Les Églises Chrétiennes de Dieu

[Q001B]

 

 

Chronologie du Qour’an ou Coran

(Édition 1.5 20180517-20180605)

 

  

Le texte sur la chronologie explique la séquence de la promulgation de la foi en Arabie et au Moyen-Orient et comment les Écritures ont été expliquées aux Arabes et dans quelle séquence.

 

 

 

Christian Churches of God

PO Box 369, WODEN ACT 2606, AUSTRALIA

 

Courriel : secretary@ccg.org

 

(Copyright © 2018 Wade Cox)

(Tr. 2018)

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

Cette étude est disponible sur les pages du World Wide Web :
http://logon.org/ et http://french.ccg.org/

 


Chronologie du Qour’an ou Coran [Q001B]


Contexte

 

Le récit coranique sur les créations concorde avec celui des Saintes Écritures en ce qu'il y avait deux créations. La première faite par Dieu à laquelle Il a convoqué les fils de Dieu sous leurs Étoiles du Matin pour qu’ils soient présents, tel que nous le voyons de Job 38:4-7. Ensuite pour une raison quelconque, la terre est devenue tohu et bohu ou sans forme et vide (Genèse 1:1) et Il envoya les élohim sous l'archange que nous connaissons maintenant comme Jésus Christ le Messie pour recréer la terre et y placer la création adamique et ce, en utilisant Son Esprit Saint.

 

Il a placé Satan comme l'Étoile du Matin de cette terre avec la création sous Son pouvoir et celui de l'Armée Déchue. Ils ont péché et corrompu la terre. Hénoch s’est tenu comme témoin contre eux et alors il n'était plus, car Dieu le prit et ce, en vue d’un autre but, de même qu’Il l'a fait avec Élie sous les rois d'Israël. Les habitants de la terre sont devenus corrompus dans leur ADN et ils n'étaient plus purs dans leur génération à l'exception de la lignée des patriarches sous Noé.

 

Dieu a décidé d'anéantir la terre dans sa corruption et Il a ordonné à Noé de construire une arche et l’a informé qu’Il allait détruire la terre par le déluge. Le Coran rapporte que Noé a eu un quatrième fils qui a refusé d'entrer dans l'arche avec la famille et qu’il a été tué dans le déluge, lequel s’est produit après la mort du dernier patriarche Metuschélah.

 

Après le déluge, la terre s'est repeuplée, à partir des trois fils et de leur progéniture. La société de Babel, en parlant une seule langue, est devenue une menace pour le plan de Dieu et donc les gens ont été confondus dans le langage et dispersés partout dans le monde entier. Babylone est restée le siège de Satan dans la plaine de Shinar dans ce qui est maintenant l'Irak. Ils ont ensuite complété les Quarante Premiers Jubilés ou deux mille ans.

 

Phase II

 

Au début de la période du milieu de la Structure de la Bible dans le plan du Salut après le déluge, vers l’an 2000 AEC (avant notre ère), Abraham est né et fut emmené d'Ur de Chaldée par Dieu et s'est installé dans le Levant. La période allouée est abordée dans le texte Les Grandes Lignes de la Chronologie de l’Âge (No. 272).

 

Dans cette région, il a pris son neveu Lot. Il a donné à Lot le choix d’un territoire, et Lot a choisi la rive-est de la Vallée du Jourdain, et de lui viennent les Moabites et les Ammonites qui adoptèrent le culte des dieux étrangers, Chemosh et Remphan.

 

Abraham a également engendré Ismaël à travers Agar l'Égyptienne et qui s'est disputée avec Sarah au sujet d’enfanter un fils. Il a réinstallé Ismaël parmi les autres fils qu'il avait eus à travers la concubine Ketura qui est devenue sa femme après la mort de Sarah. Ismaël a été réinstallé dans la vallée de la Mecque qui, en grande partie, étaient des terres non-arables et ainsi, il est devenu un éleveur.

 

Les fils de Ketura s'installèrent en Arabie et se déplacèrent en Chaldée et dans ce qui est maintenant appelé la Grèce où ils devinrent les Spartiates de Laconie.

 

Son fils, qu’il a eu de Sarah, nommé Isaac, est resté avec lui et a pris possession de son héritage du futur territoire d'Israël, de ce qui est devenu Dan jusqu’à Beersheba, qui était le Puits du Serment prêté par Abraham. Jacob prit son héritage à son frère Ésaü, qui vendit son droit d'aînesse, et il établit un royaume depuis le pays des collines qui se trouve à l'est de la mer Morte ou la Mer Salée avec sa capitale à Petra et son alliance commerciale avec les Amalécites vers l'Est jusqu’en Arabie.

 

Au sud d'eux se trouvaient les Madianites. Madian était aussi un fils de Ketura. Ils s'étendaient du golfe d'Aqaba vers l'Est. Ils ont gardé un lien plus proche de la foi d'Abraham, d’Isaac et de Jacob que les fils de Lot et les autres Arabes de ce temps-là.

 

L'alliance avec Abraham impliquait la circoncision de ses fils (cf. Genèse 22, le Judaïsme, l'Islam et le Sacrifice d'Isaac (No. 244)).

 

Le Sabbat était également lié à l'alliance dans le judéo-christianisme dans l’Écriture et dans le Coran (cf. Sourate 4:154, voir aussi Le Sabbat dans le Qour'an (No. 274)).

 

Les fils de Jacob ont vendu leur frère cadet Joseph aux mains de commerçants, qui étaient des hommes de ces autres tribus descendues d'Abraham et ce, par jalousie. Ils étaient à la fois des Madianites et des commerçants Ismaélites (Genèse 37:17-39:1). Ils ont emmené Joseph en Égypte où il est passé de jeune esclave à vice-roi de l'Égypte. Il a sauvé l'Égypte des conséquences d'une grande famine de sept ans qui semble s'être répandue dans tout le Moyen-Orient et en Asie (selon les documents historiques que nous avons actuellement).

 

Au temps de la grande famine, Jacob envoya ses fils en Égypte pour acheter du grain et ils furent réunis avec Joseph dans les circonstances telles que décrites dans Genèse. La famille s’est laissé persuadé de se rendre et de s’installer en Égypte et ils étaient au nombre de soixante-dix âmes à y aller.

 

Les descendants d'Abraham sont énumérés dans les documents d’études comme suit :

 

Les Fils de Sem : Partie I (No.212A)

Les Descendants d’Abraham Partie II : Lot, Moab, Ammon, Ésaü (No.212B)

Les Descendants d’Abraham Partie III : Ismaël (No.212C)

Les Descendants d’Abraham Partie IV : Les Fils de Ketura (No.212D)

Les Descendants d’Abraham Partie V : Juda (No.212E)

Les Descendants d’Abraham Partie VI : Israël (No.212F)

Les Fils de Sem : Partie VII Tableaux pour 212A-212F (No.212G)

 

La Consolidation d'Israël sous Dieu

 

Après la mort de Joseph et longtemps après, les Israélites furent faits prisonniers en Égypte et mis en esclavage. À la suite des tentatives égyptiennes de tuer les enfants mâles, l'enfant Moïse a été sauvé, et par une intervention divine, il est devenu un membre de la maison de Pharaon et a été élevé comme un prince égyptien. Quand il eut quarante ans, il a été exposé et forcé de fuir à Madian. Là, il a rencontré Jethro, prêtre de Madian, et a appris l'histoire de son peuple et la foi d'Abraham, d’Isaac et de Jacob. Il a reçu la fille de Jethro, Séphora, comme femme et a eu des fils par elle.

 

Il avait auparavant épousé une femme Cuschite Nubienne dont le père était roi à la forteresse située sur le Nil. Il ne l'a pas emmenée à Madian et semble l'avoir abandonnée.

 

En ce temps-là, Moïse a écrit le premier livre qui était l'histoire du prophète Job. Le livre impliquait la création de la Terre par Dieu ainsi que la structure des Fils de Dieu et la position de Satan dans la structure, ainsi que la mise à l'épreuve de Job.

 

À la fin des Quarante ans à Madian, l'Ange de Yahovah, que nous connaissons comme étant l’être qui est devenu Jésus-Christ (Actes 7:30-43 ; 1Cor, 10:4), lui est apparu et l'a envoyé en Égypte pour faire sortir Israël en tant que peuple de Dieu, et il a été chargé de les conduire à la terre promise qui était alors le pays des Cananéens et des Amoréens, des Jébuséens et des Philistins, sur la côte, dans cinq villes.

 

Après de grands fléaux et conflits, les Israélites ont été sortis de l'Égypte sous la protection du Grand Ange à la Première Pâque, et ils se sont rendus au Sinaï via la Mer Rouge où les armées de Pharaon ont été détruites.

 

Au Sinaï, Moïse et Israël ont reçu la Loi de Dieu ainsi que les instructions pour la foi et l'adoration de Dieu, y compris les lois de l’alimentation et les règles du Peuple de Dieu (voir Les Ascensions de Moïse (No. 070)). À partir de cette période, les prophètes et le sacerdoce ont été mis en place et le système d’adoration du Seul Vrai Dieu Eloah ou Elahh a été mis en œuvre. Dès ce moment-là, la religion d'Abraham, d'Isaac et de Jacob fut établie en Israël en tant qu'autorité religieuse responsable.

  

L'Ange de la Présence, qui est devenu Jésus-Christ, a rencontré Israël à Jéricho lorsqu’ils ont été circoncis avant d'entrer dans la terre promise (voir l'étude Chute de Jéricho (No. 142)).

 

Les Cultes du Soleil et du Mystère

 

À partir du système sumérien, de la Tour de Babel et de l’émergence de Babylone, les cultes du Soleil et du Mystère sont apparus au Moyen-Orient et ce, depuis l'Assyrie et la Chaldée, et ils se sont répandus à l’Est dans l'Indus et le Sud ainsi que le Sud-Est vers le Levant, en Égypte et en Arabie. Et de là dans le monde entier. Le système de Baal et de Easter (ou Ashtoreth/Ishtar) et le système de la Déesse Mère sont expliqués dans l'ouvrage Le Mysticisme (No. B7_1 et suiv.).

 

Sodome et Gomorrhe ont été détruits par l'Armée Angélique et ce, sur ordre de Dieu quand les Fils de Dieu ont enlevé Lot de Sodome. Avec la propagation des horreurs du système en Arabie, les systèmes ont corrompu les A'ad, et le prophète Hud leur fut envoyé. Ils ne se sont pas repentis et ont été détruits. Alors les Thamud ont remplacé les A'ad à Al Hijr, et Salih leur a été envoyé, mais eux non plus ne se sont pas repentis et ont été détruits. Après eux, les Amalécites ont pris le pouvoir avec les tribus Ismaélites, ainsi que ce qui est devenu les Qurayshites à la Mecque, et ils ont également été corrompus.

 

La séquence en Arabie est ensuite allée aux Himyarites qui sont devenus un royaume juif à une date ultérieure, et cette séquence est expliquée dans la Sourate 15 Al Hijr.

 

Ce système religieux devait infecter le Moyen-Orient jusqu'à ce jour et se répandre dans le Christianisme en Europe.

 

Nous allons expliquer le conflit dans la séquence.

 

L’idolâtrie en Arabie

 

Alors qu'Israël a reçu la responsabilité de la Torah et de la Révélation de Dieu à travers les prophètes, ainsi que du Canon des Écritures, l'autre progéniture est tombée dans l'idolâtrie et dans les pratiques horribles de sacrifice d’enfants sous les Cultes du Soleil et des Mystères du culte de Baal.

 

Israël fit lui-même le Veau d'Or (No. 222) et a erré quarante ans dans le désert. Dans la terre promise, ils tombèrent continuellement dans l'idolâtrie et adorèrent Moloch et vécurent sous l'étoile du dieu Remphan qui est le symbole de Juda jusqu'à ce jour, et ils ont été emmenés en captivité au-delà de Babylone en raison de ces traditions.

 

Les Assyriens ont également adopté l'idolâtrie et la violence, et Dieu leur a envoyé le prophète Jonas, et il a prêché pendant trois jours, et ils se sont repentis après quarante jours. Le Signe de Jonas est expliqué dans l'étude Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple (No. 013). La séquence des Douze Prophètes est expliquée dans le document sur Les Douze Prophètes (No. 021).

 

Israël et les Prophètes

 

Dieu leur a envoyé des prophètes pour les avertir encore et encore, et leurs témoignages devaient devenir le récit mis par écrit de la Loi et du Témoignage de Dieu et de la prophétie de la venue du Messie, qui devait mourir pour éradiquer leurs péchés et leur dette envers Dieu dans le péché, laquelle Christ a cloué au pieu où il a été tué. Ceci était en accord avec le Signe de Jonas (No. 013) qui devait durer quarante Jubilés et qui se terminera en l’année 2027 au 120ème Jubilé. Les prophètes sont expliqués dans le texte du Canon de la Bible.

 

La Mecque

 

Ismaël a développé La Mecque sous les Qurayshites comme centre du culte de Baal en Arabie en tant que le culte de Hubal (Le Seigneur), avec le culte des 360 dieux des Jours, tandis que son identité en tant que Baal (ou simplement Seigneur), avec le culte de la Déesse Easter (ou Ishtar ou Ashtoreth), était centrée en Syrie et au Levant en général.

 

Les Qurayshites ont également été rendus responsables du Calendrier sous le Bani Kinana et ils ont utilisé les Intercalations babyloniennes qui devaient corrompre le calendrier juif à travers Hillel II en l’an 358 après qu'ils aient été envoyés en dispersion à partir de la Destruction du Temple en l’an 70 EC (Ère Courante) sous le Signe de Jonas.

 

Cette idolâtrie a pénétré et infesté le Judaïsme, le Christianisme et l'Islam pendant des millénaires. Elle sera détruite partout dans le monde entier à la fin de la domination de Satan et des cultes du Mystère et du Soleil.

 

La Formation de l'Église

 

Le corps du Canon de l’Écriture a été constitué jusqu’au Messie comme moyen de salut et comme mode dont l’Esprit Saint serait mis à la disposition de l'humanité à travers l'Église de Dieu.

 

Le Messie a été appelé à sa mission dans la foi et a été baptisé par Jean-Baptiste en l’an 27 EC (Ère Courante), et l’Esprit Saint lui a été conféré par Dieu et est apparu sous la forme d'une colombe. Il a déclaré l'année acceptable du Seigneur ou du Jubilé au Jour des Expiations de l’an 27 EC (Ère Courante) et a ensuite choisi ses apôtres avant la Pâque de l’an 28 EC (Ère Courante). Après la Pâque de l’an 28 EC (Ère Courante), Jean baptisait à Aenon près de Salim et a été emprisonné et alors, Christ a commencé son ministère pour deux ans jusqu’à la Pâque de l’an 30 EC (Ère Courante). Il a ordonné les 70 et les a envoyés parmi le peuple. Ils sont revenus avant la Pâque de l’an 30 EC (Ère Courante) et ont rapporté que les démons leur étaient soumis (Luc 10:1, 17). Il y avait beaucoup de gens appelés et baptisés au cours de cette période-là.

 

Le 14 Abib, il institua le Dîner du Seigneur (No. 103) (voir aussi la Sourate 5 : La Table Servie), et avant que le 15ème jour ne débute, il avait été mis au tombeau pour trois jours et trois nuits conformément au Signe de Jonas (No. 013) comme Jonas le fut dans le ventre du grand poisson (cf. Le Moment de la Crucifixion et de la Résurrection (No. 159)).

 

Après avoir été accepté en tant que la Gerbe Agitée No. 106B) au trône de Dieu (Apocalypse Chapitre 5), il est retourné auprès des apôtres afin de les préparer à recevoir l'Esprit Saint à la Pentecôte de l’an 30 EC (de notre ère) que Dieu devait leur envoyer à Jérusalem. Christ a passé 40 jours à les préparer, et il est aussi allé visiter les démons au Tartaros pour leur annoncer que le salut leur est désormais ouvert (voir Les Quarante Jours suivant la Résurrection du Christ (No. 159A)).

 

Il est monté au ciel à la fin des 40 jours, et l’épreuve de Juda a commencé. On leur donna 40 ans pour se repentir et ils ne se sont pas repentis. Dieu a envoyé Juda en captivité après que l'armée romaine eut encerclé Jérusalem le 1er Abib 70 EC (Ère Courante) (voir La Guerre avec Rome et la Chute du Temple [298]).

 

La Dispersion des Soixante-dix

Après la réception de l’Esprit Saint, l'église a été dispersée dans les lieux qui leur avaient été assignés. Ces lieux ont tous été rapportés par écrit par les élèves de Polycarpe et de Polycrate de Smyrne et ce, sur les instructions antérieures données par l'apôtre Jean. Les textes écrits de Hippolyte, l'évêque d'Ostie Attique figurent dans l’ouvrage Le Sort des Douze Apôtres (No. 122B) et voir aussi la Mort des Prophètes et des Saints (No. 122C).

 

Les Soixante-dix ont été envoyés à Rome, à Milan, en Gaule, en Grande-Bretagne et aux tribus à l'étranger aussi loin que l'Inde, la Scythie et la mer Noire.

 

L'apôtre Pierre a été envoyé à Antioche où il nomma les évêques, et s’est rendu en Parthie et à l'Est ainsi qu’aux tribus perdues. Paul est allé à Rome et les apôtres ont été énumérés comme suit :

 

Hippolyte AU SUJET des Douze Apôtres

L’Endroit où Chacun d'Eux a Prêché, et où IL a Rencontré Sa fin.

 

1. Pierre prêcha l'Évangile à Pontus, en Galatie, en Cappadoce, à Bétanie, en Italie et en Asie, et fut crucifié par Néron à Rome la tête en bas, tel qu’il avait voulu lui-même souffrir ainsi.

 

2. André a prêché aux Scythes et aux Thraces, et a été crucifié, suspendu à un olivier, à Patrae, une ville d'Achaïe ; et là aussi il a été enterré.

 

3. Jean, de nouveau, en Asie, fut banni par le roi Domitien dans l'île de Patmos, où il écrivit aussi son Évangile et vit la vision apocalyptique ; et à l'époque de Trajan, il s'endormit à Éphèse, où ses restes étaient recherchés, mais ne pouvaient pas être trouvés.

[Trajan était empereur de 98 à 117 EC ed.]

 

4. Jacques, son frère, en prêchant en Judée, fut tranché par l'épée par Hérode le tétrarque, et y fut enterré.

 

5. Philippe prêcha en Phrygie, et fut crucifié à Hiérapolis, la tête en bas au temps de Domitien, et fut enterré là.

 

6. Barthélemy, de nouveau, prêcha aux Indiens, à qui il donna aussi l'Évangile selon Matthieu, et fut crucifié la tête en bas, et fut enterré à Allanum,142 ville de la grande Arménie.143

 

7. Et Matthieu écrivit l'Évangile en langue hébraïque,144 et le publia à Jérusalem, et s'endormit à Hierées, une ville de Parthie.

 

8. Thomas prêcha aux Parthes, aux Mèdes, aux Perses, aux Hyrcaniens, aux Bactriens et aux Margiens, 145 et fut percé dans les quatre membres de son corps avec une lance de pin à Calamene,146 la ville de l'Inde, et y fut enterré.

 

9. Et Jacques, fils d'Alphée, en prêchant à Jérusalem fut lapidé à mort par les Juifs, et il fut enterré à côté du temple.

 

10. Jude, qu'on appelle aussi Lebbaeus, a prêché aux gens d'Édesse,148 et à toute la Mésopotamie, et s'est endormi à Berytus, où il a été enterré.

 

11. Simon le Zélote,149  fils de Clophas, qui est aussi appelé Jude, devint évêque de Jérusalem après Jacques le Juste, et s'endormit et y fut enterré à l'âge de 120 ans. [Jacques, frère de Christ, a été martyrisé en 63 EC, à la fin des 69 semaines d’années de Daniel 9:25 et a été remplacé par Clophas (Cléopas) et immédiatement après par le fils de Clophas Simon qui a ensuite amené l'église à Pella où elle était à l'abri de la destruction à Jérusalem en 70 CE. L'église est revenue à Jérusalem plus tard. Cox. ed.]

 

12. Et Matthias, qui était l'un des soixante-dix, fut compté parmi les onze apôtres, prêcha à Jérusalem, et s'endormit, et fut enterré là.

 

13. Paul entra dans l'apostolat un an après l'assomption du Christ ; et commençant à Jérusalem, il a avancé jusqu'à Illyricum, et l'Italie, et l'Espagne, prêchant l'Évangile au cours de cinq-et-trente ans. Et au temps de Néron, il a été décapité à Rome et enterré là.

 

Les Soixante-dix ont été envoyés partout dans le monde connu, y compris Aristobulus qui a établi l'église en Grande-Bretagne. Il semble avoir laissé sa famille à Rome pendant un certain temps selon les commentaires de Paul.

 

Linus ap Caradog a été envoyé à Rome comme son premier évêque travaillant avec Paul qui est allé ailleurs comme nous le voyons de ses lettres.

 

Ceci est le rapport d'Hippolyte :

Le Même Hippolyte AU SUJET des Soixante-dix Apôtres.150

 

1. Jacques, le frère du Seigneur,151 évêque de Jérusalem.

2. Cléopas, évêque de Jérusalem.

3. Matthias, qui a fourni la place vacante au nombre des douze apôtres.

4. Thaddée, qui a transmis l'épître à Augarus.

5. Ananias, qui baptisa Paul et fut évêque de Damas.

6. Étienne, le premier martyr.

7. Philippe, qui a baptisé l'eunuque.

8. Prochore, évêque de Nicomédie, qui fut aussi le premier qui est parti,152  devenant croyant avec ses filles.

9. Nicanor est mort quand Étienne a été martyrisé.

10. Timon, évêque de Bostra.

11. Parmenas, évêque de Soli.

12. Nicolaus, évêque de Samarie.

13. Barnabas, évêque de Milan.

14. Marc, l'évangéliste, évêque d'Alexandrie.

15. Luc, l'évangéliste.

 

Ces deux-là appartenaient aux soixante-dix disciples qui étaient dispersés153 par l'offense de la parole que le Christ a dite : Si un homme ne mange ma chair et ne boit mon sang, il n'est pas digne de moi. 154Mais l'un étant amené à retourner au Seigneur par l'intermédiaire de Pierre, et l'autre par Paul, ils furent honorés de prêcher l'Évangile155 à cause duquel ils subirent aussi le martyre, l'un étant brûlé et l'autre étant crucifié sur un Olivier.

 

16. Silas, évêque de Corinthe.

17. Silvanus, évêque de Thessalonique.

18. Crisces (Crescens), évêque de Carchedon en Gaule.

19. Epaenetus, évêque de Carthage.

20. Andronicus, évêque de Pannonie.

21. Amplias, évêque d'Odyssus.

22. Urban, évêque de Macédoine.

23. Stachys, évêque de Byzance.

24. Barnabas, évêque d'Héraclée.

25. Phygelle, évêque d'Éphèse. Il était aussi du parti de Simon.156

26. Hermogène. Lui aussi était du même esprit que le premier.

27. Demas, qui devint aussi prêtre des idoles.

28. Apelle, évêque de Smyrne.

29. Aristobule, évêque de Grande-Bretagne.

30. Narcisse, évêque d'Athènes.

31. Hérodion, évêque de Tarse.

32. Agabus, le prophète.

33. Rufus, évêque de Thèbes.

34. Asyncrite, évêque d'Hyrcanie.

35. Phlegon, évêque de Marathon.

36. Hermès, évêque de Dalmatie.

37. Patrobulus,157 évêque de Puteoli.

38. Hermas, évêque de Philippes.

39. Linus, évêque de Rome [fils de Caradog de Grande-Bretagne Cox ed.].

40. Caïus, évêque d'Éphèse.

41. Philologue, évêque de Sinope.

42, 43. Olympe et Rhodion furent martyrisés à Rome.

44. Lucius, évêque de Laodicée en Syrie.

45. Jason, évêque de Tarse.

46. ​​Sosipater, évêque d'Iconium.

47. Tertius, évêque d'Iconium.

48. Erastus, évêque de Panellas.

49. Quartus, évêque de Berytus.

50. Apollon, évêque de Césarée.

51. Céphas.158

52. Sosthène, évêque de Colophonie.

53. Tychique, évêque de Colophonie.

54. Epaphrodite, évêque d'Andriace.

55. César, évêque de Dyrrachium.

56. Marc, cousin de Barnabas, évêque d'Apollonia.

57. Justus, évêque d'Eleutheropolis.

58. Artemas, évêque de Lystra.

59. Clément, évêque de Sardaigne.

60. Onesiphorus, évêque de Corone.

61. Tychique, évêque de Chalcédoine.

62. Carpus, évêque de Berytus en Thrace.

63. Evode, évêque d'Antioche [nommé par Céphas].

64. Aristarque, évêque d'Apamée.

65. Marc, qui est aussi Jean, évêque de Bibloupolis.

66. Zenas, évêque de Diospolis.

67. Philémon, évêque de Gaza.

68, 69. Aristarque et Pudes.

70. Trophimus, qui a été martyrisé avec Paul.

Notez les vastes missions de Pierre, à partir des textes bibliques, de cela et d'autres documents. Il n'était pas évêque de Rome mais était responsable des tribus d'Israël à travers la Parthie, le nord et à Antioche.

 

Notez la dispersion des apôtres ici partout à travers le Moyen-Orient et dans ce qui est maintenant la Turquie à de nombreux endroits et en Syrie (à Damas comme QG) et au-delà jusqu'à Gaza, l'Égypte et Jérusalem. En outre, l'église avait été établie en Abyssinie du baptême du serviteur de Candace de l'Éthiopie par Philippe (Actes 8:26-39).

 

La Dispersion de Juda

À partir de l’an 70 EC, les Juifs ont été dispersés et plusieurs se sont répandus à travers le Moyen-Orient et en Arabie. Ils ont également converti de nombreux Arabes au Judaïsme. L'église a également converti beaucoup de juifs, d'Arabes et d'autres personnes au Christianisme Sabbatarien.

 

Le royaume himyarite fondé au IIème siècle devint un royaume juif au IVème siècle, tel que l'explique la Sourate 15 Al Hijr. Au Vème siècle, ils avaient étendu leur siège au Yémen pour inclure la Mecque et à Al Hijr et jusque dans le golfe Persique et dans toute l'Arabie.

 

L'araméen oriental provenant du chaldéen (qui aussi se trouve dans le texte biblique) a évolué pour devenir l'arabe et le premier texte connu en arabe a été produit par les Églises Chrétiennes en Arabie vers l’an 470 EC sous les Himyarites. Le but était de rendre disponible les Saintes Écritures en arabe vernaculaire qui, jusque-là, n'était pas écrit sous une forme littéraire. Le Christianisme était répandu en Arabie et en Abyssinie, comme nous le savons par l'histoire et l'archéologie. Le Coran était le résultat de ce processus.

 

Cette émergence de l'arabe dans le matériel chrétien a eu lieu en l’an 470 EC, environ 100 ans avant la naissance du prophète Qasim en l’an 570 EC. Les dates de sa naissance diffèrent dans les branches sunnites et chiites.

 

La première femme du Prophète était Khadijah bint Khuwaylid (en arabe : خديجة بنت خويلد) ou Khadījah al-Kubra (Khadijah la Grande) 55522 novembre 619 EC). Elle avait 15 ans de plus que le Prophète et mourut à la Mecque en l’an 619, à l'âge de 64 ans, quatre ans avant la fuite vers Médine en l’an 622 EC. Il n’était marié qu’avec elle jusqu'à sa mort. Elle appartenait à une famille juive convertie depuis longtemps au Christianisme et elle avait été impressionnée par l'honnêteté et la fiabilité du jeune Qasim qui travaillait pour eux, et elle l'a épousé. Son oncle à elle a également été impressionné par lui et l'a pris en main et lui a appris à lire et à écrire et lui a enseigné la foi basée sur les Écritures. Le prince héritier de l'Arabie Saoudite aurait publiquement reconnu sa famille juive en 2018.

 

Le prophète a été baptisé chrétien Sabbatarien après son appel par Dieu en l’an 608 EC. Il a été visité par l'Ange Gabriel dans la grotte de Hira (Sourate 96:1-5) en l’an 611 EC et six mois plus tard, il a commencé sa mission publique avec la première sourate publique (Sourate 74) quand il avait 41 ans. Il est enregistré comme déclarant qu'"il n'y a pas de prophète qui n'ait été un berger, j'ai soigné des moutons étant un petit garçon". Il a continué dans la foi jusqu'à sa mort le 8 juin 632 EC à Médine à l'âge de 62 ans.

 

L'éducation du Prophète couvrait l'ensemble des Écritures de l'Ancien Testament et du Nouveau Testament, comme en témoigne le Coran lui-même. Les déclarations qu'il était un ébionite sont par conséquent impossibles, car les ébionites n’utilisaient que l'Évangile de Matthieu et rien d'autre du NT, rejetant complètement Paul, et étaient des Judaïsants. Le Coran s'appuie constamment sur tous ces textes du NT ainsi que sur les écrits de Luc et ceux de Jean (comme celui de Marc et de Matthieu), ceux de Jacques et de Pierre sont prolifiques.

 

Certains prétendaient qu'il était impliqué avec les Nestoriens, avant qu'il ne devienne un Sabbatarien, à partir du nom de référence Abu Qasim et il a commencé sa mission, mais ce n'est en aucun cas certain ou même probable. Il est probable qu’il s’agissait d’une référence à sa position en tant que chef de l'église là par ceux qui sont les moins éduqués. Les écrits du Coran sont des écrits d’Unitariens Sabbatariens et précisément des écrits de ceux des Églises de Dieu à travers les âges. Ils rejettent spécifiquement le Dithéisme, le Binitarisme et le Trinitarisme à l'égard desquels il est particulièrement virulent (voir aussi Index des Écritures Saintes QC).

 

L'Appel du Prophète et la Révélation

Il est généralement admis que le Prophète a été appelé par Dieu en l’an 608 et a commencé à être éduqué au cours des trois années suivantes. Il a été baptisé en tant qu’un unitarien sabbatarien et, en l’an 611, il était prêt à commencer la mission. En l’an 611, l'Ange Gabriel lui apparut à Hira et lui donna la substance de ce qui était la première sourate, à savoir la Sourate 096:1-5. Les cinq premiers versets montrent que le prophète a appris par la plume à lire et à écrire, ce qu'il ne savait pas faire. Les versets 6-19 “Le Caillot” ont été ajoutés par la suite et sont un avertissement au jugement, faisant 19 versets au total.

 

Six mois plus tard, il reçut la première sourate publique de sa mission, qui était la Sourate 074 "Revêtu d’un Manteau".

 

La tradition disait qu'il a de nouveau vu l'Ange Gabriel qui lui est apparu sur le mont Hira en premier lieu et qu’il s'est enveloppé dans son manteau pour recevoir ce Second Message.

 

La séquence des Sourates suit ici les textes du passage de l'autorité à l'église à partir des djinns puis alors le Dîner du Seigneur (voir aussi la Sourate 005 : "La Table Servie") et la Pâque qui confère l'Esprit Saint à la manifestation directe des messages de Dieu aux prophètes du conseil de l'église.

 

Le but des Premières Sourates mecquoises était de donner un aperçu des fondements de la foi. Ces textes primaires ont été publiés de 611 à 613. En 613, la première Hégire a eu lieu, et la Sourate 019 Maryam a été délivrée de sorte que l'église dans sa fuite vers l’Abyssinie sous la direction de Jaffar, le cousin du Prophète, puisse demander la protection auprès de l'église Sabbatarienne en Abyssinie sous le Négus ou roi là. Le Commentaire contient les récits des témoignages ainsi que les commentaires du Négus.

 

Nous avons sectionné les Sourates selon leurs catégories de Révélation :

1.       Les toutes premières Sourates mecquoises

2.       Les premières Sourates mecquoises

3.       Les Sourates du milieu de la période mecquoise

4.       Les Sourates mecquoises ultérieures

5.       Les Sourates de la période AH (avant l’Hégire) révélées à Médine à partir de 622 EC

Ce sont des sectionnements acceptés par la plupart des érudits de l'Islam.

 

Les Toutes Premières Sourates mecquoises

611 EC (de notre ère), Début de la Mission à La Mecque.

La Sourate 96, la Sourate 74. Et ensuite :

Les Sourates 68, 73, 89, 90, 91, 92, 95, 97, 99, 100, 101, 102, 103, 105, 106.

 

Les Sourates dans l'Ordre Chronologique par urls

 

Les Toutes Premières Sourates mecquoises

611 EC Début de la mission à La Mecque.

96 Le Caillot Commentaire sur le Coran : Sourate 96 (No. Q096)

 

74 Revêtu d’un Manteau Commentaire sur le Coran : Sourate 74 (No. Q074)

 

68 La Plume Commentaire sur le Coran : Sourate 68 (No. Q068)

 

73 Celui qui s’Enveloppe de Vêtements Commentaire sur le Coran : Sourate 73 (No. Q073)

 

89 Aube Commentaire sur le Coran : Sourate 89 (No. Q089)

 

90 La Cité Commentaire sur le Coran : Sourate 90 (No. Q090)

 

91 Le Soleil Commentaire sur le Coran : Sourate 91 (No. Q091)

 

92 La Nuit Commentaire sur le Coran : Sourate 92 (No. Q092)

 

95 Le Figuier Commentaire sur le Coran : Sourate 95 (No. Q095)

 

97 La Nuit du Décret Commentaire sur le Coran : Sourate 97 (No. Q097)

 

99 Le Tremblement de Terre Commentaire sur le Coran : Sourate 99 (No. Q099)

 

100 Ceux qui Courent Commentaire sur le Coran : Sourate 100 (No. Q100)

 

101 L’Heure du Choc Commentaire sur le Coran : Sourate 101 (No. Q101)

 

102 Le Désir de s’Enrichir Commentaire sur le Coran : Sourate 102 (No Q102)

 

103 Le Temps Commentaire sur le Coran : Sourate 103 (No. Q103)

 

105 L’Éléphant Commentaire sur le Coran : Sourate 105 (No. Q105)

 

106 La Tribu des Qurayshites Commentaire sur le Coran : Sourate 106 (No. Q106)

 

Tous ces textes sont des textes d'introduction de base pour le perfectionnement des mecquois en vue de la compréhension de la foi sous sa forme primitive. La structure de la foi a été construite à partir de ces textes, et même dans leur forme simple, ils ont engendré la persécution avec la Première Hégire vers l’Abyssinie que l'église a entreprise sous Jaffar, le cousin du prophète, en 613 EC.

 

Les Premières Sourates mecquoises

La Sourate 019, et peut-être la 020

La prière, Sourate 001, a été introduite après la Première Série mais personne n'est sûr du temps exact.

Les Sourates 34, 35, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 70, 71, 75, 76, 77, 78, 79, 80, 81, 82, 83, 84, 85, 86, 87, 93, 94, 104, 107, 111, 112, 113, 114.

 

L’an 613 EC La Première Hégire en Abyssinie

019 Maryam Commentaire sur le Coran : Sourate 19 (No. Q019)

 

Les Premières Sourates mecquoises avaient pour but d'expliquer la structure du trône et la place de Dieu en tant que le Très Haut ou l'Élyon biblique et le Créateur. Les textes expliquent le rôle du Christ en tant que l'Étoile du Matin remplaçant, pour enlever et remplacer Satan à la fin de son règne (voir les Sourates 86 et 87). De même, les Sourates 70-72 furent données pour expliquer le déroulement de la création à partir du Témoin sous Noé jusqu’à la séquence du passage des djinns jusqu’aux 72 en tant que l’église. À moins qu'un individu n'ait été baptisé pour le repentir et qu'il ait l'Esprit Saint ainsi qu’une ferme et solide compréhension de l'Écriture, il n'a aucune chance de comprendre le Coran.

 

020 (peut-être) Ta-Ha Commentaire sur le Coran : Sourate 20 (No. Q020)

 

34 Sheba Commentaire sur le Coran : Sourate 34 (No. Q034)

 

35 Les Anges Commentaire sur le Coran : Sourate 35 (No. Q035)

 

51 Les Vents Tourbillonnant Commentaire sur le Coran : Sourate 51 (No. Q051)

 

52 Le Mont Commentaire sur le Coran : Sourate 52 (No. Q052)

 

53 L’Étoile Commentaire sur le Coran : Sourate 53 (No. Q053)

 

54 La Lune Commentaire sur le Coran : Sourate 54 (No. Q054)

 

55 Le Plus GracieuxCommentaire sur le Coran : Sourate 55 (No. Q055)

 

56 L’Événement Commentaire sur le Coran : Sourate 56 (No. Q056)

 

70 Le Chemin de l'Ascension Commentaire sur le Coran : Sourate 70 (No. Q070)

 

71 Noé Commentaire sur le Coran : Sourate 71 (No. Q071)

 

75 La Résurrection Commentaire sur le Coran : Sourate 75 (No. Q075)

 

76 L’Homme ou le Temps Commentaire sur le Coran : Sourate 76 (No. Q076)

 

77 Les Émissaires Commentaire sur le Coran : Sourate 77 (No. Q077)

 

78 Les Nouvelles Commentaire sur le Coran : Sourate 78 (No. Q078)

 

79 Ceux qui Arrachent Commentaire sur le Coran : Sourate 79 (No. Q079)

 

80 Il a Froncé les Sourcils Commentaire sur le Coran : Sourate 80 (No. Q080)

 

81 Le Renversement Commentaire sur le Coran : Sourate 81 (No. Q081)

 

82 La Scission Commentaire sur le Coran : Sourate 82 (No. Q082)

 

83 Ceux qui se Livrent à la Fraude Commentaire sur le Coran : Sourate 83 (No. Q083)

 

84 La Déchirure Commentaire sur le Coran : Sourate 84 (No. Q084)

 

85 La Demeure des Étoiles Commentaire sur le Coran : Sourate 85 (No. Q085)

 

86 L'Étoile du Matin ou Al Tarikh ou le Visiteur Nocturne Commentaire sur le Coran : Sourate 86 (No. Q086)

 

87 Le Très Haut Commentaire sur le Coran : Sourate 87 (No. Q087)

 

93 La Matinée Commentaire sur le Coran : Sourate 93 (No. Q093)

 

94 Le Réconfort Commentaire sur le Coran : Sourate 94 (No. Q094)

 

104 Le Calomniateur Commentaire sur le Coran : Sourate 104 (No. Q104)

 

107 Petites Bontés Commentaire sur le Coran : Sourate 107 (No. Q107)

 

111 Fibre de Palmier Commentaire sur le Coran : Sourate 111 (No. Q111)

 

112 L’Unité Commentaire sur le Coran : Sourate 112 (No. Q112)

 

113 Le Lever du Jour Commentaire sur le Coran : Sourate 113 (No. Q113)

 

114 L’Humanité Commentaire sur le Coran : Sourate 114 (No. Q114)

 

La foi a été développée davantage avec la Deuxième série, approfondissant le thème de la première série.   

 

Les Sourates du milieu de la période mecquoise

Les Sourates 30, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 50, 67, 69,

015, 017 (- vv 81 et 76-82), 018, 021, 025 (-v 68-70 (AH)), 026 (-224-227 (AH)),   027, 031 (milieu ou dernière période mecquoise vv27-28 (AH)), 032.

 

Les Sourates du milieu de la période mecquoise

30 Les Romains Commentaire sur le Coran : Sourate 30 (No. Q030)

 

36 Ya Sin Commentaire sur le Coran : Sourate 36 (No. Q036)

 

37 Ceux qui Établissent les Rangs Commentaire sur le Coran : Sourate 37 (No. Q037)

 

38 Sad (Saad) Commentaire sur le Coran : Sourate 38 (No. Q038)

 

39 Les Troupes Commentaire sur le Coran : Sourate 39 (No. Q039)

 

40 Les Croyants Commentaire sur le Coran : Sourate 40 (No. Q040)

 

41 Fusilat Commentaire sur le Coran : Sourate 41 (No. Q041)

 

42 La Consultation Commentaire sur le Coran : Sourate 42 (No. Q042)

 

43 Les Ornements d'Or Commentaire sur le Coran : Sourate 43 (No. Q043)

 

44 La Fumée Commentaire sur le Coran : Sourate 44 (No. Q044)

 

45 L'Agenouillement Commentaire sur le Coran : Sourate 45 (No. Q045)

 

46 Les Collines Sablonneuses Nivelées par le Vent Commentaire sur le Coran : Sourate 46 (No. Q046)

 

50 Qaf Commentaire sur le Coran : Sourate 50 (No. Q050)

 

67 Le Dominion Commentaire sur le Coran : Sourate 67 (No. Q067)

 

69 La Réalité Commentaire sur le Coran : Sourate 69 (No. Q069)

 

015, 017 (-vv 81 et 76-82)

015 Al-Hijr Commentaire sur le Coran : Sourate 15 (No. Q015)

 

017 Les Enfants d'Israël ou le Voyage de Nuit Commentaire sur le Coran : Sourate 17 (No. Q017)

 

018, 021, 025 (-v 68-70 (AH))

 

018 La Grotte Commentaire sur le Coran : Sourate 18 (No. Q018)

 

021 Les Prophètes Commentaire sur le Coran : Sourate 21 (No. Q021)

 

025 Le Critérium Commentaire sur le Coran : Sourate 25 (No. Q025)

 

026 (-224-227 (AH))

026 Les Poètes Commentaire sur le Coran : Sourate 26 (No. Q026)

 

027, 031 (milieu ou dernière période mecquoise - vv27-28 (AH))

 

027 La Fourmi Commentaire sur le Coran : Sourate 27 (No. Q027)

 

031 Luqman Commentaire sur le Coran : Sourate 31 (No. Q031)

 

032 La Prostration Commentaire sur le Coran : Sourate 32 (No. Q032)

 

La Série du Milieu de la période mecquoise a ensuite commencé à aborder plus en détail l'histoire des mecquois et des Arabes et de leur idolâtrie, ce qui a rendu furieux les Mecquois qui ont atteint de nouveaux sommets de persécution.

 

L'Histoire de l'église a également été racontée ici dans la Sourate 18 La Grotte, de même que les 309 ans de persécution ainsi que la fin de cette période avec la nomination de Constantin comme empereur à York en 309 EC, puis la publication de l'édit de Tolérance à Milan.

 

Cette section met l'accent sur la domination de Dieu sur Sa création ainsi que sur la place de l'Armée dans cette création.

 

Les Sourates de la dernière période mecquoise

Les Sourates 64 (derrière année, 621ou 2 ou 1 AH),

72 (concerne les Djinns et est reliée à la 70 et la 71 etc.).

006, 010 (+ 3vv AH), 011 (-v 114), 012, 013, 014, 016 (-v 110 + 2AH), 022 (plusieurs appartiennent à la Fin de la Période mecquoise mais les versets 11-13. 25-30, 39-41 et 58-60 auraient été de Médine).

023, 028 (vv 85 et 52-55 AH), 029).

 

Les Sourates de la fin de la période mecquoise

64 (derrière année, 621 or 2 or 1 AH)

Perte et Gain Mutuels Commentaire sur le Coran : Sourate 64 (No. Q064)

 

72 (concerne les djinns and est reliée à la 70 et la 71 etc.)

Les Djinns Commentaire sur le Coran : Sourate 72 (No. Q072)

 

006, 010 (+3vv AH), 011(-v 114), 012, 013, 014, 016 (-v. 110 + 2AH), 022 (plusieurs appartiennent à la Fin de la Période mecquoise mais les versets 11-13. 25-30, 39-41 et 58-60 auraient été de Médine).

 

006 Le Bétail Commentaire sur le Coran : Sourate 6 (No. Q006)

 

010 Yunis ou Jonas Commentaire sur le Coran : Sourate 10 (No. Q010)

 

Hud Commentaire sur le Coran : Sourate 11 (No. Q011)

 

Yusuf ou Joseph Commentaire sur le Coran : Sourate 12 (No. Q012)

 

Le Tonnerre Commentaire sur le Coran : Sourate 13 (No. Q013)

 

Ibrahim ou Abraham Commentaire sur le Coran : Sourate 14 (No. Q014)

 

L’Abeille Commentaire sur le Coran : Sourate 16 (No. Q016)

 

Le Pèlerinage Commentaire sur le Coran : Sourate 22 (No. Q022)

 

023, 028 (vv 85 et 52-55 AH),

023 Les Croyants Commentaire sur le Coran : Sourate 23 (No. Q023)

 

028 La Narration Commentaire sur le Coran : Sourate 28 (No. Q028)

 

029 L’Araignée Commentaire sur le Coran : Sourate 29 (No. Q029)

 

L’an 622 L’Hégire

 

Le message aux Mecquois est tombé dans l'oreille d'un sourd, et les convertis de l'église ont été persécutés et cela a augmenté jusqu'à ce qu'ils fuient vers Al-Madinah en 622 EC. D'Al-Madinah, l'église a été forcée de recourir aux armes et son succès dans la bataille a forcé la reddition des Mecquois et les groupes tribaux environnants, et l'Islam a commencé à consolider sa théologie ainsi que les explications de la foi. Cependant, il a également rempli l'église de faux convertis des systèmes païens idolâtres pour des raisons de conquête.

 

La structure biblique du traitement des femmes a commencé à se développer selon les lignes de la loi biblique. Après être allé à Al-Madinah, l'Église s’est chargée des Juifs et de leurs traditions et des lois de Kashrut et du Calendrier Hillel, car l'église sous le Prophète ne suivait pas Hillel et il a observé le Jour des Expiations un jour différent que les Juifs et Hillel. Ces questions sont également examinées dans les documents sur le Coran et Le Sabbat dans le Coran (No. 274) et dans le document d’étude Les Calendriers Hébreu et Islamique Réconciliés (No.053).

 

La Sourate 003 traite des Lois sur l'Alimentation et dit que les Juifs et les Chrétiens ainsi que l'Islam doivent observer les bonnes lois sur l'alimentation établies dans l'Écriture (Sourate 3:93, cf. Lévitique 11 et Deutéronome 14). L'église a également lié le Sabbat à l'Alliance de Dieu à la Sourate 4:154, et il n'y a jamais eu la moindre suggestion que la Charia ait même été envisagée (si une telle chose avait existé à ce moment-là, ce qui est hautement improbable). Seules les Lois de Dieu devaient être observées. Leur compréhension de l'Alliance de Dieu a été exposée dans les documents Le Coran à propos de la Bible, de la Loi et de l'Alliance (No. 083) ; L'Alliance de Dieu (No. 152).

 

Révélées à Al -Madinah

Les Sourates 47 (1-2 AH), 98 (1 AH?), 002 (1-2 AH),

008 (2AH), 003 (3-4 AH), 62 (2-4 AH),

004 (4AH), 59 (4AH), 63 (4 AH), 58 (4-5 AH), 65 (5-6 AH),

024 (5-6 AH),

33 (5-7 AH),

005 (5-10 AH), 48 (6 AH), 61 (6AH),      

60 (8 AH)

57 (8-9 AH)

009 (9 AH)

49 (9 AH)

110 (10 AH)

On ne sait pas avec certitude quand les Sourates 007 et 66 ont été reçues AH.

 

Révélées à Al -Madinah

47 (1-2 AH Mouhammad Commentaire sur le Coran : Sourate 47 (No. Q047)

 

98 (1 AH?) La Preuve Évidente Commentaire sur le Coran : Sourate 98 (No. Q098)

 

002 (1-2 AH) La Génisse Commentaire sur le Coran : Sourates 1 et 2 (No. Q002)

 

008 (2AH) Le Butin de Guerre Commentaire sur le Coran : Sourate 8 (No. Q008)

 

003 (3-4 AH) La Famille d’Imran Commentaire sur le Coran : Sourate 3 (No. Q003)

 

62 (2-4 AH) La Congrégation Commentaire sur le Coran : Sourate 62 (No. Q062)

 

004 (4AH) Les Femmes Commentaire sur le Coran : Sourate 4 (No. Q004)

 

59 (4 AH) L'Exil Commentaire sur le Coran : Sourate 59 (No. Q059)

 

63 (4 AH) Les Hypocrites Commentaire sur le Coran : Sourate 63 (No. Q063)

 

58 (4-5 AH) La Femme qui Conteste Commentaire sur le Coran : Sourate 58 (No. Q058)

 

65 (5-6 AH) Divorce Commentaire sur le Coran : Sourate 65 (No. Q065)

 

024 (5-6 AH) La Lumière Commentaire sur le Coran : Sourate 24 (No. Q024)

 

33 (5-7 AH) Les Clans Commentaire sur le Coran : Sourate 33 (No. Q033)

 

005 (5-10 AH) Le Festin ou la Table Servie Commentaire sur le Coran : Sourate 5 (No. Q005)

 

48 (6 AH) La Victoire Commentaire sur le Coran : Sourate 48 (No. Q048)

 

61 (6 AH) Les Rangs Commentaire sur le Coran : Sourate 61 (No. Q061)

 

60 (8 AH) La Femme à Examiner Commentaire sur le Coran : Sourate 60 (No. Q060)

 

57 (8-9 AH) Fer Commentaire sur le Coran : Sourate 57 (No. Q057)

 

009 (9 AH) Le Repentir Commentaire sur le Coran : Sourate 9 (No. Q009)

 

49 (9 AH) Les Appartements Commentaire sur le Coran : Sourate 49 (No. Q049)

 

110 (10 AH) Le Secours Commentaire sur le Coran : Sourate 110 (No. Q110)

 

On ne sait pas quand les Sourates 007 et 66 ont été reçues AH (Avant l’Hégire).

 

007 Les Hauteurs Commentaire sur le Coran : Sourate 7 (No. Q007)

 

066 L’Interdiction Commentaire sur le Coran : Sourate 66 (No. Q066)

 

Les Sourates données dans l'ordre chronologique n'étaient pas listées mais plutôt données par le Prophète sous forme poétique arabe et mémorisées ainsi que enregistrées à des fins spécifiques. Comme ce fut le cas, par exemple, de la Sourate 19 quand elle a été emmenée en Abyssinie pour prouver le Christianisme Sabbatarien de l'église de La Mecque aux églises unitariennes sabbatariennes en Abyssinie. C'est pour cette raison que les Mecquois idolâtres ont fait valoir que les réfugiés de l'église n'étaient pas de vrais chrétiens du fait qu’ils n'étaient pas des trinitaires, argument que les Négus ont rejeté. Ils avaient fait valoir que les réfugiés devaient être renvoyés à la Mecque pour y subir d'autres persécutions.

 

La liste des Sourates dans l'Ordre Numérique :

Elle a été établie en partie dans le but de faire une parabole du Coran. Et c’est fort probable qu'elle a été placée dans cet ordre pour deux raisons. Cela a commencé par la prière, qui a été un ajout ultérieur. La Sourate Deux La Génisse a été écrite comme la plus grande Sourate, car elle explique la position de Jésus-Christ en tant que Souverain Sacrificateur du Temple de Dieu et des élus en tant que le Temple et en tant qu’un Royaume de Prêtres selon l'ordre de Melchisédek tel qu'expliqué dans le Livre aux Hébreux (F058). Le Temple a été sanctifié par la génisse adamique ou rougeâtre qui pointait vers Christ dans la sanctification du Temple de Dieu. C’est devenu la génisse dorée se référant à la justification des élus et à leur glorification telle qu’on le voit sur le visage de Moïse au Sinaï en parlant avec Christ. Cela a décrit le plan du salut.

 

La Sourate Trois explique l'établissement du Sacerdoce en Israël avec Moïse et la loi, puis alors continue avec les prophètes et le Messie par sa naissance de la Vierge ainsi que l'établissement de l'église. Ce sont les deux documents d’étude clés avec les Quatrième et Cinquième expliquant la place de la femme dans la foi, qui était le plus grand péché des Arabes. Le texte continue ensuite pour établir le Dîner du Seigneur comme Deuxième Sacrement de la Foi. La Sourate 6 concerne les brebis du Peuple de Dieu.

 

Chacune des Sourates explique comment les Résurrections sont critiques pour le Jugement et la survie dans les Première et Deuxième Résurrections et le Jugement. C'est le thème le plus important du Coran. Il est renforcé encore et encore que les Jardins du Paradis, qui étaient un terme antique pour le système de l'Éden, sont restaurés pour la Première Résurrection et le Millénaire de mille ans sous le Messie ; et ensuite le Deuxième Jardin du paradis dans la Deuxième Résurrection. Si le repentir n'est pas évident, ceux qui ne se repentent pas sont autorisés à mourir et sont placés dans le Lac de Feu et leurs corps sont brûlés, et on ne se rappellera plus d’eux.

 

Plusieurs érudits islamiques ne comprenaient pas les Écritures, et l'un d’eux situait la période à cinq cents ans d’intervalle, et de nombreux autres n'avaient aucune idée du tout de la durée, alors que la Bible est spécifique.

 

À la mort du Prophète, la séquence numérique du Coran était organisée de telle sorte que la structure théologique était détaillée, mais les idolâtres ont utilisé le Hadith pour détruire toute compréhension de la foi. Ils sont maintenant comme des ânes chargés de livres d'or ne comprenant rien. Il en va de même pour les Trinitaires qui sont aussi des ânes chargés de livres d'or.

  

Dans tout le Coran ou Qour’an, des milliers d'Écritures sont citées et un grand nombre d'entre elles sont citées plusieurs fois. Nous énumérons toutes celles qui figurent dans les textes et aussi dans l'Index des Écritures ci-dessous dans QC.

 

Liste des Sourates dans l'Ordre Numérique

 

Sourate 1 L'Ouverture ; Sourate 2 La Génisse

Commentaire sur le Coran : Sourates 1 et 2 (No. Q002)

 

La Famille d’Imram Commentaire sur le Coran : Sourate 3 (No. Q003)

 

Les Femmes Commentaire sur le Coran : Sourate 4 (No. Q004)

 

Le Festin ou la Table Servie Commentaire sur le Coran : Sourate 5 (No. Q005)

 

Le Bétail Commentaire sur le Coran : Sourate 6 (No. Q006)

 

Les Hauteurs Commentaire sur le Coran : Sourate 7 (No. Q007)

 

Le Butin de Guerre Commentaire sur le Coran : Sourate 8 (No Q008)

 

Le Repentir, etc. Commentaire sur le Coran : Sourate 9 (No. Q009)

 

Yunis ou Jonas Commentaire sur le Coran : Sourate 10 (No. Q010)

 

Hud Commentaire sur le Coran : Sourate 11 (No. Q011)

 

Yusuf ou Joseph Commentaire sur le Coran : Sourate 12 (No. Q012)

 

Le Tonnerre Commentaire sur le Coran : Sourate 13 (No. Q013)

 

Ibrahim ou Abraham Commentaire sur le Coran : Sourate 14 (No. Q014)

 

Al-Hijr Commentaire sur le Coran : Sourate 15 (No. Q015)

 

L’Abeille Commentaire sur le Coran : Sourate 16 (No. Q016)

 

Les Enfants d'Israël ou le Voyage de Nuit Commentaire sur le Coran : Sourate 17 (No. Q017)

 

La Grotte Commentaire sur le Coran : Sourate 18 (No. Q018)

 

Maryam Commentaire sur le Coran : Sourate 19 (No. Q019)

 

Ta-Ha Commentaire sur le Coran : Sourate 20 (No. Q020)

 

Les Prophètes Commentaire sur le Coran : Sourate 21 (No. Q021)

 

Le Pèlerinage Commentaire sur le Coran : Sourate 22 (No. Q022)

 

Les Croyants Commentaire sur le Coran : Sourate 23 (No. Q023)

 

La Lumière Commentaire sur le Coran : Sourate 24 (No. Q024)

 

Le Critérium Commentaire sur le Coran : Sourate 25 (No. Q025)

 

Les Poètes Commentaire sur le Coran : Sourate 26 (No Q026)

 

La Fourmi Commentaire sur le Coran : Sourate 27 (No. Q027)

 

La Narration Commentaire sur le Coran : Sourate 28 (No. Q028)

 

L’Araignée Commentaire sur le Coran : Sourate 29 (No. Q029)

 

Les Romains Commentaire sur le Coran : Sourate 30 (No. Q030)

 

Luqman Commentaire sur le Coran : Sourate 31 (No Q031)

 

La Prostration Commentaire sur le Coran : Sourate 32 (No. Q032)

 

Les Clans Commentaire sur le Coran : Sourate 33 (No. Q033)

 

Sheba Commentaire sur le Coran : Sourate 34 (No. Q034)

 

Les Anges Commentaire sur le Coran : Sourate 35 (No. Q035)

 

Ya Sin Commentaire sur le Coran : Sourate 36 (No. Q036)

 

Ceux qui Établissent les Rangs Commentaire sur le Coran : Sourate 37 (No. Q037)

 

Sad (Saad) Commentaire sur le Coran : Sourate 38 (No. Q038)

 

Les Troupes Commentaire sur le Coran : Sourate 39 (No. Q039)

 

Les Croyants Commentaire sur le Coran : Sourate 40 (No. Q040)

 

Fusilat Commentaire sur le Coran : Sourate 41 (No. Q041)

 

La Consultation Commentaire sur le Coran : Sourate 42 (No. Q042)

 

Les Ornements d'Or Commentaire sur le Coran : Sourate 43 (No. Q043)

 

La Fumée Commentaire sur le Coran : Sourate 44 (No. Q044)

 

L’Agenouillement Commentaire sur le Coran : Sourate 45 (No. Q045)

 

Les Collines Sablonneuses Nivelées par le Vent Commentaire sur le Coran : Sourate 46 (No. Q046)

 

Mouhammad Commentaire sur le Coran : Sourate 47 (No. Q047)

 

La Victoire Commentaire sur le Coran : Sourate 48 (No. Q048)

 

Les Appartements Commentaire sur le Coran : Sourate 49 (No. Q049)

 

Qaf Commentaire sur le Coran : Sourate 50 (No. Q050)

 

Les Vents Tourbillonnant Commentaire sur le Coran : Sourate 51 (No. Q051)

 

Le Mont Commentaire sur le Coran : Sourate 52 (No. Q052)

 

L’Étoile Commentaire sur le Coran : Sourate 53 (No. Q053)

 

La Lune Commentaire sur le Coran : Sourate 54 (No. Q054)

 

Le Plus Gracieux Commentaire sur le Coran : Sourate 55 (No. Q055)

 

L’Événement Commentaire sur le Coran : Sourate 56 (No. Q056)

 

Fer Commentaire sur le Coran : Sourate 57 (No. Q057)

 

La Femme qui Conteste Commentaire sur le Coran : Sourate 58 (No. Q058)

 

L’Exil Commentaire sur le Coran : Sourate 59 (No. Q059)

 

La Femme à Examiner Commentaire sur le Coran : Sourate 60 (No. Q060)

 

Les Rangs Commentaire sur le Coran : Sourate 61 (No. Q061)

 

La Congrégation Commentaire sur le Coran : Sourate 62 (No Q062)

 

Les Hypocrites Commentaire sur le Coran : Sourate 63 (No. Q063)

 

Perte et Gain Mutuels Commentaire sur le Coran : Sourate 64 (No. Q064)

 

Divorce Commentaire sur le Coran : Sourate 65 (No Q065)

 

L’Interdiction Commentaire sur le Coran : Sourate 66 (No Q066)

 

Le Dominion Commentaire sur le Coran : Sourate 67 (No Q067)

 

La Plume Commentaire sur le Coran : Sourate 68 (No. Q068)

 

La Réalité Commentaire sur le Coran : Sourate 69 (No. Q069)

 

Le Chemin de l’Ascension Commentaire sur le Coran : Sourate 70 (No. Q070)

  

Noé Commentaire sur le Coran : Sourate 71 (No. Q071)

 

Les Djinns Commentaire sur le Coran : Sourate 72 (No. Q072)

 

Celui qui s’Enveloppe de Vêtements Commentaire sur le Coran : Sourate 73 (No. Q073)

 

Revêtu d’un Manteau Commentaire sur le Coran : Sourate 74 (No. Q074)

 

La Résurrection Commentaire sur le Coran : Sourate 75 (No. Q075)

 

L’Homme ou le Temps Commentaire sur le Coran : Sourate 76 (No. Q076)

 

Les Émissaires Commentaire sur le Coran : Sourate 77 (No. Q077)

 

Les Nouvelles Commentaire sur le Coran : Sourate 78 (No. Q078)

 

Ceux qui Arrachent Commentaire sur le Coran : Sourate 79 (No. Q079)

 

Il a Froncé les Sourcils Commentaire sur le Coran : Sourate 80 (No. Q080)

 

Le Renversement Commentaire sur le Coran : Sourate 81 (No. Q081)

 

La Scission Commentaire sur le Coran : Sourate 82 (No. Q082)

 

Ceux qui se Livrent à la fraude Commentaire sur le Coran : Sourate 83 (No. Q083)

 

La Déchirure Commentaire sur le Coran : Sourate 84 (No. Q084)

 

La Demeure des Étoiles Commentaire sur le Coran : Sourate 85 (No. Q085)

 

L'Étoile du Matin (Al Tarikh)   (ou le Visiteur Nocturne) Commentaire sur le Coran : Sourate 86 (No. Q086 )

 

Le Très Haut Commentaire sur le Coran : Sourate 87 (No. Q087)

 

L’Envahissante Commentaire sur le Coran : Sourate 88 (No. Q088)

 

Aube Commentaire sur le Coran : Sourate 89 (No. Q089)

 

La Cité Commentaire sur le Coran : Sourate 90 (No. Q090)

 

Le Soleil Commentaire sur le Coran : Sourate 91 (No. Q091)

 

La Nuit Commentaire sur le Coran : Sourate 92 (No. Q092)

 

La Matinée Commentaire sur le Coran : Sourate 93 (No. Q093)

 

Le Réconfort Commentaire sur le Coran : Sourate 94 (No. Q094)

 

Le Figuier Commentaire sur le Coran : Sourate 95 (No. Q095)

 

Le Caillot Commentaire sur le Coran : Sourate 96 (No. Q096)

 

La Nuit du Décret Commentaire sur le Coran : Sourate 97 (No. Q097)

 

La Preuve Évidente Commentaire sur le Coran : Sourate 98 (No. Q098)

 

Le Tremblement de Terre Commentaire sur le Coran : Sourate 99 (No. Q099)

 

Ceux qui Courent Commentaire sur le Coran : Sourate 100 (No. Q100)

 

L’Heure du Choc Commentaire sur le Coran : Sourate 101 (No. Q101)

 

Le Désir de s’Enrichir Commentaire sur le Coran : Sourate 102 (No. Q102)

 

Le Temps Commentaire sur le Coran : Sourate 103 (No. Q103)

 

Le Calomniateur Commentaire sur le Coran : Sourate 104 (No. Q104)

 

L’Éléphant Commentaire sur le Coran : Sourate 105 (No. Q105)

 

La Tribu des Qurayshites Commentaire sur le Coran : Sourate 106 (No. Q106)

 

Petites Bontés Commentaire sur le Coran : La Sourate 107 (No. Q107)

 

Un Fleuve au Paradis Commentaire sur le Coran : Sourate 108 (No. Q108)

 

Les Mécréants Commentaire sur le Coran : Sourate 109 (No. Q109)

 

Le Secours Commentaire sur le Coran : Sourate 110 (No. Q110)

 

Fibre de Palmier Commentaire sur le Coran : Sourate 111 (No. Q111)

 

L’Unité Commentaire sur le Coran : Sourate 112 (No. Q112)

 

Le Lever du Jour Commentaire sur le Coran : Sourate 113 (No. Q113)

 

L’Humanité Commentaire sur le Coran : Sourate 114 (No. Q114)

 

q