la création de Dieu sera corrigée, recyclée et préparée pour la vie éternelle en tant qu'Elohim, fils de Dieu (cf. également Comment Dieu devint une Famille (No. 187) ; Les Guerres de la Fin Partie V : La Restauration pour le Millénium (141G) et Les Guerres de la Fin, Partie VB : La Préparation des Elohim (No. 141H)).

 

Le système Factice de Satan

Afin de détruire le Plan de la Création et le Plan de Salut, Satan a menti dès le commencement.   

 

Mensonge 1.   Et vous ne mourrez certainement pas.

Ce mensonge dépendait de la doctrine de l'Âme Immortelle qui est un autre mensonge (cf. L'Âme (No. 092)).

 

Mensonge 2.  Vous ne dépendez pas de la Résurrection des Morts au moyen de la puissance de Dieu. Avec ce mensonge, il a même réussi à toucher une section entière des Juifs Sadducéens.

 

Mensonge 3.  Il a ensuite inventé le mensonge du Ciel et de l'Enfer et a corrompu le plan tel qu'exposé, établi et défini dans la Loi et le Témoignage.

 

Avec ces trois mensonges, il a réussi à corrompre la compréhension de toute l'humanité, à l'exception des élus choisis qui ont reçu L’Esprit Saint (No. 117).

 

Le Quatrième Mensonge pour piéger ceux qui n'auraient pas pu avaler ce qui précède était que l'on n'a pas besoin d’être baptisé en tant qu'adulte repentant et que l'on peut être mis à part dès l'enfance, ou pas du tout (cf. Repentir et Baptême (No. 052) ; Le Déni Antinomien du Baptême (No. 164E)).

 

Il a séduit et conquis la plus grande partie de Juda avec cela, ainsi que l'Islam arabe et le Christianisme Trinitaire. Par ce simple mensonge, la plupart des gens se sont retrouvés confinés à la Deuxième Résurrection.

 

Ainsi, il a également été en mesure de détruire de nombreuses nations par le reniement des Lois de Dieu dans Les Attaques Antinomiennes contre la Loi de Dieu (No. 164D).

 

Les Étapes de la Conversion

La Première Étape de la conversion a été l'identification d'Israël au Baptême de la Mer Rouge et à l'Exode. La Multitude Mélangée pointait vers le Salut des Gentils et des Hittites Scythes et les Égyptiens E3b qui se sont déplacés avec eux au Sinaï et ont reçu les Lois de Dieu de Christ (Actes 7:30 et suiv. et 1Cor. 10:4).

 

Cette action a permis d’identifier les Israélites et les Gentils qui étaient avec eux comme le peuple élu.

 

L'Alliance de Dieu (No. 152) a été donnée à Israël et la Loi et le Témoignage ont été donnés par les prophètes jusqu'au Messie. Ensuite, l’Esprit Saint a été donné à ceux qui cherchent à entrer dans le Royaume de Dieu avec Christ, comme nous l'avons vu avec Les Première et Deuxième Dépositions de l’Alliance de Dieu (No. 096B).

 

Les églises ont ensuite été établies partout dans le monde entier comme nous le voyons en détail dans les textes :

L’Établissement de l'Église sous les Soixante-Dix (No. 122D) ainsi que du Christianisme et l'Islam dans l'Alliance de Dieu (No. 096C).

 

L'église en Europe a été détruite par la fausse doctrine provenant de Rome, comme nous l'avons vu dans les textes dans Déformation par les Binitaires et les Trinitaires de la Théologie de la Divinité des Premiers Temps (No. 127B) et également par l'Antinomisme et les doctrines gnostiques comme nous le voyons dans La Destruction Antinomienne du Christianisme par une Mauvaise Utilisation de l’Écriture (No.164C) ; Les Attaques Antinomiennes contre la Loi de Dieu (No. 164D) ; Le Déni Antinomien du Baptême (No. 164E).

 

Le Calendrier de Dieu (No. 156) a été détruit de l'intérieur du Judaïsme et surtout après la Chute du Temple en l’an 70 EC (cf. L’Altération du Calendrier de Dieu dans Juda (No. 195B) et après les altérations en 192 EC dans Les Disputes Quartodécimanes (No. 277) et touchant le Sabbat à partir de 366 EC.

 

Le Calendrier de Dieu n’a été suivi correctement qu’au cours des Premières Ères des Églises de Dieu en Europe jusqu'à la période post-Réforme, et en Asie, et en Afrique jusqu'au VIIIe siècle et ensuite seulement dans les dernières années des XXe et XXIe siècles au sein de l’église CCG.

 

Les Calendriers n'ont jamais été suivis entièrement ou correctement ni à Sardes ni à Laodicée et la plupart d'entre eux n'entreront pas dans la Première Résurrection. Ni l'Islam post-699 EC qui n'a pas suivi le Calendrier, la Loi et le Témoignage n'entrera dans le Royaume de Dieu (voir Les Calendriers Hébreu et Islamique Réconciliés (No. 053) ; Le Sabbat dans le Qour'an (No. 274) ; et Le Coran à propos de la Bible, de la Loi et de l'Alliance (No. 083).

 

Quiconque n'observe pas la Loi et le Témoignage et ne parle pas en accord avec ces derniers, n'est pas converti, et n'a pas de lumière en lui (Ésaïe 8:20).

 

Ceux qui n’observent pas les Sabbats, les Nouvelles Lunes et les Fêtes n'entreront pas dans la Première Résurrection et mourront (Ésaïe 66:23 ; Zach. 14:16-19 ; Col. 2:16). De même, le Coran exige que les Sabbats, les Nouvelles Lunes et les Fêtes soient observés. De même, le Prophète a observé le Jour des Expiations à un autre jour que celui d’Hillel, et le prophète l’a observé en accord avec les Conjonctions de la Nouvelle Lune, comme cela a été fait par les Églises de Dieu et dans le Temple.

 

Les Conditions de Conversion

Les termes du processus de conversion sont les mêmes partout dans le monde. Le processus initial consiste à être choisi par Dieu et à être appelé au repentir.   

 

Une fois que vous êtes appelé, l'Esprit Saint travaille avec vous jusqu'au baptême. Pour être baptisé, vous devez être un adulte de 20 ans, c’est-à-dire l'âge d'un adulte prêt pour le service militaire dans l'armée d'Israël (Deutéronome 20 (No. 201)).

 

Vous devez être déterminé à observer la Loi et le Témoignage pour la vie.

 

Une fois que vous êtes baptisé, vous devez avoir les mains imposées sur vous pour recevoir l’Esprit Saint. Sans cela, votre baptême est incomplet et invalide.   

 

Parfois, dans l'Islam, le baptême était appelé par le terme de coloration en raison de la pratique de colorer l'eau (cf. No. 083 ci-dessus).

 

C'est le premier et le sacrement crucial de la foi.

 

Le deuxième sacrement est le Dîner du Seigneur (No. 103). Ceci est couvert dans la Sourate La Table Servie (Q005).

 

Les trois éléments du Dîner du Seigneur sont le Lavement des Pieds (No. 099) et La Signification du Pain et du Vin (No.100). Ceux-ci comprennent également la Pâque (No. 098) et également L'Offrande de la Gerbe Agitée (No. 106B)).

 

Un homme n'est pas éligible pour entrer au service du Temple ou de l'Église de Dieu avant d’avoir l'âge de vingt-cinq ans et il ne peut enseigner avant d’avoir l'âge de trente ans.

 

Il n'y a que deux rangs de la foi et ce sont les Diacres/Diaconesses et les Anciens.

 

Le Conseil de l'Église est appelé le Conseil des Anciens en français et le Mouhammad en arabe. Être converti, c'est avoir atteint le statut de Mouhammoudan.  

 

Le Conseil est généralement composé d'une douzaine d'anciens qui sont également appelés rasoul.

 

Aucun diacre ou ancien n'est autorisé à porter le titre de père ou de rabbin. Ces aspects sont traités dans le texte de l’Introduction au Commentaire sur le Coran (Q001).

 

L’Esprit Saint

"L'Esprit Saint (Actes 2:4) est cette essence ou puissance de Dieu que Christ a promis d'envoyer aux élus (Jean 16:7). Ce n'est pas une personne, mais une extension de la puissance vivante de Dieu. C'est le moyen par lequel nous devenons des participants à la nature divine (2Pierre 1:4), en étant remplis de l'Esprit Saint (Actes 9:17 ; Éph. 5:18) et, de là, tous Fils de Dieu (Job 1:6 ; 2:1 ; 38:7 ; Rom. 8:14 ; 1Jean 3:1-2) et cohéritiers avec Christ (Rom. 8:17 ; Gal. 3:29 ; Tite 3:7 ; Héb. 1:14 ; 6:17 ; 11:9 ; Jacques 2:5 ; 1Pierre 3:7).

 

L'Esprit est donné par Dieu à ceux qui le Lui demandent (Luc 11:9-13) et qui Lui obéissent, et l'Esprit demeure en ceux qui observent les commandements de Dieu (1Jean 3:24 ; Actes 5:32). Les saints sont ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus Christ (Apoc. 12:17 ; 14:12).

 

D'après Job 38:7, il y avait des fils de Dieu avant la fondation du monde. Jésus Christ n'était pas l’unique fils de Dieu avant la fondation du monde. Il y en avait plusieurs. Il n'était pas la seule Étoile du Matin avant la fondation du monde – il y en avait plusieurs.

 

Plusieurs sont appelés mais peu sont choisis parce que Dieu donne la promesse que si nous le Lui demandons, Il nous donnera Son Esprit Saint. Il a donné Son Esprit Saint à des millions de gens. Plusieurs ont simplement échoué, étant appelés mais pas choisis. La terminologie est qu'ils sont retournés comme des chiens dans leur propre vomi et ont foulé aux pieds l'Esprit Saint. De tels gens sont consignés à la Deuxième Résurrection. Mais ils ne sont pas tenus pour responsables parce qu'il était connu à l'avance qu'ils le feraient (voir aussi le document d'étude L'Erreur de la Troisième Résurrection (No. 166)). Ils n'étaient pas ordonnés d’avance ; ils n'étaient pas prédestinés. Les prémices de l'Esprit Saint ne leur ont pas été données selon Romains 8:23. Ils ont reçu l'Esprit, mais ils ne peuvent pas maintenir la foi.

 

L'Esprit Saint est le consolateur qui conduit les serviteurs de Dieu dans toute la vérité (Jean 14:16, 17, 26) (voir le document d'étude La Vérité (No. 168)). Notre capacité à comprendre toute la vérité dépend de notre relation avec Dieu par l’entremise de l'Esprit Saint. C'est seulement en développant notre relation avec Dieu à travers l'Esprit Saint que nous pouvons comprendre la Bible, autrement ce ne sont que des mots. Beaucoup de gens ne la comprennent pas parce que leur relation par le moyen de l'Esprit Saint n'est pas développée. Ce n'est pas juste une question de puissance ; et l'Esprit Saint est un Esprit de puissance et dans les Derniers Jours il sera vu, témoigné en nous comme une puissance, et d’un esprit sain, et de compréhension de la vérité. Pour beaucoup de gens, la Bible n’est juste que des mots, c’est parce qu'ils ne sont pas obéissants et de ce fait, ne grandissent pas en l'Esprit Saint.

 

C'est seulement par l'Esprit Saint que Pierre a pu dire ce qu'il a dit (cf. Matt. 16:13-17). C'est pourquoi Christ lui a dit : “Tu es heureux, Simon fils de Jonas”. Il l'a compris parce que l'Esprit Saint lui en avait donné la compréhension. Nous ne pouvons blâmer quiconque n'a pas reçu l'Esprit de Dieu. C'est parce que certaines personnes ne sont pas appelées et qu’il ne leur a pas été donné de comprendre. Nous devrions prier pour elles, nous ne devrions pas leur en tenir rigueur.

 

Les Dons de l'Esprit Saint

Les dons et la puissance de L'Esprit Saint (No. 117) et Le Fruit de l’Esprit Saint (No. 146) nous sont donnés dès notre baptême et par le biais de son développement dans la conversion.

 

"Les dons de l'Esprit Saint sont mentionnés dans 1Corinthiens 12:7-11 et les fruits sont décrits dans Galates 5:22-23. Ils ne sont pas donnés par mesure d'après Jean 3:34 (RSV) et de Romains 12:6. C'est le moyen par lequel Dieu peut finalement devenir tout en tous d'après 1Corinthiens 15:28 et Éphésiens 4:6. Les dons et les fruits de l'Esprit Saint ne proviennent pas à travers un ministère et ne sont pas concentrés dans une structure hiérarchique. Certaines personnes ont le pouvoir de la perspicacité [de discernement] de l'esprit, d’autres de compréhension, d’autres d'interprétation et d’autres d’enseignement ; certaines ont le pouvoir de guérisons ; certaines ont une foi telle qu’elles peuvent déplacer des montagnes, plus que n'importe qui placé dans des postes administratifs. C'est quelque chose que l'Église n'a pas compris dans un gouvernement hiérarchique. Le gouvernement hiérarchique détruit la capacité à comprendre les opérations de Dieu.

 

Les Trinitaires affirment que l'Esprit Saint est une troisième personne d'une Divinité fermée. C'est faux. Cet enseignement vise à limiter la capacité de l'Esprit Saint à s'étendre à nous, pour faire de nous des elohim ou theoi.

 

L'Esprit Saint opère depuis avant le baptême. L'Esprit attire les élus vers Dieu à travers Christ (Héb. 7:25). Les prémices de l'Esprit sont données à l'individu au moment du baptême, d'après Romains 8:23, qui déclare clairement que l'adoption ne se produit pas avant la rédemption du corps. Nous sommes donc nés à nouveau mais nous continuons à grandir, à croître quotidiennement dans l'Esprit en Christ Jésus, jusqu'à ce que nous entrions dans la gloire de Dieu. L'Esprit Saint est l'Esprit de Vérité (1Jean 4:6, 5:6) et, en disant la Vérité en toutes choses, nous grandissons en Christ, notre chef à tous égards (Éph. 4:15). Nous n'avons pas à dire toute la vérité en toutes choses. Parfois, il est poli de ne pas dire toute la vérité en toutes choses ; par exemple, si nous n'aimons pas quelque chose chez quelqu'un, nous ne devons pas nécessairement le lui dire. Nous devrions garder certaines choses pour nous. Elles sont néanmoins vraies, mais elles ne peuvent, peut-être, pas être dites avec bonté. Ce n'est pas mentir par omission, c'est le bon sens. Il y a une différence entre mentir par omission et être poli. Si nous ne disons rien alors qu’en fait nous aurions dû dire quelque chose, alors nous mentons, parce que nous avons omis de témoigner. Nous avons, de là, porté un faux témoignage par notre silence. C'est important. L'Esprit Saint est l'Esprit de Dieu (Rom. 8:14) et l'Esprit de la foi (2Cor. 4:13) qui cherche, sonde toutes choses et qui connaît toutes choses (1Cor. 2:10-11 ; 12:3 et suiv.).

 

Donc, l'Esprit Saint n'est pas un aspect indépendant d'un Dieu triune, mais il est le moyen par lequel nous devenons elohim. Nous ne devenons pas Eloah. Dieu était singulier en tant qu’Eloah. Nous devenons elohim ou theoi par l’entremise de l'Esprit Saint. C'est une distinction nécessaire parce que, suite à l'endoctrinement Trinitaire, les gens généralement ne comprennent pas qu'il y a un Dieu unique, Eloah, et qu'il y a une famille d'elohim (voir aussi le document d’étude Psaume 8 (No. 014)). Ils pensent que c'est blasphémer de dire que nous deviendrons elohim, parce qu'ils ne comprennent pas ce que sont les elohim. La Bible dit que nous deviendrons elohim (Zach. 12:8). L'Esprit transmet à Dieu une compréhension de nos pensées et de notre être même et en retour il nous donne les attributs et la nature de Dieu Lui-même.

Jean 10:34-35 Jésus leur répondit : N'est-il pas écrit dans votre loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux ? 35 Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l'Écriture ne peut être anéantie, ……..

Étant acheminé à travers Jésus Christ, notre médiateur et elohim intermédiaire, l'Esprit Saint permet à Christ de nous aider, de nous enseigner, de nous consoler, et de nous permettre d'exercer la puissance de Dieu. L'Esprit donne à chaque personne les attributs que Dieu désire afin de bénéficier au corps, tel que décrit dans 1Corinthiens 12:7-11. Dieu nous donne à tous des aspects différents et nous place ensemble pour le bénéfice de tous. Chaque personne, placée par Dieu parmi les élus, a une force particulière que les autres ne possédaient pas nécessairement. Nous faisons tous un travail que Dieu nous a donné à faire. On nous a donné des gens avec des dons et des talents variés et Dieu le fait pour notre plus grande gloire à tous. Le corps bénéficie de l'opération (action) de chacun d'entre nous, mais nous pouvons étouffer ou éteindre l'opération de l'Esprit si, individuellement, nous ne faisons pas notre poids. Nous nous affectons (influençons) les uns les autres parce qu’ensemble, nous formons tous un seul corps. Donc, si nous ne prions pas, ne jeûnons pas et ne travaillons pas, nous diminuons notre pouvoir et ce n'est pas le pouvoir de l'individu, c'est le pouvoir de Jésus Christ. Ce n'était pas Moïse qui était assis là, les bras levés ; il avait Aaron et Hur ensemble pour tenir ses bras levés. Ce n'est pas Christ qui fait ce travail tout seul. C'est nous tous qui tenons les bras de Christ levés, qui est le Moïse à venir. Nous devons travailler. Si nous ne travaillons pas, nous ne réalisons pas autant que nous pourrions et moins de gens sont exposés à la vérité. Ainsi, plus de personnes sont défavorablement affectées, et notre travail sera plus dur dans la Deuxième Résurrection. On fait du tort à plus de personnes et tout le travail entier est rendu plus difficile. Nécessairement, on donne aussi aux démons une sentence plus légère parce que nous ne travaillons pas, et non en raison de notre miséricorde. Si nous échouons finalement, les démons sont alors complètement justifiés. C'est la raison de cette bataille – la justification des démons parce qu'ils ont blasphémé l'Esprit Saint.

 

L'Esprit peut être étouffé ou éteint (1Thes. 5:19) en le négligeant ou en le peinant (Éph. 4:30) ; et de ce fait, admet des gains et des pertes dans les élus. Donc, on peut recevoir l'Esprit, grandir en celui-ci et commencer ensuite des pratiques ou des péchés qui limitent notre capacité à traiter avec les concepts. Ces péchés limitent notre capacité à grandir et, à mesure que nous péchons, nous diminuons et attristons l'Esprit. L'Esprit nous laisse dans le péché. Il a été accordé à chacun de nous de passer par ces processus où nous savons que nous avons perdu le pouvoir de l'Esprit à cause de ce qui se passe dans notre esprit.

 

Le fruit de l'Esprit Saint est l'amour, d'après Galates 5:22. C'est l'aspect majeur de l'Esprit Saint. Par conséquent, si nous ne nous aimons pas, l'Esprit Saint n'est pas évident. C'est ainsi que l'Esprit Saint se manifeste lui-même. L'amour est le fruit parce qu’il est la nature de Dieu. L’amour est une chose positive et il ne nuit à rien. Il vient de la nature de Dieu. Les élus ont cet amour pour les autres et cela devient l'amour agape.

 

Dans le document d’étude Le Cantique des Cantiques (No. 145) nous avons vu que les Grecs ne comprenaient pas, et ne pouvaient peut-être même pas comprendre philosophiquement, l'amour agape. Ce n'était pas un concept grec. Ils avaient l'amour érotique et l'amour filial. Ils ne pouvaient pas comprendre les structures fraternelles parce que agape n'est pas un concept grec. Il vient du Cantique des Cantiques. C'est une translittération du mot hébreu 'ahab (awhab'). C'est de là qu'ils ont pris le mot agape. Il s’agit tout simplement d’une translittération. Les Grecs ne le comprennent pas maintenant en termes de leur philosophie, parce qu'ils s’appuient sur les structures platoniciennes et néo-platoniciennes, et leur système religieux a aussi de la difficulté avec cela parce qu'ils comptent sur leur philosophie pour interpréter la Bible.

 

L'Esprit est le moyen par lequel nous adorons Dieu, comme il est écrit dans Philippiens 3:3. Il ne peut donc pas être Dieu en tant qu’objet d'adoration et, de là, être égal à Dieu le Père. Si l'Esprit est le moyen par lequel nous adorons Dieu le Père, comment peut-il être un objet d'adoration ? C'est un processus simple de logique. L'Esprit Saint ne peut pas être le moyen par lequel quelque chose est adoré et être cette chose en même temps. Il ne peut pas nous relier à cette chose et être le moyen par lequel nous réalisons l'adoration et l'interaction avec cette chose tout en étant lui-même cet être dans un sens séparé, égal et absolu, en tant que personne. Il est logiquement absurde de suggérer que ce soit le cas. Cela nous amènerait à adorer le moyen par lequel nous adorons l'objet. Il deviendrait alors le moyen et l'objet. L'Esprit Saint est en fait une force qui habilite ou donne du pouvoir au Christ.

 

Dieu fait de Christ un Père éternel (Ésaïe 9:6 ; cf. aussi le document d’étude Ésaïe 9:6 (No. 224)) ; dont il existe plusieurs paternités dans les cieux et sur la terre (Éph. 3:15). Toutes ces paternités ou familles sont nommées pour Dieu le Père ; ce qui est la raison pour laquelle nous nous prosternons devant Dieu le Père, en L'adorant (Éph. 3:14-15)" (cf. 117).

 

Les Fruits de l'Esprit dans la Conversion

L'Esprit Saint est conféré lors du baptême. On nous donne un esprit de puissance et d'amour qui nous habilite ou nous donne la force de vivre les Premier et Second Grands Commandements avec la Loi de Dieu (L1). De ces deux Grands Commandements dépendent toute la loi et les prophètes.

 

Les autres aspects du Fruit de l'Esprit Saint nous sont donnés dans Galates.

 

Galates 5:22-23  Mais ce que l’Esprit Saint produit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité, 23 la douceur et la maîtrise de soi. La loi n’est certes pas contre de telles choses ! 

 

Galates 5:22-23 Mais le fruit de l’Esprit c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, l’amabilité, la bonté, la fidélité, 23 la douceur, la maîtrise de soi. La Loi ne condamne certes pas de telles choses. (LSG)

 

Chacun de ces aspects nous donne du pouvoir à tous et nous sommes capables de déplacer des montagnes dans la foi.

 

Une personne qui n'a pas été baptisée en tant qu'adulte repentant, ou pas du tout, est incapable de se développer dans l’Esprit Saint et ne sera jamais convertie. Ces gens n'entreront pas dans la Première Résurrection et devront être recyclés et rééduqués dans la Deuxième Résurrection. Ces personnes ne manifestent pas les dons et la puissance de l'Esprit et ne peuvent pas éduquer les autres dans la foi car elles ne la comprennent pas.

 

Ce sont ces gens, à la fois dans le Christianisme Binitaire et Trinitaire et dans toutes les branches de l'Islam, qui ont trompé les nations et corrompu la foi dans tous les aspects sur lesquels ils avaient un contrôle. Un signe clair de cette corruption est la prière par cœur, à l'instar des païens. Un signe majeur est la prière à d'autres entités en dehors du Père au nom du Fils. La prière adressée à la Déesse Mère dans les cultes de diverses confessions, ainsi qu’au Fils et aux saints, est un signe clair d'un manque de conversion et d'une absence de l’Esprit Saint et de compréhension de la foi (voir Prier à Christ ou à d’autres Êtres autre que le Père (No. 111B)).

 

Aucune personne qui prie à d'autres entités en dehors du Père n'entrera dans la Première Résurrection sans être convertie, quel que soit le corps dans lequel elle prétend être. De telles personnes prétendant être  enseignants ou ministres ou prêtres ne seront autorisées à rester et à entrer dans le système du millénaire à moins qu'elles ne se soient repenties et n'aient cessé leurs fausses doctrines. S'ils ne parlent pas selon la Loi et le Témoignage, il n'y a pas de lumière en eux (Ésaïe 8:20).

 

Il en est de même pour la Fausse Prophétie (No. 269), un signe d'un manque de conversion. L'église a des enseignements établis depuis longtemps qu'elle considère comme doctrine, mais cela doit toujours s’accorder avec la Loi et le Témoignage, car ce sont là les Saints du Corps du Christ dans les Églises de Dieu (Apoc. 12:17 ; 14:12).

 

La conversion est un mode de vie et de pensée et une capacité à utiliser l'Esprit Saint et d'être habité par l’Esprit Saint en tant que Fils de Dieu et à devenir des elohim lors de la Première Résurrection. Il est écrit : j'ai dit que vous êtes des dieux et les Écritures ne peuvent être anéanties.

 

Voir aussi le document Conversion et Vérité (No. 072)).

 

q